Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Ain't no party like a zeta party !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1605

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Jeu 18 Sep 2014 - 19:56

La fête Zeta était prête à tourner court. Filles et garçons avaient changé leurs attributs, et cela ne semblait plaire à personne. Alors que certains hurlaient en apercevant leurs reflets, d'autres détallaient leurs amis avec inquiétude. Les plus impressionnables s'étaient réfugiés dans des coins de la pièce, et s'étaient recroquevillés en gémissant. Qui que soit la personne qui avait lancé cette malédiction, elle s'était fait énormément d'ennemis. Personne ne semblait à l'aise dans son nouveau corps... hormis le docteur Magouille, devenu doctoresse.

Cette dernière fendait la foule avec un air ravi, son chapeau haut-de-forme agrémentée de pierreries et autres plumes vissé sur le crâne. Elle avait troqué son costume habituel contre une robe d'inspiration victorienne en satin clinquant, bien trop décolletée pour une dame de son âge.

Elle s'arrêta un instant, et scruta la foule d'un air gourmand. On l'avait ensorcelée ? Et alors ! C'était une distraction de choix pour quelqu'un comme elle ! Elle savait que cet état de fait n'allait pas durer. Aussi, comptait-elle profiter au maximum du tout nouvel horizon de plaisirs encore inconnus que son corps féminin pouvait lui procurer.
De toute façon, on ne pouvait apprendre à un vieux farfadet à faire la grimace. Des générations et des générations de sorciers s'étaient amusés à mêler sexualité et magie, et Magnus Magouille n'était pas le dernier. Aussi, cette soirée ne l'impressionnait guère. Il avait fait tellement, tellement pire...

Mais il ne lui manquait qu'un détail pour rendre cette soirée de découvertes parfaite : la compagnie de sa délicieuse Myosotis. Au diable son plan : son plaisir passait avant tout !

Magnus tendit la main, et saisit le bras d'un frêle jeune homme aux cheveux verts, en pleine discussion avec une amie. Sans lui laisser le temps de réagir, elle fondit sur sa proie, et lui fourra sa langue dans le gosier.

Après un long baiser aussi langoureux que baveux, la doctoresse plongea ses yeux vairons dans le regard horrifié de Myo, et susurra :

-Oh ma pouliche, veux-tu être mon étalon pour la soirée ?

Quelqu'un lui tapota l'épaule. Magouille se retourna, et se prit un violent crochet du droit dans la mâchoire. Sous le choc, elle tituba en arrière, mais se rattrapa bien vite, et considéra son adversaire avec un sourire carnassier. C'était une jeune femme à la chevelure châtain et au regard sauvage, qui la fixait avec un mélange de haine et de colère. Elle avait deux seins fermes et ronds qui pointaient sous une chemise trop grande et mal fermée. La cougar les dévora des yeux, sans s'en cacher.

-On est jalouse, fringante tigresse ?  insinua-t-elle. Inutile de l'être, je suis partageuse, et il y aura bien assez de Myosotis pour tout le monde !

-QUOI ?! s'offusqua la voix désormais grave de Myo, derrière elle.

-Bigre, pourquoi faire ta prude, mon étalon ? Nous avons fait bien pire, ne serait-ce que cette soirée pimentée au Potiron des Gammas, où nous avons redonné un tout nouveau sens au sortilège Anapneo !

Le jeune homme déjà pâle qu'était devenu Myosotis perdit davantage de couleur. La jeune ribaude dévêtue dégaina sa baguette, et la pointa d'une main tremblante de rage sur la cougar :

-CASSE-TOI !

Magouille soupira :

-Je vois, on fait son mauvais esprit ! On cherche à gâcher la fête coûte que coûte ! Et bien soit, jeune dévergondée, je m'en vais, et je vous prête mon jouet aux cheveux verts pour la soirée. De toutes façons, regardez-moi !

Elle fit un tour sur elle-même, un sourire vaniteux aux lèvres !

-Avec des attraits pareils, je peux me trouver autant de jeunes éphèbes que je le souhaite !

Elle fit volte-face et, sous le regard furieux de Titus et celui plus hébété de Myo, elle se pourlécha les babines en regardant de jeunes hommes passer devant elle.




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1709

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Jeu 18 Sep 2014 - 22:06

Fulminant, Titus observa la vieille carne débauchée faire un clin d'œil à une PAF... qui lui colla une mandale aussi sec. Ce qui n'empêcha pas la Doctoresse de poursuivre son chemin en se dandinant exagérément. Même la plus dépravée des cougars ne se serait pas conduite comme ça, c'était évident. Cette espèce d'ordure cosmique avait des femmes la vision la plus gerbante qui soit. La "cowgirl" cligna des yeux, le visage agité de tics nerveux. Putain... j'ai rêvé ou je tiens debout, là ? songea-t-il.

Il fronça brusquement les sourcils, un détail lui revenant en mémoire :

-Qu'est-ce qu'il a voulu dire ? C'est quoi cette histoire d'anapneo et de potiron ?

Sa petite amie hébétée ne répondit rien et il se tourna vers elle.

-Oh, tu m'écoutes ? vociféra Titus en agitant une main devant ses yeux.

-Je sais pas trop... bredouilla Myo, une lueur de culpabilité dans le regard.

-Mmh.

Un silence gênant commença à s'installer, que la sorcière gamma finit par rompre :

-Tu... t'étais pas parti pour casser la tronche à celui qui...

-Oui ! beugla Titus. Accio vêtements !


Les fringues du cowboy redimensionnées à sa taille et à sa "nouvelle féminité" volèrent à ses pieds. Il reboutonna prestement sa chemise et se changea sans aucune pudeur. Sortant une clope de son manteau, il l'alluma du bout de sa baguette, soupirant d'aise :

-Ah, bon dieu. Ça fait du bien, fit-il de la moins féminine des manières.

-Et maintenant ? finit par dire Myo.

-Et maintenant, creuse-toi la tête : entre le moment où on était nous et le moment où on était plus nous, quelque chose a changé qui a fait qu'on était plus nous ! s'exclama-t-il d'une voix avinée.

Sa petite-amie le considéra d'un œil encore plus ahuri qu'avant :

-Ah... Et ?

-Faut qu'on trouve pourquoi qu'on est plus nous et qu'on trouve le truc qu'on est plus nous... Oh bordel, j'suis bourré.

Titus se passa la main sur le visage et prit une forte inspiration :

-BIZUT ! T'ES OU ? J'VOIS PAS OU T'ES PARTIE, J'AI DES MOUCHES DEVANT LES YEUX !!!

N'entendant pas de réponse, il donna un coup de santiag rageur dans une causeuse :

-F'chier. Faut toujours tout faire soi-même ici.

Et il partit à la recherche de Kim qui avait disparu dans la foule. Il s'arrêta quelques mètres plus loin, la main sur le front et l'index tendu :

-Ah ouais. Encore une chose...

-Quoi ? fit Myo.

-Essaye de trouver un moyen pour qu'on soit nous à nouveau. Utilise le vaudou j'en sais rien, invoque le dieu de ci, le dieu de mi... Invite le baron samedi à grailler pour le midi, j'en ai rien à foutre. Trouve quelque chose.

Il écrasa son mégot sous sa botte :

-Moi j'vais trouver le quelque-chose qui a fait qu'on est plus nous.

Myo voulut rétorquer mais Titus était déjà reparti d'un pas décidé. En fin de compte, tout ça lui donnait une sacrée bonne excuse pour s'éloigner un peu et faire le point. Il n'avait pas voulu l'avouer devant Myo, mais depuis le moment où ils étaient tout deux sortis de la chambre, il se sentait atrocement gêné. Heureux, oui ! Infiniment plus qu'il ne l'avait été depuis Dieu seul sait quand !

Mais tout de même gêné. Il était toutefois inutile qu'il se demande pourquoi : il le savait pertinemment. Il avait l'horrible impression qu'il allait encore plus devoir se farcir le pervers à moustaches maintenant qu'il empiétait sur ses plates-bandes...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Ven 19 Sep 2014 - 10:52

- BIZUT !

Kim entendit enfin son parrain/marraine l'appeler. Elle leva son regard au dessus des autres de son nouveau mètre 75, tout en essayant de deviner à quelle fille appartenait cette voix. Lorsqu'elle vit une petite brune habillée en cowgirl, elle s'approcha d'elle, soulagée.

- Mais t'étais où ?! J'te cherche depuis une plombe ! lâcha Titus d'une voix bourrue qui n'était pas sans rappeler celle de Kimberlie lorsqu'elle était encore une fille au franc parlé.
- Ben... quand j'me suis rendue compte que je n'avais aucun indice sur qui avait lancé ce sort, j'voulais revenir te voir, mais... en fait j'savais plus à quoi tu ressemblais en fille. Héhé !

Le grand métis passa sa main sur sa nuque en riant.

- Et c'est quoi toutes ces personnes avec le nez cassé au juste ? demanda le Gamma en regardant autour d'eux.
- Ben j'ai improvisé des entretiens pour savoir qui a fait l'coup pardi !
- En frappant sur tous ceux que tu croises... ?
- J'pensais que c'était une bonne idée. dit Kim avec un grand sourire, qui n'était pas naturel chez elle. Attends !
- Quoi ?!
- J'dois vérifier un truc...
- Quoi ? Qu'est-ce que tu... ? Hum !!

Soudain, Kimberlie écrasa ses lèvres sur celles de Titus, s'écartant tout aussi sec de lui. Alors que Titus semblait choqué au possible, Kim, elle, semblait réfléchir un instant.

- Mais... mais... !???!!!

Mais avant qu'il n'ait pu dire quoique ce soit, elle avait attraper un mec au hasard pour effectuer la même expérience. Celui-ci se mit à fuir en hurlant.

- MAIS BORDEL QU'EST-CE QUI TE PREND ?!!
- C'est pas genre trop marrant ?!!! riait-elle/il encore d'un rire sonore et grave. Même en changeant de sexe, je préfère les mecs ! Et même si t'était un mec charismatique avant, maintenant tu es une fille et ça change tout ! J'ai vachement plus kiffer avec l'autre là que j'connais même pas !
- Tu es au courant que c'était une fille en réalité ?
- Ouais ! Mais on s'en fou vu que c'est un gars maintenant ! Haha !
- Kim... on t'en lancé un sort chelou ou je rêve... ?
- JE me suis lancé un sort chelou si tu veux savoir ! Du coup, j'suis trop OP pour faire la fête et j'ai perdu toutes inhibitions ! C'est pas trop cool ?!! Je n'ai jamais été aussi heureux de toute ma vie ! EH ! j'ai dit "heureux" ! J'suis enfin habitué à penser comme un garçon ! Yeaaaah !

Titus la fixait en deux/deux, en se disant sûrement qu'il n'était pas dans la merde s'il devait se coltiner sa bizut à moitié fonc'dé ! Mais bon, c'était mieux que rien, après tout, elle était prête à démasquer le coupable maintenant.

- EH ! N'oublies pas qu'on va tous revenir comme avant !
- Ouiiii ! Ouiii ! Laisses moi profiter un peu ! Mais elle est où Myo ?
- Elle doit essayer de trouver un moyen de nous faire retrouver nos corps, avec du vaudou, tout ça, tout ça...
- Oh, et... tu crois qu'elle pourrait rechanger tout le monde sauf moi ? demanda-t-elle avec un grand sourire.
- Bordel, Kim ! J'en sais foutre rien  et à vrai dire j'm'en tape ! J'veux retrouver mes attributs masculins et ma bizut fille ! Voilà !
- OK ! OK ! Calmes toi ! Je n'ai rien dit ! ... Tu as une idée par où commencer ?
- J'pense que si tu n'avais pas tes raisons, tu resterais toujours un gars. Il doit bien y avoir des autres personnes dans ce même cas ! Et si l'un d'eux l'avait prémédité ?
- Tu m'accuses, là ?!
- Non, bien sûr que non ! Sois pas idiote !
- Hm... OK ! Ca me va ! Allons casser la gueule à tous ceux qui sont contents ! commença-t-elle par avancer entre les gens paniqués à la recherche du premier qui aurait le sourire.
- NON ! Kim ! Attends ! Bordel, j'suis trop bourré pour ces conneries moi... lâcha-t-il comme bon américain habitué aux punchlines qui en jettent.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Ven 19 Sep 2014 - 13:03



En regardant au loin la caricature de femme libidineuse qu'était devenu Magnus, Myosotis eut envie de hurler. Sauf qu'elle était si hébétée qu'elle n'aurait pas pu y arriver. Elle se contenta de passer ses mains rendues tremblantes par le dégoût et l’excès d'alcool dans ses cheveux étrangement courts.

Elle frissonna. Beuaaaaah ! Elle avait roulé une pelle à une vieille peau ! Et le pire là dedans, c'était que ça lui avait paru terriblement familier !

Non, le pire, c'était que Magnus pensait vraiment qu'elle lui appartenait ! Pas comme deux personnes amoureuses peuvent s'appartenir l'une à l'autre, mais comme un putain d'objet dont on se sert quand on a envie ! C'était perturbant.

Mais pas plus perturbant que de se dire qu'ELLE AVAIT ROULÉ UNE PELLE A UNE VIEILLE PEAU !

Non ! Le vraiment pire, c'était que cet enfoiré de doyen prenait un malin plaisir à lui foutre la honte, toujours au plus mauvais moment ! Mais pourquoi ? Pourquoi ?! Pourquoi il lui foutait pas la paix ?! Pourquoi il se sentait obligé de raconter les détails sordides de leur intimité passée ? En public ?! En face de Titus ?! Bordel, en face de son... de son... son quoi, d'ailleurs ?

Myo était perdue. Elle n'était pas sûre de ce que pensait Titus à son sujet. Est-ce que le... truc qu'ils avaient failli faire faisait d'elle sa copine ? Difficile à dire. En dévisageant le cowboy métamorphosé en cowgirl, elle ne voyait aucun indice : uniquement de la rage. Bon, au moins, il lui parlait, ce qui était une putain d'amélioration de leurs relations. Mais peut-être que c'était à elle de faire un geste vers lui. Il fallait sans doute qu'elle fasse quelque chose, peu importe quoi : qu'elle lui sourie, qu'elle lui dise qu'elle l'aime... sauf que dans ce corps d'androgyne-là, et à destination de la jeune femme qu'était devenu l'américain, ça aurait été ridicule et déplacé. Aussi, la semi-dryade ne dit rien, se contentant de regarder la yankee enragée s'éloigner en fulminant.

Le frêle garçon aux cheveux verts grimaça. Oh bordel, elle commençait à avoir une migraine carabinée en prime. Elle n'aurait pas du boire à ce point. Ni tenter de réfléchir avec autant d'alcool dans le sang. Le mieux, c'était encore d'écouter Titus, et d'essayer de rétablir la situation avec un peu de vaudou : rien ne valait la magie noire pour améliorer n'importe quelle situation de merde, non ? Et enfin, une fois qu'elle aurait à nouveau des seins en lieu et place de ce torse mâle imberbe, elle pourrait essayer d'améliorer l'humeur de Titus, en finissant ce qu'ils avaient commencé plus tôt. Avec ça, elle finirait peut-être même par oublier qu'elle avait... elle avait... ELLE AVAIT ROULÉ UNE PELLE A UNE VIEILLE PEAU ! Beuaaaah...

En frissonnant, Myo fit quelques pas dans la salle, heureusement pour elle dans la direction opposée à celle qu'avait choisi Titus : elle ne vit donc pas le comportement étrange de Kim, ce qui n'aurait fait que rajouter que de la confusion à la confusion. Elle tituba, réalisant qu'elle était pas encore bien à l'aise dans sa nouvelle peau... mais surtout, qu'elle était encore bien beurrée, bordel.

Elle sortit sa baguette, et l'agita, avec difficulté.

- Accio Bibi ! déglutit-elle, de sa toute nouvelle voix grave.

Elle leva sa grande main masculine, et attrapa sa poupée à la volée. Aussitôt, cette dernière s'exclama :

- Aaaah Myo ! Je t'ai cherché partout ! T'as vu ça ? Je suis un garçon ! C'est hyper perturbant !

Myo cligna des yeux, et loucha sur la petite poupée vaudou. Cette dernière était en tout point semblable à celle qu'elle était avant ; même sa voix était aussi criarde et suraiguë qu'à l'ordinaire.

- Ah... ouais... si tu le dis... fit Myo, pas très sûre.

- Et toi aussi, t'es toute mâle ! s'étonna Bibi.

Myo se mordit la lèvre inférieure dans un geste typiquement féminin :

- J'avais remarqué, ouais.

- Ceci dit, t'es pas très viril, commenta la poupée. Faudrait peut-être te muscler un peu, mon gars ! Et boire cette potion qui fait pousser les poils ! Parce que là, c'est pas encore ça ! T'as foiré ta puberté ou quoi ?

Le jeune homme aux cheveux verts secoua la tête, dépité :

- On s'en fiche, Bibi : j'ai besoin de toi pour arranger ce foutoir !

Les yeux en boutons de son interlocutrice se firent plus fixes :

- Laisse-moi deviner. Sortilège vaudou quasi-expérimental ?

- Ouaip.

- Que t'as jamais fait avant, et pour cause, puisqu'il n'existe pas encore ?

- Ouaip.

- Un sort potentiellement dangereux et sans certitudes de réussite ?

- Ouaip.

Le sourire cousu de la poupée s'élargit :

- Cooooool... On s'y met ?

Myo ne put s'empêcher de sourire à son tour :

- Ouaip.

Ignorant les étudiants perturbés qui s'agitaient autour d'elle... enfin... de lui, le garçon-dryade s'assit en tailleur, maladroitement, et commença à tracer des glyphes sur le sol, à l'aide de sa baguette.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Ven 19 Sep 2014 - 18:21

-Ah ben merde alors !

En se marrant à moitié, Marcus se pencha au dessus des lavabos des toilettes, et se regarda dans le miroir sombre en face de lui. Son reflet était devenue une jolie jeune femme, aux cheveux bruns et relativement courts savamment ébouriffés, ainsi qu'aux grands yeux gris identiques à ceux qu'il avait d'habitude. Enfin, identiques, hormis les longs cils charbonneux, et l'eye liner à outrance, évidemment. Le Pi Alpha Fi était désormais doté d'un sourire des plus dérangeants, qui étirait ses jolies lèvres  pulpeuses d'une oreille à l'autre. Il avait la bouche maquillée de rouge : vu la surface à recouvrir, ça avait du nécessiter un tube entier de lipstick.

Mais quand même, y'avait pas à dire, il était plutôt mignonne.

-T'as vu ça, Malefoy ? Chuis un canon !

Il passa sa main sur sa joue :

-P'tain chuis toute douce !

Levant son bras, il se renifla l'aisselle, et hocha la tête d'un geste approbateur.

-Et j'sens bon ! Ça change !

Il se tourna vers Drago, qui restait bouche bée, fixé sur son propre reflet de jolie blondinette.

-Je crois que c'est d'la vanille, affirma-t-il, d'une voix bourrue, mais indéniablement féminine. Dingue, non ?

Le manque de réaction de son ami ne l'empêcha pas de poursuivre son monologue. Tout en tirant sur une mèche de ses cheveux, tout de même plus longs qu'habituellement, il demanda, ses sourcils bien dessinés froncés :

-Tu crois que trop parler et trop regarder des picturines pour gonzesses à fait de nous de vraies gonzesses ? Ah ben merde alors, ils auraient pu foutre un avertissement avant le visionnage ! Genre : "Tu t'sens en veine, ducon ? Parce que ton pénis est en jeu !" Ouais, si c'est ça, j'arrête les picturines de drama !


Il prit un temps de réflexion, et secoua sa petite tête  :

-Naaah, c'est pas à cause des picturines de gonzes. Et puis à qui j'pourrais faire croire que j'pourrais arrêter ! J'ai trop envie de savoir qui va choisir Séraphina, finalement ! Et si Brett va pouvoir reprendre l'entreprise familiale sans que son frère jumeau maléfique ne lui mette trop de bâtons dans les roues ! Et surtout, est-ce que Steven sortira un jour du coma ? Parce qu'il sait pas, du coup, que Linda est peut-être enceinte de lui...

Il resta un moment perdu dans ses pensées, tentant de dénouer mentalement les innombrables et incohérentes intrigues et autres retournements scénaristiques de sa série favorite. Mais il n'y parvint pas : y'avait trop de personnages, et tous faisaient n'importe quoi. Avec n'importe qui. Et c'était ça qui était génial, justement.

-De quoi je parlais déjà ? lança-t-il, pensif. Aaah ouais, on est devenu des nanas. Ça doit avoir un lien avec les mecs invités chez les Zetas, tout ça. Une blague potache pour bizuter les gaillards qui ont osé venir, un truc du genre.

Il haussa les épaules :

-Bah. Tant pis. Ou plutôt : tant mieux !

Un sourire goguenard aux lèvres, il se mit à ricaner bêtement :

-Tu t'rends compte ? J'vais pouvoir vivre mon fantasme absolu : un truc entre filles ! AVEC LULUCHOU !

Ses jolis yeux maquillés à outrance se perdirent dans le vide, et de la bave se mit à couler sur son petit menton. Il les essuya vite fait de sa petite main aux ongles vernis de rouge, puis réalisa :

-Hey ! Mais...

Il baissa ses yeux sur sa poitrine, et releva vivement le débardeur qu'il portait. Il eut l'air satisfait :

-J'ai des roberts pas trop mal et j'porte pas de soutif ! Ça veut dire que chuis une cochonne ? ricana-t-il.

Il les contempla un moment dans le miroir... puis soupira :

-... mais ça me fait rien de les voir.

Le PAF en talons hauts abaissa son petit haut, un poil déçu :

-C'est peut-être parce que c'est les miens, ça doit pas marcher sur soi-même. Tu veux pas me montrer les tiens, Malefoy ?

Marcus tourna la tête, mais, sans l'écouter, la blondinette qui lui servait désormais de meilleur pote venait de pousser la porte de sortie avec rage.



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Ven 19 Sep 2014 - 22:03


Om Rajesh Kapoor (mais l'était-il encore vraiment ?) tourna sur lui-même, s'observant sous toutes les coutures, avant de mirer son visage féminin dans le reflet d'une verre à cocktails.

Je sais pertinemment que j'aurais du me pâmer de terreur à la vue d 'un tel maléfice, mais il faut bien confesser que depuis mon entrée à cette université, je ne m'étonne vraiment plus de rien...
...
Et par la virilité de Shivah, je ne me serais jamais douté que j'aurais autant d'allure et d'exotisme dans ma version féminine ! Après tout, si mes glorieuses divinités en ont décidé ainsi, notre destin se doit d'être accepté...


L'hindou sourit béatement : vraiment si il était aussi belle à présent, il ne devait pas être aussi hideux qu'il l'imaginait lorsqu'il était un jeune homme. Cinq minutes ne s'étaient pas écoulées depuis que le changement d'état général avait opéré sur l'ensemble de la population estudiantine de la fête, mais Om avait déjà réfléchi à la raison pour laquelle chacun avait changé de "genre".

Et cela faisait deux minutes qu'il pensait avoir trouvé la solution.

-Ma très chère et étonnante ami, fit-il d'une voix aiguë et enjouée en se tournant vers sa camarade Pi Omicron Pi, nous ne pouvons décemment point ajouter de l'alcool à notre décoction !

Griselda se tourna vers le PoP en grimaçant, son changement de sexe n'ayant pas l'air de la gêner :

-Et pourquoi quoi ça, chochotte ?

L'hindou étendit ses bras et lui désigna son nouveau corps :

-Mais n'as-tu point constaté ce brusque changement ?

-Si si ! Et ?

-Et il ne fait pas l'ombre d'un doute que les libations alcoolisées de cette fête en sont responsables !

De nouveau, l'irlandaise dérangé fit la grimace, réfléchissant à toute allure. Puis elle secoua la tête :

-Naaaaaan.

Puis elle se remit à son ouvrage qui consistait à vider d'immondes bouteilles de liquides improbables dans la bonbonne de l'hindou, remplie de sa précieuse potion. Alors qu'il baissait la tête, complètement dépité, une voix profonde se fit entendre derrière lui :

-Dites, je veux pas jouer les pénibles, mais ça serait pas ma réserve de Desktop Yop que vous êtes en train de vider ?

Om Rajesh Kapoor se tourna aussitôt, ses nouveaux longs cheveux noirs volant au passage et atterrissant sur son visage.

Grands dieux, je n'aurais jamais déduit qu'il était aussi peu commode de porter une chevelure aussi développée... Comment les membres de la gent féminine et les hippies manœuvrent-ils donc une telle masse capillaire ?

L'hindou souffla sur ses mèches pour les dégager de sa figure et put constater la présence d'un jeune homme en costume trois-pièces devant lui. Il observait Griselda en plein ouvrage, encore plus folle à présent avec son corps de jeune savant fou dégingandé. Cette dernière stoppa net quelques instants, renifla l'une de ses bouteilles et hocha vigoureusement de la tête :

-Non non, ça c'est vermouth mazout ! On a vidé le Desktop Yop y a vingt minutes, Avava !

Alors que le visage du jeune homme virait au cramoisi, Om se tourna brusquement vers lui :

-A... Ava ??





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 147
avatar
Ava Gold

Messages : 2716

Double Compte : Patricia Shellstrop
Sorts Connus : Amplificatum / Repulso,
Calmos Pacificatum,
Recurvite,
Bombarda,
Inflammarae,
Incendio,
Flambio

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Potion Tue-loup,
Essence de dictame (x5),
Philtre de Requinquance (x5)
Amulette anti-flammes
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Ven 19 Sep 2014 - 22:50

Après avoir apporté son stock de Destop-Yop à Euphémia, et après s'être fait piétiner par la moitié des étudiants en manque de cette boisson addictive, Ava s'était un peu éloignée du bar. Une épaisse fumée grisâtre avait envahi une partie de la pièce et sa gorge brûlait. Ses yeux lui piquaient. Elle s'était donc tout naturellement dirigée vers les toilettes pour se rafraichir et se frotter les yeux. Lorsqu'elle releva la tête, elle sursauta et poussa un cri de terreur. Quel était ce reflet qui lui faisait face ?! Ses yeux devenaient plus clairs, ses cheveux plus foncés et plus courts. Elle se touchait le visage de ses ongles parfaitement manucurés avant de les voir eux aussi se transformer. Ses mains s'épaississaient, ses ongles se raccourcissaient. Toute teinte de vernis à ongles disparaissait !

Elle entendit un immense craquement. Sa jupe venait de se déchirer, laissant place à deux jambes parfaitement musclées. Lorsque son regard se retourna vers son reflet, elle remarqua sa machoire plus carrée, sa barbe naissante, comme parfaitement entretenue. Après un sort pour se changer, elle se regarda de nouveau dans le miroir avec satisfaction.


- T'es beau mon vieux !


Puis elle sortit. Pleine d'assurance. Certes, en tant que femme, elle dégageait toujours ce quelque chose que l'on se retournait sur son passage, mais là, c'était de nouveau le cas. Si tout le monde était en train de crier, de pleurer sur son sort, elle détonait en plein milieu. Un léger sourire aux lèvres. Elle réajusta sa cravate et se dirigea d'un pas ferme vers le bar. En passant, elle se regarda dans une fenêtre et repoussa une mèche rebelle en arrière. Ca avait du bon ces cheveux courts dans le fond !





Près du bar d'Euphemia qui malheureusement, actuellement, ne ressemblait qu'à un enfant apeuré, se cachant en pleurant sur son cort, elle remarqua deux silhouettes qui semblaient trifouiller les bouteilles. De sa voix grave et assurée, elle s'adressa à eux.


- Dites, je veux pas jouer les pénibles, mais ça serait pas ma réserve de Desktop Yop que vous êtes en train de vider ?


Une immense masse de cheveux épais se retourna contre elle. D'un geste agacé, elle epousseta son costume parfaitement ajusté. Oui, si elle n'avait pas été chez les Zetas, elle aurait fait une parfaite AAA. La grande perche se retourna vers elle et la regarda de ses yeux globuleux.


- Non non, ça c'est vermouth mazout ! On a vidé le Desktop Yop y a vingt minutes, Avava !


Oui... Pas de doute possible... Il s'agissait bien de l'Irlandaise. Mais la question c'est... Comment l'avait-elle reconnue ?! La fille aux cheveux épais se retourna vers elle, stupéfaite.


- A... Ava ?!
- Quoi ? T'es qui toi ?
- Ben c'est Ominouminou voyons !
- De quoi ?!
- Enfin... Ominetteminette maintenant !


Ava attrapa Griselda par le col. Déjà, naturellement, Ava était un peu plus grande mais là, avec ce corps si masculin, elle n'eut aucun problème à la soulever légèrement du sol.


- TU AS FAIS QUOI DE MON DESTOP YOP ?!
- Ben Om veut faire des expérimentations ! Tu veux pas en être ? L'Irlandaise aux yeux de braise, Lethi, Omom et toi Avavava ! Ca va être trop génial !
- Mon amie... Lâche donc cette pauvre Griselda...
- Je ne t'ai pas demandé ton avis Kapoor à ce que je sache.


Elle lui lança un regard noir. Oui, Ava était TRES rancunière. Mais elle finit par lacher Griselda qui battait des pieds dans les airs.


- Comment tu m'as reconnue Griselda ?
- Ben t'es ma meilleure amie Avavava ! Je te reconnaitrais parmi mille !
- Je suis sérieux. - Voila qu'elle parlait au masculin maintenant !-
- Ben c'est facile voyons ! Quand tu es près de moi, Léthi te reconnait ! Puis y'a que toi qui marche de cette façon ! T'es bloquée du popotin Avavavava ! Mais on t'aime quand même !


Ava eut l'air troublée un instant tandis que Griselda secouait son chiffon sale devant son visage. C'était si flagrant... ? Non ce n'était pas possible. Elle délirait ! Ava secoua la tête. Non non non. Elle sentit une main douce se poser sur son épaule. Sans même se retourner, elle siffla entre ses dents.


- Tu bouges ta main de là Kapoor. Tout de suite.





Mes RPs du Moment !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ86cg


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1741

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Sam 20 Sep 2014 - 9:51


Une épouvantable musique à la gloire des féministes faisait vibrer toute la sororité. Ses accents guerriers improbables et l'absurdité totale des paroles échauffaient les nerfs plus que de raison. Et dieu sait qu'une personne en particulier n'en avait guère besoin...

-C'est inacceptable !

Une furie blonde repoussa de ses deux mains la porte des toilettes pour hommes, assommant au passage un pi omicron pi qui était planté à quelques centimètres à peine. Ses grands yeux bleus orageux jetaient des éclairs et auraient pu changer en pierre n'importe quel passant assez mal avisé pour la croiser. Et si cela n'avait pas suffit, la sorcière était prête à asséner le coup de grâce à l'aide de  la baguette qu'elle tenait fermement dans son poing. Elle stoppa un instant :

-J'ai besoin de faire du mal à quelqu'un. grinça-t-elle.

Elle se mit à avancer d'un pas décidé dans le couloir, faisant glisser son regard furibond sur tous ceux qu'elle croisait. On aurait pu croire qu'elle sondait implacablement chaque personne, prête à leur disloquer les membres à la moindre remarque. Cela aurait pu être tout à fait dissuasif, si la jeune femme n'avait pas un mal fou à mettre un pas devant l'autre, perchée qu'elle était sur des talons aiguilles. Manquant de tomber, elle ôta ses bottines et les jeta avec un cri de rage à la figure d'une étudiante, qui tomba en arrière, inerte.

Drago lança un coup d'œil à ses mains. Des mains menues pourvues d'ongles longs soigneusement manucurés. Mais ses mains n'étaient que le centième de ses problèmes actuels. Il portait les cheveux longs désormais, fermement resserrés dans une coiffure baroque. Sa carrure n'était plus la même et  il était devenu frêle comme un moineau. Il avait également une poitrine, menue, elle aussi, et un soutien gorge, qui l'engonçait. Il essaya de le défaire d'un geste furieux mais finit par renoncer.

-C'est intolérable ! s'écria-t-il d'une voix pincée. Tout bonnement ridicule !

Un troisième élève remarqua qu'il n'avait pas de chaussures et d'un mouvement de baguette, il lui changea la tête en citrouille.

-Moi je trouve ça pas si mal... fit une voix à côté de lui.

Marcus avait les mains dans les poches et l'air peu embarrassé par sa nouvelle apparence.  Drago stoppa.

-Pas si mal ? répéta-t-il. Pas si mal ?! Mais regarde-nous !

Le (La?) PAF le considéra avec de grands yeux bovins :

-Bah quoi ? On est plutôt pas mal.

-"Plutôt pas mal" ?! Est-ce tout ce que cela te fait ?!

-Bah... ouais ? pourquoi ? C'est qu'un sort ! Ça doit être une blague des zêtas !

Le regard de Drago se durcit :

-Et bien, si c'est une blague, je vais personnellement aller rappeler à la cheftaine de cette sororité que les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures ! Cette fois-ci Perry Wigworthy et sa cohorte d'amazones sont allées trop loin et je compte me charger personnellement d'elles. siffla-t-il. Je leur briserai les doigts un par un jusqu'à ce qu'elles me rendent ce qu'elles m'ont volé !

Marcus se gratta la tête :

-Ton sens de l'humour ?

-MON PENIS ! hurla le blondinet, hors de lui, faisant bondir deux sorciers qui considéraient déjà avec inquiétude leurs propres métamorphoses.

Drago saisit le PAF par le col :

-Je veux mon pénis, Flint. articula-t-il d'une voix aussi rapide que tranchante, en plantant son regard couleur acier dans celui de son ami. J'ai vécu enfermé dans un manoir mangemort durant toute mon enfance, j'ai survécu à l'apocalypse dans une dimension parallèle à la nôtre mais je ne suis pas, non je ne suis certainement pas prêt à vivre dans un monde où je n'aurai pas de pénis. Je tiens à mon pénis, Flint, c'est une composante essentielle de mon être. Il a été mon meilleur ami depuis toujours.

-Je croyais que c'était moi ton meilleur pote ! s'étonna Marcus.

-Et bien je t'ai menti ! s'écria Drago.

Il lâcha son emprise et tempêta :

- Oui, j'aime mon pénis et je n'ai pas honte de le dire ! Mon pénis était là quand même mes proches se sont défiés de moi ! Lui et moi, nous avions un lien particulier, une histoire ! C'était mon seul et unique exutoire dans ce monde contrariant !

Le blondinet mit sa main sur son cœur et regarda dans le lointain avec émotion :

-Nous avions des projets, lui et moi... Des envies que nous comptions bien concrétiser un jour ! Des contrées que nous rêvions d'explorer ! Des espérances au delà de ce que tu peux imaginer ! Bien plus qu'un pénis, le Vicomte de Valmont était mon compagnon d'infortune, mon valet le plus fidèle... mon frère !

Un silence incrédule vint ponctuer cette tirade pour le moins incongrue :

-Tu... tu appelles ton pénis le vicomte de Valmont ? bredouilla Marcus, en pouffant.

Sous l'œil ahuri de son ami, Drago agrippa ses cheveux, proche de verser une larme, le regard perdu :

-Qu'importe son nom ! Mon pénis m'a été ravi de la plus sordide des manières ! Comment vais-je vivre sans lui ? L'équilibre du monde a été modifié ! Plus rien ne sera comme avant désormais !

-Parce que t'as pas de pénis ? s'étonna le PAF avant de lever les yeux au ciel et de maugréer à voix basse : Ah les hommes...

-Bien évidemment ! cria le blondinet sans entendre sa remarque. Si nous n'inversons pas ce sort, nous resterons à jamais dans ces corps de femmes ! Avec tout ce que cela implique !

Il reprit sa marche, et jeta un maléfice bien senti à une personne innocente qui venait de le frôler. Marcus le rattrapa :

-Quoi ? Des nibards ?

-Exactement  !

-Je croyais que t'aimais ça, les nibards, mon gaillard !

- J'aime regarder des poitrines, pas en avoir une !

-On à qu'à devenir lesbiennes ! proposa Marcus.

-JE NE SUIS PAS LESBIENNE ! s'écria le blondinet. JE SUIS UN HOMME ! JE SUIS HÉTÉROSEXUEL ! ET JE VEUX MON PÉNIS !

Drago s'effondra genoux à terre :

-POURQUOI DIEUX CRUELS, POURQUOI ?! hurla-t-il en levant les bras au ciel.

Marcus se gratta le menton :

-T'es hystérique, Malefoy...

-C'est parce que je n'ai pas de pénis. expliqua le blondinet avec dépit.

-Hum.

Une femme inconnue se tenait devant eux.

-Drago Malefoy ?

-L'ombre de lui-même. soupira le blondinet.

-Archiwald de Winchester convoque tous les alphas en réunion d'urgence. Suis-moi.

Drago se releva et reprit sa prestance habituelle à grand peine. Il jeta un coup d'œil à Marcus :

-Il ne manquait plus que cela. soupira-t-il. Je te retrouve dès que j'en ai la possibilité.

Il saisit une bouteille de bière qui volait dans les airs et but à même le goulot. Au point où il en était, autant se tuer à petit feu avec du mauvais alcool.

Quelques minutes plus tard, Drago parvint dans un boudoir rempli de monde. Une effervescence certaine régnait en maître : chacun se dévisageait essayant de reconnaître amis et ennemis, et échangeant les hypothèses les plus improbables sur la malédiction qui avait été lancée.

Brusquement une grande femme à l'air sinistre et supérieur fendit la foule, entouré de consœurs au regard torve et se planta au milieu d'eux:

-Mes amis ! L'heure est grave ! s'écria-t-elle.

Devant l'air interrogateur de l'assemblée, elle reprit :

-Je suis Archiwald ! Votre bien aimé suzerain !

L'assistance poussa un "Ah" en reconnaissant son chef.

-Mes chers alphas, nous avons un problème ! expliqua de Winchester. Nous avons été changés en femme !

Drago croisa les bras : à l'évidence, ce "nous" ne désignait pas la masse des alphas mais bien Archiwald seul.  Sans doute ne s'était-il même pas rendu compte que le sortilège avait été collectif.

-Or, la loi de notre clan stipule clairement que seul un héritier mâle peut accéder au trône !

-Pourquoi ?

Un "homme" venait de couper De Winchester dans sa tirade avec un mécontentement manifeste. Archiwald eut l'air choqué par cette interruption :

-Et bien... N'est-ce pas évident ?

-A vrai dire, non. Pourquoi ?

-Et depuis quand ? demanda Drago de sa voix traînante, trop heureux de voir son chef en mauvaise posture. Il me semblait que les fraternités mixtes admettaient les deux sexes à leur tête, non ?

Un brouhaha protestataire s'éleva. Mais Archiwald y mit fin d'un geste autoritaire :

-Voyons, mes chers confères...

-Et consœurs ! s'écria un autre sorcier.

-Et consœurs. rajouta de Winchester, non sans grimacer. Il est évident que nous n'allons pas mettre un jupon sur le trône, les femmes sont bien trop faibles pour gouverner !

Il sourit, moqueur :

-L'on commence ainsi et bientôt, on leur donne le droit de voter ou de porter des pantalons !

Il partit de son habituel rire ampoulé, rendu plus strident par ses nouvelles hormones... mais pour une fois l'assistance ne prit pas part à son amusement.

-MORT A WINCHESTER ! cria quelqu'un dans la foule.

Et sous les yeux horrifiés d'Archie, une cinquantaine de poings mécontents se levèrent. Dans son coin, Drago considéra la foule avec intérêt. Un mince sourire ravi se dessina sur son visage. Une révolution ? Voilà qui lui remontait considérablement le moral...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3431

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Sam 20 Sep 2014 - 21:06

Malicia regardait sans trop savoir quoi faire sa meilleure amie marquer son territoire dans la sororité. Ça avait l'air de vraiment l'éclater de faire pipi partout. Mali était pas vraiment sûre d'avoir envie de faire pareil. Ça avait l'air dégueu. Elle espérait vraiment que ses nouveaux chromosomes ne la forceraient pas à faire ça plus tard dans la soirée. Mais peut-être qu'elle en arriverait même pas là : si les gens apprenaient qu'elle et Lulu était à l'origine de ce sort, ils lui couperaient sûrement son zigouigoui. Et en parlant de zigouigoui....

Malicia essaya d'avancer l'air franchement perturbée. Elle arquait les jambes comme elle pouvait, de peur de se faire mal. Comment les mecs faisaient pour marcher ?! C'était horrible ! Elle comprenait maintenant pourquoi ils pensaient qu'à ça ! C'était juste pas possible d'oublier ce truc ! Et si c'était que ça... La métisse jeta un coup d'oeil à son torse : elle avait pas ses nénés depuis longtemps et maintenant c'était retour à la case départ... Sauf qu'elle avait des pectoraux, avec des poils tout biscornus. Et ça se prenait dans son t-shirt ! C'était l'enfer ! Elle était pas fan du tout, du tout... Et les gens autour d'elle, ils avaient pas l'air fan non plus de leurs nouveaux corps !


Une boule de mauvaise conscience monta dans la gorge de la zeta.

Heureusement que personne ne pouvait la reconnaître ! Ça lui permettrait de se cacher si des gens essayait de la trouver pour la castrer. Parce que c'est ce qu'ils feraient si ils découvraient ce qu'elles avaient fait !

-Ohmondieu, on est foutues... commença-t-elle, en se parlant à elle-même. On va...

-Hey toi !

Malicia sursauta en voyant un grand rasta coiffé de longues dreads noires et une petite brune à la mine renfrognée arriver droit vers elle :

-T'aurais pas vu qui a foutu le boxon ? demanda cette dernière.

-Euh... qui ? quoi ? ou ? comment ?! paniqua la zeta. C'est pas moi ! Il est parti là-bas ! Je le jure !

-Tu l'as vu ?! Génial ! s'étonna le rasta avec un large sourire en ne pouvant pas s'empêcher de bondir sur place.

-Et comment que je l'ai vu ! s'écria Malicia de sa nouvelle voix grave avec de grands yeux ronds. Il était sacrément zarbi... mec.

Lentement, elle fit un sourire pas très rassuré à ses deux interlocuteurs :

-Un vrai malade mental. souffla-t-elle sur le ton de la confidence. Roux. Des yeux qui louchent. Avec des cicatrices en forme de banane sur la joue. Vous pouvez pas le louper.

La petite brune la dévisagea comme si elle semblait reconnaître quelque chose en elle et elle soutint son regard, une goutte de sueur perlant sur son front.

-Par là, tu disais ? demanda soudain le rasta, visiblement pressé de se remettre à courir, probablement pour dépenser son trop plein d'énergie.

-Ouais, mec. Par là. Foncez. Vous êtes sur la bonne voie. renchérit Malicia.

Les deux repartirent en courant et elle soupira, rassurée. Elle regarda autour d'elle et paniqua à nouveau :

-Lulu ? fit-elle.

Elle se mit à chercher son amie dans la foule emplie de personnes perturbées.

-Lulu ? répéta-t-elle.

Un grondement se fit entendre et la porte d'un boudoir s'ouvrit : aussitôt, une jeune femme brune se précipita au-dehors, en essayant d'échapper à une foule en colère :

-A MORT ARCHIE CROIX V BATON ! A MORT ARCHIE CROIX V BATON !

-Allez au diable, traîtres, félons ! répartit la femme en prenant les jambes à son cou.

Malicia regarda la foule en colère poursuivre la dénommée "Archie". Encore une conséquence de leur sort tout pourri. C'était sûr maintenant : Lulu et elles étaient bonnes pour Azkaban ! Portant la main à son visage, elle recula et stoppa dos contre le mur, pas très loin d'une fille blonde qui semblait plutôt contente d'elle-même.

-Longue vie à la Reine... ironisa cette dernière avec satisfaction, sans quitter des yeux les royalistes en colère.

-Ils vont pas la tuer, j'espère ? demanda Malicia, qui regardait le même spectacle, inquiète.

La jeune femme jaugea la question et haussa les épaules, avec un petit sourire en coin :

-J'imagine qu'ils pourraient. Le choix des réjouissances ne manque pas : il y a l'écartèlement...

Le métis eut l'air inquiet :

-Oh.

-Ou l'éviscération...

-Aouch.

-Personnellement, j'affectionne les bûchers. C'est tellement plus festif.

Malicia se tourna lentement vers son interlocutrice :

-Tu es dégueu. fit-elle en grimaçant, abasourdie par ce qu'elle venait d'entendre.

La fille glissa un regard amusé vers elle :

-Je sais.

Sans savoir pourquoi, la métisse eut envie de rire. Elle se sentait étrangement bien à côté de cette personne.

-A plus tard... fit cette dernière en partant rejoindre sa fraternité.

Malicia hocha la tête et repartit à la recherche de Lucrécya, en prenant bien soin d'arquer les jambes et en essayant d'avancer malgré son équilibre malmené :

-Woooo, attention, 'tention... oups désolée, héhé.... attention... pardon...

Manque de chance pour elle, un grand punk aux cheveux peroxydés la bouscula et s'engouffra dans la pièce principale dans laquelle un brouhaha de tous les diables régnait. Il bondit sur le bar et, ni une ni deux, se fit un sonorus et poussa un "Ohé" qu'il était impossible d'ignorer. Tous les yeux se tournèrent vers lui :

-Salut à tous... hum... commença-t-il, visiblement soucieux. Vous me reconnaissez probablement pas. Je suis Perry Wigworthy, la chef des Zetas.

A peine avait-elles entendu ce nom que toutes les personnes de la salle se mirent à parler en même temps. Certains insultaient la pauvre Perry, d'autres lui demandaient de s'expliquer, tout cela dans un brouhaha insupportable.

-SILENCE ! s'écria cette dernière, bien habituée à s'imposer.

Elle jeta un coup d’œil furibond à ses invités et reprit la parole :

-On ne sait pas qui a fait cette mauvaise blague mais il sera lynché pour ça. assura-t-elle.

Dans son coin, Malicia s'efforça de ne pas se mettre à claquer des genoux.

-En attendant, poursuivit Perry, on va tous garder notre calme et évacuer la sororité. Faut aller au dispensaire. Ils trouveront forcément quelque chose pour nous rendre notre apparence normale là-bas. Je vous demande de sortir en silence s'il-vous-plaît.

Sur ce, elle descendit du bar et se fraya un chemin jusqu'à la porte d'entrée. Elle posa la main sur la porte... mais ne parvint pas à l'ouvrir.

Elle essaya une seconde fois en la pointant de sa baguette. Puis elle fit signe à une consœur d'ouvrir les fenêtres. Cette dernière ne réussit pas.

-On est enfermés ! cria-t-elle, avec beaucoup de panique dans la voix.

Perry pâlit à vue d’œil et s'acharna à nouveau sur la porte. Finalement, elle poussa un cri de colère :

-Putain ! Mais c'est quoi ce bordel ?! Qui est le crétin qui nous a enfermés ?!

Dans la foule, un jeune homme aux cheveux verts écarquilla les yeux et émit un petit "oups".





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 937

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Mar 23 Sep 2014 - 10:39

Après avoir secoué un certain temps son Lethifold devant la mâchoire beaucoup plus carrée qu'auparavant d'Avavava, Gri profita du regard noir de ce dernier pour la malheureuse Om pour pousuivre son ouvrage.
Consciencieusement, elle continua à vider une à une  toutes les bouteilles de la soirée dans la grande bonbonne de l'hindou, les faisant venir à elle à coup d'accio.

La jolie Zeta, devenue beau jeune homme, fronça ses tout nouveaux épais sourcils de mâle.

-Non mais attends voir... T'es en train de piquer tous les cocktails que Mali a ramené pour la fête !
-N'importe quoi ! Retorqua l'Irlandais aux grands yeux exorbités. Je pique pas tous les cocktails !
-Ah non ?
-Nan : je pique aussi toutes les bières, tout le vin et tous les autres alcools forts ! Tu vois ? Alors arrête de dire n'importe quoi !

Piqué au vif, le châtain se tourna vers l'indienne un poil chagrine qui se tordait les mains à côté de lui

-Pourquoi vous faites ça ? Siffla-t-il. Ca vous suffit pas qu'un abruti ait jeté un sort pour intervertir le sexe des gens ? Vous voulez aussi voler tout l'alcool pour gâcher un peu plus la fête ? Ah moins que...

Ses yeux se firent plus noirs et plus soupçonneux.

-Ah moins que VOUS soyez les coupables !

Om secoua son épaisse chevelure, et déclara d'une voix aigue.

-Ava, ma douce amie, je puis t'assurer que mon but premier n'était guère de voler tout l'alcool de la soirée !...Du moins... oui, je te l'accorde, dans les faits, mon objectif pouvait sembler similaire... mais cette réalisation n'est pas mienne ! Et puis, dans quel funeste but aurions-nous interverti les genres de nos camarades ?
-Pour gâcher la fête ! rétorqua le Zeta.
-Je ne souhaite guère gâcher la fête de nos chères amies en rose !
-T'es pourtant fort pour gâcher les ambiances ! Persifla Ava.

Om accusa le coup.
Griselda, qui venait de faire voler à elle l'une des toutes dernières bouteilles encore pleines, pouffa de rire.

-En quoi changer de sexe gâcherait une fête ? N'importe quoi.
-Je ne sais pas ? Ironisa le beau jeune homme. Ça pourrait perturber certains ? Même si j'avoue m'y être accommodé plutôt vite, ce n'est à l'évidence pas le cas de tous.

Gri fixa un long moment le gars en costard devant lui, puis poussa un long soupir condescendant.

-C'est débile.
-Tu me traites de débile ?! S'offusqua son interlocuteur.
-Ton idée est débile. Tires en les conclusions que tu souhaites.

Ava serra les mâchoires, et le grand gringalet maigrichon qu'était devenu la petite garçonne maigrichonne fut parcouru par un chuintement railleur.

-Y'a aucune différence entre un garçon et une fille, espèce de Zeta bêta !
-Si, y'en a une évidente !

Om osa lever un doigt fin et timide.

-Si je puis donner mon humble avis, mon irlandaise amie, je pense que notre douce Ava a raison !

Ava jeta un regard noir à l'indienne, pour signifier qu'il n'avait nul besoin d'un soutien pareil. La malheureuse baissa les yeux.
Griselda les regarda tous les deux avec dépit.

-Je ne parlais pas anatomiquement, bande de nonoss ! Regardez-moi : j'étais une irlandaise de génie à la beauté peu conventionnelle, et je suis à présent un irlandais de génie à la beauté peu conventionnelle ! Dieu qu'ils sont bêtes, tu trouves pas Lethifoldette ? Bon, c'est pas tout ça, mais j'ai du boulot.

Elle se leva, attrapa quelques bières qui flottaient dans les airs, et les vida dans la bonbonne, en tirant la langue sous la concentration.
Ava grogna.

-Arrête de faire ça ! Perry va péter un plomb : ça va être dégeu tous ces mélanges !
-T'en fais pas, il aura aucune preuve que c'est moi.
-C'est ça la preuve, imbécile !

Le Zeta désigna le grand container de Om. Prestemment, Gri agita sa baguette devant. En une demi-seconde, tout le liquide contenu dans la bonbonne s'évapora.

-Evanesco ! POUF ! Plus de preuve !

Om ne put s'empêcher de sourire.

-Oh, mon irlandaise amie, c'était donc ton but depuis le départ : empêcher tous nos amis de s'enivrer plus que de raison ! Mon cœur s'emplit de fierté et de...

Elle croisa le regard d'Ava, et se tut.

-Vous avez fait disparaître TOUT l'alcool de la soirée ?!
-Arrête de faire ta mauvaise tête, Avavavavavava ! Si quelqu'un veut boire, il peut toujours sortir et aller chercher une bouteille à l'épicerie, c'est pas un drame !

C'est le moment que Perry version mâle choisit pour hurler.

-Putain ! Mais c'est quoi ce bordel ?! Qui est le crétin qui nous a enfermés ?!
-Héhé ! OUPS ! Lança Griselda, mort de rire, tandis qu'Ava la fusillait du regard.



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Mer 24 Sep 2014 - 21:45

Myosotis ouvrit des yeux ronds et injectés de sang. Elle... enfin, il, venait de jeter un p'tit sortilège vaudou, certes un peu à l'arrache, et s'il ne s'était pas attendu à ce que ça fonctionne d'office, il n'avait pas pensé que ça puisse faire empirer les choses. Une chose était sûre : les divinités du Vaudou, les Grands Esprits et leurs autres Amis de l'Au-Delà n'avaient pas répondu présents à son appel. Contrairement à l'intraitable Dieu Migraine, et à sa meilleur pote, la Fée ''Bordel-qu'est-ce-que-j'ai-la-gerbe''.

- J'ai fait une connerie, grimaça le Gamma en plaquant sa main sur sa bouche, le nez froncé.

Bibi se pencha sur le pentacle de sa masculine maîtresse, et le scruta d'un œil critique :

- Mmh... effectivement, il veut pas dire grand chose, ton pentacle, là.

- Oh la la la la...

- C'est pas un glyphe d'enfermement ça ?

- Oh la la la la...

- Remarque, c'est tellement mal dessiné qu'on saurait pas vraiment dire...

- Oh la la la la...

- Et pourquoi t'as pas bien fermé le cercle de ton pentagramme, là ?

Le garçon-dryade enfouit son visage entre ses mains, et gémit :

- J'crois que je suis encore trop bourrée ! J'aurais du attendre avant d'faire de la magie : je vois flou, et ma main tremble... et j'ai un de ces putains de mal de crâne... et une gerbe d'enfer... et j'arrive pas à réfléchir,.... et... et.... heu... de quoi je parlais déjà ?

- T'as foiré ton sort parce que t'es encore saoul, répliqua Bibi, d'un ton badin.

- Ah ouais.

Le Gamma aux cheveux verts se redressa un peu.

- Bon,  p'êt' que mon sort est tell'ment foiré qu'il aura aucun effet ni aucun...

- PUTAIN ! lâcha vertement la cheftaine masculinisée des Zetas, non loin. Mais c'est quoi ce bordel ?! Qui est le crétin qui nous a enfermés ?!

Myo blêmit :

- Oups...

Doucement, il préféra se lever (tant bien que mal) et s'éloigner (en titubant), avant que quelqu'un ne lui demande des comptes.

- Merde, lâcha-t-il, en rasant les murs, cachant son visage aux étudiants de plus en plus en colère qui circulaient frénétiquement autour de lui.

- Je te l'avais dit ! C'était bien un glyphe d'enfermement ! fit Bibi.

- Bordel...

- Et pourquoi t'as pas utilisé la poudre de bec d'augurey concassé pour la stabilité du sortilège ?

- P'tain...

- Ou fait un p'tit sacrifice de derrière les fagots ? Ca peut toujours servir...

- F'chier...

-  Et pourquoi t'as pas mis le...

- C'est bon, Bibi, on a compris ! grommela Myo. J'ai foiré mon maléfice bien comme il faut ! On peut changer d'sujet, maintenant ?

La poupée vaudou haussa ses minuscules épaules.

- Si tu veux. Tiens, comment ça s'est passé avec le cowboy, tout à l'heure ?

Le jeune homme posa un regard torve sur son interlocutrice, qui s'était accrochée à son bras trop fin.

- On peut re-changer d'sujet ? répéta-t-il, les yeux fuyants.

La poupée secoua la tête, dépitée :

- Rho ! T'as encore tout gâché, c'est ça ?

- Mais pas du tout ! pesta le semi-dryade. Ç'aurait pu être génial si on avait pas changé de genre à un moment... disons, inopportun.

- Pouah ! Tu veux dire que vous étiez en pleine action quand vous vous êtes métamorphosés ?

Le visage de Myo vira au rouge écarlate :

- Hein ? NON !

Il se tut quelques secondes, et rajouta à mi-voix :

- Mais ça a bien failli...

La poupée se mit à pouffer d'un rire railleur, qui assombrit un peu plus le visage du jeune homme.
Celui-ci fit encore quelques pas hésitants, puis, lourdement, s'assit sur le sofa déserté sur lequel il avait commencé la soirée plus tôt, en tant que fille. Bibi sauta sur ses genoux :

- Tu sais, dans ce genre de merdier, y'a qu'une seule chose à faire.

- Trouver une potion de requinquance ? grinça sinistrement Myo, le poing posé sur le visage.

- Nan.

- Tenter d'inverser mon maléfice vaudou foireux ?

- Nan.

- Aider mes potes pour c'problème d'inversion de sexes ?

Bibi secoua sa petite tête :

- Nan, laisse tomber tout ça ! La seule chose à faire c'est BOIRE ENCORE PLUS !

La petite poupée farfouilla un peu autour d'elle, et parvint à  dégoter une bouteille oubliée là, parmi les verres brisés et autres récipients vides. Elle la tendit au jeune homme pâle. Ce dernier hésita une demi-seconde, puis l'accepta, et la but d'une traite. Puis il envoya sa bouteille rejoindre un tas d'autres laissés vides par d'autres étudiants. Il y avait même là un sacré tas, comme si quelqu'un s'était amusé à toutes les vider dans un autre contenu plus grand. Mais qui aurait bien pu faire ça ? Et surtout, pourquoi ?
Ces questions ne semblait pas intéresser Myo le moins du monde. Il hoqueta, but d'une traite une autre bouteille abandonnée. Puis une troisième. Puis une quatrième.

- Bobo têtête, gémit-il.

Ce qui ne l'empêcha pas de vider plusieurs fonds de verres colorés dans un seul, et de boire cul sec le mélange marronâtre. Bibi tenta de froncer le nez qu'elle n'avait pas :

- Il en faut beaucoup pour me écœurer, mais là...

- J'essaye d'oublier qu'j'ai roulé une pelle à Magouille, maugréa Myo, dont les yeux étaient de plus en plus voilés.

- Ah ben va te falloir plus que quelques fonds de verres, prophétisa la poupée.

- M'rci de ton soutient, Bibi.

- Nan, j'veux dire, je t'ai vu lui en rouler des milliers, de pelles.

- Mais nan ! grinça le dryade, coupant court à toute conversation gênante. J'veux dire ce soir ! Cet enfoiré est devenue une vieille perverse, et elle m'a eu par surprise ! T.. tu t'rends compte ? Il... 'fin, elle voulait qu'on...  qu'on...

Myo eut une grimace de dégoût.

- Copule ? suggéra Bibi.

- Mouais. Sauf qu'c'est une meuf maintenant. Et moi un mec. Faut être sacr'ment tordu, sérieux

Le silence retomba. Le sorcier aux cheveux verts en profita pour s'approprier une bouteille qui ne contenait plus qu'un reste de bourbon, et pour faire tomber les quelques gouttes restantes sur sa langue tendue.

- Ben... ouais, finit par dire Bibi, il est sérieusement atteint le moustachu, on le savait déjà. Mais d'un autre côté... t'es pas intrigué ?

Le Gamma fronça ses sourcils plus épais qu'autrefois, et considéra son amie de chiffons.

- Heing ?

- Ben... maintenant que t'as tout un outillage de mec.. Tu te demandes pas comment ça marche ?

- Comment ça mar... QUOI ?!

La face choquée de Myo avait pris une jolie teinte écarlate, qui contrastait bizarrement avec ses cheveux couleur salade.

- Chus pas lesbienne ! déglutit-il, d'une voix avinée.

- Tu peux pas être lesbienne : t'es un mec, fit judicieusement remarquer son amie de chiffons. Et je t'ai jamais dit d'essayer avec une fille, hein, tu fais c'que tu veux avec qui tu veux !

- Chus pas un... aaah, tu m'embrouilles !

Il plongea ses mains dans ses cheveux courts, et geignit.

Merde, sa tête recommençait à tourner sévère. Et la voix criarde et insinuante de Bibi commençait à l'agacer. Mais, même si ça lui coûtait de l'admettre, la poupée avait touché un point sensible. Il y avait effectivement quelque chose qui le taraudait, depuis que cette vieille peau avait fourré sa langue dans sa bouche. Ça l'interpellait... Mais pas au point de se taper la version féminine de ce vieux pervers dégueulasse !... enfin, quoique... Mais non ! Fallait pas déconner quand même ! Elle avait plus de 20 ans de plus que lui !... quoiqu'à la réflexion, avant ce sort inverseur de sexe, Magouille avait plus de 20 ans de plus que Myo, et ça ne l'avait jamais empêché... Alors pourquoi ne pas... non mais non ! Il fallait qu'il stoppe ses divagations avant de s'auto-filer la nausée ! S'il devait se faire une fille, autant que ce soit Titus ! Sauf que l'idée était si perturbante qu'elle donnait au sorcier aux cheveux verts l'envie de hurler et de se cogner le front contre la petite table basse devant elle. Enfin, devant lui.

Sauf que s'il faisait ça, ça risquait de faire empirer la migraine torturante qui tambourinait de toutes ses forces dans son crâne...

En désespoir de cause, le garçon-dryade leva les bras, et déglutit :

- Ai b'soin d'plus d'alcool !

La petite poupée leva ses bras en signe d’approbation :

- Bien parlé !

- Ouais ! Vais m'rincer l'goser jusqu'à c'que cette soirée prenne enfin un sens !

Après avoir passé un long moment à écluser tout l'alcool qu'il restait autour de lui, le Gamma se leva en oscillant. Et, un pas après l'autre, avec mille précautions, il serpenta dans le salon des Zetas, attrapant les rares bouteilles qu'il restait ici et là, vidant les fonds de verres que les étudiants avaient abandonnés un peu partout, volant les bières directement dans les mains des gens.

Jusqu'au moment où il dut se rendre à l'évidence : il n'y avait plus rien. Nulle part. Plus la moindre petite goutte d'alcool dans toute la maisonnette rose.

S'avançant avec la démarche d'un mort-vivant décérébré jusqu'au comptoir du bar, Myo cligna lentement ses yeux, et considéra avec une bouche hébétée les trois personnes qui discutaient vivement là.

-A... pu... alcool ? arriva-t-il à déglutir, avant d'hoqueter.

Un jeune homme en costard le détailla, puis soupira :

-Non, ces deux imbéciles ont...

- Ya plus rien Chloromec, et c'est pas ma faute ni celle d'Omette, qu'on se le dise ! fit un grand maigrichon aux yeux exorbités, coupant la parole au premier.

Myosotis cligna des yeux. Le mec dégingandé encore moins musclé que lui, le beau gosse bien sapé et la fille basanée moyennement jolie qui les accompagnait lui disait furieusement quelque chose. Mais dans la purée qu'était devenue sa cervelle, aucune connexion logique ne parvenait à se faire. Aussi, le Gamma se contenta de fixer les trois pendant une longue et inquiétante minute de silence, bouche bée, yeux mi-clos, l'air particulièrement niais.

- P... pu rien ? gémit-il, finalement.

Le grand maigre farfouilla dans sa poche, et lui tendit sa paume ouverte

- Il me reste un vieux bonbon à la liqueur. Mais il traîne dans ma poche depuis Halloween. Tu le veux ?

Myo se rua sur la friandise, et l'engloutit en une micro-seconde. Le chocolat n'était pas de première fraîcheur, la liqueur à la cerise de qualité plus que discutable, mais ça n'empêcha pas le semi-dryade de soupirer d'aise, en sentant l'alcool fondre sur sa langue.

- 'ncore ? réclama-t-il d'une toute petite voix, la lèvre inférieure tremblante.

- J'en ai plus, Lethithi a mangé tous les autres ! s'esclaffa le grand, avec un fort accent irlandais.

- Gniiih.

Le garçon aux cheveux verts gémit, s'avachit encore davantage, et entreprit de faire volte-face, ce qui, au vu de son état, prit un certain temps. Puis il s'éloigna en titubant et en maugréant.

- Les Gammas... commenta le beau gosse en le regardant s'éloigner, tout en secouant la tête d'un air désapprobateur.

De son côté, Myo traînait les pieds en gémissants, la bouche béante, le dos voûté. Les étudiants qu'il croisait jetaient des regards interloqués à ce zombie aux cheveux verts... mais le semi-dryade ne s'en rendait pas compte. Il aperçut, non loin, la toute nouvelle chevelure de Titus, et s'achemina en sa direction.

- Tituuus...

La cow-girl se retourna, et considéra avec étonnement le déchet qui se tenait tant bien que mal devant elle.

- Myo ?!

- Mmmmmh...

- Tu devais pas essayer un de tes trucs vaudou ?

L'étudiant en Sciences Occultes releva mollement la tête, et esquissa un demi-sourire :

- C'faaaait !

- Et...

- C'foirééé !

Le jeune homme haussa les épaules, et perdit son équilibre du même coup. Il se rattrapa tout seul tant bien que mal, et se mit à glousser de rire, sans aucune raison apparente.
Titus leva les yeux au ciel :

- C'est moi ou t'es encore plus pétée que tout à l'heure ?

Myo gloussa d'un rire aviné :

- C'pas vrai !

- On se console comme on peut ! s'exclama la petite poupée, juchée sur le sommet du crâne du sorcier sur-alcoolisé.

Titus considéra les deux, puis tourna la tête, et jeta un œil à la version masculine de Kim, qui, tout en ricanant, donnait des claques à un rouquin potelé qui clamait son innocence. Puis, les yeux de la yankee se braquèrent à nouveau sur le garçon aux cheveux verts qui oscillait devant elle, et dont le teint blême et brouillé ne laissait rien présager de bon.

- Oh pétard, chuis pas aidé, là, fit la jeune femme, en s'auto-massant les tempes, les yeux clos, les sourcils froncés. J'ai pas eu le temps de dessoûler, moi...

Mais elle n'eut pas une seconde de répit : Myosotis se pencha en avant, et lui chuchota, sur un ton de confidence :

- T'sais quoi ? J'pensais à un truc...

Titus ouvrit un œil suspicieux :

- Quoi ?

- J'crois bien qu'j'pourrais d'venir lesbienne 'vec toi en fait !

- Tu QUOI ?!

Avec une vivacité qu'on aurait jamais deviné chez un zombie imbibé d'alcool tel que lui, Myo se jeta au cou de la cow-girl, et l'embrassa à pleine bouche, avec une telle impulsion que les deux basculèrent en arrière.







Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Ven 26 Sep 2014 - 10:29


Marcus avait regardé Drago s' éloigner en souriant.  Ce gaillard, quelle drama-queen ! Fallait pas déconner non plus, y'avait pas mort d'homme. Ou de femme. Et ça serait pas définitif, après tout : si l'expérience avait appris quelque chose au PAF, c'était qu'à Poudlard comme à la WOW, les choses finissaient toujours par s' arranger. En général sans qu'il n'ait rien à faire pour ça. Eh ouais, y'avait pas à dire: y'avait des avantages incontestables à être entouré des sorciers quasiment tous plus doués que soi ! On avait plus qu'à attendre en se la coulant douce ! Et se la couler douce, ça il savait faire !
Et si d'aventure, ça s'avérait définitif... Bah, c'est sûr ça ferait bizarre, mais bon, pas grave : Marcus était sûr qu'il ferait une gonzesse trop classe !
Il éructa bruyamment, puis fit quelques pas en avant en se grattant les fesses. Il s'amusa à scruter les nouveaux visages autour de lui, reconnaissant une paire d'yeux familière ici ou là. Apparemment,  la blague potache des Zetas envers les mecs n'en était pas une : tous les gaillards étaient bien devenus des meufs, mais l'étudiant fut bien déçu de remarquer que ces dernières elles aussi avaient changées. Ce qui voulait dire qu'il pouvait inflammarae ses fantasmes entre nanas avec Luluchou. Tant pis !  

Marcus balaya la salle du regard : de nombreux fêtards des deux sexes pleuraient, proscrits par terre. D'autres hurlaient leur colère en levant des poings vengeurs, mais sans ne rien faire de plus constructif. Les plus paniqués couraient partout en hurlant, tournant en rond dans la pièce comme des imbéciles décérébrés. D'un coup, Marcus plissa les yeux : quelqu'un avait affiché un message en lettres de flammes, qui flottait telle une banderole et clamait à qui voulait bien le lire :

"Réunyon d'urjance 2 crizze : tou les PAF douave rammené leur derrière ISSI ! Signé : MacMalden"

MacMalden... Marcus soupira. S'il adorait sa fraternité et la plupart des gaillards qui la peuplait, il pouvait pas se blairer cet espèce d'abruti bodybuildé, au cerveau ratatiné par une trop grande prise d'hormones ensorcelées, qui faisait passer les Pi Alpha Pi pour une caricature de ce qu'ils étaient. Mais bon, en plus du reste, ce crétin de Liverpool était mille fois plus susceptible que Lucrécya, donc valait mieux pas le faire attendre.
Marcus trottina donc jusqu'au coin indiqué, manquant plusieurs fois de se casser la figure à cause de ses mignonnes petites chaussures à brides et à talons. Une gigantesque femme au cou veiné et aux yeux bovins l’accueillit en faisant craquer ses immenses phalanges poilues :

-T'es qui toi ? cracha-t-elle sèchement.

-Marcus Flint, répondit mélodieusement ce dernier.

-Ah, salut Flint. Tu peux passer.

La mastodonte pivota, laissant le champs à Marcus pour apercevoir l'assemblée de jeunes femmes qui se tenaient derrière : incontestablement les jeunes femmes les plus laides qui ne lui avait été donné de voir. On aurait dit un club spécial laiderons : elles étaient toutes, sans exception, massives, maussades, et musculeuses. Et semblaient horriblement mal à l'aise, comme si on les avait forcés à mettre des vêtements trop étroits qu'elles n'aiment pas. Une ou deux d'entre elles pouvait même semer le doute quant à leurs genres : était-ce mâle avec des pectoraux particulièrement arrondis ? Ou femelle avec une pilosité excessive ? En tout cas, une chose était sûre : Marcus était la plus canon de toutes ! Comme en temps normal, d'ailleurs : CANON !
Un petit sourire fier aux lèvres, l'étudiant en Défense fendit la foule des PAFs féminisés. Ces dernières piaillaient comme des pintades, avec des voix bourrues et paniquées. L'ex-Serpentard secoua la tête, amusé, et lança :

-Où qu'il est, MacMalden ?

-Chuis là, lui rétorqua une voix certes aiguë, mais indéniablement dénuée de toute féminité.

Marcus tourna la tête, et sursauta :

-OUAH LA VACHE QU'EST-CE QUE T'ES MOCHE MA GAILLARDE !

MacMalden grogna, ce qui tordit son faciès en une grimace ridicule. Il faisait à présent une tête de moins que d'habitude, et avait de longs cheveux, secs et ternes. Ses lèvres étaient épaisses, ses sourcils plus épais encore, et sa mâchoire carrée n'inspirait définitivement pas confiance.

-Evidemment, Flint, chuis une meuf ! UNE MEUF !

-C'est pas une excuse pour être aussi laide, marmonna Marcus.

Heureusement pour lui, son chef ne l'entendit pas :

-On a un putain de gros problème, les gars ! UN PUTAIN DE GROS PROBLEME !

Marcus roula ses yeux dans ses orbites :

-Oh, c'est bon, tu vas pas nous la faire à la Malefoy, genre « bouhou mon pénis a disparu, bouhou chuis une fille » !

Son interlocuteur le fusilla du regard :

-Non, c'est pire !

-Pire ? frémit une grosse dondon à la peau noire, en ouvrant des yeux affolés.

-Pire qu'être une fille ? renchérit un autre.

-Pire qu'être coincés dans une soirée où les Zetas sont plus mecs que nous ?

-Pire que quand on avait volé l'acromentula aux Magizoologistes pour s'entraîner et qu'on l'avait perdu dans les sous-sols de la fraternité ?

-Pire que quand les Zetas avait ensorcelé nos huiles pour le corps et qu'on s'était tous retrouvé avec des furoncles purulents ?

-Pire que cette bataille où on s'était fait humilier par les Gammas alors qu'on était plus nombreux, plus entraînés et qu'ils étaient tous défoncés à l'herbe magique ?

-Pire que quand les Pi Omicron Pi nous avaient fait croire que si on faisait un bisou sur le nez du kelpy il réaliserait trois de nos souhaits ?

-Pire que si la saison de Quidditch avait été annulée ?! lança Marcus, choqué à cette idée.

Le chef baissa la tête, chagriné :

-Pire que tout ça réuni. C'est...

Il se tut, comme si en dire davantage était au dessus de ses forces.

-Allez, crache le morceau, soupira Flint, lassé par cet effet de suspense inutile.

Les lèvres de MacMalden tremblèrent :

-J'ai... j'ai... J'AI MES REGLES !

Un murmure troublé parcourut le groupe. Quelques PAFs éclatèrent en sanglots. Mais l'ex-Serpentard ne parut pas ému :

-Et... c'est tout ?

-Mais ça fait trop mal ! geignit le chef des PAF.

Marcus leva les yeux au plafond :

-Je vois. Bon, moi j'me casse, je vais voir comment s'en sorte les autres.

Il s'éloigna en trottinant, laissant les meufs de sa fraternité dans le plus grand des désarrois.



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1709

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Sam 27 Sep 2014 - 23:17

-MmmmmmMMMMMMH !!!!!!

D'une bourrade violente, Titus se dégagea de l'étreinte du Gamma aux cheveux verts et le repoussa à un mètre, le fixant d'un regard incrédule. Complètement assommée par l'effet de la boisson, Myo le regarda, hébétée.

-T-t...t'veux pas ? T'es p-pas curieux ?

-NAAAAAAAAAAAAAAAN !!! hurla le cowboy.


-Mais t-t'sais que m-moi... ça me dérange p-pas d'le faire avec u-une...

-MOUA, CA ME DÉRANGE DE LE FAIRE AVEC UN AUTRE MEC !!! J'IRAI MÊME JUSQU'A DIRE QUE CA ME DÉBECTE !!!!!

Sous l'œil sidéré de Kim qui ne savait plus trop où se mettre, Titus prit une série d’inspirations saccadées et poursuivit d’une voix qu’il s’efforçait de rendre calme :

-J’suis désolé mon-ma grande, mais là c’est trop pour moi !

Myo-boy n’émettait plu un son, désarçonné par le ton agressif de la cowgirl.

-T-t’veux plus de moi, mainten-nant ?

Titus secoua la tête en soufflant bruyamment :

-Nope. Et pour cause : t’es pas toi, Myo ! J’ai signé pour une gonzesse pas pour un type avec une mauvaise coloration !!! Et tant qu’on aura pas retrouvé le salopard OU la sale garce qui a lancé ce machin, ça marchera pas ! J’ai beau être… féminine maintenant, jamais j’en aurais envie ! C’est pas moi !

Tout en prononçant cette dernière phrase, l’américaine porta ses mains à sa poitrine pour se désigner… avant de vivement retirer ses mains lorsque ces dernières touchèrent ses protubérances mammaires. Ce qui eut le don de la rendre encore plus en pétard.

-JE PEUX PAS GÉRER !!!! JE JURE QUE CA J’PEUX PAS LE GÉRER !!! FAUT QUE CA S’ARRÊTE !!!

Alors que Myosotis la regardait bouche bée, dodelinant sur place sous l’effet de l’alcool, la ricaine se tourna vers Kim qui était restée interdite durant la conversation, et la saisit par le col, lui rapprochant le visage à deux centimètres du sien :

-Dis-moi qu’t’as trouvé quelque chose bizut ! siffla la Gamma yankee entre ses dents. N’importe quoi !

En guise de réponse, le grand rasta qu’était devenue la batteuse haussa les épaules nonchalamment. Titus passa nerveusement ses mains dans son opulente chevelure.

-C’est pas bon… bredouilla Myo. On a pas un seul indice pour l’instant, et j’ai tout foiré mon sort vaudou… On est coincés ici…

« Il » éclata en sanglots :

-ET ON A PLUS D’ALCOOL !!!!

Bibi, juché sur son épaule secoua sa petite tête :

-Une vraie tragédie… Tout est foutu…

Tentant de se clarifier l’esprit malgré le bordel général dans lequel était plongée la maison des Zetas, Titus essaya de réfléchir… Qu’est-ce qui avait bien pu changer, qui avait pu leur faire subir un tel maléfice ? Quel élément n’était pas à sa place ici ?

« Elle » avait du mal à réfléchir… La façon dont Myo s’était jeté sur elle… Bon dieu, depuis quand elle était comme ça ? se demanda-t-elle. Pour autant que Titus s’en souvienne, Myo n’avait jamais fait preuve d’une attitude aussi désinhibée, même lorsqu’il-enfin, elle était complètement pétée… Il fallait croire qu’on ne connaissait jamais totalement une personne…

A mesure qu’ « elle » réfléchissait, son regard se fixa vers le plafond sur une nappe de fumée noirâtre qui envahissait les lieux. La cowgirl fronça les sourcils :

-Quelqu’un a foutu le feu ?

-Ça devrait pas tarder, fit Kim en s’allumant un pétard gigantesque. Je suis étonné qu’il y ait pas déjà une émeute…

Mu par une soudaine intuition, la yankee ramassa un verre à pied qui trainait sur une table, sortit sa baguette et l’agita en direction de la fumée : une volute de celle-ci fut « aspirée » en direction du verre que la Gamma scella en plaquant une assiette à dessert sur le verre. « Elle » observa l’échantillon qu’elle venait d’emprisonner.

Je sais pas pourquoi, songea Titus, mais ce truc-là pue du derche, genre violent…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Dim 28 Sep 2014 - 21:10

La jeune fille qui fut autrefois Om Rajesh Kapoor se tordit les mains, nerveuse.

Tout ceci ne se présente guère d'une manière encourageante. Il est certes hors de question que je parte à l'aventure pour chercher d'autres immondes liqueurs et autres élixirs de perdition hors de cette Maison !
...
...toutefois peut-être trouverons-nous par la grâce de Ganesha quelques secours miséricordieux à l'Administration Sorcière ? Ou chez les gens d'armes ?? Je me dois de tenter l'expérience !


L'hindoue retroussa ses manches.

-Si un quelconque quidam nous enfermés par magie au sein de cette prison d'un nouveau style, alors que Shiva m'en soit témoin la magie nous sauvera !

Tâchant de faire abstraction du regard agacé d'Ava, et de l'attention toute nouvelle et envahissante de Griselda, l'étudiant en Médicomagie se mit à réciter une série de prières hindouïstes en levant ses mains, paumes vers le ciel.

-Qu'est-ce que tu fabriques, encore ? Grinça Ava. Tu trouves qu'on a pas assez d'ennuis comme ça ?

-Point, mon amie ! Fit le Pi Omicron Pi sans cesser sa litanie. Anahata, le chakra du courage et de la sécurité saura nous mener en un lieu de réconfort loin de tous ces sortilèges démoniaux !

En effet, à mesure que Om poursuivait son incantation, une grande rosace verte et lumineuse apparut devant les sorciers, un sigle sanskrit étrange tournoyant en son milieu. Om sourit, satisfait.

-Voilà qui est parfait ! Je n'aurais jamais osé penser que je maitriserai cette ouverture  de façon aussi magistr...

-Hé c'est rigolo ton machin ! s'esclaffa Griselda en faisant passer sa main à l'intérieur. Mais à quoi que ça sert donc ?

Alors que Om voyait, abattu, que le sigle lumineux ne faisait que changer la couleur de la main de l'irlandaise, cette dernière poursuivait :

-Parce que si c'est une incantation d'ouverture de vortex multi-dimensionnel, c'est raté raté raté !  Par contre si t'as voulu ajouter juste un peu de déco, Léthifoldette trouve ça super zoli !!!

-Mouais, fit Ava. En gros t'as encore raté ton coup. On peut passer à autre chose ? Parce que tes machins hindous, ça vaudra jamais un bon vieux transplanage, ou un portoloi...

-C'est cela !!! S'exclama l'hindoue en sautant soudain sur place. Il faut un catalyseur magique ! Si je transforme un objet en portoloin ici et que le sortilège qui nous affecte nous enferme dans cette Maison, les conséquences seraient cataclysmiques !

La jeune fille qu'il était devenu se tourna vers ses camarades, un sourire radieux s'épanouissant sur son visage :

-Mais si je lance ce sortilège dans le chakra que je viens d'invoquer...

Sortant sa courte baguette, Om fit un geste en direction de la rosace émeraude qui tournoyait dans la pièce :

-Portus !

Le chakra scintilla un moment avant de se mettre à grandir et tournoyer de plus en plus vite.

-C'est cela !! C'est un franc succès ! Nous allons bientôt pouvoir sortir d'ici !

-Bof, ronchonna la Zeta masculine. Moi, j’attends de voir.

De plus en plus curieuse, Griselda passa de nouveau sa main dans le symbole magique... et celle-ci disparut. Les yeux démesurés de la PoP s'agrandirent encore plus :

-Ooooooooh !!! Où est passée ma mimine ?

Une glapissement plus strident que les autres se fit entendre à l'autre bout du salon. Tout trois se tournèrent pour en voir l'origine et aperçurent une sorcière sauter sur place alors qu'une main apparue de nulle part lui chatouillait les fesses.

Oh, par tous les poils de barbe des fakirs... Om Rajesh Kapoor, qu'as-tu encore fait ?







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1741

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Dim 28 Sep 2014 - 22:01

Tout bien réfléchi, Drago n’était pas prêt à se laisser abattre. Après tout, outre quelques contrariétés pour le moins fâcheuses, il était toujours en bonne voie de finir premier de sa promotion grâce aux excellents parchemins qu’il avait rendus quelques heures plus tôt aux examens. Et, la panique passant, il s’était rangé à l’intuition de son meilleur ami : cette farce aussi sinistre soit-elle allait prendre fin tôt ou tard, et il regagnerait ses attributs manquants. Certes, son pénis lui manquait terriblement. Certes, au vu de l’expression furieuse de bien des invités, ses chances de contempler la poitrine de son ex s’était envolées à jamais. Certes, l’occasion de saigner à blanc cet empaffé d’Archiwald s’était envolée quand ce rat avait transplané dans les airs, échappant à l’ire de sa fraternité. Mais le blondinet était décidé à faire contre mauvaise fortune bon cœur. Après tout, il lui restait de l’alcool.

Drago saisit une bouteille au vol, et voulut se servir un verre. Remarquant qu’elle était vide, il la laissa poursuivre son chemin et chercha une nouvelle fiole capable de lui faire oublier sa féminité envahissante. Ce fut hélas peine perdue, et l’Alpha fronça les sourcils, contrarié.

-Tu cherches de l’alcool, ma poulette ?

Une pi omicron pi chétive et pourvue d’épaisses binocles tentait vaguement une approche à son encontre. Approche qui ne lui plut résolument pas. Il braqua sa baguette sur le front de son interlocutrice :

-Comment m’as-tu appelé ?

La fille déglutit :

-Euh…

-Je ne suis pas une femme et encore moins un gallinacé. siffla Drago. J’ajouterai qu’étant donné que nous sommes tous sous le coup de cette malédiction ridicule, tu n’es toi non plus pas ce que tu parais être ce qui m’amènes à une question : as-tu des problèmes d’orientation sexuelle ou es-tu tout simplement demeuré ?

La personne ne préféra pas répondre et écarquillant les yeux s’en fut sans demander son reste en hurlant :

-AAAH ! Y’a plus d’alcool de toutes façons !

Drago qui souriait mesquinement se renfrogna soudain.

-Comment cela, plus d’alcool ?


Il parcourut du regard la foule et remarqua qu’effectivement tous les verres étaient désespérément vides.

-Fichtre. Lâcha-t-il avec dépit.

C’est le moment que choisit un étudiant pour crier :

-Comment ça on est coincés ici ?! JE VEUX SORTIR D’ICI !

Drago parut d’autant plus désappointé :

-Fichtre. Maugréa-t-il à nouveau.

C’était officiel : la soirée était un fiasco. Heureusement pour lui, il lui restait toujours ses cigarettes. Il tira de sa poche un paquet et allait s’en allumer une quand, un homme vêtu de rose de la tête au pied lui désigna un panneau au-dessus de sa tête :

-Interdit de fumer dans la maison.

-Fichtre ! s’écria Drago.

Il s’éloigna d’un pas rageur et s’adossa à un mur. Force était de constater qu’une force œuvrait pour rendre cette soirée détestable. Comme pour appuyer ses pensées, le bruit d’un jet d’urine tout proche parvint à ses oreilles. Drago fronça d’autant plus les sourcils et se mit en devoir de trouver le responsable.

Ce qui ne fut pas difficile. En effet, à à peine un mètre de lui, de l’autre côté du mur, un énergumène vêtu de noir et attifé d’une coiffure qui défiait toutes les lois de la gravité et du grotesque se soulageait en ricanant.

-Je suppose que t’indiquer les commodités les plus proches n’aurait aucun sens ? fit Drago avec dépit.

-Non ! s’esclaffa de plus belle son interlocuteur.

-Puis-je te demander ce qui te pousse à agir de la sorte ?

-J’ai un pénis ! lui rétorqua l’homme.

-C’est ce que j’avais cru comprendre. Et ?

-Je peux faire pipi partout, c’est génial !

-Parce que tu es un homme ?

-Ouais !

-Tu as dû manquer un ou deux chapitres en cours de sciences naturelles. Les mâles humains ne marquent pas leur territoire de la sorte.

Un soupçon d’énervement passa sur le visage de son interlocuteur qui remonta sa baguette et vint le toiser :

-Ah ouais ? Et comment ils font alors ?

-Comme cela.

Drago avait pointé sa baguette sur le torse de l’homme :

-Dois-je aller jusqu’au bout de mes pensées ou est-ce suffisant ? demanda-t-il.

-Crénom d’un balai ! Toi, tu sais pas à qui tu parles ! s’exclama son interlocuteur en esquissant un sourire mauvais et en brandissant une batte tâchée de sang que le blondinet reconnut aussitôt :

-Rincevent ?!

La brute stoppa :

-Malefoy ?!

Drago pinça le nez :

-Tu es hideuse.

-Et toi, t’es encore plus moche en fille qu’en gars. Répartit Rincevent.

Les deux plissèrent les yeux.

-Où est Marcus ? demanda tout d’un coup Lucrécya.

-Changé en "Marie couche-toi là". Rétorqua le blondinet. Où est Malicia ?

-Quelque part en train de se cacher.

-Pourquoi se cacherait-elle ? demanda Drago, non sans étonnement. Je suis certain que le sort lui a été plus favorable qu’à toi.

-Mali plus beau que moi ? J’crois pas non.

La batteuse se désigna avec fierté :

-J’suis un bestiau de compet, moi.

Drago croisa les bras :

-Je suis ravi que de ton propre chef, tu ne te sois pas classée dans la catégorie des êtres humains. Où se cache ton amie ?

Lucrécya haussa les épaules :

-J’sais pas moi, elle était en train de flipper grave après le sort qu’on a lancé.

-Quel sort ?

-Bof. Un machin pêché dans le grimoire coquin de Mali pour nos nénés. J’lai un peu amélioré et ça a pas eu l’effet voulu, faut croire. Ça fumait beaucoup faut dire.

Elle désigna l’épaisse vapeur noire qui stagnait au plafond et qui semblait déjà intriguer bien des invités.

-Tu veux dire que, le désordre ambiant… c’est vous ?!

Lucrécya sembla se rendre compte qu’il n’était pas particulièrement intelligent de crier à tout va sa culpabilité :

-Ouais, enfin, j’sais pas… p’têtre ben que oui, p’têtre ben que…

-Où avez-vous lancé ce sort ?

-Bah… Dans le boudoir là-bas, mais de toutes façons, on s’en fout, on a inventé un nouveau sort, on va avoir le prix Marvel et…Aieuh !

Drago venait de saisir Lucrécya par l’oreille. Il traîna son amie jusqu’à la pièce indiquée et considéra la pièce avec effroi : au-dessus d’un chaudron rougi par les flammes une forme squelettique et malveillante ricanait.

Devant ce spectacle inquiétant, le blondinet prit une inspiration :

-Fort bien.

Il tendit sa baguette :

-Evanesco.

-Mais qu’est-ce que tu fais ? s'écria Lucrécya.

-Ce que je fais ? rétorqua Drago. Je vous mets hors de danger.

-Mais…

Lucrécya s’était précipitée vers le chaudron :

-Notre prix Marvel !

Drago leva les yeux au ciel :

-Rincevent. Tu n’auras jamais le prix Marvel. Les personnes de ton genre ne l’obtiennent tout simplement pas et ruminent sur leurs canapés en lisant la liste des nominés dans la Gazette du Sorcier. Non, toi, tu iras à Azkaban si on retrouve ce que tu as fait ici. Et si tu pars à Azkaban, tu entraineras Malicia dans ta chute, et cela, il n’en est pas question.

Drago bloqua la porte afin d’éviter toute intrusion :

-C'est pourquoi nous allons faire disparaître tout indice pouvant mener à votre perte.

Il poursuivit, avec le plus grand naturel :

-Puis, nous sortirons discrètement de ces lieux condamnés, et tenterons de nous faire discrets. Chemin faisant, tu m'en diras plus sur ce mystérieux grimoire coquin que possède ta meilleure amie, quelles utilisations elle en fait et ce, sans omettre aucun détail, je te prie. Je te rappelle à ce stade que tu me seras totalement redevable de t'avoir sauvée. Cela te convient-il ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3518

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Mer 1 Oct 2014 - 16:02

Lucrécius fronça le nez et les sourcils :

-Bah chais pas, moi : c'est un bouquin tout bidon que sa mamie lui a offert, c'est même elle qui l'a écrit j'crois. Et depuis quand j'te dois quoique ce soit ?

-Depuis que j'ai sauvé ta peau, rétorqua la version fille de Malefoy, toute ouïe. Et concentre-toi Rincevent, je me fiche de savoir que c'est sa grand-mère qui lui a offert ! Je veux simplement savoir ce qu'elle fait avec !

Lulu se gratta le front :

-Ah ! Ben, elle se fait de la thune,  principalement.

Drago sembla circonspecte. Elle cligna de ses longs cils :

-Plaît-il ?

-Bah ouais, ça semble logique ! insista le batteur de sa voix gutturale. Si elle écrit des livres, c'est bien pour se faire des pépettes, nan ?

-Si elle... Quoi ?! Mais de quoi parles-tu donc ?

-Ben tu m'as demandé ce qu'elle faisait avec ses livres, j'te réponds !

Comprenant soudain de quoi parlait l'énergumène à la coiffure improbable, Drago soupira.

-Je parlais de Malicia, espèce de déchet ébouriffé ! Pas de sa grand-mère !

Lulu secoua sa tête, ce qui fit danser sa longue barbe tressée :

-Si tu le dis... Mais je vois pas le rapport avec le prix Marvel, là.

-Parce qu'il n'y en a aucun !

-Alors là je pige pas...

Prenant une longue inspiration, la blondinette se pinça l'arrête du nez :

-Comme d'habitude, Rincevent, comme d'habitude...

Après un long moment de silence où il essaya (en vain) de comprendre ce qui lui avait échappé, Lucrécius se balança d'avant en arrière, les mains dans les poches de son baggy.

-Bon, ben... On fait quoi maintenant ?

Les yeux mi-clos de la jeune femme se posèrent sur lui :

-Encore une fois tu comptes sur l'intellect et les compétences d'autrui pour résoudre les problèmes que tu as toi-même créés ?

Lulu ricana :

-Ben... Ouais ?

-Seigneur... souffla Malefoy en levant les yeux au ciel. Eh bien, soit ! Nous allons retrouver Malicia, et grâce à sa mémoire visuelle hors du commun et au talent de sorcière qu'elle possède et dont tu es totalement dépourvu, elle saura me dire quels ingrédients exacts ont été utilisés pour la potion que vous avez créée. Et avec un peu de chance, nous pourrons élaborer un antidote qui nous refera prendre notre apparence habituelle.

Les yeux du petit batteur s'étrécirent sous la colère :

-Quoi ?! Redevenir une nana ? JAMAIS !

Excédé, Drago-fille serra les poings :

-DANS CE CAS TU N'AURAS QU'A NE PAS PRENDRE CET ANTIDOTE !

Une batte tâchée de sang s'abattit lourdement sur le crane de l'AAA :

-Me crie pas dessus espèce de femelle hystérique ! siffla Lucrécius.

Une larme de douleur perla au coin de l'œil bleu de la jeune femme, qui se frotta en maugréant la bosse douloureuse qui venait d’apparaître sur sa tête. Vivement, elle fit volte face, et sortit de la pièce, enragée.

Lulu la talonna de près :

-Bah tu vas ou ?

Malefoy ne lui répondit pas. Elle se contenta de scruter  la foule, puis de fendre la foule d'un air décidé. Elle se posta devant un jeune homme à la peau caramel, qui regardait devant lui avec effroi, bouche bée.

-Mali ?

Le garçon baissa des yeux ronds :

-Oui ? fit-il d'une voix précieuse.

-Fichtre, Rincevent avait raison finalement. .. La masculinité ne te sied guère !

-Ça c'est pas gentil... repartit son interlocuteur en esquissant une moue boudeuse. Enfin je crois ?

Sentant qu'il (ou plutôt elle) avait sans doute fait une gaffe, l'AAA rajouta précipitamment :

-Non, je voulais simplement souligner que tu es si jolie au naturel qu'il est criminel de t'avoir fait changer de sexe !

-Ça c'est gentil !... enfin... je crois...

Devant la réponse monocorde du jeune homme, un doute passa sur le visage fin de la blonde :

-Euh... Mali ? C'est bien toi ?

Mali baissa les yeux et se scruta en levant un sourcil étonné.

-...Oui ! Enfin, je crois...

-Est-ce cette satanée potion qui t'a fait perdre des neurones ?

Le garçon fixa l'Alpha aux cheveux blonds avec une bouche tellement arrondie qu'elle aurait pu gober les mouches qui passait.

-Quelle potion ? Ah la la, je comprends rien...

-Mais, Malicia, tu...

-Ah mais moi je suis pas Malicia, finit par dire le jeune homme. Moi c'est Amalia ! Amalia Jones. Mali pour les intimes.

-Amalia ?! articula Malefoy, les yeux ronds.

La blondinette se tourna vivement vers Lucrécius, qui avait observé l'échange avec intérêt :

-Tu savais que ce n'était pas Malicia ?! cracha-t-elle sur un ton de reproches.

-Bah oui !

-Pourquoi ne me l'as-tu pas dit ?

-Bah j'en sais rien moi, je croyais que tu avais un plan !

Plus dépitée que jamais, la jeune femme leva à nouveau les yeux au plafond, puis se fondit à nouveau dans la foule, suivie par le Lulu mâle. Elle hésita une demi-seconde, puis alla droit vers un grand métis aux longues dreads adossé à un mur. Elle lui sourit :

-Ah, enfin, tu es là ! Alors voilà les faits : je suis à même de t'aider à résoudre ton petit problème de potion, et tenter de renverser le maléfice, mais avant, je veux tout savoir : que fais-tu donc avec ton petit grimoire coquin ? Et ne lésine pas sur les détails grivois et croustillants... susurra-t-elle, avec un clin d’œil appuyé.

Le coup de poing que la malheureuse se reçut fut si violent qu'elle jaillit en arrière, et se retrouva étalée sur le sol, plusieurs mètres plus loin.
Lucrécius se pencha sur elle, et esquissa un gros sourire sadique :

-Ah au fait Malefoy : ça c'était pas Mali. Chuis pas sûr, mais je pencherai pour McComique, plutôt !

L'oeil non-poché de Drago fusilla Lulu du regard.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3431

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Ven 3 Oct 2014 - 22:34

Malicia regardait la grogne générale enfler avec des yeux paniqués.

-Oh mon dieu. lâcha-t-elle de sa toute nouvelle voix grave. Ca va être ma fête.

La soirée était une cata ! Un abominaffreuse cata qui allait marquer au fer rouge l'histoire de la sororité ! Enfin, avec un peu de chances, après quelques années de thérapie les sorciers présents oublieraient un peu...

Le métis grimaça : si elle avait pas laissé Lulu modifier la recette, ça ne serait jamais arrivé... Elle était coupable jusqu'au cou. Qu'est-ce qu'elle avait pu être bête ! Sa mamie l'avait pourtant bien prévenue en lui offrant son grimoire. Mali s'en rappelait comme si c'était hier. Elle lui avait dit "A grands pouvoirs, grandes responsabilités, ma petite chérie ! Et surtout, si jamais ça devait tourner mal, n'oublie pas de... Oh du Lait de poule !". Et qu'est-ce qu'elle avait fait des conseils de sa grand-mère ?

Malicia considéra la masse des mécontents, anxieuse et jeta un petit coup d'œil à quelques unes de ses consœurs qui essayaient tant bien que mal de débloquer les issues. Autour d'elles, ça pleurait, ça râlait, ça criait et ça tempêtait sans fin. Elle pouvait pas rester plantée là : il fallait qu'elle fasse quelque chose !

Le métis déglutit et se jucha sur une table :

-Ohé...  Ohé !

Tendant sa baguette, elle fit un sonorus :

-OHE ! cria-t-elle, un poil trop fort, pas encore habituée à son nouveau coffre.

Un épouvantable effet larsen se fit entendre et des milliers de yeux se braquèrent sur elle.

-Héhé... euh... salut ? fit-elle avec un sourire nerveux. Je suis Malicia Mc...

-Qu'est-ce qu'il nous veut le chou-fleur ?! beugla quelqu'un.

-C'est pas un chou-fleur, c'est mes cheveux et j'ai pas mon nécessaire à brushing ! s'énerva aussitôt Malicia, outrée.

Tous se bouchèrent les oreilles et elle grimaça :

-Ok ! Bon voilà... repris-t-elle d'une voix plus douce en se frottant la nuque, gênée. Je sais que c'est pas simple et que tout le monde est un peu confusionné par toutes ces histoires de changements de sexe et tout et tout...

Un murmure mauvais se mit aussitôt à enfler, mais Malicia se reprit rapidement :

-Mais... fit-elle en levant les paumes.  Mes sœurs et moi on est dessus ! Je suis sûre qu'on va trouver une solution très vite. Bientôt.... j'espère. En attendant, essayons tous de voir les choses du bon côté : on a encore tous tous nos membres , certains plus qu'avant, mais on est tous en forme et en bonne santé avec toute une sororité qui a été aménagée pour qu'on s'amuse et qu'on oublie les exams !

-Ah ben ça, pour les oublier ! On les a oubliés!  grogna quelqu'un.

- Ce truc est temporaire, promis ! le coupa le métis, en essayant de ne pas se démonter. La meilleure chose à faire c'est de ne pas se laisser gâcher la soirée ! La meilleure chose que je peux vous conseiller, c'est de profiter de la fête le temps qu'on trouve une solution !

Un silence perplexe suivit sa phrase.

-...tu veux dire... commença une jeune fille bourrue, qui avait l'air dopée aux stéroïdes. Qu'on devrait faire comme si on était à une soirée déguisée ?

-Oui voilà ! s'enthousiasma Malicia.  C'est exactement comme une soirée déguisée ! Ça a jamais empêché personne de s'amuser un déguisement non ? Qu'est-ce qu'on attend ? Mettons de la musique et éclatons-nous !

Le métis avait levé le poing sur ces derniers mots et l'assistance eut l'air d'aimer :

-OUAIS ! clama la foule.

-Et bientôt tout sera réglé !

-OUAIS !

Quelqu'un remis de la musique et la fête repris.


La zeta soupira, soulagée :

-Yey...

-Euh... et comment on fait pour l'alcool ? demanda quelqu'un.

Aussitôt la musique stoppa et tous se retournèrent vers l'ex-gryffondor :

-L'alcool ? demanda cette dernière, un peu perdue.

-Y'a plus d'alcool ! lança une autre personne.

-Même pas du destop yop ? demanda Malicia, déçue.

Tous secouèrent la tête, mécontents, attendant qu'elle leur donne une solution.

-Euh... Quelqu'un a un grain de raisin ? finit par bredouiller la métisse. Parce que... on pourrait le planter quelquepart et  dans quelques mois on pourrait avoir de quoi boire et même manger au cas où ça prendrait plus de temps que prévu de...

C'est le moment que choisit quelqu'un pour faire un accio sur sa boucle de ceinture et la tirer hors de la table.

-AAAAH ! ON VA TROUVER DE L'ALCOOL PROMIS EN ATTENDANT AMUSEZ VOUUUUS....

La fête reprit de plus belle et la zeta, quant à elle, atterit nez à nez avec le punk peroxydé à l'air pas très sympathique qu'était devenue Perry Wigworthy :

-Dans mon bureau. Maintenant. lança cette dernière.

Elle saisit Mali par le bras et quelques minutes plus tard, elles s'engouffrèrent dans le bureau de la chef. Cette dernière claqua la porte et la fusilla du regard :

-Pourquoi tu leur donnes de l'espoir, Malicia ? lança-t-elle avec colère.

-Ben...commença cette dernière, pas très à l'aise. Je croyais que... tout le monde avait l'air tellement triste et...

-Et c'est normal. On est coincés ici. Et quelqu'un nous a transformé en animaux !

Perry se mit à tourner comme un dragon en cage. Malicia quant à elle, eut l'air surprise :

-En animaux ? Mais on est nous ! C'est pas parce qu'on a les jambes toutes poilues que...

-LES MECS SONT DES ANIMAUX, MALI ! DES BÊTES SAUVAGES QUI SAVENT PAS SE CONTRÔLER ! s'écria Perry. RESTE COMME CA SI TU VEUX, MAIS MOI JE VEUX PAS ME METTRE A COGNER ET A VIOLER DES FILLES A TOUT BOUT DE CHAMP !

Un silence ahuri suivit cette remarque.

-Mais.... n'importe quoi.. commença Malicia.

-On s'en fout de ce que tu penses ! Si on a été changées comme ça, c'est que quelqu'un nous en veut ! Quelqu'un qui connaissait mon plan et qui a voulu me stopper !

Malicia se figea :

-De quel plan tu parles ?

Sa chef souffla de colère :

-On a un problème.

-Oui ?

-J'ai comme qui dirait piégé la fête.

-T'as fait quoi ? bafouilla la métisse, en imaginant les pires choses.

Perry n'eut pas l'air très fière d'elle :

-J'ai lancé un virus.

-Hein ?! s'écria Malicia en écarquillant encore plus grand les yeux. Mais quoi comme virus ? La dragoncelle ? Dis moi que c'est la dragoncelle !

-C'est ça le problème, j'sais plus trop bien. admit le punk. J'ai pris le premier flacon à mon stage de médicomagie avec marqué "interdit" dessus.

-Quoi ?! bafouilla la métisse.

Mais elle  n'était pas au bout de ses surprises :

-Et je l'ai modifié. lâcha sa chef. Pour qu'il s'attaque qu'aux mecs. C'est censé t'enlever tes pouvoirs petit à petit. Mais je crois que j'ai un peu trop forcé la dose. Alors ça fera peut-être pire.

Mali déglutit :

-Pire ?! Genre... on peut perdre nos pouvoirs pour toujours ou mourir ou ?

-Je sais pas. Peut-être. C'est pour ça que je voulais qu'on aille au dispensaire ! Mais après, je me suis dit : "Hey, ça fait une heure et personne n'a l'air malade ! Peut-être que ça a foiré et que... ATCHOUM" !

Sous l'œil horrifié des deux filles, les lampes de la pièce explosèrent. D'une main tremblante, Malicia fit un lumos et jeta un coup d'œil pas très rassuré à sa chef : à l'évidence le virus avait commencé à agir, et il voulait leurs peaux. Cette dernière s'emporta aussitôt :

-Me regarde pas comme ça ! J'étais en colère ! J'ai pété un plomb quand vous avez toutes voté contre moi pour que ces crétins de mecs viennent squatter la maison ! Fallait bien que je protège la maison de ces animaux !

Elle se remit à tourner en rond, encore plus nerveuse qu'avant et Malicia se mit à secouer la tête :

-Bien bien bien... qu'est-ce qu'on fait ?

-Je sais pas ! Tu crois que je t'ai convoquée pour quoi ?

La métisse eut l'air catastrophée :

-Mais, je...  j'y connais rien en virus, moi !

-Tu parles, Charles ! T'es la tête d'ampoule la plus casse-bonbon de la sororité ! Tu vas trouver quelque chose c'est un ordre ! OU BIEN...

-Ou bien quoi ?!

-Ou je dis à tout le monde que c'est ta faute, tout ce boxon ! hurla Perry en la pointant du doigt. Et tu seras renvoyée de la sororité ! Et de la fac ! Et si tu dis un seul mot à qui que ce soit, t'auras même pas le temps d'être virée ! Tu seras morte avant ! Et maintenant, au boulot ! Dégage !

Malicia s'exécuta. Elle avait pas vraiment envie de rester en tête à tête avec sa chef plus longtemps. Elle referma la porte derrière elle et sortit en titubant.  Comment elle allait faire ? Elle pouvait toujours essayer de faire le sort inverse à celui de sa grand-mère... mais ça ne serait une moitié de la maison qui serait malade, mais toute la maison ! Et si elle parlait pour chercher de l'aide, ça créerait une panique générale ! Mais si elle disait rien, elle regarderait tout le monde mourir autour d'elle et...

Elle fut prise d'un hoquet de terreur à cette seule pensée :

-Hic ! Oh mon dieu ! Hic ! Ohmondieumondieu !

A côté d'elle un tableau pris feu, visiblement à cause de son hoquet, et elle ouvrit des yeux affolés en regardant les flammes brûler le portrait :

-Ohmondieumondieumon...Hic !

-Malicia !

-Hic !

La fille blonde qu'elle avait croisé un peu plus tôt courait vers elle : elle la saisit par les bras.

-Te voilà enfin ! J'ai une mission de la plus haute importance à te confier mais avant, je voudrais que tu me parles de ce cadeau que t'as offert ta grand-m...

La jeune femme stoppa net :

-Ça va aller ? demanda-t-elle.

-Ça va ! Hic ! s'écria Mali. Ça va bien ! Hic ! Pourquoi ça irait pas... Hic ! Je... hic ! Suis...Hic ! En... hic ! Hic !

La fille fouilla d'autorité les poches de son pantalon et lui tendit le sac en papier que l'une d'elles contenait. La zeta se mit à respirer dedans, retrouvant peu à peu son calme. Le tableau lui, finit par tomber en cendres. Elle prit une grande bouffée d'air et s'accrocha au cou de la fille :

-Merci ! J'sais pas qui t'es mais merci ! T'es une chic fille !

C'est le moment que choisit la version masculine de Lucrécya pour débarquer en grignotant un saladier plein de chips :

-Ben Mali, tu fais des câlins à Malefoy maintenant ?

Le métis se figea et relâcha son étreinte, mortifiée. Elle se tourna lentement vers Lucrécius, la bouche tordue et les mains levées :

-Salut Lulu... couina-t-elle. La...pêche ?

-Moi ouais, mais paraît qu'il faut qu'on fasse un antidote pour remettre tout le monde comme avant ... répartit sa meilleure amie.

Malicia émit un petit rire nerveux.

-Ben quoi ? demanda Lulu.

-Rien. fit le métis. Hic !

A côté d'elle, Drago-fille la scruta et croisa les bras :

-Elle nous cache quelque chose. C'est évident.

-Tu nous caches un truc, Mali ? répéta la batteuse  en tirant sur sa barbe tressée.

Enthousiaste, elle sourit et secoua les poings:

-Allez  ! Dis-nous !

La zeta secoua vivement la tête.

- C'est quoi ? insista Lucrécius. Un potin salace sur le doyen ? Un tuyau sur le vainqueur du prochain match de quidditch ? Une menace de mort mangemorte ? Vas-y, dis-nous !

-Y'a rien j'vous dit ! fit le métis.

La blondinette s'approcha à son tour :

-Mali, tu sais bien que tu es incapable de garder un secret... sussura-t-elle. Tu sais bien que tôt ou tard, tu nous le diras, alors pourquoi attendre ? Tu te sentiras tellement mieux une fois que tu auras parlé...

-Gni... fit la zeta en essayant au maximum de se contrôler. Euh.....

Finalement, un grand sourire figé fendit son visage angoissé :

-... On va tous mourir ?





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1709

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Dim 5 Oct 2014 - 22:06


Titus flairait quelque chose. "Elle" savait foutrement pas si c'était une piste, un truc louche indéterminé, ou juste la fumée qui puait la mort, mais elle le flairait ! La mine songeuse, elle se tourna vers ses camarades Gammas, histoire de leur partager ses soupçons. Et se tapa le front du plat de la main : alors que "Myo" était à moitié étendu sur le sol les jambes avachies sur un pouf, prêt à sombrer dans le coltar, Kim version mec en était venu aux mains avec un pauvre roux qu'"il" avait commencé à battre comme plâtre, visiblement sûr de ses propres soupçons.

Une fois n'est pas coutume, le yankee version fille se sortit une cigarette qu'"elle" alluma du bout de sa baguette :

-Mouais, bon. Au cas où ça vous intéresserait un poil, j'ai peut-être quelque chose pour retrouver le tartignol qui nous a fait pousser des attributs là où on les attendait pas vraiment...

Elle attendit un moment, alors que les poings de "son" bizut continuaient inlassablement à heurter la figure tuméfiée de son suspect.

-Donc, ça veut dire que là, j'y vais.

Devant l'absence de réactions de la part des deux "sorciers",  la ricaine soupira et se mit à traquer la source de la fumée. Cette dernière tapissait le plafond de la Maison des Zetas, courant sur les lustres et dégringolant sur les murs lambrissés, comme mue par une volonté propre. Elle avait l'air de s'infiltrer absolument partout, partant dans une multitude de directions différentes et en simultané. Mais elle venait de quelque part, pour sûr. Pas de fumée sans feu. Ca paraissait usé comme une vieille mornille comme proverbe, mais autant que Titus s'en souvienne ça avait toujours fait ses preuves.

Même dans le désert, le vent soulevant le sable pouvait très bien ne pas être une simple brise matinale, mais trouver sa source dans la gueule d'un bon gros monstre dégueulasse qui vous avait flairé depuis trois miles. De ce que la yankee avait vu dans le petit nuage tournoyant à l'intérieur de sa fiole, cette fumée bizarre n'avait vraiment rien de naturel. Elle provenait donc de quelque part.

Pas de fumée sans feu... songea-t-"elle" de nouveau comme un mantra pour augmenter sa perception. La Gamma quitta rapidement le salon principal, allant fureter dans les couloirs, aux aguets. A force d'observer les mouvements étranges des volutes au plafond, elle finissait par distinguer une sorte de courant qui les poussait dans une direction assez vague.

Titus essayait donc de se diriger dans la direction opposée, arpentant le dédale de corridors à une vitesse croissante, passant de la marche rapide au trot, puis à la course effrénée. Fixant de temps à autre la fiole dans laquelle elle avait emprisonné une partie de cette étrange vapeur, elle voyait les mêmes mouvements reproduits à l'intérieur de la petite prison de verre improvisée, ce qui confirmait à chaque fois que son flair jusque là ne l'avait pas trompée...

Brusquement, alors qu'elle était proche de la source dans un couloir aux multiples portes ornementées, les vapeurs s'amenuisèrent avant de disparaitre complètement. Merde, songea Titus. J'étais près ! Comment je fais pour trouver d'où venait cette saloperie, maintenant ? Elle jeta un autre coup d'œil à sa fiole, mais la vapeur qui s'y trouvait quelques instants auparavant  s'était également volatilisée... Repoussant les mèches de sa chevelure, énervée au plus haut point, elle entreprit de pousser toutes les portes une à une. Découvrant ainsi une salle de bain de luxe, un placard à balai et un studio minuscule ou un couple de réfugiés d'Europe de l'Est se disputaient avec ardeur. A ce moment précis, elle entendit une porte se refermer très vite à l'autre bout du corridor. Titus se retourna vivement et se dirigea promptement vers l'endroit suspect.

La petite jeune femme poussa la porte et débarqua ainsi dans une pièce reculée de la Maison, un endroit ornementé ressemblant à un petit boudoir décoré de canapés et orné de plusieurs miroirs grand format. Elle était d'une propreté impeccable, chaque bibelot rangé à sa place. La Gamma poussa un grognement de déception qui détonait avec sa nouvelle "stature", et ressortit de la pièce, impuissante. Quelque chose pourtant "la" turlupinait. Qu'est-ce ça pouvait être ? Cette pièce est peut-être un poil trop clean... songea-t-elle. C'était peut-être une impasse, mais ça valait le coup de vérifier. "Elle" pénétra derechef dans la pièce et l'observa avec plus d'attention. Si on l'avait nettoyée, ça avait été méticuleux. Mue par son instinct, elle ouvrit les commodes ouvragées du boudoir. Elle mit le temps à trouver ce qui clochait. Mais au bout du cinquième tiroir la Gamma les trouva : toutes une rangée d'ingrédients inconnus pour potion. Tournant la tête, la ricaine aperçut alors un élément qui lui avait complètement échappé à sa première "entrée" : une marmite en fonte utilisée pour les potions, rangée dans un coin et encore chaude.

Elle était vide.

La yankee donna un coup de pied rageur dans l'ustensile. Il n'y avait plus aucun doute : un sortilège avait été lancé ici peu de temps auparavant et quelqu'un s'était donné du mal pour tout camoufler. Le cowboy aperçut, planquée derrière un meuble et détonant avec le reste, un tas de victuailles à l'origine douteuse : des melons, des pastèques...

Et un soutien-gorge bonnet A... Titus ne voyait pas ce que ça avait à voir avec le reste. Elle aperçut toutefois à côté du sous-vêtement un petit objet plat et plastifié. Le soulevant à la hauteur de ses yeux éberlués, le cowboy devenu cowgirl s'aperçut qu'il s'agissait d'une carte de membre du Club de Duels.

Au nom de Lucrécya Flint.

-Ah la sale g*** !!!! cracha Titus en froissant l'indice dans son poing minuscule.

"Elle" sortit en trombe de la pièce, furax comme dans ses meilleurs jours, courant à travers les couloirs de la Maison comme une dératée. La ricaine se demandait ce qui avait bien pu passer par la tête de cette cinglée naine pour mettre un tel boxon à la fête, et surtout comment "elle" allait bien pouvoir mettre la main sur la fugitive, avant de se rappeler que désormais la Gamma ne cherchait plus une sorcière mais un sorcier ! La yankee faisait pour l'instant chou blanc, mais très vite, une voix tonitruante se fit entendre pas très loin de là où ses pas l'avaient portée :

-CRÉNOM D'UN BALAI J'VAIS BUTER CETTE SALE BLONDASSE DE PERRY!! J'VAIS LA PRÉSENTER A SÉRAPHINE, CA VA PAS TRAINER !!!

Elle fonça vers la source des cris, bousculant plusieurs convives, et ne tarda pas à apercevoir au loin un petit groupe d'étudiants. L'un d'eux, un punk à la crête volumineuse qui marchait derrière une blonde sculpturale aux pieds nues tenait une batte sanguinolente à la main. Sans y réfléchir à deux fois, Titus dégaina sa baguette :

-Accio batte de quidditch !!

Cette dernière décolla littéralement dans les airs, fonçant vers la cowgirl, "son" propriétaire la tenant toujours serrée dans son poing et se faisant trainer à une vitesse vertigineuse sur le sol, muet de stupeur.  "Il" finit sa course aux pieds de Titus qui le fixa d'un œil furibard :

-Surprise. T'as une minute ? Faut qu'on cause.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Lun 6 Oct 2014 - 23:06


Myo déglutit. Elle... Il n'était pas du genre à se vexer facilement, aussi il n'avait pas pris ombrage de la manière un peu abrupte avec laquelle Titus l'avait repoussé. Mais par contre, quelque chose le turlupinait. En l’occurrence, cette impression dérangeante qu'il allait vomir d'un instant à l'autre.

S'il n'avait pas été  au paroxysme de son alcoolisation, il se serait souvenu qu'il y avait toujours quelques philtres de requinquance dans son sac, et qu'il aurait été facile d'aller en chercher un, histoire de se sentir à nouveau frais. Ou malin. Mais il se contenta de rester affalé sur son pouf, hoquetant, la main devant la bouche, le teint verdâtre.

Pour tenter de pallier à sa nausée, le frêle garçon aux cheveux verts s'alluma un gigantesque joint, et le fuma frénétiquement.  Sauf que, loin de lui faire retrouver son calme, l'herbe magique le rendit suspicieux et paranoïaque. Il leva ses yeux vers la yankee, qui s'éloignait à grandes enjambées : pourquoi Titus partait ? Il l'aurait pu l'avertir ! Peut-être qu'il était en colère... Titus était en colère ? Mais oui, Titus était en colère ! Il était en colère contre elle ! Enfin, lui... Enfin, elle ! C'était évident ! Elle l'avait déçu ! Parce que son sort avait foiré peut-être. Mais plus probablement, parce qu'elle avait perdu son énorme paire de seins. C'était ce que Magnus préférait chez elle, ça devait être pareil pour Titus, non ? Ça paraissait logique : c'était pas pour ses yeux tristement marrons, pour ses cheveux vert-épinard ou pour son intelligence moyenne qu'elle arrivait à plaire à de rares sorciers. Tout était toujours qu'une histoire de nénés si on regardait bien ! D'ailleurs, à tout les coups, tout ce foutoir ne devait être aussi qu'une histoire de... de...

- Oooh ! s'exclama le garçon vaseux, les yeux ronds.

Bibi, juchée sur le crâne vert de ce dernier, s'agita :

- Qu'est-ce que t'as ?

Une connexion logique s'était faite dans le cerveau imbibé de Myo, qui s'empressa de déglutir :

- J'crois qu'j'ai compris un truc et qu'j'ai une idée pour tout résoudre et qu'même qu'ça pourrait bien fonctionner...

La poupée, ravie, donna des petits coups d'excitation sur le sommet du crâne de son maître :

- Roh ! Voilà qui pourrait bien te refaire gagner des points avec le cowboy ! Vas-y ! Rejoins-le ! Donne-lui ton plan !

- Naaaah, j'veux d'bord voir si ç'marche, comme ça y s' ra fier de moi et y s'ra pu en colère !

Se levant tant bien que mal, le garçon-chlorophylle passa devant sa meilleure amie devenue rasta, et lui cria en la regardant droit dans les yeux :

-Tituuuus t'vas voir j'vais tout faire pour r...récupérer mes lolos ! T'vas pas être déçu !

Délaissant quelques instants sa rouquine victime, le grand black qu'était Kim considéra Myosotis de toute sa mâle hauteur, sourcil relevé, tout en trépignant sur place :

- Chuis pas Titus, mec, chuis Kimberl..

Mais le dryade ne l'écouta pas : il s'était déjà engouffré dans la foule des étudiants, et peinait à y marcher droit. Après le discours de Malicia, nombreux étaient ceux qui s'étaient lâchés et qui dansaient frénétiquement, comme pour tenter d'oublier les événements récents. Alors qu'il titubait entre eux,  le garçon aux cheveux verts sourit. Grâce à lui... Enfin, à elle... 'fin... à lui, bientôt, tout serait arrangé ! Et avec une facilité enfantine !

Le Gamma se rua sur une grande fille brune aux yeux gris, qui vacillait sur de hauts talons. Il lui empoigna les épaules, mollement :

- Hey, t...toi !

L'étudiante jeta un regard aux yeux mi-clos au sorcier aux cheveux verts. Elle grimaça, tordant son impressionnante bouche peinte en rouge vif :

- Ouh la, mon gaillard, faut y aller mollo sur la picole ! T'as une haleine d'hippogriffe pinté !

- On s'en f...fout ! T'es bien un mec, hein ?

La jeune femme baissa les yeux et se scruta quelques secondes.

- La plupart du temps, admit-elle d'une voix bourrue. Mais là chuis en petite forme.

- P... parfait ! s'exclama Myo, en réprimant un hoquet.

Il agrippa le bras de l'inconnue, et voulut l'attirer hors de la foule. Mais la brune résista :

- Oh-la, mon gaillard, chuis pas celle que tu crois ! Même pas tu m'offres un verre ? Ou des fleurs ?

Myo regarda la fille en talons avec des yeux vitreux :

- Hein ? Qu'esse-tu racontes ? déglutit-il.

- Eh ouais, mon gars ! J'sais pas de quel patelin tu viens, avec ton accent de bouffeur de grenouilles, mais par chez nous on invite les meufs au resto avant d'espérer quoique ce soit !

- T'veux que j't'invite au resto ? bredouilla Myo, perdu.

L'étudiante croisa les bras :

- Ah ben c'est pas à moi de te mâcher le boulot non plus hein ! Mais un peu de romantisme, bordel ! T'as jamais dragué avant, ou quoi ?

Myosotis cligna des yeux :

- Gnééé ?! Mais j'te d... drague pas ! J'ai une théorie pour inv'rser l'maléfice et j'ai b'soin de... de... d'un mec en fille pour tester !

La jeune femme parut presque déçue :

- Tu me dragues pas ? Chuis pas assez canon pour toi, c'est ça ?

- T'veux que j'te d... drague ?!

La grande fille grimaça, écœurée :

- Nan môssieur, chuis un homme marié, moi ! Non mais pour qui tu me prends ?

Elle fronça soudain les sourcils, et se frotta la nuque, dans un geste typiquement masculin :

- Attends voir... quand tu dis que t'as une théorie... Tu veux dire une idée pour ré-inverser l'inversion des sexes ?

Le garçon aux cheveux verts opina du chef.

- Et si ça marche, tout le monde redeviendra lui-même ? insista-t-elle.

A nouveau, Myo hocha lentement la tête.

- Et t'as besoin de moi ?

Re hochement de tête. Les lèvres perturbantes de la fille s'élargit dans un gigantesque sourire carnassier tout en dents, rendu couleur sang par son rouge à lèvres :

- Ok, j'accepte.

Myo s'autorisa un petit sourire :

-Ah !...

-A une condition.

-Oh ?

La fille en talons planta vigoureusement ses poings sur ses hanches, et bomba le torse :

-Ouaip. Si ça marche, on dira à tout le monde que c'est autant mon idée que la tienne.

Myo haussa les épaules :

-Tant qu'j'récupère m... mes gros lolos, 'm'en fout.

-Alors j'dirai à tout le monde que c'est grâce à moi ! Ça marche ? J'te suis, mon vieux !

Myo acquiesça, et se mit à tituber hors de la foule. La fille, qui trottinait sur ses hauts talons, à sa suite, lui lança :

- Dis-moi tout : qu'est-ce que j'dois faire ?

- P...pas grand ch...chose : mon idée p...peut pas foirer ! Il suffit de... de...

- De...?

- De... Ohoh...

La grande brune fronça les sourcils :

- Comment ça, ohoh ?

Mais le pauvre semi-dryade n'eut pas le temps de dire un mot de plus : il fit rapidement volte-face, se plia en deux, et vomit sur les pieds d'une musculeuse amazone plutôt laide, qui préféra s'éloigner tout en le fusilla du regard.

Sa toute nouvelle comparse le regarda avec amusement,  puis agita sa baguette, faisant disparaître les preuves du délit.

- Evanesco.

- 'rci, marmonna Myo.

- Et ben mon gaillard, on a pas bu que de l'eau, hein !

- Beuah.

La jeune femme esquissa son large sourire reptilien, tira vivement le frêle garçon, et le fit asseoir d'autorité sur un sofa vide.

- Allez, dis-moi vite ton idée de génie avant de crever dans un coin ! ricana-t-elle.

Myo leva son visage au teint plus brouillé que jamais vers son interlocutrice :

- Ah... Ouais... Mon idée...

- Histoire que tout le monde m'en doive une et que j'profite encore plus de cette fête !

- Mon idée... répéta Myo, les yeux dans le vague.

- Et même Lulu-chou sera comme une dingue tellement j'vais l'impressionner !

- M...mon... Idée...

- Et tout le monde pensera que j'y suis pour quelque chose !

- Mon... Idée...?

- Alors que comme d'habitude, j'aurai rien foutu !

- Mon idééééééééée...

- Ouais, ton idée ! C'est quoi ?

Les lèvres du jaune homme aux cheveux verts tremblèrent :

- Me rappelle pu... avoua-t-il, confus. L'ai perdu.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Mar 7 Oct 2014 - 17:01

Pour quelqu'un qui voulait inverser le sort, Kimberlus McCormick n'était pas franchement motivé. Après avoir perdu son parrain/marraine et vu son ami Myo partir en trombe il ne savait où, il se contenta de déambuler à droit à gauche de la sororité ( fraternité dorénavant ) profitant d'un nouvel entrain à la soirée par elle ne savait quel miracle ! Mais après tout, qu'est-ce qu'il en avait à foutre ?! Ce n'était pas comme s'il essayait de paraître plus réfléchi qu'il ne l'était à présent. Si Kimberlie cherchait désespérément à faire reconnaître sa valeur, Kimberlus lui décidait qu'il était heureux comme ça ! Bête ? Et alors ?! Il avait un pénis ! Il n'avait plus rien à valoir à personne ! pensait-il avec un sourire satisfait au visage de ses lèvres toujours pincées sur un cigarette magique.

Certes, il sa rappelait bien qu'il détestait l'idée que Sylvius soit devenue une fille, il n'empêche que sa nouvelle condition à lui, lui plaisait largement ! Dilemme... Etre enfin à l'aise dans son corps ou un amour impossible et fantasmagorique... ? Hum... L'idée même de réfléchir à ça le soulait grandement.

Pourtant, il ne pouvait s'empêcher de se demander qui est-ce qui aurait pu vouloir ça ? Il en était presque jaloux de ne pas avoir eu la même idée lui-même. Enfin... c'était pas comme si l'on pouvait trouver des sortilèges de ce type dans tous les bouquins de la bibliothèque universitaire. Comme le sortilège musical qui avait frappé la Wow plus tôt dans l'année scolaire. Il n'y avait qu'un étudiant en Magie Expérimentale pour imaginer une telle connerie, ou l'inventer sans le faire exprès.

Soudain, Kim fit se stoppa net et fit les yeux ronds. Voilà ! C'est ça ! C'était un étudiant en Magie Expé' qui avait fait l'coup ! C'était logique ! Il fallait chercher un mec ou une meuf avec un grand problème d'acceptation de soi !

Heureusement que Kim n'était pas en état de se dénigrer grâce au sort Revigor, car après tout, sans les études de Magie Expérimentale, c'était tout à faire le profil de Kimberlie...

Bref... Il fallait qu'elle en parle à Myo ou Titus ! Sauf que dans les jeux de lumières remis en route depuis peu et la musique tonitruante, c'était devenue plus compliqué de retrouver une chevelure verte sous les spots de couleurs ou même de retrouver un petite brune dans la foule.

Elle interrogea tous ceux qu'elle croisa en les menaçant de les exploser s'ils n'avouaient pas. Bien sûr... aucuns d'eux ne le savaient et tous eurent droit à la promesse du métis. Ce qu'il ne savait pas, c'était que la plupart des filles qu'il avait mis à terre étaient tous des PAF anciennement endurcis... Pour une fois, elle/il ne se retrouverait pas au dispensaire pour avoir oser faire ça.

Malgré qu'il ne trouvait pas ses amis Gamma, ça aurait dû lui faire plaisir de casser des tronches sans raisons. Il/elle avait toujours adoré user de sa force dans la violence pure et dure, et n'avoir aucun remord à frapper des innocents aurait dû la combler. Pourtant, il y avait quelque chose qui clochait. Malgré le sort Revigor, il se sentait faiblir de nouveau. Pourtant, avec un tel sort sur son esprit dérangé, il aurait dû se sentir plus qu'en pleine forme jusqu'à la fin de la nuit, voir plus !

Il se calma, quand soudain, alors qu'il inspirait dans ce qui restait de sa cigarette, la fumée vint lui chatouiller la gorge et suivit sa course jusqu'à ce que ses poumons ne supportent pas et étouffent. Il se mit alors à tousser violemment d'un toux sèche et douloureuse. A chacune de ses toux, le sol et les murs autour de lui se mettaient à trembler jusqu'à se fissurer.
Lorsqu'il réussit à se calmer, il fixa le mur en fronçant les sourcils. Il jeta son mégot et écrasa à même le sol avec une telle brutalité que c'était comme si elle essayait de le punir. Sauf qu'il savait que ce n'était pas la fumée de sa cigarette magique qui avait fait ça...mais el- ... Il !
Il voulut se rassurer en imaginant que ça pouvait être un effet secondaire de l'herbe de l'Oncle Bob, une hallucination gentillette ! Sauf qu'autour d'elle, quelques étudiants s'étaient arrêtés de danser pour la fixer d'un regard stupéfait : c'était réel.

Ca lui rappela ses mésaventures de jeune enfant ne contrôlant pas encore ses pouvoirs de sorcier. Sa mère lui disait souvent ( en parlant de cette époque ) que parfois lorsqu'elle traversait un couloirs du Manoir, c'était comme si un éléphant s'était mis à faire un sprint, tant que sous son passage, les murs tremblaient.

- Qu'est-ce qui m'arrive... ? se demanda-t-il de sa voix grave, légèrement cassée.

Il sentait l'inquiétude et l'anxiété prendre le dessus. Ce qui n'était pas normal ! Le sort Revigor ne semblait plus réellement lui faire effet... Il n'avait pas eu le temps de même la sororité à feu et à sang, bordel ?! Ce n'était pas normal !
Son estime de lui disparut, ses espoirs qu'avoir un pénis arrangeait son état mental avec ! Kimberlie se remit à penser à ses parents, à son frère, à Sylvius, à ses problème émotionnels, à son travail, à ses examens sûrement foirés... Il prit sa tête entre ses mains, avec la première grimace qu'il affichait depuis presque le début de la soirée !
De nouveau, il sentit la fatigue de ces derniers jours le guetter. Ce n'était pas normal ! ce n'était pas normal !

- Ce n'est pas normal ! finit-il par lâcher en reprenant ses recherches.

Il ne voulait plus trouver ses amis pour ce sortilège à la con, il lui fallait de l'aide. La magie qui était en lui déconnait et il n'avait pas la moindre idée du pourquoi du comment... !

En se faufilant entre les étudiants, Kim se rappela de tout ce qu'elle avait fait sans penser aux conséquences... ces gens qu'elle avait frapper sans raisons, ses moments d'idiotie sans nom, le baiser sans ferveur qu'elle avait donner à son parrain en guise d'expérience... Pouahhhh ! Elle avait déjà vachement plus de mal à se considérer en tant que mec maintenant qu'elle avait les idées en place et le moral à zéro. Heureusement, il était encore assez énergique physiquement pour ne pas se laisser penaud dans un coin.

Soudain, elle croisa un tête frisé qu'il avait déjà vu plus tôt dans la soirée. Celui-ci trifouillait ses doigts avec nervosité. Kim reprit espoir. Même s'il n'avait pas reconnu la fille qui se cachait là dessous toute à l'heure, le frisé savait à quoi ressemblait son parrain en fille. Il fallait essayer.
Kim lui donna une tape sur l'épaule qui le fit sursauter en lâchant un "ohmondieu" des plus vifs.

- Dis mec... Tu n'aurais pas vu mon... la fille brune qui était avec moi toute à l'heure ?

En y réfléchissant à deux fois ( déjà plus que toute à l'heure dans ce cas ), le métis lui disait déjà plus quelque chose, mais était incapable de remettre une tête de sorcière à ce visage carré.

- je... hic ! Je...
- Ecoutes, j'sais pas qui t'es mais moi c'est Kimberlie McCormick et j'ai vraiment besoin d'aide là, je... Atchaaaoum !

Soudain, au même moment qu'elle éternua, les verres en plastiques ( rempli de soft en vue de la pénurie d'alcool... ) autour d'eux se rétractèrent comme privés d'oxygène, faisant déborder leurs contenus avec force.
Les visages des deux métis se mirent à grimacer face à ce spectacle.

- Ohmondieu ! Kim ! Kim c'est toi ?! Ohmondieu, ohmondieu ! Tu as été touchée ! Ohmondieuohmondieu ! se prit-il le visage entre ses mains.

Kimberlie fixa le garçon un instant quand soudain, ça fit tilt dans son esprit :

- Ah ! J'me disais bien que tu m'disais quelque chose ! ... Malicia !




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1741

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Jeu 9 Oct 2014 - 22:34

Quelques minutes avant l’arrivée de Kim…

Un groupe d’étudiants se frayait un chemin dans les couloirs bondés. La fête battait à nouveau son plein, et ce, dans le plus parfait déni des problèmes qui criblaient la soirée. Cela valait sans doute probablement mieux, pensait Drago, car la nouvelle que Malicia venait de leur annoncer n’aurait sûrement pas manqué de semer une confusion mémorable. Cela dit, même si l’information était pour l’heure étouffée, ce n’était qu’une question de temps avant qu’elle ne soit découverte. Déjà de temps à autre, de mystérieuses explosions attiraient l’attention, et quelques garçons perdaient brusquement leurs forces. Mais tous ces indices de la catastrophe à venir étaient attribués aux quantités importantes de boisson qui avaient été bues.

Drago jeta un coup d’œil à ses amies : Rincevent marchait en retrait, les bras autour d’un gigantesque saladier de chips, et les mastiquait bouche ouverte par grosses poignées, l’air bovin. Il était assez évident que cela ne l’enthousiasmait guère d’être atteinte par un mal mystérieux et potentiellement incurable. Mais cela ne l’affectait pas particulièrement, au contraire de Malicia. Le métis, nerveux au-delà de toute commune mesure, avançait rapidement, le regard perdu dans des pensées à l’évidence horrifiques. On pouvait lire sans peine les milliers de scénarios catastrophes qui défilaient devant ses yeux.

Drago était plutôt étonnée. Pour une raison qui lui échappait totalement, le métis ne l’avait pas encore chassé, ce qui était assez déroutant. Sans doute était-il trop préoccupé pour s’apercevoir de sa présence.


-Bon c’est quoi le plan ? demanda Rincevent, avant de fourrer une énième poignée de chips dans sa bouche.

-Je sais pas ! répondit le zeta avant de faire de grands mouvements de bras. Si on fait ça, ça donne ça ! Si on fait ci, ça donne ça ! Mais si on fait mi, sans avoir fait ci, ça devient pire et du coup on aura beau faire ça, ça donnera ci ! Sans compter ci et ça et on peut pas rester comme  ça, parce que… c’est pire que ci ! Non non ?

-Euh… Ouais ? répondit le batteur.

-Et si on faisait ça ? reprit le métis. En mélangeant ça et ci, et en inversant ça avec mi, on devrait avoir quelque chose non ? De toute façon on a pas le choix alors autant faire ça non ?

-Euh… ouais ? répondit à nouveau l’étudiant en sports.

Malicia stoppa et dévisagea son ami :

-T’es sérieuse ?! Tu veux vraiment qu’on fasse ça ?

Lucrécya jaugea quelques secondes la réponse :

-Euh… ouais ?

Devant l’air horrifié du zeta, il grimaça. Drago eut un petit sourire en coin et se tourna vers Malicia :

-Bien sûr que non, nous n’allons pas faire ça, Mali, ce serait un crime contre l’humanité. Rincevent faisait encore preuve de mauvais esprit, n’est-ce pas Rincevent ?

-Euh… ouais.  grogna le batteur en reprenant sa mastication.

Le métis reprit sa route et ils le suivirent.

-C’est horrible ! Horrible ! s’exclama le zeta.  

Il eut un énième hoquet et à côté de lui, un mur se lézarda.

-Je propose que nous nous répartissions les tâches, suggéra Drago. Malicia, tu me semble la plus à même de résoudre cette sombre affaire de virus, Rincevent, tu m’as l’air déjà fort occupée avec tes pommes de terre frites aussi ne change rien. Il ne me reste donc qu’à m’atteler à l’épineux problème de notre changement de sexe. Mali, peux-tu me prêter le grimoire de ta grand-mère afin que j’étudie le sujet en profondeur ?

Le zeta se mit à farfouiller dans ses poches, toujours perdu dans ses pensées :

-Oui, oui, je l’ai quelque p…

Il se rendit brusquement compte de quelque chose et leva un sourcil :

-Tu veux le grimoire ?

Drago lui répondit par un sourire des plus innocents :

-Oui.

-Le grimoire de ma mamie ?

-Oui.

-Tu veux étudier ce grimoire ?

-Oui. Pour le bien de tous, je suis prêt à ce sacrifice.

-Tu me prends pour une idiote ?!

Le sourire de la blondinette disparut et il eut l’air scandalisé :

-Mali… tu me crois donc égoïste à ce point ?

Son ex croisa les bras avec mauvaise humeur :

-Tu es égoïste à ce point. Grinça-t-il.

-Je suis blessé. Vraiment. Mentit outrageusement Drago.

Devant l’air dépité du zeta, elle poursuivit :

-Malicia McGuire, je suis peut-être égocentrique et asocial mais je ne le suis pas au point de vouloir me rincer l’œil alors que l’intégralité d’une sororité est aux prises avec la maladie.  Je compte bien évidemment travailler pour le bien commun. Et maintenant, puis-je avoir ce livre je te prie ?

Après un instant d’hésitation, le métis obtempéra, non sans lui jeter des petits coups d’œil suspicieux. Drago lui fit un bref sourire :

-Je te remercie.

Elle se plongea dans la lecture de l’ouvrage tout en marchant au côté de son ex. Derrière eux, les bruit de mastication de Rincevent les suivaient.

-Faut qu’on retourne là où on a lancé le sort. Reprit Malicia. Y’a tout ce qu’il faut là-bas pour avancer.

-Ouais, bonne idée. Répliqua le batteur.

-Faut qu’on trouve une solution le plus vite possible pour le virus. Sinon, ça va être la méga cata !

-Tu veux que j’aille tabasser Perry pour lui soutirer quel flacon elle a pris ? proposa Rincevent.

Malicia réfléchit :

-J’sais pas trop, elle est quand même coriace, Lustucru, pas sûr que…

Drago émit un petit rire et ses deux amis se tournèrent vers lui. Elle releva la tête de son livre :

-Excusez-moi.

Elle sourit, ravie :

-Ce sortilège était vraiment très… sale…

Malicia reprit sa conversation, non sans lever les yeux au ciel :

-On va essayer de se débrouiller sans le flacon.

-Oh. Laissa échapper la blondinette en penchant la tête sur les pages.

-Peut-être en faisant des prélèvements…continua le zeta. Mais comment on va faire des prélèvements dans une fête ?

-Ouh…

-On va se faire repérer c’est sûr !

-Mmh…

-Peut-être en volant des verres utilisés… Berk, c’est dégueu…

-J’aurai une question de la plus haute importance ! le coupa Drago.

-Oui ? répondit sèchement Malicia.

-Je n’ai pu m’empêcher de remarquer que tu avais souligné quelques passages très intéressants. Fit l’alpha blonde avec de grands yeux brillants. As-tu vraiment prévu de faire tout cela ou l’as-tu déjà testé, et si oui, où, quand et comment ? Dans ton lit, sur ton canapé ? Dans ta baignoire ?

Elle ne put s’empêcher de sourire :

-Par pitié, dis-moi que tu as expérimenté ça toute seule dans ta baignoire…

-Ça suffit !

Malicia lui reprit le livre :

-Je savais que je pouvais pas te faire confiance ! Comment tu peux parler de ça alors qu’on est tous en train de tomber malade ?! On sait pas jusqu’où ce virus peut aller ! On peut mourir à n’importe quel instant ! On peut éternuer jusqu’à ce que les murs s’écroulent ou peut-être même entrer en combustion spontanée ou…

Elle se figea.

-OU EST LULU ?!

Drago tourna la tête :

-Oh. Elle doit avoir fini son saladier et est partie le remplir. Lança-t-elle, parfaitement désintéressée.

-ELLE A FONDU ! paniqua le métis. OHMONDIEUOHMONDIEU ELLE A FONDU C’EST SUR !

Aussitôt, il fut pris de nouveaux hoquets et à côté de lui, plusieurs tableaux basculèrent, faisant rouspéter leurs habitants.

-Malicia.

-ET JE L’AI MEME PAS VU PARCE QUE J’ETAIS TROP OCCUPEE A ENGUEULER MON ABRUTI D’EX PERVERS ! HIC ! JE SUIS UN MONSTRE ! HIC !

-Malicia.

-NON : TU ES UN MONSTRE ! HIC ! T’ES LA ON SAIT MEME PAS POURQUOI ET TOUT CE QUI T’INTERESSE C’EST LE GRIMOIRE DE MA MAMIE ! HIC ! T’EN A RIEN A FAIRE DE NOUS NI DE PERSONNE ! CA T’ES EGAL QU’ON AILLE MAL !

-Malicia !

L’alpha plaqua ses deux mains sur le visage du métis et planta ses yeux dans les siens :

-Je ne me fiche absolument pas que tu sois malade. Je déteste que tu ailles mal et je hais encore plus que cette incapable de Perry Wigworthy se soit déchargée de toutes ses responsabilités sur toi. Je doute cependant que ta chef soit suffisamment douée pour avoir créé quelque chose de réellement mortel et quand bien même elle serait suffisamment demeurée pour avoir par accident créé quelque chose de dangereux,  je ne vois pas non plus de raison de m’inquiéter. Veux-tu savoir pourquoi ? Parce que tu es la personne la plus brillante que je connaisse et que si tu me laisses t’aider, nous allons trouver une solution à ce problème. Et si jamais nous n’y arrivons pas, je trouverai un moyen d’inverser ce sort de manière à ce que je sois malade et pas toi. Donc, reprends-toi et cesse de paniquer à tout va, je te promets que tout ira bien. Est-ce clair ?

Le zeta le considéra, abasourdi.

-Hic ? finit-il par laisser échapper.

-Bien. Maintenant, je vais te chercher un verre d’eau et nous nous mettrons au travail. proposa la blondinette.

Malicia hocha la tête, en étouffant un hoquet, et elle lui fit un bref sourire avant de tourner les talons. Elle s’enfonça dans la foule dansante et en revint quelques minutes plus tard avec un verre. A sa grande surprise, le métis n’était plus seul : une personne qu’il avait déjà croisée auparavant l’avait rejointe.

-Ah ! J'me disais bien que tu m'disais quelque chose ! ... Malicia !  faisait le rastafari avec étonnement.

-Tiens, tiens… Kimberlie McCormick, que nous vaut ce déplaisir ? fit Drago.

-Hey ! T’es la pétasse qui a voulu me draguer tout à l’heure ! s’exclama Kim.

-C’est Drago. Lança son ex, que l’information avait visiblement remis de mauvaise humeur.

-Et je n’essayais pas de te « draguer », comme tu le dis. poursuivit l'alpha. Je cherchais… quelqu’un d’autre. Mais passons.

Il se tourna vers Malicia :

-De quoi discutiez-vous ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Sam 11 Oct 2014 - 11:12

Marcus fronça ses sourcils épilés, et scruta avec sévérité le jeune homme à la peau blafarde et aux yeux révulsés.

-Comment ça perdu ?

Myo haussa les épaules, et fit un vague geste avec ses doigts :

-Comme ça : pffffffuiiiiiitt ! A pu rien !

Le Pi Alpha Fi en petite robe serra ses poings :

-Mais nan ! Creuse-toi la cervelle, bouffeur de grenouilles : c'était censé être mon moment de gloire là !

-Ah, fit le Gamma, sans montrer un grand intérêt.

-Y'a pas de "ah" qui tienne ! Pour une fois j'aurai pu faire croire aux autres que j'étais aussi finauds qu'eux !

-Ah.

-C'est toujours Malefoy et Bouftout qui règlent les conneries du genre ! Moi mon truc c'est cogner et faire des boucliers.

-Ah ?

-Mais pour une fois j'aurais pu leur prouver que je pouvais faire autre chose que cogner et faire des boucliers ! Évidemment j'aurais rien foutu en vrai, mais ça ils étaient pas censé le savoir ! Bordel, t'as cassé mon groove, là ! Qu'est-ce que t'as à dire pour ta défense ? HEIN ?!

Marcus, furieux, se pencha, agrippa les épaules du maigrichon  aux cheveux colorés, et le secoua d'avant en arrière sous le coup de l'énervement. La petite poupée qui se tenait aux cheveux verts se mit à piailler :

-Non, mais ça va pas ?! Lâche-la, sale brute, ou elle va encore vomir !

Marcus se redressa d'un coup, et ouvrit des yeux emplis d'effroi :

-AAAAH UNE SOURIS QUI PARLE !!!

Par réflexe, il serra le poing, et l'abattit brutalement sur Bibi. Mais cette dernière sauta au dernier moment, et le pauvre gars à la tignasse verte se prit le coup en plein sur le crâne. Et s'effondra sur le sol, en gémissant.
Marcus grimaça, et le redressa autant qu'il put :

-Oups ! Désolé mon pote, t'avais une saloperie sur la tête.

-Chuis pas une saloperie, chuis la poupée vaudou de Myo, maugréa la chose en chiffon, depuis le sol, en lui donnant un imperceptible coup de pied.

-Si tu le dis...

Marcus fit quelques pas hésitants sur ses talons, puis s'assit lourdement à côté du Gamma, qui frottait son crâne endolori. Il posa son visage fin sur ses petits poings, et soupira.

-Bon, ben c'est foutu. J'pourrais pas me la péter en société alors qu'en fait j'aurais rien foutu. Je vais devoir me contenter de regarder les autres régler les problèmes alors qu'en fait j'aurais rien foutu. Et en plus y'a même pu de bière.

Myosotis tourna lentement sa tête vers la jeune femme à ses côtés, qui se grattait l'aisselle de la manière la moins sexy au monde.

-Y'a... y'a p'têtre un moyen... bafouilla le hippie.

La moue boudeuse de la PAF se mua en sourire aux commissures démesurées.

-Tu déconnes ?! Quel moyen ?!

-Je... j'ai trouvé l'idée en fumant, alors je la retrouverai p't'être en fumant à nouveau !

Un doute passa dans le regard gris de l'étudiante.

-T'es sûr de toi, mon gaillard ? J'pensais plutôt que l'herbe magique de l'Oncle Bob détruisait les neurones, y'a qu'à voir la gueule du frangin de Bouftout...

-Nan, ça va marcher ! insista Myo. C'est un truc Gamma, tu peux pas comprendre !

-Bon, ok, vas-y, mon gars !

Marcus fixa avec espoir le frêle garçon au teint brouillé sortir de derrière son oreille un impressionnant joint, et l'allumer d'un mouvement incertain de la baguette.
Puis le Gamma se mit à fumer, lentement. Et plus la cigarette roulée diminuait, plus les yeux déjà vaseux de Myo rougissaient.

Au bout d'un long moment, Marcus en eut assez d'attendre.

-Alors ? demanda-t-il de sa toute nouvelle voix féminine.

Le beatnik le considéra de ses yeux injectés de sang, la bouche béante.

-Alors quoi ? finit-il par dire, lentement.

Marcus leva les yeux au plafond :

-T'as retrouvé ton idée ?

-Quelle idée?

-Tu te fous de moi ?!

Myo plissa avec difficulté ses yeux :

-Euh... T'es qui toi ?

-BORDEL ! Tu m'avais dit que fumer te donnerait des idées !

-Oh, j'ai une idée ! clama Myosotis, un vague sourire aux lèvres. On s'fume un pétard ?

Aux pieds de Marcus, la petite poupée vaudou se mit à pouffer d'un rire railleur.



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3431

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Dim 12 Oct 2014 - 20:28

Au lieu d’une phrase, c’est un éternuement de Kim qui répondit à la question de Drago. Un éternuement énorme et terrifiant qui brisa aussi sec le verre que la jeune femme blonde tenait dans ses mains. Ce verre mais aussi tous ceux qui se trouvaient à côté ! Aussitôt Drago et Malicia se regardèrent et décidèrent en un clin d’œil qu'il valait mieux mettre de côté leurs disputes pour le moment. Le métis saisit sa camarade ex-gryffondor par le bras :

-Viens avec nous !

Les trois se précipitèrent loin des dégâts aussi vite que possible. Malicia n'avait jamais été aussi stressé de sa vie : d'abord, Lulu et lui changeaient le sexe de tout le monde ! Ensuite Perry qui avait joué à la petite chimiste avec un virus inconnu ! Et puis ce sort qui bloquait tout le monde à l'intérieur ! Et la pénurie d'alcool ! Et Lulu qui disparaissait ! Et Drago qui était... Drago ! C'était trop, il allait exploser !

Ils finirent par retrouver la pièce dans laquelle Mali et Lulu avaient fait des expérimentations ratées. Malicia tira Kim jusqu’à un fauteuil :

-Mets-toi là, tu seras bien là ! fit-il d’une voix qu’il espérait joyeuse en fourrant trois coussins derrière son ami. Oh tiens, t’as une poussière sur le front !

Il lui plaqua la main sur la tête et grimaça : Kim était bouillant.

-Qu’est-ce qui m’arrive ? Pourquoi vous m’avez amenée ici ? demanda ce dernier en regardant autour de lui, inquiet.

-Pour discuter ! On va discuter ! répondit précipitamment le zeta, en lui prenant subrepticement le pouls. Toi, moi, Drago, ça va être l’éclaaate ! Yey !

Kim n’avait pas l’air très convaincu :

-Je me sens pas super bien... Pourquoi quand j’éternue y’a des trucs qui se cassent ? demanda-t-il.

-Quelque chose s’est brisé ? Je n’ai absolument pas remarqué. Tu as remarqué quelque chose, Mali ? demanda Drago en se regardant nonchalamment les ongles.

Comme d'habitude, il, enfin elle, était imperturbable. Mais ça Mali savait pas faire. Il sourit nerveusement :

-Moi ? Non ! Rien du tout ! J’ai rien remarqué et toi ? beugla-t-il.

La blonde secoua la tête :

-Rien de plus que toi. Lança-t-elle, en lui intimant  de se calmer du regard. Tout va pour le mieux.

-Oui, tout va bien ! s’exclama Mali sur un ton affolé avant de se mettre à rire nerveusement.

Kim éternua à nouveau et les ampoules se mirent à grésiller de façon menaçante. Il leva les yeux, un peu inquiet :

-Vous avez vu ça ?! Y’a un truc qui va pas là, vous êtes pas d’accord ?!

Ses deux interlocuteurs lui rendirent un sourire figé et se mirent en retrait pour se concerter rapidement et à voix basse :

-C’est la cata. souffla Mali. C’est la méga cata. C’est la méta giga cata.

-Je sais. répondit Drago. Le virus de ta cheftaine inconséquente est définitivement en train d’agir.

-Et si on fait rien, il va contaminer tout le monde ! paniqua Mali.

-Sais-tu comment t’y prendre avec ce genre de choses ?

-Non !!

-Moi non plus. Mais tu as fait ce qu’il fallait.

-...Ce qu’il fallait ?

-Isoler McCormick.

-Oui, c’est bien, admit le zeta en hochant la tête. Comme ça on va bien s’occuper d’elle et essayer de la guérir.

La jeune femme blonde qu'il avait en face de lui leva un sourcil circonspect :

-La guérir ? Tu veux guérir Kimberlie McCormick ?

-Oui ! Pourquoi tu crois que je l’ai amenée ici ?

-Pour la disséquer, voyons.

-HEIN ?!

Kim qui reniflait lui jeta un coup d’œil surpris et Mali lui fit un petit signe de main gentil, et un sourire timide. Elle se tourna à nouveau vers Drago. Cette dernière reprit :

-C’est bien. Mets-là à l’aise. Sussura-t-elle d’un air sadique. Elle ne nous verra pas venir quand nous la bâillonnerons.

-On ne va bâillonner personne Drago. Pesta Malicia en faisant les gros yeux.

La jeune femme la considéra un instant en silence.

-Bien sûr. Finit-elle par dire. Nous n’assommerons et nous ne disséquerons personne.

Elle lui fit un clin d’œil.

-Arrête de me faire des clins d’œil ! lança le zeta. Je suis sérieuse.

-Moi aussi.

Second clin d’œil espiègle. Malicia, qui jusque-là n’en revenait pas, sembla saisir quelque chose et eut brusquement envie de rire.

-Arrêtes de blaguer, Drago, c’est pas le moment ! fit-il en essayant de se contrôler.

La jeune femme soupira, et croisa les bras, un mince sourire aux lèvres :

-Soit. Que fait-on ?

-Je sais pas. Je pourrai appeler Om ?

Le sourire de l’alpha disparut aussitôt :

-Maintenant, c’est à ton tour d’arrêter de plaisanter. Rétorqua-t-il, le regard noir. Qu’est-ce que ce cafard pourrait bien faire de plus ?

-C’est un étudiant en médicomagie, il doit forcément savoir comment s’y prendre, non ?

Sans laisser le temps à son ex de répondre, Malicia saisit son miroir :

-Om Kapoor !

Le visage d’une jeune indienne souriante apparut :

-Namaste ?

-Om, c’est Mali !

La pi omicron pi plissa les yeux pour détailler le visage du métis :

-Par Shiva, est-ce bien toi ?

-Om, il faut que tu m'aides ! J’ai besoin d’un antidote, tu crois que tu saurais faire ?

-Ma foi, je ferai de mon mieux pour t’être secourable !

Malicia jeta un coup d’œil sévère à Drago qui faisait des « gnagnagnas » en levant les yeux au ciel et lui donna un petit coup de coude :

-Est-ce que tu pourrais me rejoindre dans la chambre 23 ? reprit-elle.

-Nous rejoindre. La coupa Drago. Nous sommes plusieurs ici.

-Merveilleux ! Figurez-vous que je suis avec mes meilleures amies d’entre toutes, Griselda et Ava ! Elles pourront sûrement nous prêter main forte et par la grâce de Ganesh, nous…

-C’est cela, au revoir.

Drago venait de raccrocher d’un geste rageur. Malicia lui jeta un regard grondeur. Ils se retournèrent... et sursautèrent en criant :

-Pourquoi vous avez appelé Om ? demanda Kim, qui s’était levé, sur un ton suspicieux.

Son nez et ses yeux étaient devenus tout rouges et il reniflait comme un furieux :

-Y’a une embrouille, je le sens. grinça-t-il. Y’a un truc que vous me cachez. Qu’est-ce que vous mijotez ?





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3518

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Dim 12 Oct 2014 - 23:30

Lulu avait fait sans le comprendre un vol plané vertigineux, qui l'avait fait atterrir aux pieds d'une fille inconnue. Une cowgirl, plus précisément, avec de longs cheveux électriques. Et une moue renfrognée qui disait furieusement quelque chose à l'AAA.
Ce dernier se redressa, s'épousseta, puis  jeta un regard dédaigneux à la fille, tentant de la toiser malgré sa petite taille :

-T'es qui toi ? grogna-t-il. Qu'est-ce que tu me veux ?

-J'veux des explications !

La fille repoussa quelques mèches châtains qui semblaient l'agacer au plus haut point, puis tendit une carte au batteur. Ce dernier fronça ses sourcils, et se frotta la barbe, pensif.

-Yep,  c'est à moi, commenta Lulu en hochant la tête. Remarque, va falloir que je change de photo maintenant que chuis le beau gosse de service !

Il désigna le petit encart, où une représentation de son lui féminin bâillait et ronchonnait, l'air de s'ennuyer ferme.
Titus ne put s'empêcher de serrer ses poings :

-J'AURAIS DU LE SAVOIR ! ragea-t-elle. DÈS QU'IL Y A UNE CONNERIE DE FAITE, ON PEUT ÊTRE SÛR QUE LUCRÉCYA FLINT EST PAS LOIN !

-Lucrécius Flint. corrigea le petit batteur, sans s'en faire plus que ça.

L'américaine dégaina sa baguette courbe, et la pointa sur le métalleux à la coiffure atypique :

-Parce qu'en plus, t'en es fier, de ton bordel de sortilège qui nous brise à tous les cojones ?!

Lulu hocha la tête, les poings sur les hanches.

-Bah évidemment ! Malefoy m'a certifié que j'allais avoir le prix Marvel ! Et en plus : j'ai un pénis ! C'est pas génial ? J'ai un pénis !

Le visage de la cow-girl prit une teinte rouge furie, qui n'augurait rien de bon.

-RENDS-MOI LE MIEN, COYOTE DÉGÉNÉRÉ ! SUBCINGULUS !

Lucrécius ouvrit des yeux ronds : il voulut répliquer, mais le maléfice plein de rage et de fureur de la Gamma fut si rapide qu'il se le prit en plein bas-ventre. Dans un couinement suraigu, il s'effondra à genoux, des larmes de douleur perlant au coin des yeux, les mains crispées devant son entrejambe.

Titus, un petit sourire victorieux aux lèvres, se pencha sur le batteur recroquevillé.

-Alors, Flint, t'es toujours contente d'avoir un service trois pièces ?

La cowgirl ne vit rien venir : Lulu se redressa, et, fonçant crâne en avant, asséna un violent coup de boule à la yankee. Une gerbe de sang fusa, et Titus recula en titubant, la main plaquée sur le milieu de son visage maculé d'hémoglobine.

-BERDE ! Sale garce ! Tu b'as cassé le nez !

-Tu m'as frappé en plein dans les roustons ! ragea le punk, en essuyant une larme. On t'a jamais dit qu'il fallait jamais viser les castagnettes chez un mec ?! C'est déloyal !

Titus tendit à nouveau sa baguette, tenant toujours son pif ensanglanté de sa main gauche.

-C'est toi qui barle de loyauté ? Laisse-boi rire ! Et inverse ton baléfice de suite ! siffla-t-elle.

-J'peux pas ! rétorqua Lucrécius, en pointant à son tour une baguette menaçante.

La main de la cowgirl se serra davantage sur son arme :

-Boi j'en ai rien à branler de tes bon dieu de fantasmes de travelo ! C'est bas une raison de faire chier tout le bonde ! Alors inverse ton butain de sort !

-J'TE DIS QUE J'PEUX PAS ! s'énerva Lulu, prenant en main sa baguette. C'EST ÊTRE UNE GONZESSE QUI TE REND BOUCHEE COMME CA ?

Titus serra les dents :

-REPULSO !

-CONTUSIONUS ENCONTUSIONO !

Les deux sorts fusèrent, et se percutèrent de plein fouet, explosant entre les deux antagonistes en une multitude d'étincelles colorées.

-Subcingulus !

Lulu plongea sur le côté, frôlant l'éclair bleu du sort de Titus. Cette dernière fit un pas en avant, rageuse :

-J'veux avoir boins de nibards que ba copine ! Tu beux comprendre ça, esbèce de raclure de véracrasse !?

-M'en fous ! Confringo !

Titus se baissa, et c'est un des lustres du salon des Zeta Delta qui fit les frais de la colère enflammée du batteur.  De nombreux danseurs en contrebas crièrent en se protégeant des gravas de leurs bras, ce qui n'empêcha guère les deux sorciers en duel de se tourner autour, le visage serré, les yeux plissés.

-Bourquoi t'as lancé un sort collectif bareil ? persifla l'américaine. Ça te fait bicher de faire chier un bax de clampins à la fois ?

-En général ouais, c'est ma spécialité ! admit l'Alpha barbu. Mais là j'ai pas fait exprès ! CONTUSIONUS ENCONTUSIONO !

Titus esquiva le sort de peu, puis fronça les sourcils :

-Cobbent ça ? Tu voulais juste devenir un gars et ton butain de sort a foiré ?

Lulu, qui s' apprêtait à asséner un coup de Séraphine à la yankee, se figea :

-Ah mais nan, t'y es pas du tout ! J'voulais pas être un mec à la base ! J'avais tort, remarque: c'est grave kiffant ! ajouta-t-il en ricanant de sa voix ultra grave et gutturale.

Une ombre d'incompréhension passa sur le visage maculé de sang de l'américaine.

-Heing ? Bais c'est bas toi la coupable de tout ça ?

-Si ! Enfin...je crois !

Titus se passa une main lasse sur le front :

-Oh bordel de bordel de bordel...

Lulu se mit à trépigner. Il donna des coups de batte dans le vide devant lui :

-Bon, on se la donne ou quoi ?

La Gamma lui fit signe de se calmer :

-Bon, en gros tu be dis que t'es bêbe pas certaine de ta bart de resbonsabili...

-P'tain j'brock que d'alle quand tu piailles, grommela Lulu en dégainant sa baguette. Episkey !

Titus passa sa main sur son nez, qui avait repris un volume décent et avait cessé de saigner.

-Mmh... Mouais, c'est mieux, admit-elle de mauvaise grâce. Enfin bref : reprend le début, Flint... Qu'est-ce que t'as foutu exactement ?

Lucrécius souffla, comme si l'effort de réflexion et de souvenir était bien trop fatiguant pour lui.

-Bah... avec Mali on faisait une potion, et PAF ! Tout le monde s'est retrouvé inversé !

-Une potion de quoi ? questionna Reynolds avec nervosité, sentant qu'elle devrait creuser plus pour obtenir la moindre réponse.

Lucrécius ricana :

-Un truc de fifou !

-Mais encore ?

-Tu devineras jamais !

-Mais encore ?!

-Une potion pour me filer de gros nénés ! J'devais avoir des obus encore plus gros que ceux de Myosopute !

Titus serra les dents en entendant le sobriquet de Myo, mais passa outre. Elle sortit une cigarette d'une de ses poches intérieures, et l'alluma rageusement.

-J'vois pas le rapport entre ton sort à la con et le foutoir autour de nous.

-Moi non plus, admit Lulu. Mais à la seconde où Mali a fini la potion, PAF ! J'avais un pénis et tout ce qui va avec ! Et Mali aussi ! Même si ça m'va grave mieux à moi, évidemment. Grâce à notre potion, toutes les meufs ont la chance de pouvoir faire pipi partout ! Même à travers les fenêtres ! Comme des vrais mecs !

-Chuis un vrai mec et j'ai jamais pissé par aucune fenêtre, objecta Titus.

Lulu fit mine de tousser, mais ce n'empêcha pas son interlocuteur d'entendre distinctement le mot "chochotte".

Reynolds grogna.

-Ouais, bref. En gros t'es même pas sûr qu'il y ait un lien entre ce foutoir et ta potion.

-Ah ouais ? Et si c'est pas grace à moi que je suis devenu si beau gosse, c'est grâce à qui ?

-Et si c'était juste une foutue coïncidence ?

-Pfff, à d'autres ! clama Lulu. C'est grâce à moi si je suis devenu fabuleusement mâle ! Même si c'était pas mon but !

Le silence retomba entre les deux étudiants. Titus réflechissait en tirant frénétiquement sur sa cigarette, tandis que le batteur à ses côtés ricanait, fier de lui pour une raison pas très définie.

C'est alors qu'un murmure se fit entendre derrière eux :

-Personne ne se doute de qui est derrière tout ça ! Mais mon sortilège a parfaitement fonctionné ! Enfin les Zetas vont payer ! Et personne ne saura jamais que c'est ma faute !

Titus et Lulu se jetèrent un regard surpris, puis se tournèrent comme un seul homme... mais il n'y avait plus personne derrière eux.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Mer 15 Oct 2014 - 0:42

La sensation qu'Om Rajesh Kapoor sentait parcourir son corps lui laissait une impression éthérée. Il était très étrange et déroutant de traverser ainsi à de multiples reprises le continuum spatio-temporel. Même si l'on n'y faisait passer que son bras. L'étudiant(e) et ses ami(e)s s'étaient résolus à passer au travers du petit portail que l'hindou avait invoqué maladroitement. Le résultat n'avait pas exactement été celui escompté, car ils n'étaient pas parvenus à passer entièrement au travers : seul l'extrémité de leurs membres y parvenaient. Il était tout de même étrange de voir sa main passer par cette ouverture surnaturelle... et apparaitre une vingtaine de mètres plus loin.

Quelle déroutante façon de se mouvoir... Krishna, loué soit son nom, nous a donné des ailes mais point de boussole en vérité ! Nous pouvons pénétrer dans toutes les pièces de cette gigantesque maison, instantanément, mais il ne nous est point possible de savoir où nous atterrissons... Ni de franchir entièrement le seuil de ce portail !
Il nous est encore moins possible de sortir de cette sororité. Quelque chose, une puissance étrangère à l'œuvre en ces lieux nous en empêche !


Après avoir bousculé malencontreusement un certain nombre d'étudiants derrière lesquels ils s'étaient téléportés, pénétré de la même manière dans un grand nombre de pièces "privées" et terrorisé ainsi encore plus de sorciers et sorcières présents en faisant passer leur tête par le "portail" pour vérifier où ils atterrissaient, les trois compères avaient fini par se rendre compte que le portail miracle de "Om" n'avait pour l'instant servi qu'à les dérouter un peu plus... Seul(e) Griselda était aux anges, s'amusant comme une folle, passant de temps en temps sa main par le chakra vert luminescent pour pincer les fesses des malheureux qui se trouvaient de l'autre côté. Ces derniers hurlaient alors de terreur à la vision de cette main aux longs doigts sortant de nulle part et s'agitant comme les pinces d'un crabe géant.

-Tu vas arrêter un peu tes pitreries ?! s'énerva Ava après que Gri ait surpris un étudiant pour la énième fois. On a autre chose à faire !

-Ahaha !! Mais enfin, Avava ! Tu t'imagines la tête qu'il a du faire ? La prochaine fois, j'envoie Léthi en éclaireur ! Ca sera encore plus rigolo !!

Om, qui comprenait que son "invention" lui échappait une fois de plus se mordit les lèvres, tendu :

-Je... je conçois parfaitement mon amie que tout cela soit fort distrayant pour toi, mais ne penses-tu pas qu'il serait infiniment plus productif pour nous de trouver un moyen de contrôler ce portail ?...

La PoP masculinisée ne se préoccupait pas le moins du monde de lui, occupée à agiter son "léthifold" à travers le chakra, riant aux éclats lorsqu'elle récoltait un concert de hurlements terrorisés.

-...nous pourrions ainsi trouver une aide bienvenue à l'extérieur de la faculté pour nous sortir de ce traquenard ? Par exemple ?

-Laisse tomber, elle t'écoute pas. asséna Ava en soupirant.

L'hindou se tordit les mains.

Le doute m'assaille à présent, ne nous aurais-je point affligé d'un nouveau problème, à défaut de nous avoir sortis du mauvais pas dans lequel nous nous trouvions ? Je ne saisis point pourquoi mon invocation n'a pas totalement fonctionné...
...Et quelle est donc cette puissante magie qui nous empêche de quitter ces lieux ? Oooh... ma tête... Je n'ai point eu le temps d'absorber les cachets que le Docteur Froud m'a prescrit, et je sens que mon jugement risque d'encore plus s'altérer dans les heures qui vont suivre...


A ce moment précis, le miroir à double sens de l'étudiant en Médicomagie émit une lumière pulsative. Intrigué(e), l'hindou s'en saisit :

-Namaste.

La figure d'un jeune homme métissé aux traits doux et à la mine inquiète apparut.

-Om, c’est Mali !

-Par Shiva, est-ce bien toi ?

Même en connaissant les effets funestes du sortilège d'inversion, cela constituait un choc pour le PoP féminisé de découvrir son ancienne conquête transformée en jeune sorcier à la chevelure crépue.

-Om, il faut que tu m'aides ! J’ai besoin d’un antidote, tu crois que tu saurais faire ?

-Ma foi, je ferai de mon mieux pour t’être secourable !

-Est-ce que tu pourrais me rejoindre dans la chambre 23 ? reprit-elle.

-Nous rejoindre. La coupa une voix féminine suave et venimeuse. Nous sommes plusieurs ici.
Om poussa un soupir de soulagement.

-Merveilleux ! Figurez-vous que je suis avec mes meilleures amies d’entre toutes, Griselda et Ava ! Elles pourront sûrement nous prêter main forte et par la grâce de Ganesh, nous…

-C’est cela, rétorqua la jeune femme inconnue, au revoir.

La communication s'interrompit brusquement. Cela n'entacha la bonne humeur de l'hindou qui voyait enfin une lueur d'espoir dans cette purée de pois. Om se tourna vers ses ami(e)s :

-Réjouissez-vous, nos affaires reprennent de plus belle !

A cet instant précis les deux sorcier(e)s éternuèrent simultanément. les éclairages du coin de salon dans le quel ils s'étaient nichés explosèrent au même moment dans une gerbe d'étincelles nauséabondes.

Grands dieux.

Ils s'empressèrent tous trois de trouver la fameuse chambre 23 dans laquelle Malicia et cette mystérieuse jeune femme les attendaient. Om ne pouvait s'empêcher de se sentir soulagé : faire des antidotes, agir comme un guérisseur, cela il connaissait. Son esprit enfiévré par le manque de médication allait pouvoir se focaliser sur quelque chose de familier.

Avisant après quelques minutes de recherche la porte de la pièce où ils avaient rendez-vous, Om tourna la poignée et pénétra à l'intérieur, un sourire triomphant aux lèvres :

-Malicia, mon hibiscus soyeux ! Me voic...

-Citrouilletafors.

L'hindoue ne vit pas d'où vint l'attaque. A peine était-il entré dans la chambre 23, qu'un sortilège lui avait été jeté de façon fulgurante. Il tenait à présent sa citrouille de tête à deux mains, titubant lamentablement dans la pièce en poussant des gémissements pathétiques.


-MmmmMMLMMH !!! faisait le PoP au féminin d'une voix misérable et plus aiguë que d'ordinaire.

-Drago !! s'exclama alors la voix masculine de Malicia. Arrête un peu on a pas le temps ! Et toi Om arrête de bouger si tu veux que je t'aide !

-L'aider ? fit la voix de "Drago". Mais pourquoi diable voudrais-tu faire ça ?

-Ben, déjà parce que c'est pas bien, et en plus on aura un mal de chien à éliminer ce virus chelou si notre médicomage a une tête en potiron !

-En citrouille.

-Mais c'est tout rigolo, ça ! pouffa Griselda. Par contre Dragounet, tu retardes : Halloween c'était y a plus de trois mois !

Gesticulant dans tous les sens, Om n'y voyait goutte et ne pouvait que se fier aux voix de ses camarades pour se repérer.

-Notre médicomage ? reprit Drago sans faire attention à l'intervention de l'irlandaise. Cet imbécile heureux ?

-Ben oui !! Pourquoi je l'aurais appelé sinon ?

-Pour servir de cobaye ?

Malicia eut du mal à réprimer un petit rire à cette dernière réplique.

-Arrête un peu ! se reprit le métis. Regarde ce que tu lui as fait !

-Je trouve que c'est une amélioration.

-Je trouve aussi... fit Ava.

Que Kali m'emporte ! Laissez-moi mourir !

A ce moment, une voix de basse résonna dans la pièce, coupant court à la dispute :

-Dites les gars, ça vous dirait pas de vous pencher sur mon souci ?

La réplique fut suivie d'un puissant éternuement qui fit exploser quelque chose dans la pièce.

-Si si Kim ! T'en fais pas ! Bouge pas, toi ! Finite Incantatem !

Om retrouva instantanément sa tête féminine, et l'usage de ses yeux et de la parole. La pièce qui dans laquelle ils se trouvaient était parfaitement meublée et décorée, comme un salon britannique victorien. Les étudiants présents étaient tous inconnus au yeux de l'hindoue, mais elle se rappela bien vite que les genres avaient été inter changés. Il distingua bien vite Malicia, Drago et Kimberlie. Cette dernière n'avait pas l'air en forme.

-Mes amis !! Quelle joie céleste de tous vous retrouver !

-Ça fait... plaisir aussi, Om ! fit Malicia.

-Mmm. consentit à persifler Drago.

-Il est d'un immense réconfort pour moi de vous trouver céans, ensemble ! Travaillant main dans la main ! Surtout après tout ce qui s'est passé entre vous !

Un silence gênant s'établit aussitôt comme un rideau de glace tombant avec fracas. Les sorciers et sorcières présents se raclèrent la gorge et regardèrent le bout de leurs chaussures. Sauf Om qui poursuivit béatement :

-Je suis ébahi, Drago mon ami, par la manière dont tu t'es repris en main ! Tant il est vrai qu'il y a quelques mois tu vivais un enfer de débauche et de...

-Va en enfer, Kapoor. Siffla l'Alpha Alpha Alpha.

-Oh, cela est bien possible mon ami, sermonna Om gaiement, mais je dois te prévenir en toute amitié que tu dois t'y préparer également ! Tes fornications dans cette vie terrestre te vaudront de piètres options de réincarnations, je le crains... Mais tout est fini à présent ! Regarde donc, ces chères Zeta t'ont invité dans leur propre sororité, te pardonnant ainsi toutes les friponneries et autres exactions que tu as pu leur faire subir dans tes moments de perdition !

Drago pinçait ses fines lèvres à présent, muet de colère et de honte devant un tel déballage, ce qui n'empêchait pas Om de poursuivre innocemment :

-Ah, si les murs de mon appartement pouvaient parler... Ils ne le feraient sans doute pas d'ailleurs, choqués par un tel étalage de stupre...

-Oh ferme-là, Om !

Le simple fait que cette invective provienne de la bouche même de Malicia suffit à fermer le clapet de l'hindoue. Om regarda le métis d'un œil choqué.

-Pour rappel, je te signale que t'es loin d'être irréprochable ! Tu veux que  je te reparle de ce qui s'est passé au Nouvel An ?

L'hindoue baissa la tête à cette mention, muette à son tour. Drago, lui, observait le métis bouche bée.

-Fiche-lui la paix et ne commence pas à donner des leçons, j'en ai déjà mal au crâne !

-J'AI DE LA FIEEEEVRE !!! éructa alors Kim qui souffrait depuis plusieurs minutes en silence.

Cela constitua un électrochoc pour toute la bande qui se secoua les puces. Om retroussa instantanément ses manches et posa une main fine et qu'il espérait experte sur le front du rasta.

Oh... Oho... Cela dépasse de très loin mes compétences... Je n'ai jamais vu quelque chose comme ça ! Nous devons tous travailler de concert si nous souhaitons y mettre un terme !

Le PoP femelle se tourna vers Ava qui tapait du pied dans son coin, impatient(e) tandis que Griselda lui agitait son léthi devant le nez pour tester ses réactions :

-Ava mon ami...

-Reformule.

-Ava, je t'en prie, j'ai besoin de tes talents d'expérimentaliste pour confectionner un antidote de fortune !

-Tu veux que je bosse avec toi ? Tu plaisantes ?? C'est hors de quest...ATCHAAAA !!

Une commode s'effondra au moment où la Zeta éternua. Un silence comique s'installa que Griselda rompit :

-C'est géni génu génial !! Un autre mystère comme au bon vieux temps ! On commence par quoi, Avava ? Je propose qu'on s'isole avec Omom à l'autre bout de la pièce pour commencer à travailler !

-Grumpf... grogna le Zeta garçon.

-Et vous mes amis, fit Om en se tournant vers Malicia, que ferez-vous donc ?

Le métis se retroussa les manches :

-On va inverser le sortilège. Drago, Kim ! Donnez-moi un coup de main ! Je vais avoir besoin de vous !

-Ne t'éloigne point Kimberlie, lança Om, j'aurais de faire des prélèvements de tes sécrétions nasales !

Tout le monde se tourna vers l'hindoue, une moue dégoûtée au visage.

-Beeuuark... fit Mali. Dégueu....

Aussitôt deux groupes de "travail" se formèrent, s'activant désormais à résoudre l'épineux problème de la malédiction des Zetas...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw
 

Ain't no party like a zeta party !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Avenue des Champs Z'Allons-Y :: Fraternité ZΔN-