Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Murder on the dancefloor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie (Psychémage)
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 934

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Mar 6 Mai 2014 - 17:02


Zelda n'avait pas vraiment suivi tout l'interrogatoire du professeur à la barbe fournie : elle était trop occupée à contempler la merveille que Kimikim lui avait fourré dans les mains.

-Mon prééééééécieux.... susurra-t-elle, tout en caressant le paquet comme s'il s'agissait d'un chat.




L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie (Psychémage)
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 934

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Mar 6 Mai 2014 - 17:29

En transe, Zelda s'avança vers son double, qui trémoussait son popotin devant un Om muet d'horreur.

En apercevant son clone, Gri lui lança un large sourire :

-Rho Zeldi-Zelda t'as fait tomber ton costume ? T'as bien fait il était moche moche moche. Hey t'as vu ? Je me suis trouvée une robe, moi !

Elle fit tournoyer l'horrible robe trop grande qu'elle avait volée à Lulu, et enfilée par dessus sa tenue de bal masculine.

Mais l'irlandaise en sous-vêtements ne réagit pas : un tic horripilant lui faisant tressauter l’œil droit, elle se planta devant Gri, et se mit à beugler :

-T'ES HORRIBLE !

-Ah ? Moi j'aime bien cette robe...

-T'es moche quoique tu portes ! MOCHE ! MOCHE MOCHE MOOOOCHE ! Non mais tu t'es vu ? T'as des yeux de crapaud, et un teint tout jaunâtre ! Ca te ferait pas de mal de prendre le soleil de temps en temps ! Et en plus : T'ES TOUTE PLATE ! T'es ridicule ma pauvre fille ! Ri-di-cule !

Gri ouvrit la bouche, outrée. Zelda poursuivit :

-T'es horripilante, agaçante, totalement cinglée, incohérente, personne ne peut te supporter, et en plus ton lethifold, C'EST MEME PAS UN LETHIFOLD !

-Kouâââ ?! s'offusqua Gri, les yeux ronds. RETIRE DE SUITE CE QUE TU VIENS DE DIRE !

-Et t'as aucune chance avec le Dr Froud parce qu'il est à moi ! A MOI TU M'ENTENDS ?! Et même que j'étais bien mieux toute seule, avant que tu sois là ! T'es qu'un échec ! Encore pire qu'une reptilienne ! Rho, et en plus peut-être même que t'en es une de reptilienne ! Ca expliquerait pourquoi t'es si NULLE !

Une lueur de haine à l'état pur luisit dans les yeux de Gri. Son clone, lui, retrouva un regard normal. Elle secoua la tête, et pouffa de rire :

-Oh oh, voilà qui était bizarre, mais ça va bien mieux maintenant ! Sinon, ça va toi, ma p'tite Grigri ?

-JE VAIS TE TUER ! RHAAA !

Celle à fausse moustache se jeta bras en avant sur sa jumelle, qui glapit et préféra détaler.

-Hiii mais qu'est-ce qui t'arrive ?

-JE VAIS T'EGORGER ET FAIRE BOIRE TON SANG A LETHIFOLD !

-HIII !

Les deux irlandaises coururent à travers la salle de bal, bousculant les étudiants. Passant devant les trois Gammas enquêteurs, Zelda passa le cadeau à Titus en criant :

-Ce cadeau t'est destiné !

Puis elle courut vers Marcus et Drago, et, comme si de rien était, stoppa net, sourit et mit ses mains sur les hanches :

-Alors alors les garçons, on fait quoi maintenAAARF !

-VAIS TE TUER !

Gri plaqua son double sur le sol, sous le regard blasé des deux garçons.



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1717

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Sciences Sociales Sorcières

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Mer 7 Mai 2014 - 21:36

Drago jeta un coup d'œil désintéressé aux jumelles qui se battaient sous ses yeux. Finalement, il leva les yeux au ciel. Cette soirée était pénible. Très pénible. Et il aurait tué pour se débarrasser de l'odieux tutu rose dont il était désormais affublé.

Dieu merci, les étudiants autour de lui avaient eux-mêmes leurs propres ennuis : le cadeau n'avait visiblement épargné personne... Oui, il était grandement temps de faire sortir Monsieur X de son trou. Seulement, la liste des suspects à interroger étaient furieusement longue. Et s'ils ne trouvaient pas rapidement, dieu seul sait dans quel état ils finiraient tous.

Non pas que le sort des autres l'intéressât. En fait, il trouvait cela assez divertissant, quand il n'avait pas à embrasser des hommes et à se vêtir comme un travesti amateur de ballet. Il était, par exemple, très heureux que plusieurs étudiantes aient dû se débarrasser de leurs robes . Malgré ses bonnes résolutions, il ne pouvait s'empêcher d'apprécier le spectacle. Il avait d'ailleurs clairement envisagé de laisser traîner l'affaire afin que tous les soutien-gorge de la salle soient dégrafés...

Mais voilà, il était en tutu.

-Entre un psychopathe vert à poil longs qui ne s'est pas lavé depuis sa naissance et une adepte du vaudouisme aux mœurs troubles qui ne s'est pas lavé les dents depuis des mois, qui choisirais-tu Flint ? demanda Drago en considérant la foule d'un œil froid.

Marcus se gratta le menton :

-Avec la deuxième, on s'intoxiquera moins vite, non ?

-Excellente déduction.

Sur ces paroles, l'alpha fendit la foule et se posta devant Mama Ogg qui touillait une marmite fumante. Alors que cette dernière relevait la tête, il fit un petit signe à Marcus. Ce dernier ne se fit pas prier :

-C'EST TOI ?! HEIN CHAROGNE !!! PARLE, AVOUE OU J'TE DEFONCE !!! beugla-t-il en secouant la femme sans ménagement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 216
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2134

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Jeu 8 Mai 2014 - 0:06


Le cœur de Myosotis se serra, tandis que son amie se dirigeait seule vers la secrétaire blonde et hautaine, qui mangeait des crevettes de la façon la plus menaçante qui soit.

- Elle va où la bizut ? fit à son oreille la voix encore avinée de Titus.

La semi-dryade se tourna vers le yankee :

- Parler à Krapull.

Le Gamma manqua de s'étrangler :

- Seule ?!

- Ben... vaut mieux qu'elle y aille seule, en fait...  La dernière fois qu'on a vu Krapull, toi et moi, on a déjoué ses plans de conquête du monde et on l'a coincée dans un corps humain en la privant de tous ses pouvoirs.

Titus grogna, ce qui pouvait vouloir dire qu'il était d'accord. Ou pas. Myo ne s'en formalisa pas : elle commençait à se faire à l'idée que le cowboy lui en voudrait encore un moment. Ou à vie, peut-être bien.

Mais il y avait quelque chose d'autre qui la taraudait. Quelque chose qui avait un lien avec les larmes qu'elle avait cru voir dans les yeux de sa meilleure amie. A ce qu'elle connaissait d'elle, Kim n'était vraiment pas du genre à pleurer. Mais vraiment pas. Elle était plus forte que toutes les filles (et que la plupart des mecs) que Myosotis connaissait. Alors la voir aussi ébranlée avait de quoi choquer.

Ça avait à l'évidence un rapport avec ce gage, donné par ce foutu cadeau. Et même si ça ne la regardait pas, elle avait vraiment très envie de savoir de quoi il en retournait. Déjà, parce que si ça touchait autant la métisse, elle avait besoin de savoir pourquoi, histoire de pouvoir être là pour elle, en pleine connaissance des choses.
Mais, si elle devait être honnête avec elle même, sa curiosité était aussi motivée par des raisons bien plus personnelles.

Songeuse, elle se frotta le menton, et grimaça de douleur.

- C'est bon, je lui ai parlé, fit la voix de Kim, sortant la semi-dryade de ses pensées.

Titus s'avança vers sa bizut, bras croisés :

- Et alors ?

La métisse soupira

- Ben... Elle accuse Beauregard et Sheraff.

- Mais on est déjà allé voir Beauregard ! gémit Myosotis. C'est moi ou ils se revoient tous sans cesse la balle ?

- Je sais, maugréa Kim, en fixant le sol.

La fille-chlorophylle coula son regard vers elle et la détailla en secret : pour qui ne la connaissait pas bien, Kimberlie McCormick avait l'air aussi normale qu'à l'accoutumée, si on exceptait, évidemment, sa jolie tenue de soirée. Mais Myo n'était pas dupe. Ses lèvres étaient trop tremblantes. Son visage trop fermé. Ses yeux un poil trop gonflés.

Cela serra le cœur de l'étudiante aux cheveux verts.

- Bah on va voir un de ses clampins et on commence à les secouer un peu, persifla le cowboy.

Il fit claquer son poing dans sa main pour illustrer ses propos.

- Ouaip, acquiesça la batteuse. Allons voir Sheraff. Je sais de source sûre que ce mec est louche.

Tous hochèrent la tête, et, les deux filles en tête de cortège, se mirent en route vers le professeur de Sport.
Myo en profita pour poser sa main sur l'avant-bras de Kimberlie, et lui chuchoter discrètement :

- Kim... Je peux te parler ?

La métisse considéra son amie avec surprise :

- Heu... oui ?

- C'est à propos... du dernier gage que tu as eu... dit la semi-dryade d'une voix encore plus douce qu'à l'accoutumée, gênée.

L'étudiante en Sports se renfrogna :

- J'ai pas envie d'en parler.

- S'il te plaît, j'ai besoin de savoir...

- Myo, n'insiste pas...

- Est-ce que tu as tapé Sylvius parce que tu le détestes ? Ou parce que tu lui en veux pour quelque chose ?

- J'ai pas envie d'en parler, je te dis !

- Mais j'ai besoin de savoir !

Kim poussa un bref soupir :

- Pourquoi ça ?

-Parce que c'est le même gage qu'a eu Magouille, j'en mettrai ma baguette au feu ! gémit Myo. Et j'ai besoin de savoir pourquoi il m'a frappé ! C'est parce qu'il m'en veut, c'est ça ? J'ai l'impression qu'il m'en veut ! Mais je sais pas pourquoi, et ça me perturbe !

Un peu honteuse de son aveu, la française se mordit la lèvre inférieure, et jeta un regard attristé à Kim, sans se rendre compte que, derrière elles, Zelda venait de refiler son cadeau empoisonné à Titus.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc
avatar
Le Narrateur

Messages : 503

MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Jeu 8 Mai 2014 - 11:05

Mama Ogg trempait ses lèvres dans une coupe au contenu épais et rouge sang, lorsque Marcus fondit sur elle comme la misère sur le pauvre monde !

-C'EST TOI ?! HEIN CHAROGNE !!! PARLE, AVOUE OU J'TE DEFONCE !!! beugla-t-il en la secouant sans ménagement.

Sans s'en faire outre mesure, la professeur de Sciences Occultes sortit une petite poupée faite de paille de sa poche, et l'agita devant le nez de Flint. Aussitôt, ce dernier s'effondra à terre en criant d'une voix suraiguë :

-AOOOOOW LA VACHE CA FAIT MAAAAAL !

Drago considéra d'un œil morne son ami qui roulait par terre, agité de soubresauts. Puis il grimaça devant Griselda et Griselda qui s'empoignaient et se griffaient à qui mieux mieux, comme des chiffonnières. Il se pinça l'arrête du nez et soupira :

-Fichtre. On ne peut compter que sur soi-même.

Enjambant le PAF hurlant, il s'approcha de l'adepte du vaudou, qui sirotait son verre comme si de rien était.

-Madame Ogg... Parlons peu, mais parlons bien, décréta-t-il.

La prof secoua ses longues dreads :

-Qu'y-a-t-il encow' ? pesta-t-elle.

-Ce cadeau ensorcelé qui est en train de scléroser le bal... est-ce votre œuvre ?

-Non, répondit catégoriquement la femme.

Drago fronça les sourcils :

-Si ce n'est pas vous qui avez créé ce cadeau, qui pourrait vouloir gâcher les festivités ?

Mama Ogg se frotta le menton avec ses ongles sales et horriblement longs.

-Voyons voiw... Je pawiwai suw l'un de ces employés mécontents que j'ai cwoisé dans le buweau du docteuw Magouille tout à l'heuw'...

-Dans le bureau du Dr Magouille ? insista Malefoy, intéressé.

-Oui ! J'y étais passée pouw voiw le doyen, persifla la femme, les yeux étincelant de haine. Ce vieil escwoc wefuse de me vewser mon salaiwe sous pwétexte que je suis noiw', et il cwoit que je vais me laisser faiw !

Drago esquissa un sourire en coin :

-Je récapitule : vous vous êtes disputée avec notre bon doyen, et, furieuse, vous avez décidé de lancer le cadeau en représailles...

-Pas du tout. Je me suis pas disputée avec ce salaud pawce que je ne l'ai même pas vu. Saussuwus m'a tout de suite wefoulée jusqu'à la sowtie. Et c'est à ce moment que j'ai apewçu deux pewsonnes extwêmement louches qui complotaient, chacun dans leuw coin...

-Qui donc ?

-Nastasie Kwapull, et Omew Shewaff. Ils sont aussi mauvais l'un que l'autwe. Je suis cewtaine que l'un d'eux est mouillé dans l'affaiw' !

Le blondinet hocha la tête, en pleine réflexion. Il se pencha vers Marcus, qui gémissait toujours à terre. Puis il secoua sa baguette, et, par magie, traîna son ami plus loin en soupirant.

*****
Alors chers étudiants, sur quel suspect allez-vous enquêter ?  positive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Narrateur

Messages : 503

MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Jeu 8 Mai 2014 - 11:14

-Satanés étudiants... Ils boivent plus que de raison, ils se frottent les uns contre les autres sans aucune notion de bienséance... et c'est quoi cette nouvelle mode de se dévêtir à tout va ?

Omer Sheraff grommelait dans son épaisse barbe. Lui qui venait d'être agressé par Marcus, Drago et Zelda était revenu à sa place initiale, en s'adonnant à son activité favorite : critiquer les étudiants et fulminer dans son coin. Tout en espérant qu'on le laisse tranquille.

Hélas, c'était sans doute trop demander : une main vigoureuse le saisit à nouveau par le col.

-DITES-NOUS TOUT SUR CE FOUTU CADEAU, PROFESSEUR ! cria la voix de Kim à son oreille. ET PAS D'ENTOURLOUPES !

Sheraff jeta un coup d’œil blasé aux deux jeunes filles venues l'alpaguer.

-Par la barbe du Grand Prophète, je jure que je suis innocent ! clama-t-il. Aussi vrai que je m'appelle Oussam... euh... je veux dire... Omer Sheraff.

Myo ne releva même pas :

-Vous êtes en colère contre Magnus Magouille ? demanda-t-elle, innocemment.

Le professeur hocha vigoureusement la tête :

-Oui.

-Vous voulez vous venger de lui ?

-Et comment !

-Ah ah ! Vous êtes donc coupable ! s'exclama Myo, fière d'elle.

Omer Sheraff la considéra avec un mélange condescendant de dépit et d'amusement :

-Citez-moi donc une personne qui n'en veut pas à Magnus Magouille, jeune infid... jeune fille.

Le sourire triomphal de la sorcière aux cheveux verts se figea :

-Ben... y'a... euh... bon, ok, vous marquez un point.

Kimberlie pointa un doigt accusateur devant le nez du barbu :

-Je sais des choses sur vous, insinua-t-elle, mystérieuse. Vous savez de quoi je veux parler. Et je sais de quoi vous êtes capable ! Je suis sûre que vous avez créé ce cadeau maléfique !

-En effet. J'aurais pu, admit le prof. Mais non, ce n'est pas moi.

-Alors qui ? gémit Myo.

Sheraff se frotta la barbe d'un air inspiré :

-Je sais peut-être quelque chose qui pourrait vous intéresser...

Il se pencha et ses deux interlocutrices tendirent l'oreille :

-Je suis passé aujourd'hui au bâtiment administratif pour... certaines choses personnelles. Et j'ai vu cette hyène satanique, Mama Ogg, rôder autour du bureau de Magouille. Mais ce n'est pas tout : ce fennec malodorant de Vertefeuille était là lui aussi. A essayer de profiter de l'inattention de Saussurus pour entrer dans le bureau du Doyen. Et il avait l'air fâché comme pas deux...

Les deux enquêtrices se jetèrent un regard, puis tournèrent le dos au professeur.

-Bon... On fait quoi ?

*****
Alors chers étudiants, sur quel suspect allez-vous enquêter ?  positive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 30
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1668

Situation Amoureuse : Je vais très bien alors LACHEZ-MOI LES NOYAUX !!!

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Jeu 8 Mai 2014 - 16:46


Oh bordel de bon sang de bois, j'y comprends plus rien... songeait Titus alors que ses collègues enquêtrices et lui-même continuaient à accumuler les témoignages des professeurs de la WoW. Tous s'accusaient les uns les autres et tout ça commençait à le gonfler sérieusement : le cowboy n'était à l'aise qu'avec les enquêtes où il pouvait naviguer d'indice en indice, traquer des suspects en fuite, jeter les sorts appropriés, bref l'aventure, quoi !

Là, au lieu de progresser, il avait l'impression de tourner en rond d'accusé en accusé... C'était évident, l'un de ces gibiers de potence mentait comme un arracheur de dents. Mais comment découvrir lequel, bon dieu ?
Ils avaient tous d'excellentes raisons d'en vouloir à ce salopard de Magouille !

Et pendant ce temps, le cadeau maudit continuait à faire des ravages, rien qu'à voir la façon dont sa bizut avait aligné ce pauvre Sylvius. Elle semblait d'ailleurs assez secouée, ayant déjà subi plusieurs fois les effets pervers de ce paquet ensorcelé.

Tout ça devait stopper, et fissa !

-Sacré bon dieu, pesta-t-il à haute voix, le regard rivé au sol sans même se rendre compte que Kim et Myo s'étaient éloignées, si jamais je rechope cette saloperie de paquet cadeau, je le défonce d'un coup de sortil-

-Ce cadeau t'es destiné ! fit Zelda alors qu'elle passait devant lui en hurlant, lui plaquant l'objet maudit dans les bras.

-Que...

Mais la PoP cinglée était repartie en courant, poursuivie par son double encore plus cinglée. Titus regarda le cadeau, les pupilles soudain dilatées.

-Chiottes.




C'est le dernier repas que j'ai pu m'offrir. Mâcher lentement, et surtout bien savourer...
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 30
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1668

Situation Amoureuse : Je vais très bien alors LACHEZ-MOI LES NOYAUX !!!

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Jeu 8 Mai 2014 - 17:12

Immobile, Titus fronça soudainement les sourcils, en proie à une intense réflexion.

-Il me manque quelque chose...

-Titus ! l'appelèrent les deux sorcières Gammas.

Alors que le cowboy ne bronchait pas, toutes deux arrivèrent à sa hauteur et l'observèrent intriguées, avant de se figer à la vision du paquet cadeau dans les mains du yankee :

-Mais c'est pas vrai !!! vociféra Kim. Ca va s'arrêter quand ces conneries ?!!

-J'en sais rien ! gémit Myo, anxieuse et dépitée. Qu'est-ce qui va lui arriver ?

-Il me manque quelque chose !

Sans ajouter un mot, Titus s'éloigna à grands pas, vers la foule. Après une minute de marche, il trouva deux jeune sorcières à moitié dénudées et se dirigea vers elles :

-On fait quoi maintenant Lustucru ? On va avoir un paquet de suspects à interroger à ce train-là !

-J'en sais rien ! grogna sa comparse. Tout c'que je sais, c'est que ça caille !! J'espère que ça sera vite terminé !

-Moi aussi je gèle ! trépigna Malicia, frigorifiée. Il faut qu'on trouve des vêtements et vite !

*CRAC*

Sans crier gare, Titus s'était positionné derrière la métisse et lui avait dégrafé le soutien-gorge, avant de se l'attacher autour de la poitrine. Après un instant de silence pesant, la Zeta réalisa ce qui venait de se passer :

-IIIIIIIIIIIIIIIIIIIH !!!!!! RENDS-MOI CAAAA !!! JE PEUX PAS ME TRIMBALLER LES NÉNÉS A L'AIR !!! ME FAUT QUELQUE CHOSE POUR LES COUVRIR !!!

Comme répondant à sa supplique, le cowboy impassible lui fourra le cadeau dans les mains, cachant sa poitrine du même coup :

-Ce cadeau t'es destiné, fillette.

Et sans demander son reste, il repartit à toute berzingue d'où il était venu.



C'est le dernier repas que j'ai pu m'offrir. Mâcher lentement, et surtout bien savourer...
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1717

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Sciences Sociales Sorcières

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Jeu 8 Mai 2014 - 19:52


Dans la salle de Bal remplie d'étudiants toujours plus perturbés par les agissements du paquet démoniaque, deux silhouettes traçaient leur chemin en silence. Soudain la voix de l'une d'elle s'éleva, quasi inaudible :

-J'vais mourir, mon gaillard... Pars sans moi et sauve ce putain de Bal... gémit Flint, toujours transporté par le sortilège de Drago.

Ce dernier ne quittait pas son air renfrogné et avançait en jetant des regards méfiants à la foule. Monsieur X pouvait se trouver partout. Il pouvait être n'importe lequel des employés présents et il devait bien se moquer d'eux en ce moment même. Et les plaintes de Marcus l'empêchait de se concentrer.

-Malheureusement pour moi, Flint, tu n'es pas près de mourir. fit-il de sa voix traînante.

Son meilleur ami lui posa une main sur l'épaule :

-Merci d'avoir ramassé mon corps, mon gars. T'es un chic type, je l'oublierai pas.

-Oui, oui. rétorqua le blondinet, sur un ton peu amène en regardant droit devant lui.

L'insipide musique de saison qui emplissait les lieux achevait de lui vriller les nerfs et minait sa réflexion. Sheraff accusait Ogg et Vertefeuille. Ogg accusait Krapull et Sheraff. Sans nul doute, Krapull, s'ils allaient la voir renverrait à son tour la faute à quelqu'un d'autre... Ça n'avait pas de sens. Ils tournaient en rond.

Avait-il omis quelque chose ? Étaient-ils tous coupables ? Les romans noirs ne manquaient pas de ce genre d'intrigues : un crime, des suspects qui se renvoyaient tous la balle, tous avec un motif suffisant pour les impliquer... et au final tous avaient comploté ensemble pour le même forfait. Mais là, ça n'allait pas. Le blondinet l'aurait juré. Il passait à côté de quelque chose. Monsieur X en plus d'être un parfait lâche était plus intelligent qu'il le croyait. Lâche, intelligent, fourbe, et discret. Lequel des employés avait ces traits de caractère ?

Le blondinet se récapitula la liste des suspects :

-Magouille, Krapull, Beauregard, Vertefeuille, Ogg, Sheraff. murmura-t-il.

Intelligents, ils l'étaient tous. Lâches ? Ogg et Krapull ne l'étaient sûrement pas. Mais les autres ? Quant à la fourberie, elle était, nul doute là dessus, l'apanage de Magouille... mais aussi de Beauregard. Mais la discrétion les rayait de la liste.

-Magouille, Krapull, Beauregard, Vertefeuille, Ogg, Sheraff. répéta Drago, concentré.

Brusquement, un cri fendit l'assistance et l'alpha et le PAF se redressèrent :

-C'était Malicia ? fit le premier, un brin d'inquiétude dans la voix.

-Je crois bien, oui. badina Marcus, pas vraiment alerté. Où j'en étais ? Ah oui : T'es un chic type, je...

Le PAF poussa un cri : le sortilège qui le transportait venait de se dérober sous ses pieds et il tomba à terre les quatre fers en l'air.

-Hey ! se plaignit-il.

Drago se mit à courir, le laissant derrière lui. Marcus fronça les sourcils :

-Ah, elle est belle, notre amitié ! gronda-t-il en levant son poing en l'air. Attends un peu que je...

Il stoppa :

-Attends voir... Mais Lulu est avec Mali !

Il se releva et se mit à courir, soudain ragaillardi :

-MON P'TIT COGNARD ! J'ARRIVE !

Il se rua à la poursuite de son ami, bousculant tous ceux qui se trouvaient sur son passage. Il finit par se cogner contre le dos de Drago et pesta :

-Tu vas avancer, oui ou... ?

-Je... lui répondit ce dernier.

Considérant le visage de l'alpha qui semblait s'être figé sur place le doigt pointé sur quelque chose et un sourire hagard, il lui passa la main devant les yeux :

-Ohé ?

Marcus se décida à regarder ce que son ami pointait. Il se gratta le crâne :

-Bah Boufftout, pourquoi tu fais du nudisme ?

-JE FAIS PAS DU NUDISME TITUS M'A VOLE MON SOUTIEN-GORGE !!! hurla la zeta, rouge de honte en serrant le cadeau qu'elle tenait plus fort contre elle.

-Il se l'ai mis et s'est carapaté par là ! indiqua Lucrécya.

-ALORS T'ATTENDS QUOI ?! VAS-LE CHERCHER !!! s'écria Malicia.

-Ça va pas ? Il pourrait me voler mon soutif aussi ! lança la batteuse.

-T'AS PAS DE SEINS DE TOUTE FAÇON !!! brailla la métisse.

Son amie eut l'air scandalisée par cette accusation. Les cris tirèrent Drago de sa torpeur. Ce dernier cligna des yeux :

-Je... Que se passe-t-il ici ?

Ses camarades lui lancèrent une œillade étonnée.

-TITUS M'A VOLE MON SOUTIEN-GORGE !!! finit par hurler à nouveau la métisse, outrée.

-Oh ?

Drago se rapprocha :

-Je vois... C'est fâcheux.

Il se pencha subrepticement au-dessus du cadeau et ne put s'empêcher de sourire en coin :

-Fâcheux, oui...

Malicia se cacha encore plus derrière le paquet :

-HEY !

Cela ne stoppa pas le blondinet qui pencha la tête de côté et essaya malgré tout de regarder encore ce qui se cachait derrière le cadeau. Il se reçut un coup sur le crâne.

-T'as fini, oui ?! lança Lucrécya.

Drago se frotta le crâne :

-Je ne faisais que mon devoir ! Je ne regardais pas Malicia ici présente mais le paquet ! se défendit-il mollement. Pour l'enquête...

-Ouais... firent ses trois amis en choeur.

-D'ailleurs, vous en êtes où ? demanda Lucrécya.

-Bah, on a interrogé Sheraff et... commença Marcus.

-Sûrement bien plus loin que toi, Rincevent. répartit le blondinet en coupant son ami. Et crois-moi, nous aurons cette prime bien avant toi.

-ON S'EN FOUT DE LA PRIME ! s'écria la Zêta.

-Comment ça on s'en fout de la prime ?! s'offusqua la batteuse.

-Faut que ça s'arrête ! répondit Malicia. Je m'en moque des gallions, je veux mon soutien-gorge !

Elle baissa la tête :

-...et ma robe. fit-elle tristement.

Tous se turent un instant, un peu honteux de leur conduite. Finalement, l'alpha se mit à gesticuler et finit par arriver à retirer sa veste de costume engoncée dans son tutu. Il la déposa sur les épaules de la jeune femme :

-Voici une tenue décente. Pour quand tu seras délivrée de ce paquet.

Il jeta un coup d’œil mauvais et empli de jalousie à quelques étudiants qui considéraient la métisse avec intérêt. La métisse ne répondit rien, boudeuse. L'alpha n'en prit pas ombrage et se tourna vers le reste de l'équipe :

-Nous avons six suspects : Magouille, Krapull, Beauregard, Vertefeuille, Ogg, Sheraff. Je propose que nous les ayons tous à l'oeil. En les rassemblant sous un prétexte fallacieux et en surveillant leurs moindres faits et gestes, nous repérerons lequel d'entre eux est Monsieur X. A nous tous, nous devrions...

-J'veux bien, mais on peut pas. répondit Lucrécya. On est sur une autre piste.

-Lulu a raison, on peut pas lâcher maintenant. renchérit Malicia. Si ça se trouve, votre piste est totalement fausse.

-Et bien dans ce cas, je ne vous retiens pas. lâcha le blondinet. Nous allons nous en sortir seuls.

Les deux filles firent volte-face et s'en allèrent. Drago et Marcus les regardèrent partir.

-Alors, on rassemble les suspects, Malefoy ? fit le PAF.

-C'est en effet notre plan, Flint. répondit le blondinet en continuant de regarder les deux filles marcher.

-Gri et Zelda pourront p'têtre nous prêter main forte, quand elles auront fini de se battre. reprit le PAF.

-Certainement.

Quelques secondes s'écoulèrent.

-Bon, on s'y met ? reprit Marcus.

-Bien entendu, Flint. lui répondit l'alpha.

-Maintenant ?

-Oui.

-Tout de suite ?

-Assurément.

Le PAF tourna la tête vers son ami :

-Tu mates Boufftout, c'est ça ?

L'alpha pencha la tête de côté. Finalement, il eut un petit sourire en coin :

-Effectivement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 177
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3374

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Jeu 8 Mai 2014 - 21:32

L’œil de Malicia tiquait furieusement, alors qu'elle s'éloignait loin, très très loin de Marcus et Drago, Lulu à côté d'elle et la veste de son ex sur ses épaules :

-Je hais Titus Reynolds, grommelait-elle. Je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds...

-Moi j'ai rien contre lui ! affirma Lucrécya sur un ton badin.

-Je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds...

-Il est plutôt sympa quand il veut, répondit la batteuse.

-Je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds...

-Il a même essayé de soigner mon hippogriffe l'autre mois.

-Je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds...

-J'crois bien qu'il essaye encore...

-Je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds...

-Quoique c'est vrai que mon hippogriffe va pas vraiment mieux, poursuivit l'alpha alpha alpha, les yeux ronds.

-Je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds...

-En fait maintenant que j'y pense, il se fout peut-être de ma tronche et il fait rien pour guérir mon hippogriffe. se rendit compte Lucrécya, les sourcils froncés.

-Je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds...

-J'l'aime pas bien non plus ce Reynolds, maintenant que j'y pense. grogna la batteuse.

-Je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds, je hais Titus Reynolds...

Malicia grimaça. Une puissance bien plus forte qu'elle lui murmurait de regarder le paquet qu'elle tenait dans ses mains. Et la métisse luttait, luttait pour ne pas le faire. De toutes ses forces.

Mais le cadeau était trop fort. Elle finit par baisser les yeux, bien malgré elle...






Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 177
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3374

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Jeu 8 Mai 2014 - 21:56


Malicia resta un instant, figée.

-Ça va aller, Mali ? demanda Lucrécya.

La métisse regardait au loin, comme hypnotisée. Finalement, elle lâcha d'une voix blanche :

-J'aime personne.

Son amie leva un sourcil :

-Ouais. Et... ?

-J'aime personne. répéta la métisse, interloquée.

Elle resta plantée, le cadeau toujours dans les mains, silencieuse.

-Ça te rend... triste ? s'interrogea Lucrécya.

-J'aime personne.

-Si ça t'emmerde t'as qu'à te dire que tu m'aimes bien moi, non ? finit par dire Lulu en se pointant du doigt.

La tête de la métisse tourna lentement vers la batteuse et ses yeux vides faisaient froid dans le dos :

-Oui. finit-elle par dire.

-Ben voilà, c'est réglé ! Tu m'aimes b...

La métisse lui décocha un coup de poing pas piqué des vers en plein dans la figure et l'alpha alpha alpha poussa un juron en se tenant son nez ensanglanté. Puis elle saisit la veste qu'elle avait sur les épaules, l'enfila, la boutonna et se dirigea vers Om Kapoor qui semblait en grande conversation avec son livre. Ce dernier referma rapidement son bouquin et lui fit un sourire hypocrite :

-Ah Malicia, te revoilà ! Je suis fort aise de te voir ! Que me vaut...

-Ce cadeau t'es destiné.

-Oh non ! Pas encore ! Par les sept enfers, non ! geignit l'hindou.

Mais la métisse ne l'écoutait pas : elle avait ouvert de grands yeux affolés.

-Lustucru !!! s'écria-t-elle.

Elle fit demi-tour et partit en quête de son amie. Elle se précipita sur cette dernière qui était restée à terre et tentait d'empêcher son nez de maculer ses sous-vêtements :

-BORDEL DE BORDEL DE CRENOM D'UN BORDEL DE BALAI DE BORDEL DE...

-Ohmondieuohmondieuohmondieu ! Lulu, j'suis désolée !!! cria la zeta, horrifiée.

-BORDEL D'ENFOIRE DE SA MERE LA P*** EN STRING DE BORDEL D'UN BALAI DE...

Malicia tendit sa baguette sur le nez de son amie :

-Episkey !

Un crac se fit entendre et la batteuse hurla.

-CRENOM D'UN BORDEEEEEL DE BALAI !!!!

Finalement, elle se releva :

-CRENOM D'UN BALAI !!!!! s'écria-t-elle.

-J'suis désolée ! Je voulais pas ! s'excusa la métisse, rouge tomate.

-JE SAIS !!! rétorqua son amie, le visage rouge de sang.

Elle renifla :

-Faut que je me défoule. Allons interroger Pansy. Ou Amalia. Et leur chourer leurs robes.

Malicia hocha la tête, les yeux inquiets : quand Lulu était dans cet état, valait mieux pas la contredire Les deux se mirent en route.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE
avatar
Le Narrateur

Messages : 503

MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Ven 9 Mai 2014 - 9:10

-Ahlala, nos robes sont les plus belles de la soirée... Le rubis, c'est la vie...

Amalia sirotait un bloody kelpy avec un grand sourire. Pansy, à ses côtés  faisait des petits coucous aguicheurs à un groupe de PAF qui venait de passer :

-Non, A, l'émeraude c'est la vie...

-Pourtant, P, dans Voici-Voilà, ils disent clairement que c'est le rouge et pas le vert qui est la couleur saison automne-hiver... lâcha Amalia, avec ses habituels grands yeux effarés.

-Oui, mais en hiver, il y a les défilés printemps-été, et pour le printemps-été c'est le vert qui compte ! renchérit Pansy, fière d'elle.

Son amie eut l'air affolée :

-Je porte la couleur de la saison dernière ? Ahlala, c'est la cata...

-Tu l'as dit, A... ricana la seconde zeta avec mesquinerie. C'est la catAAAAAAH !

Lucrécya venait de lui sauter dessus :

-CRENOM D'UN BALAI ! RENDS-MOI MA ROBE !

-NON ! C'EST MA ROBE !!! hurla Pansy avec mauvaise humeur.

Les deux se mirent à se battre. Amalia jeta un coup d'oeil à Malicia qui venait d'arriver :

-Salut, M !

-Salut. grinça la métisse en essayant d'avoir l'air la plus menaçante possible.

-Lucrécya essaye de voler la robe de P... expliqua la zeta stupide.

-Ouais, je sais. lâcha la métisse.

Les cris des deux combattantes résonnèrent à leurs oreilles.

-T'as eu le cadeau dans la soirée ? finit par demander Malicia.

Amalia ouvrit des yeux ronds :

-Ahlala, oui, j'ai dû dire à Pansy que je trouvais que son fard à paupière était vert canard au lieu de vert émeraude, c'était terrible.

Un bout de robe déchirée lui atterrit sur la tête.

-Et qui c'est qui te l'avait donné ? poursuivit la métisse.

Sa camarade ouvrit des yeux encore plus hallucinés :

-Ahlala, je sais plus.

Elle regarda la foule :

-C'était peut-être le vieux Stanislas. Ou peut-être Euphemia.

Elle porta son index à son menton :

-Ou peut-être San Sou Si... Ahlala c'est trop dur de se rappeler... C'est terrible.

Le silence retomba alors que Lucrécya et Pansy continuaient à se battre comme des chiffonnières.

-Bien bien bien... finit par dire Malicia.

*****
Alors chères enquêtrices en herbe, sur quel suspect allez-vous enquêter ?  positive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 66
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 789

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Ven 9 Mai 2014 - 9:53

Après le discours haineux de Zelda à l'égard de son clone à moustaches,  cette dernière avait explosé de rage et poursuivi l'irlandaise à travers le stade de quidditch reconverti en salle de bal, laissant Om seul au milieu de la foule.



Je ne saurais dénombrer le nombre de pathologie dont ces deux pauvres filles sont affligées, mais cela fait froid dans le dos !
...
Et bien me voici seul et tranquille pour la première fois depuis le début de cette nuitée. Je... AAAAAAAARGH !!!


La douleur insupportable se fit sentir, comme à chaque fois, et l'hindou trembla à l'idée de devoir converser de nouveau avec son tourmenteur. Il ouvrit machinalement son Journal et lut :

"Comment comptes-tu mettre un terme à cette mascarade ?"

"Mais, de quelle mascarade très exactement voulez-vous..."

"CE BAL MAUDIT ET CE CADEAU RIDICULE !!! QUAND COMPTES-TU T'OCCUPER DE CE DÉSORDRE AMBIANT ?"


Om blêmit et écrivit d'une main tremblante :

"Pourquoi serais-je plus qualifié qu'un autre pour résoudre ce mystère, mon maitre ?"

La page demeura blanche quelques instants. Puis les caractères apparurent de nouveau :

"Tu es peut-être doté d'autant de volonté qu'un vulgaire véracrasse, mais tu es loin d'être aussi stupide que tu en as l'air."

Le PoP prit le temps de digérer ces dernières "paroles" ressemblant fortement à un compliment.

"Vous... vous me flattez mon maitre."

La douleur reprit de plus belle :

"TROUVE LE COUPABLE !!!"

Alors que le livre noir se refermait brusquement, Om leva la tête et aperçut Malicia qui avançait droit sur lui, en veston et l'air déterminé. Il sourit de la manière la plus convaincante possible :

-Ah Malicia, te revoilà ! Je suis fort aise de te voir ! Que me vaut...

-Ce cadeau t'es destiné.


-Oh non ! Pas encore ! Par les sept enfers, non ! geignit l'hindou.  

Il fixa avec horreur le paquet maudit qui se tenait comme collé entre ses paumes :






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 66
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 789

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Ven 9 Mai 2014 - 10:09

D'un pas robotique rappelant fortement la danse chérie des Pi Omciron Pi, Om Rajesh Kapoor se dirigea vers le bar, sa moustache frémissante et ses mains moites toujours figées sur le cadeau maudit.

J'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif j'ai soif...

Il se retrouva, chose inhabituelle pour lui, devant le barman et demanda d'une voix froide :

-Téquila Magouillita, je vous prie.

Le bonhomme se gratta la tête :

-Mais qu'est-ce qu'ils ont tous avec cette mixture ce soir ? C'est la trente-quatrième que je sers ?! Pour ce que j'en dis, moi...

Et il servit l'infâme brouet à l'hindou qui l'engloutit immédiatement :

Om Rajesh Kapoor a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
6





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 66
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 789

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Ven 9 Mai 2014 - 11:33

L'étudiant en Médicomagie s'essuya la bouche d'un revers de main peu gracieux et jeta la bouteille vide au loin :

-Aaah ! Cela fait du bien par où ça passe !

Il se tourna d'un air résolu vers la foule estudiantine, le regard exagérément conquérant :

-Et maintenant au travail, Om Rajesh Kapoor !

Alors qu'il s'éloignait d'un pas résolu, le barman le regarda partir, hébété :

-Bon sang ! Il est même pas devenu aveugle ! C'est quoi son truc ?

S'arrêtant au beau milieu des danseurs, Om scruta les alentours en plissant les yeux. Son regard s'éclaira brusquement alors qu'il apercevait ceux qu'il cherchait : en pleine réflexion, le groupe composé de Marcus, Drago, Gri et Zelda ne le virent pas venir : ils étaient occupés à réfléchir à la meilleure façon de rassembler les professeurs pour mieux les confronter :

-Et si nous leur donnions comme prétexte que nous connaissons l'endroit où le Doyen a caché leurs chèques de salaire ? fit Drago en réfléchissant à haute voix.

-Mouais... marmonnait Marcus Flint. Sinon, j'peux faire comme d'hab', j'leur crie dessus un bon coup en leur disant de ramener leurs fesses...

-Mmmh, non... poursuivit l'Alpha sans tenir compte de ce que son ami PAF disait. Magouille en serait bien vite informé...

-...un sort de Promptpatte sinon, ça s'rait encore plus radical... fit Marcus en continuant sur sa lancée.

-Hey hey hey hey hey hey hey hey hey... faisaient en chœur les deux folles en tirant simultanément sur les manches des deux amis.

Tous deux se tournèrent en même temps vers elles, exaspérés :

-Qu'y a-t-il encore ?!! cria Drago. Vous avez fini de vous battre toutes les deux ?!

-Z'avez vu ? Hein hein ?? Y a Omi qui est revenu ! scanda Zelda en pointant l'hindou qui se tenait juste derrière Drago.

-Et à moi, il a donné un super cadeau de fiançailles ! s'exclama Gri en exhibant le cadeau du chaos avec fierté.

-Ce cadeau t'étais destiné. fit Om en haussant les épaules, penaud.

L'Alpha jeta au PoP un regard froid :

-Que fais-tu ici, Kapoor ? Nous sommes occupés, comme tu le vois.

-Ouais, renchérit Marcus. Va jouer plus loin et laisse les grands travailler !

Om sourit de toutes ses dents, en se tortillant la moustache :

-Mes amis ! fit-il sans tenir compte du ton peu amical de ses interlocuteurs. Me voici parmi vous pour vous prêter main-forte dans cette difficile enquête !

Flint serra les poings, menaçant :

-T'es sourd ou quoi pauvre naze ? On est déjà sur le coup, et on a un paquet d'suspects à interroger, alors fous-nous la paix !!

Om haussa un sourcil, curieux :

-Vraiment et qui sont-ils ces suspects ?

Drago eut un reniflement de mépris et poursuivit de sa voix trainante :

-Si tu t'imagines que nous allons te faire part de nos avancées, Kapoor, tu te fourres le doigt dans l'...

-Ben, fit Zelda avec enthousiasme, pour l'instant on est sur Vertefeuille, Krapull la reptilienne, Beauregard, Sheraff, Mama Ogg et ses cheveux rigolos qui sentent pas bon, et pi...

Elle prit le temps de réfléchir sous le regard blasé de Drago :

-...je sais plus. C'est qui le dernier ?

Avant que le sorcier blond ne dise quelque chose, son ami PAF intervint agacé :

-Mais c'est Magouille le dernier suspect, pauv' cinglée !! On l'a dit y a pas deux minutes !

-Aha oui c'est vrai ! fit Zelda en pouffant de rire.

Drago se plaqua une main sur le visage, dépité :

-Bravo. Maintenant cet imbécile connait toutes nos pistes.

-Mais de rien, Dragonounet ! lança joyeusement la folle en lui faisant les yeux doux.

L'hindou choisit ce moment pour intervenir :

-Si j'ai bien compris votre complexe raisonnement mes amis, il s'agirait donc d'un professeur ?

Drago leva les yeux au ciel :

-Quelle perspicacité, Kapoor...

-Merci mon ami ! Mais... comment en êtes-vous venus à la conclusion qu'il ne pouvait s'agir que d'un membre de l'équipe professorale ?

Marcus fit la grimace en tentant de suivre le discours du PoP :

-J'vais arrêter de t'écouter, ça me fout mal au crâne...

-Mais c'est facile ! fit Zelda en répondant à Om, lui agitant le mot de Monsieur X sous le nez. Si on regarde bien, c'est écrit que le papier vient de l'Adminiministration !

-Oho ! s'exclama Om. Vous avez donc fait la liste des membres du personnel présents ce soir au Bal ! Bien raisonné !

L'étudiant en Médicomagie prit le temps de la réflexion :

Par les défenses de Ganesh, que voilà un épineux problème... Voyons cela : un membre de l'Administration, présent ici ce soir. Vertefeuille, Magouille, Mama Ogg, Beauregard, Krapull, Sheraff...
...
Quelque chose me chiffonne...


L'hindou leva la tête vers ses camarades :

-Mais dans ce cas mes amis meilleurs d'entre tous, le Professeur Saussurus ne devrait-il pas lui aussi se trouver sur la liste des suspects ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1594

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Ven 9 Mai 2014 - 13:32

Alors qu'Om prononçait cette phrase, une silhouette encapuchonnée apparut au beau milieu de la salle, dans un fracas d'éclairs colorés et de fumée malodorante :

-Ahah ! Vous pensiez pouvoir démasquer Monsieur X ? Et bien non ! Car mon identité secrète ne sera jamais révélée et je continuerai à semer le chaos chaque jour que Dieu fera ! Car je suis Monsieur X ! Le seul, l'unique ! Vous ne devinerez jamais qui je...

-Professeur Saussurus ? fit l'hindou en levant le doigt.

"Monsieur X" se figea le poing en l'air :

-Euh... Comment diable avez-vous deviné ?

Mais n'attendant pas de réponse, il se mit à pester :

-Pourtant j'ai envoyé tous ses étudiants sur des mauvaises pistes ! J'ai même arraché trois poils à Vertefeuille pour parfaire ma couverture ! J'étais insoupçonnable ! Insoupçonnable !

S'asseyant au pied du sapin, il enleva son masque, boudeur. Une ombre menaçante le recouvrit :

-Hippolytain. grinça le doyen.

Le professeur démasqué se releva :

-Oh Magnus ! Vous venez me réconforter ! Après toutes mes mesquineries de la soirée ! Comme vous êtes bon !

Saussurus prit dans ses bras le Bon Docteur, qui grimaça en le repoussant :

-VOUS ÊTES LA LIE DE CETTE UNIVERSITÉ ! gronda ce dernier. ET CE N'EST PAS PEU DIRE VU LA BANDE D’INCOMPÉTENTS NOTOIRES DONT JE SUIS ENTOURÉ !

Les professeurs qui s'étaient rapprochés de la scène se regardèrent, et fusillèrent tous du regard leur supérieur. Finalement Beauregard rompit le silence :

-Mon troisième œil savait que c'était Saussurus et ce, depuis le début ! Après tout, il est gros, gras et personne ne l'aime !

-Magnus m'aimait ! s'écria le professeur de Langues avec véhémence. Avant que cette mijaurée de Myosotis Grandiflore ne me le ravisse sans aucun scrupule, notre histoire était parfaite ! Parfaite !

-AVEZ-VOUS PERDU LA RAISON ?! s'indigna le doyen. JE NE MANGE PAS DE CE PAIN LA, SINISTRE CRAPAUD FLASQUE ET DÉGOUTANT !

Saussurus baissa la tête avec tristesse. Finalement, Beauregard reprit la parole :

-Je parie 3000 gallions que Saussurus sera viré ! Qui tient le pari ? Faites vos jeux, rien ne va plus !!! annonça-t-il gaiement, les yeux brillants.

-Je tiens le pari. répondirent les professeurs comme un seul homme.

-JE POURRAI VOUS VIRER... commença Magouille.

-J'AI GAGNÉ ! clama Beauregard. JE SUIS RICHE ! ENFIN !

-... mais je ne le ferai pas.

Le professeur d'arts divinatoires s'effondra aussitôt à genoux et leva les bras au ciel :

-JE SUIS RUINÉ ! hurla-t-il, au désespoir.

-Je préfère vous envoyer à Ste Mangouste.  finit par badiner le Bon Docteur.

Saussurus releva les yeux :

-A Ste Mangouste ? Mais je suis en pleine fo...

-SECTUMSEMPRA ! s'écria Magnus en pointant sa baguette sur son sous-fifre.

Le malheureux tomba à la renverse en hurlant.  Dans un râle, il tomba tête la première dans une flaque constituée de son propre sang.

-Et maintenant, arrêtez ce sortilège !

Une main ensanglantée se leva en tremblant :

-Urg.

Magnus se lissa la moustache, les yeux ronds :

-Bigre ! J'aurai sans doute dû lui demander avant...

Il se tourna vers son équipe pédagogique :

-J'aurai bien enlevé ce sortilège moi-même, mais voyez-vous, je suis un homme fort occupé... Au travail, mes petites larves ineptes !

Les professeurs se mirent en chemin, non sans lui lancer des regards mauvais. Krapull passa devant lui :

-Je vous hais, Monsieur.

-Moi aussi, mon petit ! lança Magnus avec bonne humeur. Et maintenant, au boulot !

Il claqua les fesses de sa secrétaire et partit en direction de Om Rajesh Kapoor.

-Mon garçon, vous avez trouvé la solution ! Félicitations ! clama-t-il. J'avais promis 100 gallions de prime pour qui nous débarrasserait du cadeau empoisonné !

Om sourit en lui serrant la main :

-Oh merci, Monsieur, c'est trop...

Magouille lâcha la main et grimaça en s'essuyant sur son veston :

-Mais je ne le ferai pas, car vous êtes un métèque ! Un métèque qui a passé illégalement nos frontières pour nous voler nos emplois !

Om se rembrunit.

-De plus,  vous ne nous avez pas réellement débarrassé du cadeau ! poursuivit le doyen. Une fois de plus, c'est encore moi qui ait dû me charger de corriger ce gredin de Saussurus ! C'est donc moi, et moi seul qui mérite d'être récompensé !

Il tira de son veston une petite fiole de lait de poule :

-Je vous offre un Lait-de-Poule ! Et estimez vous heureux que je n'appelle pas l'immigration !

Sur ce, le Bon Docteur tourna les talons. Quelqu'un tapota l'épaule de l'hindou.

-Oui ? fit ce dernier.

L'intégralité des étudiants enquêteurs le fixait d'un air mauvais.

-Alors comme ça, t'as trouvé le coupable ? grogna Marcus en faisant craquer ses phalanges.

-OUAIS ET MOI, J'AI FINIE TOUTE NUE ! hurla Malicia, traumatisée.

-Tout seul, hein ? renchérit Lucrécya, en caressant sa batte.

- TOUTE NUE !

-Alors que personne ne t'as vu enquêter ? siffla Kim, le regard noir.

-COMPLÉTEMENT NUE !

-Alors que t'as passé la soirée à danser ? rajouta Myo.

-TOTALEMENT COMPLÉTEMENT NUE !

-Moi je m'en fous ! Je suis fiancée fiancée fiancée ! lança Gri, le cadeau dans les mains, alors que les professeurs s'affairaient autour d'elle.

Ils tendirent tous leurs baguettes sur l'irlandaise, et un tumulte d'éclairs de toutes les couleurs s'abattirent sur la malheureuse qui glapit de douleur.

-Reprenons le fil : tu t'es accaparé notre travail, alors que nous enquêtions depuis des heures... persiffla Drago en croisant les bras.

-ET J'AI FINI TOUTE NUE ! cria Malicia, folle de rage.

Les étudiants se lancèrent un regard convenu.

-Buttons ce sale fenec. lâcha Titus.

Tous fondirent sur le malheureux Kapoor.

***
FELICITATIONS OM RAJESH KAPOOR ! yes

TU AS DÉNOUÉ L'INTRIGUE DE MONSIEUR X ! ET CE, COMME SEULS LES VRAIS HOMMES SAVENT LE FAIRE : EN S'APPROPRIANT LE TRAVAIL D'AUTRUI !

BRAVO ! JE ME RECONNAIS TOUT A FAIT DANS CES MÉTHODES !  V

Peut-être es-tu même... mon fils caché ? Enfin non, tu es basané ! Et je ne m'acoquine jamais avec des gens de la sorte !

TOUS CEUX QUI ONT PARTICIPE GAGNENT 10 BP ET RECOUVRENT LES 30 BP QU'ILS AVAIENT DÛ DÉBOURSER POUR MON CADEAU ! ILS GAGNENT AUSSI 4 POINTS DE POUVOIR ET UN LAIT DE POULE DE MA CONFECTION !

OM, TU GAGNES EN PLUS DE TOUT CELA 5 BP, UNE POTION MAGOUILLE AINSI QUE LA HAINE DE TOUS TES CAMARADES ! NE ME REMERCIE PAS !
LE SORT EST ANNULE ET LE BAL PEUT SE POURSUIVRE UN PEU PLUS NORMALEMENT. VOUS AVEZ UNE SEMAINE POUR FINIR VOS INTRIGUES PERSONNELLES.  positive

ET A BIENTÔT, POUR DE NOUVELLES AVENTURES !




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1717

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Sciences Sociales Sorcières

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Ven 9 Mai 2014 - 21:03

Une mêlée sans précédent s'était formée autour d'Om Rajesh Kapoor et les coups pleuvaient dans tous les sens. L'hindou, qui criait à l'aide, était copieusement insulté et n'avait sûrement jamais été passé à tabac de la sorte.

Pourtant personne ne semblait vouloir arrêter la bagarre : les professeurs étaient bien trop occupés à mettre le cadeau de Saussurus hors d'état de nuire, et les étudiants avaient été bien trop ennuyés par la soirée pour y rester une minute de plus. Alors que la meute poursuivait son lynchage, une tête blonde émergea du lot et quelques secondes plus tard, Drago s'extirpa du combat, les cheveux dépeignés, le visage maculé de sang et les habits en désordre.

Il reprit aussitôt son flegme tout aristocratique et épousseta ses habits. Il en avait bien assez fait. Kapoor ne méritait certainement pas qu'il perde sa soirée à le rosser. Enfin, à la réflexion, peut-être que oui...

L'alpha se retourna et pointa sa baguette sur Om :

-Subcingulus !

L'hindou se tordit de douleur et le blondinet sourit : c'était beaucoup mieux ainsi. Il remit de l'ordre dans sa chemise déchirée et enroula ses manches autour de ses coudes. Il renversa la tête en arrière : Dieu qu'il était bon de faire souffrir cet infâme véracrasse ! Il fallait bien le dire, Drago n'avait pas fait le mal depuis des lustres. Cela ne lui manquait pas particulièrement d'ailleurs, même s'il excellait en la matière. Une partie de lui-même semblait s'être calmée ces derniers mois et il ne se sentait plus en colère contre le monde entier.

Dans ses plus jeunes années, il avait fait de la mesquinerie son étendard. Cela semblait rendre son Père tellement fier. Il avait d'ailleurs hérité de bien des traits de caractère de ce dernier : l'envie, la froideur, l'ambition, la rancune, la cruauté, la perfidie... Cela, il le savait, il ne s'en débarrasserait jamais. Mais, il avait découvert qu'il ne se résumait plus à cela. Il ne voyait tout simplement plus l'intérêt d'être mauvais pour le seul plaisir d'être mauvais. Il aspirait à plus de calme, désormais.

Le blondinet passa devant Gri qui rigolait en bavant, encerclée de professeurs et lui fit un petit signe de tête.  Il passa également devant Malicia qui grelottait dans sa veste, attendant probablement que Lucrécya en finisse avec Kapoor.

-Ça va aller ? demanda-t-il, de loin.

La métisse releva la tête :

-Oui. finit-elle par lâcher.

Elle grimaça, gênée :

-Tu veux ta veste, c'est ça ?

Drago ne répondit pas tout de suite. C'était sa seule et unique veste, et son salaire ne lui permettrait certainement jamais de racheter un costume digne de ce nom.

-Non. finit-il par dire, avant d'ajouter sur un ton enjoué. Je m'en voudrais que tu meures de froid le jour de Noël.

Sur ce, il repartit en direction de la sortie, mains dans les poches. Il était fourbu, mais serein. Monsieur X était démasqué, Om dûment puni et c'était Noël. Que demander de plus ?

-Maître !

Drago se figea alors que son elfe de maison venait à sa rencontre :

-Maître ! répéta-t-il, essouflé. Je m'étais assoupi sous une table et je ne me suis réveillé que maintenant ! Je suis impardonnable !

La créature enroula ses bras frêles autour de son mollet :

-Je ne vous quitterai plus désormais ! lança-t-elle avec amour.

Drago leva les yeux au ciel :

-Oh fichtre. soupira-t-il.

Il se remit à avancer vers l'extérieur, traînant son elfe comme il le pouvait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 147
avatar
Ava Gold

Messages : 2716

Double Compte : Patricia Shellstrop
Sorts Connus : Amplificatum / Repulso,
Calmos Pacificatum,
Recurvite,
Bombarda,
Inflammarae,
Incendio,
Flambio

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Potion Tue-loup,
Essence de dictame (x5),
Philtre de Requinquance (x5)
Amulette anti-flammes
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Ven 9 Mai 2014 - 23:40

Après les révélations d'Om Rajesh Kapoor, Ava était restée interdite, silencieuse, ne sachant pas quoi dire. En fait, elle avait passé une bonne partie de sa soirée au bar, essayant de faire comme si de rien n'était. Pourquoi être vexée par ce que Om pouvait dire ? Il ne le pensait pas ! Ou enfin si mais... De toute façon, elle n'avait pas à se prendre la tête pour cela. Ce n'était absolument pas vrai et elle le savait !

Cependant, sa conviction diminuait au fur et à mesure qu'elle se repassait la scène dans la tête.

Tu as beau être au fond une bonne personne, tu n'en reste pas moins narquoise, prétentieuse, matérialiste, élitiste, et dotée d'un caractère épouvantable, je dois le dire. Tu as une tendance étonnamment pénible à prendre les gens autour de toi de haut, même tes amis. Et cela alors même que ceux-ci ne te veulent que du bien. Par quelle excentricité ton esprit est-il mû lorsque tu te comporte de la sorte, je l'ignore. Est-ce pour te donner une sorte de genre, celui d'une sorcière aussi revêche et cassante qu'une vulgaire élève en sixième année à Poudlard, simplement parce que tu trouves cela distingué, je ne saurais le dire. Tu sembles également attacher une très grande importance à ton physique et à tes accoutrements. Tu ne devrais pas, tu renvoies l'image d'une jeune femme à la futulité abyssale. Sans parler du fait que tu es loin d'être aussi jolie que tu le prétends. Mais Ava mon amie, il y a une chose que je puis te clamer dès cet instant... Tu dois cesser maintenant, ou tu resteras seule. Toujours.


En boucle, pendant de longues heures. Elle n'avait même pas remarqué que ses camarades se passaient toujours le cadeau maudit, que d'autres enquêtaient sur le Mr X qui avait fait une apparition au cours de la soirée.

- Je t'en foutrais des exaspérantes moi !

Elle attrapa un verre de Pur Feu qu'elle but d'un coup, avant d'en prendre un autre, puis un autre. Elle frotta longuement ses yeux parfaitement maquillés pour éviter que des larmes coulent, ne réussisant qu'à ressembler à un panda, étalant son mascara sur ses joues. Om était dans le faux alors pourquoi se sentait elle si touchée ? Et puis elle n'était pas seule ! Elle avait...

...

Pas de cavalier. Ni d'ami en fait. Enfin... Plus maintenant apparement. De longs soupirs s'échappaient d'elle. Elle était tellement désespérée qu'elle n'avait même pas réagi quand un garçon était venu lui prendre son soutien gorge pour se l'attacher autour du torse. Un beau soutien gorge en y repensant.

Elle était décidée à partir quand un attroupement s'était crée autour d'on ne savait qui. Juste par curiosité, elle s'était approchée. Quelle n'avait pas été sa surprise en découvrant un Om au sol, tordu de douleur, un Malefoy fier de lui juste en face.

- Non mais ca va pas ?!

Tandis que le blond s'éloignait, un elfe agrippé à son costume bas de gamme, Ava s'approcha.

- Oh ca va hein. C'est pas un spectacle. Vous pouvez partir hein !

Autour d'Om, les gens continuaient se chuchoter, d'avoir envie de se venger, mais pourquoi au juste ? Elle n'en avait pas la moindre idée. Tout ce qu'elle voulait, c'était partir d'ici. Elle soupira de nouveau, en tendant une main à Om.

- Ca va ?
- Oh mon amie tu..

Elle leva les yeux au ciel, ce qui eut pour effet d'interrompre l'indien. Après tout ce qu'il lui avait balancé à la figure, le terme d'amie pour la qualifier passait assez mal.

- Allez viens. Sinon c'est Rincevent qui va se venger sur toi. Et j'ai pas envie de me battre avec elle. Pas ce soir.

Elle insista, sa main en face du visage grimaçant de douleur du garçon. Elle n'allait pas camper tout de même ! Ava n'était pas une fille patiente ! Encore moins lorsqu'elle était le centre d'attention de... Plusieurs dizaines d'élèves. Elle frotta rapidement ses yeux rouges et brulants. Elle était fatiguée de cette soirée. Er fatiguée d'avoir attendu son cavalier en fait. Si Om ne partait pas avec elle, et bien elle rentrerait seule.

- Om...





Mes RPs du Moment !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ86cg


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 177
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3374

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Sam 10 Mai 2014 - 17:28

Mali va là !





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 30
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1668

Situation Amoureuse : Je vais très bien alors LACHEZ-MOI LES NOYAUX !!!

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Sam 10 Mai 2014 - 19:25


Après que Miss Gold eut sauvé les fesses de ce petit merdeux opportuniste de Kapoor, Titus se leva lentement et maladroitement, les cheveux en bataille avant de se mettre à la recherche d'un tabouret sur lequel s'écrouler.

Il était crevé. Vraiment, littéralement crevé, lessivé, cuit. Ce bal sensé rapprocher tout le monde dans la joie et la bonne humeur avait été, comme il s'en était douté un fiasco de bout en bout. Si encore il avait pu correctement résoudre cette bon dieu d'enquête à la mord-moi-la baguette, mais non, tintin ! Saussurus... songeait-il, complètement sonné par l'enchainement des derniers évènements... Mais comment j'ai pu faire pour pas voir venir ce vieux clampin dégénéré ?!

Une migraine aussi violente que brève lui transperça le cerveau l'espace d'un instant et le cowboy se souvint pourquoi il n'avait pas été au top de ses capacités. Il ne connaissait à présent qu'un seul remède pour laver les dernières souillures qu'il avait subi. Mais avant de s'enfiler plusieurs bouteilles de ce "remède", il allait prendre un bain. D'un mois et demi.

Et en changer l'eau autant de fois qu'il faudrait pour qu'elle devienne transparente quand il y tremperai ne serait-ce qu'un doigt de pied !

-Bon c'est pas tout ça, mais va falloir se rentrer au bout d'un moment !

-Titus... fit derrière lui une voix qu'il ne connaissais que trop bien.

Le yankee ferma les yeux, ses tempes recommençant à battre douloureusement.

-Qu'est-ce que tu veux encore ? Tu veux pas me lâcher la grappe ?

Un silence gêné prit place pendant quelques secondes et le Gamma se retourna : Myo tripotait nerveusement le haut-de-forme qu'elle avait subtilisé à ce fumier de Magouille. Sa seule vue suffit au cowboy pour se mettre en colère.

-Ecoute, je... j'en ai assez qu'on soit comme ça à couteaux tirés. Ca m'a vraiment rendu malade pendant des jours et des jours... et là j'en peux plus.

Titus secoua la tête, incrédule :

-Tu te fous de moi, ou quoi ?

-Co-comment ?

Le regard du sorcier se durcit à l'extrême :

-Tu espères quoi exactement ? Tu T'IMAGINES quoi au juste ?? Que j'ai oublié tout ce que t'as fait ?!

-M-mais, et notre enquête ? Et ce qu'on a traversé tous ensemble ce soi-

-NOTRE ENQUETE ?? ON A PAS ETE FOUTU D'ASSEMBLER LE MOINDRE INDICE COMME UNE VRAI BANDE NOEUDS, ON A COURU A DROITE A GAUCHE PENDANT DEUX HEURES POUR TROUVER LE MINABLE TAGAZOU QUI NOUS A BALANCE CE CADEAU MERDIQUE DANS LES PATTES, POUR FINIR ON A COMME QUI DIRAIT PAS ACCOMPLI LE MOINDRE FOUTU TRUC DE LA SOIREE A PART SE DESAPER EN PUBLIC, MAIS TOUT CA PARCE QU'ON A MENE UNE ENQUETE, SOUDAIN "HOURRA ! YOUPI !!" TOUT EST REDEVENU COMME AVANT ? GAMMA POWA ? LA VIEILLE EQUIPE EST DE RETOUR ? C'EST CA QUE TU T'IMAGINES ??

Les yeux de Myosotis s'embuèrent de larmes, ce qui eut le don de faire exploser le ricain :

-ET BON DIEU MYO, ARRETE DE CHOUGNER, MERDE !!! T'ES PAS EN BONNE POSITION POUR CA !!!CE PUTAIN DE SORTILEGE NOUS EST TOMBE DESSUS PARCE QUE T'AS RENDU JALOUX CE DEBILE DE SAUSSURUS AVEC LE DOYEN !!! TOUT COMME T'AVAIS DEJA ENFERME LA FAC ENTIERE DANS LE STADE POUR POUVOIR FRICOTER AVEC LUI, TU TE RAPPELLE PAS ??!

A bout de souffle, Titus manqua de tomber et dut reprendre son équilibre en s'appuyant à une table :

-Merde, Myo... y a tellement de trucs qu'en faire la liste me prendrait le reste de la nuit...

Il la regarda droit dans les yeux, les pupilles injectées de sang :

-Tu pourrais être tranquille... tranquille et heureuse avec ça si t'arrêtais une seconde de t'apitoyer sur ton sort et de tout faire pour te ruiner volontairement la vie, simplement parce que tu t'imagines que tu le mérite, ou que hey ! Après tout c'est le pied de faire de la merde 24h sur24 et faire consciemment, VOLONTAIREMENT les pires choix possibles !

Il eut un petit rire sarcastique :

-Après tout quand on est heureux dans la vie avec ses amis c'est tellement chiant ! Pourrir la vie des autres et la sienne encore plus, c'est ça le secret de la plénitude !

Myo était resté muette, estomaquée par le déferlement de rancœur de son ancien ami qui lui jeta un dernier regard empli de lassitude :

-J'ai plus assez de courage pour supporter tes conneries, ma grande... et surtout pas pour t'entendre te plaindre que tu les commets, alors que... t'aurais qu'à décider un bon coup d'arrêter et tout irait carrément mieux.

-J'suis... finit par articuler la sorcière aux cheveux verts, j'suis accro à ça... je sais que je devrais arrêter de prendre les mauvaises décisions, mais j'peux pas m'en empêcher, je...

-Conneries, asséna Titus. Tu t'es convaincue que tu pouvais pas faire autrement, mais c'est de grosses conneries. T'as juste trop de flemme pour essayer de changer. Et Dieu sait pourtant qu'il y aurait rien de plus facile.

Myo baissa la tête, n'osant rien ajouter. Le yankee au costume crasseux surmonté d'un soutien-gorge qui lui enserrait la poitrine tourna les talons vers la sortie :

-Je t'ai suivie ce soir parce que Kim y tenait, et je trouve que la petite morfle suffisamment comme ça ces temps-ci. Mais maintenant, soit gentille et lâche-moi la chemise. Définitivement. Tu me débectes.

Sans un regard en arrière pour le joyeux merdier qu'était devenu le Bal de Noël, Titus Reynolds s'en fut vers Mysteria Lane, direction son appart miteux et, l'espérait-il, une nuit de sommeil simple et sans rêve.



C'est le dernier repas que j'ai pu m'offrir. Mâcher lentement, et surtout bien savourer...
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 216
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2134

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Sam 10 Mai 2014 - 23:59


Myosotis avait écouté ce que Titus avait à lui dire, et elle était restée figée là, comme une idiote, les yeux ronds, au bord des larmes, les bras ballants.

Les gens autour d'elle passaient, discutaient, brassaient de l'air... sans que la semi-dryade ne bouge d'un poil. L'américain était parti depuis belle lurette, qu'elle fixait encore avec désespoir la porte par laquelle il était passé.

Elle restait là, avec son désarroi, avec ce qu'elle avait envie de lui dire, avec ces mots qu'elle brûlait de lui faire entendre, mais qu'il ne lui aurait jamais laissé le temps de prononcer, de toutes façons.

Il avait raison. Il avait raison sur toute la ligne, et elle le savait. Ça n'avait rien de glorieux, mais elle ne pouvait pas se mentir à elle-même. Toute sa vie n'était qu'un putain d'échec, et elle ne le devait qu'à elle-même : une succession de mauvais choix, et de preuves ridicules de son manque d'assurance. Elle aurait pu agir autrement. Mais elle ne l'aurait pas fait de toutes façons : elle était junkie, avec un J majuscule. Pas seulement accro à l'herbe magique, mais aussi au désir pervers d'auto-destruction qui sommeillait en elle.

Et cette fois il avait fait du dégât.

Mais il y avait une chose que Titus n'avait pas capté. Une chose sur laquelle elle-même n'avait pas mis le doigt auparavant, et dont l'évidence la frappait à présent avec une telle force que ça lui faisait tourner la tête.

Elle l'aimait.

Elle l'aimait, bordel, et ça n'avait rien à voir avec de l'amitié entre frères Gammas, ou avec cette amourette de pacotille que lui avait fait connaître le philtre de MacMalden. Elle l'aimait sincèrement, de toutes les fibres de son corps, ce même corps qu'elle avait offert à Magnus sans une once de réflexion.

Elle l'aimait, et il avait fallu qu'elle le perde à tout jamais pour qu'elle s'en rende compte, comme la Reine des Crétines qu'elle était.

Car à présent, il la méprisait, et à raison. Sans aucune chance d'amélioration, au moins elle était fixée sur ce point.

Et elle, elle restait là, mutique. Sans pouvoir bouger son petit doigt. Frissonnant d'un froid qui lui transperçait les os, malgré la chaleur presque étouffante de cette salle de bal.

Elle était lasse. Si lasse. Et elle en était à un point qu'elle s'attendait presque à mourir, de chagrin, à cet instant précis, debout au milieu de cette salle de bal encore animée.
Mais après un long moment, peut être deux minutes, peut-être deux heures... le doute n'était plus permis. Elle était vivante. Et seule, comme jamais.

Qu'est-ce qu'elle devait faire ? Qu'est-ce qu'elle pouvait faire ?! Elle savait au plus profond d'elle qu'il lui en voudrait toujours. Et elle ne pouvait pas lui en vouloir.

Même si elle lui expliquait ce qu'elle avait fait. Pourquoi elle l'avait fait. Qu'elle s'était sentie seule et incomprise. Et si vide. Qu'elle avait rempli ce vide avec Magnus. Que ce qui n'était qu'une erreur d'un soir était devenue une passade, puis un passe-temps. Qu'elle s'était mise à apprécier Magnus malgré tout, et qu'elle avait voulu l'aider, sans savoir comment. Qu'ils n'avaient pas été autre chose que deux sorciers pathétiques qui partageaient une fausse intimité pour se consoler de leurs propres solitudes...

Myosotis secoua la tête. C'était des excuses, encore des excuses. Ça n'arrivait même plus à la déculpabiliser.
Bordel... Elle avait tellement envie de revenir en arrière...

Finalement, elle bougea, lentement. Et se mit à marcher, comme un zombie, sans regarder devant elle, se fichant bien de bousculer des étudiants sur son passage. Une seule chose tournait encore et encore dans sa tête : comment avait-elle pu se méprendre à ce point ? Comment avait-elle pu faire tout ce qu'elle avait fait, sans réaliser ce qu'elle ressentait pour Titus ? Pourquoi était-elle aussi conne ?!

Elle hoqueta. Sa vue se brouilla, et ses jambes ne purent pas la porter davantage. Elle se laissa tomber sur un banc vide, à côté d'une table à buffet parsemée de miettes et de sauces.

Et enfin, elle se laissa aller à ses larmes. Pleurant sur sa honte, et ses regrets. Elle savait qu'elle venait de perdre ce qu'elle avait de plus cher, son frère, son meilleur ami, son amour... et c'était uniquement sa faute.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Dim 11 Mai 2014 - 0:42

Dans la mêlée de monde, Kimberlie perdit ses amis. Pieds nus, sans culotte, le maquillage coulant, la robe tachée de sang et les cheveux emmêlés, rien ne laissait présager une bonne soirée.

Autour d'elle, le chaos était plus intense que lorsque le cadeau maudit frappait encore. Om Kapoor en prenait d'ailleurs pour son grade à cause de ce remue ménage, mais c'était bien la dernière préoccupation de Kimberlie.
Rien ne s'était passé comme elle l'avait souhaité ne cessait-elle de se répéter. Pourtant, quand elle essayait de se souvenir de ce qu'elle voulait à l'origine, elle était incapable de le formuler. Elle ne savait pas discerner sa déception de n'avoir pas vraiment rigoler en cette soirée et sa déception de n'avoir pas pu jouer de son physique de ce soir. Parce que quitte à être habiller en fille, autant en jouer ! Non ? Elle aurait pu jouir des compliments qu'on pourrait lui faire sur sa robe et ses cheveux. Elle aurait pu apprécier de danser une valse, un slow... Déguisée de cette façon ( parce que pour elle c'était bien s'être déguiser ), même si ça l'avait terriblement gêné, elle aurait pu extériorisé sa féminité un bonne fois pour toute comme on piquerait une colère pour enfin de détendre. Au lieu de ça, elle avait gâché sa soirée à enquêter sur l'acte de jalousie d'un prof en ayant pour partenaire quelqu'un qui préférait se saouler plutôt que d'être avec elle.

Par Merlin, ça fait trop gonzesse de penser ça !

Ce fut après avoir penser ça qu'elle pinça ses lèvres tout en prenant le chemin de la sortie. Encore et toujours cette expression bourrue encrée sur son visage de jeune femme. Constamment cet air peu amical comme un bouclier, une armure dont elle avait décidément bien besoin en ce moment.

- Kim !

Elle leva les yeux et vit son grand frère. Il semblait avoir pris plusieurs coup de poings dans la figures qu'un énième episkey ne pouvait pas tout dissimuler, son costume était déchiré et ses cheveux en batailles. Les deux McCormick étaient tous deux dans des états plutôt pitoyables.

- Est-ce que ça va ? lui demanda-t-il, bienveillant, mais surtout inquiet.

Ce fut peu à peu que le visage fermé de Kimberlie disparut pour laisser ses lèvres trembler. Très vite elle fut obligée de renifler pour ne pas laisser son nez couler et on pouvait voir l'effort qu'elle faisait pour se retenir de verser ce ne serait qu'une petite larmichette. Sous la surprise d'Andrew, elle alla se réfugier dans ses bras en s’agrippant aux pans de ses vêtements. Ils restèrent ainsi jusqu'au moment où d'une petite voix, Kim avoua :

- Je veux rentrer maintenant...
- Bien sûr. On y va.

Elle se défit de lui, les yeux rivés vers le sol, un peu honteuse. Elle accepta tout de même qu'Andrew passe son bras sur ses épaules pour la soutenir.

Tout en marchant, elle passa le revers de sa main sur ses yeux et son nez tout en reniflant bruyamment. Ce fut en levant les yeux que la fraternité McComrick tombèrent sur quelqu'un qui les firent s'arrêter net, tous deux.
Devant eux, Marthy Humple se tenait droit dans son costume dans lequel ses épaules semblaient nager. Celui-ci semblait avoir passer une plutôt bonne soirée. Il avait l'air aussi d'avoir bien bu, mais ce n'était pas ça le pire. Le pire du pire, c'était bien lorsque Kimberlie reconnut son boxer à dentelles dans la poche de sa veste à la place où devrait se trouver un mouchoir en tissus, l'annonçant tout bas à haute voix, quelque peu honteuse.
Kimberlie reprit alors des couleurs après un moment de dégout où la colère semblait l'envahir peu à peu comme un doux nectar. C'était réellement plus sympa d'être en rogne ! se dit-elle. Elle serra le poing quand soudain...

BAM/CRAC/AIIIiiieuhhhhh!



Non, le fait que Marthy pissait le sang par le nez n'avait rien à voir avec elle. A vrai dire, elle n'avait même pas eu le temps de vouloir lui foutre une beigne que celui-ci mangeait déjà le sol. Debout devant lui, Andrew McCormick n'avait jamais ressemblé autant à sa sœur qu'à ce moment précis. Les dents serrées, le regard hargneux... Un instant, Kimberlie crut qu'elle était fière. Non pas fière de lui, mais fière de voir qu'en réalité, ils n'étaient pas si différents.

- Tu as été trop loin Marthy ! cria-t-il à l'attention de celui qui l'admirait, pendant que Kimberlie le rejoignait.
- Mais... je... je... parlait-il du nez.

Kimberlie se pencha légèrement pour attraper son sous-vêtement et en profita pour lui murmurer dans ton sec et menaçant :

- Encore un truc de ce genre et c'est pas le coup de poing de ma femmelette de frangin que tu te prends dans la poire.

Kimberlie s'avança la première, continuant son chemin vers la sortie du stade. Derrière elle, Andrew attendit qu'elle soit assez loin pour se plaindre de la douleur à son poing avant de la rattraper au pas de course.

C'était franchement un soirée de merde. pensa-t-elle sûrement dégoutée à vie des Bals de Noêl.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 66
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 789

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Dim 11 Mai 2014 - 19:04

Peu à peu, les assaillants d'Om Rajesh Kapoor se dispersèrent, alors que la main tendue d'Ava Gold s'agitait toujours devant le visage de l'infortuné :

-Je vais pas attendre cent cinquante ans, Om... fit-elle en levant les yeux au ciel. Dépêche-toi avant que les autres ne recommencent à te taper dessus.

Un maigre sourire apparut sur la face meurtrie de l'hindou. Lentement, il leva son bras à la manche déchirée, acceptant l'aide de la sorcière Zeta :

-Je te... remercie infiniment mon amie meilleure d'entre...

-Ouais ouais... Sérieux, change de disque.

Elle releva le Pi Omicron Pi avec difficulté et le soutint, tout en se dirigeant vers la sortie. Après un moment de silence gêné, seulement ponctué par le frottement des chaussures de l'hindou trainées au sol, ce dernier se racla la gorge :

-Ava, je...

-Ferme-la.

-Mais entends-moi donc, je t'en conjure !

-Pas envie.

-Je ne pensais pas un traitre mot de ce que je disais ! C'est ce... damné présent ensorcelé qui m'y a forcé...

A ces mots, la jeune fille le lâcha, laissant l'infortuné tomber à la renverse dans un cri aigu de douleur et se pencha vers lui, sans une once de compassion :

-Vraiment ? Mon pauvre... ça a du être EXASPÉRANT pour toi d'être obligé de te comporter comme ça avec moi.

-En effet , je ne te le fais pas di... Oh. Tu étais sarcastique, n'est-ce pas ?

-A ton avis, génie ?

Om baissa la tête, honteux et tenta de raisonner son amie :

-Lointaine de moi l'idée d'insinuer que tu es... exempte de défauts...

Il déglutit, cherchant ses mots alors qu'Ava le regardait de manière suspicieuse.

-... mais je puis t'assurer que je ne pensais quasiment aucun mot de ce que j'ai pu te dire.
-Quasiment ?

-O...oui. Et ce que j'aurais pu... disons penser de toi a été amplifié, et déformé à l'extrême.

Il fronça les sourcils :

-A la vérité, j'ai ressenti un irrépressible besoin d'être particulièrement, excessivement et inutilement cruel envers toi. Pardonne-moi.

Ava croisa les bras, respirant calmement, du moins essaya-t-elle :

-Je suis peut-être un peu... pénible. Parfois. Mais toi t'es un vrai nullos.

Om sourit brièvement.

-Alors... tu me pardonnes ?

Elle tendit de nouveau son bras à l'hindou et leva les yeux au ciel :

-Si tu fais mes devoirs de fac pendant un mois, alors oui, je te pardonne.

-Oh merci mon amie ! fit Om en levant sa main à son tour. Merc...

Un craquement inquiétant se fit entendre alors que le bras de Om n'était qu'à mi-chemin, et ce dernier se figea, les yeux s'agrandissant sous le coup de la douleur :

-O...Par ... tous les... dieux... Je ... je suis bloqué Ava... au secours...

-Tu rigoles ?

Soufflant longuement, la jeune fille se tourna et fit signe à une vieille infirmière blasée qui s'occupait des blessés de la soirée, de venir jusqu'à eux. Cette dernière mâchonna le mégot qu'elle tenait coincé entre les dents et fit tourner la civière qu'elle pilotait, déjà recouverte de corps inconscients, dans leur direction. Sans ménagement elle souleva le PoP d'un coup de baguette et le jeta sur la pile d'étudiants avant de s'en aller en faisant couiner ses roues dans un petit "coui coui" pathétique.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1594

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Murder on the dancefloor   Lun 12 Mai 2014 - 0:18

Magnus Magouille bombait le torse en tirant fièrement sur sa lavallière.

-Comme je vous le dis, mon petit : grâce à votre jupe outrageusement courte, j'accepte de vous reprendre à l'essai en tant que Maîtresse Officielle du Doyen !

Miss Krapull considéra le Bon Docteur en fronçant le nez. Finalement, elle lâcha un long soupir :

-D'accord, finit-elle par dire de mauvaise grâce. Mais vous n'avez pas intérêt à me laisser à nouveau tomber pour cette garce aux cheveux verts.

Le doyen se lissa la moustache de contentement :

-Bien évidemment ! Je suis un homme de parole, et... bigre !

Il aperçut Myo en train de pleurer sur un banc, et détala vers elle. Krapull brisa la coupe de champagne qu'elle avait en main, le regard haineux.

De son côté, Magouille s'était rapproché à pas de crabe de là où était la Gamma. En sifflotant une petite mélodie , il s'assit à l'autre bout du banc, et, l'air de rien, se rapprocha subrepticement de la demoiselle en larmes, jusqu'à être tout contre elle.

-Une vraie réussite, ce bal de Noël, n'est-ce pas ? badina-t-il, en regardant le plafond.

Myosotis jeta un coup d’œil interdit au moustachu, puis se remit à pleurer de plus belle, enfouissant son visage entre ses mains.

Magouille regarda de côté, mal à l'aise, joignant ses deux index comme un enfant timide, tout en continuant de siffloter son petit air agaçant. Puis, il se tourna vers la jeune femme et lui enleva le haut-de-forme qu'elle avait sur la tête pour le visser sur la sienne :

-Tu permets que je reprenne ce qui m'appartient ?

-Laisse-moi tranquille ! intima l'étudiante, entre deux sanglots.

-Allons, pourquoi ces larmes ? reprit le Bon Docteur. Est-ce parce que je ne t'ai pas assez fait danser ce soir ?

La dryade ne daigna pas répondre.
Après quelques secondes de silence gêné, entrecoupé de reniflements et de pleurs, le moustachu reprit la parole :

-Ou est-ce à cause de la petite ecchymose que je t'ai causé ? J'avoue que je n'y suis pas allé de main morte...

En lissant la pointe de sa moustache, il se mit à ricaner, fier de lui... et stoppa net en voyant le regard plein de larmes et pourtant étincelant de colère de la fille-chlorophylle.

-Mais voyons, cela se voit à peine ! geignit-il. Et puis cette dent en moins te va à ravir !

-FOUS LE CAMP ! cria Myo, excédée.

Magouille l'ignora :

-Tu veux un petit câlin ? proposa-t-il en ouvrant les bras.

-NAN !

Elle fronça les sourcils de colère, mais très vite les larmes reprirent le dessus.

Magouille eut l'air pensif. Les atermoiements des jeunes filles n'étaient pas sa spécialité. En fait, avant de rencontrer Myosotis Grandiflore, il n'en avait rien à faire. Et à présent, il en avait toujours rien à faire, à ceci près qu'il voulait que ceux de cette jeune fille-ci cessent. Avec un peu de chance, s'il parvenait à la réconforter, peut-être consentirait-elle à revenir dans son lit dès ce soir.

Il posa une main maladroite sur l'épaule de la française :

-Là, là... récita-t-il, sans conviction.

Mais, à son grand étonnement, les sanglots redoublèrent. Le Bon Docteur fronça les sourcils :

-Ne voudrais-tu pas me raconter ce qui cloche ?

Myosotis releva sa tête, aux joues rouges et humides de larmes :

-MA VIE EST FOUTUE VOILA CE QUI CLOCHE ! J'AI TOUT PERDU TOUT CE QUI COMPTAIT POUR MOI ET C'EST A MOI SEULE QUE JE LE DOIS ! TOUT LE MONDE SE FOUT DE MOI J'AI PERDU TOUS MES AMIS MEME CEUX DE MA FRATERNITE MON MEILLEUR AMI NE VOUDRA PLUS JAMAIS ME PARLER ET EN PLUS J'AI UNE FOUTUE DENT EN MOINS ! TOUT CA PAR MA FAUTE PARCE QUE JE SUIS UNE CONNE FINIE INFOUTUE DE FAIRE LES BONS CHOIX ! J'AI ENVIE D'ALLER MOURIR SOUS MA COUETTE !

-Allons, il te reste toujours ton énorme paire de...

Il croisa le regard enragé de Myo, et conclut :

-...de qualités humaines !

Le silence retomba pesamment.  Magouille soupira, puis reprit :

-Voyons, moi même j'ai connu l'adversité ! Lorsque j'étais plus jeune, j'étais à Serpentard. Personne n'aimait les Serpentards. Et hélas pour moi, les Serpentards ne m'aimaient pas davantage.

Son regard s'assombrit :

-J'ai essuyé de nombreux conflits et de nombreuses humiliations... Et j'ai attendu mon heure... Et, une nuit d'orage, je suis passé à l'acte, et je leur ai fait passé l'envie de rire de moi ! Le lendemain, les autorités ont fermé Poudlard pendant un mois. J'étais l'unique survivant de l'étrange attaque survenue dans la salle commune des Serpentards. Ils ont mis ça sur le compte de Voldemort, les imbéciles.

Son air grave disparut d'un coup, au profit d'un sourire jovial :

-Moralité, il n'y a rien que l'on ne puisse résoudre avec un peu d'uranium et beaucoup d'imagination ! Veux-tu que je t'en procure ?

Myosotis le fixait avec des yeux horrifiés :

-Tu es un grand malade, articula-t-elle.

-On me le dit souvent. Un câlin ?

Il écarta à nouveau les bras, et fit danser ses sourcils en souriant. La jeune fille hésita un instant, puis fondit en larmes dans les bras du doyen. Ce dernier la serra contre lui, un sourire mauvais et triomphal  aux lèvres.




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Murder on the dancefloor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Quidditchsway :: Stade Swiffer 3000 ©-