Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Bienvenue à Igloo Islands.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3446

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Bienvenue à Igloo Islands.   Sam 17 Mai 2014 - 16:29

-COCONUT ISLAAAANDS !!! cria Malicia en levant les bras en l'air.

Elle grimaça et ouvrit des yeux inquiets : elle était dans le noir. Le noir complet. Et il faisait froid. Très très froid. Elle tendit ses bras en avant :

-Lulu ? fit-elle d'une voix pas très rassurée.

Elle avança de quelques pas dans la pénombre. L'atmosphère était glacée, humide, et elle entendait une bourrasque de tous les diables qui soufflait au-dessus de sa tête.

-Lustucru ? répéta-t-elle, un poil d'angoisse dans  la voix.

-Tas vu ça mon gaillard, elles ont rien suspecté pour la convention... chuchota quelqu'un derrière elle en se grattant le menton.  Par contre, je m'attendais à quelque chose de mieux...

Malicia stoppa net:

-Minus ?! bredouilla-t-elle.

-Bouftout ?! s'étonna la voix du PAF.

-Lumos !

La baguette de la zeta éclaira les lieux. Le sol était blanc et neigeux. Les murs, des blocs de pierre taillés à la serpette et disposés les uns au dessus des autres formaient un...

-On est dans un igloo ?!  glapit la jeune femme, horrifiée.

Marcus considéra l'habitacle glacé dans lequel ils se tenaient :

-Y'a quelque chose qui cloche, la convention, c'était en Californie... Tu crois qu'il y a des igloos en Californie ?

-NON! cria Malicia.

Son ami se gratta la tête en considérant le portoloin qu'il tenait dans sa main :

-Ça doit venir du portoslibard...

Il tendit le tissu et l'examina sous toutes ses coutures. Finalement, il se pencha et le sentit.

-BEAAAAH !!! Minus, lâche ça ! C'est... BEAAHHH !!! s'affola la métisse.

-Yep ! Il est foutu. affirma le PAF.

-BIEN SUR QU'IL EST FOUTU ! C'EST UN SLIP DEGUEU QUE T'AS ACHETÉ A MAGOUILLE ! s'énerva la zeta.

-Dis comme ça... acquiesça Marcus, les yeux ronds comme des billes.

-M'EN FOUS ! J'VAIS PAS PASSER MES VACANCES ICI !

Malicia se concentra pour transplaner... mais n'y parvint pas.

-RHAAA !!! LA POISSE ! Hurla-t-elle.

-Bon, bah, on est coincé. affirma le PAF, pas plus inquiet que ça.

La zeta se tourna vers son ami :

-RESTE DANS TON IGLOO SI TU VEUX ! J'IRAIS A COCONUT ISLAND, MÊME SI JE DOIS Y ALLER A PIED !

Elle ouvrit la porte de l'igloo et tomba nez à nez avec les yeux jaunes et cruels d'un énorme yéti poilu qui lui hurla au visage. Les cheveux de la métisse partirent en arrière sous la virulence du cri. Elle referma aussitôt la porte.

-On va rester ici, hein ? fit-elle, avec un sourire nerveux.

Elle s'assit sur sa valise, mit les coudes sur ses genoux, et appuya sa tête boudeuse sur ses mains. Marcus s'assit en face et s'enveloppa dans sa cape. Quelques minutes passèrent. Marcus toussa. Malicia soupira. C'était bien sa veine. Elle qui avait rêvé d'aller nager dans les lagons de Coconuts Islands, elle était bien avancée. Et si encore elle avait eu Lulu avec elle. Mais non, elle allait devoir se coltiner son gros lourdaud de mari. Enfin... Avec de la chance, Lulu était arrivée à bon port. Peut-être qu'elle essaierait de les trouver. Mais comment ? Ils étaient sûrement à des milliers de kilomètres ! Il allait falloir faire contre mauvaise fortune bon cœur en attendant que le yéti parte et qu'ils puissent aller chercher de l'aide...

-Bon, si on est coincé ici, autant qu'on se  fasse pas la gueule... commença la métisse, calmée.

Elle fit un petit sourire compatissant à Marcus :

-Ça va toi, sinon ?

-NON ! aboya le PAF avec colère.

Sa voix résonna dans l'igloo.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Bienvenue à Igloo Islands.   Dim 18 Mai 2014 - 22:57

Marcus s'était avachi sur le sol en position fœtale, et se berçait lui-même doucement, en suçotant son pouce en geignant comme un enfant.

Malicia, qui se frottait les avant-bras dans l'espoir vain de les réchauffer un peu, leva les yeux au ciel. Finalement, elle s'accroupit devant le Pi Alpha Fi.

-Minus... ?

-Gnh...nnnh...ggghn...

-Minus... !

-Je.... jejejeje.. je.... jeuh... ghnnn...

-Minus.

-C'est... C'EST... C'EST TERRIBLE !

Le peu de sympathie que pouvait ressentir Malicia s'était évaporé depuis de longues et glaciales minutes, avec la buée qui sortait de sa bouche quand elle respirait et qui prouvait à quel point il faisait froid. Aussi, c'est un peu sèchement qu'elle répliqua :

-Ouais je sais ! A qui la faute ? Si t'avais pas acheté des portoloins au rabais, on en serait pas là !

Mais Flint ne l'écoutait même pas :

-LA CONVENTION ! LA CONVENTION WIZZIP GIRL !

Sa voix se brisa, et il hoqueta, désespéré. Mali fronça les sourcils :

-Wizzip Girl, c'est pas cette série de picturines pour adolescentes un peu mièvres ?

-C'ETAIT MA SEULE CHANCE D'AVOIR UN AUTOGRAPHE DE CLAAAAIRE !

Il se roula encore davantage en boule et se mit à pousser des gémissements de désespoir.

La Zeta soupira longuement. Elle donna des petits coups de pieds dans le bras de l'étudiant, et maugréa d'une voix morne :

-Allez. Minus. Bouge tes fesses, histoire qu'on cherche une solution.

-Ah, ok.

Flint se leva d'un bond, et posa ses poings sur ses hanches, comme si de rien était.

-Bon, on commence par quoi ? demanda-t-il, d'une voix presque joviale.

La métisse poussa un énième long soupir.

-Il y a un yéti qui nous bloque la sortie, alors va falloir trouver une aut..

-ALORS ON VA LUI PETER LA GUEULE ! OUAAAIS ! la coupa Marcus.

Malicia resta interdite quelques secondes.

-M... mais Minus, non, je voulais pas dire ça ! Je voulais dire, on va trouver une autre sort...

-J'T'AI CAPTÉE CINQ SUR CINQ BOUFTOUT ! OUAAAAIS !

Le PAF bomba le torse, repoussa sa cape à pics en arrière, remonta ses manches avec assurance, et se précipita au dehors en hurlant, ses bras musclés tendus vers le ciel.

Malicia se plaqua la paume de la main sur le front, tandis qu'au dehors, on entendait des coups, des bruits de bagarre, des cris de rage et des grognements d'animaux. Puis, au bout d'un moment, Marcus revint dans le igloo, en boitillant, les vêtements déchirés et couverts de son propre sang, l'œil droit violacé et douloureux :

-Tu m'croiras jamais Bouftout, fit-il d'un ton halluciné, mais en fait, c'est un gaillard sacrément fort, ce yéti ! J'crois qu'il va falloir trouver une autre sortie !



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3446

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Bienvenue à Igloo Islands.   Mar 20 Mai 2014 - 19:38

-Minus...

Sans écouter Mali, Marcus tapota un cube de glace avec l'air expert. Le "toc, toc" résonna dans l'igloo alors que le PAF se grattait le menton, les yeux plissés. Au bout d'un moment, il poussa un "Mmh" pensif.  Puis il fit un pas de côté, et examina un nouveau cube avec attention. Il approcha son poing de la glace.

-Minus... tu comptes vérifier tous les cubes de l'igloo ? fit la voix de Malicia derrière lui.

Marcus se tourna vers la zeta : cette dernière bondissait d'un pied sur l'autre et se frottait les épaules dans l'espoir de se réchauffer. Mais il n'y avait rien à faire : elle avait toujours aussi froid. Et toujours aussi envie de partir rejoindre Lucrécya à Coconut Islands ! Rien que d'y penser, elle était verte. Ces beaux lagons bleus à 35 degrés, ces palmiers et ces sorbets exotiques qui attendaient qu'elle...

-Mmmh. lâcha à nouveau Marcus.

Mali leva les yeux au ciel :

-Minus, qu'est-ce que tu fabriques ?!

-La ferme, Bouftout, laisse-les pros faire.

-Les pros faire quoi ?! A quoi ça t'avance d'examiner l'igloo ?

-On a un yéti pas commode dehors j'te rapelle ! clama le PAF.

-Ouais, et alors ? renchérit Malicia avec mauvaise humeur.

-Alors faut qu'on trouve une autre sortie, grosse nounouille ! s'emporta Marcus.

Mali eut l'air vexée comme un pou:

-Ah c'est ça qu'tu penses ?!

-Ouais ! beugla le PAF.

-Ah, Ouais ?!

-Ouais !!!

-Alors puisque j'suis une grosse nounouille, explique à quoi ça sert de vérifier les cubes de l'igloo ?

Marcus devint rouge de colère :

-J'en cherche un de creux !

-Pourquoi faire ?!

-Pour le dépiauter et...

Marcus stoppa. Malicia mis ses poings sur ses hanches :

-Et... ?! insista-t-elle, en le défiant du regard.

Le mari de sa meilleure amie fronça les sourcils dans un intense effort de réflexion. Finalement, il lui tourna le dos et admit sa défaite :

-Ok, c'est un plan de merde.

-Ben tiens. lâcha la zeta.

-Mâdâme McBouftout a mieux peut-être ?! grommela Marcus.

-Bien sûr que oui ! s'énerva la métisse.

-Ah ça, m'en doutais bien que Mâdâme McBouftout aurait un plan ! s'écria avec la véhémence d'un mauvais acteur son ami. Un beau plan de surdoué hyper compliqué qu'y'a qu'elle qu'y peut piger !

-Tout le monde pige mes plans ! se défendit la métisse en serrant ses petits poings. C'est juste toi qui est trop bête !

-Alors vas-y ! poursuivit Marcus avec mauvaise humeur. C'est quoi ton plan ?! On prend un carton et un bout de frometon et on attire le yéti dedans ?!

-Non !

-On prend un carton et un bout de saucisse et on attire le yéti dedans ?

-Non !

-On prend un carton et un bout de...

-Pourquoi y'a que des cartons et de la bouffe dans tes plans ?! hurla Mali.

-PARCE QUE J'AI LA DALLE ! rugit Marcus.

Un rugissement pas très rassurant s'éleva au dehors et les murs de l'igloo se mirent à trembler sous les assauts furieux du monstre qui était dehors.  Malicia et Marcus se saisirent mutuellement la manche en regardant l'igloo se faire  démolir une brique par une.

-Fais ton super plan, Bouftout, ça urge. fit le PAF avec nettement plus de gentillesse dans la voix.

-Ok !  bredouilla la métisse, les yeux horrifiés.

Elle pointa sa baguette sur le sol :

-Defodio !





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Bienvenue à Igloo Islands.   Lun 26 Mai 2014 - 23:40

Depuis ce qui semblait être une bonne heure, Marcus et Malicia marchaient le long du tunnel glacial que la jeune femme creusait au fur et à mesure, à grands renforts de Defodio.

-Alors ça, c'était de l'idée ! Bouftout, t'es un génie !

-Ouais, je sais.

Le silence retomba entre les deux amis. On pouvait entendre les genoux nus de la métisse s'entrechoquer, et des dents claquer de froid.

Au bout d'un long moment, le gaillard s'exclama avec entrain :

-Une vachte de bonne idée, ça j'te le dis ! Un génie, Bouftout, un pur génie !

-Ouais, je sais, fit sèchement la Zeta, dont la peau virait petit à petit au bleu,

Un souffle particulièrement glacial s'engouffra dans le tunnel, lorsque la Zeta lança le dernier sortilège, qui ouvrait un chemin vers l’extérieur. Marcus s'emmitoufla dans son épaisse cape en fourrure hérissé de pics, et soupira d'aise, sous le regard haineux de la métisse qui devait sauter un pied sur l'autre pour se réchauffer.

-Non, mais sérieux, reprit-il, c'est une putain de bonne id...

-OUAIS JE SAIS MINUS ! s'énerva la métisse. C'EST LA QUARANTE-TROISIEME FOIS QUE TU ME LE DIS DEPUIS QU'ON A QUITTE CE TOUFU IGLOU ! J'AVAIS COMPRIS DES LA PREMIERE !

Le PAF se gratta la tête :

-Ouais mais bon si j'dis ça, moi, c'est parce que c'était une vachte de bonne idée, grommela-t-il, penaud.

Malicia grommela quelque chose, et croisa les bras avec mauvaise humeur. Marcus réfléchit un long moment... puis hocha finalement la tête, fier de comprendre enfin :

-Aaah je sais ! T'es encore énervée parce que j'ai refusé de te prêter ma cape ! Mais faut que tu comprennes, Bouftout : elle était pas donnée, et j'y tiens beaucoup ! C'est de la pure laine de niffleur angora ! C'est pour ça qu'elle est si douce et chaude !

Mali serra les dents, en ayant l'air de prendre énormément sur elle pour ne pas devenir virulente. Elle voulut sortir du tunnel, mais Marcus se précipita pour l'en empêcher :

-Attends un peu, Bouftout : il nous faut un plan pour s'assurer que la voie est libre !

La Zeta Delta Nu poussa un lourd soupir.

-Marcus, y'a rien là, on voit bien ! dit-elle d'une voix morne.

Le Pi Alpha Fi posa fièrement ses poings sur ses hanches :

-Alors ce que je te propose, c'est qu'on fasse des roulé-boulés à la sortie, on atterrit 2/3 mètres plus loin, on lance un sort de brouillard et pif paf pouf on fait un triple salto qui nous amène plus à gauche, hop bam boum coups de pieds reversés combo coups de boule histoire de voir si y'a des individus de type yéti qui nous zyeutent pas en secret, on saute en face, et on bondit, on rebondit on rebondit, on rebondit, on se plaque sur la neige, et on commence à ramper, sur exactement 31,7 mètres. On se retourne en roulé-boulé, et on fait la roue pour revenir à nos pas. Et à ce moment là, techniquement, on devrait savoir si on est dans une zone dégagée.

Malicia jeta un coup d'oeil à la banquise blanche qui s'offrait à leur vue. Il n'y avait rien à l'horizon. Strictement rien.

Mais ça n'avait pas l'air de gêner Marcus :

-Suis-moi Bouftout ! GO-GO-GO ! hurla-t-il

Sous le regard effaré de la métisse, l'étudiant musculeux se mit à courir, sauta partout en jetant des petits cris de guerre aigus qui ne passaient certainement pas inaperçus. Il bondit, rampa, bondit à nouveau, jeta des sorts en l'air, bondit encore plus, et ce, dans tous les sens.

Au bout de longues dizaines de minutes, revint vers son amie, suant et haletant.

Malicia, qui l'avait regardé tout ce temps d'un œil morne, réprima un bâillement :

-C'est bon, t'as fini ?

-...A... Affirmatif, répondit-il, à bout de souffle. La voie est libre.

-J'avais remarqué, ironisa la jeune femme.

Et sans plus de discours, ils se mirent à marcher vers l'horizon immaculé.

Et au bout de quelques minutes à peine, un blizzard terrible se leva, et une neige épaisse tomba du ciel, dans tous les sens. On ne voyait même pas le bout de son nez, dans ce grand tourbillon blanc et aveuglant.

Malicia se frotta les bras, rougis par la morsure du froid polaire, et geignit, à bout de nerfs :

-Non mais c'est pas vrai on est maudits !

-Par là, j'ai cru voir une grotte !

Les deux amis se mirent à courir, et s'abritèrent dans un renforcement naturel, creusé à même le flanc d'un énorme rocher blanc.

Marcus croisa les bras, en regardant la tempête sous laquelle il était il y a peu.

-Bon ben, on va attendre là, hein...

-Attendre quoi ? Maugréa Malicia. On ne sait même pas où on doit aller !

-Ni même si on peut y aller, renchérit le PAF.

La métisse se laissa glisser à terre, penaude :

-Mon manteau en fausse fourrure me manque.

Marcus s'assit à côté d'elle :

-Le quidditch me manque, admit-il.

La Zeta s'autorisa un sourire :

-Le chocolat chaud me manque.

-Avec du marshmallow ? demanda très sérieusement Marcus.

-Bah oui, tu me prends pour qui ? Du marshmallow Honeydukes, et même des éclats de noisettes pour saupoudrer.

L'étudiant hocha la tête :

-Excellent choix.

Il soupira, pensif :

-Tu sais ce qui me manque moi ? Demanda-t-il, l'air sombre.

Malicia pencha la tête, d'un air interessé :

-Non ?

-Les bonnes picturines d'action ! Maintenant, ils font que des remakes ou des histoires stupides avec des super-sorciers en collants. On s'en fout d'Acromentula Man ou de Blatte-Man & Grobine !

La métisse, qui s'attendait à une vraie confession, éclata de rire.

-Je te comprend. Moi c'est les cours d'Excellence Sorcière qui me manquent. Pas la prof hein : les cours.

-Les entraînements de Quidditch quand j'étais Capitaine des Serpentards me manquent...

-Poudlard me manque.

-Les années 90 me manquent.

-Ma maman me manque.

-Malefoy me manque.

Mali jeta un petit air amusé à son ami :

-Malefoy, hein ? Pas ta femme, pas ton fils : Malefoy ?

-Euh... j'voulais dire Wizzip Girl, bafouilla Marcus, gêné. Wizzip Girl me manque !

-Ah ouais, de suite c'est plus viril... se moqua la métisse.

Les deux retombèrent dans le silence, tout en regardant les flocons tomber abondamment au dehors.



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3446

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Bienvenue à Igloo Islands.   Jeu 29 Mai 2014 - 18:01

La neige continuait de tomber inlassablement en dehors de la caverne où Marcus et Mali s’étaient abrités. Et il avait un vent affreux, le genre qui glaçait tout ce qu’il y avait sur son passage en hurlant. Bon, c’est sûr, à vue d’œil, y’avait pas grand-chose à glacer dans les parages : la banquise s’étendait à perte de vue, et à part l’igloo dans lequel ils étaient plus tôt, l’endroit était désert. Non, y’avait pas grand-chose à glacer. Sauf elle.

Mali grelotta en regardant ses cheveux blanchis par le froid. Elle osait même pas les toucher : à tous les coups, elle les casserait en deux. Et franchement, il manquait plus que ça. Parce que pour des vacances pourries, c’était des vacances super pourries. Marcus lui, avait l’air de bonne humeur, et s’emmitouflait dans son horrible cape, l’air content de lui.

-Ouais, Wizzip Girl me manque, et je l’assume ! clama-t-il à haute voix. Chuis comme ça moi !

Il éclata de rire et se tourna vers elle, soudain suspicieux :

-Tu le dis pas à Lulu, hein ?

-J’veux bien, mais je sais pas garder les secrets ! rétorqua Malicia les yeux ronds.

-T’as qu’à lui dire que j’ai dit qu’elle me manquait elle ! insista l’étudiant en défense. C’est pas faux d’ailleurs : elle me manque, mon p’tit cognard !

-Mais moins que Drago… compléta Mali.

-Ouais voi… commença Marcus avant de se reprendre. NON ! Lulu me manque plus que Malefoy !  

La métisse éclata de rire :

-J’tai eu !

-Mais non !!! se défendit son ami.

Malicia eut un petit rire, pas mécontente de sa blague. Marcus lui se drapa dans sa cape, boudeur. Le silence emplit la petite cachette de fortune alors que la neige continuait de tomber. Finalement, la métisse reprit. Son sourire avait complétement disparu de son visage :

-Je vois pas comment Drago peut te manquer. C’est qu’un con.

Elle leva brièvement les yeux au ciel, amère :

-Il a l’air gentil comme ça, mais en fait…non, il a même pas l’air gentil, il est arrogant, il est prétentieux, il est méprisant. Comme s’il était mieux que tout le monde. Comme si il était le seul à être mignon, intelligent, cultivé et talentueux. Monsieur « Regardez-moi, la vie m’a pourri gâté mais c’est tellement surfait ».

Elle baissa la tête et enserra ses genoux dans ses bras :

-Je vois même pas pourquoi tu lui parles. Un gars comme ça, ça mérite juste de rester seul. C’est tout ce qu’il veut d’ailleurs. Pourquoi tu crois qu’il a que toi comme ami ?

-Parce que chuis l’meilleur et que j’vaux bien dix amis ! s’exclama Marcus en ricanant grassement dans sa cape à piques.

Il stoppa soudain :

-Bah quoi ?

La métisse le regarda comme s’il était dingue et secoua la tête, un petit sourire aux lèvres :

-Ouais. Finit-elle par lâcher.

Elle finit par reprendre la parole :

-En tout cas, t’as du courage de le supporter. J’te souhaite bien du bonheur. Ça doit être atroce de vivre avec lui tous les jours, non ? siffla-t-elle.

Marcus jaugea la question, les yeux ronds :

-Euh… non.

-Non ?! s’étonna la métisse avec mauvaise humeur. Mais il est insupportable ! Moi depuis qu’il est chez vous, c’est une torture de venir vous voir ! A chaque fois que je suis dans le salon, il vient me parler ! Tu te rends compte ?!

Cette fois-ci, ce fut le tour du PAF de la regarder comme si elle était folle :

-Ah ouais, t’as raison, ça a l’air d’être l’horreur !  lâcha-t-il, rigolard.

-Te fous pas de moi, Minus , tu sais bien ce que je veux dire ! répliqua la zeta.

-Bah non, tu veux dire quoi, Bouftout ? répliqua l’étudiant en défense.

-Je veux dire quoi ?! s’énerva la métisse. Mais on est passé dans une autre dimension ou quoi ?! Il m’a larguée comme un vieux scroutt !!!

-Ah ça ! réalisa Marcus.

Il haussa les épaules. Ça ne plut pas du tout à Mali :

-J’ai pleuré pendant trois mois !!! insista cette dernière.

-T’aurais p’têtre pleuré moins si t’étais ressortie avec quand il est revenu te voir en rampant, non ? badina le PAF.

La métisse eut l’air outré :

-Après ce qu’il a fait ?!

-Il s’est excusé non ?

-Non !!! cria Malicia, avant de se reprendre : Oui ! Mais après il s’est tapé la moitié de ma fraternité ! Quel genre de personne fait ça ?

-Un mec ? hasarda l’étudiant en défense.

-Un gros connard, oui !!!

-Il aurait pas fait ça si tu lui avais pas brisé le cœur. Poursuivit Marcus.

-ET LE MIEN IL ÉTAIT PAS EN MIETTES PEUT-ÊTRE ?!

Malicia avait bondit sur ses pieds, furieuse :

-Je vois même pas pourquoi on parle de ça ! Drago Malefoy m’a gâché la vie et il continue de me la gâcher ! Il est odieux, narcissique, prétentieux, et maléfique !

Sur ce, la métisse tourna le dos et prit une forte inspiration, ses yeux lançant des éclairs  alors qu’elle regardait la tempête au-dehors.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Bienvenue à Igloo Islands.   Sam 31 Mai 2014 - 22:41

-Ben... commença Marcus pour tenter d'entamer la conversation.

Malicia le fusilla du regard, et croisa les bras :

-Quoi ?

-Ben, ouais, conclut-il.

Il hocha la tête, l'air satisfait de ce qu'il venait d'apporter au débat.

La métisse attendit une suite probable, mais elle ne vint jamais.

-Ben... ouais ? répéta-t-elle, suspicieuse.

-Ben ouais. Malefoy est odieux, narcissique, prétentieux, et maléfique, fit le PAF.

La métisse exulta, et pointa un doigt victorieux sur Flint :

-Ah ! Ah, tu vois ! Tu l'admets !

-Ben, ouais. En même temps, tu le savais avant, non ?

Mali se figea.

-Avant ? demanda-t-elle, le sourcils relevé.

-Ouais, avant de sortir avec. Même qu'il me semblait que c'était exactement ce qui te plaisait chez lui. T'arrêtais pas de le dire, l'an dernier ! Genre...

Marcus s'éclaircit la gorge, et imita la voix particulièrement aiguë de la jeune femme :

-« Hiiiii ouiiiiii Dragochou est un petit blondinet gominé narcissique et imbuvable, mais c'est mon petit narcissique imbuvable à moi hihihihi »

Malicia ouvrit la bouche pour rétorquer quelque chose, mais elle stoppa, et finalement serra les lèvres.

-J'ai pas cette voix, maugréa-t-elle finalement. Et j'ai jamais rigolé comme une gagole comme ça.

-Je te l'accorde, admit Marcus. Mon imitation des pompom girls Gryffondor n'est peut-être pas au point. Mais je sais faire Luluchou qui chante, et tous mes potes de fraternité me disent que c'est saisissant de réalisme ! Tu veux que j'te montre ?

La Zeta se renfrogna :

-Non merci.

Marcus jeta un œil à son amie, qui fixait la neige avec mauvaise humeur.

-Tu veux que je te donne mon avis sur ton truc avec Malefoy, là ?

-Non merci, fit-elle sèchement.

-Écoute mon gaillard...

-Mon gaillard ?! s'offusqua la métisse, les yeux ronds.

-Ma gaillarde ? suggéra son interlocuteur.

Mali grimaça, mais Marcus ne s'en formalisa pas.

-Oui, écoute ma gaillarde. J'connais Malefoy depuis un bail, et je l'ai jamais vu faire autant d'efforts que ces derniers temps. Des trucs de fous, j'aurais jamais cru qu'il en était capable avant de le voir ! Genre, il a trouvé un boulot, il s'occupe tout le temps de Rufus, il a demandé pardon à cette cinglée de O'Neil.... Il s'entend même avec Luluchou !

-Oui mais... commença l'étudiante.

-Pas de mais : tu peux pas le nier, il a fait des efforts, la coupa Marcus. Et pendant ce temps je t'ai pas vu en faire un seul.

Malicia baissa la tête :

-Je vois pas pourquoi j'aurais à faire des efforts... Je ne suis pas celle qui a tout gâché.

-Ok, ok.

Le silence retomba. On entendait que le sifflement sec du vent glacial qui soufflait au dehors.

-J'voulais juste dire : tu t'es pris une torgnole en pleine poire, et ça fait mal, reprit finalement Flint. Mais on s'en est tous pris. Je me suis fait larguer vingt-sept fois avant de rencontrer Luluchou !

La Zeta tourna un regard dépité vers son ami :

-Vingt-sept fois ?!

-Ouais, dont dix-neuf fois par la même nana. Mais passons sur cette vieille histoire... Et c'est ça, d'ailleurs, le truc ! C'est de passer à autre chose. Toi, tu passes pas. Tu restes dessus. Tu devrais pas.

-Je ne reste pas dessus, se défendit la métisse.

-Si. Tu restes focalisée sur Malefoy et ça t'empêche d'avancer. Papa Flint n'a qu'un seul conseil pour toi Bouftout : oublie ! OUBLIE !



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3446

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Bienvenue à Igloo Islands.   Lun 2 Juin 2014 - 8:43

Malicia s'était tue, incapable de prononcer ne serait-ce qu'un seul mot. Ces derniers temps, elle était en colère. Elle n'aurait jamais pensé qu'elle était capable d'être autant en colère. Et le pire dans tout ça, c'est qu'elle ne se l'expliquait pas. Même à son arrivée à la WOW, elle ne s'était pas sentie aussi mal. Elle se sentait irritée, agacée, crispée et elle détestait ça. C'était tout sauf elle, ce comportement. Pourquoi était-elle en colère comme ça ?

Quand bien même elle l'aurait voulu, elle ne pouvait pas tout expliquer comme sa maman le faisait depuis un bon mois, par le fait que l'adolescence avait pris le dessus sur elle. Oui, elle trouvait désormais sa mère lourdingue, son père con, et sa vie nulle. Oui, elle en avait marre, elle qui avait toujours été lève-tôt, de ne plus être capable de se lever avant onze heures et de passer son temps à chasser le bouton d'acné qui refaisait surface sur le bout de son nez tous les quatre matins. Mais, il y avait plus que ça, il y avait quelque chose qui la chatouillait comme du poil à gratter et contre quoi elle luttait, même si elle ne savait absolument pas qui était l'ennemi et où il se trouvait. En désespoir de cause, elle en voulait à tout le monde.

Ça la rendait dingue. Ça lui donnait envie de crier. Ça lui donnait l'impression qu'on l'attachait à une civière et qu'elle ne pouvait même pas se débattre. Elle était à vif. Elle s'en voulait de l'être. Elle s'en voulait tout court. Mais pourquoi ?!

Et voilà que Marcus en rajoutait une couche en défendant son abruti d'ex. Elle n'avait pas envie d'en entendre parler. Plus loin il était, mieux elle se portait. Elle ne voulait plus qu'il s'approche. Et elle n'avait pas à se justifier pour ça ! Elle n'aurait jamais dû lui laisser l'occasion de lui parler. Et elle avait bien l'intention de régler ça. Ce gars là était toxique. Et le fait qu'elle est aimé ça il y a à peine un an ne voulait pas dire qu'elle appréciait ça maintenant. Elle n'en avait plus rien à faire qu'il la comprenne, qu'il l'a fasse rire ou qu'il l'a fasse pleurer. Ses grands yeux pénétrants de vipère ne lui faisaient plus aucun effet. Elle avait grandi, elle avait changé, merde ! Il l'avait changée. Ce qu'il lui avait fait vivre l'avait fait grandir. Et elle ne retournerait pas en arrière !

Pour qui se prenait Marcus avec tous ces conseils et sa psychanalyse à deux noises ? Non, elle ne ressassait pas ! Non, elle n'avait pas besoin d'oublier. Elle ne voulait pas le faire. Ça faisait partie d'elle maintenant.

Malicia crispa ses poings.

Elle n'avait pas envie de s'énerver plus contre son ami. Mais ce qu'il venait de dire l'avait secouée. Elle ne savait pas pourquoi. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle était en colère et que le dernier mot qu'avait dit Marcus résonnait en elle, comme une cloche lancinante qui sonne au loin. Ça la rendait triste. Et c'était tellement désagréable.

-Pourquoi tu jettes pas l'éponge, Bouftout ? repris ce dernier.

La métisse ne répondit pas.

Marcus se leva et vint se placer à côté d'elle. Il reprit la parole :

-Écoute ce que te dit Papa Flint. Si dix saisons de Wizzip Girl m'ont appris quelque chose c'est bien ça : ça sert à rien de t'acharner, faut que t'oublie tout ça. Sinon, tu vas finir par monter en haut d'un clocher avec rien d'autre qu'un peignoir rapiécé et tu vas te mettre à balancer des sorts interdits à la foule tout en bas en gueulant.

La phrase tira la zeta de sa torpeur et elle ne put s'empêcher de rigoler.

-T'as raison, Minus, ça serait vraiment nul que j'en arrive là...

Elle explosa de rire et se tourna vers lui :

-Merci.

Marcus eut l'air content de son effet :

-Bah pas de souci, ma gaillarde, c'est bien normal entre potes ! Papa Flint n'abandonne jamais ses amis !

-Mais c'est quoi ce délire avec tes "Papa Flint" ? Pourquoi tu répètes ça tout le temps ? demanda la métisse, intriguée.

-Je trouve que ça sonne bien ! répondit le PAF en haussant les épaules.

Mali secoua la tête, amusée :

-Toi depuis que t'es devenu papa...

-Faut bien que j'm'entraîne Bouftout ! répliqua l'étudiant en défense.

-Pourquoi ?

-Parce que je veux plein d'autres mioches, pardi ! s'exclama le PAF.

Mali ouvrit un œil plus grand que l'autre :

-Euh... Lustucru est au courant ?

-T'occupes... rigola Marcus.

Il tira de sa poche un dessin qui semblait avoir été réalisé par un gamin de cinq ans. Mais Mali reconnut la patte de son ami :

-Je veux produire ma propre équipe de quidditch ! lança avec fierté le papa. Regarde là t'as Rufus, et là Lucinda, les petites Séraphine et Evangéline, et puis t'as aussi Melkor, Morgoth, Bob, Gandalf, et Jezabel !

-Mais y'en a beaucoup plus que le nombre d'une équipe de quidditch ! s'étonna la zeta.

-Faut bien des réservistes, non ? lança Marcus.

Les deux rigolèrent. Mais ils ne rirent pas bien longtemps : une ombre menaçante venait de se plaquer sur eux. Ils se retournèrent :

-GWAAAAAAAR !!! lança l'horrible yéti en levant les bras.

Marcus et Mali se prirent dans les bras l'un de l'autre et hurlèrent. Le monstre continua de crier et... prit brusquement forme humaine :

-Oh mais quel imbécile, j'avais oublié de changer de forme ! s'exclama-t-il en riant.

Ses deux interlocuteurs, encore tout décoiffés par ses cris, reprirent peu à peu des couleurs en le regardant : c'était un colossal barbu à lunettes, aux cheveux hirsutes, qui était engoncé dans une parka fourrée rouge.
-Vous êtes qui ?! demanda le PAF.

L'homme fit une petite révérence :

-Un humble animagus qui a décidé de devenir ermite.

-Ermite ? répéta Malicia.

-Oui ! acquiesça l'homme. J'me suis retiré de la société et je suis venu vivre ici il y a des années pour profiter de la nature.  Je profite du silence et de la paix, je couds des bonnets que je vends par correspondance, j'anime une chorale pour pingouin. Des choses d'ermite... Et vous ?

-Vous voulez pas nous tuer ? demanda Marcus.

L'animagus éclata de rire :

-Pourquoi j'voudrais vous tuer ?

-Mais vous nous avez hurlé dessus... répondit Malicia.

-Hurler ? Moi ! Mais jamais de la vie voyons ! Je suis juste un peu bourru quand je suis sous ma forme animale, mais je ne faisais que vous demander d'ouvrir la porte de mon igloo.

-C'était votre igloo ?

Malicia et Marcus se regardèrent, pas très fiers d'eux. Après tout, ils avaient fait un bon gros trou dans le sol de leur interlocuteur...

-Bien évidemment, qui d'autre qu'un ermite voudrait vivre là ?! lança l'homme.

Il se pencha vers eux :

-Vous êtes perdus ?

Ses deux interlocuteurs lui expliquèrent brièvement la situation.

-Ah ben fallait le dire plus tôt !  fit ce dernier. Il y a un village à quelques kilomètres d'ici, je vous y emmène et vous trouverez bien un portoloin pour vous dépanner ! Allez, en route !

Sur ce, l'animagus désigna la sortie et Marcus et Malicia rassurés, sortirent de leur caverne, contents que leur aventure soit terminée.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE
 

Bienvenue à Igloo Islands.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Au Delà du Portail Pointu-