Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Very Bad Lait de Poule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1748

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Very Bad Lait de Poule   Ven 20 Déc 2013 - 18:15

Very Bad Lait de Poule
AVEC : Marcus & Drago
PRIVÉ / PUBLIC : Privé
DATE : 25 Novembre


Peu après la fin de deux heures de politique sorcière aussi rébarbatives que soporifiques, Drago apparut dans les quartiers de Mysteria Lane. L'alpha marchait d'un pas décidé, sourcils froncés, non sans bousculer les quelques insuffisants et autres sorciers qui se dressaient sur son chemin.

Il n'avait guère le temps d'être poli. Il avait un mémoire à rendre. Et quel mémoire ! Un pur chef d'œuvre de capitalisme et de mépris des classes laborieuses. Un chef d'œuvre qui allait lui permettre de remporter un stage prisé chez Gringott's, stage grâce auquel il comptait bien recouvrer un peu d'honneur et de dignité.
Le blondinet regarda sa montre... et pressa le pas. Déjà Midi... il ne lui restait plus que douze heures pour parfaire sa copie. Certes, il ne lui restait que cinq pages à écrire. Mais ce n'était pas une raison pour se relâcher. Ce stage était à lui. A lui seul. Et rien ne se mettrait en travers de son chemin.

Drago poussa la porte de la maison des Flint :

-Je ne fais que passer ! annonça-t-il. Juste quelques parchemins à attraper et je vais prendre mes quartiers à la bibliothèque. Je ne veux être ni dérangé ni insulté ni frappé à coup de batte et je ne tolèrerai aucun retard dans mon emploi du temps !

-Même pas pour ton meilleur pote ?

L'alpha stoppa devant le salon et y aperçut Marcus, qui l'attendait, posément assis sur son canapé. Le PAF avait revêtu un infâme pull de Noël, dont les couleurs criardes juraient avec des motifs hivernaux d'un goût douteux. Il tenait dans ses mains deux bouteilles en verre rouge ornées d'un capuchon vert entouré de grelots. Mais le plus inquiétant dans tout cela, c'était le sourire annonciateur de malheur que son ami arborait.

Drago leva un sourcil, intrigué :

-Que veux-tu, Flint ?

Un lueur un peu folle passa dans les yeux du PAF :

-J'ai fait un rêve...

-...mais encore ? insista l'alpha.

Marcus bondit sur ses jambes, ses bouteilles toujours à la main :

-C'était un rêve qui déchire tout, mon gaillard ! s'exclama-t-il. Bon ok, je me rappelle plus de quoi ça parlait mais c'est pas le plus important...

-Tu m'en diras tant... répartit Drago, guère convaincu. Et qu'est-ce qui est si important, je te prie ?

-La Magie de Noël ! annonça Flint comme si c'était une évidence.

-Nous sommes en Novembre.

-Et alors ?

Le silence retomba, à l'instar d'un soufflé raté.

-Je vais m'en aller maintenant. Finit par lâcher l'alpha.

Avant même qu'il puisse tourner les talons, son ami le saisit par le bras :

-Non, tu vas rester ici et on va boire ça ! ordonna-t-il en plaçant d'office une bouteille rouge dans la main du blondinet.

-Mais je n'ai aucune envie de boire...

Drago fronça les sourcils :

-...du Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille ?! lut-il.

Il leva aussitôt les yeux vers son ami :

-As-tu perdu l'esprit ?!

-Non ! s'écria Flint, extatique. J'ai juste fait ce rêve et quand je me suis levé, j'ai eu une subite envie de tester ce truc ! Dément, non ?

Le blondinet leva les yeux au ciel :

-Non.  Et de toutes façons, j'ai un mémoire à écrire, je n'ai pas de temps à perdre avec ça.

-Mais fais pas ta chochotte ! insista Marcus. C'est du Lait de Poule ! C'est pas dangereux !

Drago lorgna sur la bouteille sur laquelle un Docteur Magouille triomphant levait le pouce avec l'air plus roublard que jamais. Le Doyen avait placé un bonnet de Noël ridicule sur son haut de forme, qu'il n'avait même pas pris la peine d'ôter pour la photographie.

-Et en plus, y'a même pas d'alcool ! reprit le PAF. Allez, tu vas pas laisser ton meilleur pote boire sa boisson de Noël tout seul ! On s'assoit sur le canapé, on teste ce truc et tu repars faire ton torchon. Y'en a pour quoi, dix minutes ?

Marcus décapsula sa bouteille et la tendit à Drago avec un sourire tout en dents. Le blondinet finit par soupirer et décapsula sa boisson à son tour. Son ami eut l'air ravi :

-A la bonne heure, mon gaillard ! Allez à la tienne !

-A la tienne, Flint... fit Drago de sa voix traînante.

Les deux levèrent leurs bouteilles et burent cul sec.

Effets du Lait de Poule
Darius Lestrange a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
5



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Very Bad Lait de Poule   Dim 22 Déc 2013 - 22:45


-COT COT... CODEEEEC !

-Gné ?

Marcus ne savait plus où il était. Ni pourquoi. Ni même comment. Prudemment, il ouvrit un œil. C'était douloureux, mais pas autant que l'étau de la bonne vieille migraine des familles qui serrait ses tempes. Ou le reste de son corps, étrangement fatigué et courbaturé. Sa bouche était aussi horriblement pâteuse, et son ventre gargouillait bizarrement. Et, pire que tout, son magnifique pull de Noël était tout déchiré de partout.

Bref, c'était pas la grande forme.

Comme tout étudiant responsable, il prit la seule mesure qui s'imposait : se rendormir jusqu'à ce que ça aille mieux.

Il ferma ses paupières, et...

-COT COT... CODEC !!! COTCOTCOTCOT...

-Mais c'est quoi ce bordel, nom de nom !

Sentant qu'on tentait de lui picorer le front avec acharnement, Marcus se redressa, nauséeux. Et se retrouva nez à nez avec un animal qui le fixait de ses pupilles hébétées.

C'était une sorte d'autruche unijambiste multicolore, dont les yeux constamment exorbités n'étaient pas sans rappeler ceux de Griselda O'Neil. Flint reconnut un Poülhõpô, qui était certainement la plus ridicule et la moins majestueuse de toutes les créatures fantastiques. Ils avaient vaguement étudiés cette espèce de gallinacée mutante en cours, parce que certaines de ses plumes avaient des vertus curatives utiles aux guerriers sorciers.

Ouais, mais bon, ça n'expliquait pas ce que ce foutu Poülhõpô faisait là ! Euh.. d'ailleurs.. on était où, là ?

Marcus tourna la tête, et ouvrit la bouche, choqué.

Il était dans son salon. Enfin... dans ce qui restait de son salon, après, semblait-il, les passages consécutifs d'un ouragan, d'un tsunami et d'un magyar à pointes énervé.

Il y avait des plumes et du duvet de Poülhõpô partout. Le canapé et les fauteuils assortis avaient été éventrés avec acharnement, et l'un d'eux fumait dangereusement. L'unique bibliothèque avait été renversé, et il semblerait qu'on ait mis le feu à la maigre collection de livres qu'elle contenait. Il y avait des traces de pas partout, surtout sur les murs, et sur le haut plafond, au milieu duquel pendouillait lamentablement les restes d'une lampe. Le sol, quant à lui, était collant, jonché de verres brisés, de tâches et d'ordures en tout genre.

Et il faisait nuit noire.

Tout embrumé, Marcus frotta sa tignasse emmêlée : qu'est-ce qu'il avait bien pu foutre aujourd'hui ? Son dernier souvenir datait de midi, et si on devait croire la vieille horloge qui gisait à terre, quelques centimètres plus bas qu'à son habitude, il était 20h moins le quart.

Le PAF haussa les épaules, et se dirigea vers la salle de bains, avec la ferme intention de s'asperger le visage d'eau. Mais, dès qu'il ouvrit la porte, un asiatique jaillit tel un diable à ressort, et lui décocha un méchant coup de poing tout en l'insultant copieusement en chinois. Puis l'homme s'enfuit en courant, toujours en baragouinant dans son dialecte incompréhensible.

-Hey ! fit Marcus en se frottant le menton, sans en vouloir plus que ça à son agresseur. C'était pas San Sou Si ?

-Ouaaaais reggae-man ! répondit une voix vaseuse familière, depuis la salle de bains. C'était bien lui-même !

Flint fit quelques pas dans la pièce, et secoua la tête de dépit : au fond de sa baignoire, Ezzechiel, le frère de Miss Bouftout, était affalé, un sourire vaseux aux lèvres, un canard en plastique jaune au sommet du crâne. Il ne portait comme vêtement qu'un pagne fleuri, qui ressemblait à s'y méprendre au rideau qui avait disparu à la fenêtre du salon.

-Maaaan, y'a pas à dire : c'était la fiesta du siècle ! reprit le rastaman, bienheureux.

-McGuire, tu pourrais peut-être me raconter ce qui s'est passé, exactement ?

-La fiesta du siècle, man ! Même les Gammas ont jamais fait mieux !

-Ouais, ouais, on a compris... mais en détails, ça donne quoi ?

-DU SIÈCLE, MAAAN !

-C'est à dire ?! insista Marcus.

Mais l'attention du métis s'était déjà relâché : les yeux mi-clos, la tête dodelinante, il se mit à fredonner :

-Get up, stand up... Get up for your rights...

-Je vois...

Le Pi Alpha Fi n'insista pas, et fit demi-tour jusqu'au salon, où, les poings sur les hanches, il jaugea les dégâts d'un œil encore injecté de sang.

-Vais me recoucher, décida-t-il.

Mais, en marchant sur le tapis roulé en boule devant la porte de sa chambre, il fut surpris d'entendre un petit gémissement étouffé. Il leva un sourcil, et retenta l’expérience.

-Gnnnhhh... fit le tapis.

Marcus fronça les sourcils. Il appuya de tout son poids sur la carpette roulée.

-GNIIIIIIH !

-Je vois...

Le Pi Alpha Fi donna un violent coup de pied au tapis. Ce dernier se déroula à toute vitesse, et dévoila finalement un Drago Malefoy verdâtre, en chemise et caleçon, qui gémit :

-Aaaaaaaaah...

-Ça va mon gaillard ?

-Naaaan...

-Qu'est-ce que tu foutais planqué dans mon tapis ?

-Je sais pas... Qu'est-ce qui s'est passé... ?

-Ben... je comptais un peu sur toi pour me le dire en fait... Et tiens, tu voudrais pas mettre un pantalon, tant qu'on y est ?

Drago passa deux mains lasses sur ses yeux fatigués :

-La dernière chose dont je me souvienne, c'est d'avoir ingéré ta saleté de lait de poule...

-Ah ouais, moi aussi ! s'exclama Marcus. Dingue, non ? On a tous les deux un trou de mémoire de plusieurs heures !

-...oui, fit Malefoy, en bâillant.

Il ferma les yeux... et les rouvrit soudain, paniqué :

-Comment ça plusieurs heures ?! Quelle heure est-il ?!

-19h48. Et sinon, cette idée de mettre un pantalon, t'en penses quoi ?

Le blondinet sauta sur ses pieds :

-Fichtre ! 19h48 ! Mon mémoire ! Où diable est-il ? Je dois le rendre avant minuit !

Le PAF se frotta le menton :

-Ça ressemble pas à un gros tas de feuilles, ton mémoire ?

-Oui ! s'exclama l'Alpha, visiblement soulagé. Tu l'as vu ?!

Marcus désigna d'un mouvement du menton la pile de livre calcinés et fumants. Au sommet de ce carnage littéraire encore rougeoyant, on pouvait en effet deviner ce qui était, avant incendie, un dossier assez conséquent.

Drago écarquilla les yeux d'horreur. Il fit quelques pas hésitants, et se pencha sur la première feuille. Elle était entièrement noire, à l'exception d'un minuscule coin, où l'on pouvait lire "Mémoire de Drago Z. Male..".

Le malheureux AAA saisit le feuillet d'une main tremblante, mais ce dernier s'effrita entre ses doigts, laissant ses paumes pleines de cendres et de suie.

-Fichtre... murmura-t-il d'une voix blanche, à deux doigts de l'apoplexie.

Marcus posa une main compatissante sur son épaule :

-T'inquiète donc pas mon gaillard, les devoirs c'est pour les lopettes !

Drago jeta un regard en coin à son ami, et sursauta :

-Euh... Flint ?

-Ouais ?

-Je... je ne sais comment te dire ça, mais... Comment dire... As-tu remarqué qu'il te manquait un... un morceau ? Un doigt, par exemple ?

Marcus baissa ses yeux sur sa main, qui, posée sur l'épaule du blondinet, était en train de repeindre en rouge sang la chemise de ce dernier.

-J'me disais bien que ça me picotait.. badina le paf.

Il se mit à observer sous toutes les coutures son absence d'annulaire, non sans envoyer des gouttelettes de sang partout. Drago, qui était déja blafard, pâlit davantage. Il posa un bras sur son front, ses yeux roulèrent dans ses orbites, et il tomba à terre, évanoui.

Le Poülhõpô s'avança vers lui prudemment, et se mit à lui picorer le front.


 :arrow: Après le réveil de Malefoy, lui et Marcus vont chez le Doyen, place MMM !



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1748

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Very Bad Lait de Poule   Mer 15 Jan 2014 - 22:59

:arrow: Marcus et Drago reviennent de l'épicerie...

Le mystère de la disparition du doigt de Marcus enflait d’instant en instant, au fil des pérégrinations des deux amis, ce qui n’aidait en rien à l’amélioration de leur état général, ni de leur moral. Il était en effet assez peu commode de mener l’enquête l’estomac rempli d’un produit estampillé Magouille. Malgré tout, les deux jeunes hommes ne baissaient pas les bras et continuaient d’évoluer dans les rues de l’université, le pas tanguant et la vue trouble.

Ils finirent pas arriver aux abords d’une maison de Mysteria Lane, repeinte en vert kaki et à la porte décore de motifs camouflage du plus mauvais gout. La bicoque s’élevait au milieu d’un parterre constitué de pneus et d’épines. Comme si cela ne suffisait pas, un fort inhospitalier panneau « atenssiant paf maichon » achevait de faire de l’endroit un lieu à éviter.

-On y est, affirma Marcus en se plantant, mains sur les hanches devant la baraque.

Drago eut une moue méprisante, toisant les lieux :

-C’est notre dernière hypothèse. Nous avons intérêt à ne pas nous être trompés. On n’accuse pas ce molosse en vain.

-Je sais, répondit son ami. C’est pour ça que tu vas me laisser faire mon gaillard.

Alors que Marcus faisait craquer les os de son cou, paré pour la bataille, le blondinet haussa les épaules :

-C’était bien mon avis. De toute manière je n’ai aucune envie d’entrer dans ce taudis, ni de parlementer avec ce dégénéré.

Les deux s’avancèrent et toquèrent. Quelques secondes plus tard on entendit une sécurité s’ouvrir, puis une autre. Une bonne douzaine de clics les suivirent et un œil mauvais les observa à travers le judas.

-Le mot de passe pour entrer ? fit une voix bourrue derrière la porte.

-« MacMalden est une fiotte. » répondit Marcus, sous l’œil stupéfait de Drago.

La porte s’ouvrit brusquement et un Angus MacMalden furieux en sortit :

-T’AS DIT QUOI, FUMIER ?!! hurla-t-il.

Flint ne se laissa pas démonter et rétorqua :

-J’AI DIT QUE J’SAIS C’QUE T’AS FAIT !!!

-AH OUAIS ? ET CA SERAIT QUOI C’QUE J’AI FAIT ?!

-C’QUE T’AS FAIT ! beugla Flint.

Les veines du front du chef des PAF semblaient prêtes à exploser :

-J’AI RIEN FAIT !

Marcus pointa Angus d’un doigts menaçant :

-ECOUTES-MOI, MAC MALDEN : J’DIS PAS QUE J’CROIS PAS A TON HISTOIRE. P’T’ETRE BIEN QUE JE LA CROIS… MAIS J’Y CROIS PAS !

-AH OUAIS ?!

-OUAIS !

Rouge de colère, MacMalden hurla :

-AAAH !

Marcus serra les poings et lui répondit par un hurlement tout aussi néandertalesque :

-AAAH !

-AAAH !

-AAAH !

-AAAAH !

-AAAAH !

Un peu à bout de souffle, les deux se tournèrent vers Drago qui avait regardé la scène avec dépit. Finalement ce dernier leva les yeux au ciel :

-Je vois.

Il prit une forte respiration et poussa un « AAAH » à son tour avant de reprendre de sa voix traînante parfaitement calme :

-…à vous aussi.

Cela sembla suffire aux PAF qui se prirent par les épaules et se donnèrent un coup de boule violent. Finalement, Marcus se tourna vers Drago :

-C’est réglé. Il est clean.

Le blondinet ouvrit des yeux stupéfaits :

-Je te demande pardon ? s'étrangla-t-il. Comment diable peux-tu faire cette conclusion après n’avoir poussé que des mugissements pendant les dix dernières minutes ?!

-J’te dis qu’il est clean ! insista son ami.

Les yeux bleu acier de Drago sondèrent le visage de Marcus.

-Fort bien. Soupira-t-il, en fin de compte. Dans ce cas, il pourrait peut-être te dire s’il a vu ou entendu quelque chose à la fête ou ailleurs concernant ton doigt manquant ?

Les yeux de MacMalden manquèrent de lui sortir de la tête tant il était en colère :

-T’AS FAIT UNE FETE ET TU M'AS PAS INVITE ?!

Marcus, les yeux soudain paniqués, saisit Drago par la manche :

-J’T’AVAIS DIT QU’IL ETAIT CLEAN ! s'écria-t-il.

Les deux se mirent à courir comme des dératés, sous les injures et  les menaces du chef des PAF.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Very Bad Lait de Poule   Mer 22 Jan 2014 - 21:29

C'est les épaules avachies et la mine défaite que Marcus et Drago remontèrent l'allée qui menait à leur maisonnette.

-C'est foutu, bougonna le PAF.

-Totalement, soupira le blondinet.

-J'retrouverai jamais mon doigt.

-Exactement.

Flint jeta une œillade meurtrière à son ami :

-Tu m'aides pas, là.

-Précisément, affirma Malefoy.

Marcus émit un bref grognement, et poussa la porte de chez lui. Il fut accueilli par une épaisse fumée, qui avait la même étrange odeur que celle qui flottait autour du potiron des Gammas.

-Yeaaaah maaaan bienvenus dans la casa del boumboumboum ! fit une voix vaseuse hélas trop connue.

Drago leva un sourcil étonné :

-Flint, que fait donc ce rastafari toxicomane d'Ezzechiel McGuire à moitié nu, assis par terre dans ton salon ?

-Ouais, c'est bizarre, admit le Pi Alpha Fi. Avant, il était dans ma salle de bains.

Le blondinet jeta un regard bizarre à son ami, puis fit quelques pas face à Ezzy.

Ce dernier, assis en tailleur sur la moquette à moitié calcinée, tapait dans ses mains en rythme. Malgré la cigarette roulée au coin de ses lèvres, il parvenait à chantonner :

-Boum boum boum boum badaboum boum boum boum bada bada boum boum boum...

-McGuire... ? tenta l'AAA.

-Boum boumboum badaboum boum boum badaboum boum boum boum bada bada boum boum...

-McGuire... répéta à son tour Marcus.

-Boum boum badabada boum boum badaboum boum boum boum bada bada boum boum boum...

-McGuire !

-Boum boum baboum boum badaboum boum boum boum bada bada boum boum boum...

-MCGUIRE ! firent en chœur les deux.


Ezzechiel sursauta, et leva ses gros yeux globuleux injectés de sang vers les deux amis :

-Wouah maaaan pas cool ! Z'avez désaxé mes shakras !

Flint ne parut pas s'en émouvoir :

-M'en fous. Casse-toi.

-La fête du siècle est fini ? Oh man, ça me fout un coup...

Le métis se redressa, et le rideau qui lui servait de pagne glissa à terre. Marcus et Drago grimacèrent, dégoûtés.

-Heureusement, il me reste les souvenirs ! reprit Ezzy. Et aussi la picturine du siècle, les gars ! La picturine du sièèèècle !

-Ouais, c'est ça, maintenant sort de chez moi ! siffla le PAF, en faisant craquer ses phalanges restantes.

Drago, lui, fronça les sourcils :

-Attends un peu, McGuire... Quand tu dis « picturine »... De quoi parles-tu au juste ?

-De notre picturine de soirée, man ! Je l'ai filmé moi-même ! J'vais l'envoyer à la PIPO, pour l'émission Picturino Gag !

Le rasta farfouilla dans l'impressionnante masse de dreads qui recouvrait son crâne, et en sortit une sorte de petit galet lisse et triangulaire. Il la fourra dans la main de Drago :

-Je te la prête, man ! Tu verras, c'est totalement zion ! Et gloire à Cthulu, les gars !

Il ramassa son rideau tombé sur le sol, s'en drapa, et sortit de la maisonnette, en sifflotant un air de reggae.

Marcus se gratta la tête :

-A ton avis, y'a quoi dessus ?

-Il n'y a qu'une façon de le savoir, Flint.

Drago dégaina sa baguette, et la pointa sur l'objet.

Aussitôt, une sorte d'hologramme en réalité augmenté fut projeté tout autour d'eux deux, recréant le salon de Marcus, quelques heures auparavant.

-WOUUUUHOUUU ! hurla un Drago holographique déchaîné, en faisant tournoyer son pantalon au dessus de sa tête.

-Fichtre, fit le véritable Alpha, les yeux ronds.

Le Malefoy de la picturine, qui ne marchait plus très droit, s'avança droit vers Marcus. Ce dernier, en proie à un fou rire, pointait sa baguette au hasard, et envoyait des sortilèges de feu un peu partout, sans se soucier des nombreux foyers d'incendie qui s'étaient déclarés autour de lui.

-Cool man ! fit la voix d'Ezzy, semblant venir de tout près. Tu excelles dans l'art de la destruction ! Tu seras donc un morceau de choix pour le sacrifice humain que je compte faire à Cthulu, notre Dieu à tous ! Gloire à Cthulu !

-Nan, McGuire, j'ai une meilleure idée ! s'exclama Drago, visiblement très aviné. Un concours de t'es pas cap !

-Totalement zion !
acquiesça la voix du métis, tandis que le blondinet se tournait en tanguant vers Marcus, et le pointait d'un doigt tremblant :

-Chus sûr que t'es même pas cap de... de... de... quéque je disais d'jà ?

Marcus le menaça de sa baguette :

-Et toi t'es même pas cap de.. de... DE ROULER UNE PELLE A McGUIRE !

Drago considéra la chose un instant.

-Malicia ? demanda-t-il, un petit sourire au coin des lèvres.

-Nan ! Ezzechiel !

-Ah. Euh... Oh. Euh... Si. Si, j'en suis cap,
mentit effrontément le blondinet.

-C'est vrai ? Ouah, t'es trop impressionnant ! s'exclama Marcus, on ne peut plus sincère.

L'AAA pointa à nouveau son index vers son ami :

-Et toi t'es même pas cap de t'extraire toi-même un doigt ! Ahah !

-Si d'abord !

-Non, même pas vrai !

-Si d'abord !

-NON ! MÊME PAS VRAI !

-TU VAS VOIR SI J'SUIS PAS CAP !


Mordant violemment dans sa main avec ses impressionnantes dents, le PAF arracha sa phalange avec autant de facilité que s'il dépiautait un poulet. Il recracha le doigt amputé dans sa main, un sourire sanglant et triomphal aux lèvres, et le fourra machinalement dans la poche de sa veste.

-Alors ? C'est qui qu'a l'air idiot, maintenant ? ricana-t-il en vacillant, les dents rougies par son propre sang.

C'est alors qu'un gars qu'aucun d'eux ne connaissait sauta devant eux en s'époumonant :

-COMBAT DE POÜLÕPÔÔÔÔÔÔÔÔÔS !

-OUAAAAAAIS !
hurlèrent nos deux amis en retour.

L'image de l'hologramme devint de plus en plus floue, puis disparut d'un coup.

-Fichtre, répéta Drago, les yeux ronds.

Marcus farfouilla dans sa poche, et en sortit son doigt coupé :

-Il était donc là pendant tout ce temps !

-Fichtre !

-Dire que je l'ai cherché dans tout le campus !

-...Fichtre.

Les yeux dans le vague, l'AAA se laissa tomber lourdement sur un fauteuil éventré :

-Flint, il faut faire disparaître cette picturine à tout jamais.

-J'ai rien contre, répondit Marcus, en tentant de recoller son doigt à l'aide d'un sortilège de Glue Perpétuelle.

-Et qu'on ne reprenne plus jamais un seul produit qui porte le sceau maudit de Magnus Magouille.

-Tu prêches un convaincu, là.

-Et il faut que je me mette avec sérieux à mon mémoire ! Il ne me reste que quelques heures avant de le rendre ! En temps normal, cela me serait amplement suffisant pour rendre une copie parfaite, mais je ne suis pas au meilleur de ma forme... Si seulement je pouvais faire disparaître cette migraine et cette nausée !

-Ah, pour ça, j'ai la solution, mon gaillard ! Attends une seconde !

Le PAF courut dans sa salle de bains, et en ressortit avec une fiole en verre rouge sombre, qu'il déboucha avec les dents. Il la tendit à son pote :

-Tiens ! Bois-moi une rasade !

Drago plissa les yeux, soupçonneux :

-Qu'est-ce donc ?

-Bois, je te dis ! Fais-moi confiance !

-La dernière fois que je t'ai fait confiance, j'ai fini sans pantalon avec un trou de mémoire de près de huit heures. Tu comprendras donc ma méfiance.

Marcus leva les yeux au ciel.

-C'est un philtre de requinquance ! Avec ça, fini la gueule de bois ! Ça marche du feu de Dieu, j'en prend tout le temps !

-Mmh. Soit.

Le blondinet but une longue gorgée de la potion, puis la passa à Marcus en grimaçant :

-C'est dégoûtant.

-Oh, fais pas ta chochotte, Malefoy, se moqua le PAF, avant de boire le reste du remède.

Il fronça le nez à son tour, et fixa la fiole :

-Tiens, c'est bizarre... Ça pas le même goût que d'habitu.... OH OH.

Drago sauta sur ses pieds :

-Comment ça, « oh oh » ?!

-Eh bien... tu vas... rire... héhé... fit Marcus en rigolant nerveusement. J'ai du me tromper de bouteille...  Elles avaient toutes les deux la même couleur, alors... héhé...

-QUOI ?!

L'Alpha saisit vivement la fiole. Il fut saisit d'effroi en apercevant, sur l'étiquette, une photo du doyen. Ce dernier, l'air plus roublard qu'à son habitude, souriait à tout va en faisant des clins d’œil hypocrites.

-« Potion Miracle du Bon Docteur Magouille », lut-il, effaré. « Guérit de tout, même de la bêtise ! Attention : danger radioactif. Ne pas excéder la dose prescrite. Ne pas secouer. Ne pas regarder trop longtemps. Ne pas verser sur la peau ou sur des composants inflammables. Et surtout, SURTOUT, ne pas boire après avoir bu un Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille. Si cela devait vous arriver... que Dieu prenne pitié de votre âme. »

Il redressa la tête :

-Oh oh.



:arrow: Marcus et Drago se retrouvent, on ne sait comment, à la bibliothèque !



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Very Bad Lait de Poule   Mer 29 Jan 2014 - 14:58

 :arrow: Lulu revient des Champs Z'Allons-Y !


-Quelle journée de merde !

Lucrécya fulminait, en marchant jusqu'à chez elle, dans un Mysteria Lane incroyablement calme en cette heure de la nuit. Elle ne pouvait s'empêcher qu'elle avait vécu la journée la plus pourrie de sa vie à la WoW.

Enfin... la journée la plus pourrie qu'elle avait vécu à la WoW, si on exceptait la fois où les AAA l'avaient envoyé passer des jours sans magie en Transylvanie, si on oubliait la fois où le Doyen l'avait laissé pour morte après lui avoir jeté un seul sortilège (et même pas un sortilège interdit !), si on zappait la fois où, après avoir connu la gloire et la puissance vampirique à Halloween, un contresort l'avait rendu à son état de simple mortelle, si on mettait de côté la fois où elle avait failli quitter Marcus à cause des conquêtes que Malefoy laissaient traîner un peu partout chez eux, si on passait outre la fois où...

...bon, ok, c'était même pas dans son top 10 des pires journées dans cette fac bidon. Mais ça n'en restait pas moins une journée bien moisie.

Premièrement, elle avait complètement zappé d'aller en cours, et on pouvait être sûr que ce psychopathe d'Omer Sheraff allait lui faire payer. Bizarrement, il n'avait pas eu l'air d'apprécier le fait qu'elle ait dupliqué et distribué massivement ses photos de vacances en string. C'était dingue comme les gens manquaient d'humour et d'auto-dérision, tout de même !

Ensuite, elle avait perdu sa poussette quelque part dans la FNUC, et maintenant qu'elle était bannie à vie du magasin, ça allait être coton de la récupérer ! C'est pas qu'elle tenait particulièrement à cet objet, mais là, à force de porter dans les bras ce distributeur à bave braillard qu'elle avait expulsé d'elle-même quelques mois plus tôt, elle commençait à avoir une sérieuse crampe.

Enfin, elle avait été très déçue du dénouement, pour le lancement du journal qu'elle venait tout juste  de créer avec Mali. Au final, pas un article n'avait été écrit, et du coup, il avait fallu reporter le premier numéro. Et pourtant, Lulu en avait eu, des idées de scoop ! Mais Malicia voulait absolument que le Magyar Déchaîné ne dise que la vérité. Un journal qui disait la vérité ! C'était bien un truc de Gryffondor, ça. Comme si la Gazette du Sorcier ou le WoW Herald s'embêtaient à vérifier les infos qu'ils publiaient...

Bref : Lucrécya était de mauvaise humeur. La seule chose dont elle avait envie, c'était rentrer dans sa maison douillette, prendre un bon bain chaud, et aller se coucher.

Elle poussa la porte d'entrée de chez elle en bâillant, et stoppa net. Elle écarquilla les yeux, et serra la mâchoire de colère.

-MAAAAAAAAAAARCUS !!! beugla-t-elle.

Personne ne répondit, et quelque part c'était tant mieux : parce que si son mari avait été là, elle l'aurait écharpé dans la seconde.

Ce matin, la maison était étincelante de propreté. Il fallait être un maître dans la matière, pour parvenir à foutre le bordel à ce point en aussi peu de temps. Pourquoi tout semblait avoir cramé ? Pourquoi tous les fauteuils avaient été éventrés ?! Et qui avait marché au plafond avec des chaussures crasseuses ?!!

La petite brune marcha dans son salon, de plus en plus effarée, écrasant au passage plumes, verres brisés, et débris de meubles. Elle chassa d'un méchant coup de pied le Poulopo qui s'était approché d'elle, et jeta un coup d’œil à l'Horloge des Familles qui gisait sur le sol.
Les aiguilles à l'effigie de Marcus et de Malefoy pointaient toutes deux sur « à la bibliothèque ». Lulu plissa les yeux :

-A la bibliothèque, hein ? siffla-t-elle entre ses dents. Ça a intérêt d'être pour trouver un sortilège pour tout remettre comme avant dans la maison ! Sinon, je vais vous recevoir, quand vous allez rentrer !

Rufus se mit à geindre, et la jeune fille soupira :

-Ouais, j'ai compris, je vais te mettre au lit. Mais arrête d'être égoïste comme ça ! T'es pas le seul à être fatigué !

Elle monta les escaliers qui menaient à la nursery, pièce qui servait également de chambre à ce parasite aux cheveux gominés de Malefoy. Portant son fils à bout de bras comme s'il s'agissait d'un sac à purin malodorant, elle s'approcha du berceau... et fronça les sourcils.

Quelque chose de gros et de remuant se cachait sous les couvertures de Rufus. Poussée par la curiosité, elle tira sur les draps... et déglutit.

-Ohoh... fit-elle, en levant la tête.

Une gigantesque acromantule sortit du berceau, dépliant une à une ses longues pattes arachnéennes. Elle surplomba la batteuse d'une hauteur vertigineuse, la fixant de ses trop nombreux yeux.

Lulu soupira.

-Bon. J'ai compris.

Posant son fils à terre, elle dégaina sa batte Séraphine, et bondit en hurlant sur l'araignée géante.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB
 

Very Bad Lait de Poule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Avalon Estate :: Mysteria Lane-