Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Les bons comptes font les bons doyens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1608

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Les bons comptes font les bons doyens   Dim 9 Fév 2014 - 17:56

Les bons comptes

font les bons doyens

AVEC : Le Bon Dr Magouille & Titus Reynolds
PRIVÉ / PUBLIC : Privé
DATE :Le 10 Décembre


« Bien chers Services Chargés de l'Immigration Sorcière,

C'est le cœur meurtri que je me tourne vers vous aujourd'hui, afin de partager avec vous ma terrible situation. Je suis un homme bon, honnête et droit, comme chacun le sait ; et je ne peux supporter la simple idée qu'un criminel ose bafouer la loi sous mon propre toit.

Car oui, Messieurs de l'Immigration, je vous annonce que vos sacro-saintes règles ont été salies ! Souillées ! Violées à maintes reprises par un métèque sans vergogne, qui se moque de nos valeurs patriotes et de ce beau pays qu'est le Royaume de Grande Bretagne ! (Et par Royaume de Grande Bretagne, notez que je n'inclus pas ces forbans travestis d’Écossais, ni ces gredins alcooliques d'Irlandais, qui nous ont ravis la moitié de nos terres.)

Le coupable ? Un aborigène à l'accent incompréhensible, qui est entré illégalement dans notre belle nation en se cachant dans la cale d'un bâteau moldu, comme seuls les lâches peuvent le faire : Om Rajesh Kapoor. Vous trouverez ci-joints une photo de l'individu, ainsi que l'adresse où il se terre.

Je ne saurais que trop vous conseiller, Messieurs, de nous débarrasser le plus tôt possible de cette vermine, qui n'a que trop abusé des bienfaits de notre pays.

Veuillez agréer, Messieurs, l'expression des meilleurs sentiments d'un sorcier anglais de pure souche, sur plusieurs générations, bien évidemment. Et que Dieu bénisse la Reine !

Votre obligé,
Magnus Maximus Magouille, Docteur en Médicomagie. »

Le Doyen relut une dernière fois le parchemin qu'il venait d'écrire, et se lissa la moustache, fier de lui.

-Et de 128 ! Bigre, je suis en forme aujourd'hui !

Il referma un gros dossier, sur lequel était inscrit ''Lettres de Menaces & de Réclamations, volume 12'', et posa la lettre sur une pile d'enveloppes. Il s'enfonça dans son fauteuil et y prit ses aises :

-Ah, Moustache, je crois que vous avons bien mérité notre petit remontant multi-journalier !

Il attrapa une bouteille de scotch quasi-vide qui trônait sur son bureau, la décapsula avec ses dents et en but le contenu à même le goulot, non sans s'en verser copieusement sur la redingote.

La porte s'ouvrit brusquement, et Saussurus entra en trombe, poursuivi par le piaf coloré et déplumé qui lui servait de compagnon :

-Magnus ! C'est terrible !

-Quoi donc ? Il y a encore eu des morts à cause de ce satané râteau ? ironisa le Bon Docteur, en s'essuyant la bouche d'un revers de bras.

-Eh bien... oui, admit le professeur. Mais ce n'était pas l'objet de ma visite.

Le doyen poussa un long soupir d'ennui, et lui fit signe de poursuivre.

-Il s'agit d'Ava Gold ! Je... je suis désolé, mais j'ai perdu sa trace !

Magouille se figea, les sourcils froncés :

-Avaquoi ?

-La jeune Ava Gold ! Cette étudiante en Magie Expérimentale qui a fait exploser le dispensaire de l'université !

-Nous avons un dispensaire ?! s'étonna le moustachu.

-Mais oui ! Souvenez-vous, ce gigantesque bâtiment rouge, juste en bas de vos fenêtres !

Le doyen fit pivoter son fauteuil et regarda par son immense baie vitrée. Il grimaça :

-Ce tas de ruines, là ? Je croyais que c'était à cause de la dernière attaque de zombies d'Halloween !

-Eh bien non ! C'est cette jeune effrontée qui en est la cause, et j'ai pris la liberté de lui envoyer une facture bien salée ! S'exclama Saussurus.

Magnus se lissa la moustache, ravi :

-Fort bien, fort bien !

-Oui ! Et avec cet argent, nous pourrons reconstruire un nouveau dispensaire !

Le regard du doyen se durcit :

-Reconstruire ?! Alors qu'il suffirait de remplacer ce coûteux bâtiment par quelques distributeurs de Potion Miracle du Bon Dr Magouille ?! Et puis, qui a besoin de soins de nos jours ?

Les épaules de Saussurus s'affaissèrent :

-Bien, monsieur. Je vais tout de même m'efforcer de retrouver cette Ava Gold...

-Ava Qui ?!

Avec mille courbettes, le sous-fifre sortit de la pièce à reculons.




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1732

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons doyens   Dim 9 Fév 2014 - 21:13

Titus vient de là !

Le Bon Docteur Magouille avait à peine eu le temps de se rassoir dans son fauteuil, prêt à fouiller parmi les cadavres de bouteilles de scotch planquées pêle-mêle sous son bureau qu'il entendit le pauvre Saussurus pousser une exclamation apeurée :

-MAGNUS !! VOUS AVEZ DE LA VISI-AOUCH !!

Et une nouvelle fois, la porte meurtrie par de multiples ruades d'étudiants mécontents vola en éclats, alors que la santiag d'un Titus remonté comme une catapulte la faisait sauter de ses gonds.

BAAAAAAAM

Le Doyen chapeauté se lissa la moustache et murmura pour lui-même :

-Et bien, il débarque plus tard que je ne l'aurais cru.

Alors que le sorcier américain déboulait dans le bureau cossu, Magouille referma son épais volume de lettres délatrices et se tourna avec un sourire carnassier vers l'étudiant en furie. Ce dernier s'était planté devant l'opulent bureau du Doyen escroc, un tic de fureur lui déformant le visage :

-Mr Reynolds... Je ne pensais pas vous revoir aussi vite ! mentit Magouille. Que me vaut donc le plaisir de votre visite matinale ?

Le cowboy sortit fébrilement de sa poche intérieure un petit rouleau de parchemin, celui-là même qu'il avait reçu au réveil par hibou express, le déroula et le lut à haute voix :

Cher Monsieur Reynolds...

Ah, Monsieur Reynolds... Je comprend votre fougue. Vous avez l'impétuosité de la jeunesse ! Et je vous admire pour cela. Je me retrouve tellement en vous que c'en est troublant...

Cependant, la porte de mon bureau ne vous a rien fait, et c'est la deuxième fois qu'elle se retrouve être l'innocente victime de vos humeurs.

J'ai donc le plaisir de vous annoncer que vous me devez désormais la coquette somme de 5698 gallions, 32 mornilles et 8 noises pour la réparation de la porte, ainsi que pour dédommager le préjudice moral que j'ai subi. Car oui, cette porte m'était très chère.
Je vous donne trois jours à compter de la réception de ce hibou pour vous acquitter de vos dettes.

De plus, c'est le cœur serré que j'ai appris que vous étiez à court de boisson : c'est donc avec une joie profonde que je vous offre une bouteille de la toute dernière cuvée de ma tequila Magouilita. Je suis certain que vous en ferez bon usage. Essayez donc d'en faire boire à une jeune gourgandine un peu crédule, vous m'en direz des nouvelles !

Bien à vous,
le Dr Magnus Maximus Magouille.


La voix de Titus s'étrangla de colère sur la fin de sa lecture, et il planta ses yeux dans ceux du Doyen comme des poignards sur une table de poker :

-C'est une blague, Doc ?

Magouille soupira longuement, ne pouvant se départir de son sourire goguenard :

-Titus... Titus, Titus, Titus mon garçon... Vous avez beau être mon fils caché de longue date-

-Arrêtez de me râper les raisins avec cette histoire ! Je suis pas vot'fils !

-Ils disent tous ça... Cela étant dit, malgré l'affection que je vous porte jeune homme, je ne puis faire d'exception en ce qui vous concerne, comprenez-le bien ! Vous avez commis un acte de vandalisme sur ma porte en saule charmeur véritable, vous aller donc devoir me rembourser !

-Du saule charmeur véritable ?? fit Titus, outré. Mais c'est une espèce protégée !!!

-Raison de plus ! renchérit Magouille. Vous imaginez un peu ? Par votre faute Il va falloir que je fasse abattre un AUTRE saule charmeur pour remplacer ma porte ! Vous réglerez par chèque ou par espèce ?

Le parchemin chiffonné atterrit avec  un *poc* quasi-inaudible sur le front ridé du Doyen, et ce dernier ferma les yeux par réflexe, coupé dans sa phrase. Il secoua la tête de dépit :

-Je regrette sincèrement que vous le preniez comme ça, mon garçon. Ça n'est pas dans votre intérêt.

-Ce qui serait dans le votre, ça serait d'éviter de m'envoyer vos hiboux moisis tous les quatre matins pour que je vous paie des trucs ! vociféra l'étudiant-sorcier. La prochaine fois, Doc, c'est le cadavre d'une de vos putains de potions miracle que vous recevrez dans la mouille ! Pour l'instant je fais que m'entrainer à viser, comprende ?!!

Le visage de Magouille s'illumina à la mention de sa potion miracle :

-Oh à ce propos Mr Reynolds, avez-vous reçu ma nouvelle téquila avec le parchemin que je vous ai envoyé ?

-Rien à foutre de votre nouveau picrate gerbatif !!! cracha Titus en s'apprêtant à partir.

Le Doyen le sermonna du doigt :

-Je vous trouve bien irrespectueux pour un fils caché !

- JE-NE-SUIS-PAS-VOTRE-BON-DIEU-DE-FILS-CACHE !!!! VIEUX TARE !!!! SI J’ÉTAIS VOTRE REJETON, JE LE SAURAIS DEPUIS LONGTEMPS !!!!!

Magnus Magouille se lissa la moustache avec malice :

-Aaah oui ? Vous croyez ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1608

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons doyens   Sam 15 Fév 2014 - 19:58

Le Doyen se leva, l'air grave. Il attrapa un verre à moitié vide de scotch qui traînait sur son bureau, et contempla un instant les lumières de l'université à travers sa baie vitrée, perdu dans ses pensées.

-Si vous saviez, Monsieur Reynolds, si vous saviez... soupira-t-il.

Il fit tournoyer un long moment le contenu de son verre, les yeux dans le vague.

Titus secoua la tête, dépité :

-Bon, ben moi je vais me tirer, hein...

-Attendez Typhus ! Je vous dois la vérité.

-C'est Titus ! cracha le yankee, les sourcils froncés, en croisant les bras.

Magouille haussa les épaules. Il vida d'un trait son verre, s'en resservit un fond, et, songeur, le fit à nouveau tourner.
Le cowboy attendit quelques minutes, puis, voyant que le moustachu chapeauté ne réagissait pas, il fit volte-face et se dirigea en grommelant vers la sortie.

-C'était il y a une vingtaine d'années... lâcha finalement le Doyen, en prenant une mine affligée. Je me rappelle très bien de votre mère. Je l'ai rencontrée dans un pub du Chemin de Traverse, un jour que je trompais mon ennui dans du whisky pur feu.

-Ma mère n'a jamais mis les pieds en Angleterre, siffla Titus, en se retournant vivement.

Magnus secoua la tête, et considéra le Gamma, amusé :

-Mon pauvre garçon, vous êtes d'une naïveté affligeante... Elle vous a à l'évidence mystifié ! Comment expliquez-vous, sinon, que je me rappelle à merveille de son petit corps replet couverts de tâches de rousseur, ainsi que de ses innombrables bouclettes rousses ?

-Ma mère n'est pas rousse ! rétorqua l'américain.

Mais le Bon Docteur ne l'écoutait déjà plus : perdu dans ses souvenirs, les yeux brillants, il fixait le vide devant lui, un sourire mauvais aux lèvres.

-Il est vrai qu'elle était grassouillette, et ce n'est pas habituellement ma préférence, mais elle possédait d'autres avantages. Notamment une énorme paire d'avantages, si vous voyez ce que je veux dire, mon garçon !

-Vous divaguez, doc...

-Comment se prénommait-elle, déjà ? Ah oui : Łódźojwództwzvania. Mais je l'appelais Patty : je n'avais guère envie que le tout-Londres sorcier apprenne que je fréquentais une roumaine. Vous me comprendrez aisément, j'en suis sûr.

Titus ferma les yeux, et prit une longue inspiration. On aurait dit qu'il prenait énormément sur lui pour ne pas coller un coup de poing en plein dans le visage de l'escroc. Ce dernier, bienheureux, ne se rendait compte de rien, et continuait à déblatérer, en se lissant la moustache :

-Nous avons connu une passion dévorante qui dura longtemps... Très longtemps... Au moins une semaine ! Mais hélas... une tragédie survint...

La voix de Magouille trembla, et Titus leva les yeux au ciel devant le ridicule de cette mise en scène.

-Oui ! reprit le doyen. Une tragédie ! Voilà que cette chère Patty m'annonce qu'elle porte en son sein le germe de la vie, et que j'en suis incontestablement à l'origine, puisque, contrairement à moi, elle ne m'a jamais trompé ! Alors j'ai fait ce que tout homme censé aurait fait : j'ai abandonné cette jeune femme potelée avant même que son test de grossesse ne soit sec, grâce à un habile stratagème. J'ai créé un portoloin menant tout droit en Roumanie, et hop, il m'a suffi d'un repulso bien placé pour éliminer ce problème ! Et nous voilà à présent réunis, vingt ans plus tard !

Les yeux que Titus braquaient sur le moustachu n'étaient pas assez grands pour contenir toute la haine qu'il ressentait. Ce n'empêcha pas Magouille de lui lancer un sourire étincelant :

-Alors ? Qu'en dites-vous, jeune homme ? Ou plutôt devrais-je dire... fiston ?

Le cowboy passa ses mains sur son visage :

-Oh, bordel... grogna-t-il.

Il poussa un long soupir, et articula :

-Bon, je ne vais pas le répéter deux fois doc : vous êtes un sociopathe, vous avez besoin de vous faire soigner, et j'ai absolument AUCUN rapport avec vous ! Ma mère s'appelle Abigail, elle est américaine, et elle n'est jamais allée ni en Angleterre, ni en Roumanie ! Elle n'est pas rousse, n'a pas de tâches de rousseur, et n'a jamais croisé votre route ! Et c'est tant mieux pour vous, parc'que je peux vous assurer que si elle vous avait rencontré, elle aurait arraché vos noix de salopard misogyne dans la seconde ! Bref : JE NE SUIS PAS VOTRE FOUTU FILS ALORS LÂCHEZ MOI  AVEC CETTE HISTOIRE A LA MORDS-MOI LA BAGUETTE !

Le Dr Magouille haussa les épaules :

-Ah ? Bon. Si vous le dites.

Il se rassit sur son fauteuil, et son regard se durcit d'un coup :

-Maintenant, donnez-moi l'argent que vous me devez.




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1732

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons doyens   Lun 17 Fév 2014 - 14:53

Titus se frotta les paupières, les sourcils haussés. Cette entrevue le mettait de travers, modèle géant, et il sentait qu'il n'allait bientôt plus pouvoir résister à la tentation de mettre sa main dans le pif de ce foie jaune de Magouille. Il finit par articuler d'une voix lasse :

-Écoutez Doc... Tout ça commence à me taper sur le système... Je vais m'en aller maintenant, et essayer de me convaincre que tout ça n'est que le résultat d'une mauvaise cuite. Même si j'ai pas bu une goutte de gnôle depuis des lustres. Adios.

Alors que le Gamma faisait demi-tour, la voix du Doyen retentit derrière lui :

-Tout ça est bien beau, mon garçon mais vous me devez toujours-

-Merde.

-Je vois. Et quand puis-je espérer un éventuel paiement de votre part ?

-Merde.

-Nous nous reverrons Mr Reynolds ! Et ce n'est pas parce que vous êtes mon fils caché, que je vais faire preuve de -

*BLAM*

D'un coup de baguette, Titus avait redressé la porte du bureau de Magouille après en être sorti, la claquant derrière lui pour la peine.
Quittant le Bâtiment Administratif, le cowboy se retrouva à arpenter la Place Magnus Maximus Magouille, alors que la neige commençait à tomber dru en cette matinée de décembre. La migraine due à sa nuit agitée n'arrangeait pas son humeur. Et bon dieu qu'il commençait à détester être de mauvaise humeur ! Même cet état le débectait, et le manque de substances illicites ajoutait à présent la mélancolie à sa rogne habituelle...

Deux semaines... Deux bon dieu de semaines à se trainer des rêves perturbés, alors qu'il ne rêvait jamais d'ordinaire ! Juste un bon sommeil réparateur, histoire de le remettre de ses cuites successives, c'est tout ! Mais là, depuis cette histoire de sortilège à la mord moi la baguette, il en faisait des rêves. Et du genre pas nécessairement agréable, par-dessus le marché... Tout ça à cause de cette grosse enflure de Mitchum America et bien entendu de cette vieille baltringue de Magouille qui était à l'origine de tout !

Il passa devant un groupe d'étudiants d'excellente humeur qui sortaient du Resto U et s'asseyaient sur une paire de bancs bordant la fontaine centrale :

-C'est une belle journée, hein les gars ?

-Ouaip, la neige a déjà commencé à tomber ! Si le sapin géant ne décide pas d'attaquer la foule cette année, ça va être un super Noël !

-Bah, y a qu'à croiser les doigts ! Vous avez quoi ce matin ?

-Histoire de la Magie Avancée, et Sortilèges Administratifs ! Et toi ?

-Boarf... Initiation à l'Elfique Domestique.

-Mouais.

Le groupe sembla hésiter, puis se mit en route non vers l’Allée des Savoirs Interdits, mais vers le Scroutt & Niffleur. Le ricain se tourna dans leur direction, les sourcils froncés et secoua la tête. Il ne supportait plus cette université, pas plus que ces étudiants flemmards et abrutis qui passaient leurs journées désœuvrés à errer dans les rues du campus. Lui, avait envie d'autre chose. Du soleil, de la poussière, un vent chaud et sec. Et quelque chose d'autre pour occuper ses journées que des cours comme la Théorie de l'Empaillage, avec de l'alcool et du tabac magiques à foison pour patienter jusqu'à son prochain examen.

Théorie de l'Empaillage... songea-t-il alors qu'il se décidait à aller en cours, résigné. Avec lui, c'était plutôt la Théorie du Transplanage, vu le nombre de fois où il avait "disparu" de la salle de cours de Dragonneau ! Non lui, ce qui le faisait vibrer, c'était plutôt-

-AAAAAAAAAAARGH !!! entendit-il soudain, derrière un petit bosquet bordant la route pavée.

Oubliant d'un coup sa migraine et sa mauvaise humeur, Titus se tendit comme un nerf d'éruptif, et fonça vers la source du hurlement, qui retentit de nouveau. Arrivé au bosquet, il aperçut une silhouette derrière un arbre qui semblait se tordre de douleur en glapissant. Ni une ni deux, le cowboy sauta par-dessus un fourré et plaqua la victime pour la mettre hors de danger :

-YAAAAAAAAAA !!! vociféra-t-il alors qu'il renversait l'étudiant et se redressait vif comme l'éclair, la baguette tendue et prêt à faire face au danger.

Sauf qu'il n'y avait personne. Intrigué il se tourna alors vers la personne qu'il croyait sauver, et découvrit Om Rajesh Kapoor, allongé parterre, l'observant d'un œil effaré.

-Qu'est-ce qui t'es arrivé, pied-tendre ? demanda le ricain sans se démonter.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Les bons comptes font les bons doyens   Mar 18 Fév 2014 - 20:34

Se relevant précipitamment, Om Rajesh Kapoor ne quitta pas le sorcier américain des yeux, tremblant de peur tout en plaquant une main dans son dos.

-Je... je...

-Tu... ?

-Je... me suis... foulé la cheville, mon... mon ami.

Titus Reynolds observa le jeune hindou en haussant les sourcils, intrigué par sa réponse :

-C'est pour ça que tu as gémi comme une fillette ? Parce que tu t'es foulé la cheville ?

-Et bien... oui ?

Om voulut reprendre contenance, s'époussetant les vêtements tout en se raclant la gorge.

-Mais je suis infiniment touché par une telle sollicitude de ta part, mon intrépide camara...

-Ouais, bla bla bla... le coupa l'étudiant Gamma. J'ai cru que t'avais des ennuis, mais il semblerait que je me trompé.

Il haussa les épaules, fataliste :

-Tant pis pour ma séance d'action, je vais aller en cours...

Alors que le sorcier cowboy tournait les talons, Om esquissa un geste pour le retenir avant d'hésiter. Il ressentit alors une vive douleur dans la paume de la main qu'il tenait dans son dos : elle était refermée sur le vieux livre à la couverture de cuir noir que le PoP avait dégotté à la FNUC quelques semaines plus tôt. Il l'ouvrit précipitamment.

La dernière page qu'il avait marquée était vierge. A ceci près qu'une écriture manuscrite y a apparut comme par enchantement :

"Qu'est-ce que tu fous ? "

En plein désarroi, l'hindou fouilla rapidement dans sa veste et en sortit une plume à la forme étrange dont il se servit pour écrire à toute vitesse :

"Comment cela ? Je ne comprend point ! "

"IL ÉTAIT A NOTRE PORTÉE, IMBÉCILE !!! NOUS AVONS BESOIN DE LUI ! J'AI BESOIN DE LUI !!!"

Om Rajesh Kapoor jeta un œil à la silhouette de l'américain qui sortait du bosquet avant de se fondre dans la foule d'étudiants qui se dirigeait en direction de l'Allée des Savoirs Interdits. Grimaçant à nouveau de douleur alors que son mystérieux correspondant lui brûlait la paume de la main à travers la couverture du livre, l'étudiant en Médicomagie écrivit à la hâte :

"Ne vous en faites point, je ne fais qu'attendre le moment propice."

Om fronça alors les sourcils, méconnaissable. Il rajouta :

"Et ce jour-là, il ne m'échappera pas. "





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw
 

Les bons comptes font les bons doyens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Place Magnus Maximus Magouille :: Administration-