Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Celui qui ne fumait plus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Celui qui ne fumait plus.    Jeu 28 Nov 2013 - 13:28

Lorsque Kimberlie passa sur la langue du Vénérable Potiron des Gamma Phi Orties, ce fut pour elle dans un certain soulagement de s’être enfin défait de Rincevent et d’avoir arranger le coup pour sa filière. Pourtant, elle avait comme une boule au ventre. Comment allait-elle retourner en cours à présent ? Des fois, elle aurait voulu être aussi flemmarde que sa rivale, en tous cas, pour cette fois-ci. Aujourd’hui, elle avait été dispensée sans le vouloir de devoir garder un lourd secret. Un secret dangereux… Adossée contre la porte d’entrée, elle aurait voulu en parler avec quelqu’un, quelqu’un de confiance. Myo ? Titus ? Mais lorsqu’elle fit le tour de la citrouille, elle ne vit aucun des deux. Pourtant, c’était le moment ou jamais de se réconcilier une bonne fois pour toute avec son amie et aussi pour que Titus prenne son rôle de parrain pour un autre but que de faire picoler sa bizut. Elle était donc condamnée à être la seule dans la confidence du professeur Sheraff et ça ne lui plaisait pas, alors là, pas du tout.
Elle pensa alors à sa famille. Elle avait confiance en sa mère, mais elle ne comprendrait pas. Quant à son frère, ce n’était même pas la peine. S’il devinait dans quel embarras ça la mettait, il en  parlerait directement à son père. Zaccarias… il ne fallait pas qu’il sache, elle l’avait en quelques sortes promis à Sheraff après tout. Puis… vu leur dernière conversation, elle n’avait aucune envie de lui parler de quoique ce soit.
Puis, elle imagina la mise en confidence de Griselda x2 en grimaçant. C’était pour cette raison qu’elle avait encore préféré se rendre de nouveau dans sa fraternité. Elle avait besoin de voir des visages qu’elle appréciait réellement. Ce fut donc dans un soupir qu’elle entra dans l’immense salon de la fraternité. En entrant, elle fut accueilli avec joie, tous heureux de voir qu’elle allait bien depuis le temps qu’elle n’avait pas foutu les pieds ici. Lorsqu’elle se vautra dans un des divans, elle réveilla Shakulu qui dans un sursaut attrapa direct-chef un briquet pour allumer sa cigarette magique comme dans un réflexe en tirant un énorme latte.
 
- Kim ? Tu en veux ? lui tendit-il la cigarette toujours avec cette voix à demi-endormie.
- C’est pas de refus. Aujourd’hui, on va dire que j’en ai bien besoin….
 
Elle l’attrapa délicatement en accompagnant son geste d’un « merci mec. ». Ce fut ainsi que les secondes passèrent où l’on pouvait entendre que la musique reggae en fond d’ambiance et le bruit du bang d’un de ses frères Gamma. Quand soudain, un raffut terrible se fit entre au-dessus de leurs têtes.
 
- C’est quoi ce putain de bordel au juste ? lâcha Kimberlie, blasée.
- Quoi-Quoi ? Quel bordel ?! se réveilla une nouvelle fois Shak en sursaut.
- Le bordel en haut.
- Ah… ça dure depuis un moment. Sylvius gère trop à tous ses cours en ce moment, trop même. Tellement qu’il ne retient plus sa force et ça fait quelques jours qu’il est tout le temps renvoyé des cours par Sheraff parce qu’il fait peur aux hippogriffes et aux autres étudiants. J’lui dis qu’il faut qu’il fume quelque chose pour se détendre, mais il refuse catégoriquement.
 
Kimberlie fronça les sourcils. Elle s’en voulait un peu ( même beaucoup au fond ) puisque c’était de sa faute s’il était dans cet état.
 
- Alors il n’arrête pas de courir ou de faire les cents pas dans sa chambre. Heureusement que ça ne m’empêche pas de…
- Eh ! s’écria-t-elle en le poussant un coup sec.
- Dormir ! Oui, c’est ça ! dormir !
- Tu crois qu’il faut l’aider, faire quelque chose pour lui ?
- Il faudrait savoir ce qui l’oblige à se mettre dans cet état. Celui qui sait doit faire quelque chose. Nous sommes une fraternité après tout…
 
Il bascula sa tête s’endormant sur l’épaule de la métisse. Celle-ci se confronta à un cas de conscience. Elle se mordit la lèvre, laissant sa cigarette s’éteindre entre ses doigts. Elle savait qu’elle devait faire quelque chose, lui donner ce qu’il voulait pour que tout redevienne comme avant. Pourtant, elle hésitait. Ses joues rougissaient sur place tout en laissant un tic nerveux lui prendre toute sa jambe.
Une nouvelle rafale de boucan se fit entendre dans une des chambres.
 
- Non, j’peux pas continuer comme ça…
 
Elle fourra la cigarette dans la bouche de Shakulu e se leva d’un seul coup. Derrière elle, le pauvre se réveilla, la tête contre le coussin, complètement perdu.
De son côté, Kimberlie se retrouva vite devant la porte de la chambre de Sylvius. Trop vite d’ailleurs… Le poing tremblant, elle déglutit avant de frapper. Elle faillit tomber à la renverse lorsque une demi-seconde après le Gamma lui ouvrit.
 
- Kim ! s’écria-t-il en l’attrapant par le poignet.
 
Malgré sa force naturelle, elle ne put rien faire. Sylvius la tira à l’intérieur avec une telle vivacité elle se retrouva le cul par terre.
La chambre de Sylvius Abraxas était dans un bordel monstre, un tel bordel que celui de la partie de Kim à l’appartement semblait bien moins catastrophique. Kimberlie put discerner dans le fouillis un vieux balais, un poster d’un célèbre boxer de Boxmagic, mais elle s’attarda sur un vieux vif d’or posé délicatement sur sa table de nuit entre deux cendriers étonnement propres.
 
- J’suis tellement content d’te voir, voir, voir ! l’aida-t-il à se relever.
- Sylvius… tu inquiètes tout le monde… il faut vraiment que tu…
- Tu n’as pas envie de courir toi ?! Un footing ?! J’ai trop la pêche !!
- Ce n’est pas l’moment Sylvius, écoutes moi !
- Oui ! Oui ! Oui ! Je fais tout ça pour ça ; t’écouter !
- Ce n’est pas ce que tu crois… je… Comme je te dis, tout le monde s’inquiète. Il faut absolument que tu redeviennes comme avant.
- Oui, oui ! Mais avant, tu me parles !
- Je ne veux pas parler, Sylvius !! Tu ne comprends pas ?! Je-Ne-Veux-Pas !
 
Elle se laissa tomber assise sur le lit.
 
- Ben si tu ne veux pas parler, moi… !
- Je croyais que tu n’aimais pas spécialement le quidditch ?
 
Elle venait d’attraper le vif d’or du Gamma, la faisait glisser dans le creux de sa main. L’enthousiasme de Sylvius venait de tomber, mais comme pour compenser, il se mit à faire les cents pas.
 
- C’est le cas. Mais mon père adorait. Il m’emmenait toujours aux matchs de la coupe. Ce vif d’or, c’est celui du match des Irlandais contre les Bulgares.
- LE match des Irlandais contre les Bulgares ?!
 
Il hocha la tête toujours en faisant ses allers/retours. Kimberlie n’arrivait pas à y croire parce que c’était le match où la marque des ténèbres de Celui-Dont-On-Ne-Prononçait-Pas-Le-Nom avait réapparut avec une attaque de Mangemorts. La miss McCormick ne put assister au match cette fois-là ( punition de la part de son cher papa ), mais au fond, ce n’était pas une si mauvaise chose…
 
- Il me l’a offert en me disant que c’était pour se faire pardonner de m’avoir laisser seul au match pour aller voir un collègue ou un truc de ce genre. Enfin… j’y ai cru, jusqu’au jour où je l'ai vu se faire enfermer à Askaban. J’ai découvert que ce vif d’or n’était qu’un alibi parce qu’il avait participé à l’attaque de Poudlard…
 
Kimberlie fronça les sourcils. Sylvius, quant à lui, s’arrêta. Même s’il avait quelques tics incontrôlés, on voyait qu’il faisait un effort pour paraître… « normal ». Soudain, une chose incroyable se passa ; Kimberlie vint se loger contre lui, le prenant dans ses bras. C’était très loin d’être son genre, mais après ce qu’elle avait vécu aujourd’hui, avec ce qui trottait dans sa tête, au fond, elle en avait besoin.
 
- Je suis désolée….
- De quoi tu parles ?
- La fois dernière, j’ai dit à mon père qu’on sortait ensemble parce qu’il ne cessait de traiter la fraternité comme une bombabouze bon marché, comme ferait... un Alpha… J’ai voulu lui prouver… que les Gamma sont les meilleurs, tout simplement…
- Je ne te plais pas du tout alors ?
- Qu’est-ce que ça peut te faire de toute façon ? se défit-elle de lui avec dureté, en baissant le regard, les joues rouge.
- Ouais… c’est vrai… Bon ! J’ai envie de courir moi bordel !
- Vas fumer quelque chose, ça vaudrait mieux. C’est bon. Tu as eu ce que tu voulais !
- Tu ne veux pas aller courir avec moi avant que je redevienne The Loque of Gamma ?
 
Elle ne put s’empêcher de sourire même si elle essayait de le cacher.
 
- Tu peux toujours essayer de me suivre. Lui répondit-elle avec malice.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Celui qui ne fumait plus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Spectral Park :: Fraternité ΓΦO-