Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 J'irai dormir chez vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1748

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: J'irai dormir chez vous   Dim 21 Juil 2013 - 18:57

J'irai dormir chez vous
AVEC : Drago, Marcus, Griselda
PRIVÉ / PUBLIC : Public
DATE : Dimanche 1er Novembre


Une bonne tasse de thé fumante.

C'était tout ce à quoi aspirait Drago ce dimanche matin, alors qu'il remontait les allées de Mysteria Lane, les mains dans les poches de son jean déchiré. Une bonne tasse de thé, ainsi que, soyons fous, une pâtisserie tout juste sortie du four. Oui, voilà qui ferait amplement l'affaire et le comblerait : une tasse de thé, une pâtisserie. Oh et bien sûr, son argent.

Ce n'est pas que les réjouissances de la veille lui manquaient, mais Drago se sentait quelque peu frustré de ne pas avoir pu profiter de ses quelques moments de fortune. Il y aurait eu tant à faire. Ouvrir plusieurs comptes, faire quelques bons placements, raser le loft familial, en construire un deux fois plus grand et s'y terrer. Avec une tasse de thé, une pâtisserie.

Et son argent.

En son fort intérieur, le blondinet savait que rêver à tout cela était peine perdue. Les gallions qui remplissaient ses poches hier était sûrement factices, à bien y repenser. Et personne, pas même le plus doué des alchimistes, n'était jamais parvenu à créer de l'argent par magie. Toutefois, si factice son patrimoine fût-il, il était plaisant de ne pas se sentir démuni, ne serait-ce que pour une soirée.

Enfin. Tout cela était derrière lui. Drago s'était fait une raison depuis longtemps. Il était laissé à lui même. Mais cela n'était pas plus mal. Il avait de la ressource, cela, il en était certain. Et même si les derniers temps avaient été durs, il ne se sentait plus abattu comme avant. Halloween l'avait aidé à remettre de l'ordre dans ses priorités. Et sa priorité maintenant, c'était d'avoir de l'argent. Beaucoup d'argent. Qu'importe le temps et le travail que cela lui demanderait.

Mais cela attendrait au moins une journée. Pour l'heure, l'alpha était fourbu. Il avait passé une moitié de la nuit à rechercher  la chaussette de Stan et l'autre moitié à aider le malheureux à colmater le trou qu'il avait fait dans son mur. Il avait bien mérité un peu de repos.

Et il savait exactement ce dont il avait besoin.

Drago toqua chez les Flint. Peu de temps après, la porte s'ouvrit et son ami apparut en se grattant la tête, son bébé dans les bras :

-Ouais ?

-Bonjour Flint. lança le blondinet.

-Il est quelle heure ? maugréa Marcus, un œil plus ouvert que l'autre.

-L'heure pour moi de te présenter mes excuses et l'heure pour toi de les entendre, si tu le veux bien.

Le PAF se gratta la barbe :

-Quelles excuses ?

Drago prit une profonde inspiration :

-Ma conduite de ce dernier mois a été inqualifiable. Je m'en excuse.

Devant l'air parfaitement perdu de son ami, l'alpha reprit :

-Je t'ai rejeté, menti, et j'ai trahi notre amitié à de nombreuses reprises. J'ai cherché à nuire à ta femme, ne t'ai pas soutenu quand cette dernière était au plus mal, et j'ai tenté de ruiner votre relation en me fondant sur un ramassis de mensonges. Et hier, je t'ai traité comme un vulgaire sac à puces. Oh, et je me suis mis à fumer, ce qui contrevient à toutes les règles que tu as toujours fixé lorsque tu étais capitaine de Quidditch. Ca ne te dit rien, vraiment ?

-Non.... commença Marcus, qui n'était décidément pas du genre rancunier.

Ses sourcils se froncèrent brusquement :

-Mais maintenant que tu le dis...

- Tu as raison : laissons cela derrière nous ! le coupa subrepticement Drago. Inutile de ressasser le passé ! Je suis ravi que nous soyons de nouveau amis !

Le blondinet entra d'autorité et s'assit dans le salon, satisfait :

-Je ne te cache pas que nous avons à faire, Flint. Nous avons raté un mois de Wizzip Girl. Et je remarque à l'absence totale de cris ou de menaces que ta chère et tendre est sortie, il est donc grand temps de nous y mettre.  

Marcus se laissa tomber à côté de lui, les yeux mi-clos, et Drago saisit Rufus dans ses bras et se mit à lui faire des grimaces :

-Au passage, commença-t-il en parlant à toute vitesse, et je te rappelle que je tiens là ton fils, et qu'il serait totalement inapproprié d'avoir recours à la violence devant ces yeux innocents, peut-être pourrions-nous discuter dans la journée d'une éventuelle colocation ? Je suis un parfait amour au quotidien et je me contente de peu...

Drago jeta un coup d'œil dans la cuisine :

-Au fait, aurais-tu du thé et une pâtisserie ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: J'irai dormir chez vous   Ven 26 Juil 2013 - 2:51

Drago considéra d'un œil torve la bière décapsulée devant lui, posée à côté d'un bol empli à ras bord de cacahuètes un poil trop molles.

-Je pensais qu'on allait prendre un petit-déjeuner... soupira le blondinet. Tu sais, avec un thé... et une pâtisserie.

Marcus but une longue gorgée de sa bière, et la reposa violemment sur la table, non sans s'être essuyé la bouche d'un revers de main.

-Bah c'est ça mon p'tit dej, mon pote ! Le p'tit dej des champions !

Il prit une poignées de cacahuètes, et la fourra dans sa bouche en ricanant.

-Ah. Fort bien, soupira Drago en grimaçant, en repoussant la bouteille loin de lui.

Flint s'étira et posa nonchalamment ses pieds sur la table devant lui. Puis il jeta un œil moqueur à son ami :

-Et quand tu parles de colocation, reprit-il, tu veux dire que tu vas me payer un loyer et tout ?

L'Alpha Alpha Alpha fit mine de réfléchir :

-Mmh... non. Pas vraiment.

-Ok.

Les yeux de Malefoy s’agrandirent :

-Tu... tu es d'accord ?

-Ouaip.

Drago commença à se lever :

-Oh, Flint, je suis vraiment touché par...

Marcus leva un doigt menaçant :

-Tut ! Pas de comportement de lopette chez moi ! Maintenant ferme-la, s'il te plaît, j'aimerai bien suivre ma série !

Malefoy se rassit, et se tourna vers l'hologramme de la picturine qui se jouait devant eux.

Un comédien au brushing impeccable se tenait debout, l'air tragique, les yeux plongés dans un verre  de whisky, qu'il tournait et tournait, encore et encore.

-Non Claire, tu ne peux pas me dire que tu m'aimes et me quitter ! déclara-t-il en articulant un peu trop. Tu ne peux pas m'offrir ton cœur et me le reprendre ! Tu ne peux pas.... euh... dire que tu m'aimes et me... je l'ai déjà dit, cette réplique, non ? Je veux dire : me quitter !

L'actrice en face de lui, une blonde beaucoup trop maquillée et aux yeux vides de toute intelligence, cillait à outrance, la bouche bouche bée.

-Mais Edmond, je...

Il y eut un silence.

-Ne me coupe pas la parole ! s'écria le mauvais comédien, d'un coup.

Il réalisa qu'il venait de dire sa réplique un peu trop tard. Il se racla la gorge, histoire de se donner une contenance. Sa partenaire blonde déclama d'une voix fausse et trop aigue :

-Tu sais bien euh que je t'aime euh Edmond ! Mais j'aime aussi euh Steven !

« Edmond » secoua la tête :

-Tu ne peux pas aimer Steven, Claire, oh non, tu ne le peux pas, oh non !

« Claire » écarquilla les yeux dans une mimique qu'elle pensait sans doute étonnée :

-Côôôôôômment ?! Mais pourquoi ?

-Parce que Steven est...


L'acteur tourna le dos à la blonde, et prit une pause dramatique. Puis il se retourna vivement et cria :

-TON PÈRE !

-Ooooooooh ! firent Marcus et Drago en chœur.

Les deux garçons soupirèrent d'aise, les yeux brillants, les mains jointes avec ferveur. Décidément, le scénario de Wizzip Girl s'améliorait de saison en saison !



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1748

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: J'irai dormir chez vous   Dim 4 Aoû 2013 - 14:31

La journée défilait tranquillement au gré des nombreuses révélations passionnantes de l'ultime saison de Wizzip Girl. Au dehors, on pouvait entendre de nombreux sorciers s'affairer à réparer les dégâts causés par le dernier Halloween, et dieu sait qu'ils étaient nombreux. La plupart des maisons avaient été éventrées. C'était un véritable miracle que celle de son ami ait survécu à la catastrophe.

Drago sourit. C'était tant mieux pour lui. Il avait à nouveau un toit sur la tête. La maison était à peine plus grande que la cabane qu'on lui avait fait construire étant enfant, et bien plus mal entretenue, mais après le début d'année qu'il avait vécu, il avait appris à se contenter de ce genre de choses.

Il commençait même à apprécier ce mode de vie, si rustique soit-il. Il ne manquait pas grand-chose à cette cahute après tout : quelques fauteuils en cuir de dragon, des photographies de lui-même par-ci par-là pour égayer les lieux, ainsi qu'un ou deux majordomes pour s'occuper de tout. Il donnerait sa liste de recommandations à Marcus en temps voulu.

Ses volontés étaient raisonnables, il n'aurait pas de mal à en convaincre son ami. Mais sans doute aurait-il plus de mal avec Rincevent. Drago fronça les sourcils. Certes, il se réjouissait de vivre en colocation avec le PAF. C'était d'ailleurs dans leurs projets depuis des années. Mais maintenant, il fallait compter avec cette bougresse de Lucrécya.

La batteuse n'allait pas apprécier sa présence dans la maison, il le savait d'avance. Le blondinet haussa les épaules. Pour l'instant, elle n'était pas là. Autant profiter de son absence. Et des épisodes de sa série favorite, qu'il avait manqués depuis bien trop de temps. Et il comptait bien rattraper ce retard aujourd'hui.

-"Maintenant que je sais que Steven est mon père... commença Claire, pas plus choquée que ça par la récente nouvelle, en regardant par une fenêtre sans vitres. Je pense qu'il est grand temps pour moi de reprendre le contrôle de la Ramaquar Internationale..."

Il y eut un moment de silence pendant laquelle la brunette sembla attendre quelque chose. Au bout de quelques secondes d'attente, une blonde fardée entra dans la pièce :

-"Pas si vite, Claire !"

La brune se retourna brusquement, manquant de faire s'effondrer le faux décor derrière elle :

-"Seraphina ? Toi ici ? Mais tu étais morte !"

-C'est vrai ça ! s'emballa Marcus en posant avec véhémence sa bière sur la table basse. Elle est morte à l'épisode 796 !

Drago, qui ne lâchait pas la scène des yeux, lui fit signe de se taire et, telles deux commères, les deux se penchèrent plus près des hologrammes de Wizzip Girl.

-"Je n'étais pas vraiment morte mais dans le coma et j'ai été guérie par le pouvoir de l'amour !" expliqua Seraphina.

-"De quoi ?" demanda Claire.

La blonde détourna dramatiquement le regard :

-"Oui. A toi, mon amie de toujours, je peux le dire, bien que tu m'aies trahie de nombreuses fois et que tu sois la cause de ma mort prématurée dont je me suis tirée grâce au pouvoir de l'amour. J'ai un terrible secret. Un secret si terrible qu'il peut remettre en cause tout ce qui s'est passé de terrible entre nous ces dernières saisons"

-Années, tu veux dire ? souffla entre ses dents la brune, en jetant un regard inquiet à la caméra.

La blonde ne rougit même pas et se reprit :

-"Peu importe ! Je dois t'avouer quelque chose de terrible."

Alors que Marcus et Drago tendaient l'oreille dans ce moment de suspense plus qu'intense, elle se tourna vers Claire :

-"Claire, je suis..."

L'image disparut. Marcus et Drago se figèrent.

-Hein ? fit le PAF.

L'alpha tiqua de l'œil :

-Où...où sont Claire et Seraphina ? bredouilla-t-il en pointant d'un doigt tremblant l'endroit où quelques secondes à peine auparavant se tenaient les deux actrices en hologrammes.

-Attends, attends. répondit Marcus. Pas de panique.

Alors que le Capitaine observait avec attention la picturine défaillante, Drago reprit, une pointe d'appréhension dans la voix :

-Claire et Seraphina ?

Il se tourna vers Marcus, l'air totalement désespéré. Ce dernier, qui n'avait pas l'air mieux, relança la picturine d'un coup de baguette. Les deux actrices reparurent et les deux garçons prirent une profonde inspiration, rassurés.

Seraphina reprit la parole :

-"Claire, je suis..."

L'image tressaillit et finit par s'évaporer dans un "Ziou" annonciateur de malheur. Devant les yeux inquiets des deux spectateurs, la picturine frémit puis s'affaissa dans une épaisse fumée noire.

Drago déglutit. Marcus ouvrit des yeux ronds :

-Ok. Maintenant, on panique.

L'alpha bondit sur ses pieds :

-ON NE SAURA JAMAIS LA FIN DE LA SERIE ! QU'ALLONS-NOUS DEVENIR ? NOTRE VIE EST GÂCHÉE ! GÂCHÉE A JAMAIS !

Marcus hurla encore plus fort :

-5 ANS DE COURS SÉCHÉS POUR CA ! ET IL FAUDRA ATTENDRE DES ANNÉES AVANT QU'IL Y AIT UNE REDIF !

- LE MYSTÈRE AURA RAISON DE NOS SANTES MENTALES ! NOUS FINIRONS DANS UN ASILE ! s'écria l'alpha, blême. ET NOUS NOUS FERONS VIOLER PAR DES OURS !

Le PAF ouvrit des yeux plus affolés encore :

- C’ÉTAIT LA PICTURINE DE L'ACCOUCHEMENT DE LULU ! SI ELLE DÉCOUVRE QU'ELLE EST MOURUE, ELLE VA NOUS TUER !

-ON S'EN FICHE DE LA MISE A BAS DE TA FEMME ! répartit Drago. NOUS NE SAURONS JAMAIS LA FIN DE NOTRE SÉRIE ! NOUS SOMMES DES HOMMES MORTS, FLINT ! TU M'ENTENDS ? DES HOMMES MORTS !

Les deux bondirent dans les bras l'un de l'autre, larmoyants.

-Fort heureusement, il nous reste encore une chose. fit le blondinet.

-Quoi ? renifla Marcus.

-Notre dignité. lâcha Drago.

Quelqu'un toqua à la fenêtre et les deux ouvrirent des yeux horrifiés : Griselda, le nez et les deux mains collés contre la vitre, venait d'assister à toute la scène. L'irlandaise leur fit un petit "coucou" de la main.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 942

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: J'irai dormir chez vous   Mer 7 Aoû 2013 - 3:14

Alors que l'Irlandaise faisait des coucous aux deux garçons à travers la fenêtre de la maisonnette des Flint, Marcus et Drago sentirent leur sang se glacer.

-Bonté divine... Crois-tu qu'elle nous ait vu ? murmura le blondinet, qui, les yeux ronds, ne pouvait détacher ses yeux de la jeune fille aux yeux de crapaud.

-Naaaan... ironisa Marcus, sans toutefois oser bouger. Elle secoue la main pour chasser les mouches...

-Tu crois ?!

-Mais nan, triple buse ! Elle nous a repéré ! On est foutu, FOUTU ! F- OU-T-U ! FOUTU !

-Foutu... répéta Drago.

-Complètement foutu... renchérit son ami.

-Fichtre...

-Tu l'as dit, mec...

Le silence retomba, tandis que la cinglée agitait toujours frénétiquement la main sans se lasser.

Malefoy soupira :

-Je ne vois qu'une seule solution, Flint : on fuit lentement, en faisant de longs pas en arrière : avec un peu de chance, si on reste assez longtemps dans son champs de vision, elle ne réalisera pas qu'on s'éloigne. Ensuite, on rase la maison... Je préconise un Inflamarae ou un bon Cracbadabum. Et on la reconstruit ailleurs. Assez loin pour que ni la folle au Lethifold, ni la rombière qui ta passé la corde au cou ne nous retrouvent.

Marcus se laissa tenter un moment par la proposition. Puis, il reprit ses esprits, et retroussa ses manches :

-Tu me prends pour une chochotte ou quoi ?! Je vais aller chasser cette Irlandaise dérangée à grands coups de pied dans le derche, et fissa !

Le PAF serra ses dents démesurées et courut presque jusqu'à la fenêtre, qu'il ouvrit brutalement, tout en hurlant :

-CASSE-TOI O'NEIL !

Sans se démonter, et toujours en faisant un salut de la tranche de la menotte digne de la Reine d'Angleterre, la fofolle aux yeux exorbités envoya un sourire on ne peut plus flippant à l'étudiant en Défense :

-Sala sali salut, Capitaine Castor !

Marcus tiqua de l'oeil :

-Capitaine... quoi ?!... Raaaah, peu importe : CASSE-TOI O'NEIL !

-Je t'en prie, appelle-moi Gri ! pouffa Gri, en continuant inlassablement son coucou.

-Je t'en prie, DEBARRASSE-MOI LE PLANCHER ! s'époumona Flint.

Le sourire de Gri s'élargit :

-Belle journée, tu trouves pas ?

-Et puis qu'est-ce que tu viens faire ici ?! Si c'est encore pour essayer de faire dormir le chiffon sale que tu prends pour un lethifold avec mon fils, je te jure, cette fois j'appelle la magipolice ! menaça Marcus, tandis qu'une veine commençait à palpiter sur son front.

L'Irlandaise éclata d'un rire franc :

-Ahah mais non ! Lethifold fait ses nuits, maintenant, il n'a plus besoin de ça !

-ALORS CASSE-TOI !

-Je ne peux pas, je suis venu voir Dradra !

Derrière le PAF, les yeux de Drago s'arrondirent d'horreur. Marcus croisa les bras :

-Je ne te laisserai pas entrer, O'Neil.

-Pas besoin, je suis déjà entrée !

Le PAF fronça à nouveau les sourcils :

-Hein ?

-Enfin, pas moi, moi ! Moi, elle !

La garçonne désigna quelque chose dans le dos de Marcus. Ce dernier se retourna machinalement, et eut à peine le temps de voir le clone parfait de Griselda serrer dans ses bras un Malefoy on ne peut plus surpris, et transplaner avec lui, sans laisser de traces.

-Ahah sacré Zelda ! s'esclaffa Gri, toujours accoudée à la fenêtre des Flint. Elle a décidé d'être la petite amie de Dradra ! Qui sait de quoi elle peut être capable pour arriver à ses fins ! Ahah !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: J'irai dormir chez vous   Mer 7 Aoû 2013 - 19:39

Marcus resta un long moment bouche bée, le doigt pointé vers l'endroit où se trouvait Malefoy quelques minutes plus tôt.

-Mais mais mais mais...

Il se tourna vers la folle rigolarde qui était toujours accoudée à la rambarde de sa fenêtre, et dégaina sa baguette magique, la pointant sur la cinglée :

-TOI ! QU'EST-CE QUE T'AS FAIT A MON POTE ?!

-Ah mais c'est pas vraiment moi, répliqua Griselda, en agitant le chiffon sale qu'elle avait à la main, c'est Zelda !

Marcus se gratta la tempe avec le bout de sa baguette.

-Tu veux dire Griselda ?

-Non, Zelda !

-Et toi t'es qui ?

-Moi, c'est Gri, enchantée ! pouffa la garçonne aux yeux de fous.

Marcus commençait à avoir le début de migraine caractéristique que connaissait tous ceux qui tentaient de communiquer avec l'Irlandaise. Il se pinça l'arrête du nez et soupira :

-O'Neil, reprend tout depuis le début.

-Je me suis dédoublée !

-Tu t'es... dédoublée ?

-Après une folle nuit d'amour avec Dradra, avant-hier, oui ! Parce que comme j'aime aussi grand poilu, comme ça on sera deux, un pour chacun d'eux, et paf : ça fait Gri et Zelda !

-Une folle nuit d'amour avec Dradra ?

Marcus fut pris d'un fou rire qui le plia en deux. L'idée que son meilleur ami était allé si loin dans la débauche qu'il avait pu trouver acceptable de se faire Griselda O'Neil, la cinglée qui ressemblait à une grenouille sous ecstasy, lui paraissait particulièrement hilarante.

Néanmoins, l'heure n'était pas à la rigolade. Prenant sur lui, il essuya ses dernières larmes de rire, et se ressaisit.

-Et donc, tu as couché avec Drag.... Dradra. Tu n'aurais pas une preuve par hasard ? Une photo particulièrement compromettante, une picturine olé olé, n'importe quoi qui pourrait lui foutre la honte pendant une décennie... ?

-Non, pourquoi ?

-Eh bien... Je suis le meilleur ami de Malef... Dradra, alors je me dois de vérifier qu'il n'existe rien qui pourrait lui nuire ! Ce serait...

Il pouffa :

-... vraaaiment dommaaaage !

La cinglée s'était mise à bercer son ''Lethifold'' d'un air enamouré :

-Non, désolée ! Mais j'ai fait des dessins sur la nuit d'amour que j'ai imaginé passer avec le Dr Froud, si tu veux ! Et des dessins sur la vivisection que je compte faire sur le Dr Froud après notre nuit d'amour imaginaire ! Il me tarde de lui montrer, lors de notre prochaine séance ! C'est vraiment le psychémage de ma vie !

Marcus grimaça de dégoût, puis haussa les épaules.

-Pas grave, j'en sais assez sur Malefoy pour me foutre de lui quand je le reverrais...

Il croisa les bras et hocha la tête, fier de lui. Il lui fallut quelques secondes pour réaliser :

-BORDEL ! MALEFOY ! IL EST OÙ ?

Il se pencha vers Gri, et lui attrapa le col :

-Où est-ce que tu l'as emmené ?!

-Techniquement, même si nous sommes la même personne, ce n'est pas moi mais Zelda qui l'a emmené ! Maintenant, lâche-moi, m'sieur Castor, s'il te plaît.

La garçonne se mit à frapper le bras de Marcus avec son chiffon sale, jusqu'à ce qu'il la lâche.

Il hurla :

-AAAAH IL FAUT QUE JE LE RETROUVE AVANT QU'ELLE FASSE UNE VIVISEPTION SUR LUI, QUOI QUE CA VEUILLE DIRE !

Il serra sa tête entre ses poings :

-Réfléchis, Flint, réfléchis : il peut être n'importe où !... mais ils ont pas du aller bien loin ! Ils sont forcément dans la fac ! JE VAIS FOUILLER TOUTE LA FAC ! AAAH !

Il sortit de sa maison, les bras levés en l'air, tout en hurlant :

-J'ARRIVE MALEFOY, J'ARRIVE ! AAAAAAAAH !

Gri s'élança à sa poursuite :

-Attends M'sieur Castor, j'arrive !


:arrow: direction place MMM



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1748

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: J'irai dormir chez vous   Sam 10 Aoû 2013 - 19:34

Avant même qu’il puisse comprendre ce qu’il lui arrivait, Drago atterrit la tête la première dans un tas de linge sale, sous les rires déments d’O’Neil. Il s’extirpa de la pile en s’époussetant frénétiquement puis tâta rapidement ses poches, bien décidé à en découdre avec Griselda. Il grimaça : Où diable était sa baguette quand il en avait le plus besoin ?

Le blondinet jaugea les lieux, une moue mécontente sur le visage. D’abord l’annihilation de sa série favorite et maintenant, ça. Ce dimanche faisait décidément tout son possible pour lui être désagréable. Où l’irlandaise avait-elle bien pu l’amener ? L’endroit était lugubre, mal éclairé et humide.

De longues coulées noirâtres tâchaient les murs, des flaques huileuses recouvraient le sol et, dans la pénombre, seule une meurtrière minuscule apportait une lumière blafarde. Des plantes moribondes courbaient l’échine sur une étagère. Une rangée de bouteilles remplies d’un étrange liquide sanguin s’étalaient à ses pieds comme si quelqu’un avait joué aux quilles avec. Et pire, d’étranges machines métalliques, qui possédaient d’innombrables bras articulés et avaient dû faire souffrir mille et une tortures à ceux qui les avaient approchées de trop près, reposaient dans ce qui avait tout l’air d’être le parfait antre d’un psychopathe mangeur de cerveaux. Dans la tête de l’alpha, la colère laissa peu à peu place à l’inquiétude.

-Griselda ? fit-il d’une voix peu assurée.

Un rire hystérique résonna dans la pièce.

-Je ne sais pas ce que tu projettes, mais sache que je n’apprécie pas du tout…

Drago regarda autour de lui, anxieux.

-Vraiment pas du tout. Finit-il par lâcher. Ne pourrions-nous pas aller dans un endroit moins… sinistre ?

Une ombre passa en courant derrière lui, dans un sens, puis dans l’autre. Drago fut tenté de fuir, mais releva le nez, méprisant :

-Si tu veux que je supplie pour ma vie, sache qu’un Malefoy ne supplie ja… A L’AIDE ! AU VIOL ! L’ON TENTE DE M’ASSASSINER ! SAUVEZ-MOI !

Quelque chose venait de lui frôler la main et le blondinet s’était aussitôt mis à hurler, les yeux paniqués. Une main se plaqua sur sa bouche :

-Chut Dradra ! le sermonna l’irlandaise qui venait d’apparaître à côté de lui. Tu vas effrayer Lethi !

-Je me fiche de la carpette qui te sers d’animal de compagnie ! J’exige de sortir d’ici ! hurla l’alpha, hors de lui.

Zelda eut l’air déçue :

-Et notre rendez-vous ?

-Quel rendez-vous ?! siffla le blondinet.

L’irlandaise croisa les mains en regardant en l’air avec un grand sourire dément :

-Notre rendez-vous d’amour que j’ai préparé avec amour pour te montrer tout mon amour amour amour pour la vie !

Elle désigna une table brinquebalante, assortie de deux chaises trouées, sur laquelle un napperon mité avait été déposé et une bougie usagée, allumée. Dans une assiette sale, un rat crevé baignait dans son propre sang, la langue pendante.

Drago frissonna de dégoût :

-Non, merci.

-Tu ne veux pas de notre dîner d’amour que j’ai préparé avec amour pour te montrer tout mon amour amour amour pour la vie ?

-Non.

Les yeux de Griselda se désaxèrent légèrement.

-Alors je dois te tuer !

Drago manqua de s’étrangler :

-Pardon ?!

-Si tu ne veux pas de notre dîner d’amour que j’ai préparé avec amour pour te montrer tout mon amour amour amour pour la vie, il faut que je te tue. C’est la règle. N’est-ce pas Lethi ?

La folle souleva son torchon au niveau de sa tête et contrefit sa voix :

-Oh oui, maman, Dradra a été méchant avec nous, il n’a pas voulu de notre beau dîner d’amour que nous avons préparé avec amour pour lui montrer tout notre amour amour amour pour la vie alors il doit mourir dans d’atroces souffrances dans cette cave comme tous les autres.

L’alpha blêmit :

-Tous les autres ? souffla-t-il.

-Oui, il doit mourir comme tous ceux qui n’ont pas voulu de notre dîner d’amour que nous avons préparé avec amour pour leur montrer tout notre amour amour amour pour la vie ! continua l’irlandaise, alors qu’un faisceau de lumière éclairait ses yeux injectés de sang, laissant le reste de son visage dans la pénombre. Nous lui couperons les extrémités et nous les lui ferons manger, puis nous cisaillerons ses lèvres et jouerons au golf avec ses yeux et ensuite nous l’écartèlerons, oui, nous l’écartèlerons afin que…

Un bruit de chaise se fit entendre. Drago venait de s’asseoir précipitamment :

-Et bien ce dîner d’amour m’a l’air délicieux ma foi ! Si nous mangions ? lança-t-il, une goutte de sueur perlant sur son front.

Griselda sourit et se précipita sur la chaise restante. Elle posa ses coudes sur la table et se mit à le regarder fixement.

-On est pas bien là, mon Dradra ? demanda-t-elle enfin.

-Je suis un homme comblé. Répondit du tac au tac le blondinet un sourire aussi bref que faux apparaissant sur son visage.

Ce n’était hélas pas la première fois que l’alpha était aux prises d’une malade mentale persuadée que son amour était réciproque. Son expérience désastreuse avec son ex-fiancée Mylénie lui avait amplement suffit. Mais Mylénie n’avait jamais été internée dans un asile, elle. Mieux valait rester sur ses gardes.

-Tu ne manges pas ? s’étonna l’irlandaise.

-Pourquoi manger des rats morts... alors que je peux vivre d’amour et d’eau fraîche ? répartit Drago, grimaçant de dégoût, en tâchant d’être le plus aimable possible.

Griselda hocha la tête :

-C’est vrai ça, mon Dradra ! A partir de maintenant, tu n’auras plus que de l’eau.

Une lueur d’inquiétude passa dans les yeux bleus acier de l’alpha. Peut-être avait-il mal joué ses cartes. Après tout, il ne savait pas combien de temps il resterait coincé dans ce cloaque, loin de toute civilisation. Peut-être devrait-il, comme Stan en son temps, vivre dans ce cachot pour toujours. Peut-être vieillirait-il ici, et finirait par aimer son bourreau, comme bien des captifs avant lui. Le blondinet jeta un regard à l’irlandaise. Après tout, dans la pénombre, elle était à peu près acceptable. Il secoua la tête. Mieux valait ne pas se laisser aller à ce penchant douteux. Il n’aurait jamais dû faire quoi que ce soit avec cette illuminée en premier lieu.

-Parlons de notre mariage ! lança Griselda. Nous inviterons Lethi et mon papa. Et le Maître des Ténèbres sera mon témoin ! Et nous nous jurerons fidélité et amour amour amour pour la vie ! Puis nous passerons une folle nuit d’amour dans le linge sale là-bas ! Tu veux qui comme témoin ?

Drago baissa la tête. Il ne pouvait décidément pas passer sa vie dans cette cave avec cette folle furieuse. Et s’il sortait un jour de là, elle ne manquerait pas de le poursuivre de ses assiduités jusqu’à ce que mort s’ensuive et il finirait comme Titus, à vociférer sans arrêt, sans aucune possibilité de s’en tirer. Peut-être valait-il mieux essayer de la raisonner. Si cela était possible.

-O’neil ? demanda-t-il.

Zelda se pencha vers lui, la bougie éclairant de funeste manière son visage :

-Oui, Dradra ?

-Il faut qu’on parle. Annonça l’alpha.

Griselda pencha la tête de côté, intriguée :

-Mais c’est pas ce qu’on fait déjà ?

Drago soupira, tâchant d’être patient :

-J’ai besoin de te parler sérieusement et j’aimerai que tu m’écoutes avec attention.

L’irlandaise s’emballa :

-Tu vas me demander en mariage ?

Une lueur de dépit passa dans le regard du blondinet :

-Non.

La folle regarda de côté :

-Une prochaine fois ?

-Voilà exactement le problème : je ne pense pas qu’il y aura de prochaine fois.

Drago rassembla un instant ses pensées. Il était depuis longtemps passé maître dans l’art d’éconduire les filles. Et d’habitude, il appréciait tout particulièrement cela. Mais ces derniers jours, il se sentait un peu las de tout ça. Il avait besoin de calme. Et il avait été si odieux ces derniers mois que pour l’heure, il n’en avait plus la force, ni l’envie.

-Tu es une fille unique en ton genre, Griselda, commença-t-il. Tu es imaginative, intelligente, audacieuse…

-Jolie ? hasarda O’neil.

Drago hésita un moment avant de continuer :

-Audacieuse. Mais malheureusement, je ne pense pas que je sois fait pour toi.

-Mais Lethi a dit que… commença l’irlandaise.

-Je suis sûr que ton lethifold t’a dit des choses très intéressantes. Mais même les lethifolds peuvent se tromper. La coupa Drago avec autant de douceur qu’il le pouvait. Vendredi soir dernier, je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais je n’étais pas dans mon assiette. Cela fait des mois que je ne le suis pas. Je me suis servi de toi, et ça n’était pas bien. Je suis désolé pour tout ce que j’ai fait, mais je ne peux pas être avec toi. Je ne ressens rien pour toi, et tu mérites mieux, crois-moi.

Le silence retomba et les deux se fixèrent un instant. Finalement Griselda prit la parole :

-Alors c’est fini ?

-Oui. Acquiesça Drago.

-Fini pour la vie ?

-Oui. Ça vaut mieux, crois-moi.

O’Neil baissa la tête :

-Oh.

Soudain, elle haussa les épaules et sourit :

-D’accord !

Drago eut l’air surpris : éconduire l’irlandaise s’était avéré plus simple que prévu.

-D’accord ? bredouilla-t-il.

-Oui. De toute façon, ça pouvait pas durer. Je suis irlandaise et tu es blond. C’est pour ça que c’était si douloureux.

L’alpha leva un sourcil :

-Je vois…

Griselda se leva :

-Du coup, notre dîner d’amour que j’ai préparé avec amour pour te montrer tout mon amour amour amour pour la vie est terminé. Tu peux partir.

Drago ne se le fit pas dire deux fois. Il monta quatre à quatre les escaliers qui remontaient vers la sortie.

-Merci Grisel…

Il se prit la porte en plein visage et s’étala contre le mur.

-MALEFOY ! J’ARRIVE MON GAILLARD ! hurla une voix connue.

Marcus venait de défoncer la porte à coups de pieds. Il pointa Zelda du doigt :

-TOI ! OU EST MALEFOY ?!

Le blondinet poussa un gémissement, le nez en sang et le PAF se gratta la tête, gêné :

-Oups.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 942

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: J'irai dormir chez vous   Dim 18 Aoû 2013 - 14:04

Gri poussa Marcus, sauta au dessus d'un Drago gémissant de douleur sans même lui accorder un regard, et dévala deux par deux les marches de la cave.

-ZELDAAAAAAA !

En bas des escaliers, son double, identique en tout point à ceci près qu'elle portait un bandeau rouge dans les cheveux, leva les bras au ciel, un sourire béat au lèvres :

-GRIIIIIII !

-ZELDAAAA !

-GRIIIIII !

-ZELDAAAA !

-GR...

-LA FERME ! rugit Flint, en ramassant son pote blondinet par le col.

Les deux Irlandaises identiques haussèrent les épaules, et se firent face, bienheureuses.

-Alors ? Comment c'est passé ton rendez-vous galant ?

-Rhooo Gri, tu me croiras jamais !

-Quoi ?!

-Tu me croiras jamais !

-Mais quoi ?!

-Tu me croiras JA-MAIS !

-Mais quoiiiiiii, Zeldaaa ?!

La Griselda au bandeau rouge hocha la tête, fière de son petit effet :

-En fait, je n'aime pas Dradra.

La deuxième ouvrit une bouche bée :

-Tu n'aimes pas Dradra ?! Nom d'un Lethifold, mais c'est pour ça qu'on s'est dédoublée !

-Oui, je sais, mais Dradra a fait preuve d'honnêteté. Et tu sais quoi ? Il a raison, et c'est une bonne chose. Je crois qu'au fond, je ne veux sortir avec personne. Je ne ressens pas le besoin de me faire remarquer par un mec pour me sentir exister. Je sais qui je suis, et ça me suffit amplement !

Gri leva un sourcil :

-Comment ça ?

-Eh bien, je suis Zelda O'Neil, et pas uniquement la chérie de quelqu'un ! Ne ressens-tu pas ça ?!

Gri se gratta la tête :

-Et que fais-tu de Grand Poilu ?

Zelda rigola :

-Ah ah, tu verras un jour !

Son double fronça les sourcils :

-Comment ça je verrai ?

-Mais oui tu verras !

-Comment ça, je verrai ?

-Tu verras !

-Je verrai ?

-Oui, tu verras !

-Alors, je verrai ?

-Tu verr...

-Hey, les jumelles de l'Enfer ! s'exclama soudain Marcus, en fixant Gri et Zelda avec un mélange de dégoût et de mépris. CASSEZ-VOUS DE CHEZ MOI !

-Ok ! firent les deux en chœur.

Elles tombèrent dans les bras l'une de l'autre en parfaite synchronisation, et transplanèrent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: J'irai dormir chez vous   Lun 19 Aoû 2013 - 18:39

Marcus soupira de soulagement en voyant les deux cinglées disparaître.

-Ah bah c'est pas trop tôt, grommela-t-il. C'est plus difficile de se débarrasser d'elle que d'un troupeau de doxys...

Il se pencha vers Malefoy, qu'il tenait par le col, à bout de bras. Ce dernier, encore plus pâle qu'à son habitude, se tenait son nez ensanglanté, en gémissant.

-Flint... Aaah ! Je me meurs...! Amène-moi au dispensaire, je t'en conjure...

Le PAF lâcha son pote, qui s'étala à nouveau, le visage contre le sol, dans un glapissement de douleur.

-Au dispensaire ?! s'exclama Marcus en croisant les bras. Fais pas ta chochotte, Malefoy, on a un problème plus grave ! BIEN PLUS GRAVE !

-Gniii ? baragouilla le blondinet, face contre terre.

-MAIS OUI ! T'as quand même pas déjà oublié mon gaillard ?!

-Gnuuuu...

-Mais non, pas O'Neil ! Wizzip Girl ! Ma picturine a eu des ratés et a buggé juste avant la fin ! Comment t'as pu oublier ça ?!

-Gnnnneeuuuh....

-Et ouais mon p'tit père ! Et on sait toujours pas ce que Seraphina allait annoncer à Claire ! Pourras-tu vivre dans un monde où on ne connaît pas la révélation finale de Wizzip Girl, Malefoy ?! LE POURRAS-TU ?!

-Gnaooooon !... fit Drago d'une voix faible, en levant un poing vers le plafond.

Il tenta lamentablement de se relever, les jambes chancelantes.

-Voilà qui est parlé, vielle fripouille ! s'emblalla Flint, en donnant dans le dos de Malefoy une grande claque qui faillit le faire retourner sur le carrelage. Allons chercher la picturine du dernier épisode ! Quelqu'un doit bien l'avoir, quelque part !

Le blondinet s'essuya le sang qui coulait de son nez d'un revers de main tremblant.

-Flint... Ze suis tout auZi motivé que toi en ce qui conzzerne zette noble quête , sois-zen zûr, mais... pourrais-tu m'envoyer un Zortilège de guérizon pour mon nez ? Oh, trois fois rien, Zzuste quelque chose contre la souffrance afin de m'empêZzer de m'évanouir...

-T'es pire qu'une gonzesse, toi ! gronda Flint, les sourcils froncés. Les vrais bonhommes n'ont pas peur d'avoir mal ! T'ES UN PAF OU PAS ?!

-Eh bien, techniquement, ze serais plutôt un Alpha Alpha Alpha...

-Rhaaaa, c'est vrai. Bouge pas, j'ai un truc que j'ai appris dans les camps d'entraînement, en Défense Gouvernementale.

Le Pi Alpha Fi pinça le nez de son pote entre deux doigts, et, sans aucun avertissement, le tordit d'un coup sec.

-AAAAAAAAAH !

Le hurlement de douleur de Drago résonna un moment dans toute l'université, faisant s'envoler à tire d'aile quelques oiseaux effrayés.

-Ne me remercie pas, fit Flint, fier de lui, en croisant à nouveau les bras.

Mais, contrairement à ce qu'il pensait, il n'eut droit à aucune louange ni aucun cri de joie. Non : l'AAA, dont le visage était tellement blanc qu'on aurait pu voir à travers, le fixait simplement comme un dément :

-MAIS AS-TU PERDU LA RAISON ?!

-Ben alors, ton nez est réparé, de quoi tu te plains ?

Drago passa ses mains sur son visage : effectivement ça allait beaucoup mieux. Mais il ne semblait pas reconnaissant pour autant. Il plissa les yeux, haineux :

-Flint, si tu ne connais pas le sortilège adéquat... NE FAIS RIEN ! ET SURTOUT PAS UNE METHODE DOUTEUSE TOUT JUSTE BONNE POUR LES MOLDUS MASOCHISTES !

-Ah mais tu te trompes : je connaissais le sort correspondant ! ricana Marcus. C'est Episkey ! Tu penses bien : on l'utilise tout le temps chez les PAF !

Malefoy cligna des yeux :

-Qui... Que... Quoi ? Mais... mais pourquoi.. ?! Pourquoi ?!

-Ben, pour faire de toi un homme, pardi !

Marcus haussa les épaules, signifiant par là que la conversation était close.

-Allons chez l'épicier chinois : j'ai entendu dire qu'il faisait un trafic de picturines pirates ! Il a forcément Wizzip Girl !

Il sortit de sa cave en sifflotant, laissant derrière lui son meilleur ami pantois.

:arrow: direction l'épicerie San Sou Si



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1748

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: J'irai dormir chez vous   Lun 2 Sep 2013 - 19:53

:arrow: Marcus et Drago reviennent de la PIPO

Après une après-midi riche en reconstructions et réparations en tout genre, la WOW semblait se remettre petit à petit des multiples dommages accumulés lors de la dernière nuit des morts. Le soleil déclinait peu à peu en cette première journée de Novembre, projetant sur le sol les ombres de deux personnes hagardes, qui zigzaguaient de concert sur le trottoir, bras dessus bras dessous comme deux ivrognes tentant péniblement de se soutenir en fin de soirée.

Marcus et Drago avaient marché sans s'arrêter depuis ce qui avait semblé une éternité. Arrivés à la WOW, ils étaient passés devant le bâtiment administratif, mais n'avait même pas réagi en entendant le ramdam qui en provenaient. Ils étaient passés devant le dispensaire, mais n'avaient même pas sursauté en le voyant exploser puis s'affaisser lentement sur lui-même. Ils avaient poursuivi leur route, évitant par miracle les étudiants et les infirmières paniqués qui couraient dans tous les sens.

Drago avait les yeux grands ouverts. Tellement grands ouverts qu'il en avait mal aux paupières. Il ne savait pas trop bien d'où il venait, ni comment il était revenu au sein de l'université et n'était pas en état d'y réfléchir. A ses côtés, Marcus lui aussi semblait sous le coup d'une terrible révélation et regardait fixement devant lui, la bouche grande ouverte. Finalement, il prit la parole :

 -Je... laissa-t-il échapper.

La phrase semblait totalement involontaire et n'appelait pas de réponse. Cela n'empêcha pas Drago de bredouiller à son tour :

-...je... émit-il péniblement.

-...tu... ? lâcha Marcus.

-...tu...

Le silence retomba alors que les deux poursuivaient leur route en penchant dangereusement sur le côté. Ils passèrent devant un groupe d'étudiantes qui leur jetèrent un regard intrigué et s'écartèrent pour leur laisser la voie libre.

-Je... reprit Drago.

-...tu...

-...je... ?

-...je... ?

-...nous... ?

Rien à faire. Les cerveaux des deux amis semblaient aux abonnés absents. La dernière chose dont se rappelait Drago était les hologrammes de Wizzip Girl qui défilaient sous ses yeux. Il ne se rappelait même pas de la révélation finale, pour laquelle il avait pourtant risqué sa vie dans cette société de production pour le moins inhospitalière ! Le reste n'était qu'une bouillie sans queue ni tête de visages grimaçants, de rires hystériques et de spirales tourbillonnantes.

-...je... fit Marcus, le tirant de ses pensées.

Drago continua d'avancer, le regard toujours fixe :

-...tu... finit-il par dire.

-...moi... ? s'interrogea son ami.

-...je...

-...maison.

-...oui ?

-...maison !

Marcus désigna son habitation qui n'était plus qu'à quelques mètres. Cependant, il leur fallu bien une heure pour parvenir jusqu'au salon. Les deux se laissèrent tomber sur le canapé et continuèrent à regarder droit devant eux.

-...nous... plus jamais... aller à la PIPO, n'est-ce pas ? demanda Drago.

Son ami secoua la tête :

-Bobo... la PIPO.

-...Oui ? confirma le blondinet, après cinq bonnes minutes de réflexion.

Un petit rire d'enfant les tira momentanément de leur torpeur.

-Oh. reprit l'alpha. Nous...oublier... fils à toi.

-Non.... Fiston aller... bien. répondit Marcus.

Le PAF prit une citrouille qui trônait encore à côté de lui et la posa sur ses genoux, les yeux dans le vague. Il saisit machinalement un biberon et le donna au légume.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: J'irai dormir chez vous   Mar 3 Sep 2013 - 13:31

:arrow: de Mysteria Lane (chez Malicia)

Lucrécya était très satisfaite. Elle n'avait pas encore gagné son pari, mais ce n'était qu'une question de temps. Mali avait beau faire comme si tout allait bien, Lulu n'était pas aveugle : Rhum était un gros tocard et la métisse en avait déjà marre, quoiqu'elle en dise. En tout cas, elle tiendrait pas longtemps, surtout quand le ringard déciderait d'amorcer une approche plus... disons... charnelle. La batteuse pouffa de rire toute seule, rien qu'à cette idée : les cent gallions étaient presque déjà au chaud dans sa poche !

Elle ouvrit la porte de sa maisonnette, et ricana, lançant à la volée :

-Hey Marcus, tu devineras jamais c'que le nouveau mec de Mali a fait ! Tu sais, le Pi Omicron avec un Nimbus dans le derche !

Mais aucune réponse ne lui parvint, et pour cause : avachis sur le canapé du salon, Marcus et Drago fixaient le vide devant eux, hagards.

Lulu soupira, et se planta devant eux, les poings sur les hanches :

-Qu'est-ce que vous avez, les loques ? Y'a plus de crème pour vos séances d'exfoliation ?

Les deux levèrent lentement les yeux sur la petite batteuse :

-Qui... Que... ? Quoi ?! déglutit le blondinet, les yeux ronds comme des soucoupes.

-Et d'abord, qu'est-ce qu'il fout là, Malefoy ? pesta la jeune fille. Et où est Rufus ?

Marcus regarda sa femme sans comprendre :

-Beeeen... il est là !

Toujours bouche bée, il désigna la grosse citrouille d'Halloween qu'il avait installé sur ses genoux, et à laquelle il faisait boire un gros biberon plein de lait, à travers l'horrible bouche creusée de la courge.

-Je vois... fit-elle.

-Tu sais qui peut bien prendre soin de notre famille, grâce à sa politique moderne et novatrice ? demanda Marcus d'une voix étrange, les yeux perdus devant lui. Notre Ministre de la Magie bien-aimé !

-Loué soit son nom ! renchérit Drago, de la même voix éthérée que son compère.

Les deux repartirent dans la contemplation du néant, au bout de leurs nez respectifs.

-Je vois... répéta Lulu, de plus en plus suspicieuse. Et je peux savoir ce que vous avez foutu aujourd'hui ?

-Je... fit l'un...

-Je... fit l'autre.

-Wizzip Girl ?

-Griselda... euh...

-Zelda... cave...

-Chercher Malefoy...

-Fin Wizzip Girl...

-PIPO...

-PIPO bobo !...

-Et... je...

-Tu... ?

-Je....

Les deux se turent, hagards. Lulu frappa son poing contre sa paume :

-J'ai compris, crénom d'un balai ! Vous avez volé des pilules colorés aux Gamma, c'est ça ? Ça m'est arrivé la semaine dernière, j'croyais que c'était des bonbons, j'ai été un peu surprise ! Marcus, j't'emmène au dispensaire pour un lavage d'estomac ! Malefoy, toi, casse-toi et rentre chez toi !

-Mais je suis chez moi ! fit Drago, les yeux dans le vide.

Marcus hocha lentement la tête :

-En effet ! Je l'ai invité à vivre chez nous.

-QUOIIII ?!

Flint sursauta face au cri de son épouse. Il se leva, et se frotta les yeux, comme s'il venait de se réveiller d'un long sommeil bizarre.

-Euh... je...

-TU AS INVITE MALEFOY A VIVRE AVEC NOUS ?

Le brun prit d'un coup l'air penaud d'un garçonnet pris en pleine bêtise :

-Ben... il était à la rue, et...

-IL EN EST HORS DE QUESTION ! le coupa Lulu, outragée.

Le PAF se frotta la tête, gêné :

-Mais... euh...

-C'est trop tard, trancha Malefoy, dont les yeux gonflés et les cheveux décoiffés lui donnaient à lui aussi l'air de quelqu'un qui venait à peine de sortir du lit.

Il se leva à son tour, et désigna l'horloge, contre le mur :

-Regarde, je suis déjà sur votre pendule familiale !

C'était une jolie horloge magique, qui ne montraient pas des heures, mais des lieux, tels que « en cours », « en déplacement », « au travail », « à l’hôpital » ou « en prison ».

Lucrécya écarquilla les yeux de surprise. En effet, en plus de l'aiguille dorée à effigie de Malicia, pointée sur « dans sa maison », celles de Marcus et Lulu, qui désignait la case « chez nous » étaient accompagnées d'une toute nouvelle trotteuse, au bout de laquelle la face inhabituellement joviale de Drago était collée.

-Non mais je rêve ?! s'exclama la batteuse, éberluée.

Elle s'apprêtait à engueuler à nouveau son mari, lorsqu'elle réalisa que la plus petite des aiguilles, sur laquelle on pouvait voir le visage rond et enfantin de Rufus, pointait « En danger de mort ».

-Crénom d'un balai !

Elle tourna les yeux vers le berceau de son fils, dans un coin du salon, et soupira longuement : le bébé, mort de rire, faisait voler au dessus de lui toute une batterie de couteaux de cuisine, en secouant ses petits bras potelés vers les lames aiguisées.

D'un coup de baguette, elle fit valser les dangereux couverts, et ils se plantèrent tous dans le mur d'en face. Le bébé, privé de son attraction favorite, se mit à hurler.

-A force de tester sa magie, un jour ce gamin va tuer quelqu'un !...pesta sa mère. Si seulement ça pouvait être toi...

Elle fixa d'un air méchant Drago, qui ne s'en formalisa pas.

-En parlant de mortalité, badina le blondinet, savais-tu que grâce à notre gouvernement et surtout à notre Ministre de la Magie bien-aimé...

-Loué soit son nom ! le coupa Marcus.

-... les accidents magiques et les homicides entre sorciers ont été divisés par trois ! Vive Sir Humphrey Fischen-Chipps !

-Vive Sir Humphrey Fischen-Chipps ! répéta le PAF. Vive notre Ministre adoré !

Les deux froncèrent les sourcils, comme s'ils n'en revenaient pas d'avoir prononcés ces mots.

Lulu les regarda en grimaçant. Puis, elle prit le biberon des mains de son mari, et d'un mouvement de baguette, le fourra dans la bouche de son fils braillard, qui se tut aussitôt.

-Tu sais, Luluchou... tenta Marcus, toujours penaud, en posant sa citrouille à terre. Je suis sûr que tu remarqueras à peine que Malefoy sera là ! Il a promis qu'il avait changé et tout et tout !

Il envoya un coup de coude à son pote, en lui soufflant :

-Dis-lui, toi !

-Tout à fait ! rebondit le blondinet, en ignorant le regard noir de la batteuse. Je ne veux pas être un poids ! Je participerai à la vie de famille, aussi... comment dire... aussi...

Il grimaça :

-Aussi... ''modeste'' soit-elle.

Il se rassit sur le canapé, et installa ses pieds sur la table basse, prenant ses aises :

-Maintenant, je te serai fort gré de me faire un thé. Un ceylan importé des Indes, s'il te plaît, pas la vulgaire camelote que l'on trouve dans tes placards. Avec un nuage de lait de dragonne. Et une pâtisserie. Vu que je suis chez moi, il est normal que tu fasses tout pour que je me sente effectivement comme chez moi, n'est-ce pas ?

Il plaça ses bras derrière sa tête blonde et sourit, satisfait.

Lucrécya dégaina sa batte Séraphine, et la caressa avec un sourire en coin :

-Mais avec plaisir, Malefoy...





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB
 

J'irai dormir chez vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Avalon Estate :: Mysteria Lane-