Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 C'est la rentrée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3507

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: C'est la rentrée !   Jeu 1 Déc 2011 - 10:35

Dans un coin reculé de Londres existait un quartier où nul n'aimait traîner.
Tout y était sale et glauque, des trottoirs étroits des ruelles mal éclairées jusqu'aux entrepôts aux murs de tôles ondulés, mangés de rouille, au sein desquels on imaginait les crimes les plus sordides.
Entre deux de ces établissements douteux, se collait une vieille petite bicoque aux fenêtres brisées. Personne n'y faisait vraiment attention, pas même les vieux dockers qui travaillaient à quelques mètres de là. On disait que c'était une usine désaffectée, désormais inutilisable et probablement couverte d'amiante, et tous, en passant devant, avaient le reflexe de prendre ses distances avec son portail rouillé porteur de tétanos.

Pourtant, deux personnes étrangement vêtues se tenaient devant ledit portail, deux grosses valises à leurs côtés.
L'une d'elle se prénommait Lucrécya. C'était une adolescente mince et nerveuse, aux traits fins et aux grands yeux d'un vert sombre. Elle avait coiffé ses cheveux noirs en une longue tresse qui lui descendait jusqu'en bas du dos, et autour de son cou s'enroulait une écharpe élimée, verte et grise. Elle tenait dans la main un long balai émeraude étincelant et pointu, avec lequel il aurait été inutile d'essayer de faire le ménage.

Elle jeta un regard inquiet au jeune homme qui l'accompagnait, un solide gaillard d'une vingtaine d'années, bien plus grand qu'elle.
Ce dernier portait contre sa poitrine un harnais en cuir rouge, dans lequel un bébé rose et potelé gigotait. Il sortit de la poche de sa cape une baguette de bois, avec laquelle il se gratta ses cheveux châtains ébouriffés :

-Tu crois que c'est là, mon p'tit Cognard ? demanda-t-il, gêné.

-Je t'avais dit qu'on aurait du venir en repérage avant la rentrée, Marcus ! pesta Lucrécya. Le discours du doyen est dans deux heures et on a toujours pas trouvé nos appartements !

Le bébé se mit à babiller, en bavant copieusement sur sa minuscule main qu'il portait à sa bouche.
Le dénommé Marcus grimaça de toutes ses dents, puis soupira.

-Bon, ben, y'a qu'une seule façon de savoir si c'est bien ici, décréta-t-il.

Il poussa le pendant du portail, qui grinça horriblement, et fit quelques pas en avant.
Il cligna des yeux, surpris.

L'usine désaffectée avait disparue.
A la place, il voyait à présent une sorte de parvis, au milieu duquel trônait la plus grande, la plus majestueuse et la plus pompeuse des fontaines qui ne lui eut été donné de voir : elle représentait en grandeur nature un homme digne et barbu, un sceptre dans la main, assis sur un énorme char tiré par quatre sombrals et deux hippogriffes, entouré d'une cour de vélanes, nymphes et autres créatures magiques qui le regardaient avec crainte et vénération, le tout dans un chaos de jets d'eau et de vapeurs.
Au dessus, sur une arche en fer forgé, on pouvait lire en lettres gothiques : "Wizardry & Occult Witchcraft", ainsi que la devise de l'université : "Habetis galliam, habemus magicam*".

(*Vous avez les gallions, nous avons la magie)

-Et moi qui pensais que Beauxbâtons se la pétait, murmura Lucrécya, impressionnée.

Le couple fit quelque pas sur le sol rose et marbré, et eut le souffle coupé : l'endroit était si grand qu'il en donnait presque le tournis.
C'était un immense campus, grouillant d'étudiants sorciers expérimentés qui semblaient savoir où ils allaient, de néophytes à l'air perdus, et de quelques parents inquiets qui donnaient des conseils de dernière minute à leur progéniture.
Au milieu d'une étrange et luxuriante végétation tropicale, des dizaines et des dizaines de bâtiments aux murs colorés s'étendaient devant eux.
L'un des édifices était une haute tour lumineuse, qui diffusait un halo bleuté dans tout le campus.
Au dessus de la double porte d'entrée, une plaque en or massif clamait : "Département des Sciences Sociales Sorcières".

-Sciences So, c'est pas ce que fait Lestrange ? s'enquit Marcus, en dépassant la tour.

Lucrécya hocha la tête, en regardant tout autour d'elle, les yeux brillants, comme un enfant dans un magasin de confiseries.
Elle leva les yeux vers une sorte de maison de bois, que l'on avait construite à même le tronc d'un gigantesque arbre vert et feuillu.

-Wouah ! C'est trop beau !

Elle courut sur le chemin de marbre rose, suivie par Marcus.
Et, au fur et à mesure qu'ils avançaient dans le campus, leurs bouches s'arrondissaient de surprise et d'émerveillement.
Le château de Poudlard, avec ses couloirs glacials et ces innombrables fuites d'eau leur sembla bien lointain. Ici, tout était grand, beau, clinquant. Ils passèrent devant un palais aux murs de cristal, s'extasièrent devant un manoir sombre entourés de pierres tombales, et dépassèrent une gigantesque tente de maharaja aux tentures roses et mauves.

Marcus s'arrêta devant le bâtiment pentagonal aux murs gris et surélevés du Département d'Aurorologie.

-C'est là que je vais faire ma formation ! lança-t-il, bienheureux, tandis que le bébé qu'il portait faisait des bulles avec sa bave.

-Et t'as pas vu ma section ! s'exclama Lucrécya, surexcitée.

Elle désigna l'édifice d'en face, qui semblait tout droit sorti de la Grèce Antique, avec ses rangées de colonnes de marbres blancs et ses sculptures anciennes. En grandes lettres d'inspiration grecques, on avait gravé au dessus du portique d'entrée : Département des Sports et Loisirs Sorciers.

Un long cri suraigu s'éleva soudain, et Lucrécya, surprise, tourna la tête : une jeune fille métisse, enveloppée dans une grande cape rouge, courait vers elle, un sourire béat aux lèvres. Elle avait des cheveux torsadés couleur or, qu'elle faisait tenir en deux couettes qui la faisait paraître très jeune.
Elle se jeta au cou de Lucrécya, et glapit d'une voix qui frôlait les ultrasons :

-Lustucru ça fait trop plaisir de te revoir !





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3427

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: C'est la rentrée !   Jeu 1 Déc 2011 - 10:38

La jeune fille à la peau caramel qui venait de se jeter au cou de Lucrécya en criant comme une hystérique, était sa meilleure amie, Malicia, une ex-gryffondor surdouée avec laquelle elle avait passé une année pour le moins riche en évènements, l’an passé. Elle avait des yeux pétillants, des cheveux dorés et ondulés, et sentait bon la fraise. Elle portait une robe rouge cerise à volants assez courte et de mignonnes petites ballerines noires avec des nœuds. Elle serra si fort Lucrécya que cette dernière en perdit son souffle et lança dans un râle :
-Trop d’amour, trop d’amour, Mali !
Marcus saisit l’empoigneuse par les épaules et la fit lâcher son étreinte :
-Ca suffit, Miss Boufftout, elle va pas s’envoler…
Il jeta un coup d’œil au balai de Lucrécya :
-Quoique…
Comme à son habitude, Malicia leur sourit de toutes ses dents et se lança dans une de ses longues tirades où elle assurait à la fois les questions et les réponses sans jamais reprendre sa respiration :
-Comment ça va, les amis ? La pêche ? Moi, j’ai une de ces patates ! Et ces vacances ? Qu’est ce qu’il a fait moche, vous ne trouvez pas ? Non ? Tanpis ! J’ai pas quitté ma chambre et je n’ai fais que boire du jus de trissouille en attendant que ça passe ! Et le trajet pas trop long ? Ah vous aussi ça vous a ennuyés, hein ? C’est fou les embouteillages qu’il y a à Londres en ce moment, je suis sûre que… Oh, mais on s’est pas revus depuis votre mariage, dites moi ça fait longtemps ! Lulu, tu étais si jolie dans ta robe et Marcus tu étais… tu étais… Oh, comme le temps passe vite et le petit Rufus, qu’est ce qu’il est mignon, gouzi gouzi gouzi !
Le bébé gazouilla de bonheur alors que la jeune fille lui faisait des grimaces et câlinait sa joue toute rose et potelée.
-Fais quelque chose mon petit cognard, elle va finir pas en faire un Gryffondor… murmura Marcus.
Lucrécya ouvrit des yeux horrifiés et, indiquant à son mari qu’elle le retrouverait plus tard, saisit son amie par le bras, et la traîna près de la Grande Fontaine. Elles s’assirent sur le rebord.
-A bientôt, Rufussouninet d’amour ! A bientôt Capitaine Minus ! Ah mais, c’est vrai, t’es plus capitaine maintenant ! poursuivait Malicia avec de grands gestes. Bizarre, non ?
Elle se tourna vers Lucrécya, qui la fixait en plissant les yeux, suspicieuse.
-Il est plus Capitaine, ça fait bizarre non ?
-Mais qu’est-ce qui t’arrives ?
A bien y regarder, Malicia n’avait pas bonne mine. Sous ses mèches bouclées qui lui cachaient le visage, elle avait les yeux et le nez rougis d’un vieil oncle alcoolique et la mine fatiguée d’un mangemort qui aurait trop longtemps ruminé des plans mal intentionnés. Elle tentait néanmoins de cacher son aspect derrière un de ces sourires éclatants dont elle avait le secret :
-Ca va, ça va bien…
Lucrécya dévisagea son amie de ses yeux perçants :
-…ok.
La lèvre inférieure de Malicia se mit à trembler et ses grands yeux devinrent tout humides. Brusquement, elle fondit en larmes sur l’épaule de Lucrécya :
-Non, ça va pas du tout !!!

:arrow: Lulu & Mali partent direction : le restaurant universitaire !





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: C'est la rentrée !   Jeu 1 Déc 2011 - 16:57

Marcus regarda les filles s'éloigner en soupirant.

C'était toujours la même histoire : Malicia avait un problème, venait en faire part à sa femme, et en moins de temps qu'il en fallait pour dire chlorure d'aminométhylpyrimidinylhydroxyéthylméthythiazolium, les deux se fourraient dans les ennuis jusqu'au cou, et tant qu'à faire, finissaient par le tirer lui aussi vers le fond.

Enfin, c'était la vie !

Un cowboy juché sur un grand sombral aux ailes décharnées passa devant lui au galop, vers ce qui semblait être le quartier résidentiel. Après un long moment de reflexion, le jeune homme se dit que c'était le moment ou jamais de trouver l'appartement que sa petite famille allait désormais occuper.

-T'en dis quoi, Rufus ? On part en vadrouille entre hommes, mon gaillard ? demanda Marcus, en penchant sa tête sur son fils qu'il portait dans un harnais sur son torse.

-Bababababa… BAH ! lui répondit le bébé, en bavant plus que jamais.

-Ca c'est une réponse ! répliqua Marcus, en bombant le torse de fierté. C'est parti, on y va !

Et il marcha d'un pas ferme sur le long du chemin qu'avait emprunté le cavalier.

:arrow: direction : les dortoirs



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

C'est la rentrée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Place Magnus Maximus Magouille :: Place & Resto U-