Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Dura lex, sed lex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Dura lex, sed lex   Dim 2 Fév 2014 - 22:24

Monsieur Moratoire exerçait la fonction de juge pénal pour le Magenmagot depuis bientôt soixante ans. Il était vieux, il était courbé, il était petit. Il avait passé toute sa morne existence en haut de la chaire qu'il occupait aujoud'hui, et qui surplombait une grande salle toute en pierre noire.

Avec une si longue carrière derrière lui, il en avait vu des vertes et des pas mûres : il avait participé à l'arrestation de Barty Croupton Jr, il avait contribué à démasquer Gellert Grindelwald, il avait remis de nombreux sorciers dans le droit chemin, et ceux qui n'avaient pas voulu filer droit avait eu droit à son jugement implacable... ainsi qu'à des vacances tous frais payés à Azkaban.

Mais rien, RIEN dans son existence ne l'avait préparé à rencontrer Ezzechiel McGuire :

-Ouais, man ! C'est comme j'te l'dis, man ! fit le rasta en posant ses coudes sur la table du juge. Y'avait du ketchouille partout, man ! J'ai du prêter allégeance à cet hamburger, man ! Et depuis, ma vie est un enfer ! UN ENFER ! UN... noooo woman noooo cryyyy....

-No woman no cryyyy, chantonna Marcus, qui, assis au premier rang derrière lui, arborait un œil au beurre noir et de nombreux pansements parsemés sur le visage.

Malicia et Lucrécya, qui l'encadraient, lui donnèrent un coup de coude simultané, et le Pi Alpha Fi eut l'air penaud :

-Ben quoi ? Ça manquait pas de rythme !

Le juge se pencha vers Ezzy, la mine sombre :

-Si je comprend bien, vous avez été agressé par... un hamburger.

-Ouais, man, c'est totalement zion ! Un hamburger de la mort ! Et il a ouvert la Porte de l'Enfer !

Monsieur Moratoire plissa ses yeux, derrière ses strictes lunettes :

-Je vois... Mais en quoi cela a-t-il un rapport avec l'Affaire Malefoy ?

Ezzechiel écarquilla ses yeux déjà globuleux :

-MALQUI ?!

Derrière, Lucrécya secoua la tête de dépit. Mali, elle, tenta un discret :

-Psssssst ! PSSST ! Frérot ! On est la pour Drago ! Parle-lui de la picturine !

-Ah ouais c'est vrai ! s'exclama le métis, en émettant un gloussement inquiétant.

Il se tourna à nouveau vers le juge :

-J'ai fait une picturine de mes vacances à Amsterdam, vous voulez voir ?

-Pas celle là Frérot ! souffla Malicia, à deux doigts de perdre patience. L'autre picturine !

-Ah ouais !

Le rasta sortit un petit galet tout lisse, et tapota sa baguette dessus. Aussitôt, le film en trois dimensions que nos amis avait visualisé plus tôt se matérialisa sous les yeux du juge.

Pendant un long, très long, trop long moment, ce dernier ouvrit des yeux ronds, puis les plissa, et, finalement, serra la mâchoire. Il stoppa la picturine d'un mouvement de baguette :

-J'en ai assez vu.

Marcus se leva :

-Alors, c'est bon, Malefoy est libre ?

-Non, je ne crois pas.

Lucrécya serra les poings :

-Mais crénom d'un balai, vous avez bien vu l'heure de l'horloge ! Il a pas pu essayer de tuer Monsieur Filet-o-fish s'il était en train de valser joue contre joue avec mon mari !

Le juge resta imperturbable :

-Cette picturine a pu être enregistrée n'importe quel jour, rien ne prouve que le prévenu n'ait pas tenté de tuer notre bien-aimé Fischen-Chipps, Gloire à Son Nom.

-Gloire à son nom ! gloussa Marcus.

-Vous n'allez donc pas sortir Drago de prison ? demanda tristement Mali.

-Non, jeune fille, je ne vais pas le sortir de prison ! Je devrais même lui rallonger sa peine pour usage de stupéfiants et atteinte aux bonnes mœurs ! Et que faisait donc cette jeune femme avec des gallions dans son soutien-gorge ?!

-Pas cool man ! intervint Ezzy. Faut pas être coincé comme ça ! T'as trop de boumboum badaboum dans tes shakras, et pas assez de chabadabada da !

Malicia, morte de honte, le rabroua :

-Tais-toi, Ezzechiel !

Le juge fronça les sourcils, et rajusta ses lunettes :

-Ezzechiel ? Vous êtes le fameux Ezzechiel McGuire ?

-Lui-même, man ! Y'en a qu'un, et c'est moi ! répliqua fièrement le rastaman.

-Le Ezzechiel McGuire qui vient tous les 1er de chaque mois annoncer l'apocalypse dans les locaux du Ministère dans le plus simple appareil ? gronda Mr Moratoire.

-Ouais, c'est moi, man !

-Le Ezzechiel McGuire qui a vendu des gâteaux de scouts contenant des substances illicites magiques à de pauvres petits enfants moldus ?

-Ouais, man, puisque j'te dis que c'est moi !

Le regard du juge se durcit :

-Le Ezzechiel McGuire qui a ouvert un portail multidimensionnel au dessus de New York, et fais disparaître à tout jamais la Statue de la Liberté ?

-Et la Tour Eiffel, man ! Je l'ai fait aussi à Paris ! Le Grand Azazel avait faim !

-Vous êtes recherché dans cinq pays et vous osez venir demander de l'aide pour libérer un de vos amis criminel au Magenmagot ?!

Le rasta se gratta les dreads :

-Ben ouais !

L'homme de loi se redressa, et toisa le métis de toute la hauteur de sa chaise :

-Aurors ! Saisissez-le et jetez le à Azkaban !

Deux gardes musclés s'approchèrent, et saisirent les deux bras du métis, qui se mit à hurler :

-JE NE SUIS PAS EZZECHIEL McGUIRE ! JE SUIS JOHN DOE !

Il se fit traîner hors de la salle par les aurors. Lorsqu'il passa devant Malicia, Lucrécya et Marcus qui suivaient la scène dépités, il lança :

-Hey, soeurette, avertis mon avocat ! Tu sais, le même que d'habitude !

-C'est déjà fait... soupira la Zeta, en raccrochant son miroir à double sens.

Elle sortit du tribunal, suivi de ses amis.

Ils descendirent quelques rues, et s'engouffrèrent dans une allée sombre. Là, les attendait une silhouette encapuchonnée, drapée dans une longue cape noire.

-Alors ? fit le mystérieux personnage avec une voix traînante.

-Chou blanc, pesta Marcus.

-Je crois qu'ils vont te rajouter quelques années supplémentaires pour consommation de drogue, mais bon, t'es pas à ça près, badina Lulu.

-Et ils ont arrêté Ezzechiel... Encore... soupira Malicia.

Drago, car c'était bien lui, souleva sa capuche :

-Alors, que nous reste-t-il comme option ?

Malicia réfléchit un moment :

-On pourrait toujours se servir de mon stage à Gringotts pour étudier ces soi-disant mouvements louches sur ton compte, proposa-t-elle. Mais on entre pas à Gringott's comme ça ! Il va falloir un plan, une diversion, et une idée de repli !

-Oh oh oh ! Moi moi moi ! s'exclama Lucrécya, en sautant sur place. J'ai une idée de diversion GÉNIALE !

-Et moi, fit Marcus en bombant le torse, je suis le Roi de l'Infiltration ! J'ai même eu un C- en cours !

Drago hocha la tête, admiratif :

-C - ? Tu t'es surpassé !

-Et comment mon pote !

Les deux se tapèrent dans la main, fiers. Malicia secoua la tête :

-Je ne vois pas en quoi C- c'est une bonne nouvelle... maugréa-t-elle.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1748

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Dura lex, sed lex   Mar 4 Fév 2014 - 20:19

Deux ombres se reflétèrent sur le sol mouillé du chemin de Traverse, dont les vieilles dalles abimées menaient à toutes les boutiques prisées du centre de Londres. Elles considérèrent un instant le bâtiment qui se dressait au bout de la rue. La construction blanche et aux murs biscornus dominait les autres échoppes et semblait les regarder de haut. Et pour cause, l'établissement avait été l'un des premiers à élire domicile sur le chemin, et au fil des siècles était devenu une véritable institution, et un modèle de sécurité et de froideur.

Drago aimait bien Gringott's, même s'il n'appréciait guère ses employés. Sa connaissance plus que partielle du gobelbabil l'avait parfois mis dans des situations assez improbables. La dernière fois qu'il s'y était rendu, dans l'espoir de parlementer pour récupérer sa fortune confisquée, il avait malencontreusement traité le directeur des lieux de "sale pruneau impuissant et incontinent" au lieu de le remercier d'avoir accepté si vite un rendez-vous. Depuis, ses visites dans la banque s'était faites plus rares. De toute manière, rien sur son compte ne justifiait de visite plus fréquente.

Deux silhouettes, donc, se dirigeaient vers Gringott's, avec la ferme intention de s'y faire remarquer. Cela tombait bien aucun des deux ne passait pas inaperçus : la première portait une robe jaune citron et un masque de la Reine d'Angleterre, et le deuxième, habillé de façon plus protocolaire, portait un masque du Prince Charles.

-Va falloir changer ta voix, Malefoy... prévint Lucrécya.

Drago poussa un soupir énervé :

-Je sais, Rincevent. Je sais. rétorqua-t-il. Il m'est juste terriblement pénible d'en changer.

-Pourquoi ?

-Pourquoi ?! s'exclama le blondinet. Parce que j'affectionne particulièrement ma voix. Qui n'affectionnerait pas cette merveille de diction et cet accent plein d'allant et de superbe ?

-Moi. répliqua la batteuse.

Drago croisa les bras avec mépris :

-Je n'en attendais pas moins d'une rombière qui à l'habitude de se vautrer dans le mauvais goût le plus total.

Il évita de justesse un coup de batte :

-Bouffe ton chocolat ou c'est Séraphine que tu vas bouffer ! s'écria Lucrécya.

L'attrapeur  fronça le nez :

-Fort bien. Mais ce n'est pas parce que j'obéis mais parce que nous sommes arrivés.

Les deux se tenaient en effet à quelques pas de la massive porte de bronze de la banque. Le blondinet goba un chocolat Cépamoi et  s'assura que le masque qu'il avait posé sur son visage restait bien en place :

-Wincevent, wappelles-moi pouwquoi nous powtons ces accoutremets widicules ? fit-il avec le fort accent antillais de Mama Ogg.

-Pour pas se faire remarquer.

-C'est mal pawti. répliqua Drago en considérant les badauds qui leur jetaient des regards amusés. Tu ne veux pas me diwe en quoi va consister notwe stwatagème ?

Il leva les yeux au ciel. Dieu que ces chocolats lui portaient sur les nerfs.

-Nan. rétorqua la brunette.

-Pouwquoi donc ?

-Parce que tu vas tout faire rater... et que t'as un accent de merde.

Lucrécya ricana, de sa voix de crécelle hautement irritante. Elle passa la porte de la banque. Drago plissa les yeux :

-Fewmes-là, Wincevent. lâcha-t-il avant de s'engouffrer dans le vaste hall marbré de Gringott's.

Il suivit Lucrécya, qui se dirigeait vers un guichet où un petit gobelin rabougri travaillait.

-Alows, que faisons-nous ? repris le blondinet. Nous lui demandons de nous wenseigner suw les divews taux d'intéwets de la banque ? Nous lui owdonnons de nous donner 100 gallions en mownilles ?

-Presque. répondit la batteuse.

A la grande surprise générale, et particulièrement celle de Drago, elle tira de sa poche sa baguette et tira deux coups de semonce en l'air :

-HAUT LES MAINS, LES NABOTS !!! FILEZ-NOUS TOUT VOTRE FLOUZE OU ON VOUS BUTE !!!

-Mais Wincevent, que diable est-tu en twain de faiwe ?! s'écria Drago.

-Ca s'voit pas ?! beugla la brunette. On fais diversion... en braquant la banque !

-Mais qu'est ce que tu me wacontes là ?!

-Ta gueule et braque !!!

Drago tira sa baguette et se plaqua dos à dos avec la batteuse alors que des alarmes stridentes s'étaient mises à hurler autour d'eux et que des dizaines d'yeux gobelins les fixaient.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Dura lex, sed lex   Mer 5 Fév 2014 - 20:33

Malicia et Marcus s'étaient faufilés dans les locaux de Gringott's sans que personne ne fasse vraiment attention à eux. La métisse passa une porte dérobée, au fond de la banque, derrière le long comptoir où s'affairaient les gobelins. Elle fit signe au PAF de la suivre, referma doucement la porte derrière, et s'y adossa en soupira, légèrement inquiète :

-J'espère qu'ils vont s'en sortir...

Marcus gonfla le torse, et posa ses deux poings sur ses hanches :

-T'inquiète pas Boufftout; Lulu est la pro de la diversion! ricana-t-il.

-Tu veux dire qu'elle a eu C- à son exam de Diversion? ironisa la Zeta.

Le Pi Alpha Fi cligna des yeux, franchement surpris.

-Ah ouais? La veinarde! Ça va lui faire grave remonter sa moyenne!

Malicia jeta une œillade dépitée au PAF... mais préféra laisser tomber :

-Ouais... Euh, peu importe, lâcha-t-elle. On a de la chance, ils m'ont fait visiter les locaux le premier jour de mon stage ! Parce que sinon, retrouver le dossier de Drago ça aurait été comme chercher un dard de grinchebourdon dans une botte de foin.

Elle désigna le long corridor éclairé de torchères dans lequel ils se trouvaient. De nombreuses portes lourdement cadenassées, toutes rigoureusement identiques, se dressaient devant eux.

-La salle où ils rangent les archives sur les comptes se trouve tout au bout de ce couloir. Heureusement, j'ai...

Marcus bondit devant elle et brandit un doigt, qu'il plaça d'autorité devant les lèvres de la métisse :

-Ne dis pas un mot de plus !

-Oui, mais j'ai...

-TUT TUT TUT! Laisse faire le Roi de l'Infiltration!

-Mais il faut que tu saches que j'ai...

-Reste derrière moi, Boufftout! GO GO GO GO!

Marcus fit un bond en avant, puis s'accroupit aussitôt. Il avança ainsi quelques secondes, puis hurla, et s'affala sur le sol, ventre contre terre. Il rampa sur quelques mètres, puis sauta en poussant un petit cri sauvage. Il se colla contre le mur, marcha le long du corridor comme un crabe pendant un instant, fit la roue, puis se lança dans quelques roulades aussi impressionnantes qu'inutiles. Finalement, il fit volte-face, fit un triple salto arrière, et atterrit pile poil devant la lourde porte blindée du bout du couloir.

Tout ça sous le regard blasé de Malicia, qui le suivait en marchant tranquillement.

-Capitaine Minus, faut que je te dise...

-Plus tard les compliments ! intima Flint, les traits tirés par la concentration. Je vais ouvrir cette satanée porte avec une méthode ultra top-secrète que j'ai appris en cours! Attention : vu que t'es une profane, tu risques d'être éblouie par mon talent !

Il leva la jambe et décocha un méchant coup de pied renversé à la porte blindée... qui ne frémit même pas.

Une larme de douleur coula au coin de l'oeil de Marcus.

-Ouille... couina-t-il d'une voix particulièrement aiguë.

Il s'effondra par terre, en se tenant le pied.

Mali se pencha sur lui, et secoua au dessus de sa tête un gros trousseau cliquetant :

-Ce que je voulais te dire, c'était que j'ai réussi à subtiliser la clé à l'accueil grâce à un accio pendant que personne regardait...

Elle enjamba le corps du PAF, inséra la clé dans la lourde serrure qui bloquait la porte, et tourna la poignée.



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3439

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Dura lex, sed lex   Sam 8 Fév 2014 - 15:26

-Alors là, je m'attendais pas à ça... fit Marcus.

Et Mali non plus : quand on lui avait parlé des archives, qui dataient de 1645, elle s'était imaginé plein de choses. Elle avait tout de suite pensé à de grands allées dallées remplies d'étagères somptueuses, dont on ne pouvait distinguer le sommet. Elle avait imaginé de grands coffres piégés et cadenassés qui ne livraient leur secret qu'à des initiés. Des sortilèges de défense si puissants qu'ils désintégreraient immédiatement tous les intrus.

Et ben non.

La Salle d'archives était plus petite que son salon. Et nettement moins impressionnante. En fait, il n'y avait pas grand chose pour meuble les lieux : une carpette jaunie, un buffet Renaissance et une chaise à laquelle il manquait un pied. Quelques toiles d'araignées achevaient de rendre les lieux sinistres et une odeur de vieux tabac et de soufre vous prenait à la gorge. Le "plicploc" incessant d'une fuite proche résonnait.

-C'est... sympa. fit remarquer Mali de sa voix aigüe.

-J'ai vu mieux. rétorqua Marcus.

Les deux s'approchèrent du buffet. Une clé trônait sur la serrure de ce dernier.
-Ils ont un peu lésiné sur la sécurité dans les parages... maugréa le PAF en connaisseur. Je pensais que j'allais avoir l'occasion de botter un ou deux derrières gobelin, mais j'suis limite déçu.

-Pour une fois que c'est facile on va pas se plaindre, Minus...

Malicia tourna la clé et ouvrit l'unique tiroir de l'ensemble. Les deux amis écarquillèrent les yeux : à l'intérieur se trouvait une impressionnante bibliothèque miniature, dont on ne pouvait distinguer le fond.

Marcus tira de sa poche un magazine de quidditch et se cala sur la chaise bancale sous le regard dépité de Malicia :

-Bon, ben, bonne chance Boufftout, hein...

La métisse le fusilla du regard et considéra avec appréhension la maquette.

-Peut-être qu'avec un accio...?

-Tu peux toujours tester, mais faudrait vraiment que ça soit des clampins pour pas avoir mis plus de sécurité que..

-Accio Dossier de Drago Z. Malefoy !

A sa grande surprise, un dossier atterrit directement dans les mains de la zeta. Marcus bondit sur ses jambes :

-Ben ça ! T'as jamais pensé à faire carrière dans l'administration ?!

-Euh... nan ? balbutia Malicia.

-Ben tu devrais ! répartit le PAF. T'as ça dans le sang !

-Quoi ? fit la métisse, un peu vexée. Rester dans une pièce pleine de poussière avec des do...

Les deux sursautèrent : un deuxième fichier venait de voler hors du tiroir et avait rejoint l'autre.

-Qu'est ce que... ? commença Marcus.

-Il y a deux dossiers au nom de Drago... fit Mali.

Le PAF ouvrit des yeux ronds :

-Ca veut dire qu'il a deux comptes ?

La zeta secoua la tête, inquiète :

-Non... Deux identités...

Marcus se gratta la tête :

-J'y connais rien, mais ça m'a l'air louche quand même....

D'un coup de baguette, Malicia dupliqua les dossiers et mit les doubles dans son sac à fond extensible :

-On verra ça au calme. En attendant, sortons d'ici le plus vite possible....

Les deux se dirigèrent vers la porte.

-Mais tout de même, insista Flint. Tu trouves pas que c'était... comment dire... Un peu trop facile ?

Une goutte lui tomba sur le front et il se l'essuya avec mauvaise humeur :

-Rha, mais c'est quoi ce...

Il leva les yeux et saisit Malicia par le bras en glapissant comme une fillette. La jeune fille l'imita et se glaça.

Un grondement terrifiant emplit les lieux : au dessus de leurs têtes, se tenait un gigantesque dragon écarlate.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Dura lex, sed lex   Dim 9 Fév 2014 - 14:36

-Bwavo Wincevent. Belle divewsion. Et sinon, comment on fait pouw s'en sowtiw ?

A travers son masque de la Reine d'Angleterre, Lucrécya fronça les sourcils :

-S'en sortir ?! Qu'est-ce que tu veux dire par là ?

Drago se tapa le front avec la paume de main, désespéré :

-Nous sommes mowts.

La brunette haussa les épaules :

-Bah tant qu'on est là, autant en profiter...

Elle se tourna vers un gobelin, qui levait les mains en l'air :

-Hey toi ! Prends un sac et mets des gallions dedans ! Pleins de gal...

Elle n'eut pas le temps de finir son ordre : le mur de la banque vola subitement en morceaux, et un horrible rugissement s'éleva dans les airs. Ce qui parut être à Lulu un gigantesque lézard rouge à la gueule écrasé et aux yeux dorés et bridés s'avança dans le hall en faisant trembler le sol à chacun de ses pas, et les gobelins se mirent aussitôt à courir dans tous les sens, affolés.

Lucrécya pesta :

-Crénom d'un balai ! Mon braquage est foutu ! Qu'est-ce que c'est que ça ?!

La voix modifiée de Drago, qui s'était furtivement caché derrière le comptoir, s'éleva :

-Si je ne m'abuse, il s'agit d'un boutefeu chinois !

Lucrécya se retourna, essayant de trouver le blondinet dans la panique générale :

-Un quoi ?

La tête du Prince Charles émergea du comptoir :

-UN DWAGON !!!

La batteuse ouvrit des yeux horrifiés :

-OH MERDE !

Un flash aveugla nos deux amis et d'un coup, tout fut embrasé : les murs, les tapisseries et même les longues tables de bois où avaient l'habitude de s'affairer les banquiers gobelins. Lucrécya courut rejoindre Drago derrière son rempart, qui n'avait pas encore été touché par les flammes :

-Faut qu'on se casse et vite ! Criailla-t-elle.

Elle se mit à tousser, et se mit à chasser l'épaisse fumée noire d'un geste agacé de la main.

Le blondinet leva des yeux inquiets vers sa rivale de toujours :

-Et pour Malicia et Marcus ?

Lucrécya lui posa la main sur l'épaule, condescendante :

-Je dirais à Rufus que son père était un brave.

Drago considéra sa consoeur AAA avec dépit.
C'est le moment que choisirent la Zeta et le PAF pour atterrir devant eux, protégé des flammes rouges par une bulle de magie.

Marcus bomba le torse, fier de lui :

-Hey ! Vous avez vu c'que j'peux faire ? C'est un bien beau champ de force, hein ? se vanta-t-il/

Il écarta les bras et le bouclier engloba les deux AAA. Lucrécya mit ses poings sur les hanches, agacée :

-Il était temps ! pesta-t-elle. Je voulais aller vous chercher mais Malefoy voulait qu'on se tire.

Drago eut l'air outré :

-Mais non ! Pas du tout !

Les trois autres lui jetèrent un regard lourd de sens, et l'Alpha croisa les bras en grommelant.

-On fera payer Malefoy plus tard, intima le PAF. On s'arrache.

Les quatre se précipitèrent hors de la banque. Une poutre enflammée s'effondra à quelques centimètres derrière eux, et le toit de la banque s'affaissa dans un vacarme assourdissant.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1748

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Dura lex, sed lex   Dim 9 Fév 2014 - 19:40

-J'M'EEEEEEEENNUIE !

La voix éraillée de Lucrécya résonna dans la petite salle de dégustation à la décoration passée du glacier Florian Fortarôme, vide à cette heure. Quelques secondes à peine passèrent et la complainte reprit de plus belle.

-J'M'EEEEEEEENNUIE !

Malicia et Drago qui étaient plongés dans les dossiers, côte à côte lui jetèrent un petit regard avant de se remettre au travail avec assiduité.

-J'M'EEEEEEEEN...

-Vas-tu donc cesser, Rincevent ?! s'énerva le blondinet, encapuchonné. Tais-toi donc et mange ton sorbet !

La petite brune s'affala encore plus sur sa chaise et soupira :

-Mais j'm'ennuie...

Elle posa ses coudes sur la table et enfonça son visage dans ses mains. Marcus quant à lui, arriva jusqu'à la table, les bras chargés de glaces.

-Ah, cinq parfums ! s'exclama-t-il. Les glaces d'ici sont vraiment trop bonnes.

Les yeux de Malicia se mirent à briller aors que la métisse considérait les sundays avec envie :

-Oh, capitaine Minus, c'est trop gentil, tu nous a acheté des glaces à chacun ?

La réponse ne fut malheureusement pas celle attendue :

-Non.

Marcus prit une cuillère et entreprit d'enfourner le plus de crème glacée dans sa bouche, sous le regard mauvais de la zeta. Il stoppa :

-Oh ça va, Bouftout, t'avais qu'à pas oublier ton porte-monnaie !

-J'M'EEEEEEEENNUIE ! beugla soudain Lucrécya.

Drago et Malicia échangèrent un regard dépité et soupirèrent.

-De toutes manières, je pense qu'on fini. affirma le blondinet.

-Ah oui ?! postillonna Marcus. Alors de quoi cha ch'agit ?!

Malicia s'essuya la joue :

-Et bien, il y a effectivement deux comptes au nom de Drago Malefoy...

-L'un d'eux existe depuis ma naissance. reprit Drago. C'est le mien, il était plein. Et maintenant, il est aussi vide que la tête de Rincevent.

-J'M'EEEEEEEENNUIE ! brailla la batteuse sans écouter un seul mot de ce qui se disait autour d'elle.

-Et l'autre n'existe que depuis quelques mois... finit Malicia. Et il y a effectivement des mouvements d'argent très louches dessus...

Drago saisit les dossiers et les feuilleta :

-Corruption d'aurors, achat de poisons et d'autres objets de magie noire...

-Hey ! J'viens d'penser à quelque chose ! s'exclama Marcus. Si ça s'trouve, ces mouvements d'argent très louche sont les mouvements d'argent très louche dont parlait la Gazette du Sorcier !

Le silence retomba, lourd de sens, alors que Drago et Malicia considéraient leur ami, circonspects.

-Peut-être bien Flint... peut-être bien. ironisa le blondinet, sur un ton sarcastique.

Le PAF bomba le torse, enorgueilli :

-Et ouais, parce que moi aussi j'peux être finaud quand je le veux !

-Si seulement tu le voulais plus souvent... marmonna Malicia.

Drago se leva :

-Il ne nous reste qu'une chose à faire : montrer tous ces documents au juge Moratoire.

Les trois hochèrent la tête et quittèrent les lieux en silence. Lucrécya quant à elle, lâcha un énième :

-J'M'EEEEEEEENNUIE !

Elle stoppa brusquement :

-Ben les gars, vous êtes où ? Les gars ?!

Un long silence lui répondit et elle se précipita hors de la boutique.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Dura lex, sed lex   Lun 10 Fév 2014 - 15:49

-Qui ose me déranger pendant mes ablutions ? ronchonna le juge Moratoire en prenant place sur sa chaise.

Il était vêtu d'un peignoir en tissu éponge et il restait de la mousse sur ses rares cheveux. Il plaça ses lunettes sur son nez et grimaça :

-Ah. Encore vous.

Malicia, Lucrécya et Marcus lui firent un sourire hypocrite.

-Cette fois ci, on a rudement avancé, M'sieur l'juge ! postillonna le PAF avant de gober une lichette de glace au chocolat.

-C'est bien ce que je craignais... soupira Monsieur Moratoire.

Malicia s'avança, et tendit les dossiers de Gringott's à l'homme de loi :

-En fait, le compte qui incrimine Drago Malefoy est un faux ! Regardez ! Il ne date que de quelques mois, et le vrai compte est particulièrement vide !

-Ouais ! Comme la tête de Dra... s'exclama Lulu.

-On a déjà fait cette blague tout à l'heure, la coupa la métisse en chuchotant.

La batteuse se renfrogna :

-N'importe quoi ! Si c'était l'cas, j'men souviendrais !

Après un rapide examen, le juge referma les documents, et soupira :

-Effectivement, un de ces dossiers est un faux.

Malicia croisa les mains, ravie :

-Alors vous aller libérer Drago ?

-Non. lâcha froidement Monsieur Moratoire.

-Mais pourquoi ?! s'étonnèrent ses trois interlocuteurs.

-Rien ne prouve que ce ne soit pas Monsieur Malefoy qui ait créé ce second compte. Ce qui ajouterait à sa peine "Faux et usage de Faux". Et puis d'ailleurs, comment avez-vous eu ces documents ? Ne devraient-ils pas être en sécurité à Gringott's ?

La porte s'ouvrit brutalement :

-Monsieur le Juge ! Vous avez entendu la dernière ? Gringott's est en proie aux flammes !

Monsieur Moratoire plissa les yeux et se retourna vers les trois amis.

Mais ces derniers avaient déjà pris la poudre d'escampette.



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Dura lex, sed lex   Mar 11 Fév 2014 - 18:29

L'excursion à Gringotts s'étant soldée par un échec, nos amis avaient décidé de prendre le problème par un autre bout.

Selon les nombreux articles de Gazette du Sorcier traitant de l'affaire, il y avait eu trois personnes présentes lors de la tentative d'assassinat du Ministre; et les trois attestaient avoir vu Drago. Donc, soit ils mentaient tous, soit ils avaient confondu l'AAA avec quelqu'un d'autre, et c'est ce que la bande voulait déterminer à présent.

Laissant le blondinet attendre dans un lieu sûr, Malicia, Marcus et Lucrécya étaient donc partis pour interroger les témoins un à un.

C'était censé être rapide, mais Lulu commençait à trouver le temps sacrément long.

Sans doute parce que cela faisait une bonne dizaine de minutes que l'homme en face de nos trois amis n'avait pas décoché un mot. Il fixait la carte que lui avait tendue la métisse, la tenant à bout de bras et plissant les yeux pour la lire, comme seuls ceux qui avaient des problèmes de vue savaient faire.

-Ma.... Malicia... McGuire.... lut-il finalement, avec lenteur, d'une voix empreinte d'un fort accent campagnard. Carte... de presse... Journaliste... du Wow Herald... Membre.... du Club... de Journaliste... de la Wizardry... and Occult... Witchcraft... University...

Il releva la tête, et compara mentalement la photo de la métisse, qui souriait nerveusement en tortillant les mains sur sa carte de club, et la vraie Mali, qui souriait nerveusement en tortillant les mains en face de lui.

-A fortiori, tout me semble réglementaire, déclara-t-il soudain, en posant sa main sur sa petite bedaine.

Il gratta sa fine moustache noire, et rendit sa carte à la Zeta.

-Merci, monsieur Smith, répondit cette dernière.

-Brigadier-auror-chef Smith de l'Aurorerie Nationale de Londres, précisa le moustachu en haussant le ton. Auror, mais gardien de la paix avant tout ! Alors, a fortiori, il semblerait que vous êtes des journalistes ?

Lucrécya serra ses poings, à bout de nerfs :

-C'est écrit sur la foutue carte que vous avez mis trois plombes à lire ! s'énerva-t-elle.

Mali lui décocha un coup de coude qu'elle pensait discret mais qui ne l'était absolument pas, et élargit son sourire crispé :

-Oui, nous sommes des journalistes amateurs !

-Ouaip, et on voudrait causer de l'affaire Malefoy dans le papelard de notre fac, un truc comme ça, lança Marcus en reniflant.

L'auror en chef se pencha sur le musculeux PAF et examina son œil au beurre noir, suspicieux :

-Vous n'avez a fortiori pas l'air très journalistique, jeune homme. Vos papiers s'il vous plaît ! intima-t-il, de son accent fleuri.

-C'est... c'est notre garde du corps ! s'exclama Mali, tellement stressée que ses mains en tremblaient. N'est-ce pas Lustucru ?

Lucrécya leva les yeux au ciel :

-Ouais, c'est notre... garde du corps... maugréa-t-elle. Comme si j'avais besoin d'un garde du corps, non mais j'te jure...

-Ah ! D'accord.

Le policier sorcier passa ses mains derrière son dos, et hocha la tête :

-Ce n'est pas très réglementaire de donner une interview à une presse non-accréditée, mais j'ai moi-même passé mes diplômes pour devenir Brigadier-auror-chef à la WoW University auprès du Général Schneider, et a fortiori j'en garde d'excellents souvenirs. Posez-moi vos questions, jeunes gens.

Mali hocha la tête, et sortit un calepin et une plume de son sac :

-Alors, vous étiez là quand le ministre de la magie a été victime d'une tentative de meurtre ?

-Affirmatif. Pendant une réunion de travail informelle de notre bien-aimé Ministre de la Magie avec deux de ses proches collaborateurs. J'étais a fortiori posté là pour assurer sa sécurité.

-Et y s'est passé quoi ? demanda Lulu, un poil agressive.

-Notre bien-aimé Ministre Fischen-Chipps a été menacé par un individu de type caucasien, taille moyenne, cheveux blonds, d'une vingtaine d'années, armé d'une baguette dans sa main gauche. J'ai immédiatement étendu le périmètre de sécurité autour du ministre à l'aide d'un charme réglementaire du Bouclier, mais le criminel est a fortiori parvenu à s'évader. Les forces de L'Aurorerie Nationale ont donc tout mis en œuvre pour retrouver le suspect, et nous l'avons appréhendé le soir-même au sein de son université, où il s'adonnait a fortiori à son passe-temps favori, le naturisme.

-C'était Drago Malefoy ? insista Marcus, un sourcil relevé.

-Affirmatif, répliqua sans aucune hésitation l'auror.

-C'était VRAIMENT Drago Malefoy ? siffla Lulu incrédule. Cette chiffe-molle là ? Parce qu'apparemment vous avez un problème de vue, et pas un p'tit !

Elle sortit de sa poche une photo que Marcus avait pris l'an dernier à Poudlard, et la tendit à l'agent. On pouvait voir Drago, dans le costume gris et vert caractéristique des Serpentards, les yeux exorbités, plus pâle que jamais, en train de se faire secouer et étrangler par une Lucrécya furibarde. Derrière eux, Crabbe et Goyle se gondolaient de rire en regardant la scène, tandis que Malicia, toute vêtue de rouge et or, paniquait, en se plaquant les mains sur le visage. L'auror dévisagea un moment le cliché, plissa ses yeux avec difficulté, puis, finalement, opina du chef en pointant le blondinet du doigt :

-C'était a fortiori le sus-nommé prévenu.

Mali, Lulu et Marcus se jetèrent un regard déçu, et poussèrent un soupir commun.

-Eh bien, merci, monsieur Smith...

-Monsieur le Brigadier-Auror-Chef Smith ! précisa le moustachu en se frottant la panse. N'oubliez pas de le mentionner dans votre article !

Les trois sortirent de l'Aurorerie Nationale en traînant des pieds.

-Ce mec y voit pas à deux mètres ! pesta Lulu, en shootant dans une bouteille vide de Potion Magouille qui traînait sur le trottoir. Chuis sûr qu'il a confondu Drago avec un mauvais sosie même pas blond !

-Oui, mais ça va être dur de le prouver, souffla Mali, les épaules affaissées.

Un silence résigné s'abattit sur nos amis. Marcus se gratta la tête, puis demanda finalement :

-Bon, c'est qui les deux autres soi-disant témoins ?

-Mmh... Attends voir...

La métisse déplia une Gazette du Sorcier, et parcourut un article en vitesse :

-Madame Filoucceli, une députée, et Arnold Montecharge, un ministre.

Elle replia le journal et le rangea dans son sac à fond extensible :

-Bon, on a pas vraiment le choix ! Allons au Ministère de la Magie !





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Dura lex, sed lex   Mer 12 Fév 2014 - 11:09

-Remarquâââble ! Un journal universitâââire ! C'est si... authentique !

Marcus tiqua pour la vingtième fois. Décidément, l'accent particulièrement snobinard du ministre Arnold Montecharge  lui donnait des démangeaisons dans les poings. Mais il valait mieux qu'il se contienne : comme disait le vieil adage Pi Alpha Fi, les potes avant les pains. Ou alors c'était le contraire ?! Flint leva un sourcil, en pleine réflexion.

-Et vous faites une interview ? Formidâââble !

Dans sa marinière lavasse, le politique passa les mains dans son brushing et veilla à ce que sa raie de côté soit bien mise.

-Oui, les enfants, il faut acheter Mâââde In Moldu ! Le Mâââde in Moldu, c'est l'âââvenir !

Malicia, qui se tortillait sur sa chaise, leva les yeux vers le sorcier au brushing :

-Oui, enfin, c'est pas vraiment pour ça qu'on est venus...

Lucrécya considérait quant à elle l'homme avec un œil plus ouvert que l'autre :

-Vous êtes ministre de quoi au juste ? demanda-t-elle, suspicieuse.

-Ministre du Redressement Improductif Moldu, Mâââdemoiselle !

Marcus tiqua à nouveau, devant le nombre indécent d'accent circonflexe que l'homme politique parvenait à mettre dans un pauvre mot innocent.

-Et en quoi ça consiste ? interrogea Mali, piquée par la curiosité.

Pour la première fois dans leur entretien, Arnold Montecharge resta sans voix.

-Et bien, vous sâvez bien... Je redresse des choses... j'en improduis d'autres...

-Et les moldus, dans tout ça ? questionna Marcus.

Le ministre s'illumina à nouveau d'un sourire aux dents trop blanches et trop bien alignées pour êtres honnêtes :

-Les Moldus, c'est l'âââvenir ! clama-t-il. Ils sont si ingénieux ! D'âââilleurs, vous auriez pu vous douter que ma mââârinière était Mâââde in Moldu ?

Les trois enquêteurs en herbe considérèrent le vêtement délavé et mal cousu.

-Oui, firent-ils en chœur.

-Exactement ! s'enthousiasma Montecharge, l'air ravi. Rien à voir avec ces fripes faites à la chaîne par la magie ! Ecrivez-le dans votre article !

-En parlant de l'article... ré-embraya la métisse. On voulait vous parler de l'affaire Malefoy.

-Ah oui, triste âââffaire, en effet que l'Âââffaire Maâââlefoy ! C'est tout bonnement infâââââme !

C'en fut trop pour Marcus, qui bondit sur ses pieds, ses mains tenues en avant :

-JE VAIS LE... JE VAIS LE !!!

La métisse le rassit d'autorité :

-Désolée, rien que d'en parler, ça le met dans tous ses états.

Lucrécya, quant à elle, grimaçait toujours :

-Votre marinière quand même, elle est sacrément mo...

-Drago Malefoy ! la coupa Malicia, paniquée. Il paraît que vous l'avez vu le jour de la tentative de meurtre ?

Arnold Montecharge tapa dans ses mains :

-Tout à fâââit ! Je l'ai vu comme je vous vois !

-Et c'était lui ? demanda Malicia.

-C'était vraiment lui ? insista Lulu, d'un ton légèrement agressif.

-C'était pas, genre, un mauvais sosie roux, petit et bègue avec une cicatrice en forme de banane sur la joue ? lança Marcus.

Les deux filles lui jetèrent un regard bizarre, et le Pi Alpha Fi haussa les épaules :

-Bah quoi ! Ça peut arriver !

Le ministre prit un air affecté :

-C'était bel et bien Monsieur Mâââlefoy ! Comment oublier ce visâââge déformé par le dégoût et l'infâââmie ?

-Déformé par le dégoût ? s'étonna le PAF.

-Oui. répondit le ministre. On aurait cru qu'il était constââââmment incommodé par une mauvaise odeur...

-Mais sinon, c'était lui ? Pas de doute ? demanda Malicia.

-Je suis âââfirmativement âââfirmatif !

Les trois amis se levèrent :

-Et bien, merci Monsieur Montecharge... fit la métisse.

-De rien, les enfants ! Et n'oubliez pâââs de pââârler des bienfaits du Mâââde in Moldu dans votre ââârticle !

-On n'oubliera pas... siffla Marcus entre ses dents.

Alors que tous sortaient, Lulu se retourna :

-N'empêche, votre marinière, elle est sacrément moche, hein...

Elle sortit en laissant derrière elle un Ministre pantois.



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3439

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Dura lex, sed lex   Jeu 13 Fév 2014 - 21:27

Malicia le savait bien, elle était du genre fébrile. Mais Carlotta Filoucelli, député-maire de Leighton Buzzard, était bien pire. Cette femme était stressée. Très stressée. Très très très stressée. Les cheveux de la députée étaient décoiffés, et formaient un rideau électrique autour de  sa tête. Ses vêtements étaient tout froissés. Oui, cette femme était surmenée. Et il fallait pas chercher bien loin pour comprendre pourquoi...

Les tiroirs du bureau de la députée avaient été récemment chamboulés et vidés.Tout un tas de documents chiffrés jonchaient le sol, et la femme les fourraient sans ménagement dans un grand sac en toile.

-Euh... on vous dérange peut-être ? fit la petite voix de Mali derrière elle.

Carlotta Filoucelli sursauta et se retourna vivement pour considérer avec colère les trois nouveaux venus qui patientaient dans l'embrasure de la porte :

-Oui ! Tirez-vous !

-Vous... vous avez été cambriolée ? demanda la métisse en considérant le grabuge ambiant.

A sa grande surprise, la députée lui bondit à la gorge :

-QUI VOUS A PARLE DE CAMBRIOLAGE ? beugla-t-elle en secouant la zeta. QUI M'A DONNE ?!

Ni une, ni deux Lucrécya et Marcus la pointèrent de leur baguette. Cette folle furieuse ne semblait pas d'humeur à rigoler.

-On est justes des journalistes... tenta d'expliquer la métisse.

L'explication ne parut pas plaire du tout à Madame Filoucelli :

-AH ! LES VAUTOURS VIENNENT DÉJÀ TOURNER AUTOUR DE LEUR PROIE !!!

Elle réalisa brusquement qu'elle avait une réaction excessive, lâcha Mali et remit de l'ordre dans ses vêtements :

-Qu'est ce que vous voulez ? trancha-t-elle.

-L'affaire Malefoy, vous connaissez ? demanda Marcus.

-Qu'est ce que ça a à voir avec mes détournem... commença à s'emporter leur interlocutrice avant de se calmer d'un coup. Oh, vous venez pour ça ?

-Ben ouais, pourquoi d'autre, patate ? lâcha Lulu.

La député ouvrit des yeux ronds :

-Pour rien. Absolument rien.

Sa main saisit furtivement une liasse de feuilles et les fourra dans le sac de jute en tentant d'avoir l'air naturel. En vain.

-Vous avez dit avoir vu Drago Malefoy  essayer d'assassiner Monsieur Fischen-Chipps. demanda Malicia. Vous en êtes bien sûre ?

-Ouais, ouais... affirma la députée d'un geste négligent de la main. Il a bondit sur notre bien-aimé Ministre de la Magie en tendant sa baguette blanche et noire et le brigadier auror-chef Machin Chose lui est tombé dessus. Fin de l'histoire.

Elle leur tourna le dos et recommença son "rangement" :

-Allez, c'est pas tout ça mais je dois y aller.

Quelqu'un frappa à la porte et elle se redresssa, toute pâle alors qu'une voix autoritaire s'élevait :

-MADAME FILOUCELLI ! VOUS ETES CERNÉE ! RENDEZ VOUS !

-JAMAIS ! hurla Filoucelli, les cheveux en bataille. MOI VIVANTE JAMAIS !

Elle saisit son sac, bondit par la fenêtre et la brisa en mille morceaux, laissant derrière elle ses interlocuteurs ébahis.

-Bien, bien bien... fit Malicia alors qu'un auror défonçait la porte à coup de sortilèges.

Les trois amis restèrent un instant stupéfaits.

-Mais tout de même... fit soudain Lulu, l'air ailleurs. Qu'est-ce qu'elle était moche, la marinière de Montecharge...

ooooo

Quelques instants plus tard...

Dans un coin obscur du Chaudron Baveur, une silhouette encapuchonnée attendait depuis ce qui semblait une éternité, derrière quatre grandes chopes de biéraubeurre. Marcus, Lucrécya et Malicia entrèrent dans les lieux, se faufilant parmi les rares buveurs qui hantaient le bar et vinrent se poser à sa table.

-Vous en avez mis du temps. siffla cette dernière d'une voix traînante.

Marcus saisit une boisson et la vida d'une traite :

-C'est pas de notre faute, se défendit-il en s'essuyant la bouche avec la main. Ils ont procédé à un contrôle d'identité à cause de... Boarf, c'est trop long à expliquer.

-Mais on a une bonne et une mauvaise nouvelle ! annonça Malicia.

Elle eut l'air mal à l'aise :

-La mauvaise, c'est que tous les témoins t'ont identifié... et ils n'ont aucun doute.

-Et la bonne ? demanda Drago.

La métisse eut l'air encore plus mal à l'aise :

-En fait, y'en a pas vraiment... fit-elle. Je voulais juste essayer de faire mieux passer la pilule...

Elle releva les yeux :

-Ça a marché ? espéra-t-elle.

L'alpha la considéra un instant :

-Pas vraiment. finit-il par lâcher en baissant tristement la tête.

Mali soupira. Elle avait au moins essayé. Elle sortit un calepin de sa poche, soucieuse. Toute cette affaire devenait décidément de plus en plus étrange à chaque minute qui passait. Elle se mit à lire :

-D'après le premier témoin... Le Ministre Fischen-Chipps a été menacé par un individu de type caucasien, taille moyenne, cheveux blonds, d'une vingtaine d'années, armé d'une baguette dans sa main gauche.

-Ce qui est bizarre, la coupa Marcus en s'adressant à Drago. Parce que tout le monde sait que tu es droitier.

-Ah ouais ? T'es droitier, Malefoy ? demanda Lulu, qui s'était mollement affalée sur la table.

-D'après le deuxième témoignage, reprit Mali. "On aurait cru qu'il était constamment incommodé par une mauvaise odeur"... Mais ça ne colle pas vraiment, parce que t'as peut-être l'air méprisant, mais tu n'as jamais eu l'air dégoûté...

-Non. L'air dégoûté, tu le provoques au gens ! ricana Lucrécya.

Elle et Marcus se gondolèrent un moment sous le regard mauvais du blondinet. Ce dernier se tourna vers Malicia : il était évident qu'il n'avait pas vraiment de raisons d'avoir envie de rire :

-Et le troisième ? demanda-t-il.

La métisse feuilleta rapidement ses notes :

-L'ex-députée dit t'avoir vu bondir sur le Ministre de la Magie en tendant une baguette blanche et noire.

Lucrécya releva la tête :

-N'importe quoi ! J'ai fais dix mille duels contre Malefoy et sa baguette, elle est marron beurk.

-Elle est wengé. riposta sèchement Drago.

-Marron beurk ! renchérit la batteuse.

-En tout cas, une chose est sûre. fit Malicia, en coupant court à la dispute. Ça te ressemblait. Mais c'était pas toi.

-Je sais qui c'est. trancha le blondinet.

Il releva les yeux, le regard dur :

-C'est ma mère.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1748

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Dura lex, sed lex   Sam 15 Fév 2014 - 13:26

Le Manoir Malefoy était une magnifique demeure d'époque, entourée d'un domaine si grand qu'on ne pouvait le balayer d'un seul coup d'œil. Derrière le grand portail en fer forgé, s'étendait un jardin aux pelouses impeccables sur lesquelles quelques paons albinos déambulaient paresseusement. Le spectacle pinçait le coeur de Drago, qui tâcha de ne pas trop s'attarder dans la contemplation de ce qui, quelques mois auparavant, était sien.

Nos quatre amis passèrent devant une extravagante fontaine qui bouillonnait avec fureur, et projetait de l'eau en dépit des lois de la gravité.

-Waaaw, chicos la baraque ! s'exclama Marcus, ébloui.

-Je sais. répondit Drago d'une voix triste.

-Ça doit vraiment te foutre les glandes de t'être brouillé avec tes parents ! ricana Lucrécya en le poussant du coude.

Drago baissa la tête, tentant de ne pas laisser paraître sa tristesse :

-Oui.

-Non mais, vraiment te foutre les glandes ! insista la batteuse. T'as pas envie de pleurer et de te rouler par terre comme la fillette que tu es ?

Drago la fusilla du regard, mais Malicia s'interposa :

-Ça suffit, on est pas là pour ça !

Lulu bougonna :

-Si on peux même plus s'amuser...

Les quatre s'avancèrent vers une lourde porte en bois d'ébène que le blondinet poussa :

-Père, Mère, je suis rentré... fit-il, un brin d'amertume et d'ironie dans la voix.

En l'apercevant, un elfe de maison endimanché ouvrit des yeux surpris et se précipita hors du Grand Hall, montant quatre à quatre les marches du double escalier qui longeait les murs et s'élevait vers les étages supérieurs.

Quelques secondes plus tard, Lucius Malefoy parut en haut des marches, enorgueilli, et le regard plissé par le mépris. Derrière lui, Narcissa Malefoy se tenait un peu en retrait, mal à l'aise. La voix de Lucius rompit le silence :

-Tiens donc... le retour du fils prodigue. Et de ses amis mesestimables.

-J'aurai quelques questions à poser à Mère. trancha Drago. Mais je suppose que vous le savez déjà, Père.

-Quelques questions ? balbutia Narcissa.

Drago s'avança, et prononça avec froideur :

-Oui. Vous savez bien... Le détournement de mon compte, la corruption de petites mains.

Son regard se durcit :

-La tentative de meurtre sur notre bien-aimé ministre.

-Quelles questions ? siffla soudain Lucius. Je ne vois là que des réponses : tout t'accuse. Rien ne peut remonter vers moi. Je suis un bon ami de ce paresseux bouffi d'orgueil de ministre et personne ne me soupçonnera jamais.

Marcus sembla outré :

-Comment osez-vous ? Monsieur Fischen-Chipps n'est pas paresseux, c'est le meilleur ministre qu'on ait jamais eu ! Dis-leur, toi, mon petit cognard !

Lucrécya, pas plus emballée que ça, haussa les épaules :

-Ouais il est pas mal... En même temps, je savais même pas le nom de ceux d'avant.

Malicia s'avança aux côtés de Drago :

-Nous témoignerons tous contre vous, et on s'assurera que vous finissiez à Azkaban. lança-t-elle.

A ces mots, Narcissa Malefoy blêmit. Lucius quant à lui, ne paraissait pas plus inquiété que cela :

-Mais pour cela, il faudrait que vous sortiez d'ici vivants. lâcha-t-il d'une voix dans laquelle pointait un soupçon de menace.

Les quatre se figèrent alors que le père de Drago descendait une à une les marches de l'escalier, sa baguette à la main :

-Quelle tragédie. ironisa-t-il de sa voix glacée. Obligé de tuer mon propre fils. Mais avais-je le choix ? Il avait perdu la raison, et souhaitait assassiner notre Ministre de la Magie. Je deviendrais ainsi une personne de confiance pour Monsieur Fischen-Chipps ainsi que pour la Nation entière.

Lucius s'arrêta à quelques pas de nos quatre amis et eut un sourire mauvais :

-Et devinez qui sera élu lorsqu'un nouvel "accident" arrivera ?

Drago leva brusquement sa baguette :

-Expelliarmus !

Son sort fut rapidement dévié et son père le visa à son tour :

-Fulguris Demonios !

Les quatre amis bondirent de part et d'autre de l'explosion qui fit un cratère dans la porte d'entrée. Lucius se lança aussitôt en chasse de Drago, qui saisit la main de Mali et la tira vers l'aile Ouest.

De leur côté, Marcus et Lucrécya se relevaient en s'époussetant. Le PAF pointa du doigt le haut de l'escalier. Narcissa Malefoy se précipitait vers une porte dérobée de l'aile Est :

-Regarde Lulu, faut pas qu'on la laisse s'enfuir !

La petite brune hocha la tête et les deux s'élancèrent à la poursuite de la mère de Drago.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Dura lex, sed lex   Sam 15 Fév 2014 - 22:27

-T'es sûr qu'il peut tenir longtemps ton bouclier ? Parce que ça commence légèrement a sentir le roussi !

Lucrécya regarda avec inquiétude le champ de force qui se dressait devant son mari et elle, et qui vibrait sous les impacts des maléfices que leur lançait Narcissa Malefoy.

Le couple avait suivi la sorcière à travers une sorte de passage secret, et courait à perdre haleine dans un long couloir sombre qui ne s'illuminait que par les éclairs verts qui fusaient de toute part.

-Ne t'inquiète pas... fit le PAF d'une voix peu assurée, ses paumes tendues devant lui. Ça va tenir... enfin j'espère.

-Si ça tient pas on est morts alors t'as intérêt à turbiner ! hurla la batteuse.

-Je turbine, je turbine ! cria Marcus.

Les deux se penchèrent en essayant d'éviter un Avada Kedavra particulièrement bien placé, et dérapèrent sur le sol avant de reprendre leur course effrénée.

Lucrécya tendit sa longue baguette noire au dessus du bouclier :

-CONFRINGO !

Le sort frôla Narcissa qui hurla, et explosa devant elle avec fracas. Forcée de s'arrêter dans sa fuite, la mère de Drago n'hésita pas une seconde. Elle poussa du coude une vieille porte, et s'engouffra dans la pièce ainsi découverte. Sans y réfléchir à deux fois, les Flint se ruèrent à sa poursuite, et atterrirent dans une pièce enténébrée.

-T'es faite comme un rat, Malefoy ! s'écria Lucrécya, en brandissant sa baguette magique devant elle.

Elle stoppa brusquement et fronça les sourcils. Elle se trouvait dans une vieille chambre qui ne devait pas avoir servie depuis longtemps. Un grand lit à baldaquin, aux draperies sombres, amassait la poussière au centre de la salle. De longs rideaux noirs pendaient devant les grandes fenêtres aux vitres jaunies, qui ne laissait guère passer la lumière de ce jour hivernal. Dans un coin, un drap recouvrait un fauteuil.

Mais nulle trace de Narcissa Malefoy dans les parages.

-Elle est où ? grommela Marcus, en se grattant la tête.

Un rire mauvais s'éleva derrière eux :

-Je suis là.

Marcus et Lucrécya évitèrent de justesse un Avada Kedavra. Le PAF roula de côté, bondit sur ses jambes et dégaina sa baguette avec une rapidité étonnante :

-INFLAMMARAE ! cracha-t-il.

Une boule de feu fusa du bout de sa baguette, mais Narcissa la dévia et le sortilège enflamma les tapisseries, sur le mur. La mère de Drago se redressa alors, les flammes derrière elle faisant danser son ombre au sol. Elle siffla :

-ENDOLORIS !

Marcus tomba à terre en hurlant.  Lucrécya  le regarda tomber bouche bée, puis elle serra aussitôt la mâchoire, et ouvrit des yeux meurtriers. Sans une once d'hésitation, elle pointa sa baguette vers Narcissa, à travers le mur de fumée :

-CONFRINGO !

Le sort percuta l'épaule de son adversaire, qui fit quelques pas en arrière sous l'impact. Elle geignit, tenant de sa main droite l'endroit sanglant où elle avait été touchée.

-Tu n'aurais pas du faire ça, persifla-t-elle, grimaçante.

Elle leva sa baguette de sa main gauche :

-AVADA KEDAVRA !

Un éclair vert emplit la pièce, et le silence prit possession des lieux.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3439

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Dura lex, sed lex   Dim 16 Fév 2014 - 13:50

Une statue vola en éclats.

Malicia se recroquevilla sur elle-même en se retenant de pousser un cri. Elle jeta un regard à Drago. Elle ne l'avait jamais vu aussi grave.

Ils se trouvaient dans un corridor richement décoré et éclairé par la lumière grisâtre d'un jour neigeux. En d'autres circonstances, Mali aurait trouvé les lieux magnifiques. Mais en l'occurrence, un mage noir sanguinaire voulait les tuer. Et il était assez près d'y arriver.

Drago fit signe à la métisse et les deux tentèrent d'avancer vers la porte sombre qui se tenait à quelques mètres d'eux. Aussitôt une autre explosion retentit et les deux furent forcés de se jeter sur le sol marbré, une pluie de gravats s'abattant sur eux. Ils rampèrent jusqu'à une statue d'Artémis et se plaquèrent contre la pierre glacée.

-Qu'est-ce qu'on fait ? chuchota Malicia, plus pâle que jamais.

Drago lui fit signe de rester silencieuse et se pencha en arrière :

-Repulso !

Lucius esquiva le sort avec une facilité déconcertante :

-Tu n'as aucune chance, Drago. persiffla-t-il. Cesse ce manège ridicule et rends-toi.

La tête d'Artémis vola en éclat et Malicia hurla d'effroi. Drago lui prit la main et la tira vers un Apollon de marbre qui se tenait de l'autre côté du couloir. Il la regarda droit dans les yeux :

-Va chercher de l'aide, je m'en occupe. intima-t-il.

-Mais...

Devant l'air résolu de l'alpha, la métisse finit par hocher la tête et Drago se releva pour faire face à son père.

-Tu te décides enfin à faire preuve de courage ? ironisa Lucius.

-Laissez partir Malicia. siffla Drago. Elle n'a rien à faire là-dedans.

Son père éclata d'un rire dénué d'humour :

-Et laisser un témoin en vie ? Tu n'es pas sérieux. Endoloris !

-Inflammarae ! répliqua Drago.

Malicia ferma les yeux, le cœur serré. Derrière elle, les sorts reprirent, plus acharnés que jamais. Les sculptures explosèrent une à une, recouvrant le sol de poussière. Tétanisée, la métisse ne savait que faire et tremblaient de tous ses membres. Elle savait bien qu'elle devait chercher de l'aide. Mais ses jambes ne semblaient pas pouvoir la porter.

Finalement, elle prit son courage à deux mains et se releva. Il ne fallait pas qu'elle reste là à rien faire, ses amis comptaient sur elle.

Elle se retourna pour considérer le combat. Lucius pointait Drago de sa baguette. Aussitôt la zeta dégaina :

-Protego !

Un éclair vert rebondit sur son charme et se volatilisa dans les airs. Lucius la fusilla du regard et Drago en profita pour lancer un :

-Cracbadaboum !

Le duel reprit de plus belle et la métisse en profita pour courir vers la porte. Alors qu'elle tendait sa main pour tourner la poignée, un cri de douleur fusa et elle se jeta derrière un buste. Un silence pesant avait pris possession des lieux. Que s'était-il passé ? Malicia n'entendait plus âme qui vive. Le souffle court, elle attendit ce qui lui sembla être une éternité. Brusquement, elle sursauta : des bruits de pas se firent entendre et se rapprochèrent dangereusement...

-Faites que ce soit Drago, faites que ce soit Drago... murmura-t-elle.

Elle leva les yeux et croisa le regard sans âme de Lucius.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1748

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Dura lex, sed lex   Lun 17 Fév 2014 - 15:24

Le maléfice d'endoloris avait frappé Drago de plein fouet et l'alpha s'était effondré. La douleur était si vive qu'il aurait souhaité ne plus être en vie : le sang de ses veines semblait s'être changé en acide et paraissait ronger sa chair meurtrie. Son regard s'était voilé et il ne distinguait plus qu'un rideau sanglant devant ses yeux. Le sortilège cessa brusquement ses ravages, et il resta, sonné, le visage contre le sol froid.

Il sentit la présence de son père, à quelques mètres de lui et tenta de se redresser pour l'apercevoir. Ce dernier avait stoppé non loin d'un buste. Le blondinet rampa tant bien que mal et écarquilla les yeux d'horreur. Son père venait de pointer sa longue baguette sur le front de Malicia.

La métisse ferma ses yeux embués de larmes. Le sang de l'alpha ne fit qu'un tour :

-Repulso !

La statue s'éleva dans les airs et partit s'abattre contre la tête de Lucius. L'homme fut violemment projeté en arrière et Malicia en profita pour se ruer sur Drago :

-Ça va ? s'enquit-elle d'une voix tremblante.

-Je ne crois pas non. répondit sèchement une voix derrière eux.

Les deux se retournèrent vivement : Lucius avançait droit vers eux, l'air furieux. Un filet de sang coulait le long de sa tempe, et gouttait sur ses vêtements. Son visage était déformé par une expression de haine pure. Il leva sa baguette et commença à prononcer les mots fatidiques :

-Avada...

-Lucius ! NON !

Le sorcier, surpris, stoppa. Sa femme venait d'apparaître derrière Drago et Malicia. Elle était fermement ligotée, et tenue en joue par les deux amis de son fils.

-Eh ouais ! s'exclama Marcus en souriant de toutes ses dents de travers. On a ta gonzesse !

Son sourire disparut :

-Alors tu laisses nos potes tranquille.

-Ouais ! renchérit Lucrécya. Ou on lui pète les doigts !

Marcus bomba le torse :

-C'est c'qu'on appelle l'avoir dans le cul, Lulu !

Il se tourna vers la batteuse :

-Je parle pas de toi, mon p'tit Cognard !

-J'avais compris, rétorqua cette dernière en croisant les bras.

-Bref, la partie est finie ! reprit le PAF, alors que Malicia aidait Drago à se relever. Tu te rends et tu pars croupir en prison avec ta régulière !

Narcissa s'avança :

-On est allé trop loin, Lucius... Il est temps qu'on se rende...

Le sorcier la considéra un instant, méprisant. Finalement, il esquissa un petit sourire en coin :

-Non.

Il transplana, à la surprise générale.

Brusquement, Drago donna un coup de pied dans un débris de sculpture, hurlant de frustration et de colère. Il poussa un long soupir. Chagrinée, Malicia posa une main amicale sur son épaule.

Tenant toujours Narcissa par le bras, Marcus et Lucrécya les rejoignirent.

-T'en fais pas mon gaillard ! fit le PAF. Tant qu'on a ta mère, on peut prouver ton innocence !

-Ouais ! renchérit Lulu. On va l'amener de suite au Magenmagot et demander ta libération ! Et si le juge fait des manières, il va tâter de Séraphine !

Le blondinet ne répondit pas tout de suite. Finalement, il se retourna et passa devant sa mère sans même lui jeter un regard :

-Il vaut mieux que je reparte à Azkaban avant qu'ils se rendent compte de mon absence. Contactez Maître Sancoeur, et on se retrouve au tribunal, dit-il avant de transplaner.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1748

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Dura lex, sed lex   Lun 17 Fév 2014 - 15:52

-Vous comprendrez donc, monsieur le Juge, qu'au vu de tous ces éléments, il ne vous est pas possible de condamner mon client. Il est totalement innocent, et je n'en ai jamais douté.

Maître Sancœur se tourna vers Drago, qui se tenait, menotté, dans le box des accusés, entouré de deux aurors, et lui lança un sourire d'encouragement. Mais cela ne remonta guère le moral du blondinet qui baissa tristement la tête.

Tous les regards se tournèrent vers Monsieur Moratoire, qui dominait la salle et restait figé dans une posture pensive. Assis au premier rang, Marcus, Lucrécya et Malicia se tenaient la main, plein d'appréhension.

Le juge finit par prendre la parole :

-J'entends bien, maître, mais malheureusement, sans aveu en bonne et due forme de Madame Malefoy, votre dossier reste incomplet.

Narcissa se tenait debout devant le juge, les yeux baissés. Elle n'avait pas parlé depuis qu'on l'avait emmené hors du manoir.

Marcus se leva, furibond :

-Vous avez pas honte ? Votre fils risque la prison à vie et vous restez là à rien faire ?

-Vous croyez quoi ? renchérit Lucrécya. Que votre mari va revenir vous chercher ? Mais il en a rien à battre, votre mari !

Malicia chercha le regard de la mère de Drago :

-S'il vous plaît... Parlez ! Je suis sûre que vous valez mieux que ça !

Narcissa ne broncha pas, et resta mutique.

Brusquement, les portes de la salle d’audience s'ouvrirent : un sorcier se précipita à l'intérieur, et donna un bout de parchemin au juge, qui le lut en silence.

Ce dernier releva la tête :

-Madame Malefoy, nous sommes allés perquisitionner chez vous, et il semblerait que votre mari se soit volatilisé avec tous vos biens. Et il ne vous a absolument rien laissé. Souhaiteriez vous réagir ?

Les traits de la femme se crispèrent, et une larme roula le long de sa joue. Puis, elle fondit en sanglots :

-Vous avez gagné... fit-elle entre deux hoquets. C'est moi.

Elle essuya ses pleurs :

-J'ai pris du polynectar afin de me faire passer pour mon fils, pour assassiner le Ministre de la Magie. J'ai agi sous les ordres de mon mari. Mon fils constituait le coupable idéal : nous avions prévu depuis des mois de l'incriminer. Il nous avait trahis. Quand j'ai échoué, il nous a été facile de refaire tomber la faute sur lui.

Le juge réajusta ses lunettes :

-Pourquoi vouloir assassiner notre bien-aimé Ministre de la Magie ?

-Lucius briguait ce poste depuis des années, expliqua la sorcière.

Monsieur Moratoire soupira :

-J'en ai assez entendu : Monsieur Malefoy, vous êtes libre ! Et qu'on emmène cette femme !

Les deux aurors ôtèrent ses menottes à Drago d'un coup de baguette, et se saisirent de Narcissa. Les trois passèrent devant l'Alpha, qui considéra sa mère avec peine, et demanda :

-Pourquoi ?

Mais sa mère ne lui répondit pas et feignit de ne pas le voir.

Le blondinet détourna le regard, attristé. Soudain, il eut le souffle court. Quelque chose le serrait comme un étau : c'était Lucrécya, qui venait de le prendre dans ses bras.

-Rincevent, mais qu'est-ce qui te pr...

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase : Marcus venait de rejoindre le câlin, et serrait tant les deux autres que leurs dos craquèrent. Drago finit par lever les yeux par Malicia, qui restait un peu en retrait, et les regardait, soulagée. Enfin, la métisse, n'y tenant plus, ouvrit grand ses bras, et se précipita sur ses trois amis.

-Aaah, Malefoy, plus jamais on se fâchera ! promit Lucrécya, les yeux brillants.

Drago haussa les épaules :

-Pourquoi pas, Rincevent.

-C'EST QUI QUE T'APPELLE RINCEVENT, TÊTE DE NOEUD ? hurla Lulu, sans pour autant le lâcher.

Marcus hocha la tête, bienheureux :

-Ah, tout est enfin redevenu comme avant !

Le blondinet baissa la tête :

-Oui, si on exclut le fait que j'ai définitivement perdu mes parents.

Il eut l'air perdu :

-Je ne sais pas ce qui est le pire : perdre sa famille, ou se rendre compte qu'on en a jamais vraiment eu une...

Ses trois amis se jetèrent des regards tristes, et resserrèrent l'étreinte du câlin.

-Jeunes gens, il serait peut-être temps de libérer les lieux... fit la voix morne du juge Moratoire.

-On devrait peut-être se lâcher ? Chuchota Mali, dans la mêlée.

Les quatre réfléchirent un petit instant :

-...NAAAN, firent-ils tous, en chœur.

Se tenant toujours fermement, ils se dirigèrent vers la sortie à pas de crabe.


:arrow: on retrouve nos amis ICI !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc
 

Dura lex, sed lex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Au Delà du Portail Pointu-