Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Ain't no party like a zeta party !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1723

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Dim 19 Oct 2014 - 19:37

Dans les couloirs de la Maison des Zetas, une sorcière brune nommée Titus Reynolds essuyait d’un geste rageur le sang qui coulait de ses narines et fixait le vide qui s’étendait devant elle : le corridor semblait désert, comme elle s’y attendait quelque part. Mais chez les sorciers, les apparences étaient souvent, pour ne pas dire toujours trompeuses.

-T’es qui, foie jaune ?! lança la cowgirl au coupable potentiel.

Seul un silence quelque peu perturbé par une lointaine musique rock lui répondit.


Normal, songea-t-elle. La yankee fit craquer ses cervicales et secoua sa chevelure pour la énième fois. Lucrécius s’était lui aussi figé, sur ses gardes :

-Il est où cet enfoiré de mes deux ?!!

-Planqué… Quelque part à nous narguer avec un sortilège à la con...

Titus fit quelques pas dans le couloir, les yeux plissés à l'extrême. Elle serrait toujours sa baguette dans son poing, sans décolérer.

-Et généralement ce genre de pignouf aime bien se foutre de notre gueule à 10 CENTIMÈTRES DE TOI !!!

Elle accompagna son hurlement d'un grand coup de poing dans le vide devant elle. Sans que rien ne se passe. Interloquée, elle tendit les bras en avant et balaya l'espace devant elle avec d'amples mouvements. Ce qui la rendait, elle en était consciente, parfaitement ridicule.

-Euuh... t'fais quoi, là ? lança le punk retors un peu largué pour le coup. Une incantation ?

La ricaine donna un coup de pied rageur dans le mur le plus proche :

-Bordel !! J'étais sûr qu'il était devant nous !

-Et invisible ?

-Ouais !! Avec un sort de désillusion ou une cape d'invisibili-

-TU CROIS QUE C'EST POTTER LE COUPABLE ?!! s'égosilla soudain l'Alpha. JE LE SAVAIS !!! C'EST TOUJOURS LUI !!

Titus tendit ses mains pour le calmer :

-Oh ! Du calme ! J'ai dit ça comme ça ! En même temps, je vois personne. Du coup, je suppose que... Attends voir !

La Gamma venait d'avoir une illumination. Enfin, pas vraiment, plutôt une intuition : si le salopard qui en voulait à l'évidence aux Zetas et avait donc lancé le sort était bien là, alors elle avait une bonne façon de le retrouver.

-Attends voir quoi ?

-Écoute, je sais que ça va pas être hyper simple, mais j'ai un sortilège qui pourrait nous aider sur ce coup.

La ricaine se pencha vers le métalleux, parlant le plus bas possible :

-Je vais révéler la position de tous les sorciers dans le coin, même ceux qui sont cachés. Dès que je repère un truc pas normal, je te fais signe et on le chope ! T'es avec moi ?

Lucrécius hésita quelques instants :

-Chais pas trop... J'aime bien être un mec... Mais bon, si je peux taper quelqu'un et m'défouler, j'suis pas contre.

-A la bonne heure.

Titus se tourna vers le couloir désert. Levant sa baguette, elle prononça bien fort :

-Hominum Revelio !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Dim 19 Oct 2014 - 20:03


La tête de Myosotis bourdonnait étrangement. Elle avait l'impression singulière que tout autour d'elle tournait au ralenti. Les danseurs faisaient de lents mouvements et se déhanchaient en slow motion, tandis que d'autres étudiants fendaient la foule d'un pas saccadé.
C'était trop drôle. Vraiment, vraiment trop drôle, comme sensation. C'était le monde tel qu'il était, à travers le voile léthargique et technicolore de l'Herbe Magique de l'Oncle Bob. Myo n'arrivait que rarement à cet état secondaire (voire même tertiaire), mais elle... enfin, il s'y sentait définitivement chez elle. Ou chez lui. Ou chez elle. Enfin, peu importait.

Un jeune homme, non loin, éternua, et esquissa une grimace horrifié devant le rideau qui venait de prendre feu devant lui. Cet embrasement soudain fit glousser de rire le semi-dryade. Pour fêter sa bonne humeur, il glissa entre ses lèvres entrouvertes une cigarette roulée de sa propre composition.

Aussitôt, cette dernière lui fut brutalement arrachée.

- Gnééééééé ? geignit le garçon aux cheveux verts, les yeux mi-clos.

Myo tourna la tête, et tomba nez à nez avec le visage excédé d'une fille aux yeux gris, et à la bouche démesurée, peinte en rouge vif.

- ARRÊTE ! C'est fini pour aujourd'hui, l'Herbe Magique ! siffla cette dernière, assise à côté de lui.

Le Gamma fit une moue exagérément boudeuse :

- Maiiiiiiis-heeeeu ! C'est juste mon deuxième de la soirée ! articula-t-il avec difficulté.

- TON DEUXIEME ?! TU TE FOUS DE MOI ?! enragea la fille à la grande bouche, en désignant le sol. T'EN AS DÉZINGUÉ UNE BONNE TRENTAINE !

Myosotis baissa les yeux, et contempla, hébété, les dizaines et les dizaines de mégots de joints qui gisaient à ses pieds.

- Diiiiiiiiiiiingue... lâcha-t-il. J'en ai aucun souvenir... C'est trop... trop.... trop ziooooon !

- Évidemment qu't'en as aucun souvenir ! cracha sa virulente interlocutrice. A chaque fois, tu dis qu'tu fumes pour réfléchir ou pour trouver de l'inspi... ET A CHAQUE FOIS TU DEVIENS DE PLUS EN PLUS COUILLON !

Le garçon-chlorophylle pouffa de rire dans une grimace disgracieuse, et la fille plissa des yeux agacés :

- Qu'est-ce qui t'fais marrer ?!

- T'as dit un gros mooot ! gloussa en chantonnant le Gamma, avant de se mordre les lèvres, amusé.

Sa camarade se frappa plusieurs fois la paume contre le front.

- Oh putain oh putain oh put...

Un rire railleur et criard s'éleva, et la fille serra les mâchoires. Elle fusilla du regard la petite poupée vaudou, qui s'était réinstallée sur le sommet du crâne du  Gamma aux yeux injectés de sang.

- TOI COMMENCE PAS, ESPÈCE DE SALOPERIE EN TISSU !

- Non mais sérieux, pourquoi t'insistes ? ricana Bibi. Tu vois pas qu'elle est partie loin, là ? T'en tireras rien ! Ceci dit, c'est hilarant...

- J'ai b'soin de lui pour que tout le monde croie que chuis malin, pardi !

- Ben le prends pas mal, mais tu l'es vraiment pas : à ce compte, tu devrais te trouver un autre gogo pour faire le boulot à ta place ! rétorqua la poupée.

- Pas le temps ! grogna le PAF féminisé. J'en ai d'jà trop perdu avec ce gaillard-là, alors j'vais pas en perdre encore plus à en changer ! Et puis j'connais Bouftout et Malefoy : à tous les coups ils sont déjà sur une piste, et une bonne ! Faut qu'on rattrape notre retard !

Elle se pencha sur le gringalet aux cheveux verts, qui fredonnait en fixant le vide.

- TU M'ENTENDS, MACHIN ?! FAUT QU'ON RATTRAPE NOTRE RETARD !

Myosotis considéra la fille comme si c'était la toute première fois qu'il posait ses yeux sur elle.

- T'es qui toi ?

La jeune femme poussa un long soupir :

- Pour la centième fois... J'M'APPELLE MARCUS !

Le semi-dryade cligna ses yeux rougis :

- C'est nul comme nom, Marcus, décréta-t-il au bout d'un moment.

- Je sais, tu m'l'as déjà dit, siffla Flint, en croisant les bras.

- Tu veux que je te donne un nom qui claque ? poursuivit Myo, sans écouter. Magnus. Ça, ça a la classe. Magnus. Maaagnus...

- Je sais, tu m'l'as déjà dit, grinça la fille.

- Magnus, y'a que deux lettres de différence avec Marcus, remarque... continuait inlassablement le Gamma. Mais ça change tout, deux lettres ! Paske Marcus c'est POUAH ! Et Magnus ça sonne bien, écoute : Magnus... Magnus... Magnus... Magnus... Magn...

- Je sais, tu m'l'as déjà dit !!!

- En plus c'est complètement idiot comme prénom pour une fille, Marcus ! Tu dois en vouloir à tes parents, nan ?

- JE SAIS TU ME L'AS DÉJÀ DIT ! ÇA FAIT UNE CENTAINE DE FOIS QU'ON A LA MÊME CONVERSATION ! T'ES MONTÉ EN BOUCLE, BORDEL !

Bibi éclata d'un rire moqueur, et Marcus serra les poings.

- J'en ai ma claque ! C'est décidé, on y va, mon gaillard !

Elle se leva d'un coup, vacilla une demi-seconde sur ses talons, puis agrippa le poignet de Myo, qu'elle força à se lever en le tirant de toutes ses forces.

- Qu'où qu'on va ? s'étonna le Gamma.

- Malefoy et Bouftout vont encore une fois rafler tous les honneurs ! Comme à l'époque de Poudlard ! Alors on va les espionner, tu vas m'expliquer ce qu'ils foutent, et on va faire ce qu'ils comptent faire juste avant eux, histoire que tout le monde sache que c'est NOUS et pas EUX qui avons sauvé la soirée ! CAPICHE ?

Myosotis haussa les épaules :

- Bah-heuuu... J'peux avoir un pétard ? Pour l'inspi ?

- NAN !

Marcus tira le junkie vert à travers la foule, les dents serrées.
La voix criarde de Bibi soupira :

- Et si Myo n'arrive pas à t'expliquer ce que foutent tes potes ?

Le PAF en robe jeta un regard noir à la poupée, et, tout en faisant craquer son cou, esquissa une gigantesque grimace haineuse toute en dents :

- Il a intérêt à y arriver...






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 942

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Lun 20 Oct 2014 - 10:07

Dans une des pièces de la sororité, l'ambiance était des plus studieuses.

Om-fille et Ava-mec papillonnaient autour d'une Kimberlie rasta de plus en plus fiévreuse, lui posant questions sur questions, et prenant des notes judicieuses. L'hindou lançait parfois de grands sourires à son camarade Zeta, mais en toute réponse, ce dernier se contentait de lever les yeux d'un air exaspéré.

De leur côté, Mali et Drago travaillaient ensemble à un antidote du sort foiré par Lulu. Le métis aux cheveux chou-fleurisé avait amené à lui parchemin et plume, et écrivait fièvreusement sur l'un avec l'autre. Malefoy, qui lisait consciencieusement la liste des ingrédients du grimoire, tressaillit soudain. Elle jeta un regard suspicieux au jeune homme à la peau caramel, puis poursuivit sa lecture.

-Ca pourrait le faire si... mmh... non... Non, parce que... Marmonnait Malicia, tout à ses réflexions.

La blondinette à côté d'elle, fronçait les sourcils, concentrée. Subitement, elle sursauta, et se tourna vivement vers le Zeta.

-Malicia ? Tout va bien ?
-Oui oui... Répondit sans y penser le métis. Sauf que si on se passe de ça et ça... Mmh... Oui, pourquoi pas....

Drago plissa les yeux, peu convaincue. Puis elle haussa les épaules, et retourna à sa lecture, un sourire mi-amusé mi-agacé aux lèvres.
Le silence retomba entre les deux étudiants studieux. Mais, au bout d'un moment, l'alpha poussa un petit cri suraigu.

-Bon, Malicia, je peux concevoir que je suis une jeune femme au physique irrésistible, mais je préférerai que tu fasses ce genre de choses uniquement lorsque que je serai redevenu un homme dans toute sa mâle splendeur !
-Quoi ? Tu veux que je fasse... quoi ? S'étonna Mali, relevant enfin son nez de ses notes.
-Eh bien, je préférerai que tu attendes la fin de ce maléfice inverseur d'organes génitaux avant de me pincer le fessier !

Le visage du métis s'empourpra :

-Non mais t'es pas bien ???
-Voyons, c'est bien toi qui a commencé, me trompe-je ?
-Parce que j'ai pris ta défense face à Om ?! C'était pas une invitation lubrique, Drago !
-Mais non ! Tu sais très bien de quoi je parle ! Ne me fais pas passer pour le déviant !

Malicia préféra couper court à toute conversation : elle leva les yeux au ciel, et reprit ses notes fébriles. La blondinette grommela dans la barbe qu'elle n'avait pas, puis se plongea à nouveau dans sa lecture.
Mais il ne fallut pas plus d'une demi-seconde pour que Malicia ouvre des yeux ronds, et fasse un saut en arrière, les mains sur les fesses, dans un geste typiquement féminin.

-DRAGO !!!
-Plaît-il ? Soupira cette dernière, sans daigner relever les yeux.
-JE NE TE PERMETS PAS !!!
-De quoi parles-tu donc ? Fit l'alpha, sincèrement étonnée.

Les deux se mirent à se chamailler.
Non loin de la scène, un étudiant maigre et longiligne éclata d'un rire franc empreint d'accent irlandais.

-AHAHAH ! Je m'en lasse pas ! S'exclama-t-il en essuyant une larme de rire. Encore une fois ! Encore une fois !

Il agita sa baguette devant le chakra de Kapoor, et passa sa main au travers. On entendit la voix désormais grave de Malicia crier, et s'offusquer contre Drago.

Griselda claqua sa main contre sa cuisse, mort de rire.

-AHAHAH ! Quelle grosse marrade, hein, Lethi Lethi ?

C'est le moment que choisit Om pour s'approcher de lui, prudemment.

-Griselda, mon amie de fraternité... Je n'ai pu m'empêcher de remarquer que tu étais celle qui nous avais exhorté à travailler de concert... et que malgré cet état de fait, tu ne nous aides guère dans nos expérimentations. Pourtant Ava, mon amie la meilleure d'entre toutes, et moi-même, aurions besoin de tes lumières !

Gri haussa ses épaules :

-Ouais, mais nah. C'est pas drôle. Ca m'intéresse pas, Omette.
-Pas drôle ? Mais Griselda, le sort de nos camarades se trouve entre nos...
-PAS DROLE. Trancha l'Irlandais. Par contre, tu veux voir un truc rigolo ? Je maîtrise de mieux en mieux ton vortex cosmique, là ! Je l'ai amélioré ! Du coup je peux mieux choisir mes victimes !

Le POP maigrichon désigna le symbole hindou vert irradiant au dessus de sa paume. Il y asséna un tout petit coup de baguette, et passa sa main au travers. Om cria : une main vigoureuse venait de lui claquer les fesses.
Mais, loin de s'offusquer, la jeune femme hindou changea la surprise sur son visage en énorme sourire rayonnant.

-Griselda ?! Aurais-tu amélioré mon chakra au point de pouvoir nous faire tous passer au travers ?
-Nah, y'a que la main qui passe. Mais elle passe où je veux !
-Passerait-elle vraiment où tu le souhaites ? Y compris hors de ces lieux funestes ?

Gri hocha la tête.

-Ouaip, je pense.

Le sourire d'Om-fille s'élargit.

-Mon irlandaise amie, j'ai une charge de la plus haute importance pour ta personne...

*****************

Quelques minutes passèrent..
Griselda revint vers Om et Ava en gambadant, un sourire reptilien aux lèvres, les bras chargés d'objets et fioles en tout genre.

-Et voilààààà !

Il lâcha son barda aux pieds des deux étudiants, et posa fièrement ses poings sur les hanches.
Les deux laissèrent Kimberlie et se penchèrent sur le butin. Mais très vite, Om déchanta :

-Griselda ? Mais qu'est-ce donc ?
-Bah, les trucs que j'ai piqué au dispensaire ! Comme tu m'as demandé ! Répliqua l'Irlandais.

Ava secoua la tête, plus blasé que jamais.

-Un sirop antitussif moldu à la fraise ? Une potion miracle Magouille ? Trois bocaux d'yeux de crapauds ? Un cataplasme à la moutarde périmé ?! Et plein d'autres merdes inutiles ?! Mais qu'est-ce que tu veux qu'on fasse avec ça ?!
-C'est toi l'expérimentaliste, Avava, soupira Gri, en bâillant. C'est pas à moi de te mâcher le boulot.
-Mais pourquoi avoir ramené ça ? S'étonna l'Indienne. Ce n'est guère ce qui figurait sur la liste que nous t'avions confiée !
-Bah, c'est pas facile, d'attraper des trucs sur des étagères sans voir ce que c'est ! J'aimerai t'y voir ! Bougonna le POP, en faisant la moue. Lethifold a voulu m'aider, mais le pauvre a une conjonctivite.

Ava serra les dents. Om, plus mesurée, se contenta de pousser un bref soupir :

-Peut-être pourrais-tu y retourner, et prendre de nouv...

Griselda éclata de rire :

-Je t'arrête de suite, Omette ! On peut plus y aller !
-Mais pourquoi ? S'étonna le Zeta-mec.
-C'est simple, Avavavavava. Parce que j'ai voulu voir si on pouvait faire passer le vortex dans le vortex. Et la réponse est oui. Mais du coup, chais pas où il est passé. Il est plus chez les Zetas en tout cas. C'est hyper drôle, non ?

En toute réponse, Kimberlie, derrière eux, éternua bruyamment, et fissura encore davantage le mur de la pièce...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1748

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Mar 21 Oct 2014 - 22:54

Il fallait porter cela au crédit des Zeta Delta Nu : leurs soirées étaient pleines de surprises. Drago, de même que tous les invités, en faisait copieusement les frais : il (elle ?) ne s'était jamais imaginé en femme et n'appréciait guère son nouveau corps, quand bien même elle n'avait pas à être embarrassée de sa nouvelle apparence. Certains avait eu nettement moins de chance qu'elle. Cependant, à mesure que la nuit avançait, force était de constater que la soirée devenait de plus en plus inquiétante. Il y avait bien sûr ce virus qui frappait peu à peu tous les hommes de la soirée. Il y avait également cette étrange pénurie de spiritueux, qui, additionnée au fait qu'un plaisantin avait enfermé tout le monde à l'intérieur de cette maison, achevait de miner la fête.  Mais aux yeux de la blondinette qu'il (elle ?) était devenu, cela n'était pas le plus inquiétant.

Le plus inquiétant, et Drago n'avait aucun doute là-dessus, c'est que, après des mois d'embardées colériques, de réponses amères et d'un silence lourd de sens, Malicia McGuire avait repris contact avec lui. Et de quelle façon ! Mais cette situation inespérée, ubuesque même, était hélas, totalement entachée par le fait qu'il avait, et bien... des seins, et que sa d'ordinaire si délicieuse partenaire était désormais dotée de ce qu'il lui manquait si cruellement. Comme si cela n'était pas suffisant, une terrible méprise achevait de gâcher ce moment.

-Fais pas comme si t'étais innocent ! s'écria Malicia, dont le teint caramel avait pris une teinte rouge pivoine du plus bel effet. Je sais ce que j'ai senti ! Et ça n'avait rien à faire là ! Rien du tout !

Sans remarquer que quelques mètres plus loin, Griselda, hilare savourait la dispute, Drago croisa les bras :

-Malicia, je ne sais pas ce que tu as bien pu imaginer, mais je n'ai absolument pas touché à tes fesses. Si il y a bien une chose que je maîtrise, c'est la bienséance. rétorqua-t-elle avant de rajouter avec agacement. Une qualité que tout le monde dans cette pièce ne possède pas.

Le métis se pencha vers elle et plissa les yeux :

-Qu'est-ce que tu veux dire par là ?

L'Alpha soutint son regard :

-Tu sais ce que je veux dire.

- Et moi je te dis que tu rêves. répartit son ex, dont le rouge venait subitement de prendre une teinte plus accentuée. Si tu crois que toucher tes fesses m'intéresse, tu te trompes. Et puis, entre les deux, on sait très bien qui est le plus pervers.

La blondinette émit un petit rire sardonique :

-Évidemment : toi.

Malicia ouvrit de grands yeux offusqués et la conversation prit un ton plus véhément :

-Hein ?! Mais tu rigoles ? Tu arrêtes pas de me harceler avec le grimoire de ma mamie !

-Laisse donc ta grand-mère en dehors de cela ! répartit Drago.

Le métis le pointa d'un doigt courroucé :

-Non, toi laisse ma mamie tranquille ! Et mes fesses avec !

-J'espère que tu n'es pas sérieuse. siffla Drago. Il est évident que jamais au grand jamais je ne voudrais avoir le moindre contact avec ces fesses-là !

Le zeta ouvrit la bouche, outré et pour la première fois dans la conversation, l'Alpha fut décontenancé :


-Je voulais dire... commença-t-elle avant de reprendre précipitamment, soudain blanche comme linge.  Tant que tu es un homme. Hormis cela, je serai ravi de pincer tes fesses et bien plus encore. J'adore tes fesses, je suis un fervent admirateur de ton derrière.  J'y pense d'ailleurs très souvent. Rien qu'hier soir, je...

-Beurk, Drago.... juste Beurk !

Malicia venait de détourner le regard en grimaçant. Il attrapa deux fioles vides et se concentra de toutes ses forces sur leur contenu.  L'Alpha lui, resta sans savoir quoi dire et finit par soupirer :

-Tu as raison. Remettons nous au travail. Cet antidote ne va pas se faire tout seul.

Les deux se remirent à leurs expérimentations intellectuelles, côte à côte, non sans accuser un silence gêné.  Drago relut la recette du sortilège qui avait causé autant de dégâts dans la soirée :

-Tiens, ton aïeule semble avoir insisté sur la poudre de salamandre. Et si nous contrebalancions ses effets avec de l'ellébore gelée ?

-Hein ? Euh... aha. admit Malicia en bredouillant.

-Et nous pourrions également voir si quelques grammes de voltiflor ne pourraient pas réduire les effets du fruit flambé ?

-Aha.

Un silence pesant s'installa, durant lequel on entendit Kapoor et Ava poser milles questions embarrassantes à Kimberlie McCormick.

-Et si on... commença Malicia.

-Juste pour que ce soit clair, je n'ai absolument rien contre le fait que tu veuilles me toucher. La coupa Drago, à voix basse, sans cesser de fixer les ingrédients qui s'étalait sur la table devant eux.

Un brin de panique passa dans les yeux de son ex mal à l'aise qui tenta de changer de sujet et alluma le feu sous le chaudron à sortilèges :

-Oh tiens, on avait oublié le chaudron, ce qu'on peut être bêtes...

Il ricana, gêné et soupira.  Puis il saisit quelques ingrédients et se mit à les verser dans le contenant. Drago fit de même, et ils se mirent à s'affairer autour de leurs éléments.

-Cela n'aurait rien de choquant, par ailleurs, reprit la blondinette, sur un ton badin qui dissimulait mal son anxiété. Nous sommes de jeunes adultes, nous avons passé quasiment une année ensemble... Il n'y aurait rien de surprenant à ce que nous soyons toujours attirés l'un par l'autre, quand bien même cela n'aurait pas marché entre nous.

-Et si on rajoutait des yeux de crapaud ? C'est bien ça, les yeux de crapauds, non ? fit son ex d'une voix faussement enjouée en saisissant un gros bocal et en vidant son contenu dans l'eau.

-D'ailleurs, tu remarqueras que nous ne pouvons pas réellement affirmer que notre couple était dysfonctionnel. continua Drago, en tendant une fiole à son interlocutrice. Si mes parents ne s'étaient pas mêlés de notre relation, nous serions probablement encore ensemble.

Elle glissa un regard sur le métis qui lui répondit par un sourire figé :

-Pourquoi mamie a-t-elle mis ça dans sa potion ? finit-il par dire. Elle doit être devenue un peu gaga avec l'âge... et l'alcool... haha.

Drago ne se laissa pas déconcerter par l'embarras visible de son interlocuteur et se mit à tourner autour du chaudron. Aussitôt Malicia fit de même mais à reculons :

-Je t'avoue qu'il m'arrive souvent de repenser à l'année dernière.  fit la blondinette sur un ton plein de sous-entendus.

-Pourquoi ce chaudron ne bout toujours pas ? C'est long, c'est long, c'est presque un flop... chantonna le métis en regardant en coin, les yeux paniqués.

-Par exemple, nous faisons un antidote aujourd'hui, mais nous avons fait bien des potions ensemble par le passé. continua l'Alpha en se rapprochant. Te rappelles-tu de cette fois où Flint avait manqué de rendre malade toute l'équipe de Serdaigle ? Nous devions faire une potion aussi ce jour-là. Cela devait durer un quart d'heure, mais nous lui avions dit que nous en aurions pour des heures juste pour le plaisir de...

Malicia se précipita sur une étagère :

-Un bézoard ! Il nous faut un bézoard ! Ou est le bézoard ? Ah le voilà... le vilain petit bézoard ! s'écria-t-il.

Il revint quelques secondes plus tard avec une pierre qu'il se mit à râper avec vigueur au-dessus de l'eau. Drago la saisit et d'un coup de baguette, réduisit le caillou en poudre. Sans lever les yeux du chaudron bouillonnant, elle rajouta :

-Tout cela pour dire qu'il n'y aurait absolument rien de choquant à ce que l'on décide de répondre à cette attirance mutuelle en, je ne sais pas, donnant une seconde chance à notre relation ? Cela s'est vu plus d'une fois...

-T'as déjà remarqué à quel point le mot "bézoard" était bizarre ? Ca a pas de sens ! éclata soudainement Malicia. Etymologiquement parlant, ça dérive de rien du tout ! Rien ! Hein ? Dis ? T'en dis quoi ?

Malicia se mit à touiller vigoureusement la mixture. Drago évita de justesse une gerbe d'eau et reprit, sur un ton pensif :

-Je comprends que tu t'interroges, je le comprends réellement, mais toute cette histoire de derrière pincé me fait me dire que nous n'en avons pas fini l'un avec l'autre.  

-Bézoard. Bézoard, bézoard, bézoard.  répéta l'ex-gryffondor avec de grands yeux ronds. Y'a pas à dire, c'est sacrément chelou.

Il se remit à touiller.

-Sache malgré tout que je respecterai ton choix quel qu'il soit. ajouta Drago.

-Aha ? couina le métis.

Les deux se regardèrent en silence. Devant l'air absolument terrifié de son interlocuteur, l'Alpha préféra renoncer :

-Tu as raison. Concentrons-nous sur cet antidote. Nous aurons tout le loisir d'en discuter plus tard.

Elle se tut et se remit à la lecture du grimoire... pour le lâcher quelques secondes plus tard :

-Oh et puis au diable la bienséance : Malicia, je...

-CA Y EST ! C'EST PRÊT ! hurla le métis avec soulagement.

Il pointa sa baguette sur lui-même et se tourna vers Drago :

-Tu disais quelque chose ? Je m'étais mis un assurdiato !

L'Alpha sembla tout d'un coup totalement dépité. En fin de compte, il poussa un bref soupir :

-Non. Rien d'important.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Jeu 23 Oct 2014 - 23:27

Lulu leva un sourcil : sous les effets du sort de la cowgirl, tout autour d'eux s'assombrit dans le long corridor dans lequel ils se trouvaient ; et des halos pâles et rougeâtres luminèrent autour d'eux. Le barbu baissa les yeux, et fut étonné de voir que lui-même irradiait de la même lumière bizarre.

-Chelouuuuuu ton sort, meuf ! s'exclama-t-il, faisant passer sa main irradiante devant des yeux ronds. Regarde-moi ! J'brille autant qu'un vampire au soleil dans la picturine Twoilette !

La brunette en rogne ne lui adressa pas un regard, et lui intima de se taire d'un geste nerveux. Ses yeux assombris par la colère scrutèrent les alentours... puis se braquèrent sur un point brillant, non loin.

-IL EST LA ! rugit-elle.

Elle pointa du doigt sa proie. La silhouette désignée sursauta, surprise de s'être fait repérer. Aussitôt, elle déguerpit sans demander son reste. Titus s'élança à sa poursuite, le visage grimaçant de haine.

Lucrécius, lui, bâilla, tandis que le sortilège s'estompait peu à peu, et que la pénombre se muait en une lumière plus naturelle. Il secoua la tête, faisant danser sa longue barbe et ses cheveux en pétard :

-Hey, Yankee-Girl, ça sert à que d'alle de t'péter la rate à courir ! ricana-t-il. Regarde ce dont un vrai mec est capable !

L'Alpha tira sa longue baguette noire, et visa le fugitif :

-Contusionus Encontusiono !!!

Un jet coloré sortit du bout de la baguette, puis pétarada quelques centimètres plus loin, implosant dans une minuscule et pathétique gerbe d'étincelles. Lulu fit la moue, et se frotta le menton, pensif :

-Mmh... C'pas banal, ça...

Il releva les yeux, et vit que Reynolds et le coupable étaient déjà à l'autre bout du couloir.

-Hey ! Attendez-moi les gars !

Le petit batteur se mit à sprinter, et, en quelques foulées laborieuses rejoignit l'américaine furieuse. Cette dernière ne détachait pas ses yeux haineux de la chevelure auburn qu'elle poursuivait.

-INCARCEREM ! lança-t-elle, d'une voix sifflante.

Le fugitif évita le sortilège de peu, et, poussant une double porte battante, rejoignit la salle principale de la sororité, où évoluaient les étudiants conviés. Malgré l'état d'ébriété avancé de la plupart d'entre eux, l'ambiance n'était pas au beau fixe : personne ne dansait plus sur la piste, et tous dédaignait la musique entraînante qui passait.



L'alcool manquant depuis déjà un bon moment, les fêtards de tout sexe et de toute fraternité désaoulaient peu à peu. Et à y regarder de plus près, certains garçons n'avaient pas l'air bien du tout, et suaient à grosses gouttes, se retenant de tousser ou d'éternuer par peur de provoquer des catastrophes en chaîne.

Mais Lucrécius ne voyait pas tout ça : il se contentait de talonner Reynolds, et de ne pas lâcher le gars (ou la fille ? Difficile à dire...) qu'ils poursuivaient, pour qu'il (ou elle) ne se fonde pas à tout jamais dans la foule.

L'Alpha avait du mal à l'admettre, mais il avait du mal à suivre le rythme de la cowgirl. Qui était pourtant moins sportif que lui. Et qui avait visiblement bu. Alors il n'y avait que deux possibilités : soit Lulu était indéniablement plus douée en fille qu'en gars... soit il s'passait quelque chose qui puait vraiment du fion. Mais du genre, vraiment vraiment.

Le petit métalleux pointa sa baguette, et hurla d'une voix rauque :

-SUBCINGULUS !

Mais son adversaire n'eut même pas à esquiver : une fois de plus, son maléfice fit l'effet d'un pétard mouillé, et s'évapora dans un bruit ridicule de ballon de baudruche se dégonflant.
Lucrécius serra les mâchoires :

-P'TAIN DE BORDEL DE CHIOTTES ! C'EST QUOI C'TE CONNERIE ENCORE ?!

Titus lui jeta un regard étonné, puis fonça sur sa cible. Lulu voulut accélérer lui-aussi... mais il dut s'arrêter, à bout de souffle. Il avait un point de côté. Et se sentait chaud, moite et fiévreux. Il se posta contre un mur, et se laissa doucement glisser à terre, où il reprit son souffle avec lenteur.

Ouais : y'avait une couille dans l'chaudron. Et peut-être bien qu'ça avait un rapport avec le virus à la mords-moi la baguette que, selon Mali, cette hystéro-féministe de Perry avait lancé aux mâles de l'assemblée. Bordel, juste quand Lulu commençait à vraiment s'éclater avec ses nouveaux attributs ! Et dire qu'il avait pas encore fait pipi dans la cheminée !

Le batteur se perdit dans ses pensées. Au bout d'un long moment, une ombre finit par le submerger totalement :

-Alors, qu'est-ce que tu fous assis là, Flint ? fit une voix féminine du genre pète-sec, qu'il reconnut comme étant celle de Titus.

-J'me disais que si j'étais gay, c'est exactement le genre de nana canon qui me botterait, répliqua Lucrécius, en désignant quelqu'un du menton.

Reynolds tourna la tête, et considéra la ''nana canon''. A savoir une jeune femme en robe courte et à la bouche immensément étirée, juchée sur de hauts talons aiguilles qu'elle ne maîtrisait à l'évidence pas, et qui tapotait avec dépit l'épaule d'un frêle jeune homme plié en deux, vomissant contre un mur.

-Bordel, t'as des goûts de chiottes, grimaça la yankee. Mais j'te parlais pas de ça ! J'croyais que t'étais partante pour te défouler un peu, ma p'tite ! Et j'ai exactement de quoi faire !

Elle agita sa baguette courbe, et un énorme paquet remuant atterrit entre elle et Lucrécius. Sauf que ce n'était pas un paquet, mais une jeune femme, à l'évidence victime d'un Incarcerem lancé à profusion.

Lulu cligna des yeux, et considéra la fille entortillée dans les liens du sort, qui gigotait dans tous les sens.

-Dingue ça, elle ressemble à un mec de la fraternité de Marcus... fit-il, songeur, en se relevant lentement. Un gus qu'a exactement la même couleur de tifs, le même pif et la même cicatrice chelou sous l'œil !

-Tu veux dire que ce connard d'emmerdeur général est un PAF ?! siffla la cowgirl, en serrant les dents et les poings.

Le barbu lança un sourire amusé et condescendant à la jeune femme :

-Mais nan, j'ai juste dit qu'elle lui ressemblait, patate ! Réfléchis : ça peut pas être un PAF ! C'est une gonzesse !

Titus poussa un profond soupir, exaspérée par la bêtise crasse de son comparse, et fatiguée par avance de l'explication qu'elle devrait lui fournir.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Sam 25 Oct 2014 - 21:50

Alors que cette fois-ci, Kimberlie Ava et Griselda éternuaient de concert, la porte de la pièce sauta de ses gonds et tomba de façon pathétique, et la dernière lampe du petit boudoir explosait dans un grand vacarme. Levant une main tremblante, tenant sa courte baguette du bout des doigts, Om lança un sort de lumos qui éclaira faiblement son plan de travail.

Je…je ne sais point si je pourrais tenir très longtemps à… ce rythme… Mes pilules ! Il me faut mes damnées pilules ! QU’EST-IL DONC PASSE PAR LA TÊTE DE CETTE DÉMENTE POUR ME RAMENER UN TEL FATRAS DE BRICOLES INUTILES !!!! ET UN VORTEX DANS LE VORTEX ?? MAIS QUEL SORCIER, MÊME FOU A LIER, IRAIT LANCER UN SORT PAREIL, RUINER NOS DERNIÈRES MAIGRES CHANCES DE SURVIE DE LA SORTE !!!!


-Ça va bien ou bien, Omette ? fit la voix masculine de Griselda, interrompant le cours de ses pensées. T’es tout rouge !


-TU VAS LA FERMER, SALE POUFFIASSE IRLANDAISE !!!!!
rugit l’hindoue d’une voix inhabituellement gutturale.

Alors que le(la) Pi Omicron Pi avait un brusque mouvement de recul, l’étudiant(e) en Médicomagie ouvrit de grands yeux ronds, choquée par son propre comportement.

-Je… je suis sincèrement navré, mon amie… Je ne sais p… point ce qui m’a pris, tu as fait ce que tu as pu…

Ava qui était resté(e) en retrait les regarda, sidéré(e) :

-Ce qu’elle a pu ?? Tu débloques ? Sérieux, on va faire quoi avec ces trucs débiles ? Tu arriverais à fabriquer un antidote avec ce tas de saletés ?

Om jeta un coup d’œil dépité à ce que sa camarade de fraternité masculinisée leur avait « héroïquement » ramené.

-Et bien… parfois des objets quelque peu insolites peuvent recéler une certaine utilité cachée… Lorsqu’on les assemble…

Les fines mains de l’hindoue bougèrent les pièces les unes contre les autres, espérant qu’elles s’animent toutes seules comme par miracle.

Allons, Om Rajesh Kapoor ! Ganesh ne va pas descendre en personne pour animer ces objets pour mon bon plaisir ! Au labeur !

Malicia choisit ce moment précis pour pousser un cri de victoire hystérique. Om voulut se rapprochait d’elle pour vérifier sa trouvaille, mais devant l’air peu amène de Drago, il préféra laisser les deux étudiants se concentrer sur leur tâche.

La (le) PoP tenta alors de concocter une version magique et bancale d’un antibiotique, à l’aide des prélèvements effectués sur la(le)pauvre Kimberlie, dont la figure devenait peu à peu livide et couverte de sueur. Om prit bien soin de laisser de côté la Potion Magouille dont les seules effluves auraient pu tuer la(le) batteur(se) Gamma dans l’état dans lequel elle(il)se trouvait…

Tous ces efforts, cependant, furent en vain. Elle lança alors, désespérée :

-Oooh c’est inutile ! J’ai clairement fait tout ce qui était en mon pouvoir… Ce damné virus ne présente aucune similitude avec les maladies que je connais, que ce soit la dragonellose ou les scorpio-entérites !

-Keuf keuf ! éructa Kimberlie, au bord de l’évanouissement. On va faire quoi, alors ?

Om secoua la tête :

-Face à cette maladie inconnue ? Une seule chose pourrait m’être d’un quelconque secours : un porteur sain. Un échantillon de son sang pourrait constituait une base à partir de laquelle je pourrais assurément élaborer un antidote sur mesure !

-Et où est-ce qu’on va trouver un porteur sai… Oooh… fit Ava avant de perdre l’’équilibre.

La(le) Zeta chancela, son état empirant à son tour. Alors que l’hindoue tentait de relever son ami(e) qui avait gagné en muscles et en poids, Griselda la tira par la manche, l’entrainant vers le salon de la sororité :

-Mais que fais-tu mon amie ?! Ne vois-tu donc point que je dois venir en aide à Ava ?

-Ça sert à rien, bécasse ! On a plus important à faire !

-Mais quoi donc ?

-Nous saouler comme des barriques !

Elle stoppa un instant, sa couverture sale sur l’oreille :

-Ah ben non ! Ha ha ! Léthi me rappelle qu’il y a plus une goutte d’alcool à la fête ! Bon, plan B !

Om était à nouveau perdu(e) dans le discours dément de l’irlandais(e).

-Quel est donc ce plan B ??

Gri l’entraina derechef vers la fête :

-Aller demander à tout le monde si il y a quelqu’un de pas malade, qui pète la forme, quoi !

-Tu as raison !! C’est notre ultime espoir ! Ava, Kimberlie ! Venez avec nous, nous avons un pl…

Ces dernier(e)s étaient étendu(e)s au sol, patraque)s sous le coup de la maladie. Se mordant la lèvre, Om laissa ses deux ami(e)s et accompagna Gri, en espérant revenir avec l’antidote salvateur.

Ils débarquèrent bientôt au milieu de la foule estudiantine, dont l’humeur frôlait les abysses : des dizaines de sorciers en herbe commençaient à paniquer en se rendant compte que leurs pouvoirs disparaissaient peu à peu.

-Mais que pouvons-nous faire, mon amie ? fit Om en voyant l’étendue des dégâts.

Griselda se pencha alors vers l’hindoue, lui susurrant à l’oreille :

-T’as qu’à faire un beau discours pour attirer leur attention !

Om prit alors le temps de la réflexion.

Bonté divine, cela pourrait fonctionner !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3442

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Dim 26 Oct 2014 - 18:52

Malicia se précipita sur le chaudron et éteignit le feu d’un geste fébrile. Enfin ! Enfin, enfin, enfin ! Une lueur d’espoir dans cette soirée toute pourrite !  Une occasion de se débarrasser de quelques grammes de sa montagne de culpabilité. Parce que, oui, Mali se sentait coupable ! Il avait utilisé le grimoire de sa grand-mère pour faire le Mal ! Il avait laissé Lulu bidouiller avec et créer ce sortilège abominaffreux ! Il avait entraîné toute la sororité et ses invités dans un micmac effroyable ! Il avait oublié le destop-yop ! C’était sûr : à ce rythme-là, il allait finir mangemort ! Il méritait de se sentir aussi coupable ! Fallait voir à quel point il en était : il avait le souffle coupé, les mains qui tremblaient, le front plein de transpiration, le cœur qui battait la chamade… ah non, ça c’était le virus. Ou Drago. Non, le virus. Le virus !


Malicia fut pris d’une quinte de toux, qui fit exploser en mille morceaux le miroir allongé devant lequel lui et Lustucru avaient fait leurs expérimentations quelques heures auparavant. Il poussa un cri et se plaqua aussitôt au sol pour échapper aux débris volants. Une main se posa sur son bras :

-Malicia, ça va ?

Le métis se redressa rapidement, bondit sur ses pieds et chassa la main d’un petit geste :

-Ah ça oui ! s’exclama-t-il. Ça va super bien ! On va botter les fesses à ce sortilège, hein ? Donnez-moi un B, un… Oooh.

Après un bref tournis, l’ex-gryffondor se reprit et hocha la tête. Il passa devant Drago en évitant soigneusement de la regarder :

-Ça va, ça va… j’ai la pêche…

Il tapa mollement un poing contre sa paume avec ce qu’il espérait être un grand sourire :

-La pêche… fit-il d’une voix qui s’affaiblissait.

C’était affreux. Il ne savait pas ce que Perry avait lancé comme maladie, mais il sentait que toute la magie en lui était en train de s’évanouir. C’était comme sentir des milliers d’étincelles dans ses veines picoter, et puis disparaître, comme des étoiles qui mourraient les unes après les autres. Et ça le fatiguait, c’était horrible comme il se sentait fatigué.

Il jeta un coup d’œil inquiet à Ava et Kim qui assis l’un à côté de l’autre, s’étaient adossés au mur, le regard vaseux. Om et Gri étaient sortis, probablement sur une piste pour guérir les deux ex-filles. Il espérait vraiment qu’ils trouveraient vite. Parce qu’il ne pouvait pas inverser les genres de tout le monde tant que le virus n’était pas détruit ! Mali serra les poings : oui, Om et Griselda allaient trouver, il en était sûr ! Ils étaient sur la bonne voie en ce moment même ! Il n’y avait pas d’autre solution possible ! Il ne devait pas s’inquiéter : au contraire, il fallait qu’il fasse sa part. Et il avait encore beaucoup beaucoup de pain sur la planche.

Mali fixa la mixture dans le chaudron. C’était un bouillon d’un joli vert émeraude dont se dégageait une fumée à l’air nettement moins sinistre que celle du premier sort qu’elle avait jeté. Pour un antidote ça avait plutôt une bonne tête.

-Crois-tu que cela va marcher ? demanda Drago.

Instinctivement, Mali tourna la tête vers elle et son cœur manqua un battement. Elle détourna tout aussi vite le regard. Bon, la bonne nouvelle, c’est que le cœur qui s’emballe, c’était pas le virus apparemment. C’était toujours ça de gagné. La mauvaise ? La présence de Drago la perturbait, un peu. Beaucoup. Derrière ses traits féminins, il reconnaissait son ex-serpentard d'ex, et c'était bizarre. Y’avait rien de pire. Enfin si, il y avait pire : il avait pas vraiment lancé d’assurdiato ! Et tout ce que son ex lui avait dit tournait dans sa tête comme un chariot fou dans un parc d’attraction plein de clowns méchants.  

-Faut qu’on teste cette potion… commença-t-il, sur un ton précipité, en essayant de toutes ses forces de ne pas se laisser déconcentrer.

Il pointa sa baguette sur le chaudron et l’agita pour tirer un peu de l’antidote pour le mettre dans un verre. Mais cela ne fit rien. Rien du tout. Mali ouvrit des yeux horrifiés. Ses pouvoirs… ils étaient en train de disparaître !

Il saisit un verre et le remplit, sous l’œil inquiet de l’Alpha à côté de lui.

-Que fais-tu ?

-Je teste la potion. Affirma le métis.

La blondinette fronça les sourcils :

-Sur… quoi donc ?

-Moi.

-As-tu perdu la raison ?!

Drago saisit le verre et le tira vers elle :

-Tu ne vas pas tester une potion expérimentale sur toi-même !

Mali résista :

-Si !

-Je ne crois pas non ! La fièvre t’égare !

-Je suis pas fiévreuse ! Je pète la forme !

-Malicia McGuire, donne-moi ce verre. Grinça son ex, ses yeux lançant des éclairs.

-Non ! J’ai jeté ce sort, je le répare ! Si ça marche, on en donnera à Kim, Ava, et tous les garçons de la pièce et le virus ne leur fera plus de mal ! Ça vaut le coup !

Le métis utilisa le peu de forces qui lui restait pour reprendre l’antidote et le but d’une traite. Il secoua la tête en tirant la langue :

-Beaaaah…. Ch’est pas bon.

-Pas bon comment ? demanda son ex, sur un ton pas très rassuré.

-On dirait du picon-oignon-goudron…

Drago fit une grimace en signe de compassion. Mali regarda ses mains :

-Alors…

-Alors ? s’inquiéta la blondinette.

L’ex-gryffondor releva les yeux vers elle :

-Tu vois quelque chose ? Je redeviens une fille ?

L’Alpha secoua la tête. Mali eut l’air de ne pas comprendre.

-Mais…

Il se précipita vers les éclats de miroir qui jonchait le sol  et en saisit un :

-Mais… répéta-t-il en considérant avec horreur son reflet toujours aussi masculin.

Il lâcha le bout de verre et se précipita sur les ingrédients :

-Mais… c’est pas possible ! finit-il par s’écrier.

Il regarda chaque fiole, chaque bocal, relisant les étiquettes, à l’endroit à l’envers.

-C’est pas possible ! répéta-t-il, affolé. On a rien oublié, je me rappelle de tous les ingrédients du sort, on a inversé tous les effets, un par un ! On a pas fait d’erreur, on a…

Malicia se figea.

-Oh non.

-Qu’y a-t-il ? demanda Drago.

-Si le contresort ne fonctionne pas…

-Oui ?

Le Zeta courut vers le chaudron et remplit un nouveau verre. Il se tourna vers son ex et avança vers lui :

-Bois.

-Je te demande pardon ? s’étonna l’Alpha.

-Fais-moi confiance. Bois.

Après un instant d’hésitation, Drago s’exécuta. Aussitôt, Malicia se rapprocha… et tira sur le haut de son ex.

-Mali, nous ne sommes pas seuls !  fit remarquer cette dernière, un sourire mi-amusé, mi-gêné aux lèvres. Un peu de tenue…

-Là ! s’écria le métis. T’as moins de nénés !

Son ex porta la main à son décolleté :

-J’ai moins de… ?

-Oui ! Tu devais bien faire du B et là… tu fais du A ! Et tu sais pourquoi tu fais du A ?

-Non. Pourquoi fais-je du A, Mali ? répondit l’Alpha.

Les épaules du zeta s’affaissèrent :

-Parce qu’on s’est trompés. Je me suis trompée. Lulu et moi on était innocentes depuis le début. Notre sort pour faire grossir les seins n’a pas mal tourné du tout. En fait il a eu aucun effet parce que…

-Parce que, au même instant, dans cette maison quelqu’un d’autre a fait un sortilège. Finit Drago qui venait de comprendre à son tour, une lueur inquiète dans les yeux. Le sortilège qui a changé les genres de tous…

Mali hocha la tête et releva des yeux inquiets :

-On a fait un antidote pour le mauvais sort. On était sur une fausse piste depuis le début.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 942

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Dim 26 Oct 2014 - 20:03

Griselda se mit à sautiller tout autour d'Omette, en agitant son cher chiffon sale. Ce qui, vu que la POP était à présent un grand gars tout maigre aux yeux exorbités, en faisait un spectacle plutôt singulier.

-Allez allez allez ! Un discours Ominouchette ! Un discours !

L'hindou n'avait pas l'air très à l'aise. En fait, elle n'avait pas l'air bien du tout. Pas malade ou quoi, mais pas bien. Peut-être que ça venait de sa lèvre inférieure qui tremblait, de son œil gauche qui tiquait à outrance, ou du spasme incontrôlable qui soulevait son sourcil droit... mais en tout cas, elle avait l'air pas bien. Griselda l'avait bien remarqué, mais voilà : elle s'en contrefoutait comme de sa première couche-culotte.

Aussi insistait-il, sautillant comme une fillette japonaise surexcité devant son idole :

-Un discouuurs ! Un discouuuurs ! Un discouuuuurs !
-Eh bien, fit Om en passant une langue sèche sur ses lèvres plus sèches encore, j'avoue volontiers que ce n'est guère là un art dans lequel j'excelle, mais avons-nous le choix ? Il nous faut bien trouver une jeune femme, transformé en jeune homme par cet incroyable sortilège, et qui n'est pas soumis à... à la... à la gnnh...

L'étudiante en médicomagie bloqua en pleine phrase, le doigt en l'air. Son œil se mit à tiquer encore davantage, ce qui fit pouffer de rire Gri.

-Ominouche ? T'es coincée ?
-Ghn... nan, ç... ça va aller, répondit la jeune Indienne, comme s'il s'agissait d'un effort surhumain.
-Parce que c'est pas le moment, Lethilethou a une conjonctivite. Tu pourrais l'examiner ? C'est quand même autre chose que le truc-bidule de Joufflue et Avavava, non ?
-Je... m'en occuperai plus tard, répondit-elle prudemment.
-Hey mais au fait, mon Omelette à la sauce curry ! J'y pense ! J'en connais une, de fille changé en garçon complètement sain qui a pas la moindre trace de maladie ! Tu crois que ça pourrait te servir ?

Le visage aux traits fins et féminins d'Om se détendit d'un coup :

-Par le grand Shiva, est-ce la vérité ?
-Bah ouaip !
-Loué soit Ganesh, et grand merci à toi, Griselda, mon amie de fraternité ! Et qui es-donc cette inespérée personne ?
-Bah, MOI ! S'esclaffa le grand maigrichon, comme si c'était évident.

Le sourire d'Om se figea en grimace, tandis que Griselda fut prise d'une quinte de toux qui fissura un poteau de bois derrière eux. Il se moucha ensuite bruyamment dans son « Lethifold », et réprima un petit rire :

-Oups, je t'ai tout crotté, Lethi ! T'inquiète pas, je vais te nettoyer !

Il tira sa baguette :

-Récur'tout !

Quelques vagues étincelles apparurent au bout de la baguette, et Griselda s'étonna, sans s'en faire plus que ça :

-Dingue ça, on dirait presque que j'ai perdu mes pouvoirs ! Ca doit être la pleine lune.

Puis, il leva sa tête vers Om, dont l'oeil tiquait plus que jamais, et décréta :

-Qu'est-ce que je disais déjà ? Ah oui, moi je suis pas malade, tu peux me prélever autant de litrons de sang que tu le veux ! Alors ? C'est quoi ma récompense ?

L'hindou ferma les yeux, et répéta un mantra de son pays histoire de se calmer.

-Om shanti om, shanti om...

Une fois son stress (légèrement) redescendu, elle grimpa tant bien que mal sur une table, et fixa la foule des étudiants devant elle.

La situation ne semblait pas brillante : la moitié masculine de l'assemblée paraissait éreintée et malade. Om se fit un sonorus, et aussitôt, un effet larsen crissa aux oreilles des fêtards fatigués, qui se tournèrent vers l'Indienne en pestant.

-Euh... b... bien le bonsoir à tous, mes amis ! Lança cette dernière, mal à l'aise. Comme vous l'avez indubitablement remarqué, un virulent virus touche nos camarades masculins. Sachez que vous pouvez d'ors et déjà vous rassurer, car je suis étudiant en médicomagie et je travaille présentement sur l'élaboration d'un antidote, pour lequel j'aurais besoin de l'amicale aide de...
-Rhaaa t'es nulle Ominouche !

Griselda bondit juste devant elle, et cria :

-Ouais, ce que Ominette veut dire, c'est que tous les mecs VONT MOURIR ! AHAHAHAH !

De nombreux cris répondirent à cette annonce. L'Indienne ouvrit des yeux ronds devant la foule en train de paniquer, et leva les paumes :

-Non, non, mes amis ! Ne vous adonnez pas à la panique ! Calmez-vous ! Si cela peut vous être d'une quelconque aide, j'ai connaissance d'un mantra qui  vous y aidera : Om shanti om, shani om...
-OM A RAISON ! Beugla l'Irlandais. J'ai exagéré, vous allez pas mourir.

Une rumeur soulagée parcourut l'assemblée. C'était sans compter sur la follasse (devenu foufou), qui rajouta avec malice :

-Eh non : parce qu'il y a pire que la mort ! PIRE ! Vous allez perdre tous vos pouvoirs magiques et devenir le plus nullos des cracmols et vous allez être exclus du monde sorcier et vous devrez vivre dans un bidonville moldu, dans un squatt pourri puant l'urine, toute votre minable vie, en vous rappelant avec nostalgie de votre gloire magique passée !!!

Un état de stupeur frappa un moment les étudiants.

-Hey, le grand moche à raison ! Lança un garçon, la baguette à la main. J'ai plus de magie !
-Moi non plus ! Fit une voix masculine.
-Et moi non plus ! Renchérit une autre. J'peux plus faire de sorts !

Des cris horrifièrent fusèrent de partout, et un mouvement de panique toucha la foule. Tous se mirent à courir vers les fenêtres et les portes... évidemment en vain, puisqu'un maléfice scellait ces dernières.

Om, qui avait plaqué une main tremblante sur son œil pour l'empêcher de spasmer, tenta de faire revenir le calme.

-Mes amis ! L'heure n'est pas à la panique ! Mes amis les meilleurs et moi même tentons en ce moment même d'éradiquer ce vil virus ! Mais je requiers votre aide, par le grand Ganesh ! Si l'une des sorcières devenues sorciers ne montre nul symptôme de maladie, et détient toujours son entière magie, qu'elle vienne jusqu'à nous ! Car il s'agit là de notre ultime espoir pour sauver la multitude !

Mais, dans la panique générale, personne ne faisait attention à elle. A ses côtés, Griselda pouffa d'un rire narquois, comme s'il venait d'entendre la plus hilarante des blagues.

-Ahah, tu vois, j'avais raison, Om : on a bien fait de faire un discours ! C'était très drôle !

Tremblant de tous ses membres, Om le considéra d'un regard noir qui ne lui était guère familier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1723

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Dim 26 Oct 2014 - 22:40


-J'ai rien à vous dire, salopards !! gueulait la fille PAF teigneuse en ruant des quatre fers, ligotée. Relâchez-moi !

Titus se tourna vers Lucrécius qui n'en menait pas large, le front transpirant et le teint cadavérique blêmissant de minute en minute.

-Ok, fit-elle, là tu nous as scotché. On te laisse partir.

-C'est vrai ?

Pour toute réponse, la cowgirl fit un geste rageur de sa baguette et sa prisonnière PAF fut soulevée dans les airs et plaquée contre le mur :

-Bien sûr. Dès que j'aurai fini de te maraver la gueule et que t'auras RÉPONDU A MES BON DIEU DE QUESTIONS !!!!

La PAF déglutit, fixa la yankee le regard buté.

-Je passerai sur "C'est toi qu'a fait le coup ?", étant donné que c'est un peu évident. Mais là ce qui nous intéresse, c'est pourquoi ?

-Ouais, et abrège ! grogna le batteur Alpha d'une voix pâteuse. C'est pas parce que j'peux plus trop lancer de sort, que j'peux pas te latter !

La sorcière prisonnière prit une profonde inspiration et déversa sa bile :

-Pourquoi ? POURQUOI ? POUR FAIRE VIVRE UN ENFER A CETTE TARÉE DE WIGWORTHY !! SI ELLE POUVAIT EN CREVER, C'AURAIT ÉTÉ UN BONUS !!!

Titus et Lucrécius la regardèrent sidérés :

-Wigworthy ? articula la ricaine. Mais qu'est-ce que ça à voir avec elle ??

-On voit que vous avez pas eu à la côtoyer souvent ! Elle est en Médicomagie, en même année que moi, et tous les jours sous prétexte que j'suis un PAF, elle me met la misère !

Le regard fou, la fille se pencha en avant comme en proie à de douloureux souvenirs, et poursuivit :

-Elle se dit féministe, comme toutes les autres pouffes Zetas ! Mais ça va beaucoup plus loin ! Cette fille est pas nette ! Elle est dangereuse ! A ce stade c'est plus du féminisme c'est du racisme, de la haine anti-mecs ! J'vous jure, vous savez pas de quoi cette allumée est capable ! Parait même que son paternel était un mangemort !

-Ben mes vieux l'étaient aussi, fit Flint, et ça m'a pas empêché de-

Titus la fit taire d'un geste impatient et intima la PAF de poursuivre son récit.

-J'voulais qu'elle comprenne ! Et surtout j'voulais qu'elle s'en prenne plein la gueule à cause de ce changement de sexe dans sa propre fraternité ! Que les autres gonzesses enragées la virent, histoire qu'on soit tous un peu tranquilles !!!

-Et c'est pour ça que t'as lancé ce sort à la con, hein ? gronda la cowgirl. Honnêtement, t'as rien trouvé de plus futé que ça ?

-Ben...

-LA FERME !!! JE ME FOUS DE TES PROBLÈMES AVEC CETTE PAUVRE CINGLÉE DE WIGWORTHY ! TU VAS INVERSER TON PUTAIN DE SORT, ET AU TROT !!!

-Ouais ! renchérit le batteur métalleux. Moi j'aime bien mon look de mec, mais tes soucis avec l'autre débile aux cheveux roses, je m'en tamponne l'oreille avec une babouche ! Alors laisse-nous en dehors de ça, tu veux ?!

La fille les regarda avec une lueur de défi :

-Allez vous faire voir !! Si ce sortilège emmerde Perry, alors comptez pas sur moi pour l'annuler ! C'est bien fait pour sa tronche !

Titus considéra la PAF avec incompréhension :

-Mais t'es plus con qu'une meule, c'est pas possible ! Cette tarée de Perry a lancé un virus sur tous les mecs dans cette baraque !!! Si on veut avoir une chance de guérir ceux qui sont atteints, faut que tu mettes un terme à tes conneries !

Face à cette nouvelle donnée, la coupable eut l'air interloquée.

-De... de quoi ? C'est quoi cette histoire ?

Attrapant l'ex-Miss Flint sans ménagement par le col de son débardeur, Titus la plaça devant la PAF :

-Regarde ! Voilà ce qui arrive à tous les mecs dans cette Maison !

A ce moment précis, Lucrécius éternua et le mur à leurs côtés se fissura sur toute sa hauteur. La fille Pi Alpha Fi frémit de terreur en voyant l'étendue des dégâts. Titus ne lui laissa pas le temps de respirer :

-ET C'EST PAS TOUT, PAUVRE BALTRINGUE !!! ILS- ENFIN ELLES ONT AUSSI COMMENCE A PERDRE LEURS POUVOIRS !!! CA VA ÊTRE QUOI LA SUITE, HEIN ?! TU VEUX ATTENDRE DE LE SAVOIR ?

-Raaah lâche-moi ! rugit le batteur en se dégageant faiblement. J'vais lui en coller une bonne, moi ! 'Doit bien me rester un peu de jus...

Sous l'œil apeuré de la sorcière PAF, l'Alpha leva sa baguette :

-Periculo Pugno !!!

En réponse, une faible gerbe d'étincelles rougeâtres jaillit du bout de bois, lamentablement.

-Et merde... fit Lucrécius en boudant.

Titus se tourna vers la coupable, en désignant le batteur de la main :

-Tu vois ? Maintenant, tu comptes faire quoi ?

La prisonnière fixa le bout de ses pieds, interdite. Titus s'avança avec un air menaçant :

-J'te donne un indice : t'as deux choix possible. Et un seul te permettra de pas te nourrir avec une paille.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Lun 27 Oct 2014 - 21:55


Marcus soupira de dépit, et tapota machinalement sur l'épaule de Myosotis, qui venait de vomir une fois de plus.

-Ça va mieux, mon gars ? grogna  la jeune femme, en croisant les bras.

-Ouais... c'est cool... répondit le mec aux cheveux verts en se relevant. Ça va carrément mieux en fait...

Il essuya sa bouche d'un revers de bras, et un sourire vaseux se dessina sur sa face.

-D'ailleurs... J'ai une idée énooorme...

Les poings de la fille au rouge à lèvres vif se serrèrent :

-Si tu m'ressers encore une fois que tu veux te fumer un pétard, j'te jure que j't'enfonce ta tête de Gamma dans une partie d'ton anatomie qu'a jamais vu l'soleil, siffla-t-elle, peu commode

Myo fit une moue penaude :

-Ok, ok...

Flint leva les yeux au ciel, l'agrippa par le poignet, et le tira à travers la foule.
Le problème, c'est qu'elle avait pas la moindre idée de où se terraient ses potes. Ou Luluchou. Elle avait l'impression de tourner en rond, en vain, dans ce grand living. Et ça commençait à se vérifier : ça faisait pas au moins trois fois qu'elle butait sur ce fauteuil serti de fausses pierreries bling bling, en imitation cuir de veaudelune ? Et qu'elle passait devant ce p'tit gus à la longue barbe fine et aux cheveux hirsutes, là, qui beuglait sur quelqu'un devant lui ?

Bordel, ça servait à rien : il y avait bien quelques blondinettes par ci par là, mais aucun n'avait la trogne mesquine et malefoyienne de la version femme de son meilleur pote. Quant à Bouftout...

D'un coup, il se figea :

-Hey mon gaillard, on touche au but : elle est là !!!

-Hein ? Qui ? Demanda Myosotis.

-Bouftout pardi ! On va zyeuter voir c'qu'elle bricole !

La PAF en talons se dandina jusqu'au canapé où était assis un jeune homme à la peau caramel. Elle s'assit à ses côtés, et lui lança un gros sourire bien perturbant.

-Alors Mali ? Tout va bien pour toi ? insinua-t-elle.

Le garçon basané se moucha dans un mouchoir en tissu, et lança d'une voix lente et monocorde :

-Ohlala...Ohlala...

-Mais encore ?

-C'est une catastrophe, ohlala... Tout le monde sait que le grenat n'est plus du tout de saison !

-Et alors ?

-Et alors, je viens de réaliser que depuis que je suis un garçon, mon cardigan est de couleur grenat... Ohlala... Tu te rends compte ?

-Euh... nan.

-Ohlala ça veut dire que je suis restée sur les couleurs de cet automne ! Alors que nous sommes en hiver ! Ohlala...

Marcus hocha la tête.

-Je vois.

Le PAF féminisé se leva sans plus de cérémonie, et rejoignit le Gamma qui était resté en arrière.

-Bon, ok, c'pas elle.

-Comment tu sais ? fit son comparse Gamma, les yeux écarquillés.

-Je sais pas trop... Mais y'a un détail qui tue : y'a un bol rempli de dragées de Bertie Crochue qui flotte devant ce gaillard-là. Si c'était vraiment , vu son niveau de stress, elle y aurait pas résisté.

-Ah.

Marcus soupira, et se gratta le crâne :

-Bon on patine, là. Mon gaillard, c'est l'moment pour avoir un éclair de génie soudain !

Un regard bovin lui répondit, et la jeune femme leva les yeux au ciel.

-Ouais, j'ai rien dit, laisse tomber. On va trouver autre chose.

Un effet larsen insupportable fit grimacer nos deux amis ; Om et Gri firent leur annonce, semant encore davantage de trouble et de chaos dans une assemblée déjà paniquée. Et alors que toutes les femmes transformées en mecs se mettaient à courir et à hurler, pleurant sur la perte de leur pouvoir de sorcier, Om lança, dans l'indifférence générale :

-Mes amis ! L'heure n'est pas à la panique ! Mes amis les meilleurs et moi même tentons en ce moment même d'éradiquer ce vil virus ! Mais je requiers votre aide, par le grand Ganesh ! Si l'une des sorcières devenues sorciers ne montre nul symptôme de maladie, et détient toujours son entière magie, qu'elle vienne jusqu'à nous ! Car il s'agit là de notre ultime espoir pour sauver la multitude !

Un large sourire naquit sur les immenses lèvres rubis d'un Marcus immobile, tandis que la foule se mouvait tout autour de lui.

-Mais c'est bien sûr ! s'exclama-t-il. Mon gaillard, on change de plan !

-Ah ? s'étonna Myo, un peu déconnecté.

-Mais ouaip ! s'enthousiasma la PAF en robe. On va retrouver le gus sain, et j'm'en va être le héros qu'a sauvé tout le monde ! Retrouver un seul gaillard, c'est carrément moins crevant que voler les idées des autres !

Myosotis haussa les épaules :

-Mouais, chaipas.

Le sourcil de Marcus se leva :

-Quoi ?

Le Gamma sortit une cigarette d'on ne sait où, et la cala entre ses dents.

-Ton plan là. Chaipas.

-Il est parfait mon plan, grinça son interlocutrice.

-T'as entendu les deux, là, soupira Myo, les yeux mi-clos. Tous les mecs ont plus de pouvoir magique. Alors en retrouver un qu'en a encore, j'te dis pas la galère...

Il alluma sa cigarette, et inspira une bouffée.

-Autant chercher une aiguille dans une botte de foin, conclut-il.

Marcus se pinça l'arrête du nez.

-Grandiflore.

-J'dis pas ça contre toi, hein...

-Grandiflore.

-J'pense juste que tous les mecs sont des cracmols, y'a rien à en tirer.

-Grandiflore.

-Moui ?

Flint considéra le frêle jeune homme aux cheveux verts avec un mélange de dépit et condescendance.

-Ta baguette, Grandiflore.

Myo baissa les yeux sur sa baguette, qu'il avait utilisé en mode inflammarae, sans même y penser, comme briquet. Une jolie flammèche rouge crépitait encore au bout.

-Oh, finit-il par dire.



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Mar 28 Oct 2014 - 22:16

Lucrécius ne se sentait pas en forme.

Et il n'aimait pas ne pas se sentir en forme. Ça le foutait en rogne de ne pas se sentir en forme.  Mais une putain de bonne grosse rogne, le summum de l'énervement, le paroxysme de la pure colère.

D'habitude, quand il atteignait ce degré d'énervement,  il sortait sa batte et frappait tout et tout le monde autour de lui jusqu'à ce qu'il soit calmé. Où qu'il n'y ait plus rien à casser.

Sauf que là, il ne pouvait pas.

Parce qu'il ne se sentait pas en forme.

Et il n'aimait pas ne pas se sentir en forme.

Il grogna, mais chancela, et dut se retenir en posant sa main sur le mur fissuré. P'tain, comment une fièvre aussi carabinée avait pu lui tomber dessus aussi vite ? Là, il aurait perdu une course contre Grand-Mère Rincevent. Et pourtant, Grand-Mère Rincevent était aux trois-quarts aveugle, avait une jambe de bois ensorcelée possédant sa propre vie, et sentait le vieux relent d'oignon moisi. Ouais bon, ok, son odeur corporelle n'avait rien à voir là dedans, mais quand même.

Il se sentit observé et tourna la tête : les yeux ronds de la prisonnière,  que Reynolds venait de menacer, étaient braqués sur Lulu. Sauf qu'ils n'étaient pas emplis de terreur et d'appréhension, comme le batteur avait l'habitude qu'on le regarde. Non, c'était de pitié qu'il lisait là dedans.

-Oh merde, t'as pas l'air bien, mec ! s'exclama-t-elle, les lèvres tremblantes. Je voulais juste donner une leçon à Wigworthy ! J'aurais jamais pensé que ça tournerait aussi mal ! Mais c'est à cause d'elle tout ça... Elle est tarée ! TAREE !

-Tu pouvais pas envoyer ton foutu sort juste sur Wigworthy ?! cracha Titus. Ou sur les Zetas ?! T'étais vraiment obligé de casser les roubignoles à tout le monde ?!

-J'aurais voulu le faire que pour cette folle furieuse, mais j'ai pas trouvé ! avoué l'étudiante de mauvaise grâce. Alors j'me suis dit que ça serait marrant que tout le monde soit...

-MARRANT ?! s'étrangla Titus. TU TROUVES CA MARRANT ?! J'étais avec une squaw, bordel !!!

Comprenant l'allusion, Lulu jeta une oeillade à la yankee, puis pouffa d'un rire moqueur et éraillée. La cowgirl la fusilla du regard.

Un soupir leur fit regarder à nouveau le PAF devenu jeune femme :

-Je... Je ne voulais faire de mal à personne... à part à cette chieuse de Wigworthy, évidemment. Je vais inverser mon maléfice.

-A la bonne heure, on revient à la raison, grogna Reynolds. Lashlabask.

Les liens qui enserraient la prisonnière se défirent tout seuls, et tombèrent à terre. Cette dernière frotta ses poignets endoloris, puis sortit sa propre baguette. Elle la leva... et écarquilla les yeux devant la batte recouverte de sang séché qui la menaçait soudain, à un centimètre de son nez.

-Inverse ton foutu sort si ça t'chante, siffla entre ses dents un Lucrécius de plus en plus couvert de sueur. M.. mais laisse-moi en mec. Sinon...

-J't'ai déjà dit que je savais pas comment faire ! s'exclama la Pi Alpha Fi, en louchant sur Séraphine. Soit c'est pour tout le monde, soit c'est pour personne !

-Alors ça sera pour tout le monde, persifla l'AAA, intraitable.

La cowgirl enragée considéra Lucrécius comme s'il était devenu cinglé.

-Non mais t'as craqué Flint ?!!

Les lèvres de Lulu frémirent imperceptiblement :

-Nan ! J'veux pas retourner d... dans ma vie toute pourrite ! Ch...chus mieux en mec ! Tout est mieux depuis chus un mec ! Plus de responsabilité ! Plus de...

-J'EN AI RIEN A CARRER !!! rugit l'américaine, si énervée que ses yeux semblaient sortir de ses orbites.

Elle se tourna vers la coupable du sortilège :

-Inverse ce foutu sort !

-T... t'as pas intérêt ! bafouilla le barbu malade.

Le PAF déglutit :

-Beuh...

-Qu'est-ce que t'attends ?! siffla Reynolds. T'as quand même pas les foies à cause de ce nain ébouriffé ?! Il tient à peine sur ses canes ! Et il sait plus faire de magie !

La fille hésita :

-Ouais, m...mais... c'est une grosse batte, quand même... marmonna-t-il.

Lulu eut un sourire triomphal, bien qu'empreint de fièvre :

-Ah-ah !

Titus leva les yeux au ciel, puis fila un violent coup de coude dans le ventre de Lulu, qui se plia en deux sous le choc. Puis la cowgirl plaqua sa baguette sur les tempes du PAF :

-ENLEVE CE FOUTU SORT OU J'TE JURE QUE J'TE FAIS BOUFFER TES CHICOTS !!!

La menacée hocha la tête en déglutissant, et agita sa baguette.
L'AAA grimaça de douleur, puis releva des yeux horrifiés :

-NAAAN ! Hurla-t-il.

Lucrécius se jeta sur la fille aux cheveux longs et auburns... et Lucrécya retomba lourdement sur un mec aux cheveux courts et auburns.

-Nan... gémit-elle, déçue.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Mer 29 Oct 2014 - 9:30

- Par Ganesh, je dois avouer que c'est fort saisissant... Et... détient-il... ou plutôt, détient-elle, à cette heure, l'intégralité de son pouvoir de sorcière ? demanda Om.

- Ouaip, comme je vous l'dis, mes gaillards ! clama Marcus, fière d'elle.

- Elle a pas l'air bien j'vous dis... MOI J'DIS QU'ELLE BLUFFE ! Clama Gri, bougon.

- Ouais mais ça c'est parce qu'elle est ronde comme une barrique de bierraubeurre, criailla Bibi de sa voix trop aigue. J'vais chercher un Philtre de Requinquance, elle en a plein dans son sac. Faut juste que j'retrouve son sac...

La petite poupée sauta de l'épaule du Gamma aux cheveux verts, et ce dernier ne s'en rendit qu'à peine compte. Il était assis sur un fauteuil inconfortable à motif floral douteux, et se sentait vaguement intimidé. Fallait dire qu'on le scrutait sous toutes les coutures, tout en parlant de lui comme s'il n'était pas là, depuis maintenant dix bonnes minutes. Et il ne savait toujours pas si c'était une bonne chose. Probablement que oui. Ou peut-être bien que non. De toutes façons, il était trop vaseux pour décider. Ou pour s'en aller.

L'indienne à la beauté discutable se pencha à nouveau vers lui, et un sourire ravi illumina son visage inquiet aux traits tirés.

- Fascinant....

- Moi aussi chuis fascinant, ronchonna le grand maigre, en serrant un chiffon sale contre son torse.

- Cela tient sans doute à ses sylvestres ancêtres... Car il semblerait que notre amie à la verdoyante chevelure soit effectivement immunisé à ce terrible virus...

-Et alors ? Lethi aussi, hein ! Pourquoi tu lui prends pas du sang, à Lethi, hein !

Personne ne fit attention à Gri.

Et, pour la première fois depuis que Marcus l'avait amené à Om, cette dernière adressa la parole au semi-dryade :

- Myosotis, acceptes-tu que je prélève quelques gouttes de ton sang afin de soigner tout le monde ?

Le Gamma haussa les épaules :

- Ben, ouais, évidem...

- Tut-tut-tut ! lança une voix féminine mais bourrue.

Marcus, qui suivait la scène de loin, s'approcha d'un coup.

- Tu fais ce que tu veux, ma gaillarde, mais quand t'auras réussi, n'oublies pas de dire que c'est uniquement grâce à moi ! Marcus Flint !

- Mais... commença Om.

- Marcus Flint ! F.L.I.N.T ! Tu t'en rappelleras ?

- Oui, mais...

- Ou tu veux que j'te l'écrive ?

- Non, mais...

- Parce que moi ça me prend trois secondes et comme ça chuis sûr !

- Ca devrait all...

- Et t'insisteras bien d'ssus, hein !

- Eh bien, je...

- Et surtout rappelle-toi bien : si t'oublies, Kapoor, j'te refais le portrait façon PAF.

La jeune femme au sourire démesuré fit craquer ses phalanges et son cou d'une manière peu équivoque, et l'étudiante en Médicomage déglutit :

- C'est... c'est entendu...

Om se détourna le plus vite possible de Flint, et se rapprocha à nouveau de Myosotis. Il prononça une formule, et le Gamma ressentit un vague picotement dans le creux du coude : la petite fiole que l'apprentie médicomage tenait à la main se remplit d'un liquide rouge.

L'indienne poussa une clameur de joie :

- Viens, Griselda, mon amie, allons éllaborer un antidote ! Avec ceci il nous sera aisé de procéder !

- J'continue à dire que ça aurait été mieux avec du sang de Lethi, maugréa l'irlandais, en suivant tout de même sa camarade.

- Hey, attendez, j'viens avec vous ! déclara  Marcus. Il est hors de question que j'vous laisse toute la gloire !

Les trois s'éloignèrent, et Myo se retrouva seul. Le temps passa sans qu'il ne fasse rien. Il n'était pas en état de faire quoique ce soit, ceci dit.
Au bout d'un long moment, une explosion de joie au loin prouva que l'hindou et le fou au Lethifold étaient parvenus à leur fin. Mais cela ne fit même pas sourciller le Gamma, qui comatait littéralement, les yeux fixés sur le vide, la bouche bée, n'entendant même pas la musique pourtant à plein volume à ses oreilles.


D'un coup, Bibi sauta sur ses genoux, et lui tendit une bouteille plus grande qu'elle :

-Tiens, ma grande, bois ça !

Myo baissa un regard aux yeux rougis vers la potion. Il la prit lentement en main, et l'avala d'un trait. Aussitôt, ses pupilles s'étrécirent et sa bouche s'arrondit de surprise :

- OH PUTAIN !

- Ça va ? demanda Bibi.

La dryade passa sa main dans ses cheveux courts :

- OH PUTAIN ! Ça c'était de la murge !

- Oh que oui, ricana la poupée.

-Et j'étais vraiment loin ! Très loin !

-Très très loin.

-Et j'ai enfermé les gens dans...

Sa voix s'étrangla, et le chloromec cligna des yeux : il sentit ses cheveux s'allonger entre ses doigts, jusqu'à tomber en longues cascades vertes dans son dos. Il baissa les yeux, et réalisa qu'il portait à nouveau une robe joliment décolletée, qui laissait entrevoir sa poitrine généreuse.

- Gnééé ?! Je suis une fille ?!

Bibi, toujours sur les genoux de sa maîtresse, baissa la tête sous la jupe de cette dernière pendant une demi-seconde :

- Ouaip, on dirait bien.

Myosotis soupira de soulagement, tout en scrutant ses mains à nouveau fines. Elle se sentait... bien. Indubitablement plus à l'aise dans sa peau. Être un mec n'avait pas été la meilleure expérience de sa vie. Ça aurait pu être marrant... mais pas dans ses circonstances là. Pas à cette soirée là.

Elle prit Bibi, et l'agita devant ses yeux, en récitant quelques litanies vaudou. Puis regarda autour d'elle. Rien ne semblait avoir changé... et pourtant, ça avait changé. Les portes étaient à nouveau ouvertes. Pas besoin de vérifier : c'était évident. Le vaudou était plus facile lorsqu'elle avait l'esprit clair.

Et maintenant qu'elle l'avait clair, justement... elle se rendait compte qu'elle avait vraiment fait de la merde, ce soir. Il fallait qu'elle freine l'alcool et l'herbe magique !... enfin... un peu. Un tout petit peu.
Parce que se lancer dans un truc expérimental occulte quand on était pintée, c'était pas une bonne idée. Boire jusqu'à vider tous les stocks une fois l'échec confirmé, c'était pas mieux. Et elle devait avoir fait encore pire, mais sa mémoire était plus trouée qu'un gruyère.

Tout ce qu'elle espérait, c'est qu'elle ne s'était pas trop mis la honte en face de ses amis. Ou pire, de...

-TITUS ! s'exclama-t-elle d'un coup, les yeux ronds.

Myo plaqua ses mains sur sa bouche. Oh bordel ! Titus ! Elle et Titus...
Jusque là, elle y avait pensé comme un souvenir agréable mais relativement flou, une sorte de bribe de rêve qui fait sourire lorsqu'on y pensait. Mais maintenant que le Philtre de Requinquance avait fait son œuvre, elle voyait les choses d'une façon beaucoup plus réelle. Et beaucoup, beaucoup, beaucoup plus flippante.

Est-ce que ce qu'ils avaient failli faire n'avait été que le hasardeux résultat de deux Gammas trop bourrés ? Est-ce que ce qui avait été le plus génial des rêves serait réel, une fois l'alcoolémie de chacun retombée ? Et pourquoi avait-elle cette impression dérangeante que Titus lui en voulait, sans pouvoir trop mettre le doigt sur le pourquoi du comment ?!

Il n'y avait pas mille façons de le savoir. Il fallait qu'elle le retrouve.

Se levant d'un bond, ce qui fit tomber à terre sa poupée, elle fendit la foule en courant, à la recherche du cowboy.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1748

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Mer 29 Oct 2014 - 23:01

Quelques minutes plus tôt, à quelques mètres de là...

-COMMENT J’AI PU ÊTRE AUSSI BÊTE !

Drago observait depuis quelques minutes Malicia tourner dans tous les sens comme un dragon en cage. En plus d'avoir laissé libre cours à ses angoisses, le métis aux cheveux improbables était clairement en proie à une forte fièvre, et n’allait pas tarder à rejoindre ses comparses exténués : non loin, Kimberlie McCormick et Ava Gold, dépossédés de leur énergie vitale la suivaient mollement du regard. Drago, lui, sortit une cigarette de sa poche, se l’alluma, et tira dessus, le regard pensif. La situation était telle que nul ne se soucierait plus qu’il viole le règlement intérieur. Et il lui était difficile de se concentrer sans sa dose habituelle de nicotine.

-C’est horrible... Horrible ! Poursuivit le zeta, désemparé, la voix secouée par l'inquiétude. On est bloqués ici . La moitié des invités sont malades. Et on peut rien faire. Rien ! Parce qu’on a pas la moindre idée de qui a fait quoi et qu’a l’heure où on parle il ou elle est peut-être loin et que nous tout ce qu’on a c’est une potion qui fait réduire les seins. Qu’est-ce qu’on peut faire avec une potion qui fait réduire les seins hein ?!

La question n'appelait pas vraiment de réponse. Mais Drago se risqua à désamorcer la situation :

-A vrai dire, je vois d’ores et déjà plusieurs applications commercialisables… commença-t-elle.

Le regard qui se braqua sur elle le convainquit de ne pas en dire plus :

-Tu as raison. Finit-elle par admettre en croisant les bras. La situation est tragique.

Pour un œil non averti, Drago pouvait sembler impassible. Mais sous la surface, l’Alpha était de plus en plus inquiète. Si elle n’avait cure que McCormick ou Gold, ou n’importe qui d'autre soit malade en lieu et place de sa personne, il n’en allait pas de même pour Malicia. Aussi s'efforçait-elle de trouver un nouveau plan d'attaque. Mais sans aucun indice vaillant, ses chances d'aboutir à une solution étaient bien maigres. Et le fait qu’elle ne puisse même pas inverser le sortilège pour changer la donne et gagner un peu de temps achevait de miner son humeur.

En soufflant sa fumée, ses yeux froids se perdirent dans le vague, imaginant non sans plaisir tous les sévices qu’elle ferait subir au misérable hère qui avait fait cela. Elle avait en réserve une bonne centaine de méthodes pour faire regretter au dit hère ses actions... Si, bien sûr, son ex ne trouvait pas le fauteur de trouble avant.

Ce dernier agrippa son bras :

-On y va !

-Ou cela ? demanda posément Drago.

-Chercher le gars qui a fait ça ! répliqua le métis.

-Dans ton état ?

-Je vais très bien !

A nouveau, Malicia fut prise de toux. Derrière elle, le chaudron se désagrégea. Le métis jeta un coup d’œil à tout ce désordre et secoua la tête.

-Je sais pas quoi faire... finit-il par dire.

Drago fit quelques pas et se plaça à côté de lui :

-Tu as de la fièvre, tu n’es pas supposée faire quoi que ce soit. Mais je vais trouver une solution, je te le promets. Fit-il, toujours concentré sur les hypothèses qu'il échafaudait depuis quelques instants déjà.

Le métis, très pâle, lui jeta un regard embrumé :

-Comment tu peux être aussi calme ?

Les deux se regardèrent un instant. Brusquement, le Zêta devint très pâle :

-Ohmondieu… on va mourir.

Ses yeux se remplirent de panique :

-On va mourir… ce virus va tous nous tuer. Et s’il le fait pas, on sera enfermés dans des corps qui sont pas à nous. Toute notre vie dans des corps pas à nous, avec des visages qui sont pas à nous…

Il hoqueta, sous le regard soudai peiné de l’Alpha :

-On existe plus ! Tous ceux qui nous connaissent ne nous reconnaîtront plus ! Ma maman ne me connaîtra plus ! Et mon papa… Oh, mon papa voulait que je sois un garçon de toutes façons !

Il fondit en larmes et d’un mouvement instinctif, lui et Drago finirent dans les bras l’un de l’autre. Au même moment, un souffle parcourut la pièce et les deux se rendirent compte que quelque chose avait changé. Le blondinet baissa les yeux : en lieu et place de son interlocuteur à la chevelure invraisemblable se tenait une métisse aux longs cheveux rouges. Une métisse qui releva de grands yeux noirs et étonnés vers lui, le scruta avec étonnement… et recula, gênée.

L'Alpha, lui, plaqua une main sur son visage et fut ravi d’y sentir sa barbe de trois jours habituelle. Tout était revenu à la normale. Enfin !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1723

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Ven 31 Oct 2014 - 0:42

Titus repoussa sans conviction la mini-batteuse qui s’était jetée sur lui avec rage, et se tenait à présent prostrée dans un coin. Cette gonzesse se foutait royalement des autres, mais il commençait bizarrement à s’y habituer. Ou tout du moins à s’’en foutre. Cependant ce qui accaparait l’attention du cowboy en cet instant, c’était la récupération de tous ses attributs masculins : ses cheveux s’étaient comme dressés avant d’être aspirés par son cuir chevelu, rétrécissant en une fraction de seconde. Il s’était senti grandir, sa stature s’élargissant quelque peu. Sa barbe courte et râpeuse était de nouveau là, elle aussi. Bon dieu de bon dieu, songea-t-il, ça fait du bien ! Merci Seigneur !! Ces conneries de nibards se sont fait la malle eux aussi !!

Il se tourna vers LE coupable qui se tenait adossé au mur craquelé. C’était un grand sorcier à la figure couturée d’une balafre et à la mine abattue. Le yankee se contrefoutait de son sort à présent.  Mais bon, il sentait encore un trop plein de rogne bouillir en lui, suite à tout ce joyeux merdier.

Il lui colla une droite bien sèche qui lui fit sauter une incisive.

-Aouch !! Mais t’es dingue ?! J’ai conjuré mon sort ! Pourquoi t’as fait ça ?

-Ça soulage, cracha le cowboy en se frottant les phalanges.

Sortant une cibiche de son manteau, il l’alluma et s’éloigna à grand pas en soufflant la fumée par les narines. Arrivé dans le grand salon de la fête, il observa les groupes d’étudiants qui s’éloignaient de la Maison Zeta , se soutenant les uns les autres, encore choqués par les évènements de la soirée. Malgré les catastrophes en chaine qui se succédaient à la WoW, la sauterie avait été traumatisante pour la plupart, ce dû à la nature du sortilège lancé. Le virus anti-magie n’avait rien arrangé, et le Gamma était encore surpris qu’ils aient finalement réussi à s’en tirer à si bon compte.

En voyant une poignée de couples s’éloigner hors de la maison bras dessus bras dessous, le ricain sentit une boule se former dans son ventre et lui tordre les tripes. Une sensation toute nouvelle et particulièrement désagréable. La soirée avait eu l’effet d’un pétard moldu mouillé, pour lui. Il avait finalement pris son courage à deux mains, une quantité importante d’alcool magique aidant, et avait avoué à Myo ses sentiments pour elle.

Enfin plus exactement, il lui avait sauté dessus sans la laisser en placer une. Bon il était vraiment, VRAIMENT rond comme une barrique à ce moment-là… C’était sûrement d’ailleurs pour ça qu’il avait été contaminé comme les autres par ce sortilège à la con : le PAF avait du truquer les verres de tout le monde, histoire  d’être sûr que le maléfice fonctionne ! Bordel, il avait su en entrant dans cette Maison rose bonbon qu’il lui fallait être sage et y aller mollo sur la boisson… Son penchant indélicat pour la bouteille lui avait joué un sale tour, ce coup-ci.

N’empêche, il se demandait à présent que la plupart des convives aient déserté les lieux, s’il serait capable de retourner parler à la sorcière aux cheveux verts, à jeun.

Ses sourcils se froncèrent un instant en repensant à ce grand salopard de doyen femelle qui s’était jeté sur la Gamma alors même que lui, était là, à trente centimètres d’elle. Ce type était un maniaque déviant doublé d’un tas de fumier. S’il retentait un coup comme ça, Titus allait l’emplâtrer propre et net, définitivement.

Il se dit tout de même qu’il avait peut-être été un peu sec avec Myo. Il l’avait littéralement plantée au beau milieu de la fête pour poursuivre son enquête, excédé par l’attitude de Magouille. Titus se demandait ou elle pouvait bien se trouver à présent.

-Titus.

Une main ferme lui saisit le bras. Le cowboy surpris tourna la tête et aperçut le visage de Myo, redevenue… Myo. Elle transpirait la nervosité et le soulagement.

-Que-

Sans lui laisser ajouter un mot, elle l’entraina à sa suite hors du grand salon, dans une petite pièce à l’arrière de la maison. Elle se planta devant lui, visiblement embarrassée. Titus se frotta le bras, ne sachant lui-même pas trop quoi dire :

-C-comment tu te sens ? bafouilla-t-il. Toi aussi, le virus t’a-

-Non. Mais y a des trucs plus importants dont on doit discuter.

Titus sentit de nouveau ses tripes se tordre comme des serpents :

-Ouais, je me doute.

-Je veux dire… poursuivit Myo, le truc qu’on a failli faire toute à l’heure, est-ce que j’ai rêvé ça ? Ou bien alors on a vraiment failli le faire, mais juste parce qu’on était bourrés ?

-Ben…

-Parce que pour moi, c’est du genre super vaseux comme souvenir !

-Tu sais…

-J’ai besoin de savoir ou on en est, parce que là, je suis paumée !

-C’est-à-dir- oh et puis merde.

Titus saisit le visage de la Gamma et l’embrassa à pleine bouche. Cette dernière ouvrit de grands yeux surpris, mais le yankee ne desserra pas son étreinte et tous deux basculèrent par-dessus le sofa qui trônait au beau milieu de la pièce.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3442

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Ain't no party like a zeta party !   Ven 31 Oct 2014 - 1:07

Alors qu'elle était prête à perdre les pédales, Mali et toutes les personnes de la pièce retrouvèrent leur apparence normale. Tout comme Drago, la métisse ouvrit de grands yeux étonnés et se mit à vérifier compulsivement qu'il ne lui manquait rien :

-Ok, ok... commença-t-elle d'une voix précipitée, reprenant un peu de calme. Mes bras : ok. Mes jambes : ok. Mes roploplos : ok. Pas de queue de dragon zarbi aux fesses ?

La métisse jeta un coup d'oeil derrière elle... et prit une grande inspiration, soulagée :

-Ouf, c'est bon. lâcha-t-elle avec un grand sourire.

Mali ferma les yeux : elle était heureuse que tout soit redevenu comme avant et quelque soit la chose qui s'était passée, ou la personne qui l'avait faite, elle était prête à lui cuisiner des pancakes et des muffins tous les matins à vie.

Un bruit la fit sursauter et elle se précipita sur ses deux amies, qui venaient tout juste de sortir de leur état proche du légume et se relevaient doucement :

-Ava, Kim, vous allez bien ?

La batteuse, qui avait retrouvé des couleurs, fit craquer les os de son cou en grimaçant :

-Wow... ça fait du bien quand ça s'arrête ! lança-t-elle.

-Oui, hein ? acquiesça la métisse en souriant, rassurée.

Elle se tourna aussitôt vers sa soeur zeta qui regardait devant elle, les yeux ronds :

-Je veux un appletini. lâcha cette dernière. Et une journée de shopping à H&W.

-Iiih Avathan, tu es guérie toi aussi ! fit Mali.

Contente comme tout, elle serra sa camarade dans ses bras. Au même moment, une annonce retentit :

-"Votre attention s'il vous plait. Ici Perry Wigworthy. Les sortilèges qui nous ont gâché la soirée ont été inversés. Les issues ont été déverrouillées et on a retrouvé de l'alcool. Un antidote est dispo dans la Grande Salle pour tout le monde, filles et autres. Maintenant dégagez !"

-Vous avez entendu ? fit Mali, ravie. Direction le grand Salon !

Ava et Kim se mirent en chemin, pas mécontentes de pouvoir à nouveau bouger comme elles voulaient. Arrivées à la porte, elles se retournèrent :

-Tu viens pas avec nous ?

-Je range juste deux-trois trucs et j'arrive ! lança Malicia avec un grand sourire.

Une fois ses amies parties, elle se retourna vers Drago et lui fit un petit sourire gêné. A l'aide de sa baguette, elle se mit à ranger le micmac qu'ils avaient fait pour pas grand chose : des fioles sans bouchon, des herbes partout, et tout un tas de poudres renversées dans tous les sens.

-As-tu besoin d'aide ? fit la voix trainante de son ex, à côté d'elle.

Mali secoua gentiment la tête en guise de réponse.

-Dans ce cas, je ferai mieux d'aller chercher cet antidote moi aussi. expliqua ce dernier. Je ne tiens pas particulièrement à devenir moldu.

La métisse releva la tête :

-Ok. fit-elle avec un sourire un peu timide.

Pour la première fois depuis très longtemps, elle se sentait plus en colère contre lui. Après tout, il avait essayé de l'aider toute la soirée. Dans un sens, la métisse était plutôt fière : c'était peut-être enfin la maturité qui parlait. Peut-être. Sûrement... Peut-être. Elle regarda son ex faire quelques pas vers la porte. Ce dernier stoppa et posa sa main sur l'embrasure :

-Je sais que nous ne sommes pour rien dans ce qu'il vient d'arriver mais... commença-t-il après une hésitation : est-ce que tu veux fêter cela autour d'un verre ?

Mali leva la tête, surprise, et pencha la tête de côté, gênée :

-Euh... c'est gentil, mais je vais ranger vite fait et après je vais rentrer : je suis un peu crevée...

Le blondinet n'eut pas vraiment l'air surpris par sa réponse et n'insista pas.

-Drago ?

L'alpha stoppa et se tourna vers elle. Pour la première fois depuis ce qui semblait être des siècles, Mali le regarda dans les yeux :

-Tu sais tout à l'heure, quand tu parlais...

-Oui ?

-J'avais pas vraiment fait d'assurdiato.

-Oh.

Après un moment d'hésitation, l'alpha fit quelques pas vers elle et elle fit tout son possible pour ne pas devenir rouge tomate.

-Et ? demanda-t-il.

-Et...

-Sister !

Ezzechiel, toutes rastas dehors et ses grands yeux illuminés écarquillés comme jamais, entra dans la pièce comme une tornade et la saisit pas les bras :

-Tu vas jamais me croire ! Je suis une sister moi aussi !!

-Hein ? s'étonna Mali, les yeux ronds comme des billes.

-Comme j'te le dis, Sister ! s'emballa son frère. J'étais à cette fête, l'autre jour, je sais plus où et j'avais plus d'herbe magique et là les fumées du chaos se sont dissipées sur mon âme et j'ai découvert que... j'étais une femme !

-C'était ici, aujourd'hui même et c'était le cas de tout le monde. expliqua Drago, en croisant les bras avec dépit.

Il n'avait pas l'air particulièrement content qu'Ezzy soit là.

-VRAIMENT ?!

-Vraiment. répliqua l'alpha. Tu comptes t'en aller ?

-Sûrement pas, man ! s'exclama l'ex-gamma. J'ai quelque chose d'hyper important à dire à ma sister !

L'alpha eut l'air encore plus blasé.

-Il est donc grand temps que je tire ma révérence. soupira-t-il. Bonne soirée...

Il s'en alla. Ezzy quant à lui écarquilla encore plus les yeux comme s'il venait d'avoir une grand révélation :

-Sister ! C'était qui ce man ?

-C'est Drago, Ezzy. Tu sais tu travailles avec lui tous les jours... expliqua Mali, habituée à être la bouée de sauvetage de son frère complétement perché.

-Oooh... Mais c'était quoi toutes ces vibes que j'ai senti ?

-Des... hein ? répondit la métisse, les yeux ronds.

Des fois, son frère était tellement déconnecté de la réalité qu'elle avait du mal à le suivre.

-Oui, sister, entre toi et ce type, tout ces boum boum badaboum boum boum badabada ! Ils sont comme ceux que t'avais avec ton julot de l'année dernière, sister !

-C'est mon julot de l'année dernière... grimaça Mali. Et les boum boum bada, ça vient de lui, pas de moi. Moi je le badaboum carrément plus...

-C'est pas ce que les boum badaboum disent, sister ! Écoute !

Son frère la saisit par l'épaule, plaqua sa joue contre la sienne et regarda tout autour de lui avec l'air concentré.

-Ezzy...

-Shhhhh !

-Ezzechiel...

-Chuuut, les boum boum me parlent ! Ils 'ordonnent de...

-Je vais y aller, hein, frérot ?

Mali colla une bise sur la joue de son frère et quitta la pièce.

-Cool sister ! lança ce dernier. Et rappelle-toi de ce que les boum boum badaboum ont dit ! Va haut comme le lion de Zion !

La métisse hocha la tête en souriant d'un air crispé :

-Euh.. oki !

Elle sortit de la pièce à reculons et suivit un groupe de personnes qui rejoignaient la grande salle de la sororité. Mali ne put s'empêcher de remarquer tous les dégâts que le virus avait fait : tout était sans dessus dessous. Les murs étaient fissurés de partout, les cadres renversés, les ampoules grésillantes... ça allait prendre du temps avant que la maison se remette de tout ça !

Brusquement, à deux pas du salon, Malicia stoppa et fit demi-tour :

-Lulu ? fit-elle étonnée.

Sa meilleure amie était assise en tailleur par terre, l'air pas dans son assiette.

-Lustucru !

La métisse se précipita sur la batteuse et la serra dans ses bras :

-Oh, je suis contente de te voir ! Je savais plus où tu étais ! J'ai fait n'importe quoi de toute la soirée, si tu savais, faut que je te raconte...

Voyant que son amie ne réagissait pas, elle leva des yeux inquiets :

-Lulu ? Ça va ? Qu'est-ce qui se passe ?

La batteuse avait une moue boudeuse et le regard triste. Ses cheveux formaient un rideau devant son visage :

-J'suis une fille. lâcha-t-elle au bout d'un moment.

-Oh luluchou, tu sais bien que ça pouvait pas durer tout ce micmac... expliqua Mali avec douceur.

Lucrécya haussa les épaules :

-Je sais, c'est pour ça que j'ai aidé Titus a trouver le gars qui a fait ça. C'était pas nous les coupables, au final.

-Je sais. Drago et moi, on s'en est rendus compte en essayant de faire un contresort... Tu es sûre que ça va aller ?

L'étudiante en sports se releva :

-Ouais...

-Tu veux qu'on sorte prendre un peu d'air frais ? Ça te ferait du bien ?

Lulu secoua la tête :

-Non, faut que je trouve Marcus et qu'on aille chercher Rufus. L'infirmière en avait marre de nous attendre alors elle l'a refilé à la secrétaire du doyen qui veut plus le lâcher. Paraîtrait qu'il est beaucoup trop à croquer...

Mali regarda son amie, un peu inquiète : elle savait que c'était pas facile pour Lulu tout ça, même si elle n'en parlait jamais. Après s'être dit au-revoir, et avoir regardé sa meilleure amie disparaître dans la foule, se demandant ce qui la tracassait autant, elle reprit le chemin de la grande salle, qui se vidait peu à peu. Après une soirée comme ça, les gens étaient assez pressés de s'en aller. La métisse comprenait bien pourquoi. Elle était elle aussi complément secouée et elle avait l'impression de sortir d'un petrificus totalis qui avait duré des mois ! Elle se laissa tomber sur un canapé et soupira.

-Ohlala... fit une voix bien connue.

Elle tourna la tête et sourit :

-Coucou Mali !

-Salut Mali... répondit Amalia Jones qui venait de se poser à côté d'elle. Ah lala c'est la cata...

-Qu'est-ce qui se passe ? demanda l'ex-gryffondor.

-On a découvert que c'est Perry qui a rendu malade tout le monde, elle va être virée, c'est trop triste...

-On se pousse !

Une bouteille à la main, Pansy Parkinson apparut et s'affala entre elles :

-J'ai retrouvé du destop-yop ! Ça vous dit, les filles ?

Elle tendit des verres à ses sœurs et les remplit à rabord.

-T'as entendu la nouvelle ? demanda-t-elle.

-Pour Perry ? répondit Malicia, concernée. Oui ! Qu'est-ce qui va se passer ?

-On sait pas encore, mais si j'en crois ce que j'ai entendu on va avoir une nouvelle chef bientôt... fit Pansy sur le ton de la confidence.

Elle glissa un bref coup d'oeil à son amie Amalia :

-Une pas trop dangereuse, et le plus malléable possible...

-Ahlala, je me demande qui ça va être... lâcha cette dernière en entortillant une lèche de cheveux autour de son doigt.

Mali but son verre :

-Bien bien bien...

-T'as fait quoi de la soirée ? demanda l'ex-serpentard.

-Oh pas grand-chose. expliqua la métisse aux cheveux rouges. J'ai essayé d'inverser le sortilège de mélange des genres.

-Toute seule ? s'étonna Pansy.

-Non, Drago m'a aidée.

Amalia et Pansy se lancèrent un regard suspect.

-Drago hein ? fit cette dernière en resservant un verre à Mali. Y'en a qui s'embêtent pas...

-Ah lala, j'aimerai bien inverser des sorts avec Drago... fit Amalia en sirotant son verre.

-J'sais pas ce que vous imaginez mais il s'est rien passé du tout. J'vous rappelle que c'est complément fini entre lui et moi. se défendit l'ex-gryffondor.

Elle plongea le nez dans son verre pour se donner une contenance. Pansy la fixa en plissant les yeux :

-Donc tu prévois pas de nous le piquer à nouveau, comme l'année dernière ?

-Ça va pas ? Et puis, je vous l'ai pas piqué, c'était mon copain ! Et on était hyper heureux d'ailleurs ! s'exclama Malicia.

-Ouais ben, si tu veux mon avis, vous êtes mieux l'un sans l'autre. grinça Pansy. Un serpentard et une gryffondor, ça faisait sacrément tâche.

-Ah lala, moi je trouvais que vous étiez un chouette couple quand même...

Amalia sursauta : Pansy venait de lui donner un coup de coude pas très discret.

-De toute façon, c'est bien fini tout ça : je suis complément passée à autre chose. expliqua Malicia. Ça se voit non ?

Ses deux copines zeta lui jetèrent un regard suspicieux.

-Mais, arrêtez de me regarder comme ça ! J'ai passé un cap, je vous dit !

La métisse aux cheveux rouges vida à nouveau son verre d'un geste nerveux.

-Il fait chaud, non ? Y'a pas des dragées surprises quelque part ? demanda-t-elle, les joues toutes rouges.

-Donc t'as pas de vues sur Drago Malefoy ? reprit Pansy sur un ton insistant.

-Non. clama Mali avec fierté.

-T'as rien contre si je ressors avec alors ?

Cette fois-ci, Malicia se figea une seconde.

-Non. fit-elle d'une voix un peu aiguë et étranglée.

-Et si je l'embrassais tout partout devant toi ?

-ON PEUT ARRÊTER DE PARLER DE CA ?! beugla soudain la métisse. DRAGO C'EST LE PASSE ! LE PASSE J'AI DIT !

Malicia saisit la bouteille que tenait sa sœur dans les mains, se resservit une rasade de boisson, et la but cul sec. Un silence un peu bougon s'installa alors que la métisse faisait une pause dans la conversation.


Finalement, Pansy haussa les épaules et reprit :

-C'était une chouette soirée hein ?

-Ah lala... carrément. acquiesça Amalia.

-Ouaip. grinça Malicia.

-Ouais... Une soirée qu'on est pas prêtes d'oublier.

-Oh lala, c'est tellement vrai ce que tu dis...

-Ouaip. renchérit Mali, les yeux dans le vague. Ouaip, ouaip, ouaip.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE
 

Ain't no party like a zeta party !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Avenue des Champs Z'Allons-Y :: Fraternité ZΔN-