Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 ♫ La révélation faite à Gazon ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Le Narrateur

Messages : 503

MessageSujet: ♫ La révélation faite à Gazon ♫   Jeu 4 Oct 2012 - 11:13

Il était minuit.

Tous les habitant de l'université était rentrés chez eux, obéissant au couvre-feu.

Tous ? Non! Un irréductible homme à tout faire devait encore œuvrer pour le bien-être des lieux. Et la vie n'était pas facile pour Mr Gazon, Willie de son prénom, qui balayait avec l'air absent la place Magnus Magouille.

Willie soupira. Nettoyer les paillettes autour de la fontaine allait lui prendre des heures... Soudain une musique venue de nulle part l'entoura et le malheureux se mit à chantonner, de façon nonchalante :

- ♪Le temps passe et passe et passe et beaucoup de choses ont changé...♫ Qui aurait pu s'imaginer que deux jours entiers s'écouleraient ?♪

(*sur l'air de "Le Bilan" de Neg Marron*)

Brusquement, il sursauta : sous son regard surpris, le soleil fit deux tours complets dans le ciel.

Derrière lui, la grande horloge du bâtiment administratif sonna huit heures du matin.
On était désormais vendredi. Et des poubelles enflammées ainsi que d'innombrables tessons de bouteilles et des tracts "Non au sortilège chantant !" avaient colonisé la Place Centrale.

Willie évita un éclair lancé par un étudiant en colère :

-Bougre de bon sang de bois... lâcha-t-il en voyant une foule en colère se diriger droit vers lui.

La Foule
(sur l'air de March of the Witch Hunters, de Wicked)

Foule en furie
Pas de quartier
Il faut tout saccager !

Adalberta Feinstein
Que quelqu'un stoppe ce sort !

Foule en furie
Pas de pitié
Il faut tout ravager !

Harry Potter
Mort au sort !

Foule en furie
Le coupable doit être puni !
Tuons celui qui nous a ensorcelé !
Le coupable doit être puni !
Mort au sort !

Professeur Sancoeur
Et c'est plus qu'une simple affaire de sort
Je n'ai qu'une chose à dire à son auteur...
C'est "dehors" !

Y'en a assez d'autant danser
Ma gorge ne va pas bien
Oui, mais je sais qui accuser :
Le coupable c'est le doyen!

On en a plein le dos
On a des ampoules plein les pieds
S'il avait fait son boulot
Comme il le faut
Rien de tout ça ne serait arrivé !

Angus MacMalden
Tuons-le !

Perry Wigworthy
Mort au doyen !

Foule en furie
Le doyen doit être puni !
Tuons-le, brûlons-le même s'il n'a rien fait !
Oh oui, le doyen doit être puni !
Puni !
Puni !
A mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1594

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: ♫ La révélation faite à Gazon ♫   Jeu 4 Oct 2012 - 14:16

-Oh Seigneur... J'aurais sans doute du convoquer l'armée de fantômes que je leur avais promis...

Debout devant la grande baie vitrée de son bureau, le doyen de l'université considérait avec appréhension le champs de bataille qu'était devenue la place Magnus Maximus Magouille.

Derrière des colonnes de poubelles enflammées, des étudiants et des professeurs en colère, Mama Ogg en première, tentaient de démolir le bâtiment administratif à coup de sorts. En ce début de matinée, des milliers de tracts « mort au doyen » voletaient et se mélangeaient aux paillettes qui tombaient encore et toujours du ciel.

-Ma statue ! Ils ont décapité ma statue ! s'écria le bon docteur. Regardez, miss Krapull ! Ils n'ont aucun respect pour rien !

La secrétaire blonde s'avança et plissa les yeux avec mépris vers la foule :

-Voulez-vous que je lâche les chiens-garous, monsieur ?

Magouille considéra la proposition en se lissant la moustache :

-Non, pas encore... lâcha-t-il au bout d'un moment. Je vais d'abord essayer de leur parler. Avez-vous convoqué les journalistes les plus malléables du monde sorcier, comme je vous l'avais demandé ?

La secrétaire hocha la tête :

-Oui, monsieur, ils sont installés en bas.

-Et bien qu'attendons-nous ? fit Magouille d'une voix guillerette.

Il marcha d'un pas assuré vers la sortie de son bureau.

-Qu'allez-vous leur dire, monsieur ? demanda Krapull, qui le suivait de près.

-Je ne sais pas encore, nous verrons bien ! De toutes façons, personne ne peut résister à mon charisme !

La secrétaire leva les yeux au ciel en signe d'exaspération.

Les deux descendirent les escaliers, et Magouille ouvrit grand les portes du bâtiment. Il grimpa sur une estrade montée à la va-vite, et leva les bras vers la foule :

-BONJOUR MES AMIS ! clama-t-il avec bonne humeur.

Une boule de feu fusa droit vers lui, et rebondit sur le bouclier que venait de faire apparaître miss Krapull, qui se tenait à côté de lui, blasée. On entendit un grand "Boum" suivit d'un "Arg".

Des flashs crépitèrent, et des baguettes en mode sonorus se tendirent vers lui :

-Monsieur Magouille !

-Monsieur Magouille !

-C'est Rita Skeeter, pour la Gazette du Sorcier !

-Pour le Mensuel de l'Infirmière Névrosée !

-Pour Sorcière Hebdo !

-Où en est ce sort ?

-Où est l'armée de fantômes promise ?

-Est-il vrai que vous avez eu une liaison avec une prostituée ?

-Avez-vous une responsabilité dans cet enchantement ?

Le docteur leva la main pour calmer les journalistes qui s'affairaient en bas de l'estrade.


Ce sort n'est pas grand chose
l'air de « They both reached for the gun » de Chicago




Mr Magouille donne une grande interview !
Nous gageons qu'il saura nous convaincre...
Ou pas.

Le Journaliste de Sorcière Hebdo
Alors ce sort ?

Dr Magouille
Aucun souci !

Le Journaliste du Mensuel de l'Infirmière Névrosée
Est-ce sous contrôle ?

Dr Magouille
Mais oui, mais oui !

Le Journaliste de Quidditch Mag
L'armée d'fantômes...

Dr Magouille
...A tout réglé !
Pas besoin de s'inquiéter
Ce sort ne reviendra jamais !


Le Journaliste du Mensuel de la Métamorphose
Mais on chante, là!

Dr Magouille
Si vous voulez !

Le Journaliste du Chicaneur
C'est toujours là ?

Dr Magouille
Pas remarqué !

Le Journaliste du Wizard Herald
Vous plaisantez ?!

Dr Magouille
Si vous saviez...
Même si ce sort existait
Vous ne pourriez pas le prouver !

Rita Skeeter de La Gazette du Sorcier
Oh Dr Magouille, cessez donc de nous embrouiller !
Nous sommes la presse ! Nous voulons toute la vérité !
Dites nous cher doyen...

Êtes-vous dans le coup ?

Dr Magouille
Certainement pas !

Les Journalistes
Est-ce pour les sous ?

Dr Magouille
J'suis pas comme ça !

Les Journalistes
Rigolez-vous ?

Dr Magouille
En vérité
Si ce sort est toujours là
Il faut pas qu'on s'inquiète pour ça !

Les Journalistes
Y' a donc un sort ?

Dr Magouille
Qui a dit ça ?

Les Journalistes
Vous ! des remords ?

Dr Magouille
M'en souviens pas !

Les Journalistes
Vous le vaincrez ?

Dr Magouille
Assurément !
Grâce à mes nombreux talents
Ce sort fuira en un rien d'temps !

Oh oui, oh oui, oh oui, ce sort
Oh oui, ce sort
Ce sort n'est pas grand chose
Ce sort, ce sort, ce sort, ce sort
Ce sort n'est vraiment pas grand-chose
Pas grand chose

Les Journalistes
Vraiment, vraiment, vraiment ce sort
Vraiment, ce sort
Ce sort n'est pas grand chose ?
Ce sort, ce sort, ce sort, ce sort
Ce sort n'est vraiment pas grand-chose ?
Pas grand chose ?

Dr Magouille
Ecoutez-moi bien, écoutez-moi bien
Je suis le plus grand d'tous les magiciens !
Entendez-moi bien, entendez-moi bien
Oui, face au meilleur des doyens
Ce sort n'est vraiment rien

Les Journalistes
Quel est vot' plan ?

Dr Magouille
C'est un secret !

Rita Skeeter
Mais quel talent !

Mama Ogg
Vous plaisantez !

Les Journalistes
Allez, parlez !

Dr Magouille
Si vous voulez
Mais ce plan est si osé
Que je pourrais bien vous choquer !

Les Journalistes
Oh!

Dr Magouille
Je vais le trouver !

Les Journalistes
Et ?

Dr Magouille
Et l'arrêter !

Les Journalistes
Et ?

Dr Magouille
Ca va saigner !

Les Journalistes
Quoi ?

Dr Magouille
Foi d'sorcier !

Les Journalistes
Et donc ?

Dr Magouille
Plus de névroses !

Les Journalistes
Ouais !

Dr Magouille
Plus de psychose !

Les Journalistes
Pourquoi ?

Dr Magouille
Car ce sort n'est pas grand-chose !

Dr Magouille glisse un sac de gallions dans les mains de Rita Skeeter, et les deux chantent et dansent ensemble

Rita Skeeter
Ecoutez-le bien, écoutez-le bien !

Dr Magouille et Rita Skeeter
Je suis (Il est) le plus grand d'tous les magiciens !
Entendez-moi (le) bien, entendez-moi (le) bien
Oui, face au meilleur des doyens
Ce sort n'est vraiment rien !

Les Journalistes
Oh oui, oh oui, oh oui, ce sort
Oh oui, ce sort
Ce sort n'est pas grand chose

Dr Magouille
C'est bien ça !

Les Journalistes
Ce sort, ce sort, ce sort, ce sort
Ce sort n'est vraiment pas grand-chose
Pas grand-chose !

Dr Magouille
Un peu plus fort !

Les Journalistes
Oh oui, oh oui, oh oui, ce sort
Oh oui, ce sort
Ce sort n'est pas grand chose
Ce sort, ce sort, ce sort, ce sort
Ce sort n'est vraiment pas grand-chose
Pas grand-chose

Dr Magouille
Excellent !

Dr Magouille et les Journalistes
Oh oui, oh oui, oh oui, ce sort
Oh oui, ce sort
Ce sort n'est pas grand chose
Ce sort, ce sort, ce sort, ce sort
Ce sort n'est vraiment pas grand-chose
Pas grand chose !

Oh oui, oh oui, oh oui, ce sort
Oh oui, ce sort
Ce sort n'est pas grand chose
Ce sort, ce sort, ce sort, ce sort...
Ce sort, ce sort, ce sort, ce sort...
Ce sort, ce sort, ce sort, ce sort...
Ce sort, ce sort, ce sort, ce sort...

Dr Magouille
Ce sooort n'est pas graaaaand... chooooose !!!

Les Journalistes
Ce sort, ce sort, ce sort, ce sort...
Ce sort, ce sort, ce sort, ce sort...
Ce sort, ce sort, ce sort, ce sort...
Ce sort, ce sort, ce sort, ce sort...
...n'est pas grand chose !


Les journalistes et la foule s'éparpillèrent, sous l'oeil satisfait du doyen (et celui nettement plus circonspect de Démentiella Ogg).

-Ah, quel grand homme, ce docteur Magouille ! lâcha un journaliste.

-On a bien de la chance de l'avoir, finalement ! lui répondit un étudiant de troisième cycle, sourire aux lèvres.

-Ah ça c'est sûr ! rigola une Zeta.

Elle agita sa baguette, et répara la majestueuse statue du doyen en or massif, que les émeutiers avaient décapité quelques minutes plus tôt.

Tous passèrent devant Mama Ogg, qui les regardait partir avec des yeux ronds :

-Non mais je wêve ?!




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♫ La révélation faite à Gazon ♫   Jeu 4 Oct 2012 - 17:30

Curie, après avoir quitté Malicia, avait retrouvé les murs de sa fraternité. Comme elle l'avait deviné, personne n'avait cru bon de réparer le pan de toit écroulé de la Cabane des Insuffisants. Elle s'était donc mise au travail, et perchée sur les tôles qui abritaient tant bien que mal ces gastéropodes d'Oméga, la jeune fille laissa ses pensées dériver. Au bout d'une heure à magner clous et marteau d'une main experte qui en avait connu d'autres, elle s'effondra sur les tôles branlantes, épuisée, et roupilla dans la fraîcheur nocturne de ce mois de Septembre.. jusqu'à ce que, quelques minutes plus tard, en plein jour, un hibou au plumage sombre ne vienne lui marteler le crâne à grands coups de bec, porteur d'une lettre. Curie incendia le volatile d'injures toutes plus incorrectes les unes que les autres et eut une pensée pour Maman Brigitte, la déesse vaudoue au langage particulièrement pimenté. Elle releva la tête et son coeur eut un raté. Que diable s'était-il passé ? Elle venait juste de trouver le sommeil, et voilà que l'horloge du bâtiment administratif sonnait huit heures. *Encore un coup de ce sortilège, j'imagine* pensa-t-elle, blasée.

L'Insu inspira profondément et décrocha la lettre qui lui était destinée, chassa ce sombre crétin de strigidé, et força ses yeux, encore éblouis par la luminosité, à déchiffrer le contenu du parchemin. Elle vit que l'encre datait d'hier, et se demanda si le hibou n'avait pas eu de mal à la trouver.

« 'Lut.

On a un gros problème : la formule était bien écrite au tableau en Magie Expérimentale, mais cette siphonnée de Griselda a tout effacé pour écrire un tas de conneries en écriture magique perpétuelle... Bref, on a pas la formule du sortilège. J'ose espérer que ça c'est mieux passé de votre côté, parce que là, on est pas sorti du sable. On est au restau U pour concertation.

A plus.
Titus »


L'Insu lança deux nouveaux jurons en l'air, maudissant autant Griselda que ce hibou à deux noises qui n'avait pas été fichu de la trouver avant la fin de la journée. Mais son élan grossier fut coupé net par un air venu de nulle part. Curie sentait bien que le chanson ne venait pas d'elle mais elle se sentait comme portée par cet air familier, et son corps fut attiré de façon incontrôlable vers la Place Centrale. Elle descendit donc de son perchoir, traversa au pas de course le couloir délabré qui menait aux dortoirs d'Insuffisance Sorcière, bouscula Aimé Potdegasse au passage, un petit benêt qu'elle aimait bien, passionné par les cuillères à soupe sorcières. Il lui lança :

« Cuuuurie.. où t'vas comme ça ? »

Elle lui adressa un clin d'oeil complice et continua sa folle course. Rapidement, elle rejoignit la foule compacte qui avançait vers la place Magn'ouille. Une clameur montait et Curie, vieille habituée des manifestations, hurlait avec ravissement à gorge déployée les refrains meurtriers scandés par la foule :

« Pas de quartier
Il faut tout saccager !
Pas de pitié
Il faut tout ravager !
Le coupable doit être puni !
Tuons celui qui nous a ensorcelé !
Le coupable doit être puni !
Mort au sort !
Le doyen doit être puni !
Tuons-le, brûlons-le même s'il n'a rien fait !
Oh oui, le doyen doit être puni !
Puni !
Puni !
A mort ! »


Magouille baignant dans sa mauvaise foi, fit un piètre discours, si peu convaincant que l'Insu savait qu'un membre de sa filière aurait pu faire mieux, avec des sourires béats et quelques exclamations enfantines. Néanmoins, les journalistes présents et la foule estudiantine se prirent au piège et en vinrent à adouber le charlatan moustachu. On pouvait au moins reconnaître que ce cher Magnus savait s'y prendre avec les médias sorciers. La présence de Rita Skeeter, celle du piètre Mensuel de l'Infirmière Névrosée et celle de ces girouettes de Sorcière Hebdo n'étaient pas hasardeuses, car tous trois constituaient le meilleur médium pour détourner l'attention de la presse. Des journalistes manipulables, contentés par des paroles creuses. Des reporters qui publieraient des papiers inintéressants car dénués de toute vérité et de toute consistance. Des papiers qui contenteraient leurs lecteurs et qui ne feraient donc aucun tort aux agissements du doyen. Et, elle, Curie Campbell, allait laisser faire cela ?

L'insurgée vit que Mama Ogg était là, toujours fidèle à son poste de détractrice, et que le Doyen souriait avec triomphe devant le départ des agitateurs. La directrice des Sciences Occultes, éberluée, s'exclama :

« Non mais je wêve ?! »

Cette petite phrase déclencha la fougue de l’Écossaise, qui sentait son sang bouillonner dans ses veines. Elle grimpa avec assurance sur la statue en or massif du doyen, et pointa du doigt le haut de forme de ce dernier :

« Alors, comme cela, cher doyen, vous osez sous-entendre que ce sort n'est pas grand chose ? Mais regardez donc autour de vous, mécréant que vous êtes ! Vous souhaitez rester aveugle sur les conséquences de cet enchantement musical ? Très bien, mais ne vous faites pas d'illusions : la presse saura. Ce n'est pas votre petit numéro avec trois vulgaires pantins de la profession qui vous innocentera aux yeux de la communauté magique. Croyez-moi ou non, votre inaction ne sera pas tue. »

Krapull regardait la jeune sorcière avec mépris. Le doyen n'avait été que très moyennement passionné par la tirade de Curie, et les deux crapules se retirèrent sans broncher. Désespérée par le peu d'effet qu'avaient produit ses paroles sur Magouille et sa blonde, l'Insu avait rejoint le sol, le visage fermé. Mama Ogg s'approcha de Curie et posa une main compatissante sur l'épaule de la révolutionnaire déchue :

« Il est né comme ça ce wieux chawlatan, n'espèwe jamais wien de lui.. Est-ce wrai, ma petite, peux-tu faiwe en sowte que tout ceci soit su dans les médias ?

-Oui, Mama Ogg, j'ai des contacts dans toutes les rédactions depuis mes 14 ans et on me refuse rarement une publication.. surtout s'ils doivent choisir entre un torchon de Skeeter ou une de mes productions. Encore faut-il constituer un dossier contre lui, avec beaucoup de sources, de preuves et de témoignages. Il faudrait reconstituer l'affaire depuis le début pour que cela interpelle la population, et je doute que cela soit faisable, sauf si j'ai le soutien du Club de Journalisme.

-Tu sais, tout ce qui peut faiwe ployer Magouille est bon à pwendre. Demande aux gens autouw de toi ce qu'ils en pensent ! En attendant, avez-vous twouvé la fowmule ?

-Malheureusement, nos amis ne l'ont pas retrouvé. Nous sommes dans la ketchouille de mauvaise qualité jusqu'au cou. Que nous conseillez-vous, Mama ?

-Tu te souviens de ce que je t'ai dit il y a deux jouws..

-C'était hier !

-Aw, tu n'as pas fait attention ? Nous sommes vendwedi ma belle.

-Je renonce à comprendre. Oui, ce que vous avez dit hier ?

-Mon conseil ! Il faut.. ?

-Lire. Oui, lire encore et encore, je sais.

-Si jamais vous n'avancez plus dans votwe enquête, tu sais où me twouver ! »

La sombre femme s'éclipsa. Curie, décidée à faire part de tout ce qu'elle avait vu, entendu et dit, à ses camarades-enquêteurs, transplana directement chez Malicia.


Direction ~>
Les dessous de l'histoire, à Mysteria Lane
Revenir en haut Aller en bas


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie (Psychémage)
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 934

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: ♫ La révélation faite à Gazon ♫   Ven 5 Oct 2012 - 15:55

Griselda se réveilla derrière la grande fontaine de la place Magouille, en pleine journée.

Elle entendait des cris, des slogans et de la musique révolutionnaire. Ce qui était très étrange, parce qu'elle avait l'impression de n'avoir dormi que quelques minutes... Et il ne faisait pas nuit noire il y a quelques minutes ?

Une épaisse fumée venue de plusieurs feux de poubelle lui chatouilla les narines, et la jeune fille éternua dans le vieux chiffon qui lui servait d'animal de compagnie.

Un étudiant qui tenait une grande fourche se pencha vers elle :

-Hey, ça va ?

Il aida la Pi Omicron Pi à se relever.

-Qu'est-ce que tu fais là ? T'es tombée pendant l'assaut contre le doyen ?

Griselda cligna des yeux. Elle se frotta la tête, où la batte de Lulu avait fait pousser une belle bosse.

-Ben... je sais, pas, je regardais le joli ciel étoilé, c'était la nuit, et PAF ! Mon Lethifold pense que j'ai pris un astéroïde ou un ovni ! Oui, c'est probablement des extraterrestres de la planète Vulcain qui m'ont enlevé, et c'est pour ça que j'ai l'impression que le temps est passé trop vite !

L'étudiant hocha la tête :

-Ah ça c'est parce que le temps est bel et bien passé trop vite : on est vendredi !

-Vendredi ?! S'exclama Gri, abasourdie. Mais ça fait des jours que je suis partie ! Mon grand Poilu et ma coloc doivent être morts d'inquiétude !

-Mais non c'était mardi il y a quelques minutes c'est le sort qui...

L'Irlandaise poussa un glapissement horrifié :

-C'est les Vulcains ! J'en étais sûre ! Ils m'ont enlevé deux jours et ont fait d'horribles expérimentations sur moi et mon Lethifold ! Ils sont parmi nous ! Les envahisseurs sont parmi nous !

L'étudiant fixa la folle avec inquiétude, puis il préféra s'éloigner lentement. Il rejoignit ses camarades, qui étaient en train d'assister à la conférence de presse musicale du docteur Magouille.

Griselda, elle, n'écouta pas la chanson de l'arnaqueur moustachu, et préféra rentrer dans sa fraternité. Peut-être qu'elle y retrouverait son grand amour ?

→ direction : l'impasse des bizuts disparus



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: ♫ La révélation faite à Gazon ♫   Sam 6 Oct 2012 - 17:18

La nuit était noire comme de l'encre.
Marcus et Darius marchaient sur le trottoir faiblement éclairé par un réverbère moldu sur le point de rendre l'âme.

-Eh ben tu vois mon gaillard, ça valait le coup d'aller chez le psychémage ! fit le PAF en donnant une franche claque dans le dos de son ami.

Darius glapit en tombant par terre. Il se releva, s'épousseta et ramassa la copie du dossier qu'ils avaient volé à Froud.

-Certes. Ça nous a permis d'en apprendre plus pour notre enquête !

-Mais non, ricana Flynn, j'parlais de...

-Je ne sais pas de quoi tu parles et je te serais gré de ne plus jamais en reparler, le coupa sèchement Darius. Jamais.

L'héritier aux cheveux blonds et gominés poussa le portail pointu qui marquait l'entrée de l'université... et plissa les yeux, éblouis.

-Mais que diable se passe-t-il ici ?

Les deux amis s'avancèrent, et écarquillèrent les yeux : non seulement il faisait plein jour, mais de plus la fac semblait en proie au chaos le plus total.
Une épaisse fumée âcre s'élevait de nombreux foyers de petits incendies. Des tracts poussant à la violence envers le doyen voletaient dans les airs, se mêlant aux éternelles paillettes. Des étudiants couraient au hasard en hurlant, leurs baguettes à la main. Il y avait des cris, des explosions, et des chansons révolutionnaires dans l'air.
Un joggeur tout nu passa devant nos amis et les salua du menton, ne semblant pas remarquer l'anarchie autour de lui.

-Mon gars, j'ai pas rêvé, il faisait bien nuit, dehors, non ? demanda Marcus, qui commençait à se poser des questions sur sa santé mentale.

-Aucun doute n'est permis sur le sujet, le rassura Darius.

Le Pi Alpha Fi poussa le portail pointu en sens inverse, et fronça les sourcils : le trottoir où ils se trouvaient en pleine nuit il y a quelques secondes était désormais baigné par la lumière du soleil.

Il fit volteface, et alpagua le premier malheureux qui passait par là :

-Hé toi ! Qu'est-ce qui s'passe avec le soleil, là ?

-C'est à cause de ce maudit sortilège ! On est déjà vendredi ! C'est à cause du Docteur Magouille qui n'a rien fait pour...

-Ouais ouais j't'ai pas demandé de me raconter ta vie, le coupa Marcus avec mauvaise humeur.

Il se tourna vers Darius, qui, insensible au chaos ambiant, avait commencé à consulter le dossier du docteur Froud.

-T'entends ça ? On a perdu plusieurs journées !

-Et alors ?

-Et alors tu te maries demain, mon gaillard.

Darius releva des yeux ronds :

-Seigneur Dieu... murmura-t-il, troublé.

-Il nous reste pas beaucoup de temps pour boucler cette enquête, alors va falloir qu'on mette un bon coup de collier !

Il agrippa le dossier des mains de son ami, et le survola tout en marchant, s'éloignant de la place Magouille où le doyen était en train de faire son show.

-Bon, faisons les choses dans l'ordre. Selon Froud, ces trois lascars sont particulièrement perturbés par la chorale. Mais y'a pas écrit pourquoi...

-Et lorsque nous avons espionné ta poissonnière de femme, sa délicieuse amie parfumée à la fraise ainsi que l'équipe de bras-cassés qu'elles ont constitué, il me semble bien que la chorale a été mentionnée, renchérit Darius.

Marcus hocha la tête :

-Ouaip. Apparemment c'est la chorale qui était visée par le sort musical !

-Et nous avons donc de grandes chances que le coupable soit l'un de ces trois patients « très perturbés par la chorale » du docteur Froud !

Les deux amis se jetèrent un regard de connivence.

-Ce fut presque trop facile ! s'exclama le blondinet.

-Il faut dire qu'on sait enquêter ! ajouta l'étudiant en défense en ricanant.

-C'est si vrai ! Dieu que nous sommes doués !

-De vrais pros !

Ils sourirent un moment, les mains sur les hanches, particulièrement fiers d'eux.

-Euh... sinon, on fait comment ?

Darius se replongea dans les feuillets :

-Nous allons rendre visite à ces trois malheureux, jusqu'à trouver qui est le coupable. Et le tout premier de la liste est... un Pi Omicron Pi nommé Jasper J. Johnson.

Marcus acquiesça :

-Oui, allons voir ce Johnson chez les POP ! Je suis sûr que personne n'a eu l'idée d'aller chercher ce gaillard !


:arrow: direction : La fraternité des Pi Omicron Pi



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

♫ La révélation faite à Gazon ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Place Magnus Maximus Magouille :: Place & Resto U-