Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Le pub des lamentations.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Le pub des lamentations.    Mer 10 Déc 2014 - 1:40


Le pub des lamentations...
AVEC : Myosotis & Kimberlie
PRIVÉ / PUBLIC : Privé ( je dirais pour l'instant ^^ )
DATE : 17 Janvier


Toujours dans leurs tenues vertes au décolleté plongeant, les deux sorcières frappèrent en même temps leurs verres d'alcool vidées d'un coup, sur le comptoir du Pub de McCormac. Toutes les deux fixaient devant elle avec un regard vide, plongées dans leurs pensées. Chacune avec des pensées qui les obsédaient, qui les tracassaient au plus haut point. Et même si ça faisait longtemps qu'elles ne s'étaient pas retrouvées en tête à tête, au "calme", l'habitude qu'elles avaient toutes deux prise à ruminer leurs mauvaises pensées depuis quelques temps avait la vie dure.

Soudain, elle tournèrent toutes deux la tête, croisant leurs regards. Elles laissèrent passer un instant, encore perdues, avant de se sourire de façon forcer. Moins habituée à ce genre de réactions, Kimberlie fut la première à abandonner. Elle souffla en baissant sa tête sur son verre vide, douloureusement vide...

- Je n'arrive pas à croire qu'on est gagné le match contre les PAF ! C'est vraiment génial ! Tu dois être contente ! finit par dire Myo, avec son besoin irrépressible de combler les silences gênants.
- Très. Je regrette peut-être que ça n'est pas duré plus longtemps ! Je m'amusais bien là haut. Ca fait longtemps que je n'ai pas été aussi bien !

Elle se surprit à avoir lâcher ça avec une telle facilité. Pourtant, il n'y avait rien de bizarre là dedans. Avec Myo, elle pouvait tout dire sans risquer d'être prise pour une folle. Son amie dryade ne la jugerait jamais, elle le savait.

Kimberlie regarda les autres piliers de bar qui trônaient en salle. Tous les fixaient avec des yeux d'hurluberlus. Kim fronça les sourcils en serrant son manteau de Quidditch contre elle, essayant de cacher, de façon désespéré, sa poitrine.

- Il m'énerve Magouille avec ses lubies de gros pervers ! Un autre verre, tavernier !

McCormac lui répondit d'un grognement pour ensuite remplir son verre de whisky pur feu.

- Tu restes jolie, un peu féminine Kim. répondit Myo avec un sourire bienveillant, comme pour essayer de la calmer.
- Tu parles ! fit-elle de grands gestes pour montrer l'importance de ses propos. Moi, j'suis la petite sœur à la rigueur, pas celle qu'on trouve jolie !

Elle vida son verre de nouveau. La fatigue faisait que l'alcool lui montait vite à la tête et comme lorsqu'elle laissait l'alcool s'emparer d'elle, elle avait la langue bien plus pendue.

Elle pensait à Sylvius qui en vérité n'en avait rien à faire d'elle. Elle s'était faite des idées, tellement d'idées sans le vouloir. Persuadée qu'il avait des sentiments pour elle, elle en avait perdu ses moyens, son identité. Maintenant qu'elle savait ce qui en retournait, elle redevenait la même ; avec la tristesse en plus.

- Tu vas bien, Kim ? lui demanda Myo qui passait sa main sur son épaule avec douceur.

Elle leva enfin son nez de son verre pour croiser le regard de sa meilleure amie. Elle grimaça, parce qu'elle s'en voulait. Encore une fois, elle laissait sa confiance en Myo oublier son rôle d'amie. Elle pourrait passer des heures à lui parler de sa vie, de ses problèmes, mais Myo n'était pas un robot, elle avait aussi ses problèmes. Elle ne pouvait pas être si égoïste.

- Non, enfin si, ça va. Je suis fatiguée, c'est tout.

Elle se laissa un instant avant d'ajouter avec un sourire sincère :

- Je suis contente que l'on soit toutes les deux. Ca m'avait manqué.

C'était carrément vrai ! Elle avait l'impression que ça faisait une éternité qu'elle n'avait pu pleinement profiter de son amie. Elle n'aurait vraiment jamais imaginer à l'époque qu'elle trouverait la fille indispensable dans sa vie. Myo était cette personne, cette fille indispensable pour la batteuse.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠️ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Le pub des lamentations.    Mer 10 Déc 2014 - 21:49

Myosotis but une gorgée de son whisky, puis envoya un sourire sincère à sa meilleure amie. Après les deux dernières journées chaotiques qu'elle venait de passer, prendre du temps en tête à tête avec Kimberlie était juste génial. Et incroyablement reposant.

- Ouais, à moi aussi ! fit-elle. On dirait que ça fait un siècle qu'on s'est pas vraiment parlé ! C'est comme si on ne faisait que se croiser en coup de vent !

La métisse poussa un petit soupir, un vague sourire aux lèvres. Elle avait l'air fatiguée. Elle avait souvent les traits tirés en ce moment, ce n'était pas la première fois que Myo le remarquait.

- J'y suis pas pour rien, lança-t-elle, les yeux rivés sur son verre. J'ai été pas mal soucieuse ces derniers temps. Désolée.

- Oh mais non ! s'offusqua la française. T'as pas à t'excuser, non mais oh ! C'est pas du tout ta faute ! Moi aussi j'ai fait ma sauvageonne ces jours-ci !

- Ta sauvageonne ? se moqua gentiment Kimberlie. Ça explique les bleus sur ton visage ?

Myo posa machinalement sa main sur sa joue.

- Ah, ça... c'est Rincevent, hier...

Comme si elle était montée sur ressort et qu'elle n'attendait que ce signal pour jaillir, Kimberlie bondit en bas de son tabouret, sa batte ancrée à la main.

- LUCRECYA RINCEVENT A OSÉ TE FRAPPER ?!

La fille-chlorophylle tendit ses mains vers son amie, pour tenter de la calmer :

- Oui, mais... t'inquiète ! C'est réglé... enfin... plus ou moins réglé, disons...

La batteuse se rassit, mais sa mâchoire restait serrée.

- Qu'est-ce qui s'est passé ?

Son interlocutrice aux cheveux verts haussa les épaules :

- Apparemment ça la faisait marrer d'essayer de pourrir ma relation avec Titus. Du coup, on a fait un duel de sorts elle et moi, d'où les bleus. Mais faut pas que tu t'en fasses : j'ai plus ou moins gagné, alors ça va !

- Comment on peut plus ou moins gagner un duel ? S'étonna Kim.

Myo tordit la bouche, pas super fière d'elle pour le coup.

- Ben... en trichant ?

La batteuse esquissa un sourire sans chaleur :

- Bien. T'as bien fait. Contre cette tarée, c'est vraiment pas grave de tricher. C'est une vraie teigne cette fille !

Son amie hocha vivement la tête :

- Tu l'as dit !

Kimberlie joua un moment avec son verre, puis but le peu de whisky flamboyant qu'il restait. Elle fit signe à McCormac de les resservir toutes les deux, et le barman s'exécuta en grognant, avant de disparaître plus loin.

-Et sinon... ça se passe bien, avec Titus ? demanda-t-elle.

Myo sourit :

- Comment te dire... Tu vois, les picturines d'amour ? Quand le mec et la fille se tournent autour depuis super longtemps, et qu'enfin, ils s'embrassent ? Et hop, le temps semble s'arrêter ?

- Ouais ?

- Et après tout devient parfait ? reprit Myo, les yeux brillants, fixant le vide devant elle. Et qu'ils ont pas besoin de parler pour se comprendre ? Et que leurs longs silences sont romantiques et pas gênants du tout puisqu'ils en profitent pour se regarder dans les yeux avec un sourire béat aux lèvres ?

- Ouaip, j'vois le genre, grimaça Kimberlie, qui n'était pas le genre à aimer ce type de spectacle à l'eau de rose. En mode tout est beau tout est rose ?

- Exactement !

Le sourire de Myo se figea... puis déclina, jusqu'à disparaître totalement.

- Eh ben, avec Titus... c'est exactement l'inverse.

- Oh, lâcha la métisse.

Elle fronça le nez, puis rajouta :

-Merde.

- Tu l'as dit, soupira Myo. Et c'est chelou, parce qu'on était super proches, avant. Mais maintenant... c'est comme si on était sur des planètes différentes.  J'arrive pas à savoir ce qu'il pense...

Le silence retomba, et la semi-dryade but son whisky pur feu d'un trait. Elle sentit la chaleur de la flamme lui lécher le gosier, et imprégner lentement son cerveau. L'ivresse l'enveloppait légèrement. Mais c'était pas plus mal. Elle était en sécurité avec Kim, de toutes façons.

- Dis, Myo... tu veux que j'aille lui parler, à Titus ? lui proposa la Gamma hyperactive. Ou lui fracasser ma batte sur la tête histoire de lui refoutre les idées en place ?

La française ne put s'empêcher de pouffer devant le sérieux de la proposition de son amie.

- C'est gentil, admit-elle. Mais nan, faut qu'on surmonte ça tout seuls comme des grands. Et puis, c'est pas le seul fautif dans l'histoire, loin de là...

Elle se mordit les lèvres, en songeant soudain à la façon dont elle l'avait éconduit tout à l'heure. Ou comment elle s'était barrée à toute vitesse de chez lui, la veille. Avec du recul, elle avait pas été super sympa. Pas du tout, même. Et ça ne lui ressemblait pas, bordel ! Mais c'était dingue comme ces derniers temps, elle avait l'impression de ne plus se ressembler beaucoup. Et elle n'était pas sûre que ce soit une si bonne chose.

Mais quoiqu'il en soit, si y'avait quelqu'un dans cette foutue université qui pouvait la comprendre, quoiqu'il arrive, ou du moins essayer de la comprendre sans la juger, c'était Kimberlie ! Alors autant se confier jusqu'au bout, non ? Et puis la douce ivresse qu'elle ressentait pouvait l'y aider. Elle prit une inspiration, et marmonna, en regardant droit devant elle :

- Y'a... y'a autre chose...

- Oui ?

La dryade se pinça les lèvres :

- Meugneumeugneumeugneugneu...

L'étudiante en Sports eut un sourire en coin :

- Myo, tu sais que tu peux tout me dire, que tu peux avoir entièrement confiance en moi. Mais pour ça, faut que je comprenne ce que tu dis !

- Ah ouais. Je disais : Meugneugneugouillemeugneugneu...

- Essaye encore.

- J'ai besoin de quelque chose de plus fort que le whisky. McCormac ! héla Myo. Ton alcool le plus fort. En double. Et sans glaçons.

Un long verre, au contenu étrangement sombre, fumant et bouillonnant, atterrit devant la jeune femme. Kimberlie grimaça, écœurée :

-Tu vas quand même pas boire ç... ah, ben si.

Elle soupira devant son amie, qui venait de reposer le récipient vide et s'essuyait la bouche d'un revers de main.

- Donc, tu disais ? reprit la métisse.

- Je suis perturbée. Par Magouille.

- Quoi ?

- Je suis perturbée par Magouille.

- Tu es quoi ?

Myosotis prit une longue inspiration. Le breuvage bizarre lui avait brûlé l'œsophage et lui était directement monté à la tête... mais sans lui donner plus de courage pour autant. Et que c'était dur d'avouer un truc comme ça !

-Je suis perturbée par Magouille !

Kim fronça les sourcils :

- Ouais, en même temps, il est carrément perturbant, ce vieux perv...

Elle croisa les yeux d'une Myo aux joues trop rouges, et sembla enfin comprendre l'allusion.

- Oh ! OH ! NON !

- Beeeeen...

- Mais t'es avec Titus maintenant !

- Oui ! Et j'aime Titus ! assura la dryade. Ca n'a rien à voir !

Mais Kimberlie restait tout de même choquée :

- Mais t'es quand même pas amoureuse de... de cet espèce de...

- Non ! se défendit la dryade. Non... enfin..

Sous le regard horrifié de son amie, elle baissa la tête, morte de honte, rouge comme une pivoine. Elle murmura :

-C'est juste que des fois, il me manque... et je me dis que ça aurait été mieux si Titus avait été... disons, un peu plus comme...

Elle stoppa en pleine phrase, et, se força à reprendre un visage jovial.

-Non, c'est des bêtises, oublie ! Et toi alors ? T'en es où avec Sylvius ? demanda-t-elle, sans réaliser qu'elle mettait les deux pieds dans le chaudron.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Le pub des lamentations.    Sam 13 Déc 2014 - 12:48

Kimberlie avait un mal fou à comprendre Myo. Pourtant, elle essayait du mieux qu'elle pouvait. Tout ce qu'elle voyait en Magouille, c'était un monstre aux cheveux gras et à la moustache trop grande... Malgré tout, lorsque Myo voulut passer à autre chose tant qu'elle peinait à s'expliquer, Kim lui adressa un sourire. Si elle ne comprenait pas, elle pouvait quand même la soutenir et cela quelque soit ses lubies.

- Et toi alors ? T'en es où avec Sylvius ?

Son sourire disparut tout aussi sec. De nouveau très intéressée par la fond de son verre, elle avait prit une mine bougonne. De son côté, Myo semblait regretter d'avoir poser cette question. Et elle pouvait l'être, car la plaie de sa dernière découverte était encore ouverte, l'obligeant à jouer avec un colère fictive pour relever la tête. Mais voilà, avec juste Myo, elle n'avait pas de défouloir. Myosotis n'état pas un défouloir, mais une amie.

- Kim ?
- Que personne ne me parle de lui ! ne put-elle s'empêcher de lancer.
- Heum... euh...

Dans une exclamation dépitée, Kimberlie se laissa tomber le visage sur le comptoir.

- Je ne sais pas ce à quoi je m'attendais au juste... Je me demande bien où j'ai été cherché que je lui plaisais !
- Oh... Ne sois pas si défaitiste ! Il n'y a pas de doutes que tu lui plais !
- Ah ouais ? se releva-t-elle avec une mine de défit. Je ne suis pas comme toi, Myo !

La chlorofille fronça les sourcils, imaginant la pire des insultes. Après tout, la pauvre Myosotis se faisait traitée de trainée à tout bon de champs !

- Je ne suis pas une fille qu'on aime. Je ne suis pas aussi attirante et intéressante que tu ne l'es. Tu peux pas comprendre....

Mais voilà, Kimberlie n'avait jamais au grand jamais pensé que son amie était une trainée. Loin de là. Pour Kim, Myo était le parfait mélange entre la beauté féminine et une personnalité qui en vaut la peine. Kimberlie n'avait pas de mal à comprendre comment elle avait réussi à attirer son parrain. Même si elle avait tendance à penser que Myo était trop gentille, elle l'admirait parce que si elle était comme elle, tout serait plus simple dans sa vie. Elle serait plus à l'aise avec elle-même, sa famille serait plus fière d'elle, et peut-être que Sylvius ne verrait pas qu'une soeur de fraternité en elle...
Elle s'était de nouveau écrasée sur le comptoir en soufflant. Parce qu'en vérité, elle n'avait rien pour elle. Elle était ni jolie, n'avait ni la personnalité pour l'affirmer, ni l'intelligence pour être intéressante. Elle n'avait pour elle que la force qui faisait d'elle une PAF-fille, une brute sans cervelle.

- Mais qu'est-ce que... ? s'étonna Myo, abasourdie par ce qu'elle venait d'entendre, avant d'être coupée :
- Hier, il m'a prouvé qu'il ne m'appréciait qu'en sœur gamma.

Elle marqua une pause dans sa phrase avant de d'avouer :

- Parce qu'il n'a rien dit, même pas réagit que je me suis fiancée à Om Kapoor...

Myo buvait une gorgée de sa boisson quand tout d'un coup elle cracha lorsque ça percuta :

- KEUWA ?!

C'est ainsi qu'elle lui expliqua toute la journée de la veille, le mariage bidon de Griselda, la panique de Om, et le marché qu'ils avaient passés.

- Pourquoi Kim ? Pourquoi avoir fait ça ?
- J'veux plus vivre avec cette folle de Griselda ! Elle me rend dingue, à chaque fois qu'elle fait quelque chose pour moi, ça part en live ! Puis... je ne supporte plus l'ambiance chez mes parents...  Alors maintenant j'ai une chambre gratos. C'est la bonne nouvelle de cette histoire ! Enfin... si Om sort un jour de l'hôpital...




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠️ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Le pub des lamentations.    Mar 16 Déc 2014 - 19:31

Myo avait écouté le récit de Kim, les yeux écarquillés, de plus en plus effarée au fur et à mesure qu'elle avait appris les dernière péripéties de la métisse. Puis, elle avait hoché la tête, avalé une longue gorgée du breuvage zarbi que lui avait servi le barman, et farfouillé dans la poche de sa cape.

D'un geste rendu un poil hésitant par l'alcool, elle plaqua un objet devant le verre de son amie.

Cette dernière fronça les sourcils :

- Des clés ? Mais qu'est-ce...

- C'est les clés de la chambre que je squatte au Grand Potiron, décréta la fille-chlorophylle. J'te la file.

Kimberlie commença à protester :

- Mais, Myo...

La dryade secoua la tête :

- Y'a pas de mais qui tienne ! T'en as plus besoin que moi ! Il est hors de question que tu restes une seconde de plus avec l'autre cinglée d'irlandaise ! Et avec Om on ne sait où, si ça se trouve, t'auras jamais accès à la chambre qu'il t'a promis !

- Mais toi ? Tu vas aller dormir où ?

- Tu plaisantes ? rigola la française. J'ai l'embarras du choix !

Ouais, bon, pas tant que ça en fin de compte. Myo s'était peut-être un peu emballée sur ce coup là. Mais elle ne pouvait pas laisser sa meilleure amie dans l'embarras ! Surtout avec l'air plus que fatiguée que cette dernière se traînait en ce moment ! Elle avait un besoin évident de calme et de repos, et c'était le moins que la jeune femme aux cheveux verts puisse faire pour elle.

Et la semi-dryade pouvait, quant à elle, aller chez Titus, ou... euh... aller chez... Titus. Quelques jours, du moins. Squatter chez une amie aurait été une option... si elle avait eu une autre amie que Kim. Sinon, il restait un des canapés du living-room du vénérable Potiron... mais il fallait avouer que, jour comme nuit, ils étaient squattés par des loques humaines imbibés de l'herbe magique qu'elle vendait. Enfin, elle trouverait bien quelque chose.

Malgré ça, la française lança un sourire éclatant à son amie. Il fallait dire que le mélange chelou et bouillonnant de McCormac ne devait pas y être pour rien : la sorcière commençait à sentir une chaleur irradier de ses entrailles. Et de son cerveau. Et de partout ailleurs. Et c'était pas désagréable, en fin de compte.

- Allez, accepte ! insista-t-elle. Et puis même si tu finis par emménager avec Om, t'auras forcément besoin de décompresser à certains moments, tu verras : tu seras contente de pouvoir dormir parfois ailleurs ! Parce qu'il est gentil, Om, hein, mais il est...

- ... bizarre ? suggéra Kim.

- ...différent ? renchérit Myo.

- ... à l'ouest ?

- ...incompréhensible ?

- ...flippant ?

- ...complètement toqué ?

La métisse eut un sourire moqueur :

- C'est vrai qu'il est un peu toc-toc... Ça doit être l'effet Pi Omicron Pi.

- Allez, prends les, fit la semi-dryade de sa voix douce. Ça te fera déjà ça de moins comme souci ! Et ensuite, on réfléchira à comment te sortir de cette horrible histoire de fiançailles.

La sportive hésita, puis posa sa main sur les clés, et soupira :

- Merci, Myo. Tu sais ce que tu es ?

La semi-dryade, qui venait de s'enfiler un nouveau verre de saloperie sombre, haussa les épaules :

- Une traînée ? Une fille facile ? La plus grande teupu de la fac ? La catin du doyen ? Une prostitudiante ? lâcha-t-elle d'un ton badin.

- Une prostitudiante ? articula Kim, les yeux ronds d'étonnement.

- Ouaip, prostitudiante : mi-prostitué, mi-étudiante ! C'est le nouveau surnom que les PAFs m'ont trouvé, tu savais pas ?

La batteuse sembla outrée :

- Mais quelle bande de connards ! ragea-t-elle. C'est pas ça du tout que j'allais dire !

- Oh.

Kim fixa son amie, un brin de tristesse dans les yeux. Puis, elle soupira :

- Non, j'allais dire : tu es trop gentille ! Il faut que tu penses à toi aussi !

L'étudiante aux cheveux verts la gratifia d'un sourire rendu un peu vaseux à cause de l'alcool :

- Je pense à moi ! Regarde !

Elle agrippa le verre que le tenancier lui avait rempli à nouveau sans qu'elle n'ait eu besoin de le demander, et le but d'un trait.

- C'est carrément dégeu, affirma-t-elle, après avoir grimacé pendant de longues secondes.

Kimberlie fit une tête circonspecte :

- Tu devrais peut-être arrêter d'en boire, alors...

La semi-dryade haussa les épaules :

- Naaah, pourquoi ?

Elle rebut cul sec son verre à nouveau plein, et, sans prévenir, elle encercla de ses bras son amie, et la serra contre elle. Cette dernière surprise par ce geste d'affection soudain, se crispa :

- Myo, bordel, t'es bourrée ?

- Nan ! Enfin... juste un peu. Chais pas pourquoi tu t'trouves pas belle ! s'exclama-t-elle subitement, changeant totalement de sujet. Tu es magnifique !

La métisse croisa son propre reflet dans la vitre du bar, derrière les bouteilles, et elle se renfrogna :

- Arrête tes conneries...

- Toi t'es belle naturellement ! insista Myo, toujours en la câlinant. Moi je dois passer des couches et des couches de sortilèges de maquillage le matin.

-...tu pourrais me lâcher, s'il te plaît ? Je veux dire... littéralement ?

- Et j'te parle même pas des crèmes à base de bubobulb tous les soirs... poursuivit son amie sans obéir. Tu vas voir, bientôt je vais devoir passer au sang de licorne pour pas finir toute desséchée ! Et qu'est-ce que je donnerai pas pour avoir tes cheveux !

Elle se mit à jouer avec la masse crépue et gonflée qui tenait de chevelure à la batteuse hyperactive. Cette dernière un sourcil :

- Mes crins en brosse à balai ?

- Ouaiiiis ! S'extasia la fille-chlorophylle.

- C'est le cocktail chelou de McCormac qui te fait dire des conneries ?

- Mais non, ils sont trop stylés tes cheveux ! Et puis surtout, ils sont pas verts ! C'est immonde le vert !

- Arrête ! T'es mille fois plus jolie que moi et en plus, t'as une personnalité bien plus intéressante !

Myosotis lâcha Kim, et la considéra quelques secondes. Et lorsqu'elle réalisa que sa camarade Gamma étaient on ne peut plus sérieuse, elle ne put s'empêcher de pouffer de rire. Intéressante, elle ? N'importe quoi ! Il n'y avait rien d’intéressant chez elle. Elle était d'une banalité affligeante. Elle était timide, n'était pas très futée, ni très courageuse. Alors oui, elle s'efforçait d'être gentille, la plupart du temps... mais ça ne suffisait pas.

Elle secoua la tête, amusée :

- Je ne suis pas intéressante ! Les gens qui me connaissent pas pense que chuis une salope. Et ceux qui me connaissent mieux me trouvent complètement niaise. Et les deux ont un peu raison, en fait. Alors que toi t'es comme t'es et tu te fiches de l'avis des gens, j'adorerai être comme toi, si tu savais ! Tu sais ? Une femme forte ! Qui n'a pas peur d'envoyer des vérités ou même un bon coup de batte dans la tronche des gens quand il le faut ! Bordel, ça c'est du charisme !

-Et c'est pas féminin du tout, rétorqua la Gamma à la peau caramel.

-Peut-être, admit Myo en tordant la bouche. Mais qui a dit qu'une sorcière devait forcément être féminine pour être intéressante ?

Kimberlie avala le contenu ambré de son verre :

- Chais pas... Les mecs ?

Les yeux de la dryade se plissèrent de colère :

- Ah ouais. Les mecs...

- Ouais... les mecs... siffla à son tour la métisse.

Les deux amies baissèrent d'un même mouvement, de lassitude.

- Quelle bande de cons les mecs.

- Tu l'as dit...

- Chuis pas assez féminine pour les intéresser... grommela la batteuse.

- Et moi la seule chose qui les intéresse chez moi c'est ça...

Myo désigna son opulente poitrine, particulièrement mise en avant par le décolleté de sa tenue de quidditch, choisie par Magouille.

- Parrain, il est pas intéressé que par ça, si ?

- Nah, mais lui il s'emmerde avec moi j'crois...

Le regard de Kim s'assombrit suite à cet aveu :

- Rhaaa les mecs...

- Les mecs...

La française but son verre cul sec, puis héla d'une voix avinée :

- McCormaaaaac...

Le barman s'avança à son rythme, en roulant ses yeux dans ses orbites :

- Ouais, j'sais, j'sais, j'te ressers... grommela-t-il d'une voix à l'accent écossais quasi-indéchiffrable.

Myo fit un signe de négation :

- Nah. J'crois qu'on va carrément prendre une bouteille de ton tords-boyau frelaté, finalement.

- Même deux, grommela Kim, sans relever ses yeux. Raaah, les mecs...






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Le pub des lamentations.    Mar 16 Déc 2014 - 22:41

Encore une fois, les deux filles frappèrent le cul de leurs verres en même temps. Toutes deux firent une grimace en cadence alors que l'horrible mixture filait tout droit dans le fond de leurs gosiers.

- Franchement dégueulasse. commenta Kim qui y goutait pour la première fois.

Bizarrement, elle comprit pourquoi Myo ne cessait de s'en resservir. Ce mélange était décidément l'alcool, ou le elle ne savait quoi, qui faisait effet le plus vite de tous les temps. Cette sensation était si agréable, si délicate et délectable que Kim voulut sans attendre ressentir ces fourmis lui montant à la tête.

- Tu abandonnes vraiment avec Sylvius ?
- Mouais... ça vaut mieux. Puis, j'ai autre chose en tête en ce moment. répondit-elle en chopant sa bouteille de liquide bouillonnant afin de remplir son verre sans remarquer que celui-ci attaquait déjà le verre.

Myo fronça les sourcils, tout en se retenant de rire bêtement, comme pour essayer de faire ressortir son sentiment d'inquiétude beaucoup plus sérieux que son envie de rire bêtement.

- Myo... je ne t'ai pas dit.. mais ma famille a quelques problèmes en ce moment...
- Quels genres de problème ?
- D'ordre financier, et surtout honneur aussi...
- Kim... ne me dit pas que c'est encore notre aventure droguée qui...
- Mon père a été viré pour que je n'aille pas à Askaban et vu que c'est lui qui a graissé la patte de Magouille pour fermer notre fraternité. Bref... ma famille est plus pauvre qu'un elfe de maison.
- C'est pour ça que tu cherches une chambre à tous prix hein ?
- A tout prix ? Pas vraiment ; tout sauf Griselda. lâcha-t-elle avec un sourire avant de boire une gorgée de son verre, ce qui accentua son sourire un instant sous son effet.
- Le fait que tu sois fatiguée tout le temps, c'est parce que... ?
- Je travaille presque chaque seconde de mon temps libre à la Boutique de George... La boutique Weasley farces et attrapes au Chemin de Traverse. précisa-t-elle en se disant que la française ne devait pas avoir la moindre idée de qui était le rouquin. Enfin... dernièrement, c'est plus compliqué...

A vrai dire, George ne voulait plus trop la voir trainer trop souvent à la boutique. Il l'avait limité à en nombres d'heures dans la semaine pour éviter de la voir faire n'importe quoi dans sa boutique en cas de grosse fatigue.

- J'essaye juste d'aider mon père. On ne s'entend bien super bien lui et moi, mais au fond, je sais que c'est pour mon bien qu'il a toujours agi. J'ai fait mes erreur, il a fait les siennes. On est quitte. Maintenant ce qui compte, c'est bien d'arranger le coup ! sans l'idée d'aller à Askaban pour me racheter, bien sûr...

Honteuse, elle plongea ses lèvres dans la mixture de son verre et fit des bulles dans un souffle, ce qui ne se remarquait pas avec les épaisses bulles de gaz qui s'en échappaient naturellement.

- En tous cas, merci. Pour les clés... Tu es vraiment quelqu'un de très bien, et ça malgré ce que pensent les autres.
- Oh je ne sas pas si...
- Fais moi confiance ! Je ne sais pas si ça peut te rassurer, mais je n'ai jamais réellement pu blairer les filles d'ordre général. Le fait que je te considère comme ma meilleure amie et ma seule amie tout court prouve à quel point tu en vaux la peine.

Elle lui afficha un sourire sincère. Myo, elle, rougissait, mais la métisse ne savait pas à quoi l'attribué ; la gêne du compliment ou la boisson qui lui montait aux joues ?

- J'aurais dû t'en parler depuis le début... je ne serais pas dans cette mouise si je t'en avais parlé... Pardonnes moi. Il faut que j'apprenne ce que c'est de ne pas être seule.
- T'inquiètes dont pas, Kimi-chou ! fit-elle de grands gestes avec un sourire qui se voulait rassurant. Je vais t'aider maintenant ! Puis, si on met Titus au parfum, il ne laissera pas sa bizut préférée dans la mouise comme tu dis !
- Je suis sa seule bizut, Myo. Je ne sais pas si être sa préférée soit très pertinent. dit-elle malgré tout avec un sourire ( précisons nous qu'elle venait de boire une gorgée de la mixture magique ? ).
- Ne soit pas si dure avec toi-même ! Dis-toi que je croyais avant... tout ça, que tu lui plaisais alors il n'y a pas de doute que tu es sa petite préférée des nouvelles recrues Gamma ! avoua-t-elle naturellement, les joues de plus en plus rouge d'ivresse.
- Qu-Qu-Quoi ?! Tu dis vraiment n'importe quoi, j'crois que tu as trop bu !
- Ben si ! J'ai cru eu j'avais aucune chance avec lui parce que c'est toi qu'il a invité au Bal de Noël.

Kim lâcha son verre et attrapa les épaules de son amie :

- Ecoutes. On dit que les mecs sont que des cons et des idiots, mais j'ai toujours eu confiance en mon Parrain et tu devrais sûrement avoir plus confiance en lui. Au Bal de Noël, je l'ai accompagné parce qu'il était malheureux comme les pierres de te savoir avec Magouille. C'était juste... histoire de se remonter le moral entre ami.

Myo avait perdu son sourire idiot. Elle était comme... choquée, étonnée... Puis elle détourna le regard lorsque son amie daigna à lui lâcher les épaules.

- Ce n'est pas en lui que je n'ai pas confiance...
- Qu'est-ce que tu veux dire par là ?
- Non... rien n'important. Buvons à notre victoire sur ces satané PAF !

Kimberlie afficha un sourire et leva son verre.

- A nous les Gamma, qui, sous une image de mous de g'noux et mous de la caboche, sont capable de gagner un match de Quidditch en à peine un quart d'heure !

Les deux sorcières riaient de bon cœur quand une ombre s'abattit au dessus d'elles. Une ombre musculeuse sentant la vieille transpiration bourrée de testostérone.

- Je ne me réjouirais pas autant à votre place.

Doucement, toujours leurs verres à la main, Kim et Myo se retournaient sur leurs sièges de comptoir. Face à elles, McMalden et quelques uns de ses singes PAF les fixaient de leurs regards noirs.

- Kim... ? l'appella Myosotis, inquiète.
- Il veut quoi le gorille ? demanda-t-elle, ce qui fit disparaître le cou de son amie dans ses épaules.

Myo savait que son amie avait une fâcheuse tendance à se prendre des roustes par les Pi Alpha Fi et que malgré la force de la jeune femme, seule elle ne pouvait pas faire grand chose. Mais Kim savait cela, pourtant, c'était plus fort qu'elle ; elle ne voulait au grand jamais baisser le regard et le ton devant un PAF, quel qu'il soit et qu'importe combien ils étaient.

- Faire ravaler le sourire de leur victoire de tous les Gammas que je croiserais aujourd'hui.

Soudain, Kimberlie remarqua qu'il s'était mis à rougir :

- Sauf si la-la Verte me laisse plonger ma main dans son dé-décolleté... dit-il, à peine sûr de lui, digne d'un grand benêt à la Pi Omicron Pi.
- Non mais ça ne va pas la tête ?!! répondit Kim, en colère.
- Euh... je pourrais peut-être...
- NON ! insista la batteuse qui attrapait sa batte du bout des doigts.

La tension se faisait sentir et même si Kim savait qu'elle allait finir au dispensaire, au moins, elle aurait la satisfaction d'avoir sauver la vertu de son amie et plus tard peut-être, d'avoir sauver ses fesses d'un cassage de gueule à la mode PAF. Avec un peu de chance, la mixture de McCormac atténuerait la douleur.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠️ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Le pub des lamentations.    Dim 28 Déc 2014 - 16:39

Myo regarda sa meilleure amie avec de grands yeux arrondis par la surprise. Elle n'avait pas voulu dire qu'elle comptait laisser MacMalden la toucher ! Elle n'en était tout de même pas là ! Elle avait simplement voulu suggérer qu'il valait peut-être mieux parlementer que se faire latter la tronche par une ribambelle de PAF bodybuildés !... mais elle n'eut pas le temps de dissiper le malentendu. De toutes façons,  elle s'en rendit vite compte, toute discussion aurait été vaine avec ces abrutis à la cervelle atrophiée. Ils étaient là pour la vengeance,  et la baston.
Et Kim ne comptait pas reculer devant eux.

La métisse poussa un rugissement sauvage avant de se jeter dans la mêlée, sa batte à la main, sa baguette dans l'autre, et son uniforme de Quidditch ajoutait indéniablement quelque chose à son côté guerrière sans peur et sans reproches.

Myo, quant à elle... profita de la bravoure de sa meilleure amie pour plonger derrière un tabouret en couinant, histoire de s'y cacher. Elle était nulle en duels, elle était faible, et, au delà de ça, elle commençait sérieusement à être bourrée ! Il fallait se rendre à l'évidence : elle n'était pas la sorcière de la situation.

Elle balaya les lieux du regard, afin de trouver un soutien ou un autre... mais déchanta vite. Le seul autre client présent était Willie Gazon, le jardinier de la fac, qui, assis seul à la table la plus sombre de la salle, semblait en pleine conversation avec son râteau tout terreux. Quant à McCormac, le barman, il continuait inlassablement d'essuyer le même verre avec son tablier à la propreté douteuse. Les bagarres de bar étaient si fréquentes au Scroutt & Niffleur qu'il préférait ne pas s'en mêler. Ou bien il y était devenu insensible...

Kim cria de douleur, et presque aussitôt, un Pi Alpha vint s'écraser contre une chaise, à quelques centimètres de la jeune femme aux cheveux verts. Cette dernière grimaça : si la batteuse était forte, plus qu'elle-même ne le serait jamais, elle ne pourrait pas tenir longtemps seule face à toute une équipe de Quidditch. Surtout si cette équipe de Quidditch passait plus de temps au club de Duels et en salle de Sports qu'en cours ! Bref : sa meilleure amie avait besoin d'elle !
D'une main tremblante,  la semi-dryade tira sa baguette de sa poche, et la pointa devant elle :

- P...petrificus Totalis !

Mais le sort était si hésitant qu'il ne frôla qu'à peine MacMalden et ses potes. Par contre, il zigzagua dans toute la salle, et frappa de plein fouet le malheureux Willie Gazon, qui se figea dans une grimace des plus grotesques, le bras passé autour de son outil agricole.

- Oups,  lâcha Myo d'une toute petite voix, tandis que sur son épaule, sa poupée vaudou pouffait d'un rire étranglé.

Bon, valait mieux appeler à l'aide, définitivement. Se recroquevillant derrière son tabouret, la jeune femme sortit son miroir à double sens, et cria presque :

- Titus Reynolds !

La glace se brouilla un instant... puis redevint limpide. Le sourcil vert de la Gamma se leva :

- Gnh ? Titus Reynolds !!!

Mais son petit ami n'apparut pas dans le reflet.  La semi-dryade fronça les sourcils : pourquoi ne répondait-il pas ?! Qu'est-ce qu'il faisait ? Il était occupé ? Mais dans ce cas... Avec qui ?! Ou alors, il filtrait délibérément ses appels à elle... Sans doute le méritait-elle, d'ailleurs.

Le regard triste, la fille-chlorophylle se mordit la lèvre inférieure. Bon, Titus n'étant plus une option, pas plus que ses autres potes Gammas, infoutus de se battre... à qui aurait-elle pu faire appel ? Elle n'en avait aucune idée. Ou plutôt, elle n'en avait qu'une, et elle lui semblait incroyablement mauvaise. Parce qu'elle brûlait d'envie d'appeler Magnus à l'aide. Mais, elle n'était pas certaine que le Doyen prendrait la peine de se déplacer pour elle, alors qu'ils ne se fréquentaient plus... même si elle espérait que si. Elle tripota quelques secondes son miroir magique, tiraillée entre le désir et le doute. Y'avait définitivement quelque chose qui clochait chez elle : est-ce qu'elle avait envie qu'il vienne les sauver, Kim et elle ? Ou est-ce qu'elle ne mourrait-elle pas simplement envie de le voir, qu'importe les circonstances ? L'évidence de la réponse la déprima. Et la conforta dans l'idée qu'il ne valait mieux pas l'appeler. Et encore, ça, c'était sans compter sur le pétage de plomb cosmique que Titus ne manquerait pas de faire, s' il venait à l'apprendre.
Donc, pas Magouille,  non.

De mauvaise grâce, Myo rangea son miroir dans son uniforme de Quidditch,  et leva la tête, juste à temps pour voir Kim se recevoir un uppercut de la part d'un énorme PAF, puis se venger en lui jetant un periculo pugno en pleine face. Elle devait faire quelque chose ! Mais quoi ?

- Fais un peu de vaudou, lui souffla Bibi à son oreille.

Myosotis hésita :

- Je sais pas, ils sont nombreux, et je sais pas si j'arriverai à...

- Hier t'as rétamé l'autre hystérique ! insista la poupée de sa voix criarde.

L'étudiante à la chevelure verte haussa les épaules :

- Rincevent ? Elle fait 1m20 et elle est toute maigre ! Et elle était toute seule !

- Et elle était sur le point de gagner le duel ! Écoute, Myo,  je sais que t'hésites toujours avant d'utiliser les trucs que t'apprends en cours parce que c'est de la magie noire, mais si t'es si douée en vaudou, c'est pas pour rien ! C'est pas par hasard que tu as choisi Sciences Occultes, quoique tu en penses ! C'était le destin ! Parce que crois-moi sur parole : le vaudou est fait pour toi ! Et t'es faite pour le vaudou !

Myo cligna. Prendre conscience qu'elle était faite pour une sorcellerie occulte inventée pour contrôler et faire du mal aux gens à la sournoise n'aurait pas du la réconforter... mais le fait est que cela la réconforta. Elle murmura un mot de remerciement à Bibi, esquissa un demi-sourire, et se tourna vers la baston qui avait lieu à quelques mètres d'elle.

Kimberlie était d'une robustesse admirable. Elle était éreintée depuis des jours, avait bu de quoi assommer le plus hardi des sorciers, et pourtant, elle était toujours debout, repoussant les cinq abrutis restants. On aurait dit qu'elle participait à deux combats simultanés : l'un à droite en maniant sa batte, l'autre à gauche, en jetant à intervalles réguliers des sortilèges à ses assaillants. Elle repoussa une des brutes d'un contusionus encontusiono... mais c'est trois des Pi Alpha Fi qui s'effondrèrent en gémissant.

La métisse aux cheveux ébouriffés parut décontenancée :

- Heing ? Mais qu'est-ce que...

Avant même qu'elle n'ait le temps de réagir, un quatrième PAF, le plus monstrueusement musclé de tous, tomba à terre d'un coup, et commença à couiner en appelant sa môman. Semblant comprendre d'un coup, Kim tourna la tête vers Myo, et sourit : l'air concentré, la semi-dryade fixait sa poupée et la transperçait de fines aiguilles.

Mais MacMalden, encore debout, suivit le regard de la métisse, et plissa les yeux :

- HEY ! LA MAGIE NOIRE C'EST PAS FAIRPLAY ! gronda-t-il.

- Parce que c'est fairplay, peut-être, de s'attaquer à six à deux filles ? persifla Kim, en essuyant d'un revers de main un peu de sang qui coulait de sa bouche.

L'abruti musculeux ricana grassement, comme parcouru d'une décharge :

- Je savais pas que t'étais une fille, McCormick !

Il voulut se tourner pour voir s'il était parvenu à faire marrer ses potes... mais son hilarité s'évanouit lorsqu'il réalisa que tous les autres étaient en train de geindre, allongés sur le sol.

Myo secoua la tête, dépitée. Le chef des PAF dégageait tant de bêtise qu'elle en était presque palpable. Et Kim avait l'air on ne peut plus d'accord avec sa meilleure amie.

- Quel couillon, commenta-t-elle.

- Qu'est-ce que t'as dis, là ?! s'offusqua MacMalden.

- J'ai dit : QUEL COUILLON !

Le PAF dégaina sa baguette, et la pointa sur la métisse. Cette dernière se crispa, prête à l'affrontement... mais elle n'eut pas à faire plus d'efforts. Puisque, toujours dans sa posture agressive, l'étudiant ouvrit des yeux paniqués :

- Hey ?! Pourquoi que j'peux plus bouger ?!

- A ton avis ? lança la voix douce de la fille-chlorophylle. Mon pauvre, t'es vraiment pas malin.

Kim ne put s'empêcher de sourire. Elle lança un regard malicieux à Myo :

- Tu permets ? demanda-t-elle, désignant son ennemi d'un mouvement de menton.

- Oh, mais je t'en prie, très chère, répondit la semi-dryade.

Sous le regard de plus en plus paniqué de MacMalden, la métisse rangea lentement sa baguette. Puis elle se saisit de sa batte, à deux mains, en prenant bien son temps. Finalement, elle asséna, de toutes ses forces, un violent coup dans une partie particulièrement sensible de l'anatomie du PAF, qui retomba sur le dos, en hurlant d'une voix de fillette.

Puis les deux Gammas laissèrent exploser leur joie, et se jetèrent dans les bras l'une de l'autre.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Kakyo Hideyoshi

Messages : 201

Double Compte : Manon Léandre
Situation Amoureuse : En couple avec Kim <3

Sorts Connus : Contusionus Encontusiono,
Protego,
Jambencoton,
Cave Inimicum,
Calmos Pacificatum,
Periculo Pugno,
Incarcerem / Lashlabask,
Furunculus,
Mucus ad Nauséam,
Crache-Limaces,
Subcingulus,
Purée de pois

Inventaire : Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi,

MessageSujet: Re: Le pub des lamentations.    Lun 29 Déc 2014 - 21:41

Le jeune homme était arrivé il y a peu à Londres, il s'était dirigé tous d'abords au Stade pour voir le quidditch, mais il avait malheureusement loupée tous les matches de la journée, il avait croisée quelques étudiant parlant d'une troisième mi-temps pour fêter les victoires des Pi Omicron pi et des Gamma, au Scrout et Niffleur aux champs Allons-y. Un jeune sorcier, à lunette lui avait d'ailleurs parler de la soit disant défaite des Pi Alpha Fi et aurait bien apprit à voler s'il ne s'était pas enfui en voyant le regard glacial du jeune japonais. Kakyo se calma malgré tout et se permis un petit sourire, ça sera à lui de remonter le niveau de l'équipe.

Bon certes il ne faisait pas encore partie de cette fraternité, mais cela ne serait tarder avant qu'il se fasse remarquer, et puis un ou deux arrêts en balai et il trouvera enfin sa place dans cette équipe : ne pas faire partie de l'équipe pour lui était impensable, donc pour commencer autant se dirigeait vers le PUB, il pourra surement trouver quelque PAF là-bas.

Et c'est à peine arrivé à quelque mètre du pub que Kakyo entendit les cris, un grand sourire illumina son visage, à peine arrivé, et déjà, il allait pouvoir se battre, décidément Tokyo était déjà loin

*Londres est à moi!* Pensa t-il en poussant la porte du bar

Malheureusement pour lui le dernier sorcier tomba juste à ce moment au pied des deux jeunes filles. La porte se referma derrière lui dans un cliquetis pendant qu'il regardait la scène de ses yeux sombres les jeunes filles étaient dans les bras l'une de l'autre, les hommes était tout en tenue de quidditch rouge ... Le japonais ne pu cacher son étonnement, le rouge, la couleur des Pi Alpha Fi : ces hommes avaient perdu le match, et à présent, ils perdaient contre deux filles. Kakyo secoua la tête de déception, il allait y avoir du boulot. Il passa une main dans ces cheveux et reprit son sourire après tout devant lui se tenait deux jolies filles et de plus les tenues de quidditch verte qu'elles portaient les mettaient comment dire, vraiment en valeurs. Il dit avec sont accent japonnais :

« Mince, à croire que je suis en retard sur tous les bons coups, vous ne pouvez pas recommencer, non pas que ça me plaît deux vous voir vous battre, mais disons que j'avais envie d'y participer »

La fille au cheveux verts la regarda avec étonnement tandis que la métisse haussa un sourcil mais cela ne fit rien au jeune japonnais, il se dirigea lui aussi vers le comptoir enjamba Mc Malden sans se soucier de son état.

« Tant pis pour moi, Barman, vous pouvez rajouter deux bouteilles aux filles ici présentes et une pour moi! »

Il fit un sourire amical et ajouta.

« On peut au moins fêter ça non ?»




Mes RPs du Moment !



Night of the Cheerleadead , avec Adhita Lonkar

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kimberlie J. McCormick

Une rencontre à la Newyorkaise, avec Malicia McGuire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2o32379


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Le pub des lamentations.    Jeu 1 Jan 2015 - 18:26

Lucrécya marchait à grandes enjambées, dans les rues des Champs Z'Allons-Y. Elle avait attrapé sa meilleure amie Zeta par le poignet, et la tirait vers le Scroutt et le Niffleur, sans lui demander son avis.
Malicia, qui peinait à suivre son rythme, n'était pas super à l'aise :

-Non mais Lustucru... je peux pas aller au pub maintenant, désolée ! fit-elle de sa voix super aigue.

Lulu se planta devant sa meilleure amie, les mains vissés sur les hanches :

-Ah ouais ? Et pour quelle raison je te prie ?!

Mali eut l'air gênée :

-Ben, euh, j'ai... un truc de prévu ?

-Un truc de prévu ? fit mine de s'étonner la brunette. Quel truc de prévu ?

-Beeeeen, euuuuh, je dois... réviser ? tenta la Zeta.

Lucrécya la dévisagea avec des yeux suspicieux des plus perturbants :

-Réviser ? insista-t-elle. Après les exams ? A cette heure-ci ? Un dimanche ? Sérieux ?

La métisse déglutit :

-Euh... oui ?

Lulu secoua son doigt devant le nez de la jeune femme à la peau caramel, et lança :

-Tut tut tut ! On me la fait pas à moi !

Malicia blêmit :

-Ah bon ?

-Tu oublies à qui tu parles ! Chuis pas n'importe quelle grognasse, moi ! Chuis ta bestah ! ET J'SAIS EXACTEMENT C'QUI SE PASSE DANS TA P'TITE CABOCHE !

Les yeux de l'étudiante aux cheveux dorés s’agrandirent d'horreur :

-S... sérieusement ?!

L'AAA hocha la tête, fière d'elle :

-Eh ouais ma p'tite !

Lulu leva le cou pour toiser son amie, et se tordit la bouche en réalisant ce qu'elle venait de dire :

-Enfin... ma grande ! rectifia-t-elle. On me la fait pas à moi ! Chuis pas née de la dernière pluie d'hier ! Je lis en toi comme dans un grimoire ! Alors au lieu de faire la mariole, dis-moi la vérité, qu'on en finisse !

Malicia baissa la tête, penaude :

-Je ne voulais pas vraiment te le cacher ! Enfin, si ! Enfin, pas vraiment à toi, mais c'est juste que je voulais que personne ne sache pour moi et Dra...

-INUTILE D'EN RAJOUTER ! cria soudain la petite batteuse. T'ES GRAVE NULLASSE AU QUIDDITCH T'ES GRAVE NULLASSE AU QUIDDITCH, ET PI C'EST TOUT !

Malicia s'arrêta en pleine phrase, puis resta quelques secondes figées, la bouche ouverte.

-Heing ? finit-elle par dire.

-Je te comprends ! lança Lulu en bombant le torse. T'as le seum à côté de moi, ET C'EST NORMAL !

-HEING ?! répéta la Zeta, les yeux ronds.

-J'ai essayé de t'apprendre mes trucs parce que je suis grave stylée en Sports, mais t'as rien pigé à mes cours et maintenant t'as le seum de t'afficher à côté d'une meuf aussi douée que moi en public parce que t'es grave nullasse ! Mais tu sais quoi ?

Elle haussa les épaules et soupira avec condescendance :

-Peu importe, c'pas grave ! Je suis grave stylée, t'es grave nullasse, mais j't'offre un pot quand même ! Allez, t'as pas à avoir honte ! Toi aussi tu finiras par trouver un truc dans lequel tu n'es pas une grosse nullasse, un jour ou l'autre !

-Merci Lustucru... enfin... je crois... finit par dire Malicia, partagée entre l'incrédulité et le soulagement.

-Allez, j't'offre une bière et je vais t'expliquer en détails et point par point en quoi t'as été lamentable pendant ton match ! s'esclaffa l'Alpha.

-Oh. Chouette, grommela la métisse, les épaules avachies.

Sa meilleure amie poussa les portes du pub, et fronça les sourcils devant les PAFs gémissants sur le sol. Puis, elle décida que ça ne l’intéressait pas, aussi elle les enjamba, et se rapprocha du comptoir.

-Hey, taulier, file-moi deux bières, et qu'ça... AAAAAAAH MAIS QU'EST-CE QUE VOUS FOUTEZ ICI !

Elle plissa les yeux de mépris : assis sur des tabourets, ses pires ennemis à la WoW sirotaient des verres comme si de rien était.

-Le pub est à tout le monde, persifla la catin aux cheveux verts.

-Mais si tu pouvais t'éloigner loin de nous, ça nous arrangerait Rincevent, rajouta sèchement la métisse aux cheveux ébouriffés qui lui servait de meilleure amie.

Lulu fusilla cette dernière du regard :

-GrrRrrr McCormick...

-Tu m'as pas entendu ? Va au diable Rincevent, siffla Kim en fronçant les sourcils.

-GrRrrRr Grandipute...

La dryade grimaça de dégoût pour lui montrer que le déplaisir était réciproque, mais l'Alpha était déjà passé à personne qui les accompagnait.

-GrrrRrrRr... Euh... Ah ben non, toi je te connais pas. Et toi, Mali ?

Derrière elle, la Zeta, qui contemplait avec étonnement les Pi Alpha à terre, secoua la tête :

-Nope. C'est un pote à Dji ?

Le japonais eut l'air content :

-Mmh, de nouvelles jeunes filles, des amies à vous ? fit-il avec un fort accent japonais.

Il se tourna vers Lucrécya et Malicia, et lança un sourire qui se voulait charmeur :

-Je m'appelle Kakyo Hideyoshi ! Puis-je vous offrir un verre ou deux, histoire de fêter notre rencontre ?

-OUAIS ! UN PEU MON N'VEU !

Lucrécya s'installa entre les deux Gammas, et s'accapara d'une des bouteilles posées là.

-Fais comme chez toi, surtout, hein ! persifla Kimberlie, ironique.

-J'VAIS M'GENER ! ricana Lucrécya.

Malicia, toujours debout, se racla la gorge.

-Euh, Lulu, t'es sûre que tu veux t'asseoir, là ? A côté de...

Elle fit un mouvement de tête qui se voulait subtil (mais qui ne l'était pas) vers Myosotis, qui se renfrogna.

L'Alpha hocha la tête :

-Ouais, t'as pas entendu ? Y'a de l'alcool gratis ! DE L'ALCOOL GRATIS ! C'est Kakahuète qui nous l'offre !

Elle esquissa un sourire mauvais, particulièrement satisfaite d'elle-même.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3439

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Le pub des lamentations.    Dim 4 Jan 2015 - 19:49

Malicia sirotait le liquide multicolore de son verre, toute pensive. Y'avait pas à dire, l'ambiance était un peu... bizarre. Déjà, elle avait jamais été douée pour garder les secrets. Elle avait jamais résisté à divulguer tout ce qu'elle savait quand elle savait quelque chose. C'était sûrement pour ça qu'elle rêvait de devenir journaliste.

Mais là, elle avait quelque chose à dire. Elle avait trépigné toute la journée comme une folle, en prenant de temps en temps de grandes respirations pour retrouver le calme et ne pas hurler sur les toits sa grande nouvelle, et à quel point elle était contente. Et elle avait Lustucru juste à côté d'elle. Et elle avait toujours tout dit à sa meilleure amie. Mais là, il fallait qu'elle tienne !

D'habitude quand ce genre de trucs arrivait, elle pouvait tout écrire dans son journal ! Mais elle s'était levée tellement vite pour partir de chez elle ce matin, qu'elle l'avait oublié. La giga poisse.

Et pourtant, qu'est-ce qu'elle en avait des choses à dire ! Y'avait Drago, bien sûr, mais y'avait aussi le cours foldingue de Lulu, sa rencontre avec une nouvelle nana toute sympa, le match de quidditch qu'elle avait encore perdu, les zetas qui allaient sûrement vouloir lui faire payer...

Mali se tassa sur sa chaise. Mondieu. Dans quoi elle s'était encore fourrée...

-Ben alors ! fit brusquement Lucrécya à côté d'elle. T'as perdu ta langue ?

La malheureuse métisse se tourna vers son amie en essayant d'avoir l'air le plus détendu possible :

-Hein ? Moi ?

-Ben oui, toi ! répondit sa batteuse de copine. Tu crois quand même pas que je parlais à Kakatoès !

-Euh... c'est pas très poli ça, je vous ai payé un verre. fit remarquer ce dernier. Et je m'appelle pas Kakatoès !

-Ouais ouais, Kakao.

Son interlocuteur, se désigna, surpris :

-C'est Kakyo ! Je suis japonais !

-Japo... quoi ?

-Japonais ! Je viens du japon !

-Wah l'autre, comment il se la pète !

Lucrécya prit la bouteille des mains du nouveau et la but cul sec. Elle donna un coup de coude à Malicia :

-Genre le japon ça existe... ricana-t-elle.

-Ça existe, Lustucru... fit la zeta, un peu gênée par les façons de son amie.

Lulu laissa retomber son verre sur le comptoir et ouvrit des yeux immenses :

-Ah ouais ???

Malicia se touchait les deux index, penaude :

-Ben oui, tu sais... c'est un pays insulaire de l’Asie de l’Est. commenaça-t-elle d'une petite voix timide. Il est dans l’océan Pacifique, il se trouve dans la mer du Japon, à l’est de la Chine, de la Corée et de la Russie, et au nord de Taïwan. Si on regarde l'étymologie, les idéogrammes qui composent le nom du Japon signifient « pays d’origine du Soleil » : c’est pour ça qu'on l'appelle, le « pays du Soleil levant ». J'crois bien qu'il y a quelque chose comme 6 852 îles de plus de 100 m2, et les quatre plus grandes sont Honshū, Hokkaidō, Kyūshū et...

La métisse se tut, rouge de honte :

-Je t'ennuie c'est ça ? demanda-t-elle.

-Grave ! fit Lucrécya en faisant signe à McCormack. La même, c'est Kaoutchouc qui régale !

-Mais... s'étonna le nouveau.

-Laisse Kakyo. Lucrétine et Malinouille vont bien finir par partir. lâcha Myo.

D'un même geste outragé, Mali et son amie se tournèrent, bouche grande ouverte :

-Comment tu nous as appelées ?!

La gamma aux cheveux verts, qui fumait une drôle de cigarette conique, se leva :

-Parce qu'en plus vous êtes sourdes ?

-Oula, quel est le problème ? demanda Kakyo sans trop savoir ou se mettre.

-Non, y'a aucun problème, Kakyo, je t'assure.. répondit Malicia avec un sourire le plus sympathique possible. C'est juste que pour résumer... Lulu s'est un peu embrouillée avec Myo, et puis je me suis embrouillée avec Myo et Myo s'est un peu embrouillée avec Lulu, puis elle s'est embrouillée avec moi mais maintenant elle est amie avec Kim et le problème c'est que Kim s'est embrouillée avec Lulu donc c'est pas facile de ne pas s'embrouiller avec elle parce que je l'adore et elle aussi sauf que comme je suis embrouillé avec Myo et que Myo est embrouillée avec Lustucru mais qu'elle est aussi embrouillée avec moi ben, c'est...

Devant les visages stupéfaits de ses camarades, elle se tassa encore plus sur elle :

-Je vous ennuie c'est ça ? demanda-t-elle d'une petite voix.

Elle saisit son verre et le but en faisant beaucoup de bruit avec sa paille. Finalement Lucrécya prit la parole :

-J'ai pas tout compris à ce que Mali a dit mais je trouve qu'elle a raison : MYO ET KIMBERLIE SONT DE GROSSES TEUPUS !

-T'AS DIT QUOI LUCREVASSE ?!!! rugit brusquement Kimberlie en serrant les poings.

Malicia, qui se tenait à côté de Kakyo, se tourna vers lui, en tenant son verre dans les mains :

-Euh sinon... fit-elle tout en mâchouillant sa paille. Bienvenue à la WoW... héhé...





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Le pub des lamentations.    Lun 5 Jan 2015 - 1:13

Manon regarda sa coéquipière la trainer jusqu'à la grille de l'université, les matches étaient terminés et le silence régnait à présent dans toute l'université, pourtant la jeune fille entendait encore les cris d'Om au loin, à moins que ce ne soit dans sa tête.

- Ça suffit ! 

Les yeux fous de Griselda se braquèrent sur elle, mais la brune dans un excès de colère ne les voyait déjà plus, elle se dégagea.

- Pourquoi tu à laissé Om seul avec les Zeta Del Nu, on... 

Le sourire de Griselda s'élargissait pétrifiant la sorcière en expérimentation qui coupa ainsi sa question nette.

- Nonon réfléchit un peu de quoi notre cher attrapeur manque actuellement? »

Manon secoua la tête cherchant par la même occasion à éviter le regard perturbant de l'Irlandaise. Elle sentait néanmoins qu'il fallait qu'elle se dépêche de répondre si elle ne voulait pas finir coincée avec sa coéquipière folle et son léthifold, elle ferma les yeux pour se concentrer.

*Encore quelques heures et cette journée serra terminée, tu seras chez toi dans ton lit bien au chaud.*

Elle sentit une main sur son épaule et se dégagea

*Enfin qui sait ce qui va m'arriver, peut être que je ne rentrerais jamais chez moi...Hiii...Non il y a forcément une solution, règle un souci à la fois, commence par la question de Griselda tient.*

- Voyons, il manque quelque chose à Om ? Sa raison ? Non ça ne peut pas être ça. Son uniforme de quidditch ? C'est sur comment veux-tu que notre attrapeur brille et surtout attrape le vif d'or en camisole hahahaa... Attends... Je sais.

Elle croisa le regard fou de la poursuiveuse et dit sur d'elle :

- Il n'avait pas de bras, c'est ça qui lui manque non ? Il aurait pu régler leurs comptes au Zeta avec ses bras, en même temps si tu m'avais laissé le temps j'aurais pu au moins lui enlever sa camisole, et il m'aurait soign...Hiii 

Griselda avait approché son visage tout près du visage de Manon.

- Nul, 0 pointé, archi nul, Manon je t'aime bien mais tu as certain problème de compréhension de question mais t'inquiète pas mon léthifold et moi allons t'aider 

- Je n'ai pas besoin... D'aide.

Répondit Manon d'une toute petite voix tout en reculant, mais Griselda n'entendit pas sa réponse et continua

- Voyons Nonon, c'est évident, Om à juste besoin d'une femme, Bon il y a déjà eu  Malicia, et ma beauté d'irlandaise au yeux de braise était trop importante pour son pauvre cœur, mais du coup je suis sur... , oui c'est scientifique et alchimique... 

Manon regarda la Pi Omicron Pi folle et ne sut que faire à part en terminer une fois pour toute elle murmura pour l'encourager espérant partir au plus vite :

- Et, ... -

- La Zeta subitement charmer par Ominouchet, se laissera tomber dans ces bras, c'est évident  et ainsi Kimikim reviendra payer mon loyer.

La jeune sorcière fixa sa coéquipière cherchant un moyen de se calmer, mais le sourire de cette dernière fit l'effet inverse.

- Griselda... Om portait une camisole, il ne peut prendre personne dans ses bras, et tu n'as pas vu le regard meurtrier de leur chef, il va être bon à récupérer à la petite cuillère...Et encore si on est chanceuses ! »

Manon n'en pouvait plus elle se sentait devenir folle, épuisée moralement par Griselda, elle tomba à genoux et cria :

- J'en peux plus, j'ai des bleus et des bosses partout, j'ai mal à la tête ce monstre de gardien a faillit m'arracher le bras, je n'ai qu'un envie c'est de rentrer chez moi et dormir, et toi qui me traine je ne sais où, plutôt que de me soigner, Je.... J'en peux plus je rentre.

La jeune brune se leva et tourna les talons, mais Griselda  imperturbable lui faisait à nouveau fasse, Manon chercha à fuir mais la seconde brune lui saisit l'épaule, l'arrêtant net :

- Bon, ce n'est pas le tout Nonon, mais tu n'es pas prête de rentrer

Elle approcha son visage tordu dans un rictus de folie et précisa :

- Direction le bar pour fêter notre victoire !! 

La pauvre Manon se fit ainsi trainer dans tous les champs allons-y, elle serra les dents jetant un regard apeuré à Griselda, mais cette dernière gambadait joyeusement jusqu'au fameux bar. Elle avait essayé de se dégager, mais la main contractée de son adversaire n'avait pas bougé d'un pouce.

L'Irlandaise ouvrit soudain une porte sur ça droite et poussa Manon à l'intérieur, un sourire aux lèvres, elle s'extasia devant le spectacle qui s'offrait à elle oubliant quelque peu la malheureuse :

- Ouah Grincedent, Kimikim, et Chlorofille, vous ne vous battez pas aujourd'hui ?

- On allait commencer répondit Lucrecya avant de saisir Séraphine l'ai menaçante.

Mais Griselda ne l'écouta pas et se tourna vers Kakyo et Malicia :

- Et vous deux vous venez fêter notre victoire écrasant, chouette plus on est de fou... Plus on rit.

Manon c'était faite discrète jusque-là et pour cause Kakyo était là juste devant elle le sourire charmeur aux lèvres il ne l'avait pas encore reconnu avec cet uniforme provoquant et ces blessures sur son visage : il fallait qu'elle en profite. Elle s'appuya sur le comptoir cherchant une issue pour fuir, mais malheureusement...

- Nonon, je savais que le bar, c'était ton truc Cormynet, ton meilleur whisky irlandais pour remettre sur pied ma coéquipière.

La pauvre Manon se retrouva coincée contre le comptoir du bar, quand elle entendit un ricanement

- Profites O'neil c'est Kakao qui paye.

La jeune brune chercha à se dégager de plus en plus violemment, mais Griselda lui enfonça le contenu du verre directement dans le ventre.

- Ça ira mieux après ça ! 

La jeune fille sentit l'alcool circuler dans tout son corps. Elle avait chaud, et le visage de Kakyo devant elle se flouait de plus en plus :

- Euh Manon, c'est bien toi ? 

Le pauvre Kakyo lui était en colère et cette colère, il ne chercha pas à la cacher, son regard passa sur chaque personne présentent dans ce bar cherchant un coupable.



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Le pub des lamentations.    Mar 6 Jan 2015 - 23:17

La pauvre Manon qui voulait se cacher derrière le nouveau verre que lui avait servi McCormac, se le vit arraché par la furie métisse qu'était Kimberlie McCormick. Celle-ci l'avala d'une traite pour ensuite serrer ses deux poings sur sa batte, un air de défit dans le regard.

- Pour avoir de la baston, va y'en avoir de la baston ! Tous ces PAF ont fait un parfait entrainement ! Ca va être facile de nouveau se mettre au tapis !

Certes, Rincevent venait d'insulté, elle et sa meilleure amie de péripatéticiennes, mais ça n'avait jamais aussi bien tomber. L'idée de se battre avec sa rivale la mettait en liesse. Elle oubliait ses soucis, sa fatigue, son pseudo fiancé ; une seule chose comptait : le bruit de sa batte crâne le crâne de l'ex Serpentard.
Toutes deux en tenait déjà une bonne couche vu que ça faisait au moins une grosse demi-heure qu'elles se lançaient des piques sans jamais passer à l'action. A croire que seulement les insultes avaient un certain charme dans leur relation conflictuelle.

- Essayes pour voir ! J'ai pas eu mon match de Quidditch, mais j'vais me rattraper Kimputelie McComique !

Soudain, Kim baissa sa batte, tout de suite moins excitée par ce moment qui n'appartenait qu'à elles-deux. Si les deux filles ne pouvaient se voir, aucune ne pouvait nier qu'elles ne trouvaient jamais une adversaire à la hauteur de leurs duels. Dans le fond, peut-être qu'avec le temps, c'était tellement devenu son quotidien, que l'ex-gryffondor avait fini par presque s'amuser à s'engueuler et à se taper dessus avec cette lilliputienne à la force herculéenne. Mais ça faisait déjà deux fois que Rincevent l'insultait de femme de joie, ce qui n'était pas dans ses habitudes.

- C'est quoi ton trip là, au juste ?! Depuis quand les ex Serpentards pensent que je suis une teupu ?!
- Depuis jamais. A Poudlard, on pensait tous que tu étais un gusse. Ca n'a pas changé depuis !
- Alors ?! T'es débile ou tu l'fais exprès !??
- La ferme McComique ! Tu traines avec la plus grosse Grandipute de toute la fac ! Je m'embrouille moi à force !
- Eh ! s'écria l'intéressée.
- Pourquoi ?! Ca te touches que je t'insulte de trainée ? demanda-t-elle avec un sourire satisfait, qu'elle accentua pour ajouter : J'ai un putain de théorie de ouf ! En fait si t'es pote avec une Vélane-couche-toi-là, c'est parce qu'être comme elle serait ta toute dernière chance de te trouver un mec ! Haha ! Pitoyable ! Tu as entendu Mali ?!

Celle-ci était alors trop occupée à chuchoter devant son miroir un tabouret plus loin pour offrir la moindre attention aux diffamations de sa meilleure amie.
Quant aux deux Gammas, elles affichaient le même regard circonspect exprimant à quel point elle trouvait la AAA totalement ridicule.
Kimberlie ouvrit la bouche, sur le point de répliquer avec la rare répartie digne de lui clouer le bec qu'elle possédait, quand elle se fit devancé par sa folle d'ex colocataire qui avait le don de fourrer son nez dans ses affaires sans en avoir été invitée :

- Grincedent ! Tu dis n'importe quoi ! Kimikim a un mec ! Elle va se marier avec OmOmOm ! Enfin... pas si j'empêche cela avant, comme ça Lethiford et moi, on aura de nouveau notre payeuse de loyer.... ! ajouta-elle dans sa barbe de foldingue.

Sauf que ça faisait longtemps que Lucrécya n'écoutait plus, choquée par les dires de la POP irlandaise. Quant à Kim, elle était devenue, sans s'en rendre compte, rouge comme une pivoine. Elle ne s'était pas préparée à voir cet évènement connu au grand jour. Un évènement qui n'était qu'une méprise qui allait de toute façon être réglée d'ici peu ! Kim avait juste eu la naïveté de croire qu'elle ne pouvait pas avoir une poisse plus grande que celle qu'elle avait déjà, de croire qu'elle avait touché le fond. Non, en vérité, elle venait d'apprendre qu'il y avait toujours de la marge avant le fond du ravin.
Cette nouvelle étape dans la descente en enfer, elle s''exprimait dans le rire gras de Mme Flint et dans l'expression abasourdie de Malicia, qui, les joues rouges par l'alcool, avait décidément quitté son miroir au "bon" moment.
Kim avait encore plus l'impression qu'elle allait étouffer dans sa tenue de Quidditch. Elle voulait répliquer, dire que ce n'était que mensonges, mais qu'importe ce qu'elle dirait ; Rincevent avait trouvé une infos qui la faisait bien rire, et même si elle était en partie fausse, elle s'en contenterait dans cette unique forme.
Hésitante, toute répartie partie en poussière, elle ne fit que balbutier des "je", "non", "c'est pas exactement ça", qu'à peine audibles.

- LA HONTE ! hurla Lucrécya dans un fou-rire.
- J't'en prie... c'est pas tant la honte que ça... laissa échappé Malicia en détournant le regard, en connaissance de cause.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠️ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Kakyo Hideyoshi

Messages : 201

Double Compte : Manon Léandre
Situation Amoureuse : En couple avec Kim <3

Sorts Connus : Contusionus Encontusiono,
Protego,
Jambencoton,
Cave Inimicum,
Calmos Pacificatum,
Periculo Pugno,
Incarcerem / Lashlabask,
Furunculus,
Mucus ad Nauséam,
Crache-Limaces,
Subcingulus,
Purée de pois

Inventaire : Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi,

MessageSujet: Re: Le pub des lamentations.    Ven 9 Jan 2015 - 15:21

Kakyo porta son regard sur la brune devant elle, la tenue de quidditch lui allait comme un gant, il ne se demanda d'ailleurs même pas pourquoi elle portait ce type de tenue alors qu'elle détestait le quidditch.

Autre chose intrigante, les nombreuses bosses sur son visage ainsi que les entailles qui laissaient des lignes rouges sur son visage et son épaule. Il tenta d'engager la conversation

- Salut...

- Kakyo...

-Je croyais que tu détestais le quidditch?

- C'est le cas.

- Alors qu'est-ce que tu fabriques dans cette tenue.

- J'aime bien le violet et je trouve que cette tenue à un petit effet sympa, tu sais, elle est un peu...

-Provoquante ?!

- C'est ça provoquant.

Elle rougit légèrement et tenta de remonter son décolleté avant de sortir un prospectus de sa poche et l'agita devant son nez, le japonais regarda avec effarement le titre du prospectus :

- C'est moi, ou il fait chaud ici.

-Tu prends des cours de balai ?!! Mais je pensais que tu ne supportais pas ça. Tu as d'ailleurs refusé mes cours particuliers le mois dernier !

- Kakyo, ne me dit pas que tu vas passer la soirée à m’interroger.

- En même temps, tu n'es pas très bavarde, et puis il y a de quoi se poser des questions après tout la dernière fois que j'ai tes vu t'était rayonnante et...

-Kakyo !!

Le garçon se tue immédiatement, généralement quand elle s'énervait comme ça elle ne tardait pas à s'enffuir.

Il détourna donc son regard vers le combat qui se préparait un léger sourire au lèvre cette fois il était arrivé au bon moment et ça tombait bien car il avait toujours envie de frapper quelqu'un. Il reprit sa bouteille et bu une longue gorgée, en espérant qu'elle calme un peu ses nerfs, il était content de revoir la jeune fille et tant pis si ce plaisir n'était pas partagé tant qu'elle lui parlait. Il tourna donc à nouveau son regard vers le visage tuméfié de Manon et ne pu retenir la question qui lui brulait les lèvres :

- Qu'est-ce qui t'es arrivé ?

-Kakyo...

-Je sais, tu n'as pas forcément envie de penser à ça, mais c'est la dernière question que je te pose après ta réponse, je ne dirais plus rien.

- Vraiment, tu vas vraiment te taire et ne plus m'adresser la parole? toute la soirée ?

- Oui, après tout, tu m'en veux encore pour la potion. non?

Manon le regarda un moment sans comprendre puis finalement hocha la tête :

- Oui je t'en veux toujours, heureusement qu'on avait un étudiant en médicomagie avec nous à ce moment-là...tu aurais vu ça..bla..bla..bla..

Kakyo tendit l'oreille sans vraiment l'écouter, après tout, il s'en foutait des possibles effets secondaires de sa potion, le plus important, c'était la personne devant elle non ?

Il la fit taire et dit pour se justifier

- Écoute, ça m'intéresserait vraiment d'en savoir un peu plus sur ma potion dévastatrice mais ce n'est pas la question que je t'ai posé, c'est quoi ces bosses et ces coupures ?

-ah ça, c'est mon balai tu sais comment il est.

- c'est lui qui t'a fait ça aussi? dit-il étonner en passant ces doigts sur l'épaule de la jeune fille

-non, c'est la gardienne des ZETA. L'interrogatoire est terminé non ?

Elle se dégagea et descendit de son siège mais kakyo ne la laissa pas partir :

-attends, tu vas certainement aller au dispensaire maintenant, je t'accompagne

-Kakyo l'interrogatoire est terminé non ? Alors laisse-moi.

Elle se dirigea d'un pas mal assuré vers la jeune métisse blonde et ne leva pas les yeux quand elle se cogna contre un paf rouge qui marchait en crabe la main crispée sur son sexe. Ce dernier déshabilla du regard la nouvelle Pi Omicron Pi et se retourna juste devant Kakyo avant de demander le visage menaçant.

-Tu veux q...

Le Japonais ne le laissa pas finir, et envoya son poing avec une rapidité impressionnante dans le visage du Paf, l'envoyant par la même occasion juste entre les deux combattantes. Soulagé Kakyo reprit son sourire et s'installa le dos tourné au comptoir pour profiter du spectacle une bouteille à la main.

- ça fait du bien.

Sans le savoir, il venait de frapper son futur chef de fraternité Angus Macmalden.




Mes RPs du Moment !



Night of the Cheerleadead , avec Adhita Lonkar

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kimberlie J. McCormick

Une rencontre à la Newyorkaise, avec Malicia McGuire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2o32379


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Le pub des lamentations.    Sam 10 Jan 2015 - 17:06

Ses bleus, plaies et bosses ne s'étaient pas encore apaisées, que déjà, enfermé dans les ténèbres, Om Rajesh Kapoor se sentait malmené de tout côtés. Après être tombé inconscient, suite à son honteux passage à tabac, l'hindou s'était réveillé dans la douleur et les secousses, un noir total l'entourant.

Les sons ne lui parvenaient désormais que de manière étouffée, et il se rendit vite compte qu'il se trouvait enfermé dans une sorte d'énorme boite contre les parois de laquelle il ne cessait de se cogner.

Oooooooh... Les lois du karma ne peuvent pas fonctionner de la sorte... Ne devrais-je pourtant être justement récompensé pour mes prouesses aériennes ? Je me suis pourtant délivré de l'infâme sanatorium où je me trouvais engeôlé ce matin-même ?
Ce sans l'usage de mes bras !!
Et je me suis malgré tout saisi de ce maudit Vif d'Or !! ALORS POURQUOI DOIS-JE ME FAIRE MOLESTER PAR UNE FIEFFÉE BANDE DE DRÔLESSES ?!!!
...
...Aïe, mon coccyx.


A présent, il en était sur, sa prison de bois et papier mâché était lancée dans les airs et récupérée après quelques horribles secondes de lévitation avec maintes nouvelles secousses horripilantes. Même son crâne endolori n'était pas épargné par les heurts en tout genre, et un insidieux sentiment de claustrophobie malvenue commençait à faire son chemin dans son esprit.

Quand vais-je enfin sortir ? LAISSEZ-MOI SORTIR !!! IMMEDIATEMENT !!!


-M'ENTENDEZ-VOUS ? finit par hurler le PoP d'une voix inhabituellement rauque. RELACHEZ-MOI A CET INSTANT, VILES SALOPES VELUES ET VEROLEES !!!

Un silence à peine prolongé répondit à ses vociférations, bientôt suivi d'une avalanche d'éclats de rire étouffés. Om serra les poings, un sentiment de fureur et de haine complètement nouveau pour lui, l'irradiant de la tête aux pieds. De quel droit, mais de quel droit se permettaient-elles de le réduire à un vulgaire sac d'entraînement pour sportif décérébré ?

Tu vaux mieux que cela, Om Rajesh Kapoor ! Tu vaux mieux qu'elles toutes réunies, par tous les poils de barbe des brahmines !!! Tu vas leur démontrer que même un Pi Omicron Pi tel que toi peut...
...Ouille, mon péroné !!!


Un brusque bruit de portes battantes interrompit ses pensées vengeresses alors qu'il se sentait de plus en plus secoué. Le brouhaha ambiant s'accentua néanmoins, de même que les relents nauséabonds qui parvenaient à ses narines, et de manière parfaitement inconsciente, l'hindou se dit alors que sa situation ne pouvait pas être pire...

***

A l'intérieur du Scroutt et Niffleur quelques instant plus tôt...

Angus Mac Malden se releva de toute sa stature, avec sur son visage une espèce assez étrange et effrayante de rictus qui fit se reculer son entourage immédiat. Puis il fit craquer son cou de façon ostentatoire avant de se retourner vers le bar de McCormack, où était accoudé le jeune Kakyo. En une seconde, il fut devant lui et sa main épaisse comme une poêle en fonte encercla le cou du japonais. Les yeux de ce dernier se révulsèrent sous la pression et le monstrueux Pi Alpha Fi le souleva à trente centimètres du sol.

-KAKYO !! s'écria Manon.

McMalden le fixa de ses yeux méchants :

-T'es qui toi, microbe ?!

-Beurgh.. Ka..Kakyo...

-J't'ai jamais vu ici. T'es nouveau ?

-Oui...

Le chef des Pafs sourit de façon cruelle avant de répondre :

-Et bien Kako, j'ai qu'une chose à dire : c'est pas ton jour!

Il leva son autre poing, une lueur meurtrière dans le regard, lorsque les portes du pub s'ouvrirent à la volée : Toute l'équipe des Zeta Delta Nu entrèrent en grande pompe à l'intérieur de l'établissement. Elles portaient encore pour la plupart leurs uniformes de quidditch et faisaient léviter à l'aide de leurs baguettes une immense cocotte de papier mâché bariolée et scintillante.

-ALLEZ TOUT LE MONDE !!! hurla Perry Wigworthy à l'assistance. C'EST PAS LE MOMENT DE S'EMBROUILLER POUR UN MATCH DE QUIDDITCH !!! ON VOUS PROPOSE UN PETIT JEU !

Elles désignèrent toutes la cocotte géante et remuante :

-PINATA !!!!

A ces mots, McMalden relâcha Kakyo et se dirigea vers l'énorme timballe. Lucrécya Flint se leva comme montée sur ressort et se saisit de sa batte Séraphine.

-Raaaaah !! Pinata !! J'adore les pinata ! Ca va m'passer les nerfs !

Manon se rapprocha de son ami asiatique, tandis que Malicia se levait à son tour, peu rassurée :

-Heu... Lustucru ? Pourquoi elle bouge comme ça, la pinata ? Je le sens pas vraiment sur ce coup...

-Laissez-moi sortir respirer, pour l'amour de Shiva ! Je me sens défaillir !

Malicia devint blanche en une seconde, alors que la plupart des sorciers présents se dirigeaient vers l'attraction prêt à taper dessus :

-Nooooon !! Arrêtez tout !! Il y a quelqu'un dedans !!!

-Encore mieux.. fit le chef des Pi Alpha Fi avec un sourire cruel. Ca va être plus drôle !

Il se saisit de sa batte de quidditch et la leva de concert avec Lucrécya.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3526

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Le pub des lamentations.    Sam 10 Jan 2015 - 22:25

Les yeux de Lulu pétillèrent d'envie, devant l'énorme paquet remuant que venait d'amener les Zeta.

-Piñataaa... sussurra-t-elle. JE SUIS PREUM'S JE SUIS PREUM'S JE SUIS PREUM'S !

Sous le regard avide de la foule des étudiants qui entourait la piñata, et celui plus effaré de Malicia, elle prit sa Séraphine bien en mains, et frappa de toutes ses forces sur l’œuvre en papier mâché. Encore, et encore.

-Ouille ! Aïe !

Et encore.

-Argh !

Et encore.

-Je vous en conjure, par le grand Grishna ! Pitié !

Et encore.

Mais quelque chose n'allait pas. L'Alpha fronça les sourcils, dubitative. Elle se tourna vers son acolyte batteur, MacMalden, qui frappait ''l'objet'' sans ménagement, en ponctuant chacun de ses coups d'un rire gras et débile.

-Hey, Trucmuche ! MacMachin ! TOI LA !

Le PAF baissa son cou vers la petite brune qui venait de l'interpeller.

-Quoi ! grogna-t-il.

-Y'a un truc qui cloche avec la piñata.

-Quoi !

-Bah chais pas. Y'a un truc. Qui cloche.

Devant le regard vide de son interlocuteur, elle se crut obligée de rajouter :

-T'sais, avec la piñata.

Le musculeux étudiant regarda la jeune femme de haut en bas, puis grogna à nouveau.

-Le truc qui cloche, ma p'tite, c'est peut-être avec ta batte.

-Ma batte ? s'étonna Lulu, en soulevant Séraphine devant ses yeux.

-Ouais ! P't'être que ça cloche parce qu'une fillette comme toi peut pas frapper assez fort !

Il éclata d'un rire bien gras, qui ne cessa que lorsque Lucrécya lui fracassa Séraphine derrière le crâne, l'assommant directement.

-Bah non, c'est pas ça, badina l'AAA.

Elle enjamba le corps inanimé de MacMalden, et lança un énième coup sur la statue de papier mâché qui flottait devant elle.

-PRENDS CA !

-Aaaaaaah !

-ET CA !

-Faites cesser cette insoutenable douleur !

Lulu stoppa à nouveau, devant l'immense cocotte qui commençait, ça et là, à se fissurer.

-Ah mais je suis pas cinglée, y'a vraiment un truc chelou qui daube avec cette piñata ! S'exclama-t-elle.

Malicia, qui avait fait quelques pas vers son amie, hocha vigoureusement la tête.

-Mais oui, Lustucru ! C'est ce que j'ai essayé de te dire ! Dedans il y a...

-DEDANS IL Y A PAS DE BONBECS ! OUAIS ! J'AI REMARQUE MALI ! rugit Lulu, le regard noir comme jamais.

La métisse cligna des yeux :

-... heing ?

-C'EST COMPLETEMENT NAZE UNE PIÑATA SANS BONBECS ! NAZE ! C'EST BIEN UNE IDEE DE GONZESSES, CA ! DE GONZESSES COMPLETEMENT NAZES !

Perry Wigworthy contemplait jusque là la scène avec un sourire satisfait aux lèvres. Mais avec la dernière réplique de Lulu, elle bondit littéralement :

-QU'EST-CE QUE T'AS DIT, FLINT ?!

-Héhéhé, elle a rien dit, rien du tout ! N'est-ce pas, Lustucru ?

-SI J'AI DIT SI J'AI DIT ! C'EST PAS PARCE QUE VOUS ETES TOUTES GRASSES ET AU RÉGIME QUE VOUS DEVEZ RIEN FOUTRE DE SUCRÉ DANS UNE PINA... MMFHH !

Malicia venait de fourrer une poignée de dragées surprise dans la bouche de la batteuse hystérique, et avait passé son bras autour de l'épaule de cette dernière, l'attirant maladroitement à elle. Le tout sous les yeux brûlant de haine de la cheftaine des Zeta Delta Nu.

-Héhéhé, excuse-la Perry, elle a une carence en sucre et ça la rend toute... toute... comment dire... oh, tiens, la porte de sortie !

Elle se carapata au dehors du pub, en tirant son amie dans son sillon.
Aussitôt, Lulu se rua vers la poubelle la plus proche, et cracha un à un les dragées dedans.

-Pouah brocoli... maugréa-t-elle. Pouah chocolat moisi... pouah soupe au pistou... pouah oignon cru...

-Bah ! Tu voulais des bonbons, tu les as eu ! Non ? lança Mali, moqueuse.

Le regard que lui lança Lucrécya fut des plus éloquents. Puis elle soupira :

-Bon, c'est mort pour boire un autre verre et y'a pas de bonbecs pas trop dégueu à se foutre sous la dent, alors il est l'heure de se rentrer, décréta-t-elle. Il est temps de voir comment s'en sort Rufus.

-Rufus ? s'étonna la métisse.

-Ouaip : je l'ai laissé tout seul. Toute la journée.

La Zeta manqua de s'étrangler :

-Tout seul ?! Il est tout seul chez toi, là ?!

-Bah ouais, il est grand maintenant, j'vais pas payer systématiquement une babysitter tous les jours, grommela la batteuse.

-Grand ?! Il a sept mois ! Et tu l'as laissé seul TOUTE LA JOURNÉE ?

Lulu renifla :

-Ouais c'est c'que j'ai dit. Allez, à demain Malichou !

Elle s'éloigna en sifflotant, les mains dans les poches, laissant une Malicia pantoise.

 Mali va iciiiii...





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Le pub des lamentations.    Lun 12 Jan 2015 - 21:38

La jeune brune regarda rapidement le cou de Kakyo en grimaçant,

-Tu as une belle marque... Il aurait pu te tuer

-C'est rien, il est moins fort qu'il en à l'air, il m'a surpris, c'est tout.

-Tant mieux dans ce cas.

Fit-elle en se pivotant brusquement tandis que Kakyo lui perdit immédiatement son sourire. Elle contourna la scène de la pinata évitant par la même occasion le regard du japonais.

Il était énervant, mais qu'est-ce qu'il était énervant, même quand il est sur le point de perdre, il finissait toujours par gagner.

Ses amies lui avaient demandé un jour pourquoi elle ne voulait pas sortir avec lui après tout, il était parfait, drôle, sportif, un corps de rêve, riche... Que demander de plus ? N'est-ce pas ? Et bien justement la sorcière brune ne voulait pas de tout ça de plus il était prétentieux, égoïste, fainéant, et avait parfois des réactions stupides, comme ici s'attaquer au gars le plus costaud présent dans ce bar. Il était peut-être fait pour d'autre fille comme ces amies, mais pas pour elle.

La voix de Lucrécya la sortit par la même occasion de ses pensées :

-... COMPLÉTEMENT NAZE, UNE PIÑATA SANS BONBECS ! NAZE ! C'EST BIEN UNE IDEE DE GONZESSES, CA ! DE GONZESSES COMPLETEMENT NAZES !

Ça y est, ça allait une fois de plus se terminer dans un bain de sang : bienvenue à la WOW pensa-t-elle ironiquement, elle regarda la fille aux cheveux rose s'énerver elle aussi tandis qu'Angus frappait toujours autant sur la pinata accompagné de quelques filles ZETA. Elle regarda autour d'elle cherchant un moyen de se cacher au cas où ça dégénérait quand sont regards s'arrêta sur Malicia et Lucrécya la bouche pleine de dragée de Bertie crochu (bonbon horrible au passage). Elle fit un petit sourire à la métisse soulagée qu'elle ait réussi à calmer Lucrécya et les regarda passer la porte, et se dit pourquoi ne ferait-elle pas la même chose après tout Griselda était plus occupé par la pinata que par elle... Alors autant en profiter, elle se dirigea donc discrètement vers la porte.

- Bang

- Aie puisqu'on vous dit qu'il n'y a pas de bonbon et a... Ouille

- Bang, bang

- arrgg Que Ganesh me vienne en aide

- Trop énorme, la pinata répond à mes coups, venez voir vous autre

Avait dit Angus Macmalden au Paf qui s'étaient relevés.

-Bang...

- mais une pinata ne parle pas voyons...aie mon ami ?!

-Bang

Manon s'arrêta net et se retourna vers la pinata horrifiée. Cette voix, pourquoi ne l'avait-elle pas reconnu plus tôt ?! Elle était pourtant suffisamment singulière pour que la jeune brune réagisse. Son regard passa de Perry à la pinata et murmura :

- Oh, non !

Elle courut pour prévenir tout le monde et trébucha juste entre Angus, sa batte et la pinata, elle leva la main pour se protéger du coup et dit d'une voix tremblante :

- Arrêtez...

Mais les Pi Alpha Fi et les Zeta Delta Nu, ne l'avaient pas entendu et encore moins vu Angus abattit sa batte tandis qu la jeune brune terrorisée ferma les yeux

-Bang...

-Mais qu'est qui t'es passé par la tête !

Manon ouvrit les yeux étonnés elle se trouvait dans les bras de Kakyo, elle jeta un œil à l'attraction du soir, les étudiants continuaient à frapper la Pinata tout en riant.

- Il faut arrêter ça !

- Arrêter quoi ?!

- Om est à l'intérieur !

- Om? c'est quoi ?!

- Notre attrapeur, les Zeta Delta Nu l'ont surement piégé.

-Bang.

-Ouille il...Il faut que ça s'arrête...

La jeune Brune porta un regard terrifier, et cria au point que tout le monde dans le bar pouvaient l'entendre

-LA SEULE CHOSE QU'IL Y A DANS CETTE PINATA, C'EST OM !!



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Le pub des lamentations.    Mar 13 Jan 2015 - 2:21

Kimberlie avait bien entendu la Omicron hurler à l'aide pour sauver celui qui lui servait de pseudo fiancé. En vérité, elle se sentait tellement mal vis à vis des moqueries de sa rivale qu'elle semblait bien plus intéressée par le fond de sa bouteille que par ce qui se passait autour d'elle.

- Euh... Kim ? finit par dire Myo en voyant que peu de personnes ne souciait du sort de l'indien.

Kim savait ce qu'elle allait lui demander. Myosotis était encore la voix de la raison. Aider Om, c'était sûrement la meilleure chose à faire. Puis, Kim n'aimait ni la mentalité des Zetas ni la débilité des PAF. Les faire chier semblait être une bonne raison de le faire. Malgré ça, elle maintenait son regard désespéré sur sa bouteille au mélange étrange de McCormac tristement vide.

- J'peux pas. se contenta-t-elle de répondre sans laisser le temps à son amie de formuler sa proposition.
- Ecoutes. Tu n'as pas à rester fiancée à Om si tu ne le veux pas !
- Ce n'est pas la question. Il aura des problèmes si on ne gère pas ça en finesse... c'est tout. Là, je ne veux juste pas attiser les rumeurs qui vont bientôt circuler comme une trainée de poudre de cheminette.
- Tu es tellement gentille Kimberlie ! Peu de personnes le sait et même toi tu sembles en douter, mais tu es la fille la plus gentille et loyale que je connaisse. C'est pour ça que tu ne laisseras pas ce pauvre Om se faire tabasser une nouvelle fois de cette façon. Je me trompes ?

Kim croisa son regard avec celui de Myo, les sourcils froncés et la mine déconfite. Il n'y avait que son amie chlorophylle pour penser du bien de la métisse. Tout ce que voyait Kim, c'était une lâche qui en avait quelque chose à foutre de ce que tous ces idiots pensaient. Alors qu'elle ne cessait de dire à sa meilleure amie de ne pas écouter tous ceux qui le prenait pour une trainée. Elle osait donner des conseils qu'elle-même ne savait mettre en application.

Elle grimaça en faisant de nouveau face à sa bouteille. L'euphorie de l'alcool avait disparut. Elle avait comme l'alcool dépressif à un certain stade, ce qui n'était pas franchement la joie. D'un coup, elle finit par la lâcher pour saisir sa batte avec force. Elle quitta sa chaise, s'avança vers la pinata en poussant les gens sur son passage, dans toutes sa délicatesse légendaire. Arrivée à échéance, elle arma sa batte, visant le point faible de la structure sur le point de céder.

- Toi !

Angus McMalden avait saisi l'épaule de l'ex-Gryffondor avec un regard noir, encore touché d'avoir été mis à terre par la Gamma ( avec l'aide de Myo, certes ! ). Celui-ci était encore marqué du coup que lui avait assiégé Rincevent un peu plus tôt. Décidément, c'était un véritable monstre ce mec là ! Il semblait encore assez frais pour un mec qui s'était fait cassé la gueule à mainte reprises dans une seule et même soirée.

Soudain, McMalden lui choppa le col de sa tenue de Quidditch et la souleva avec facilité du sol. Tout de suite, le Chef des PAF en avait plus rien à fiche de la pinata, rien à faire des règles du gentleman ; il allait envoyer ce monstre mi-homme mi-femme au dispensaire et peut-être même jusqu'à Ste Mangouste. C'était comme si des flammes dansaient dans le regard du PAF fout de rage. Pourtant, Kim n'avait pas peur. Ce mec n'était qu'un idiot à gros muscles. Si elle devait avoir peur d'un homme comme Magouille qui était intelligent, puissant et surtout super dangereux et fou, elle s'était promis que ça serait sa seule faiblesse. Elle fronça les sourcils, une lueur de défit dans le regard.

- Maintenant que tu veux te conduire comme la dernière des lopettes, ça serait bien d'aller jusqu'au bout. Parce que, ce qu'il y a de pire qu'un gros musclé tabassant une fille qui fait deux têtes de moins c'est bien d'hésiter au dernier moment. Femmelette.

Dans sa rage, le mastodonte fit valdinguer Kim en arrière. Celle-ci se rétama sur la pinata l'éventrant en faisant découvrir au pub ce qui avait remplacé les bonbons. La métisse finit sa course contre le mur derrière elle pour retomber sur le pauvre Om qui était déjà vraiment mal en point.

Angus voulut finir ce qu'il avait déjà commencer, mais Kim l'avait devancé :

- LEVICORPUS !

Le PAF bascula sur le côté en se cognant la tête pour être alors suspendu par les pieds. L pub entier s'était tut devant le spectacle, tous choqués l'espace d'un instant. Jusqu'à ce que Kim annonce après s'être éclaircie la voix :

- PINATAAAA !

Les rires et les hurlement reprirent ainsi que les attaques à coups de battes cette fois-ci sur le PAF à moitié sonné. Kim essayait de se relever en s'aidant de Om qui continuait à se plaindre de la douleur. Elle perdit l'équilibre un instant avant d'amener sa main derrière son crâne ensanglanté.

- P'tain ça m'énerve.
- Un grand merci à toi mon amie !
- Non, mais franchement, ça m'énerve. répéta-t-elle en soufflant.
- Kim ! Tu vas bien ?! s'approchait Myo, inquiète.
- A merveille ! Par contre, j'ai un peu la tête du tourne du coup. Je vais sûrement aller me pieuter.
- Vas au Potiron, tu y seras tranquille. lui proposa son amie avec bienveillance pendant que Kim soulevait Om en passant son bras sur ses épaules.
- Ne t'en fais pas, maintenant que Kapoor m'en doit deux, il va me donner mon dû. N'est-ce pas, Om ?

Elle lui lança un regard des plus intimidant, comme si elle était capable de le pourrir bien plus que toutes les Zeta réunies.

- Euh... oui, euh... bien sûr.

Aussitôt, Kimberlie lui offrit un sourire forcé aux yeux clos qui ne lui ressemblait pas avant de s'adresser de nouveau à Myosotis :

- Ca va aller toi ?
- Tout va bien. Je pense que tu as bien le droit de te reposer comme il se doit.

Kimberlie emmena alors Om dehors, marchant en direction de Mysteria Lane.

- Ne devrais-je pas me rendre d'abord au dispensaire pour soigner mes quelques blessures, mon amie à qui je dois tant ?
- Y'a une trousse de s'cours chez toi ?
- J'ai bien sûr de quoi soigner tous petits désagréments physique de base, certes, mais...
- Alors, ça suffira. Tu ne me files plus entre les doigts tant que je n'aurais pas eu la chambre que tu m'as promis !
- J'ai plusieurs os cassés, je ne pense pas que...
- Je maitrise un peu le sort episkey, t'inquiètes !
- Un peu, mon amie ?
- Yep ! Maintenant, tu bouges un peu ton cul parce que si tu n'y mets pas un peu du tiens, on n'est pas arrivé !

Om déglutit, ne sachant réellement si il ne serait pas mieux dans cette pinata qu'entre les mains de la médicomage amateur que voulait devenir l'étudiante en sport, qui avait sûrement autant de délicatesse que les coups de battes qu'elle donnait au quotidien.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠️ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Kakyo Hideyoshi

Messages : 201

Double Compte : Manon Léandre
Situation Amoureuse : En couple avec Kim <3

Sorts Connus : Contusionus Encontusiono,
Protego,
Jambencoton,
Cave Inimicum,
Calmos Pacificatum,
Periculo Pugno,
Incarcerem / Lashlabask,
Furunculus,
Mucus ad Nauséam,
Crache-Limaces,
Subcingulus,
Purée de pois

Inventaire : Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi,

MessageSujet: Re: Le pub des lamentations.    Mar 13 Jan 2015 - 19:57

Le jeune japonais avait suivi le petit manège de la métisse, elle s'était très bien débrouillée face à ce tas de muscle. Il se serrait d'ailleurs bien mis à utiliser Angus comme pinata, mais ses bras étaient indisponibles...

- Kakyo ?!

Il tourna son regard vers Manon qui gigotait dans ces bras, rouge de gène.

- Je pense que c'est bon, tu peux me lâcher maintenant.

-Ah oui.

Il la laissa descendre à regret... Il avait tellement peur de la voir partir loin de lui une fois de plus. Mais contrairement à ce qu'il pensait, elle resta là tout en suivant du regard Om et Kim qui sortait du bar. Elle sourit enfin et dit soulagé :

- Il a l'air d'aller bien, tant mieux.

-Ils n'ont pas l'air d'être fiancés.

- Ils ne le sont pas...

- C'n'est pas ce que disait la brune qui t'accompagnait.

-ne crois jamais ce que cette fille te dit.

Soudain Manon regarda autour d'elle et Kakyo vit la peur dans ces yeux turquoise. Il allait lui demander ce qu'elle avait mais elle se tourna vivement vers lui :

- Je ne la vois pas, c'est maintenant ou jamais. Allez salut.

Elle marcha rapidement vers la porte laissant un kakyo trop silencieux. Il avait une folle envie de courir après elle pour la raccompagner, il allait d'ailleurs lui proposer quand elle se retourna le visage sombre :

- J'oubliais, je ne t'ais pas menti ce matin au téléphone, à la moindre occasion, je te ramène à Tokyo.

Le japonais lui fit un grand sourire, il savait que cette menace n'était qu'une façade et qu'elle n'était pas suffisamment méchante pour mettre sa menace à exécution. Il répondit d'ailleurs

- Quand tu veux, Manon !!

Le visage rouge de colère, cette dernière ne répondit pas et s'empressa de sortir de ce bar.

* c'est au moins la 100e fois que je vois cette expression sur son visage, et bizarrement à chaque fois cela me rends heureux

Il retourna au comptoir jetant à peine un regard au PAF, finalement ce n'était peut être pas le moment de se faire remarquer, il avait tout son temps non ? Le visage de son père passa furtivement dans ces pensées, pourquoi son père voulait-il absolument qu'il prenne Manon pour femme, même si cette idée lui plaisait, voir son père jouer avec sa vie privée ne l'amusait pas du tout. Il passa une main dans ces cheveux et dit au barman.

- Eh, barman, il vous reste une de vos bouteilles.

Ce dernier déposa la bouteille sur le comptoir, Alors que kakyo sortit de sa poche une petite poignée de galions qu'il déposa sur le comptoir pour régler l'addition.

- Ça suffira ?

Mc Cormack hocha la tête et laissa le japonais seul avec sa bouteille. Ce dernier fixa la bouteille de ces yeux sombre et murmura en japonais.

- À ta santé père, et à tes plans que je démonterais avec plaisirs.

Il ferma les yeux et but sa bouteille en une fois. Au moins pendant quelque heure, il oubliera sa famille, qui recommençait à le hanter.

Il sortit finalement quelque minute plus tard et marcha d'un pas peu assuré vers son nouvel appartement.




Mes RPs du Moment !



Night of the Cheerleadead , avec Adhita Lonkar

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kimberlie J. McCormick

Une rencontre à la Newyorkaise, avec Malicia McGuire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2o32379
 

Le pub des lamentations.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Midnight Crescent :: Pub "Le Scroutt & le Niffleur"-