Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Des conséquences regrettables...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1606

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Des conséquences regrettables...   Mer 28 Nov 2012 - 19:08

Il était dix heures passées...

Le tic-tac incessant d'une horloge murale égrenait les secondes qui paraissaient être des heures pour Malicia. Cela faisait vingt-cinq bonnes minutes qu'elle était assise dans son peignoir en face du doyen, qui, à son bureau, considérait un tas de documents en poussant de temps à autre des "mmh mmh" désapprobateurs. Parfois, le Docteur désormais imberbe lui jetait des œillades assassines en tirant de longues bouffées de sa pipe malodorante.

-Je... commença la métisse, penaude.

-SILENCE ! beugla Magouille.

Il s'humecta longuement l'index et tourna avec lenteur une feuille.

-Mmh mmh... je vois. grommela-t-il.

Dix minutes passèrent. Finalement, le doyen reposa le dossier sur la table.

-Mademoiselle, qu'avez vous à dire pour votre défense ?

Malicia rougit :

-Mais... qu'est-ce que j'ai fait ? demanda-t-elle.

-QU'EST CE QUE VOUS AVEZ FAIT ? QU'EST-CE QUE VOUS AVEZ FAIT ??!!

Magouille bondit sur ses pieds et se mit à vociférer, les bras dans le dos :

-Non contente d'être d'une couleur de peau peu flatteuse, vous avez créé un antidote au sortilège que j'ai eu tant de mal à faire lancer ! Vous avez osé mentir sur l'existence de cet antidote et Dieu sait que si il y a bien une chose que je déteste, c'est le mensonge ! Vous avez mené une rébellion au sein même du campus, blessant dans votre folie meurtrière d'inoffensifs Pi Alpha Fi qui ne demandaient qu'à faire la paix !  Vous avez corrompu mon meilleur agent qui a démissionné par votre faute ! Vous avez osé défier mon autorité en vous enfuyant de la belle cage que j'avais dressée pour vous ! Vous m'avez fait perdre la somme de 500 000 gallions avec laquelle j'aurai non seulement pu m'acheter de la gomina et les faveurs de toutes les jeunes filles frivoles du pays mais également quitter à jamais cette université de seconde zone !  Après quoi, vous vous présentez à ce rendez-vous officiel dans une tenue si peu appropriée que l'on pourrait douter de vos intentions, mais je ne suis pas à vendre ! Et le pire, le pire ! VOUS AVEZ TUE MOUSTACHE !!!

Le poing du Doyen s'abattit sur son bureau alors que des flammes de colère dansaient dans ses yeux.

Il reprit son souffle pendant quelques secondes. Finalement, il saisit une enveloppe rouge qui trônait sur la table :

-Ah oui, et ce matin, j'ai reçu cette beuglante pour le moins cinglante de votre professeur, Mme de Fier Castel. Le moins qu'on puisse dire, c'est que sa haine à votre encontre n'a d'égal que votre mépris irraisonné de l'autorité et des institutions. Miss McGuire, vous êtes la pire hooligan qu'il m'ait été donné de voir de toute ma longue carrière universitaire. Et dieu sait que ça fait cinq ans !

La Zeta blêmit alors que Magouille décachetait la lettre :

-"Magnus, Si je vous envoie cette lettre aujourd'hui c'est pour vous parler, encore,  de cette étudiante qui ne cesse de perturber mon cours. Comme vous le savez, Malicia McGuire est une étudiante effrontée, insolente et indisciplinée. Je n'ai jamais caché mes doutes quant à son acceptation en Excellence Sorcière : ses compétences limitées, son  incompréhension face aux problèmes les plus simples, sa négligence face aux devoirs me font penser qu'elle n'est là que grâce à la notoriété de son Père, Directeur de Sainte-Mangouste. De plus, elle n'a de cesse d'harceler ma meilleure élève, Mylénie, qui se trouve être également ma nièce, et qui est la jeune fille la plus douce, la plus aimable et la plus vive d'esprit que je connaisse. C'est sans nul doute la jalousie qui pousse Miss McGuire à s'acharner de la sorte. Aujourd'hui, je note que cela fait une semaine que cette impertinente a l'impudence de ne pas daigner aller en cours, malgré les nombreux courriers que je lui ai envoyés !"

-Mais je n'ai jamais rien reçu ! s'écria Malicia.

Magouille ne lui prêta pas attention et la voix de Mme de Fier Castel reprit :

-"...en bref, je suis totalement désarmée et désemparée face à ce comportement agressif. Mais il y a une chose que je sais : je ne veux plus d'elle dans mon cours. Je doute que Miss McGuire ait le niveau pour intégrer une quelconque autre discipline ou université, aussi je recommande vivement que vous la renvoyiez dès réception de cette lettre. Si toutefois vous hésitiez à vous passer de vos précieux frais d'inscription, sachez que je suis prête à faire une donation des plus généreuses à la WOW. Payable en argent comptant ou en nat..."

Magouille referma brusquement la lettre :

-Bref ! Le reste n'est que descriptions inintéressantes.

Il croisa les bras, exultant de joie :

-J'attends ce moment depuis longtemps, Miss McGuire, croyez-moi. Vous êtes virée. Virée, virée, virée ! Et vous ne récupérerez jamais les frais d'inscription ! Jamais !

Malicia le regarda avec de grands yeux embués de larmes :

-Mais... Elle ment !Je n'ai rien fait ! couina-t-elle.

Elle fondit en larmes et le doyen grimaça :

-N'essayez pas de m'amadouer, jeune fille ! s'écria-t-il. Vous êtes la lie de cette université ! Rien ne pourra me faire changer d'avis ! Rien ne pourra me faire oublier que vous avez tué Moustache ! Savez-vous combien de temps il m'a fallu pour la faire pousser ?!

La métisse releva la tête :

-Et si je vous rendais votre... Moustache ? fit-elle entre deux sanglots.

Magouille se précipita sur elle, les yeux brillants comme un enfant devant ses cadeaux de Noël :

-Vous pourriez faire ça ?

Malicia sortit sa baguette et l'agita devant le visage du doyen :

-Capillo Tractus !

Aussitôt la moustache de Magouille repoussa et s'entortilla sous le nez de ce dernier. Il courut vers son miroir et se mit à lisser ses belles bacchantes avec un plaisir non dissimulé :

-Moustache ! Te revoilà ! Je suis à nouveau prêt pour être la coqueluche de ces dames !

Il se retourna vers la Zeta :

-Il ne sera pas dit que le Bon Docteur Magouille ne sait pas faire preuve de clémence face à une étudiante repentie ! Vous êtes de nouveau la bienvenue à la WOW ! Si tant est que vous payez vos frais d'inscription, bien entendu !

Malicia ouvrit des yeux ronds :

-Mais je les ai payés à la rentrée !

-Haha ! Comme vous êtes drôle !

Le doyen s'assit à son bureau :

-Par contre, comme vous l'avez entendu tout à l'heure, Mme de Fier castel ne veut plus de vous dans son cours. Il va donc nous falloir étudier votre dossier pour savoir quoi faire de vous.

Il agita sa baguette et un dossier vola jusqu'à ses mains.

-Alors... Malicia McGuire... Mmmh... Optimal, optimal, optimal... Mais vos notes sont excellentes ! Et je vois que vous avez eu vos ASPICS avec deux ans d'avance ! Que diriez-vous de faire partie de la glorieuse classe d'Insuffisance Sorcière ?

Les lèvres de Malicia tremblèrent et elle s'écroula à nouveau en larmes :

-Papa va me tuer ! Je vais finir mendiante !

-Allons, allons séchez vos larmes ! Je suis sûr qu'on peut s'arranger !

Il se mit à réfléchir à haute voix :

-Tiens... Sancoeur s'est déjà plaint d'avoir trop d'étudiants dans sa classe et il a eu la bonne idée de m'intenter un énième procès ce matin pour séquestration au stade. Je suis sûr qu'il sera ravi d'accueillir une tête brûlée irrespectueuse et sans vergogne dans son cours...

Le doyen eut un petit rire mesquin. Finalement, il se leva et tendit sa main à la métisse :

-Félicitations, Miss McGuire ! Vous êtes en Sciences Sociales ! Allez en cours dès aujourd'hui.

Malicia ouvrit des yeux paniqués :

-Sciences So ?! Non ! Tout sauf Sciences So ! supplia-t-elle.

-Ma décision est prise, Mademoiselle ! C'est Sciences Sociales ou Insuffisance ! A prendre ou à laisser !

Magouille raccompagna la Zeta aux portes de son bureau :

-Maintenant si vous voulez bien me laisser, j'ai besoin d'un peu d'intimité avec Moustache...

Il claqua la porte derrière lui.



:arrow: Malicia retourne chez elle, ici !




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Des conséquences regrettables...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Place Magnus Maximus Magouille :: Administration-