Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 ♫ Fausses notes à la Chorale ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Le Narrateur

Messages : 503

MessageSujet: ♫ Fausses notes à la Chorale ♫   Mer 1 Aoû 2012 - 17:22

Siegfried Schneider regardait les étudiants du Club de chorale s'installer dans la salle, en tapotant le crochet qui lui servait de main gauche sur la table.

Il grogna de dégoût.

Chaque année, les élèves étaient de plus en plus chevelus et dégénérés. Sans nulle doute la faute à sa précédré... prédétré... euh... à la femme qui l'avait précédée, Miss Greta Clédesol. La mollesse de cette vieille chouette sans oreille avait conduit le club à sa perte. En cinquante ans, la chorale avait finie dernière du Concours National de Chants Sorciers cinquante-deux fois.

Certes, elle était gentille, certes, elle était appréciée de tous, avec ses rouflaquettes violettes, son allure poussive et sa voix chevrotante... mais tout avait changé.

Depuis février dernier, date à laquelle il avait réussi à faire expulser cette grue grabataire pour trafic de stupéfiants (trafic dont elle était totalement innocente), Schneider avait enfin réussi à faire main basse sur le Club. Adieu, "Sorcier Tu dors" ! Adieu, "Il pleut il pleut sorcière", et autres niaiseries pour hippies du même acabit ! Bonjour, chants militaires rythmés et stimulants !

Bon, ils avaient tout de même fini dernier du Concours National de Chants Sorciers, mais c'était sans nulle doute parce qu'il n'avait pas été là pour les dompter depuis le début.

Cette année par contre, il entendait bien redresser cette bande de traîne savates grâce à sa discipline et sa rigueur sans faille. Une fois que les étudiants furent installés, Schneider se leva, et frappa sa cravache contre son bureau :

-ON SE REDRESSE ! ON SE TIENT BIEN DROIT ! ordonna-t-il de sa voix de stentor, grave et autoritaire.

Tous tressaillirent.

Le professeur se leva, et se mit à inspecter chaque membre de son club. Il pointa de sa baguette un étudiant qui mordait dans un sandwich.

-Répugnant ! grommela-t-il.

L'étudiant rougit :

-Pardon, Mr Schneider, je n'ai pas eu le temps de manger aujourd'hui !

-CE N'EST PAS MON PROBLEME ! QUARANTE ABDOS ET CINQUANTE POMPES !

-Mais... tenta le malheureux hère.

-Abdominacadabra !

Le pauvre étudiant se jeta au sol et se mit à s'exercer frénétiquement. Il finit par perdre conscience mais ne s'arrêta pas pour autant de faire du sport.

-Qui a besoin de manger de nos jours ? A votre âge, il vous faut de l'exercice, de l'exercice et de la discipline ! clama le professeur en continuant son inspection, droit comme un "i" et les bras croisés dans le dos.

Il s'arrêta devant une jeune fille aux cheveux verts, qu'il avait déjà eu le déplaisir d'avoir dans son club l'an dernier. La demoiselle empestait les herbes illicites et la peur.

-PAS DE COIFFURE FANTAISISTE DANS MON COURS !

La Gamma couina de peur :

-Mais ce sont mes cheveux naturels !

-JE NE VEUX PAS LE SAVOIR ! décréta Siegfried Schneider en agitant sa baguette.

Les cheveux de Myo tombèrent au sol, coupés sans ménagement ni sens de l'esthétique. La malheureuse éclata aussitôt en sanglots, à la grande satisfaction du Général qui repartit se hisser sur l'estrade qui trônait au milieu de la cave. Il bomba le torse :

-Et maintenant, il est temps de voir ce que vous valez, bande de cloportes. TOI LA ! CHANTE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: ♫ Fausses notes à la Chorale ♫   Mer 1 Aoû 2012 - 18:28

Lucrécya cligna plusieurs fois des yeux, louchant sur le crochet que le professeur pointait sur elle.

-Moi ?

L’œil valide du professeur se plissa :

-Ne me fais pas perdre davantage mon temps, et CHANTE !

-Ok, ok !

Elle entonna de sa voix horriblement éraillée :

-J'avais un hérisson, diguediguedi, diguediguedon, un hérisson qui aimait bien qu'on le prenne dans le....

-NOOOOON !

Le professeur avait rugi ce mot en frappant de toute ses forces sa baguette sur son pupitre. Tous les étudiants présents avaient sursauté, et la pauvre fille aux cheveux verts désormais coupés court avait sangloté de plus belle.

-PAS DE CHANSONS OBSCÈNES ! ET VIENS CHANTER SUR L'ESTRADE ! DEVANT TOUT LE MONDE !

Lulu haussa les épaules, et se leva. A l'évidence, le coup de chanter seul a capella devant les autres, c'était une tactique du général Schneider pour tenter d'imposer son autorité, et humilier ses élèves publiquement.

Mais Lucrécya, elle, s'en fichait.

Elle n'avait jamais ressenti la gêne ou la honte en dix-sept ans, ce n'était pas aujourd'hui que ça allait commencer.

Par contre, trouver une chanson qui n'était pas paillarde et aux paroles non-obscènes qu'elle connaissait assez bien pour la chanter en entier, ça, c'était une autre paire de manche. Aussi elle se creusa la tête, tandis que le boursouflet qu'elle avait volé plus tôt se dandinait sur son épaule.

-Bon, j'imagine que le côté heavy metal anti-moldu des Dragons Rouges de la Haine ça passera pas non plus... Alors je connais qu'une seule autre chanson ! Le tube de Lady Cracra !

Elle s'éclaircit la gorge, et commença de sa voix fausse et rocailleuse :




La la la la... La la la la
Si j'avais su j'aurais mis l'feu à ta baguette
Avant d'te voir fricoter avec une brunette
Tu m'dégoûtes !

Et maintenant c'est fini je ne veux plus de toi
Je ne supporte plus ta face ta voix ni même ton gras

Ahah
Oh oh oh oh, oh oh oh
Regarde-toi, tu ressembles à un...
Oh oh, oh oh oh oh, oh oh
Regarde-toi, tu ressembles à un...

Hippogriffe, hippogriffe, oui tu ressembles à un hippogriffe
(Tu en as même l'odeur)
Hippogriffe, hippogriffe, oui tu ressembles à un hippogriffe
(Tu en as même l'odeur)

Hipopopopogriffe, hipopopogriffe, gnagnagnagna
Hipopopopogriffe, hipopopogriffe, gnagnagnagna !

Le boursouflet de Lulu sautillait sur son épaule pour accompagner l'air.
Toute fière d'elle, Lucrécya releva la tête vers l'assemblée, un sourire victorieux aux lèvres.
Si seulement Malicia avait pu entendre ça ! Mais non, étrangement, depuis qu'elles s'étaient séparées pour faire un petit tour dans leur maison respectives avant le club, elle n'avait pas revue son amie.

Et, tout aussi bizarrement, personne parmi les étudiants assis devant elle ne l'acclamait ou même ne lui souriait. Ils avaient plutôt l'air... disons, horrifiés, et apeurés.

Lulu tourna la tête, et réalisa que Schneider fulminait en la fixant d'un œil rempli de haine.

-Ben quoi ?

-DE TOUTE MA VIE JE N'AI JAMAIS ENTENDU PERSONNE CHANTER AUSSI MAL ! RIEN NE VA ! CE N'EST PAS JUSTE, CE N'EST PAS BEAU, CE N'ETAIT MEME PAS EN RYTHME ! SI LA POLITIQUE DE CETTE UNIVERSITÉ N'ETAIT PAS D'ACCEPTER TOUT LE MONDE DANS CES CLUBS, JE TE FOUTRAI A LA PORTE A COUP DE PIEDS DANS LE FONDEMENT ! NON MAIS EST-CE QUE TU T'ES DEJA ENTENDU ?! EST-CE QUE TOUT CE A QUOI JE VAIS AVOIR DROIT CETTE ANNEE ENCORE C'EST A UNE BANDE DE JEAN-FOUTRE SANS TALENT A LA VOIX ERAILLEE BONNE QU'A CHANTER « LA BAGUETTE A DUDULE » PENDANT LES FOIRES AGRICOLES ?! FELICITATIONS MADEMOISELLE, TU M'AS VRAIMENT SORTI DE MES GONDS ! ET MAINTENANT RETOURNE A TA PLACE ECOUTER MON ENSEIGNEMENT, OU BIEN ENDORS-TOI EN BAVANT SUR LA TABLE, CELA REVIENDRA SANS DOUTE AU MEME TELLEMENT TU PARS DU NIVEAU ZERO DE LA MUSICALITE ET DU RYTHME !

-Un simple merci aurait suffit, maugréa Lulu, en repartant s'asseoir sur sa chaise.

Elle regarda le professeur, dont la figure rouge de colère ne laissait rien envisager de bon.

-QUI VEUT CHANTER A PRESENT ?! JE VOUS PREVIENS : JE SERAIS INTRANSIGEANT, ET UNE NOUVELLE MAUVAISE PRESTATION POURRAIT ME RENDRE UN TANTINET VIOLENT !

Tous semblèrent soudain s’intéresser au sol, à leurs pieds. Mais c'était sans compter sur le professeur, qui désigna un malheureux au hasard :

-TOI ! LEVE-TOI, MONTE SUR L'ESTRADE ET CHANTE !

Le pauvre étudiant déglutit, et s'exécuta. Une fois devant ses camarades, il sembla sur le point de s'évanouir.

-Je... je...

-J'AI DIT : CHANTE !

-Je... nan aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !

Le malheureux s'enfuit en courant de la salle, les bras en l'air, en hurlant comme une mandragore qu'on déracine.

-Eh bien voilà ! lâcha Schneider, un sourire mauvais aux lèvres. En voilà au moins un qui sait tenir la note !





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: ♫ Fausses notes à la Chorale ♫   Mer 1 Aoû 2012 - 18:46

Myo tentait comme elle pouvait de se retenir de pleurer, mais rien n'y faisait : quand elle était au club de chorale, elle devenait beaucoup trop sensible !

Et ce n'était pas la perte de sa chevelure verte qui la faisait pleurer : ah non, ça elle s'en fichait éperdument. Ça aurait même pu l'arranger si la chose était permanente ! Mais non, ses cheveux avaient leur propre vie, et elle les sentait déjà pousser et se tortiller tels des serpents d'émeraude, jusqu'à ce qu'ils reprennent leur place, le long de son dos et sur ses épaules.
Ils paraissaient même un peu plus longs qu'avant, comme à chaque fois qu'elle tentait de les couper.

Enfin bref, ses nerfs ne lâchaient pas à cause de ça, mais bel et bien grâce à cet horrible professeur, qui lui faisait peur et qui la poursuivait jusque dans ses cauchemars.

L'an dernier c'était déjà la même chose : des larmes, des cris de douleurs, et encore plus de larmes... A l'évidence, Schneider n'avait pas beaucoup changé. A part peut-être qu'il avait l'air encore plus glacial qu'avant.

La jeune fille prit sur elle, et après de longues bouffées, parvint enfin à se ressaisir. Ceci dit, l'attaque de cette nuit et son sommeil on ne peut plus court et très inconfortable sur un banc de pierre ne devait pas être étranger à son hypersensibilité qui la faisait larmoyer pour un rien. Mais ce n'était pas une raison pour se laisser aller !

Ça aurait été plus facile si un de ses amis Gamma l'avait accompagné, mais non, aucun n'avait choisi chorale, prétextant que c'était bon pour les gonzesses. Eh ben club pour filles ou pas, ils n'y échapperaient pas la semaine prochaine ! Il n'était pas question qu'elle subisse ça toute seule tous les dimanches !

Lorsque le dernier étudiant interrogé s'enfuit en courant, Myosotis l'envia, et songea quelques secondes à le suivre. Mais elle le savait, la peur coupait ses jambes, et elle n'aurait pas pu courir aussi vite, et le prof l'aurait rattrapé, et ça aurait été pire...
Elle frissonna, tourna la tête, et couina : l’œil mauvais du maître de chorale la fixait.

-QU'EST-CE QUE J'AVAIS DIT A PROPOS DES COIFFURES EXCENTRIQUES ?! gronda-t-il, menaçant.

Myo déglutit. Les deux heures de cours promettaient d'être longues, trèèès longues.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3439

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: ♫ Fausses notes à la Chorale ♫   Mer 1 Aoû 2012 - 18:52

Le visage couvert de griffures, Malicia avançait vers la maison des clubs d'un pas pressé, tout en essayant de mettre de l'ordre dans ses habits. Elle regarda sa sablomontre et leva les yeux au ciel : à ce stade là, elle n'était plus en retard, elle avait carrément raté le cours de chorale.

Elle ralentit un peu. Non, ça ne servait à rien, elle n'arriverait jamais à temps. Et avec la gueule de bois qu'elle se traînait, il était hors de question de transplaner.

Décidément, elle avait vraiment fait n'importe quoi ce weekend : elle avait raté tous ses clubs, foiré le bizutage qu'on lui avait confié, fêlé quelques côtes à Darius, bu plus que de raison, et ramené une fille chez elle. Mais ce n'était pas tout. En rentrant chez elle après avoir passé une partie de l'après-midi au Chemin de Traverse à éviter les assauts répétés de Griselda, rempiler des chaudrons, et aider bien malgré elle Lulu à mettre à sac une animalerie, voilà-t-y pas qu'en rentrant chez elle, elle avait remarqué en posant son sac sur son canapé en tissu rouge bien moelleux que ce dernier...gigotait.

Elle avait saisi sa baguette et s'était rapprochée sur la pointe des pieds de la chose. Finalement elle avait ouvert son sac et laissé échapper un cri : une boule de poils enragée en était sortie toutes griffes dehors et lui avait bondi au visage. Malicia s'était mise à gesticuler dans tous les sens avec l'animal toujours fermement agrippé à sa tête, lançant des éclairs dans tous les sens et poussant de petits cris suraigus et alarmés.

Au bout de cinq minutes de ce manège, la chose avait daigné la lâcher et s'était ruée en haut de sa bibliothèque écorchant le papier peint qu'elle venait de poser. Malicia avait enfin pu voir le visage de son assaillant. C'était un bébé fléreur, un peu plus grand qu'un chaton. Tout noir et potelé, il avait de grandes oreilles dressées, des yeux couleur améthyste et une queue un peu léonine qu'il agitait dans tous les sens, comme un éventail.

-Mais qu'est-ce que tu fais ici ? s'était écriée la métisse, surprise alors que l'animal s'était mis à feuler.

En se remémorant soudain le chaos qui avait eu lieu à l'animalerie, Malicia comprit : ce fléreur avait dû, lors de la panique générale, se faufiler dans son sac. Qu'importe, il n'était pas à elle. Elle devait le ramener. Ca ne devait pas être si dur d'attraper un bébé chat.

Du moins, c'est ce qu'elle avait cru. Mais force était de constater qu'elle avait passé les deux heures entières du cours de chorale à chasser le fléreur... en vain.

Malicia sursauta. Alors qu'elle était quasiment arrivée au seuil de la Maison des Clubs, une étrange pluie de paillettes multicolores s'était mise à tomber sur le campus. La métisse stoppa pour regarder les petites particules évoluer autour d'elle. Elle tendit la main et en quelques secondes, cette dernière fut recouverte de ces petites choses scintillantes.

Quelqu'un la bouscula : les élèves du cours de chorale sortaient en trombe de l'établissement :

-C'est un malade ! C'est un malade ! fit une jeune fille en larmes sans se soucier de l'étrange pluie chatoyante.

-Je veux plus entendre de musique ! Jamais ! s'écria un autre élève, tremblant.

-Salut ! fit la voix éraillée de Lucrécya.

Cette dernière s'approcha de son amie :

-Ben t'étais où ? Et qu'est ce qui est arrivé à ta tête ?

-Un Fléreur s'est invité chez moi. répondit Malicia, blasée. Il a pas l'air de vouloir partir.

-Un Fléreur ? Ah la sale bête ! s'étonna Lulu, peu amatrice de félins, en époussetant les particules qui recouvraient petit à petit sa cape. Hey, mais c'est quoi ça ?

La métisse haussa les épaules :

-J'en sais rien, ça doit encore être un coup des étudiants de Magie Expérimentale... C'est joli non ?

-Bof. Trop coloré pour moi. maugréa son amie en grimaçant.

C'est le moment que choisit Chouquette, la chouette rose de Malicia pour se poser sur son bras et lui tendre une grande enveloppe aux bordures dorées. Malicia posa une bise sur le dessus de la tête de son oiseau.

-Merci mon oisillonne mignonne ! fit-elle en tirant un biscuit de sa poche et en le donnant à Chouquette qui le goba d'un coup et s'élança dans les airs.

-C'est quoi ? demanda Lucrécya, intriguée.

-Je sais pas, fit Malicia.

Elle décacheta l'enveloppe et en tira une carte. Elle blêmit :

-"Mylénie et Darius ont le plaisir de vous annoncer qu'ils se diront "Oui pour la Vie et la Mort aussi" Samedi prochain à Minuit au cours d'une cérémonie aussi grandiose que leur amour et aussi riche qu'eux-mêmes. Nous comptons sur votre présence pour partager ce moment de pur bonheur. Si vous souhaitez nous rejoindre , dites "Oui" et cette carte vous servira de portoloin le moment venu." lut-elle.

Malicia laissa tomber l'enveloppe à terre. Alors qu'elle s'éloignait, les larmes aux yeux, Lucrécya la ramassa le parchemin, lut et s'écria :

-Ah les Scroutts ! Ils t'invitent à leur mariage !

Elle rattrapa son amie et la saisit par le bras : Malicia lui jeta un regard désespéré.

-C'est sûrement un coup de Mylénie pour remuer le couteau dans la plaie ! s'écria Lulu. Faut pas que t'y fasses gaffe ! Comme dirait mon cracmol de père, c'est une sale sorcière !

Elle réalisa ce qu'elle venait de dire :

-Enfin, je me comprends ! rajouta-t-elle en secouant la tête.

Malicia fit quelques pas. Elle avait le cœur en miettes et la gorge nouée.

-T'inquiètes pas, Mali ! Elle l'emportera pas au Paradis ! reprit Lucrécya. Elle va peut-être se marier avec Darius mais ça sera pas aussi facile qu'elle croit! Avec Marcus, on a prévu de quoi saboter au moins vingt fois la cérémonie... Elle veut qu'on lui fasse la fête et c'est exactement ce qu'on va faire ! Et tu viendras avec nous !

Elle partit d'un rire maléfique.

Malicia se retourna vers elle, la tête baissé. Elle voulait parler, mais elle sentait qu'une force étrange s'était emparée d'elle et l'en empêchait. Elle voulut articuler quelques mots, mais quelques notes émergeant de nulle part la coupèrent. Lucrécya semblait les entendre aussi puisque l'ex-serpentard s'était figée en regardant autour d'elle :

-Mais qu'est-ce que... commença-t-elle.

Alors que la musique s'amplifiait, mêlant joliment harpe, violons, et flûte, Malicia détourna la tête de façon mélodramatique et se mit à chanter :

L'illusion (Sur "Reflection" de MULAN)



Non jamais,
Je ne gâcherai ce mariage...
Je suis une fille bien sage.

Je le vois, ce garçon n'est pas pour moi,
J'ai compris que si je ne le raye pas de ma vie
Je serai anéantie...

Pourquoi n'ai-je pas le courage
De braver cet orage ?
Pourquoi me tourne-t-il le dos sans remords ?

Je cherche en ma mémoire,
Mes erreurs, dans le noir
Pour briser cette illusion
Où je perds espoir

Loin de toutes ces déceptions
Quelle vie entrevoir ?

La musique repartit aussi vite qu'elle était venue. Malicia et Lucrécya se jetèrent un regard horrifié :
-Oh oh. firent-elles en même temps.

-> direction : le stade





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE
 

♫ Fausses notes à la Chorale ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Quidditchsway :: Maison des Clubs-