Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Shopping de travers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Shopping de travers   Jeu 19 Juil 2012 - 16:30

Lucrécya et Malicia se baladaient dans les rues achalandées du chemin de traverse.
Des sorciers drapés de capes scintillantes et des sorcières coiffées de chapeaux pointus papotaient et s'arrêtaient devant les vitrines pleines de bidules magiques clinquantes et autres sucreries ensorcelées aux parfums enivrants.

Lulu regarda du coin de l’œil son amie. Cette dernière, habillée à la va-vite, les cheveux emmêlés, avait du mal à marcher droit. La petite brune pouffa de rire.

-Oh, ça suffit ! glapit Mali, plus mal à l'aise que jamais.

Lucrécya ricana :

-Non mais je suis contente ! Tu as enfin réussi à oublier Malefoy ! Je suis... fière de toi !

L'Alpha Alpha Alpha fut prise d'un tel fou rire qu'elle se plia en deux, frappant son poing sur sa cuisse.

Les joues de Mali s'empourprèrent, et elle pressa le pas, bafouillant quelques mots incompréhensibles. Lulu essuya quelques larmes hilares du coin de ses yeux, puis rejoignit son amie en deux foulées :

-Bah... attends, Mali !

-Pourquoi tu voulais aller à l'animalerie, au fait? demanda la jeune métisse d'une voix peu assurée, dans une tentative pathétique de changer de sujet.

La mine réjouie de Lucrécya s'assombrit aussitôt. Elle shoota dans un caillou avec mauvaise humeur, et grommela.

-Ah, ça... j'ai besoin d'accessoires pour... pour.... euh... c'est trop compliqué à expliquer, je te montrerai quand on rentrera à l'université, maugréa-t-elle.

Elle grogna, et poussa les portes de la Ménagerie Magique.

Aussitôt, une odeur âcre de fauve lui saisit les narines, et un brouhaha impliquant miaulements, piaillements, et autres cris non identifiés de bestioles bizarres bourdonna à ses oreilles. Lucrécya soupira, et entra.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 942

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: Shopping de travers   Jeu 19 Juil 2012 - 19:01

-Oh, regarde-moi ce joli collier à clous ! Ça te plairait d'avoir ce joli collier à clous ? Oh oui ça te plairait, hein ? Comme ça je pourrais te promener en laisse et je ne te perdrais JAMAIS , mon petit chou !

La vendeuse de l'animalerie sorcière du Chemin de Traverse, une dame blonde d'un âge respectable, regarda avec effroi l'unique cliente de sa boutique. Cette dernière regardait d'un air jovial les accessoires pour animaux fantastiques de compagnie. Cela faisait trois bonnes heures qu'elle discutait toute seule, et ça inquiétait de plus en plus la commerçante.

Elle avait l'habitude de rencontrer des sorciers étranges, qui avaient pris trop de potions ou que les émanations de sortilèges avaient rendus méfiants et perclus de tics... mais une aussi jeune personne qui conversait toute seule devant les laisses à niffleurs, ça, c'était nouveau.

Piquée par la curiosité (et l'envie de faire fuir cette hurluberlue de sa boutique le plus vite possible), la vendeuse s'approcha :

-A qui diable parlez-vous ? lui demanda-t-elle enfin.

L'étudiante se retourna comme une toupie :

-A mon Lethifold, pardi !

Il fallut quelques secondes à la dame pour digérer cette information.

-Mais... vous n'avez pas de Lethifold, répondit-elle lentement, consciente qu'elle mettait le doigt sur quelque chose de potentiellement dangereux.

La jeune fille la dévisagea avec ses yeux globuleux, qui ne clignaient jamais.
C'était une sorcière définitivement étrange, pâle et cernées, aux airs de garçonne, dont le fond du regard décelait un je-ne-sais-quoi qui aurait pu mettre mal à l'aise le plus aguerri des Seigneurs des Ténèbres.

Finalement, et contre toute attente, elle éclata de rire, et se plaqua la paume de la main contre le font :

-Ah oui ! Suis-je bête ! Je n'ai pas de Lethifold ! Ce n'était qu'une pure invention de mon esprit torturé par le stress des examens de fin d'année à Poudlard ! Ahahahah !

-Ah... ah.... ah... répétait la boutiquière, en reculant à une distance respectable. Maintenant, si vous n'avez pas l'intention d'acheter quoique ce soit, je vais vous demander de parti....

-Je veux acheter ! scanda la cinglée aux yeux ronds.

La sorcière sursauta, et se mit une main sur le cœur.

-Acheter ? Acheter quoi ?

-Des animaux !

-T... très bien... Nous avons tout un assortiment de créatures magiques : des tortues-diamantaires, des crapauds de toutes les couleurs, des flérets...

-Je veux un Lethifold !

Le silence retomba. Seul le croassement éraillé d'un oiseau bleu brillant de mille feux se faisait entendre.

-Nous ne vendons pas de Lethifolds, expliqua la dame blonde, au bout d'un long moment d’hébétement. Ce sont des créatures horriblement dangereuses !

-Je veux celui-là !

La folle désigna une serviette sale, posé en boule dans un coin, qui servait à nettoyer les vitres des aquariums.

-Mais voyons, ce n'est pas... commença la dame.

-Il est si doux et si mignon ! décréta l'étudiante en cajolant le chiffon. Tu es mon Lethifold, désormais !

La vieille vendeuse, abasourdie, ne put rien rétorquer.

C'est le moment que choisit la porte de la boutique pour tintinnabuler, signalant la présence de nouveaux clients.

La dame en profita pour se dandiner jusqu'à l'entrée :

-Bienvenue à la Ménagerie Magique, que puis-je faire pour...

-LUCRECYA RINCEVENT ! MALICIA McGUIRE ! la coupa la cinglée. Je suis si heureuse de vous voir !

Elle se jeta sur les deux nouvelles venues, une petite brune aux cheveux longs et une grande métisse mal peignée, et les serra dans ses bras.

-Cr... crénom d'un balai ! glapit la brunette, en se libérant de l'étreinte de la folle. Griselda O'Neil ! L'Irlandaise zinzin !

-Mais... Griseldu... tu n'étais pas en institut psychiatrique ? demanda Malicia en grimaçant.

-Si, mais ils ont dit que j'étais guérie, et que je n'étais plus folle !

-Plus folle ? cracha rageusement Lucrécya. Mais y'a six mois tu croyais parler à Celui Dont Il ne Faut pas Prononcer le Nom, et tu pensais que le drap de ton lit était un Lethifold qui t'obéissait ! Tu m'as pourri ma vie jusqu'à ce qu'ils t’emmènent à Ste Mangouste, là où était ta place !

L'Irlandaise haussa les épaules :

-Le passé c'est le passé ! Je ne suis plus folle ! Le docteur Froud m'a guérie. Regarde, j'ai un certificat !

Elle tendit aux deux amies un parchemin, écrit à l'encre rouge. Lulu le saisit et le lut :

-Y'a pas écrit que tu n'es pas folle ! Ils disent juste qu'ils n'ont plus de chambres libres à l'hôpital et que du coup ils font une expérience pour voir comment une sociopathe telle que toi peut s'adapter à la vie à l'université !

Le regard de Griselda s'assombrit :

-Menteuse ! Ils disent que je ne suis pas folle ! Lethifold, attaque !

Lucrécya se reçut le chiffon sale en pleine figure, et hurla de dégoût.

Malicia tiqua soudain:

- « S'adapter à la vie à l'université »?! Ne me dis pas que... tu es à la WoW ?!

-Oui oui oui ! Vous aussi ?! Oh, je suis si contente ! Mes meilleures amies à la fac avec moi ! Ah ah ! Ça va être tellement drôle ! N'est-ce pas mon Lethifold Lethifold Lethifold ?!

Lucrécya et Malicia se jetèrent un regard horrifié.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3439

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Shopping de travers   Dim 22 Juil 2012 - 17:18

En regardant Griselda ramasser et étreindre la serviette noirâtre et nauséabonde qu'elle venait de jeter à leurs figures, Lucrécya et Malicia se jetèrent un regard et se mirent à reculer de concert.

-Ne la regarde pas dans les yeux. Avec un peu de chance, elle nous verra pas nous barrer de l'animalerie... chuchota Lucrécya.

-Je sais, mais je peux pas m'en empêcher... répartit Malicia. Ses yeux, ils ont cette lueur... et ça pas l'air de s'être arrangé ces derniers mois, Lustucru...

-Crénom d'un balai, je crois bien que tu as raison...

-Où allez vous ? lança l'Irlandaise, qui venait de réapparaître derrière elles dans un "Pouf!" vaporeux.

-AAAAAAH ! hurlèrent les deux amies.

Griselda les prit par le bras.

-Maintenant que je ne suis plus folle folle folle, on va pouvoir passer du bon temps ensemble ! Manger des popcorns, boire des biéraubeurres, tuer des gens, dire des ragots ! Mais d'abord quoi de neuf ? Oh attendez !

Elle arracha l'élastique qui retenait les cheveux de Malicia et se mit en tête de coiffer son lethifold, avec un air appliqué, langue tirée :

-Lethifold, il faut que tu prennes soin de toi ! Ce n'est pas parce que tu es une créature sanguinaire qu'il faut te laisser aller !

Lucrécya en profita pour se diriger vers un étal plein de petites boules de poils :

-Oh regarde, Mali, des boursouflets !

Ravie d'avoir une diversion, la métisse se précipita à côté de son amie pour admirer les créatures poilues rouler sur elles mêmes en poussant des petits piaillements aigus :

-Oh, ils sont a-do-rables ! lança-t-elle.

-Pas autant que mon lethifoooold ! clama l'irlandaise en lançant sa serviette sur les boursouflets qui hoquetèrent.

-Ne jetez pas de choses sales sur les animaux ! s'écria la vendeuse, qui suivait la scène avec dépit.

-Pas ma faute si mon Lethifold a faim ! grommela Griselda avant de se retourner vers ses "amies" et de déblatérer à toute vitesse : Je disais donc quoi de neuf ? Lucrécya, tu as maigri, bien que ça ne rendre pas plus belle : tu ne peux rien contre mon charme irlandais ! La dernière fois qu'on s'est vues tu étais aussi ronde qu'un tonneau de biéraubeurre ! La honte du dortoir des Serpentards ! Et toi Malicia, toujours avec cet abruti de Malefoy ? Moi, j'ai enfin tiré un trait sur Potter Potter Potter, malgré ses supplications désespérées ! Hahaha...haha...haha...

Griselda regarda autour d'elle, les yeux illuminés, comme une bête traquée.

-Qui a dit Potter ?

-Euh... mais personne ! bredouilla Malicia. Enfin si, toi !

Lucrécya quant à elle, avait déserté la conversation pour s'occuper des boursouflets encore terrorisé par l’attaque du moremplis de la folle.

-Si, tu l'as dit ! s'écria Griselda. Tu ne me laisses pas le choix !

Elle tira de sa poche un vieux mouchoir en tissu couvert de trèfles à quatre feuilles, le plaça soigneusement au sol, posa ses deux pieds dessus et se mit à entonner l'hymne national sorcier, la main sur le coeur et les yeux exorbités.

-Que Dieu protège nos gracieux sorciers, Longue vie à tous les sorciers, Que Dieu protège les sorcieeeeers ! Rends-nous victorieux, Vaincs ces moldus peu glorieux; Que la magie soit avec nous,Que Dieu protège les sorciers !





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shopping de travers   Mar 24 Juil 2012 - 11:57

Lily parcourait le Chemin de Traverse d’un pas pressé. Une paire de lunettes de soleil couvrait une partie de son visage et elle était à son quatrième café de la matinée. Dire qu’elle avait mal à la tête n’était qu’un doux euphémisme. Elle avait l’impression que dix mille hippogriffes faisaient la course à l’intérieur de son crâne. Bref, il valait mieux pour tout le monde ne pas venir lui chercher des puces.

La soirée chez les Zeta avait été un succès et elle s’était amusée comme une gamine. Elle avait même fait la connaissance d’une ancienne élève de Beauxbâtons, Lucrécya. Le problème, c’est qu’elle s’était fait chassé lorsque Malicia avait avoué à toute la fraternité qu’elle était mariée. D’ailleurs, elle n’avait plus revue Mali après cet incident. Enfin bref, Lily avait fini dans un état pitoyable (comme souvent dans ce genre de fêtes) et s’était retrouvée le lendemain matin dans la baignoire de la salle de bain de la fraternité. Péniblement, elle avait réussi à rentrer chez elle pour avoir l’air un minimum présentable. Le café, grand allié de ses « après-cuites », l’avait aidé à être un minimum réveillée. En tout cas suffisamment pour se rendre compte qu’elle n’avait rien de comestible à part un paquet de biscuits envoyée par sa mère (qui n’avait toujours pas compris que ses pâtisseries étaient infectes).

La voilà donc sur le Chemin de Traverse en train de finir ses courses (car l’épicier de la WoW était bien gentil mais elle doutait de la fraîcheur de ses produits). Plus que la nourriture de son chat et elle pourrait rentrer enfin chez elle et dormir. La jeune étudiante entra dans l'animalerie et le regretta presque aussitôt. Le bruit des animaux lui perça les tympans et sa tête menaçait d’exploser. Sans un regard au petit groupe à côté d’elle, la jeune fille se dirigea directement au rayon félin et prit un paquet extra-large de croquettes ainsi que quelques conserves de poisson.

S’approchant du comptoir, elle posa ses achats devant la vendeuse.

-Bonjour, combien je vous dois ? Demanda-t-elle d’une voix fatiguée tandis qu’elle sortait son porte-monnaie.

La vendeuse ne sembla pas réagir, concentrée sur un coin proche de la porte d’entrée. Lily soupira et réessaya.

-Bonjour. Madame. Madame ! Finit-elle par crier pour se faire entendre.

-Oh, je suis désolée! Je ne vous avais pas remarqué. S'écria la vendeuse en sursautant sur place.

-J’ai cru comprendre…Enfin, combien je vous dois, s’il vous plaît ? Demanda-t-elle en désignant le comptoir.

-Oui, oui…alors ce sera sept gallions et dix mornilles je vous prie.

Posant l’argent sur le comptoir, elle commença à réduire de sa baguette ses récents achats lorsqu’un cri la fit sursauter. Enfin, ce n’était pas vraiment un cri, mais quelqu’un chantant un…hymne ?

-Que Dieu protège nos gracieux sorciers, Longue vie à tous les sorciers, Que Dieu protège les sorcieeeeers ! Rends-nous victorieux, Vaincs ces moldus peu glorieux; Que la magie soit avec nous,Que Dieu protège les sorciers !

Les animaux s'affolèrent dès les premières notes. Si on pouvait appeler cela des notes. Quoique qu'il en soit l'hymne était infernale et Lily se boucha les oreilles en attendant que la tempête passe.

-Mais qu’est-ce que ? Mademoiselle, arrêtez, vous effrayez les animaux ! S’écria la vendeuse (à peine audible sur les bruits des animaux et l'horrible chanson) envers le groupe qu’elle fixait avant.

Lily décida que la meilleur chose à faire était de s’en aller et se dirigea sans plus attendre vers la sortie, ses achats en main. Elle ne voulait qu'une chose: disparaître chez elle jusqu'au lendemain matin. Malheureusement, les choses ne se passèrent pas comme prévues.

La chanteuse en herbe, qui s’avéra être une jeune fille de son âge, la vit et s’exclama :

-Une intruse ! Lethifold, protège nous et attaque !

Un chiffon sale vola en direction de Lily et manqua son visage de justesse. Elle vit rouge.

-Non, mais ça va pas ?! Je peux savoir pourquoi tu me jettes ce chiffon ?! Cria-t-elle, ses yeux jetant des étincèles derrière ses lunettes.

-Ce n’est pas un chiffon, c’est mon Lethifold !

-Un Lethifold ?! Achète-toi une paire de lunettes, ce truc est un chiffon ! Sale qui plus est !

-Non, c’est mon Lethifold ! N’est-ce pas, mon Lethifold adoré ?

-T’es complètement tarée, c’est un chiffon sale, ton « Lethifold » !

-Je ne suis pas folle, j’ai un certificat qui le prouve, n’est-ce pas mes nouvelles meilleures amies ? Assura la jeune fille en se tournant vers ses accompagnatrices.

Lily regarda les deux autres jeunes filles et constata avec surprise qu’il s’agissait de Lucrécya et Malicia. Les deux avaient l’air plus pressées de disparaître qu’elle-même.

-Lucrécya ? Malicia ? Vous la connaissez ? Demanda Lily, passablement énervée envers la « folle au chiffon ».

-Bien sûr qu’elles me connaissent. On est meilleures amies, n’est pas mon Lethifold qu’elles sont nos amies ?

La jeune fille avait récupéré son chiffon et l’avait placé sur son épaule. Lucrécya et Malicia se regardèrent avec horreur et déglutirent péniblement.

-Bon, je ne suis pas d’humeur à fourrer mon nez dans cette histoire alors je vous laisse. Bonne journée, je rentre chez moi. Clama Lily en se tournant vers la sortie.

Malheureusement, la jeune fille au chiffon se mit en travers de sa route et la regarda, une expression hystérique sur le visage.

-Non, tu ne partiras pas tant que tu n’auras pas reconnu que j’ai un Lethifold !!

-Laisse-moi tranquille ! Je ne te connais même pas ! Et je suis désolée, mais ce n’est pas un Lethifold ton truc. C’est un chiffon sale ! Un p*tain de chiffon, d’accord ? S’énerva-t-elle.

-C’est un Lethifold ! Insista-t-elle en l’agitant devant le nez de la sorcière.

Lily se retint de lui sauter dessus et passer sa mauvaise humeur sur elle. Elle n’était pas sortie de cet endroit...
Revenir en haut Aller en bas


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Shopping de travers   Mer 25 Juil 2012 - 14:48

Lulu regardait d'un air attendri les petits boursouflets transis de peur sur leur étagère.

Peu de choses parvenait à l'émouvoir, mais étrangement, ces petites boules de poils qui couinaient en tremblant, en se serrant les unes contre les autres, traumatisées par l'attaque-chiffon de l'Irlandaise, lui faisait fondre son cœur de glace aussi sûrement qu'un feudeymon soufflant sur un iceberg.

-Ooooh regarde Mali, j'veux celui-là ! fit-elle en prenant le plus dodu des petits animaux.

Mais Malicia ne lui répondit pas : elle était trop occupée à regarder, bouche bée et yeux écarquillés, Griselda O'Neil qui commençait à entonner l'hymne sorcier d'une voix fausse, la main sur le cœur, la tête haute.

Un vacarme de tous les diables se fit alors entendre : les flérets miaulaient leur mécontentement, les niffleurs aboyaient à qui mieux mieux, et même le tout nouveau boursouflet de Lulu, qui s'était réfugié sur son épaule, hérissait tous ses poils, horrifié.

-Bordel O'Neil, ferme-la ! grogna la petite brune.

Mais avant qu'elle ne put faire quoique ce soit, la folle irlandaise se tut et se jeta sur Lily, qui faisait des emplettes dans son coin, comme la misère sur le pauvre monde.

Après un échange totalement surréaliste entre les deux, Lucrécya sentit Lily à deux doigts de craquer. Comme ça arrivait souvent après une minute de conversation avec Griseldu.

-Tu devrais pas la contredire, ou ça sera encore pire, lança-t-elle à la blonde. Crois-moi, je la connais, j'ai partagé sa chambre, l'année que j'ai passé à Poudlard.

-De quoi je me mêle, Rincevent ? grogna la cinglée, son affreux torchon moisi dans les bras.

-Je ne vais pas admettre que son chiffon est un Lethifold alors que c'est un chiffon, siffla la Zeta en colère.

Lucrécya soupira :

-Oui mais... crénom d'un balai, regarde-la, quoi !

Lulu n'arrivait pas à mettre en mots ses pensées. Pour elle, il suffisait de regarder les yeux de Griselda, aussi dérangeants qu'elle était dérangée, pour comprendre. Quand elle vous fixait, son regard ne vous lâchait plus et vous vrillait l'âme jusqu'à vous faire frémir. On ne pouvait pas raisonner quelqu'un comme ça.

Et l'étudiante en Sports en savait quelque chose : elle se souvenait encore avec horreur des longues nuits d'hiver à Poudlard, où elle tentait de s'endormir pendant que l'Irlandaise était en pleine conversation avec la lampe de chevet, la prenant pour le Maître des Ténèbres, ou pour son petit ami secret... ou les deux à la fois. La plupart du temps, elle ne parvenait à dormir qu'après l'avoir envoyée à l'infirmerie avec un nez, un bras ou une clavicule cassée.

Ce qui n'allait sûrement pas tarder à arriver.

Lucrécya prit sa batte Séraphine en main. Elle en aurait peut-être besoin, selon la tournure que prendrait les événements, songea-t-elle en jetant un œil à Lily et O'Neil qui se toisaient avec mépris...





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 942

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: Shopping de travers   Mer 25 Juil 2012 - 16:56

Griselda bouillonnait de colère !

A chaque fois qu'elle trouvait de nouveaux amis, il fallait toujours que quelqu'un vienne lui pourrir la vie en racontant d'infâmes ragots sur elle, par exemple que son petit-ami n'était qu'un abat-jour, ah ah, que son psychémage n'était pas fou amoureux d'elle (et donc n'avait pas été ravi qu'on lui égorge son chihuahua en signe d'amour éternel), ou, comme maintenant, que son lethifold n'existait pas.

Il fallait être complètement zinzin pour ne pas se rendre compte que son Lethifold était un Lethifold ! Il était si beau, avec sa belle cape noire soyeuse claquant au vent et ses deux petits yeux rouges cruels mais si mignon !

Si mignon qu'elle ne put s'empêcher de le cajoler et de le câliner et de lui faire des bisous partout partout partout. Sans se rendre compte que les trois autres filles et la vendeuse la fixaient en grimaçant de dégoût.

Puis, sans aucune transition, elle releva machinalement la tête et pointa Lily du doigt.

-C'est un LETHIFOLD ! répéta-t-elle une énième fois. C'est le troisième Lethifold que j'ai dans ma vie ! Le premier m'a été offert par le Maître des Ténèbres parce qu'il voulait que je l'aide à conquérir le monde et qu'il était secrètement amoureux de moi ! Le deuxième apparemment je l'avais inventé dans mon esprit, enfin c'est ce qu'ils ont dit à Sainte Mangouste, dans la chambre toute blanche avec des coussins sur les murs et les plafonds où je vivais, et comme je ne suis plus folle je les crois, ahahahahahah. Ou alors y'en a eu qu'un et c'était le même ? Mais c'est sans importance à présent parce que celui-là, il est vrai !

Elle ponctua cette phrase en agitant devant les yeux de la Zeta Delta Nu son bout de chiffon sale et malodorant.
La jeune fille ne sembla pas apprécier. Ses yeux se plissèrent sous l'effet de l'énervement :

-Laisse-moi partir ou je vais *vraiment* m'énerver !

Les yeux de Griselda s'écarquillèrent d'avantage :

-C'est ça, compte la dessus, bois du beurre et mets la gooooomme !

La blonde fronça les sourcils :

-Hein ?

Lily chercha le regard de Malicia et Lucrécya, en quête d'une éventuelle explication. Mais les deux jeunes filles haussèrent les épaules, pour montrer leur incompréhension.

Griselda leva les yeux au ciel, et commença à fixer le plafond d'un air émerveillé.

-Wouah ! Jésus, c'est toi ?!

Les autres l'imitèrent et levèrent la tête, mais évidemment, il n'y avait rien à voir du tout. Ce qui n'empêcha pas la jeune fille de contempler le vide pendant de longues minutes silencieuses.

Lily en eut assez, et fit un pas en avant :

-Bon, j'ai la gueule de bois, je suis fatiguée, et j'aimerais assez que tu me laisses sortir.

-ALORS DIS-LE DIS-LE DIS-LE !

L'Irlandaise sautait désormais sur place, la face rougie par la fureur, ses petits poings serrés.

-DIS LE DIS LE QUE C'EST UN LETHIFOLD LETHIFOLD LETHIFOLD !

-NON !

-DIS-LE !

-NON !

-DIS-LE !

-NON !

-DIS-LE !

-OU BIEN QUOI ?

-OU BIEN JE VAIS TE TRANSFORMER EN VERACRASSE !

Griselda dégaina sa baguette devant Lily. Cette dernière, promptement, fit de même.

Un peu en retrait, Lulu se gratta la tête avec sa Séraphine adorée :

-Je sais que je devrais intervenir, mais je trouve ça fascinant, murmura-t-elle à l'oreille de son amie métisse.

Cette dernière hocha la tête :

-Oui, c'est comme une scène d'une picturine de série z ! C'est mauvais, ça me fait perdre mon temps, mais j'ai envie de savoir comment ça va finir !

Elles posèrent à nouveau les yeux sur les deux sorcières qui se tenaient en joue avec leurs baguettes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Shopping de travers   Mer 25 Juil 2012 - 21:47

Lily était vraiment hors de ses gonds. Elle s'était toujours considéré comme quelqu'un de compréhensif et avait un degré élevé de tolérance. Mais cette fille venait de franchir la ligne. Non contente de lui balancer un immonde chiffon datant de Morgane seule sait quand et de lui empêcher de sortir de l'animalerie, elle la menaçait ouvertement avec sa baguette! C'EN ÉTAIT TROP!!

Ses yeux ressemblaient maintenant à deux feintes noires furieuses et ses doigts étaient blancs tellement elle serrait sa baguette.

-Fantastique, commença-t-elle. Tout simplement GÉNIAL! Tu viens officiellement de gâcher ma journée, toutes mes félicitations. J'ai une gueule de bois épouvantable et une seule envie: RENTRER CHEZ MOI!

Elle hurlait maintenant. Lucrécya et Malicia s'étaient progressivement éloignées jusqu'à être à une bonne distance et la pauvre vendeuse regardait impuissante derrière son comptoir. Gryselda sautillait de plus en plus vite, totalement furieuse.

-Tu ne veux pas me laisser sortir? BIEN! A grands maux, grands remèdes! STUPEFIX!! Clama hors d'elle la blonde.
Invité a effectué 1 lancé(s) d'un (Dé de duel.) :
8
Revenir en haut Aller en bas


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Shopping de travers   Mer 25 Juil 2012 - 22:26

Dominé par des bâtiments biscornus et à l'architecture défiant la gravité, constamment envahi par une foule de sorciers habillés de chapeaux et de capes flamboyantes, et illuminé par les éclairs de sortilèges lancés de toutes parts, le Chemin de Traverse était ce jour encore plus animé qu'à l'accoutumée, les soldes de chez Zonko ayant démarré avec trois jours d'avance.

Au milieu de cette cohue, planté raide et penché comme un écriteau souffrant des assauts du vent, un jeune homme au teint mat et à la bouche deux fois trop grande pour son visage se tenait immobile devant une boutique pittoresque, tel un rocher dans un torrent déchainé. Alors que tous les autres badauds filaient droit comme des flèches, Om regardait l'écriteau de la boutique, la bouche entrouverte et les sourcils froncés, tentant visiblement de déchiffrer les caractères pourtant dépourvus de complexité de l'enseigne. Sans détourner son regard interrogateur, le jeune sorcier avança d'un pas hésitant vers la boutique et poussa la porte d'entrée. Des hurlements stridents s'échappant des fenêtres le firent stopper net :

-DIS-LE !

-NON !

-DIS-LE !

-NON !

-DIS-LE !

-OU BIEN QUOI ?

-OU BIEN JE VAIS TE TRANSFORMER EN VERACRASSE !

Hésitant une seconde, Om se décida à pénétrer à l'intérieur de la boutique, la mine peu rassurée.
Le spectacle qui l'accueillit le fit stopper net dans l'embrasure : deux jeunes sorcières fulminantes, une petite blonde et un garçon manqué aux yeux exorbités, se tenaient "en joue" avec leurs baguettes au milieu de grandes rangées de cages en tout genre où étaient enfermées des petites bestioles d'origine surnaturelle. Deux autres étudiantes, l'une métisse aux cheveux ébouriffés et l'autre brune et maigrichonne, observaient le spectacle les yeux ronds, tout en reculant prudemment vers la sortie. Figé comme une statue, le sorcier hindou ouvrit des yeux ronds et interdits, n'osant pas bouger d'un poil.

-Tu ne veux pas me laisser sortir? fulmina la sorcière blonde. BIEN! A grands maux, grands remèdes! STUPEFIX!!

Le sortilège d'une rare violence fusa à une vitesse ahurissante... mais au lieu de frapper sa cible, fila droit sur l'infortuné indien, qui poussa un long hurlement strident avant d'être projeté par le sort à l'extérieur de la boutique, et d’atterrir dans la devanture d'un magasin de chaudron auto-récurrent.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3439

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Shopping de travers   Ven 27 Juil 2012 - 9:20

Malicia savait que rester trop près et trop longtemps de Griselda O'Neil était laisser porte ouverte au chaos le plus total. Aussi n'avait-elle pas été pas étonnée de voir Lily pointer l'irlandaise psychotique de sa baguette. Ce qui l'avait beaucoup plus étonnée en revanche, c'était de voir apparaître un jeune homme indien, attifé de vêtements bigarrés et au regard interrogateur, juste au moment où le sort de Lily avait été lancé.

Percuté de plein fouet, le malheureux avait voltigé hors de l'animalerie et, avant même de pouvoir sans rendre compte, s'était retrouvé stupefixé au milieu d'un tas de chaudrons qui s'était écroulé sur lui, devant les badauds effrayés.

Malicia fonça droit vers le carnage, et agitant sa baguette, déplaça au plus vite les chaudrons avant désenchanter l'indien, auquel elle tendit une main amicale :

-Ca va ? demanda-t-elle.

-Aaah ! Par Brama, Vishnu et Shiva ! s'écria le jeune homme, visiblement sonné. C'est comme si une armée de Ganeshs venant de se goinfrer de jalebis m'était tombée dessus !

Malicia fronça les sourcils : avec l'accent marqué de son interlocuteur, elle devait bien admettre qu'elle ne comprenait pas tout ce qu'il disait :

-Hein ? T'es sûr que tu vas bien ?

Alors que la foule autour de lui se dispersait, reprenant ses activités mercantiles, l'indien remit de l'ordre dans ses vêtements, remarqua que son pull violet et jaune était déchiré à l'épaule et porta la main à son front, en s'écriant :

-Aaaah ! Non, le pull que m'a offert Preity ! Je suis indigne des cadeaux de ma famille ! fit-il avant de s'énerver, rouge de colère et de honte. Je finirai réincarné en grinchebourdon, c'est sûr maintenant ! Alors à quoi bon chercher des livres et étudier ?! Jamais je ne finirai Médicomage, c'est un signe ! C'est un...

Malicia agita sa baguette et le pull se répara tout seul, les fils s'emberlificotant avec rapidité. L'indien ouvrit des grands yeux ronds :

-Merci !

Il fondit sur les pieds de la métisse et tenta de les toucher. Cette dernière recula :

-Mais qu'est-ce que tu fais ?!

Son camarade ouvrit des yeux affolés :

-Oh, sorry, sorry ! Une habitude de mon pays !

-O...ok ! lança Malicia.

L'indien plaqua ses mains et se prosterna :

-Je suis Om Kapoor ! Merci, et que Shiva veille à jamais sur toi et ta descendance ! Puissent vos récoltes toujours être pérennes!

Malicia le regarda avec des yeux ronds... et finit par sourire de bon coeur :

-Euh... merci !

Elle tendit la main :

-Moi, c'est Malicia McGuire !

Om recula vivement, comme terrifié :

-McGuire ?! Comme dans Achab McGuire ?!

-Euh... ben oui, c'est mon père et...

-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!!

L'indien s'enfuit en courant comme un dératé. Malicia le regarda s'en aller, les yeux tout surpris :

-Bizarre, ce Om...





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Shopping de travers   Ven 27 Juil 2012 - 16:48

Malicia haussa les épaules, en regardant l'indien prendre ses jambes à son coup. Bah, après tout, ça lui arrivait, à elle aussi, d'avoir envie de fuir à l'évocation de son père.

Lorsqu'elle se retourna, elle écarquilla les yeux : un chaos indescriptible régnait sur le perron de l'animalerie.

Effrayés et énervés par le sortilège de Lily, des centaines de créatures magiques à poils ou à plumes fuyaient l'animalerie, comme autant de rats quittant un navire en feu... tout ça, sous le regard horrifié de la pauvre vendeuse, qui tentait de retenir quelques unes des bêtes, en vain.

Quelques vivets dorés, enfin libérés, en profitèrent pour s'envoler et disparaître à tout jamais.

Des crapauds swingueurs se mirent en cercle au milieu de la rue, et commencèrent à entonner a capella une chanson pleine d'entrain. Ce qui aurait pu être appréciable par les badauds, si des boursoufs ne rebondissaient pas dans tous les sens tel des ballons de basket devenus fous, leur cognant la tête et causant du dégât sur étals des magasins alentours.

Mali tenta de faire quelques pas en avant, mais se retrouva bien vite les quatre fers en l'air, poussée par une horde de croups qui poursuivait en aboyant quelques malheureux fléreurs.

Et tout ça dans un brouhaha assourdissant de piaillements, grognements et autres bruissements d'ailes.

Et, au milieu de ce zouk, Lucrécya, qui n'avait pas pu se retenir plus longtemps, en était venue aux mains avec Griselda.

-CREVE O'NEIL ! cria-t-elle, avant de lui asséner un nouveau coup de batte.

-TOI-MÊME RINCEVENT ! répliqua l'Irlandaise, le nez en sang, en la frappant avec un sac à provisions bien rempli, qu'elle venait d'arracher des mains de Lily.

Cette dernière pointait d'ailleurs de sa baguette les deux étudiants qui se faisaient des prises de catch :

-RENDS-MOI MON SAC, ESPÈCE DE CINGLÉE ! J'AI UNE BAGUETTE ET JE N'HESITERAI PAS A M'EN SERVIR !

Griselda se redressa, et lança un regard noir à la Zeta :

-Jamais ! C'est le mien maintenant ! Je m'en servirais comme berceau à Lethif... OUCH !

Lulu avait profité de ce moment d'inattention pour cogner à nouveau son ennemie avec Séraphine, en ricanant grassement.

-Alors, O'Neil, on fait moins la maline maintenant ?

La maline en question grogna, et se rua sur l'Alpha , en faisant tournoyer à bout de bras le sac de Lily, comme s'il s'agissait d'une arme :

-CREVE RINCEVENT ! hurla-t-elle.

-TOI-MÊME O'NEIL !

-MAIS VOUS ALLEZ ME RENDRE MON SAC A LA FIN ?!





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 942

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: Shopping de travers   Sam 28 Juil 2012 - 18:03

Griselda gloussa furtivement, en essuyant le sang de son nez d'un revers de manche.

Elle s'amusait comme une petite folle avec ses amies, ahahah mais qu'elles étaient drôles à vouloir jouer à la bagarre avec elle ! Et en plus d'avoir retrouvé Malicia McGuire et Lucrécya Rincevent, elle s'était même trouvée une toute nouvelle meilleure amie, Lily, avec qui elle ferait des pactes d'amitié pour la vie en mélangeant leur sang après une pyjama party pleine de rires et de secrets concernant les garçons et les Lethifolds.
Cette année à l'université commençait on ne peut mieux !

Et Lily était si marrante ! Une vraie petite rigolote ! Le coup du sortilège contre le gars à la peau mâte (un Pi Omicron Pi, comme elle, lui semblait-elle), c'était à se rouler par terre !

C'est d'ailleurs ce que Griselda avait fait : elle s'était écroulé sur le sol de l'animalerie, secouée par un fou rire inquiétant entrecoupés de tics. Et Rincevent, avec son humour bien à elle, en avait profité pour se jeter sur elle avec sa batte.

Ah ah, sacré Rincevent ! Ça lui rappelait leurs jeux, à l'époque de Poudlard, quand Lucrécya l'envoyait à l'infirmerie à coup de batte ou de sorts d'attaque, l'enfermait dans un placard à épouvantard, se servait de sa tête comme brosse à toilettes, ou profitait de son sommeil pour lui raser les cheveux et lui lancer un sort d'anti-repousse, eheh !
Y'avait même cette fois hilarante où Lulu avait métamorphosé Griselda en grenouille, et l'avait enfermé dans un bocal pendant plus d'une semaine, ahah !
Ces jeux innocents, preuves de leur amitié saine et franche, lui avait tant manqué !

Bref, en souvenir du bon vieux temps avec sa vieille amie, l'Irlandaise avait suivi le jeu. Gloussant de plus en plus, elle frappait et griffait Lulu, se servant comme arme du joli sac à provisions en toile que Lily venait de lui offrir pour son Lethifold.

Décidément, cette jolie blonde était bel et bien sa meilleure amie pour la vie ! C'est le docteur Froud qui allait être fier d'elle, lorsqu'elle lui annoncerait, lors de sa prochaine séance !

-Rends-moi mon sac, grogna la Zeta d'une voix rauque, à deux doigts d'exploser.

-Ce n'est plus ton sac, il est à moi à présent, ma meilleure amie adorée ! chantonna la jeune fille dérangée en repoussant d'un coup de pied un énième assaut de Lucrécya. Fallait pas me le donner si tu voulais tant le garder !

-Tu es complètement folle, ma pauvre, cracha Lily en l'assassinant du regard. J'en ai pour plus de 10 gallions de courses dedans, pourquoi je te l'aurais donné ?! C'est toi qui me l'as arrachée des mains !

-Mais tu me l'as offert offert offert, ma Bestie !

-Je ne t'ai rien offert du tout !

-Prouve-le !

-Je t'ai vu faire, espèce de folle irlandaise ! cracha Lucrécya, avant de lui asséner un énième coup de batte sur la tête.

Griselda émit un petit glapissement, puis se massa le crâne à l'endroit endolori.

-Je ne suis pas folle, j'ai un certificat qui le prouve, maugréa-t-elle, plus pour elle-même qu'autre chose.

Lily profita de ce moment pour récupérer son sac d'un accio, bien décidée à partir le plus loin possible de cet enfer.

Griselda ouvrit aussitôt de grands yeux outrés.

-HEY ! MON BERCEAU A LETHIFOLD ! VOLEUSE !

-Non, c'est toi la voleuse, fit judicieusement remarquer la blonde.

La garçonne empoigna sa baguette, tremblante de rage :

-NON C'EST TOI ! T'ES PU MA MEILLEURE AMIE PISQUE C'EST COMME ÇA ! RICTUSEMPRA !

Griselda O'Neil a effectué 1 lancé(s) d'un (Dé de duel.) :
10


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3439

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Shopping de travers   Mer 1 Aoû 2012 - 16:30

En entendant un "Rictusempra" tonitruant émerger de la boutique pour animaux derrière elle, Malicia, qui aidait le vendeur de chaudrons à ramasser ses produits, se retourna vivement, le regard inquiet. Elle n'eut pas le temps de porter la main à sa baguette que sa meilleure amie émergea de la boutique. Les cheveux en pétard et sa cape bien fermée, Lucrécya fonça droit sur elle, la saisit par la main, et se mit à la tirer loin du grabuge :

-Viens, on s'en va. décréta-t-elle en pressant le pas.

Malicia ouvrit des yeux ronds :

-Et Lily ? demanda-t-elle.

Lucrécya regardait autour d'elle, avec une mine aussi sombre que l'Allée des Embrumes elle-même.

-Pas le temps, on l'aidera une autre fois ! fit-elle.

-Mais pourquoi ?

-Et le cours de chorale, tu l'as oublié ?

Les deux filles venaient d'arriver à l'arrière du Chaudron Baveur.

Lucrécya tapota cinq briques sur le mur qui leur barrait le chemin et la structure se démonta rapidement sous leurs yeux leur ouvrant un large passage. Le mur se referma derrière elles et Lulu daigna enfin stopper. Malicia réalisa quelque chose :

-Depuis quand la chorale t'intéresse-t-elle autant ? fit-elle, suspicieuse.

Maintenant qu'elles s'étaient arrêtés, Malicia remarqua que son amie avait pris...du volume.

-Et depuis quand ta cape est-elle bouffante ? demanda-t-elle en s'avançant vers elle.

-C'est la dernière mode ! s'insurgea Lulu en se dressant sur ses pieds, mais sans parvenir à tenir tête à son amie qui la dépassait de plusieurs bons centimètres.

-Et depuis quand tu veux être à la mode ? reprit Malicia.

-Mais on s'en fout depuis quand ! C'est pas tes oignons !

Sous l'effet de la colère, Lucrécya leva les bras en l'air... et une bonne dizaine d'articles de la boutique d'animaux dégringolèrent de son manteau. Lulu se tapa le front :

-Rhaaa regarde ce que tu me fais faire !

-Mais Lulu, tu as volé cette pauvre vendeuse ?! s'exclama Malicia en écarquillant les yeux.

La main de son amie se plaqua sur sa bouche :

-Mais chuuuut !!! Tu vas nous faire repérer ! Aide moi plutôt à ramasser !

Les deux filles s'empressèrent de réduire ce qui était tombé au sol avant que des sorciers ne les aperçoivent avec le butin dans l'arrière cour du troquet.

-Une selle pour Hyppogriffe, du shampoing Canasson Mignon, un lot de brosses Ailes d'Ange... commenta Mali. Mais qu'est-ce que tu vas faire de ça Lulu, tu n'as pas d'Hyppogriffe ?

-T'occupes. fit Lucrécya en réduisant un lot d’œillères à pics métalliques.

Les deux filles se remirent à leur ouvrage. Finalement Malicia reprit la parole :

-T'étais pas obligée de voler ça, tu sais, je pouvais t'avancer...

-J'ai tous les gallions qu'il me faut, t'inquiètes, Mali...

-Mais alors pourquoi tu... Oh.

Malicia secoua la tête. Elle ne connaissait que trop l'amour du risque qu'éprouvait sa meilleure amie. Lucrécya ne reculait devant rien pour pimenter sa vie et s'attirer des ennuis. Elle ne changerait donc jamais ?

-Et voilà le travail ! Ni vu ni connu, pas vu pas pris ! Héhé ! s'exclama Lucrécya. Je suis trop forte !

Malicia secoua la tête :

-Je sais pas, t'as quand même pillé une boutique...

Lucrécya la pointa d'un doigt menaçant :

-Et toi, je dois te rappeler ce que tu as fait la nuit dernière ?

Malicia rougit :

-Je sais même pas ce que j'ai fait ! se défendit-elle.

-Exactement ! Honte à toi !

Lucrécya éclata de rire et ouvrit la porte du Chaudron Baveur :

-Allez, Mali, direction le cours de chorale !

Mali hocha la tête en souriant et partit rejoindre son amie, sans remarquer que quelque chose venait de bondir dans son sac à main.

:arrow: Direction : Les Clubs





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE
 

Shopping de travers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Au Delà du Portail Pointu-