Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Murder on the dancefloor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1604

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Murder on the dancefloor   Mer 2 Avr 2014 - 18:10

Murder on the dancefloor
AVEC : tout le monde
PRIVÉ / PUBLIC : Event public !
DATE : 23 Décembre


Le Stade Swiffer 3000 avait revêtu pour l'occasion ses plus belles couleurs de fêtes. Émergeant au milieu d'une plaine enneigée, il avait prit la forme d'une colossale salle de bal.

Le sol avait été recouvert d'un parquet de bois sombre. Un plafond enchanté faisait pleuvoir de la fausse neige scintillante et des boules de Noël rutilantes, rouges et vertes, tournoyaient au dessus des têtes des étudiants, sur le rythme païen d'un groupe de rock bien connu des jeunes sorciers (bien que tout à fait inapproprié à cette période de fête) : les Dragons Rouges de la Haine.

-NOEL C'EST NUL NOËL CA CRAINT LE PERE NOEL EST MORT ET TU AURAS UN CHAT CREVE AU PIED DU SAPIN PASKE J'T'AIME PAS RHAAAAA !

Quelqu'un agita sa baguette devant le transistor, et la chanson laissa place à une petite rengaine de saison.


Des dizaines et des dizaines d'étudiants se pressaient autour des nombreuses tables qui avaient été disposées ça et là dans la salle.

Certains lançaient des regards peu rassurés à un gigantesque sapin richement décoré, qui faisait des petits coucous à la foule de ses branches surchargées de guirlandes dorées.

Brusquement, le Doyen entra au bras de Myosotis, et écarta les bras en hurlant :

-Parlons peu mais parlons bien : OU SONT MES CADEAUX ?!

Tous le fixèrent méchamment. Et personne ne remarqua que dans un coin de la pièce, une mystérieuse silhouette encapuchonnée cachait son visage avec sa cape, d'un air fort désappointé :

-Alors comme ça, vous n'avez pas écouté Mr X ? persiffla-t-elle. Tant pis pour vous ! Pour vous tous ! Et surtout pour toi, Magnus Magouille ! Ah ah ah ah ah ah ARF !

La personne se prit les pieds dans un rideau, et s'étala par terre. Elle se releva prestement et se volatilisa en pestant...




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Mer 2 Avr 2014 - 19:04

Depuis Mysteria Lane, Kimberlie eut une bonne dizaine de fois l'envie de revenir chez son frère afin d'enfiler un jean et un T-shirt. Rien à foutre après tout de la robe. Pourtant, elle était belle et bien arrivée jusqu'à mi-chemin vers le Stade.
Elle n'était pas la seule à se dévoué corps et âme à traverser l'université enneigée sur les talons trop hauts. Pourtant, elle avait la terrible impression d'être la seule qui faisait tâche. Personne ne semblait se moquer d'elle, mais la métisse était persuadée au fond d'elle qu'elle était absolument ridicule. Pire qu'un Epouvantard sous le sort Ridiculus.
Les sourcils froncés et les lèvres pincées, elle se demanda cette fois-ci si elle devait réellement y aller à ce foutu Bal. Après tout, ça l'avait plus pourrie la journée qu'autre chose. Toutes conclusions qu'elle pouvait en sortir c'était qu'elle n'avait décidément plus un rond en poche ! Ses gallions avaient fondus comme neige au soleil. Entre la robe que Wendy lui avait poussé à acheter ( comme quoi ça se mariait bien à son teint – quel connerie... ) et les deux cadeaux qu'elle dut acheter pour Magouille.... En gros, toutes ses heures chez les Weasley et tous ses efforts avaient été réduit à néant dans l'espace d'une heure tout au plus. C'était... déprimant !
Elle manqua de se casser la gueule sur une plaque de verglas en poussant un juron de sa voix telle une banlieusarde de Londres. Son équilibre reprit, elle poussa un soupir. C'était déjà un véritable cauchemar et la soirée n'était même pas encore commencée.

- Oh puis merde !

Elle fit demi-tour en faisant quelques pas et s'arrêta net. Non, elle ne prit pas peur de tomber une nouvelle fois. Elle pensa juste à sa promesse. C'en était pas réellement une, mais sa loyauté sans bornes ( et limite aveuglante par moment ) la poussait à penser que c'en était une. C'était une promesse qu'elle avait faite à Titus en lui proposant d'aller avec elle au Bal. Elle ne pouvait plus se défiler maintenant qu'elle était lancée et surtout qu'il devait déjà l'attendre devant l'entrée principale du Stade à cette heure.
Elle serra les poings pour se donner du courage et continua son chemin vers le Stade Swiffer. Elle n'était plus qu'à même pas cinq minutes de l'échéance. Rien que d'y penser, elle sentit ses joues lui brûler le visage. Elle avait définitivement péter un plomb. Elle ne se reconnaissait plus, d'ailleurs, lorsqu'elle se regarda dans le miroir après plusieurs heures de travail esthétique avec Wendy, elle ne s'était pas reconnut mais alors pas du tout !

« - Par Pythongore ! Je suis un véritable génie ! » avait crié la Omicron en regardant le résultat de son travail acharné sur la garçon manquée.  

Si Kimberlie s'était regardée une minute de plus, elle aurait sûrement fait une crise identitaire qui l'aurait sûrement poussé à suivre le même psychomage que cette folle de Griselda. Ce fut ainsi qu'elle découvrit que la véritable beauté, ben... ce n'était pas Kimberlie McCormick tout simplement.
Elle repensa à son double onirique, pourtant, il n'y avait rien de comparable avec la fille qu'elle était devenue ce soir. Dans ses songes, son soi de rêve restait elle au fond. Du moins, physiquement, mise à part quelques détails. Là, rien que de se regarder en contre-plongé ça la faisait grimacer.

Décidément, je suis plus que ridicule. pensa-t-elle de nouveau.  

Pourtant, cette fois-ci, elle avança sans hésiter. En compensation, elle mordait sa joue de l'intérieur, un poil anxieuse. Mais ce n'était pas à Titus en particulier qu'elle pensa. Certes, elle se demandait sérieusement ce qu'allaient dire ses amis face à... ça. Se moqueront-ils ? Elle en était persuadée. Elle se sentait si faible d'avoir laisser son amour propre de côté pour...
Elle ne préféra même pas y penser.


Devant le Stade, d'où s'échappait de la musique rock populaire tout en s'étant habillé aux couleurs de Noël, le monde s'attroupait. Les cavaliers retrouvant leurs belles. Les couples marchant mains dans la mains ou bras dessus bras dessous vers l'entrée. Kimberlie se sentait petite dans la foule. C'était étrange parce que ce n'était pas son genre de se sentir inférieur de cette manière. Avec un pantalon et un T-shirt, elle aurait sûrement fendu le peuple de sa marche solide et déterminée, quitte à pousser ; elle l'aurait fait sans vergogne.
Là, c'était différent. Elle n'osait pas se frayer un chemin en se contentant de regarder autour d'elle tout en levant son regard au dessus des têtes, cherchant le moindre passage pour circuler sans vraiment porter l'attention sur elle.

Au milieu de la foule, les autres pouvaient voir une jeune femme aux longs cheveux châtain lissés le long de ses épaules hautes et de son dos caramel. Perchée sur des hauts talons, on les discernaient pas sous la longue et légèrement épaisse robe de bal. Bustier noir au niveau de la poitrine mettant en valeur un généreux décolleté, la robe descendait le long de ses jambes, qu'on ne pouvait deviner, d'un rose pâle. A son épaule, un petit sac à main y était pendu d'un noir chic accompagné de strasses semblables à ceux de sa robe.
Si on s'approchait, son maquillage était léger, mais son teint était unifié et ses yeux noisettes mis en avant par un fard léger assorti à sa robe. Un seul détail qui la démarquait ; des grosse boucles d'oreilles créoles argent peinant à apparaître sous l'épaisse chevelure de métisse pourtant lissés par un puissant sort esthétique.
Il n'y avait que Kimberlie McCormick pour porter de telles boucles à ses oreilles, pourtant... cette fille n'avait rien à voir avec la Gamma Phi Ortie un peu bourrue. Jamais, au grand jamais, la métisse n'avait attiré le regard à ce point.

Robe en question:
 

Une pensée profonde lui traversait l'esprit depuis son arrivée : « Faites qu'il me voit. Faites qu'il me remarque. Faites... qu'il me trouve... jolie. ».




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Kyle Nigths

Messages : 55

Sorts Connus : Aucun pour le moment

Inventaire : Essence de Dictame
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Mer 2 Avr 2014 - 20:22

Kyle avait trouvé une partenaire,une fille superficielle,pourrie gâtée dont le QI devait attendre moins cent et qui méprisait la gente masculine,mais ayant repoussé tous ses prétendants elle avait du accepter d'aller au bal avec Kyle .Kyle ne lui servait que comme partenaire décoratif,c'est à dire qu'il lui évitait la honte d'arriver seule au bal et d’être le sujet de ragot de ses copines,après l'arrivée,il irait chacun de leur cotés .Il détestait ce genre de filles.Trouver une partenaire,Check.
Maintenant,il devait aller chercher le cadeau du doyen,ce vieux satyre qui réussissait toujours à avoir le bon rôle quoi qu'il fasse.En même temps il avait pris le costume que sa maman lui avait commandé,un bête costume classique,sa maman connaissait son gout pour la simplicité.Il l'aimait pour ça sa maman,elle le comprenait toujours.
Bon ça aussi c'était fait,plus qu'a se préparer pour ce bal,il n'avait pas grand chose à faire mettre le costume,essayer de faire un semblant de coiffure avec ses cheveux indomptables.Plus que la préparation mentale,bon voila il était prêt à passer une soirée abominable.
Il était arrivé chez sa partenaire et l'avait amené jusque au stade,ou il y avait les vrais couples et y a eux.Après cela,il s'était séparé,il avait regardé dans la foule si il voyait quelqu'un qu'il connaissait,puis repéra Kim,en tirant une tête  étonnée car elle avait quitté son style garçon manqué pour une robe.Il joua alors des coudes pour s'approcher d'elle.Quand il arriva près d'elle,il lui dit
-Dis donc ton partenaire doit en valoir la peine,pour que tu quittes ton style garçon manqué.
voici a quoi ressemble Kyle
Spoiler:
 



Tu as beau parler, je t'écoute pas

Bien que je sois un Pi Alpha Fi, je ne suis pas une brute sans intelligence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Jeu 3 Avr 2014 - 17:11

Kimberlie sursauta. L'idée qu'on l'ait reconnu l'inquiétait, mais au fond n'était-ce pas exactement ce qu'elle voulait ? Qu'on la remarque, qu'on dise qu'elle avait changer. Elle aurait voulu grimacer à cette pensée, tout simplement parce qu'elle était pitoyable et pas digne d'elle.
Elle se retourna. L'effet de ses cheveux virevoltant à ses mouvements était étrange. Ça changeait tellement de sa crinière habituelle ! En voyant celui qui l'avait interpeler, c'était comme si son anxiété était partie dans un souffle. Ça serait un mec quelconque qui lui aurait dit ça, elle aurait paniqué. Après tout, que pouvait-elle dire à ça ?

Non, c'est pour un mec dont j'ai refusé son invitation parce que je suis une trouillarde, incapable de gérer ses sentiments !


Hum... non. Dit de cette façon, c'était d'autant plus pitoyable. Mais en voyant son ami d'enfance, elle en oublia la question. Sous la surprise de celui-ci, elle sauta à son cou.
Voir Kyle, c'était devenu si rare que l'époque où il était inséparable lui venait souvent en tête comme un rêve. Et dire que tous les Bals à Poudlard c'était avec lui qu'elle y allait à tous les coups. C'était la belle époque ! D'ailleurs, en le voyant habillé chic comme ça, elle regretta de ne pas être sa cavalière. S'il n'y avait pas eu Titus, s'il n'y avait pas eu Sylvius... ça aurait été si simple !

- Tu t'es vu, le pingouin ! s'écria-t-elle de son intonation de voix qui n'allait strictement pas avec ses fringues et son allure ( trop ) propre sur elle.

Bien sûr, elle avait bien esquivé l'idée du cavalier chanceux en espérant qu'il n'insisterait pas. D'ailleurs, en lâchant Kyle, elle regarda autour d'elle, mais il y avait encore trop de monde pour discerner qui que ce soit dans la foule, enfin... pour dire qu'elle ne voyait pas Titus, tout simplement.

- Tu es vraiment...
- Bizarre ? Ridicule ? Potiche ?
- J'allais dire jolie, mais bon oui, pourquoi pas.
- Ne sois pas idiot ! lâcha-t-elle avec un semblant de sourire tout en lui donnant un léger coup de poing à son épaule.
- Je me demande juste... Pourquoi ? Là est la grande question de la soirée, je dois dire !
- Et pourquoi pas, hein ?!
- Ça, c'est bizarre de ta part de dire une telle chose.
- Oh mais on s'en fiche de comment j'suis fringuée ! - bien sûr, elle ne le pensait absolument pas ! - Tu t'es trouvé une cavalière ou tu viens pour l'ambiance ?
- J'ai une cavalière et si je pouvais l'éviter le plus possible, ça m'arrangerait. avoua-t-il en regardant autour de lui comme s'il vérifiait les alentours.
- A ce point-là ? haussa-t-elle un sourcil.
- Hm, ouais. Mais toi alors ? C'est qui ce fameux cavalier, hein ?
- Oh lâches moi un peu ! Ce n'est pas ce que tu crois, c'est... c'est pour moi que je m'habille comme ça ! Je... Je deviens... une femme...
- Pardon ?
- Je deviens une femme voilà !

Ça sonnait tellement faux que ça en était ridicule. D'ailleurs, à en voir la tête de Kyle, Kim devinait qu'il savait pertinemment qu'elle mentait. C'était évident qu'il le savait. Malgré la distance qui s'était installé entre eux, il devait bien être la personne qui la connaissait le mieux ou du moins qui l'avait le plus longtemps côtoyer. Il lui était facile de deviner si elle mentait ou pas. Et là, elle mentait, et même terrible mal.
Malgré le brouhaha, ils pouvaient entendre la musique changer, ne changeant pas vraiment de style pour autant :


- Ça te va bien le style pingouin. finit-elle par dire avec un petit sourire après un silence.
- Ouais, mais j'aurais pu aller plus loin.
- Comment ça ?
- J'sais pas trop... Me lisser les cheveux peut-être. dit-il avec un sourire espiègle.
- Ne te moques pas, Nigths !
- Comme tu le voudras, princesse. s'inclina-t-il avec exagération.

Kim en profita pour lui donner une claque derrière la tête, mais sans pour autant faire disparaitre se sourire sur ses lèvres.
Kyle n'était pas un garçon ouvert à première vue, mais Kimberlie aimait bien cette exclusivité qu'elle avait avec lui. Au fond, elle aimerait pouvoir dire que leur amitié était encore aussi passionnante, aussi exclusive. Elle avait réellement peur qu'un jour, elle se rende compte qu'il ne faisait plus parti de sa vie.
Elle lui en voulait tant de cette nouvelle distance... pourtant en le voyant, lui faire la tête était la dernière chose dont elle était capable. Avec lui, elle ne voulait au sourire, tout simplement.
Elle était donc méconnaissable. Habillée de cette façon, avec ce sourire... où était passé la véritable Kimberlie McCormick au juste ?

- Kyle ? Kyle ?! KYLE !!! pouvaient-ils entendre un peu plus loin, derrière le bizut PAF.

Le sourire de Kimberlie s'estompa tout en grimaçant. En penchant la tête, elle vit une fille d'une beauté banale tout en cherchant à s'embellir telle une fille terriblement superficielle ( elle ne pouvait pas la comparer à Wendy vu que la Omicron avait du gout parfois et semblait bien plus intelligente que cette pimbêche ).
Celle-ci, habillée d'une robe de bal sophistiquée aux nuances de vert et à la coiffure plus compliquée que jamais, s'approcha de Kyle et l'attrapa avec autorité par l'avant-bras.

- Dépêches toi, Nigths ! J'ai besoin de toi pour entrer !

Kim fronça les sourcils. Qu'on prenne son ami pour un bouche trou lui plaisait moyen et même pas du tout ! Elle la fixait avec une telle méchanceté que n'importe qui à sa place aurait envie de s'enfuir en courant par peur de s'en prendre une sévère.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1709

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Jeu 3 Avr 2014 - 22:49


Titus tituba et manqua de s'effondrer contre une rangée de chaises pliées et rangées à la va-vite. In extremis, il se retint d'une main peu assurée contre le mur, et tenta de reprendre contenance. L'étau rouillé qui cerclait son cerveau se resserra et il ferma les yeux, attendant que sa migraine fulgurante passe. Comme dirait l'autre, il avait vraiment chargé la mule.

Ça faisait bien deux jours qu'il passait son temps à se saouler dans son appart miteux, entassant les bouteilles d'alcool magique fort les unes sur les autres. Il fumait de nouveau. Plus que jamais d'ailleurs, allumant sa clope du moment avec les braises de la précédente, sans s'arrêter. Et la seule chose à l'heure actuelle qui l'insupportait encore plus que sa gueule de bois apocalyptique, était la sensation d'avoir eu l'intégralité des cendards du Scroutt&Niffleur déversée dans la bouche...Heureusement que les vacances avaient débuté, il aurait été bien infoutu de se trainer jusqu'à ses salles de cours. Dans l'état où il était, il aurait été de toute façon incapable d'atteindre la porte de sa piaule.

A présent qu'il avait retrouver un semblant d'énergie, il se tenait dans un des corridors du Stade de Quidditch, non loin des toilettes, et il peinait à déplacer sa carcasse avinée vers le lieu du Bal. Il fallait pourtant qu'il y arrive : il avait promis à sa bizut, même si venir à un tel évènement semblait être la plus mauvaise idée du siècle vu l'état dans lequel il se trouvait. Lentement, il reboutonna son veston et voulut rajuster sa cravate. Il ne réussit qu'à la défaire un peu plus. Sa tête allait bientôt exploser, c'était une certitude. Et bon dieu, il crevait littéralement la dalle !!! Dégobillant dans un coin, il appuya ses deux mains contre un mur et respira longuement, la tête penchée.

La nausée envolée après quelques minutes, sa faim le tarauda derechef. Il fallait qu'il trouve quelque chose à grailler, où il ne tiendrait pas le coup. En plein désespoir et la vue embrumée, il avisa un conteneur accroché à un des murs, d'où émanait un parfum de viande cuite avec de la sauce. Sans ménagement, il y fourra la main et en sortit un vague paquet mou enveloppé dans du film plastique. Il le déballa avec avidité et découvrit un Big Minerva bien juteux. Il mordit dedans et poussa un long soupir d'aise.

-Oh mon dieu ! se mit à gémir une voix non loin de l'entrée du Bal, il y a un clochard dans le stade !!!

-Il faut prévenir la sécurité du Doyen, chérie, et vite ! fit une autre voix.

A ces mots, Titus releva la tête, la bouche encore pleine :

-Mmgné ?

Spoiler:
 

Deux jeunes sorciers en tenue de soirée impeccable l'observaient avec horreur. Il avança maladroitement sa main en direction des importuns, et tout deux s'enfuirent en hurlant, laissant le ricain comme un gland dans le couloir désert. Il observa son magiburger faisandé à moitié mâché et le jeta dans la poubelle où il l'avait trouvé, et cette dernière l'avala avec un rot bruyant. Il avait passé un cap. Plus que ça, il avait carrément touché le fond... Et pourquoi au juste ? Ca faisait déjà quelques années que le Doyen arnaquait la fac entière et demeurait pourtant à son poste, en payant pot-de-vin sur pot-de-vin. Titus se doutait que la tronche de ce foie jaune allait être dans son champ visuel encore un bout de temps.

Mais c'était plus compliqué que ça maintenant. Pendant une année entière il avait redouté et cauchemardé sur le jour où son amie allait finir par se retrouver dans le plumard de ce grand connard. Et alors qu'il avait enfin commencé à passer des nuits un poil plus sereines à ce propos, Myo allait illico se taper le vieux fumier. Pas qu'une fois en plus, et alors même qu'elle était délivrée de ce bon dieu de philtre pour couronner le tout !

Oh, et puis merde... L'essentiel était justement qu'elle était libre de ses mouvements et de sa jugeote maintenant. Et ce qu'elle faisait de son plein gré ne regardait qu'elle. Et pourtant. Un souvenir le taraudait ces dernières nuits, entre deux lampées de gnôle. Celui de Myo, passablement soûle, assise sur une branche d'arbre dans le Potiron, lors d'une fiesta de tous les diables. Il ne savait pas trop ce que ça signifiait, mais une chose était sûre. Il avait réussi à empêcher cet escroc libidineux de Magouille de poser les pattes sur son amie durant pas mal de temps, et le voir forniquer avec elle maintenant lui donner l'impression d'un échec retentissant.

Il sentait qu'il l'avait abandonnée pour de bon, et ses excès de rage de l'autre jour n'avaient rien arrangé. Maintenant il y avait un grand vide dans sa poitrine, et il ne voyait qu'une seule façon de le combler. Il entra dans le stade comble, métamorphosé en luxueuse salle de bal aux petits angelots de porcelaine flottant dans les airs par magie aux côtés de rennes tirant de petits traineaux remplis de cadeaux, et avisa le bar du coin de l'œil. S'y rendant à grands pas, il s'accouda maladroitement au comptoir et s'adressa serveur :

-Un triple whisky pur feu. Sans glace.

S'enfilant le verre d'alcool derrière la cravate, il le reposa bruyamment et d'un signe recommanda la même chose. Puis il fouilla la foule du regard, en espérant tomber sur sa bizut, en se demandant si c'était une bonne idée qu'elle le voit dans cet état.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Jeu 3 Avr 2014 - 23:59

- Pourquoi elle me regarde comme ça la pimbêche ?
- La... Pim...Pimbêche ? s'étonna Kimberlie.

On avait déjà insulté Kim de tous les noms inimaginables ; idiote, moche, goule, joufflue... mais alors là ! C'était une première ?!
« Pimbêche ». C'était elle qui insultait les autres filles de pimbêche d'habitude ! Le monde que Kimberlie avait toujours connu s'était éteint ! On pouvait dire bonjour au monde parallèle ! Ce ne fut que lorsqu'elle zieuta ses fringues qu'elle se rappela qu'en réalité, ce n'était pas le monde qui ne tournait pas rond, mais elle. Elle, elle et encore elle.

- Je ne te permet pas de...
- Laisse, Kyle. Elle n'a peut-être pas tord.
- Qu'est-ce que... ?
- On se retrouve à l'intérieur, hein ? le coupa-t-elle une nouvelle fois, sans vraiment le vouloir.
- Je ne te laisse pas seule.
- Eh ! Je suis là vous savez ! Nigths ! Tu es MON cavalier ce soir ! C'était le deal ! Tu m'accompagne à l'intérieur, on fait la première danse puis je te laisse tranquille dès que je me suis trouver un meilleur parti là-bas !

Elle tirait encore sur le bras de son ami et sa voix insupportable tintait dans les oreilles de Kimberlie. Ses yeux devinrent braises et son poing d'acier.

- Un... meilleur... parti... ? prononça-t-elle entre ses dents d'une rage qui cherchait à se cacher, sans beaucoup de succès. Tu viens d'insulter mon ami de mec de seconde zone ou je rêve, Brocoli ?!
- Brocoli ?
- Kim, je ne sais pas si...

Kyle semblait être plus sage qu'elle à ce moment précis. Il l'obligea à baisser son poing. En temps normal, elle ne l'aurait pas écouter. Pourquoi se retiendrait-elle après tout ? Mais ce soir, elle n'était pas réellement elle-même. Puis... ce soin des ongles qu'elle avait dû subir pendant l'après-midi ne rendait pas ses poings propices à la violence. Il fallait l'avouer.
Son ami approcha ses lèvres de son oreille et dit quelque chose qui calma direct-chef la métisse, lui rendant même son sourire :

- Tu sais, ça m'arrange aussi un peu de ne pas être seul à ce Bal pourri. Si ça peut te soulager, ce n'est pas moi le bouche-trou ici.

Kimberlie laissa même échapper un petit rire que la Miss Brocoli n'avait pas l'air de bien comprendre.

- Bien. répondit-elle, satisfaite. Je vous souhaite donc une bonne soirée. J'ai mon cavalier qui s'est perdu.

Puis elle s'éloigna après avoir mimer des lèvres un « A toute à l'heure. » à Kyle. Elle pria tout de même ne pas se casser la gueule avec ses talons pour sa sortie ; ça casserait réellement tout !


*

Malgré tout, Kimberlie dû se débattre pour pouvoir entrer entre les couples. Faire son entrée seule ne la gênait pas particulièrement. C'était plutôt que les autres la regarde qui la perturbait au plus au point.
Elle n'aurait pas venir. Elle en était toujours aussi persuadée. En tous cas, pas comme ça. Grimaçante, elle pénétra enfin dans le stade redécoré en salle de Bal. La musique était si forte qu'elle n'entendait pas ses talons claquer sur le parquet.
Elle pensait à Kyle, se demandant si en fin de compte, ils finiraient pas par finir la soirée ensemble. Sans Brocoli qui se serait trouver un autre mec, et sans Titus qui aurait sûrement mieux à faire que de tenir compagnie à la fille sans saveur qu'elle était devenu pour une soirée.
Elle était devenue comme cette idiot de Cendrillon dans les contes pour jeunes moldus ; Princesse jusque minuit. Sauf que pour Kimberlie, c'était plutôt ; Monstre féminin jusque j'sais pas quelle heure de la nuit !
Les étudiants n'étaient pas encore tous chauds pour danser ( comme pour n'importe quel début de soirée habillé pour jeunes sorciers ), Kimberlie n'eut donc aucun mal à traverser la salle de Bal par son centre.
Puis elle s'arrêta net.

Qu'avait-elle pu attendre de qui que ce soit la connaissant bien en la voyant dans cet état ? Rien. Kimberlie n'avait pas osé y penser, jusqu'à cet instant précis. Depuis tôt ce matin, elle avait surtout penser à ce qui avait fait péter un plomb à son esprit de jeune femme en pleine crise identitaire. Elle avait aussi penser à ses amis, mais pas réellement en leur réaction. Après tout, Kyle ne l'avait pas beaucoup aidé en réagissant si bien, comme si rien n'était, avec humour comme à son habitude.
Lorsqu'elle vit son parrain, adossé au comptoir du bar de "bienfaisance", butter sur elle du regard. Il ne tiltait plus que le serveur lui servait un nouveau verre. Il avait une tête à faire peur et ce n'était pas qu'un peu, mais ce n'était pas à ça que pouvait penser Kim à ce moment là. Pour elle, elle était beaucoup plus choquante que ce pauvre Titus qui avait l'air de n'avoir pas dormi depuis un mois entier.
Pas habituée à avoir ses cheveux devant les yeux, elle passa une mèche derrière son oreille qui semblait rougir à vu d’œil. Non ! Ce n'était pas le moment de se défiler ! Il était ici parce qu'elle lui avait promis de lui changer les idées, alors elle le ferait. Ce fut donc maladroitement qu'elle lui fit un geste de la main avant de s'approcher. Elle avait un sourire bienveillant, plutôt inhabituel, surtout avec son parrain de fraternité. D'habitude, c'était plutôt elle qui comptait ( beaucoup trop ) sur lui dans quelques situation. Peut-être était-ce le soir où elle rendrait l'appareil.

Le costume. C'était aussi quelque chose d'inhabituelle chez Titus Reynolds, enfin en tous cas pour Kimberlie. S'il n'avait pas cet air si débraillé, ce teint jaune, ces immenses cernes ; il aurait sûrement été séduisant pour beaucoup. Étonnement, ça ne gêna pas la métisse pour le penser, dans un des petits recoins de sa tête où elle essayait toujours de cacher les pensées qu'elle aimait le moins. Dans ce cas précis, ça ne ferait que valider les propos de son ancien double onirique et il n'y avait rien de glorieux là dedans.

- Tu as vraiment une sale tronche, Parrain. Tu le sais au moins ? dit-elle franchement sans pour autant faire disparaître ce sourire qu'elle étirait depuis toute à l'heure.





« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 937

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Ven 4 Avr 2014 - 13:28


-Je te déteste !

-Non, moi d'abord, moi d'abord !

-Peut-être, mais moi plus !

-C'est pas juste ! C'est pas juste !

Les étudiants endimanchés qui se rendaient au bal ralentissaient tous pour observer d'un mauvais œil les deux Griselda qui s'empoignaient et s'invectivaient comme des chiffonnières, devant l'entrée, du stade, sous la fine neige qui tombait doucement du ciel.

-Tu savais que je voulais mettre cette tenue ! Cracha Zelda, pointant un doigt accusateur sur son alter ego. Même que t'as fait exprès de la mettre pendant que j'étais sous la douche !

-Et alors ? T'as bien trouvé un truc de rechange ! s'esclaffa Gri. Même si je dois avouer que c'est ridicule ridicule RIDICULE ! COMME TOI ! TU ES RIDICULE MA FILLE !

-Ben oui ! C'est mon costume d'Halloween d'il y a trois ans... maugréa la première. J'avais rien d'autre à mettre...  Mais ça ne change rien : je me suis préparée une tenue avec mon polo fétiche, je l'ai posée sur le lit, ET TU ME L'AS PIQUÉE !

-Mais je vais au bal avec Om Om Om ! Geignit Gri. Il fallait bien que je sois magnifique dans MON polo fétiche si je veux qu'il devienne mon petit-ami pour la vie avec lequel on élèvera plein de bébés mi-lethifold mi-humains !

Son clone plissa les yeux :

-Je croyais que tu n'aimais que ton Grand Poilu !

-Oui, mais j'ai vu un vieux clodo dégueu qui lui ressemblait tout à l'heure, et depuis j'en veux plus. Par contre, j'aime toujours le Maître des Ténèbres, Lethifold, et évidemment, le Dr Froud.

-AH NON PAS LE DR FROUD LUI IL EST A MOI ! POURQUOI IL FAUT TOUJOURS QUE TU ME PIQUES MES AFFAIRES !

Zelda se jeta avec colère sur son double, mais cette dernière se décala d'un pas vers la gauche, et l'assaillante s'étala tout du long dans la neige.

-Ahaha t'es trop nulle ! Se moqua Gri. Tu vois, c'est pour ça que c'est MOI qui garde la bonne tenue ET le Dr Froud !

Alors qu'elle gloussait de rire toute seule, un grand gars s'avança vers elle, et ouvrit de grands yeux horrifiés.

-Oh putain, O'Neil ?! S'exclama Marcus, car c'était bien lui. Mais c'est quoi ça ?

Gri tourna la tête et esquissa un sourire perturbant :

-Salut, M'sieur Castor ! Je suis jolie, non ?

Elle tourna plusieurs fois sur elle-même, pour faire apprécier sa tenue au nouvel arrivant. Elle était vêtue d'un polo à rayure gris et beige, sur un pantalon marron ringard trop grand pour elle.

Gri de Nawel:
 

Marcus grimaça de toutes ses grandes dents :

-T'es au courant que tu vas à un bal, pas faire du bricolage ?!

-J'ai passé des heures à me faire belle ! clama la folle sans l'écouter.

-Parce que là tu t'es faite belle ?! S'étrangla de plus belle le PAF. Je sais que d'habitude t'es pas un canon, mais là, c'est encore pire que tout !

L'Irlandaise se plaqua les mains sur les joues, comme une midinette.

-Houhouhou ! Oh, arrête, tu vas me faire rougir !

-Et pourquoi tu portes une fausse moustache, nom de Dieu ?!

-Ben, c'est mon cadeau pour Magouille, pardi !

Marcus se prit la tête entre les mains :

-Je vais aller au bal avec le pire laideron de l'université... gémit-il.

-Ahah, non, te fais aucune illusion, M'sieur Castor : si je me suis faite aussi magnifique, c'est pas pour toi ! C'est pour Om Om Om Om Om Om !

-Hein ? Grimaça Marcus, sans comprendre.

-Eh oui mon p'tit père, tu n'auras pas le droit de danser avec cette beauté irlandaise ! Toi, tu devras te contenter de l'autre mocheté !

Elle désigna Zelda, qui venait de se relever et époussetait la neige sur sa jolie robe en tulle rose. Flint, qui ne s'y attendait pas, resta coi quelques secondes, la bouche entrouverte.

Zelda de Nawel:
 

-Je suis désolée, je suis laide ! Gémit la garçonne en robe. Je sais que t'aurais préféré y aller avec Gri !

Le PAF secoua vivement sa grosse tête.

-J'te jure, O'Neil, c'est mieux que d'habitude... Et surtout, c'est mieux que l'autre engin, là !

-C'est pas la peine de mentir, je suis un échec ! Allons boire des Guinness de Nawel pour me remonter le moral !

Les lèvres tremblantes, elle prit la main de Marcus et l'entraîna à l'intérieur, tandis que Gri attendait toujours son cavalier au dehors.



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3431

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Ven 4 Avr 2014 - 19:01


-T'es sûre que tu veux entrer ?

-Non. Et toi ?

-Nan. Rappelle-moi pourquoi les chapeaux déjà ?

-Pour détourner l'attention.

-J'suis pas sûre que ça marche.

-Moi non plus.

Lucrécya et Malicia passèrent devant un groupe d'étudiants qui attendaient devant l'entrée du stade. La troupe les pointa du doigt et se mit à se gondoler. Et y'avait de quoi.

La robe de Lulu était saumon. Enfin, plutôt saumon avarié. Et elle devait avoir été cousue pour une femme d'au moins 150 kilos. Du coup elle baillait, et surtout à la poitrine. Impossible de ne pas se prendre les pieds dedans. Quant au tissu, c'était un vieux velours côtelé avec des broderies en forme de papillon et de cœurs.

Ca aurait pu passer... si Mali n'avait pas eu exactement la même robe en jaune urine. Et en taille 8 ans coupé à la serpette. Et en plus, Tissard et Brodette n'avait même pas pu leur louer des chaussures. Du coup Lulu avait  gardé ses baskets de bowling rouges et Mali ses sneakers bleu turquoise.

Et comme elles avaient pas eu le temps, elles n'avaient pas pu ses maquiller. Ni se peigner. Les cheveux de Lulu crépitaient d'électricité statistique que cette dernière relâchait sous l'effet de la colère. Et Mali n'avait pas de brushing. Et ses cheveux rebiquaient dans tous les sens et pendouillaient lamentablement sur ses épaules. Mali s'était jamais sentie particulièrement jolie. Mais là... elle se demandait s'il ne valait mieux pas rentrer se terrer chez elle.

-On s'en va ? proposa-t-elle d'une voix peu assurée.

Son amie hésita.

-Allez ouais, d'accord.

Mais alors qu'elles tournaient les talons, deux mains les agrippèrent :

-Vous êtes là pour la photo ? leur demanda un rouquin au visage rougeaud et au costume rouge vif avec un grand sourire.

-La photo ?! bredouilla la zeta.

-Quelle photo ?! s'exclama avec horreur l'alpha.

Avant même qu'elles ne puissent avoir de réponse un grand flash les aveugla et une colossale image ratée d'elles mêmes s'afficha sur les murs du stade.

-Bienvenue au Bal de Noël ! lança le photographe, visiblement ravi de son œuvre.

-J'vais t'en donner moi du "Bienven... grinça Lucrécya en levant le poing.

-Viens Lustucru, c'est pas grave... l'empêcha Malicia avec un petit rire gêné.

-Mais je veux le tuer !!! grogna la batteuse.

-Crois-moi : ça te mènera à rien d'être vindicative. lui dit avec sagesse la métisse.

Elle enfonça son chapeau de croque-mort mité sur sa tête et entra dans la salle de bal. Lulu quant à elle, souffla sur son bob verdâtre avec mauvaise humeur.

Deux rires les accueillirent :

-Regarde, A, la dentelle revient à la mode !  ricana Pansy Parkinson.

-Ah la la, P, t'es tellement drôle... fit sa copine, les yeux écarquillés de bêtise.

Malicia et Lucrécya se retournèrent.

-Alors, on n'a pas trouvé de robe ? lâcha Pansy. C'est bizarre, il y en avait pourtant plein chez Tissard et Brodette...

Elle tourna sur elle-même :

-Vous aimez ? C'est "Emerveillement Emeraude".

-Et moi, c'est "Ravissement Rubis". renchérit Amalia. Mais ça n'est pas vraiment du rubis, c'est du carmin. Je voulais du rubis mais...

-Tais-toi, A, souffla son amie avant de lâcher un sourire hypocrite à Mali et Lulu. Bonne soirée, les loseuses !

Les deux membres du club de la Mode disparurent dans la foule. L'œil de Malicia tiqua et elle serra ses petits poings :

-C'est la guerre. grommela-t-elle.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Ven 4 Avr 2014 - 19:54

Myosotis avait attrapé le bras de Magnus Magouille lorsqu'il lui avait tendu dans son bureau, et elle ne l'avait pas lâché depuis. Et elle ne comptait pas le faire de sitôt, s'agrippant au moustachu comme une tique sur la croupe d'un niffleur. Ce n'était pas par amour ou déférence envers le doyen, mais plutôt par peur panique. Parce que la jeune femme aux cheveux verts ne se sentait pas du tout, mais pas du tout à sa place dans cette salle de bal. Et la plus grande colère qu'elle ressentait à présent, c'était contre elle-même, pour s'être fourrée dans un pétrin pareil.

Pourtant, le stade était magnifique. Déjà, il ne ressemblait pas du tout à un stade : de grands et longs rideaux rouges et verts flottants cachaient les gradins, la pelouse avait fait place à un joli parquet parfait pour danser, le faux plafond magique scintillait de mille feux, et plein de bidules représentant Noël flottaient dans les airs.

Et ça, c'était sans parler de la fontaine de vin chaud à l'orange, sculptée dans de la glace ensorcelée pour ne jamais fondre. Ou de la longue table de buffet, qui proposait des mets alléchants de saison, comme des petits bonhommes en pain d’épices, des puddings tremblotants ou des amuses-bouche au saumon fumé ou à la crevette.

Bref, tout avait l'air parfait pour cette soirée.

Sauf que Myo se sentait mal... mais mal ! Il fallait dire que nombreux étaient les étudiants qui lui jetaient des regards méprisants, visiblement stupéfaits qu'elle ose se montrer aux côtés du doyen. Et d'ailleurs, ça soulevait une bonne question : mais qu'est-ce qui lui était passé par la tête, bordel de chiottes ?! Qu'est-ce qu'elle foutait là ? Qu'est-ce qu'elle voulait prouver ? Pourquoi s'était-elle glissée dans cette robe, avec ce décolleté si avilissant, au bras d'un mec qui avait plus du double de son âge ?!

- Bigre ! Qu'est-ce que c'est que... CA ?! siffla Magouille, d'un ton soudain glacial.

Myo sortit de ses pensées, et se tourna vers son cavalier. Ce dernier toisait avec méchanceté un pauvre petit Pi Omicron Pi tout chétif, qui transpirait de stress devant lui.

- Heu... Ch'est une bande-déchinée du Moldu Fou, un collector ? fit ce dernier en se faisant plus petit qu'il n'était. Une édichion collector de 1956, ultra rare, avec la faute d'imprechion orichinelle due à un chortilège de réplicachion imparfait ? Cha vaut très cher à la Comi-nerdi-con ? Che penchais que cha vous ferai plaichir... ?

Magouille lança un regard dégoulinant de mépris à l'étudiant. Puis il déchira en deux, sans ménagement, la BD qu'il tenait dans ses mains, sous les yeux soudain embués de larmes du POP.

- Trouvez-moi un cadeau digne de ce nom ou je vous fiche dehors à grand renfort de coup de pieds dans le fondement ! grinça le docteur, menaçant.

- Mais che n'ait pas amené d'autre cadeau ! Che n'ai que quelques gallions chur moi, et...

- Ça ira.

Le doyen agrippa la bourse bien remplie que lui tendait le malheureux, et fit glisser les pièces dans ses mains avec un sourire carnassier aux lèvres.

-Ça te fait plaisir de racketter les étudiants ? pesta Myo, en regardant le POP s'éloigner en courant.

- Oui, assez, répliqua Magnus, satisfait. A ce propos, en parlant de racket : où diable est donc le présent de Noël que tu me dois ?

Myo considéra son cavalier, surprise :

- Parce que moi aussi je devais t'en faire un ?

- Bien évidemment ! Personne n'est exempté : c'est cela même la magie de Noël !

Il contempla le décolleté de la jeune femme, et se lissa la moustache d'un air entendu :

- A moins bien sûr que tu préfères me donner ton cadeau en nature, lors de la chaude et longue nuit que nous allons passer ensemble après le bal...

Myosotis soupira longuement.

- Magnus, je ne compte pas passer la nuit avec toi.

- Ah.

- Je ne compte plus jamais passer de nuit avec toi.

- Ah.

- C'est bien fini tout ça.

- Ah.

- C'était une erreur, je m'en rend compte à présent. Je voulais simplement ne pas venir au bal toute seule, et tu es le seul à... à m'adresser encore la parole après ce qui s'est passé dimanche.

- Ah.

- Et je...

La fille-chlorophylle s'interrompit, et fronça les sourcils :

- Magnus... Tu m'écoutes ?!

- Oh pardon, tu parlais ?  fit distraitement l'escroc, en baissant la tête.

- Oui ! Évidemment ! persifla Myo, un poil vexée.

- Je n'ai rien écouté : j'étais bien trop occupé à contempler l'admirable robe qu'à choisi notre miss Krapull, pour cette charmante soirée de saison ! Bigre, j'ai beau savoir qu'elle n'est pas humaine, cela n'empêche pas mon œil d'être on ne peut plus ravi par la courbe parfaite de sa mini-jupe sur son postérieur rebondi !

Myosotis se renfrogna, et croisa les bras. Elle avait soudain très envie d'un verre. Elle chercha le bar des yeux, lorsqu'elle entendit quelqu'un lui dire :

- Une petite photo de couple, pour la postérité ?

- Hein ?

Avant que Myo n'ait eu le temps de réagir, un flash aveuglant crépita, et sa rétine fut brûlée. La semi-dryade geignit et se plaqua les mains sur ses yeux endoloris.

Une fois qu'elle eut recouvré la vue, elle réalisa qu'une énorme image d'elle-même venait d'être placardée sur l'un des murs de la salle : elle avait les yeux bien trop écarquillés, rougis, les sourcils arqués (dont l'un plus haut que l'autre), et les lèvres tordues de surprise. A ses côtés, un Magnus Magouille tout sourire envoyait des clins d'oeil à l'objectif, irradiant de charisme.

- Bordel de chiottes ! pesta-t-elle.

Mais, en regardant de plus près, toutes les photos projetées sur le mur étaient ratées. Tous les étudiants, pourtant sur leur 31, avaient les yeux rouges ou fermés, la bouche trop ouverte, et le teint rendue trop pâle par le flash inattendu d'un appareil photo. Et la pire était sans nulle doute celle de Malicia McGuire et de sa cavalière, qui avaient l'air de dondons en dentelles fixant les phares d'un camion moldu qui fonçait vers elles. Myo ne put s'empêcher d'esquisser un sourire mesquin.

Puis, se désintéressant du mur aux photos de la honte, la semi-dryade fit volte face et plissa les yeux, tentant de repérer des gens qu'elle connaissait dans la foule de plus en plus dense. Et par ''gens'', elle voulait bien sûr dire ''Titus et Kim''. Et par ''repérer'', elle entendait bien évidemment ''surveiller de près''.

Mais elle n'eut pas le temps de les trouver : Magnus Magouille venait de lui prendre la main, et la traînait au milieu de la salle.


- Qu'est-ce que... bégaya la jeune femme aux cheveux verts.

- Nous allons danser ! décréta Magouille avec entrain.

Myo se sentit encore plus mal à l'aise :

- Mais personne ne danse encore !

- Quoi de plus normal ? Il est de tradition que ce soit le Doyen et sa cavalière qui ouvrent la première danse !

Myo ouvrit des yeux ronds et paniqués, mais Magouille ne s'en rendit pas compte :

- Réjouis-toi, ma pouliche juteuse ! clama-t-il en lui faisant un clin d’œil. Tout le monde va pouvoir admirer tes deux généreuses mamelles, et envier ton cavalier à la beauté peu conventionnelle !

- T... tout le monde ?...

Le visage déjà blême de Myo se décomposa.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc
avatar
Le Narrateur

Messages : 503

MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Sam 5 Avr 2014 - 14:16

Tous les étudiants étaient arrivés au bal, et beaucoup d'entre eux lorgnaient avec dépit les portraits ratés qui ornaient les murs.

Le photographe qui avait été engagé devait vraiment n'avoir aucun talent. Cela dit, cela ne semblait pas le déranger, puisqu'il lançait des petits coucous amusés à tout le monde, et continuait à aveugler sans prévenir d'innocentes victimes.

Le bal avait eu un grand succès cette année, comme en témoignait la foule qui se pressait autour des petits fours. Mais tous ne semblaient pas à la fête : le visage fermé, un filet de sueur perlant sur le front, Angus MacMalden fendait l'assistance d'un pas lent. Il stoppa devant Archiwald de Winchester, qui buvait un verre en levant le petit doigt, et lui tapota l'épaule.
Ce dernier se retourna :

-Malpeste ! Ne peut-on donc profiter de la soirée sans être importuné ? Que veux-tu donc, MacMalden ?

A sa grande surprise, le colosse se pencha vers lui avec un rictus de dégoût, et l'embrassa goûlument.
Archiwald le repoussa en criant comme une fillette :

-Le baiser de la mort ! Vous l'avez tous vu ! Le baiser de la mort ! Il veut me tuer !

MacMalden lui tendit un magnifique et volumineux paquet cadeau.

-Ce cadeau t'est destiné, articula-t-il d'une voix de robot.

Archiwald ne put s'empêcher de le saisir :

-Je vois que tu essayes de te rattraper, mais cela n'efface pas ce qu'il vient de se passer !

Mais il parlait en vain : le chef des PAFs s'était déjà enfui en courant.
Le président des Alpha se tourna vers sa cour :

-Avez-vous vu l'outrecuidance de ce cuistre ? Il est vraiment...

Il ne finit pas sa phrase : ses pupilles venaient de se dilater étrangement.

-J'ai besoin d'un vêtement, décréta-t-il.

Alors que plusieurs étudiants AAA s'empressaient de lui tendre leur veste, Archiwald saisit à pleine mains la robe de sa cavalière et la força à l'enlever sans ménagement, sous les cris hystériques de la malheureuse. Puis, comme si de rien était, il enfila la crinoline par dessus son propre costume.

-Je dois y aller, décréta-t-il.

Il se dirigea à grandes enjambées vers Malicia et Lucrécya. Suant et rouge de honte, il tendit le gros paquet cadeau rutilant à la batteuse :

-Ce cadeau t'est destiné...

Lulu le prit dans ses mains, tandis que le chef des AAA s'éloignait en s'écriant :

-Je suis désolé !....

Non loin, un petit rire narquois s'éleva :

-Ah ah ah ! Vous n'avez pas voulu écouter Mr X, eh bien, vous vous en mordrez les... euh... les... Non, j'ai trouvé mieux : vous serez la farce du dindon !...Ah moins que l'on dise le dindon des farces ? Ou alors... oh et puis zut : PERSONNE NE POURRA M’ARRÊTER !




carton jaune Règles du Jeu carton jaune


Continuez votre soirée comme si de rien était ! Amusez-vous, dansez, parlez à vos amis, tout est normal !... à ceci près que vous risquez de recevoir de temps en temps le Cadeau du Chaos !!! !

Si vous avez le Cadeau du Chaos !!! entre les mains, tirez un Dé du Chaos (qui se trouve au même endroit que les dés habituels), et laissez-le décider de votre sort. Attention : il s'agit de sorcellerie, vous ne pouvez pas vous dérober au gage qu'il décidera pour vous.

A la fin de votre message, désignez la personne à qui vous donnerez le Cadeau du Chaos !!!.
Ce doit forcément être un joueur.

Lorsque vous êtes désignés pour avoir le Cadeau du Chaos !!!, vous ne pouvez pas refuser.

Et ce n'est pas parce que quelqu'un vient d'être désigné pour avoir le Cadeau du Chaos !!! que vous devez attendre que cette personne poste : non, continuez vos rps et votre soirée comme bon vous semble !

Bref... Que Dieu vous vienne en aide !

PS : Pour les petits malins qui voudraient s'enfuir : vous ne pouvez plus sortir du Stade, un maléfice vous en empêche.

PS² : Le narrateur se substituera à tout joueur ayant le Cadeau du Chaos !!! depuis 5 jours et ne répondant pas, bloquant ainsi le jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3517

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Sam 5 Avr 2014 - 16:33

Lucrécya était en rogne. Oui, bon : elle était en rogne tous les jours, mais là, elle était plus en rogne que d'habitude. Elle aurait du être émeraudement belle dans sa robe Émerveillement Émeraude, et elle aurait du faire saliver tous les mecs de la soirée avec.

Pour le coup, sa robe informe saumon-pas-frais attirait les regards... mais, à voir les étudiants s'esclaffer à son passage, ce n'était pas l'envie escomptée qu'elle suscitait. Elle se renfrogna et enfonça encore davantage son petit chapeau verdâtre sur son crâne.

Un petit elfe de maison rabougri s'avança au milieu de la pièce, se racla la gorge, et annonça d'une voix aiguë et chevrotante :

-L’Éminent Docteur Magnus Magouille et sa fringante cavalière ouvrent le Bal !

Le moustachu s'élança sur la piste de danse en tirant une Myo vraiment pas à l'aise, et l'entraîna dans une valse qui aurait pu être parfaite si elle n'avait pas juré à ce point avec la musique qui passait à ce moment là.


Tous les regardèrent bizarrement, puis, petit à petit, quelques couples se mirent à danser autour d'eux.

Lucrécya et Malicia, quant à elles, s'était subrepticement rapprochées du buffet, et piochaient allègrement dans les amuse-gueules pour se consoler de leurs malheurs.

-Non mais t'as vu ça Mali ? Lança la batteuse, en avalant tout rond une Bouchée à la Reine. Ça y est ! Le machin vert a abandonné son amour propre et s'affiche publiquement avec Magouille ! C'est pathétique !

Elle ricana quelques secondes, les poings sur les hanches.

-Elle est ridicule... mais pas tant que nous, maugréa Malicia avec mauvaise humeur. T'as vu comme elle est jolie, cette traîtresse ? Sa robe est magnifique. Et son diadème aussi. Et sa coiffure aussi. Et ses chaussures...

-Rha c'est bon j'ai compris ! la coupa Lulu, en esquissant une moue boudeuse.

Elle mordit férocement dans un bonhomme de pains d'épices, et soupira.

-La seule chose qui me console là-dedans, c'est qu'on est p't'être moches, mais on est pas les plus moches de la fête !

-T'es sûre de ce que tu avances ? fit la Zeta, en sirotant son jus de citrouille de Noël.

-Ouaip ! C'est obligé : on ne peut pas être plus moches que O'Neil ! C'est physiquement impossible !

Malicia considéra la chose une seconde :

-Mmh... c'est vrai ! Et c'est pas très gentil, mais j'avoue que ça me console un peu...

Lucrécya hocha la tête :

-Et Marcus a été obligé d'y aller avec elle ! La loooooooose !

C'est le moment que choisit Zelda pour passer devant elles, en tenant la main de Marcus.
Elle n'avait jamais été aussi mignonne qu'aujourd'hui : elle était moulée dans une robe rose en tulle, assez courte, qui lui allait incroyablement bien. Et, fait rarissime : elle s'était même maquillée, avec succès.

Elle aperçut les deux amies, et leur lança un sourire étincelant :

-Oh oh oh, Salut Rincevent Rincevent Rincevent ! Salut salut salut Malichouquette ! Ca gaze ? Wouah, elles sont super originales vos robes ! Et en plus elles sont assorties ! On aurait du faire ça avec Gri !

Malicia écarquilla les yeux, tandis qu'un tic nerveux commença à titiller la paupière de Lucrécya.

-O'Neil ?! Mais...

-Mais mais... renchérit la métisse.

-Mais mais mais...

-Mais mais mais mais ?

Marcus fronça les sourcils :

-Euh... les filles, je croyais que vous aviez réservé vos robes dans une boutique hyper prestigieuse ou chais pas quoi !

Lucrécya, vexée, se reprit aussitôt :

-Oui, et alors ?

-Et c'est ça que vous avez réservé ?

-OUI, ET ALORS ?! mentit la batteuse.

-Euh... non, rien... Je crois que je comprends pas votre sens de l'humour... lâcha le PAF en se grattant la tête.

Zelda lui tira le bras :

-Viens viens viens Marcussounet, on va danser !

Les deux s'éloignèrent en rigolant, sous le regard haineux de la brunette.

Les lèvres de Malicia tremblèrent :

-On est les pires laiderons du bal ! Chouina-t-elle. Dire que l'an dernier à Poudlard, j'avais une superbe robe rouge et...

Elle stoppa d'un coup.

-Attends voir... Je l'ai encore dans mon placard, ma robe rouge de bal !

-Et alors ? grogna Lulu.

-Et alors, pourquoi on a mis ses horreurs sur le dos ? T'as pas de robes mieux chez toi ?

La petite brune réalisa quelque chose :

-Hey, mais t'as raison ! J'ai des centaines de robes que les Alpha Alpha Alpha m'ont refilé, pour que je fasse pas tâche pendant les réunions de fraternité ! Elles sont un poil trop aristo pour moi, mais c'est dix-mille fois mieux que Putréfaction Saumonée taille XXXL !

Mali avait retrouvé son sourire :

-Ok ! Voilà ce que je te propose. On rentre chez nous, on se change vite fait, et on se retrouve devant le stade dans vingt minutes ! Ça te dit ?

Les deux jeunes femmes hochèrent la tête, et se précipitèrent sur la porte d'entrée... qui ne s'ouvrit pas.

-Mais qu'est-ce que... bégaya Lulu.

La Zeta pointa sa baguette sur la poignée, et récita :

-Alohomora !

Mais il ne se passa rien. La batteuse tapa un pied rageur sur le plancher :

-C'est quoi cette histoire ? On est enfermées dans le stade ?!

-Encore ?! gémit la métisse, en se remémorant de mauvais souvenirs. Mais qui aurait pu faire ça ?

Quelqu'un tapota sur l'épaule de Lulu, qui se retourna : en face d'elle, Archiwald de Winchester, l'air stressé comme jamais, tenait un énorme paquet cadeau à l'emballage scintillant. Il le lui tendit en tremblant, en récitant :

-Ce cadeau t'est destiné...

Puis il se carapata en vitesse, en criant à quel point il était désolé.
Lucrécya fronça les sourcils :

-Désolé ? Pourquoi désolé ?

Malicia se pencha vers la boîte enrubannée :

-C'est quoi ? demanda-t-elle, piquée par la curiosité.

Les pupilles de Lulu se dilatèrent.






Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3517

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Sam 5 Avr 2014 - 16:48

-Gniiiiiiii....

Lucrécya se concentrait à mort pour tenter de resister à sa propre volonté, mais c'était totalement inutile. C'était comme si elle était sous Impero, mais à la différence qu'elle était totalement consciente de ce qu'elle allait faire, mais sans pouvoir faire quoique ce soit pour l'empêcher.

Ce qui lui donnait une démarche saccadée ridicule, tandis qu'elle avançait au milieu des danseurs et autres groupes qui papotaient ici et là.

Sur ses talons, Malicia la fixait avec inquiétude :

-Lustucru ?! Mais qu'est-ce que tu fais ?!

-Gniiiiiiiiii...

Lulu se sentait devenir rouge, mais il n'y avait rien à faire. Elle avança vers le bar du Bal, et se planta pile poil entre une McCormick particulièrement féminine, et le déchet yankee qui lui servait de cavalier.

La batteuse métisse fronça les sourcils :

-Qu'est-ce que tu me veux, Rincevent ? Tu me cherches ou qu...

Kim n'eut pas le temps de finir sa phrase : se hissant sur la pointe des pieds, Lucrécya s'était jetée à son cou, et l'embrassait à pleine bouche.

La réaction de la Gamma ne se fit pas attendre : elle poussa sa rivale avec force, et s'essuya la bouche avec son avant-bras, écoeurée :

-BWAAAH ! MAIS CA VA PAS ? AVEC LA LANGUE EN PLUS?!

-Ce cadeau t'est destiné... répondit Lucrécya, grimaçante.

Kimberlie n'en croyait pas ses yeux :

-Tu cherches à me draguer en plus ?!

Lulu lui fourra l'énorme paquet cadeau dans les mains, et ses pupilles redevinrent normales.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Sam 5 Avr 2014 - 17:02

Kimberlie n'arriva pas à définir l'expression de son parrain. C'était un peu comme s'il était dans les vapes, pourtant il restait bien conscient puisqu'il arrivait à mener son verre d'alcool à ses lèvres. Pourtant, rien n'y faisait, aucun mot ne sortait de sa bouche tout en la fixant les yeux écarquillés.
Kimberlie grimaça. C'était pire que ce qu'elle croyait ; il était dans un pire état qu'on ne pouvait l'imaginer.

- Titus ? Est-ce que... ? commença-t-elle quand tout d'un coup, elle vit arriver Lucrécya vers elle dans une marche d'autant plus ridicule que sa robe : Qu'est-ce que tu me veux, Rincevent ? Tu me cherches ou qu...

Soudain, sans avoir le temps de comprendre et de faire quoi que ce soit, la petite sorcière se hissa à elle et fourra sa langue dans sa bouche. Dégoutée, elle la poussa de toutes ses forces et il n'y avait que Rincevent pour tenir le choc face à ça.

-BWAAAH ! MAIS CA VA PAS ? AVEC LA LANGUE EN PLUS?!

-Ce cadeau t'est destiné... répondit Lucrécya, grimaçante.

Kimberlie n'en croyait pas ses yeux :

-Tu cherches à me draguer en plus ?!

A peine finit-elle sa phrase qu'elle se sentit toute drôle. C'était un peu comme lorsqu'elle prenait un cigarette magique by Myo mais puissance dix. Devant elle, le ricain et la Alpha pouvaient voir les pupilles de la Gamma se dilater.





« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Sam 5 Avr 2014 - 17:22

- Mais Lucrécya ! Pourquoi t'as fait ça ?!! s'exclamait Malicia, choquée comme tout.
- Mais j'en sais rien !! Bwahhhhhhh ! répondit-elle en s'essuyant la langue avec une serviette en papier.
- Je ne suis pas sûr d'être bien réveillé là... prononça enfin Titus.

Depuis que Kimberlie faisait des soirées chez les Gamma, elle avait déjà fait pas mal de conneries sous l'emprise de l'alcool, surtout lors de son bizutage. Mais là, c'était bien différent ! Quand t'es bourré, tu en rigoles, mais là, il n'y avait absolument rien de drôle là dedans ! Pleinement consciente, elle était incapable de retenir ses mouvements. C'était comme s'il était diriger par un second cerveau qui n'avait qu'une seule idée en tête et une seule volonté ; une volonté bien plus puissante que pouvait faire preuve le cerveau de la pauvre Kim.

- Tu dois bien avoir une raison rationnelle pour avoir embrasser cette pauvre Kimberlie !
- "Pauvre Kimberlie" ?!!! Je rêve et moi alors ?! C'était tout aussi traumatisant pour moi !!
- C'est toi qui l'a embrasser quand même ! Comme si on n'avait déjà pas la repère avec ces robes...
- Mais ce n'est pas de ma faute euhhh !!
- Tu vas me dire que tu as été obligée de le faire ?!

Comme pour ponctuer, le corps de Kimberlie choisit ce moment précis pour accomplir son désir. Elle remonta sa robe et fit glisser quelque chose le long de ses jambes. Ce fut après avoir lever les pieds simultanément qu'elle se retrouva avec une petite culotte noire à dentelles dans les mains qu'elle lança à travers la salle de Bal disparaissant dans la mer d'étudiant. Comme si rien n'était alors que son cerveau était en ébullition, elle reprit le paquet cadeau dans ses mains et le tendit à Malicia.

- Ce cadeau t'est destiné...
- Qu-que... quoi ? attrapa-t-elle le paquet, quoique légèrement hésitante.
- Eh... ça me dit quelque chose ça...avoua Lucrécya à côté en frottant son menton.

Les pupilles de Kimberlie revinrent alors à la normale. Sa conscience prenant de plus en plus d'ampleur, elle fixait ses mains tremblante, choquée par ce qu'elle venait de faire.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Kyle Nigths

Messages : 55

Sorts Connus : Aucun pour le moment

Inventaire : Essence de Dictame
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Sam 5 Avr 2014 - 22:07

Il partait avec sa partenaire pour faire son entrée,alors il entendit une exclamation,car Angus Macmalden,chef brutal de la faction des PAF avait embrassé Le chef des AAA,dont le nom ne lui revenait pas.Puis Angus lui avait donné un cadeau,cette attitude semblait bizarre pour Kyle qui savait que Angus était plutot partisan de la droite que du bisous.Mais une chose l'étonna plus encore ce fut qu'après avoir eu le cadeau,Le chef des AAA avait arraché la robe de sa compagne pour la mettre,puis lla donner le cadeau à Lucrécya Flint,Femme de Marcus Flint,dont il parlait toujours comme sa fierté.Elle aussi eut un drole de comportement après avoir ce cadeau qui semblait doté d'une volonté propre.Elle alla embrasser Kim avec passion,puis lui donna le cadeau.Qui avait manifestement l'esprit très pervers,car elle retira sa culotte et l'envoya voler au loin.Pauvre Kim,qui après fait cela alla donner le cadeau à la métisse qui était à coté de Lucrécya Flint.Il neut pas le temps d'en voir plus car sa partenaire le trainait pour leur entrée.,puis leur première t dernière danse,enfin l'espérait -t-il.En dansant,car oui il savait danser et meme mieux que sa partenaire,qui fut étonnée.Puis elle partit à la recherche d'autre parti tandis que Kyle décida d'observer ce qui allait arriver avec ce cadeau mystérieux.



Tu as beau parler, je t'écoute pas

Bien que je sois un Pi Alpha Fi, je ne suis pas une brute sans intelligence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1709

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Sam 5 Avr 2014 - 22:53


Titus cligna des yeux une fois. Puis deux. Il tenta une troisième fois mais la berlue l'avait quitté. Il fallait croire que ce qui se déroulait devant ses yeux n'était pas le résultat d'une hallucination collective due à un sortilège dégénéré. Ou peut-être que si ?

Lorsqu'il avait aperçu Myo au bras de Magouille, le verre qu'il tenait s'était brisé aussi sec, et il s'était commandé une bouteille entière de rhum qu'il avait entrepris de siffler, le dos tourné à la foule, écœuré et furibard. Puis tout s'était précipité.

Les évènements des quarante dernières secondes se résumèrent en vitesse dans son esprit obscurci par l'abus d'alcool : Kim l'avait retrouvé devant le bar, habillée d'une robe qui... disons la mettait plutôt bien en valeur sans pour autant améliorer son humeur coutumière, loin s'en fallait. Puis Lucrécya et Malicia étaient arrivées, sorties de nulle part (à moins qu'elles aient été là depuis le début ?), et la batteuse Alpha avait roulé une énorme galoche à sa bizut estomaquée avant de lui fourrer un paquet dans les bras...

Et là il n'était pas trop sûr de ce qui s'était passé. Est-ce que Kim avait vraiment enlevé sa- nooon... Enfin si ?...

Le cowboy ouvrit la bouche un instant, stoppa, puis balbutia :

-Heuu, Kim ?

-QUOI ?!! hurla-t-elle rouge de honte alors qu'elle refilait illico l'étrange paquet à une Malicia en pleine panique.

-Je-c'est... attends une seconde...

Assurant son équilibre en s'accoudant au bar, il farfouilla dans les poches de son smoking taché, et en tira un parchemin froissé. Il l'avait reçu le matin même, lorsqu'il avait découvert en se réveillant dans sa baignoire qu'un hibou grand duc était perché sur son crâne, attendant depuis dieu seul sait quand que le ricain veuille bien s'occuper de lui.

Une note d'avertissement moisie, envoyée par Mr X, un foie jaune quelconque qui se donnait de grands airs de maitre du mal... Il réfléchit intensément, tentant de lier chacun des évènements bizarres de la soirée. Une note mystérieuse. Et maintenant un paquet ensorcelé qui semait peu à peu le chaos... Ce pouvait-il que tout ceci fut lié ?

Naaan... songea le yankee en secouant la tête avant de se resservir une lampée de rhum.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1741

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Dim 6 Avr 2014 - 12:47

Drago était entré dans la salle de bal, les sourcils froncés et le regard fuyant. Il voulut se fondre dans la masse le plus vite possible. Mais c'était sans compter sur un photographe en habits criards qui lui avait barré la route :

-Une photo ?

-Le faut-il vraiment ? répartit l'alpha en regardant autour de lui comme une bête traquée.

-Ordre du Doyen ! ricana l'importun.

Le blondinet soupira et de mauvaise grâce pris la pose :

-Faites-vite.

-Et votre partenaire ? demanda l'homme.

-Je n'ai pas de partenaire.

-Et elle ? demanda le photographe en désignant quelque chose qui venait de se placer à côté de l’apha.

Drago blêmit :

-Certainement pas. Rétorqua-t-il.

****
Flash-Back

Chose peu commune, Drago avait lézardé dans son lit toute la journée. Son premier réveil lui avait paru bien trop mouvementé et il avait préféré, une fois, seul, se recoucher dans le vain espoir de repartir du bon pied.

Cette année lui avait appris à prendre la vie avec plus de philosophie et il se félicitait de voir à quel point toutes les contrariétés semblaient désormais glisser sur lui. Il n’avait pas voulu se venger quand Pansy Parkinson avait manqué de le violer dans son sommeil ce matin. Il n’avait pas bronché quant une énième lettre de relance quant à ses frais d’inscriptions était arrivée. Il avait vite refoulé la froideur de Malicia a son égard. C’était de toute façon, devenu leur mode de communication quasi quotidien. Oui, tout cela n’avait au fond que peu d’importance et l’apha avait appris à ne pas y consacrer son énergie.

C’est donc aux alentours de 17 heures qu’il avait fini par émerger de son lit. Après un bon bain, il avait enfilé son seul et unique costume, celui de son mariage. Cela non plus ne l’affectait plus et il était sorti, mains dans les poches profiter de la nuit hivernale.

Au loin, le stade s’était mis à luminer, signe que les réjouissances de Noël n’allaient pas tarder à commencer. Drago ne s’était pas pressé pour y aller. Loin de là : personne ne l’y attendait. Et ce n’était pas grave : si l’alpha avait une qualité, c’était bien celle de ne pas craindre la solitude.

Malheureusement pour lui, le sort en avait décidé autrement : alors qu’il évoluait à quelques pas de la place centrale, un bruit l’avait interpellé. Cela provenait d’une poubelle.

L’alpha avait aussitôt levé les yeux au ciel : ce n’était pas la première fois dans la semaine que cela arrivait. Aussi étrange que cela puisse sembler, la dernière fois qu’il avait surpris du mouvement dans une benne, il y avait trouvé son pire ennemi, Om Rajesh Kapoor. Posté à quelques encablures du Potiron, ce dernier marmonnait seul, griffonnant de temps à autres fiévreusement dans un livre et astiquait une paire de jumelles de mauvaise qualité.

En apercevant Drago, il s’était confondu en justifications alambiquées et le blondinet avait fini par lui laisser tomber le couvercle de la benne sur la tête d’un geste impatient. Il se fichait comme d’une guigne de ce que pouvait bien tramer Kapoor. Et il espérait l’avoir assommé pour un bon bout de temps.

Mais en entendant le remue-ménage qui venait de cette seconde poubelle, le blondinet en avait eu la certitude : il n’avait définitivement pas frappé assez fort…

Il avait saisit sa baguette et s’était dirigié d’un pas décidé vers la source du bruit :

-Joyeux Noël, espèce de sale…

A sa grande surprise, quelque chose lui avait sauté au cou et tombant en arrière, il avait poussé un cri d’effroi.

***

Drago se mit à taper du pied impatiemment :

-Quand allez-vous vous décider à prendre cette photo ?

-Vous ne voulez pas prendre votre petite-amie dans vos bras avant ?

De ses yeux bleu acier, l’alpha fusilla du regard le photographe :

-Ce n’est pas ma petite amie. Siffla-t-il. Et d’ailleurs ce n’est même pas une fille.

-Je vous aime, hips, Maître ! fit une voix aigrelette et avinée.

Drago jeta un coup d’œil mauvais à l’elfe de maison qui serrait sa jambe avec amour : il était petit, rabougri, laid, et vêtu d’un costume de lutin de Noël. Et il sentait le Lait de Poule bon marché à plein nez.

-Je ne suis pas ton Maître ! persiffla le blondinet.

-Mais vous m’avez sauvé, hips ! C’est un miracle de Noël !

-Je ne t’ai pas sauvé ! Tu m’as sauvagement agressé !

-C’est vrai… reconnut l’elfe.

Il se mit à se cogner contre la jambe de l’apha :

-Méchant Chapon ! Méchant ! Méchant !

-Cesse donc de te donner en spectacle ! hurla l’alpha, ulcéré.

-Oui Maître ! Comme vous êtes bon, hips ! Je vous aime !

-Pas moi ! Et qu’est-ce que ce prénom ridicule ?!

Ni une ni deux, l’elfe alcoolique lui bondit au cou et Drago grimaça. Un flash l’aveugla :

-Merci pour la photo, jeune couple transgenre ! lança le photographe en ricanant.

Il disparut dans la foule et Drago plissa les yeux :

-Je hais Noël.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Dim 6 Avr 2014 - 14:57


Par la grâce de Ganesha, cette moustache me donne vraiment un air plus imposant... Pourquoi n'y ai-je point pensé durant tout ce temps ? Voilà sans le moindre doute la raison pour laquelle Père inspire autant de respect et de crainte autour de lui...
...
A moins que ce ne soit à cause de la lueur démoniaque qui luit au fond de ses yeux lorsqu'ils se braquent sur moi, je ne sais pas.


Les cloches de Noël tintinnabulaient, alors que les anges et les lutins volaient par magie dans le ciel étoilé ensorcelé du Stade Swiffer 3000, métamorphosé et méconnaissable pour l'occasion. Et alors que les étudiants avaient pour la plupart commencé à danser, précédés du Doyen Magouille, Om Rajesh Kapoor se tenait toujours non loin de l'entrée, se mirant à loisir dans son miroir magique éteint pour l'occasion. Il ne s'était pas rasé depuis près de trois semaines à présent, mais seule une moustache broussailleuse avait poussé sous son nez, en même temps que deux grandes cernes violacées sous ses yeux. Il était vêtu ce soir-là d'un élégant vijay hindou de couleur rouge sang et or qui lui descendait jusqu'aux genoux.

Seul un renfoncement à peine perceptible dans le drapé de son habit trahissait la présence d'un élément quelque peu incongru. L'hindou rangea son miroir et, quittant son air satisfait, regarda l'objet en question, une vague d'angoisse tordant son faciès : depuis quelque temps maintenant, il ne se séparait plus de son épais livre de cuir noir. Regardant à droite à et gauche, il l'ouvrit précautionneusement et se saisit de sa plume :

"Nous y sommes ! "

"Je le vois bien."


"Et contre toute attente, il a trouvé l'énergie de sortir de ses appartements afin de se rendre aux festivités de fin d'année ! Je ne l'en aurais jamais cru cap..."

"Cesse donc de te vanter. Tu as passé trois jours dans une poubelle devant chez lui, tout ça pour te rendre compte qu'il avait replongé dans la boisson."

"Je..."

"Et ça n'est que MAINTENANT que tu te décide à agir ? Alors que toute cette misérable université est rassemblée au même endroit ??"

"Et bien..."


La douleur familière commençait à vriller les paumes du PoP qui grimaça, mal à l'aise.

"Sans compter que tu as bien failli être découvert par cet étudiant blond l'autre jour !
Heureusement que ton cas semblait le désintéresser au plus haut point !"


Les larmes aux yeux, Om écrivit à la va-vite :

"Mille excuses, vraiment ! Je... je ne suis point très doué pour ce genre de manœuvre ! Je ferai tout ce que vous voudrez pour me rattraper ! je..."

"Arrête un peu de geindre. Concentre-toi. Tu dois retrouver ta camarade schizophrène et assurer ta couverture pour ce bal. Si tu y vas seul, tu auras l'air suspect."

"J... j'aurais toujours l'air suspect si je me présente à tous au bras de Gri. Ou Zelda, je ne sais plus trop."

"Peu importe ! Referme-moi, la voici qui arrive !"


Om rangea le grimoire précipitamment et se tourna vers la foule : l'une des jumelles O'Neill se dirigeait vers lui à grand pas, un sourire dérangeant lui fendant le visage. Elle portait une...

-...moustache ??? bredouilla l'hindou en considérant sa cavalière, attifée de la plus étrange des manières.

-Oooh, fit la PoP folle à lier en jubilant. Tu y as pensé toi aussi ? Maintenant on est assortis sortis sortis !!!

-Zelda, je ...

-Gri.

-Gri... je ne sais pas quoi dire... tu es... tu es...

-Je sais ! fit l'irlandaise en rougissant. Allez, amène-toi ! On va se saouler comme des barriques !!!

-Mais... fit Om offusqué, je ne bois pas d'alcool !

Gri éclata de rire :

-T'es drôle !!! Comment veux-tu que je te piège avec mon philtre d'amour amélioré si tu bois pas une goutte, hein ?

-De... Qu'est-ce que tu as dit ?!

-Qui a dit quelque chose ? fit-elle en l'observant avec de grands yeux interrogateurs.

-Mais enfin...

-T'es un peu bizarre, toi hein ? Allez, on va swinguer un peu avec d'aller picoler !!

Et sans ménagement, la PoP l'entraina de force dans la foule en riant aux éclats.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3431

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Dim 6 Avr 2014 - 17:09

Malicia en avait vécu des Noëls tous pourris. Pour ses cinq ans, son vieux Papa lui avait offert une machine à abdominaux et Ezzechiel avait mis le feu au sapin. Pour ses dix ans, elle avait eu droit à un rameur, et Ezzechiel avait mis le feu à la dinde. Et pour ses quinze ans, son vieux Papa lui avait offert un bon pour une liposuccion et Ezzy y avait mis le feu. Oui, elle s’y connaissait en fête de Noël ratées.

Mais quand Kim lui fourra dans les mains le joli cadeau scintillant qui venait juste de lui faire jeter sa culotte dans la foule, Mali déglutit. Ce Noël promettait d’être encore plus raté que tous les autres. Et de loin.

-Euh… merci Kim, mais j’en veux pas. Fit-elle d’une petite voix.

Elle essaya de poser le paquet, sur un guéridon décoré de guirlandes… mais stoppa aussitôt. Elle ne savait pas pourquoi, elle n’avait brusquement plus aucune envie de le lâcher. En fait, elle ne pouvait plus le quitter des yeux. Il était tellement beau. Tellement scintillant. Tellement irrésistible… Aucun doute : il lui était destiné.

Alors que ses amies la regardaient avec appréhension, son regard se perdit dans la contemplation du cadeau et ses pupilles se dilatèrent...






Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3431

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Dim 6 Avr 2014 - 17:42

Sans comprendre pourquoi elle faisait ça, Malicia tendit brusquement la main vers le pantalon de Titus, les yeux fixes :

-Caleçon. décréta-t-elle.

-Ca va, Mali ? demanda Lucrécya, intrigué.

-Caleçon. répéta la métisse.

Elle avança vers le cowboy qui tanguait à côté de Kim. Ce dernier ouvrit un oeil plus grand que l'autre :

-Elle veut quoi, la squaw ? demanda ce dernier.

-J'crois qu'elle veut ton caleçon ! s'exclama Kim. Tire-toi, Titus !

Mais les réflexes du Gamma étaient trop lents. La métisse saisit son pantalon de ses deux mains.

-Wow... On se calme ! déglutit Reynolds.

Il se dépétra de l'emprise de la zeta, se prit le buffet derrière lui et tomba à la renverse de l'autre côté de la table. Sa tête émergea, défaite :

-Ca va pas ?

-CALECON ! s'écria Malicia. Elle bondit sur lui et les deux se débattirent sur le sol plein de victuailles, Titus pestant comme un fléreur à qui on essaye de donner un bain.

Finalement, la métisse réussit à tirer du pantalon du cowboy un caleçon jaunâtre à motifs fer à cheval. A peine eut-elle réussi, qu'elle s'en désintéressa. Elle relâcha le sous-vêtement dont l'élastique claqua sur le derrière du pauvre gamma, se releva et reprit le cadeau dans ses mains.


Puis elle passa devant Kim et Lulu comme si ces dernières n'étaient pas la et fendit la foule d'un pas saccadé. Finalement elle stoppa juste en face de d'Om et Gri qui dansaient sur la piste.

-Ma...Ma...Malicia ? bredouilla ce dernier.

Il porta la main à sa poche d'un air paranoïaque :

-Que me veux-tu ? Je croyais que tu me détestais ? bafouilla-t-il.

-Ce cadeau t'es destiné. fit la métisse.

D'autorité, elle remit le paquet dans les mains de l'hindou... et sembla perdue.

-Om ? Gri ? Qu'est-ce que vous faites-là ? fit-elle.

-On danse un peu pour l'instant, mais c'est surtout pour passer le temps avant notre folle folle folle nuit d'amour moustachue de tout à l'heure ! annonça Gri avec de grands yeux hallucinés.

-Nous allons passer une folle nuit d'amour ?! s'étonna l'hindou.

-Il le faut bien ! Nous portons une moustache tous les deux ! badina Gri en haussant les épaules. En plus, Lethi rêve de refaire un plan à trois depuis notre dernière nuit avec Drago !

-Iiiih c'est dégueu, veux pas en savoir plus, je m'en vais ! couina l'ex-gryffondor, très mal à l'aise.

Elle disparut dans la foule, à la recherche de Lucrécya, la mine songeuse. Elle n'arrivait pas à croire à ce qui venait juste de lui arriver à elle et ses amies. Cette histoire de cadeau lui disait décidément rien qui vaille...





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Dim 6 Avr 2014 - 18:01

Plus aucun doute n'était permis. Gri, puisqu'il s'agissait d'elle, était une érotomane déchainée en plus d'être complètement folle.

Une folle nuit d'amour ??? Mais... que va penser Malicia de moi à pré...
GNIIIII... GUEUUUU...


Le regard désemparé de l'étudiant en Médicomagie s'était soudain perdu dans le vide, alors qu'il fixait le splendide paquet qu'il tenait à présent dans les mains. Toute considération secondaire avait quitté l'esprit de l'hindou. Y compris la présence de son tortionnaire enfermé dans le sombre livre de cuir qu'il détenait toujours dans son habit. Le pire était qu'il en était conscient.

Mais quelque chose s'emparait à présent de son esprit, et il ne pouvait lutter...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Dim 6 Avr 2014 - 18:18

La moustache d'Om Rajesh Kapoor frémit l'espace d'un instant.

Voir pièce de lingerie coquine.... Voir maintenant...
...
...maintenant...

-MAINTENANT !!! hurla-t-il au milieu de l'assistance.

Il se tourna d'un bloc vers l'irlandaise à la pilosité factice :

-VOIR PIÈCE DE LINGERIE COQUINE !!!

-Heing ? Tu fais qu...

Sans un coup de semonce, l'hindou se pencha sur le pantalon de golf de la PoP folle à lier et le baissa d'un coup sec. Loin de s'en offusquer, cette dernière éclata de rire :

-OOOuuuhou !!! Grand fou !!! Tu pouvais pas attendre la fin de la soirée, hein ? Léthi va beaucoup aimer ça.. AArgh.

Au moment où Gri avait voulu se jeter dans les bras de Om, ce dernier s'était détourné d'elle, et la pauvre avait perdu l'équilibre, tombant par terre. Marchant à grands pas, l'hindou fouillait fébrilement la foule d'un regard enfiévré.

Remettre cadeau suspect mais néanmoins irrésistiblement attirant... Remettre cadeau suspect mais néanmoins irrésistiblement attirant...

Dans les plis de son vijay, le mystérieux livre noir s'agitait tout seul, ses pages se froissant de colère, alors que son occupant écrivait à la chaine sans que Om ne puisse le voir :

"Lâche ce paquet lâche ce paquet lâche ce paquet LÂCHE CE PAQUET POUR L'AMOUR DU CIEL !!!!!"


Finalement, ayant fendu la foule à grandes enjambées, l'hindou s'arrêta brusquement devant une figure qu'il ne connaissait que trop bien :

-Kapoor ? fit la voix trainante et agacée de Drago. Que me veux-tu donc ?

-Ce cadeau t'es destiné.

Et le PoP fourra le paquet ensorcelé dans les bras de l'Alpha sous les yeux intrigués de l'elfe de maison collé à ses basques.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1741

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Dim 6 Avr 2014 - 21:07


Un verre de vin à la main, Drago s'était adossé au mur drapé de la salle de Bal et regardait la foule d'un œil nonchalant. Il avait toujours pris un malin plaisir à étudier les errances de ses prochains. Et les Bals recelaient une faune tout bonnement irrésistible pour ce mauvais penchant.

Il y avait d'abord les filles, endimanchées et souriantes. Il fallait cependant être aveugle pour ne pas voir la guerre silencieuse à laquelle la majeure partie se livrait. Le but de cette rixe était bien évidemment de surpasser les autres en coquetteries de toutes sortes.  Aussi les regards étaient torves, et louchaient sur tel ou tel tissu plus affriolant, ou sur telle poitrine ou paire de jambes mise en valeur avec plus de goût. Drago se délectait de cette électricité statique chargée de mauvaises intentions. C'était tout bonnement enivrant.

Il avait essayé, par simple curiosité bien sûr, de repérer Malicia dans l'assistance. Mais la seule personne qui avait la couleur de cheveux de son ex était une fille très mal à l'aise aux cheveux dépeignés dont le visage était caché par un immense chapeau de croquemort noir et rapiécé. Elle portait une robe terrifiante et des baskets. Rien à voir avec ce que l'ex-gryffondor aurait pu porter. Heureusement, elle était cachée par son amie qui flottait dans ce qui semblait être une vaste gelée au saumon. Drago grimaça de dégoût. Des Omegas, à n'en point douter.

Il y avait aussi les hommes, pour la plupart mal à l'aise dans leurs costumes, et terrifiés à l'idée de danser et de se rendre ridicule. Et dieu sait que ceux qui se lançaient l'étaient ! C'était comme regarder un spectacle d'ours en tutu au cirque.

Il y avait aussi le doyen et sa fille de joie aux cheveux verts, qui tournoyaient au milieu des danseurs. De loin le couple le plus minable de la soirée. Quelque chose tira doucement le pantalon de Drago et il baissa les yeux :

-Oui ? fit-il froidement.

Son elfe de maison fit une courbette :

-Je vous ai apporté des petits-fours, Maître. HIPS !

Son hoquet lui fit perdre le plateau des mains et les biscuits se déversèrent sur les chaussures de l'alpha.

Ce dernier leva les yeux au ciel et prit une gorgée de son vin :

-Tu es le pire elfe de maison que j'ai vu de ma vie. lâcha-t-il, alors que son serviteur l'essuyait avec ses oreilles.

-Une chanson pour excuser ma maladresse, Maître ?

-Non.

-♫ DOUCEUH NUI-HIPS ! ♪ beugla la créature d'une voix avinée sans prendre en compte son avis. BELLEUH HIPS ! ♫

-J'ai dit : Non. rétorqua l'alpha, un brin d'exaspération dans la voix.

-♪ DANS LES HIPS ! L'ASTREUH HIPS !!! ♫

-Vas-tu finir par te taire ?! siffla Drago.

C'est le moment que choisit Om Rajesh Kapoor pour se planter devant lui. Le blondinet lui jeta un regard mauvais.

-Oh seigneur. Il ne manquait plus que lui. articula-t-il d'une voix défaite.

Il se tourna vers son ennemi :

-Kapoor ? Que me veux-tu ?

L'hindou lui tendit un paquet :

-Ce cadeau t'es destiné.

Sur ce, il détala comme un lapin.

-Maître, vous êtes vraiment aimé de tous ! s'émerveilla son elfe.

-Oui. répartit le blondinet sans grande conviction, et à raison.

Il regarda le cadeau et se sentit happé par une puissance irrépréssible.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1741

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Dim 6 Avr 2014 - 21:20

S’exécutant sans broncher, Drago se lança dans la foule d'un pas déterminé. Il repéra à quelques pas Marcus qui semblait en grande conversation avec Zelda et lui tapota l'épaule.

-Hey Poteau ! s'écria ce dernier avec un large sourire. Comment ça...

-Subcingulus.

Marcus tomba à terre avec un petit cri aigu qui ne lui ressemblait pas, se tenant ses bijoux de famille avec le visage tordu par la douleur. Mais cette expression de peine ne dura pas et le PAF grogna :

-Malefoy...

Drago réalisa d'un coup ce qu'il venait de faire :

-Oh fichtre !

Il tourna les talons et déguerpit, son cadeau dans les mains. Bousculant tout ce qui se trouvait sur son passage, il jeta à Myo le paquet. Le buisson le rattrapa, surprise :

-Mais que ?

-Ce cadeau t'es destiné ! hurla Drago en lui passant devant.

Quelques mètres plus tard, il se fit plaquer au sol par son meilleur ami :

-ALORS MON SALIGAUD, ON FAIS DANS LA TRAITRISE DE BAS ÉTAGE MAINTENANT !

L'alpha ouvrit des yeux affolés :

-CE N’ÉTAIT PAS MOI ! ENFIN SI, MAIS CE N’ÉTAIT PAS MOI !

La dernière chose qu'il vit fut le poing de Marcus qui se dirigeait vers son visage à une vitesse fulgurante.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 147
avatar
Ava Gold

Messages : 2716

Double Compte : Patricia Shellstrop
Sorts Connus : Amplificatum / Repulso,
Calmos Pacificatum,
Recurvite,
Bombarda,
Inflammarae,
Incendio,
Flambio

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Potion Tue-loup,
Essence de dictame (x5),
Philtre de Requinquance (x5)
Amulette anti-flammes
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Dim 6 Avr 2014 - 21:36

Cela faisait à présent plus d’une heure qu’Ava attendait devant le stade, plus seule que jamais. Elle avait vu des dizaines, des centaines d’élèves entrer dans cet immense lieu, en couple, entre amis. Elle, attendait toujours son cavalier.

Pourtant, cette fois, ce n’était pas sa faute à elle ! Elle s’était préparée suffisamment tôt pour pouvoir arriver en avance, afin de ne pas louper Jean Baptiste. Elle avait décidé de lui laisser 10minutes de sursis. Dix petites minutes qui s’étaient vite transformées en une heure. Elle commençait à taper du pied, impatiente. Les français et leur quart d’heure de retard ! Ses lèvres étaient pincées d’agacement. Une voix la fit sursauter.


- Ava ?
- Bon sang tu m’as fait peur ! Tu fais quoi là Ian ?
- J’ai été invité.
- Roh oui c’est vrai. Depuis que tu t’es porté volontaire au dispensaire… T’es partout !


Ian Gold eut un micro sourire amusé.


- Tu comptes passer ta soirée là ?
- J’attends désespérément mon cavalier vois-tu. Et son retard explique PARFAITEMENT pourquoi je ne sors jamais avec un garçon.


Son frère ainé éclata de rire en passant une main dans ses cheveux courts et bruns. De la même façon qu’Ava ce soir, il était très séduisant, mais avec un sourire en plus.


- Allez, si tu ne me retiens pas, je vais entrer. Attends bien ton prince charmant !


Il lui lança un dernier clin d’œil amusé, embrassant son front et partit avec toujours ce sourire énervant  collé sur son visage.  Ava soupira une fois de plus et secoua la tête pour faire tomber la neige qui s’accumulait dans ses cheveux parfaitement coiffés. Au bout du dix-huitième soupir, elle secoua sa courte robe et se décida d’un pas décidé vers l’entrée du stade Swiffer. Elle avait suffisamment attendu !

Elle se présenta à l’entrée et déposa son manteau, révélant la robe qui lui avait couté beaucoup trop cher vu le début de soirée.

Spoiler:
 

- Photo mademoiselle !
- Phoquoi ?


Elle plissa les yeux un instant, aveuglée par le flash.


- C’est tout ! Bonne soirée !
- Ca commence bien en tout cas, maugréa-t-elle.




Le stade était en ébullition. Tout le monde dansait au rythme de chansons plus ou moins endiablées. La fête battait son plein. Un immense autel à la gloire du Doyen était érigé. On ne pouvait pas le manquer : juste à côté du bar. Enfin, au moins, elle allait pouvoir se débarrasser de son cadeau et le poser avec tous les autres. Parfaitement emballé, il y avait dans une boîte le nécessaire complet de l’entretien d’une moustache et des chocolats en forme de femmes nues.  Si ça ne lui plaisait pas, c’était pareil. Elle ne pouvait pas s’acheter une robe et en plus trouver un cadeau hors de prix au doyen !

Puis, elle avala deux verres cul sec avant d’aller se mêler à la fête. Jean Baptiste n’était pas là ? Et bien ce n’est pas cela qui l’empêcherait de s’amuser ! Elle reconnaissait des visages familiers. Rincevent dans une robe aux goûts douteux, le cowboy qui semblait encore moins frais qu’après leur défi au potiron truc ! Bref, tout le monde semblait s’amusé. Même une jolie fille aux cheveux parfaitement lisses et peu à l’aise sur ses talons, comme le serait un garçon manqué.





Mes RPs du Moment !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ86cg
 

Murder on the dancefloor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Quidditchsway :: Stade Swiffer 3000 ©-