Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 ♣ Bouillon de Jouvence ♣

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Le Narrateur

Messages : 503

MessageSujet: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Jeu 24 Jan 2013 - 21:01

D’innombrables tables rondes avaient été installées sur le terrain de quidditch. Les parents, enfin libérés de leurs enfants, s’y étaient assis, et discutaient entre eux.

A leur table, Malicia, Lucrécya et leurs parents attendaient avec impatience le début du repas.

-J’ai faim j’ai faim j’ai faim j’ai faim j’ai faim j’ai faim j’ai faim j’ai faim, répétait Mali en jouant avec sa fourchette.

Ezzechiel hocha la tête :

-La faim est un concept inventé par des marchands de misère, c’est le grand Jah qui me l’a dit sister !

-Je ne sais pas ce que ton beatnik de frère essaye de nous dire, mais si tu faisais plus de sport, tu aurais moins faim, trancha Achab McGuire.

-J’fais du sport, et j’ai faim quand même, grommela Lulu, de mauvaise humeur, en lorgnant sur sa mère qui occupait la chaise d’à côté.

-Arrête de te plaindre, siffla cette dernière.

-Mais Malicia se plaint dix fois plus que moi ! s’emporta Lucrécya. Dis-lui, papa !

Le père de Lulu, qui mâchonnait des morceaux de pain sans savoir où se mettre, haussa les épaules.

Un elfe s’approcha de leur table et déclama :

-Au menu nous avons : consommé de musards, fricassée de musards, ragoût au musard, salade musardée, frites musardes et leur sauce à la musard, steak de musard sur son lit de musards…

Il posa devant chacun une assiette peu ragoûtante remplie d’une bouillie d’où émergeait des coquilles d’escargots.

Lucrécya grimaça :

-Hors de question que je mange ça !

Malicia n’avait pas l’air plus emballée. Leurs parents, eux, tentèrent de garder leur dignité en goûtant tout de même les plats. Mais après la première bouchée, ils blêmirent tous les trois et repoussèrent leurs assiettes.

Un éclair blanc lézarda le ciel, et une fine pluie se mit à tomber.

-Et maintenant il pleut ! s’exclama Ezzechiel, les yeux écarquillés. Le ballet cosmique est en marche !

Toute la tablée lui jeta un regard circonspect.

-Ouais mec, ça craint gravos, ceux qui ont inventé la pluie c’est trop des boloss, fit Achab.

-Ouais man t’as trop raison man ! répliqua Ezzy.

Malicia leva un sourcil :

-Gravos ? Boloss ? Mais papa, c’est quoi ce langage ?

Elle se tourna vers son père, et poussa un hurlement.

A la place d’Achab se tenait un garçon noir et enrobé d’une douzaine d’années, qui portait une casquette à l’envers.

-Ouaich ziva, j’cause comme je veux d’abord !

-Oh l’autre, comment il se prend trop pour une racaille... Je vais le dire à la maîtresse !

Lucrécya considéra sa mère, qui venait de dire ses mots : elle avait rapetissé de trente bons centimètres, portait une queue de cheval très stricte et un appareil dentaire. Elle arborait un t-shirt à l’effigie du vieux groupe démodé « Les Pierres Qui Roulent ».

A côté d’elle, un garçon bedonnant serré dans une salopette en jeans la considérait avec de grands yeux brillants :

-Wouah, t’es trop jolie! Tu veux être mon amie ?

-Non mais genre ! Plutôt mourir ! répliqua Pénélope en lui tournant le dos.

Lulu et Mali se regardèrent, et hurlèrent. Leur cri fut suivit d’une centaine d’autres dans toutes l’université :

-Mes parents ont rajeuni !

-Au secours ! Ma mère est une ado ! gémit Myo.

-C’est qui ces gamins à la table des profs ?! pesta Griselda. Le monde est devenu fou, n’est-ce pas mon Lethifold ?

-Par Shiva ! s’exclama Om, non loin. Une malédiction a été lancée à la WoW !

Kimberlie se leva et hurla :

-Qu’est-ce qui se passe encore dans cette université de m**** ?!



What ! What ! What !

OH OH ! MAIS QUE SE PASSE-T-IL ?!
TOUTES les personnes ayant plus de trente ans (profs compris) ont rajeuni jusqu’à retrouver leur douze printemps !

Vous l’avez deviné : un nouvel event est en cours à la WoW !
Trouverez-vous ce qui est arrivé ? Et qui sont les coupables ?!

Et attention, chers amis, quelque chose me dit que le temps vous est compté…


QUELQUES RAPPELS DES RÈGLES DU MODE EVENT
:!: Vous avez le droit de faire bouger vos persos, de les faire parler entre eux, de leur faire poser des questions à n'importe qui ou fouiller n'importe quelle pièce... MAIS VOUS N'AVEZ PAS LE DROIT DE VOUS DONNER DES INDICES A VOUS MÊME !

:!: Donc, après avoir fouillé / questionné / lu des livres / autres recherches d'indices, vous devez OBLIGATOIREMENT attendre une réponse du Narrateur (ou du Doyen) !

:!: Ne vous inquiétez pas : des indices vous seront donnés en temps et en heure pour vous faire avancer !

:!: ATTENTION à respecter l’heure qu’il est ! (Elle est indiquée sur le bandeau en haut de l’accueil)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Ven 25 Jan 2013 - 13:23

- Qu’est-ce qui se passe encore dans cette université de m**** ?! s'était-t-elle écrié en voyant toutes ses petites têtes blondes prendre place à la place de tous les adultes de présent dans le Stade Swiffer 3000.

Elle était hallucinée de voir ses deux parents retrouver leurs 12ans et leurs airs enfantins qu'Andrew n'avaient jamais encore vu que sur de rares photos. Elle retrouva par contre le sourire de sa mère, toujours fidèle à elle-même, et la mine renfrogné de son père qui, avec 30 centimètres de moins était tout de même bien moins intimidants.
Bon, il fallait avoué que Zaccarias McCormick, en le voyant réagir à sa récente jouvence qu'il était près destiné à devenir un homme froid et autoritaire. Il croisait ses bras devant lui, les sourcils froncés en regardant les multiples plats proposés à base de musards. Quant à Jules McCormick, elle sautillait sur sa chaise, incapable de rester tranquille, comme si en rajeunissant elle devenait plus capable de se maitriser.

- Papa ? s'interrogea Andrew, dépassé par les évènements.

Le jeune petit black aux traits et aux allures tellement fines qu'il pourrait s'envoler en un coup de vent ( rien à voir avec le Zaccarias adulte, plus imposant d'un point de vue musculaire. ), leva les yeux vers le grand blond en haussant un sourcil :

- Je ne sais pas où est votre père, et j'en ai rien à faire Boucle d'Or. annonça-t-il d'un tranchant.

Le pauvre Pi Omicron Pi déglutit. Il avait toujours retrouver un peu de leur père dans sa petite soeur, mais là c'était plus le jeune Zaccarias qui réagissait comme pouvait le faire Kimberlie aujourd'hui et même autrefois alors qu'elle n'était qu'une gosse.

- Ahhh ! J'veux courir ! se mit à hurler Jules sans crier gare en gesticulant davantage sur sa chaise faisant trembler la table avec.

Kimberlie, figée devant la scène, regarda sa mère courir autour de la table avec un large sourire aux rictus incontrôlés, montrant un surplus d'énergie qu'elle n'arrivait pas à canaliser.

- Kim ! Fais quelque chose ! s'écria Andrew alors que leur mère devenait dingue.
- Eh ! Ce n'est pas moi qui gère Maman d'habitude ! ... c'est moi qu'elle gère... ajouta-t-elle tout bas.
- J'en ai marre. C'est nul ici. annonça Zaccarias sans raisons.
- Cynique... lâcha Andrew déstabilisé, en faisant un grimace.

Quant à la jeune blondinette qui courait autour de la table, elle finit par s'éloigner, comme dans une envie de grand air et de grand espace. Après tout, elle était dans un stade et courir autour du stade était bien quelque chose d'approprié.

- Par le slip de ce zigoto de Merlin ! Maman s'en va !! lança Kimberlie en montrant Jules du doigt.
- Qu'est-ce que vous racontez ? Vous êtes bizarres tous les deux... Puis je m’ennuie. C'est vraiment assommant.
- Quoi ?!


C'était assez étrange de voir Zaccarias parler comme un adulte coincé alors qu'il semblait n'avoir que 12ans. Kimberlie comprit encore une fois comment son père avait-il pu devenir un homme aussi.... froid et aussi devenir un parfait orateur.

- Kim ! Va chercher Ma...Jules ! rectifia Andrew en se disant que ça compliquerait les choses si Zaccarias lui rappelait que ces gosses n'avaient plus les épaules pour devenir parent. Au même moment Kimberlie se prit un effrois à en glacer le sang :

Je suis.. devenue la Maman de cette famille... pensa-t-elle un instant en sentant une sueur froide couler le long de son dos dans un frisson particulièrement désagréable.

- Surveille... Zaccarias alors !

Elle lança un dernier regard à son père dans un air inquiet pour ensuite courir après sa mère. La petite Jules courait entre les tables sous les regards circonspects des étudiants et de leurs parents devenus enfants.

- Arrêtes toi bordel de... ! se coupa-t-elle alors qu'elle fit un geste et rata de peu le col de Jules. Arrrrrhh ! J'étais vraiment comme ça à cet âge ?! pensa-t-elle à elle au même âge où elle menait à vie dure à sa mère et son père, tout comme Jules maintenant, elle était incapable de trouver la chose qui pouvait la rendre calme ce ne serait qu'une minute.

Ce fut devant une table qu'elle réussit à plaquer sa mère sur le sol, peut-être avec plus de violence prévue, ce qui ne l'inquiétait pas en vue que Jules ne fit aucunement la moue.

- J'tai eu alors abandonne !!! hurla Kimerblie alors qu'elle essayait de maintenant Jules au sol qui ne cessait de gigoté en ricanant.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠️ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Ven 25 Jan 2013 - 15:34

-C'est une blague, ah ah oui c'est une blague, n'est-ce pas ? couinait Malicia, à deux doigts de l’apoplexie. Ohmondieuohmondieuohmondieu Lustucru dis-moi que c'est une blague !

Elle agrippa le bras de son amie, en quête de réponses.

Mais Lucrécya ne savait pas quoi dire. Elle fixait, choquée, la mini Madame Rincevent qui grimaçait devant le plat de musards bouilli, et à ses côtés, le mini Monsieur Rincevent gigoter sur sa chaise trop grande en mangeant sa femme (future femme?) des yeux.

-Je... fit-elle, incrédule. Je...

Elle tourna la tête et embrassa du regard l'ensemble du terrain. A toutes les tables, des gamins d'environ douze ans étaient assis, ricanaient ou braillaient en réclamant du rab aux elfes de maison, qui servaient tout le monde comme si de rien était. Certains des enfants s'étaient levés, et couraient dans tous les sens, poursuivis par leurs progénitures étudiantes désemparées et paniquées.

-Je... ! répéta Lulu.

Encore sous le choc, elle regarda son boursouflet Morgoth se jeter sur la table et engloutir le contenu de son assiette en une seule bouchée.

-Je... ?

Malicia lâcha son amie et, blême, se précipita sur Achab McGuire :

-Papa ! Tu sais ce qui t'es arrivé ?!

Le garçon joufflu et grassouillet qu'était devenu son père toisa la métisse en reniflant :

-Wesh la gonze pourquoi tu m'causes, on s'connaît ou bien ?

-Father, maaaan, comment t'as trop raison ! Les gens devraient être moins woooooushhh et plus boumboumbaboumbadaboumboumboum ! s'exclama Ezzechiel, pas perturbé pour un sou devant la nouvelle situation de son géniteur.

Mali écarquilla les yeux, visiblement perturbée. Lulu lui posa une main sur l'épaule :

-Bah écoute... ça doit être encore une épreuve idiote pour gagner des coupons de réduction bidon pour le futur fast-food, comme celui que j'ai eu en ramassant les musards ! Allons voir le doyen pour lui demander des explications !

-On peut pas laisser les enfants... enfin... nos parents tout seuls !

Lulu jeta un vague coup d’œil à la table : le père de Malicia semblait en pleine conversation délirante avec son beatnik de fils, Ben Rincevent dévorait Pénélope du regard, et cette dernière avait entreprit de faire une sculpture avec le pain de la corbeille devant elle.

-Ça va aller, ton frère les surveille !

La Zeta ouvrit des yeux ronds encore plus paniqués :

-Mon frère ?! Mais...

Mais avant qu'elle n'ait eu le temps de protester davantage, Lucrécya lui tira le bras et la fit avancer d'un pas ferme vers le coin réservé aux professeurs.

Elles passèrent entre les tables devenues plus bruyantes, croisèrent McCormick qui courait à en perdre haleine derrière sa mère redevenue jeune, et stoppèrent devant la longue table professorale.

Les deux amies stoppèrent net.

-Ohmondieuohmondieuohmondieuohmondieuohmon... gémit Malicia.

Elle jeta un regard aux enfants à table, et reconnut en chacun d'eux un des professeurs de l'université. Ils étaient tous en train de se disputer, et deux d'entre eux, que Lulu identifia comme des versions rajeunies de Vertefeuille et Dragonneau, en étaient même venu aux mains.

-Ohmondieuohmondieuohmondieuohmondieuohmondieu...

Un gamin rachitique, aux joues crasseuses et aux fripes trouées, était en train de faire le tour de la longue table. Il avait des yeux de différentes couleurs, et un immense chapeau haut de forme, beaucoup trop large pour sa tête. Profitant du chaos ambiant des autres enfants qui se chamaillaient autour de lui, il mettait avec adresse les fourchettes en argent dans les poches de son pantalon trop grand, qui ne tenait que par une cordelette élimée dont il se servait comme ceinture.

Lucrécya fronça les sourcils : le gosse lui était étrangement familier.

Malicia, elle, réagit plus vite :

-Monsieur Magouille ?! glapit-elle, sans vraiment y croire.

Le gamin sursauta et se retourna vivement :

-C'est pas moi ! fit-il en levant les mains.

Des dizaines de couverts argentés tombèrent à terre avec fracas. Le gamin sourit d'un air gêné, laissant découvrir une dent manquante.

-Ohmondieuohmondieuohmondieuohmondieuohmon...

-Vous êtes... euh, je veux dire... T'es Magnus Magouille ? demanda Lulu, en se frottant les yeux tellement elle n'y croyait pas.

Le gamin renifla :

-P't'être ben qu'oui, p't'être ben qu'non ! Ça dépend de qui le demande ! fit le gamin d'un air roublard.

Il jeta un vague coup d’œil par terre, et subrepticement, ramassa les fourchettes.

Malicia semblait de plus en plus paniquée :

-Ohmondieuohmondieuohmondieuohmondieuohmondieu... Mais qu'est-ce qui s'est passé ?!

Lulu s'avança et toisa le doyen miniature :

-C'est toi qui a jeté un sort foireux ! Pour gagner l'argent d'une assurance ou chaipakoi !

-J'sais pas de quoi tu parles ! répliqua le gamin d'un air effronté. En plus on a même pas le droit de se servir de notre baguette en dehors de Poudlard ! Et puis toi t'es trop moche t'es toute plate !

Lucrécya ouvrit de grands yeux outrés, mais avant même qu'elle n'eut le temps de réagir, le petit Magnus lui donna un coup de pied dans le tibia et s'enfuit en rigolant dans un fracas de couverts tombant à terre.

-SALE MIOCHE JE T'AURAIS ! hurla Lucrécya en agrippant Séraphine.

Malicia secoua la tête :

-C'est pas la peine, Lustucru, je crois qu'on a un plus gros problème en vue... Il faut qu'on retrouve les autres, qu'on voit jusqu'où ce maléfice s'étend et ce qu'on peut y faire !

Lulu hocha la tête, et les deux sorcières coururent entre les tables, à la recherche de leurs amis.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1748

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Dim 27 Jan 2013 - 20:07

Drago leva les yeux au ciel.

Toutes ces familles extatiques autour de lui l'importunaient fortement. Et tout particulièrement maintenant, alors qu'il tentait de se frayer un chemin dans les couloirs bondés du stade afin d'accéder aux commodités. Avaient-elles réellement besoin de lui jeter leur bonheur à la figure comme elles le faisaient depuis que cette sordide journée parentale avait commencé ?

Finalement, le blondinet tourna les talons.

En fait, il n'avait pas réellement besoin d'aller aux toilettes. Mais depuis que ce doyen sans cœur les avaient détachés, lui et Achab, malgré ses supplications, il ne trouvait plus vraiment de raison de justifier sa présence auprès de la Famille McGuire qui s'était attablée avec la Famille Rincevent dans l'attente d'un repas copieux.

Drago eut un petit sourire mesquin.

Il avait jeté un coup d'œil à la carte, et il savait d'avance que le déjeuner n'allait pas leur plaire. A personne d'ailleurs. Cela ôterait les sourires suffisants de toutes ces familles soudées et heureuses.
Alors qu'il remontait le couloir d'un pas traînant, quelqu'un le bouscula :

-Diable ! Mais fais donc attention ! cria-t-il à l'intention de l'importun, un garçon de douze ans qui s'éloigna en ricanant.

Un autre enfant du même âge le dépassa, puis deux autres, puis trois, qui manquèrent tous de le renverser. Le dernier d'entre eux lui passa entre les jambes et il se retrouva les quatre fers en l'air.

-Il suffit ! siffla le blondinet, les cheveux ébouriffés par ce lâche attentat.

Il tira sa baguette et se mit en tête de faire chèrement payer l'insolence de ces terroristes en culottes courtes. Quelques furoncles mal placés leur passeraient l'envie de mal se conduire et lui soulageraient les nerfs. Et de toute manière d'où sortaient tous ces enfants ?

C'est à ce moment que Drago parvint sur la pelouse du stade et leva un sourcil intrigué. Il déglutit : il n'y avait là plus aucune trace d'un seul adulte. L'endroit tout entier était envahi par des adolescents boutonneux qui piaillaient à tout rompre et se coursaient dans tous les sens. Il croisa les bras :

-Mais que diable se passe-t-il donc encore ici ? siffla-t-il.

Une assiette pleine de musards dégoutants tomba à ses pieds. Y-avait-il un lien entre ces choses visqueuses et le subit retour en enfance des personnes présentes ? Après avoir réfléchi un bref instant, le blondinet leva les yeux au ciel et entreprit de quitter les lieux. Après tout, cela ne le concernait pas. Que toutes ces familles aillent au diable, elles et la malédiction qui venait de les frapper.

-Malefoy ! fit une voix de crécelle bien trop connue.

-Evidemment... soupira Drago.

Il se retourna :

-Rincevent. Que me vaut cet honneur ?

La petite brunette courut jusqu'à lui, tenant par la main une Malicia déconfite.

-Tu vas où comme ça ?! Tous les vieux ont rajeuni ! s'écria-t-elle. Et Magouille aussi !

-Et en quoi est-ce mon problème ? répartit le blondinet d'un ton cinglant. Je croyais que les personnes comme moi n'avaient pas droit de cité parmi toute votre liesse familiale.

-C'est affreux, Drago ! Papa a douze ans ! Il ne nous reconnaît même pas ! fit Malicia. Il faut que tu nous donnes un coup de main !

Un soupçon d'inquiétude passa dans les yeux du blondinet : Achab, touché également ? Il devait faire quelque chose pour l'aider ! Mais son ex lui avait bien fait comprendre qu'elle ne voulait pas de lui à côté de son père. Comme s'il allait le lui voler ! Dieu qu'elle était pathétique...

-Et bien ? siffla-t-il. Toi plus que quiconque devrait savoir comment te sortir de ce mauvais pas.

Malicia fronça les sourcils :

-Quoi ? Qu'est-ce que tu veux-dire ? bredouilla-t-elle.

Le blondinet évita de justesse une troupe d'adolescents qui venait de voler sa baguette à une fillette larmoyante :

-Dois-je te faire un schéma ? Tu lâches des musards dans toute la faculté. Ces musards sont servis en repas à tout le monde et brusquement, tout le monde rajeunit !

-Je n'ai pas... commença à se défendre la métisse en rougissant.

-Tu es la pire menteuse qui soit, Malicia McGuire. lui répartit Drago en la fusillant du regard. Je sais que tu as quelque chose à voir là-dedans.

-Hein? C'est quoi c'te embrouille ?! fit Lucrécya en ouvrant de gros yeux. C'est à cause de toi, les escargots dégueux, Mali ?

-Je suis innocente ! s'écria son amie.

Aussitôt, un horrible doute passa dans ses grands yeux noirs. Drago saisit un mouchoir et agitant sa baguette, fit voler un musard dedans :

-Dans ce cas, tu n'auras rien contre le fait que j'analyse cet échantillon de gastéropode. Par pur acquis de conscience.

La métisse baissa la tête, penaude. Rincevent vint à sa rescousse :

-Mais t'es complétement barré, Malefoy ! Mali ferait pas de mal à une mouche !

Elle saisit son amie par le bras, une expression louche sur le visage :

-Tu ferais pas de mal à une mouche, hein ? souffla-t-elle. Parce que sinon, j'ai un pote en Sibérie qui peut te cacher pendant quelques mois...

-Mais tu vas pas croire ce qu'il dit, Lustucru ?! s'écria Malicia. Viens, on s'en va ! Laissons-le seul avec sa méchanceté et sa rancune !

-Ma méchanceté et ma rancune ? s'insurgea le blondinet. Mais ce n'est pas moi qui ensorcelle des innocents !

-Et bien, si t'es si sûr de toi, vas-y, analyse-les, tes musards ! s'énerva la métisse.

-Je vais me gêner ! siffla Drago.

-Ben tiens ! Je me doute ! répartit la Zeta. Et tu vas faire quoi après ? Essayer de me jeter à Azkaban parce que je veux plus de toi ?

Un silence gênant retomba alors que les deux se fusillaient du regard. Finalement, le blondinet détourna le visage, méprisant :

-Fort bien. Admettons que tu ne sois pour rien là-dedans. Sans doute devrais-je t'aider... Mais je ne le ferai pas pour tes beaux yeux, qui d'ailleurs ne sont pas si beaux que ça. Je le ferai pour Achab. Ton père est quelqu'un de bien et il ne mérite pas d'être coincé à jamais dans cette période pubère pour le moins chaotique.

Drago hésita un instant puis finit par se tourner vers son ex avec de grands yeux pleins d'espoir :

-Si je t'aide à résoudre ce mystère... pourrais-je faire un jogging de temps à temps avec ton père lorsqu'il sera rétabli ? Il me l'a si gentiment proposé tout à l'heure...

Malicia lui jeta un regard dépité.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Lun 28 Jan 2013 - 1:17

- Dès demain, je t'enlève de cette sous-université.

Myosotis ouvrit des yeux ronds et fixa sa mère, bouche bée. La sorcière rousse ne daignait même pas la regarder, et goûtait du bout de la fourchette l'immonde ragoût de musards broyés que des elfes venaient de leur servir, l'air de rien.

-Tu... QUOI ?!

- Ne hausse pas le ton quand nous sommes à table, Myosotis, décréta Chanterelle d'un ton cassant.

La Gamma déglutit :

- Mais maman, j'aime cette fac ! Je sais que c'est pas la plus prestigieuse, mais...

Sa mère eut un petit soupir sarcastique.

- Tu fréquentes des Sang de Bourbe, siffla-t-elle.

La fille-chlorophylle se sentit outragée. Elle tenta de s'expliquer :

- Kim n'est pas une Sang de Bourbe, elle est juste de sang mêlée ! Et puis il y en a dans chaque école, et ça n'a rien de honteux d'avoir un parent Mold...

Mais sa mère, qui ne l'écoutait même pas, la coupa :

- Ta fraternité fait l'éloge de plantes illicites dont vous n'avez à l'évidence que trop abusé, toi et tes amis.

- ... je t'ai déjà dit que je ne connaissais pas cet Ezzechiel ! Et puis tous les Gammas ne sont pas forcément...

- Et surtout, j'ai vu comment tu regardais le doyen, Myosotis. Je ne suis pas idiote, malgré ce que tu peux en penser. Ce n'est pas sain.

Le cœur de Myo manqua un battement. Elle regarda sa mère, la bouche ouverte, sans savoir quoi rétorquer. Sa mère le remarqua, et esquissa un sourire en coin sournois.

- C'est pour ça que je vais t'enlever de cette université et te ramener à Paris avec moi. Si je fais ça, c'est surtout pour ton bien, susurra-t-elle, en plissant ses yeux.

- Surtout pour mon bien ?

La jeune fille aux cheveux verts fronça les sourcils et se leva, sans même réaliser ce qu'elle faisait. Une colère qu'elle ne se connaissait pas montait en elle. Comment osait-elle ?! Comment ?!
Elle avait l'habitude d'être maltraitée par cette mère dédaigneuse, mais là, c'était pire que tout ! Elle voulait l'éloigner du seul endroit où elle s'était sentie chez elle ! Là où elle avait enfin trouvé une vraie famille, chez les Gammas ! Où elle avait rencontré celui qu'elle voulait à ses côtés pour la vie !

- Comment oses-tu dire que c'est pour mon bien ?! C'est ma vie ! C'est à moi de décider ! Et c'est moi qui ai payé toute seule les frais de scolarité alors tu n'as rien à dire !

Comme pour accompagner son courage soudain, un éclair blanc zébra les lieux.
La lumière aveugla Myo une fraction de seconde. Elle se frotta les paupières, et rouvrit les yeux.
Elle était prête, s'il le fallait, à en découdre avec sa mère, si c'était le prix à payer pour rester à la WOW...

...sauf que là où était assise sa mère quelques secondes plus tôt, se tenait à présent une fille d'une douzaine d'année, à la belle chevelure orange et au visage constellé de tâches de rousseur. Elle leva deux yeux dorés en forme d'amande vers Myo, et grimaça.

- Qui êtes-vous ? siffla-t-elle, non sans une pointe de mépris.

La Gamma cligna des yeux.

- M... maman ?!

- Ma mère m'a toujours dit de me méfier des gens bizarres. Je m'en vais.

Avant que Myo n'ait le temps de réagir, la mini Chanterelle se leva, le nez en l'air, et se fondit dans la foule agitée.

Bouche bée, l'étudiante resta quelques secondes statique, sans vraiment réaliser ce qui venait de se passer. Puis elle sonda la foule, histoire de voir si elle repérait la gamine rousse. Cette gamine... c'était vraiment sa mère ?!

Non. Impossible. Et pourtant ? Ça s'était passé si vite que Myo n'était plus sûre de rien. Peut-être que c'était à cause de cet éclair bizarre ? Ou peut-être qu'elle avait inconsciemment fait un vœu pour se débarrasser de sa mère, un vœu qui s'est réalisé ?! Ou peut-être que c'était le manque de ganja qui lui donnait des hallucinations...

...sauf que si elle hallucinait, elle faisait ça à grande échelle : dans le stade Swiffer 3000, il y avait des enfants (...enfin, plus précisément des pré-adolescents) partout. Ça grouillait, ça rigolait fort, ça braillait, ça courait dans tous les sens. Une vraie colonie de vacances. Quoiqu'il se soit passé, ça n'avait pas touché que Chanterelle.

Soudain, l'étudiante à la chevelure chlorophylle cligna des yeux : un Pi Omicron Pi affairé avec ses jeunes parents en train de se chamailler ne remarquait même pas qu'un sauvageon digne d'un roman de Dickens était en train de lui vider consciencieusement les poches.

Le gamin flottait dans une veste trop grande qui cachait tant bien que mal les haillons décrépis dont il était vêtu, au dessous. Il portait également un haut de forme trop large qui, vu son aspect, avait dû être piétiné par un hippogriffe enragé.
Ses deux yeux dépareillés, brillants de malice, qui ressortait de son visage crasseux, était hélas terriblement familier à la jeune femme aux cheveux verts.

- Oh non... non, non, non, non ! gémit-elle, en se précipitant sur le garçon.

Ce dernier fixa Myosotis droit dans les yeux, pas gêné pour un sou d'avoir été surpris en plein chapardage.

- Ç'va pas, m'dame ? renifla le garnement.

- Non, non, non ! Magnus, c'est vous ?!

La paume sale d'une main couverte de crasse se tendit :

- J'vous réponds contre cinq noises.

- Quoi ? Oh, bien...

Myo, un peu troublée, farfouilla dans ses poches et donna une piécette au mioche, qui se dépêcha de l'enfourner dans sa poche poisseuse.

Il haussa les épaules :

- Magnus c'est mon blaze. C'pas un crime que j'sache. T'es pas un roussin au moins ?

Myosotis enlaça l'enfant et le serra.

- Oh Magnus, quelle horreur ! fit-elle d'une voix tremblante.

- M'dame t'as de gros lolos ! ricana le gamin contre elle.

- Hein ?

La jeune fille lâcha le mini-doyen, rougissante. Puis, sentant une absence autour de son cou, elle porta les mains à son collier, et réalisa qu'il n'était plus là.

- Hey ?! Mon pendentif ! Où est ma poupée vaudou ?

Magnus sourit d'un air louche, et lui tendit ladite poupée qu'il cachait derrière son dos :

- L'a du tomber et j'ai du l'ramasser et l'fourrer par mégarde dans ma baguenaude ?

Myo secoua la tête et remit sa précieuse poupée en pendentif autour du cou :

- Bon, peu importe. Qu'est-ce qui vous est arrivé ? Et aux autres adultes ?

La main crasseuse se tendit à nouveau.
Myo leva les yeux au ciel, et donna à nouveau une pièce au garnement, qui répondit :

- J'veux bien manger mon blocaus si j'cogne un mot de c'que tu dis, M'dame, mais merci pour la monnaie !

La fille-chlorophylle soupira :

- Je vous promets que je trouverai le moyen de vous rendre votre apparence ! Je connais les personnes qui peuvent nous aider ! Venez avec moi !

La Gamma prit fermement la main du mioche crasseux, et le traîna avec elle. Il fallait qu'elle mette la main sur Malicia et Curie, les deux étudiantes les plus intelligentes de la WOW. Si quelqu'un pouvait trouver une solution à cette situation, c'était bien elles.
Il lui fallait aussi retrouver ses potes Gamma dans le stade. Qu'est-ce qu'elle donnerait pour tomber sur JF, Shakulu, Kim ou Titus !...

...En évoquant mentalement le cowboy, Myo eut un pincement au cœur. L'espace d'un instant, elle avait presque oublié que l'américain et elle étaient en froid.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 942

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Lun 28 Jan 2013 - 17:19

Lucrécya, Malicia et Drago se faisaient face, dans une ambiance glaciale. Mais heureusement, une voix criarde bien connue, à fort accent irlandais, s'éleva pour réchauffer l'atmosphère :

-Salûûûût Mali ! Salûûûût Lulu ! Salûûûût Dradra !


Drago blêmit :

-Oh non pas elle !

Lucrécya sentit son poil se hérisser. Elle se retourna et soupira de dépit. L'Irlandaise aux yeux de fous les fixait sans ciller, en souriant bizarrement, un sourire entrecoupés de brefs gloussements étranglés.

Rien d'inhabituel en somme.

-Casse-toi O'Neil ! siffla l'Alpha.

-Griselda, on a pas le temps, commença Malicia. On enquête sur...

-Mes amis ! Vous devinerez jamais ce qui vient de m'arriver ! s'exclama l'Irlandaise, en se précipitant sur la jolie métisse et en la secouant vivement d'avant en arrière. C'est complètement fou !

-As-tu retrouvé un peu de santé mentale ? ironisa Malefoy, tandis que Malicia tendait de retrouver l'équilibre. Voilà qui serait fou !

Il fut secoué d'un bref rire, fier de son bon mot. Mais, réalisant que les trois filles le regardaient avec dépit, il stoppa et croisa les bras, boudeur.

-Mais pas du tout, Draggy ! C'est à propos de mon p'pa ! expliqua la garçonne.

-Draggy ?! répéta le blondinet, avec un dégoût non feint.

Lucrécya tenta de la toiser - ce qui n'était pas facile vu sa taille :

-Oui, on sait déjà, maintenant casse-t...

-Vous devinerez jamais ! Insista Gri.

Mali soupira :

-On a remarqué, Griselda, tous les parents et les profs sont...

-Un truc de DINGUE ! L'interrompit la POP. Regardez !

Elle fit un pas de côté, et désigna quelqu'un, qui se tenait derrière elle.

C'était un enfant de douze ans, qui semblait extrêmement timide. Il avait de grosses lunettes à triple foyer, et une tignasse bouclée noire qui lui donnait l'air d'un mouton noir neurasthénique. Son visage était mangé par l'acné. Il était vêtu de manière horriblement ringarde, avec un gros pull en laine à motifs en losange sur un pantalon de velours rouge passé. Il se triturait les mains, mal à l'aise, et regardait ses chaussures avec intensité.

-Dis bonjour, Padraig ! ordonna Griselda, d'une voix autoritaire.

-...b'jour...

-Mes amis t'ont pas entendu !

-... b'jour...

-Eh ben voilà, c'était pas difficile ! T'auras droit à un gâteau de Chlorofille dès que je la retrouve !

-...m'rci...

La cinglée se retourna vers les trois autres :

-Eh ben vous le devinerez jamais... MAIS EN FAIT C'EST MON P'PA ! DINGUE, NON ?!

L'annonce n'eut pas l'effet escomptés. Les trois étudiants la dévisagèrent, les yeux mi-clos, l'air désolé, sans lui dire un mot.
Mais Griselda ne se démonta pas :

-Mais c'est pas le pire ! Regardez !

Elle tendit sous le nez du blondinet son éternel chiffon sale, qu'elle prenait pour un Lethifold.

-Ôte-moi cette cochonnerie de là avant que je ne sois forcé d'user de la violence, persifla Drago en grimaçant de dégoût.

-Ce n'est pas le moment de faire des blagues, Draggy ! Tu ne remarques donc rien ?!

-C'est.... ton Lethifold ? Tenta prudemment Malicia.

-Mais non pas ça !

-C'est.... un chiffon sale ? Fit Lulu d'une voix cassante.

-Mais non pas du tout !

Malefoy mit la main sur sa baguette :

-Je te laisse trois secondes. Une, deux...

-MON LETHIFOLD A RAJEUNI !

L'annonce surprit tellement les interlocuteurs de Gri qu'ils restèrent un moment bouche bée sans savoir quoi dire. Ils louchèrent sur le torchon : c'était le même bout de tissu qu'avant. Il avait exactement la même taille que le jour où Griselda avait décrété qu'il serait désormais son animal de compagnie. A la limite, on pouvait le trouver de plus en plus souillé. Mais... plus jeune ?!

Malicia cligna des yeux :

-Ton Lethifold a rajeuni...

-OUI !

-Ah oui, c'est évident, ironisa Drago en hochant la tête.

-N'EST-CE PAS ? C'EST CATASTROPHIQUE ! C'EST PLUS QU'UN BÉBÉ LETHIFOLD ! IL A ENCORE SES GRIFFES DE LAIT !

-Ses griffes de lait... ? Répéta Lucrécya sans y croire.

-Mais oui ! Il faut qu'on trouve ce qui s'est passé pour le soigner ! gémit Gri. Ah oui, et p'pa aussi, si on a encore le temps.

Mali et Lulu se jetèrent un regard interdit. On avait beau être habitué à la folie de Griselda, on ne pouvait que s'étonner du chemin qu'elle choisissait parfois pour s'exprimer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Lun 28 Jan 2013 - 19:17

- Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! Lâches moi ! ...
- Raaaaah, mais laaaaAA FEEEEERME !


Un jour dans sa vie, Kimberlie n'aurait jamais imaginé hurler ainsi sur sa propre mère. Mais bon, il fallait avouer que la Jules qui gesticulait sous le bras de la métisse n'avait plus rien à voir avec sa mature hyperactive de mère qui était son modèle, celle qui lui avait tout appris, celle qui lui avait donner toutes les combines pour maintenir au mieux son calme si rare...
Soudain, elle aperçut non loin d'elle une crinière verte qu'elle reconnaitrait entre mille :

- Myo ! Eh, Myo ! lança-t-elle en lui faisant des signes, qui la fit lâcher sa mère sans le vouloir.

Elle fut alors obliger de lui attraper avec dureté son poignet avant de se diriger vers son amie tout en tirant sa mère qui ne cessait de sautiller sur elle-même. Mais en s'approchant, elle nota que la chlorophylle n'était pas seule, à sa main elle tenait un pré-adolescent aux airs négligés et au chapeau haute-forme qu'il se cessait de remonter sur sa tête tant qu'il était trop grand pour lui.

- Oh, Kim ! Merlin soit loué ! Te voilà ! s'écria Myo toute déboussolée.
- Bordel, Myo... C'est quoi ce bordel ! Ma mère est devenue... se coupa-t-elle en hésitant entre dire «jeune» et «folle» pour ajouter : On est encore dans une sacrée Bombabouse ! Mais... c'est qui ce mioche que tu trimballes ? Attends... ne me dis pas que c'est...
- Si Kim ! C'est notre bien aimé Doyen ! C'est une catastrophe ! Il faut absolument que l'on fasse quelque chose !
- Bien aimé ?
- Laisses moi courir ! T'es méga trop naze z'y va !
lança Jules dans une mine renfrogné qu'elle eut un mal fou à maintenir en changeant toutes les deux secondes de pause ou d'expression sur le visage.
- Sérieux, c'est quoi ces madames à gros nibards qui nous kidnappent ? lança le mini-Doyen, en haussant un sourcil.
- « Kidnappent » s'étonna Myo, qui rougissait de gêne qu'on puisse la croire capable de kidnapper un jeune garçon de 12 ans.
- « Gros Nibards » ? s'interrogea Kim en grognant légèrement, mais aussi les joues devenant légèrement rose, détestant que l'on parle de son physique aussi avantageux soit-il.
- Elles sont trop relous, c'est vrai... Dis.. c''est quoi ton nom à toi ? demanda la jeune Jules qui tout de suite était beaucoup plus calme.

Kim regarda sa mère qui passait sa main dans ses cheveux en baissant les yeux, en faisant pivoter sa pointe de pieds.

- Ahhh ! Non ! Pas ça !! s'écria Kim en poussant au scandale.

Elle attrapa la gamine et la porta sur son épaule avec sa force de batteuse de Quidditch, indignée, mais comprenant à présent d'où lui venait sa sensibilité pour les moindres idiots qui lui donnait ce ne serait une vague attention... Bordel, sa mère était pareil !!

- Kim... Il faut que l'on trouve...
- KIM !

Les deux Gammas se tournèrent en même temps vers le grand Blond qui trottinait vers elles devant un petit black aux mains dans les poches de son pantalon de costard bien trop grand et ample pour lui. Le jeune Zaccarias semblait soupirer au loin même s'il ne cherchait pas à s'enfuir, contrairement à son hyperactive de fe mme.

- Oh, Andrew tu tombes bien !

Elle fit descendre Jules près du POP qui attrapa la main de sa mère sachant ce qu'elle ferait s'il ne le faisait pas.

- Restes avec nos parents. Je vais trouver le responsables de ce merdier !
- Qu-Quoi ? Mais Kim !


Malheureusement pour lui, sa sœur était déjà parti loin en compagnie de Myosotis qui tenait toujours fermement Mini-Magouille, le laissant seul en compagnie d'un pré-ado froid et d'une pré-ado qui le tannait déjà pour qu'il la laisse partir.

- On est obligé d'le prendre avec nous, lui ? rétorqua Kim en faisant un geste de la tête avec dédain vers le petit crasseux.
- Mais voyons Kim ! Je ne peux pas l'abandonner !

La métisse grogna un instant, mais abandonna sachant très bien que ce n'était pas le moment de parler des sentiments étranges de son amie mais surtout peine perdu d'essayer de lui faire entendre raison dans un moment pareil...

- Il faut que l'on retrouve Mali et Curie. Je suis sûre qu'elle trouveront quelque chose pour expliquer cette tragédie !
- Je doute que qui que ce soit comprenne ce qui se passe, mais ça ne coute rien d'essayer.





« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠️ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3439

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Mar 29 Jan 2013 - 18:47

Ohmondieuohmondieuohmondieu, se pourrait-il que... que ces musards soient à l'origine de ce sort ? Non c'est pas possible, c'est juste pas possible, ces musards sont des journaux, des foutus journaux, ils n'auraient jamais pu.... Ohmondieuohmondieuohmondieu !!!

Griselda s'était encore lancée dans un de ces discours sans queue ni tête dont elle avait le secret. Mais Malicia ne l'écoutait pas, en prise qu'elle était aux nombreuses et horribles questions qui se bousculaient dans sa tête.

Et si il y avait un sort dans les journaux ? Et si quelqu'un les avaient trafiqués avant que je les transforme ? Ohmondieuohmondieuohmondieu j'aurai dû y mettre le feu ou les enterrer comme Lulu m'avait conseillé et maintenant il est trop tard et...

-Ca va pas, Mali ? T'as l'air bizarre ? demanda Lucrécya.

-C'est ce qui est arrivé à mon Lethy chéri qui te rend triste ? Tu sais, je te comprends, le voir tout petit, comme ça, moi, ça me fend le cœur... renchérit Griselda.

Malicia sortit brusquement de ses pensées et se mit à rigoler nerveusement :

-Hein quoi ? Ahah ! Gri, toujours le mot pour rire !

-O'neil nous expliquait, non sans insister lourdement sur des détails parfaitement inutiles, toutes les souffrances qu'elle devait endurer depuis qu'elle avait pactisé avec le Maître des Ténèbres et qu'elle avait pris un chiffon sale pour animal de compagnie. Expliqua Drago, narquois, qui n'écoutait que d'une oreille distraite ce que babillait la folle irlandaise. On dirait que tu ne lui a pas porté l'attention qu'elle mérite...

-Ce n'est pas un chiffon, c'est un lethifold. Corrigea Griselda. Mais tu marques un point, Draggy. Tu ne m'écoutais pas, Mali ?

La métisse blêmit.

Ohmondieuohmondieuohmondieu ils te regardent tous, ils te suspectent, ils pensent que tu as fait du mal à leurs parents Ohmondieuohmondieuohmondieu JE SUIS FOUTUE !!! FOUTUE !!!

-Moi, en tout cas, j'écoutais pas. Grommela Lucrécya, coupant brièvement court à la paranoïa de son amie.

Elle shoota dans un musard qui partit rouler mollement devant elle.

Malicia jeta un coup d'œil à la foule qui l'entourait, espérant repérer Curie, qui devait aussi crouler sous le doute. Mais elle ne parvenait pas à distinguer l'Insuffisante parmi la tonne de pré-adolescents déchaînés dans le stade. Que se passerait-il s'il s'avérait que les musards étaient bien à l'origine de tout ce ramdam ? Elles iraient à Azkaban, c'est sûr ! Ce satané Drago n'hésiterait pas à témoigner contre elles ! Oh, comme elle espérait que ces fichus gastéropodes ne soient pour rien là-dedans. Mais s'ils l'étaient, qu'allait-elle faire ? Elle ne pouvait plus tenir ! Il fallait qu'elle sache ce qu'il en était !

-QU'EST-CE QU'ON ATTENDS ? ANALYSONS CES FOUTUS MUSARDS ! beugla-t-elle soudain.

Ses amis sursautèrent et la dévisagèrent.

-Griselda nous expliquait que sa mère avait été internée alors qu'elle était encore toute petite. Une histoire sordide. Que tu as coupée de façon fort inappropriée. fit Drago, qui à l'évidence ne compatissait pas avec l'irlandaise et se réjouissait de voir la pauvre Zeta paniquer.

-On s'en fout ! s'exclama Lulu, ravie de ne plus avoir à écouter l'irlandaise. T'as raison, Mali, faut qu'on s'active !

-ET COMMENT QU'IL FAUT QU'ON S'ACTIVE ! cria Malicia, totalement hystérique. OU SONT NOS AMIS, ILS SONT JAMAIS LA QUAND IL F...

-Salut Malicia, je me disais bien que je reconnaissais cette voix aigüe. fit Kim.

-Salut les amis ! fit Myo, juste à côté, en faisant un petit signe sympathique de la main.

La métisse les prit dans ses bras :

-Vous êtes là ! Merci, merci !

Elle se mit à pleurer.

-Euh... elle a un problème ? demanda Kim, en levant un sourcil.

-Laisse béton, McComique, tu comprendrais pas. fit Lucrécya. Les autres sont pas avec vous ?

-On pensait que vous les auriez peut-être trouvés avant nous. fit Myo d'une voix douce.

Drago soupira :

-Et comme toujours, je suis là pour arranger vos affaires. Accio balai !

Il attendit quelques secondes puis leva les yeux au ciel :

-C'est vrai. Mon balai était la propriété de ma Famille.

Il tourna les talons :

-Je vais emprunter un balai dans la réserve du stade, et retrouver tout le monde depuis les airs, comme l'excellent attrapeur que je suis. Donnons-nous rendez-vous dans les infâmes toilettes condamnées où nous étions la semaine dernière.

Malicia renifla :

-Merci, Drago.

-Que ne ferais-je pas pour ton père....

Le blondinet s'enfonça dans la foule. Lucrécya fit craquer ses phalanges :

-Bon, ben, direction les toilettes condamnées.... et après on fait quoi ?

-On analyse ces musards. fit Malicia en prenant une assiette de bouillie d'escargots dans ses mains. C'est notre seule piste pour le moment.

Elle se tourna vers ses amies :

-A moins que vous n'ayez d'autres hypothèses ? fit-elle en priant très fort pour que ses amies en aient.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1723

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Mer 30 Jan 2013 - 16:02

Titus et son aïeul avaient à peine eu le temps de revenir sur la Place Magouille après leur escapade à Londres, qu'il avait fallu se trainer jusqu'au stade pour un repas familial de bon aloi... Plus il le voyait, plus Titus commençait à détester ce foutu terrain de Quidditch : il symbolisait pour lui l'emmerdement maximal, que ce soit à cause des discours du Doyen ou de ses combines foireuses.
Le patriarche de la famille Reynolds semblait bougon lui aussi, comme à son habitude... du moins jusqu'à ce que les plats soient servis. Alors que l'étudiant ricain avait repoussé son assiette de dégoût après y avoir goûté, Malcolm, lui, semblait au contraire se régaler :

-Elle est bonne, la soupe... grogna-t-il avec délice en avalant bruyamment une bonne cuillerée.

Sans s'occuper du vieux tout à son festin, Titus se demandait dans quelle galère il s'était encore fourré, cherchant des yeux les Gammas, histoire d'avoir une bonne excuse pour s'éloigner le temps du repas. Il devait avouer que depuis le début de cette histoire, ses camarades lui manquaient un peu... il se demandait comment sa bizut s'en sortait avec ses propres géniteurs. Et il se sentait mal d'être en froid avec Myo. Toutefois lorsqu'il promena son regard sur l'estrade au milieu du stade, il ne put s'empêcher de repenser à ce clampin de Magouille et son poing se serra de colère.
Alors qu'il tentait de se calmer en respirant profondément, un grand éclair blanc jaillit dans le ciel, attirant son attention.

-Bon dieu, t'as vu ça pépé ?! fit Titus en se tournant vers le vieux. Mais qu'est-ce qui se passe enco-

Il se figea, la bouche entrouverte et ses yeux exorbités braqués sur celui qui était assis à la place de son aïeul : vêtu d'un pantalon noir assorti de santiags aux éperons étincelants, d'une chemise blanche et d'un gilet aux teintes grises, le pré-adolescent, qui ne faisait qu'une tête de moins que le Gamma, avait une abondante chevelure blonde et un regard bleu azur. Renversant son assiette à soupe vide d'un coup de talon, le gamin posa tranquillement les pieds sur la table, et avec l'attitude exagérée d'un jeune caïd, sortit de sa poche un long cigare qu'il tenta d'allumer avec sa baguette, laquelle, faisant un bon mètre de long, était difficilement maniable pour un gamin de douze ans...

Renonçant à cette manœuvre hasardeuse en soupirant bruyamment, il garda les bras croisés et le menton sur la poitrine, boudeur. Il finit par lentement lever la tête, le regard suspicieux. Les sourcils froncés, il se tourna vers Titus qui l'observait toujours sans un mot, trop stupéfait pour dire quoique ce soit :

-Dis donc machin, lança-t-il à l'adresse du cowboy, y m'semble pas t'avoir invité à ma table. Tu veux pas aller voir ailleurs, histoire de t'oxygéner ?

Le ricain ne réagit pas, les yeux toujours grands ouverts, alors que sa stupeur s'amplifiait.

-Bon, tu commences m'raper les raisins, le loquedu !!! s'énerva le jeune garçon. Tu veux quoi, au juste, hein ? On a pas gardé les scroutts ensemble que j'sache !! Alors décarre !!!

Le pré-ado avait presque hurlé ces dernières paroles, ce qui suffit à sortir Titus de sa stupeur.
Brusquement ce dernier se leva et agrippant le gamin par le col, se mit à le secouer en vociférant :

-T'es qui toi, le moutard, hein ? Qu'est-ce que t'as fait du vieux qui était assis à ta place ? Il est parti où ?? Bon dieu, si ce vieux crouton est allé se pinter la tronche dans les vestiaires du stade, je jure que-

Pris d'un doute, le cowboy s'arrêta et regarda bizarrement le jeune garçon, qui pris d'une peur soudaine face au Gamma s'était immobilisé.

-Attends voir... comment t'es arrivé ici ? Les parents des étudiants n'avaient pas le droit d'amener des chiards, que je sache ! Qu'est-ce que tu fous là ?

Retrouvant son attitude rebelle, le pré-ado se donna une contenance et se libéra brusquement de l'étreinte de Titus. Roulant exagérément des mécaniques, il cracha par terre, juste devant les bottes du ricain et le regarda avec défi :

-Je fous c'que je veux, trouduc ! Qu'est-ce qui t'fais croire que j'vais répondre à tes questions ? C'est Fedora qui t'envoie c'est ça ?

-Fedo... qui ? Mais... t'es qui exactement ??

-Ouais, fais celui qui sait pas ! ricana le gamin avec mépris. Comme si j'allais t'croire ! Mais t'inquiète, j'préviendrai mon père que ce grand salopard m'a envoyé un d'ses fumiers de sous-fifre ! En attendant, v'la un message pour toi...

Joignant le geste à la parole, il écrasa d'un coup de talon le pied du cowboy qui hurla de douleur, puis il lui balança violemment son coude dans le ventre. Le souffle coupé, Titus se plia en deux, et le petit sorcier en profita pour saisir sa longue baguette, le tenant en joue :

-Dis à cet enfoiré de mage noir au foie jaune que Malcolm Reynolds se laissera jamais emmerder !!! T'ENTENDS ? JA-

-Expelliarmus.

A la surprise du gamin, sa baguette s'envola loin au-dessus du stade en tournoyant, le laissant les bras tendus mais les mains vides, balbutiant :

-...mais. Je-je... je...

Titus rengaina sa propre baguette encore fumante et se dirigea d'un pas menaçant vers le petit, qui avait soudainement perdu toute sa morgue. Ce dernier leva prestement les bras en l'air, le teint livide, paraissant soudain très jeune.

-S-s'il vous plait, m'sieur me faites pas de mal ! Si vous me faites quoi qu'ce soit, mon père le saura ! C'est le sorcier le plus puissant de tout le Far-West !

-J't'en foutrais moi, des sorciers du far-west ! Sale petit merdaillon ! T'as d'la chance d'être qu'un marmot, sinon crois-moi je me retiendrais p-

Sans finir sa phrase, Titus se figea :

-Attends une minute, t'as bien dit MALCOLM REYNOLDS ?!

Reprenant un peu contenance, le gamin releva le menton en signe de défi et hocha vigoureusement de la tête. Sans ajouter un mot, Titus se tourna lentement vers le reste du stade et observa la foule : dans un chaos total, les étudiants avaient quasiment tous quitté leurs places, pour la plupart courant après une flopée de gamins âgés d'une douzaine d'années qui s'évertuaient à mettre un boxon monumental sur le terrain et dans les tribunes.

-Mais c'est quoi encore ce merdier...

Profitant de cet instant d'inattention, Malcolm Reynolds envoya un coup de genou au cowboy et s'enfuit en courant
.
-Ouch !!! Oh le sale petit... Reviens ici !

Malgré les vociférations de Titus, son aïeul rajeuni disparut dans la foule des étudiants.

-Et merde... Je commence vraiment à plus pouvoir blairer cet endroit.

-Pffffffff....

-Comment je vais faire pour retrouver ce vieux croulant maintenant...

-Mpfffffffff...

-Hein, quoi ? fit le ricain en se tournant vivement, cherchant la source du bruit.

-Mpfffffffffffffff....

-Bon sang de bois, j'ai des hallucinations auditives maintenant ? C'est sûrement à cause de cette saleté de soupe poisseuse !

-PFFFFFFFFFFFFFF- oh et puis zut, c'est proprement grotesque, fit juste au-dessus de lui une voix méprisante qu'il ne connaissait que trop bien. Holà, garçon de ferme !!!

Titus leva la tête : perché dans les airs, sur un balai à environ quatre mètres des gradins se tenait Drago Malefoy. Ce dernier lui faisait de grands signes de la main.

-Manquait plus que lui... marmonna le Gamma. C'est toi qui souffle comme ça ?

-Et qui veux-tu que ce soit d'autre, pauvre ahuri ? J'essayais de siffler pour attirer ton attention !

-Siffler ?? fit Titus, incrédule.

Drago lança au cowboy un regard noir :

-Tu m'excuseras, mais étant un sorcier des plus respectables et non un vulgaire poissonnier moldu, il se trouve effectivement que je ne suis pas très doué pour ce genre de chose, et...

-Abrège, tu veux bien ? Qu'est-ce que tu tenais à me dire ?

-Nos camarades enquêtrices et moi-même avons décidé d'élucider la dernière bizarrerie qui vient de nous tomber dessus, à savoir-

-...la cure de jouvence soudaine des parents des étudiants ici présents, j'avais compris. Avant toute chose : vous avez réussi à localiser Magouille ? A tout les coups, c'est encore lui le responsable.

-Ça je n'en sais rien, mais ce qui est sûr c'est que s'il est dans le coup, son stratagème a encore lamentablement échoué : il est en notre compagnie, réduit lui aussi à l'état de pré-adolescent. Tout comme le reste de l'équipe professorale d'ailleurs...

-Oh bon dieu de chiotte... grogna le ricain. De mieux en mieux...

-Qu'en dis-tu, te joins-tu à nous ?

-Ça roule pour moi. Plus vite on se met au boulot, plus vite on en aura fini avec ces conneries.

-Fort bien ! Dans ce cas rejoins les autres dans les toilettes condamnées du stade ! Je vais chercher les derniers trainards !

Sans attendre la réplique de Titus, Malefoy fila dans les airs, disparaissant de sa vue. Renonçant provisoirement à chercher le vieux Malcolm version pré-ado, le cowboy fonça à l'intérieur du stade.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Mer 30 Jan 2013 - 17:06

- Les musards ? interrogea Kimberlie en haussant un sourcil. Qu'est-ce qu'on en a à foutre de ces musards dégueu. ?
- Réfléchis McComique ! Qu'est-ce qui a été la chose la plus bizarre de la journée ?
- Euh... le rajeunissement de nos parents et des profs.
- Tu fais exprès ou quoi, crénom d'un balais ?!
- QUOI ?! TU ME CHERCHES ?!


Des éclairs passaient d'un regard à l'autre des deux batteuses, toujours incapable de se supporter malgré cette retenue qu'elles avaient eu en tête à tête, il n'y avait pas tant de temps que ça.

- Arrêtez ! Bébé Lethifold a peur quand vous hurlez ! s'écria Griselda en serrant son chiffon contre elle en lui chuchotant ensuite une berceuse irlandaise.

Elles lancèrent toutes les deux leurs éclairs sur Griselda qui n'en semblait pourtant pas affectée malgré les deux visages de Kim et Lulu qui n'inspiraient rien qui vaille.

- Euh... il est peut-être possible que... que ça vienne des musards. Après tout, leur apparition était plutôt... hum... suspecte.
- Tu vois Kim !
s'écria Myo toute souriante. Je l'avais dit que Malicia aurait une idée sur ce qui se passe !
- Hn. C'est vrai.
avoua la métisse avec un air réfléchi tout en frottant son menton.
- Vite ! Allons analyser ces musards, et rendre à Magnus son état magnifiquement normale ! lança-t-elle toujours en tenant fermement la main du Mini-Magouille, des étoiles pleins les yeux.

Un instant, Malicia, Lucrécya et Kim regardèrent Myo d'un drôle d'air, contrairement à Griselda qui chantait toujours pour son Lethifold, jusqu'au moment où Kimberlie prit les devant en s'avançant vers les toilettes hors-services. Les souvenirs de cette nuit dans ces toilettes avec le corps inanimé de Potter et sa tenue jaune trop provocatrice à son gout lui revinrent en tête... Elle espérait que cette histoire allait se régler bien plus rapidement...
Lorsqu'elles furent arriver près de la porte toujours avec le morceau de parchemin que l'équipe d'enquêteurs avaient utiliser pour faire croire à des toilettes hors service.

Eh ben... pas très travailleurs les techniciens de surface dans cette fac...

Alors qu'elle était sur le point d'ouvrir, elles entendirent :

- Eh ! Attendez !
- C'est qui c'clodo ?
demanda Magnus, malgré qu'il soit mal placé pour critiquer le Gamma arrivant.

Titus ralentit le pas et marcha à notre rencontre.

- Non mais est-ce qu'on pourra passer plus de deux semaines sans problème dans cette putain d'université ?! s'écria le cowboy, les sourcils froncés.
- Là, je ne peux pas te contredire Gamma... lança Lucrécya.
- Ah te voilà toi ! Tu en as mis du temps ! lança Kim en croisant les bras devant elle après s'être démarquée du lot, laissant le plaisir à quelqu'un d'autre d'ouvrir la porte.

Elle le toisa du regard un instant, comme si elle lui en voulait pour quelque chose, jusqu'au moment où un petit sourire apparut sur son visage.

- Aller viens, Parrain ! On a du pain sur la planche !
- Comment tu as su qu'on était ici ? Tu as vu Drago ?
demanda Malicia.
- Ouais. Le blondinet recherche le reste du groupe habituel j'crois...
- Bon, ça va le blabla ? On peut analyser ses saletés de musards ?!
lança Lucrécya qui incita les autres à entrer.

Myo était drôlement silencieuse, mais cela ne choqua personne sur le coup...




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠️ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Ven 1 Fév 2013 - 17:52

Cela faisait un bon moment que Marcus était plongé dans le dernier numéro de «Guerre, Tripes, et Magie, le magazine des sorciers qui en ont dans le slibard». Magazine que le prof, ce cinglé de Schneider, leur avait chaudement recommandé.
Les articles sur les différentes méthodes d'interrogatoires pour faire craquer les moldus & cracmols, sur les sortilèges de destruction massifs et autres potions de camouflage n'étaient pas franchement passionnants. Ni très bien écrits, à la réflexion. Et les photos manquaient de jolies filles : il n'y avait que des sorciers laids et balafrés, trop pourvus en testostérone, gonflants leurs muscles à qui mieux mieux.
Et ce témoignage de ce soldat-sorcier envoyé à l'autre bout du monde obligé de manger un Moldu pour survivre était tout bonnement dégeu.

Mais bon... tout valait mieux qu'écouter sa mère bavasser sur ce qu'elle avait, voulait et comptait s'acheter. Pour l'heure, elle s'extasiait sur son adorable petit-fils Rufus, assis sur ses genoux. Mr Flint, comme à son habitude, ne disait rien, et mangeait en silence l'horrible bouillie de gastéropodes qu'on lui avait servi, couvé par le regard de ses gardes du corps.

Marcus aurait bien été à la table de sa femme, pour avoir un peu de soutien moral... mais Miss Bouftout, qui avait peur de tout (y compris de son propre père), avait supplié Lucrécya de l'accompagner, et le malheureux PAF avait du rester tout seul avec sa famille.

Du coup, il s'était immergé dans son magazine, et faisait abstraction de tout ce qui pouvait se passer autour. Là, il était en train de déchiffrer un article sur les calibres des baguettes les plus puissantes. C'était assez difficile à lire, puisque l'auteur n'avait pas cru bon se relire, ou même corriger ses fautes, sans parler de sa ponctuation aléatoire.

-Pshhhhiiiittttt ! Pffftttttuiiiittt ! fit une voix familière au dessus de lui.

-Quoi ?! grogna Flint, en humectant un de ses doigts et en tournant lentement une page de sa revue militaire.

-Pfffffffiiiiiiiiiishtttt !

-Je t'ai reconnu, Malefoy, souffla le PAF, sans relever les yeux de son magazine. Qu'est-ce que tu veux ?

-Tu n'as pas apprécié mon approche discrète ? Soit. Je voulais juste te prévenir que certains de nos camarades, dont la rombière sans cervelle qui te sert de femme, se sont donnés rendez-vous dans les toilettes désaffectées du stade histoire d'enquêter sur le sortilège étrange qui, une fois de plus, touche cette université médiocre.

Marcus leva la tête, et fronça les sourcils devant Drago, qui flottait en l'air sur un balai datant de Mathusalem.

-Qu'est-ce que tu déblatères encore Malefoy ?

Le blondinet secoua la tête, l'air dépité.

-Flint, Flint, Flint... Ne me dis pas que tu n'as pas remarqué ?

-Remarqué quoi ?

Marcus baissa les yeux sur ses parents et sursauta : en lieu et place de ses parents, deux gamins étaient assis à la table, devant lui. La fille, une hispanique bronzée aux longs cheveux noirs, rigolait et faisait des grimaces à Rufus, qu'elle tenait dans ses petits bras. Le garçon, qui avait l'air plus calme, mangeait en silence le bouillon de musards.

-Ah ok.

Il tourna la tête, et réalisa qu'il était entouré d'enfants de douze ans, qui grouillaient autour de lui, couraient sur les gradins ou restaient assis aux tables.

-Ah ok...

A la table des professeurs, non loin de la sienne, les enseignants avaient disparus. A leurs places, des gamins se disputaient et se jetaient de pleines poignées de bouillie de musards en hurlant.

-Ah. Ok.

Marcus se leva, roula son magazine et le fourra dans la poche de son pantalon en treillis :

-Le rendez-vous, c'est où déjà ?



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Dim 3 Fév 2013 - 1:25

-Faut analyser ces musards, que j'vous dis ! répéta une énième fois Lucrécya, sans réaliser la gêne que manifestait Malicia à chaque fois que les gastéropodes étaient cités.

-Attendons les autres avant de jeter des pistes en l'air complètement idiotes, soupira Kim, plus agacée par la présence de sa rivale que par la proposition.

Le regard de Lulu envoya des éclairs à McCormick. Elle dégaina Séraphine et la pointa sur la métisse hyperactive :

-Moi au moins j'ai des pistes, espèce de sale joufflue !

-Traite pas ma coloc adorée de joufflue y'a que moi qu'ai le droit d'abord ! se plaignit d'une voix geignarde à fort accent irlandais..

C'était évidemment Griselda, qui, son chiffon sale sur les genoux, était assise en tailleur à côté de son mini "p'pa". Ce dernier, tout timide, ne savait pas où se mettre, et se cachait autant qu'il le pouvait derrière sa cinglée de fille.

Titus se pinça l'arrête du nez, passablement énervé. Il semblait prendre énormément sur lui pour ne pas hurler sur tout le monde.

-Est-ce qu'une de nos réunions pourrait, pour une fois, finir sans qu'on essaye de s'étriper ou s'insulter, putain de bordel de chiottes ?!

Le Magouille de douze ans, assis par terre à côté d'une Myo bien silencieuse, pouffa de rire en entendant le juron. Le cowboy lui lança un regard haineux, avant d'aller s'affaler dans un coin et de fixer le sol, maussade.
Griselda n'attendit pas longtemps avant de se rapprocher de lui et de frotter sa tête contre son bras en ronronnant, telle une chatte amoureuse.

Lucrécya, elle, grogna. Qu'il ait douze ans ou quarante, elle ne pouvait décidément pas pifrer cet arnaqueur du dimanche de Magouille. Il avait au fond des yeux une lueur d'intelligence mauvaise, qu'elle avait vu dans le regard de bien des Serpentards, à l'époque de Poudlard. Et pour en avoir été une des pires, elle savait ce dont ces sales mioches étaient capables. S'il n'y avait pas eu autant de témoins, elle lui aurait bien balancé sa batte dans les noisettes, juste pour effacer l'horrible sourire de chat qu'il arborait...
...quoique, pourquoi se retenir ? Après tout, c'était sûr : cet enfoiré, qui lui avait cassé quelques côtes deux semaines plus tôt, était forcément derrière ce nouveau sortilège improbable ! Elle le pointa de sa batte, les dents serrés :

-C'est Magouille le coupable ! Chuis sûre que c'est de sa faute ! cracha-t-elle. Il a fait un truc et ça s'est retourné contre lui !

-Elle a raison ! Elle a toujours raison ! Vive Rincevent ! S'écria Griselda, le poing levé.

Le gamin toisa Lucrécya en levant un sourcil.

-T'as un problème, planche-à-pains ? renifla-t-il, une main posée tout contre sa baguette.

Lulu ouvrit des yeux outrés. Ni une ni deux, elle abattit lourdement Séraphine... qui fut arrêté en plein élan par une force invisible : c'était Myosotis, qui agitait sa poupée-vaudou ridicule vers l'Alpha.

-T'es prête à frapper un enfant ? articula l'étudiante verte, outrée.

Magnus tira la langue à Lulu, et se serra contre Myo en arborant un sourire mesquin.
L'Alpha enragea :

-C'est pas un enfant ! Il nous cache quelque chose ! Chuis sûre qu'il est responsable de ce merdier ! Regarde-le ! Il a les yeux sournois !

-C'est complètement idiot ! s'enflamma la fille aux cheveux épinard. Si Magnus y était pour quelque chose, si c'était lui qui avait ensorcelé les musards, pourquoi en aurait-il mangé ?

-Elle a raison ! Elle a toujours raison ! Vive Chlorofille ! S'écria Griselda, le poing levé.

-C'est pas pour défendre le doyen, mais Myo n'a pas tort, affirma Kim, en se mettant du côté de son amie, devant Lucrécya. Et puis même s'il a quelque chose à voir là-dedans, il a tout oublié, ça sert à rien ! Je sais pas si vous avez remarqué, mais les parents qui ont rajeunis pensent vraiment qu'ils ont douze ans.

-C'est peut-être pas les musards, murmura Malicia, qui, un peu perturbé, n'avait rien dit jusque là.

Lulu fronça les sourcils en se tournant vers sa meilleure amie :

-Mais t'as dit que ça avait un rapport et que c'est pour ça qu'on devait les analyser !

-J'ai dit peut-être... Il ne faut écarter aucune piste... Peut-être qu'effectivement c'est un effet secondaire du plat au musard, que personne n'a voulu rajeunir personne , que ce n'est qu'un mauvais coup du sort et que les deux responsables de l'invasion de musards avaient leurs raisons d'agir comme elles l'ont fait et qu'elles ne voulaient faire de mal à personne ah ça non à personne ! couina-t-elle d'une voix particulièrement aiguë.

Elle réalisa qu'elle en avait trop dit, et rougit légèrement, mal à l'aise. Elle poursuivit néanmoins :

-Mais peut-être que ça n'a rien à voir avec ça, et que quelqu'un a fait ça sciemment.

Lulu se renfrogna :

-Dans ce cas il nous faut trouver qui, grogna-t-elle, en faisant craquer ses phalanges, jetant un regard perçant à l'enfant Magouille.

-Et pourquoi ! affirma Kim.

-Et comment, marmonna Titus.

-Et surtout quand ! S'exclama joyeusement Griselda, qui n'avait rien suivi, mais qui voulait participer néanmoins.

Personne n'eut le temps de lui répondre : la porte des toilettes s'ouvrit en grinçant. Une silhouette musclée apparut dans l'embrasure : c'était Marcus, qui semblait essouflé, comme s'il avait couru.

-Hé vous avez vu les gars ? S'exclama-t-il, les yeux écarquillés. Tous les vieux ont rajeunis !

Un long silence lourd de sens s'ensuivit. Tous les étudiants présents fixèrent Flint d'un air dépité.

-Bah quoi ? fit ce dernier.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Lun 4 Fév 2013 - 7:48

À la suite de Marcus, une silhouette décharnée fit son entrée. Curie, très pâle, balaya l’assemblée des yeux et remarqua immédiatement l’état d’immense anxiété dans lequel se trouvait Malicia. Elle nota sans surprise la présence du petit Magouille, agrippé à Myosotis comme un Botruc à son arbre. Le plus naturellement possible, elle salua ses compagnons d’enquête. Lucréya s’avança, attrapa sans ménagement le bras de l’Insu, et traîna cette dernière jusqu’à Mali :

« Et c’est que maintenant que tu arrives ? »

Dès qu’elle fut à sa hauteur, Curie chuchota quelques mots à l’attention de Malicia :

« Tu as dit quelque chose pour les musards ? »

La Zeta tremblait, nageant dans la panique la plus totale. Elle hocha la tête en signe de dénégation.

L’Insu ne se sentit pas rassurée pour autant. Dès qu’elle avait pris conscience de la métamorphose qui s’était opérée sur la totalité des adultes de la WoW, Curie s’était mise à la recherche de ses compagnons d’enquête. Elle avait déployé des trésors de persuasion pour empêcher Beth et Vivianne de la suivre dans ses pérégrinations, et les deux harpies étaient restées parmi les sorciers miniatures dans l’espoir de contenir le vent d’anarchie qui menaçait de décimer l’université. L’Insu avait ensuite entendu d’étranges sons qui avaient vraisemblablement été émis par Drago Malefoy. Ce dernier, sans cacher la révulsion que lui inspirait l’étudiante, avait mis Curie au courant de la réunion de crise qui s’était improvisée dans les toilettes du stade. Elle s’était donc rendue au pas de course jusqu’au lieu de rendez-vous. Durant le trajet, ses méninges s’étaient agités tant et si bien qu’en arrivant, elle savait déjà plusieurs choses : cette cure de jouvence avait été provoquée par quelque chose ; ce quelque chose ne concernait que les adultes ; ce quelque chose pouvait très bien être l’ingurgitation de musards dont les parents s’étaient rendus victimes ; dans ce cas-là, Mali avait-elle révélé l’origine de l’apparition des escargots africains ?

Curie savait à présent que son amie n’avait soufflé mot de leur entreprise commune. Était-il utile que leurs amis soient dans la confidence ? La réponse était évidente. L’Insu s’adressa aux enquêteurs en employant toute l’assurance dont elle savait faire preuve :

« J’imagine que vous avez déjà établi un lien entre les musards et le brusque rajeunissement de nos géniteurs ?

Lulu lui répondit en lançant un regard noir à Kim.

-Ouais, et je pense qu’il faut analyser au plus vite ces musards. 

L’Insu inspira une grande bouffée d’air et se lança :

-Bon, écoutez-moi. Ces musards, ce sont..

Les étudiants dévisagèrent d’un air circonspect l’oratrice. Une oratrice qui lança un regard appuyé à la réplique miniaturisée du docteur Magouille. S’il était comme tous les autres parents, il ne se souvenait pas de sa vie antérieure. Mais qui pouvait prouver qu’il ne se souviendrait pas de ce qu’il entendrait maintenant ? Curie lança un « Assurdiato » parfaitement maîtrisé à cet Oliver Twist de pacotille. Son acte fit grincer des dents la gentille Myosotis et l’Insu s’excusa du regard :

-Ces musards sont des exemplaires du WoW Herald.

Un silence aussi lourd qu’une chape de plomb vint alourdir l’atmosphère de la pièce exigüe dans laquelle ils se trouvaient. L’Ecossaise ne se laissa pas démonter pour autant :

-Vous savez ou non que nous rédigions récemment, Malicia et moi, un article à propos de Magouille. Cependant, vous vous doutez bien que nous n’avons pas rédigé une seule des lignes du torchon paru ce matin dans le WoW Herald : notre papier était supposé dénoncer les manigances de ce piètre toubib. Je voulais..

Elle se tourna vers Malicia : cette dernière semblait s’être sensiblement calmée. La métisse adressa à l’Insu un petit sourire encourageant, signe qu’elle acceptait d’être impliquée dans le récit de Curie :

-Je.. Nous voulions, Malicia et moi, endiguer ce massacre, et pour cela, nous avons rendu visite à Saussurus, le rédacteur en chef du journal et véritable auteur de cet article si élogieux envers notre doyen. Nous lui avons fait croire que nous regrettions nos attitudes insolentes. Nous avons également réussi à le convaincre que pour nous rattraper, nous souhaitions distribuer les exemplaires restants du WoW Herald. Or, une fois débarrassées de cet hurluberlu, nous avons métamorphosé les journaux en musards et nous les avons lâchés sur la fac. Personne n’aurait jamais deviné que ces bestioles étaient en réalité des copies du WoW Herald, et encore mieux, les gens auraient tout fait pour s’en débarrasser. Vous connaissez la bonté et la noblesse d’âme de Malicia, vous savez quelle est mon opinion vis-à-vis du doyen, et vous savez que notre but n’était pas de mal faire. Jusqu’à présent, dans tout ce que j’ai entendu, vu ou lu sur les musards, il n’est indiqué nulle part que l’ingurgitation de musards produit cet effet-là. Mais n’étant pas une experte en magizoologie, je me tourne vers toi, Titus. Les musards ont-ils la spécificité de rajeunir ceux qui les mangent ?

La réponse du Gamma fut succincte et parfaitement claire :

-Non.

- De plus, comme seuls les parents sont touchés par cette métamorphose, et qu'il me semble peu probable qu'une créature ait des vertus qui ne s'appliquent qu’à un certain type de personnes, les musards ne sont pas nécessairement la cause de tout ceci. Ce serait trop facile. Ça peut très bien être une façon de "maquiller" la véritable cause de ce changement radical de mentalité chez nos parents..

Malicia acheva la phrase de son amie :

-Ou ça peut très bien être les musards qui sont la cause du pétrin dans lequel nous sommes fourrés. Si c’est le cas, et si Riry et moi sommes un temps soit peu à la source de ce fourbi, nous en sommes sincèrement désolées et nous mettrons tout en œuvre pour rectifier la situation. »

Les étudiants connaissaient à présent l’exacte nature du contexte. Qu’ils prennent les révélations des deux amies comme une trahison ou qu’ils se montrent compréhensifs, Curie était déterminée à redonner leur forme initiale aux parents.
Revenir en haut Aller en bas


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 942

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Lun 4 Fév 2013 - 18:16

La main de Gri se leva haut vers le plafond, comme une première de classe hystérique connaissant une bonne réponse :

-Oh oh oh moi moi moi moi !

-T'es pas obligé de lever la main, Griselda, fit remarquer Kimberlie. Si tu veux parler, parle !

-Merci Kimikim ! Je voulais dire : manger des musards, c'est pas bon.

Titus leva un sourcil et fixa la garçonne, circonspect :

-Mouais... ? C'est tout ce que tu voulais nous dire ?

-Mais non grand bêta ! C'est pas bon, mais c'est pas toxique, et ça fait pas rajeunir.

-Oui, on l'a déjà dit, dit Curie.

-Oui ! S'enthousiasma Gri. Mais sauf que nos musards, c'est pas de vrais musards.

-C'est exact, répondit l'Insu, avec une infinie patience.

Malicia se mordit la lèvre inférieure :

-On en est pas fières...

-Tu rabâches ce qu'on sait déjà ! Tu peux nous dire où tu veux en venir, O'Neil ?! s'énerva Lucrécya, en la menaçant avec sa Séraphine.

La POP haussa les épaules :

-Curiririry a dit que c'était peu probable que ce soit les musards, parce que ces créatures magiques n'ont pas d'effets de ce genre. Mais si les musards ne sont pas des musards, ce n'est pas du côté de ce qu'ils sont qu'il faut enquêter mais de ce qu'ils furent.

-Le WoW Herald... murmura Mali, semblant comprendre le cheminement de Griselda. Tu crois que quelqu'un a lancé un sort aux journaux ? Avant qu'on les métamorphose ?

-Tout à fait ! rigola la Pi Omicron, en caressant son chiffon sale posé sur ses genoux. Ensorceler des escargots c'est bizarre, mais à ce qu'il me semble, ensorceler les pages d'un journal sorcier est monnaie courante, ne serait-ce que pour les photos, les textes qui changent et d'autres trucs de journaliste, je ne connais pas tout mais ça me semble logique...

-C'est pas faux, admit Titus, un peu choqué de donner raison à la folle qui le harcelait. Mais qui aurait ensorcelé ce papelard pour que nos vieux redeviennent des morveux ?

Griselda haussa les épaules :

-Ce n'est peut-être qu'un hasard. Peut-être une pub pour une potion anti-rides qui a mal tourné. Peut-être un effet secondaire à un sort qui n'a rien à voir. Après tout, personne n'avait prévu que les pages de ce journal seraient ingérées ! Vous savez ce que ça fait, vous, quand on mange du papier qui contient un enchantement ?

Tous la regardèrent, ébahis.

-T'es pas une tête d'ampoule pour rien, toi ! lança Kim, les yeux écarquillés.

-C'est ça ou une énième invasion des extraterrestres de la planète Vulcain qui sont parmi nous et qui nous étudient, lança Gri, le plus sérieusement du monde. C'est ma deuxième théorie, et celle en laquelle je crois le plus. Les vieux ont rajeunis parce que les extraterrestres de la planète Vulcain ont étudié notre génome et font des tests en déverrouillant la partie de notre cerveau qui gère la pluripotence des cellules souches, et paf ! On rajeunit sans même le savoir. On devrait disséquer un des parents rajeunis pour voir si on ne trouve pas de traces d'aliens dans son hypothalamus : c'est toujours par là qu'ils commencent leurs expérimentations.

Un silence de plomb retomba juste après la deuxième hypothèse de Griselda.

-...considère que j'ai rien dit, soupira Kimberlie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Mar 5 Fév 2013 - 11:30

Myosotis, outrée, avait écouté Curie, bouche bée. Ce n'est pas tant ce qu'elle disait qui la choquait : elle et Mali avaient transformés des journaux en animaux ? La belle affaire ! Ce n'était rien à côté de ce que l'Omega avait fait quelques instants plus tôt : jeter un sort à Mini Magnus ! A ce pauvre chérubin innocent violemment touché par la pauvreté et l'absence de parents ! Comment avait-elle osé ?!

Cependant, elle ne dit rien. Elle connaissait la mode actuelle, qui était de dénigrer le doyen ; tout ce qu'elle pourrait dire contre ça ne servirait à rien.

Elle baissa un regard attendri vers le jeune garçon. Ce dernier, grimaçant, s'enfonçait l'auriculaire dans son oreille histoire de la déboucher, n'entendant plus les conversations des étudiants autour de lui. Pour le consoler, Myo farfouilla dans ses poches, et retrouva un cookie, qu'elle lui fourra dans la bouche.

Puis elle se focalisa sur les débats, tout en notant mentalement les insultes de Curie envers Magnus. Apparemment, l'Insu ne pensait pas que les anciens WOW Heralds et nouveaux musards avaient un rôle dans le rajeunissement parental.

Griselda, elle, trouvait la piste plausible, si on considérait les gastéropodes sous leurs anciennes formes, c'est à dire du papier fourré de sortilèges en tout genre. Mais en même temps, la cinglée amoureuse des Lethifolds pensait que la faute pouvait tout aussi bien être imputée à des « extraterrestres de la planète Vulcain ».

Myo était un peu perdue. Elle ne savait pas trop quoi penser. Pas à propos de la planète Vulcain... quoique... c'était intriguant : pourquoi n'avait-elle jamais entendu parler de cette planète ? Et si c'était vrai que les extraterrestres vivaient parmi les humains ? Après tout, il y avait des mystères partout. Et si les Moldus ignoraient jusqu'à l'existence de la magie, des gens qui la pratiquait et d'innombrables animaux fantastiques, pourquoi les Sorciers ne seraient-ils pas dans le même cas, mais vis-à-vis des extraterrestres de la planète Vulcain ?!

N'importe quoi. La jeune femme aux cheveux verts secoua la tête, se rendant compte d'un coup qu'elle s'était perdue trop loin dans ses pensées. 
Non, la où elle avait un réel doute, c'était sur la piste « musards ». En France, certains sorciers mangeaient souvent des musards à la persillade. Bien que ce soit plus appétissant que ce qu'on leur avait servi au déjeuner, elle n'en raffolait pas : ça n'avait pas de goût et c'était trop caoutchouteux. Le seul intérêt qu'on pouvait y trouver, c'était que chaque musard changeait de couleur aléatoirement, faisant de l'assiette un kaléidoscope arc-en-ciel. Mais de là à en faire une cause de rajeunissement collectif... Non. Enchantements de journaux ou pas, Myo n'arrivait pas à y croire.

Elle passa son regard sur les autres étudiants histoire d'essayer de deviner ce que chacun en pensait, et elle lisait la réflexion, l'incrédulité ou le doute sur pas mal de visages... mais elle n'arrivait pas à déchiffrer l'air renfrogné de Titus : est-ce qu'il était embêté qu'elle soit là ? Est-ce qu'il s'en voulait ? Qu'il lui en voulait à elle ? Ou est-ce qu'il en avait rien à faire d'elle et qu'il ne pensait qu'à cette nouvelle enquête ?

Elle baissa à nouveau les yeux vers Mini Magnus, qui grignotait son cookie petit bout par petit bout, et soupira. Quoiqu'il en soit, il fallait qu'elle trouve une solution pour rendre son apparence normale à l'amour de sa vie (et au passage le mental qui allait avec). Ce serait un désastre si elle n'y arrivait pas ! Il y avait forcément un indice quelque part.

Elle ferma les yeux, essayant de se remémorer le moment où elle avait vu sa mère régresser. Elle était avec sa génitrice, qui était odieuse, comme à son habitude... Myo s'était énervée... Elle s'était levée, et...

Elle ouvrit soudain les yeux :

- L'éclair ! lança-t-elle, coupant par là même quelques échanges d'idées entre ses camarades.

- Quoi ?

- Au moment où c'est arrivé, il y a eu un éclair bizarre, et il s'est mis à pleuvoir d'un coup ! A la seconde près où le rajeunissement s'est produit, je veux dire ! Je regardais ma mère de quarante ans, y'a eu l'éclair et hop ! Je regardais ma mère pré-adolescente !

- Ouais, et alors ? grogna Lucrécya avec la subtilité et la douceur qui la caractérisaient.

- Et alors vous avez pas eu l'impression que cet éclair était proche ? s'emballa Myo. Je veux dire, VRAIMENT proche ? Genre dans l'université même, ou pas trop loin du moins ? Et si ça avait un lien ?

Quelques murmures passèrent dans le groupe.

- Je crois que je l'ai vu aussi, cet éclair, acquiesça Kim.

- Moi j'ai rien vu du tout, grommela Marcus.

- Et si c'était vraiment les musards ? demanda Lulu.

- Ou les extraterrestres de la planète Vulcain ?! s'écria Griselda, les yeux ronds comme des soucoupes.

Myo tenta de rassurer ses amis d'enquête :

- Je ne dis pas d'abandonner les autres pistes !...heu... enfin... pour les extraterrestres je ne dis pas. Mais n'abandonnons pas la piste des musards ! Mais si un éclair a foudroyé la fac ou ses alentours au moment exact où des centaines de personnes ont rajeunis de plusieurs décennies, je pense qu'il ne faut pas passer à côté non plus. Quelqu'un a du voir quelque chose, ça vaut le coup de vérifier si y'a pas eu de témoins ! On devrait peut-être faire deux groupes, histoire d'aller plus vite, non ?

Et aussi histoire de laisser Titus tranquille s'il ne veut plus me côtoyer, songea-t-elle tristement, sans toutefois oser le dire à voix haute.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Mer 6 Fév 2013 - 20:13

-Ooooom Shantiiiii Ooooooom.... OOOOOM SHANTIIIIIIII OOOOOOOOOM...

Om Rajesh Kapoor se tenait assis en tailleur sur un des hautes gradins du stade de Quidditch les bras écartés, l'index et le pouce de chaque main joints en signe d'apaisement. Il fermait les yeux très fort, les sourcils froncés. Une fois sa litanie terminée, il se risqua à en ouvrir un, jetant un regard fébrile autour de lui : sautant de place en place se balançant des assiettes de soupe à la figure et riant aux éclats, la cohorte d'enfants était toujours là.

Par tous les poils de barbe des brahmines, tout ceci n'était donc pas un songe éveillé, et tous mes mantras ne me sortiront pas d'ici. Je le savais... je le savais ! Cette université serait donc maudite ? Cela fait seulement quinze journées que le sortilège rythmique et chanté a cessé de nous tourmenter, et voilà qu'à présent nos parents récemment invités en cette faculté retombent en enfance, littéralement ? Trois heures seulement après avoir franchi le Grand Portail Pointu ?
...
Il y a là quelque malédiction, indubitablement... Nous devrions en débattre avec l'enseignant en Arts divinatoires de l'université, mais ma confiance en ce quidam barbu est un peu émoussée depuis que je l'ai vu installer un guichet payant devant l'entrée de son Bâtiment de cours...


Tournant la tête vers son père, lui aussi rajeuni de plus de quarante ans, Om se mordit les lèvres, anxieux. Arjun Kapoor avait à présent le cheveu très brun, un physique chétif engoncé dans des vêtements sans aucune extravagance, mais aux tissus forts coûteux. Il mangeait en silence sa soupe de musards, tentant d'être le plus discret possible.

-Hem... commença son "fils" après avoir dégluti, la soupe est-elle à votre goût, Père ?

Intrigué, Kapoor Senior se redressa, croisant le regard de Om. Il baissa légèrement la tête, plein d'humilité :

-La soupe est un ravissement pour mon palais, Monsieur, merci infiniment. Mais avec tout le respect que je vous dois, je ne saisis point la raison qui vous pousse à m'appeler Père.

-Et bien je... je... ne... sais pas trop, à vrai dire. Une habitude tenace, je présume.

Saisissant un pichet de jus de citrouille, Arjun s'avança dans une attitude servile :

-Puis-je vous servir à boire, Monsieur ?

-Volontiers, oui merci. Mais, vous... enfin "tu" sais que tu ne dois pas te sentir obligé de me servir...

Kapoor Senior s'offusqua, incrédule :

-Mais tout au contraire, Monsieur ! Je me dois de servir mes Ainés avec respect ! Que dirais mon père s'il me voyait en train de manquer à mes devoirs ?

Om ouvrit la bouche, le doigt levé, mais s'arrêta net. Il regarda attentivement le jeune hindou.

Je comprends mieux à présent l'origine des préceptes que mon Révéré Père s'est appliqué à m'inculquer toute mon existence... Le respect des Ainés avant tout, n'est-ce-pas ?
Mmmmh... Peut-être devrais-je en profiter, l'occasion est ma foi trop belle ! Je me repentirais à Ganesha plus tard !


Om prit soudain un air exagérément sévère. Il toisa le jeune garçon qui se recroquevilla de peur.

-Où avais-je la tête ? Tu as parfaitement raison, jeune homme ! Aide-moi donc à mettre ma serviette !

Le geste fébrile, le petit Arjun s'exécuta, surpris par le changement de ton du sorcier.

-Et aide-moi à avancer ma chaise ! Promptement ! exulta l'étudiant en Médicomagie.

Alors que son "père" obéissait du mieux qu'il pouvait, Om Rajesh Kapoor lui désigna une petite tâche de soupe juste sous son menton :

-Et puisque tu es déjà lancé dans ta besogne, essuies-moi cela par la même occasion.

Devant une telle avalanche d'ordres, Kapoor-père regarda Om avec suspicion. Il s'écarta de lui en lui jetant un regard bizarre :

-Vous n'êtes pas un voleur d'enfant au moins ?

-Moi ? Mais que vas-tu pen...

-A MOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!! hurla l'enfant.

Aussitôt quelques étudiantes accoururent :

-Qu'est-ce qui se passe ? Tu es blessé ?

-Le vilain Monsieur, il veut m'enlever !

-Oh quelle horreur !

Les Zeta pointèrent Om de leurs baguettes. Ce dernier leva précipitamment les bras en l'air, de nouveau en proie à la panique.

-T'as pas honte ! vociférèrent les étudiantes. C'est qu'un gosse!

-Mais... vous vous méprenez, chères demoiselles, balbutia-t-il, c'est mon...

-DÉGAGE !

Les filles se tournèrent vers Kapoor père et l'entourèrent d'affection :

-T'en fais pas on va te protéger !

Les yeux ronds, Om regarda les Zeta accaparer son père. Un ricanement s'éleva au-dessus de sa tête :

-Alors, Kapoor... des soucis parentaux ?

Levant la tête, l'hindou aperçut Drago Malefoy, perché sur son balai.

-Oh Drago... Tu es là depuis longtemps, mon ami ?

-Ne te flatte donc pas, tu n'es pas mon ami, fit le sorcier, méprisant. Mais si tu t'intéresse à l'origine du nouveau sortilège cataclysmique en vogue dans cette université, moi et les autres nous réunissons dans les toilettes du stade pour tenter de résoudre le mystère.

-Avec joie ! s'exclama Om, soulagé de quitter les lieux. Dans ce cas... pourrais-tu... me faire une place sur ton balai ?

Malefoy observa l'hindou en plissant les yeux. Puis il jeta un coup d’œil à l'arrière de son balai et soupira :

-Bien, puisqu'il le faut... Monte donc !

Une fois que Om eut enfourché le balai à l'arrière, ils décollèrent tout deux, allant rejoindre les autres.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Jeu 7 Fév 2013 - 16:39

Kimberlie osait de temps en temps ouvrir la bouche, mais en réalité, elle n'était pas au meilleure de son estime. Une nouvelle vague de faits bizarroïdes, même dans le monde des sorciers, venait déferler un nouvelle fois sur la WoW. Elle posait son regard sur ses camarades, alternant les visages en fonction de qui prenait la parole. Encore une fois, la métisse ne se sentait pas à la hauteur des attentes de cette réunion. Elle fronçai les sourcils, assimilant les idées et les propositions de ses camarades, sans la moindre idée de ce qui pourrait avoir mis leurs parents dans un tel état. Que vouliez-vous qu'elle dise ? Bien sûr que la seule chose qu'ils avaient tous manger c'était les musards, et il était tout aussi vrai qu'elle aurait pu, tout comme Myo, apercevoir un éclair parmi la pluie qui justement s'était écrasée au même moment de la transformation des adultes, mais que pouvait-elle dire d'autre ? Pour elle, rien n'avait particulièrement été bizarre, sauf bien sûr cette réunion de famille particulièrement agaçante.

Flash back.

- Et toi, Kim chérie ? Tu nous racontes comment ça se passe les cours ? demanda Jules, alors qu'elle était encore adulte et maître de son énergie en surplus.

Cela faisait depuis le début du repas qu'Andrew parlait de lui, de ses cours d'Excellence Sorcière, de son poste de Président des Pi Omicron Pi, quant à Kim, elle fixait ses musards avec dégout, peu intéressée par les paroles de son frère ainé et surtout peu friande de l'air admiratif de son père.
Lorsque sa mère mit fin volontairement à la conversation, sûrement pour inciter son mari à s'intéresser davantage à la vie étudiante de sa fille, Kim leva les yeux dans un air nonchalant.

- Ça se passe bien. J'crois que le professeur Shariff est satisfait de ce que je fais. se contenta-t-elle de répondre.
- Tu crois ? lança Zaccarias en haussant un de ses sourcils noirs.
- Tu auras qu'à lui demander si tu veux vraiment savoir si ta fille n'est pas une ratée.
- Kimberlie !
s'écria Jules, offusquée.
- Ce n'est rien Jules... Voyons, Kimberlie. Je compte juste à espérer que tu es au moins majeure de ta promotion si c'est en sport que tu dis exceller.
- Je n'ai jamais dit exceller en ce que je faisais. Je dis juste que je ne suis bonne qu'en sport, et que je m'intéresse qu'au sport.
- Et il n'y a rien de mal à ça Kim !
s'empressa de dire Jules avec son légendaire sourire, qui était un tant soi peu exagéré pour la situation actuelle plutôt tendue.
- Tu as fait ton choix, mais acceptes que ce n'était pas ce que j'espérais pour ma fille.
- Et tu crois que tu acceptes mes choix toi ?!!


Soudain, un éclair pourfendit le ciel et une vive pluie tomba sans crier gare pour se taire dans la minute. Ce fut à ce moment précis que Kimberlie remarqua que ses parents, et surtout son père, n'étaient plus apte à écouter ses dires ; ils avaient rajeunis :

- Qu’est-ce qui se passe encore dans cette université de m**** ?!

Fin du Flash Back.

Ce n'était sûrement pas le meilleur moment pour Kim de voir cette "malédiction" tomber sur l'université, et encore moins cette réunion des penseurs de leur groupe. Elle ne pouvait même pas compter sur sa rivale Lucrécya pour se sentir moins seule, celle-ci semblait se sentir bien impliquer dans les raisonnements d'une voix importante aux yeux des autres.
Soudain, elle fut tirer de ses pensées justement par quelqu'un qui tira sa veste pour attirer son attention. De son regard neutre et blasé, elle tourna le regard, et remarqua que c'était le Mini-Magouille qui était assis à sa gauche, ce qu'elle avait fait à peine gaffe depuis le début où le petit groupe s'était terré dans les toilettes du stade.

- Qu'est-ce que tu m'veux toi ?

Il était étrange de voir à quel point, ainsi rajeuni, Magouille ne ressemblait plus au farfelu Doyen de la WoW. Elle en oublierait presque que c'était bien lui qui lui avait fait prendre ses jambes à son cou alors qu'il venait de mettre à terre Rincevent. D'où cette façon peu... amicale de lui répondre.

- C'est quoi vot' délire au juste ? J'peux m'casser ?

Il venait de poser son chapeau haute-forme sur ses jambes en tailleur. On pouvait ainsi mieux voir ses yeux de couleur différentes qui semblaient plus grand et plus ouverts que sous sa forme adulte et son visage crasseux dénuer de pilosité laissait à désirer qu'un gamin comme lui aurait put donner l'homme à l'épaisse moustache qu'elle connaissait. Elle fronça les sourcils. Est-ce qu'il pouvait s'en aller ? Elle n'en était même pas sûre. Mais dans le doute... :

- Il y a eu... un problème. On veut juste le régler. Tu devrais rester ici.
- Un problème ? Qu'est-ce tu m'chantes ? C'est vous qui avez un problème ? Vous m'avez kidnappés j'vous signale ?!
- Pfff... comme si quelqu'un s'en souciait.


Mini-Magouille resta silencieux un instant, ce qui fit croire à Kim qu'il allait enfin la laisser tranquille, mais... ce ne fut pas exactement ce qui se passa. Le garçon mordit sa lèvre inférieur, et Kim jurerait avoir vu des larmes border les yeux du pré-adolescent. Elle était sur le point de se précipiter pour le calmer quand Myo insista auprès d'elle :

- Kim ?
- Elle a rien écouté encore celle-là !
s'écria Lucrécya, toujours à l'affut d'un pique envers l'ancienne batteuse des Gryffondors.
- Quoi ?
- On va former deux groupes. On voulait savoir si ça t'aillait de venir avec moi demander aux autres étudiants s'ils ont vu l'éclair ?
- Euh... ouais, ouais. Ca me va.
accepta-t-elle, même si elle était un peu ailleurs.

Elle avait les sourcils davantage froncés, ne sachant comment calmer le garçon crasseux qui semblait retenir ses larmes du mieux qu'il pouvait. Comment avait-elle pu toucher Magnus Magouille à ce point ? Même si ce n'était qu'un gosse...

Merde alors... C'est quoi c'délire...

- Qui vient avec nous alors ? demanda ensuite Myo.
- Moi j'vais là où mon Poilu ira ! s'écria Griselda toute enjouée. Et bien sûr, je prend mon Mini-Papounet avec moi !
- Heu-eum.... je...
hésita fortement le pauvre gamin qui était censé être le père de la Folle au Lethifold.
- Moi j'aimerais bien comprendre ce que vous foutez ! Sinon moi, j'me casse ! se releva le Mini-Magouille dans l'étonnement général.
- Magnus ! Je vous en prie ! s'écria Myo, confuse.
- Toi, tu ne bouges pas de là ! dit Titus en le pointant du doigt. Après tout... on ne sait pas si c'est lui qui a fait le coup et qui a fait le con au point de se changer lui-même en sale gosse.
- Sale gosse toi-même clochard !


Titus bouillonnait, mais quand le Mini-Magouille voulut quitter les toilettes, il reçut un violent coup de poing sur la tête qui le fit tomber sur le sol, inconscient :

- Quoi ? s'étonna Marcus en voyant tout le monde le fixer avec de gros yeux rond. J'croyais qu'on devait pas le laisser partir.
- Non, mais c'est ce que je pense, mais j'aurais juste aimé être celui qui lui foutrait une beigne.
lança le cowboy suivit du rire du PAF, fier de son coup.
- Oh pauvre Magnus ! s'écria Myo en s'agenouillant près du gamin.
- Bon. On peut dire que ceux qui restent ici, auront aussi la tâche de le surveiller dans ce cas... annonça Kim, bien contente de ne pas se trimballer le Mini-Doyen après ce qui s'était passé.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠️ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Narrateur

Messages : 503

MessageSujet: Re: ♣ Bouillon de Jouvence ♣   Jeu 7 Fév 2013 - 20:00

Le petit groupe jeta un coup d'œil au pauvre orphelin sans moustache assommé :

-Il faut l'aider ! s'écria Myo. Aidez-moi les amis !

Après une seconde d'hésitation, tous lui tournèrent le dos et se concertèrent :

-Moi j'dis que c'est ce fichu éclair ! fit Titus.

-N'importe quoi ! s'écria Drago qui venait d'arriver, suivi de Om. A l'évidence, l'armée de gastéropodes que Malicia a lancé contre nous est à l'origine de tous nos problèmes...

Lulu bailla :

-Bon, qu'est-ce qu'on fait ? s'impatienta-t-elle.

-Je vais analyser ces musards... commença le blondinet, une lueur sadique dans le regard.

Aussitôt, Malicia coupa court à cette idée, les yeux ronds :

-Et si nous faisons plutôt appel à un étudiant de magie expérimentale parfaitement objectif ?

-Jasper J. Johnson ? proposa Curie. Mais comment allons nous le trouver ?

-N'aie crainte, mon amie dégingandée, je vais l'appeler ! fit Om.

Il tira son miroir de sa poche et se mit à l'écart. Quelques instants plus tard, il revint :

-Grande nouvelle ! Notre ami Jasper suivait déjà de son côté notre enquête ! Il vous attend devant la bâtisse de magie expérimentale.

-Parfait ! On s'arrache pour voir la tête d'ampoule ! Qui m'aime me suive ! fit Marcus.

Personne ne bougea et le PAF grogna en faisant craquer ses phalanges :

-J'ai dit : qui m'aime me suive ! fit-il d'un ton peu rassurant.

-J'ARRIVE ! glapit Drago, un brin de panique dans la voix.

Il pressa le pas, suivi de Lucrécya, Malicia et Curie.

Alors que Myo peinait à mettre Mini Magnus sur ses épaules, Titus prit la parole :

-Bon. L'éclair bizarre avait l'air de venir de la place MMM.

-Oui, mon grand poilu, allons là-bas, c'est la meilleure idée de toutes les idées de la Terre ! s'enthousiasma Griselda.

Om hocha la tête :

-Je gage que Shiva nous apportera son aide bienveillante sur cette enquête gorgée de mystère...

Tous sortirent des toilettes, Myo en dernier, pestant toute seule sur l'égoïsme de ses amis.

:arrow: Kim, Titus, Om, Gri, Myo vont sur la place MMM

:arrow: Curie, Mali, Lulu, Marcus, Drago vont aux allées des savoirs interdits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

♣ Bouillon de Jouvence ♣

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Quidditchsway :: Stade Swiffer 3000 ©-