Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 A long time ago, we used to be friends...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: A long time ago, we used to be friends...   Mer 30 Nov 2016 - 18:45

A long time ago,

we used to be friends

AVEC : Lucrécya, Matthew, et tous ceux qui veulent
PRIVÉ / PUBLIC : Public
DATE : 5 Avril


Lucrécya et les maths n'étaient pas potes. C'était le moins qu'on pouvait dire. Mais fallait pas être un Pi Omicron Pi pour se rendre compte que là, en ce qui concernait ses finances, ça puait du derche. Et pas qu'un peu. Elle fronça les sourcils, et, une plume pleine d'encre à la main, se pencha à nouveau sur le bout de parchemin qu'elle avait posé devant elle.

-Mmh voyons... en dépenses y'a : mon abonnement au Quidditch Mag ; la bouffe et pas des trucs dégueus ou de sous-marque parce que faut pas déconner ; la bouffe de ma saleté d'hippogriffe et de mon autre saleté de boursouflet ; les cocktails et la binouze, très importants ; les robes de cagole pour les soirées et pas du made in china pasque chus une Alpha Alpha Alpha et pas la première péquenaude venue.

Elle hocha la tête d'un air satisfait. Ouaip ça c'était cool. Que des trucs normaux. Elle pouvait rogner sur rien, clairement.

Nah, le problème principal venait de la colonne ''rentrées d'argent''.

Parce que là, y'avait... ben... que d'alle. Nada. Rien de rien.

Quand elle s'en était rendue compte, plus tôt dans la journée, elle était aller voir au secrétariat de la WoW University, si elle pouvait avoir une bourse ou quoi. La secrétaire blonde qui y officiait avait tellement ri suite à sa demande que, les larmes aux yeux, elle avait du prendre sa pause plus tôt pour s'en remettre. Et même une fois qu'elle avait claqué la porte au nez de Lulu, cette dernière l'avait entendu s'esclaffer au travers.

La petite brune l'avait mal pris, mais, pour une fois, n'avait pas enfoncé la porte pour aller gueuler sur l'employée hilare : elle avait pas envie qu'on lui facture les réparations d'une porte officielle, ou une connerie du genre. Du coup, elle avait préféré aller à son endroit préféré de tout le campus : le pub irlandais Le Scroutt & le Niffleur. Histoire de réfléchir à sa situation.

Comment en était-elle arrivée là ?

Fallait dire qu'avant, elle se contentait de piocher allègrement dans les gallions de Marcus. Sauf qu'elle avait largué Marcus, et qu'elle pouvait même plus lui réclamer quoique ce soit puisque ce crétin était parti faire un stage en Inde pour, comme il lui avait expliqué dans le hibou qu'il lui avait envoyé, ''apprendre à contrôler le loup-garou en moi et bouffer plein de nems au passage en me baladant sur l'Arc de Triomphe, arf arf arf''.

Bref, son ex n'était plus une option.

Elle se gratta le sommet du crâne à l'aide de sa plume, quelques minutes. Elle aurait pu vendre bébé Rufus à de riches étrangers stériles, mais elle savait pas où il était. Enfin si, il était chez sa grand-mère, mais laquelle des deux ? Pff, trop de boulot pour chercher la bonne.

Il n'y avait qu'une seule et unique solution : elle allait sous-louer l'appart de Goldie sans que cette dernière ne s'en rende compte. Ou soudoyer un crétin pour qu'il braque Gringott's pour elle. Voire les deux. Ouais, définitivement les deux.

Mais avant, il fallait pallier au plus vite : elle avait soif, et n'avait plus la moindre noise sur elle : les rares piécettes qu'elle avait trouvé sous les coussins du canapé de sa colocataire étaient passé dans sa dernière bière.

Elle plissa les yeux, et considéra les lieux. Il y avait pas mal de gens dans le bar, en cette fin d'aprem. Mais il lui fallait une proie facile, qui succomberait facilement à ses charmes de beubon de l'année et lui paierait tous ses cocktails de la soirée. Sans AUCUNE rétribution, évidemment, fallait pas déconner, elle était pas une teupu non plus.

Elle avisa un gus seul, de dos, accoudé au comptoir. Elle se dirigea vers lui, passa sa main dans sa chevelure d'ébène, et sussura :

-Sââââlut beau go.... hgn ?!

Elle stoppa en pleine phrase, en reconnaissant le visage familier de celui qu'elle avait pris pour cible. La dernière fois qu'elle l'avait vu il était bien plus jeune, mais c'était bien lui, pas de doute ! Un fantôme somme toute sympathique, tout droit surgit de l'horrible orphelinat Ste Miquette de son enfance.

Pour lui donner raison, par dessus son verre, le gars leva un sourcil en la détaillant.

-Mini Lu ?! demanda-t-il. C'est toi ?

-Coyote l'Embrouille ! Par les grelots du grand Merlin, mais qu'est-ce que tu fous là ?!

-Ben, je bois une bière, fit l'étudiant en désignant sa chopine.

-Naaan, qu'est-ce que tu fous là,  ! J'pensais que depuis le temps, tu devais être crevé dans un fossé !

-Et moi je pensais que tu finirais à Azkaban, rétorqua du tac au tac le grand peroxydé.

-J'ai failli une fois ou deux, badina la jeune femme, en se hissant sur un tabouret presque aussi haut qu'elle. Alors, quoi de neuf ? Qu'est-ce qui s'est passé depuis tout ce temps ? Et surtout... tu me payes une bière ?

Un large sourire faussement innocent élargit la face de la petite AAA.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB

avatar
Mattew V. Lewis

Messages : 30

Situation Amoureuse : J'prends tout c'qui passe... Tant que c'est le temps d'un soir... ;)

Sorts Connus : Aucun pour le moment

Inventaire : Bon pour un Achat d'un Produit
d'une Autre Filière
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouillita (x5)
MessageSujet: Re: A long time ago, we used to be friends...   Mer 7 Déc 2016 - 14:08

Mattew V. Lewis était riche, il était beau, il était intelligent, mais surtout…

-Je me fais chieeeeer ! ; s’exclama le décoloré s’attirant au passage nombre de regards désapprobateurs, qu’il se contenta de détourner en lançant un regard noir aux propriétaire qui trouvaient soudainement plus intéressant leurs chaussures.

Bande de pauvres

Il soupira et commanda une autre pinte et récapitula le pourquoi du comment il était arrivé ici, d’abord il s’était fait virer de son université de Science So. Pour insubordination -il pensait encore qu’ils ne connaissaient pas ce mot, non mais franchement, insulter la prof de Science So. De «grosse vache qui ferait mieux de retourner brouter dans ses montagnes plutôt que d’espérer leur faire rentrer des « Valeurs morales » dans la tête» n’était pas de l’irrespect ! Ni de l’indiscipline ! En aucun cas !- et pour retenues trop courantes pour avoir –encore une fois- provoqué une bagarre générale entre deux groupes qui se détestaient, alors que lui mangeait tranquillement son popcorn en les regardant.

Il s’était donc inscrit dans la seule université qui voulait bien d’un con, désobéissant, irrespectueux et psychopathe sur les bords, j’ai nommé la WoW. Mais sans surprise ceux-ci étaient TREEEES en retard sur le programme –il ne s’en étonnait même pas-… Et donc il se faisait chier et passait son temps à sécher pour aller boire des pintes au pub du coin ou voler des herbes magiques aux Gammas –qui ne le connaissaient même pas, mais avaient mis ces disparitions sur le dos de fantômes unijambistes particulièrement farceurs, ou du moins il se plaisait à le croire- pour les revendre et en fumer quelques-unes en cachette.

Il soupira et entendit des pas et une voix étrange, désagréable, mais étrangement familière.

-Sââââlut beau go.... hgn ?!

Il se tourna vers la voix et vit une femme plutôt petite, de poids moyen, aux cheveux mal coiffés, noirs comme l’ébène et aux yeux verts…

Depuis quand Le p’tit Lu met des lentilles ?

Il leva un sourcil, surpris, mais pas trop –Lucrécya ne pouvait qu’être dans cette académie, vu ses notes et son caractère.

-Mini Lu ?! demanda-t-il bien qu’il n’eût aucune doute quant à la personne en face de lui et qui avait tenté de le draguer pour, sûrement –pour pas changer-, lui soutirer quelques gallions ; C’est toi ?!

-Coyote l’Embrouille ! ; s’exclama l’ancienne Serpentard ; Par les grelots de Merlin, qu’est-ce que tu fous là ?!

Il leva un sourcil.

J’lui fais l’coup ou pas ?

Il eut un sourire moqueur et désigna sa pinte, oui il lui ferait le coup, mais elle était habituée à ce qu’il fasse chier les gens avant de parler.

-Ben, je bois une bière.

-Naaan, qu'est-ce que tu fous là, là ! J'pensais que depuis le temps, tu devais être crevé dans un fossé !

Il eut un sourire –ça arrivait beaucoup trop souvent quand il y avait la brune d’ailleurs.

Toujours aussi peu de vocabulaire et toujours aussi désagréable…. Par le string en dentelle de Serpentard, j’adore cette meuf !

-Et moi je pensais que tu finirais à Azkaban ; rétorqua le blond

-J'ai failli une fois ou deux ; dit-elle, en se hissant –ou tout du moins en essayant- sur un tabouret presque aussi haut qu'elle. Alors, quoi de neuf ? Qu'est-ce qui s'est passé depuis tout ce temps ? Et surtout... tu me payes une bière ?

Il se retint d’éclater de rire, de pars ce qu’avait dit Lucrécya à propos d’Azkaban, d’autre pars par son essai –très marrant, à son avis- de s’asseoir et enfin parce que la jeune femme n’avait pas perdu ce côté d’arnaqueuse professionnelle qu’il lui avait attribué.

-Toi tu veux me soutirer de l’argent. ; dit-il les yeux brillants d’un éclat malicieux

La jeune femme parut gênée, ou tout du moins essaya, bon ça marchait pas du tout mais bon. Il éclata de rire et commanda une autre chope de bière pour celle-ci.

-Bon… Alors… J’commence par le moment où tu t’es barrée en me laissant seul dans le froid avec pour seul ami un canard caché dans un abat-jour et puis, que même j’ai…

En voyant l'air de la brune il s’arrêta.

-Ok bon… J’me calme. Tente pas d'te suicider de suite... Ou pire... D'me buter... Bref ! Comme tu l’sais Gaby m’a adopté vers mes six ans… J’crois…En même temps on a jamais su nos vrais anniv’ à Ste Miquette… Mais bon ça j’te l’ai déjà raconté… Donc quand t’es partie j’ai continué à faire chier les gens et puis j’ai été pris à l’académie de Science Sociale Sorcière de Loudemer et… Et ben y avait que des coincés péteux là-bas… Et les gens formaient des groupes. Du coup c’était chiant, j’ai fait l’con, continué à insulté les profs, fait exploser quelques salles de classe et dealé un peu de racines de mandragores puis on m’a viré et j’suis arrivé ici… Et c’est cool.

Il prit sa chope pour la boire, avant de s’apercevoir que celle-ci était vide.

Alors, soit il y a des trous dans ces verres, soit il y a quelqu’un qui s’amuse à me les vider –Luuuuuu ?!- soit j’bois VRAIMENT trop vite.

Il commanda une autre bière et se tourna vers la jeune femme.

-Et toi ? Ça va avec Trollman ? Avec MiniTroll ? GriffyNiaiseGirl et PéteuxBlond sont toujours ensemble ? Et surtout… SURTOUT ! Notre schyzo préférée est toujours en vie ou elle est retournée à Ste Mangouste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: A long time ago, we used to be friends...   Sam 17 Déc 2016 - 12:46

Lucrécya loucha sur la nouvelle bière qui venait d'arriver devant Matt ; tout en ce faisant, elle réfléchit aux questions du décoloré dégingandé.

-Mmph, alors : nan, nan, ouais, et ouais, elle est dans les parages, enfin je crois. Pas sûre. Mais j'essaye de l'éviter de toutes façons.

Mattew hocha la tête :

-Parce qu'elle est folle, ça se comprend.

-Nan, parce que j'lui dois du blé, surtout, admit la brunette.

-Comme c'est étonnant.

Lulu haussa les épaules, et avec un naturel à peine forcé, porta la pinte à ses lèvres pour en descendre une bonne goulée.

-P'tit Lu ?

-Ouaich ?

-C'était MA bière.

-Roh, tu m'en diras tant.

L'oeil de l'étudiant s'alluma :

-Pas grave, t'as qu'à m'en payer une.

Lucrécya but la boisson jusqu'à la dernière goutte, et reposa la pinte vide devant elle. Elle s'essuya d'un revers de bras, et lança d'un air badin :

-Ah, ouais, en parlant de ça : chuis fauchée. Genre archi-fauchée. De chez fauchée.

-Je croyais que le troll qui te servait de mec était blindé !

-Ouais. Mais c'plus mon mec.

-Qu'est-ce que t'as foutu ? ricana le peroxydé. Tu l'as trompé dans une poubelle avec le premier clodo venu ?

Lucrécya haussa les épaules :

-Noooon !... enfin, p't'être ben, je sais plus trop. Mais on s'en fout ! L'important c'est la liberté, tout ça, y'a qu'ça de vrai ! Tu sais, être attaché à personne, ne rien devoir à personne... oh j'y pense, tu m'files dix gallions ?

Matt roula des yeux :

-En quel honneur ?

La batteuse eut l'air outré. Elle posa sa main sur sa maigre poitrine :

-En l'honneur que je suis ta meilleure pote de la life, p't'être ben !

-Non, tu l'es pas.

-Ah, ouais c'est vrai.

La petite brune se gratta la tête. Puis elle releva la tête, sous le coup d'une illumination (ou d'une connerie qui venait de lui passer en tête, c'est selon).

-Alors, en l'honneur de la fois où je t'ai sauvé la vie, à l'orphelinat Sainte Miquette !

Le sourcil du décoloré se releva sous la surprise :

-Hein ? Mais tu m'as jamais...

-Mais siiii, rappelle-toi ! le coupa brusquement Lulu.

Le regard de la jeune femme se perdit dans les airs...

   

FLASHBACK !!!


Les flammes projetaient des ombres inquiétantes sur le mur mangé de moisissure de l'unique chambre de l'orphelinat Sainte Miquette. Regroupés dans un coin, pris au piège, un groupe d'oprhelins en haillons, le visage recouvert de suie, regardaient le feu avancer inexorablement vers eux. Au milieu d'eux, la vieille directrice de l'établissement, miss Sacrin, tremblait, impuissante.
Certains enfants se mirent à sangloter, désespérés.

-Je suis trop jeune pour mourir !

-A l'aide !

-On va mourir ! On va tous mourir !

-NON ! PAS AUJOURD'HUI !

La voix éraillée et haut perchée qui venait de décréter ça venait d'une petite silhouette, qui se détachait des flammes. C'était une fillette aux cheveux longs, raides et noirs, d'environ cinq ans, qui s'avança, les poings sur les hanches.

-Venez, j'ai trouvé un chemin ! fit-elle.

Elle donna un coup de pied dans le mur, qui s'effondra, laissant s'engouffrer un air frais salutaire. Les autres enfants et la directrice se précipitèrent au dehors.

Lucrécya les talonna, et, une fois à bonne distance, dans la rue, regarda le feu qui illuminait la nuit.

Le groupe de gosses se rapprocha de la brunette, des larmes de reconnaissance dans leurs yeux :

-Merci, Lucrécya, tu nous as tous sauvé !

-Ne me remerciez pas, fit la fillette avec humilité. Je n'ai fait que mon devoir.

Un des gamins au visage noirci regarda tout autour de lui :

-Oh, mais non, il manque quelqu'un ! Mattew est resté à l'intérieur !

Lulu ouvrit des yeux ronds :

-OH SEIGNEUR NON ! Pas Coyote ! C'est genre mon meilleur pote de la life !

Et, ni une ni deux, elle courut à nouveau vers le bâtiment en flammes, qui menaçait de s'effondrer à tout moment.

-Oh non, elle n'a aucune chance !  murmura la directrice, les lèvres tremblantes.

Un murmure horrifié passa dans le petit groupe.

Mais au bout de longues minutes d'angoisse, la fillette sortit, un grand garçon maigrelet à demi-conscient sur le dos.

Elle s'avança vers ses camarades, bienheureuse, sous les acclamations et les vivats bien mérités, et leva les bras en signe de victoire.


   

-Et c'est comme ça que je suis devenue une héroïne vivante pour tous les orphelins que j'ai courageusement sauvés, décréta Lulu de sa voix éraillée. Tous les orphelins, dont toi. De rien, mon gars.

Elle esquissa un sourire satisfait. Mais, face à elle, le grand peroxydé semblait on ne peut plus dubitatif :

-Euh, p'tit Lu...

-Ouaich ?

-Ca s'est pas passé comme ça.

La batteuse plissa les yeux :

-T'es sûûûr, Coyote ? insinua-t-elle, comme pour l'embrouiller.

Matt leva les yeux au plafond :

-Ouais, certain. De une, c'est toi qui avais foutu le feu aux rideaux parce que tu t'emmerdais. De deux, c'était un petit feu de rien du tout et miss Sacrin l'a éteint en dix secondes avec un Aguamenti. Et de trois, tu m'as absolument pas sauvé, au contraire : t'as essayé de m'accuser à ta place. Mais miss Sacrin t'a pas cru et elle t'a filé la fessée du siècle.

Lucrécya bougonna : elle s'en rappelait bien, de cette raclée. Elle en avait encore mal au derrière, plus d'une décennie plus tard.

-Ouuuais, bon, p't'être bien que vu comme ça, dans les détails, t'as raison, admit-elle de mauvaise grâce.

Elle se remit à grommeler dans la barbe qu'elle n'avait pas, tout en lorgnant sur sa pinte désormais vide. Puis, soudain, elle se redressa, et lança un sourire qu'elle pensait sûrement innocent :

-Alors ? Tu me les files ces 20 gallions ou bien ?





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB
 

A long time ago, we used to be friends...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Midnight Crescent :: Pub "Le Scroutt & le Niffleur"-