Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 937

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Lun 3 Nov 2014 - 22:28


SURPRIIIIIIIIIIISE !!!
AVEC : Marcus + Griselda + Om + qui voudra
PRIVÉ / PUBLIC : Publiiiiiiiic
DATE : Samedi 16 janvier


C'est d'un pas alerte que Griselda avançait vers la maisonnette des Flint. L'air était frais, malgré le timide soleil qui éclairait Mysteria Lane. En chantonnant, les mains enfouies dans les poches de sa doudoune, elle s'approcha de la porte, et y donna quelques coups de pieds :

-Rincevent Rincevent Rincevent ! Rincevent Rincevent Rincevent ! Rincevent Rincevent Rincevent ! Rincevent Rincevent Rincevent ! Rincevent Rincevent Rincevent ! Rincevent Rincevent Rincevent ! Rincevent Rincevent Rin...
-ELLE EST PAS LA ! Rugit une voix bourrue, tandis que la porte d'entrée s'ouvrait à la volée.

Cela n'impressionna guère l'Irlandaise, qui leva la tête et considéra avec un sourire ravi le jeune homme devant elle : il était dans un pyjama ringard parsemé de petits vif d'or. Ses cheveux étaient ébouriffés (enfin, encore plus que d'habitude), ses joues mal rasées, et ses yeux encore bouffis de sommeil. Il tenait dans son bras gauche un gros bébé joufflu qui s'amusait à faire des bulles avec sa bave, puis les faisaient voleter devant lui.

-Salut Homme-Castor ! Salut le petit Ragondin de Rincevent que je garde pour du babysitting très mal payé parfois !

Marcus frotta ses yeux avec sa seule main libre.

-O'Neil, qu'est-ce que tu veux ? Et depuis quand t'es blonde ?

La fofolle souleva les longs cheveux dorés, sous lesquels se trouvait son habituelle tignasse courte informe.

-C'est une perruque ! Parce qu'aujourd'hui c'est un jour SPECIAL ! Sinon, je dois voir Rincevent Rincevent Rincevent !
-Et ça pouvait pas attendre ? T'as vu l'heure ?
-Oui, il est sept heures du matin. Je ne vois pas le rapport. Je dois voir Rincevent Rincevent Rincevent !
-Elle est pas là.
-Oui, mais je dois voir Rincevent Rincevent Rincevent !
-Oui, mais elle est pas là !
-Oui, mais je dois voir Rincevent Rincevent Rincevent !
-OUI MAIS ELLE EST PAS LA !
-Oui, mais je dois voir Rincevent Rincevent Rincevent !
-ELLE EST PAS LA !
-Oui, mais je dois voir Rincevent Rincevent Rincevent !
-ELLE EST PAS LA O'NEIL !!! T'ES BOUCHEE OU QUOI ?!

Gri cligna ses grands yeux perpétuellement exorbités.

-Ah, elle est pas là ? Pourquoi tu l'as pas dit avant ?! Persifla-t-elle en fronçant les sourcils.

Marcus serra ses impressionnantes dents.

-Adieu, O'Neil...

Il voulut claquer sa porte d'entrée, mais la POP agita sa baguette, et l'en empêcha.

-Attends attends attends, M'sieur Castor ! Je dois voir Rincevent Rincevent Rincevent !
-J'avais cru comprendre, grogna Marcus. Mais pourquoi ?
-Parce que c'est moi sa meilleure amie pour la vie et jusqu'à la mort, pardi !
-Nan. C'est Malicia McGuire sa meilleure amie.
-N'importe quoi ! Lucinda Rincevent est ma meilleure amie depuis qu'on est toutes petites ! On a fait les  400 coups ensemble ! Ahah, comme on était inséparables, en première année à Poudlard !
-Lucrécya a fait sa première année à Beauxbâtons.
-Ah ??? s'étonna Gri. Mais avec qui j'étais inséparable en première année ?!

Le PAF soupira :

-Je suis vraiment obligé de répondre à ça ?
-Je sais pas : je te pose la question ! Rétorqua la Pi Omicron au regard de dingue.
-Hein ?!
-Quoi ?!
-BWAAAH ! S'exclama Rufus en babillant, devant l'énième bulle qui éclatait devant lui.

Ce qui fit hocher la tête de l'Irlandaise :

-Oui, tout à fait, mini-ragondin, fit-elle le plus sérieusement du monde.

Marcus poussa un long et profond soupir.

-Bon, O'Neil, je viens à peine de me réveiller, j'ai pas encore pris mon café, et c'est pas que j'aime pas ta compagnie, mais... ah ben si en fait c'est exactement ça. Alors fous-moi le camp de ma pelouse ou j'active l'arrosage magique.
-Mais je dois voir Rincevent Rincevent Rincevent ! Geignit la garçonne emperruquée. Elle est où ?

Le PAF haussa les épaules :

-Chais pas trop. Elle est super vénère depuis hier soir, à cause de la fête des gonzesses, là, alors elle s'est levée super tôt pour aller se défouler. J'crois qu'elle est allée faire du jogging et frapper des têtes d'ampoule avec Séraphine, des trucs du genre. Oh, et elle a parlé d'aller au club de duels aussi. Tu devrais aller chercher par là, mais crois-moi, vu son humeur d'aujourd'hui, je serai toi, j'éviterai.

Griselda eut l'air déçue.

-Zut crotte flute alors ! J'avais VRAIIIMENT besoin d'elle !

Le jeune père arqua un sourcil.

-Je sens que je vais le regretter, mais... pourquoi t'as besoin de ma femme au juste !
-Ah, c'est pour un truc génial ! Ecoute !

L'Irlandaise se hissa sur la pointe des pieds, et chuchota quelque chose à l'oreille de Marcus. Et, au fur et à mesure que le récit de la jeune fille avançait, le sourire crétin s'élargissait sur le visage du PAF.

-NON ?! TU DECONNES ?! S'exclama-t-il.
-Nope.
-Et tu comptes...
-Ouip.
-Et il sait que...
-Nope.
-Et ils sont tous.
-Ouip.
-AHAH J'VEUX VOIR CA !
-Tu veux dire que tu acceptes de remplacer Rincevent Rincevent Rincevent aujourd'hui à mes côtés ?

Marcus acquiesça :

-Allez, ouais, pourquoi pas ! Une bonne tranche de marrade ça se refuse pas ! Laisse-moi juste le temps de me préparer !

Les yeux de Griselda s'embuèrent de larmes :

-Homme-Castor... tu es désormais mon tout nouveau meilleur ami d'enfance pour la vie !
-Ouais ouais... Ahahah j'imagine déjà la tronche du gaillard ahahah...

Marcus fourra Rufus dans les bras de la cinglée, et rentra se changer, sans cesser de ricaner comme un crétin.



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Jeu 6 Nov 2014 - 13:53

Depuis qu'elle s'était rendue à la boutique Weasley très tôt ce matin pour son tour d'inventaire, Kimberlie avait renversé quatre cartons de boîte à malices, cassé deux bocaux de pastilles de gerbe, renverser plusieurs flacons d’élixir de beauté d'un jour, mais aussi s'était endormie trois fois en écrasant des réserves de chocogrenouille ou en bousculant des collègues. Elle était réellement bonne à rien, ce qui n'était pas habituel.

George Weasley n'avait jamais eu à se plaindre de son ancienne camarade Gryffondor. Après tout, elle avait déjà proposé son aide alors qu'avec son défunt jumeau, ils expérimentaient leurs premières créations à Poudlard. Puis, dès qu'elle quitta l'école de sorcellerie, elle s'empressa de lui proposer son aide en interimaire à la boutique. Depuis le dernier été, elle avait été une employée dévouée et énergique à son image habituel. De plus, dernièrement, elle passait souvent faire des heures supplémentaires sans se plaindre à un seul moment de fatigue. Une fatigue qui semblait envahir la sorcière avec une intensité qui cette fois-ci ne lui ressemblait pas.

George la zieutait du regard alors qu'il était sur le point d'ouvrir la boutique. Elle se frappait les joues afin de se maintenir éveillée. Il fronça les sourcils et s'avança vers elle avec détermination.

Quant à Kimberlie, elle se sentait défaillir. Elle n'avait pas encore fermé l’œil de la nuit pour se précipiter au travail et les retombées de la soirée de la veille pointaient déjà leur nez. Elle s'était trop bien habituée à son corps de garçon. Bien sûr mise à part qu'elle ait failli perdre ses pouvoirs, retrouver ses formes trop féminines continuait à la gêner. Déjà qu'elle s'était toujours trouvé trop pulpeuse, après avoir connu ce qu'elle serait en tant qu'homme, elle avait encore plus de mal à se supporter. Elle se trouvait vulgaire avec cette énorme poitrine et ces fesses trop rebondies. Elle avait de nouveau enfiler de large T-shirt, d'épaisses chaussures... Toute la féminité qui l'avait envahi s'était tapie au fond de sa personnalité, se cachant derrière ce qui faisait d'elle une pseudo femme, quelqu'un qu'on ne suivait pas du regard dans la rue... D'ailleurs, c'était son but ! Elle avait toujours vécu comme ça, pourquoi voudrait-elle changer alors que changer l'avait mis dans tous ses états depuis quelques temps ! Non ! Cette soirée lui avait remit les idées en place et avec ses histoires de famille, c'était bien mieux ainsi !

- Kim ?
- Hi ! se redressa-t-elle dans un sursaut.

Elle n'avait même pas remarqué que son "patron" approchait. En réalité, c'était plus un vieil ami qu'un simple boss, un ainé Gryffondor qu'elle regardait avec émerveillement alors qu'elle n'était qu'une gamine de 11 ans qui n'avait presque connu que son frère Andrew comme pseudo-modèle. D'ailleurs, en entrant dans la maison Gryffondor, elle avait idolâtré pas mal de personnes, car tous étaient le total inverse de son frère intello. Tous montraient qu'elle n'était pas bizarre. Tous étaient comme elle et ça l'avait rassuré.
Et lorsqu'elle voyait George, elle voyait aussi son jumeau, Fred. Elle n'oserait décevoir aucun des deux. D'où cette sensation de culpabilité de dormir sur place alors que l'ouverture de la journée était sur le point l'arrivée. En ce moment, elle ne voulait qu'une chose, trimer à son travail jusqu'au coucher du soleil. Pour avoir cette fierté dans le regard du Weasley et aussi aider sa famille comme elle pouvait de cette crise dont elle était la triste origine.

- On ouvre ? demanda-t-elle avec un sourire qui ne trompait pas sa fatigue.
- Tu n'as pas l'air en forme. Tu m'inquiètes beaucoup. Tu devrais rentrer te reposer.

Son sourire fondit sur place. Peut-être était-ce la fatigue, mais elle avait envie de pleurer.

- Ne me regarde pas comme ça, Kimberlie !
- Je travaille ici. C'est mon devoir envers toi et ma famille.
- J'sais pas trop de quoi tu parles mais tu es épuisée, et je ne voulais pas te dire ça comme ça mais tu es vraiment... !

Soudain, un hibou passa par une des fenêtres en poussant des hululements. L'oiseau vint se poser près d'eux en tendant une lettre à la métisse.

Joufflie, Joufla, Joufflue !

Faut absolument que tu rentres à la WoW au plus vite ma meilleure future ex-ex-colocataire pour la vie ! Je vais te prouver que tu es mon amie pour la vie et que tu dois revenir vivre avec moi et Lethi ! Comment ?! Surprise ! Appelles moi sur mon miroir quand tu auras reçu ce parchemin Kimkimkimi !

Le plus belle Irlandaise aux yeux de braises, Griselda. ♥


- Qu'est-ce que c'est ? demanda George.
- Une... amie... veut me voir. Ça a l'air important pour elle. D'ailleurs, il fallait que j'aille la voir.... malheureusement...
- Eh ben pour la peine, je te donne ta journée !
- Keuwa ? Non, non !
- J'insiste, Kim ! Rentres voir ton amie et faire une grossssssssssssse nuit de sommeil, si tu veux bien de mes conseils !
- Mais je...
- Casses toi, Kimberlie McCormick ! Vas voir ton amie et te reposer c'est un ordre de ton patron !
- Et ton " Pas de cela entre nous, Kim !" il est où ?
- Il reviendra après que tu es dormi ! Aller, va-t'en !

La minute d'après, La porte d'entrée de magasin claqua derrière elle dans un « Ciao, à bientôt ! » précipité de la part de George alors qu'il fermait la porte. Kim haussa un sourcil tout en refixant la lettre de Griselda des yeux.
Elle n'avait aucune envie d'aller la voir avant d'avoir dormi, pourtant, elle devait le faire. Elle devait lui demander de retourner vivre avec elle... Puis, si George lui avait donné sa journée, c'était pour cette raison. ( Impossible de savoir si elle niait l'évidence que c'était parce qu'elle ne cessait de faire de conneries depuis qu'elle était arrivée pour travailler ou si c'était de l'idiotie pure, car de la part de Kimberlie, les deux étaient des explications tout à fait plausibles. ) Elle souffla, frotta ses yeux et transplana direction la WoW university.

***

Elle débarqua au milieu de la place Magnus Magouille, un bonnet enfoncé du mieux qu'il pouvait sur sa chevelure indomptable. Ces dreadlocks de mâle lui manquait... Comme pour ponctuer cette pensée, elle ajusta son manteau comme pour essayer de cacher ses protubérances féminines.  
La lettre de Griselda toujours dans sa main, elle souffla de nouveau en se disant qu'elle détestait les surprises... Elle imaginait un cadeau hyper-gênant made in O'Neil et ça l'inquiéta. Pourtant, elle devait bien aller la voir. Peut-être qu'elle pourrait réussir à lui dire que de toute façon elle revenait vivre avec elle et ça sans le besoin d'une quelconque "surprise"...
Cette fois-ci, elle ne souffla pas, mais bailla en fouillant dans ses poches. Elle tomba sur son téléphone portable moldu, mais ce n'était pas ce qu'elle cherchait. Dans la poche de son manteau, elle tomba enfin sur son miroir à communications. Elle ferma les yeux histoire de se motiver pour ensuite prononcer le plus distinctement possible :

- Griselda O'Neil.

Après un instant, le miroir afficha une image. Celle d'un énorme gros plan de deux yeux et d'un nez qui semblait décuplé avec l'effet du miroir.

- JOUFFLUE ! s'écria le reflet qui fit sursauter la métisse.
- J'ai eu ta lettre, qu'est-ce que tu veux au juste ?

Après ce "bonjour" peu orthodoxe, Kimberlie ne pouvait s'empêcher d'être désagréable. Elle était fatiguée et donc trop facilement irritable ( du moins, encore plus que d'habitude ).

- Parfait Kimkim ! Je te l'ai dit, c'est une surprise ! Dis bonjour à Lethifold !

Le visage en gros plan de Gri disparut sous une couleur grisâtre dont Kim pouvait deviner l'odeur de vieux qui en dégageait et ça même à travers le miroir.

- Ouais, ouais, bonjour. Dis, je suis pas d'humeur alors dis moi où tu es qu'on en finisse.

Le chiffon disparut et Kimberlie écarquilla les yeux en voyant la longue chevelure blonde de l'Irlandaise. Elle ne put s'empêcher de lâcher un :

- Bordel ! Qu'est-ce que tu as fait à tes cheveux !?
- C'est joli hein ? Ce n'est qu'une perruque, mais aussi une surprise !
- Tu me soules avec tes histoires de surprise...
- Quoi ?  
- Non, rien. Alors t'es où ?
- Rejoins nous devant la maison de mon indou au chocolat, au miel, au praliné, au destop-yop, au...
- Keuuwa ?

Soudain, le miroir de Griselda changea de main. Kim fut étonnée de voir la tronche de PAF, de Marcus Flint. Depuis quand trainait-il avec la Folle aux Lethifolds lui ?

- On se dirige vers la maison de Kapoor sur Mysteria Lane. annonça-t-il clairement, comme s'il venait de perdre patience.
- Qu'est-ce que tu fiches avec Griselda, au juste ?
- Je me prépare à quelque chose d'ultra-tripant ! J'sais que tu ne m'aimes pas beaucoup et que d'ailleurs j'te trouve aussi super chiante, mais là j'ai un conseil d'ami d'une seconde à te donner :

Il approcha son visage du miroir avec un petit sourire amusé :

- ... si tu es convié à cette petite sauterie, dépêches toi d'arriver avant de louper le plus drôle !

Kimberlie fronça les sourcils. C'était quoi cette histoire ? Etait-ce un piège ? Griselda était-elle sur le point de tellement la ridiculiser que même Flint était prêt à jouer de sa pseudo-intelligence pour faire venir la batteuse au plus vite... ? Quelque chose en elle lui disait que ce n'était pas ça, qu'elle se trompait. Peut-être que ça n'avait rien à voir avec elle en fait... Après tout, pourquoi aller chez Om pour une "surprise" qui lui était destinée ?
Griselda reprit son miroir et ajouta avant de raccrocher :

- Oui Joufflue, dépêches toi !

Kim pinça ses lèvres un instant, histoire de réfléchir à la situation. Mais vu qu'elle était trop fatiguée et que les paroles de Flint l'avaient interpelé, elle abandonna très vite et se dirigea vers Mysteria Lane, en fourrant ses mains dans ses poches.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Ven 7 Nov 2014 - 16:38

-T'es bientôt prêt ?! vrilla une voix à fort accent irlandais, à travers la porte de la salle de bains.

-Ouais, ouais.

-T'as déjà dit ça y'a deux heures !

-Ouais, ouais.

Marcus sortit de sa douche, dans un air saturé de buée. Il s'enveloppa dans une serviette, banqua de glisser sur une pile de vêtements sales que Lucrécya avait laissé sur le sol, se rattrapa de justesse en pestant... puis il se souvint de ce que O'Neil lui avait dit, et ricana.

O'Neil était cinglée, c'était un fait. Elle était folle. Zinzin. Tarée. Marteau. Démente. Et tous les synonymes de la terre n'auraient pas suffi à décrire l'état déplorable de son mental, et ceux de ses innombrables personnalités. Elle lui avait souvent cassé les bonbons à Poudlard. Elle lui avait tout autant cassé les roustons, à la WoW.
Mais parfois, oh oui, parfois, il pouvait arriver qu'un éclair de génie la frappe, et hop : sa folie furieuse prenait une victime qui n'était pas lui. Et d'un coup, tout devenait plus hilarant.

En s'esclaffant à moitié, il avança vers son miroir, les cheveux ébouriffés.

-Oh, Monsieur Flint, vous êtes particulièrement en beauté aujourd'hui ! lui lança ce dernier d'une voix obséquieuse.

-Merci bien mon brave, lui répondit le PAF.

Il bomba le torse, fier de lui.
Avant, ils avaient une glace qui ne disait que la vérité : la batte de Lulu l'avait éclaté à la seconde où l'objet avait fait remarquer à la jeune femme son absence de poitrine. Du coup, ils avaient acheté celui-là, qui ne faisait que des compliments. Marcus savait que le miroir était enchanté pour ne faire que des compliments. Mais ça ne l'empêchait pas de se la péter, à chaque fois qu'il en recevait un.

Il pencha vers son reflet sa coiffure qui partait dans tous les sens, et, la langue tirée sous la concentration, il entreprit de les peigner soigneusement. Puis, il fit venir à lui un flacon de laque, et entreprit d'ébouriffer sa tignasse, mèche par mèche, précautionneusement, durant de longues dizaines de minutes.

Enfin, il se mira : il n'y avait aucune différence avec ses cheveux avant et après son long décoiffage. Mais au moins, LUI savait qu'il avait une coupe volontairement déstructurée.

-Oh Monsieur Flint, voilà qui vous va à ravir !

-Merci bien mon brave.

Marcus, enorgueilli, sortit de la salle de bains en sifflotant... puis il se souvint de ce que O'Neil lui avait dit, et ricana.

Après avoir pris un temps infini à choisir ses vêtements, puis à les enfiler, puis à finalement se changer à nouveau, et ce deux fois d'affilée, le musculeux étudiant entra dans sa cuisine, et mit sa machine à café en route d'un coup de baguette. Aussitôt, la machine implosa en hurlant, éclaboussant les murs de café tiédasse. Marcus s'essuya le front en grognant, puis aperçut le bout de parchemin, pourtant bien en évidence, laissé par sa femme :

-Utilise pas la cafetière, je l'ai foutu en boule ce matin et elle a dit qu'elle se vengerai, cette saloperie, lut-il.

Le PAF grommela ... puis il se souvint de ce que O'Neil lui avait dit, et ricana de bon coeur.

Finalement, il rejoignit son salon.

-Chuis prêt, ma gaillarde, on peut y aller ! clama-t-il.

Griselda ouvrit un œil, qui scruta le PAF avec attention.

-Ouah, dingue ! S'exclama-t-elle en se redressant d'un coup.

-Quoi ?

-T'as mis trois heures à te préparer, pire qu'une gonzesse ! Et pourtant, t'es toujours aussi moche moche moche !

-Ah ben merci, grommela l'étudiant, vexé.

-C'était pas un compliment !

-J'avais capté.

-Tu sais, seuls les amis sincères peuvent être aussi francs ! Mais c'est pas la peine de me remercier. Allons voir Ominouchet !

Marcus se remit à ricaner :

-Rooooh oui !

Il s'avança vers la porte de sortit, et stoppa :

-Attends, O'Neil, j'ai pas pris mon pictuscope ! Ni mon appareil photo ! J'veux une photo-souvenir de sa tronche !

-T'inquièèète ! lança la POP. J'ai engagé un photomage ! Et un bon ! J'ai pris le même qui nous a fait nos superbes portraits au bal de Nawël !

Le Pi Alpha Fi jeta un coup d'oeil rapide à deux photographies qui étaient punaisées sur le mur de l'entrée. Sur l'une d'elle, une Griselda au teint jaunâtre, clairement surprise par le photographe, grimaçait en prenant les trois quarts de la place disponible : on ne devinait qu'à peine une touffe des cheveux ébouriffés de Marcus derrière elle.
Sur la seconde, Malicia et Lucrécya, étrangement blafardes et maladives, écarquillaient leurs yeux rougis par le flash. A cause d'un mauvais contraste, tous les défauts de leur peau ressortaient, y compris ceux qu'elles n'avaient pas.

Marcus pointa les « œuvres » :

-Le gus qu'a fait ça ? fit-il en pouffant.

-Ouiiiiii ! Elles sont magnifififiques, non ? s'emballa Gri. Dommage que Lethi n'ait pas pu venir ce soir là, il est tellement photogénique... Ah, on s'était trop trop trop trop trop amusés, à ce bal !

-Amusés ? Le soir du bal de Noël ?

-Mais oui ! s'enthousiasma la fofolle emperruquée. On a eu plein de cadeaux et tout et tout et tout ! Bon allez, dépêche-toi, tout le monde nous attends déjà !

Elle poussa le PAF hors de chez lui, et l'entraîna en gambadant vers un autre quartier de Mysteria Lane, répondant de temps en temps à son miroir à double sens histoire de confirmer les nombreuses invitations qu'elle avait lancée.



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 937

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Ven 7 Nov 2014 - 19:40

C'est débordante d'enthousiasme et d'entrain que Griselda, suivie par Marcus et par le photographe rouquin qui les avait rejoint, s'avançait vers le logement de Om Rajesh Kapoor. Sans que ce dernier ne soupçonne rien.

L'Irlandaise bondit vers Kimberlie, qui, juste devant le perron, regardait tout autour d'elle avec des yeux ronds. Elle tira sur sa manche :

-Allez, viens Joufflue, c'est l'heure-l'heure-l'heure, c'est les voix dans ma tête qui me l'ont dit !

Marcus s'esclaffa, et la Gamma eut l'air encore plus perdue. Mais elle suivit néanmoins le cortège, principalement parce qu'elle ne savait pas bien quoi faire de plus.
La garçonne réajusta sa perruque blonde, s'éclaircit la voix, frappa trois petits coups à la porte, et s'égosilla :

-OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OMINOU ! OM...

L'Indien finit par ouvrir, surpris, et aussitôt, un flash l'aveugla momentanément.

-OUAH ELLE VA VALOIR DES POINTS CETTE PHOTO-LA, MON GARS ! Tonitrua le PAF mort de rire.

L'étudiant en Médicomagie gémit, puis se frotta les yeux. Une fois sa vue recouvrée, il considéra les individus devant lui. Un rouquin qu'il lui disait vaguement quelque chose, Griselda O'Neil et Marcus Flint lui lançaient de gros sourires suspects. Même le bébé que le Pi Alpha tenait grâce à un  harnais sur son torse semblait hilare. Par contre, Kimberlie McCormick paraissait plus fatiguée qu'autre chose. Et son regard débordait d'interrogations, auxquelles Om aurait été bien en peine de pouvoir répondre.

L'hindou cligna, et se racla la gorge, mal à l'aise :

-Oui, mes amis ? Que me vaut donc l'honneur de cette matinale visite ?

Le sourire de Gri s'élargit, tel celui du chat de Cheshire.

-Rôôôôôôôh fais pas comme si t'étais pas au courant, Ominouchet !
-Oui, ''Ominouchet'' ! Insista Flint en riant sous cape. Fais pas comme si tu savais pas ce qui t'attends, mon gaillard !

Om hocha la tête, l'air grave.

-Ah, vous parlez de ''cela'' !

Marcus sembla d'un coup bien déçu.

-Ah, t'es au courant ?
-Effectivement je le suis, je l'ai lu ce matin-même dans le quotidien de l'université ! Lança Om, en tendant un journal. Nos chers professeurs ont eu droit au pire des remaniements ! Ma camarade de fraternité Griselda et moi-même sommes désormais dans la même filière, et notre professeur n'est autre que notre fantasque doyen ! Pour me remettre de cette révélation, j'avoue volontiers avoir du avalé quelques soulageantes poignées de pilules de grenouilles séchées...
-Un remaniement ? S'étonna Kim, en réprimant un bâillement.

Flint arracha le WOW Herald des mains tremblantes de l'hindou, et le parcourut en vitesse.

-Dingue ça ! Ils ont viré Schneider !

Griselda leva les yeux au ciel, avec condescendance et amusement.

-Mais non, Omounichet, gros bêta ! Je parlais pas de ça, mais de notre MARIAGE ! S'exclama-t-elle en écartant les bras.

Om cilla.

-P... plaît-il ? Demanda-t-il, pas sûr de ce qu'il venait d'entendre.

-Toi et moi ! Insista Gri. On va se MARIER et on va le faire MAINTENANT !

-Heing ?! S'exclama Kimberlie, en grimaçant, tandis que Marcus éclatait d'un rire gras. 

L'oeil de l'Indien se mit à tiquer horriblement, et il se plaqua une main peu assurée dessus. Il esquissa néanmoins un sourire nerveux, et émit un petit rire forcé.

-Ah-ah, Griselda, mon Irlandaise camarade de fraternité, je devine qu'il s'agit là de l'une de tes immanquables et impayables plaisanteries dont toi seule détient le secret ! Cependant, si jamais l'éventualité qu'il ne s'agisse pas d'une blague s'avérait possible, je me verrai dans l'obligation de décliner ton offre...

Sous le regard éberlué de sa colocataire (et celui remplis de larmes de rire du PAF), la Pi Omicron Pi secoua vivement la tête en gloussant.

-Ne dis pas n'importe quoi, mon roudoudou d'amour parfumé au curry ! Si on se mariait pas, pourquoi j'aurais amené mon témoin Marco le Papa Castor et ma demoiselle d'honneur Joufflue ? Allez, dépêche-toi, tout le monde nous attends. Orchideus !

Elle agita sa baguette, et fit apparaître un énorme bouquet de fleurs, qu'elle prit en main. Puis elle tendit son bras à l'Indien.
Ce dernier resta figé là, les bras ballants, la bouche figé dans un vague sourire, comme s'il ne pouvait pas croire les derniers mots de la tarée au lethifold.

-M... Mon... Mon amie ?
-Oui Ominounichou ?
-Quand... quand tu mentionnes ''tout le monde'', qu'entends-tu donc par là ?
-Bah, nos invités, pardi ! Tout le monde est venu ! Sauf ma maman, ils lui ont pas donné l'autorisation de sortir ! La pauvre, elle est en confinement à la section Psycho de Ste Mangouste !!! Elle est cinglée cinglée cinglée !!! Heureusement que c'est pas héréditaire, hein hein hein ?!

Om paraissait totalement perdu.

-Je... je.... suppose.... oui...  bredouilla le malheureux. Mais... sans avoir l'air d'insister, mon Irlandaise camarade... lorsque tu dis 'invités''... tu... tu...

Un barrissement le fit sursauter, et lui fit tourner la tête vers son jardin. Et aussitôt, il blêmit à vue d'oeil, ce qu'un flash immortalisa, sous le rire de plus en plus gras de Flint.

Il ne l'avait pas remarqué plus tôt, mais sa pelouse était décorée comme jamais : colombes blanches qui voletaient en cercle,  pluie de pétales de rose ensorcelée, teintures blanches qui voletaient au contact du vent frais de janvier, grande arche remplie de fleurs colorées devant laquelle se tenait un vieillard enturbanné à l'air empli de sagesse... tout semblait prêt pour une union. Et ça, c'était sans parler du gigantesque oliphant recouvert de peintures traditionnelles, qui attendait dans un coin, faisant balancer son énorme trompe et ses impressionnantes défenses autour de lui.

Mais le pire, c'était le monde. Une foule compacte, assise sur des chaises recouvertes de tulle blanc immaculé. De nombreux Pi Omicron Pi côtoyaient d'autres étudiants plus rares, ainsi que quelques professeurs, l'éminent psychémage Dr Froud, et une myriade de sorciers qu'Om n'avait jamais vues, mais qui, si on devait en juger par leurs gros yeux globuleux, devaient faire partie de la famille O'Neil.

Et, au premier rang, raide comme un piquet, le regard dur et mauvais, était assis son propre père. Entouré de jolies indiennes qui piaillaient entre elles, en jetant des oeillades mesquines aux autres invités.

-Tes sœurs m'adorent ! S'exclama Gri. C'est parce que je suis naturellement très mince. Et parce que je sais parler hindi. Et parce qu'elles croient que je connais toutes les traditions de votre pays bizarre, alors qu'en fait je me contente de les légilimancer pour savoir ce qu'elles attendent de moi ! Dingue, non ?

Mais Om, comme statufié, ne put lui répondre de suite.



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Lun 10 Nov 2014 - 23:26

Dans le regard du pauvre hindou prénommé Om Rajesh Kapoor deux pupilles se dilatèrent à l'extrême. Une mâchoire se décrocha et une main gauche fut prise d'un tremblement incontrôlable.

Oui... Ils sont tous là...
...
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARAA !!!!!


Marcus Flint, hilare au dernier degré avait sorti son pictuscope et avait entrepris d'immortaliser cette scène fantasmagorique. Tout cela avait des allures de cauchemar éveillé. Tout ce qui pouvait rassembler les plus immondes peurs du pauvre étudiant en Médicomagie s'était concentré en cet instant, en un seul lieu.

Je.... je... Gn...
...


Un tic nerveux horriblement grimaçant soulevait à présent le coin des lèvres du PoP. L'irlandaise démente le regardait de ses grands yeux énamourés :

-Ce qu'il est timide, mon Ominouchet !  N'est-ce pas qu'il est timide, Léthi ? Mais il le sera sûrement moins ce soir quand toi et moi on va rocker son petit monde !

Elle ponctua cette dernière phrase d'un faux rugissement de tigre en faisant mine de griffer le torse de l'hindou. A ce moment, Marcus fut pris d'un tel fou rire qu'il dut se cramponner à un buisson, plié en deux. Arjun Kapoor, ses yeux démoniaques dignes de Kali braqués sur son seul fils, se leva et tempêta de sa voix tonnante :

-Tu devrais être au comble de la félicité, Rajesh, de nous voir tous réunis ici ! Surtout après le lamentable fiasco de tes précédentes fiançailles !

A ces mots, deux de ses sœurs eurent un reniflement outré et méprisant. Dolly serrait son petit sac à main, le regard rivé sur son frère, visiblement ravie.

-Et bien !! s'exclama son père, le regard sévère. N'as-tu donc rien à dire  en cette grande occasion ?

Om ouvrit la bouche à ce moment. Tous se turent, hormis le Paf hilare qui se tenait les côtes dans son coin. Kimberlie fixait le PoP, les yeux effarés, trop estomaquée pour savoir quoi faire.

-Je... commença à articuler l'infortuné hindou.

La foule se pencha un peu plus.

-Jeeee...aaaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAAAARGH !!!!

Sans une seule sommation, il sortit sa baguette de sa poche arrière et lança une bordée d'éclairs vers l'arche immense installé près des "invités". Une vague d'étincelles illumina les lieux et tous se penchèrent en se protégeant la tête de leurs bras en hurlant. L'oliphant se déchaina, poussé par la peur, et se cabra en barrissant de façon tonitruante. Il piétina une partie du décor et s'enfut dans le quartier résidentiel en détruisant les allées d'hortensias. Le vieux prêtre prit ses jambes à son cou tout en criant :

-Je ne n'ai pas laissé tomber ma carrière de taxi londonien pour signer pour un tel capharnaüm !!!

Le voyant s'enfuir et au vu du désastre, Arjun Kapoor se dressa avec peine et fusilla son fils du regard :

-Honte sur toi, mauvais fils !! Qu'as-tu fait ?

Un éclair illumina le ciel alors que géniteur et progéniture se toisaient :

-Je ne vivrai plus dans la terreur de vos réprimandes, père ! Comment pouvez-vous vous imaginer un seul instant que cette farce pourrait se poursuivre ? fit-il en désignant d'un geste toute la cérémonie mise en place. Je ne me plierai pas à vos caprices, encore moins lorsqu'ils concernent les lubies grotesques de la démente irlandaise ici présente !! Et si je puis me permettre, et sans vouloir vous blesser...

Om leva alors bien haut devant Kapoor Senior son poing d'où dépassait son majeur pointé droit vers le ciel :

-...VOUS POUVEZ VOUS ASSOIR SUR UN PLANT DE BANANIER ET BEUGLER COMME UNE VACHE SACRÉE EN LUNE DE MIEL AVANT QUE JE NE VOUS FASSE PLAISIR !!

Malgré le déluge de sortilèges lancés par l'hindou, tous virent son geste et portèrent la main à leurs bouches, choqués. Sauf Dolly qui éclata d'un rire franc. Om ricana de manière hystérique, puis stoppa un instant et rajouta d'une voix tremblante :

-ET JE VOUS EMMERDE PRO... PROFONDEMENT, PERE ! VOUS ET LA BANDE DE... DE... SALOPES QUI ME SERVENT DE SOEURS !!! Sauf toi Dolly... pardon...

Sur ce, il lança un éclair de stupéfixion sur le patriarche de la famille Kapoor qui décolla dans les airs sans un cri, les yeux agrandis par la surprise, littéralement soufflé. Se reprenant bien vite, Om sauta devant le premier rang et lança encore d'autres éclairs dans le ciel et riant aux éclats, alors que la panique s'installait dans la foule des invités. Griselda se précipita sur Om, les bras ouverts :

-Ouiiiiiii !!!! C'est géni génu génial, Ominounet !! C'est la plus belle céré..HEURG...

A peine avait-elle approché son "fiancé" que ce dernier la stupéfixait à bout portant, l'envoyant dans le décor.

-NE M'APPROCHE PAS, ZINZIN CONGENITALE !!!

Le Docteur Froud s'approcha alors, son smoking à moitié noirci par les gerbes d'étincelles, les mains levées en signe d'apaisement :

-Che comprend fotre colère, Om, mon garçon. Moi-même, zi mon professionnalisme ne m'afait pas dicté le contraire, ch'aurais étranglé Miss O'Neill, moi-même. Mais fous defez fous repr...

Un nouvel éclair jailli et le psychémage vola en couinant dans les colonnes blanches de la réception :

-NAAAAOOOOON !!! ELLE N'AVAIT QU'A PAS VENIR ME HARCELER, VOTRE PATIENTE, VIEUX CON GERMANIQUE !!!

Un nouveau concert de hurlements accueillit cet accès de violence, et Om se tourna vers le reste de sa famille. Levant sa baguette, il se tourna vers ses quatre sœurs détestées qui hurlaient de terreur, alors que l'ainée Dolly applaudissait à tout rompre :

-VOILA POUR VOUS, FIEFFÉES GROGNASSES !!!

Il enflamma aussitôt les robes de demoiselles d'honneur des indiennes qui s'enfuirent en poussant des cris stridents. Sans s'arrêter, extatique, Om Rajesh Kapoor se mit à lancer des maléfices sur les colombes qui voletaient en pleine panique au-dessus de sa tête. Il tira un puissant sortilège vers le sol dont l'onde de choc propulsa les chaises des invités dans les airs, ces derniers avec. Et l'hindou ria, ria de plus belle. Il ria tant et si fort que...

-Ominou ?

-Que... Comment ?

Les pupilles du PoP se rétrécirent et son regard s'anima de nouveau, revenant à la réalité. Il se trouvait toujours sur le pas de sa porte, et la foule venue pour son "mariage" avec Griselda se tenait toujours devant lui, s'impatientant. De même que Griselda qui le regardait à présent sans comprendre.

-Ca va Om ? demanda Kimberlie, un peu inquiète. T'as eu une attaque ?

-Je...

-Ouiiiii ? gloussa Griselda en battant des cils.

-Je... c'est une CATASTROPHE !!!

Sautant maladroitement par dessus une haie et atterrissant de l'autre côté dans une parodie de roulade, Om Rajesh Kapoor s'enfuit en courant, les bras en l'air :

-OYOYOYOYOYOYOY !!! glapissait-il d'une voix aigüe en détalant dans Mysteria Lane, une foule d'invités en colère à ses trousses.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Mar 11 Nov 2014 - 17:18

Kimberlie trottinait aux côtés de Marcus Flint qui riait aux éclats, un bébé contre lui et un pictuscope à la main, devant une foule d'invités dont les sœurs insupportables de Om Rajesh Kapoor.

- Je l'avais bien dit que ça allait être drôle ! lâcha-t-il sans pitié pour le pauvre indou qui fuyait du mieux qu'il pouvait.

Devant les deux étudiants, Griselda O'Neil à la coupe blonde agitait son chiffon croyant vivre un jeu d'attrape géant avec comme mouton son pseudo-fiancé.

- OMICHOUUUUUUUUUUUUUU ! JE VAIS T'ATTRAPER ET ON VA LIER NOTRE AMOUR POUR TOUJOURS jusqu'à ce que je te tue avec passion... !

Kim grimaça. Elle n'avait jamais été vraiment amie avec Om Kapoor, mais même s'il redoutait de tomber sous le bourreau de la métisse, ce n'était pas un gars méchant. Il n'était qu'un loser incapable de s'affirmer.
Elle n'était pas contre rigoler un peu, mais là, on ne pouvait pas vraiment dire que c'était franchement fendard. Peut-être était-ce parce qu'elle était crevée et donc pas assez en forme pour avoir beaucoup d'humour, mais là, elle ne voyait qu'un pauvre idiot coincé dans le tripe d'une folle dingue.
Elle s'était souvent plainte des extravagances de Griselda, pourtant, c'était lui qui avait eu le droit au pire, avec le consentement de sa famille qui plus est ! C'était franchement n'importe quoi !

- Hey, McCormick ! T'es en sport non ?! Tu pourrais pas le rattraper qu'on continue le massacre ? héhé.

Comme pour ponctuer ses paroles, son fils émit un gazouillis en agitant ses petits bras avec joie. C'était comme si lui aussi n'attendait qu'une chose ; voir Om dans la merde.

- Et alors ? J'ai pas spécialement envie d'aller le rattraper !

Elle voulut ajouter qu'il était puéril, mais elle se ravisa en sachant que ça ne servait à rien. Déjà, elle n'avait jamais eu l'envie de se fritter avec Flint, puis elle ne pouvait pas aller à l'encontre de la nature. A la Wow, c'était comme la loi de la jungle. Les Pi Omicron Pi étaient en bas de la chaine alimentaire et les Pi Alpha Fi étaient en haut. Les PAF persécutaient les POP et ainsi allait la vie. C'était inchangeable, c'était comme une tradition qui existait depuis la création des deux fraternités. Kimberlie ne pouvait pas aller à l'encontre des traditions à elle toute seule.

- Mon p'tit cognard l'aurait rattrapé depuis longtemps.

La batteuse lança un regard noir au PAF. Impossible de savoir si c'était juste une constatation ou un moyen de toucher la Gamma, il n'empêche que ça marcha. Ou presque...
Kimberlie prit sur elle et accéléra incroyablement le pas, mais au lieu de continuer vers l'Indou, elle bifurqua en passant entre deux maison à sa droite. Elle enjamba les obstacles sans difficultés même s'il y avait qu'elle pour penser qu'elle était définitivement pas en forme. Elle traversa les jardins privés sans gêne. De cette façon, elle put arriver au carrefour de Mysteria Lane qu'était sur le point de franchir Om. Elle entendait même son "YOYOYOYOYOYOYOYOY" au loin.
Il tourna dans la rue avant la foule qui le suivait et sans même l'avoir vu venir, quelqu'un lui attrapa le col avec une poigne digne d'un golem. Pourtant, ce n'était qu'une jeune femme qui l'avait tiré jusqu'à se cacher derrière la haie de la maison d'à côté. Il faisait froid et ils étaient présent accroupis sur une épaisse couche de neige.

- Oh Kimberlie, mon amie ! Tu m'as sauvé la vie !
- Tais toi et écoutes moi, bien !

Elle était autoritaire même si son regard trahissait une lourde fatigue.

- Je ne compte pas te sauver la mise, j'ai d'autres chat à fouetter et à vrai dire si je ne m'étais pas moi-même retrouver dans ce bordel, nous ne serions pas là en ce moment.
- Que veux-tu dire par là ma vigoureuse sauveuse ?  
- Je veux dire par là que j'ai une proposition à te faire et je n'aurais pas à t'aider à fuir cette folle pour ça.
- Je t'écoute avec beaucoup d'attention, mon amie.

Il était rare que Kim ait des idées lumineuses et une capacité de réflexion aussi élevée, ce qui prouverait que sa solution était une pure erreur. Pourtant, elle n'avait jamais été sûre d'elle. Si ça marchait, elle serait enfin soulagée d'un poids conséquent !

- Alors voilà...

***

Quelques temps plus tard, les deux sortirent de leur cachette. Kimberlie serrait Om par le col alors qu'elle le trainait vers Griselda qui hurlait son nom toujours avec le même sourire dément au visage.

- OMICHOUUU ! OMICHOU !! OMICHOU !!
- A le voilà ton futur ! lâcha Marcus en clôturant par un gloussement gras.
- Kimkimkimi a gagné le jeu, Lethi ! Maintenant qu'on a bien rigolé, on va se marier !

Après avoir abandonner Om à sa terrible fiancée, elle s'éloigna en se postant à côté de Flint.

- Tu as galéré pour le trouver. Il court aussi vite l'intello ?
- Il sait se cacher. Il est comme mon frère.
- Haha !

Kimberlie fronça les sourcils alors que tout le cortège retournait au lieu du mariage. Elle était soucieuse de comment elle allait gérer tout ça, mais elle ne pouvait plus reculer.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 937

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Jeu 13 Nov 2014 - 22:17

Le sourire de Griselda s'illumina d'un sourire malsain, lorsque Kim le mena à elle avec une poigne vigoureuse. l'Irlandaise agrippa la manche de son futur époux, et le tira vers la cérémonie, quelques pâtés de maison plus loin. Tout en secouant la tête d'un petit air mesquin et condescendant.

-Tut tut tut... Om Om Om...

Ce dernier ne fit même pas mine de s'enfuir. Il ne gigotait pas, ne résistait pas, et on pouvait lire la résignation sur son visage blême, d'ordinaire naturellement hâlé.

-Om Om Om... répéta la fiancée de l'Enfer. Om Rajouche Kapir. Si je ne te connaissais pas aussi bien, j'aurais vraiment cru que tu voulais fuir notre mariage !

La pupille du malheureux vrilla, et pendant une seconde, on aurait pu croire qu'il allait péter un plomb et asséner ses quatre vérités à l'Irlandaise dérangée. Mais non : il se contenta de marcher et de baisser la tête.

-Désolée d'avoir à te contredire, ma... ma... camarade... Je... Je me nomme Kapoor et non pas Kapir...

Griselda pouffa de rire :

-Nimporte quoi ! Si tu t'appelais... comment dis-tu déjà ?
-Kapoor...
-Ah oui... ''Kapoure'..

Elle accentua ce mot, en faisant des guillemets sarcastiques avec ses doigts.

-Si tu t'appelais... "Kapoure", reprit-elle en crachant le nom, je le saurais quand même. Allez viens, Ominouche, on est assez en retard pour notre mariage ! On va devoir rogner sur le discours de Lethifold pour finir à l'heure.
-G... Griselda... fit l'Indien en se raclant la gorge.
-Ouiiii ?
-Je... euh...
-Ouiiiiiii ?

Tentant le tout pour le tout, Om prit une longue inspiration et déblatéra d'un coup :

-Réalises-tu, mon irlandaise camarade, que jamais, à nul moment, je ne t'ai demandé ta main, en aucune façon que ce soit ?

La folle se figea, et ses yeux s’agrandirent, les faisant plus que jamais ressembler à ceux d'un crapaud, ce dont ils n'avaient guère besoin.

-Mais tu m'as demandé d'aller avec toi au bal de Noël ! Geignit-elle d'une voix enfantine, en faisant exagérément sortir sa lèvre.
-Ou... oui, certes, m... mais...
-Et tu m'as donné un cadeau là-bas !
-...Serais-tu en train de mentionner ce diabolique cadeau ensorcelé qui a gâché ces dansantes festivités traditionnelles ? S'étonna l'hindou.
-Et je t'ai aidé à faire un antidote pendant la fête des Zézettes !
-T... tout à fait, bégaya l'étudiant en Médicomagie, ne sachant comment se dépêtrer de cette conversation. Et je ne saurais que t'en remercier, cependant il ne fallait y voir nulle demande en maria...

La lèvre de Gri trembla, et la garçonne se mit à hurler... de rire.

-POUAAAH JE TE FAIS MARCHER ! S'exclama la jeune POP. Evidemment que tu m'as pas demandé en mariage, patate, puisque c'est moi qui l'ai fait en te faisant une SUPRISE ! Ah qu'il est nigaud celui-là ! Allez, va voir ton papa, je crois qu'il veut te donner des conseils de dernière minute pour ta lune de miel !

Après un clin d'oeil horriblement suggestif qui fit frémir la malheureuse victime, Griselda le poussa vivement en avant. Ou plus précisément vers sa famille, qui, les visages fermés et les mâchoires serrées, attendaient visiblement Om.

Restée seule, la Pi Omicron Pi se voûta et joignit ses mains. Une ombre malfaisante passa sur son visage, et elle se mit à chuinter comme une asthmatique hilare.

-Hinhinhin, excellent ! EXCELLENT !! MON PLAN SECRET EST EN TRAIN DE SE METTRE EN PLACE ET CET IDIOT NE SE DOUTE DE RIEN !!!

-Ton plan secret ? Tu veux dire, épouser cette femmelette de Kapoor ? Fit une voix bourrue.

Griselda sursauta, et considéra Flint, qui la pointait avec son pictuscope. A ses côtés, Kimberlie fixait sa colocataire avec un regard las et blasé.
Le regard de l'Irlandaise devint fuyant :

-Euuuh... eh bah... oui, oui. C'est ça. Exactement. Mon plan secret c'est d'épouser Kapir. Voilà voilà. Demande à mon Lethi, il te dira... la même chose... Ou presque. Ouaip ouaip. héhéhé. Qu'est-ce que ça pourrait être d'autre, hein ? Je te le demande. Kof kof.

Elle fit mine de tousser, gênée, puis détourna la tête, comme pour trouver un nouveau sujet, n'importe lequel.
Ce qu'elle n'eut aucune difficulté à faire :

-Oh, Jouffli-Jouffla, c'est pas ton drogué-moureux aux cheveux sales, là-bas ?



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Ven 14 Nov 2014 - 17:36

D'un coup, l'air las de Kimberlie devint blême aux paroles de Griselda. Doucement, elle se retourna. Elle vit alors Sylvius qui s'approchait de la maison de Om, les mains dans le poches et les yeux pochés d'épaisse cernes. Ses cheveux blond et légèrement gras tombaient sur son visage, ses vêtements semblaient sortir d'une déchèterie. Pourtant, le cœur de Kimberlie se mit à battre vite... trop vite. Depuis qu'il s'était changé en femme la veille, c'était la première fois qu'elle le revoyait en tant que mâle. C'était sûrement pour ça que ses joues devenaient si rouge.

Quand elle s'en rendit compte, elle fronça les sourcils. Ce n'était réellement pas le moment de le voir débarquer celui là ! Elle avait réellement d'autres chats à fouetter. Elle devait sortir Om de ce pétrin si elle voulait sa part du marché. Soudain, elle s'interrogea. Elle se tourna vers Griselda avec un regard noir :

- Sylvius ne quitte jamais le Potiron avant 2 heure de l'après-midi. Qu'est-ce qu'il fait ici, je te le demande ?!
- Il a mis son réveil !

La vigoureuse, mais surtout colérique, métisse attrapa le col de la folle au Lethifold.

- Tu l'as invité à ton mariage à la con ou je rêve ?!!
- Bien sûr, ma meilleure amie joufflue ! Il fallait un cavalier pour ma demoiselle d'honneur !
- Je rêve, je suis maudite !

Elle lâcha Griselda et alla d'un pas déterminé vers son camarade Gamma.

- Ah, Kim... Tu tombes bien frangine, je suis perrrrrrdu. J'ai reçu un parchemin étrange comme quoi j'étais invité à un mariage, mais en vérité les deux noms sur le faire-part ne me dit rien du tout...

Le cœur de la batteuse faisait des bond jusqu'à ce qu'il l'appelle "frangine". De cette façon, Kimberlie crut que son palpitant c'était arrêté pour de bond. Définitivement, elle ne le comprendrait jamais. Un jour, il cherchait à tous prix à parler d'une pseudo-relation qu'ils pourraient avoir. L'autre jour, il lui parlerait comme à n'importe quelle autre sœur de fraternité. Même si de son côté, elle n'était pas trop clair non plus, elle avait juste l'impression que dans cette histoire, elle était la seule qui souffrait. Sylvius, lui, semblait être serein à son contact, alors qu'elle avait l'impression de mourir de chagrin.
Mais elle avait définitivement pas le temps, ni l'énergie, ni même l'envie de gérer ça en ce moment. Intérieurement, elle prit une décision. La décision de suivre son plan à la lettre. Quel plan au juste ? En vérité, elle n'en avait pas réellement un. Elle avait bien fait croire à Om avec ses airs confiants qu'elle pourrait arranger ses problèmes, mais en réalité qu'elle réussisse ou pas, ce n'était pas potentiellement cruciale pour elle. On pouvait dire... ça l'arrangerait d'avoir un éclair de génie ! ( ou de folie... à voir. ).

- C'est le mariage de ces deux là. se contenta de dire Kimberlie en pointant du doigt une Griselda qui faisait part de ses pensées vis à vis de son futur mariage au pictuscope de Flint, puis un Om qui baissait les yeux devant son paternel.

Un instant, Kim eut pitié de l'indou. En voyant son père avec des hauts airs, elle pensa tout de suite à son père à elle. Elle grimaça en compassion, ce qui la convaincue une fois de plus de l'aider de mieux qu'elle pouvait.

- Pourquoi j'suis ici, au juste ? C'est trop ziion...
- Fumes un truc, tu trouveras ça peut-être marrant. Puis, tu n'étais pas obligé de venir.

Elle s'éloigna sans lui laisser le temps de répondre. Elle fourra ses mains dans ses poches, un air renfrogné au visage, jusqu'à ce qu'elle ne puisse s'empêcher de bailler sans prendre la peine de mettre la main devant sa bouche.

Griselda avait rejoins son futur conjoint, et devant elle Marcus riait en revisionnant quelques passages de ce qu'il avait filmer. Son fils avait les mêmes grands yeux rieur que son père.

- Tu as l'air de bien t'amuser, Flint. Oh moins un de nous qui se réjouit des festivités.
- Pourquoi ? Tu ne trouves pas ça marrant ? Même Rufus, qui comprend rien à rien, sent qu'il y a de quoi se marrer !
- Ça m'embête pour Om, tu vois. Enfin... il commence sérieusement à... comment dire... me faire pitié si tu vois ce que je veux dire.
- Non, absolument pas. Tu es une rabat-joie pis c'est tout. Surtout, que c'est pas vraiment un pote à toi le Kapoor. Qu'est-ce que tu en as à foutre ?
- J'sais pas trop ; l'Empathie ça te parle ?
- Connais pas. Bon, moi j'préfère aller voir tout ça de plus près que parler avec toi, McCormick.
- C'est compréhensible.

Puis, il la laissa seule. Elle haussa les épaules et commença à rejoindre les autres invités, prenant soin d'éviter Sylvius Abraxas.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Sam 15 Nov 2014 - 15:58

Marcus regarda Kimberlie au loin, et fronça les sourcils. Cette Gamma avait presque réussi à lui gâcher son plaisir, avec sa logique d'ex-Gryffondor, sa morale à deux noises d'ex-Gryffondor, et sa condescendance d'ex-Gryffondor. Ouais, Kapoor était dans la merde, et alors quoi ! C'était quand même pas lui qui avait orchestré ce mariage bidon, hein ! C'était pas sa faute, si O'Neil avait jeté son dévolu sur cette tête d'ampoule qui parlait comme une tarlouze ! C'était pas sa faute si tout avait été enregistré sur picturine pour pouvoir se marrer encore et encore et encore devant la tête perclue de tics de cet idiot !... ah si, ça oui, c'était sa faute. Mais c'était drôle. Tellement drôle que le PAF ne put s'empêcher de ricaner tout seul.

Bon, ok, il fallait qu'il l'admette, McCormick avait réussi à insinuer en lui un putain de début de... rhaa comment on appelait ça, quand on se sentait mal pour une autre personne ? La métisse l'avait dit, y'a quelques secondes ! Il l'avait sur le bout de la langue... Bah, peu importe : pour faire partir cette vague culpabilité, il suffisait de parler à Kapoor. Entre gaillards.

Le PAF réajusta son harnais, dans lequel Rufus venait à peine de s'endormir du sommeil du juste. Puis, il fit gonfler ses muscles et son torse, et s'avança vers l'hindou en roulant des mécaniques.

Ce dernier baissait la tête, confus et peiné, devant un vieux gars moustachu aux yeux furibonds, qui lui hurlait dessus dans une langue zarbi. Sans s'en faire, Marcus passa un bras musculeux autour des épaules d'Om, qui se crispa. Puis il plongea son regard bovin dans celui du vieil hindou enragé.

-Vous permettez, M'sieur papa Kapoor ? J'ai deux mots à dire au futur marié.

Le père lui jeta un regard offusqué étincelant de haine, mais Flint ne s'en formalisa pas, et attira l'étudiant en médicomagie plus loin.

-Ah, mon gaillard... lâcha-t-il, sur un ton paternel. Il faut que je mette deux-trois trucs au clair.

Om jeta un regard apeuré quoique résigné à son camarade musclé.

-Flint, si cette entrevue a pour but avoué de te faire tirer sur mon sous-vêtement comme tu en as la quotidienne coutume, je te conjure de reporter : cette harassante journée m'est suffisamment pénible, je dois bien l'avouer !

-Mais nan, soit pas idiot ! ricana le PAF. Je vais pas te faire ça le jour de ton mariage : j'attendrais demain pour reprendre nos petites habitudes ! Nah : chuis témoin alors j'viens faire mon discours de témoin de dernière minute ! T'es content ?

-Je... je ne saurais dire...

-Je sais que ton futur proche a pas l'air reluisant, mon gars, mais sérieux : le mariage c'est génial !

Un silence pesant suivi cette annonce.

-Par le grand Ganesh, je ne voudrais point te contredire, mais cependant je ne suis pas des plus certains que...

-Mais siii ! le coupa Marcus. Regarde, moi chuis mariée avec Lucrécya, et c'est top ! Je me sens jamais seul ou abandonné !

Om jeta une oeillade fugace à l'assemblée non loin :

-Et où se trouve donc présentément Lucrécya, mon amie au virevoletant gourdin ?

-Elle est...

Marcus fronça les sourcils et se frotta sa tignasse ébouriffée :

-Ah c'est une rudement bonne question, ça, mon gaillard. J'en sais foutrement rien. Bah, tu sais quoi ? Oublie ce que je viens de dire sur le truc d'être jamais seul et tout ça.

-Je vais tenter.

-Non, on va tourner ça autrement. Le mariage c'est génial parce que... parce que... euh...

Marcus fronça ses sourcils, en pleine réflexion.
Au bout d'un long moment, l'Indien tenta une échappée :

-Puis-je y aller à présent, mon musculeux ami Pi Alpha Fi ?

-NAN ! décréta Marcus, en resserrant l'étau de son bras autour des épaules de Kapoor. Le mariage c'est génial parce que... AH JE SAIS ! C'est génial parce que tu auras une meuf !

Om ne parut pas convaincu.

-...Oui ?

-Une meuf, Kapoor ! UNE MEUF !

-...Je....

-C'est inespéré pour un gaillard comme toi ! UNE MEUF ! Alors ouais, c'est O'Neil, elle est laide comme un cul de véracrasse et plus tarée qu'une doxy sous ecstasy en plein endoloris, mais C'EST UNE MEUF ! T'auras jamais la chance d'en avoir une, sinon !

-Eh bien, encore une fois, mon ami à la musculature sur-développée, il me coûterait de te contredire, mais il me semble pourtant pouvoir obtenir une ravissante compagne de mon propre chef !

Marcus ricana :

-Sérieusement ? Tu t'imagines pouvoir te dégoter une blonde tout seul ?

-Après tout, j'ai eu l'indicible fortune de pouvoir fréquenter la délicieuse Malicia, bien que notre fugace idylle était destinée à l'échec !

Le PAF ouvrit des yeux ronds comme des soucoupes :

-Malicia Bouftout McGuire ?!

-J'ignorais que son deuxième prénom fut si exotique, mais en effet, oui, il s'agit de cette délicate personne.

-T'es sorti avec McGuire ?!

-En effet.

-Et t'as laissé ce joli p'tit lot pour sortir avec cette mocheté irlandaise ?!

-Je n'ai pas...

-Eh ben franchement, mon gars, y'a quelque chose qui cloche chez toi ! T'as vraiment des goûts de CHIOTTES !

-Mais il ne s'agit nullement de...

Un son horrible s'éleva soudain, et tous tournèrent la tête vers la source de ce qui leur cassait les oreilles : il s'agissait de Griselda, qui avait entamé, au kazoo, ce qui ressemblait à un hymne traditionnel des mariages désaccordé et faux. Elle se tenait devant la grande arche de fleurs, et lançait des clins d'oeil perturbants à sa victime son promis.

Marcus fit une grande claque dans le dos de l'hindou, qui manqua de tomber à terre :

-Ah, juste à temps ! Chuis content de t'avoir remonté le moral, mais maintenant, va rejoindre ta fiancée ! Ca va commencer !

Il poussa le malheureux, qui n'eut d'autre choix que trébucher jusqu'à l'arche fleurie.



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Mar 18 Nov 2014 - 17:59

Un Oliphant apeuré dévala Mysteria Lane juste sous les yeux de la jeune fille.

"Je ne dois plus en être très loin"

Elle suivit donc le chemin laisser pas l'oliphant, des fleurs et arbustes piétinés et des voitures abimés voilà à quoi ressemblait l'avenue à présent.
Grâce au monde agglutiné dans le jardin et l'arche prête à s'effondrer, la jeune fille n'eu pas de problèmes à trouver le lieux du mariage.
Elle s'approcha de Marcus Flint et eu juste le temps de voir le pauvre Om se prendre les pieds dans l'arche et la mariée entonnée une sorte de marche nuptiale, du moins c'est ce qui en ressortait. Elle demanda :

"- Ils vont quand même se marier malgré ce bazar ?

- Bah ouais si non ce ne serait pas drôle"

Répondit le PAF Le marié venait juste de se lever et profitant que sa fiancée soit occupée ailleurs pour trouver un endroit ou fuir :

"il a l'air malheureux, c'est à cause du mariage surprise? "

Marcus éclata de rire tout comme le poupon qui était accroché à son ventre :

"Évidemment, que c'est à cause de ce mariage surprise : O'neil l'a organisé et n'en a parlé à Om que ce matin, et le plus drôle dans tout ça, c'est qu'il ne sorte même pas ensemble"

Voyant que la jeune brune ne répondait pas, il lui tendit le pictoscope avec un grand sourire.

"Tiens regarde ça, tu comprendras"

Manon jeta un œil aux images : elle y vit la peur d'Om, la colère de son père, la folie de Griselda, elle éteignit l'appareil et le rendit à Marcus sans un mot. Celui-ci soupira :

"non, je t'arrête tout de suite avant que tu me sortes le même discours que cette Omega. Vous les filles, vous ne pouvez pas prendre les choses un peu plus à la légère un peu comme ma Lulu quoi."

Il passa un bras autour de la brune et ajouta :

"regarde Om, il n'aurait jamais pu avoir de fille comme ça, c'est un POP donc normal. Grâce à ce mariage, il a enfin une gonzesse, le top non ? On peut bien en rire..."

La jeune fille secoua légèrement la tête voilà comment ceux de sa fraternité étaient traités par les autres, elle dit avec un petit sourire :

"Merci pour ton explication"

Elle fouilla dans son sac et tendit son carton d'invitation à marcus pour indiquer qu'elle était aussi un POP et qu'elle ne voyait pas du tout l'utilité de se mariage forcé et s'enfuit dans la foule.

De l'autre côté elle reprit rapidement son souffle et sortit le Livre "mariage autour du monde"(Extrait Ici), il fallait qu'elle trouve une solution et vite, elle lu un à un les paragraphes sur les mariages hindous jusqu'à trouver ce qui l'intéressait. La jeune fille poussa un soupir de soulagement elle avait la théorie, restait maintenant la pratique il lui fallait trouver un moyen de se rapprocher de l'autel à présent; Et surtout, si on découvrait que c'était elle qui avait foutu en l'air cette tragédie, elle risquait de :


  1. Se faire mépriser par toute la communauté hindoue
  2. Se fait détester par Griselda
  3. se faire rejeter par toute sa fraternité à peine arrivée.



...Il valait peut être mieux trouver une autre idée.



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Ven 21 Nov 2014 - 22:03

Pour la trente-septième fois en quelques dizaines de mètres, Om Rajesh Kapoor trébucha dans les pans d'un tapis oriental déposé sur le chemin de l'autel. Comme à chaque fois, il prétexta une foulure quelconque pour échapper à ses geôliers. Et comme à chaque fois, ces derniers ne s'en laissaient pas conter et le ramenaient dans la foule de ses invités.

Cela n'est point en train d'arriver cela n'est point en train d'arriver n'est point en train d'arriver n'est point en train d'arriver n'est point en train d'arriver n'est point en train d'arriver n'est point en train d'arriver aaaaAAAAAAAAAAAAH

A nouveau, l'infortuné hindou tenta de faire demi-tour à reculons, espérant que personne ne s'en apercevrait. Mais tous les yeux étaient rivés sur lui et la poigne de faire de sa "fiancée" dérangée l'agrippait par la main et le tirait de plus belle.

-Rajesh, tiens-toi droit, veux-tu ! Lui disait Shanti.

-Oui ! renchérissait Arundhati. Tu vas quand même tâcher de faire un effort le jour de ton mariage !


Om, le teint blêmissant de minute en minute ne pouvait se résoudre à prononcer un mot.

Même l'affolement de l'oliphant et sa ruée dévastatrice dans Mysteria Lane n'ont point suffi à détourner leur attention ! Et à présent, si je me dérobe à cette pantalonnade, mon Papa va me maudire et me changer en pourceau ou pire ! En Pakistanais...

A présent, Griselda se barbouillait le visage de peinture ocre et rouge, là où elle n'aurait normalement du appliquer qu'un point au milieu du front de son "fiancé", selon la coutume, au moment de la cérémonie. Ce qui ne semblait pas la gênait outre-mesure, tant elle riait aux éclats.
L'étudiant en Médicomagie en était réduit à scruter la foule, en quête d'une aide miraculeuse. Il voyait là une multitude de visages apprêtés, les uns connus de lui les autres non. Mais tous dans cette foule immense et compacte qui avait juré sa perte paraissaient comme de parfaits étrangers.

Au milieu de tout ce monde, il entraperçut le visage anxieux de Kimberlie qui semblait en grande discussion avec un Gamma qu'il avait déjà croisé à une ou deux reprises.
Et ce coquin de Marcus qui poursuivait son œuvre de fieffée moquerie à son encontre en parlant à une jeune fille qu'il ne connaissait pas.

C'est donc cela, la détresse absolue, la solitude ! Je suis parfaitement seul ! Il aurait peut-être mieux valu que je me déchaine tous azimuts comme dans ma brève rêverie ! Certes, Papa m'aurait réduit sur le champ en une trainée de poussière blanche et les services des... comment les appelle-t-on déjà ? Les aurores ! Les aurores m'auraient arrêté suite à un tel tapage, et m'auraient encachotté pour une nombre indécent de décennies !
Mais j'aurais été libéré de ces parasites !
PUISSENT-ILS TOUS ALLER SE FAIRE FOUTRE !!!!
... Oooooh...
Pourquoi ne puis-je rejoindre Dolly ? Elle, saurait à coup sûr me conseiller...


Son regard empli de détresse s'attarda de nouveau sur la batteuse gamma phie ortie.

Le plan de cette chère Kimberlie pourrait pourtant fonctionner. Mais saura-t-elle faire face -saurais-je faire face- au déchainement cataclysmique qui s'ensuivra à coup sûr ?

La voix de Kapoor Senior se fit alors entendre à quelques mètres de lui, discutant avec le père de Griselda :

-Oui, cher Monsieur. Malgré la déception constante que constitue le comportement de mon... fils, je ne puis que me réjouir de son union avec votre surprenante fille.

-Je vous avoue que je suis moi-même soulagé, fit Mr O'Neill en s'épongeant le front. Au départ j'ai pensé à une nouvelle lubie de ma fille, elle n'en est pas à son coup d'essai...

Arjoun Kapoor haussa un épais sourcil :

-Plait-il ?

-Non non rien ! paniqua le père de l'irlandaise. Ca n'est rien ! Ha ha ! Toujours est-il que je suis moi-même heureux que ma Zelda ait trouvé chaussure à son pied !

A ces mots, Om se sentit presque défaillir.

-Tout à fait ! Poursuivit son père impitoyable. J'espère fortement la venue de mes derniers-petits enfants dans l'année qui va suivre ! Et croyez-moi, ce tire-au-flanc va tâcher cette fois-ci de se distinguer !

Des... des petits-enfants ?? Avec...

C'en fut trop. Om se déroba à l'étreinte de ses sœurs et monta sur une chaise :

-Sonorus ! s'écria-t-il en pointant sa baguette sur ses cordes vocales.

Tous se tournèrent alors vers lui, surpris par cette brusque intervention :

-Mes amis, ma chère famille, badauds anonymes qui êtes juste venus à l'improviste pour profiter de ce somptueux buffet gratuit, veuillez entendre ma supplique ! Ce mariage ne peut point avoir lieu !

Un murmure indigné parcourut alors la foule, remontant l'allée comme un courant électrique. Griselda avait stoppé sa séance de maquillage improvisée et fixait son fiancé les yeux ronds.

-Oui ! Vous m'avez tous bien entendu ! Je ne saurai me lier à tout jamais à ma chère et estimée camarade Griselda ici présente, car voyez-vous, j'en aime désespérément une autre !

Il prit une profonde inspiration :

-Il s'agit de... KIMBERLIE MAC CORMICK !!

Un silence de tombeau s'abattit sur l'assemblée, uniquement rompu par le rire goguenard de Marcus Flint. Tous les regards convergèrent alors sur la jeune métisse qui était comme pétrifiée sur place :  

-Oh le con..





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Dim 23 Nov 2014 - 21:06

Ça y est, l'annonce était faite Manon commença par sourire après tout ce n'était vraiment pas le moment de faire un mariage.
Les étudiants autour d'elle reçurent l'annonce et réagir différemment :


"Ouah ça c'est de l'annonce...!!"

" j'aimerais bien qu'un garçon me fasse se type d'annonce...pas Om bien sur"

"Du coup ils ne se marient plus, moi qui trouvait qu'ils allaient bien ensemble"

"vous avez vu la tête de Kim..."

"moi celle de Griselda me fait peur... "

En effet Griselda ne disait rien, c'était silencieux, trop silencieux, ses yeux encore plus injectés et rouges que d'habitude regarder Kim puis Om et encore Kim...
Le père de Giselda avait caché sa tête dans ses mains, ce qu'il avait craint le plus venait d'arriver, sa fille avait encore fait des siennes et il ne voyait pas du tout comme calmer sa fille après ce qui venait de se passer...
Il tenta de se justifier avec le père d'OM mais ce dernier était déjà partit le visage rouge de colère, ses filles ne se firent d'ailleurs pas prier pour laisser le jeune étudiant seul face à son père.
La jeune Manon rangea son livre et s'approcha de l'autel espérant toujours l'aider, mais que pouvez t'elle faire face à ce sorcier imposant, responsable d'une grande entreprise,... et surtout que voulait-elle faire face à ce père alors qu'elle-même n'arrive pas à dire non à sa propre famille :
Elle a d'ailleurs mentit à son père en disant que les dortoirs étaient obligatoire, afin qu'elle puisse prendre un appartement. Elle s'approcha au niveau des 4 sœurs de d'Om suffisamment prêt d'ailleurs pour entendre leur conversation :


"Tu es content de toi Rajesh, ton mariage est un vrai fiasco!!!"

"Père, je n'ai jamais souhaité ce mariage" Il jeta un œil apeuré à Griselda "Griselda et ma camarade nous ne pouvons pas nous marier, je regrette que vous ayez dû faire tout se voyage juste pour cette folie!"

Mais cela ne calma pas Kapour Sénior :

"Une folie?!! tu te rends compte de ce que tu as fait : l'honneur de la famille Kapour est réduit à Néant par ta faute"

"Mais, je..."

"Et puis tu espérait quoi?... faire cette annonce ridicule..."

"C'est..."Om se ratatinait de plus en plus

"Avec ce Mariage ratée, tu as fait de ta vie une comédie, tu as tourné ta fiancée en ridicule, et c'est qui cette Mc Cormick..."

L'Etudiant avait respiré un grand coup pour répondre mais son père ne lui laissa pas en placer une :

"Tu aurais pu rester tranquille dans cette université, mais où que tu soit tu piétine la famille KAPOUR, ta propre famille."

Il avait hurlé sa dernière parole, réduisant en un instant la moindre volonté de son fils.

"Alors voilà ce que tu vas faire, ils sont tous là pour assister à un mariage donc tu vas leur donner un mariage, tu vas te marier et je te laisse 1 minute pour choisir avec qui..."

"Je ne veux pa..."

"Tu n'as pas le choix si d'ici une minute si tu n'as pas choisi c'est moi qui m'en occupe. D'ICI UNE HEURE TU SERA MARIE À L'UNE OU L'AUTRE!!!"

Il avait hurlé cette dernière phrase et Manon vit Kimberlie pâlir en entendant ça.
Kapour sénior se tourna vers le prêtre :


"Dés que le choix est fait vous lancez le mariage...faites ça le plus rapidement possible. Il faut que ce soir mon fils soit marié!!!"

La jeune Griselda blonde sauta dans les bras du jeune hindoue avec un grand sourire.

"Ne vous inquiétez pas monsieur je suis sûr que mon Ominouchet a déjà fait son choix"

Manon regarda le pauvre OM et n'y tenant plus se décida à aller le défendre :

"Monsieur Kapour, je sais que vous êtes pressée de marier votre fils mais ne voulez-vous pas attendre demain, juste le temps que tout le monde puisse réfléchir, et qu'on fasse un mariage digne de ce nom"

Le père se retourna vers Manon, qui avait les joues en feu d'avoir contredit un homme si important. Le père d'OM allais répliquer avec colère quand l'arche ne tenant plus que sur un pied s'effondra...



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Lun 24 Nov 2014 - 15:08

Le mariage tournait au désastre si ce n'était pas à la grosse blague ! Kimberlie était bouche bée devant tout ça. Rien ne se passait comme prévu. C'était ELLE et ELLE-SEULE qui devait gérer cette situation, prit par la panique, Om avait dévoiler le plan avant le moment propice.

Toutes les installations avaient lâché face à l'hystérie général et pour une fois, ce n'était pas Kim la responsable de cette destruction. Mais elle aurait bien aimé. Rien ne se passait comme prévu. C'était elle qui devait le tirer de là en avouant une idylle fictive et en l'enlevant de ce bourbier. Elle aurait peut-être une réputation gâchée, mais elle n'était plus à ça près. Mais là ! C'était la catastrophe ! Elle ne deviendrait pas Mme Kapoor, c'était hors de question !

Sous les débris, Kim entendait les horribles sœurs d'Om piailler en hindou de leurs voix criardes, mais d'un coup une seule chose l'importait. Elle se tourna vers Sylvius. Elle était paniqué de voir la tristesse dans son regard malgré ce qu'elle croyait. Malgré la colère qui l'avait envahi, elle regrettait tout. Elle voulait lui dire que c'était que du flanc, que c'était lui qu'elle aimait. Ainsi, elle s'abandonnerait à ce qui fait d'elle une fille et vivrait peut-être heureuse avec cet homme qu'elle aimait tant. Malgré ses inquiétudes. Peut-être qu’elles n'étaient pas fondées ? Peut-être qu'après ça, il arrangerait ses problèmes de drogues, qu'il deviendrait entièrement l'homme parfait qui se cachait derrière cette loque humaine. Elle pensait croiser son regard meurtri, par la jalousie et la peine… Elle en était tellement persuadée, qu’elle ouvrait déjà la bouche à peine tournait-elle la tête. Ses lèvres formait déjà les mots, les trois mots les plus importants, les plus dingues aussi, mais les plus beaux. Elle n’aurait jamais penser dire ça dans sa vie, pourtant ça la démangeait. Elle allait lui rendre le sourire parce qu’il n’y avait que ça d’important pour elle ; lui. Elle abandonnerait tout ce qui fait d’elle un garçon manqué pour lui, tout ce qui la rend à l’aise avec elle-même. Parce qu’elle s’était rendue compte que si il l’acceptait, l’aimait pour ce qu’elle était, il l’aimerait assez pour eux deux. Elle n’avait pas besoin de se sentir à l’aise si lui se sentait à l’aise pour elle. Etait-ce un déclic ? Elle n’en savait rien, mais son cerveau s’était mis à réfléchir à toute vitesse, laissant au grand jour tout ce qui se refoulait dans son esprit. Elle était prête, elle était prête à vivre en symbiose avec ses sentiments de femme. Elle en était capable pour rendre le sourire au Gamma. Elle-même s’était surprise à sourire. Pour la première fois depuis qu’elle se rendait compte qu’elle aimait Sylvius Abraxas, elle se sentait heureuse de vivre avec ce sentiment. Elle ne voulait pas se marier, elle ne voulait pas aider Om Kapoor. Elle abandonnerait tous ses projets, pour lui rendre son sourire.

Au lieu de ça, ce fut son propre sourire qui disparut. Un peu plus loin, Sylvius Abraxas n’était ni scandalisé, ni jaloux, ni abattu. En vérité, il s’était laissé aller à dormir, assis sur une chaise de l’assemblée, la tête en arrière, la bouche ouverte, une cigarette magique encore coincée entre ses doigts. Très vite, l’esprit de Kim se ferma. Tout ce qu’elle s’était rendue compte précédemment s’était perdu dans son esprit pour aller se planquer derrière la colère et la détermination. Les sourcils froncés, elle dévia son regard du drogué aux cheveux gras pour s’avancer vers l’autel. Dans les débris, elle extirpa Om Kapoor en le soulevant par le col.

- Tu n’es qu’un idiot, Om !
- Pardonnes moi, mon amie j’ai… j’ai paniqué !
- Je ne me marierai pas avec toi. Je ne me marierai avec personne aujourd’hui !
- Je comprends… je n’ai plus qu’à…
- Tu ne te marieras pas avec Griselda non plus ! Notre marché tient toujours et je te préviens tu as intérêt à tenir parole !
- Bien sûr !

Elle le lâcha avec douceur et se posta devant l’estrade où il y avait l’autel avant que tout s’effondre. Elle amena sa baguette à sa gorge :

- SONORUS !

Le silence tomba, mise à part l’oliphant qui courait encore dans le jardin en tonnant de sa trompe.

- LE MARIAGE N’AURA PAS LIEU ! MAINTENANT, BARREZ VOUS !

Derrière elle, le père de Om s’était extirpé lui-même des débris de l’arche pour s’avancer avec dureté vers son fils.

- S’il n’y a pas de mariage, tu seras déshérité Om ! Cette maison, je ne la payerais plus ! Tes études de même ! Tu ne traineras plus jamais le nom de Kapoor dans la boue vu que je n’aurais plus de fils !

Le pauvre étudiant de médicomagie avait les larmes aux yeux. Si la vie de Kim était devenue une catastrophe, celle de Om virait au pur cauchemar. C’était devenir SDF ou marié à la Folle au Lethifold. La métisse prit une grande inspiration en rangeant sa baguette dans sa poche. Elle s’approcha des Kapoor père et fils. Elle toisa le père du regard. De nouveau, elle prit une grande inspiration pour dire les seuls mots qui importaient. Les seuls mots qu’elle n’aurait jamais pensé dire un jour. Ces mots qui devaient sortir, finissant par devenir mensonges :

- J’aime votre fils. Je me marierais avec lui, mais pas comme ça. Pas maintenant.

A côté d’elle, Om ne savait pas où se mettre. Elle avait l’air si convaincante qu’un instant, il l’a presque cru sur parole.

- Ce mariage n’est qu’une mascarade. Griselda a piégé Om dans ce mariage, dans sa folie de folle furieuse – Excusez-moi monsieur O’Neil !
- Je vous en prie… Je me disais bien que c’était trop beau pour être vrai… dit-il en frottant son crâne endolori par sa chute, la mine décomposé.
- Elle dit vrai Om Rajesh !? aboya-t-il contre son fils.
- Ou...oui, Père. baissa-t-il le yeux.

Kim, elle, avait toujours la tête haute vers le patriarche de la famille hindou. Elle ne pouvait plus reculer. Elle était énervé intérieurement, ce qui la déterminait à dire tout ce charabia.

- Nous avions bien prévu un mariage, mais après nos études.

Om tira sur le manteau de Kimberlie, comme pour lui dire de ne pas continuer comme ça, à promettre des choses impossibles à son père, mais elle l'ignora. Pour ne plus avoir aucun mariage de prévu pour aujourd'hui, il fallait convaincre le père et il n'y avait que cette solution qui s'ouvrait à eux.

- Je vois. Pour être plus libre de m'offrir des petits enfants sans la contrainte des examens ? l'interrogea Mr Kapoor.  

Kim blêmit à vue d'œil. On aurait cru qu'elle allait défaillir sur place. Pourtant, elle réussit à répondre en grimaçant grossièrement :

- Oui...
- A la Bonne heure ! - soudain, il se retourna vers Mr O'Neil avec un œil mauvais pour ensuite le pointer du doigt : Vous ! Vous aurez des nouvelles de mon avocat !
- Par Merlin... ça recommence...  lâcha le pauvre père de Griselda, sans pour autant répliquer, comme s'il était habitué.
- Je serais heureux de vous compter dans la famille, Miss... ? Comment déjà ?
- McCormick. Kimberlie McCormick. dit-elle, toujours un peu blanche de part l'idée d'avoir des enfants avec le POP.
- Je vous dis donc à bientôt ! Miss McCormick ! Nous nous reverrons pour fêter vos fiançailles de façon officiel !
- Je... oui... je...

Elle n'eut le temps de répondre que Mr Kapoor s'éloigna, pour annoncer la bonne nouvelle à ses filles.

- Kim, mon amie. Tu as été...
- Occupes toi de virer tout le monde d'ici. le coupa-t-elle, avec une sensation de nausée assez désagréable. Quand je viendrais demain avec mes affaires, j'aurais une chambre gratuite jusqu'à nouvel ordre. J'ai fait ma part du marché, à toi d'honorer la tienne.  
- Bien sûr, mon amie téméraire, avec plaisir ! Mais, tu as promis un mariage à mon père. Comment allons-nous faire ?
- Je t'ai sauvé la mise aujourd'hui. Je trouverais une solution pour notre problème. Pour l'instant... pour l'instant, on joue le jeu... dit-elle en s'éloignant.
- Où vas-tu donc ?
- Dormir et peut-être vomir. A voir dans quel ordre.

Elle passa par la maison pour se rendre sur Mysteria Lane. Sur le chemin, elle croisa Sylvius qui s'était réveillé comme une fleur en demandant ce qu'il avait loupé. Elle ne lui répondit pas. Elle n'était pas prête de lui adresser de nouveau la parole. Elle passa sa main sur son visage en soufflant. Elle était épuisée et vaseuse. Elle avait besoin de dormir et ensuite elle préparerait son déménagement. Même si elle s'était foutu dans une situation infernale, il n'était pas déplaisant de penser qu'elle aurait de nouveau un chez elle au sein de la Wow et la compagnie de Om serait sûrement meilleure que celle de cette folle de Griselda. D'ailleurs... où est-ce qu'elle s'était encore fourrée celle-là ?

- SALE SORCIERE JOUFFLUE ! TU ME L'AS VOLE !!
- Bordel de merde ! lâcha la métisse en voyant la POP lui sauter dessus, toutes griffes dehors.

Derrière, Marcus Flint ne ratait pas une seconde de cette attaque, armé de son pictuscope et heureux d'avoir été invité à la place de sa femme à cette petite sauterie exceptionnelle.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 937

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Jeu 27 Nov 2014 - 17:08

Griselda, dont la perruque blonde était tombée à terre, secouait le col de son ex-colocataire d'avant en arrière, le visage déformé par la colère.
D'ordinaire, Kimberlie se serait défendue très rapidement et avec une facilité déconcertante, et Griselda s'en serait pris une, même si la colère décuplait sa force. Mais la pauvre Gamma était tellement fatiguée qu'elle ne pouvait rien faire de bien pertinent à part subir les secousses en force de la tarée.

Au bout de quelques secondes un peu trop remuante à son goût, la métisse puisa dans ses dernières forces pour repousser son agresseuse :

-Calme-toi Gri !
-NAN ! Tu me l'as volé ! Ragea la Pi Omicron.
-Je ne t'ai pas volé Om parce que t'as jamais été avec lui, espèce de cinglée !
-Mais je parle pas de Ominouchounet, patate !
-Alors tu parles de quoi ?! Rétorqua la batteuse exténuée, excédée du comportement de Griselda.
-DE MA DESTINEE ! Tu me l'as volé en faisant foirer mon plan, mon beau plan, mon magnifique plaaaan !

Kimberlie leva un sourcil, et fit un « HEING ? » pas très féminin. Griselda se redressa en secouant la tête, condescendante.

-Mmh, j'aurais du me douter qu'une joufflue comme toi ne pouvait rien y comprendre ! J'avais un plan, un plan plus vaste que ce mariage, plus vaste que ton entendement ne peut l'envisager ! VOILA CE QUI AURAIT DU SE PASSER !

Sous le regard éberlué de Kimberlie, celui plus circonspect encore de Manon qui se tenait non loin, et celui clairement hilare de Marcus, Griselda se mit à gesticuler comme un pantin malmené par un marionnettiste ivre.

-Je me fiance avec Om, je viens le chercher en cette belle matinée de janvier, je lui annonce la bonne nouvelle sous les yeux plein d'amour de nos familles respectives et de nos amis que j'ai mis au courant au préalable, certains tentent de nous en empêcher mais après quelques instants de zizanie qui font bien rire dans les chaumières tout se passe bien, on s'avance vers l'autel au bras l'un de l'autre, mais là C'EST LE DRAME !!!

Gri avait hurlé ça tellement fort que ses camarades avaient tous sursauté en même temps. Cela n'empêcha pas l'Irlandaise de continuer son récit, en roulant ses yeux dans tous les sens.

-Lethifold mon lethifold qui m'attendait dans l'ombre se jette sur moi et fait mine de m'attaquer pour augmenter l'intensité dramatique de cette journée, mais heureusement mes meilleurs amis de la vie que vous êtes tous me sauvent au dernier moment, et dans une explosion de joie, de lâcher de colombes blanches et de feux d'artifices, nous pouvons enfin nous marier, Ominouchounet et moi-même, mais au moment où le prêtre demande à l'assemblée si quelqu'un s'oppose à cette union, mue par une jalousie incontrôlable qu'il refrène depuis biiiiien trop longtemps, le Dr Froud qui est comme tout un chacun le sait fou amoureux de ma personne se lève et hurle : « MOI ! », parce qu'il sait que malgré nos 80 ans d'écart je suis la sorcière de sa vie,mais on le fait taire et la cérémonie se poursuit, sous haute tension, et alors qu'on me demande si je veux devenir Madame Ouminouchet, je ne réponds rien, je fait monter le suspense et au bout d'exactement quarante-deux secondes je hurle un tonitruant NON, parce que ce n'est pas lui que je veux depuis le départ alors je pousse Om hors du champs de vision, et je me jette au cou du vieux Dr Froud que j'épouse séance tenante, et je deviens Griselda Chewbacca Froud, la femme du plus grand psychémage du moooonde, et je passe le reste vie à l'aimer et le chérir et à verser de l'essence de musard chaque soir dans sa soupe à l'oignon et au pistou tellement je suis amère parce qu'il s'occupe trop de ses patients et pas assez de moi et comme ça IL MEURT DES MAINS DE LA PLUS GRANDE ET TENEBREUSE DES IRLANDAISES AH AH AH AH AH AH !

Kim jeta une oeillade interdite aux deux autres, qui lui rendirent bien. Marcus Flint haussa les épaules d'incompréhension, sans pour autant s'arrêter de filmer.

-Euh... t'as fait tout ça pour pouvoir... tuer ton psychémage ? demanda la Gamma, dépitée comme jamais.

Griselda s'esclaffa :

-Bah oui ! Pourquoi je l'aurais invité sinon ?
-Et pourquoi organiser ce mariage avec l'Hindou, en particulier ? Demanda Manon.

La garçonne soupira à nouveau.

-C'est pourtant évident ! VOILÀ CE QUI AURAIT DU SE PASSER : rejeté au dernier moment par la plus jolie des filles de tout le campus, et ce devant l'intégralité de sa famille stricte aux traditions chelou que personne ne comprend et dont tout le monde se fout, Omelette se retrouve face à l'hilarité de ses camarades et à la très colérique colère de son père qui est pas content mais pas content DU TOUT, mais grâce aux tocs très très très rigolos qu'il a développé depuis peu, Omounet pète son plomb et il hurle ses quatre vérités à son papa, à ses sœurs et même, tant qu'on y est, à tout le monde, et il crie, et il insulte, et son père se sent insulté, honteux et offusqué et il déshérite Ominou, qui est au début super triste mais qui se rend vite très vite compte que c'est mille fois mieux d'être libre et seul qu'être un citoyen de seconde zone dans une famille poucrave, et comme c'est mon meilleur ami de la vie, il est heureux et je suis heureuse qu'il soit heureux !

Kim, toujours à terre, cligna des yeux :

-C'était ça ton plan depuis le début ?
-Bah ouais ! C'est EVIDENT ! S'exclama la POP, en regardant ses camarades comme s'ils étaient tous cinglés. J'allais pas épouser Ominou ! Sérieusement ! Regarde-moi ! Je vaux quand même mieux que lui !
-Et... pourquoi t'as pas mis Om au courant ? Demanda Manon, qui semblait décidément se demander si tout le monde était cinglé dans cette fac.
-Bah c'est ce que j'ai fait ! Assura Gri. On a discuté de tous les détails de ce plan de génie la nuit dernière !
-T'es sûre de toi, O'Neil ? Parce qu'il avait vraiment pas l'air d'être au courant, le gaillard, ricana Flint, toujours son pictuscope.
-Siiii ! J'étais dans mon lit, j'ai fermé les yeux, et hop je me suis retrouvé magiquement transporté chez toi et c'est bizarre parce qu'il faisait jour et que le ciel était vert. Et on a parlé de tout ça !

Kimberlie poussa un long soupir :

-Ca, ça s'appelle un rêve, Griselda.

La folle ouvrit des yeux ronds comme des soucoupes.

-Aaah ? C'était donc pour ça qu'il y avait au fond des leprechauns qui dansaient la samba alors que c'était même pas mon anniversaire ?! S'exclama-t-elle.

Un long silence abasourdi suivit cette remarque. Griselda elle-même le brisa : elle se tourna à nouveau vers son ancienne colocataire... et se rua sur elle, les main en avant :

-Mais ça ne change rien, sale joufflue : TU VAS ME LE PAYER !!! RHAAA !!!

Et elle entreprit de l'étrangler en bonne et due forme.



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Ven 28 Nov 2014 - 15:29

Marcus était partagé, devant le spectacle navrant de la cinglée venue d'Irlande en train de passer sa rage et ses mains autour du cou de la batteuse métissée.

Et pour cause : il tenait dans son pictuscope des images hilarantes, qui lui vaudrait des soirées et des soirées de fou rire en perspective. Luluchou s'en voudrait certainement d'avoir raté ça, mais au moins elle pourrait se marrer avec lui grâce à son enregistrement ! Et ça valait son pesant de cacahuètes, oh oui !

Mais il y avait aussi cette petite voix qui lui disait qu'il lui fallait faire quelque chose devant la situation en train de dégénérer devant ses yeux.

D'un autre côté, il se foutait d'O'Neil comme de la première couche de son fils endormi contre son torse. Cette folle aux cheveux coupés au couteau et aux yeux de crapaud était une tarée congénitale. Elle déboulait dans la vie des gens qui n'avaient rien demandé, tel un tsunami d'emmerdes, pour les noyer sous un flot de folie, d'absurdités et de malchance. Et que dire de McCormick ? C'était rien d'autre qu'une moralisatrice d'ex-Gryffondor, pas féminine pour une mornille, qui en plus se révélait être la rivale numero uno de sa bien aimé femme : en bref, c'était une emmerdeuse.

Et pourtant... il entendait toujours cette petite voix l'intimant d'agir.

Partagé, le gaillard, quoi.

Peut-être devait-il effectivement faire quelque chose ? Dans ce cas, quoi ? Où ? Comment ? Pourquoi ? Et surtout : quoi ? Et où ? Et comment ?! Et pourquoi ?!!

Ou peut-être devait-il faire taire à tout jamais cette petite voix qui lui cassait les noix.

Petite voix qui se trouvait appartenir à la jeune fille aux yeux immensément bleus qu'il n'avait jamais vue avant, et qui l'implorait de sa voix aiguë.

-Allez, c'est tes potes, non ? Il faut que tu fasses quelque chose !

Marcus grimaça, révélant ses énormes chicots.

-C'pas mes potes.

-Mais faut quand même faire quelque chose, ou la folle, là, elle va tuer la métisse !

Le PAF sembla envisager la possibilité.

-Et ça serait une mauvaise chose, parce queeeeee... ?

La jolie nouvelle sembla choquée par la réponse du musculeux gaillard. Puis elle fronça ses sourcils, boudeuse :

-Ok, je vais le faire moi-même, même si je les connais pas !

Elle voulut tirer sa baguette de sa poche, mais Marcus l'en empêcha, et leva les yeux au ciel :

-Rha, ok, ok, j'vais faire quequ'chose. C'pas vrai, jamais moyen d'être tranquille, ici, maugréa-t-il entre ses chicots.

Il s'avança vers les deux femelles en train de se chicaner (ou plutôt, de la femelle en train d'étrangler consciencieusement l'autre), et tendit ses mains. Aussitôt, une barrière lumineuse s'érigea entre les deux, et chacune d'elle retomba sur les fesses.
Griselda se releva en un bond, et voulut se ruer à nouveau sur son adversaire, mais elle se heurta à un mur invisible. Et, sans qu'on ne sache vraiment pourquoi, elle se mit à gratter contre se mur, à gronder et aboyer, de la bave au coin de sa lèvre retroussé, l'air plus cinglé que jamais.

Marcus secoua la tête devant ce spectacle malheureux, puis se tourna vers la métisse. Cette dernière,  cernée et crevée comme jamais, passait une main peu assurée sur son cou, grimaçante.

-Ca va, McCormick ?

-Ouais ça v...

*BLAAAAM*


Manon ouvrit des yeux outrés : sans crier gare, Flint venait de décocher une sacrée droite à la Gamma, qui retomba en arrière en couinant.

-AH MAIS POURQUOI T'AS FAIT CA ?! cria la toute nouvelle Pi Omicron Pi. C'ETAIT ELLE QUI SE FAISAIT AGRESSER !

-Bah quoi ? Tu m'as demandé d'faire quequ'chose... J'ai fait quequ'chose ! répondit Marcus, avec une logique toute personnelle.



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Ven 28 Nov 2014 - 23:12

La nouvelle regarda, Marcus, Kim, et Griselda, elle ne savait pas si elle devait être en colère, ou si elle devait remercier le PAF de ne pas l'avoir frappée, ou si elle devait rire de cette situation ou en pleurer.

"Non mais vous êtes tous cinglé ici? "

Cria-t-elle après avoir réussit à réguler sa respiration. Elle se tourna vers la seule personne encore debout :

"Rassure moi, c'est l'université et pas l'hôpital psy ici? "

Le PAF répondit avec un grand sourire :

"C'est bien l'université, mais bon tu ne peux pas passer une journée sans croiser Griselda ou une autre folle...ah et quand ce n'est pas des folles c'est des monstres... Et parfois de licornes radioactives"

Manon éclata de rire pensant qu'il blaguait

"tu te fous de moi là? "

Mais Marcus après un long silence dit le plus neutre possible :

"Bienvenue à la WOW!! Ah et tu n'as surement pas fait connaissance du doyen, là ça vaux le ..."

La jeune fille laissa Marcus parler ferma les yeux pour tenter de mettre ces pensées en ordre :

*Ce n'est pas possible, oh que non ce n'était pas la WOW, mon père n'aurais pas permis que je rejoigne ce cirque. En même temps, il ne sait pas qu'une université de sorcier ne ressemble en rien à une université classique...Il va m'entendre celui-là, je ne vais pas le lâcher jusqu'à ce que je parte d'ici. Avec un peu de chance, j'en sortirais vivante, avec mes deux bras et mes deux jambes. Mais comment vais-je pouvoir le convaincre ?*

La nouvelle secoua la tête il ne fallait pas qu'elle pense à ça, il y avait plus important un gémissement la sortie de ses pensées, elle se tourna vers la métisse à terre et l'aida à se relever.

"Ca va tu tiens le coup ?"

Elle hocha la tête et voyant qu'elle tenait sur ces jambes se dégagea de la nouvelle POP avant de se tourner vers Marcus, malgré sont air las ses yeux était noir :

"Tu m'as frappée?"

"Oui" répondit le PAF et montra du doigt la nouvelle "c'est elle qui me la demandé, personnellement je voulait juste vous regarder, vous entretuer mais bon".

Manon fit de gros yeux à Marcus et se justifia devant une Kim encore plus énervé :

"C'est...Je voulais qu'il vous arrête toutes les deux mais le coup-de-poing c'est ça note personnel !"

La jeune métisse saisie sa batte et s'approcha du PAF menaçante :

"Tu as osé me frapper??"

Elle envoya son arme sur Marcus, qui ne pu maintenir son bouclier et se défendre il eu juste le temps de dire.

"Merde"

Manon entendit les grognement de Griselda ses doigts était en sang à force de gratter cette parois disparue à présent.
La jeune fille brune tenta de réfléchir toute en farfouillant dans sa valise :


"attends, attends Griselda! le but c'est de te marier avec le vieux de 80 ans non ? Tu peux encore te marier avec lui non s'il t'aime c'est bon?"

Kim regarda Manon et lui dit :

"ça se voit que t'es nouvelle toi...Un conseil ne prend jamais ce que dit Griselda pour quelque chose de véridique"

"Grrrrr, mon plan, ma colloc joufflue, tu l'a réduit en miette"

la futur ex mariée (je ne sait plus trop) s'apprêtait à se jeter ah nouveau sur Kim mais Manon réagit avant elle envoya la première potion qui lui tombait sous la main sur Griselda. Un nuage marron, verre, kaki s'échappa de la fiole éclatée au sol

*Merde c'est cette potion ! *

"Courrez!!! Je ne connais pas la portée de ce machin, je ne sais même pas quels en sont les effets..."

Elle ajouta d'une petite voix

"Mais je n'allais pas la laisser nous attaquer"

la fumée avez à présent recouvert Griselda et devant le regard atterré de Kim et Marcus elle chercha à nouveau à s'expliquer :

"c'est à un ami je devais corriger quelque chose dessus, généralement ses potions sont toujours toxiques..."

Elle vit qu'aucun ne l'avait suivit et dit paniqué :

"mais vous êtes fous, vous voulez vraiment servir de cobaye?"



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Dim 30 Nov 2014 - 11:14

Levant le nez bien haut dans une attitude de mépris affiché, les sœurs de Om Rajesh Kapoor se dirigèrent d'un pas raide vers le lampion coloré qui trônait sur une des chaises de cérémonie. D'un geste nerveux, Om leur indiquait la voie, tout en essayant de ne pas croiser leur regard. Shanti, ses yeux comme deux poignards incandescents, lança un dernier regard à son frère, puis les quatre sorcières se saisirent de l'objet. Aussitôt, elles disparurent comme si elles avaient été aspirées par l'air ambiant.

Le PoP se tourna en soupirant vers la place de la cérémonie, et constata que ses sœurs avaient été les dernières à partir. Tous les invités avaient déjà été éconduits et s'en étaient allés par leurs propres moyens. Il n'avait pas revu son Papa depuis sa discussion avec Kimberlie. Ne restait plus que Dolly qui ramassait des petits fours dans son sac à main.

-Ne veux-tu pas que je t'aide ? lui demanda l'hindou.

-Non non, Omy ! Je me débrouille toute seule ! J'ai plus de place dans mon sac de toute façon, faudrait vraiment que je le fasse redimensionner avec un sortilège...

-Je... je voulais dire, voudrais-tu que je t'aide pour repartir d'ici ? demanda Om en s'éclaircissant la voix.

Dolly se tourna vers lui, les yeux ronds :

-Tu plaisantes ? Me compare pas à ces quatre cruches, s'il te plait ! Je vais transplaner jusqu'à l'aéroport comme une grande, merci bien !

Elle referma son sac, s'avança vers son frère et le serra brièvement dans ses bras :

-En tout cas, merci ! Je me suis beaucoup amusée !

-Vraiment ? fit Om d'une voix blanche.

-Oh oui ! Rien que de voir la tête de Papa, ça valait le détour !

Elle planta ses grands yeux dans ceux de Om et dit :

-Porte-toi bien, mon frère ! Et ne t'use pas trop les yeux sur tes bouquins !

Sans ajouter un mot, elle transplana.

Et bien, voilà ce qui s'appelle une journée riche en...
en...
...
PAPA VA ME DESHERITER !!! C'EST UNE CATASTROPHE !!! MON GOURBI QUI ME SERT D'APPARTEMENT NE SERA BIENTOT MEME PLUS A MA DISPOSITION !!! IL VA FALLOIR QUE JE TRAVAILLE DEUX FOIS PLUS D'HEURES A STE MANGOUSTE ! ACHAB MC GUIRE VA M'OCCIRE A LA TACHE !!!!


**BLAAAAAAAAM**

Le vacarme d'une bagarre soudaine le sortit de ses pensées moribondes, et il se précipita à l'autre bout de la petite place, subodorant le pire. Et en matière de pire... ses amis en étaient déjà tous venus aux mains ! Ils avaient même réussi à entrainer avec eux cette jeune étudiante qu'il avait entraperçue dans la foule plus tôt ! En effet, tandis que Kimberlie essayait d'enfoncer ce pauvre Marcus dans le sol à coups de batte de quidditch, la jeune fille avait lancé une étrange fiole à la tête de Griselda, qui comme il s'y attendait était absolument déchainée.

Tout est de ma faute ! MA FAUTE !! Je dois fais quelque chose !
...
Ou bien je pourrais laisser cette bande de crétins se débrouiller tout seuls, et éviter les ennuis pour une fois. Après tout, c'est de LA FAUTE DE CES ABRUTIS SI JE ME SUIS RETROUVE DANS UN PAREIL PETRIN !!!


Om s'apprêta à tourner les talons, prêt pour une fois à ne pas se laisser entrainer sous une tonne d'ennuis. Cela présageait toujours tout autant de jours, voir de semaines passées sur un lit au dispensaire. Cette fois-ci, c'était beaucoup trop !

Qu'ai-je donc à voir avec tout cela ? Mais rien du tout ! Je n'ai absolument rien demandé à qui que ce soit et espéré passé un samedi plein de quiétude, loin des problèmes de cette faculté !
Oui, là c'en est trop !
...


Sans pouvoir s'en empêcher, il jeta un coup d'œil derrière lui : Griselda avait quasiment disparu à présent, noyée à l'intérieur d'un nuage maronnasse et nauséabond constitué des émanations de la fiole écrasée. Tous s'en était écarté et regardaient les effets avec effroi.

Om Rajesh Kapoor déglutit. Puis il se précipita ventre à terre sur l'irlandaise :

-NooooooOOOOOOOOON !!! GRISELDA SORT DE CE BROUILLARD INERNAL, MALHEUREUSE !!!!!

Arrivé à deux pas de la PoP, il bondit et plongea dans le nuage possiblement toxique. Il en ressortit aussitôt en trainant avec lui l'irlandaise prise d'une quinte de toux monstrueuse. Il se mit à courir dans tous les sens, tenant Griselda à bout de bras :

-Aux abris ! Aux abris ! Laissez-moi passer ! Il faut évacuer !! OYOYOYOYOYOYOY...

Il finit par trouver un petit banc ou allonger la PoP zinzin, et il tendit sa baguette vers le visage encore enfumé de l'irlandaise :

-Anapneo !

Il jeta alors un coup d'œil à la figure de la malheureuse, et se figea d'horreur...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Mar 2 Déc 2014 - 23:15

Le nuage, heureusement, ne se propagea pas très loin, et finit par s'évaporer.
Manon repris son souffle comme elle pu décidément cette journée était riche en émotion.


"Oh que Ganesh nous protège, ma bonne amie qu'est-ce que c'est que ces pustules?"

la nouvelle POP leva les yeux vers Om celui-ci avait récupéré la malheureuse dans le nuage et l'avait allongée sur un banc. Attirer par le mot pustule Kim et Marcus c'était approché d'une Griselda un peu trop silencieuse.

"Ouah!! elle ne l'a pas loupée, la nouvelle"

Dit Marcus en sortant son pictoscope. Kim, elle resta silencieuse, mais son expression voulait tout dire.
N'y tenant plus la jeune brune s'approcha du quatuor et jeta un œil sur la pauvre Griselda. Celle-ci avait le teint verdâtre et des pustules d'un vert foncée poussaient sur tout son corps, cinq sur son visage, un sur chaque main, mais au bout de quelques secondes les pustules continuèrent de pousser sur le visage et le corps de la malade, ces yeux fermés disparaissait déjà sous les boutons verdâtre.
La malade elle ne s'apitoyait pas sur sont sort ... Elle dormait surement à cause de la potion et grognait parfois :


"Joufflu...grr...Ominouchet...oui!...tuer..."

Kim dit alors d'un ton neutre :

"Eh Om tu pratiques la médicomagie non? Tu ne pourrais pas la soigner ?"

"Je pourrais en effet...hélas je ne sais pas qu'elle est ce mal qui la ronge..."

Tous se tournèrent alors vers la nouvelle qui n'était plus du tout à l'aise.

*Mince, il faut que je trouve une solution, il doivent tous me prendre pour une meurtrière maintenant. Raaah tout ça c'est de la faute de ce Kakyo, il fallait tout le temps qu'il se goure dans ces potions... et qui c'est qui devais l'aider à chaque fois c'est bibi.  Celui-là il me pourrit la vie jusqu'au bout*

Marcus devant le silence de cette dernière sortie alors le carton d'invitation et dit :

"Manon, c'est ça ? Tu sais ce qu'elle a?"

"Je...c'est une potion qu'un ami a faite avant les examens, raaah je suis sûr qu'il a mélangé tout ce qu'il avait sous la main."

Elle se prit la tête entre ces mains.

"On devait préparer la goutte du mort-vivant, en classe et pour compliquer l'exercice, les enseignants avaient laissés des ingrédients non présent à disposition des étudiants"

"Et..." Dit Om visiblement pressé

"Oui je m'égare désolé, Griselda dort, la potion contient donc tous les ingrédients nécessaire à la goutte du mort vivant mais cet idiot a du ajouter autre chose. Il faut que je me souvienne des ingrédients supplémentaires présents lors de cet examen"

La jeune brune regarda l'Irlandaise endormit les pustules remplissaient sont corps mais pour le moment sa respiration était régulière donc tout allait bien. Enfin elle l'espérait. Afin de ce concentrer, elle ferma ces yeux :

"yeux de serpent ? Non, Alihosty ? Ne cause pas ce genre de symptôme...Dictame? Non plus. Il y avait une fiole en plus je sais!!"

Fit elle en ouvrant ces yeux :

"c'est du pus de bubobulb non dilué les pustules ça viens de là"

Om, Kim et Marcus la regardait étonné, comment réussissait-elle à se souvenir d'ingrédients non utilisés. Mais pour la brune, c'était tout à fait normal. Elle se mit à fouiller dans sa valise :

"Un cataplasme d'ortie pourrait faire l'affaire mais je ne suis pas sur d'en avoir"

Fit elle désespéré. La jeune POP savait que ce qu'elle avait fait aurait pu être grave, de plus c'était quelqu'un de sa nouvelle fraternité, et le pire c'était Griselda elle n'osait pas imaginer les conséquences de son acte.



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!   Sam 6 Déc 2014 - 19:02

Par tous les dieux, cette infestation pustulaire s'étend de plus en plus !! Mais comment opérer ? J'ai toujours été lamentablement lent aux services des urgences, je n'y arriverai jamais à temps !
...
Il y a tout de même deux aspects positifs dans cette affaire : tout d'abord, Griselda somnole, et puis les éventuels problèmes d'acné qu'elle aurait pu subir ne sont désormais plus que de l'histoire ancienne ! Ha ha !
Ha...


Om Rajesh Kapoor se tritutait les mains en proie au stress médical, alors que sa "patiente" dormait profondément et que sans qu'elle ne s'en rende compte, les pustules poursuivait leur inexorable invasion sur sa peau blanche. La jeune sorcière dénommée Manon avait bien l'air de connaitre son affaire en matière de potions, mais sans le traitement adéquat, les dieux seuls savaient ce qu'il pouvait advenir.

-Des... des cataplasmes d'ortie ? Mais.. je n'en ai point sur ma personne ! Comment faire ?

-J'en sais rien, fit Marcus Flint, goguenard tout en continuant à immortaliser la scène. Je sais franchement pas ce que vous comptez faire, mais surtout vous arrêtez pas, c'est collector !

Om tourna vers lui un regard implorant :

-Ne pourrais-tu point laisser un moment de côté ton pictuscope et nous aider en allant quérir quelques médecines pour notre amie ?

-Je pourrais... poursuivit-il hilare, mais je le ferais pas.

-Tu n'es vraiment qu'un imbécile heureux ! s'offusqua la jeune PoP en le regardant d'un œil outré.

Marcus eut l'air fier de lui :

-Ouais !

Manon secoua la tête, incrédule et fouilla de nouveau dans son sac.

-Si seulement je connaissais les autres ingrédients, ça irait tellement plus vite !

Le sorcier hindou poursuivit sa réflexion de son côté.

Evidemment, tout irait pour le mieux si l'un d'entre nous maîtrisait le sortilège de décomposition des décoctions magiques... Connaitre les ingrédients de cette mixture infernale serait alors un jeu de bambin !
Et bien entendu, je ne suis point en possession de mon matériel élémentaire de médicomage ! Quel nigaud fais-tu, Om Rajesh Kapoor !
...Et puis à quoi bon tergiverser et perdre son temps en divagations ? Un peu de courage que diable !


L'étudiant en médicomagie retroussa ses manches et prit une profonde inspiration.

-Je crains fort que nous n'ayons point le choix, très chère amie ! lança-t-il à l'adresse de Manon. Ou bien un choix ma foi fort limité et déplaisant.

-Tu as une idée de ce que tu vas faire ? demanda cette dernière, visiblement atterrée par les effets de sa potion.

-Ouais, fit Kimberlie, parce que dans mes souvenirs, tes prouesses en médecine magique sont pas des plus brillantes.

Om sentit sa nervosité repartir de plus belle.

-Je ne peux malheureusement point te contredire, sur ce cas précis tout du moins. Il va me falloir en effet naviguer sur des eaux inconnues et...

-Oui oui, c'est bon on a compris Kapoor ! s'impatienta Marcus. Vas-y balance-lui ton remède foireux histoire qu'on rigole un peu plus !

-Foi.. reux ? balbutia le PoP. Mais nenni mon ami ! Ne nous alarmons donc point !

Il sourit de manière fausse, comme pour se rassurer puis se tourna vers Griselda dont l'état ne faisait qu'empirer de minute en minute. Il leva sa baguette et déglutit :

Om utilise son Pouvoir de Guérison des maladies.


Une lueur blanchâtre émana de sa personne, les entourant d'un brillant halo. Lorsque ce dernier se dissipa, Om regarda avec prudence le résultat de son traitement.
Lentement, il releva la tête :

-Tout a parfaitement réussi, mes chers amis ! Voyez, mirez ! L'invasion purulente s'est estompée !
Lorsque tous s'approchèrent, ils purent en effet constater que le teint verdâtre de la PoP mentalement perturbée avait disparu de même que ses innommables bubons. Om sourit de toutes ses dents.

-Assurément, les corbeaux de malheur et autres mauvaises langues peuvent persiffler tant qu'ils le souhaitent, je n'ai point perdu la main !

-Bien joué Om ! s'exclama Manon, soulagée.

-Ouais ça fait un happy ending en plus ! renchérit Marcus. C'est excellent pour la conclu !  

Le sourire de l'hindou s'élargit de façon cruelle, son œil se mit à tiquer.

-Il ne me reste plus qu'une mineure formalité.

Il se tourna vers l'irlandaise qui ronflait plus que jamais.

-Je dois inciser son épiderme pour prélever un échantillon à analyser.

-Préle... quoi ? fit Kimberlie.

D'un coup de baguette, Om fit apparaitre un gigantesque scalpel qu'il brandit sans hésiter. A près une seconde d'effroi, tous se jetèrent sur lui et le maitrisèrent. L'hindou se mit à ruer comme un forcené, l'écume aux lèvres, l'outil chirurgical toujours brandi :

-NOOOOOOOON !!! VOUS NE COMPRENEZ PAS, MACAQUES !!! JE DOIS FAIRE MON TRAVAIL !!! LAISSEZ-MOI FAIRE !! LAISSEZ-MOI FAIRE !!

***

Quelques minutes plus tard, le malheureux PoP était attaché à un brancard en lévitation, une généreuse dose de somnifères dans le corps. Alors qu'il dormait à poings fermés, encadré par deux mages ambulanciers, le Docteur Froud s'approcha de lui en secouant la tête :

-Tss tss.. Trop t'émotions fortes, cheune homme. Che fous afiez pourtant prescrit peaucoup te repos. Nous allons tefoir reprentre nos séances.

L'équipe médicale s'éloigna, sous les yeux de Manon, Kim et Marcus qui se tenaient non loin, les bras ballants. Le Paf rembobina sa picturine :

- Ca va faire le bonheur de toutes mes soirées entre potes, d'ici la fin de l'année... fit-il hilare.

-Moui.. ronchonna la sorcière gamma. J'en ai un peu ma claque. On se tire ?

Marcus se releva, fier de lui :

-Allez, j'vous invite tous au pub ! Je suis de bonne humeur !

-Oui, mais... hésita Manon, et pour Griselda ?

La malheureuse dormait toujours, comateuse étalée sur un banc. Le paf haussa les épaules :

-Bah, amène-la aussi. C'est une irlandaise, l'odeur du whisky devrait la réveiller !

Alors qu'ils s'éloignaient à leur tour, Om, loin d'eux sur son brancard en partance pour Ste Mangouste, leva aussi haut qu'il put sa main droite crispée.

Envie d'inciser s'estompe... s’estompe.. SE PRECISE !!! ..
..s'estompe.. 'a plus...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw
 

SURPRIIIIIIIIIIIISE !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Avalon Estate :: Mysteria Lane-