Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Le Grand Combat d'El Cabron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Le Grand Combat d'El Cabron   Ven 1 Nov 2013 - 23:45

Le Grand Combat d'El Cabron
AVEC : Titus et Marcus
PRIVÉ / PUBLIC : Privé
DATE : mardi 24 novembre


Les rayons du soleil matinal percèrent le feuillage des buissons qui bordaient l'impasse du bizut pourfendu. Titus  cligna des yeux en grimaçant, trouvant cette lueur malvenue aussi agréable qu'un lendemain de cuite dans un motel miteux. Il remonta d'un coup sec le vieux sac de cuir qu'il portait sur son épaule en bandoulière. Se réveiller de bon poil n'était pas exactement sa spécialité, ça on pouvait le comprendre. Affligé d'une gueule de bois quasi-permanente, les débuts de journée n'étaient pas vraiment ses moments préférés. Mais depuis huit jours pourtant son humeur descendait au même niveau qu'un maniaco-dépressif enfermé dans un cirque avec une troupe de mimes.

Et il n'avait pas touché une seule goutte d'alcool magique...

La raison en était simple. Depuis qu'il avait "guéri" Myo de son addiction malsaine au Doyen Charlatan de cette fac, il s'était un bref instant imaginé pouvoir de nouveau dormir sur ses deux oreilles. Pas seulement parce que son amie n'avait désormais plus aucune chance de finir dans le plumard de ce vieux vicelard chapeauté, mais aussi parce qu'à présent libérée de son emprise, ce dernier ne risquait plus de se servir d'elle pour ourdir ses plans de conquête et d'arnaques à la con !

Hélas, cet état de grâce n'avait duré qu'un instant : quand la Gamma se rendit compte qu'elle se sentait désormais malheureuse à en crever, grâce aux bons soins du cowboy, elle semblait avoir pris la mouche pour de bon, et ne lui adressait plus la parole depuis lors. Cette histoire de potions et de contre-potions l'avait tellement rendu malade, que le ricain n'avait plus avalé d'autre liquide que de la flotte durant une semaine. Et Dieu sait qu'il DÉTESTAIT boire de la flotte !

Pour couronner le tout, son professeur avait décidé de faire de Saleté de Bourrique le sujet de travaux pratiques attitré de Titus, devant l'acharnement de ce dernier à vouloir redonner vie à l'hippogriffe miteux !

Pour toutes ces raisons, le Gamma marchait d'un pas pesant en cet matinée ensoleillé dans l'Impasse des Fraternités, tirant la tronche et shootant dans tous les objets que ces pieds rencontraient... et pour bien d'autres raisons encore, il ne tourna pas dans l'allée végétale menant au Grand Potiron. A la place, il poursuivit son chemin vers une destination que ces potes Gammas auraient souhaité oublier une bonne fois pour toutes...

La route bétonnée qu'il emprunta ce matin-là était bordée non pas de taillis et de buissons en fleurs ensorcelées, mais de hauts grillages terminés par des bordées de barbelées aux piques dégoulinantes de poison. Manquant de se transpercer le pied sur un vieux tesson de bièraubeurre, Titus leva la tête : le Bunker se dressait devant lui, menaçant et d'un gris profond et maladif.

Laissant tomber son sac à terre, il l'ouvrit et en sortit un morceau de tissu aux couleurs chaudes. Il le souleva et s'en couvrit la tête : c'était un masque de catcheur mexicain un poil top grand pour lui, mais il n'avait pas pu trouver d'autre déguisement en si peu de temps. Rangeant son manteau et son sac dans le seul buisson qui n'avait pas dépéri devant la bâtisse militaire, il sortit de sa poche un bout de parchemin que lui avait donné Marcus Flint, il n'y avait pas deux jours à a sortie du club de duels. Toujours intrigué par la bienveillance du PAF à son égard, Titus le déroula et le relut en tordant le nez :

Mon gayar, ci tu veu avouar droi a un peuh plus daxion que den ce cleub deu lopètes, vien nou retrouvé o Bunker mardi matain pour uneu séence privé !

Leu mau de pass et : a zut, jpeu pa tle dire, demerde toua !

Le ricain chiffonna le papier dans son poing et déglutit en contemplant la porte blindée du repaire des PAFs : il allait devoir jouer serré !
Donnant trois coups à la porte, il attendit nerveusement de voir ce que la sécurité Pi Alpha Fi valait...

L'attente ne fut pas longue, et elle s'ouvrit dans un grincement inquiétant, laissant apparaitre la silhouette d'un mastodonte bodybuildé à la mine patibulaire :

-Ouais ?  T'es qui toi ?

-Et ben... j'suis d'la maison... fit Titus d'une voix hésitante. J'viens faire un tour au club.

-T'as le mot de passe ?

La main du cowboy se crispa. Ouch... songea-t-il, bon ben autant y aller...

-Bien sûr que je le sais. Mais toi tu le connais ? Qui me dit que t'es des nôtres ?

Le PAF s'emporta aussitôt :

-DE QUOI ?! J'SUI UN PAF PUR JUS, MON POTE !!! TU VEUX UNE PREUVE , HEIN ? LE MOT DE PASSE C'EST " TARTE AUX QUETSCHES " !!!

A cet instant, une série de déclics de verrous ensorcelés se fit entendre, et les barbelés qui entouraient le chambranle de la porte du bunker se rétractèrent d'eux-mêmes comme des serpents. Titus jeta un regard au "vigile":

-T'as raison, c'est bien ça ! Désolé mon vieux, simple contrôle de routine on est jamais trop prudent...

-Mouais, c'est bon... grogna le PAF vexé. Viens, entre.

Bon dieu... la débilité de cette bande de clampins est vraiment sous-estimée... songea Titus en pénétrant dans le Bunker à la suite du molosse. Ces gars sont vraiment cons comme des meules...

Ils traversèrent tout deux une série de corridors délabrés, remplis de déchets en tout genre et couverts par moments de tâches brunâtres que le ricain assimila à du sang séché. Sans qu'il s'en rendre compte, sa main se crispa sur sa baguette. Ils entendirent bientôt un brouhaha insistant venant d'un peu plus loin vers le cœur du bâtiment : on criait, on s'insultait et on riait grassement. Débarquant dans une immense salle ressemblant à une arène de fortune entourée de gradins de béton remplis de spectateurs PAFs braillards, ils virent au centre, cernés par des grillages, deux étudiants torse nu qui se fixaient intensément. Le PAF-vigile abandonna le cowboy à l'entrée du "stade", et un autre qui tenait une sorte de sac de cuir noir vint à sa rencontre :

-Dépose ta baguette ici, mon pote. Tu connais la règle.

-Hein ? Heu, je... ok.

A contrecœur, le Gamma la déposa  dans le sac : des dents tranchantes comme du rasoir jaillirent de l'ouverture, et l'objet magique avala goulument la baguette avec un rot bruyant.

-Au fait, fit le PAF sans s'inquiéter de la réaction du "sac", c'est quoi ton nom ?

-Heuu... réfléchit le cowboy à toute vitesse, Eee... El... Cabron. El  Cabron !

Le gaillard regarda le masque de catcheur mexicain porté par Titus :

-Sympa, comme nom ! Très mystérieux ! Ça veut dire quoi ?

-Connard.

-QUOI ?!! T'AS DIT QUOI LA ?

-Mais non, ça veut dire "connard" ! fit Titus en levant les yeux au ciel.

-Ah bon ?

-Ouais, c'est comme ça que m'appellent tous mes adversaires quand je leur ai fait bouffer leurs dents.

Le PAF éclata de rire :

-On verra ça une fois que tu seras dans l'arène ! En attendant, va attendre ton tour !

D'une main musclée il agrippa le ricain et l'envoya d'une ruade vers les gradins où les spectateurs vociféraient de plus belle. Alors que Titus commençait à chercher Marcus dans la foule, une cloche se fit entendre et tous les yeux se tournèrent vers l'arène : les deux PAFs se jaugèrent quelques secondes, avant de se ruer littéralement l'un sur l'autre. Sous les quolibets de leurs congénères il se rouèrent de coups jusqu'au sang, tant et si bien que l'un d'eux finit par voler dans les barbelés.

Il atterrit lourdement sur le sol de béton, sans se relever. Aussitôt, le Pi Alpha Fi qui tenait le "sac à baguette" à l'entrée de l'arène se précipita vers le vainqueur, levant son bras en signe de victoire. Les sifflets et les vociférations redoublèrent, alors que le perdant était évacué, laissant derrière lui une longue trainée de sang.

Se demandant s'il avait finalement bien fait de venir jusqu'ici juste pour se défouler, Titus scrutait nerveusement la foule à la recherche de Flint, espérant pouvoir sortir du Bunker sans passer par la case Dispensaire, lorsqu’une voix de stentor se fit entendre :

-POUR NOTRE PROCHAIN COMBAT LES GARS, NOTRE CHALLENGER BILLY BOB ICI PRÉSENT VA AVOIR DROIT A DE LA VIANDE FRAICHE !!!

Les PAFs hurlèrent leur approbation, alors que le dénommé Billy Bob, le vainqueur du combat précédent s'amusait à exciter la foule avec force hurlements. La voix reprit de plus belle :

-LES GARS, POUR NOTRE PROCHAIN MATCH, VOICI EL CABRON !!!

Sans qu'il s'en rende compte, Titus se sentit agrippé par une grappe de paluches puissantes qui arrachèrent sa chemise, et fut projeté au milieu de l'arène devant le PAF sanguinaire :

-Une fois que j't'aurai ouvert le bide à coups de dents mon salaud, j'vais pouvoir jouer du xylophone avec tes côtes ! s'exclama Billy Bob en partant d'un rire gras. T'ES A MOI MAINTENANT !

-Charmant... fit Titus, sentant ses jambes flageoler sur place.

Au moins question défouloir, je suis servi, songea-t-il en attendant le son de cloche fatidique.

Le signal de départ se fit entendre, et alors que la foule PAF explosait de nouveau en hurlements primaires, l'adversaire de Titus/El Cabron se rua sur lui.


Sans réfléchir, Titus fit un pas de côté, esquivant la charge de Billy Bob qui rentra tête baissée dans le barbelé entourant l'arène. La foule de PAFs se tut l'espace d'un instant, éberluée.

A moitié sonné, le visage écorché, il tituba jusqu'au ricain, les bras levés pour en découdre mais incapable de tenir droit. Titus/El Cabron haussa les épaules, et poussa son adversaire d'une tape sur le front : ce dernier s'écroula, K.O.

-Bon... fit le Gamma sous son masque de catcheur alors que les PAFs vociféraient dans les gradins. Au suivant ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Le Grand Combat d'El Cabron   Lun 4 Nov 2013 - 18:06

Une clameur virile parcourut l'assemblée, alors que le nouveau venu se faisait lever le bras par le PAF qui servait d'arbitre. Le seul à tirer une tronche de trois mètres de long était Angus MacMalden, juché sur une chaise élevée qu'il devait prendre pour un trône, qui jaugeait de ses petits yeux mauvais la nouvelle concurrence.

Assis au centre des gradins, Marcus hocha la tête, admiratif : il ne savait pas ce que ce mexicain nerveux au masque chamarré avait, mais il l'avait, y'avait pas de doutes !

L'étudiant en Défense se leva, et se fraya un chemin à travers la horde de bodybuildeurs qui l'entourait.  Tous se prenaient pour des gladiateurs ultra-virils, et passaient leur temps à s'exhiber mutuellement leurs muscles hypertrophiés. Mais rares étaient ceux qui tenaient plusieurs rounds d'affilé dans l'Arène PAF. Flint ne leur portait pas le moindre respect. Et puis, nom d'un botruc en bois, quand on était un homme, on avait pas besoin de se balader en slibard et se peinturlurer les pectoraux au pinceau ! C'était dégeu, et après les combats, on avait les fringues toutes poisseuses d'huile autobronzante. Le sang, c'était facile à nettoyer, mais ça...

Marcus sauta au dessus des barbelés rouillés et sanglants qui délimitaient la scène, et s'approcha en deux enjambées du vainqueur, un sourire perturbant aux lèvres.

-Hey mon gaillard ! T'es pas la moitié d'un naze, toi ! J'm'appelle Flint !

Le mexicain hocha la tête :

-Je sais : c'est moi, Flint !

-Ouais, c'est toi El Cabri, je sais, je sais !

On ne pouvait pas voir le visage du mystérieux combattant sous le masque coloré. Cependant, l'homme se crispa, et croisa les bras :

-El Cabron !

-Ouais, ouais. Les combats en binôme vont commencer, ça te dirait de faire équipe avec moi, El Capricorn ?

-El CABRON !

-Ouais, ouais. J'attendais un pote Gamma mais j'crois qu'il viendra pas.

-Mais c'est moi !

-Et moi c'est Flint, enchanté, répliqua Marcus. Remarque c'est pas plus mal que mon pote soit pas venu, les Gammas sont plutôt mal vu par ici.

-C'EST MOI FLINT !!! s'énerva le luchador.

-Ouais c'est toi, El Capra, j'avais compris !

-C'est toi qui m'a dit de venir ici, bordel ! Tu m'as envoyé un mot pour que je ramène mon cul !

-Ah non, tu dois te tromper, Al Capon, j'ai envoyé un mot à mon pote Gamma mais à personne d'autre !

-MAIS C'EST MOI BORDEL DE M...

-Et moi c'est Flint ! Enchanté ! le coupa une nouvelle fois Marcus, sans sentir une seconde l'énervement de son interlocuteur.

Ce dernier finit par se taper la paume de la main contre le front :

-T'es vraiment con comme une meule, toi...

-Ça dépend : c'est quoi une meule ?

El Cabron n'eut pas le temps de répondre : pendant leur échange, le tournoi ne s'était pas arrêté pour autant, et deux gaillards plus larges que grands s'avançaient vers eux en serrant leurs mâchoires proéminentes.

Marcus esquissa un sourire qui montra à tous ses énormes chicots :

-Allez, venez à moi mes mignons...

Il serra les poings, et se précipita en courant vers un des adversaires, le gros combattant barbu qu'on connaissait, chez les PAF, sous le pseudo de Papayou.

Marcus (30HP)
Marcus Flynn a effectué 1 lancé(s) d'un (Dé de duel.) :
10

Papayou (10HP)
Marcus Flynn a effectué 1 lancé(s) d'un (Dé de duel.) :
3



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Le Grand Combat d'El Cabron   Lun 4 Nov 2013 - 18:07

Papayou se fait mettre au tapis en un uppercut bien placé de Marcus. Le pauvre gars a à peine le temps de frôler son adversaire.

Marcus : 27 HP

Papayou : 0 HP



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Le Grand Combat d'El Cabron   Mar 5 Nov 2013 - 21:46

Sans s'inquiéter le moins du monde du sort de son comparse, le deuxième mastodonte s'avança vers El Cabron : il s'agissait d'un grand mastard doté d'une crête de punk et d'un visage couvert de piercings qui faisaient penser à un appareil de torture...

-NIGEL NIGEL NIGEL !!!! scandait la foule en furie, alors que le PAF s'approchait lourdement de Titus, les bras tendus.

Titus/El Cabron (30HP)
Titus Reynolds a effectué 1 lancé(s) d'un (Dé de duel.) :
8
Nigel (10HP)
Titus Reynolds a effectué 1 lancé(s) d'un (Dé de duel.) :
7



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Le Grand Combat d'El Cabron   Mar 5 Nov 2013 - 21:56

Le PAF toisa Titus avec un regard étrange :

-Salut ! Je suis Nigel !

El Cabron haussa un sourcil sous son masque.

-Mouais ? Et donc ?

-Et je suis GEEEEEENTIIIIIIIIIL !! s'exclama le malabar en saisissant le Gamma dans ses bras à la musculature imposante.

Il le souleva dans les airs, le serrant aussi fort qu'il pouvait en lui broyant les reins dans une douloureuse prise de lutte :

-CAAALIIIIIIIIIIIIN !!!!

-AAAAAAAARGH... LACHE-MOI, DÉBILE !!!

Titus/El Cabron ponctua sa phrase en collant un grand coup de tête dans le nez truffé de piercings de Nigel qui le lâcha pour la peine. Le Paf s'écroula à moitié au sol, pantelant, son appendice nasal pissant littéralement le sang :

-Ça... ça s'est po gentil... geignit-il.

Titus se redressa douloureusement, se tenant le dos :

-Oh bordel... ce gros con m'a au moins pété trois côtes...

Il se tint prêt malgré tout, attendant de voir si son adversaire allait se relever.

Titus/El Cabron : 23 HP
Nigel : 2 HP



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Le Grand Combat d'El Cabron   Lun 11 Nov 2013 - 3:25

Marcus, qui en avait fini avec son propre adversaire, se rua en s'époumonant sur Nigel, qui tentait tant bien que mal de se relever.

Marcus(27HP)
Marcus Flynn a effectué 1 lancé(s) d'un (Dé de duel.) :
7

Nigel(2HP)
Marcus Flynn a effectué 1 lancé(s) d'un (Dé de duel.) :
8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Le Grand Combat d'El Cabron   Lun 11 Nov 2013 - 3:31

Marcus 19HP

Nigel  0HP


Le pauvre bougre se débattait tant qu'il fila au passage de belles mandales dans la tronche de Marcus. Mais ce dernier, malgré son pif qui commençait à pisser le sang comme une baguette sous aguamenti, ne se démonta pas : il ceintura le grand benêt câlin, et le projeta au loin. Le pauvre se déchira le dos au dessus des barbelés qui délimitaient l'arène, et tomba à terre, inanimé.

La voix de stentor qui commentait les combats beugla depuis on ne savait où :

-FLINT ENVOIE NIGEL PAR DESSUS LA TROISIEME COOOOOORDE !!!

A cette annonce, le public se déchaîna : des hurlements mêlés à des applaudissements sauvages s'éleva de la foule. De nombreuses canettes, sachets de Fizwizbizz ou barres de chocolat Honeydukes hyper-protéinés plurent sur la scène, au milieu de laquelle Marcus levait ses bras en signe de victoire.

-Flint ! Flint ! Flint ! Flint ! Flint ! scandaient les Pi Alpha Fi en délire.

Les deux vaincus se firent sortirent par un mastodonte chauve et impassible, qui les tirait chacun par une jambe. Les malheureux laissaient derrière eux des traces de sang, dans l'indifférence générale.

El Cabron regarda du coin de l’œil ses deux adversaires assommés.

-T'inquiète pas, mon gaillard, c'est un étudiant en médicomagie, il va bien s'occuper d'eux, précisa Marcus, en essuyant d'un revers de bras le sang qui coulait de son nez.

Titus fronça les sourcils et considéra le géant chauve tout en muscles. Celui-ci balança sans aucun ménagement les deux blessés sur une pile de PAF inanimés, et pointa sur le tout une baguette tremblante, en tirant sa langue dans un effort surhumain de concentration.

-Lui ? Étudiant en médicomagie ? S'étonna le Gamma masqué.

-Ouaip ! C'est la sixième fois qu'il redouble sa première année, mais cette fois-ci, c'est la bonne !

-Mmh... renifla le cowboy, qui n'en pensait pas moins.

Le PAF donna un grand coup dans le dos de son pote :

-Mais on s'en fout ! T'as vu ça mon gars ? Ils nous mangent dans la main !

Il désigna la foule en délire. Le seul à faire la gueule, au milieu de l'effervescence générale, était MacMalden ; mais bon, lui, il était jaloux comme un pou et faisait la gueule dès qu'un gaillard se révélait plus fort que lui.

-Grumpf, grogna le luchador, en croisant les bras. Rien à carrer. Tout ce qui m’intéresse c'est la baston.

-Ben tu vas être servi !

Marcus fixa les deux nouveaux adversaires qui venaient de sauter au milieu du ring. Deux PAF 100% pur muscles, qui roulaient des mécaniques en gonflant les biceps.
L'étudiant en Défense se frotta les mains l'une contre l'autre, tout content. Le lutteur mexicain, à ses côtés, grogna à nouveau, et se mit en position de défense.
Les quatre combattants se jaugèrent quelques secondes...  mais avant qu'aucun n'ait fait un seul mouvement, une voix autoritaire s'éleva, sèchement :

-STOP !

MacMalden, rouge de rage, tremblait en serrant ses poings. Il se leva, et se rapprocha de l'arène à grandes enjambées nerveuses.

-Qu'est-ce qu'il a encore, cui-là... grommela Marcus, tandis que Titus se crispait à ses côtés.



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Le Grand Combat d'El Cabron   Mer 13 Nov 2013 - 14:26

Sans s'inquiéter plus que ça de l'arrivée tonitruante du chef des PAFs, Marcus Flint se tournait vers la foule de ses potes de fraternité, frappant dans ses mains en rythme, à mesure qu'ils scandaient son nom. Titus, lui était beaucoup plus prudent dans son exultation. Déjà, il n'exultait pas, enfin, pas vraiment. Il s'était dit que ce Club pourrait lui donner de nouvelles sensations, plus fortes qu'au club de Duels, mais une fois les combats terminés, la tension était vite retombée... Pour finir, il abhorrait MacMalden, et ne supportait pas de se trouver à moins de  deux mètres de lui. Ce dernier arriva vite à leur hauteur.

Contre toute attente, sa colère le quitta aussitôt, remplacée par une expression amusée, et il se fendit d'un grand sourire :

-En voilà, un putain de spectacle les gars ! Ça fait longtemps qu'on avait pas vu quatre bon gros PAFs se faire sortir du ring en aussi peu de temps ! HEY, VOUS AUTRES !!! QU'EST-CE QU'ON DIT ?

Le foule hurla son approbation en forçant encore plus sur le volume, et les tympans de Titus commencèrent à vriller. Flint, quant à lui semblait aux anges.

-ET MAINTENANT !! HEIN ? MAINTENANT, QU'EST-CE QU'ON FAIT ? IL FAUDRAIT ENVOYER D'AUTRES LASCARS POUR VOIR JUSQU’OÙ CES DEUX TUEURS SE DÉBROUILLENT SANS PERDRE UN MEMBRE, PAS VRAI ?!

Les quelques rares fenêtres du Bunker commencèrent à trembler dangereusement, tant les hurlements de joie des PAFs montaient dans les décibels. La foule était à ça de tout faire péter. Y a pas à dire, songea le cowboy avec un sentiment désagréable, il faut bien avouer que ce grand connard sait s'y prendre pour les speechs...

-MOI JE DIS QU'ON DEVRAIT LEUR BALANCER NOTRE PLUS GRANDE ÉQUIPE DE BARBARES !! TOUS NOS FINALISTES DE LA DERNIÈRE FOIS, ET LES VÉTÉRANS AVEC EUX !!! VOUS EN DITES QUOI ?

Cette fois-ci ce furent les gradins qui commencèrent à vibrer sous les bottes des PAFs qui sautaient littéralement sur place. Flint commençait déjà à se faire des peintures de guerre sur le visage avec son propre sang, lançant un clin d'œil amical à Titus qui se demanda à nouveau s'il avait eu une bonne idée en venant ici.

-OUAIS, LES GARS !!! continuait à scander Mac Malden. ON DEVRAIT FAIRE CA, NOM DE DIEU !!!


Il fit un pas de côté pour que la foule voit mieux les deux challengers. Puis d'un geste brusque il arracha le masque de Titus.

Comme sous le coup d'un sortilège d'assurdiato, la foule de PAF se tut instantanément, sidérée. Angus MacMalden se tourna alors vers les deux combattants, un rictus de haine sur le visage, le regard braqué sur le ricain :

-Ouais, fit-il dans un quasi-murmure, sa voix résonnant pourtant dans l'arène silencieuse. On devrait faire ça... si on était pas en présence d'un putain de Gamma infiltré...

Marcus ouvrit des yeux ronds, réellement surpris :

-DE QUOI ? C’ÉTAIT TOI DEPUIS LE DÉBUT ?!!

-MAIS ÉVIDEMMENT, GRAND COUILLON !! gémit Titus en se tapant le front du plat de la main. TU PENSAIS RÉELLEMENT QUE J’ÉTAIS UN PAF MYSTÉRIEUX ET MASQUE ?!

-Ben... ouais. fit Marcus en se grattant la tête, penaud.

Une rumeur empreinte de colère commença à monter dans les gradins de l'arène, les yeux des PAFs. Titus commençait déjà à serrer les poings, prêt à se défendre coût que coûte, lorsque Flint se tourna brusquement vers lui :

- Quant que pense que j'ai failli me battre aux côtés d'un hippie accro à l'herbe magique !
MASSACRONS-LE, LES GARS !!!

-Salopard de faux-jeton! grinça Titus.

Marcus explosa de rire, les poings sur les hanches :

-Faux-jeton, moi ? Je vois pas de quoi tu parles ! J'ai rien à voir avec toi mon gaillard !

Le PAF en chef donna une rude bourrade à l'ex-Serpentard :

-Bien essayé, Flint. Le seul problème c'est que j'ai t'ai vu refiler un papelard à Reynolds l'autre jour au Club de Duels ! Comment il aurait pu être au courant, sinon ? Hein ?! T'ES UN PUTAIN DE TRAITRE !!!

Marcus se mordit les lèvres l'espace d'une seconde, avant de se tourner vers Titus et de lui sourire de toutes ses dents :

-Ok, m'en veux pas, Reynolds ! Fallait bien que j'essaye, hein ?

-Enflure.

Les PAFs descendaient à présent des tribunes, prêts à les massacrer comme il se devait.

-Bon, fit Marcus sans relever l'insulte. Plan B ?

-Mouais... ok, grommela Titus sans avoir la moindre idée de ce qu'allait être le plan B.

Improvisant totalement, il pointa soudain la foule au hasard et lança au chef des PAFs :

-Attention Mac Malden, derrière toi ! C'est affreux !

-De quoi ? fit ce dernier interloqué.

Il tourna la tête dans la direction indiquée, l'espace d'une seconde. Ce fut tout ce dont avait besoin Titus, qui en profita pour lui coller une droite de toutes ses forces. Il sentit ses phalanges craquer sous le choc, alors que le PAF titubait sous le choc, s'écroulant à moitié.

Les deux compères en profitèrent pour sauter par-dessus les barbelés et prendre la fuite. Ils saisirent au passage le sac carnivore contenant les baguettes : ce dernier se montra contre toute attente docile envers le PAF, reconnaissant un membre de la fraternité. Marcus prononça leurs noms à tout deux, et le sac magique "vomit" littéralement leurs baguettes avec un rôt infâme. Puis les deux sorciers jetèrent le sac à terre et poursuivirent leur course, s'enfonçant dans les profondeurs du Bunker. Alors qu'ils sprintaient comme des dératés, Titus se secoua la main de douleur :

-Bordel de dieu ! Je me suis bousillé la main sur sa tête de gland !

-Fais pas ta chochotte ! lui lança Marcus en lui tendant sa baguette. Oh moins, tu t'es éclaté !  Dans tous les sens du terme !

-Très drôle ! Maintenant si on trouvait une issue ? Je connais pas le Bunker des PAFs, moi !

-Une issue ? fit Flint sans cesser de courir. Ah merde, on aurait du tourner à droite au dernier embranchement, alors...

-Bon dieu ! T'es plus con qu'un panier ! On va faire quoi maintenant ?

Ils s'étaient perdus dans un dédale de corridors bétonnés, sous le QG de la Fraternité. On aurait un abri anti-atomique moldu à grande échelle. Alors que le vacarme et les vociférations de leurs poursuivants se faisait toujours entendre, les deux camarades de fortune trouvèrent une cachette derrière un renfoncement mural, à l'abri des regards. Marcus en bon soldat commença à faire le point sur la situation :

-Bon, on est à l'abri. Pour l'instant. Problème, on est coincés. Je propose qu'on tente une percée dans leurs rangs à coups de stupéfixs et qu'on rejoigne la sortie !

-Ouais... fit Titus dubitatif. T'es vraiment sûr qu'on a pas une autre issue, dans le coin ?

Flint réfléchit un instant :

-Ben, y a bien un passage dans les sous-sols qui mènerait parait-il directement à l'extérieur. En dehors de ça, j'vois pas trop...

-Mais... insista le Gamma, on EST dans les sous-sols ! Ça voudrait dire qu'il est quelque part dans le coin ! T'as vraiment aucune idée ?!

-J'sais pas si t'as remarqué, mon gaillard, lança Marcus de mauvaise humeur en s'appuyant contre le mur, mais les sous-sols sont grands ! Je vois pas comment on pourrait tomber dess-

Le mur pivota sous le poids du PAF et ce dernier  tomba à la renverse  de l'autre côté en vociférant. Titus jeta un coup d'œil dans le passage secret :

-T'es vivant, Flint ?

-Ouais, nickel ! lança Marcus de bonne humeur. Tu vas pas me croire : le passage dont je te parlais y a pas deux secondes...

-Ouaaiiis ?

-... ben je viens de tomber dessus !  Dingue, ça ! Hein ?

-Ouais, dingue... fit Titus en levant les yeux au ciel.

A son tour, le Gamma enjamba la porte secrète et pénétra dans le passage, le refermant derrière lui  alors que la meute des PAFs débarquaient dans le couloir. Les deux sorciers, conscients qu'ils ne pouvaient plus reculer, s'enfoncèrent dans les ténèbres.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1753

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Le Grand Combat d'El Cabron   Mer 13 Nov 2013 - 22:08

-Faut se rendre à l'évidence ! J'crois bien qu'on est paumés, mon gars...

Marcus se grattait la tête en regardant les dizaines de couloirs qui lui faisait face, un sortilège de lumos au bout de sa baguette. Titus grogna :

-Génial. On fait quoi du coup ?

Un mugissement inquiétant les fit se retourner.

-C'était quoi, ça ? fit le cowboy en levant sa baguette.

Flint ne parut pas plus impressionné que ça :

-Bof. Le Minotaure du coin...

-Y'a un bon dieu de Minotaure dans ce gourbi ?! s'énerva Titus. Tu pouvais pas cracher le morceau avant ?

Le PAF haussa les épaules :

-J'avais zappé, faut croire... Mais bon, on devrait sortir de ce trou avant qu'il nous retrouve, non ?

-Tu rigoles ?! Il va nous encorner dès qu'on aura le dos tourné oui ! Faut qu'on s'tire d'ici !

-Ouais ? Et comment ? On est perdus, j'te dis !

Les deux hommes sursautèrent : Drago venait de passer devant eux en balai. Il hocha la tête en guise de salut, un grand sourire aux lèvres :

-Messieurs ! fit-il joyeusement.

Il disparut aussi vite qu'il était venu.

Titus et Marcus se regardèrent, interloqués :

-C'était pas l'autre foie jaune de Malefoy ? demanda finalement le cowboy.

-J'crois bien, ouais... répondit le PAF.

-Il était à poil ou c'est moi ?

Marcus ouvrit des yeux ronds et porta la main à son menton, pensif :

-C'est bien possible, mon gaillard, c'est bien possible...

:arrow: Drago part là.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Le Grand Combat d'El Cabron   Jeu 21 Nov 2013 - 21:14

-Ben ça alors, c'est pas banal...

Marcus se gratta ses cheveux ébouriffés, un air d'incompréhension peint sur le visage.
Titus se frotta les yeux, puis les cligna, histoire de se réhabituer à la pénombre :

-Mais où il est passé, ce clampin ?!

-Chais pas.

-Et d'où il venait ?!

-Aucune idée.

-Et pourquoi il se baladait le sifflet à l'air ?

Flint haussa les épaules :

-Écoute mon gaillard, on pourrait rester là à papoter comme des gonzesses et à se poser des questions dont on aura jamais les réponses, ou alors on peut se bouger les miches et trouver un moyen de se tirer d'ici !

Titus jeta un regard noir à son interlocuteur, puis, énervé, s'alluma une clope. Marcus, lui, jeta fébrilement un coup d’œil autour de lui, s'éclairant à la seule lueur faiblarde de sa baguette soumise au charme Lumos.

Puis, sans crier gare, il se mit à s'époumoner :

-GO GO GO !

Il fit une roulade inutile, bondit sur ses pieds, et poussa un sprint impressionnant dans le souterrain enténébré.
Le Gamma écarquilla les yeux, cracha sa cigarette, et se mit à courir à sa suite :

-Hey ! Bordel, Flint, attends-moi !

Au bout de plusieurs dizaines de minutes à ce rythme, le cowboy se retrouva à bout de souffle, et stoppa un instant, plié en deux, à deux doigts de l’apoplexie.

-On en chie, Reynolds ? ricana la voix de Marcus, dans laquelle on ne décelait pas une once de fatigue.

L'américain grogna en se redressant :

-J'aime pas courir dans le noir ! bougonna-t-il avec mauvaise foi. C'est plus facile quand on a sa baguette ! Les crétins de ta fraternité de tarlouzes bodybuildés m'ont piqué la mienne à l'entrée de ton foutu club !

-Ah ouais, ils les piquent toutes pour éviter la triche, badina le Pi Alpha Fi.

-Mais toi t'as la tienne ! rétorqua Titus.

-Ouais, j'l'avais planquée. Bien planquée, même.

Titus leva un sourcil étonné :

-Où ça ?

-Dans mon calbute, pardi !

Le yankee grimaça :

-Dégeu !

-Ouaip. Mais j'ai ma baguette, moi.

Devant le regard noir, la mâchoire serrée et la veine palpitant sur le front de Titus, Marcus haussa les épaules, et agita la main :

-Accio baguette de Reynolds.

Un bout de bois fusa jusqu'aux deux gars, et le Gamma la saisit au vol.

-Grumpfff, fit-il.

-De rien, répondit Marcus. Mais regarde-moi plutôt ça !

L'étudiant en Défense désigna une petite trappe dans le plafond. Il en ôta la grille d'un mouvement de baguette, sauta, et s'y hissa à la seule force de ses bras musclés.
Il se redressa et fit quelques pas : il se trouvait dans un long couloir aux murs, sol et plafond métalliques, sans nulle fenêtre. Il hocha la tête :

-Tiens tiens tiens... Je crois que je sais où on est, mec !

Devant l'absence de réponse, il se retourna :

-Reynolds ?

-P'tain de p'tain de p'tain de p'tain !!!

Les doigts du malheureux Gamma étaient accrochés au rebord du trou, mais le reste ne semblait pas suivre. Marcus se pencha et s'adressa à la face de son pote, rouge sous l'effort et sous la fureur.

-Tu veux que je t'aide, mon gaillard ?

-NAN ! J'ai failli me faire boulotter y'a quelques jours par une saloperie de monstre multiforme alors c'est pas une trappe de rien du tout qui va m'arrêter !

-Ah.

Flint attendit quelques instants. Puis, finalement, il pointa sa baguette :

-Levicorpus.

Titus s'éleva dans une bordée de juron, et retomba lourdement sur le sol métallique.
Il se releva prestement, les yeux noirs, et fouilla dans ses poches pour en sortir une clope, qu'il s'alluma avec mauvaise humeur :

-La prochaine fois que tu me fais ça, j'te fais bouffer tes roubignoles ! fit-il en crachant sa fumée.

-On est dans le bâtiment de Défense Gouvernemental ! s'exclama Marcus, sans relever. Dans l'aile où habite Schneider, je dirais.

-Tu sais sortir d'ici ?

-Ben... y'a une légende qui dit qu'aucun étudiant n'est jamais sorti vivant des appartements de Schneider. Mais c'est sûrement que des conneries ! Allons-y !

Toujours courant, le PAF remonta le long couloir, et ouvrit la porte avec un coup de pied renversé.
Aussitôt, une alarme stridente s'éleva. Le plafond se mit à gronder, puis à descendre à toute vitesse vers les crânes de nos deux amis.

-Oh oh... fit Flint.



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Le Grand Combat d'El Cabron   Mar 26 Nov 2013 - 23:29

Le cowboy leva la tête, les yeux braqués sur le piège mortel qui venait de s'enclencher :

-Oh bordel de bon sang de chiottes de me-

-C'est pas le moment de jurer, mon gaillard ! lança Marcus en commençant à fouiller la pièce dans laquelle les deux sorciers venaient de se retrouver piégés. Faut s'activer les jambons !

Tentant de refouler la panique qui commençait à  s'emparer de lui, Titus observa rapidement les lieux. Ils se trouvaient dans un vaste vestibule qui aurait pu passer pour un entrepôt militaire, si les murs n'avaient pas été aussi dépouillés. Deux portes offraient une éventuelle échappatoire, et le ricain se rua sur l'une d'entre elles, pressentant déjà le pire : la poignée ne voulut pas tourner...
Titus laissa échapper un grognement de rage :

-Bon dieu, je l'aurais parié !!!

Il sortit sa baguette et la pointa sur la porte dont le blindage ne laissait rien augurer de bon :

-CRACBADABOUM !

Le sortilège lui fut presque renvoyé en pleine figure, et le Gamma fut projeté en arrière, s'étalant sur le dos.

-Mais t'es malade, ou quoi ? lui demanda Marcus, l'air ahuri. Tu te doutes bien que le vieux Schneider a fait poser des portes  l'épreuve de ce genre de sorts ! T'espérais quoi, au juste ?

-Un putain de miracle... rétorqua le cowboy en se redressant péniblement.

Quelle idée de génie de m'être pointé à ce club... songea-t-il avec amertume. Me voilà encore à faire le mariolle dans cette fac de seconde zone, avec une tripotée de pièges mortels... Et merde ils se sont jamais dits que les étudiants venaient ici pour apprendre des trucs, et pas pour essayer de se faire tuer tous les quarts de seconde ?

-Bon te relèves, ou tu rester là à faire ta gonzesse ?!

-Deux secondes Flint... grogna Titus en se relevant aussi rapidement qu'il pouvait, tandis que le plafond continuait sa descente inexorable.

Il se colla une clope à moitié écrasée dans la bouche et voulut l'allumer, mais Marcus la lui arracha brusquement du bec :

-RAAAAAH !!! ARRÊTE UN PEU AVEC TES SALOPERIES ! ON  A UN  TRUC PLUS URGENT SUR LE FEU, MON GAILLARD !!!

Il piétina la cigarette sous sa ranger pour appuyer son propos. Peu habitué à se faire gueuler dessus, Titus sortit tout à coup de sa torpeur, et courut à travers la pièce, tentant de trouver un moyen de stopper la machine infernale. Flint mit les poings sur les hanches et déclara d'un air sérieux :

-Bon, un bon pan d'urgence serait d'empiler le max de trucs pour freiner le plafond, le temps qu'on attaque directement les murs à coups de sortilèges explosifs et qu'on se fore une sortie nous-mêmes ! Là pour l'instant, c'est le seul truc que je voie... A moins qu'on déclenche un incendie pour ouvrir les sorties d'urgence, mais j'pense pas qu'ils se soucient de la sécu des cambrioleurs, ici...

Alors que le PAF énonçait ses réflexions à voix haute, Titus observa les murs de la pièce, écoutant le grincement des rouages du mécanisme mortel... Le mécanisme... Bon sang mais oui ! C'était tout con ! Il brandit derechef sa baguette, et se dirigea vers le côté ouest de la salle,  l'oreille attentive et se figea devant à deux mètres du mur de béton armé :

-Bombarda Maxima !!!

Les débris du mur volèrent dans tous les sens, et le cowboy dut se protéger le visage. Une fois le nuage de poussière dissipé, les deux sorciers avancèrent prudemment la tête pour observer l'intérieur du trou, conscients que leurs minutes étaient comptées. Titus eut un sourire de triomphe : à l'intérieur, on pouvait voir une série de rouage souillés et dentelés qui actionnait le mécanisme du plafond. Le Gamma lança un regard entendu à son comparse, et il brandit sa baguette en s'exclamant :

-INCARCEREM !

Les cordes magiques jaillirent et s'enroulèrent autour des rouages. Les deux compagnons d'infortune  s'en saisirent immédiatement et tirèrent de toutes leurs forces. Bientôt l'appareillage se mit à craquer dangereusement, et alors que le plafond mortel n'était plus qu'à moins d'un mètre de leurs têtes, ils firent sauter le mécanisme, et la machine infernale se figea en un instant. Levant les yeux, ils poussèrent un soupir de soulagement.

-C'est bien joli tout ça, constata Flint, mais on est toujours coincés pour le coup...

S'approchant de l'une des portes blindées de la salle, il y donna un coup de pied rageur. La lourde porte grinça et bascula en arrière, s'écrasant avec fracas. Titus et Marcus s'avancèrent et constatèrent les dégâts d'un œil circonspect.

-T'avais bien vérifié cette porte, pendant que je m'occupais de l'autre ? finit par demander le Gamma d'une voix lasse.

-Ben, à vrai dire, je m'étais dit qu'elle devait être infranchissable, vu le niveau de Schneider question sécurité. Du coup, j'me suis dit que c'était pas la peine d'essayer...

Il fit un pas vers la porte et la souleva au prix d'un gros effort : de l'autre côté y était affiché un petit écriteau sur lequel on pouvait lire "PORTE EN RÉPARATION-NE PAS TOUCHER -RISQUE D'ACCIDENT".

-Ah ben ça ! s'exclama le PAF. Moi j'appelle ça un bon coup d'bol !

Titus soupira longuement, trop exténué pour se mettre en rogne, tandis que son compagnon d'infortune lui faisait signe de le suivre. De l'autre côté de la porte défoncée se trouvait un corridor, dont les riches tapisseries décorées de trophées et de tableaux mouvants décrivant avec moult effets visuels et sonores les grandes batailles de jadis, tranchaient clairement avec la déco inexistante de la salle piégée.

-On est dans les quartiers du Général...fit Marcus en se déplaçant prudemment tel un assassin le long des murs du couloir. Faut ouvrir l'œil, c'est pas encore fini.

Titus faisait de son mieux pour suivre le PAF, imitant ses gestes et ses mouvements bizarres de commando : à l'évidence, ce dernier ne se contentait plus de faire des cascades ridicules et inutiles, mais esquivait volontairement les mécanismes placés dans le sol et les murs qui auraient pu déclencher de nouveaux pièges mortels... Le cowboy faisait de son mieux, mais il sentait que sa vue se troublait un peu : il n'était plus habitué depuis longtemps à ce genre d'exercice, et en dehors des duels et de ses récentes mésaventures, le seul sport qu'il avait pratiqué se résumer à soulever sa bouteille de whisky pur feu et porter le goulot à ses lèvres.

Il suivit péniblement son camarade hors du corridor, et tout deux pénétrèrent avec prudence dans un petit Hall au plafond vertigineusement haut. Le long des murs s'alignaient une série d'armures d'argent étincelantes. Le vacarme des batailles dépeintes dans les tableaux du couloir qu'ils venaient de quitter, se tut lorsque le cowboy referma la porte. Flint observa rapidement la salle et avisa avec un grand sourire le panneau "SORTIE" qui se trouvait sur la grande double porte du Hall.

-On y est presque ! Encore un peu et on est bons ! Ça c'est c'que j'appelle un parcours d'obstacles ! C'est dommage que j'ai pas pu te montrer le terrain d'entrainement couvert de barbelés vivants : on y fait des parcours avec des tirs réels de sortilèges impardonnables !

-Super... l'extase... haleta le ricain. Maintenant si tu veux bien, fermes-la deux minutes : j'ai besoin de souffler.

Joignant le geste à la parole, alors que le PAF lui tournait le dos pour observer la salle en quête d'autres pièges, Titus fit une pause en s'appuyant d'une main contre l'armure la plus proche. Le casque de cette dernière pivota vers le cowboy dans un léger grincement. Flint se retourna à ce moment précis et son expression changea alors du tout au tout :

-NON ! T'es naze ou quoi Reynolds ! Faut toucher à rien !!!

Trop tard : dans un mouvement quasi-simultané, toutes les armures se tournèrent vers les sorciers... et brandirent leurs hallebardes dans leur direction. Descendant de leur piédestal pour se mettre en formation, elles s'avancèrent vers eux.

-Elles essaient de nous couper la retraite, mon gars !!! hurla Marcus en tirant avec fermeté le bras du ricain. Faut foncer maintenant !!!

-Sans déconner ?!! fit Titus, sarcastique, en talonnant le PAF.

Tout deux foncèrent vers la sortie tout en déversant sur leurs assaillants un flot de sortilèges, espérant y arriver  avant que les lames brandies par les armures ne les atteignent.


Alors que les armures tombaient en morceaux sous les sorts et que les lames en argent les frôlaient à la dernière seconde, Titus et Marcus foncèrent tout droit dans les portes, priant pour qu'elles ne soient pas verrouillées.

Les deux grands battants s'ouvrirent à la volée, et les deux étudiants-sorciers se retrouvèrent à l'air libre, tandis que les sirènes retentissaient autour d'eux. Ils ne s'arrêtèrent de courir que lorsque le Bâtiment de Défense ne fut plus qu'une silhouette à l'horizon. Marcus éclata de rire :

-En fin de compte c'était une sacrée bonne idée de frôler cette armure ! Un peu plus de sport et de sensations avant de sortir !

-*Teuh... treuuu...* éructa Titus en proie à une quinte de toux qui n'était en rien due au froid de Novembre.

Flint lui mit une grande claque dans le dos :

-Allez, viens ! J'te paie un coup à boire au Pub !!!

-Ok... parvint à articuler le cowboy. Mais juste un thé chaud pour moi, alors...

-Du thé ? Ca te ressemble pas, ça !

-Non, mais cette fois-ci, ça fera l'affaire.

Les deux sorciers s'éloignèrent dans le campus, attentifs au moindre mouvement suspect, de peur de recroiser un PAF ivre de vengeance, ou un prof de Défense quelque peu contrarié.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL
 

Le Grand Combat d'El Cabron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Quidditchsway :: Fraternité ΠAΦ-