Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Make your own kind of music

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Make your own kind of music   Jeu 20 Oct 2016 - 19:16

Make your own kind of music
AVEC : Myosotis Magouille & Enola Powell
PRIVÉ / PUBLIC : Privé
DATE : Lundi 30 Mars


Un soleil timide lançait ses rayons tiédasses sur le Chemin de Traverse.

Bien que l'on soit en pleine semaine, de nombreuses sorcières et sorciers se pressaient dans la rue commerçante, flânant de boutiques en échoppes. Les marchands hélaient les badauds ; les groupes d'amis discutaient joyeusement ; les amoureux se susurraient des mots doux en se tenant par la main. Bref, tout était effervescent, haut en couleur... vivant.

Myosotis, quant à elle, avait recouvert sa chevelure émeraude d'une grande capuche noire, qui laissait néanmoins dépasser quelques mèches irradiantes. Tout en fumant une cigarette roulée, elle regardait autour d'elle, avec un mélange de curiosité, d'excitation, et d'appréhension.
Il fallait dire que la dernière fois qu'elle s'était retrouvée dans ce quartier, c'était dans des circonstances bien plus sombres. Elle était alors une fugitive, recherchée par les Aurors, se battant pour sa survie et celle de son homme. Et si elle ne regrettait rien des événements passés, elle n'avait nulle envie de s'en souvenir aujourd'hui. Ni qu'on la reconnaisse.

Oh non, surtout, qu'on ne la reconnaisse pas !

Aussi, elle réajusta une nouvelle fois sa grande cape encapuchonnée, et avança au rythme de la file des jeunes sorcières devant elle, qui faisaient la queue depuis une éternité.

Quelqu'un, au devant, se mit à s'égosiller d'une voix juvénile mal-assurée :

-BAY-BEE ! BAY-BEE ! BAY-BEE ! BAY-BEE ! BAY-BEE ! YOUYOUYOUYOU !

Et toute la file de filles se mit à reprendre à tue-tête : « BAY-BEE ! BAY-BEE ! BAY-BEE ! BAY-BEE ! BAY-BEE ! YOUUYOUUU ! YOUUYOUUU ! ». Avant de lancer des cris hystériques typiquement adolescents.

Sous sa cape, Myo s'empourpra. Et ne put s'empêcher ses lèvres de remuer au rythme des paroles niaises de cette chanson tout aussi niaise, en soufflant la fumée de sa clope.

Oui, elle avait vécu beaucoup de choses intenses ou dramatiques, ces derniers temps. Alors, elle avait bien besoin de souffler et de se détendre un peu. Et quoi de mieux pour souffler et se détendre, qu'écouter de la bonne musique ? Pourquoi pas, pour prendre un exemple totalement anodin et on ne peut plus hasardeux, lors d'un concert populaire d'un groupe sorcier à la mode ?!

Oui, bon... ok, ce groupe- ne faisait pas de la bonne musique. Leurs mélodies étaient trop kitschs, trop sucrées, trop commerciales, et leurs paroles... oh la la, leurs paroles ! Ça ne cassait pas trois pattes à un augurey !  

Bref, Myo n'était pas vraiment fan. Non, non.Pas du tout. Mais elle avait besoin de détente. Oui, oui. Et cette détente justifiait bien de sécher les cours. Et de piétiner plus de trois heures durant en compagnies d'adolescentes boutonneuses et pour la plupart prépubères, parvenues on ne sait comment à quitter leurs établissements scolaires respectifs. Tout ça dans l'espoir un peu fou d'acheter un des dix-mille billets hors de prix de l'unique concert londonien de l'année des Two Directions !

Mais ça ne voulait pas dire pour autant qu'elle était fan d'eux. Non, non. Quelle idée...

- Bay-bee ! Bay-bee ! Bay-bee ! Bay-bee ! Bay-bee ! YOUYOUYOUYOU ! criailla de sa voix de crécelle la poupée vaudou animée de Myosotis, juchée sur l'épaule de sa propriétaire.

- Bibi, shhhh ! intima cette dernière, aux aguets.

- Bah quoi ? Ça manque pas de rythme !

-Non, mais s'il te plaît, j'aimerai passer inaperçue ! articula Myo, avant de rallumer une nouvelle cigarette d'un coup de baguette.

Bibi éclata d'un rire suraiguë :

- Quoi ?! T'as honte d'aimer les ''Toudiz'' ?

- Non ! se défendit la dryade. Et on dit ''Two D's'', pas ''Toudiz''.

- J'vois pas la différence, fit la poupée. Par contre, toi, tu parles comme une vraie fan.

- N... n'importe quoi ! balbutia la jeune femme aux cheveux verts. Je suis pas fan du tout ! Pas du tout ! C'est de la musique pour midinettes !

- Ah ouais ? Et qu'est-ce qu'on fout là alors ?

- Je... j'ai besoin de détente, bafouilla la dryade, rougissante.

- Mouais, c'est ça.

Le silence retomba entre les deux. Mais, après quelques secondes à peine, Bibi se racla la gorge, et s'époumona :

- BAY-BEE ! BAY-BEE ! BAY-BEE ! BAY-BEE ! BAY-BEE ! YOUUYOUUU ! YOUUYOUUU !

Ce qui fut reprit, contagieusement, par toutes les jeunes filles gloussantes aux alentours.
Fière d'elle, la poupée se mit à sautiller sur l'épaule de Myo, tant et si bien que la capuche de la dryade glissa dans son dos.

- Bibi, bordel, calme-t...

- HEY ! Mais, je te connais ! fit une voix féminine, juste derrière elle.

Le sang de Myosotis se glaça. Elle se retourna vivement, et écarquilla le seul œil valide qui lui restait.

Une jolie jeune femme la regardait, un petit sourire aux lèvres. Elle était presque aussi grande que la fille-chlorophylle, mais plus mince cependant. Ses longs cheveux, de différentes couleurs harmonieuses, chatoyaient dans la lumière du jour. Myosotis ne lui avait jamais adressé la parole. Mais elle l'avait déjà vue, incontestablement ; comment oublier une chevelure arc-en-ciel pareille, portée avec une fierté qu'elle et sa tignasse verte lui enviaient ? Oui, elle l'avait déjà vue. De loin. Toujours en compagnie de Gammas. Sans doute une nouvelle recrue qu'elle n'avait pas eu le temps d'accueillir. Il fallait dire que la dryade n'avait pas été très présente au Grand Potiron, ces derniers temps. Elle en ressentit une petite pointe de culpabilité légitime.

-Heu... oui ? lâcha-t-elle, prudemment. Tu es une Gamma, non ?

- Oui ! Je m'appelle Enola Powell !

- Enchantée. Moi c'est Myosotis. Mais je préfère Myo.

- Oh, je sais ! On m'a déjà parlé de toi, Myo !

Un frisson glacé parcourut l'échine de la dryade. Elle savait qu'à la WOW University, sa réputation n'était pas la meilleure possible. Qu'avait donc pu entendre Enola ? Que Myo était la catin du Doyen ? Qu'elle avait les mœurs légères ? Qu'elle était déviante et mesquine ? Qu'elle avait un casier judiciaire ? Qu'elle était la plus grande traîtresse que la fac n'avait jamais connu ? Qu'elle rendait accro les AAA les plus simplets pour profiter de leur argent ?
Quoiqu'il en soit, ça ne devait pas être très gentil. Et c'était probablement faux. Enfin... probablement un peu faux.

- Ah, ah... oui ? déglutit-elle, en essayant d'être la plus naturelle possible. Tiens donc...

Enola hocha la tête :

- Oui ! On m'a dit que tu étais la meilleure botaniste de la fac ! Et que c'était grâce à toi qu'on trouvait des plantes ''spéciales'' aussi bonnes dans notre fraternité !

Myo poussa un soupir soulagé. Bon, à l'évidence, les Gammas étaient toujours bien intentionné à son égard, malgré ses nombreuses absences. C'était bon à savoir.

La nouvelle Gamma tourna sa tête :

- J'aurais jamais cru te croiser hors de la fac un jour de cours. Qu'est-ce que tu fais ici ?

Son oeil qui n'était pas recouvert par un bandeau s'arrondit une nouvelle fois, et Myosotis déglutit.

- Je... heu... je... je ne suis pas du tout fan des Two D's ! s'exclama-t-elle, paniquée.

Machinalement, Enola baissa ses yeux sur le T-shirt que portait Myo. Un T-shirt à l'effigie des quatre jeunes chanteurs du groupe en question, sourires charmeurs aux lèvres. La dryade plaqua ses mains dessus, et lança à sa comparse Gamma un sourire horriblement crispé... tandis que sa poupée pouffait de rire sur son perchoir.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc
 

Make your own kind of music

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Au Delà du Portail Pointu-