Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 C'était sûr que ça arriverait...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: C'était sûr que ça arriverait...   Mer 15 Mai 2013 - 14:11

Après un refus poli de la part d'Ava la Zeta, Kimberlie n'en fut pas mal lotie, au contraire, en fin de compte, ce n'était pas plus mal. De quoi aurait-elle pu parler avec une de ces Féministes en rose ? Bon, il était vrai que grâce à Griselda, elle savait qu'elles avaient au moins un point commun ; leurs grands frères trop parfaits. Mais bon... elle n'était pas particulièrement friande des conversations basés sur Andrew, ça la rendait irritable et vexée, et personne ne veut voir Kim vexée... ben oui, si on ne voulait pas finir assommée en plein milieu du restaurant universitaire ( demandez à Griselda O'Neil ).
Kim venait de passer la maisonnette toute tordue des clubs pour rejoindre les écuries des Hippogriffes. Elle n'aimait pas y aller, justement parce qu'elle n'y allait pas aussi souvent qu'elle le devrait. A chaque fois qu'elle passait le porche des écuries, elle sentait la culpabilité en elle de ne pas s'occuper de Petit Poney comme il se devait. Ce n'était pas qu'elle n'aimait pas l'animal, mais à part Boby, elle avait du mal avec les animaux. Comme elle disait toujours « Je m'entends bien mieux avec mon balais qu'avec ce canasson volant. », ce qui était mille fois plus vrai depuis qu'elle s'entrainait en filière sportive à la WoW où elle avait développer une véritable alchimie avec son Eclair de Feu. Un balais banal pour cet époque, un peu démodé, mais ce fut son premier balais rien qu'à elle après tout, il avait une valeur sentimentale profonde.
Ceci dit, ça ne l'empêcha pas de passer devant les enclos et ainsi se poster droit comme un i, les bras croisés devant celui de son hippogriffe. Il fit comme si qu'elle n'était pas là.

Je rêve ?! Il me fait la gueule là ?!
pensa-t-elle en haussant un sourcils de façon dubitative et à la fois irrité.

Ce que détestait Kimberle ( en autre parce que elle en détestait des choses ), c'était demander de l'argent à ses parents. Malheureusement, son travail occasionnel chez Fred et Georges à leur boutique au Chemin de Traverse n'était pas vraiment ce qui pouvait lui permettre de vivre sans tenir d'une main le crochet de ses parents ( principalement son père, d'où l'hésitation à chaque fois qu'elle devait lui demander quelque chose... ). Elle savait pourtant que Zaccarias McCormick n'était pas du genre à lui rappeler qu'il faisait tout pour elle, lui achetait tout pour qu'elle réussisse. L'argent n'était pas un problème pour lui, seulement ce qu'elle faisait de sa vie. Il aurait aimé lui acheter des livres, elle lui avait demandé de lui acheter un hippogriffe pour ses cours. En gros, c'était ça l'idée.
Dans la démesure, sans nuls doutes, son père lui acheta le plus grand et le plus massif en stock. Ou était-ce pour qu'elle arrive à se hisser haut dans ce qu'elle faisait si l’Excellence Sorcière ou autre filières prestigieuses n'étaient pas à sa porter. Le résultat, en fut Petit Poney.
Kim sut à la minute où elle le vit pour la première fois en tant que hippogriffe personnel, qu'elle n'allait jamais le rendre heureux. Il allait passer son temps enfermer la dedans à ne sortir que les jeudis ou pour quelques occasions très rares où la métisse pensait à lui rendre une petite visite, ce qui n'était pas arriver récemment.

- Tu ne vas pas te plaindre quand même ? Ce n'est pas ton jour préféré le jeudi ?

C'était trop arrogant, même de la part de Kimberlie de lancer un telle réplique à son hippogriffe. Elle avait rendu sa vie pourri au point de le surnommer avec un nom plus ridicule que jamais. En fait, sur le coup, ça l'avait fait rire, maintenant... ben elle s'était tout simplement habitué à l'appeler comme ça.
Elle fourra sa main dans ses poches pour retrouver la clé puis ouvrit l'enclos. Elle entra sans peurs. Elle devrait pourtant. Il était massif à souhait, terriblement grand pour un hippogriffe de son âge. En un geste brusque, il pouvait sûrement l'envoyer au dispensaire pour un moment... Mais si Petit Poney et elle ne s'entendait pas beaucoup, Kim savait qu'il n'était pas violent. Il était ni trop réactif, ni de nature brutal. C'était une espèce de grosse guimauve déguisé en armoire à glace. La seule chose qu'il faisait contre elle, c'était lui faire la gueule. Limite, c'était bien la pire chose qu'il pouvait faire ; ça accentuait sa culpabilité et ça avait le don de l'énerver.

- Ouais, ouais, je sais bien que je suis pas cool, mais fais un effort. Je viens justement pour m'occuper de toi là. Tu devrais être content. Non ?

Il fit claquer son bec sans lui adresser le moindre regard. Kim, elle, fronça les sourcils. Au fond, elle aimait ce animal. Justement parce qu'il était mastoc, et derrière ses airs de non violent se cachait un force brute d'hippogriffe. Elle ne cessait de dire qu'à sa place, elle serait sans pitié. Elle en casserait des tronches avec une force pareil. Elle s'en rendait compte à chaque fois qu'ils volaient ensemble, à la façon dont il déployait ses ailes gigantesques et qu'il les faisait battre avec puissance. Il était l'hippogriffe tout en puissance. Il n'était pas le plus rapide, mais justement, Kim s'en fichait. Ils ne gagnaient jamais une course en cours de Sheraff, mais ce n'était pas grave. Kim sur un balais, elle était la même. Elle n'était pas la plus rapide, mais tant que sa puissance de frappe était grande et brute, elle était contente d'elle.
Elle passa sa main sur les douces plumes de son aile gauche blanc aux reflets grisâtres.

- Tu veux que je te nettoie un peu ? Après on ira s'échauffer un peu avant de cours. Ça te dit ?

Il ne moufta pas ce qui fit pousser un soupir à Kimberlie. Elle finit par s'approcher de la tête de Petit Poney, caressant avec une douceur presque pas naturelle de sa part les plumes de son cou. Elle pencha la tête cherchant le regard de son animal.

- Regardes moi va ! ... Bon. On va faire un deal.

A ce moment précis, il releva la tête. Son regard marquait son attention, tout de suite intéressé.

- Je te promet de venir te voir tous les jours si tu me promets que plus jamais tu ne me f'ras la tronche. D'ac ?

Il resta impassible.

- J'suis sérieuse là, P'tit Poney ! J'te le promet sur le manche de mon balais que j'honorerais ce deal si tu le fais toi-même !

Ils se toisèrent un moment, jusqu'à ce qu'il se mit à taper de la patte droite avant en forme de patte d'oiseau. Kim l'attrapa et un sourire s'afficha sur son visage. Petit Poney semblait à présent attentif, et ça ne tenait plus qu'à elle pour qu'il le reste.

- Bon. Scellons cet accord en nettoyant tout d'abord tes sabots, OK ?

Puis, elle se mit au travail, alla chercher ce qu'il lui fallait, et commença à gratter ses sabots arrières pleins de la terre et de l'herbe du Stade, sans se douter que un peu plus loin, quelque chose se tramait.

Devant la maisonnette des clubs, un Alpha Alpha Alpha s'agitait dans tous les sens :

- Je vous jure que je l'ai vu entrer ici. Elle doit être dans l'écurie !
- Je te prie, moins fort Charles-Henri. Notre Président veut que l'on soit discret dorénavant si l'attaque de front ne marche pas avec elle.
affirma le deuxième dans une tenue nullement appropriée pour faire la moins attaque furtive.

Ce qui était encore moins le cas de la fille qui les accompagnait. L'air espiègle et sadique, elle était toute serrée dans une robe non adapté pour une fille de sa corpulence, d'un ridicule comme celles que Lucrécya avait tendance à porter depuis qu'elle s'était faite définitivement enrôlée par cette fraternité de bourgeois coincés. Pourtant, la fille arborait cette tenue avec un air hautain et supérieur malgré le fait qu'elle soit saucissonné comme un boudin dans cette robe des années 2.

- On va l'avoir cette fois cette garce effrontée. Archiwald serait très content, et sûrement nous remerciera comme il se doit.
- Mais... pourquoi elle ? Qu'est-ce qu'elle a fait au juste Mary-Margaret ?
demanda Charles-Henri avec un drôle d'air à la Omega.
- On s'en fiche espèce de rustre ! Si Archiwald veut qu'elle souffre, elle souffrira. Point barre. répondit-elle avec un ton supérieur qui allait très bien avec ses airs et ses mimiques égocentriques.
- Alors ? Qu'est-ce que nous attendons mes chers camarades ? incita le deuxième garçon qui se découvrit de son chapeau haut-forme pour le coincé sous son bras gauche.

De son côté, Kimberlie était plutôt contente d'elle. Peut-être que c'était le moment pour Petit-Poney et elle d'être enfin en phase. Peut-être gagneraient-ils la course toute à l'heure ? se permit-elle d'espérer. Même si la course d'hippogriffe n'était pas son point fort préférant largement le Quidditch ou bien la Magiboxe, elle aimait gagné, c'était un fait.

Pour ce qui était des trois compère AAA, ils pénétraient dans l'écurie, et pendant que Charles-Henri montait la garde à côté de la maisonnette, les deux autres se faufilèrent du mieux qu'il pouvaient avec leurs tenues monstrueusement... peu confortable à première vue dans l'enclos vide d'à côté de celui de Petit-Poney.
De quelques gestes maladroitement exprimés, Mary-Margaret demanda à son camarade de faire la coute échelle. Elle avait un plan sournois et terriblement à son image. Sa baguette à la main, elle se fit hisser le long du muret qui séparait les deux enclos. Ce fut ainsi qu'elle alluma sa baguette d'une flamme hardante. Il était impossible de savoir si son but c'était d'enflammer l'éclos où se trouvait Kim ou pas, mais l'effet des flammes fit hurler Petit-Poney qui se dressa sur ses pattes arrières.

- Petit-Poney ?! Je t'en prie, calme toi mon grand ! supplia Kimberlie alors que les AAA commençaient à fuir sans qu'elle ne s'en rende compte.

Soudain, dans un cris puissant d'oiseau, Petit-Poney se mit à gigoté dans tous les sens. Ce fut ainsi qu'un coup de sabot abattit sur la pauvre Kimberlie impuissante devant un tel hippogriffe agité de cette façon. Elle reçut un nouveau coup de sabot alors qu'elle était au sol avant que l'hippogriffe ne daigne à se calmer en voyant qu'aucune flamme ne le menaçait. Il se tourna vers sa maîtresse et claqua du bec devant son visage, malheureusement, rien. Kimberlie était inconsciente entre les brins de pailles et les pattes de son hippogriffe.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠️ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3534

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: C'était sûr que ça arriverait...   Jeu 16 Mai 2013 - 1:56

-Crénom de nom de nom ! Aguamenti !

Un énième jet d'eau glacé sortit de la longue baguette noire de Lucrécya, et alla éteindre de belles flammes qui embrasaient une petite botte de paille devant elle.

L'incendie n'était pas si grave que ça, mais avait tout de même bien touché les box du fond de ce bâtiment de style western... et, comme par hasard, c'était dans l'un de ceux là qu'elle laissait parfois Saleté-de-Bourrique.

Marcus avait réussi à lui foutre le doute. Est-ce que la carpette à moitié morte qui lui servait d'hippogriffe était au milieu des flammes ? Parce qu'elle l'aimait beaucoup, sa carpette, même si elle ne voulait pas se l'avouer. On s'y attachait, à ce pauvre animal mi-mulet mi-poulet, mine de rien.

En toussant, la jeune batteuse s'avança vers le box où son animal de course (qui ne courait pas) passait la plupart de ses nuits.

-SALETE-DE-BOURRIQUE JE VIENS TE SAUVER !

Alors que Morgoth le boursoufflet s'était réfugié sous le col de son gilet, Lucrécya donna un grand coup de botte d'équitation dans la porte de l'écurie, qui, après acharnement de la part de la blonde énervée, finit par céder.

Et, après un sortilège d'eau bien placé, l'Alpha put voir ce qu'il y avait à voir : à savoir RIEN. Le box de Saleté était totalement vide.

-Ah mais je le savais bien que je l'avais ramené à la maison ! pesta-t-elle.

Rassurée, mais un peu vexée de s'être fait autant de mouron pour rien, elle s'apprêtait à rentrer chez elle lorsqu'elle entendit les criaillements d'un hippogriffe affolé, non loin.

Ce n'était pas le sien : c'était le cri d'un animal à l'évidence pas asthmatique, qui avait du coffre. Et ça provenait du box à côté de celui qu'elle louait.

En jetant un coup d’œil, elle réalisa que tous les enclos alentours étaient vides : en sentant la fumée, les destriers avaient du s'enfuir en défonçant leurs portes sans demander leur reste. Mais, devant celui où beuglait l'hippo, un mur de flammes interdisait à quiconque de sortir.

Bah, ça la regardait pas. C'était pas Saleté. Elle s'en foutait des autres. C'était pas comme si c'était elle qui avait allumé l'incendie, après tout !

Lulu fit quelques pas vers la sortie... et ralentit alors que le pauvre animal geignait de plus en plus fort.

Elle soupira, et fit demi-tour en pestant, sortant à nouveau sa baguette de sa poche :

-Crénom d'un balai, je deviens sensible comme une fillette ! Ou pire : comme Mali !

Elle se fraya un chemin à coup d'aguamenti, ouvrit les portes battantes d'un repulso, et écarquilla les yeux sous la surprise.

-WOUAH.

L'énorme animal qui se tenait devant elle et qui la surplombait de presque deux mètres n'était pas, contrairement aux apparences, un pachyderme ailé, mais le plus balèze des hippogriffes qu'elle n'avait jamais vu.
On aurait dit Saleté-de-Bourrique, mais propre, en pleine forme, et semblait-il, sous hormones. Il criait à tue-tête et battait ses ailes, comme une poule hystérique, pour tenter d'éteindre le petit foyer qui commençait à l'entourer.

Lulu fit une courbette à la gigantesque monture, qui lui rendit aussitôt.

-Allez sors, mon gros, je vais éteindre ça ! Aguamenti !

Les derniers rougeoiements du feu moururent sous les sorts de Lulu.
Et, une fois la fumée un peu dissipée, la sauveteuse en herbe put voir une silhouette dans la paillasse, étalée tout du long sur le ventre, inconsciente. Lucrécya se précipita sur elle :

-OH MERDE !.... ah non, c'est pas grave, c'est que toi, McComique.

Elle la titilla du bout de sa botte, pour la faire réagir.

-C'est toi qui a foutu le feu espèce de Gryffondor à la noix ? T'as jeté ta drogue de Gamma mal éteinte dans le foin, c'est ça ?

Mais la frisée ne lui répond rien. Lulu retenta, sans trop s'en faire :

-McComique ? T'es mouru ?

Elle retourna sans ménagement la métisse inconsciente... et éclata d'un grand rire franc.

Sur le front de sa rivale, aussi nette que la cicatrice en forme d'éclair de l'autre abruti de Potter, était incrusté une belle forme de fer à cheval, particulièrement grosse et ridicule.

-AHAHAH LA TRONCHE ! MORTE DE RIRE !





Mes RPs du Moment !


Les Nouvelles Exploratrices, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: C'était sûr que ça arriverait...   Ven 17 Mai 2013 - 11:31

Alors que Lucrécya se pliait en deux de rire devant la tronche que ce payait sa rivale Gamma Phi Orties, Petit Poney l'hippogriffe qu'on dirait sous hormones se mit à frapper de ses pattes d'oiseaux tout en émettant des petits cris de son timbre grave et à la limite du trop bourrin. Interloquée, la Alpha se tourna vers lui tout en essuyant ses yeux bordés de larmes, un sourire amusé toujours inscrit sur ses lèvres :

- Qu'est-c'qui t'arrive à toi ? Pwah, t'es énorme... et dire que c'est cette Bouffondor qui a le privilège de monter un hippogriffe pareil. Sérieux, il n'y a pas d'justice !

Il claqua succinctement de son gros bec une bonne dizaine de fois avant que Lucrécya se rende compte que Kimberlie était entrain de reprendre conscience. Celle-ci fronça des sourcils éblouie par la lumière pourtant pas si intense dans un boxe de l'écurie de la WoW. Difficilement, elle amena sa main sur son front qui lui faisait un mal de chien. Pourquoi, impossible de s'en rappeler. Où était-elle ? Un mystère. Elle ouvrit définitivement les yeux et tomba nez à nez avec le visage de porcelaine d'une fille aux longs cheveux blonds décolorés et aux yeux verts moqueurs.

- Tu devrais voir ta tête McComique ! Haha ! J'espère bien que tu garderas cette marque toute ta vie comme ton grand Potter que tu aimais tant. pensa-t-elle faire un combo de vannes contre la métisse.

Au lieu de ça, elle la fixa incrédule, confuse et même plus que ça... Mais étonnement, elle essaya de maintenir un sourire gêné, ce qui n'était pas du tout habituel chez elle. Lucrécya fit une drôle de tête face à cette réaction.

- Qu'est-c't'as à me regarder avec ton air de Omega ?!
- Je... Où suis-je ?
- Dans les écuries Citrouille Vidée ! Tu sais, celles que tu as foutu le feu !
- J'ai.... J'ai fait une telle chose ? Mais quelle horreur... Je t'en prie... puis-je vous poser une question ?
- Vous ?! Tu as pris un trop gros coup sur la tête McCormick !


Kimberlie regarda autour d'elle le visage encré d'anxiété, puis finit par demander :

- Je... Pardonne moi, mais... Est-ce que je vous connais ?
- QuuuuOOOIIII ?! J'te sauve des flammes et toi tu m'ignores ?! Franchement, j'te pensais peut-être pas aussi fourbe espèce de Véracrasse Ambulante et Dégoulinante ! Pour la peine reste donc pourrir ici !


Elle commença à s'éloigner, mais Kimberlie se releva en une demi-seconde et s'écria pour l'empêcher de partir :

- Je vous en prie mademoiselle ! Ne vous méprenez pas ! Je... Je ne sais comment je m'appelle ! Je ne sais plus qui je suis ! Je vous en prie, aidez moi !

Lucrécya la fixa, haussant peu à peu un sourcil tout en grimaçant pour laisser échapper d'un ton des moins glamour au possible :

- HEIIIIIIIINNNGGG ?!!!




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠️ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3534

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: C'était sûr que ça arriverait...   Sam 18 Mai 2013 - 13:44

Lucrécya cligna plusieurs fois. Elle n'en croyait pas ses yeux. McCormick était là, devant elle, assise dans le foin... mais en même temps, ce n'était PAS elle ! Son petit filet de voix timide, ses yeux doux, ses petits gestes délicats... non mais elle se la jouait vraie gonzesse maintenant ?

Et cette histoire selon laquelle elle ne savait plus qui elle était... assurément un coup pour se foutre de sa gueule, oui !

L'Alpha fronça les sourcils, plus énervée que jamais, levant un poing devant la métisse :

-Arrête la déconne, McComique, j'ai pas que ça à foutre !

-Non ! Je vous assure, mademoiselle ! Je ne sais pas qui je suis !

Kim se leva avec précaution, et marcha en tortillant des fesses comme une des AAA que devaient se coltiner Lulu dans sa fraternité. Elle prit avec douceur les mains de sa rivale, qui grimaça.

Ses yeux brillèrent de larmes naissantes et d'espoir :

-Mais vous avez l'air de le savoir ! fit-elle de sa toute nouvelle voix suave et étherée. Je vous en prie, aidez-moi, mademoiselle !

-Déjà arrête de me vouvoyer et de m'appeler mademoiselle, où je te fous un gnon que tu pourras pas oublier ! cracha la blonde avec mépris. J'm'appelle Lucrécya !

-Oui, tout ce que vous... tout ce que tu veux, Lucrécya, fit précipitamment l'amnésique.

Une lueur sadique passa dans l'oeil de Lulu.

-Tout ce que je veux, hein ?

-Vous... euh... tu es la seule personne qui puisse me dire qui je suis, je ne voulais pas te froisser !

L'Alpha eut un sourire mauvais. En fait, la situation était plutôt drôle, si on la regardait de cet angle ! Cette pauvre idiote de McComique n'avait pas un souvenir, et comptait sur sa plus grande rivale, l'ex-Serpentard qu'elle ne pouvait pas pifrer et qui ne pouvait pas la pifrer, pour en savoir plus sur elle ?

-Il y a un Dieu ! chuchota Lulu, avant de ricaner d'un air mauvais.

-Que dis-tu ?

-Euh nan, rien.

Elle leva la tête vers Kim et se mordit les lèvres pour ne pas pouffer :

-Ecoute-moi bien. Tu t'appelles Gertrude.

Kim ouvrit des yeux ronds comme des soucoupes, et mit ses mains devant sa bouche dans un geste typiquement féminin qui ne lui ressemblait guère :

-Gertrude ?! s'étonna-t-elle.

-Ouais, Gertrude McComique. Tu es étudiante en Insuffisance Sorcière, je te montrerai tout àl'heure où est ta salle de cours.

-Ma salle de cours ?

-Ouais, tu verras, tu t'acclimateras très vite là-bas. Que dire de plus ? Ah ouais, t'es ma meilleure amie pour la vie, et c'est pour ça que tu ferais tout pour moi.

Kimberlie lança un doux sourire à la petite batteuse :

-Oh, c'est vrai ? Quelle chance alors que je sois tombée sur toi, Lucrécya !

Lulu secoua la tête et murmura :

-Dieu qu'elle est naïve...

-Quoi ?

-Non rien. Je disais donc : on ferait tout l'une pour l'autre, et c'est pour ça que lorsque tu m'as supplié d'échanger mon hippogriffe tout mignon contre le tien trop grand et qui fait peur, j'ai bien évidemment accepté !

Kim se frotta la tête, l'air perdue :

-Je ne comprend pas tout...

-Ne t'inquiète pas ! Je viendrais t'amener ton nouvel hippo tout à l'heure, tu vas voir, tu y gagnes au change !

Lucrécya bomba le torse, fière de ses mensonges.





Mes RPs du Moment !


Les Nouvelles Exploratrices, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3446

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: C'était sûr que ça arriverait...   Dim 19 Mai 2013 - 16:29

-Ohmondieu, mais qu'est-ce qu'il s'est passé ici ?! fit une voix suraigüe derrière Lucrécya.

La batteuse se tourna vers Malicia qui venait d'arriver. La métisse avait couru comme une dératée en voyant une fumée noire sortir des écuries. L'incident n'avait étrangement pas attiré tant de monde que ça, car seul quelques passants essayaient de rattraper, tant bien que mal, les hippogriffes qui s'enfuyaient bien loin de leur maison calcinée. Les autres habitants de la Wow, beaucoup trop habitués à vivre dans un grabuge perpétuel étaient restés bien au chaud chez eux. Après tout, il pleuvait encore. Et ce n'était ni la première ni la dernière fois que quelque chose explosait dans cette université de fous. Ou disparaissait. Ou perdait un membre. Ou...

Malicia ouvrit des yeux affolés en voyant Kimberlie et se précipita sur elle :

-Kim ! Ça va aller ?!

Les deux métisses se dévisagèrent.

-Qui... qui est Kim ? demanda la Gamma, au bout d'un moment.

-Ouais, qui est Kim ? demanda brusquement Lucrécya sur un ton qui sonnait particulièrement faux. Il y a personne qui s'appelle comme ça dans le coin !

Malicia se tourna vers elle et fit quelque pas vers sa meilleure amie, le regard suspicieux : qu'est-ce qui était arrivé à Kim ? Et quel coup tordu préparait donc Lulu ?

-Comment ça, personne ne s'appelle Kim dans le coin ? demanda-t-elle, un brin de panique dans la voix.

Alors que la métisse posait sa main sur le front de la Gamma, sur lequel un fer à cheval avait laissé sa marque, Lucrécya se fit plus insistante :

-Ben, tu sais bien, fit-elle. Personne ne s'appelle Kim. Y'a que moi, toi et Gertrude, ici.

-Gertrude ?! s'étonna la zeta.

Ohmondieu. C'était bien ce qu'elle pensait. Il se passait quelque chose de louche.

-Oui ! fit Kim derrière elle.

Elle sourit à Malicia. Guère habituée à ce que son ex-camarade gryffondor ne soit si rayonnante, la zeta la considéra avec des yeux ronds.

-On ne doit pas encore se connaitre. Je suis Gertrude McComique et voici Lucrécya, ma meilleure amie !
Son interlocutrice ouvrit les yeux plus grand encore :

-Gertrude... quoi ?! Ta meilleure... quoi ?!

-Ben oui, Mali, Gertrude est ma meilleure pote ! Et comme elle m'adore, elle va me filer son hippo et je vais lui donner le mien !

A son tour, la batteuse alpha se mit à sourire d'un air particulièrement crispé :

-C'est ce que font les amis, hein ? Ils se soutiennent...

Le dernier mot était particulièrement appuyé. Mais contre toute attente, Malicia leva les yeux au ciel et se tourna vers la Gamma :

-Gertrude, tu t'appelles pas Gertrude. Mais Kim. Kim McCormick.

-Crénom d'un balai ! pesta Lulu en donnant un coup de pied rageur dans le vide.

-Mais pourquoi Lucrécya m'a-t-elle dit que... ? commença Kim.

-Parce qu'elle adore... les blagues. fit Malicia avec un petit rire nerveux. Lulu adore les blagues.  

Elle jeta un regard blasé à son amie :

-Mais les blagues les plus courtes sont les meilleures, hein, Lustucru ?

Lucrécya se mit à gesticuler d'exaspération derrière elle :

-Crénom de nom de nom de nom d'un balai de meeeerde !!! On peut jamais s'amuser !

-Bon, et si on t'emmenait au dispensaire, Kim ? Tu m'as vraiment pas l'air bien et...

-MALICIA MA DOUCE !!!

Om venait d'arriver à son tour. Lucrécya s'arrêta brusquement de s'énerver :

-Ma douce ?! s'exclama-t-elle.

Elle se tourna vers son amie qui rougit violemment :

-Pourquoi qu'il t'appelle "ma douce", c'lui-là ?

Malicia rougit encore plus :

-Ben... c'est que... c'est...

Om la coupa, aux anges :

-Oui ! Malicia et moi nous avons unis nos destinées ! Elle m'a déclaré sa flamme et moi la mienne et tels Radha et Krishna nous vivrons un amour sans fin et sans tâche !

Il y eut un silence.

-C'est qui ça, Radasse et Krrr...Crique...Kir Cerise ? demanda Lulu, un œil plus ouvert que l'autre.

Malicia prit la parole en regardant ses pieds :

-Ce que Om tentait de dire c'est que... euh... ben... on est ensemble.

-Quoi ?!

Lucrécya la prit par les épaules :

-Tu sors avec Rhum ?!

-Oui ! répondit Malicia en souriant.

-Depuis quand ?

-Euh... deux minutes !

-T'as conscience qu'il parle comme une femmelette ?! Genre pire que l'autre lopette blonde ?!

-Oui !

-Et ça te dérange pas ?!

-Non !

-Et t'es contente ?

-Oui !

-Sûre de sûre ?

-Oui !

La batteuse cessa brusquement de secouer son amie et eut un petit sourire :

-Je reviens.

Au quatrième galop, Lucrécya partit se cacher derrière un poteau brûlé :

-MAAAARCUS ! TU DEVINERAS JAMAIS ! commença-t-elle sans aucune discrétion.

Malicia eut un petit rire. Finalement, elle se tourna vers Om :

-Oh, Kim a perdu la mémoire.

L'hindou lui sourit béatement :

-Ah ?

-Il faudrait faire quelque chose.

-Ah ?

-Tu crois que tu peux...?

Le Pi Omicron Pi sortit de sa rêverie :

-Oh, bien sûr, bien sûr !

Il se précipita aussitôt sur la Gamma, saisit sa baguette et ouvrit grand l'œil de Kim qui sursauta :

-Lumos ! As-tu mal ici, mon amie ? As-tu eu des céphalées, nausées, vertiges, brusques changements de couleur de peau ?

Alors qu'Om s'affairait, Lucrécya revint et s'arrêta à coté de Malicia.

-T'as déjà tout raconté à Marcus ? s'enquit cette dernière en regardant toujours Kim et son petit ami.

Lulu ouvrit des yeux faussement étonnés et mit ses poings sur ses hanches :

-Moi ?! Non. J'en ai rien à faire. Chuis pas une dinde, moi.

Elle saisit Malicia par le bras et les deux sortirent des écuries :

-Tu vas tout me raconter depuis le début, hein ?

-Je croyais que t'étais pas une dinde... rigola la métisse.

-Crénom d'un balai, non ! J'en ai rien à faire de ces trucs, moi.

Il y eut un silence :

-Allez quoi ! s'énerva Lucrécya.

Les deux filles disparurent à l'horizon.


:arrow: On retrouve les filles là !





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: C'était sûr que ça arriverait...   Lun 20 Mai 2013 - 17:09

-Je... tu es sûr que tu sais ce que tu fais ? demandait Kimberly, mal à l'aise face aux examens du futur médicomage.

Rayonnant, Om Rajesh Kapoor leva les yeux sur elle tout en prenant sa tension, le bout de sa baguette pointé au creux du bras de la batteuse amnésique.

-Ne te tourmente donc point, mon intrépide amie ! Je commence à prendre de la fiole, comme vous dites vous autres britanniques ! Cela fait déjà deux mois que je m'exerce à l'Hôpital Ste Mangouste !

-In... intrépide ? bredouilla Kim, pourtant peu rassurée. Tu es sûr que c'est ce qui me qualifie le mieux ?

-Et comment ! Tu aurais du te voir lors du match de Quidditch ! La façon dont tu as estourbi cette pauvre Olga dans un duel de batteuses ! Je dois avouer que c'était spectaculaire !!

-Je... je joue au Quidditch ??

L'hindou lui jeta un regard bizarre, l'inquiétude commençant à s'immiscer dans son esprit.

Oh oh... elle ne se souvient même plus qu'elle pratique le noble sport sorcier ? Son cas semble plus grave que je ne l'aurais estimé...
...
Qu'importe !!! La passion de ma douce Malicia m'a donné les ailes de Garuda !!! Ce n'est pas un petit mystère d'ordre médical qui va me désappointer désormais ! Il me faut tout simplement suivre le protocole d'urgence que l'on m'a dument enseigné !


Om s'éclaircit la gorge tout en poursuivant ses examens :

-De quoi donc te rappelles-tu mon amie ?

-Et bien... comment ça ? fit la Gamma interloquée.

-Quels sont tes passe-temps préférés, par exemple ? Quel est selon ton opinion le terme qui te définirait le mieux ? Quelles sont tes combinaisons vestimentaires favorites ?

Kimberly prit une minute pour réfléchir.

-Mon passe-temps préféré : brosser les crins de mon hippogriffe et faire du shopping. Le terme qui me définirait le mieux ? Mmmh, nonchalante ? Ou calme ? Je ne sais pas... Et mes goûts vestimentaires, des robes des robes des robes !!! Avec plein de fanfreluches !!!

Elle sourit de manière radieuse à l'Omicron médicomage. Ce dernier la regardait à présent avec des yeux terrifiés :

-Faire du shopping ? Nonchalante ?? DES FANFRELUCHES ??? Oh par tous les dieux, c'est beaucoup plus grave que je ne le subodorait !

Sous le regard interrogateur de la Gamma, Om se tourna et sortit de sa poche un bout de parchemin et une plume. Il se mit à écrire frénétiquement :

"Au Professeur Curatelle,

Ma Dame,

Je vous prie d'aimablement me pardonner pour cette tardive interruption de vos travaux au Dispensaire, mais il s'agit là d'un gravissime cas de force majeure :

En effet, je me trouve en ce moment-même aux écuries de la Maison des Clubs, en compagnie de mon amie Kimberly McCormick. Un incendie s'y est déclaré tantôt, et suite à une fâcheux accident, mon amie sus-ci nommée s'est retrouvée amnésique.

Mon orgueil démesuré et inqualifiable m'a amené à penser que je pouvais la soigner tout seul. J'avais grandement tort, son cas est plus sérieux que je ne l'aurais imaginé !

Je vous supplie de me venir en aide au plus tôt, sa personnalité a été grandement altérée !
Je ne bouge pas d'un pouce.

Votre dévoué disciple,
Om Rajesh Kapoor"


L'hindou roula le morceau de parchemin et sortit momentanément devant le Club, avisant un hibou perché devant l'entrée. Lui confiant rapidement le message, il revint aux côtés de McCormick qui attendait patiemment, assise sur un tabouret en bois, ne sachant pas trop à quoi s'attendre...

***

Quelques minutes plus tard, alors que Om tentait de rassurer la Gamma sur sa condition comme il le pouvait, le professeur de médicomagie apparut soudainement devant eux, les sourcils froncés.

-Vous pouvez partir Mr Kapoor, fit Dame Curatelle en se penchant pour examiner la batteuse. Je prend le relais. Ne vous en faites pas pour votre amie.

-Oh, namaste Professeur ! s'exclama l'hindou en s'inclinant respectueusement, soulagé.

Il adressa un dernier regard d'encouragement à Kimberly, de plus en plus inquiète, levant le pouce en souriant à la manière des anglo-saxons. Puis il sortit d'un pas hésitant, peu rassuré quant à l'état mental de la Gamma.

Par tous les poils de barbe des brahmanes... des fanfreluches !!! J'aurais décidément tout entendu ! Bon, cette journée a été fort riche en émotions ! J'ai hâte de m'écrouler dans mon lit...
...
Après l'avoir désinfecté, bien sûr.


Avec un frisson de dégoût, Om transplana vers Mysteria Lane.



:arrow: Om va là !





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw
 

C'était sûr que ça arriverait...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Quidditchsway :: Ecuries-