Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Sérénade en ivre mineur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1753

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Sérénade en ivre mineur   Dim 20 Juil 2014 - 23:11

Drago vient  du pub.

Drago avançait d’un pas tanguant dans Mysteria Lane. Les maisons étaient pour la plupart éclairées, car tous fêtaient le nouvel an comme il se devait. L’alpha, lui, l’avait suffisamment célébré et il avait bien mieux à faire. Il se sentait grisé, que ce soit par la bouteille entière d’alcool à 90% qu’il avait avalée pour oublier ses malheurs de la journée, ou par le vent hivernal qui lui léchait le torse à travers sa chemise déboutonnée.

L’alpha souffla sur la cravate qu’il avait nouée au milieu du front et ne parvenant pas à l’empêcher de lui obstruer la vue, tenta de l’arracher sans grand succès. La brusquerie de son propre geste manqua de le faire tomber au sol et il émit un petit rire amusé. Atteindre la maison de Malicia dans cet état d’ébriété avancée était plus drôle que de faire des montagnes russes avec un dragon aux trousses. Non pas que ça lui soit arrivé. Quoique…

Il parvint non sans mal devant la maison et se posta à quelques pas du perron. Il leva les yeux vers la fenêtre du haut, celle de la chambre de la métisse. Il espérait du moins que ce fut sa chambre. Il n’avait pas posé les pieds dans cette maison depuis qu’elle l’en avait chassé pour s’être caché dans son armoire et en avoir profité pour avoir un aperçu de sa poitrine.

Poitrine…

L’alpha eut un rire bêta. Voilà qui ferait un parfait début pour sa sérénade.

Il brandit sa guitare et y passa ses doigts sans aucun ménagement : aussitôt l’instrument vrombit et un accord aussi faux que disgracieux résonna dans l’air nocturne.

-MALI, TU ES MA MANDARINE, MA PLUS JOLIE VOISINE !!! brailla-t-il. JE PENSE A TA POITRINE QUAND JE SUIS D’HUMEUR CHAGRINE ! ♫

Il s’esclaffa et manqua à nouveau de tomber. D’ordinaire, il chantait correctement. D’ordinaire, il était plutôt bon avec les mots.

Mais pas ce soir.

Il gratta à nouveau l’instrument :

-♪ MALI ! JE T’ENDUIRAI DE GLYCERINE ET…

Il stoppa, visiblement contrarié. Voilà qui était fâcheux. Il était à court de rimes. Qu’à cela ne tienne…

Un nouvel accord parfaitement désagréable tonitrua  dans les airs :

-MALI !  JE T’AIME D’AMOUR MALI !!! hurla-t-il d’une voix avinée.

Il avait crié si fort que sa gorge lui faisait mal.

-REVIENS ! poursuivit-il malgré tout.

Il n’eut aucune réponse. Cela ne l’empêcha pas de crier de plus belle :

-MALICIA ! insista-t-il.

-TA GUEULE ! beugla la voix courroucée d'un voisin non loin.

Drago stoppa et fronça les sourcils, à la recherche de celui qui l’avait insulté. Qui diable avait osé interrompre son chef d’œuvre ? Soudainement furieux, il regarda autour de lui, et tomba sur deux gammas qui se promenaient main dans la main et le considéraient comme s’il était fou.

-Mec, t’es le pire guitariste que j’ai jamais vu… fit l’homme avec des yeux ronds.

Drago le fusilla du regard :

-BIEN ÉVIDEMMENT QUE JE SUIS MAUVAIS GUITARISTE ! JE SUIS PIANISTE ! hurla-t-il, hors de lui.

D’un geste rageur, il jeta l’instrument à la figure du couple qui crut bon de déguerpir au plus vite. Sur ce, il resta hagard quelques secondes, tête baissée. Il se retourna à nouveau vers la maison.

Il ne savait pas pourquoi, mais à ce moment précis, il aurait pu pleurer.

-Malicia… réitéra-t-il, d’une voix plus triste.

Un bruit le fit sursauter et il leva les yeux. Une chouette se tenait sur la rambarde de la maison et l’observait de ses grands yeux ahuris. L’alpha parut incroyablement heureux de la voir :

-Mali ! s’écria-t-il.

Il bondit en avant et saisit le volatile dans ses bras :

-Tu es venue ! fit-il, la voix abîmée d'avoir tant crié. Je savais que tu ne m'abandonnerais pas...

L'oiseau hulula, le regard toujours fixe.

-Je t'aime plus que tout au monde. lui confia l'alpha, ému, en tanguant sur place, sa cravate devant les yeux. J'ai été un parfait imbécile, mais je ne le referai plus jamais. Je ferai n'importe quoi pour que tu me reprennes. N'importe quoi.

Il hoqueta :

-Oh, et puis fichtre, embrasse-moi...

Il resserra son étreinte et la chouette se mit à se débattre furieusement, affolée.

-Embrasse-moi, te dis-je ! insista l'alpha.

Il ferma les yeux... et entendit des bruits de pas derrière lui. Il se retourna et aperçut son ex, qui le regardait, interloquée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3446

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Sérénade en ivre mineur   Mar 22 Juil 2014 - 0:04

Ca y est, le nouvel an était passé et une toute nouvelle année était arrivée. Une nouvelle année qui, avec un peu de chance serait moins pourrie que celle que Malicia avait vécue. Du moins elle l’espérait très fort. Bye bye problèmes à la pelle, ennemies mortelles aux cheveux verts, exs à moitié givrés et mangemorts empalés par des stalactites !

Malicia grimaça à ce dernier souvenir. Bonjour la nuit qu’elle allait passer…. Mais bon, elle était pas encore couchée. Elle marchait dans Mysteria Lane, bonnet vissé sur la tête et soufflant sur ses mains pour se réchauffer. Elle n’avait qu’une seule envie : rentrer, enfiler de grosses chaussettes et un pyjama en pilou, et dormir. Oh oui, dormir. Oh... et câliner Schrödingus !

Elle allait comme d’habitude raconter tous ses malheurs à son fléreur. Bon d’accord, c’était un peu pathétique de parler à son chat. Mais Malicia aimait bien ça. C’était mieux qu’aller parler au Dr Froud ou que d’enquiquiner Lustucru avec ses problèmes. De toute façon, vu ce qu’elle avait sur le cœur, elle était quasi sûre que sa meilleure amie lui dirait qu’elle était folle.

Et oui, elle était folle. Malicia ferma les yeux et geignit, contrariée.  Elle était complètement barge.

Quelque chose la tira de ses ruminations : pas très loin de là où elle se tenait, quelqu’un jouait de la guitare. Enfin, essayait. Et c’était raté.

Elle grimaça, les yeux ronds :

-Waw, celui-là, il est vraiment pas doué… fit-elle, un peu effrayée par le manque de talent total du musicien.

Une voix braillarde parvint à ses oreilles et elle eut un frisson :

-Ohmondieu, mais c’est épouvantable, ce truc ! poursuivit-elle.

Plus elle se rapprochait de sa maison, plus ça hurlait. Un truc sur une certaine Aïcha, Alicia ? C’était quoi, une sérénade ? Malicia se mit à rire sous cape : elle plaignait vraiment de tout son cœur la pauvre fille qui devait subir cette horreur. Au moins, il y avait plus malchanceuse qu’elle sur la planète.

Elle poursuivit sa route… et sursauta. Il y avait eu un « Dzoing ! » et un « Crash » comme si la guitare était tombée. Quelques secondes plus tard, un couple de gamma affolés avait failli la bousculer. Et puis le tintamarre avait repris. Malicia n’eut pas l’air très rassurée : il y avait un maniaque. Un maniaque ! Et il était pas loin de sa maison !

La métisse sortit sa baguette de sa poche et avança à pas de loup vers chez elle. Elle avait combattu un mangemort aujourd’hui, elle pouvait bien stupéfixer un très mauvais musicien.

Elle arriva enfin devant sa maison. Et ouvrit grand la bouche.

-Embrasse-moi, te dis-je !

Drago était en train de se battre avec sa chouette. Il avait une cravate autour de la tête. Et ça, ça voulait dire qu’il avait bu. Beaucoup trop. Il remarqua sa présence et se figea, son oiseau apeuré toujours dans les bras.

-Mali ? fit-il.

Malicia déglutit. Elle s’était juré de ne plus jamais parler à son ex. Ni même de le regarder. Mais là… c’était… impossible ! Elle tendit un doigt tremblant et toujours atterrée, bredouilla :

-Qu… Qu’est-ce que tu fais avec Chouquette ?!

L’alpha, l’air pris sur le fait, lâcha aussitôt la chouette qui s’envola en poussant des hululements terrifiés en haut du toit de sa maison. Il tenta de se donner une contenance en remettant de l’ordre dans le col de sa chemise. Qui partit en vrille à la seconde même où il le lâcha.

-Absolument rien ! lança-t-il d'une voix avinée. Nous… discutions ?

Malicia leva un sourcil :

-Vous... discutiez ?

-De choses et d’autres. Répliqua son ex du tac au tac. J’étais au plus mal et le regard bienveillant et discret de cette chouette m’a aidé à dénouer un conflit pers…

La métisse mit ses poings sur ses hanches :

-Qu’est-ce que tu fais là, Drago ? demanda-t-elle, dépitée.

Ce dernier croisa son regard courroucé et soupira:

-Je suis venu te chanter une sérénade.

Malicia le regarda, éberluée. L’information était tellement saugrenue qu’elle avait du mal à atteindre son cerveau :

-Une… commença-t-elle avant de rajouter, dépassée par les évènements. Quoi ?!

-Une sérénade. Répéta l’alpha avec un sourire. Un concert nocturne donné sous tes fenêtres pour te rendre hommage… J'ai même amené une guitare.

-Mais tu es pianiste... fit-elle remarquer, un brin d'inquiétude dans la voix.

-Je sais ! répondit son interlocuteur avec un regard un peu fou.

Malicia ne répondit rien et le dévisagea. Elle aurait du s’en douter. Il était encore plus cinglé que Om. Voyant qu’elle était toujours bouche bée, il poursuivit :

-J’étais d’ailleurs particulièrement inspiré, je t’ai comparée à une mandarine. Tu sais, cette petite orange douce au parfum pénétrant dont l’écorce est si facile à décoller…

Malicia plissa les yeux : qu’est-ce qu’elle devait comprendre à ça ?! Il se tut. Mais finit par rajouter, rêveur :

-J’ai même parlé de t’enduire de glycérine…

-Pourquoi tu voudrais m’enduire de…

Un mince sourire de pervers se dessina sur le visage de Drago et elle rougit en grimaçant :

-Oh ! Tu es, tu… Tu es dégoutant !

Elle leva le nez en l’air en signe de mépris et passa devant son ex. Elle allait rentrer chez elle. Elle allait se mettre sous un millions de couvertures et…

Une main agrippa la manche de son manteau :

-Mali, attends ! se défendit l'alpha en essayant de suivre son rythme avec difficulté. J’ai passé une journée exécrable ! J’étais dans un autre monde, et… Et tu me manquais tellement… et...

Malicia se retourna furieuse. Drago l’avait rejointe à côté de la porte d’entrée et baissait la tête tristement :

-Je te plantais un couteau dans le cœur et il y avait du sang, tellement de sang. Et... tu étais morte.

La zeta le considéra un instant :

-Tu veux dire que… commença-t-elle. Tu m’as tuée ?

-Oui… soupira le blondinet, avec désespoir.

-Tu… tu rêves de me tuer ?! s’exclama Malicia, horrifiée.

-Oui. Commença Drago avant de se rendre compte de ce qu’il disait. Non !

-MAIS C’EST PAS VRAI ! hurla la métisse.

Elle aurait dû s’en douter que ses problèmes allaient la suivre pour la nouvelle année ! Tant que Drago était sur sa route, elle n’aurait que ça ! Comment avait-elle pu être assez bête pour être jalouse qu’il sorte avec quelqu’un d’autre ?! Il était complètement malade ! Elle était complètement malade !

-VA-T-EN ! cria-t-elle.

Le blondinet eut l’air terriblement mal :

-Mais…

-VA-T-EN !

-NON !

Le silence retomba et les deux se regardèrent en chien de faïence. Malicia était surprise : Drago n'était pas le genre à hausser la voix.

-Non. répéta-t-il plus doucement. Tu me manques. Tu me manques tout le temps.

Il leva ses grands yeux bleu acier vers elle et Malicia se sentit un instant complètement perdue. Elle se rappelait maintenant pourquoi elle s’était promis de ne plus le regarder en face. Elle se força à tourner la tête.

-J'en ai assez que l'on se dispute. finit par reprendre Drago. J'en ai assez que tu m'évites. J'en ai assez de m'en vouloir. Je sais que tu veux que je te laisse tranquille, mais je ne peux pas. Je ne me sens bien qu'avec toi.

Malicia eut l'air contrarié : ça sonnait beaucoup mieux que des rimes en "ine". Et ça lui faisait aussi mal que bizarre de l'admettre, mais, elle aussi, il lui manquait. Même si il était hors de question qu'ils ressortent ensemble un jour. Elle soupira et se tourna vers lui :

-Drago, je...

Ses yeux s'écarquillèrent :

-Pourquoi t'as du sang sur ta chemise ? demanda-t-elle, inquiète.

L'alpha regarda son vêtement :

-Oh, ça, c'est ton fléreur...

-Tu as blessé Schrödingus ?! s'écria la zeta.

-Non, il a été sacrifié. répondit son ex avec un mouvement négligent de la main.

-QUOI ?!

Malicia se mit à lui donner des petites tapes, furieuse :

-T'AS TUE MON FLEREUR ?! T'ES MALADE ! MALADE !

Drago essayait tant bien que mal de se défendre :

-Aïe...Mais ce n'est pas moi ! Aïe ! C'est Myo qui... Aïe ! JE N'Y SUIS POUR RIEN JE TE JURE !

-JE HAIS CETTE SALE PESTE DE MYO !!!

Les larmes aux yeux, Malicia lui tourna le dos et claqua la porte. Elle monta quatre à quatre les escaliers de sa maison et s'abattit de tout son long sur son lit. Elle releva les yeux et tomba nez à nez avec la veste que Drago lui avait prêté au bal de Noël. Elle replongea son nez dans son coussin. Mais quelle soirée horrible ! Elle avait envie de mourir...

Le bruit d'un instrument désaccordé la fit sursauter et elle ferma les yeux :

-Mais c'est pas vrai... grinça-t-elle.

Elle bondit sur ses pieds et dévala son escalier pour ouvrir la porte :

-Drago, si tu joues encore de cette guitare, je...

Elle baissa la tête à ses pieds :

-Mais qu'est-ce que tu fabriques ?!

Son ex leva des yeux endormis vers elle :

-Je suis trop ivre pour rentrer chez moi ou transplaner. Je vais dormir ici.

-Sur mon paillasson ?! demanda Malicia, éberluée.

L'alpha bailla :

-J'ai une guitare... Bonne nuit.

La zeta le considéra un instant et finit par secouer la tête. Elle soupira et finit par refermer la porte. Elle monta quelques marches... et stoppa.

Il faisait moins cinq dehors.

D'un pas rageur, elle redescendit et ouvrit :

-Tu entres et tu dors sur le canapé. Je me lève à 8 heures, t'as intérêt à être parti quand je descendrais.

Drago tourna une tête ébouriffée et ensommeillée vers elle. Il sourit :

-Merci...

-Ouais, ouais... grinça-t-elle.

L'alpha lui jeta un regard aussi énamouré que ivre :

-Je t'... commença-t-il en souriant.

-Finis cette phrase et tu dors vraiment dehors. siffla la métisse.

Elle remonta ses marches quatre à quatre et partit dans sa chambre. Aussitôt, elle s'affala sur son lit et se mit à se cogner la tête contre son oreiller :

-Tant que j'ai la santé... Tant que j'ai la santé...

L'année commençait bien...





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1753

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Sérénade en ivre mineur   Mar 22 Juil 2014 - 20:27

Il devait bien être près de cinq heures du matin quand un souffle colossal fit trembler les murs de la maison. Sous la vibration des vitres, un vase tangua sur place et finit par se briser à terre. Drago, dont le bras pendait hors du canapé, ouvrit un œil vaseux. Sa tête lui faisait mal et il fronça les sourcils, se maudissant d'avoir encore une fois abusé de la boisson. Et ce mal de gorge... d'où cela pouvait-il bien provenir ?

Il se mit en position assise,  bascula la tête en arrière et se passa la main sur le visage.  Un peu d'eau lui ferait le plus grand bien. Se levant, il se mit en route vers la salle de bain et buta contre un guéridon. Il le regarda sans comprendre : depuis  quand Flint et Rincevent achetait-ils des meubles autres que des caisses en bois renversées ?! Et où étaient passés les piles de Quidditch Magazine ?

Il avança malgré tout, somnolent, sans remarquer qu'au dehors la lune venait de disparaître et que le ciel virait lentement du noir...au vermillon. Il passa devant un mur couvert de photos... et stoppa. Les cadres étaient remplis de photographies de Malicia, Lucrécya et Marcus dont on avait soigneusement découpé sa tête. Et pourquoi diable y avait-il autant de photos de ce hippie d'Ezzechiel McGuire ?  Qu'il aille en enfer lui, ses rumeurs douteuses et ses uniformes de travail grotesques !

Quelqu'un toqua a la porte et sans vraiment se demander qui pouvait bien venir à cette heure avancée de la nuit, L'alpha traîna les pieds jusqu'à l'entrée et ouvrit. Il écarquilla les yeux et se figea : deux pattes se tenaient devant lui. Deux gigantesques pattes griffues mesurant chacune dix bons mètres et oblitérant le jardin.

Brusquement réveillé et saisi de terreur, il leva lentement les yeux au dessus de lui. Il voulut hurler d'effroi mais il ne parvint ni à bouger ni à émettre un seul son : la chose colossale qu'il regardait avait des ailes, des cornes, des écailles et une tête de pieuvre dont la face n'était qu'un amas de tentacules visqueux. Ses deux orbites verts luisaient dans la nuit devenue pourpre et étaient emplis d'une malignité redoutable et dénaturée. La créature ouvrit la bouche ou du moins ce qui lui servait d'orifice buccal :

-FTAGHN ! prononça-t-elle.

Drago tressaillit. Les murs se mirent à nouveau à trembler sous la puissance vocale de l'animal.  

- S’uhn ehye hlirgh uh’e nali’hee y-uln ebunma hupadgh nw ‘fhalma nglloig, s’uhn Gorafi ‘fhalma y-uh’e mg n’gha hai naflgnaiih goka R’lyeh ph’nglui, Ezzechfthaghn hai lloig kn’a ngnw f’y'hah ch’ vulgtlagln Chaugnar Faugn n’gha. Na’bthnk lloig tharanak gof’nnog Cthulhu !

-Ne me tuez pas ! Par pitié ! lâcha l'alpha horrifié.

La créature leva le bras... et il ferma les yeux, persuadé que c'en était fini de lui. Mais il ne se passa rien. Et à entendre sa respiration saccadée, il était toujours vivant. Il ouvrit un œil et tomba sur un petit paquet que lui tendait la chose :

-Gotha vulgtlagln fm’latgh, r’luh nafl’fhalma y-mg throd nog y-s’uhn, ph’orr’e Nyarlathotep mnahn’og y-nglui zhrooth stell’bsna. K’yarnaknyth cn’ghft hafh’drn h »bthnk Hastur R’lyeh phlegeth orr’e, fhtagn s’uhn mg nnnllll cShub-Niggurath llll nnnhlirgh Shub-Niggurath, vulgtlagln ilyaa n’ghftor grah’n Cthulhuoth ‘ai. Ilyaaog ph’ah ‘bthnk ngmnahn’ ehye s’uhn naflee ooboshu orr’e, r’luh nogog naflli’hee Hastur wgah’n lw’nafhyar h’orr’e nw, h’hrii bugyar grah’n ngch’ y’hah mnahn’ !

Drago ne se le fit pas dire deux fois. Il saisit le colis d'une main tremblante et y jeta un coup d'œil :

-Uniformes de Drago Malefoy. Commande faite par Ezzechiel McGuire. A livrer en personne....

Il jeta un regard incrédule à la bête :

-Oh. fit-il, comprenant enfin de quoi il s'agissait.

La créature lui tendit un carnet et une plume et il s'en saisit :

-Vous êtes un peu en retard, tout de même... fit-il en signant.

-Ah hafh’drn y-fhtagn vulgtlagln geb nnnshtunggli vulgtm gof’nn nafl’fhalma, cehye ph’y'hah n’gha ph’hrii nglui ngli’hee cbug, Hastur s’uhn ph’Chaugnar Faugn nilgh’ri nnnkn’a lw’nafh mnahn’. ‘bthnk y-ya athg ph’ehye Hastur Sarkozy  wgah’n y-bug cphlegeth shagg chtenff Shub-Niggurath r’luh ch’ ehye, shugg Nyarlathotepor f’zhro Tsathoggua zhro ngs’uhn Azathoth naehye gof’nn nnnlw’nafh ch’ ftaghu s’uhn fhtagn. répondit le livreur démoniaque.

-C'est cela... Ftaghn à vous aussi. fit Drago.

Cthulhu bougea un nouveau tentacule et souleva une petite casquette rouge "Livraisons Cthulhu " qu'elle portait sur la tête en guise de salut. Sur ce, il se retourna et s'évapora dans les airs dans un grand souffle. Le ciel reprit ses couleurs nocturnes habituelles.

Drago quant à lui cligna des yeux quelques secondes. Il ouvrit machinalement son colis et grimaça en voyant son nouvel uniforme jaune citron :

-Je hais déjà cette nouvelle année. finit-il par dire.

Il repartit se coucher d'un pas mal assuré.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc
 

Sérénade en ivre mineur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Avalon Estate :: Mysteria Lane-