Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1717

Situation Amoureuse : En couple.

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Jeu 5 Sep 2013 - 22:10

Entre vous et nous,

c'est une histoire de sous.

AVEC : Lucrécya, Drago, Ava
PRIVÉ / PUBLIC : Public
DATE : Lundi 16 Novembre


Drago courait à en perdre le souffle dans les Champs-Allons-y, tout en enfilant à la va-vite son uniforme de travail. Il bouscula quelques badauds qui se baladaient sur l'avenue, le cœur ouvert à l'inconnu et leur cria de déguerpir de son chemin. Il enjamba des cartons qui étaient empilés devant la boutique de San Sou Si, évita de justesse une sorcière juchée sur son balai et poursuivit sa course effrénée. Tout avait pourtant si bien commencé ce Lundi matin... ou pas.

***

FLASHBACK

Boutonnant sa chemise en sifflotant, Drago descendit les escaliers de son nouveau chez lui d'un pas guilleret. Il topa dans la main de Marcus qui se préparait une infâme mixture de sportif à base d'œufs crus et de protéine de dragon, tapota la tête du petit Rufus qui babilla des choses sans sens en rigolant, et lança un regard amusé à Rincevent, qui dormait la tête dans son bol de céréales et glougloutait de temps à autres.

Finalement, il s'assit à la table du petit déjeuner, se versa une tasse de thé et entreprit de lire la page Finances de la Gazette du sorcier. Le journal était comme à son habitude intact, à l'exception de la section Quidditch, qui était déjà toute chiffonnée et pleine de traces de confiture.

-Tiens, t'as eu un colis, Malefoy. annonça Flint, qui venait d'avaler son abominable breuvage d'une seule gorgée, en désignant un paquet sur la table. Un hibou a déposé ça ce matin.

-Je ne vois pas qui pourrait m'écrire. répondit Drago en portant à ses lèvres sa tasse. Ce doit encore être un tas de lettres de rappel du Doyen pour les frais d'inscription que je n'ai toujours pas honorés. Brûle-le.

-C'est que c'est tamponné "urgent" et tout... fit remarquer le PAF.

L'alpha leva les yeux au ciel  et saisit le colis :

-Ce sont des envois automatiques, probablement écrits à la chaîne par un gobelin. Je ne vois pas pourquoi j'y prêterai la moindre attention. Tu crois que le doyen s'intéresse à ce genre de choses ? Il ne sait probablement même pas que j'existe et il nous oubliera bien un jour, moi et ma dette.

Drago ouvrit le colis :

-Oh. fit-il, sans quitter son flegme.

-Alors c'est quoi ? demanda Marcus.

-Un doigt.

-QUOI ?!

-Hein ? Quoi ? Mon fléreur a mangé mon hippogriffe, professeur ! s'exclama Lucrécya avant de replonger aussi sec dans son sommeil de plomb.

Le blondinet tendit le paquet à Marcus et ce dernier cacha d'une main les yeux de son fils :

-Ah ouais, quand même. ricana-t-il.

-Je retire ce que j'ai dit précédemment. fit Drago, pas très rassuré. Je crois qu'il ne m'a pas oublié.

Il extirpa du colis une note constellée de taches rouges :

-"Mr Malefoy. Je suis las d'attendre de vos nouvelles. Si vous ne voulez pas recevoir d'autre doigts de votre meilleur ami, Vincent Crabbe, je vous serai gré de venir à 10 h me restituer la somme que vous me devez. Votre dévoué créancier, Docteur Magnus Magouille."

Drago jeta un coup d'œil à son ami :

-Je pourrai peut-être le laisser couper d'autres extrémités à Crabbe, le temps de  couvrir ma fuite hors du pays ?

-Pas sûr, mon gaillard... rétorqua Flint en désignant deux hommes de mains imposants qui venaient d'apparaître de part et d'autres du blondinet.

Drago se leva blanc comme un linge.

***

Dans le bureau du doyen, Sausurrus désignait du bout de sa baguette une présentation qu'il avait réalisée avec application :

-Mes recherches ont démontré qu'en plaçant ces petits plots oranges aussi pratiques qu'esthétiques autour du râteau de Mr Gazon, nous améliorerons sa visibilité et diminuerions le nombre de morts d'au moins 23% ! annonça-t-il, pas peu fier de sa trouvaille.

-Epatant ! Prodigieux ! s'exclama le bon docteur, qui avait étendu ses jambes sur son bureau.

Le professeur de langues se retourna, ému :

-Vous... vous aimez vraiment mon idée ?

-Bien sûr que non ! tempêta le doyen avant d'agiter sous les yeux de son souffre-douleur un journal remplies de photographies coquines. Regardez-moi ces poitrines ! Ne sont-elles pas fabuleuses ?!

Saussurus eut l'air déçu :

-Et pour les plots, Magnus ?

-Mpf. Combien coûtent-ils ? marmonna le Doyen sans quitter des yeux son loisir.

-Deux Gallions pièce.

-C'est une plaisanterie ?!

Quelqu'un toqua à la porte et quelques secondes plus tard, Miss Krapull pénétra dans le bureau, aussi distante et glaciale qu'à son habitude :

-Votre rendez-vous de 10 heures, Monsieur. fit-elle.

Le doyen, que l'heure matinale n'empêchait pas de se servir un verre de whisky,  fronça les sourcils :

-Quel rendez-vous ?

-Drago Malefoy, Monsieur.

-Qui ?

-L'étudiant qui n'a toujours pas payé ses droits d'inscription depuis septembre et à qui vous m'avez fait envoyer un index coupé ce matin.

-Ah oui ! Ça me revient maintenant ! se souvint brusquement Magouille en tapant dans ses mains. Au fait, comment va le pauvre malheureux à qui vous avez prélevé ce doigt ? Vous ne l'avez tout de même pas mangé de sang froid ?

Il s'esclaffa et poussa du coude Saussurus :

-De sang froid ! Vous comprenez, Hippolytain ? De sang froid ! Krapull est un reptile mangeur d'hommes, alors elle a...

-J'ai compris, Magnus... Très bonne boutade...

Le professeur de langues se mit à rire jaune, tout en transpirant abondamment du front et en lançant de petits coup d'œil inquiets à Nastasie Krapull. Cette dernière ne dit mot, mais considéra ses deux collègues hilares avec dépit.

-Allons, Nastasie, ne faites pas cette tête ! finit par dire le Bon Docteur avec emphase. Encore une petite semaine de punition, et vous la retrouverez votre baguette !

Sa secrétaire tourna les talons et fit signe à Drago d'entrer dans le bureau. Escorté des deux sbires du doyen, l'alpha fit quelques pas sur les lieux, non sans remarquer les milles courbettes pathétiques de Saussurus qui quittait les lieux à reculons. Une fois la porte fermée, Magnus saisit son verre et se versa une rasade d'alcool.

-Monsieur Malefoy. annonça-t-il sur un ton sarcastique.

Il fit signe aux deux colosses qui accompagnaient le blondinet et ces derniers assirent de force leur prisonnier sur une chaise.

-Ravi que vous soyez enfin venu me rendre visite. reprit le doyen en feignant la courtoisie. Mon petit cadeau vous a plu ? Non ?

Son regard devint brusquement noir :

-Tant mieux...

Il se pencha vers Drago :

-De toute ma carrière de doyen, je n'ai jamais vu d'attitude plus désinvolte et malhonnête que la vôtre, Monsieur Malefoy ! Vous êtes incontrôlable !

L'alpha déglutit :

-J'ai eu, comme qui dirait, des ennuis... commença-t-il.

Le poing de Magnus Magouille s'abattit sur son bureau, renversant son verre de whisky :

-Et vous allez en avoir d'autres, croyez-moi ! rugit le doyen.

-C'est que... je n'ai pas votre argent. fit Drago avant de rectifier vivement à la vue des yeux du directeur. Pas ENCORE votre argent. Mais je l'aurai bientôt !

-Et comment ? tonna son adversaire avec force.

Les mains des vigiles se resserrèrent sur les épaules du malheureux blondinet :

-J'ai trouvé un emploi ! s'écria-t-il.

Un brin d'inquiétude passa dans les yeux de l'alpha : à vrai dire, ces dernier temps, il n'avait pas vraiment été très assidu au McGonagall's. Il avait passé les deux dernières semaines à reprendre pied en cours de Sciences Sociales et n'avait tout simplement pas eu le courage de se rendre dans le troquet. Comment diable faisaient les pauvres ?!

-Et comment puis-je m'assurer que vous n'allez pas oublier à nouveau vos frais d'inscription ? demanda Magouille en détachant chaque mot.

Drago soutint tant bien que mal le regard du doyen :

-Vous connaissez la devise de ma famille : "Un Malefoy paye toujours ses dettes"... commença-t-il.

Il fut brusquement saisi d'un doute affreux :

-A moins que ce ne soit... "Nous aimons nous repaître de ceux qui voudraient nous soumettre" ? Ou peut-être bien "Un Malefoy vaut mieux que deux tu l'auras"...

Remarquant le manque de patience de son interlocuteur, le blondinet reprit avec un large sourire commercial :

-Je suis un homme d'honneur, Monsieur Magouille.  affirma-t-il à toute vitesse. Je n'aurai de cesse que lorsque je vous aurai remboursé, et avec les intérêts !

L'alpha regretta aussitôt ce qu'il venait de dire. Le silence retomba lourdement dans la pièce, alors que l'un des gardes faisait craquer ses phalanges. Contre toute attente, Magouille sourit :

-A la bonne heure, Monsieur Malefoy !

Il se leva et lui tendit la main :

-Vous m'avez convaincu ! Je vous laisse encore un peu de temps pour me rembourser en espèces sonnantes et trébuchantes vos frais d'inscription ainsi que des intérêts modiques de 56,7% !

Drago serra la main du doyen en déglutissant et se dernier l'escorta vers la sortie :

-Et bien, je ne vous retiens pas ! Je crois qu'il est grandement l'heure pour vous de rejoindre votre lieu de travail et de gagner dûment votre salaire ! A bientôt donc !

L'alpha sortit, les yeux dans le vague :

-Oui... à bientôt.

Il allait devoir gagner de l'argent. Et vite.
 
FIN DU FLASH-BACK

***

Déposant son hideux serre-tête sur ses cheveux ébouriffés, Drago enfonça d'un coup de pied la porte du McGonagall's :

-Allez, bande de véracrasses ! hurla-t-il sur un ton qui se voulait motivé, mais qui respirait à plein nez la peur et la panique. Ces Magic Cheese ne vont pas se faire sans rien et ces clients ne vont pas se servir tous seuls ! C'est l'heure de faire du chiffre, du chiffre et encore du chiffre !

Brusquement, l'alpha s'arrêta...et ouvrit des yeux surpris.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 216
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2134

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Dim 8 Sep 2013 - 3:10

- Majesté ! Faut que j'te raconte, man, faut que j'te raconte !

Myosotis, qui passait sans y penser le chiffon sur la même surface depuis une bonne demi-heure, releva la tête, et sourit à Ezzechiel. Ce dernier, les yeux exorbités et injectés de sang, la fixait sans pourtant la voir vraiment.

- Qu'est-ce qui se passe ? demanda la jeune femme, en chassant d'un mouvement de main l'épaisse fumée d'herbe magique qui accompagnait constamment son manager.

- On est dans la matrice, man ! s'exclama le rasta, particulièrement agité, en faisant de grands moulinets avec ses bras. La réalité est altérée ! Le gouvernement nous ment ! Ce qui semble être n'est pas ce qui est vraiment ! LA VERITE EST AILLEURS, MAN !

La fille-chlorophylle analysa ces infos, et soupira :

- Tu as encore trouvé ma cachette de ganja personnalisée dans mon casier, et t'as tout fumé d'un coup, c'est ça ?

Le métis ouvrit des yeux plus ronds encore :

- C'était ton casier ?! Et moi qui croyais que c'était un cadeau que m'avait déposé l'Oncle Bob pendant la nuit...

Le malheureux se mit à se gratter la tête en réfléchissant intensément... mais l'exercice devait être trop intense pour lui : aussi, il arrêta bien vite et se contenta d'osciller de droite à gauche, en chantonnant une vieille mélodie de reggae :

- ♫ Buffalo soldier, dreadlock rasta... ♪

- Pauvre vieux, commenta Bibi, qui était assise en tailleur sur le sommet du crâne de Myo et se tenait au serre-tête ridicule que cette dernière portait dans ses cheveux verts.

Myo haussa les épaules, et se remit à nettoyer le comptoir devant elle. Le frère de Malicia ne la dérangeait pas vraiment. Elle commençait à s'habituer à ses élucubrations, et à la déférence royale qu'elle semblait lui inspirer. En plus, au sein même de sa fraternité, elle avait des spécimens plus ou moins similaire.... Bon, c'est vrai, aucun n'était aussi atteint que le démonologue reconverti en responsable de fast-food...

- ♪ There was a buffalo soldier... in the heart of America... ♫

Ceci dit, Ezzy pouvait bien déblatérer ses idioties autant qu'il le voudrait, rien n'aurait pu atteindre le moral de Myosotis. Depuis deux semaines, elle se sentait libre ! Et mille fois plus vivante !

Déjà, il n'y avait plus de monstre griffu et écailleux qui en voulait à sa peau de semi-dryade ! Bon, c'est vrai, Miss Krapull était toujours la secrétaire de la fac. Et les dernières fois que Myo l'avait croisée, l'ex-monstre l'avait fusillé du regard, les dents serrées, les poings tremblants de rage, l'air de dire : « Je ne te pardonnerai jamais de m'avoir coincée dans ce corps d'humaine ! »... mais bon, elle finirait sans doute par oublier ! Après tout, si le docteur Magouille avait décidé de la garder au sein de son équipe, c'est qu'il devait avoir une excellente raison, Myo n'en doutait pas une seconde ! Magnus était un homme si intelligent, et si charismatique...

- ♪ Stolen from Africa, brought to America... ♫

Aaah, Magnus ! À la pensée du moustachu dont elle était éprise, Myo esquissa un sourire niais, les yeux rêveurs.  Elle l'avait toujours su : le doyen serait son premier. Non, pas son premier : son seul et unique ! Mais maintenant qu'elle était enfin prête à se donner à lui, le courage lui faisait défaut... Pourquoi il fallait qu'elle soit si gourde ?! Il suffisait qu'elle aille le voir ! Après tout elle lui plaisait, elle le savait : il ne l'aurait jamais embrassée, sinon !

Elle se mordit la lèvre inférieur, et se promit d'aller voir le doyen à la fin de son travail, histoire de lui soutirer un rendez-vous.

- ♫ Wo-yo-yo ! Wo-yo-yo-yo ! Wo-yo-yo-yo-yo-yo-yo-yo... ♪

Il faudrait aussi qu'elle arrive à voir comment allait Titus. Bizarrement, depuis qu'ils avaient frôlé la mort deux semaines plus tôt, son meilleur ami était introuvable. Le pauvre devait sans doute être surchargé de travail. Certains profs adoraient se passer les nerfs sur leurs pauvres étudiants en leur refilant des tonnes de devoirs supplémentaires !

- ♪ Wo-yo-yo ! WOYOYOYO ! WOOOOOYOYOYOYOOOOOOOOH ! ♫

Ezzechiel se réveilla soudain, et agita ses dreads multicolores, les yeux ronds comme des soucoupes :

- Oh ! Majesté ! Faut que j'te raconte, man, faut que j'te raconte !

- Oui ? fit Myosotis, en relevant à nouveau la tête.

- On est dans la matrice, man ! La réalité est altérée !

La jeune femme aux cheveux verts leva les yeux au ciel :

- Et le gouvernement nous ment, c'est ça ?

Le métis en resta bouche bée, les bras ballants :

- T'étais au courant ?! Wouah Majesté, t'es pas notre Majesté pour rien !

- J'arrive pas à croire que je suis sortie avec lui, maugréa Bibi, sur la tête verte de Myo.

L'étudiante s'apprêtait à répondre à sa poupée lorsque la porte d'entrée du restaurant s'ouvrit avec fracas. Drago Malefoy, débraillé et horriblement ébouriffé, se précipita à l'intérieur en criant :

- Allez, bande de véracrasses ! Ces Magic Cheese ne vont pas se faire sans rien et ces clients ne vont pas se servir tous seuls ! C'est l'heure de faire du chiffre, du chiffre et encore du chiffre !

Il stoppa net, et considéra les lieux, entièrement vide.

Il n'y avait pas le moindre client faisant la queue devant le large comptoir décoré de grands M dorés. Pas plus sur les innombrables tables rondes et inconfortables de la grande salle. Tout était vide. Et calme. Pour ne pas dire, trop calme, beaucoup trop calme. Un silence de plomb régnait sur le resto, contrastant avec l'habituel brouhaha. On aurait pu entendre un grinchebourdon voler.

Les seuls autres êtres humains présents étaient Myosotis, qui astiquait le bout de comptoir devant elle depuis si longtemps qu'il brillait de mille feux, et Ezzechiel, dont la tête dodelinait tant qu'elle donnait le mal de mer.

Le blondinet s'approcha d'eux, circonspect :

- Pourquoi diable n'y a-t-il que vous deux ici ?

Aussitôt, Malefoy se reçut un sachet de nuggets de poülhõpô congelés en pleine poire :

- Chuis là, moi aussi, patate ! gronda la voix rauque et constamment en colère de MacMalden, depuis la cuisine.

Drago s'essuya lentement le visage avec sa manche, et soupira longuement :

-Bien évidemment.

- Hey, mon mignon, t'as boutonné mardi avec mercredi, lança Bibi sur la tête de Myo, en désignant la chemise jaune canari du AAA.

Ce dernier fronça les sourcils, visiblement vexé de s'être pris une remarque pareille par une poupée de chiffons :

- Je le savais, c'était fait exprès, grommela-t-il, avant de se tourner et de se reboutonner avec autant de discrétion que possible.

- Ça fait longtemps qu'on ne t'avait pas vu, fit Myo, surprise. Pour être franche, je pensais que tu n'allais jamais revenir.

Le blond esquissa une grimace, et la jeune femme se demanda si c'était l'évocation du travail qui le dérangeait, ou simplement parler avec elle. Sans doute les deux.

- J'espérais moi-même ne plus jamais remettre les pieds dans ce troquet, finit-il par dire. Mais hélas, j'ai... disons, quelques soucis de trésorerie et j'ai pris du retard dans le règlement de mes frais de scolarité. Alors me revoilà.

- Oh, mais si tu as des problèmes pour payer tes frais de scolarité, tu devrais en parler à Magnus ! Heu, je veux dire, au docteur Magouille ! C'est un homme merveilleux, si dévoué à ses étudiants ! Je suis sûre qu'il se ferait un plaisir de t'aider !

Drago lui lança un regard noir lourd de sens, et ne daigna même pas lui répondre.

- Un jour, j'ai mangé un gâteau qui avait un goût bizarre, et je me suis réveillé deux semaines plus tard dans la cale d'un cargo moldu en partance pour le Sri Lanka, décréta soudain Ezzechiel, en arborant un sourire jusqu'aux oreilles.

Les deux autres lui jetèrent une œillade bizarre..

- Et sinon... Je n'ai pu m'empêcher de remarquer comme un vide, reprit l'Alpha. Alors dis-moi tout : où sont passés les clients ? Non pas que ça me dérange d'être payé à ne rien faire, mais...

La fille-chlorophylle se mordit la lèvre, un peu triste :

- T'es pas au courant ?

- Au courant de quoi ? soupira Drago, comme si cette conversation l'agaçait au plus haut point.

- Regarde ! s'écria de sa voix haut perché Bibi la poupée vaudou.

Elle sauta sur l'épaule de Malefoy, et le força à tourner la tête, lui désignant la baie vitrée.

Le blondinet fronça les sourcils : comment n'avait-il pas remarqué ça plus tôt ?!

Un grand édifice s'élevait en face d'eux. C'était visiblement un fast-food. Il n'était pas là deux semaines plus tôt, Drago en aurait mis la main de Crabbe à couper. Ce tout nouveau resto était en tout point semblable au McGo, à ceci près qu'il n'était pas jaune urine, mais rouge sang. Le sigle FQ surplombait la bâtisse.
Mais, le plus étonnant, était l'interminable queue d'étudiants qui patientait devant leur porte, l'air affamée.

- Le FlitQuick a ouvert depuis presque une semaine, et peu à peu, on a perdu tous nos clients, expliqua la française.

Drago hocha la tête :

- L'attrait de la nouveauté, je suppose ?

- Et du prix. Ils sont un poil moins chers que nous, apparemment, soupira Myosotis, attristée.

- Mais je suis sûre qu'on est meilleurs qu'eux ! s'énerva la poupée de cette dernière.

L'Alpha considéra la situation, puis croisa les bras :

- Soit. Ce n'est pas si mal, finalement. Je serais moins fatigué après mes horaires, voilà tout.

Ezzy leva un index :

- Wouah, man, j'ai complètement zappé de vous dire : je suis le prophète, man ! La grande Manitou du McGonagald's m'est apparu hier comme dans un rêve, sauf que c'était pas un rêve, c'était dans mon miroir à double sens ! Et elle m'a dit : « si on fait pas les chiffres prévus dans les deux jours, je ferme le McGo et vous irez tous pointer à l'AMPE ! » Ça veut dire quoi, à votre avis ?

Malefoy pensa au doigt qu'il avait reçu ce matin même, et blêmit. Myo elle, se passa la main sur la joue, paniquée :

- C'est pas possible ! Je dois garder ce job ! Comment je pourrais rembourser ma mère ?!

- Ne la rembourse pas, fit Bibi, plus terre à terre que sa maîtresse.

- Rembourser ta mère ?! Ce n'est rien face à mes problèmes ! Je ne veux perdre ni mes doigts ni aucun autre membre ! couina Drago, en pâlissant encore davantage.

Myosotis réfléchit un moment.

- Peut-être que si on postulait au FlitQuick... commença-t-elle.

- Impossible, Majesté ! s'exclama son supérieur hilare. J'ai déjà essayé, mais ils étaient trop boum boum badaboum et pas assez pow pow patapow ! Tu vois ?

- Heu... non.

- Alors je me rappelle plus tout ce qui s'est passé ce jour là, man, mais en tout cas ils m'ont dit qu'ils engageraient jamais au grand jamais aucun bon à rien qui aura déjà travaillé avec moi au McGo !

- Imbécile de beatnick, persifla Drago entre ses dents.

- Bon, on fait quoi alors ? demanda timidement Myosotis.

Le silence retomba entre les employés...






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1717

Situation Amoureuse : En couple.

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Jeu 12 Sep 2013 - 19:50

Le McGo désert demeura silencieux et la question de Myosotis résonna dans la salle vide. Au loin, le croassement macabre d'un corbeau acheva de rendre les lieux parfaitement lugubres. Un emballage défraîchi roula sur le sol dallé et voleta devant les employés sans qu'aucun ne prenne la peine de le ramasser. Et pourquoi l'auraient-ils fait ? L'établissement semblait bel et bien condamné, et ses occupants n'étaient d'ailleurs pas plus reluisants.

-Alors on ne va rien faire ? demanda Myosotis, un peu désemparée.

Ezzechiel leva ses bras au ciel, en signe d'impuissance :

-On peut rien faire, votre Majesté ! Ça serait de l'activité et ça empêcherait le boum boum badaboum boum badabadaboum badabadabadabadabada...

Le rastafari se mit à tambouriner le comptoir, en rigolant de temps à autres. Un joyeux vacarme pour lui. Une ennuyeuse torture pour autrui.

-Donc rien ? Rien du tout ? insista Myo.

-Non ! cracha MacMalden, en décapsulant une canette de Scroutt Cola.

Il rota bruyamment et s'essuya la bouche du revers de sa manche. La fille aux cheveux verts grimaça et se décala d'un pas sur le côté. Drago, quant à lui, se mit à taper du pied sur le sol, quelque peu énervé. Il ne pouvait donc même plus faire confiance aux rouages du capitalisme pour l'aider à éloigner le Bon Docteur et ses doigts crochus. Tout ceci était vraiment très désappointant.

-Boum boum badaboum boum... continuait sans répit Ezzechiel.

-Mais pourquoi ? fit Myosotis, en haussant la voix pour couvrir l'infernal solo de percussion de leur chef.

Drago jeta un coup d'œil mauvais à la Gamma. Celle-ci ressemblait encore plus à un buisson que d'habitude. Et en parfait végétal, elle restait inerte, à attendre des autres qu'ils la tirent de toutes les situations qui lui étaient pénibles.

-Parce que ça a l'air de te faire chier ! répliqua Angus.

Le PAF poussa un rire inquiétant, qui tenait d'ailleurs plus du grognement que du rire.

-Boum boum badaboum boum badabadaboum badabadabadabadabada !!!

Drago lorgna par la fenêtre la file d'étudiants affamés qui se pressaient autour du leur concurrent. Sur la façade, d'innombrables photographies de l'ex professeur Flitwick semblaient se moquer ouvertement de lui. Il n'allait quand même pas laisser ce nouveau fast-food se mettre en travers de son chemin ? L'alpha abattit brusquement son poing sur le comptoir du McGonagall's.

-Il suffit !

Tous se tournèrent vers lui et l'alpha plissa les yeux, vraisemblablement insatisfait.

-Sommes-nous une cohorte de pleutres ? siffla-t-il.

-Une co... quoi ? De.. hein ? fit MacMalden.

Drago pointa du doigt l'édifice rouge sang qui leur faisait face :

-Allons-nous laisser une vulgaire copie battre l'original ? Allons nous courber le dos sans faire face à la concurrence ? Allons nous laisser un nain mettre à bas tout ce en quoi l'on croit ?

-Non ! A bas les nains !  s'écria MacMalden, décidément bien simple à rallier à une cause.

-Boum boum badaboum boum badabadaboum ! lança Ezzechiel.

-Mais on croit à rien du tout... commença Myo.

-Bien sûr que si !  la coupa Drago, avec véhémence.

Il grimpa sur le comptoir :

-Nous croyons en l'argent ! Pourquoi sommes-nous ici ? Pour l'argent ! Pourquoi trimons nous du matin jusqu'au soir ? Pour l'argent ! L'argent est notre droit le plus fondamental et pour en avoir, nous sommes prêts à tout !

L'alpha abattit son poing dans sa main, sans se rendre compte que le serre-tête qui s'agitait sur son crâne mettait un peu à mal la crédibilité de ses propos.

Cela dit, cela ne sembla pas déranger tout le monde :

-Ouais ! lança MacMalden.

-Boum boum badaboum ! lança Ezzechiel, qui semblait n'avoir rien remarqué de l'esprit révolutionnaire qui emplissait son lieu de travail.

Drago leva un poing menaçant en l'air :

-Nous allons déclarer la guerre au Flitquick !

-Ouais !

-Boum boum boum !

-Nous allons découvrir leur point faible !

-Ouais !

-Badaboum ! BADABOUM !

-Nous allons l'exploiter !!

-Ouais !

-BOUM BADABOUM BADABOUM !!!

-Et s'il le faut, nous n'hésiterons pas à tuer !!! s'écria l'alpha, le regard noir.

-Ouais !!! beugla MacMalden.

-BOUM BADABOUM BADABOUM BOUM B...

-Oh, ferme-la donc, McGuire ! cracha Drago.

Le blondinet croisa les bras et se tourna vers la concurrence en plissant les yeux :

-Ce soir, les employés du Flitquick dîneront en enfer. annonça-t-il d'une voix pleine de menaces.

Un silence pesant suivit ces paroles assassines.

-C'est pas un peu... radical ? finit par dire Myo.

-Non ! trancha Mac Malden.

Il  s'approcha de Drago et fit craquer les os de son cou :

-Alors, par quoi on commence ?

Un des ressorts de la coiffe de l'alpha s'affaissa sur son nez et ce dernier leva doucement un sourcil sans quitter des yeux son objectif. Il n'en avait strictement aucune idée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 216
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2134

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Lun 16 Sep 2013 - 16:54

Myosotis et Drago étaient sortis au dehors du McGo, et, les bras croisés, fixaient devant eux la foule toujours plus nombreuse qui faisaient la queue devant le FlitQuick. A leurs pieds, Ezzechiel McGuire s'était installé en tailleur : il se servait de deux fonds de gobelets comme d'un tam-tam, au rythme duquel Bibi improvisait une danse tribale.

- Alors là, je suis pas sûre du tout, mais pas du tout... murmura la fille-chlorophylle, plutôt mal à l'aise.

- Je me doute que ton cerveau éteint par la surconsommation d'herbes magiques ne peut pas le concevoir, mais cela a fait ses preuves, affirma Malefoy, en se frottant le menton d'un air satisfait. Crois-moi, j'ai fréquenté beaucoup plus de brutes dépourvues de neurones que je ne l'aurais voulu, et leurs méthodes sont certes répréhensibles, mais diablement efficaces.

Myo releva sans rien dire l'insulte, puis se mordit la lèvre inférieure :

- Moui... je te crois sur parole, mais... s'il les plonge tous dans le coma, comment veux-tu qu'ils viennent dépenser de l'argent chez nous ?

Le regard du blondinet s'obscurcit. Il soupira lourdement, et finit par dire :

- ...Cela me coûte de l'admettre, mais tu n'as peut-être pas tord.

Il utilisa ses mains en porte-voix et cria :

- MACMALDEN ! HÉ HO MACMALDEN !

Le PAF, au beau milieu de la foule d'affamés du FlitQuick, était fort occupé. En effet, il était en train de baffer un pauvre Pi Omicron Pi, dont le visage ne ressemblait plus qu'à un amas de bosses et de bleus sanguinolents. Il ponctuait chacune de ses gifles par une exhortation à venir se sustenter dans le fast-food d'en face :

- Viens bouffer au McGo ! *BLAM* Viens bouffer au McGo ! *BLAM* Viens bouffer au McGo ! *BLAM* Viens bouffer au McGo ! *BLAM* Viens bouffer au McGo !

- MACMALDEN ! reprit Malefoy. LAISSE-LEUR TOUT JUSTE ASSEZ DE CONSCIENCE POUR QU'ILS PUISSENT TOUT DE MÊME SE MOUVOIR JUSQU'A NOS CAISSES ENREGISTREUSES !

Le chef des PAF se tourna vers son collègue, et grimaça d'incompréhension :

- Keuwah ?

Le blondinet leva les yeux au ciel, contrarié par tant de bêtise :

- TOI PAS ASSOMMER !

- Ah ouais !

MacMalden lâcha sa victime à terre, non sans ricaner grassement. Le malheureux se mit à ramper sur le sol en laissant derrière lui une traînée de sang, tandis que la brute épaisse s'en prenait au gars juste derrière lui dans la queue :

- Viens bouffer au McGo ! *BLAM* Viens bouffer au McGo ! *BLAM* Viens bouffer au McGo ! *BLAM* Viens bouffer au McGo ! *BLAM* Viens bouffer au McGo !

Myo grimaça : comme bon nombre de membres de sa fraternité, elle n'était pas adepte de la violence gratuite. A la réflexion, c'était sûrement la raison pour laquelle ses brutes de PAF pouvaient pas pifrer les Gammas, et vice et versa. Mais elle n'avait pas encore trouvé d'idées plus pacifiques pour garder son emploi, et grâce à son compte en banque plus que vide et à sa mère revancharde, elle devait le garder coûte que coûte, ce job ! Aussi se contentait-elle de regarder le carnage, tout en le réprouvant silencieusement.

Un énième client potentiel tomba à terre en gémissant, alors que MacMalden partait dans un  grotesque rire gras et rauque, ses poings ensanglantés posés fièrement sur ses hanches.

- J'aurais préféré une méthode plus... morale, fit finalement la française, ennuyée.

Drago haussa les épaules, visiblement pas plus gêné que ça :

- La morale est surtout une question de point de vue.

La jeune femme aux cheveux verts leva un sourcil interrogateur, et l'Alpha secoua la tête en soupirant, comme s'il était agacé par avance de devoir s'expliquer :

- Était-ce moral de la part du fast-food de Flitwick de venir s'installer JUSTE EN FACE de nous ?

- Non, c'est sûr, mais...

- Était-ce moral d'en profiter pour nos voler l'intégralité de nos clients ? Était-ce moral de venir nous voler nos emplois ?

- Heu, vu comme ça, je dirais non, mais je...

- Alors arrête donc de me rabattre les oreilles avec tes principes de fumeurs de ganja communistes ! siffla le blondinet.

Myo préféra se taire. Elle appréciait de moins en moins la compagnie du AAA, qui lui donnait une furieuse envie de courir au Potiron histoire de faire un câlin à ses potes Gammas . Ses potes étaient tous cools, sympas, compréhensifs, tolérants. L'archi-contraire de Malefoy, en somme.

Ce dernier fit un mouvement de menton vers Angus, qui laissait dans la foule un sillage rouge du sang de ses victimes martyrisées.

- Regarde-le donc ! décréta-t-il d'un air suffisant. C'est une machine de guerre, et il m'obéit au doigt et à l'oeil ! Qui à présent pourra arrêter l'alliance de ses muscles et de mon cerveau ?

Aussitôt, un éclair bleu s'abattit sur  MacMalden, et la brute épaisse se figea dans une posture des plus agressives, pétrifié. Sa victime du moment en profita pour détaler, les bras levés, en hurlant à plein poumons.

- Ben, elle, répliqua Myo, en désignant la Zeta qui venait de lancer le Petrificus Totalis.

Drago lança un regard haineux à la jeune femme aux cheveux verts.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 147
avatar
Ava Gold

Messages : 2716

Double Compte : Patricia Shellstrop
Sorts Connus : Amplificatum / Repulso,
Calmos Pacificatum,
Recurvite,
Bombarda,
Inflammarae,
Incendio,
Flambio

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Potion Tue-loup,
Essence de dictame (x5),
Philtre de Requinquance (x5)
Amulette anti-flammes
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Lun 16 Sep 2013 - 20:31

Après de longues heures de cours -et de retenue- Ava avait faim. Très faim. Comme souvent, elle s'était dirigée vers la rue commerçante du campus où se trouvait le McGo. Avec tout ce qu'elle devait à l'université pour rembourser les réparations du dispensaire, elle n'avait pas les moyens de se payer les plus grands repas gastronomiques.
Elle crut halluciner lorsqu'elle arriva au niveau du restaurant et qu'elle vit l'immense queue. Certes, elle n'allait pas dans le McGo mais la jeune fille allait être obligée de passer au travers de la foule pour arriver en face.

- Viens bouffer au McGo ! *BLAM* Viens bouffer au McGo ! *BLAM* Viens bouffer au McGo ! *BLAM* Viens bouffer au McGo ! *BLAM* Viens bouffer au McGo !

Elle haussa un sourcil en entendant cette voix masculine, assez gauche et dénué de toute cervelle apparente. Il y avait largement mieux pour attirer les clients ! Du moins... La violence n'était pas la meilleure solution. Cependant, venant d'un PAF, ce n'était pas non plus la chose la plus surprenante du monde.

Ava avancait tout doucement, bousculant les gens lorsqu'elle parvint à observer le garçon. Il tenait fermement une fille, plus petite que lui et toute menue. Elle semblait terrifiée par le gros balourd qui lui sautait littéralement dessus afin de la convaincre.
Ava sortit sa baguette rapidement et quelques seconde après, un éclair jaillit du bout de bois.

- Petrificus totalus !

Le garçon se figea dans une pose assez terrifiante tandis que la fille datalait à toute vitesse, criant à plein poumons. Ava rangea sa baguette et passa sa main dans ses cheveux. En ignorant les regards posés sur elle, elle s'avanca parmi la foule pour arriver enfin au McGo. Le blond la regardait de haut. Elle haussa un sourcil.

- C'est possible de manger ici où vous comptez sur votre copain pour vous faire de la pub ?

La Gamma aux cheveux verts fut la première à réagir.

- Oui ! Oui bien sûr ! Bienvenue au McGo !

Ava sourit doucement et entra à sa suite. Le restaurant était totalement vide, à l'exception des employés. Elle ouvrit de grands yeux.

- C'est bien vide ici !
- M'en parle pas... Tout ça à cause du FlitQuick d'en face...
- Ah c'était donc ça ce troupeau !

Les jeunes filles avancèrent jusqu'au comptoir. Ava regarda le menu un instant.

- Sers moi ce que tu veux. Mais rien de trop sucré. Je tiens à pouvoir dormir en cours cet après midi !

Elle sortit de quoi payer et alla s'installer à une table, sortant de quoi travailler. Au moins, c'était calme. Elle pourrait travailler sur ses potions sans crainte d'être dérangée. Depuis l'incident du dispensaire, elle faisait vraiment attention à ne pas faire de bétises. Une fois lui avait suffit.

Elle releva la tête quand un garçon lui parut familier. Elle réfléchit un instant avant de pouffer légèrement dans son coin. Pour cause. Il ressemblait autant à Malicia qu'à Acchab McGuire. Elle se souvenait encore de l'immense interrogatoire auquel elle avait eu droit au sujet d'Om, par le père médicomage de la Zeta. Elle sourit toute seule avant de retourner à ses réflexions magiques.

Ava sentait le regard désagréable du blong sur elle. Surement un AAA. Son visage ne lui était pas inconnu. Sans doute l'avait elle déjà croisé auparavant. Il semblait lui en vouloir d'avoir pétrifié le PAF censé leur apporter de la clientèle.





Mes RPs du Moment !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ86cg


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1717

Situation Amoureuse : En couple.

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Sam 21 Sep 2013 - 9:28

Drago jetait des regards noirs à la seule et unique cliente du restaurant. Il avait oublié à quel point il détestait les clients. Et il avait également oublié à quel point il détestait les Zeta Delta Nu, cette cohorte de nazis en jupons qui se prétendaient investies d'une mission sacrée et se pensaient mieux que les hommes. Ce qu'à l'évidence, elles n'étaient pas : pourquoi sinon essaieraient-elles de convaincre le reste du monde qu'elles l'étaient ?

Le blondinet n'aimait pas qu'on le prenne de haut. C'était d'ordinaire son droit le plus fondamental en tant qu'héritier de la grande famille des Malefoy de mépriser son prochain. Mais il n'avait plus de famille. Ni d'argent d'ailleurs. Pour l'heure donc, il allait devoir composer avec la présence de la nouvelle venue, si exaspérante soit-elle. Il avait par ailleurs d'autres problèmes.

Alors que Myo s'empressait de servir Ava, tentant d'obtenir d'Ezzechiel qu'il prépare un repas, le regard de Drago se porta à nouveau sur la concurrence. Le Flitquick ne désemplissait toujours pas.

Myo se planta devant lui :

-Drago, tu veux bien faire  un menu Happy Metamorph avec frites et Wizz Cola ? demanda-t-elle de sa voix niaiseuse.

L'alpha leva les yeux au ciel :

-Je ne pense pas non.

-Allez... s'il-te-plaît ! Ava est notre seule cliente ! geignit la Gamma. Ça sera toujours ça de pris.

Le regard bleu acier de Drago s'obscurcit alors que ce dernier soupirait, bras croisés.

-Fort bien. lâcha-t-il.

Il tourna les talons et partit en cuisine. Le buisson la suivit :

-C'est vraiment gentil, merci !

-Non, ça ne l'est pas. rétorqua le blondinet de sa voix traînante en se mettant au travail.

-Mais si, c'est gentil ! insista Myo en souriant. Pas aussi gentil que Magnus, mais quand même...

Drago se retourna et toisa la fille :

-Je vois que tu sembles bien partie pour me suivre partout où je vais, alors je vais essayer de parler ton langage : "lâche-moi donc la grappe, Grandiflore. Je n'ai strictement aucune envie de faire ami-ami avec une patate doublée d'une bonne poire, qui n'a qu'un pois chiche dans la tête  et qui rabat sans cesse les oreilles de son entourage avec son cœur d'artichaut". siffla-t-il d'une traite. Maintenant, si tu veux bien m'excuser...

La Gamma fronça les sourcils. Finalement, elle reprit la parole :

-Pas trop de gras et surtout pas trop de sucre dans le menu d'Ava, s'il-te-plaît. Des frites allégées et du Wizz Cola Light. lâcha-t-elle.

Elle repartit au comptoir. Drago jeta un coup d'œil à la zêta qui lisait un manuel de potions en levant de temps à autres la tête pour guetter sa commande. Il eut un petit sourire en coin en regardant ses ingrédients :

-Pas trop de sucre ni de gras ? Mais certainement.

Il saisit un gigantesque bidon d'huile.

Quelques minutes, il déposa devant les yeux d'Ava un plateau chargé de victuailles :

-Un Menu Happy Metamorph allégé avec des frites allégées et du Wizz Cola allégé. Et bon appétit chez McGo, bien sûr. annonça-t-il, pas peu fier.

La zêta grimaça en regardant son repas  :

-Mes frites baignent dans l'huile et mon burger a l'air d'avoir été frit plusieurs fois. Et mon gobelet aussi. se plaignit-t-elle.

-Ah ? répondit Drago, totalement désintéressé, en regardant le FlitQuick. Pas remarqué.

-Hey ! Mais c'est pas des grains de sésame sur mon burger, c'est des grains de sucre !

-Pour toutes remarques et suggestions d'améliorations, n'hésitez pas à parler à nos hôtesses en caisse. récita l'alpha nonchalamment en désignant Myo.

Alors qu'Ava se levait, bien décidée, à en découdre avec la Gamma, le blondinet s'éloigna et se posta près d'une vitre pour examiner à nouveau la concurrence. Hormis ses couleurs criardes, le Flitquick ne semblait en rien différent de celui où il travaillait. Il devait en avoir le cœur net. Mais il faudrait pour cela user de ruse et de discrétion...

Il jeta un coup d'œil à ses camarades. C'était un travail qui nécessitait du doigté. Et il ne sentait pas en Ezzechiel McGuire la fibre d'un agent double froid et implacable. Avec ses dreads poisseuses et colorées, et son rire imbécile et incontrôlable, il était bien trop repérable. De même pour Myosotis. Ce buisson sans cervelle se ferait repérer à la seconde où elle entrerait dans le fast-food. MacMalden quant à lui était hors jeu. Quel dommage. Il aurait pu ôter sur-le-champ l'enchantement qu'on lui avait envoyé. Mais il fallait bien avouer que, figé comme cela au milieu de la foule des affamés, le colosse faisait malgré tout encore son office, au vu du regard terrifié que lui lançaient certains clients. Enfin, cela ne lui disait toujours pas quoi faire. Ni qui exploiter pour le faire.

Il leva les yeux au ciel.

-Il faut tout faire par soi-même ici... soupira-t-il, le regard blasé.

***
Quelques minutes plus tard...

Un étrange individu entra dans le Flitquick bondé, la tête haute.  Il portait une large cape noire, qui le couvrait des pieds à la tête, et avait le regard dédaigneux et acéré du spécialiste qui voit des défauts en toutes choses. L'individu avait également une moustache. Du moins c'est ce qu'il  voulait faire croire, puisque l'appendice était dessiné à la va-vite sur son index, qu'il avait judicieusement placé sous son nez.

L'intriguant nouveau venu se mit à détailler l'endroit avec méticulosité, lâchant de temps à autres des "Mmmh", des "Je vois..." et des "Oh oh !" savamment calculés, plantant sa baguette dans les burgers des clients attablés et notant des choses dans un minuscule calepin.

Le manège ne manqua pas de faire effet.

-Puis-je vous aider Monsieur ? demanda une serveuse.

Drago, car c'était bien lui, se retourna :

-Oui en effet...

-Drago, c'est toi ?

L'alpha eut brusquement l'air affolé : l'hôtesse n'était autre que Pansy Parkinson, l'une de ses anciennes conquêtes les plus acharnées.

-Bien sûr que non, ce n'est pas Drago, qui qu'il soit, vous ne voyez pas que j'ai une moustache ?! trancha-t-il avec rapidité.

-Ah oui... ? hésita la zeta.

-Veuillez m'excuser. la coupa l'alpha.

Il tira de sa poche un chocolat Cépamoi et le goba tout rond, manquant de faire tomber la perruque de mauvaise facture qu'il portait sur la tête. Il se redressa :

-Crénom d'un balai ! Où en étions-nous ? reprit-t-il avec une voix éraillée.

Une goutte de sueur perla à son front : le bonbon venait de lui donner la voix de sa pire ennemie, Lucrécya Rincevent.  Dieu merci, cette voix n'avait rien de bien féminin. Elle ferait l'affaire.

-Je demandais si je pouvais vous aider. répondit Pansy. Vous êtes ?
Drago lui tendit la main :

-Gaspard Savoureux ! Critique Gastronomique !

La serveuse lui serra la main, impressionnée :

-Oh mon dieu ! Un critique ? Vous venez noter le restaurant ?

-Exactement ! s'exclama l'alpha déguisé assez fort pour que tous l'entendent. J'ai eu vent de votre ouverture récente, et il ne sera pas dit que Gaspard Savoureux n'essayera pas toutes les nouveautés culinaires de ce pays ! Amenez moi votre meilleur plat ! Et je vous préviens, je suis particulièrement exigeant et j'ai le pouvoir de fermer ce restaurant aujourd'hui même s'il le faut ! Veillez à ne pas me décevoir !

Devant la foule qui le regardait avec déférence, l'alpha eut un rire qui se voulait éclatant. Hélas, avec les cordes vocales de Rincevent cela ressemblait à sorte de croassement de corbeau étranglé.

Alors que Pansy tournait les talons, paniquée, Drago s'assit à une table et continua d'inspecter les lieux. Le sort en était jeté. Maintenant que tous croyaient en sa supercherie, il allait jeter l'opprobre sur ce satané Flitquick en piquant le plus gros scandale possible. Quoique Pansy lui amène, il serait mécontent, et le crierait haut et fort. Se fiant à son discernement, les clients du Flitquick n'auraient plus qu'à se rabattre sur le McGonagall's et il récolterait en un rien de temps la somme qu'il devait au doyen.  Il n'allait pas les rater, foi de Gaspard Savoureux !

Pansy revint en un temps record et déposa devant lui un hamburger toasté :

-Voici notre spécialité, Monsieur Savoureux : le Flitquick'n'toast.

-J'ai failli attendre ! pesta Drago avec mauvaise foi. Cela commence mal.

Alors que la foule faisait un cercle autour de lui, l'alpha jaugea son repas d'un œil expert : comment diable les cuisiniers du restaurant parvenaient à faire le même sandwich que celui qui était exposé en photo sur les vitrines ? Au McGo, les burgers ressemblaient toujours aux jumeaux maléfiques de leurs photos de présentation. Il n'avaient donc aucun respect pour la publicité mensongère ?!

Le blondinet renifla le met et un délicieux fumet parvint à ses narines.

-La couleur n'engage pas et l'odeur intrigue. mentit-il, plein de mauvaise foi.

Il tira de sa cape un couteau et une fourchette et se trancha une petite part de burger qu'il porta à ses lèvres... Tous retinrent leur respiration.

Brusquement, Drago ouvrit des yeux stupéfaits et ses pupilles se dilatèrent :

-CRÉNOM D'UN BALAI MAIS C'EST SUCCULENT !!! beugla-t-il.

L'alpha n'en croyait pas ses papilles ! Une explosion de saveurs venait d'envahir sa bouche ! Le pain de mie était croquant à souhait et moelleux à la fois, la viande cuite à la perfection, fondait en bouche ! La salade craquante et les tomates fraîches étaient un enchantement ! Et le fromage ! Le fromage ! Fondant, parfumé, divin ! Un régal !

-Je n'ai jamais goûté quelque chose de pareil ! s'exclama Drago en saisissant à pleines mains son sandwich et en mordant férocement dedans. C'est exquis, c'est divin !

L'alpha avait l'impression que pendant un bref instant, il avait surfé sur les vagues de la félicité, volé dans des champs printaniers tel un papillon tout juste sorti de son cocon ! C'était tout bonnement impensable ! Une larme pointa à son œil alors qu'il portait une serviette à sa bouche pour se tapoter les commissures des lèvres :

-C'est absolument... SAVOUREUX !

L'audience applaudit à tout rompre.

-Alors, vous n'allez pas nous faire fermer boutique ? s'emballa Pansy avec un large sourire.

Drago saisit les mains de Pansy :

-Vous ? Fermer ? Vous voulez rire ! Vous êtes l'honneur de la profession !

Alors qu'il secouait les mains de la serveuse, cette dernière eut l'air surpris :

-Tiens vous n'avez plus votre moustache ?

L'alpha se reprit brusquement et plaqua son index sous son nez :

-Mais quelle idée ! Je...je dois y aller !

Il quitta précipitamment les lieux et se précipita dans le McGonagall. Il déchanta aussitôt et serra le poing, la mine assombrie :

-Bien joué, satané Flitquick. Tu as peut-être gagné cette bataille, mais tu n'as pas encore gagné la guerre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 216
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2134

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Dim 22 Sep 2013 - 1:41

Myo tordit la bouche devant le plateau que lui avait ramené Ava. Cette dernière le fixait méchamment, et avec raison : le sandwich était littéralement bourré de sucre. De véritables petits carrés de sucre débordait du pain, lui même saupoudré de sucre. Il y avait plus de sucre en poudre que de soda dans le gobelet suintant de graisse du Wizz Cola. Quant aux frites, elles étaient littéralement détrempées d'huile végétale de mauvaise qualité.

- Non mais c'est pas vrai, qu'est-ce qu'il a foutu, le blond ?! s'exclama Bibi.

La Zeta sursauta : elle ne s'attendait à l'évidence pas à ce que la poupée posée sur le crâne de la jeune femme aux cheveux verts parle, ni qu'elle le fasse avec une voix aussi criarde et aiguë.

- Je... je suis désolée, bafouilla quant à elle l'équipière à la chevelure verte. Drago a du... heu... se tromper ! Oui, c'est ça : il a du confondre ''pas trop sucré'' et... et... ''trop sucré''... ?

Myosotis n'avait pas l'air très convaincue, et Ava n'était pas dupe :

- Mmh... mouais. Si tu le dis.

- Attends, je vais te trouver quelqu'un pour te refaire ton repas, soupira Bibi.

La poupée sauta sur le comptoir, et courut sur ses petites jambes vers Ezzechiel McGuire. Ce dernier, installé en tailleur au beau milieu de la salle, avait enlevé sa chemise et l'avait roulée en bandeau qu'il portait autour de ses dreadlocks colorées. Torse nu, le corps recouvert de symboles occultes dessinés en ketchup, il psalmodiait des incantations bizarres en levant les bras au plafond.

- Qu'est-ce qu'il fait, ton gérant ? demanda Ava, qui avait suivi du regard le déplacement de la poupée de chiffons.

- Je crois qu'il essaye d'invoquer Cthulhu le Démon de la Destruction afin qu'il détruise nos rivaux, expliqua Myo d'une toute petite voix.

- Tu plaisantes, là ?

- Heu... non. Mais de toutes façons, il est trop défoncé pour réussir : il a même oublié de rajouter du sang humain dans ses glyphes ! Ah ah...

Myo eut un petit rire forcé.

- Ah-ah... répéta la jeune Gold, sans y croire.

Elle regarda d'un air inquiet le métis qui, les yeux révulsés, barbouillait ses joues de ketchup.
La petite poupée vaudou lui chuchota alors quelque chose à l'oreille, et Ezzechiel se leva lentement, comme si de rien était, et se dirigea d'un pas nonchalant vers les cuisines, tout en se grattant les fesses.

Ava fit quelques pas en arrière, et grimaça :

- Tu sais quoi ? Je crois que finalement je vais annuler ma commande, et aller manger chez FlitQui...

- NON, PITIE !

Myo baissa de grands yeux humides vers la Zeta :

- Pitié ! Reste ! Tu es notre seule cliente de la journée !

- Mais...

- Si tu pars on aura tout perdu !

- Je...

- Si FlitQuick continue de nous piquer nos clients, on court à la faillite ! On va devoir mettre la clé sous la porte ! Et on se retrouvera au chômage ! Au chômage !

Se penchant au dessus du comptoir, la fille-chlorophylle prit les mains de l'étudiante en Magie Expérimentale dans ses mains, et la regarda droit dans les yeux, larmoyante, la lèvre inférieure tremblante.

- Heu... fit Ava, hésitante, en se dégageant de l'emprise de la Gamma.

Un plateau plein de victuailles s'abattit devant elle, et une voix mollassonne s'éleva :

- Voilà, man, je t'ai fait un poum poum poum burger... J'y ai mis toute mon âme, man...

Myo se retourna vivement, et dévisagea son manager, légèrement inquiète :

- Rassure-moi, Ezzy, quand tu dis ''j'y ai mis toute mon âme''... Tu parles pas littéralement, hein ?

Le démonologue fut brièvement secoué par un gloussement, qui le parcourut comme une décharge électrique. Puis il stoppa net, et se pencha, ses yeux globuleux perdus dans le vide :

- Évidemment que non, Majesté, j'y ai pas vraiment mis mon âme !...enfin... pas mon âme à moi, disons...

Ava loucha sur le sandwich, et elle sentit ses cheveux se dresser : le Big Minerva avait certes moins mauvaise mine que sa version sucrée de toute à l'heure, mais il s'en dégageait pas moins une impression des plus malsaines et maléfique. Une ombre noire translucide s'enroula soudain autour en poussant une plainte désincarnée terrible, suivie par une deuxième, puis une troisième, qui disparurent toutes aussi vite qu'elles étaient venues.

La jeune femme châtain releva la tête vers Myo :

- Si je t'aide à récupérer tes clients, tu me promets que je n'aurais pas à manger ça ?

Myosotis ne put s'empêcher de sourire :

- Tu vas vraiment nous aider ?!

- S'il le faut...

La porte d'entrée claqua violemment, et l'employée McGo leva la tête, espérant qu'il s'agisse d'un client. Mais hélas non : c'était en fait Drago Malefoy, qui venait d'entrer en fulminant. Étrangement, il portait une cape noire informe, ainsi qu'une perruque ridicule mal vissée sur le sommet du crâne.


- Drago ? Ça va ? s'enquit gentiment la jeune femme à la chevelure verte.

- A ton avis ? persifla-t-il d'une voix incroyablement féminine et éraillée, en fusillant sa collègue du regard.

Il se drapa dans sa cape et partit maugréer dans son coin, pestant sur imbécillité des Gamma en général, et de cette idiote à moitié plante verte en particulier.

- Tu veux que je lui vole une mèche de cheveux ? proposa Bibi, en se réinstallant sur l'épaule de sa maîtresse. Une ou deux aiguilles bien placées sur moi, et ça lui rabattra son caquet !

Myo joua avec l'idée un moment. Mais non, elle ne pouvait pas faire ça, ce n'était pas son genre. Mais s'il y avait une exception à faire un jour... ce serait sans aucun doute pour lui.

-Ça ira, Bibi, merci.

Elle se tourna à nouveau vers Ava, et demanda :

-Alors ? Une idée pour combattre le FlitQuick ?






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie (Psychémage)
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 934

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Dim 22 Sep 2013 - 13:10

:arrow: toute la troupe vient d'ici !

Titus, Kimberlie et Malicia marchaient en direction du McGo, l'air sombre. Derrière eux, Zelda se baladait en gambadant, un sourire jusqu'aux oreilles.

-Il faut qu'on récupère ce souvenir, grogna le yankee. Sans lui, on ne saura jamais ce qui s'est passé, et Myo risque d'être sous l'emprise de cette vieille baderne libidineuse toute sa vie...

-...Je prendrais bien un Happy Metamorph, chantonna la Pi Omicron.

-Si tu me l'avais dit avant, on aurait eu plus de temps, grommela Kimberlie, sur un ton de reproche, en fixant son parrain.

-...Ou un Big Minerva.... poursuivit la demi-Griselda.

-Et sinon, on fait comment ? Je doute qu'elle nous le donne de bonne grâce... Si on lui explique pourquoi on le veut, elle risque de mal le prendre, intervint Malicia, avant d'arracher avec les dents la tête d'un ourson en nougatine Miamiam qu'elle avait trouvé sur une table, dans le Potiron des Gammas.

-...Avec des frites noyées sous le ketchouille....

-J'en sais foutrement rien, soupira le cowboy. Faudrait trouver une excuse bidon mais qui tienne la route, pour expliquer qu'on veuille ce souvenir là et pas un autre...

-...Et un croque McGo ! Mais sans la sauce dégeu, là.

-Déjà, on a une pensine, c'est déjà ça... fit Kim en baissant les yeux sur la coupe ciselée qu'elle tenait dans les mains. J'essaye de voir les bons côtés...

-...Je me demande si j'aurais une surprise dans mon Happy Metamorph !

-Quand j'étais en Excellence, j'ai entendu parler d'un sort pour s'introduire directement dans la mémoire d'autrui, tenta la Zeta. Mais c'est terriblement brutal, et il faut fouiller longtemps pour trouver ce qu'on cherche. Et pis paye ta violation d'intimité...

-...La dernière fois j'ai eu un scrutoscope en plastique dedans ! Mais Gri a joué avec toute la nuit et le lendemain il marchait plus ! s'exclama Zelda. Dingue, non ?

Les trois autres stoppèrent enfin, et se tournèrent vers elle, désolés.

-Tu te rend compte de la gravité de la situation ? soupira Kim, devant le manque d'intérêt de sa colocataire. Et puis je te rappelle que c'est toi qui voulais venir avec nous !

La garçonne haussa les épaules :

-Oh, c'est bon, y'a pas mort d'homme ! Si on y arrive, elle sera enfin libre, et sinon, elle aura plein de bébés moustachus ! C'est pas siiii grave !

Sous les regards blasés de ses camarades, elle poussa les portes du fast-food, et se dirigea d'un pas décidé vers le comptoir, où se tenaient déjà Myosotis et Ava.

-Eh ben, y'a pas foule, commenta-t-elle.

La jeune fille verte aperçut le groupe, et son sourire s'élargit :

-Oh ! Mes amis ! Vous êtes venus manger chez nous ?

-Eh bien... commença Kim.

-Comment dire... poursuivit Titus.

-Pas vraiment... avoua Mali, en jetant néanmoins quelques petits coups d’œil aux affiches de burgers.

-Oh.

Myosotis sembla déçue.

Les trois enquêteurs en herbe regardèrent autour d'eux, gênés. C'était délicat. Il fallait qu'ils trouvent un moyen subtil pour justifier leur demande de souvenir. Et ce, sans jamais dévoiler à leur amie qu'elle était la victime d'un philtre d'amour depuis un an. Ils s'étaient tous décidé, d'un accord tacite, à ne rien dévoiler de trop choquant à Myosotis.

Tous ? Pas tout à fait : car Zelda, sans aucune gêne, s'accouda sur le comptoir devant elle, et déclara en rigolant à moitié :

-En fait Chlorofille, on a besoin d'un souvenir à toi pour savoir quel est le sortilège exact qui te grille les neurones depuis plus d'un an ! Tu sais : le sort d'amour à cause duquel tu es raide dingue de l'autre mocheté de doyen ! Marrant, non ?

Myo ouvrit des yeux plus ronds que jamais :

-QUOI ?!



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 216
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2134

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Mer 25 Sep 2013 - 14:41

La jeune femme aux cheveux verts resta quelques secondes bouche bée devant une Zelda sans gêne, qui gloussait de rire, à moitié affalée sur le comptoir du McGonagald's.

- Quoi ? Qu'est-ce que t'as dit ? articula-t-elle.

Myo se considérait comme une personne très gentille, et elle ne s'énervait quasiment jamais. Elle était d'une patience infinie avec les imbéciles, les méchants, ou les dinguos, ou ceux qui, comme Griselda, semblaient cumuler toutes ces tares à la fois. Mais là, et sans qu'elle ne puisse vraiment comprendre pourquoi, elle sentit une vague de colère monter en elle. En deux enjambées, elle fit le tour du comptoir, histoire de faire face à la Pi Omicron Pi.

Cette dernière, qui curait son oreille avec son petit doigt, ne se laissa pas démonter :

- Bah il est temps que tu le saches, Grande Asperge Verte ! décréta-t-elle. T'es sous un sort ! Depuis l'an dernier, un jour où t'as bu un jus de carottes ou je sais pas quoi, c'est pour ça qu'on a besoin de ton souvenir de ce jour là !

- Un sort ? articula Myo, complètement perdue.

L'irlandaise se tourna vers les trois qui l'accompagnaient, et qui suivaient la scène, mortifiés :

- Ouh là, elle est pas très rapide à la détente, votre copine, non ?

Elle se tourna à nouveau vers la Gamma, et prononça en détachant bien chaque syllabe, comme si elle parlait à un enfant un peu idiot :

- Toi ! Être sous l'effet d'un sort ! C'est pour ça toi amoureuse doyen ! Maintenant donne-nous le souvenir qu'on est venu chercher, et après je prendrai un menu Happy Metamorph, mais avec un jouet qui marche, cette fois !

La colère submergea totalement Myosotis, qui serra ses poings en tremblant. Bizarrement, ce qui la mettait hors d'elle, ce n'était pas la façon familière et méprisante avec laquelle lui parlait la POP. Non, le problème, c'était ce qu'elle disait ! Un sort ?! Elle aimait Magnus parce qu'elle était sous un sort ?! Mais n'importe quoi ! Elle le saurait, quand même !...Et puis pourquoi elle était si énervée par ce que lui disait Griselda ?  La pauvre avait l'habitude de raconter des salades, pour la plupart incompréhensibles !... sauf que là, c'était la fois de trop !

Elle tendit un doigt menaçant vers Zelda. Enfin... elle l'espérait menaçant. Elle n'avait pas beaucoup  d'expérience dans le sujet. Mais elle se dit que ça suffirait pour cette fois.

- Écoute-moi bien, ma petite ! Si c'est une blague, c'est vraiment pas drôle ! Et si c'est encore une de tes élucubrations de manique, eh bien... heu... il est grand temps que t'ailles te faire soigner !

Elle prit ses amis à parti, et leva ses bras en un geste exaspéré :

- Mais dites-lui, vous !

Mais, à sa grande surprise, Kimberlie lui renvoya simplement un regard attristé, et Malicia sembla soudain incroyablement intéressée par le plancher.

- A ton avis Kim, c'est du parquet flottant ou du lino ? couina la Zeta d'une voix suraiguë, en tapotant le sol du bout de sa chaussure.

Titus, lui, soupira, et s'avança vers la sorcière aux cheveux verts :

- Viens. Faut qu'on parle.

Il l'agrippa par le bras, puis l'entraîna dans un coin désert du restaurant. Puis, d'un geste nerveux, il se ralluma une clope, et tira dessus comme s'il était en manque :

- Oh, bordel de chiottes, grogna-t-il en se pinçant l'arrête du nez, soucieux.

Myosotis ouvrit des yeux ronds, et considéra avec inquiétude son meilleur ami.

- Qu'est-ce qui se passe ? Miss Krapull a refait des siennes ?

Le Gamma secoua la tête :

- On te doit la vérité. Depuis trop longtemps. Mais bon, on craignait un peu ta réaction...

- Titus, de quoi tu parles. ?... commença la Gamma, les yeux écarquillés.

Le cowboy prit une longue inspiration, avant de lâcher tout de go :

- L'autre follasse d'irlandaise ne t'a pas menti. T'es sous un foutu maléfice d'amour, qui te force à aimer cette vieille baltringue de Magouille. Je sais, on aurait du te le dire avant, mais on ne voulait pas te brusquer.

Myo resta bouche bée quelques secondes.

- Tu insinues que Magnus m'aurait jeté un sort pour que je l'aime ? finit-elle par demander sèchement.

- Non, je pense pas que cette vieille baderne libidineuse soit coupable : sinon il en aurait profité dès le premier jour. Je crois plutôt que t'as un admirateur, ma grande. Ce fumier t'a fait boire un philtre d'amour à ton insu, et sa saloperie de sort a mal tourné pour une raison ou une autre.

La jeune femme tirait une tronche de quinze mètres de long. Elle ne donnait franchement pas l'impression de le croire.

- Titus, c'est pas drôle.

- Je sais bien que c'est pas drôle, bordel ! s'emporta soudain le yankee. Ça n'a rien de drôle de te voir te jeter dans les bras de ce foie jaune contre ta propre volonté ! Je fais ça pour t'aider ! Tu me fais pas confiance ?

- Si tu veux m'aider, arrête de dire des conneries ! répliqua vertement la française, d'une voix qui avait perdu sa douceur habituelle. Tu sais très bien que c'est faux ! J'ai aimé Magnus à la seconde même où je l'ai vu, et il n'y avait rien de magique là dedans !

Titus plissa les yeux, et se ralluma une deuxième cigarette dans la foulée.

- Ah oui ? siffla-t-il, en crachant sa fumée. Dès la première fois que tu l'as vu ? T'en es sûre ?

La jeune femme le toisa avec un air de défi :

- Évidemment !

- Cette fois-là ?!

L'américain, qui avait amené la pensine à lui d'un accio, y déversa un filet d'argent qu'il fit passer de sa tempe au récipient, à l'aide de sa baguette.
Puis, il tira sans ménagement sur le bras de Myo, et la fit se pencher dans le souvenir.

La sorcière à la chevelure verte n'eut pas le temps de réagir : elle se sentit tomber la tête la première dans la brume argentée. Mais, contrairement à ses dernières incursions dans une pensine, sa chute ne lui fit pas peur du tout. Elle était trop outrée pour ça. Non, pas outrée : elle se sentait en colère. Furieuse, même !
Que Zelda tente de l'embêter en racontant n'importe quoi, passait encore. Mais Titus ! Son meilleur ami ! C'est vrai qu'il ne pouvait pas supporter Magnus, il ne s'en était jamais caché.  Mais de là à vouloir gâcher son bonheur à elle !

Elle en était là de ses pensées, lorsque le décor autour d'elle se précisa.
Elle se trouvait au beau milieu des escaliers du stade Swiffer 3000. Les gradins alentours étaient noirs de monde. Assis devant elle, Titus, un poil plus jeune mais toujours aussi grognon, regardait ses ongles avec l'air de s'ennuyer ferme.

Une jeune fille dévala l'escalier en courant : elle portait un grand keffieh autour du cou, et sur le crâne un bandeau coloré qui cachait qu'à peine ses longs cheveux verts. Myo cligna plusieurs fois des yeux : ça lui faisait toujours étrange de se voir elle-même en grandeur nature. Elle se trouvait encore plus gauche et verdoyante que dans un miroir.

La ''elle'' du passé regarda autour d'elle, puis se planta devant Titus, à qui elle montra le siège libre à sa droite.

- Je peux m'asseoir là ?

- On est dans un pays libre, grogna le cowboy.

- Oh, je me souviens de ça, murmura pour elle-même la Myosotis du présent. Mon tout premier jour à la WoW !

- Je suis à la bourre ! fit la jeune étudiante au bandeau, en s'asseyant en tailleur. Cette fac est trop grande, je me suis perdue et j'ai raté la première demi-heure du discours du doyen ! Au fait, je m'appelle Myo.

Elle attrapa une clope roulée de derrière son oreille, et l'alluma d'un coup de baguette. Elle en prit une longue taffe.

Le yankee la jaugea d'un coup d’œil, puis lui prit son joint des mains sans lui demander son avis :

- Titus, se présenta-t-il, en tirant sur la cigarette magique. Et crois-moi, t'as rien raté du tout. Tout le monde est sur le point de s'endormir. Notre cher doyen est en train d'expliquer en quoi une bonne hygiène des ongles des pieds est nécessaire, et en quoi la potion qu'il commercialise à prix d'or peut nous aider pour ça.

Il désigna la scène d'un mouvement de menton.

Les deux Myo tournèrent la tête d'un même mouvement, et la vraie soupira d'aise en apercevant le haut-de-forme si familier de son bien-aimé, sous lequel ce dernier gesticulait en présentant à la foule une bouteille de potion miracle de son cru.
Mais un gloussement de rire lui fit tourner les yeux : son double du souvenir riait à gorge déployée, avant de mettre ses mains devant sa bouche :

- Oh mon Dieu, c'est quoi cette dégaine ? s'exclama-t-elle, rieuse. Il s'est échappé d'un cirque ? Et c'est quoi ce chapeau de deux mètres ?

- Il a quelque chose à compenser ou je m'y connais pas, acquiesça Titus.

Les deux éclatèrent du même rire, sous le regard outrée de l'équipière de McGo qui assistait à tout ça.

La jeune Myo finit par se calmer, et fronça les sourcils, en pointant son doigt vers la scène :

- Non mais c'est moi ou il est en train de baver dans le décolleté de l'étudiante au premier rang, là ?!

- Et ça encore, c'est pas le pire, soupira Titus. T'as raté le moment de bon goût pendant lequel il a listé ses conquêtes de l'année passée, en leur donnant des notes pour leurs prestations.

Son interlocutrice grimaça de dégoût :

- Parce qu'il arrive à avoir des conquêtes ? Avec une moustache pareille ?

- Faut croire. Sa secrétaire était plutôt bien classée.

Les deux rirent à nouveau, et le souvenir se troubla, signe que la spectatrice allait revenir dans la réalité.

Alors que le décor du McGo se dématérialisait autour d'elle, Myo se passa les mains sur le visage.
Elle était perdue. Elle se rappelait de sa rencontre avec Titus. Enfin... elle pensait se la rappeler. Et ce qu'elle venait d'entendre sonnait tellement familier !... mais non, ce n'était pas possible. C'était en contradiction avec la réalité ! Elle n'aurait jamais pu tenir de tels propos sur Magnus, qu'elle avait aimé dès la toute première seconde... mais pourquoi il lui semblait connaître le souvenir qu'elle venait de voir ? Et pourquoi penser à tout ça lui donnait tellement mal au crâne ?...

- Tu me crois maintenant ? demanda Titus, en soupirant.

La sorcière lui jeta un regard noir :

- Je ne sais pas comment tu t'y es pris, mais tu n'arriveras pas à m'avoir ! Envoie-moi tous les sortilèges de confusion du monde, fais-moi voir les souvenirs que tu as créé, ça m'est égal, ça ne m'empêchera jamais d'aimer Magnus Magouille ! Et maintenant, je vais retourner travailler. Si tu veux m'adresser tes excuses, tu sais où me trouver.

Elle tourna les talons et, confuse et en colère, retourna à son comptoir, à côté d'Ava.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 177
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3371

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Comme un ouragan qui passait sur moi... lol

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Ven 27 Sep 2013 - 18:25

Y'avait pas à dire, l'ambiance du McGo était... pas top top. Et Malicia regrettait de plus en plus de ne pas être restée cachée sous une table dans la Bibliothèque de l'Université, avec ses livres et quelques oursons en chocolat. Alors que Titus se laissait tomber sur la banquette sur laquelle Kim et elle s'étaient assises, et s'allumait une énième cigarette en pestant, la zeta considéra l'assistance.

Myo avait rejoint le comptoir du restaurant et le frottait mollement, l'air passablement mécontente. Non loin d'elle, attablé dans un coin sombre, Drago griffonnait des choses sur un carnet et levait de temps à autres la tête, visiblement insatisfait. Si ses yeux avaient pu lancer des éclairs, le FlitQuick aurait flambé depuis longtemps. Ava quant à elle regardait avec effroi Ezzechiel. Son frère venait d'essayer de jeter le burger qu'il avait créé à la poubelle. Mais ce dernier, qui semblait doué de sa propre vie, venait de se jeter au cou de son créateur et les deux luttaient comme des furieux sur le sol carrelé... à deux pas de Zelda, qui, rigolarde, tentait de battre le record de la plus haute glace de fastfood, sans que personne ne s'en préoccupe.

-Myo a pas l'air très jouasse. fit remarquer Kim, qui sirotait un Wizz Cola.

-Nope. acquiesça Titus. Elle va pas nous laisser son souvenir comme ça.

Le cowboy écrasa sa cigarette sur la table et souffla sa fumée par les narines :

-J'suis pas fier de dire ça, mais va falloir qu'on lui pique à son insu...

-Quoi ? Là ? Maintenant ? s'étonna la batteuse. On devrait pas attendre qu'elle dorme ou... ?

-Si on attend ce soir, elle se sera peut-être déjà jetée au cou de l'autre baderne à moustache ! la coupa Titus. Non, faut qu'on se bouge. Maintenant.

Il jeta un coup d'œil à la Gamma aux cheveux verts qui lui rendit une œillade mauvaise :

-Elle va se méfier.

Kim se pencha vers son parrain :

-Tu préconises quoi ?

Titus sembla réfléchir.

-On pourrait toujours faire diversion ? proposa Malicia.

Ses deux camarades tournèrent la tête vers elle :

-Comment ? demanda le cowboy.

-Ben... commença Malicia. Kim et moi on pourrait aller parler à Myo pendant que toi et Zelda vous essayez de prendre le souvenir.

-Et qu'est-ce qu'on lui raconte ?

-Ben... euh... improvisa la zeta. Je pourrai lui parler de mes chaussures ? Et Kim pourrait parler de ses chaussures à elle.... et on parleraient toutes de chaussures...

Devant l'air peu convaincu de ses deux interlocuteurs, Malicia repris en agitant sa main droite :

-"Hey salut Myo, t'as vu mes ballerines, c'est de super ballerines, hein hein hein, dis ?" fit-elle de sa voix suraigüe.

Elle agita sa main gauche en prenant une voix plus bourrue :

-"On s'en fout de tes ballerines, Malicia! Regarde mes super chaussures de sport ! Elles sont aérodynamiques !"

Elle agita à nouveau sa main droite, fronçant les sourcils et alternant les voix :

-"Hein ? Mais n'importe quoi ? Mes ballerines sont carrément plus jolies ! Elles sont toutes rouges !", "On s'en fout de tes ballerines", "Hein ?! mais non !", "Si!", "Non! ", "Si!", "Non!", "Si!", "Non!"...

Elle stoppa et regarda Kim et Titus, avec un petit rire gêné :

-J'ai pas de troisième main pour faire Myo... annonça-t-elle avec un large sourire crispé.

Elle baissa les yeux, consciente qu'elle s'enfonçait :
-Et j'ai jamais été très douée pour improviser...

Finalement, elle enfouit sa tête dans ses mains :

-Oooh, tout ce que je voulais c'était passer une journée tranquiiiille.... couina-t-elle, honteuse.

Kim et Titus se jetèrent une œillade suspicieuse et finirent par se lever pour aller en direction du comptoir. Malicia finit par les suivre en traînant les pieds :

-Myo ! Faut qu'on parle ! annonça la batteuse.

-Si tu veux me convaincre de te donner mes souvenirs, tu peux toujours courir. Annonça la chlorofille.

-Hein ? Mais non ! Je voulais juste discu... se défendit Kim.

-Hey les amis ! Regardez moi ça ! C'est la plus grande glace glace glace du monde !

Griselda venait de s'approcher fièrement du petit groupe, avec une gigantesque pile de crème glacée qui tanguait dangereusement.

-Mais t'as vidé tout le bac à glace ! s'exclama Myo, affolée.

-Ben quoi ? De toute façon vous avez pas de clients ! rétorqua la Pi Omicron Pi en haussant les épaules.

Elle se mit à regarder amoureusement sa création.

-Je crois bien que je vais l'appeler... Aglaé !

-Remet cette glace là où elle était !

Myo tenta de mettre la main sur le dessert :

-Si le manager apprend que je t'ai laissé faire cette glace gratuitement, il va me tuer !

-Quoi ? Lui ? demanda Zelda.

Elle désignait Ezzechiel, qui, les habits en lambeaux, était toujours aux prises avec son assaillant démoniaque.

-Repose cette glace, je te dis ! insista la chlorofille.

Les yeux de Zelda manquèrent de lui sortir des orbites :

-Jamais ! s'opposa-t-elle. Aglaé est à moi ! Elle est venue à moi !

Zelda eut un violent mouvement de bras...qui fit s'effondrer la glace géante sur Myo.

La chlorofille couverte de crème glacée ouvrit la bouche, dégoutée et leva les yeux vers Griselda. La lèvre inférieure de la Pi Omicron Pi tremblota. Finalement, elle leva les bras au ciel :

-Aglaé ! Elle était à deux jours de la retraite !

Un silence annonciateur de catastrophe s'installa.

- Hey Myo, t'as vu mes ballerines, c'est de super ballerines, hein hein hein, dis ? fit soudain Malicia, en essayant comme elle le pouvait d'éviter le conflit.

-C'EST LE MOMENT ! CHOPEZ LE SOUVENIR ! rugit Titus.

Il bondit, baguette à la main sur son amie aux cheveux verts, s'empara de ce qu'il cherchait et quitta les lieux à la vitesse d'un tigre. Kim, Malicia et Zelda se regardèrent, paniquées.

-TAÏAUT ! LES FEMMES ET LES GLACES D'ABORD ! beugla cette dernière en ramassant ce qu'elle pouvait d'Aglaé.

Les trois filles prirent leurs jambes à leurs cous et suivirent le cowboy qui s'était engouffré dans le FlitQuick. Elles retrouvèrent sa trace dans les toilettes du fastfood. Titus versait précautionneusement le souvenir de Myo dans la pensine, qu'il avait posée à terre. Ses camarades firent cercle autour de lui.

-Vous êtes prêtes ? demanda-t-il, baguette levée.

Ses interlocutrices hochèrent la tête avec gravité. Tous se penchèrent au dessus de la pensine... et furent happés à l'intérieur en un éclair. Ils atterrirent sur un sol dur et froid, dans une pièce toute noire, aux murs si hauts qu'on n'en voyait pas le bout.

-On est où là ? fit la voix de Kim.

-Lumos ! fit Malicia.

Ses amis firent de même, et la pièce s'éclaira peu à peu. Les quatre nouveaux venus y firent quelques pas.

-Je croyais qu'on devait voir le souvenir de Myo ! Et il n'y a rien du tout ! C'est très très très décevant ! fit Zelda avec une moue boudeuse.

-C'est bizarre... lança Titus.

Son poing se serra instinctivement autour de sa baguette.

-Pourtant nous sommes bien dans la pensine... commença Kim.

-Vous avez dit que Myo était ensorcelée depuis combien de temps déjà ? demanda Malicia.

-Trop longtemps. répartit le cowboy sèchement.

La zeta déglutit en regardant en l'air, pas très rassurée :

-Le sort doit vraiment être très puissant... C'est comme... s'il ne voulait pas qu'on voie ce qui s'est passé...

-Mais on doit voir ! s'exclama Titus. Sinon on ne saura jamais qui est à l'origine de ce merdier ! Ni comment ce chacal s'y est pris !

Malicia lui jeta un regard compatissant :

-Je sais bien...

Un bruit étouffé résonna derrière eux et ils se retournèrent vivement.

-C'était quoi ? demanda Kim en serrant les poings, prête à en découdre avec tout ce qui approcherait.

-On aurait dit... commença Zelda.

-La voix de Myo ! la coupa le cowboy.

Il s'enfonça dans l'ombre, semant ses camarades.

-Titus, attends ! s'écria Kim.

Elle s'élança à sa poursuite, Zelda et Malicia derrière elle. Les filles coururent en silence, leurs pas résonnants dans le noir, guettant la lumière du cowboy. Finalement, elles l'aperçurent enfin et accélérèrent le pas. Titus avait stoppé devant une jeune fille aux cheveux verts qui leur tournait le dos.

-Myo ? demanda Kim.

La jeune fille ne bougea pas et contemplait la pièce avec de grands yeux vides. Les quatre compagnons se regardèrent inquiet. Finalement, Titus s'avança :

-Myo ? lança-t-il à son tour.

-Partez. répondit la Gamma sans se retourner. Vous n'avez rien à faire ici.

-Désolé, mais tu as tort. lança le cowboy. On a quelque chose de sacrément important à faire.

Il fit quelques pas :

-Il y avait un souvenir ici. Où est-il ? demanda-t-il.

Il n'eut aucune réponse.

-Myo, on veut juste t'aider. fit doucement Kim. Et pour ça, on a besoin que tu nous montres ce qu'il y avait ici...

-Il n'y a rien ici ! répondit Myo.

La jeune fille se retourna et jaugea les nouveaux venus, les yeux plein de larmes.

-Il n'y a plus personne... fit-elle avec amertume. Plus rien...

-Mais nous, on est là ! lança Zelda joyeusement.

Elle se lança sur la Gamma :

-On va te libérer du vilain sort qu'on t'a jeté et après on ira manger des glaces gratu...

Myo lui donna une violente claque et la Pi Omicron pi tomba à terre. Malicia se précipita pour la soulever.

-VOUS N'AVEZ RIEN A FAIRE ICI ! hurla la chlorofille en les pointant du doigt.

Son visage s'altéra brusquement alors qu'elle se faisait plus menaçante. Comme un fantôme, elle s'éleva au dessus du sol, ses cheveux volant dans les airs. Ses yeux se révulsèrent brusquement.

-Je... je crois qu'on l'a un peu vexée... annonça Malicia.

-Tu... tu crois ? bredouillèrent ses camarades.

Myo poussa un cri inhumain qui résonna dans la pièce et fonça droit sur eux. Les quatre se mirent à courir comme des fous.

-QU'EST-CE QU'ON FAIT MAINTENANT ?! ON VA PAS L'ATTAQUER QUAND MÊME ?!!! S'écria Kim.

-ON DOIT TROUVER UN PUTAIN DE MOYEN DE L'APAISER ! rétorqua Titus. OU ON VA CREVER DANS CETTE PENSINE !

-ON PEUT PAS MOURIR ICI ! AGLAÉ ET MOI ON DEVAIT VIVRE HEUREUSES POUR TOUJOURS !!! hurla Zelda.

Malicia se retourna et tendit une baguette tremblante sur Myo qui s'approchait dangereusement :

-Ca...Calmos Pacificatum !

Malicia McGuire a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
3

[Le premier qui arrive à faire six à un sort apaisant dévoilera le souvenir, les amis ! A vos dés de chance ! ]





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie (Psychémage)
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 934

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Sam 28 Sep 2013 - 16:38

-Hey hey hey les amis les amis les amis ! J'ai une question très importante !

Griselda sursautait en tirant sur la manche de Kimberlie, mais cette dernière était trop occupée à tenter de calmer l'apparition Myoesque. Hélas, en vain.

-Pourquoi elle veut nous tuer ?! s'écria la batteuse métisse avant d'échapper à une griffe fantômatique.

L'Irlandaise fit de grands gestes des bras en direction de Titus :

-Heeey les copains ! Répondez-moi !

-Ce n'est pas vraiment Myo ! Ça doit être cette saloperie de sort qui se défend ! rétorqua l'américain en tendant sa baguette.

-Lethifold, pourquoi ils veulent pas me répondre ? Les copains, hého les copains !

-Ou alors c'est la conscience de Myosotis elle-même qui ne veut pas être libérée, suggéra Malicia d'une voix horriblement aiguë. Ça fait tellement longtemps qu'elle est sous l'effet de ce maléfice qu'il doit être bien ancré en elle, et elle s'y est tellement habituée qu'elle ne veut pas s'en débarrasser !

-HEY LES AMIS ! JE SUIS LA ! ÉCOUTEZ MOI ! GRAND POILU, COLLOC JOUFFLUE, GROS POPOTIIIIN !

-QUOI ENCORE ?! hurla le cowboy,tout en fusillant la POP du regard.

Les lèvres de Malicia tremblèrent. Elle se tourna vers la garçonne en couinant :

-Gros Popotin ? Mais j'ai perdu du poids, et...

Elle se contorsionna pour tenter d’apercevoir son derrière, et gémit, honteuse.

Zelda était couverte de crème glacée industrielle de qualité douteuse des pieds à la tête. Elle haussa les épaules :

-Oui, Lethifold et moi on a une question de la plus haute importance ! J'ai un peu fait tomber Aglaé sur le sol, et elle s'est comme qui dirait épandue, mais si l'on considère que nous sommes dans un souvenir, soit une projection éphémère du passé, vous croyez qu'elle va rester dans le souvenir, qu'elle est en réalité dans la pensine, ou est-ce que comme dans la fameuse expérience du professeur Schrödingus sur les fléreurs dans une boîte sans fond, elle est dans les deux à la fois jusqu'à ce que l'on connaisse la réponse ?

Les trois autres restèrent muets quelques secondes.

-Est-ce que ça t'arrive des fois de t’intéresser à ce qui se passe autour de toi ? articula finalement Kim.

Elle pointa du doigt l'horrible spectre aux longs cheveux verts serpentins qui s'approchait, menaçant.

-Ah ben ça alors ! Elle a pas l'air bien Chlorofille !

Elle agita sa baguette en rigolant :

-Calmos pacificatum !
Griselda O'Neil a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
2



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 30
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1668

Situation Amoureuse : Je vais très bien alors LACHEZ-MOI LES NOYAUX !!!

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Sam 28 Sep 2013 - 18:26

Dans ce cauchemar sombre et terne aux murs hauts comme des gratte-ciels moldus, la petite troupe tentait tant bien que mal de fuir l'abomination aux cheveux verts. Du moins c'est comme ça que le cowboy la nommait mentalement, parce que cette immonde saleté n'avait rien, mais alors rien à voir avec Myosotis !

Ses coéquipières avaient commencé à faire pleuvoir leurs sortilèges en direction de cette version maléfique de Myo, mais sans grand effet jusque là. Tout en courant et en esquivant les assauts furieux de la harpie volante, Titus s'aperçut que le monde qui les entourait s'étendait à perte de vue : les souvenirs examinés dans une pensine n'avaient d'habitude pas cet effet-là, et se limitaient... au souvenir et puis basta !

Là les murs s'ouvraient et se divisaient en longs couloirs comme dans un labyrinthe, alors que des pans entiers de la dimension dans laquelle ils évoluaient se redressaient dans l'espace, comme du papier d'origami qu'on aurait replié. Le souvenir se rebellait contre eux de toutes ses forces, et il ne se limitait pas au spectre/Myo qui les attaquait sans vergogne : on aurait dit que l'espace cherchait à les enfermer.

Ils devaient faire vite, non seulement pour sauver la Gamma, mais ne serait-ce que pour sortir de la pensine à temps !

Alors que la folle irlandaise, comme dans un jeu, lançait son propre sort sur l'apparition sans vraiment s'inquiéter si cette dernière allait la réduire en charpie ou non, le ricain leva sa propre baguette. Malicia avait raison : les sorts d'allégresse avaient la meilleure chance d'atteindre le spectre et d'apaiser Myo, mais ces derniers n'étaient vraiment pas le point fort du cowboy !

Tant pis, songea-t-il, à la guerre comme à la guerre...

-CALMOS PACIFICATUM !!!

Titus Reynolds a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
3



C'est le dernier repas que j'ai pu m'offrir. Mâcher lentement, et surtout bien savourer...
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL En ligne


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie (Psychémage)
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 934

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Lun 30 Sep 2013 - 16:57

Zelda regarda tout autour d'elle, et ses lèvres tremblèrent. Elle avait tellement gambadé un peu partout dans ce monde étrange, mais lorsqu'elle revint sur place, la flaque de crème glacée qu'elle avait fait tomber sur le sol avait disparu. C'était sans doute la faute à cet endroit labyrinthique, qui n'était à l'évidence pas soumis aux règles de la physique. Mais cela ne voulait dire qu'une seule chose : Aglaé avait disparu pour toujours !

Tandis que non loin d'elle, Titus pestait à cause de l’inefficacité de son sortilège, l'Irlandaise pointa sa baguette sur la méchante Chlorofille :

-Maintenant ça suffit ! Tu vas payer pour Aglaé ! Calmos Pacificatum !
Griselda O'Neil a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
2



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 177
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3371

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Comme un ouragan qui passait sur moi... lol

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Lun 30 Sep 2013 - 19:28

Malicia courait comme une folle en poussant des petits "Iiiiih" affolés. Si il y avait bien une chose qu'elle n'aimait pas, c'était les apparitions fantomatiques enragées ! Et celle-ci semblait vraiment prête à leur arracher les yeux si elle le pouvait !

Il fallait absolument la calmer ! D'autant que... Malicia avait de plus en plus de mal à tenir le rythme... sûrement la faute à ses grosses fesses. Mais c'était pas vraiment le moment d'y penser !!!

Malicia tendit sa baguette sur le cauchemar qui les poursuivait dans le labyrinthe qu'était devenu le fond de la pensine :

-Calmos Pacificatum !

Malicia McGuire a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
3





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 30
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1668

Situation Amoureuse : Je vais très bien alors LACHEZ-MOI LES NOYAUX !!!

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Lun 30 Sep 2013 - 22:06

Un nouveau pan de la dimension infernale dans laquelle ils étaient tous plongés se refermait sur eux. Le sol s'ouvrait dans un bruit d'éboulement assourdissant, et les murs se dressaient d'eux-mêmes comme en apesanteur. Titus risqua un oeil vers ses collègues enquêtrices : elles n'en menaient pas large.

La plupart des sortilèges étaient jusque là demeurés sans effet, et le spectre/Myo redoublait d'animosité, comme pris de frénésie.

-Elle va nous arracher les boyaux !!! hurla Kim. Faut faire quelque chose !!!

-T'en a de marrantes, toi ! gueula le cowboy.

Il brandit de nouveau sa baguette :

-Calmos Pacificatum !!!

Titus Reynolds a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
4



C'est le dernier repas que j'ai pu m'offrir. Mâcher lentement, et surtout bien savourer...
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL En ligne


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Mar 1 Oct 2013 - 16:17

Plus jamais Kimberlie ne regarderait Myosotis comme avant après avoir vu son double "méga" maléfique ! Elle n'était que rarement intimidée par quelque chose, mais voir Myo exactement comme jamais elle serait... ça ! c'était particulièrement intimidant.
Plus les autres envoyaient des sorts, plus la Myo Maléfique s'énervait et ses attaques étaient plus affutées et dangereuses.

- Elle va nous arracher les boyaux !!! Faut faire quelque chose !!! hurla-t-elle plus hébétée que jamais.
- T'en a de marrantes, toi ! hurla son parrain non loin d'elle.

Celui-ci lança un calmos pacificatum. Était-ce efficace ? Si c'était le cas, ça ne se voyait pas. Pourtant, Kim savait qu'elle n'aurait su savoir ce qui était le mieux pour la situation. Malgré ça, elle tenta une manœuvre sans réfléchir :

- Incarcerem ! brandit-elle sa baguette tout en courant.

Un corde sortit de sa baguette se ruant vers le monstre. Alors que Kim voyait qu'elle avait bien visé et qu'elle était sur le point de la toucher, la Myo Maléfique donna un coup de griffes réduisant en charpie sa pauvre corde magique.

- J'sais maintenant ce qui nous attend si nous perdons le rythme...
déglutit-elle en imaginant son corps partir en miette devant un mauvaise version de sa meilleure amie.

Elle prit le temps d'observer les autres qui loupaient tous leurs calmos pacificacum. Après tout... c'était peut-être la meilleure solution...

- CALMOS PACIFICACUM !

Kimberlie J. McCormick a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
6







« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 30
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1668

Situation Amoureuse : Je vais très bien alors LACHEZ-MOI LES NOYAUX !!!

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Mar 1 Oct 2013 - 21:47

La Gamma s'était époumonée en prononçant la formule du sortilège, et sa terreur à l'idée d'être écharpée par la version maléfique de Myo avait boosté ses pouvoirs magiques : le sort d'allégresse jaillit avec puissance et enveloppa de sa lumière blanche le spectre en furie. Le visage de la sorcière aux cheveux verts s'adoucit, empreint d'une grande stupeur, et se pieds touchèrent de nouveau terre.

Alors que la fine équipe reprenait son souffle, les murs à la taille vertigineuse s'envolèrent littéralement, tandis que les pans du sol qui s'étaient redressés, retombaient lourdement dans un grand fracas. Le ciel passa d'un blanc laiteux à un crachin pluvieux, et d'autres murs, certains en pierre, d'autres en brique tombaient littéralement du ciel avant de se planter dans le sol, dessinant, "construisant" des bâtiments autour des enquêteurs en herbe abasourdis. Mais ça n'était pas le plus étonnant.

Jaillissant du sol à une vitesse vertigineuse, des sorciers apparaissaient dans le souvenir, vaquant immédiatement à leurs occupations, les uns lisant en marchant, les autres s'asseyant à des tables de chêne et mangeant leurs repas sur le pouce. Des tableaux et des tapisseries s'affichaient autour d'eux, et Titus réalisa où ils se trouvaient...

-Le Resto U... On est sous la Place Magouille... marmonna-t-il pour lui-même.

-Ben ça alors... murmura Kim, encore sidérée d'être à l'origine de ce chamboulement.

-Oh, c'est géni-génu-génial !!! glapit Zelda en sautillant. On va enfin pouvoir explorer les rêves secrets de Chlorofille !!

Mali montra alors quelqu'un du doigt :

-D'ailleurs puisqu'on en parle, regardez !

Au beau milieu de la cohue des étudiants, Myo se tenait debout, se cramponnant d'une main sur le bord d'une table, son équilibre peu assuré. De toutes les personnes présentes, elle était demeurée fixée au même endroit, seul point fixe dans la métamorphose du souvenir. A la table en question, les trois potes Gammas de Titus étaient avachis, tentant vainement d'émerger de leur grasse matinée interrompue...

"Pourquoi on est sortis du Potiron, Myo ?" demanda J-F d'une voix vaseuse.

"Ouais, sister... grommela Screwface. D'habitude 11h30 c'est l'heure de mon coucher... Shak a pas pu se réveiller..."

Il jeta un regard au Gamma narcoleptique qui ronquait sur la chaise à sa droite.

"Oooh , les gars ! geignit Myo en se mouchant bruyamment. Ca fait trois jours que je suis enfermée dans mon appart avec ce rhume à la noix ! J'ai besoin de sortir !"

Elle s'assit maladroitement à la table et sortit une bouteille colorée d'un sac en papier kraft :

"Potion Magouille... Guérit de tout même de la bêtise..."

Elle fit la moue un moment, puis en dévissa le bouchon en en versa une petite rasade dans le mug fumant posé devant elle.

"Fais attention avec ce truc... l'avertit Screw. On a fait l'expérience en cours en la décomposant, et on a même pas pu en trouver tous les ingrédients..."

Il se leva lentement, jetant sa cigarette allumée dans son propre verre.

"Quant à ceux qu'on a identifié, vaut mieux pas que tu saches ce que c'est... Bon, 'scusez moi mes frères mais je vais pisser..."

Il s'éloigna, laissant ses trois potes Gammas sur place. Myosotis regarda sa tasse avec une moue dégoutée puis se résigna à la porter à ses lèvres. Mais un éclat de voix grossière l'interrompit, jetant un froid dans le R-U :

"HEY LES GAMMAS !!! J'CROYEZ VOUS AVOIR DIT DE PLUS FOUTRE LES PIEDS ICI !!!"

Myo et J-F tournèrent la tête, craignant le pire, imités par les enquêteurs en herbe invisibles dans la foule : Sur le pas de l'escalier du R-U se tenait Angus McMalden, les bras croisés et un sourire goguenard aux lèvres. Titus serra immédiatement les poings, une veine battant à sa tempe. Re-voilà ce gros salopard... songea-t-il.

Le PAF s'avança d'un pas lourd vers la table des Gammas et se pencha vers eux :

"Alors les tarlouzes? On se fait un moka de bon matin ? Vous êtes pas en train de vous vautrer dans votre gerbe en fumant de l'herbe à cette heure-ci ? HEIN ?!"

"Lai-laisse-nous tranquilles, MacMalden... l'implora Myo devant le visage blême de J-F. J'suis malade, c'est pas le jour..."

"C'est quoi ton problème, Brocoli-girl ? cracha le PAF. Faut que t'arrêtes de boire de la gnôle au p'tit déj, c'est tout !!! Ça te rendra pas moins moche, ni moins conne !!

Il renifla bruyamment dans le mug de la Gamma et fit la grimace :

"Du jus de carotte ? Je retire c'que j'ai dit... Reste-en à la binouze, c'est c'qui te réussit le mieux, pauvre tâche !"

Se redressant légèrement, Jean-François voulut s'interposer :

" Fous... fous-lui la paix, MacMalden !"

Le pauvre réalisa trop tard son erreur. Le PAF se tourna vers lui :

"La paix ? LA PAIX ?!!"

"Ou-oui, je..."

"MAUVAISE RÉPONSE, LE NAZE !!!!"

Il souleva à bout de bras le pauvre sorcier aux cheveux gras qui hurla de détresse, et le balança plusieurs tables plus loin : il s'écrasa avec fracas sur un service en verre rempli de jus de citrouille et s'affala au sol. Myo se précipita pour l'aider sous le rire gras de MacMalden. L'équipe d'enquêteurs regarda le spectacle la rage au ventre :

-Quelle ordure ce mec ! grinça Kim.

-C'est vrai qu'il est gratiné, celui-là... observa Mali.

-NOM DE DIEU ! REGARDEZ !!!

Titus avait hurlé, sans que la foule du souvenir ne s'en aperçoive et montrait une scène du doigt : alors que tous avait la tête tournée vers le pauvre Jean-François et Myo qui l'aidait du mieux qu'elle pouvait, MacMalden s'était penché sur le mug de la Gamma. Il y versait en catimini un liquide rose et fumant qu'il s'empressa de touiller avec une petite cuillère.
Sur son visage se lisait une grande anxiété, et ses yeux vérifiaient de tous côtés qu'il n'était pas observé.

-Oh, ben ça alors ! firent les filles à l'unisson, alors qu'autour d'eux le souvenir s'estompait et qu'ils étaient tous aspirés hors de la pensine.
Une fois revenus dans les toilettes, tous se regardèrent d'un air interrogateur :

-Attends voir, fit Malicia. Qu'est-ce qu'il a versé dans la tasse de Myo comme potion, exactement ?

-J'en sais rien, mais faut qu'on sache d'où ça vient... grogna le cowboy. C'est ce truc-là qui est à l'origine de tout !

Il regarda sa bizut qui serrait les poings de colère.

-Ce gros salopard va avoir intérêt à cracher le morceau ! lança cette dernière.



C'est le dernier repas que j'ai pu m'offrir. Mâcher lentement, et surtout bien savourer...
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL En ligne


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1717

Situation Amoureuse : En couple.

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Mar 1 Oct 2013 - 22:30

-Comme vous pouvez le voir, Monsieur Cancrelat, tout est en règle.

-Hmpf.

-Nous avons toutes les autorisations d'usage...

-Hmpf.

-Nos employés ont été formés par les meilleurs...

-Hmpf.

-Et nous avons reçu l'étoile du meilleur espoir culinaire et tout ceci en à peine deux semaines d'ouverture.

-Hmpf.

-Pouvez-vous me rappeler pourquoi vous nous honorez de votre visite, Monsieur ?

Drago plissa les yeux et souffla de colère sur la perruque rousse qu'il s'était collée sur le front, une fausse moustache biscornue dessinée à nouveau sur son index. Le FlitQuick était vraiment irréprochable. Il avait passé son après-midi à chercher la moindre faiblesse de ce fast-food cinq étoiles sans jamais trouver de faille exploitable. C'était tout bonnement ahurissant !

-Pourquoi suis-je venu ? siffla-t-il.

-...oui ? hésita le chef du restaurant.

-Pourquoi suis-je venu ?! insista Drago. Vous osez me demander pourquoi moi, Gontran Cancrelat, inspecteur sanitaire, je suis venu dans votre trou à rat ?

Son interlocuteur eut l'air outré :

-Je ne vous permets pas, Mon...

-JE SUIS VENU PARCE QUE PERSONNE N'EST AUSSI PARFAIT ! s'écria le blondinet.

Il regarda les cuisines dans lesquelles ils se trouvaient d'un air méprisant. Des cuisiniers toqués se déplaçaient dans tous les sens, dorlotant leurs ingrédients, les découpant avec amour, les cuisinant avec maestria.  Les lieux étaient impeccables, luisants de propreté. Sur les murs, des photos d'équipiers souriants montraient à qui les regardaient qu'une saine ambiance de professionnalisme et de camaraderie régnait dans le FlitQuick. Drago désigna une colonne de certifications en règle :

-Vous osez me faire croire que vous n'avez aucun défaut ? Jamais de toute ma carrière je n'ai vu cela, Monsieur et croyez-moi, cela n'augure rien de bon ! Cela est un signe certain de malhonnêteté !

Il se pencha vers le chef d'équipe :

-Que cachez-vous donc ?

L'alpha se retourna vivement et se mit à fouiller chaque tiroir de la cuisine, bousculant les employés sans aucune vergogne :

-De la viande de scroutt à pétard avariée ? Des seringues dans les boissons ? Des lames de rasoirs dans vos petits pains ? Une cohorte d'esclaves moldus ?

-Monsieur Cancrelat, je vous assure que vous ne trouverez rien ! se défendit son interlocuteur en le regardant s'agiter du bout de la pièce.
Drago leva les yeux au ciel. Bien sûr qu'il savait qu'il ne trouverait rien. Mais ce n'était pas une raison pour baisser les bras, foi de Malefoy !

L'alpha tira discrètement de son épaisse cape une fiole remplie de cafards grouillants qu'il n'avait eu aucun mal à trouver dans les cuisines du McGonagald. Il eut un petit sourire en coin.

-Ah vraiment ? lança-t-il, plein de malveillance.

Il secoua discrètement le contenu de sa fiole sur une plaque immaculée.

-Et cela, qu'est-ce donc ?! rugit-il.

Il désigna les cafards, l'air à la fois satisfait et conquérant. Le chef d'équipe se précipita vers lui :

-Quoi donc, Monsieur Cancrelat ?

-Là ! D'ignobles blattes répugnantes ! On fait moins le fier, maintenant, n'est-ce pas ?

Le chef d'équipe se pencha sur la plaque :

-Ou ça ?

Drago se retourna et se raidit : les cafards avaient disparus. Le blondinet plissa à nouveau ses yeux couleur acier.

-Votre cuisinier là-bas ne s'est pas lavé les mains entre chaque pose de salade.

Le chef détourna le regard à la recherche du cuisinier malpropre tout droit sorti de l'imagination de l'alpha. Cela laissa assez de temps à Drago pour verser encore quelques blattes devant lui. A sa grande surprise, ils s'évaporèrent avant même de toucher la plaque. Drago insista. Rien. Ces jeanfoutres de FlitQuick avaient probablement protégé leurs cuisines avec moults sorts anti-nuisibles. Sa mission avait officiellement échoué encore.

-J'en ai assez vu. siffla-t-il.

Il remonta le col de sa cape et entreprit de se frayer un passage dans la foule compacte qui évoluait dans le restaurant. A peine sorti, il soupira, mécontent :

-Je les aurai un jour, je les aurai.

Le blondinet s'achemina vers le McGo, passant devant la "statue" d'Angus MacMalden : les clients semblaient s'être habitués à sa présence et se faisaient prendre en photographie avec lui. Drago agita sa baguette : il était hors de question que le PAF attire plus de sympathie à ce FlitQuick de malheur.

-Enervatum !

- Viens bouffer au McGo ! s'écria Angus en sortant de sa léthargie.

Il ouvrit des yeux ronds en apercevant Drago. Ce dernier lui fit signe de le suivre et le PAF le rejoignit en trois enjambées :

-Ça y est, on a vaincu le nain ? demanda-t-il.

-Non, MacMalden, nous n'avons pas vaincu le nain. Pire nous sommes en train de perdre la guerre.

-Alors on fait quoi ?

-On passe au plan D, MacMalden.

Angus se cura l'oreille en grimaçant :

-C'est quoi le plan D ?

Drago ouvrit brusquement les portes du McGo . Il fixa Ava et Myo qui avaient sursauté en les voyant revenir :

-D comme désespéré, Angus. Je suis à court de stratagèmes. Nous allons devoir demander de l'aide à ces filles.

A cette perspective, le PAF poussa un grognement curieux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Mer 2 Oct 2013 - 19:42

Kimberlie bouillonnait de l'intérieur d'une rage dévastatrice... en réalité, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure qu'elle était en pétard comme elle ne l'avait jamais été. C'était comme si elle avait oublié sa joie d'avoir enfin fait quelque chose d'utile. Angus McMalden ?!! Sérieusement ?! A croire que ce mec était né pour être haï. Il l'avait battu au point de l'envoyer au dispensaire et à présent elle apprenait que c'était à cause de lui que Myosotis était aveuglément amoureuse de ce gros pervers de Doyen ; c'était de trop.

- Ce gros salopard va avoir intérêt à cracher le morceau ! vit-elle Titus s'adresser à elle avec sûrement la même colère, sauf qu'étonnement, c'était à Kim d'être incapable de se contenir :
- J'VAIS M'LE FAIRE CETTE BOMBABOUSE DE PAF ! s'exclama-t-elle de toute sa voix bourrue.

Lorsqu'elle ouvrit la porte des toilettes d'un coup de pied, un silence de mort prit tout le fastfood bondé de monde, tous regardant vers eux la bouche ouverte en oubliant leurs frites et les sandwichs. La batteuse métisse, elle, ne pensait qu'à une seule chose ; McMalden mort et enterré. Elle traversa le FlitQuick en poussant les clients abasourdis tout en levant sa baguette :

- Accio batte de Quidditch !
- Ohmondieu ohmondieu, ohmondieu...
murmurait Malicia les mains devant sa bouche ayant déjà vu le dortoir des Gryffondors saccagé après le cyclone appelé Kimberlie McCormick.
- Haha, Ma colloc Joufflue est en côooooolère ! riait à moitié Zelda en secouant la main d'un air grave.
- Suivons la avant qu'elle ne tue notre seul indice ! ordonna Titus en accélérant le pas.

Dehors, Kimberlie attrapa sa batte au vol et dans la volée, frappa le creux de sa main dans un bruit sourd. Les dents serrées, le visage rouge, elle poussa de toute sa force les deux portes de l'entrée du McGo qui malgré leurs poids claquèrent faisant sursauter de nouveau Myo et Ava, mais en prime Drago et Angus qui se retournèrent d'un seul coup.

- Qu'est-ce qu'elle a la shooté du dimanche ?! l'agressa McMalden, rieur.

Sauf que celui-ci ne resta pas souriant bien longtemps. L'instant d'après, elle leva sa batte, y mit tout son coeur et, alors que Drago recula comme s'il savait ce qui pouvait l'attendre s'il ne bougeait pas tout de suite !, elle frappa le visage du PAF.
Autour d'elle, tous en furent estomaqués. Pas du fait que Kim avait frappé quelqu'un, ça c'était plutôt habituel. Ce qui l'était déjà moins, c'était bien de voir Angus titubé sous la surprise. Kim en profita pour écraser son pied avec son talon. Celui-jura en se recroquevillant. Elle lui attrapa ses cheveux avec poigne, prépara sa batte quand soudain...

- KIM !!

La voix de son parrain l'interpela ; elle tourna la tête. Son regard était encore rempli de haine, comme un état second. Mais plus Titus s'approchait avec des gestes doux lui demandant de se calmer, plus elle se détendait, mais pas assez pour lâcher prise et baisser sa batte.

-  Si tu l'amoches trop, on ne sera jamais ce qui est arrivé à Myo. Tu veux soigner Myo n'est-ce pas ?
- Vous êtes encore dans votre délire ?! Franchement, si vous étiez de vrais amis, vous ne jouerait pas comme ça avec mes sentiments ! Surtout après m'avoir pris un souvenir de force !
se plaignit la chlorofille.

Mais Kimberlie n'écoutait pas, ou presque pas. Elle baissait peu à peu sa batte et doucement Titus le lui prit des mains. Ce fut alors d'une petite voix qu'elle répondit :

- Bien sûr que je le veux...
- BOUCHERIE ! Boucherie ! Boucherie ! Boucherie !
chantonnait Zelda en frappant des mains, toute excitée.
- LA FERME ! s'énerva Titus avant de s'adresser de nouveau à sa bizut. Kim. Fais le parler, sans le tuer. OK ?
- OK...

Soudain, alors que Angus allait se redresser sûrement pour foutre une beigne à la métisse, elle lui donna un coup de pied sur l'abdomen le poussant contre le comptoir.

- Après vous vous étonnez que personne ne vient au McGo... commenta Ava en fixant la scène d'un drôle d'air.  

Pendant ce temps, Kim plaqua l'épaule de Angus de tout son poids avec son genoux, le poing levé :

- Maintenant tu vas me dire ce que tu as mis dans le mug de Myo l'année dernière et que ça saute !
- J'sais pas d'quoi tu parles, fillette.
- Fais gaffe McMalden, je lui ai pris sa batte, mais j'peux lui rendre aussi.
menaça Titus avec un air satisfait sur le visage.
- Mais de quoi vous parlez ? s'étonna Myo, complètement perdue.
- Dans ton souvenir, on a vu Angus MacMalden verser quelque chose dans ton mug, au restau u. expliqua Malicia.
- C'était trop sympa d'aller dans ton souvenirs ma meilleure amie pour la vie ! Sauf le moment où ma glace a disparu... oh Aglaé... partit-elle ensuite se recroqueviller dans un coin, la mine sombre.
- Il l'a fait et il a intérêt à dire ce que c'était et pourquoi ! accentua-t-elle la pression sur McMalden.
- Menaces-moi encore gamine et tu feras un remake de la dernière fois que tu as osé me manquer de respect.
- Dit-il celui qui menace alors qu'il n'a pas son armé de musclés derrière lui.
répondit-elle.

Cela sembla vexé le PAF parce qu'il leva le bras afin de vouloir attraper l'avant-bras de la métisse. Si cela arrivait, elle passerait sûrement un sale quart d'heure. Enfin... si elle était seule. A peine Angus leva le bras qu'il reçut un puissant coup de batte qui le fit rugir.

- J'suis peut-être pas très doué au Quidditch, mais je sais maitriser les animaux réticents. avoua Titus non peu fier de lui.
- J'aimerais pas être à sa place... Heureusement... chuchota Drago.  Je suis quand même plus charismatique. ajouta-t-il en levant de doigt, commentant ses propres paroles.
- C'est bon, c'est bon ! Vous êtes peut-être en position de force, mais je vous jure que lorsque je sortirais d'ici, vous allez le payer, tous les deux !
- Encore des menaces ! Mais franchement, en droguant Myo, tu as fait la pire erreur de ta vie, et toutes les menaces ne seraient pas assez forte pour décrire ce que j'ai envie de faire à ta tronche !
- K-Kim...
lâcha Myo tout bas qui, malgré son incompréhension, était tout de même touchée.
- Je ne lui ai pas fait de mal !
- Ha ! Tu avoues ordure !
s'esclaffa Titus.
- A cause de toi, elle est prête à se donner à un monstre de pouvoir, pervers au possible qui se prend pour un Doyen !
- Kim ! Ne dis pas ça tout haut !
rougis Myo en se cachant les joues.
- Qu-quoi ?

Le regard de McMalden se fit plus doux, plus... sensible ; était-ce possible ?

- Ce... ce n'est pas ce qui était censé arriver... baissa-t-il les yeux, les joues rosies.
- Bordel... Qu'est-ce que tu as foutu McMalden... ? commençait à comprendre Titus.
- LE GROS MUSCLE EST AMOUREUX DE CHLOROFILLE !!! hurla Zelda qui avait l'air d'avoir repris du poil de la bête.

Un gros silence suivit cette révélation si on faisait abstraction des petites rires incontrôlés de la double de Gri. Quant à Angus, il était tout penaud. En le voyant ainsi, Kimberlie lâcha prise en faisant une drôle de tête.

- Sérieux ? haussa-t-elle un sourcil.
- Bi-bien sûr que non ! Une abominable Gamma aux cheveux verts, vous-vous déconnez fran-franchement...
- LE GROS MUSCLE EST AMOUREUX DE CHLOROFILLE !!!
- Je crois qu'on a compris Zelda...
dit Malicia qui semblait presque aussi gênée qu'Angus ou même Myo qui maintenait des yeux écarquillées, comme si elle venait de recevoir un sort de petrificus totalus.
- Si tu es amoureux d'elle, dis nous ce que tu as mis dans son verre. On doit annuler ses effets avant qu'elle devienne l'esclave sexuelle de Magouille.
- Kim !!
se réveilla Myo dont on voyait ses joues faire contraste avec sa chevelure.

Un nouveau silence, jusqu'au moment où... :

- Un phlitre d'amour. Un philtre amortensia. finit par avouer Angus. Je l'ai acheté chez San Sou Si l'année dernière. Il m'avait dit que c'était le meilleur qu'il avait.
- Tu nous en dira tant.
grommela Titus.
- Par des milliers de gallions... tu me déçois beaucoup Angus. Je t'imaginais avoir plus de goût que ça. lâcha Drago abasourdi.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie (Psychémage)
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 934

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Jeu 3 Oct 2013 - 18:15

Myo avait regardé la scène avec des yeux presque aussi exorbités que ceux de Griselda. Puis, fulminante, elle avait tourné les talons et était allée se terrer dans un coin du fast-food, en croisant les bras.

-Je crois que Chlorofille ne nous croit pas ! s'exclama Zelda, en haussant les épaules.

-Je dirais même plus : elle nous en veut ! fit une voix horriblement contrefaire, à ses côtés.

L'Irlandaise tourna les yeux, et se retrouva face à face avec un chiffon sale, judicieusement posé sur sa main gauche.

-Oh oui, tu as raison Lethi ! répliqua la garçonne. Elle nous en veut à mort !

-Quelle idiote ! On devrait pas l'appeler Chlorofille, mais Chlorofolle ! susurra le chiffon.

-Ah ah ah ! Qu'est-ce que tu es drôle, Lethifold ! N'est-ce pas qu'il est drôle, mon Lethifold ?

Zelda fixa droit dans les yeux Malicia, qui avait eu le malheur de suivre cet échange improbable.

-Hein ? Euh... Je... sais pas ? balbutia la Zeta d'une voix suraiguë.

-Fais-lui un bisou, McGuire !

-Quoi ?! Non !

-FAIS LUI UN BISOU !

-Hiiiiiiiiiiiiiiiii ! Laisse-moiiii !

En rigolant comme une démente, l'Irlandaise se mit à poursuivre la malheureuse dans toute la salle du McGo, en agitant son torchon souillé. Elles coururent en criant devant Kim. Cette dernière, le regard triste, fit mine d'aller rejoindre son amie aux cheveux verts qui boudait non loin, mais Titus la retint :

-Laisse tomber, bizut. Elle nous croira quand on aura enfin l'antidote à ce foutu sortilège, et elle nous remerciera.

La métisse hyperactive grogna, et ses yeux encore plein de rage se posèrent sur MacMalden, qui se frottait la tête, penaud.

-Incarcerem ! siffla-t-elle.

Des cordes jaillirent de la baguette de la batteuse, et virent encercler le PAF. Saucissonné, ce dernier tomba sur le sol et se mit à se contorsionner comme un ver de terre.

-Hey ! Pourquoi qu'tu m'as fait ça ! J't'ai dit la vérité !

-Je te libérerai quand on aura enfin guéri Myo ! persifla Kim.

-Bonne idée, admit le yankee. On amène ce foie jaune avec nous, et gare à lui s'il nous a menti.

Zelda sauta entre les deux Gammas, en entourant leurs épaules de ses bras maigres :

-Rôôôôôôôôôôôh on va où on va où on va où ?

-Chez San Sou Si.

C'est ainsi que tout le petit groupe avait quitté le McGo, et s'était retrouvé devant la petite épicerie du vieux sage chinois, un peu plus loin dans l'Avenue des Champs Z'allons-y. Zelda en gambadant aux côtés d'une Kim plus sombre que d'habitude, MacMalden toujours attaché, poussé sans ménagement par un Titus particulièrement énervé, et Malicia, dont le visage trahissait l'inquiétude et le malaise.

Tous entrèrent dans la boutique, où un vieillard chinois archi-ridé les accueillit par une courbette :

-Le dragon de jade apporte l'aide céleste à celui qui sait lui demander, fit-il en joignant les mains.

-Qu'est-ce qu'il dit ? s'interrogea Kimberlie.

-Je ne suis pas sûre de le comprendre, avoua Malicia en rougissant, et j'ai peur que ce soit réciproque. La dernière fois, je suis venue acheter du lait pour mon fléreur en toute urgence, et ça m'a prit plus d'une heure et demi...

-La lune succède au soleil, le soleil succède à la lune, les deux suivent le cours du ruisseau de la vie, précisa San Sou Si.

-Moi je le comprends, fit Zelda, en regardant ses amis avec des yeux ronds comme des soucoupes. Je vois pas où est la difficulté.

Sa colloc la dévisagea, suspicieuse :

-T'es sûre ?

-Bah, oui, ça n'a rien de compliqué !

Zelda se pencha au dessus du comptoir, et désigna MacMalden, renfrogné dans ses cordes.

-Ce gentil jeune homme vous a acheté un philtre d'amour l'an dernier.

L'épicier chinois fit une légère courbette :

-Fragile est le fil de la mémoire dans la pelote des souvenirs, mais la soie du vénérable ver est indestructible.

-Ah ouais ? En quoi ce philtre est plus puissant que les autres ?

-Le dragon des milles décennies crache un feu plus puissant que milles dragon de glace.

-Rôôôôôôh, vous m'en direz tant ! Et c'est légal tout ça ?!

-Les yeux du Vénérable voit ce que l'Imbécile ignore ; cependant la lune brille pour les deux du même éclat.

-Oh, mais moi, ce que j'en dis...

-Qu'est-ce qu'il a dit ? demanda Kim, piquée par la curiosité.

L'Irlandaise hocha la tête :

-Il a effectivement un philtre d'amour très puissant, un Amortentia de sa composition qu'il fait vieillir en fût pendant plus de dix ans pour qu'il soit encore plus efficace, même que c'est pas très moral mais ça reste légal parce qu'il met en bas de chaque bouteille une mention légale qui stipule que c'est potentiellement dangereux et qu'il se dégage de toutes responsabilités pour tout usage abusif. Et il en a vendu un à Monsieur Muscles l'an passé, il s'en rappelle parce qu'il consigne tout sur un gros registre qu'il relit plusieurs fois chaque soir, donc pas de doute, Monsieur Muscles ne vous a pas menti.

-Il a dit tout ça en trois phrases ? insista Titus, pas convaincu.

-Ben oui ! Enfin, j'ai un peu résumé bien sûr !

Zelda se tourna à nouveau vers le vieux chinois :

-Allez, je vais vous en prendre une bouteille !

-La perle semble semblable aux autres aux yeux du profane, mais elle est unique pour le Vénérable qui tient à elle.

L'épicier posa  une petite bouteille rose vif devant l'Irlandaise, et empocha avec rapidité les gallions que lui tendait cette dernière.

Puis l'Irlandaise sortit de l'épicerie, le philtre dans les bras, un sourire satisfait aux lèvres.
Une ombre passa sur le visage du yankee, qui la suivait de près :

-Attends voir, tu comptes pas utiliser ça sur moi pendant que je dors ou une saleté du genre ?

La garçonne fut prise d'un gloussement inquiétant :

-Mais non, patate ! Et puis c'est pas moi qui t'aime t'aime t'aime c'est Gri ! Là c'est pour faire des expérimentations dessus ! Pour trouver un antidote pour Chlorofille ! Comme ça elle arrêtera d'être obsédée par le vieux moche moustachu et elle aura plus de temps pour me faire des macarons !

Malicia acquiesça :

-Oui, ça nous sera très utile : avec les ingrédients exacts qui entrent dans la composition du maléfice de Myo, ça sera plus facile de la guérir !

-Ça coûte une blinde, ce philtre ! s'exclama Kimberlie, qui traînait MacMalden derrière elle. Depuis quand tu as les moyens d'acheter ça ?

-Rôôôh, j'ai plein d'argent de côté, moi ! rigola Zelda. Surtout depuis que je te fais payer l'intégralité du loyer en te faisant croire que c'est la moitié !

-QUOI ?!



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Sam 5 Oct 2013 - 12:20

- Kim ! C'est vraiment pas le moment ! s'écria Titus.
- La violence est à la raison, ce que les chaussettes sont au dragon de jade.
- J'VAIS LA TUER, J'VAIS LA TUER CETTE FOIS !
hurlai la métisse alors qu'elle serrait le col de la folle bis au Lethifold.
- Une furie cette Gamma. Il n'y a pas eu erreur dans les adhérents à votre fraternité de lopettes ? lâcha Angus.
- La ferme toi, si tu ne veux pas que je te montre qu'elle n'est pas la seule à avoir la poigne forte chez les Gamma Phi Orties. menaça le ricain.

Quant à Zelda, elle riait comme inconsciente de la situation où elle s'était mise.

- Tu n'imagines pas dans quelle merde tu m'as fichu cette fois ! J'ai foutu en rogne mon père à cause de ça, et tu n'aimerais pas voir un homme comme mon père se mettre en rogne crois moi !!
- Tel père, telle fille, ma coloc joufflue adorée.
- Oh là, je...
leva-t-elle le poing jusqu'à se faire couper la parole par son parrain :
- Bordel, bizut ! Dès qu'on aura enfin guéri Myo, tu feras ce dont tu as envie de cette folle dingue, mais pour l'instant, il nous faut étudier le contenu de cette fiole.
- Quand le lapin court se cacher, c'est qu'il y a danger.
- Qu'est-ce qui baragouine encore celui-là !
ajouta-t-il, au bord de la crise de nerf.
- Partons d'ici, ça faudra mieux. Il nous faut en endroit où faire nos recherches, et je ne pense pas que ce boui-boui soit le meilleur endroit pour ça. dit alors Malicia en grimaçant devant un bocal de formole contenant le coeur dont on ne sait quoi.

Kim se mit à grogner en se sentant obliger de lâcher la moitié de sa colocataire. Maintenant, elle savait à qui s'en prendre véritablement d'avoir été obliger de dire qu'elle était avec Sylvius sans raisons. Enfin... en réalité c'était bien de ça faute, mais au fond ça l'arrangeait de pouvoir se faire les nerfs sur quelqu'un d'autre.
Elle suivit les autres à l'extérieur ne faisant qu'à peine attention à la énième phrase dénuée de sens de San Sou Si.  

- Les amis, je crois que je sais où aller. annonça alors Malicia.
- On t'écoutes. insista Titus.
- Le meilleur endroit pour faire des recherches sur une potion, c'est bien le bâtiment de la filière Magie Expérimentale.

Les visages de Kim et Titus devinrent blêmes. Depuis qu'avec Myo, ils avaient été y faire un petit tour afin de savoir qui avait lâcher le sort musical de début d'année, ils en avaient garder un plutôt mauvais souvenir.

- Ben, qu'est-ce que j'ai dit ? se demanda Malicia, coupable sans savoir pourquoi.
- Je ne pense pas que ce soit une bonne idée...
- C'est une maison de fou là-bas !!
lâcha Kim.
- Le seul moyen de ne pas risquer sa vie en entrant par effraction dans ce bâtiment, c'est au mieux d'avoir un étudiant de cette filière avec nous.
- Vous exagérez pas un peu la ?
- Jamais !!! J'veux plus faire un autre parcours du combattant comme ils ont !
se prit-elle la tête dans ses mains.
- Moi, je sais quoi faire ! lâcha Zelda avec un grand sourire.
- Ouais, ouais c'est ça. Tais toi, genre, pendant toute une vie et j'te ferais pas cracher mon argent par la force. dit-elle dans sa barbe.
- La obsessionnelle de son frangin est en magie expérimentale ! J'lai vu en fouillant dans sa tête, hihi !
- La obsessio... Quoi ?!
s'exclama Titus en haussant un sourcil.
- Ah... La Zeta-Girl. traduisit Kim, mais ce qui ne fut pas très utile :
- Est-ce que vous voulez bien donner de vrais noms s'il vous plaît !!
- Euh... Celle qui a un frère médicomage... J'ai un peu d'mal avec son nom...
avoua Kimberlie, qui par aucune raison, semblait s'obstiner à appeler Zeta-Girl, Zeta-Girl toute sa vie. Elle était au McGo toute à l'heure...
- Vous parlez d'Ava Gold ?
demanda Malicia.
- Ouais ! C'est ça ! s'exclama la batteuse.
- L’Obsessionnelle de son frangin quoi ! insista Zelda.
- Bon, dépêchons de retourner au McGo, en espérant qu'elle y soit encore. Sinon...

De nouveau le visage de Titus devint blanc ; l'idée de découvrir de nouveaux pièges à la mode expérimentale n'avait pas l'air de lui plaire guère.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 147
avatar
Ava Gold

Messages : 2716

Double Compte : Patricia Shellstrop
Sorts Connus : Amplificatum / Repulso,
Calmos Pacificatum,
Recurvite,
Bombarda,
Inflammarae,
Incendio,
Flambio

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Potion Tue-loup,
Essence de dictame (x5),
Philtre de Requinquance (x5)
Amulette anti-flammes
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Lun 7 Oct 2013 - 22:25

Ava était en train de siroter son Wizz Cola light en lançant des regards noirs au garçon Malefoy. Il lui avait saboté son repas complet. Et en plus, son copain brute était de retour. Ils semblaient élaborer des plans tous plus farfelus les uns que les autres pour aller détruire le Flitquick. Elle était venue manger ici parce qu'il y avait beaucoup moins de monde mais à voir le service, elle comprenait l'engouement des autres étudiants pour l'établissement ennemi.

Un petit groupe de personnes était entré pour parler à Myosotis, la fille aux cheveux verts. Ava n'avait pas cherché à comprendre. Ce n'était pas ses affaires. Quand ca avait commencé à parler de Magouille, elle avait prêté une légère oreille pour entendre ce qui se disait. Mais c'était assez confus. Après s'être énervés, les Gammas étaient sortis du McGo. Leur absence n'avait pas duré longtemps. Une quinzaine de minutes plus tard ils étaient de retour.
Ils entrèrent en coup de vent dans l'établissement. Le cow boy ne semblait pas très enthousiaste. Il grommelait dans sa barbe de quelques jours.

- Je maintiens que ce n'est pas une bonne idée.
- Avaaaa !

Malicia vint s'asseoir en vitesse en face d'elle. La brune à la peau pâle haussa un sourcil en rangeant ses affaires de cours.

- Je peux faire quelque chose pour toi ?
- Ouiiiiiiii !
- Du genre... Détruire un bâtiment entier ou défier l'autre brute ?

Elle parlait bien évidemment de la chef de sa fraternité qui avait essayé de la tuer avec l'aide du Kelpy. Qu'est ce qu'un Kelpy faisait ici aussi ?!

- Pas exactement...
- McGuire, je suis déjà dans la liste noire du doyen. Je ne tiens pas à m'attirer de problèmes.
- T'as entendu Gri ? Elle aussi elle a ses histoires avec Magouille !
- Mais non Zelda ! Tu sais bien qu'elle n'aime que son frèèèèèèère !

Ava fit les gros yeux et se leva. Pas question de rester avec l'Irlandaise. Du moins, pas tant qu'elle serait REELLEMENT deux. C'était bien trop dur à gérer ! Malicia rattrapa Ava par le poignet.

- S'il te plaiiiiit !

La jeune Zeta soupira et s'assit de nouveau.

- Ok. Racontez moi tout. Mais en résumé. J'ai pas non plus un temps infini pour manger. Enfin manger...

Elle jeta un regard dégouté à son plateau baignant encore dans l'huile et le sucre. Tout était une question de point de vue. Elle regarda les jeunes gens un par un. Malicia avait un regard suppliant. Les jumelles irlandaises la regardaient de façon telle qu'elle ne savait pas si elle devait avoir peur de quelle bétise elles allaient pouvoir encore sortir. La métisse elle, avait un regard noir et semblait plus en colère que jamais. Mais cette colère semblait partagée entre la grosse brute qu'elle avait stupéfixiée une petite heure auparavant, la folle au léthifold et une autre personne.
Ava haussa les épaules. Ce n'était pas ses affaires après tout. Quand au cow boy, il semblait partagé entre un sentiment d'angoisse et de malaise. Mais à cause de quoi ? Elle ne l'avait pas vu souvent mais c'était bien la premlière fois qu'il ne paraissait pas détendu.

Ava regarda sa montre et posa ses yeux bruns dans ceux de sa collègue Zeta.

- Je t'écoute.





Mes RPs du Moment !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ86cg


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 30
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1668

Situation Amoureuse : Je vais très bien alors LACHEZ-MOI LES NOYAUX !!!

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Mer 9 Oct 2013 - 10:47

La Zeta que Titus avait déjà pu apercevoir à la fiesta Gamma écouta attentivement le résumé des derniers évènements, malgré son estomac qui commençait à gargouiller. D'ailleurs, il nota, intérieurement, que l'étalage de malbouffe qu'il reniflait depuis qu'ils étaient revenus au McGo lui filait la dalle à lui aussi...
Une fois le récit achevé, la dénommée Ava croisa les bras en fronçant les sourcils, concentrée :

-Très bien, très bien... Si j'ai bien tout suivi, vous êtes dans la mouise jusqu'au cou. Mais dites-moi juste une chose.

Elle se pencha sur la table en regardant l'assemblée d'enquêteurs en herbe.

-En quoi ça me regarde tout ça ?

Malicia ouvrit de grands yeux, surprise :

-M... mais t'as rien écouté ? Myo est sous l'emprise d'un sortilège puissant et est complètement folle du Doyen !

-D'où ma question : en quoi ça me regarde ? La dernière fois que j'ai voulu me mêler des affaires des autres, Malicia, j'ai fini suspendue au-dessus de la gueule béante d'un kelpy alors...

-Mais ce vieux charlatan à chapeau va lui faire subir je-ne-sais quelle-cochonnerie contre son gré, Ava ! trépigna la métisse. Il va littéralement abuser d'elle ! En tant que Zeta tu peux pas laisser faire ça !

Cette fois, les traits de Miss Gold se crispèrent.

-Ouais ! Et franchement tu veux vraiment pas savoir ce qui passe par la tête du chapelier ! ajouta Zelda. Il a vraiment des fantasmes... cochons !

La folle irlandaise pouffa rien qu'en y repensant. Titus prit alors la parole :

-Sans compter qu'une des dernières catastrophes en date qui nous est tombé dessus, est due en grande partie au fait que Myo est raide dingue de ce charlatan au foie jaune ! Maintenant, si tu trouve qu'il y a pas assez d'embrouilles en ce moment à la WoW, c'est toi qui voit.

Ava Gold soupira, de guerre lasse :

-Ok, ok ! Je vais vous filer un coup de main ! fit-elle en levant les yeux au ciel. Sérieux, tout ce que je voulais c'était manger tranquille !

-Et maintenant t'es enrôlée dans notre équipe de bras cassés pour sauver une étudiante ensorcelée. rétorqua le ricain. Félicitations.

Il se leva de la table et fit un geste en direction du groupe :

-Allez, on se bouge les miches, y a pas une minute à perdre !

-Allons dans la réserve, fit Ava, ce sera plus discret.

-Dans la réserve ? fit Kim, étonnée. J'aurais pensé qu'on irait au Bâtiment de Magie Expérimentale !

-Pas besoin, lui répondit la Zeta alors que le groupe sortait du fast-food, en faisant le tour pour prendre la porte de derrière. J'ai toujours mes instruments sur moi, au cas où.

-Au cas où quoi ? demanda Mali, intriguée.

Sa sœur Zeta ne répondit rien, se contentant de sourire de manière énigmatique. Arrivées dans la réserve dont la porte n'était même pas fermée, les enquêtrices tournèrent la tête, voyant qu'il leur manquaient quelqu'un :

-Ben, il est passé où le Grand Poilu ?? demanda Zelda en ouvrant des yeux ronds comme des soucoupes.

La porte de sortie s'ouvrit alors à la volée, et Titus apparut dans l'encadrement, en trainant un lourd fardeau :

-Désolé pour le retard, il fallait que j'aille récupérer le sujet d'expérimentation.

-Le sujet d'expérimentation ?? demanda Malicia. Quel sujet d'ex- T'ES PAS SÉRIEUX, DIS ?!

Le fardeau en question n'était autre que Mac Malden, ligoté et bâillonné, se tortillant comme un beau diable, que le cowboy peinait à trainer au milieu de la salle. Au moment où il le lâcha, Zelda s'avança et, ramassant un seau en fer à côté d'un balai usagé, lui en donna un bon coup sur le crâne :

-Pas bouger, vilain !

Le PAF gémit de douleur. Titus haussa les épaules et débarrassa d'un revers de manche la surface d'une vieille table qu'il plaça au milieu de la pièce :

-Allez la spécialiste ! A toi de jouer !

Ava ne se fit pas prier et sortit le contenu miniature de son sac à main, dont elle augmenta la taille d'un coup de baguette : il s'agissait d'un kit d'expérimentation magique très sophistiquée, avec tubes à essai et tout le saint bataclan. Alors que Zelda et Mali s'avancèrent n connaisseuses, fascinées, Titus et sa bizut échangèrent un regard d'incompréhension profonde. Ils haussèrent tout deux des épaules, décidant qu'il valait mieux laisser les pros au travail cette fois.
L'espace d'une bonne heure s'écoula. Angus MacMalden s'était endormi, tout comme Kimberly à moitié affalée sur un tabouret. Titus lui faisait les cent pas, grillant clope sur clope, alors que mené par Ava, le groupe de sorciers "scientifiques" s'affairait devant ses éprouvettes.

-Ça y est ! fit Mali triomphante. On a pu préparer une  potion capable de contrer un philtre Amortentia de dix ans d'âge !

-Et ben, ça pas été facile, croyez-moi... grogna Ava en sueur.

-Ouaaaais ! s'exclama Zelda. Il nous manque plus qu'un ingrédient lié au vieux Magouille, et le "contre-philtre" sera prêt !

Les deux Zeta la regardèrent les yeux ronds.

-Ben quoi ? Me dites pas que vous y avez pas pensé ?

La PoP cinglée éclata de rire :

-T'as entendu, Léthi léthi ? Elles ont même pas pensé à ça !

Ava se tapa la tête du front, atterrée, alors le teint de Malicia devenait blême :
-Mais comment on a pu oublier ça ?! C'est la base d'un contre-sort ou d'une potion contre les philtres d'amour !!

Alors que Titus se massait les tempes, sentant son humeur tourner au vinaigre, il eut alors une intuition... Farfouillant dans les poches de son manteau, il trouva ce qu'il cherchait et le tendit aux trois sorcières :

-Tenez, essayez avec ça.

-Une... potion Magouille ? fit Malicia intriguée.

-C'était ce qu'il y avait dans le philtre au départ, non ? Pourquoi ça fonctionnerait pas ?

Zelda attrapa sans un mot la bouteille des mains du cowboy et la versa toute entière dans la décoction finale qu'Ava avait réussi à décanter : Un immense nuage de fumée nauséabond s'étendit dans la réserve, faisant tousser tout le monde, réveillant Kimberly pour le coup :

-Mais c'est quoi ce bordel ?!! Vous avez fait quoi ?

-Attendez ! intima Ava en se penchant sur la solution.

La fumée avait disparu d'un coup, et à l'intérieur du récipient mijotait  présent une potion à l'odeur écœurante de couleur grise.

-Vous croyez qu'on a réussi ? demanda Mali, inquiète.

-Y a qu'un moyen de le savoir, lui répondit Titus.

Et sans attendre, il réveilla Mac Malden d'un coup de pied. Saisissant le récipient il en versa une rasade de force dans le gosier du PAF qui se débattait comme un beau diable. Moins de  dix secondes plus tard, son visage se couvrait de pustules, et le sorcier baraqué hurlait de douleur.

-Bon, c'est pas encore ça les filles... grommela le ricain. Faut refaire vos dosages !

Une demi-heure et plusieurs essais désastreux plus tard, ils avaient réussi à produire une potion à la couleur bleu foncée et à l'odeur entêtante. Le chef des PAF gisait au sol, son teint changeant de couleur  toutes les deux secondes, et des furoncles ignobles éclatant sur sa figure :

-Gargleubl....

Titus se tourna vers ses camarades :

-C'est bon cette fois-ci ?

Les sorcières, qui ne quittaient pas des yeux le PAF qui agonisait littéralement au sol, se tournèrent vers le cowboy :

-Oui, cette fois-ci c'est la bonne ! répondit Ava. La couleur et le mélange correspond à la potion qu'on cherche !

-Ok.

Sur ce, Titus  se pencha sur le PAF :

-Merci pour ta coopération, Très Gros Tas de Fumier. Allez mesdemoiselles, on a un boulot à finir ! On préviendra la maintenance qu'il y a une blatte géante échouée dans la réserve...

Le groupe quitta la pièce, en direction de la salle du McGo. Il n'y avait pas foule dans le fast-food, mais cela n'intéressait pas le cowboy qui aperçut Myo de loin : elle s'acharnait à grands coups de baguette sur la friteuse à sort de cuisson automatique, très énervée.

Il s'empressa d'aller acheter à un Ezzechiel léthargique deux gobelets de jus de citrouille. Puis il en "drogua" un avec la mixture que les filles avaient préparée, et se dirigea à grands pas vers son amie aux cheveux verts, lui tendant la boisson "spéciale". Elle leva des yeux furieux vers lui :

-Qu'est-ce que tu veux Titus ? Je travaille, là.

-On fait la paix ?

Après un instant de réflexion, elle attrapa rageusement le gobelet qu'il lui tendait et se mit à siroter.

-Je suis désolé, ma grande...

-Tu peux l'être !

-... de pas t'avoir donner ça plus tôt, fit le cowboy en désignant la boisson truquée.

La Gamma s'arrêta aussitôt de boire, comme figée. Elle baissa les yeux sur son gobelet, et s'exclama, horrifiée :

-Mais... Je bois quoi, là ?!!

Titus ne répondit pas, impassible, attendant de voir les premiers effets de la potion...



C'est le dernier repas que j'ai pu m'offrir. Mâcher lentement, et surtout bien savourer...
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL En ligne


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 216
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2134

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Sam 12 Oct 2013 - 2:40

Myosotis regarda avec effroi le verre quasiment vide qu'elle tenait. Sa main commença à trembler, tant de surprise que de colère :

- Qu'est-ce que tu m'as fait boire ?! répéta-t-elle, incrédule.

Devant le mutisme assumé de Titus, la sorcière aux cheveux verts lui jeta un regard noir : si ses yeux avaient eu le pouvoir de lancer des Avada Kedavra, le cow-boy n'y aurait certainement pas survécu.

Ouvrant la bouche pour asséner une réplique cinglante, Myo vacilla soudain : prise d'un étourdissement violent, elle dut agripper les bords du comptoir pour éviter la chute.

- Ça va, Myo ? fit la voix aigrelette de Bibi, étrangement lointaine aux oreilles de la fille-chlorophylle.

La tête de cette dernière tournait atrocement, et le sol semblait se dérobaient sous ses pieds. Elle avait l'horrible impression que le McGo tout autour d'elle tournait et virevoltait : c'était comme si elle se trouvait à bord d'un rafiot séculaire et trop fragile, en plein milieu de la tempête du siècle. Et comme si ça ne suffisait pas, son estomac gronda, menaçant de révéler au monde l'intégralité de son petit-déjeuner pourtant lointain.

Le cœur au bord des lèvres, Myo serra ses poings sur le rebord du comptoir en gémissant, attendant la suite.

Et en une seconde, tout fut fini.

Le décor du fast-food, ses amis au loin qui n'osaient pas la regarder franchement et préféraient le faire en douce, Titus qui lui la fixait sans aucun complexe en attendant une réaction quelconque... Tout était exactement comme avant. Et pourtant, quelque chose avait changé, en elle. Elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus, mais quelque chose... manquait. Mais quoi ?

Et soudain, ce fut la révélation.

La sorcière se redressa, écarquilla les yeux, et, la bouche béante, fixa devant elle, figée comme une statue de sel.
Titus devait probablement s'attendre à une réaction plus spectaculaire, car il fronça les sourcils, et passa sa main calleuse devant le regard vitreux de son amie.

- Myo ?

La jeune femme ne bougea pas d'un poil, enfin, à part le filet de bave qui commençait à pendre dangereusement du coin de ses lèvres ébahies. Le cowboy attendit un certain moment, puis finit par se gratter la tête, se demandant si la potion censée la guérir ne l'avait pas simplement rendue aussi ahurie qu'un Omega.

- Myo ?! tenta-t-il à nouveau. Hé ho !

Lentement, les yeux de la semi-dryade se posèrent sur l'américain, sans ciller une seule fois.

- Je... articula-t-elle.

- ...Tu ?

- Oh...

- Oh ?

- Oh. Mon. Dieu.

- Mais encore ?

- OH MON DIEU ! cria-t-elle soudain, ses doigts plantés dans sa tignasse verte, sur le sommet du crâne. Moi ! Et le doyen ! Et moi ! Et... je l'ai embrassé ! BORDEL DE CHIOTTES !

Couinant, la jeune femme s’aplatit soudain sur le comptoir, et emmitoufla son visage rouge de honte sous ses bras et la nuée de ses cheveux uranium.

Le yankee soupira de soulagement. Bon, sa pote semblait un peu perturbée par la nouvelle, mais, au moins le contre-philtre avait visiblement marché. L'américain s'alluma une vieille clope roulée pour fêter ça, mais n'eut pas le temps d'en profiter bien longtemps : se ruant sur lui comme une tigresse affamée sur sa proie, l'étudiante en Sciences Occultes agrippa violemment le col de Titus, et secoua ce dernier comme un cocotier :

- TOI ! TU M'AS GUÉRIE !

Elle avait hurlé cette phrase, sans qu'on ne sache vraiment si elle posait une question ou confirmait le fait. Le tout dans une voix tellement tremblante que personne n'aurait pu dire si elle était empreinte de joie, de colère ou d'effroi.

- Si tu veux me remercier, commença Titus en lorgnant avec mauvaise humeur sur sa clope tombée à terre, arrête de me secouer. Ça a tendance à me foutre les glandes !

- TE REMERCIER ?  MAIS TOUT EST DE TA FAUTE !

- Tu te fous de moi ?!

- Nan ! Enfin oui ! Enfin je sais pas...

Elle lâcha son ami et se laissa tomber sur la chaise la plus proche, les yeux perdus quelque part devant elle.

- Je me posait pas de question, moi, y'a deux minutes ! Tout était simple ! Tout était beau ! J'étais... heureuse... Pourquoi je me sens plus heureuse ?!

Ses lèvres tremblèrent.

Titus grogna en se rallumant une seconde cigarette :

- Arrête tes conneries ! T'aurais préféré continuer à vivre dans un monde tout rose qui n'était pas la réalité ? Quitte à faire des trucs dégueu avec l'autre déviant moustachu ?

Myo considéra la chose un long moment :

- J'ai besoin de m'asseoir, couina-t-elle d'une toute petite voix.

- T'es déjà assise, ma grande.

- Oh.

Myo se leva d'un pas incertain, et, suivie par sa petite poupée vaudou, se dirigea vers la sortie du fast-food en chancelant. Avec son teint blafard et sa démarche titubante, elle avait plus que jamais l'air d'un zombie hagard.

Titus tira sur sa clope, avant de lancer :

- Tu vas où ?

- Sous ma couette, articula la jeune femme sans se retourner. Et je crois que je vais y rester un petit moment.

:arrow: direction le Grand Potiron !






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1717

Situation Amoureuse : En couple.

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.    Lun 14 Oct 2013 - 19:45

Drago griffonnait avec une concentration redoutable. Il ne lui restait décidément rien, plus rien de valable pour ridiculiser le FlitQuick et forcer l'enseigne à fermer boutique. Et voilà que les bras-cassés auxquels il aurait pu faire appel quittaient le navire, comme la troupe de rats sans honneur qu'ils étaient.

Ava avait été réquisitionnée par la bande à Titus, qui s'occupait d'il-ne-savait-quelle affaire hautement inintéressante. Le cowboy était parvenu à rassembler autour de lui la pire clique d'empaffées qu'il avait pu trouver : la moitié d'O'Neil, qui n'en restait pas moins doublement irritante, cette calamité de Kim McCormick, toujours prête à mordre sans raison, et son ex. Le groupe allait et venait dans le restaurant, perturbant le calme ambiant. Calme dont il avait grandement besoin pour trouver ce qui ferait plier le FlitQuick.

Drago avait voulu faire une deuxième tentative de mise à sac par le biais d'Angus MacMalden. Mais cette brute sans cervelle avait été enlevée par le garçon de ferme et sa bande, qui l'avait rendu dans un bien piètre état. Le malheureux, couvert de pustules, verdâtre et hoquetant rampa vers la sortie à la recherche d'aide. Mais l'alpha avait tout simplement mieux à faire que de s'occuper de lui.

L'espace d'un instant, l'idée de faire appel à Buisson Grandiflore l'avait effleuré. Mais... il n'allait pas tomber aussi bas. De toutes manières, la courge avait quitté le McGo, l'air plus hagard que jamais. Quelques instants plus tard, Titus et ses acolytes quittèrent les lieux à leur tour.

L'alpha soupira. Il ne restait plus qu'une seule solution : capitu...

Une gigantesque clameur jaillit du FlitQuick et la foule terrifiée se précipita hors du restaurant. Drago se plaqua contre la fenêtre : quelque chose de maléfique semblait s'être emparé du restaurant. Ses murs rouges perdirent tout net leurs couleurs, comme une plante sur le point de se faner. Des centaines d'ombres menaçantes et grimaçantes se mirent à tournoyer autour de l'édifice en poussant des gémissements de damnés.

Alors que Drago se demandait d'où pouvait bien venir ce retournement imprévu, Ezzechiel ouvrit grand les portes du McGo, les habits calcinés et en lambeaux :

-Trop Zion, Man... commença-t-il, les yeux écarquillés.

L'alpha se précipita sur lui :

-Que diable s'est-il passé ?

-J'ai vaincu mon adversaire, man. Je l'ai jeté dans les flammes des cuisines du FlitQuick. Grâce à la chaleur du boum boum badaboum, le monde est sauvé et Zion est prospère à nouveau.

Drago fronça les sourcils :

-Plaît-il ?

Ezzechiel gloussa et leva les bras au ciel :

- Le hamburger impie que j'avais créé s'est retourné contre moi, man. Il voulait se nourrir des âmes des affamés pour étancher sa soif de vérité, man. Mais grâce au pouvoir purificateur du feu, le grand Shaka Zulu a vaincu. Mais il y avait un prix à payer, man : le Flitquick ne boum boum badaboumera plus... Mon hamburger est son propriétaire désormais. Et il a ouvert les portes de l'enfer !

Comme pour accompagner ces paroles aussi mystérieuses qu'incompréhensibles, des dizaines de clients affamés entrèrent dans le McGonagald's. Drago les regarda entrer, ravi :

-Je n'ai rien compris, mais je crois que je te dois un remerciement.

-Pas de blême, man. Maintenant je retourne au Nirvana. Même la Grande Prêtresse au Chaboubou a besoin de repos.

-Oui, oui... c'est cela... rétorqua Drago sans écouter, en le saluant d'un geste négligent de la main.

Le blondinet se précipita au comptoir bondé et se hissa dessus :

-Bienvenue au McGonagald's, chers clients ! Merci d'avoir amené tout votre argent chez nous !

Une acclamation joyeuse suivit ces paroles. Drago leva une main autoritaire et tous se turent. Il plissa les yeux en considérant la plèbe :

-Le règne despotique du FlitQuick est révolu pour toujours. siffla-t-il. Je devrais vous faire payer le triple du prix habituel pour votre parjure qui fut des plus sinistres...

Un "Oooh" déçu parcourut l'assistance.

Le blondinet croisa les bras :

-Mais je saurai être magnanime et vous ne paierez que le double !

Un "Ouais" sonore éclata dans le restaurant.

-Allez ! Sortez donc vos porte-gallions, il est l'heure pour moi et mon équipe de vous sustenter!

Les acclamations fusèrent de toutes parts, et Drago eut un sourire satisfait.... qui fut de courte durée : l'alpha venait de remarquer un détail crucial : il ne restait plus personne de l'équipe hormis lui dans le restaurant. La foule soudain impatiente se mit à gronder devant lui, scandant des "On a faim ! On a faim !" à n'en plus pouvoir.

Un brin de panique passa dans les yeux du blondinet :

-Oh, fichtre... lâcha-t-il.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc
 

Entre vous et nous, c'est une histoire de sous.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Avenue des Champs Z'Allons-Y :: Restaurants-