Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Questions au Gouvernement Sorcier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Questions au Gouvernement Sorcier   Mar 9 Juil 2013 - 18:13

- Je suis vraiment pas sûre...

Myosotis baissa les yeux sur sa monture, tout en balançant sa queue de poisson. Même si elle aimait beaucoup son kelpy, qui avait accepté de l'aider sans hésitation, il fallait admettre qu'il était pas vraiment rassurant... Il était grand comme deux chevaux l'un sur l'autre, il était beaucoup trop musclé pour être honnête... sans parler de ses yeux rouge comme le sang, de ses naseaux cracheurs de flammes ou de ses sabots fendus comme ceux de Lucifer.

Et malgré tout, Griseldiel et Dumbledore l'avaient décorés de milliers de fleurs, comme si quelque chose la dedans aurait pu adoucir son aspect monstrueux.

- Je vous jure, les amis, je suis VRAIMENT pas sûre, là, répéta Myo, tout en faisant des bulles dans le sortilège d'eau qui lui entourait la tête.

Évidemment, ni l'ange ni le vieux sorcier ne comprit le borborygme qu'était devenu ses paroles, et les deux lui sourirent d'un air niais.

- N'est-ce pas, qu'il est mieux ainsi, Minerv... heu... Myosotis ?

- Mais non, je viens de dire le contraire ! pesta la sirène aux cheveux verts, la tête enfermée dans sa bulle d'eau.

- Oh oui, je lis dans ses yeux qu'elle est d'accord avec nous, mon Enfant ! s'exclama Gri.

- Mais nooon ! Je... rhaa, et puis zut.

La sirène croisa les bras, tandis que la petite troupe reprenait la route au rythme du trot de l'équidé aquatique.

Bon, c'était vrai qu'à la moitié du chemin, son attelage avait créé du dégât. Halloween était l'unique soirée où les moldus et les sorciers se mêlaient pour une recherche effrénée de bonbons. Mais le passage du Kelpy n'était pas passé inaperçu : les moldus y avaient vu un monstre horrible venus de leurs pires cauchemars, les sorciers avaient reconnu le cheval maléfique qui peuplaient leurs lacs. Devant leur panique commune, Myo, Gri et Mali avaient préféré s'enfuir, avant l'arrivée de la magipolice.

D'où l'idée de couvrir le kelpy de fleurs, pour lui donner l'air d'un... char. Oui, d'un char de parade. C'était la seule idée qu'avait trouvé les cerveaux combinés d'Albus Dumbledore et de cette cinglée évangéliste, pour passer inaperçus dans les rues de Londres.

Le reste du trajet parut donc incroyablement long pour la sirène, qui, en plus du stress que son kelpy soit démasqué, devait supporter la querelle interminable entre Gri et Dumbledore.

- Il faut combattre nos ennemis, vous dis-je ! faisait ce dernier, d'une voix chevrotante mais assurée.

- Pas du tout ! répliquait l'autre. Notre Seigneur Jésus Christ nous enseigne qu'il faut tendre l'autre joue !

- Non ! Si on nous attaque, on doit combattre !

- Non, si l'on nous attaque, il faut tendre l'autre joue !

- Combattre !

- Tendre l'autre joue !

- Combattre !

- Tendre l'autre joue !

- Comb... oh, nous sommes arrivés !

Le vieux sorcier se précipita dans ce qui ressemblait à s'y méprendre à des toilettes publiques. Il ne manquait rien : les cabinets individuels, les graffitis obscènes sur les portes, et même, la forte odeur d'urine. Myosotis grimaça : si elle sentait cette puanteur à travers sa bulle d'eau salvatrice, ce devait être encore pire pour ses amies...

-L'entrée est par là... déclara le directeur de Poudlard en ouvrant la porte de l'un des cabinets, où trônait un vieux siège de porcelaine on ne peut plus banal.

Mali croisa le regard interrogatif de Myo, et haussa les épaules :

-Je ne sais pas comment je suis au courant... Je suppose que c'est Dumbledore qui le sait, au fond de moi.

Gri secoua la tête :

-Mon pauvre enfant, serais-tu schizophrène ? Tu sais, le pouvoir de la prière pourrait te sauver ! Je prierai pour toi ! Pater noster qui es in coelis, sanctificetur nomen tuum, adveniat regnum tuum, fiat voluntas tuas, sicut in coelo et in terra.

Les deux autres notèrent le côté ironique de la remarque de l'ange, mais ne préférèrent pas relever.

Myosotis reprit son calepin, y griffonna quelque chose, et le tendit à ses compagnons d'infortune :

« Pour demander une audition au Ministre de la Magie, faudrait mieux envoyer Malicia toute seule ! »

Mali leva un sourcil épais et fourni :

-Pourquoi diable ?

-N'invoque pas le nom du Malin de la sorte ! s'exclama Gri, outrée.

Myo écrivit à nouveau un mot, qu'elle tendit au barbu :

« Mali, tu es plus présentable que Gri ou moi, le kelpy fait peur à tout le monde et moi je peux même pas marcher ou parler. Tu es la sorcière le sorcier de la situation.»

Le vieux sorcier lut en tenant ses lunettes, puis se redressa :

-Oui, je l'admets. Soit, je vais parler seul au nom de tous. Attendez-moi là, je reviens !

Il mit un pied dans la cuvette des toilettes avec toute la dignité dont il était capable, et appuya sur la chasse d'eau. Presque aussitôt, il disparut dans un tourbillon d'eau et de lumière.

Griseldiel leva les bras au plafond, outrée :

-DE LA SORCELLERIE ! hurla-t-elle.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3439

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Questions au Gouvernement Sorcier   Jeu 11 Juil 2013 - 20:52

Malicia déglutit. La salle dans laquelle elle se trouvait l'intimidait beaucoup. Vraiment beaucoup. Et il y avait de quoi : le sol, pavé de dalles en marbre noir, avait été foulé par des sorciers légendaires. Les bancs en ébène sculpté avaient accueilli de nombreux derrières augustes. Et les murs, recouverts de tableaux anciens, avait assisté à l'adoption de toutes les lois qui régissaient le monde sorcier depuis des siècles. Qu'est-ce qu'elle fabriquait là ?

-Ohmondieumondieumondieu... chuchota-t-elle, pas très rassurée.
-Vous disiez ? fit une voix solennelle.

Malicia leva les yeux vers la personne qui s'était adressée à elle, une vieille femme replette qui avait enserré ses cheveux violets pâles dans un chignon étriqué, et qui la regardait avec sévérité. Mais elle n'eut pas le temps de répondre, car une porte s'ouvrit derrière elle :

-Son excellence Monsieur Le Ministre de la Magie, Sir Humphrey Fischen-Chipps. annonça un sorcier.

Toutes les personnes de la salle se levèrent comme un seul homme et regardèrent s'avancer un bonhomme trapu, aux sourcils fournis et aux grands yeux mi-clos, emplis de dépit. Il avait d'énormes poches sous les yeux, comme s'il n'avait pas dormi depuis belle lurette, et les bouclettes de ses cheveux poivre et sel lui donnaient l'air un peu désorganisé de la personne qui ne cesse de se gratter la tête pour se donner des idées.

Humphy Fischen-Chipps entreprit de gravir les marches qui le séparaient de son siège, placé volontairement haut pour mettre mal à l'aise les requérants qui se présentaient dans la pièce. Parvenu à bon port, il posa les mains sur son bedon d'un geste négligent et fit signe à la marâtre aux cheveux mauves de procéder.

Cette dernière s'exécuta aussitôt :

-Veuillez décliner votre identité complète.

Malicia blêmit. Elle n'avait aucune idée du prénom de son ex-directeur. Mais il fallait qu'elle donne le change. Dumbledore était la seule personne assez crédible pour parler au Ministère. Elle devait absolument parvenir à les convaincre d'aider.

-Je m'appelle...euh... Je m'appelle...

-Oui ? demanda le Ministre.

La métisse réfléchit à toute vitesse. C'était quoi déjà le prénom du professeur ? De ce qu'elle se rappelait, il en avait plein, et l'un d'eux sonnait vaguement comme nimbus.

Soudain, elle claqua des doigts, ravie :

-Albus ! Je m'appelle Albus ! s'écria-t-elle.

Un silence qui n'annonçait rien de bon emplit la salle.

-Mais encore ? finit par lâcher le ministre en se regardant les ongles.
Malicia entortilla ses doigts dans sa barbe, nerveuse :

-Albus...euh...Lancelot...euh...Pulfric....euh...Kevin....euh...Tralala....Dumbledore. articula-t-elle.

-Tralala ? tiqua quelqu'un dans la salle.

La métisse se retourna :

-C'est possible ! affirma-t-elle avec un sourire crispé.

Elle jeta un coup d'œil incertain à Humphrey Fischen-Chipps, et tenta de lâcher sa barbe, mais hélas, sa main s'était prise dans les nœuds qu'elle avait elle-même provoqués. La malheureuse se mit à agiter le bras dans tous les sens et finit par abandonner la bataille, penaude.

-Donc, Monsieur Albus Lancelot Pulfric Kevin Tralala Dumbledore... que nous vaut l'honneur de votre visite tardive ? demanda le ministre.

-Et bien... commença Malicia d'une voix chevrotante.

Elle s'interrompit : maintenant qu'elle y pensait, l'histoire qu'elle avait à raconter ne tenait pas vraiment debout pour quiconque ne l'avait pas vécu :

-La WOW a besoin d'aide ?

-Vous êtes sûr ou vous le demandez ? la coupa sèchement l'assistante du Ministère.

-J'en suis sûre ? hésita la métisse.

-La WOW ? s'étonna Fischen-Chipps. Vous parlez de cette université de seconde zone pratiquement laissée à l'abandon, dont les étudiants viennent chaque année grossir les rangs des demandeurs d'emploi de l'AMPE et qui, la semaine dernière, a demandé une aide financière conséquente pour une invasion de musards ? Invasion qui, après enquête, s'est révélée achevée depuis plus d'un mois ?

Le silence retomba.

-...Oui ? couina Dumbledore.

-Vous vous rendez bien sûr compte que, n'étant pas ce repris de justice de Magnus Magouille, vous n'avez aucune autorité ni compétence pour venir plaider la cause de cette université, si tant est qu'elle puisse encore en revendiquer le titre ? reprit le ministre.
Malicia joignit ses index :

-Je... Je voulais les aider ?

-Vous devriez plutôt vous occuper de Poudlard. J'ai ouï dire que votre ancien professeur de défense contre les forces du mal a invoqué certains démons qui sont encore dans l'enceinte du château.

-C'EST PAS VRAI D'ABORD ! EZZY N'A PAS PU FAIRE ÇA ! IL ETAIT CLEAN A CETTE EPOQUE ! CLEAN ! s'emballa Malicia en serrant ses - autrefois - petits poings.

Un murmure outré s'éleva de l'assistance et elle baissa la tête :

-Désolée.

-Donc... la WOW a besoin d'aide. reprit le Ministre.

La métisse leva les yeux vers lui :

-Oui ! Parce que c'est Halloween et pi il y a des zombies partout et pi ma meilleure amie est devenue la Reine des Vampires et pi elle a décidé de conquérir la fac avant que Voldemort s'en empare et pi après je me rappelle plus parce qu'elle a embrouillé mon esprit avec ses pouvoirs démoniaques ! Mais heureusement, l'ange de Dieu était là,  alors avec la sirène et le Kelpy ont est allés au toilettes et voilà je suis là ! Vous pouvez-nous aider ?

Malicia rougit, bien consciente que son laïus était totalement incompréhensible :

-...s'il-vous-plaît ? ajouta-t-elle d'une petite voix.

Après l'avoir longuement regardé, la secrétaire aux cheveux violets se tourna vers le ministre :

-On m'avait dit qu'il commençait à se faire vieux mais là...

-Je ne suis pas vieille ! J'ai presque 17 ans ! s'écria la métisse.

Aussitôt elle se tapa la paume de la main contre le front. Pourquoi fallait-il qu'elle perde tous ses moyens au pire moment ? Être deux personnes à la fois lui embrouillait totalement la tête et elle ne savait plus trop bien quoi répondre.

Humphrey se pencha vers elle :

-Donc. Voldemort essaye de prendre le contrôle de la WOW University ?

Malicia hocha la tête.

-Ce même Voldemort qui a été éliminé par Harry Potter ?

-Mais c'est Harry Potter ! fit la métisse.

Le silence se fit plus pesant encore. Le ministre et sa secrétaire échangèrent un regard de connivence.

-Minerva McGonagall sait-elle que vous êtes-ici ? demanda Fishen-Chipps.

La métisse regarda de côté, gênée :

-Elle a ouvert un fast-food dans la fac, je pensais que ça lui prenait tout son temps....

-Et quels sont vos rapports avec Magnus Magouille ?

Malicia secoua la tête :

-Je ne l'aime pas beaucoup. Il m'a enfermée dans une cage une fois, et j'étais en nuisette.

-Une... nuisette ? répéta le ministre.

La métisse haussa les épaules :

-En satin. Avec des froufrous partout sur les nénés. Je n'en suis pas particulièrement fière. maugréa-t-elle.

Elle leva les yeux vers son interlocuteur :

-Vous allez nous aider ?

Fischen-Chipps hocha lentement la tête :

-Oh oui, nous allons VOUS aider, Monsieur Dumbledore. Annonça-t-il d'une voix condescendante. Ne vous inquiétez pas, on ne vous oubliera pas.

Malicia tourna les talons et quitta la pièce. Elle s'engouffra dans le premier ascenseur venu et finit par ré-atterrir dans les toilettes publiques où l'attendaient ses amies.

-Alors ? demanda Gri.

La métisse baissa la tête :

-Alors je crois que le vrai Albus Dumbledore va avoir des problèmes.
 
Myo lui tendit un bout de papier sur lequel elle venait de griffonner "Mais tu leur as tout bien expliqué ? ".

Malicia ouvrit des yeux ronds :

-Je leur ai expliqué quelque chose en tout cas.  Enfin. Je crois.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 942

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: Questions au Gouvernement Sorcier   Dim 14 Juil 2013 - 13:04

Depuis que Mali / Dumbly était revenu dans les toilettes, Griseldiel l'Ange et à la petite sirène à la chevelure verte et elle (lui ?) se regardaient en chien de faïence sans savoir quoi dire.

-Il ne nous reste pas trente-six options, soupira finalement le vieux sorcier. On pourrait... euh... ah, ben non.

Le silence retomba.
Gri, elle, ne voyait qu'une chose à faire :

-Et si on allait prier dans un lieu saint ? suggéra-t-elle. Car comme le dit notre Seigneur dans le livre de Jérémie : invoque-moi, et je te répondrai. Je t'annoncerai de grandes choses, des choses cachées, que tu ne connais pas.

Personne ne daigna lui répondre.

Myo écrivit sur son carnet :

''On pourrait peut-être insister et retourner parler aux ministres ?''

-Non. Non, il ne vaut mieux pas, fit Malicia, avant de tousser, l'air gêné.

L'ange leva les bras au plafond, et un halo doré descendit sur elle tandis qu'elle suggérait :

-Et pourquoi pas s'enfermer dans un monastère ? Car c'est de là aussi que tu chercheras l'Éternel, ton Dieu, et que tu le trouveras, si tu le cherches de tout ton coeur et de toute ton âme.

-Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin.... hennit le kelpy, avant de piaffer d'impatience et de taper son sabot contre le carrelage.

-Je crois qu'il a dit non, soupira Dumbledore, avant de se lisser la barbe, l'air soucieux. Oh mais j'y pense... On devrait demander de l'aide à Harry Potter !

''On pourrait menacer les ministres pour qu'ils nous aident ?''

-Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin...

-Entamer un jeûne pour montrer notre Foi ? Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la Foi comme un grain de sénevé, vous diriez à une montagne : transporte-toi d'ici là, et elle se transporterait ; rien ne vous serait impossible.

-Mais comment retrouver Harry Potter ?! Ah mais non c'est vrai : c'est Voldemort.

''Je vais aller leur parler, moi, aux ministres ! Ils ne peuvent pas abandonner la WOW et le Dr Magouille à leur sort !''

-Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin....

-Créer un cercle de prière pour débarrasser le monde de la sorcellerie qui est, comme tout le monde le sait, l’œuvre du Démon ? Car comme il est dit dans l'Exode : Tu ne laisseras point vivre la sorcière !

Le silence retomba à nouveau.

-Ou alors, on pourrait rentrer, fit Gri, en haussant les épaules.

-Oh oui, ça pourrait marcher ! déclara Dumbledore, les yeux rieurs. Rentrons à l'université !

Myo ouvrit des yeux ronds sous sa bulle d'eau. Elle prit à nouveau son calepin :

''Vous voulez dire qu'on a fait tout ça pour rien ?''

Malicia hocha la tête :

-Oui. Absolument.

La sirène soupira, et tous sortirent des toilettes publiques, à cours d'idées.

Finalement, Myo se pencha vers la métisse devenue ridée et tapa sur son épaule. Elle lui tendit un mot :

"Dis Malicia, comme tu es un vieux sage tu dois connaître beaucoup de sorts que tu ne connaissais pas avant, non ?"

-C'est exact !...enfin... si mon cerveau ne me joue pas des tours...

La sirène parut circonspecte. Elle écrivit à nouveau quelque chose sur son carnet, et le tendit au directeur de Poudlard :

"Tu pourrais faire en sorte que les gens entendent même quand je parle sous l'eau ?"

-Ah oui, rien de plus simple !

Albus agita sa baguette devant la sirène, qui leva un sourcil.

-Je vois pas la différence... Vous m'entendez ? Ça marche ?

L'ange ouvrit des yeux ronds et fit un signe de croix avec ses doigts, en direction de l'ondine :

-PAR LA BARBE DE SAINT FRANÇOIS ! UN MONSTRE QUI PARLE ! DIABLERIE ! DIABLERIIIIIIE !

Myo soupira à nouveau :

-Ah oui, ça marche.


:arrow: Tout ce petit monde rentre à la WOW !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Questions au Gouvernement Sorcier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Au Delà du Portail Pointu-