Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Le mensonge inclut le mensonge.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Le mensonge inclut le mensonge.   Lun 26 Aoû 2013 - 19:20

Kimberlie tomba sur l'un des divans du Grand Potiron la mine déconfite. Cela faisait des heures qu'elle avait quitté le dispensaire ( sans l'autorisation, mais comme si elle en avait cherchée une ). Pas moyen de trouver le moindre petit commerçant la laissant travailler pour eux pour le reste de la journée pour autant de gallions ( ce qui était perdu d'avance, certes, mais il n'y avait plus le choix ). Kim avait tout essayé pour récolter les 200 gallions nécessaires pour payer la moitié de son loyer sans succès. Les sourcils froncés, elle sortit les malheureux gallions qui lui restait perdus parmi d'une majorité de noises. Habituellement, elle n'avait que peu besoin de plus d'argent. Après tout, mise à part le loyer, les repas étaient compris dans l'inscription à l'université ( une somme extravagante pour la qualité des plats, mais que voulez vous... le Doyen restait Magouille... ) et tout ça étaient financé par son riche père. La seule chose qu'elle voulait c'était payé son loyer seule, par ses propres moyens. Mais voilà... quand on passait d'une catastrophe à une autre dans la faculté, il était très difficile de trouver le temps d'aller travailler en intérimaire chez les Weasley. Comme quoi, malgré ses convictions, elle restait tout simplement plongée dans la bombabouse et ça même en ayant demander de l'aide à son frangin.

Flash Back.


- Prêtes moi de l'argent ! Andrew, c'est une question de vie ou de mort, prêtes moi de l'argent !!

Secoué comme un cocktail à base de jus de citrouille, l'ainé McCormick se laissa faire parce qu'il savait très bien qu'il était inutile d'essayer de se défendre face à sa petite soeur hyperactive et sûrement inhumainement forte. Quand ce fut enfin le cas, il réajusta son costume bleu ciel et annonça avec un sourire bienveillant... :

- Non.
- QUOI ?!!


Il vit le poing de Kimberlie approcher dangereusement de son visage, ce fut donc avant l'impacte qu'il fit de grands gestes avec ses mains.

- Ne te méprends pas ! Je dis non parce que j'ai pas les moyens de payer ton loyer !
- NE TE FOUS PAS D'MOI, INTELLO A LA MORDS-MOI-L'BALAIS !
attrapa-t-elle son col sans honte alors que frère et soeur Gold, ainsi que Kyle les fixaient avec une certaine appréhension.
- Je ne te fous pas de toi ! Je demande de l'argent à Papa et Maman au fur et à mesure, c'est tout !
- Non mais je rêve !
le lâcha-t-elle avec une telle violence qu'il en perdit l'équilibre.

Un tantinet énervée et anxieuse, elle attrapa l'immonde robe jaune que lui avait "gentiment" apporté Griselda² et l'enfila directement sous sa robe d’hôpital, obligeant les trois garçons à détourner le regard, gênés.

- Moi, j'me casse ! annonça-t-elle.
- Kimberlie McCormick, tu vas restée ici ou... !

Andrew se coupa en nota le regard noir que lui lança sa soeur. Il déglutit, la laissant alors quitter le dispensaire en trombe malgré ses blessures qui se résorbaient à peine.


Fin du Flach Back.


Kimberlie voulut s'enfoncer davantage dans le canapé pensant qu'elle finirait peut-être par dormir sur celui-ci, un divan miteux taché d'alcool et brûler de toutes part par des mégots de cigarettes magiques. Mais au moins, n'était-il pas confortable ? Elle n'était même pas capable de s'en rendre compte vu qu'un idiot de frère de fraternité l'avait squatté, bavant à moitié sur le tissus à quelques centimètres de sa cuisse. Elle soupira. Elle adorait leur immense Citrouille, mais quitte à dormir ici, autant avoir une chambre. Là, ce n'était pas vraiment vivable.

- Eh Kim, ça gaze ?
- JF... Tu n'aurais pas 189 gallions par hasard à me prêter ?
- Ah désolé frangine, j'suis ric-rac là...

Il regarda autour de lui, le regard mi-clos, pour ensuite le reposer sur Kim :

- Tu n'aurais pas de l'herbe de l'Oncle Bob à me passer ?
- Par le manche de mon balais, JF. Si je te demande de l'argent, je n'ai sûrement pas de quoi te dépanner.
dit-elle, étonnement sans s'énerver.
- Hm... ouais. Tu as peut-être raison.

Puis, il s'écrasa sur le fauteuil d'en face, le regard vide. Un moment, Kim leva les yeux au plafond. Un peu à court d'idées. Où étaient Myosotis ? Où était son parrain ? Eux, ils auraient eu la solution à son problème. Ils auraient su quoi faire. Elle soupira une seconde fois. Un soupir qui fut coupé par des braillement peu habituels à proximité du Potiron.

- Yo mon frère. Cool. Tu en veux ? entendit-elle au loin, se demandant à qui, Screwface, pouvait-il bien parler.
- N'as-tu pas honte jeune homme ?! Laisses moi entrer, je veux voir ma fille !

Kim se leva d'un seul coup, reconnaissant cette voix. Irritée, elle se jura intérieur de faire payer son frère pour avoir moucharder. Ce fut ainsi que Mr et Mme McCormick pénétrèrent dans le potiron contournant le pauvre Président des Gamma, tout penaud.

- C'est... mignon, ici dis-donc. commenta Jules avec un sourire nerveux.
- Qu'est-ce que vous fichez là au juste ?! lâcha Kim qui sentait que la potion de ce matin lui avait fait définitivement oublier ses douleurs de la veille.
- Ton frère nous a appelé. Tu sais que lorsque je confie ta santé à ton frère, tu lui dois de lui obéir jeune fille !
- Raaah, c'est bon. J'suis plus une gamine tu sais ! Je n'ai pas besoin d'Andrew !
- C'est pour ça que tu lui as demandé de l'argent hein ?
- Ne t'inquiètes pas chérie, ce n'est pas grave. Ça arrive des trous dans le porte-monnaie. On va te dépanner.
- Je ne veux pas votre argent ! J'ai dit que je me débrouillerais seule !
- A croire que tu en es incapable !


Comme un bon stupéfix en plein face, Kim se tut. Incapable de répondre de manière sanglante comme elle l'aurait fait. Là, c'était trop dur à encaisser.

- Voilà 200 gallions. sortit-il une bourse de sa robe de sorcier. Et si le mois prochain tu es incapable de payer ton loyer, tu iras vivre avec ton frère.
- Papa, je... !
- TU IRAS VIVRE AVEC TON FRERE, C'EST COMPRIS !


Kim baissa les yeux et acquiesça d'un mouvement de tête.

- Bien. Bon sang, c'est pire que je ne le pensais ici... ajouta-t-il. Tu aurais été bien mieux chez les Alpha Alpha Alpha si tu veux mon avis. A ton âge, je n'aurais jamais osé poser mon pied ce ne serait même sur le trottoir d'en face cette fraternité.
- Je suis très bien ici.
- Si, elle est très bien ici, chéri. C'est le principale non ?
- Jules ! Ne me dis pas que tu es contente de voir comment en réalité est cet endroit ! Ne me dis pas que tu es contente que nos seule fille côtoie cet endroit tous les jours !
- Je t'en prie Zac. Nous ne sommes pas venus pour ça.
- Je suis très bien ici. J'ai mes amis.
- Bon. On a plus qu'à espérer que ton mystérieux petit ami ne se trouve pas ici. Ça serait déjà un bon point.


Il déposa les gallions dans les mains de Kimberlie et lança un dernier regard dédaigneux sur les lieux. Cela mit Kim plus au colère que jamais ! Elle attrapa le col du Gamma allongé raide défoncé sur le canapé et le souleva du mieux qu'elle pouvait le réveillant avec difficulté.

- Je vous présente Sylvius. C'est mon petit ami et j'en suis fière !
- Qu... Ah salut Kim... Ça gaze ?
demanda la loque du Potiron complètement à l'ouest.

Elle sentit que Zaccarias voulait hurler, péter une gueulante à en faire peur à ce pauvre Vénérable Potiron, mais il n'en fut rien. Il quitta les lieux sur le champs. De son côté, Jules s'approcha de sa file et lui déposa un baiser sur le front.

- Félicitation ma chérie. Ne t'inquiètes pas pour ton père. Je vais lui parler. Je suis très enchantée Sylvius. s'adressa-t-elle ensuite à l'intéressé qui se contenta de répondre un « Ouais, grave. » complètement hors contexte.

Heureusement, Mme McCormick avait déjà pris la sortie à ce moment là. Quant à Kim, elle s'écroula de nouveau sur le divan. Un problème s'était résolu de lui-même en fin de compte, mais elle avait encore défier son père par le mensonge, ce qui ne l'arrangeait pas.
De son côté, Slyvius se mit à ricaner :

- Papa et Maman Kim. Haha... Attendez...

Il se retourna d'un seul coup vers la métisse :

- Qu'est-ce que tu as dit à tes parents là ?

Kim sentit ses joues rougir et s'enfuit le visage dans ses mains en répétant « non, Non, non » sans interruption. Des fois, elle haïssait son impulsivité qui la poussait à faire mais aussi à raconter n'importe quoi.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le mensonge inclut le mensonge.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Spectral Park :: Fraternité ΓΦO-