Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Le retour du Doyen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1732

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Le retour du Doyen   Dim 23 Mar 2014 - 22:18

Alors que le vacarme de la bataille avait été remplacé par les exclamations furieuses des deux étudiantes, la totalité des sorciers présents sur la Place Magouille s'étaient regroupés autour de la grande fontaine sur laquelle était juchée la statue décapitée du Doyen. Alertés par le remue-ménage, Om, Kim, Marcus et Titus s'étaient écartés du Bâtiment Administratif d'une bonne dizaine de mètres, intrigués. Sans effort, le PAF plus ou moins rafistolé par les bons soins du Pi Omicron Pi soutenait le ricain encore affaibli par ses blessures. Titus avait coulé un regard reconnaissant vers le POP qui souriait de manière radieuse, jubilant d'avoir pu se rendre utile.

Mais lorsque ce dernier s'était tourné le premier vers le Bâtiment pour connaitre la cause d'un tel attroupement, le sourire en question s'était volatilisé un instant. Rougissant, le sorcier hindou s'était vivement détourné, avant de jeter à la scène un œil coupable. Sans comprendre, le yankee avait regardé à son tour.

Et ses jambes s'étaient dérobées sous lui.

-Titus !!! s'était exclamée Kim en voulant le soutenir. Ça va ?

-...

-Qu'est-ce qui t'arrive ? T'as mal ? Qu'est-ce que tu regarde comme-

A son tour, Kim s'était tourné vers les murs du Bâtiment, et ce qu'elle y vit projeté la tétanisant aussi sûrement qu'un maléfice de stupéfixion. Elle se laissa glisser à terre à son tour, aux côtés de son parrain Gamma dont les yeux s'étaient éteints, fixant le vide.

A la vision de la picturine géante, sa volonté avait volé en éclat. Comme pétrifié, le ricain s'était figé devant le spectacle qui était projeté en grand format sur les murs du Bâtiment. Sans ménagement, Flynn l'adossa au muret de la fontaine, avant de contempler la picturine :

-Ben dis donc ! s'esclaffa-t-il insouciant, les poings sur les hanches. Il s'emmerde pas le vieux salopard à chapeau !

-M-mais qu'est-ce que... articulait Kim avec difficulté.

-...

Plus aucune pensée rationnelle n'émergeait à présent dans l'esprit du cowboy. Il avait l'impression de tomber dans un grand vide, un froid glacial l'entourant. Sa poitrine lui semblait complètement creuse, et respirer lui demander un terrible effort.

Puis il les vit. Myo et Malicia en train de se friter la tête à grand renforts d'ongles griffus et de hurlements hystériques. Son regard se détourna une seconde et se posa alors sur un objet en pierre polie, échoué sur le pavé non loin de la fontaine.

La tête de la statue du Doyen. Un sourire triomphant affiché sur son visage moustachu. Les pupilles du cowboy se dilatèrent alors que la haine déferlait en lui comme un raz-de-marée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1608

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Le retour du Doyen   Lun 24 Mar 2014 - 22:25

Un éclair menaçant fendit le ciel de la WoW University, et de multiples coup de tonnerre grondèrent tandis que la tempête enflait au dessus des têtes des étudiants. Mais ces derniers ne semblaient absolument pas pressés d'aller s'abriter : ils formaient un cercle autour de Malicia et Myosotis, applaudissant et hurlant des encouragements.

-T'es pas une pouffiasse : t'es la reine des pouffiasses ! fit la Zeta.

-Mais moi au moins, chuis pas une pétasse ! rétorqua la Gamma.

-C'est qui que tu traites de pétasse ?!

Dans une flaque d'eau boueuse mêlée de sang, les deux adversaires s'empoignaient à qui mieux mieux, les cheveux emmêlés, les vêtements déchirés, et des griffures plein le visage.

-Si tu pourris la vie des gens c'est pas parce que t'es journaliste ! C'est parce que t'es une grosse frustrée de la vie !

-Je préfère être une frustrée de la vie plutôt qu'une Marie couche-toi là qui n'a aucun respect d'elle-même !

Malicia repoussa Myo et la plaqua sur le sol, en lui donnant des gifles.

Une main ferme empoigna ses cheveux dorés, et la métisse voltigea en arrière en poussant un cri de douleur. Elle avait tellement mal qu'elle avait l'impression que sa chevelure allait s'arracher. La pression s'accentua, et Malicia fut forcée de relever le visage.

Elle tomba nez à nez avec Magnus Magouille. Mali l'avait déjà vu en colère, et ce à de multiples reprises. Mais jamais elle ne l'avait senti furieux à ce point.

-Ce n'est pas... commença la Zeta.

Le Doyen ne la laissa pas finir, et la balança violemment au sol, comme un vulgaire sac à patates. Sous l'oeil interdit de ses étudiants, il tendit sa baguette vers le ciel :

-Meteorribilis Recanto !

La tempête cessa aussitôt, et laissa place à un ciel bleu pâle, comme si rien ne s'était jamais passé. Puis, le Bon Docteur pointa la picturine géante et prononça quelques mots. Le bâtiment administratif reprit toute sa dignité. Sur ce, Magouille se tourna vers Malicia et la fusilla du regard :

-Ça ne vous suffisait pas d'être noire, de vouloir me dénoncer à l'inspection scolaire magique et de vouloir révéler au monde le contenu de ma potion ?! Il fallait aussi que vous interrompiez ma partie de bête-à-deux-dos avec ma régulière ?!

Il pointa sa baguette sur Malicia, et s'époumona :

-AVADA KEDA...

-Magnus, non !

L'expression du doyen changea du tout au tout et il se tourna vers la jeune femme aux cheveux verts qui le regardait, horrifiée :

-Mais elle noire ! geignit-il, comme un garçon de quatre ans.

-Tu vas être bientôt viré, tu veux en plus finir tes jours à Azkaban ?! s'indigna Myosotis.

Le Bon Docteur lui jeta un coup d’œil interloqué, et éclata d'un rire railleur :

-Tu penses vraiment que je vais être remercié ou emprisonné pour si peu ? Il suffira de donner les bons pot-de-vin aux bonnes personnes, comme les autres fois !

-Les autres fois ? bredouilla la chlorofille.

-J'en ai peut-être un peu trop dit... marmonna le Dr Magnus Magouille.  

Il se pencha vers Malicia :

-Déguerpissez avant que je ne change d'avis... siffla-t-il, menaçant, avant de se tourner vers son amante, ragaillardi, et de la tirer par l'oreille. Et maintenant, ma nymphette des bois, il est grands temps de finir ce que nous avons commencé !

Myo le considéra, interloquée.




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Le retour du Doyen   Mar 25 Mar 2014 - 1:52

Myosotis se dégagea, et considéra le moustachu avec effarement, en se plaquant la main sur son oreille récemment tirée.

- Non, mais t'es sérieux ? cracha-t-elle.

Le Doyen poussa un soupir exaspéré :

- Bigre, qu'y a-t-il encore ?

La semi-dryade se renfrogna en grognant. Elle croisa son reflet dans une flaque, sur le sol dallé de la place, et grimaça. Ses cheveux étaient plus ébouriffés qu'un brushing des années 80, son visage lacéré de griffures encore sanguinolentes, et sa mâchoire assombrie par un bleu impressionnant. Son eye-liner avait coulé sous la pluie et les coups, et lui donnait l'air d'un vieil hard-rocker moldu.
C'était pas évident, la raison pour laquelle elle n'avait aucune envie de sexe, là, tout de suite ?!

Et ça, c'était sans parler de son état de nerfs, ou de la honte qu'elle ressentait à l'idée de cette saloperie de picturine...
Elle baissa la tête :

- Écoute, j'ai envie de rentrer chez moi. Et puis tout le monde nous regarde, alors...

- Si ce n'est que ça ! la coupa Magouille, avec bonne humeur, sans se démonter.

Il dégaina à nouveau sa baguette, et envoya quelques décharges électriques à la foule des badauds qui était restée là, malgré la fin du combat et la fuite de Mali.
Il y eut quelques brefs cris de douleur. Certains maugréèrent, mais, finalement, tous commencèrent à se disperser, comprenant qu'il n'y aurait plus rien d’intéressant à voir.

Myosotis regarda ce mouvement de foule avec lassitude. Elle n'avait jamais vu la plupart de ces étudiants, mais elle était en cours avec d'autres, et elle reconnut même quelques Gammas, ci et là. Quelque chose lui disait qu'à partir de maintenant, rien ne serait plus jamais pareil pour elle, à la WoW. Mais après tout, elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même...

Et soudain, au milieu de cette foule qui s'éparpillait, elle vit Titus. Et ce fut comme si on lui avait planté un couteau dans le cœur. Son meilleur ami regardait en sa direction, mais ses yeux étincelants de haine ne semblaient pas la voir. Le sang de Myo se glaça. S'il y avait une seule personne à qui elle aurait voulu cacher son secret jusqu'à la tombe, c'était bien lui. Elle se fichait bien que le monde entier soit au courant qu'elle était une traînée : mais pourquoi avait-il fallu que lui le sache ? Pourquoi ?!

La honte, l'humiliation publique, c'était une chose. C'était désagréable, voire même horrible, mais au fond d'elle, elle savait qu'elle pouvait gérer. Elle en avait vu d'autres.

Mais là, plantée à plusieurs dizaines de mètres du cowboy... elle n'avait pas simplement honte : c'était au-delà. Elle ressentait une émotion encore inconnue, qui lui tordait le ventre, lui pinçait le cœur, et qui lui faisait tellement mal... Elle sentit ses yeux s'embuer de larmes brûlantes, et prit une longue inspiration pour éviter que l'une d'elles ne coulent sur sa joue.

- Viens donc ma dragonne friponne, nous avons assez perdu de temps ! décréta Magouille, sans rien remarquer de l'émoi de sa maîtresse.

D'autorité, il agrippa l'avant-bras de la sorcière aux cheveux verts, et tenta de la tirer sans ménagement vers l'entrée du bâtiment administratif.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1732

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Le retour du Doyen   Mar 25 Mar 2014 - 7:54

Alors qu'il s'était levé et qu'il marchait à présent d'un pas décidé, les talons de ses santiags claquant durement sur le sol pavé, Titus n'avait plus mal. Du moins se fichait-il éperdument de ressentir la moindre pointe de douleur à présent. Ses yeux étaient injectés de sang, exorbités et braqués sur l'objet de son courroux : ce gigantesque tas de fumier de Magouille.

Ce dernier tentait de trainer Myo vers le Bâtiment Administratif après avoir failli tabasser sans vergogne la pauvre Malicia.

Il l'aurait tué sans état d'âme.

Cette ordure était une sale charogne. Un furoncle purulent sur la face de l'humanité.

Titus arriva à hauteur du Doyen et lui tapota vivement l'épaule. Ce dernier se retourna instantanément et un sourire s'épanouit sur son visage lorsqu'il aperçut le cowboy, tandis que Myo devenait blanche comme un linge, horrifiée de voir débarquer son ami :

-Typhus ! Mon fils ! Quelle joie de vous revoir aussi vite ! Permettez-moi mon garçon de vous présenter ma-

*PAAAF*

Alors que Titus lui balançait un magistral uppercut, Magouille, qui n'avait rien vu venir, vacilla sous le choc et tomba deux mètres plus loin. Le yankee était déjà devant lui, prêt à en découdre. Il cracha avec une haine quasi-palpable :

-Debout.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1608

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Le retour du Doyen   Mar 25 Mar 2014 - 18:14

Magnus Magouille s'était étalé de tout son long sur les dalles de la place centrale, sous l’œil effaré de Myosotis. Il se releva, et essuya d'un revers de manche le filet de sang qui coulait de sa lèvre, avec un petit sourire annonciateur de mauvaises nouvelles. Puis, prenant son temps, il épousseta son pantalon, puis sa redingote, et enfin, remit de l'ordre dans son chapeau haut-de-forme.

D'un pas conquérant, il finit par s'avancer vers Titus, non sans secouer la tête d'un air faussement navré.

-Typhus, Typhus, Typhus... Toi aussi, mon fils ? soupira-t-il.

-Assez causé, foie jaune : dégainez votre baguette et qu'on en finisse ! cracha le Gamma.

-Je sais qu'il n'est guère aisé de grandir dans l'ombre d'un grand homme tel que moi, poursuivit le Bon Docteur en lissant sa moustache. Mais est-ce une raison  pour violenter son propre père ?

-VOUS N'ETES PAS MON FOUTU PERE ! s'époumona le cowboy.

Magouille posa une main paternaliste sur l'épaule de ce dernier :

-Vous êtes dans le déni, mon jeune garçon. Je ne peux vous en vouloir : je n'ai pas été assez présent ! Qu'à cela ne tienne ! Nous n'avons qu'à nous organiser une petite partie de pêche père-fils une fois que la rivière sera dégelée ! Vous n'avez qu'à prendre rendez-vous avec ma secrétaire, miss Krapull. Je crois que vous la connaissez : elle est blonde ! Mais je ne sais guère si elle trouvera un créneau dans mon emploi du temps : j'ai réservé les trois prochaines semaines pour honorer à ma guise cette jeune dryade peu farouche ici présente.

Myo blêmit davantage.

Titus, les dents serrées, fixait la main du Doyen sur son épaule avec une lueur meurtrière dans les yeux. Une énorme veine palpitait dangereusement sur son front.

-D'ailleurs, en parlant d'honorer... reprit le Bon Docteur.

La moustache frétillante, il saisit sans ménagement le bras d'une Myosotis mutique, et la tira vers l'entrée du bâtiment administratif.

Saussurus, qui en sortait, le coupa dans son élan :

-Magnus ! Désolé d'interrompre vos réjouissances, mais à quel ministre dois-je envoyer cette fois-ci le pot de vin pour vous innocenter ? Vous avez tant d'affaires en cours et de dossiers en souffrance que je m'y suis perdu !

Magouille leva les yeux au ciel :

-Il faut décidément tout faire par soi-même ! On ne peut plus compter sur le petit personnel, de nos jours !

Il envoya un clin œil à Myo :

-Le devoir m'appelle, ma pouliche gironde ! Nous continuerons notre séance d'équitation plus tard !

Sur ce, il suivit son sous-fifre dans le bâtiment administratif.
Derrière lui, Myosotis, mortifiée, ne parvenait pas à regarder Titus dans les yeux.
Ce dernier, de rage, serrait toujours sa baguette dans son poing.




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3446

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Le retour du Doyen   Mar 25 Mar 2014 - 19:47

Malicia se laissa tomber à quelques mètres à peine de la place Magnus Magouille, toute ébouriffée et épuisée. Si on lui avait dit que sa journée allait finir comme ça ce matin, elle n'aurait pas pris la peine de se lever !

Elle n'avait jamais eu beaucoup d'amis. Mais elle n'avait jamais eu d'ennemis... Elle n'était pas le genre à haïr les gens, ou à se faire détester. En fait, dès qu'elle se fâchait avec quelqu'un, elle était toujours la première à pardonner et à essayer d'effacer la querelle. Mais là, c'était sûr et certain : elle détestait Myo Grandiflore !!! Et c'était tout nouveau pour elle... Qu'allait-elle faire ?

Une chose était sûre, elle n'avait aucune envie d'arrondir les angles ! Dire qu'elle avait failli se faire tuer pour ses beaux yeux ! La métisse fronça les sourcils... et se relâcha presque aussitôt : elle n'avait pas la force de s'énerver. Et, il fallait bien le dire, elle se sentait coupable. Elle n'aurait jamais du être aussi vindicative, même si Myo l'avait bien cherché.

Mali tenta de se mettre debout, mais grimaça et ferma les yeux :

-Beuh... J'ai mal, j'ai mal, j'ai mal... couina-t-elle de sa voix aiguë.

Elle posa sa tête couverte de pustules et de griffures sur l'assise d'un banc encore tout trempé. Des bruits de pas se firent entendre et quelques secondes plus tard, Lucrécya apparut devant elle :

-Mali !

La métisse ouvrit un œil douloureux :

-Coucou Lustucru... fit-elle d'une voix affaiblie.

La batteuse se pencha vers elle et grimaça :

-Ben dis donc, qu'est-ce que t'es moche ! Ils t'ont pas loupée !

-Pour ce que ça a servi... lui répondit Malicia. Encore une fois, Magouille va s'en tirer !

Elle tenta de se redresser mais en vain :

-Aïe...Bobo...lâcha-t-elle.

Lucrécya prit un air concerné :

-Ça va aller, dis ? T'as pas besoin d'aller au dispensaire ?

La zeta lui fit un petit sourire :

-Ça devrait aller.. Enfin j'crois... répondit-elle avec douceur. J'suis super contente que tu sois...

-Ok cool ! la coupa sa meilleure amie.

Sur ces mots, Lucrécya disparut, laissant derrière elle une Mali pantoise.

-Mais-euh !!! gémit cette dernière, la surprise passée.

Elle fut tenter de pester, mais elle n'avait plus la force de rien faire. Elle soupira. Qu'est-ce qu'elle se sentait honteuse... Elle découvrait de nouvelles facettes d'elle-même ces temps-ci. Elle se sentait plus courageuse et déterminée que jamais. Mais elle sentait aussi que s'affirmer avait un prix, que sa conscience ne manquerait pas de lui faire payer. Si elle ne regrettait pas d'avoir exposé ce sale moustachu de Magnus Magouille, elle regrettait par contre d'avoir perdu ce qui aurait pu devenir une bonne amie.

Sur ces pensées, la zeta resta songeuse, la tête sur son banc, regardant les étudiants quitter petit à petit la place.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1753

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Le retour du Doyen   Mar 25 Mar 2014 - 22:19

Alors que Malicia réfléchissait, le regard mélancolique, près d'un banc détrempé, une voix traînante s'éleva à côté d'elle :

-Très joli duel, ironisa Darius, un petit sourire moqueur aux lèvres.

La métisse tourna lentement la tête, blasée. Son cou craqua et sa bouche se tordit de douleur :

-La ferme, Darius... soupira-t-elle.

Le blondinet lui jeta un regard amusé. Quand le combat avait commencé, il avait entendu que Myosotis en faisait partie, et s'était tout de suite désintéressé de la question. Il avait eu son quota de divertissement aujourd'hui, et ce, même si la picturine sans équivoque qui s'était étalée sur les murs du bâtiment administratif avait retenu toute son attention. Il n'avait jamais apprécié la chlorofille, aussi quiconque avait œuvré à l'anéantissement total de sa réputation méritait ses plus chaleureux remerciements. Mais il n'était pas d'humeur à regarder un duel de plus, d'autant que cela constituait la distraction parfaite pour qu'il échappe aux alphas qui le recherchaient.

Il avait voulu quitter discrètement la place centrale. Mais une conversation entre deux étudiants l'avait interpellé. D'après leurs dires, le buisson en était venu aux mains avec une métisse aux cheveux dorés. Intrigué, l'alpha avait aussitôt rebroussé chemin. Il avait entraperçu le combat, avant d'être repoussé par la foule remuante. Puis la tempête avait cessé et tous s'étaient mis en devoir de quitter les lieux, devenus subitement inintéressants. Darius aurait fait de même... s'il n'avait pas aperçu Malicia au loin.

Le blondinet pencha la tête de côté :

-Alors, on s'encanaille ? fit-il, narquois.

-Nan. grommela son interlocutrice. Je me bats pour faire régner la justice et la vérité.

Les lèvres de la zêta tremblèrent :

-Mais bon sang que ça fait mal ! couina-t-elle.

-Non ? Tu m'en diras tant... répondit Darius.

-Mes raisons étaient parfaitement légitimes, je te signale ! pesta la métisse.

-Bien sûr qu'elle l'étaient, petit brute sanguinaire.. répartit son interlocuteur, goguenard.

Les yeux de Malicia lancèrent des éclairs :

-Je ne suis pas... commença-t-elle avant de renoncer, visiblement fatiguée. Oh et puis zut : va-t-en !

Elle détourna le regard. Une main se tendit devant elle :

-Un peu d'aide ? proposa l'alpha. Tu aurais bien besoin d'un passage au dispensaire.

La métisse considéra un instant la main. Finalement, elle grimaça :

-Non. Je peux y aller toute seule, comme une grande.

Darius haussa les épaules :

-Fort bien. dit-il, l'air de ne pas y toucher. Et bien, vas-y, alors.

Il croisa les bras et regarda son ex se relever avec difficulté. Cette dernière se mit à boiter péniblement en essayant de rester digne. Elle manqua de s'aplatir sur le sol et lui jeta un regard mauvais. Darius la considérait, moqueur :

-Je t'en prie, ne fais pas attention à moi, c'est un spectacle fort divertissant. Je pourrais te regarder peiner pendant des heures... Cela dit...

L'alpha s'avança et souleva la métisse dans ses bras :

-Il me semble que tu parviendras plus vite à ton but ainsi. fit-il d'autorité.

Il se mit à avancer vers le dispensaire, en silence, alors que Malicia lui jetait des regards courroucés. Finalement, cette dernière prit une moue boudeuse :

-Merci.

-Je t'en prie. répondit le blondinet. C'est un réel plaisir de t'aider à ne pas te vider de ton sang. Non pas que ta santé m'intéresse : cela me donne une excuse parfaite pour éviter mes assaillants. J'ai une troupe d'alphas belliqueux à mes trousses et j'apprécierai assez de ne pas avoir à les croiser.

Malicia leva les yeux au ciel :

-Qu'est-ce que t'as encore fait ? soupira-t-elle.

-Oh, trois fois rien...

Darius eut l'air embarrassé :

-J'ai voulu houspiller le chef des alphas et cela a fini en rixe généralisée.

La zêta le considéra quelques secondes et finit par baisser la tête :

-J'suis pas en position de sermonner qui que ce soit. fit-elle. J'ai gâché la vie de Myo. Plus personne ne voudra lui parler maintenant. Je suis nulle. Ambitieuse et nulle.

-C'est à peu près ce que j'allais dire de moi-même. rétorqua Darius. Cela dit, je dois quand même dire que tu as agis avec plus de panache que moi.

Sur ce, l'alpha ouvrit la porte du dispensaire et une infirmière prit en charge Malicia. Après lui avoir trouvé un lit, elle se mit charge de soigner la zêta.

Le temps passa, et la métisse reprit peu à peu figure humaine. Finalement, l'infirmière tourna les talons et partit vaquer à d'autres occupations. Un peu groggy, Malicia remarqua que l'alpha était resté et lisait une "Revue de l'infirmière névrosée", assis près de son lit.

-T'es pas parti ? fit-elle d'une voix faible.

Darius s'étira avec nonchalance :

-J'allais y aller. Merci de m'avoir donné un refuge contre mes ennemis. C'était parfaitement ennuyeux, mais ô combien utile.

Malicia enfouit sa tête dans ses coussins :

-De rien... fit-elle, d'une voix ensommeillée. Au revoir.

Un léger sourire se dessina sur le visage de l'alpha :

-Au revoir.

La métisse s'endormit. Et le sourire du blondinet disparut pour laisser place à une franche tristesse, alors que ce dernier restait sur sa chaise, sans parvenir à la quitter des yeux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1732

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Le retour du Doyen   Mer 26 Mar 2014 - 9:47

Le poing du yankee tremblait de fureur, enserrant la poignée de sa baguette courbe, ses yeux haineux braqués dans le dos du Doyen alors que ce dernier entrait nonchalamment dans le Bâtiment Administratif. Il n'avait toujours pas lancé le moindre regard à son amie. Sur la place désormais quasi-déserte, les deux Gammas restaient plantés dans le froid de décembre, à mesure que les derniers lambeaux de nuages magiques invoqués par le sort de tempête disparaissaient du ciel hivernal. Déglutissant avec difficulté, la sorcière aux cheveux verts balbutia quelques mots :

-Ti-Titus...

-...

-J... je...

La suite ne vint pas. Il était visiblement au-dessus des forces de Myo d'ajouter quoi que ce soit. Jusqu'à ce que le cowboy finisse par briser le silence :

-Myo...

-Ou-oui ? fit-elle en sursautant, ne s'attendant plus à ce que le ricain lui adresse la parole.

-Écoute-moi bien.

Sans la regarder, Titus rangea sa baguette et observa ses phalanges endolories.

-Je me contrefous de savoir avec qui tu fricotes, mentit-il. Si ton grand trip consiste à te faire peloter par de grands repris de justice cinquantenaires à l'hygiène douteuse, c'est toi que ça regarde...

-Je...

-Je veux juste savoir une chose.

Il se tourna alors vers elle : la colère n'avait pas quitté ses yeux.

-Est-ce que t'as couvert Magouille ?

-Quoi ? bredouilla Myo, au bord des larmes.

-Tu m'as entendu. Je vais te le demander encore une fois : est-ce que t'as aidé ce salopard à se tirer d'affaire une fois encore, oui ou merde ?

La Gamma ne sut répondre alors que ses yeux s'embuaient, ne pouvant se retenir davantage. Titus baissa la tête : ça avait quasiment la valeur d'une confession.

-Je m'en doutais...

-Pense pas ça, s'il te plait, tu-

Titus hurla de rage. Longtemps. Reprenant son souffle, il hurla encore et sortit sa baguette sous les yeux horrifiés de la sorcière. A grands renforts de maléfices divers, il nettoya la place, détruisant les bancs, les arbustes, et pour finir, ce qui restait de la statue du Doyen sur la fontaine. De guerre lasse, il finit par s'arrêter, haletant.

Sans trop savoir ce qu'elle faisait, Myosotis avança une main tremblante vers son épaule. Il la repoussa violemment.

-Me touche pas...

-Titus...

-ME TOUCHE PAS J'T'AI DIT !!! RETOURNE VOIR CE GRAND CONNARD DEGENERE ET FOUS-MOI LA PAIX !!!

Reculant de plusieurs pas sans pouvoir refouler ses larmes, Myo s'enfuit de la Place en courant. Après être resté planté debout quelques minutes, Titus s'avança vers le petit bosquet qui bordait la place. Il voulut porter ses doigts à ses lèvres pour siffler et appeler son sombral, histoire de s'aérer, mais il n'en trouva pas la force... A la place, il tâtonna dans son manteau. Et il finit par mettre la main sur quelque chose qu'il extrait de sa poche intérieure.

Une bouteille de whisky pur feu.

Sans même réfléchir à deux fois, il la déboucha d'un coup de dents, et la but à même le goulot. Il la vida entièrement, faisant couler avec avidité les dernières gouttes dans sa gorge. Puis il voulut la jeter contre un rocher mais n'en trouva pas la force.

Au lieu de ça, il laissa tomber la bouteille vide, se laissa glisser contre un arbre la tête entre les mains, et se mit à pleurer.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Le retour du Doyen   Mer 26 Mar 2014 - 10:25

La neige tombait de nouveau à présent que la tempête avait cessé de faire rage. Les étudiants se dispersaient maintenant que plus rien d'intéressant ne se passait. Tous, sauf trois Gamma qui restèrent figés devant le bâtiment Administratifs. Kimberlie était perdue. Elle était tiraillé entre la déception et la peine. Pourquoi ? Elle ne cessait de se le demander depuis qu'elle avait vu la picturine géante et terriblement gênante.
Incapable de dire quoi que ce soit, elle regarda la scène entre Titus et Myo, comme si elle était absente, juste... une spectatrice spectre, là sans l'être. Elle ne bougea que pour se protéger des excès de rage de son parrain. Elle ne savait pas si elle devait être scandalisée ou au contraire comprendre totalement sa réaction. Après tout, elle non plus n'était pas fière de savoir que malgré tout, Myo avait continué à défendre ce salopard de Magouille. Pourtant, quelque chose en elle la poussait à vouloir prendre la défense de la chlorophylle. Elle n'eut le temps de participer que Titus faisait déjà de grandes enjambées pour quitter la place. Quant à Myo, elle fuyait les lieux de son "crime".

- MYO ! s'écria Kimberlie.

Elle vénéra ses dons pour la course car même dans u piteux état, elle put rattraper Myosotis qui cherchait désespérément à la fuir aussi. Elle lui attrapa l'avant-bras, ce qui poussa Myo à se braquer :

- Quoi ?!! Tu veux me blâmer toi aussi ?! Me dire à quel point je ne mérite pas d'être ton amie !

Sur le coup, Kimberlie fut choquée. Myosotis ne lu avait jamais, au grand jamais, déjà parler de cette façon auparavant. Malgré ça, elle maintint l'étreinte de son bras.
La batteuse posa son regard, avec un œil au beurre noir tout enflé, dans celui de Myo, qui n'était pas dans un meilleure état qu'elle, ce ne serait pire. Ses cheveux habituellement coiffés partaient encore plus dans tous les sens que les cheveux de Kim le matin, son visage était couverts de bleus et de bosses, et ses vêtements étaient tous déchirés de griffes tout comme sa peau lacérée.
En voyant le regard de la métisse, Myo sembla se sentir obligée de se calmer :

- Kim..
- Je croyais qu'on t'avait guéri. On t'avais guéri de cet abruti à moustache ! Je... j'espérais que j'avais au moins fait ça pour toi avec Titus...
- Vous m'avez guéri, je te jure, mais... je n'en suis pas sortie indemne de ce puissant sortilège... Je ne pouvais pas en sortir indemne.

Le silence s'installa. Un silence pesant, enfin... sûrement beaucoup plus pour Myo. Kimberlie, elle, était rarement gênée par ce genre de situations.

- Je suis désolée de vous causer autant de peine à toi et Titus, mais... je ne voulais pas. Je ne voulais pas de tout ça.
- J'm'en doute.
- C'est fini n'est-ce pas ?
- De quoi ? s'interrogea Kim.
- Je vais perdre tous mes amis avec ça... j'en suis sûre.
- Qu'est-ce que tu en sais ?
- Ce n'est pas ce que tu vas faire ? M'en vouloir à mort, comme Titus ? Je te comprendrais...
- Tu... Je ne peux pas...

Elle baissait les yeux. Elle avait le visage grimaçant, mais non de colère. En vérité, elle était... touchée. Elle se rendait compte d'une chose très importante :

- Tu es ma seule amie, Myo. Ma meilleure amie... je ne peux pas cou-

Soudain, elle sentit quelqu'un la serrer contre lui. Elle leva les yeux ; Myo sanglotait en serrant la métisse avec les dernières forces qui lui restait après son duel/combat.

- Je ne peux pas couper les ponts avec toi, c'est impossible.
- Oh, Kim... merci. merci... merci...

Ce fut alors que Kim prit une initiative qu'elle n'avait jamais pris avant ; elle entoura son amie de ses bras et la serra contre elle. Il n'y avait pas plus rare que Kimberlie McCormick cherchant volontairement la proximité amicale.

- Viens. Partons d'ici. J'en ai marre de cet endroit. finit par dire Kimberlie.
- Je... je ne sais pas comment je vais faire.... avec Titus.
- On trouvera un moyen de tout arranger. Enfin... TU trouveras un moyen de tout arranger. Ce n'est pas moi la plus futée ici. dit-elle avec un semblant de sourire.
- Ne dis pas de bêtises... lu rendit-elle son sourire.

Côte à côte, mais dans le silence, Kim et Myo quittèrent le place, le pas lent par les blessures. Kimberlie restait bouleversée parce tout ça, Eelle en avait même oublié le plaisir qu'elle avait eu à mettre à terre Archiwald de Winchester, ce qui était pourtant son principal but de la journée.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠️ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le retour du Doyen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Place Magnus Maximus Magouille :: Place & Resto U-