Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Inglorious Zetas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 216
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2134

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Inglorious Zetas   Ven 8 Aoû 2014 - 18:50

Myo & Mali viennent de là !

Myosotis et Malicia s'étaient installées l'une en face de l'autre, à une table du restaurant universitaire. Hormis quelques elfes de maison qui balayaient ici et là, les lieux étaient déserts : il fallait dire que l'heure du repas était passée depuis longtemps, et la concurrence grasse et déloyale du McGo n'aidait pas à la fréquentation de l'établissement.

Ce n'était pas pour déplaire à Myo. Elle ne savait pas comment cette entrevue allait se dérouler... ou même dégénérer, mais elle préférait qu'il n'y ait aucun témoin. Elle avait déjà assez embêté ses nouvelles copines de fraternité avec ça.

La semi-dryade aux cheveux désormais bleus soupira, le nez perché sur sa pinte de bière. Cela faisait dix bonnes minutes que son ennemie jurée et elle s'étaient assises là, devant leurs boissons respectives, et dix bonnes minutes que les deux n'avaient pas prononcé le moindre mot.
Myo releva la tête et jeta une œillade à la métisse, qui avait les yeux perdus dans son chocolat au lait.

- Bon, commença-t-elle. Il faut bien que quelqu'un fasse le premier pas, alors...

Elle poussa un long soupir, puis lâcha :

- Quoique tu en penses... je ne suis pas une teupu.

- Tu sais normalement, quand on dit « il faut bien que quelqu'un fasse le premier pas », on commence par dire quelque chose de gentil sur l'autre, fit remarquer Malicia en fronçant ses sourcils fins, le regard toujours attiré par le contenu de sa tasse.

Myo se mordit l'intérieur de la joue, histoire de ne pas rétorquer quelque chose de méchant. Ce n'était pas son genre. Enfin, ce n'était pas son genre, habituellement : mais la Zeta à la chevelure rouge avait un petit quelque chose qui la piquait au vif, et la forçait à agir comme elle ne s'en serait jamais cru capable auparavant. Et ça ne lui plaisait pas du tout.

- Ok, fit-elle de mauvaise grâce. Écoute, j'aime pas être à couteaux tirés avec quelqu'un comme ça, tout le temps. Et j'aime pas détester quelqu'un. Alors ok, je vais faire un effort et dire quelque chose de gentil.

Sous le regard peu convaincu de la métisse, elle prit une inspiration pour se donner du courage, puis lâcha :

- Je suis désolée de t'avoir traité de frigide. C'est pas une honte d'être vierge à 16 ans. Moi-même je l'étais encore il y a trois mois.

Myo prit une gorgée de sa bière, comme pour se redonner un peu de courage.
Mali tordit la bouche :

- J'accepte tes excuses.

Le silence retomba entre les deux étudiantes.

- Et c'est tout ? reprit Myo, après avoir attendu un long moment.

La Zeta ne daigna pas relever ses yeux :

- Comment ça ?

- Ben, je me suis excusée de t'avoir insultée ! Tu pourrais essayer de faire pareil, non ?

La métisse croisa les bras, les lèvres pincées :

- Mmh. Soit. Je suis désolée de t'avoir traité de teupu, mais je l'ai fait uniquement parce que tu as agi comme une teupu.

- Mais c'est des excuses horribles, ça ! s'emporta la Gamma aux cheveux bleus.

Malicia haussa les épaules :

- Il faudra que tu t'en contentes.

- JE NE SUIS PAS UNE...

Myo se tut et ferma les yeux, canalisant ses forces pour ne pas s'énerver. Elle pensa au joint qu'elle allait s'enfiler une fois cette conversation terminée, et parvint à se calmer... un peu.

- Je ne suis pas une teupu, répéta-t-elle, d'un ton plus posé. Je n'ai couché qu'avec un seul homme, dans toute ma vie !

Mali grimaça :

- Et tu as choisi Magnus Porcus Magouille ?

La française baissa à nouveau la tête, le feu aux joues.

- Je n'ai aucune intention de parler de ça avec toi !

Un silence gênant retomba encore une fois. Myo se mordit la lèvre inférieur : à ce rythme là, elles n'allaient pas se réconcilier avant l'année prochaine ! Bon, s'il fallait que l'une d'entre elles se montre mature, autant être celle là.

- Écoute, on est mal parties, là, lâcha la fille-chlorophylle.

- Je suis d'accord, admit Malicia, une once de tristesse dans le regard.

- Il faudrait qu'on s'entende au moins au point de ne pas faire fuir les gens de notre fraternité ! Parce que je suis une Zeta maintenant, et crois-moi, je n'ai pas demandé à en être une.

L'ex-Gryffondor hocha la tête :

- Je suppose qu'on pourrait effectivement crever l’abcès... Histoire de pouvoir rester dans la même pièce sans avoir à s’entre-tuer. On pourrait revenir sur la journée où... enfin, tu sais quoi.

- La journée que j'ai passé à couvrir le doyen alors que tu voulais le faire virer, et à l'issue de laquelle tu as posté une picturine de lui et moi particulièrement explicite devant l'université toute entière ? suggéra Myo.

- Ouais.

- Ouais.

Les deux filles soupirèrent en chœur.

- Je suis désolée... firent-elles en même temps.

Mali eut un petit sourire nerveux :

- Tu sais, je suis pas super fière de ce que j'ai fait ce soir-là...

- Et moi donc ! Je m'en suis rendue malade toute cette journée ! confessa Myo, honteuse. Je ne voulais pas te trahir !

- Et moi donc ! Si j'avais su que c'était toi qui allait apparaître sur cette picturine...

La métisse se tut, et Myo se mordit la lèvre inférieure.

-J'avoue que c'était un beau coup de magie, quand même, le coup de la picturine en direct, admit-elle. Personne n'avait jamais réussi avant !

Malicia sourit doucement :

- Merci.

Myo sourit à son tour.

- Tu sais quoi ? dit-elle. Ça me fait du bien de pouvoir te parler sans hurler.

- Je pense la même chose, confessa la Zeta.

Elle passa une main nerveuse dans ses cheveux rouges :

- Tu sais, le pire, c'est qu'au fond je te comprend. Avec Magouille, je veux dire.

Myosotis ouvrit des yeux ronds :

- Ah bon ?

- Oui.

- Tu le trouves sexy, toi aussi ? interrogea la Gamma, surprise.

La métisse se figea, écarquillée :

- Qu... Quoi ?! Beuaaah nan pas du tout ! Je sais juste que tu as du avoir le cerveau tout retourné à cause du philtre d'amour sous lequel tu étais ! Et même si on t'a guéri, les séquelles ont du te faire croire que tu avais des sentiments pour ce grand malade, et ça a pas du être facile tous les jours pour toi de...

- Ah mais non, je t'arrête de suite ! l'interrompit Myo. J'ai absolument aucune séquelle du philtre.

L’œil noisette de Mali tiqua :

- Ah bon ?

- Oui ! Rien de rien !

- Donc tu n'as aucun sentiment pour Magouille ?!

- Non, aucun !

- Tu es sûre ?!

- Ben, je suis quand même la mieux placée pour le savoir !

- Tu le trouves même pas sympathique ?! demanda une Malicia interloquée.

Myo songea à un certain sortilège d'endoloris, reçu dans une certaine dimension parallèle.

- Ah ça non ! fit-elle en frissonnant. Ce salopard n'a rien de sympa !

- Alors pourquoi ?! s'insurgea la métisse d'une voix particulièrement aiguë. Pourquoi sortir avec lui ? Pourquoi l'avoir couvert ?!

- Parce qu'être un salopard n'empêche pas d'être un bon amant ! avoua Myo en réprimant un petit rire.

- Je crois que je viens de vomir dans ma bouche... commenta à voix basse la Zeta, les yeux ronds, abasourdie.

Mais Myosotis ne l'entendit pas. Elle attrapa sa pinte, un sourire aux lèvres. Ah, y'avait pas à dire, ça faisait du bien de se réconcilier ! La semi-dryade but une nouvelle gorgée de sa bière, sans réaliser que silencieusement, les lèvres de Malicia formaient le mot « teupu ».






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 177
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3374

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Inglorious Zetas   Lun 11 Aoû 2014 - 1:40

Malicia avait les mains posées sur sa tasse, une belle tasse ronde et rouge toute chaude. Parfait pour se réchauffer un peu dans un restau U désert. Parfait aussi pour, comme le disait Grand-maman Grandamour, « adoucir les mœurs ». Et il y en avait vraiment besoin.

Déjà parce que la situation ne pouvait pas être pire qu’elle ne l’était. Ensuite parce que si ça continuait comme ça, elle comme Myo ne pourraient plus jamais poser un pied chez les zetas. Et enfin, parce que Malicia n’était pas du genre hargneux, et que se mettre en colère était limite contre-nature pour elle.

Et il fallait bien le dire, ces derniers temps, elle avait été très souvent en colère. Pour tout un tas de choses qui n’incluaient pas forcément la gamma. Elle avait été triste aussi. Et elle avait fait des choses dont elle était pas fière. Pas fière du tout. Ca englobait là aussi  beaucoup d’aspects de sa vie. Elle avait grandi, et elle était en train de laisser la place à une nouvelle Malicia.

Seulement voilà, la nouvelle Malicia, elle ne la contrôlait pas. La nouvelle Mali savait ce qu’elle voulait. Elle, elle ne le savait pas, ou plutôt, elle n’osait pas vouloir quoi que ce soit. La nouvelle Mali ne se laissait plus marcher sur les pieds, elle était plus forte, plus courageuse aussi. Elle, elle regardait encore sous son lit certaines nuits pour vérifier qu’un monstre ne s’y trouvait pas. La nouvelle Mali n'avait pas peur d'être elle-même, elle savait ce qui la mettait en valeur, savait ce qui ne lui plaisait pas. Elle, elle n’arrivait pas à jeter ses culottes pleines de soleils et de petits cœurs. C’était clair : il allait falloir du temps pour que Mali mûrisse. Mais elle changeait, petit à petit, c’était déjà pas si mal.

Et c’était déjà un énorme pas pour elle d’être dans ce resto U, face à sa pire ennemie. Plutôt que d’essayer de lui tirer encore les cheveux, elle allait l’affronter et essayer d’arranger les choses. Si c’était possible.

-Et donc, tu sors avec un « salopard » parce que… c’est un bon amant ? demanda la métisse.

Elle fit un petit sourire gêné :

-C’est…

Malicia essaya de trouver quelque chose de gentil à dire, mais elle avait beau chercher, elle ne voyait pas. Elle finit par regarder sa tasse :

-Oh, y’a des marshmallows dans mon chocolat… chouette… murmura-t-elle, penaude.

-Tu comprendras un jour ! lança Myo avec un large sourire.

-Hein ? Oh non, non, non… pas moi ! se défendit la métisse en rigolant nerveusement. Moi je sortirais plus jamais avec personne.

La gamma manqua de s’étouffer avec sa bière :

-Quoi ? Dis pas de bêtises ! s’esclaffa-t-elle.

Malicia cacha encore plus son visage derrière ses longs cheveux rouges :

-C’est pas des bêtises. Fit-elle aussi précipitamment que sérieusement.

-Mais t’as seize ans !

-J’ai comme qui dirait fais le tour de la question. Lui répondit Mali, mâchoires serrées. C’est pas pour moi. Vraiment vraiment pas.

Elle haussa les épaules :

-En plus je veux une carrière. Fit-elle en regardant de côté, avec de grands yeux ronds et pensifs. Ça va me prendre du temps. Et de l’énergie. Beaucoup d’énergie... Toute mon énergie. J'espère.

Myo la regardait avec des yeux incrédules :

-Mais tu sais que tu peux avoir les deux si tu veux ? finit-elle par dire. Et puis la vie peut te surprendre !

-Écoute.

Mali venait de poser brusquement sa tasse sur la table. Elle soupira et finit par relever la tête :

-Les surprises, non merci, j'ai donné. Je sais pas grand chose parce que je suis qu'une ado qui comprend rien à rien mais y'a un truc que j'ai pigé récemment : dans la vie, l'important c'est de savoir ce qu'on veut et d'aller le chercher. Que tu sortes délibérément avec un gars que t’aimes pas et qui peut te faire beaucoup de mal, si c’est ton truc et que ça te rend heureuse... alors génial ! fit-elle avec un petit sourire plein de gentillesse. Moi…

Son sourire disparut :

-Je suis pas assez forte pour ça. Mon truc, c’est les études. Un livre c’est simple, ça te donne ce que tu attends de lui et c’est tout. Tu perds pas le contrôle avec un livre. Tu peux pas avoir mal avec un livre.

Elle secoua tristement la tête et finit par lancer un grand sourire éclatant à Myo. Jouer l'idiote, c'est ce qu'elle savait mieux faire :

-De toute façon, regarde-moi, la dernière fois que je suis sortie de la bibliothèque, c’était pour vous filmer toi et Magouille. lança-t-elle de la voix toute joyeuse et insouciante que tout le monde lui connaissait. Quelle nouille. C’est la pire chose que j’ai faite de ma vie !

-Je suis assez d’accord. Répliqua Myosotis, sur un ton un peu grinçant.

Et Mali ne pouvait pas lui en vouloir. Ce qu’elle avait fait était affreux.

-Je suis vraiment désolée. Finit-elle par dire. Je sais pas ce qui m’a pris, j’étais tellement en colère. Et si j’avais su que c’était toi, là-bas, jamais j’aurai fait ça.

Mali se sentait vraiment honteuse. Avant cette journée-là, elle avait toujours trouvé Myo tellement gentille et elle aurait adoré qu'elle devienne son amie. Ça allait être tellement plus dur maintenant.

-On regrette toutes les deux cette journée… fit son interlocutrice, elle aussi pas très à l’aise.

La métisse hocha la tête. Entre ça, les trahisons de Myo et la bagarre qui avait suivi, ni l’étudiante en sciences occultes ni elle n’avaient été sous leur meilleur jour.

-C’était la première fois que je me battais contre quelqu’un… commença cette dernière.

-Moi aussi…

Les deux filles regardèrent de côté et finirent par sourire :

-C’était la pire bagarre du monde ! lança Malicia en éclatant de rire.

-Ah ça, c’est sûr ! fit l’ex-gamma avec un petit sourire. Avec les pires insultes du monde !

-Et les pires sortilèges aussi ! D'ailleurs, je crois bien que j’aurai pu te battre ! poursuivit la métisse, rigolarde. Enfin…

Elle se rendit brusquement compte de quelque chose et son sourire disparut doucement :

-Si ton « salopard d’amant » n’avait pas essayé de me tuer... laissa-t-elle échapper, d'une voix gênée dans laquelle pointait un peu de rancune.

Un silence pesant s’abattit brusquement entre les deux filles et Malicia se mit à taper nerveusement du pied. Ses mains se crispèrent sur la nappe. Elle avait beau essayer de ne pas s’énerver, elle se sentait gagnée par la colère. Elle ne pouvait pas s’empêcher de penser qu’elle n’aurait jamais agi comme elle l’avait fait si l’ex-gamma n’avait pas passé sa journée à couvrir ce doyen horrible. Et elle et ses amies en avaient découvert des choses affreuses : du racisme aux tentatives de meurtres en passant par l’empoisonnement à l’uranium, il y avait de quoi mettre ce tordu à Azkaban à vie. Mais visiblement, Myosotis se fichait de sauver des centaines de vies. Oui, pourquoi se soucier des autres… quand on a un bon amant ?





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 216
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2134

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Inglorious Zetas   Jeu 14 Aoû 2014 - 19:28

- ...si ton salopard d’amant n’avait pas essayé de me tuer... lâcha Malicia, visiblement tiraillée entre la gêne et la colère.

Myosotis accusa le coup, en faisant une moue boudeuse. Sans qu'elle ne se l'explique vraiment, l'ambiance déjà à peine tiède était en train de se glacer. Même ses pathétiques tentatives d'humour avaient lamentablement foiré. Pourtant, la fille-chlorophylle était prête à faire des efforts : elle avait toujours été, et se considérait encore comme une personne gentille et raisonnable. Et Malicia l'était aussi. Du moins, passait-elle comme telle aux yeux de tout le monde, dans cette fac. Des gens que Myo appréciait, comme Kimberlie, Ava ou Némo, étaient prêts à en attester. Donc, à part si la métisse était une hypocrite patentée doublée d'une manipulatrice hors pair, il n'y avait AUCUNE raison pour qu'elles ne parviennent pas à s'entendre.

Sauf que là, de suite, Myo ne voyait non plus aucune raison pour qu'elles parviennent à s'entendre.

Probablement parce que Malicia avait un je-ne-sais-quoi qui irritait fortement la semi-dryade. C'était sans doute juste un peu de ressentiment à propos de cette histoire de picturine. Ou alors ça avait un rapport avec le fait que la métisse était jeune, jolie, brillante, et, que du haut de ses seize ans à peine, elle se pensait plus maline et plus mature qu'elle. Ou peut-être que c'est parce qu'elle était effectivement plus maline et plus mature qu'elle. Et plus jeune. Et plus jolie.

La française soupira. Non, ce n'était pas simplement de la jalousie. Quelque chose clochait. Comme si Mali s'efforçait de jouer un rôle qui ne lui convenait pas.
Mais plutôt que de se triturer l'esprit sans fin, mieux valait prendre une grande inspiration, et tenter d'améliorer les choses.

- Tu sais... commença-t-elle, hésitante. Je n'ai jamais demandé à Magnus de... de te... enfin...

- De me tuer ? Oui, je me doute...

L'ex-Gryffondor émit un petit rire nerveux, mais son regard s'était imperceptiblement durci.
Myo se recroquevilla légèrement. Elle n'était pas sûre de son bon droit, sur ce coup-là, mais elle tenait à éclaircir les choses au maximum.

- Je... je veux dire, il a fait ça pour... pour moi. Heu... disons que c'est sa façon d'être sympa, ça n'avait rien de personn...

- Je peux te poser une question ? l'interrompit Malicia, sans se défaire de son sourire empreint de nervosité.

- Heu... oui, bien sûr.

- Pourquoi tu le défends ?

Myosotis cligna des yeux, abasourdie.

- Je... je ne le défends pas !

- Si.

- Je t'assure que non ! rétorqua la semi-dryade, un poil agressive.

Le sourire horriblement figé de la Zeta s'évanouit enfin :

- Et moi je t'assure que si.

- Non !

- Si, tu le défends ! s'emporta enfin Malicia, le feu aux joues, en se redressant sous l'effet de la colère. Toujours ! Pour te déculpabiliser ! Pour te dire que tout ce qui s'est passé, c'est pas si grave que ça ! Il maltraite les Omegas ? Pas si grave que ça ! Il empoisonne les ménagères sorcières ? Pas grave ! Il manque de me tuer avec le pire des sortilèges impardonnables ? Pas grave ! L'important c'est que Myosotis puisse s'envoyer en l'air !

La Gamma fixa sa rivale avec des yeux ronds :

- C'est faux ! J'ai jamais pensé comme ça !

La métisse tordit la bouche et baissa les yeux, comme si elle avait trop dévoilé ce qu'elle avait sur le cœur.

- Pardon, je me suis emportée, marmonna-t-elle, en tapotant ses doigts sur sa tasse ronde. Mais il y a du vrai. Sinon explique moi pourquoi tu cherches constamment des excuses à Magouille alors que selon tes propres dires, tu l'aimes pas, tu le trouves pas sympa, tu admets que c'est un salopard, et...

- C'est parce que je veux le comprendre !

Myo avait presque crié cette phrase. Elle s'en voulut aussitôt, tellement elle se trouvait ridicule. Et elle l'était. C'est toute cette situation qui était ridicule. Cette conversation. Avec cette fille-là. Dans ce contexte-là. C'était complètement vain : jamais personne ne pourrait saisir le lien particulier et pourtant dénué d'amour qui l'avait uni au Doyen, avant que sa peur panique du double de ce dernier ne la force à couper les ponts. Ce n'était pas que physique. Elle avait eu besoin de lui, parce qu'il avait eu besoin d'elle. Et Malicia McGuire était probablement la moins à même de comprendre une chose pareille. Il ne servait à rien d'essayer de s'expliquer... mais...

Mais peut-être Myo avait-elle simplement besoin de vider son sac. Elle avait passé tant de temps à se taire, même en face de ses meilleurs amis...

- Tu veux le... comprendre ? répéta la métisse, peu convaincue.

- Disons que je voulais... expliqua la fille-chlorophylle, penaude. Tu sais, personne n'a jamais essayé de le comprendre.

Cela n'émut pas Malicia pour une noise :

- Et alors ? fit-elle.

- Et alors, Magnus ne sait pas avoir des relations normales avec les gens ! Il ne sait pas, parce que personne ne lui a jamais montré aucune affection, jamais, à aucun moment de sa vie ! Personne n'a jamais essayé de comprendre ce qu'il pouvait ressentir, ou comment il a pu en arriver là. Jamais ! Alors... alors je me suis dit que c'était trop triste, et  qu'à défaut de l'aimer, je pouvais au moins m'intéresser à lui, et que je pourrais... je... j'ai cru que...

Myo soupira, et passa une main lasse devant ses yeux :

- Peu importe ce que j'ai cru. Je me suis fourvoyée. Personne ne peut rien pour lui. Et au passage j'ai bousillé ma vie, ma réputation, et toutes mes chances avec le seul mec qui ne m'ait jamais plu.

Myo se mordilla la lèvre inférieure. Elle en avait dit bien plus qu'elle l'aurait voulu. Elle osa relever la tête, timidement, et croisa le regard vif de Malicia. Il y avait de la tristesse dans ces yeux-là, c'était indéniable ; cependant, Myo n'y vit pas la moindre trace de compassion.

- Tu sais, je ne suis pas fière de ce que j'ai fait, poursuivit-elle. Mais je ne regrette rien.

Pour la toute première fois, Malicia regarda Myosotis droit dans les pupilles. Son regard débordait de surprise.

- Tu es sérieuse ? articula la métisse.

- Oui. Parce que je sais que si je n'avais pas fait tout ce que j'ai fait... tout aurait été pire.

La semi-dryade frissonna, et rajouta à mi-voix :

- Toute la vie de l'université... tout... ça aurait été terrible.

La Zeta aux cheveux couleur sang sembla sur le point de répliquer quelque chose ; cependant, elle dut voir un éclat de sincérité dans les yeux de la française, parce qu'elle se ravisa. Myo l'en remercia intérieurement : elle n'avait aucune envie d'évoquer son sortilège de vaudou, et les horreurs qui en avaient découlé.

Soudain, elle se sentit lasse, et dut prendre sur elle pour ne pas éclater en sanglots. Mais il ne fallait pas. Pas devant elle.

- Je suis fatiguée... articula-t-elle. Je suis fatiguée de vivre comme ça. J'ai fait des erreurs, et j'en paye le prix fort. Tous les putains de jours. Et si je ne les avais pas fait ? J'aurais payé plus cher encore. J'étais perdante d'office...

Malicia parut circonspecte :

- Je ne comprend pas du tout où tu veux en venir, avoua-t-elle.

Myosotis releva des yeux bordés de larmes, et demanda :

- Ça ne t'est jamais arrivé de faire un mauvais choix ? En pleine connaissance de cause ?






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 177
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3374

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Inglorious Zetas   Jeu 14 Aoû 2014 - 22:11

Ça n’allait pas. Ça n’allait pas du tout ! Cette réconciliation était vraiment en train de tourner au fiasco… Malicia se sentait stupide. Bon, d’accord, elle se sentait stupide tout le temps et surtout quand il s’agissait de parler sérieusement. Mais il y avait un truc chez Myo. Un truc qui la faisait se sentir mal à l’aise. Elle n’avait jamais vraiment remarqué ça avant. Cela dit, elle avait jamais parlé seule à seule avec la gamma avant. A première vue, elle semblait tellement gentille. Mais là, c’était évident : Myo était glauque.

Pourtant, elle avait pas que des défauts. Elle avait quasi quatre ans de plus qu’elle, elle était beaucoup plus expérimentée qu’elle en tout, et elle était cent fois plus jolie. Malicia se sentait encore plus nulle à côté d'elle, avec ses cheveux rouges qui lui donnaient l'air d'une reprise de justesse. Et c’était une sorcière très douée, y’avait qu’à voir comment elle maniait sa poupée vaudou.

Mais c’était clair, cette fille, sous ses aspects hyper ouverts, était pas nette. Et c’était ça qui énervait Malicia et qui la mettait mal à l’aise : Myo, c’était un iceberg. On ne voyait que la surface qui sortait hors de l’eau trouble… Peut-être même qu’elle ne le savait pas elle-même, mais pour Mali, c’était évident, et ça ne lui donnait pas envie de se détendre.

Le truc, c’est que pour son ennemie, c’était pareil. Elle avait l’impression que la conversation les aidait vraiment pas à s’apprécier ou à arrondir les angles. Plus elles parlaient, plus elles s’éloignaient et se jetaient des regards méfiants. Et ça la bloquait. Les seuls sourires qu’elle faisait pour détendre l’atmosphère étaient tout crispés. Pourtant, elle sentait que la gamma essayait vraiment de faire des efforts et elle se devait d’en faire aussi. Même si elle avait du mal à être sympa avec elle. L’hypocrisie, elle savait pas faire. Le mensonge non plus. Tout se lisait tout de suite sur son visage.

Et ce qui se lisait sur son visage en ce moment, c’était la stupéfaction. Pire, Mali était complétement éberluée par ce qu’elle venait d’entendre : quel rapport il pouvait bien y avoir entre le fait que la gamma soit sortie avec le doyen et la fin de l’université ??? C’était le truc le plus égocentrique qu’elle ait jamais entendu. Ou le plus dingue, elle avait pas encore décidé.

Myo remua les lèvres et elle sortit de ses pensées :

-Hein ? demanda-t-elle avec gentillesse.

-Tu as déjà fait des mauvais choix en toute connaissance de cause ?

Malicia se figea :

-Euh… tu veux dire un choix qui a genre… détruit un temple inca ou un empire galactique ? Euh… non.

Elle eut un petit sourire penaud :

-Ma vie est pas vraiment très trépidante, désolée.

Elle regarda en l’air, pensive et saisit son mug :

-J’ai été enlevée par un chat démon une fois. Il avait un chapeau à rayures rouges et blanches. Ça lui allait pas du tout. Ça compte ?

-Non ! C’est pas ce que je voulais dire… la coupa Myo. Tu as fait des choix que tu savais que tu regretterais ?

Malicia rougit :

-Des erreurs ? Oh, moi, tout le temps…

Elle eut un petit rire nerveux et regarda ailleurs, mal à l’aise. Elle n’avait aucune envie de parler de ça. Elle jeta un petit coup d’œil à Myo et se ravisa : l’ex-gamma avait l’air d’avoir besoin d’échanger. Elle devait lui donner quelque chose en retour, au moins pour lui montrer sa bonne volonté. Mali finit son mug d’une traite et finit par abattre sa tête contre la table :

-J’ai fait tellement de mauvais choix que je sais même plus ce que c’est un bon choix. soupira-t-elle.

La gamma la regarda étonnée :

-T’as pas l’air d’être le genre de fille qui fait des erreurs… commença-t-elle.

Malicia releva la tête et la considéra avec l’air complétement dépitée par elle-même :

-Je suis exactement le genre de fille qui fait des erreurs. Je foire tout. Tout ! Tout le temps !

Un deuxième mug atterrit devant elle et elle se mit à faire de grands moulinets de bras hystériques en déversant partout autour d'elle des flaques de chocolat chaud :

-J’étais en cinquième année et mon papa voulait que je passe mes ASPICS au lieu de mes BUSES alors je l’ai fait pour lui faire plaisir… et je les ai eus ! Alors que j'aimais Poudlard ! Et j’ai dû en partir alors que je savais très bien que j’étais trop jeune pour m’adapter à l’université ! Je m’adaptais déjà pas à l’école alors ici ! Ici ! J’ai été reçue à Hazarvard, la fac dont je rêvais depuis toute petite et qu’est-ce que tu crois que j’ai fait ? J’ai dit non ! Parce que j’étais amoureuse de Darius Lestrange et que je croyais que jamais il me quitterait ! Ben tu sais ce qu’il a fait ? Il m’a quittée ! Et je savais très bien que c’était une mauvaise idée depuis le début ! Qui est suffisamment bête pour sortir avec un serpentard mystérieux, beau, drôle et intelligent qui pourrait avoir toutes les nanas qu’il veut ? Je te le donne en mille : moi ! C’était évident qu’il était hors de ma portée, tu m’as vue ?! Et j’ai eu le cœur brisé en miettes et il s’est tapé quasi toute ma sororité et depuis je… je… je veux mourir à chaque fois que je vais là-bas ! Et comme si ça suffisait pas, les zetas sont connues pour être des femmes fortes et fières alors que moi... j’ai des fraises dessinées sur mes culottes ! Et elles ont des petits yeux et des petites menottes et elles sont heureuses ! Pas les zetas, les fraises sur mes culottes ! Alors que je sais que c’est ridicule ! Et tu veux savoir quelque chose qui me fout encore plus la honte ? J’ai seize ans et j’ai plus d’exs que toi ! J’ai trouvé le moyen de sortir avec Om Kapoor alors que je l’aimais pas ! Pourquoi est-ce que je suis sortie avec lui tu me demanderas ? Parce que je suis complétement paumée, voilà pourquoi ! Je sais même pas à quoi je pensais ! J'avais le coeur en miettes ! Et maintenant j'ai deux exs et je suis même pas encore majeure ! A ce rythme, je vais finir cougar ou pire prostipute ! Alors que je rêve de devenir une grande journaliste et de porter des tailleurs ! Mais je serai juste femme de ménage pour elfe de maison ! Pourquoi ? Parce que j’ai dit non à Hazarvard ! Qui dit non à Hazarvard ?! Je fais toujours les mauvais choix, tout le temps ! Je suis même pas capable d’arrêter de manger des muffins alors que je devrais faire du sport comme papa me le dit tout le temps ! Et maintenant j’ai de grosses fesses ! Enfin, elles étaient là avant… depuis que je suis née, mais je les aide vraiment pas à disparaître ! Incapable de faire ce qui est bon pour moi, je te dis ! Regarde, y’a même pas une semaine, Darius était complétement bourré et il est venu me chanter une sérénade dégueu avec une guitare ! Alors qu’il est pianiste ! C'était probablement pour gagner un pari ou pour se moquer de moi, et qu’est-ce que j’ai fais ? Je l’ai laissé entrer et dormir chez moi ! Pourquoi ? Parce que je suis une grosse nouille !

Une nouvelle fois, Mali abattit sa tête contre la table. Et voilà, elle avait encore craqué et elle avait déballé toute sa vie à une inconnue. Elle était pas croyable... Pendant quelques secondes, elle se cogna le front contre la surface avant de stopper, calmée. Elle prit une forte inspiration et releva la tête :

-Je sais que tu vas probablement avoir un peu de mal à suivre mon conseil après tout ce que je t’ai dit sur le fait que je fais que des mauvais choix mais : pourquoi tu oublierais pas le doyen et que tu t’intéressais pas un peu à Titus Reynolds ? lança-t-elle avec un large sourire. Je lui ai parlé l’autre jour et tu as l’air de vraiment beaucoup lui manquer ! Et puis il est gentil, non ? Non ?





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 216
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2134

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Inglorious Zetas   Ven 15 Aoû 2014 - 21:54

Le sang de Myosotis se glaça, et elle se raidit devant le large sourire que Malicia lui lançait.
Elle sentit une vague de colère froide la submerger. Non, mais pour qui elle se prenait, celle-là, pour oser lui parler de Titus ? Pour lui donner des conseils  à propos de Titus ? Non, mais... MAIS...  COMMENT CETTE PETASSE METISSE ETAIT AU COURANT POUR LES SENTIMENTS QU'ELLE EPROUVAIT ENVERS SON EX-MEILLEUR AMI ?! Est-ce que c'était si évident qu'elle en était amoureuse ?! Bordel...  Non ! NON ! C'était la dernière chose qu'elle avait envie que les gens sachent ! C'était la dernière chose qu'elle avait envie que cette gamine fourbe sache ! Déjà qu'elle avait eu tant de mal à l'avouer à Kim et Nemo... Non ! C'était trop injuste !

Un détail dans le laïus de la Zeta lui sauta soudain aux yeux, et elle se sentit plus horrifiée encore.
Quand est-ce que Malipute avait parlé au cowboy ?! C'était avant qu'elles décident de cette pseudo-trêve en train de tourner au désastre, alors... qu'est-ce qu'elle avait bien pu dire à l'américain sur elle, cette garce ?! Un sentiment de haine absolu s'insinua en Myo, engourdissant ses membres, la frappant en plein cœur. Elle crispa sa mâchoire, tremblante.

Et dire que cette Miss Je-sais-tout osait la regarder de haut, et lui donner son avis, comme si elle était bien plus experte qu'elle ! C'était... c'était... RHA ! C'était juste intolérable ! Dire qu'elle avait voulu s'expliquer face à elle, quelques minutes plus tôt ! Elle avait voulu que la Zeta la comprenne, comprenne ses émotions, son point de vue ! Quelle imbécillité ! Quelle perte de temps !

La semi-dryade n'avait qu'une envie à présent : donner une bonne grosse gifle à cette garce à la peau caramel, histoire de lui faire ravaler son sourire forcé et son air faussement innocent. Mais elle se retint, en serrant tant ses poings que ses ongles s'enfoncèrent dans sa paume.

- Mais de quoi tu te mêles ! siffla-t-elle, d'une voix avoisinant le zéro absolu.

Mali parut désarçonnée. Elle ne semblait pas s'attendre à une réaction si cassante de la jeune femme aux cheveux nouvellement bleus. Elle s'humecta les lèvres :

- Je disais juste que vous iriez bien ensemble, et que si tu allais lui parler tu te rendrais compte que...

- Tu crois que je suis trop idiote pour y avoir pensé toute seule ? la coupa Myo, le visage dur. Tu crois que j'ai pas essayé de lui parler une bonne centaine de fois ? Tu crois pas que si j'avais la moindre chance avec lui, j'aurais pas tenté quelque chose depuis longtemps ?!

Malicia cligna les yeux, sous la surprise :

- Mais je lui ai parlé, et je pense vraiment que...

- Tout ça ne te regarde pas ! cracha la fille-chlorophylle.

Le silence retomba, plus pesant que jamais. Mais Myo bouillonnait tant qu'elle ne pouvait pas se taire bien longtemps : il fallait qu'elle sorte toute cette fureur accumulée en elle.

- Et puis soyons sérieux, qu'est-ce qu'une gamine comme toi peut bien y connaître ?! insinua-t-elle, mauvaise, d'une voix qui avait tout perdu de sa douceur habituelle.

Malicia parut outrée. Sans doute vexée. Mais Myo n'en avait cure, elle était bien trop en colère pour prendre la peine d'analyser les émotions de celle avec laquelle elle était censée se réconcilier.

Mais quelque chose soufflait à la semi-dryade qu'il n'y aurait plus de réconciliation possible, aujourd'hui.

- Je suis peut-être plus jeune que toi, mais je suis pas ignare pour autant ! Je sais ce que c'est d'avoir le cœur brisé, d'être si triste que plus rien n'a de goût, de...

- Tout à l'heure, tu as dit que tu pensais être une grosse nouille, hein ? la coupa Myo, tranchante. Eh bien je vais te dire ce que j'en pense : c'est ce que tu es, ma pauvre fille ! Une grosse nouille qui se croit siiii malheureuse ! Pauvre petite fille riche, et en plus tu voudrais que je te plaigne ?! « Bouhou, je suis si triste ! Bouhou, je suis une surdouée et je suis obligée de côtoyer la plèbe ! » Ah, tu te penses bien meilleure que nous, hein ? Tu penses vraiment avoir raté ta vie parce que tu es à la WoW et non pas dans ta petite école privée pour têtes d'ampoule richards ? Ah, ça oui, tu es bien au-dessus des gens comme nous ! Nous, pauvres imbéciles, dont c'est le premier choix de fac !

Mali écarquilla ses grands yeux noisette :

- J'ai absolument pas voulu dire...

Mais la française ne la laissa pas s'expliquer. Ça ne l'intéressait pas. Ça ne l'intéressait plus.

- « Bouhou j'ai des exs à seize ans ! » singea-t-elle à nouveau, en faisant mine d'essuyer des larmes fictives avec ses poings. « J'aimais pas Om, je suis restée trois jours avec et j'ai même pas couché avec lui ! Bouhou Darius est encore amoureux de moi ! C'est si horrible ! Quel calvaire ! Ma vie est un enfer ! » Non mais tu t'entends parler des fois ? C'est ça, tes problèmes, sérieusement ?! C'est ça ?!

La métisse ouvrit une bouche outrée. Mais Myosotis ne lui laissa pas l'occasion de répondre quoique ce soit. Les vannes de sa colère s'étaient ouvertes, et rien ne pourrait plus l'arrêter à présent :

- J'ai passé mon enfance maltraitée par ma mère ! Mon père m'a abandonnée sans une once de regret ! J'ai jamais réussi à me faire des amis avant d'entrer à la WoW, et récemment, j'en ai perdu la plupart, parce que je couchais avec Magouille ! Je me suis foutue la honte en public ! J'ai vu des gens se faire éviscérer devant mes yeux ! Y compris toi ! On m'a endolorisée, on m'a égorgée, et j'ai cru mourir ! Je crois même que c'était le cas ! Mais qu'est-ce que c'est, ça, face à tes problèmes à toi : tu as des motifs fraises sur tes culottes ! BORDEL ! DES MOTIFS FRAISES SUR TES PUTAINS DE CULOTTES !

Les yeux accusateurs de Myosotis, embués de larmes de rage, se posèrent sur la métisse.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 177
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3374

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Inglorious Zetas   Dim 17 Aoû 2014 - 10:02

Malicia n’en revenait pas. La seule et unique raison pour laquelle elle avait parlé à Myo, c’était parce que cette dernière lui avait demandé. Comme ça semblait lui tenir à cœur, elle avait voulu compatir en lui racontant ses propres angoisses. Pour que la gamma se sente moins mal, pour lui montrer qu’elle n’était pas seule à faire des erreurs et parce qu’elle avait vraiment eu envie d’améliorer les choses entre elles.

Elle avait aussi voulu aider Titus. Le cowboy avait l’air malheureux comme une pierre et sa dernière discussion avec lui l’avait convaincue qu’il fallait lui donner un petit coup de pouce. D’autant plus que, et ce que la gamma lui avait dit l’en avait convaincue, Myo était sur une mauvaise pente, creusée petit à petit par le doyen. Bref : Malicia avait voulu faire un pas vers son ennemie… et elle s’était reçu un énorme coup de pied dans le visage.

Et Malicia en avait marre d'être le punching ball de cette pétasse. Elle se leva lentement et regarda Myo droit dans les yeux :

-Tu sais quoi ? Va te faire voir.

Sous ses cheveux rouges, la métisse était méconnaissable. D’habitude, elle aurait eu les larmes aux yeux. D’habitude, elle aurait essayé de comprendre pourquoi Myo était aussi agressive, ce qui faisait qu’elle se sentait mal. Mais là, c’était trop.

-Oui, je suis surdouée, oui, j’ai pas grandi dans une famille brisée, mais non, j’ai pas à m’excuser d’avoir eu plus de chance que toi et non, je ne me suis jamais sentie supérieure pour ça, ni pour quoi que ce soit d’autre. On a tous nos problèmes et les miens sont peut-être dérisoires à côté des tiens, mais tu n’as aucun droit de leur cracher dessus comme tu le fais, parce que c’est toi qui a demandé à les connaître. Et tu n’as pas le droit de m’insulter ou de me traiter de nouille parce que tu ne me connais pas. Tu ne sais rien de moi ! Tu crois quoi, que j’allais te dire tout sur moi, que je suis aussi profonde qu’un verre d’eau ? Que je me résume à vingt phrases ? C’est seulement que tu ne vaux pas la peine qu’on t’en dise plus ! Y’a qu’à voir comment tu reçois les gens qui se confient à toi !

Myo lui jeta un regard mauvais mais ça n’incita pas la métisse à se taire. Au contraire :

-Je suis désolée que ton père soit parti. Je suis désolée que ta mère ait été cruelle avec toi. Personne ne mérite ça. Mais pour le reste, tu peux t’en prendre qu’à toi et tu le sais. Tu as couché avec le doyen ? T’as perdu tes amis à cause de ça ? La faute à qui ? On t’a forcée peut-être ? Ne me prends pas pour une idiote ! Et arrêtes de prendre tes amis pour des imbéciles en leur demandant du réconfort dont t’as pas besoin : aies au moins un peu de respect pour les personnes que tu manipules !

Sur cette dernière phrase, Mali avait frappé du poing sur la table. Elle était hors d’elle. Si Myo pensait qu’elle bernait tout le monde avec son petit jeu de fille martyre, elle avait tort !

-Je ne… commença son interlocutrice.

-Quant à cette histoire selon laquelle tu t’es faite tuer ou torturer ou quoi que ce soit d’autre et selon laquelle t’as vu des gens mourir, ce que tu dis pas c’est que c’était pas dans cette réalité ! Darius m’en a parlé même si à l’époque je pensais qu’il était tellement bourré qu’il divaguait ! Tu étais dans je ne sais quel enfer que t’as toi-même généré ! Tu veux quoi, une médaille pour t’être tiré dans ton propre pied ? C’est ce qui arrive quand on est tellement égoïste qu’on pense avoir le droit de manipuler le temps, et sans penser aux conséquences pour les autres en plus ! C’est ce qui arrive qu’on se prend pour une déesse en magie qu’on n’est pas !

Mali serrait les poings. De toute sa vie, elle ne s’était jamais sentie aussi en colère contre quelqu’un. Et c’était la première fois qu’elle ne se laissait pas faire. Mais elle n’avait pas peur, contrairement à ce qu’elle aurait pu penser. Tout ce qu’elle voulait, c’était que Myo arrêtes de la prendre pour une idiote.

-Et ne viens pas me dire que c’était par charité ou pour mieux le comprendre que tu t’es envoyée en l’air avec Magouille ! Tu me dis qu’il a eu une enfance malheureuse et que ça explique tout. Mais Lucrécya a été élevé dans le même orphelinat, dans les mêmes conditions et oui elle est cassée et elle peut pas communiquer avec des gens qu’elle connaît pas sans crier, mais elle ne torturerait pas des malades mentaux juste pour le plaisir ! Elle n’essayerait pas de tuer une gamine au beau milieu d’une foule ! Il y a une différence entre avoir une enfance atroce et être un putain de psychopathe ! Et toi en l’aidant tu es devenue la complice d’un psychopathe et le pire, c’est que tu ne te sens pas coupable du tout ! Tu vas me dire que c’est la faute à ton père qui est parti si t'as pas de conscience ? Si tu te mets aussi souvent dans la merde, c’est parce que tu aimes ça ! Tu sabordes ta vie exprès, et tu te fiches que ça saborde tes amis avec. Moi au moins, mes amis comptaient tellement que j’ai mis de côté mes ambitions ! Alors que toi, tu ne tournes qu’autour de ton propre nombril !

Mali fit une pause. Elle était tellement énervée que ses mains tremblaient. Elle reprit d’une voix déçue sans quitter Myo de ses yeux tristes :

-Tu veux savoir la verité ? Quand tu t’es assise en face de moi aujourd’hui pour qu’on parle, tu ne voulais pas te reconcilier avec moi, tu voulais que je t’aime bien. Parce que c’est tout ce qui compte pour toi : que les gens t’aiment bien. C’est la seule et unique raison pour laquelle tu es gentille avec les autres. Une égocentrique de merde voilà ce que tu es ! Quand quelqu’un ne t’aime pas, tu ne le supportes pas. Et bien tu sais quoi ? Je ne t’aimerai jamais. Et un jour, tout le monde verra qui tu es vraiment.

Elle reprit, de façon plus cinglante :

-Donc si tu voulais cracher ton venin en piétinant une pauvre nana, t’as choisi la mauvaise personne pour le faire. Ne viens pas me jeter à la figure ce que je t’ai confié et ne viens pas me chercher, parce que je ne vais pas m’écraser devant toi. Et je ne vais pas te plaindre comme tous les autres parce que je vois clair en toi. Oui, la nouille voit clair en toi et ce qu’elle voit, c’est qu’au fond, tu es encore plus laide que Magouille ! Il y a quelque chose de mauvais en toi et tu aimes ça. Tu prends plaisir à détruire tout autour de toi. Alors arrêtes de me prendre pour une conne et arrêtes de me faire perdre mon temps en essayant de me faire croire que ça te rend malheureuse.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 216
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2134

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Inglorious Zetas   Mar 19 Aoû 2014 - 22:35

Myosotis secouait la tête d'un air désolé. Cette gamine lui faisait pitié, dans le sens le plus détestable du terme. Mais quelle pauvre fille ! Mais quelle conne !

Évidemment que Myo avait voulu que Malicia l'apprécie ! Évidemment ! Personne, avec une santé mentale digne de ce nom, n'était heureux d'être entouré d'ennemis et de gens qui le haïssaient ! Et en quoi agir de la sorte faisait de la semi-dryade quelqu'un de maléfique ?! N'importe quoi, qu'est-ce qu'il fallait pas entendre...
Et quel était le rapport entre tout détruire autour de soi et coucher avec Magouille ? Ok, Myo avait fait une connerie sur ce coup-là, mais c'est pas comme si le doyen avait été marié, ou si elle l'avait fait en pleine connaissance de cause pour un but non avouable... Fallait pas déconner non plus !

Franchement, Malicia était une vraie tragédienne, et avait un goût immodéré pour l'exagération. Sans doute une déformation professionnelle, puisque si on l'écoutait, cette garce colorée en rouge se destinait à être journaliste. Et elle y parviendrait sans aucun doute : Myo n'avait aucun mal à l'imaginer publiée dans une de ces feuilles de chou immondes, qui se faisaient des gallions en brisant les secrets salaces (et au passage, les vies) des sorciers célèbres.

Le pire, c'était que cette pétasse de Malipute pensait vraiment mieux valoir qu'elle ! Elle s'était auto-persuadée qu'elle croulait sous les problèmes, alors que si on y regardait de plus près, les seuls problèmes qu'elle avait c'était ceux qu'elle s'était elle-même créés !
Si elle en avait marre de faire trop jeune auprès des autres Zetas à cause de ses fringues... eh ben elle n'avait qu'à en changer !
Et si elle avait voulu aller à Hazarvard... pourquoi elle y était pas allée ?! Elle s'était faite larguer avant la rentrée, après tout, non ?
Oh, et son histoire de cœur brisée … ça c'était le pompon ! Myo avait vaguement suivi l'affaire de loin, à l'époque, mais ce n'était que maintenant qu'elle réalisait l'ensemble de ce ridicule tableau. Si Malipute n'avait pas été à Hazarvard, c'était bien parce qu'elle espérait que son ex revienne en rampant ! Et lorsqu'il était effectivement revenu en rampant, elle avait fait sa princesse, et l'avait repoussé comme un véracrasse malpropre ! Et maintenant, elle se plaignait qu'il était trop bien pour elle, alors qu'elle devait être totalement consciente que Lestrange était fou amoureux d'elle ! Elle voulait se faire désirer, comme la pauvre petite fille riche et gâtée qu'elle était, voilà tout !

Cette gamine s'inventait des problèmes pour faire son intéressante... mais quelle égoïste ! Et dire qu'elle osait la traiter elle d'égocentrique !!!

Y'avait de quoi enrager.

Et d'ailleurs... la fille-chlorophylle enrageait ! Elle était furieuse ! Furibonde même ! Elle avait même songé un moment sortir Bibi, qu'elle avait gardé dans sa poche pendant l'échange. Elle l'avait rangée parce que cette poupée ne mâchait pas ses mots, et pouvait s'avérer un poil trop agressive, surtout lorsqu'il s'agissait de défendre sa maîtresse. Mais vu comment le dialogue avait tourné, ça avait été un luxe inutile.

Finalement, Myo renonça, et laissa Bibi là où elle était. Elle valait mieux que ça. Elle n'allait pas s'abaisser aux menaces physiques et aux blessures, avec ou sans vaudou. Ça, c'était bon pour les amis auxquels cette garce Zeta était siiiii attachée, comme cette tarée de Lucrécya Rincevent et sa batte sanguinaire. Au passage, quoiqu'en dise l'ex-Gryffondor, cette rageuse lilliputienne n'était pas moins psychopathe que Magnus : elle avait simplement eu plus de chance dans la vie.

Myosotis soupira et croisa les bras, en lorgnant avec envie sur sa pinte de bière à présent vide. Elle aurait pu dire tout ce qu'elle pensait à Mali. Elle aurait pu la mettre face à ses contradictions. Elle aurait pu se défendre, et lui prouver à quel point ses attaques à elle étaient vaines et ridicules. Mais à quoi bon ? Cette fille ne l’intéressait plus. Et elle trouverait toujours une façon de se défiler devant ses responsabilités. Les reproches, c'était bon pour les autres, certainement pas pour la grande Malicia McGuire.

- Non, je ne pourrais jamais te supporter... lâcha enfin la française, le nez froncé par le dégoût.

Ne s'attendant pas à cette réaction face à sa diatribe, Malicia fronça les sourcils :

- Hein ?

Myo releva ses yeux et les plongea froidement dans ceux de son ennemie :

- Je ne pourrais pas te supporter une seconde de plus !

- On ressent la même chose, grogna la métisse.

- Alors y'a pas le choix, décréta Myo d'une voix sèche. Tu dois trouver une nouvelle fraternité.

Mali dévisagea la dryade à la chevelure bleue avec dédain. Elle émit un petit rire sarcastique :

- T'es sérieuse, là ?!

- Tout à fait ! Je sais pas pourquoi les Gammas ont été dissous, je sais pas pourquoi on m'a assignée chez les Zetas... mais je pourrais facilement m'y adapter, si tu te tires !

Le rire railleur de Malicia se tarit :

- C'était MA fraternité bien avant la tienne, pétasse !

Les yeux de la semi-dryade se plissèrent sous l'insulte :

- Ouais, mais c'est flagrant que personne t'apprécie là-bas ! Alors va te la péter avec les Alpha Alpha Alpha ou les Pi Omicron Pi, et fous moi la paix avec mes nouvelles potes !

- Non mais je rêve ?! s'offusqua l'ex-Gryffondor, les dents serrées. C'est mes potes à moi !

- Toi ? Tu as des potes chez les Zeta Delta Nu ? renifla Myo avec dédain. Et qui donc ?

- Ben... Ava !

- Ava est ma pote à moi !

- Non, c'est la mienne !

- J'ai passé le Nouvel An à me pinter avec elle !

- J'ai fait du shopping avec elle !

Les deux sorcières se toisèrent avec un mépris et une résolution qui aurait pu faire rire les éventuels témoins de la scène. Mais heureusement pour elles, les seuls autres âmes présentes dans le Restaurant Universitaire étaient quelques elfes de maison, qui, depuis les récents éclats de voix, évitaient soigneusement de passer à côté de la table des rivales.

Au bout d'un long moment d'échange de regards noirs, Myosotis soupira et s'affaissa sur sa chaise.

- En vérité, je préférerais mille fois rester avec les Gammas. Au fond j'en ai rien à foutre des Zetas.

- Et les Zetas en ont rien à foutre de toi, rétorqua Malicia.

Myosotis fusilla l'écossaise du regard.

- Non, je veux dire : je veux retrouver les Gammas ! Aucune fraternité ne vaut celle dans laquelle je suis !... enfin... dans laquelle j'étais...

Elle baissa le menton, tristement.

Mali pinça les lèvres :

- J'avoue que si les Gammas étaient reformés, j'aurais plus à croiser ta sale tête dans MA fraternité. Alors il faut qu'on fasse quelque chose.

Myo releva la tête. Avait-elle bien compris ? Elle lui proposait... une alliance ?!
Histoire d'être certaine, l'étudiante en Sciences Occultes demanda :

- Tu veux m'aider à ressusciter ma fraternité ?

- Non, nuances : je veux ressusciter ta fraternité pour que tu dégages de la mienne !

Myo se mordit la lèvre inférieure. Même si elle la détestait du plus profond de son être, elle devait admettre que Malipute était une fille intelligente, très intelligente même. Une sorcière franchement douée qui ne manquait pas de ressources. Si une étudiante pouvait l'aider à retrouver le Grand Potiron et ceux qu'elle considérait comme une famille d'adoption, c'était bien elle.

Mais comment s'y prendre ?

- Comment reformer Gamma Phi Orties ? murmura-t-elle, réfléchissant à voix haute. Je ne sais même pas pourquoi on a été dissous, au départ...

- Je suis sûre qu'il y a un moyen, insista la métisse. Il y a forcément une faille quelque part ! Les six fraternités de la WoW University existent depuis des siècles, alors...

- Oui, mais le doyen a les plein pouvoirs, et tant que Magnus n'aura pas changé d'avis...

- Alors demande lui de changer d'avis ! siffla Mali, tranchante. Tu es sa catin favorite, après tout !

Les yeux de Myo s'étrécirent de rage. Mais elle ne préféra pas répondre directement à l'énième affront de la métisse.

- Oh oui, quelle idée de génie, préféra-t-elle répondre, ironique. J'ai rompu avec lui y'a pas une semaine, et quelque chose me dit qu'il est du genre rancunier. Mais je suis sûre qu'il suffit que je lui demande pour qu'il change d'avis !

Malicia grommela dans la barbe qu'elle n'avait pas, les yeux vissés sur sa tasse vide.

En face, Myosotis s'accouda sur la table devant elle, en faisant la moue. Elle plongea ses mains dans ses cheveux, essayant de trouver des idées... en vain. Son esprit se mit à vagabonder malgré elle, et, pendant quelques secondes, elle fut obnubilée par sa nouvelle couleur. Finalement, ce bleu presque cyan était vraiment joli. Il avait un côté apaisant, et elle commençait à l'apprécier. Aussi ne fut-elle pas étonnée de voir que les pointes de ses cheveux étaient déjà teintées d'un vert beaucoup plus familier.

Elle souffla, de lassitude.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 177
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3374

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Inglorious Zetas   Ven 22 Aoû 2014 - 16:24

A l'autre bout de la table, Malicia fronça les sourcils en considérant Myo. Cette dernière semblait être beaucoup plus intéressée par sa nouvelle couleur de cheveux que par le problème qu'elles devaient régler. Bonjour la concentration ! Elle allait encore devoir réfléchir toute seule. Sauf que... c'était vraiment pas si simple !

Elle se mit à tapoter du bout des doigts sur la nappe, pensive. Elle n'avait vraiment aucune envie d'aider Myosotouffe. Leur discussion lui avait juste donné envie de ne plus jamais lui parler. Elle essayait de ne pas le montrer, mais... mon dieu, qu'est-ce que tout ça l'avait secouée ! Tout ce qu'elle lui avait dit, toutes ces horreurs qu'elle avaient entendues, la façon dont elle avait craché sur ce qui lui tenait à coeur... mais elle n'avait pas le temps de ruminer là-dessus. Il fallait qu'elle sorte Myo des Zetas ! Et pour ça, il allait falloir passer par le Doyen. Et ça c'était un gros gros problème...

Tout un tas d'idées défilèrent dans la caboche de la zeta. Ressortir un vieux dossier et le faire chanter ? Déjà fait, et Magouille s'en était tiré sans même lever le petit doigt. Faire une pétition ? La WoW était presque une monarchie ! Convaincre les professeurs d'agir en leur faveur ? La plupart d'entre eux seraient probablement contents qu'il n'y ait plus de fraternités du tout ! Après tout, rien que son professeur, Maître Sancoeur, passait la moitié de ses heures de cours à râler contre les élèves qui arrivaient en retard, buvaient, ou séchaient à cause des fêtes démentielles organisées tous les quatre matins ! Non vraiment, ça n'allait pas être simple... Et puis, il manquait des pièces au puzzle.

-Il disait quoi votre avis d'expulsion ? demanda-t-elle.

-Que les gammas étaient supprimés à cause des plaintes des parents d'élèves.

-Mais y'a pas de parents d'élèves dans une fac ! lança Mali.

-Je sais. Et les gammas sont la fraternité la plus cool, personne n'a jamais rien eux contre eux ! répondit Myo.

La métisse essaya de ne pas rentrer dans le débat pour choisir quelle fraternité était la meilleure  :

-C'est louche tout ça... Je le sens, c'est pas net. fit-elle.

-Tu trouves tout pas net.  rétorqua son ennemie.

Malicia soupira, un peu vexée.

-Ça s'appelle du flair.

-Ça s'appelle de la parano.

-Toi qui connais bien le doyen... commença-t-elle, pas très sûre d'elle. Tu vois pas pourquoi il aurait pu vouloir fermer les gammas ?

Myo ne lui jeta pas un regard et continua de fixer une mèche de ses cheveux qui virait au vert :

-Non... finit-elle par dire en secouant la tête. Et toi ?

-Euh... ouais. Parce qu'il est genre... maléfique et qu'il veut embêter tout le monde rien que pour le plaisir de les embêter ? lança Mali. Tu sais comme ces petits gnomes très moches et vraiment teigneux dans les bandes dessinées qui veulent...

Son ennemie lui jeta un regard mauvais et elle se tut. Elle saisit sa tasse :

-Ok, ça nous avancera à rien ce que je dis... fit-elle, gênée.

Elle releva les yeux :

-Mais il doit bien avoir une raison ! Et si on connait la raison, on pourra trouver une solution! s'emballa-t-elle. Qu'est-ce que ça peut bien être ? L'argent ? Les nanas ? Le trafic de chatons ?

Elle abattit sa tête sur la table :

-Ça pourrait être n'importe quoi ! Et même si on trouvait je suis pas sûre qu'on pourrait le faire changer d'avis. Il t'en veux et moi, il me déteste !

-Il déteste tous les blacks... fit Myo en secouant la tête, blasée.

Mali se figea brusquement et releva lentement le visage :

-Il déteste tous les blacks ! s'écria-t-elle.

-Oui, et alors ? fit Myo en la regardant comme si elle était folle.

Malicia fit un large sourire surexcité :

-Et alors, imagine qu'on monte une nouvelle fraternité !

La gamma fronça les sourcils :

-En quoi monter une nouvelle fraternité va aider ma fraternité ? Ca va pas avoir l'effet contraire ?

-Pas si c'est une fraternité de blacks !  s'écria la métisse. En plus...

Malicia saisit son sac et se mit à farfouiller fébrilement dedans. Elle en sortit un épais code qu'elle feuilleta avec rapidité. Finalement, elle posa le livre sous les yeux de Myo :

-Là ! Article 1692 alinéa 2 petit b : "l'université autorise la création de six fraternités maximum. En cas de nombre inférieur, les étudiants pourront ouvrir une nouvelle fraternité, sous réserve d'un minimum de six membres" !

Son ennemie n'avait pas l'air convaincue :

-Mais jamais Magnus n'autorisera ça...

Elle écarquilla les yeux et comprenant soudain, poussa une petite exclamation.

-Exactement ! s'exclama Malicia. Il sera obligé de réintégrer les gammas ! Boum !

Elle sourit.

-Y'a juste un problème. objecta Myo.  Où est-ce qu'on va trouver au moins six personnes de couleur qui accepteront ?

-Ezzechiel et moi, ça fait déjà deux. Kimberlie et Screwface, deux de plus. calcula la métisse. Et avec Amalia, l'ami de Marcus Nounours en chocolat et Jasper Johnson, on est sept !

Malicia saisit son miroir :

-Hey Kim ! Ça va ? Dit, Myo et moi on a un plan pour rouvrir votre frat et enquiquiner le doyen au passage, t'en es ?

-On a jamais parlé d'enquiquiner le doyen... grommela Myo.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Inglorious Zetas   Lun 25 Aoû 2014 - 0:36

Kimberlie vient d'ici.

Après avoir transplané douloureusement sur l'Impasse du Bizut, menacé quelques Zetas, et découvert à ses dépends que Myo n'était plus présente dans la demeure rose bonbons, elle souffla. Elle passait définitivement une mauvaise, mais alors, une très très mauvaise journée !
Si elle savait depuis un moment maintenant qu'il ne fallait plus essayer de faire chanter des PAF au sein même de leur fraternité, elle ne savait par contre pas qu'il était défendu de menacer avec fermeté des petites princesses péteuses chez elles sous peine de se voir jeté par la peau du dos par la Présidente Zeta Delta Nu.

- Heureusement pour elle que je sois blessée... marmonna-t-elle, bougonne, alors qu'elle se relevait péniblement au milieu de l'allée fleurie.

Se faire piétiner l'égo par un PAF était une chose, mais par une Zeta... et même si c'était une armoire à glace avec du maquillage, ça ne devenait pas plus glorieux pour autant !
A ce moment de la journée, elle se sentait assez penaude. La fatigue la guettait et le moral était au plus bas. Si elle se montrait forte et déterminée, elle avait un complexe d'infériorité qui n'avait cessé d'être attisé par ses "compagnons" d'armes...

Elle passa sa main sur son visage tout en s'avançant dans l'Impasse des Fraternités. Soudain, elle sentit la poche de son manteau vibrer. Un peu à l'ouest, elle se demanda un instant ce qui se passait, jusqu'à ce qu'elle trouve son miroir qu'elle "décrocha" machinalement sans un mot :

- Hey Kim ! Ça va ?

Le visage de Malicia était enjoué, comme poussée par une motivation et une détermination naissante. Quant à Kimberlie, elle leva un sourcil. Elle ne prit même pas la peine de lui répondre, une seule chose la taraudait : " Mais pourquoi elle m'appelle au juste ? ".
Elle avait d'autre chat à fouetter ! Allait-elle lui parler de Sylvius ? Bon sang, Sylvius... ! Frapper un gros nigaud c'était une chose, mais une horde de gros nigauds à gros muscles... elle savait qu'elle n'était pas à la hauteur. Sa seule façon de rétablir l'ordre et sortir le Gamma de son mauvais pas, c'était de trouver Myosotis, de rouvrir la fraternité et aller fumer ensemble la cigarette magique de la joie ! Bref... mais heureusement pour elle, la chance la retrouva enfin :

- Dit, Myo et moi on a un plan pour rouvrir votre frat et enquiquiner le doyen au passage, t'en es ?
- Tu es avec Myo ?!
- Par merlin, Kimi ! C'est du sang que tu as sur le visage ?!
- Comment ça du sang... ?! entendit-elle derrière Malicia.
- On parlera de ça plus tard ! J'vous retrouve où ?!


*


Kimberlie s'essuya la bouche du revers de la main après avoir bu cul-sec un verre de jus de citrouille, étanchant sa soif. Malicia ne cessait de marmonner des "ohmondieu" et Myosotis était complètement affolée.
Il était vrai que Kimberlie n'était pas dans le meilleur des états et son récit n'aidait en rien à rassurer les deux sorcières.

- On peut donc dire qu'il va tâter de mon poing, Architruc ! Mais pour l'instant, il nous faut un moyen de retrouver notre fraternité Myo... Sinon, je risque de faire un génocide d'Alpha Alpha Alpha. Tous ! sans exceptions !

Elle frappa du poing, ce qui la fit grimacer et crisper de la main son épaule endolorie. Dans le restaurant universitaire, les elfes de maisons sursautèrent, mais aucun n'osa lever les yeux sur la sorcière aux airs de sans-abri levée du mauvais pied.

- C'est pour ça que je t'ai appelé, Kim ! J'ai une idée pour pousser Magouille à rouvrir la fraternité Gamma !
- Vous savez pourquoi il l'a fermé ?
- Non, mais avec un peu de chance on fera cracher le morceau à ce fou furieux !
- Hey... ! Restons polies hein... osa Myo, les joues légèrement roses.
- Hum... ça me va. C'est quoi l'plan ?

Malicia grimaça de voir que Kimberlie se tournait vers Myosotis alors que c'était bien elle qui s'était annoncée comme maître de ce plan infaillible.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1594

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Inglorious Zetas   Mar 26 Aoû 2014 - 16:07

Les mains derrière le dos, Magnus Magouille se tenait droit comme un piquet, à quelques centimètres de la grande baie vitrée de son bureau. Son regard était perdu dans le vague. Chose peu commune : il était inquiet. Si sa taupe au Ministère disait vrai, il était dans le viseur des aurors. Et pas de n'importe lequel : de cet empaffé de Thadeus Wright, le plus hargneux et le plus incorruptible des gens d'arme qu'il avait eu le déplaisir de rencontrer. Et ça ne pouvait pas tomber plus mal : entre la mort plus que suspecte de l'un de ses créanciers, la nouvelle recette de sa Potion Magouille enrichie en bactéries, et la somme rondelette qu'il avait obtenu du Ministre Zaccarias McCormick pour fermer la fraternité Gamma Phi Orties, il y avait matière à l'envoyer à Azkaban pour une bonne vingtaine de décennies.

Il allait devoir user de tous ses talents pour échapper aux doigts crochus de la Justice. Et si ça ne suffisait pas, il n'hésiterait pas à se salir les mains, et à...
Il interrompit ses pensées. Le plancher s'était mis à vibrer, sous l'effet d'une musique particulièrement chargée en basse. Et ce vacarme exotique était en train de se rapprocher dangereusement de la porte du bureau.
Le Bon Docteur ouvrit un œil plus grand que l'autre :

-Mais qu'est-ce que...

La porte s'ouvrit avec fracas, et il sursauta : une tribu d'indigènes venait d'envahir son bureau. Un grand mulâtre dégingandé, aux yeux hallucinés et à la tête recouverte d'énormes queues de rat à l'hygiène douteuse, tenait un gigantesque poste de radio sur l'épaule. Un autre, plus noiraud encore et à la mine patibulaire, se tenait à côté de lui et tirait sur un étrange mégot conique, les yeux injectés de sang. Il avait le bras posé sur l'épaule d'une métisse musculeuse, aux cheveux dépeignés et à la féminité douteuse. Quatre autres énergumènes les suivaient de près, et la moustache de Magouille frémit : ils étaient tous noirs. Il n'y avait jamais eu autant de gens de cette sorte dans son bureau. C'était tout bonnement répugnant. Il y avait un obèse qui dévorait un pot de morceaux de poulet frit, une négresse qui tournait inlassablement une mèche de cheveux autour de son doigt, et un pauvre hère famélique et incroyablement mal habillé. La dernière d'entre eux, une drôlesse aux cheveux rouges cachés par une gavroche mise à l'envers, paraissait familière au Doyen, sans qu'il ne sache pourquoi.
Elle s'avança vers lui, et topa dans sa main, un énorme sourire aux lèvres :

-Yo, yo, yo, Gouille-ma ! Bien ou bien mon frère ?

Magouille ouvrit des yeux ronds :

-Dans quel dialecte vous exprimez-vous donc, vile mulâtresse ?!

-Ouaich, reprit Malicia, mes potos et moi on a entendu que y'avait une frat' de libre ! Alors nous voilà !

-Vous voilà ? S'étonna le moustachu.

-Ouaich, nous voilà, yo ! On a créé une nouvelle fraternité !

-UNE FRATERNITE... DE FREEEERES ! S'exclama Ezzy, les yeux plus exorbités que jamais.

Screwface se tourna vers lui, visiblement surpris :

-On a créé une fraternité de frères ?! Mais c'est génial !

Amalia s'avança, la bouche bée :

-Alala, c'est trop bien , fit-elle de son habituelle voix monocorde et traînante. J'ai déjà designé le logo pour les T-shirts !

Elle tendit un vêtement.

Magouille rabattit son bras sur son visage :

-Aah, mes yeux ! Je ne vois plus rien !

-Ah, pourtant, on lit super bien ! fit mine de s'étonner Malicia. On est les BLACK : les Bêta Lambda Alpha Chi Kappa !

-Et on fera que des trucs de blacks, yo ! renchérit Kim. On écoutera du zouk à fond !

-On mangera du poulet frit, dit NNC en mordant dans une cuisse.

-On va rire très fort pendant les picturines, frère ! s'esclaffa Jasper.

-On va danser nus sur le jardin de notre fraternité !

-Et quand on essaiera de nous en empêcher, on courra très très vite, yo ! PARCE QU'ON EST BLACK !

-On est LES Black, corrigea joyeusement Mali.

Plus pâle que jamais, Magouille fit un pas en arrière et dut s'adosser à un mur :

-Bigre ! Je vous l'interdis !

Malicia éclata d'un rire moqueur :

-Vous pouvez pas ! Parce que selon le Code des Universités Sorcières, Article 1692 alinéa 2 petit b : "l'université autorise la création de six fraternités maximum. En cas de nombre inférieur, les étudiants pourront ouvrir une nouvelle fraternité, sous réserve d'un minimum de six membres". Et nous sommes sept ! Vous avez dissous les Gammas Phi Orties ! Vous devez accepter les Bêta Lambda Alpha Chi Kappa !

Le Doyen se redressa, le regard noir :

-Eh bien soit ! Les Gammas Phi Orties sont restitués ! Et qu'importe ce noiraud de Zaccarias McCormick et le conséquent pot de vin qu'il m'a versé pour que je dissolve cette fraternité de beatniks !

Kimberlie ouvrit des yeux ronds, abasourdie.




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 216
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2134

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Inglorious Zetas   Mer 27 Aoû 2014 - 20:52

Myo faisait les cent pas en bas du bâtiment administratif, en se frottant les mains l'une contre l'autre dans l'espoir un peu vain de les réchauffer. Elle était très tendue. Le plan de Malicia était risqué : non seulement parce que Magnus pouvait s'avérer intransigeant... mais aussi parce qu'elle savait à présent qu'il était capable d'ignobles accès de violence envers des innocents. Or, si elle se fichait pas mal de la santé de Malipute tant elle était en rogne contre elle, ce n'était pas le cas de celle des autres faux membres de la fausse fraternité spéciale black. C'était tout particulièrement vrai pour Kimberlie, sa meilleure amie : s'il lui arrivait quelque chose, elle ne se le pardonnerait jamais !

Mais heureusement pour elle, le suspense prit vite fin : la porte du bâtiment s'ouvrit enfin, et tous les étudiants que McGuire avait convoquée pour la mascarade sortirent en rigolant, sains et sauf.

Mali aperçut la jeune femme à la chevelure bleue qui faisait le pied de grue à la sortie, et se dirigea droit vers elle. Myo serra les dents, prête à essuyer une éventuelle dispute... mais à sa grande surprise, la métisse n'avait pas l'air en colère. Ni soulagée, en fait. Son visage était tellement fermée que la semi-dryade aurait bien été en peine de deviner ce que son ennemie pensait ou ressentait.

-C'est bon, dit calmement la Zeta. Tu peux retourner chez les Gammas.

Elle tourna les talons et s'éloigna sans plus de formalité. Myo la regarda un moment en plissant les yeux, puis poussa un soupir de soulagement. Elle était contente de retrouver sa fraternité... mais surtout, elle était contente de ne plus avoir à côtoyer cette pimbêche aux cheveux rouges. Elle espérait ne plus jamais avoir à faire à elle : désormais elle ferait tout pour l'éviter, et pour passer le plus de temps possible avec les sorciers qui en valaient vraiment la peine.

Et en parlant de sorciers qui en valaient la peine, où était Kim ?!

Myo balaya les alentours du regard, et trouva la batteuse, pâlotte, adossée contre un mur. La pauvre avait l'air d'avoir passé une journée encore pire que la sienne. La semi-dryade se précipita sur elle, et lui posa une main amicale sur l'épaule. Ce qui fit sursauter la métisse. Elle leva des yeux cernés et exorbités vers son amie chlorophyllienne, qui lui demanda :

- Kim ? Ca va ?

- Mon... mon père...

- Qu'est-ce qui se passe ?

- C'est à cause de lui que les Gammas étaient fermés !

- Hein ?!

- Il a payé Magouille pour fermer la fraternité !

Myosotis ouvrit des yeux ronds : c'était donc ça, l'explication ?! Elle se souvenait bien, lors des vacances qu'elle avait passées chez les McCormick, que le père de Kim avait accusé les Gamma Phi Orties d'avoir une mauvaise influence sur sa fille. Mais jamais elle n'aurait pensé qu'il aurait été jusqu'à corrompre le Doyen pour arriver à ses fins !

La jeune femme se mordit la lèvre inférieure :

- C'est... c'est ma faute. Si je ne t'avais pas fait fumer ma bouture expérimentale pendant les vacances, il n'aurait jamais...

Kimberlie secoua la tête, faisant danser son épaisse chevelure frisée :

- Non, dis pas ça ! C'était autant ma faute que la tienne, et puis il n'avait pas à agir comme ça, quoiqu'on ait pu faire ! Fermer toute une fraternité, expulser tous les Gammas juste pour me donner une leçon...

L'hyperactive eut l'air découragée, ce qui n'était pas habituel. Myo lui lança un sourire timide :

- Allez, c'est fini, maintenant ! On va retourner au Grand Potiron et s'affoler sur notre canapé préféré avec une bonne bière fraîche et un bon joint, histoire d'oublier tout ça.

La métisse acquiesça :

- Ouais, ça me ferait du bien c'est vr...

Elle stoppa net, et ouvrit grand les yeux, retrouvant d'un coup son énergie légendaire :

- Sylvius !!!

Myo cligna :

- Sylvius ?

- OUI ! SYLVIUS !

- Ben quoi, Sylvius ?

- Il est chez les PAF ! paniqua Kim, en sautant littéralement sur place. Il faut qu'on aille le chercher ! Mais je suis pas en état de me battre contre toutes ses brutes ! Il nous faut du renfort ! Beaucoup de renfort !!!

La semi-dryade tordit la bouche, et agrippa affectueusement le bras de son amie.

- Allez, viens, on va le chercher, ton Sylvius, fit-elle de sa voix douce.

- Toutes les deux ?

- Ouip.

- Sans renfort ?!

- Exactement.

Kimberlie pinça les lèvres, inquiète :

- Mais les PAFs...

Myo haussa les épaules :

- Je vais demander gentiment à MacMalden de nous le rendre. Et si il refuse, Bibi lui demandera... mais moins gentiment !

Kim s'autorisa un petit sourire, empreint de nervosité, et les deux Gammas partirent vers l'Impasse des Bizuts Pourfendus. Hormis le crochet au blockhaus des Pi Alpha, Myo n'avait plus qu'un seul projet à présent : se reposer au plus vite de cette harassante journée, dans le ventre citrouillé de son QG, entouré des étudiants de sa fraternité !






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 177
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3374

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Inglorious Zetas   Mer 27 Aoû 2014 - 23:47

:arrow: Mali rentre chez elle.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE
 

Inglorious Zetas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Place Magnus Maximus Magouille :: Place & Resto U-