Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Ugachaka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1723

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Ugachaka   Sam 18 Mai 2013 - 18:37

L'après-midi touchait à sa fin, et les lambeaux de nuages éclairés par la lumière du soleil couchant se délitaient dans le ciel. Au cœur d'un des petits parcs de la WoW, dans une clairière minuscule et cernée de hauts arbres, Myo, Bibi et Titus étaient assis en tailleur au milieu d'un cercle de pierres dressé à la va-vite. En son centre brulait un petit feu de camp. Le cowboy sortait un à un les ingrédients du rituel qu'il disposait soigneusement devant lui.

En face de lui, Myo attendait nerveusement, se mordant la lèvre inférieure, tandis que sa poupée suivait les préparatifs avec fascination :

-J'y crois pas ! s'excitait cette dernière de sa petite voix aiguë. C'est ma première partie de chasse au monstre !

-Ou-oui ! fit la jeune sorcière en riant nerveusement. A moi aussi !

-C'est génial, non ? fit Bibi, extatique.

-Ouais ! C'est génial ! dit la Gamma sur un ton qui suggérait tout le contraire. Ha ha ha ! Ha...

Elle déglutit avec difficulté tout en observant le ricain qui préparait méticuleusement le rituel de chasse.

-Tu-tu veux vraiment aller jusqu'au bout, Titus ?

-Mmmh...

-Je veux dire... tu veux vraiment le faire... ce soir ?

Le Gamma leva les yeux sur le visage terrifié de la sorcière. Il ne pouvait pas vraiment lui reprocher de ne pas être jouasse à l'idée d'en finir avec la grande chose verdâtre : sans être nécessairement d'un naturel couard, Myo avait du faire face deux fois à la Bête, voyant la mort d'assez près. D'ailleurs, une pensée lui était venue, lui suggérant de poursuivre seul au moins pour ce soir, au vu des risques que son amie encourait. Mais le simple fait, très plausible, que la Grande Saloperie Écailleuse la trouve pendant que le cowboy était occupé à la traquer ailleurs ne le rassurait pas tant que ça...

Il valait mieux qu'il puisse garder un œil sur son amie et en finir au plus vite !

-Ouais... finit-il par répondre à Myo. Je veux vraiment le faire. Ce soir.

-Ok... Mais, pourquoi on le fait dehors ? On aurait pas été plus peinards chez toi ? Ou au Potiron ?

-Les rituels Hopi doivent se faire à l'air libre, directement au contact de la nature...

Ayant fini de disposer les ingrédients "achetés" chez l'épicier chinois, Titus se tourna et attrapa un paquet posé dans l'herbe et enveloppé d'un grand morceau de tissu épais. Avant de se poser dans la clairière, ils étaient rapidement passés par l'appart miteux du cowboy sur son insistance, et il avait récupéré l'étrange artefact dans un vieux coffre vermoulu à côté de son lit.
Il en déballa le contenu qu'il contempla longuement.

-C'est quoi, c'est quoi, c'est quoi ? demanda la poupée de Myo, dévorée par la curiosité.

Le cowboy jeta un coup d'œil à ses équipières et leur montra : il s'agissait d'un masque cérémoniel en terre cuite, tout simple et dont les joues avaient été zébrées de peintures d'un bleu ciel très clair.

-Ouaaaah ! s'exclama Myo, oubliant momentanément sa peur. Qu'est-ce que c'est ?

-Un masque. fit Titus, ironique.

-Je le vois bien, fit la jeune fille chlorophylle en jetant à son ami un regard blasé, mais quel genre de masque ?

-C'est un masque kachina, sculpté pour les cérémonies et les rituels hopi. On le met comme ça et...

Myo et sa poupée ouvrirent des yeux ronds. Après un moment de silence gênant, toutes deux éclatèrent de rire, se roulant par terre. Le sang du cowboy ne fit qu'un tour :

-Shhhhhh ! Fermez-là, nom de dieu !!! Vous voulez que Willie nous trouve ici et nous fasse avaler une potion de désherbage ?!

Myosotis se tut instantanément :

-Mais... tu nous avais dit qu'on risquait rien ?

-Ouais, tant qu'on la ferme bien comme il faut et qu'on s'éternise pas plus que nécessaire !!! Maintenant, si vous tenez tant que ça à vous payer ma fiole, ça risque de pas durer !

La sorcière et sa poupée se calmèrent tant bien que mal.

-Ok cowboy, fit Bibi en reprenant son souffle. Vas-y, commence !

Respirant un grand coup, Titus attrapa les ingrédients et se leva.

-Les Hopi Hoetvela pratiquent une magie particulière, leur expliqua-t-il. Ils utilisent des poudres pour enchanter leurs armes ancestrales, qu'ils utilisent à la place des baguettes. Leurs enchantements sont composés de chants rituels et de... danses.

Bibi laissa échapper un rire nerveux. Myo fit ce qu'elle pu pour garder son sérieux :

-Attends, tu veux dire que tu vas danser ? Oublies ce que j'ai dit : je tiens ABSOLUMENT à assister au rituel !

Titus regarda Myo à travers les fentes de son masque. Il fouilla dans le tissu qu'il avait rapporté et tendit à son amie un masque aux oreilles touffues encore plus ridicule :

-Erreur, ma grande. NOUS allons danser.

Les rires de Bibi redoublèrent alors que le visage de la sorcière aux cheveux vertes perdait ses couleurs.
Titus grogna et sortit de leur bocal jauni les yeux de crotale, les tenant dans sa main fermée, les doigts dégoulinant. Il en donna une poignée à Myosotis.

-Fermez-la maintenant. On commence.

Il respira un grand coup.

"Ma Kepenshonbanon" chanta-t-il

Myo répéta tant bien que mal l'incantation après lui, et tout deux jetèrent en un grand geste théâtral les yeux dans le foyer : ce dernier redoubla d'intensité, le jaune des flammes virant à l'orange clair. Titus hésita l'espace d'un instant, puis soupira et effectua un pas de danse en battant lentement les bras, imitant le vol de l'aigle.

Myo voulut se mordre le poing pour ne pas éclater de rire, mais se rappela qu'elle portait un masque. Elle imita les pas du cowboy qui tachait de ne pas penser à sa posture ridicule, se déplaçant autour du foyer. Ils saisirent un autre ingrédient qu'il tinrent au-dessus du feu :

"Shinan kepenshonbanon" chanta-t-il de nouveau, bientôt imité par Myo.

Il jetèrent ce qu'ils tenaient dans le feu qui passa de l'orange au rouge vif, s'élevant encore plus. Effectuant un nouveau pas de danse, il prirent le troisième ingrédient, un morceau de ramure de cerf aux propriétés inconnues, et le tinrent de concert au-dessus des flammes, de la même manière que les autres. Poursuivant leur chant, il le lança dans le feu sacré...

Le jour continua de décliner, laissant la place à la nuit d'automne.

Après s'être poursuivi pendant une éternité, le rituel gagna en intensité : Titus ne dansait plus désormais, mais lançait des incantations inintelligibles en agitant les bras en une série de gestes compliqués. Myo quant à elle faisait de son mieux pour le suivre, ne sachant pas trop si elle y parvenait vraiment. Finalement, Titus tendit la main à son amie, qui conformément aux instructions du cowboy, lui tendit le dernier ingrédient, à savoir le sachet de poudre rougeâtre de nature inconnue.

Le ricain l'ouvrit en grand devant lui, et souffla dans la poudre à travers son masque : la mixture jaillit vers le foyer qui cracha un épais nuage de fumée grisâtre. Cette dernière s'agita, se métamorphosa sous leurs yeux.

Titus ôta son masque, imité par son amie Gamma qui libéra ses cheveux verts avec soulagement.

-C'est quoi ce truc ?? demanda-t-elle.

-C'est un esprit de la nature, tenta d'expliquer le cowboy. Une de ses manifestations, du moins. C'est un peu comme le patronus. Ça en prend la forme, en tout cas...

Le nuage finit de se matérialiser : un grand loup à moitié décharné se dressait à présent dans le foyer. Les flammes avaient disparu.

Ses orbites noires fixèrent tour à tour chacun des participants du rituel. Soudain il leva la tête et poussa un hurlement qui sembla résonner jusque dans leurs os. Sans prévenir, il sortit du foyer et fonça dans la nuit. Il luisait d'un intense lumière fantomatique.

-Il nous montre le chemin vers notre proie ! cria Titus en se tournant vers son amie. Vite, faut le suivre et pas le lâcher !!!

Sans perdre une seconde, les deux Gammas foncèrent à la poursuite de l'esprit-coyote, Bibi juchée tant bien que mal sur l'épaule de Myo.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Ugachaka   Mar 21 Mai 2013 - 3:41

Dans le silence de ce début de soirée, deux silhouettes couraient aussi vite qu'ils le pouvaient, en s'enfonçant dans les ténèbres de la forêt, qui se faisait de plus en plus dense.

- Bordel, il court vite ce patronus ! haletait Myo, en se penchant sous des branches griffues.

- Il faut pas qu'on le perde de vue ! S'exclama Titus, en sautant au dessus d'une vieille souche.

- Vas-y Myo, plus vite ! invectiva Bibi, qui agrippait les cheveux verts de sa maîtresse pour ne pas tomber.

La française hocha la tête. Contrairement à Kim, elle n'était pas une grande sportive, mais elle puisa au fond d'elle des réserves d'énergie pour accélérer encore davantage.

La forme lupine et vaporeuse, devant eux, semblait glisser sur l'herbe sans même la toucher. Et, sans crier gare, il s'arrêta net. Les deux Gammas, pris dans leur élan, manquèrent de se casser la gueule sur le sol inégal de la forêt.

- Bon sang de bordel de chiottes ! pesta Titus.

La fille-chlorophylle, elle, se plia en deux pendant cette petite pause salutaire, histoire de récupérer un peu de souffle.

- Faut vraiment que j'arrête de fumer, gémit-elle.

Le grand loup décharné les fixa un moment de ses deux orbites rougeâtres, qui luisaient dans la pénombre. Puis, d'un coup, il plongea sur deux énormes racines entrelacées, au pied d'un immense chêne, et disparut à tout jamais.

- Gnééé ? Mais il est passé où ?! s'exclama Bibi de sa voix aigrelette.

Myosotis releva la tête, les yeux ronds.

- Je... sais pas... ?

Un peu perdue, elle se tourna vers son ami, qui plissait les yeux, l'air de réfléchir intensément. Il s'approcha finalement des deux grosses racines recouvertes de mousse, suspicieux, et flanqua un méchant coup de pied dedans.
Sa santiag passa au travers, sans rencontrer un seul obstacle.

- Une illusion, commenta-t-il.

Il s'avança, baguette en main, et avant que Myo n'ait eu le temps de dire quoi que ce soit pour l'en empêcher, sauta à travers l'hologramme et disparut à son tour.

- Eh ben il a du cran, le yankee, fit la poupée vaudou.

Myo poussa un long soupir pas très rassuré :

-Je suppose que je n'ai pas le choix... Je dois y aller moi aussi... Non ?

- T'as pas à avoir peur ! s'exclama la petite poupée, sur son épaule. Tu es une adepte vaudou, oui ou non ?

La jeune femme aux cheveux verts haussa les épaules :

- Eh bien, techniquement, tant que j'ai pas mon diplôme, je ne suis pas...

- Rha, tu m'as comprise ! Arrête de tergiverser et saute !

Bibi avait raison, Myo le savait. Aussi, elle ferma les yeux, et sauta à pieds joints sur les racines.

Elle savait qu'elle passait à travers une illusion, aussi, elle s'était attendue de tomber de plus haut que le sol de la forêt. Par contre, elle ne s'était pas attendue de tomber d'aussi haut. Et l'atterrissage ne fut pas des plus agréables.
Elle s'étala de tout son long sur le sol, dans un bruit de craquement désagréable.

Elle gémit. Il faisait froid, soudain, et l'air était étouffant et humide. Mais le pire, c'était l'odeur, une odeur âcre, dérangeante, qui ne laissait rien présager de bon.

Ils devaient se trouver dans une sorte de caverne, mais elle n'en était pas certaine : où qu'elle soit, il y faisait noir comme dans un four. Elle tenta de se relever. Ses mains prirent appui sur le sol... et aussitôt, la sorcière fut secouée d'un frisson funeste. Ce qui recouvrait le sol était froid comme la mort, à la fois souple et dur, sec et mou, ferme et inconsistant. Et avant même que Titus n'ait lancé son sortilège Lumos, Myosotis savait, au fond d'elle, avec une certitude instinctive, presque atavique, que quelque chose de terriblement malsain, et d'horriblement terrifiant s'était passé ici.

Ce qui expliqua les larmes qui coulaient sans qu'elle s'en rende compte sur ses joues, des larmes de tristesse tant que de peur, que son collègue remarqua, une fois la lumière allumée par magie.

- Ça va Myo ? Qu'est-ce que...

Il se tut soudain et tourna sa baguette à 360°, autour de lui, comme un faisceau de lampe torche.

- Oh merde... laissa-t-il échapper, bouche bée.

Ils étaient bel et bien dans une caverne, une sorte de gigantesque galerie souterraine. C'était ça, et en même temps, tellement plus que ça : il s'agissait en fait un véritable cimeterre. Un ossuaire, une déverse de cadavres antiques, qui s'étaient décomposés depuis belle lurette et n'avaient plus à offrir que leurs ossements poudreux se mêlant sauvagement dans une bouillie sèche.

Et où que se posent leurs regards, Myo et Titus ne voyaient que des squelettes, que des os. Ici et là, on reconnaissait un crâne humain, ou un tibia qui dépassait du monticule macabre.

- Eh ben, sans mauvais jeu de mots, on est tombé sur un os, fit doucement Bibi, ébahie.

Myo essuya ses yeux, et sortit sa propre baguette de sa poche :

- Lumos !

Elle s'avança à la suite du cowboy, pointant sa lumière sur les parois de la caverne, couvertes de traces de mains sanglantes et autres gerbes d'hémoglobines séchées par le temps.

- Que... Qu'est-ce que c'est, à ton avis ? demanda-t-elle.

- A première vue, je dirais... la tanière de la chose qui t'a attaqué, fit l'américain d'une voix blanche.

Myo ne dit rien. Alors que chacun de ses pas craquait sous les os, elle songeait qu'elle aurait pu finir ici, elle aussi. Cette idée la fit frissonner à nouveau.
Soudain, son pied buta sur quelque chose, qui n'avait pas la même consistance que le reste. Machinalement, sans même réfléchir, elle se baissa et le ramassa.

- Tu as trouvé quelque chose ? fit Titus, en braquant son faisceau de lumière vers son amie.

Cette dernière considéra sa découverte :

- Pas grand chose. Juste un trousseau de clés.

Ça appartenait peut-être à une des victimes, songea-t-elle.
A la seule évocation du mot victime , la jeune femme eut à nouveau la chair de poule.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1723

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Ugachaka   Mar 21 Mai 2013 - 23:27

Tournant l'étrange découverte entre ses doigts, Titus considéra le seul élément vraiment visible sur le porte-clés : une inscription recouverte par la boue et la saleté figées.

- Ça nous avance vachement... cette inscription-là, c'est quoi au juste ?

Il se tourna vers son amie qui braquait sa baguette droit devant elle, comme si elle voulait se défendre contre un ennemi invisible, et lui montra le dos du porte-clés : dans la crasse dégoutante qui s'y était incrustée, on arrivait à peine à distinguer la marque. La sorcière aux cheveux verts se pencha dessus, détachant avec peine son regard des ténèbres qui les entouraient.

-J'en sais rien... On dirait une sorte de logo bizarre... ou un nom.

Bibi, assise sur la tête de la Gamma se pencha à son tour :

-Mouais, je "pencherais" plus pour la première hypothèse ! déclara-t-elle fière de son jeu de mot.

Titus rempocha l'indice et se tourna vers le reste de la grotte :

-Il faut qu'on fouille les lieux... fit-il, pensif. On peut pas se contenter d'une piste aussi maigre...

Myo le considéra avec des yeux écarquillés par la terreur :

-Non mais ça va pas ?! T'as vu un peu cet endroit ? Tu veux finir comme les autres, là ? On a trouvé quelque chose, maintenant on s'arrache !

Le cowboy la regarda, incrédule.

-On s'est pas farci tout ce merdier pour arriver jusqu'ici et repartir les mains quasi-vides, Myo ! Cet ossuaire est immense ! Y a sûrement autre chose ici !

-Je suis morte de trouille, Titus !!! éclata la Gamma, à bout. C'est un miracle si j'ai pas fini ici moi aussi, en train de pourrir dans le noir ! Cet endroit est horrible, à tous les niveaux ! Et pas besoin de cette montagne d'ossements, pour comprendre ça ! Ça suinte littéralement des murs ! Me dit pas que tu le ressens pas aussi !

Le ricain, l'air interdit se tourna vers l'immensité de la caverne. C'était vrai, il se serait lui-même cru dans un autre monde, une sorte de dimension parallèle et infernale. Il s'attendait à voir n'importe quoi surgir de l'ombre sans crier gare. A cet instant, il réalisa l'ampleur de sa stupidité : il avait amené sa meilleure amie dans l'antre d'une sorte de démon inconnu et meurtrier, un monstre qui avait tenté déjà de la tuer deux fois...
Et à présent ils se trouvaient tous les deux au cœur des ténèbres, sans possibilité de se défendre.
Quel imbécile... il n'avait même pas réfléchi à la façon dont il allait s'y prendre pour combattre cette Saleté ! Les paroles de son parrain hopi résonnèrent dans sa mémoire : "S'il devait vous arriver quelque chose, vous seriez seuls."

Titus déglutit avec difficulté. La peur s'était emparée de lui et ne le lâchait plus.

-Ok, on se tire d'ici...

-Qu-quoi ? demanda Myo d'une petite voix.

Le Gamma se tourna vers son amie, le visage blême :

-T'as raison, j'ai été barge de nous amener dans cet endroit. On a un indice, on se barre.

-Faut pas nous le dire deux fois... fit Bibi qui s'agrippait aux cheveux de Myo.

Les deux sorciers rebroussèrent chemin, les ossements vieillis craquant sous leurs pieds dans un bruit sinistre. Je le sens pas, mais alors pas du tout, songeait le ricain à mesure qu'ils retournaient sur leurs pas. Et j'ai froid.

Comment l'air pouvait se refroidir si vite ? Myosotis atteint l'endroit où ils avaient chuté, juste en-dessous du trou béant s'ouvrant sur le ciel nocturne dont la lumière éclairait une partie du sol de la caverne comme une flaque. Cette vision la rassura et elle se tourna vers le Gamma.

Ce dernier s'était figé à un mètre en arrière.

-Titus ? Lambine pas s'il-te-plait !

-Ouais, si vous lancez quelques sortilèges d'ascension, on peut se sortir de cette grotte qui fout les jetons ! renchérit Bibi.

Titus ne bougea pas d'un pouce.

-Non... murmura-t-il. On ne peut pas...

-Pourquoi ? demanda la Gamma, la peur transparaissant dans sa voix.

Elle regarda son ami : son visage dégoulinait de sueur, et ses yeux grands ouverts scrutaient les ténèbres.
-Parce qu'on nous a pris en chasse.

-Oh merde...

Myo fut assaillie par une vague de terreur. Elle se tordit les mains, étreignant sa baguette aussi fort qu'elle pouvait.

-Juste derrière moi, murmura-t-il le plus faiblement possible, bougeant ses lèvres du mieux qu'il pouvait pour se faire comprendre de la sorcière aux cheveux verts. Il baissa sa main, la montrant à Myo : Il lui fit signe d'attendre.

Elle le regarda, terrorisée. Titus ferma les yeux, s'efforçant d'évader son esprit, tournant le dos à l'obscurité. Il se revoyait, enfant, riant aux éclats alors que son parrain lui montrer comment se servir d'un arc sur une petite cible. C'était l'époque la plus heureuse de sa vie. Un sourire se dessina sur ses lèvres.

-Titus ? implora Myosotis. On fait qu-

- SPERO PATRONUM !!!rugit-il en se tournant brusquement vers les ténèbres.

Un grand coyote argenté surgit de la baguette du sorcier et fonça droit dans l'obscurité. Faisant volte-face sans regarder en arrière, Titus attrapa la main de son amie :

-ON REMONTE !!!

Une faible explosion  lumineuse derrière eux leur indiqua que le patronus de Titus avait été vaincu. En un instant. Ils levèrent leurs baguettes à l'unisson. Un déplacement d'air se fit ressentir et ils virent dans le noir quelque chose se déplacer à toute vitesse, fonçant sur eux.

-ASCENSCIO ! hurlèrent-ils en même temps.

Ils décollèrent tous deux, effectuant un bond prodigieux et atteignant momentanément le bord du gouffre, le sol de la forêt qu'ils avaient traversée en venant apparaissant devant eux. Au moment où ils allaient retomber dans les ténèbres, Titus passa la baguette par-dessus le rebord, visant le tronc d'un arbre juste à côté du trou de la caverne :

-Incarcerem !

Plusieurs cordes jaillirent de sa baguette comme des serpents et foncèrent s'enrouler autour du tronc. Myo se cramponna à son ami, et ce dernier se saisit des cordes. Les deux Gamma se retrouvèrent suspendus dans le vide, le rebord du gouffre à portée de main. Un grondement monta des tréfonds de la grotte. Myo et Bibi martelèrent alors l'épaule de Titus :

-REMONTE REMONTE REMONTE REMONTE !!!!!!!

Se hissant le plus vite qu'il pouvait, le cœur battant à tout rompre, Titus sortit du trou et s'écroula dans l'herbe, aidant Myo à s'en extirper à son tour. Sans se relâcher, les deux sorciers coururent à en perdre haleine à travers la forêt. Lorsqu'ils furent revenus à l'orée du parc, ils s'étalèrent dans l'herbe de tout leur long.  Myo haleta les larmes aux yeux :

-Plus... jamais... je descend... dans un... endroit... pareil... Plus... jamais...

Titus sortit d'une main tremblante une cigarette de son manteau, mettant une bonne minute à l'allumer. Avant qu'il n'ait pu tirer dessus, Myo la lui piqua et pris deux longues bouffées qui la consumèrent à moitié. Alors qu'elle allait la rendre au ricain, la poupée vaudou qui se tenait à côté de la tête de la Gamma la confisqua à son tour et la termina en deux lattes.

Considérant le long tube de cendres qu'était devenu sa clope, Titus soupira.

-Bon, on va se j'ter un godet ?

Myo le regarda, épuisée par le stress :

-Juste une bouteille, alors...

Titus rit nerveusement, d'un rire plus aigu que d'habitude. Sa main n'avait toujours pas cessé de trembler.


:arrow: Plus tard, on retrouve...

...Myo ici !

...Titus ici !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL
 

Ugachaka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Avalon Estate :: Mysteria Lane-