Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Bibi les bons tuyaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 216
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2134

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Bibi les bons tuyaux   Sam 30 Nov 2013 - 0:13

Myo, perturbée, avait couru jusqu'au Potiron, à moitié débraillée, et y était entrée en vitesse. Mais elle se sentait tellement honteuse qu'elle avait l'impression que chaque Gamma qu'elle croisait lisait sur son visage ce qu'elle venait de faire, et la jugeait en conséquence. Ce qui était ridicule, mais la sorcière aux cheveux verts ne pouvait empêcher son cœur de battre trop fort, et de se serrer à chaque œillade qu'on lui adressait.

Elle passa donc en coup de vent par le salon, où Shakulu ronflait sur le canapé, et monta directement à l'étage. Elle passa la porte de sa chambre en soupirant, et...

- T'ETAIS PASSÉE OÙ ?!

- AAAAH !


Myo fit un bond en arrière : la tête furieuse de Bibi la fixait en gros plan. La poupée avait superposée plusieurs chaises les unes sur les autres, et s'était hissée dessus, histoire de se trouver à la même hauteur que sa maîtresse. Et elle l'attendait là depuis visiblement un certain temps.

La française posa sa main sur son cœur et tenta de reprendre son souffle :

- Je...

- Tu m'as laissée en plan au McGo, et Ezzechiel m'a fait faire ton boulot à ta place ! glapit la poupée de sa voix criarde. Tu sais comme c'est dur de porter des plateaux et des sandwichs quand on fait moins de 15 centimètres, ET QU'ON A PAS DE DOIGTS ?!

Bibi tendit ses mains de chiffons toutes rondes à sa maîtresse, en lui faisant les gros yeux.

- Qu'est-ce que t'as à dire pour ta défense, hein ?!

L'étudiante ferma la porte derrière elle, et, avec la démarche d'un zombi, alla s'asseoir sur le rebord de son lit.

- J'ai couché avec Magnus Magouille, lâcha-t-elle, d'une voix blanche.

- Ah. Oh.

Bibi sauta à terre et grimpa aussi vite qu'elle le pouvait sur le genoux de son amie :

- Et... C'était bien ?

- Bibi !!! s'écria Myo sur un ton de reproche, le visage rouge cramoisi.

- Bah quoi ?

La française se laissa tomber sur le dos, et geignit :

- Personne ne doit jamais le savoir ! Personne !

- Ah.

- Et surtout pas Kim ! J'imagine déjà sa tête... Oh mon Dieu, mais qu'est-ce que j'ai fait ?!

- Ah.

- Et Titus ! Déjà qu'il détestait Magouille, s'il apprend ça, il m'en voudra à mort ! Surtout qu'il a tout fait pour me guérir du philtre que m'a fait boire l'autre débile, et moi j'ai été ingrate comme pas deux !

- Ah.

- Et pas qu'envers Titus, d'ailleurs : envers Kim aussi ! Envers mes deux meilleurs amis ! Je suis une personne détestable ! Dès demain je leur fais des gâteaux maison pour me faire pardonner.

- Ah.

- Mais ça ne change rien : ils ne doivent jamais savoir ce que j'ai fait avec Magnus ! Je veux dire, avec Magouille ! Bordel, je me sens déboussolée...

- Ah.

La fille-chlorophylle se redressa, et tordit la bouche :

- T'as rien d'autre à dire que « ah » ?!

La poupée croisa ses petits bras et réfléchit un instant :

- Vos enfants seront grands. Et moustachus, finit-elle par dire, le plus sérieusement du monde.

- Tu m'aides pas là !

- Désolée. Dis-moi plutôt comment ça s'est passé.

Myosotis poussa un long soupir. A mi-voix, elle raconta sa journée avec Magouille, sans omettre un détail. A la fin du récit, la poupée se frotta le menton, pensive :

- T'as passé une journée horrible avec lui, résuma-t-elle.

- Oui.

- Et à un moment tu t'ennuyais tellement que tu t'es dit : tiens, si je lui offrais ma p'tite fleur ?

La semi-dryade écarquilla les yeux, outrés :

- Mais non ! Tu m'as pas écoutée ? Il s'est mis à pleurer comme un pauvre gamin malheureux et abandonné, et moi je culpabilisais parce que je lui avais crié dessus, alors j'ai voulu le réconforter, et une chose en entraînant une autre...

- Donc t'as été émue parce qu'il chialait ?

- Ben... Oui !

- Tu t'es pas dit qu'il faisait semblant pour que tu lui tombes toute cuite dans les bras ?

La Gamma secoua la tête :

- Non, je ne pense pas : il était vraiment pathétique. Et il m'a avoué des trucs qu'il devrait garder sous silence, s'il veux éviter Azkaban. Du genre très sérieux, des meurtres et tout le tralala... C'était sincère. C'était même la première fois que je le voyais faire preuve d'un peu d'humanité.

- Ok, je comprends mieux ! s'exclama Bibi en claquant ses petites mains. Il t'a dit qu'il avait tué des gens, et toi tu t'es dit : « Mmh, quel sorcier viril ! Faisons sauvagement l'amour ! »

- Mais... Mais non c'est pas ça du tout ! rétorqua Myo, indignée.

La poupée vaudou haussa les épaules :

- Le prends pas mal. J'essaye juste d'éclaircir la situation.

- C'était juste un moment de faiblesse ! s'emporta la française, les joues rouges, la mâchoire serrée. Un incident unique et isolé qui ne se reproduira plus jamais ! Et puis vu comment je l'ai engueulé avant de partir, y'a peu de chance qu'on se ré-adresse la parole un jour !

Bibi se gratta la tête :

-Tiens, d'ailleurs : pourquoi tu l'as engueulé, si t'étais consentante ?

- Ben, parce que...

Myo se figea. C'était une sacré bonne question. Ça lui paraissait tellement évident, plus tôt... et à présent, elle n'était plus du tout sûre d'elle. Elle était furibarde, ça c'était sûre, et les remarques déplacées du doyen n'y étaient pas pour rien. Mais si on y réfléchissait mieux, il n'avait pas été différent qu'à son habitude, alors... alors elle se sentait carrément larguée, là.

- Tu sais quoi ? lança Bibi de sa voix haut perchée. Je crois qu'en fait tu n'en veux pas vraiment à Monsieur Pervers, mais tu t'en veux à toi-même pour lui avoir cédé en toute connaissance de cause, et c'est pour ça que tu te sens en colère.

La sorcière plaqua ses mains sur son front, lasse :

- C'est... possible. Argh, j'ai besoin d'une cigarette magique.

Elle sortit de sa poche une clope roulée, qu'elle alluma du bout de sa baguette, avant de s'en délecter en soupirant.

- Mais dis-moi, comment tu t'y connais à ce point en psychémagie, toi ? demanda l'étudiante aux cheveux verts.

- Ah, ça, c'est depuis que j'écoute tous les soirs l'émission du Dr Froud sur RITM, « Allo Docteur, ich bin complètement fou » ! expliqua son interlocutrice, avec enthousiasme. J'y ai beaucoup appris sur les secrets de l'âme des sorciers. Tu devrais écouter toi aussi, ça te ferait relativiser tes problèmes : y'a une pauvre cinglée qui appelle tous les soirs pour raconter qu'elle possède un Lethifold grognon et dépressif, qu'un Mage Noir lui parle à travers l'abat-jour de sa chambre, et que sa colloc joufflue lui pique toute l'eau chaude le matin. Une vraie dingo !

Myo sourit faiblement. Puis elle soupira longuement, le cœur lourd. Bibi grimpa sur l'épaule de Myo, et posa une main amicale sur sa joue :

- Allez, te prends pas la tête. Y'a aucune raison que quelqu'un soit au courant de ta nuit de folie avec le doyen. Donc oublie, et continue comme si de rien était, c'est encore le mieux à faire.

- Tu as raison.

Myo s'alluma un second joint, et se mordit la lèvre inférieure :

- Désolée de t'avoir laissée toute seule au McGo, au fait.

- Bah, t'inquiète pas, je me suis vite enfuie  : j'ai dessiné des yeux et des bras sur un gobelet posé à l'envers devant ma caisse, et Ezzechiel n'y a vu que du feu ! Au moment où je suis partie, il essayait de l'embrasser.

Bibi et Myo se jetèrent un regard entendu, et les deux éclatèrent de rire.

:arrow: Quelques jours plus tard, Myo est là !






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc
 

Bibi les bons tuyaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Spectral Park :: Fraternité ΓΦO-