Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Quand le coté battle royal souhaite refaire surface...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Quand le coté battle royal souhaite refaire surface...   Mar 16 Déc 2014 - 22:39

Coucou,


  • Parce que j'ai mon personnage d'il y a sept ans qui me manque trop.


  • Parce que j'ai envie de faire couler le sang


  • Et Parce que j'ai envie de mettre le mot fin sur le forum de BR1 et peut être BR2.


Je me suis dit pourquoi ne pas écrire la fin de tout ces RPG!!!

Donc je sais la plupart des personnes ici ne connaissent pas Battle royale et encore moins le forum dont je parle donc je vais faire un petit résumée.

Et on sait jamais peut être que je transporterais certaine personne dans l'univers de battle royale avec mon texte

Résumé



A l'aube du nouveau millénaire, le pays s'effondra.
Le taux de chômage atteignit 15%. 800 000 élèves refusèrent d'aller en cours.
Les adultes se mirent à craindre les jeunes et adoptèrent une loi réformant le système éducatif appelé "Battle Royale".

Le collège Kyaraba, Un collège sans prétention au centre de Tokyo, Les élèves n'y sont pire ni meilleur qu'ailleurs dans leur uniforme Beige et rouge...Et la classe de 3eme B, la classe la plus sujette au séchage de cours, une classe très hétérogène, ou délinquant fréquente les Nerdz...Certain terrorise les autre, certain aime sortir...une bande d'adolescent Normal...

Qui aurait cru, que cette classe totalement banale, allait participer à un massacre organisé par leur propre gouvernement.

Il sont choisi pour le programme Battle Royal!

La loi Battle royal




Article 1 - But de Battle Royale
Battle Royale a été institué dans le but de former une nation saine de corps et d'esprit.

Article 2 - Participants à BR
BR est destiné une fois par an à une classe choisie parmi toutes les classes de 3eme de collège du pays, c'est-à-dire au terme de la période d'éducation scolaire obligatoire.
Cette loi s'applique à toute la population sans distinction de sexe, de race, de religion ou de condition sociale.

Article 3 - Orientation générale de BR
Toutes les personnes soumises à cette loi doivent se battrent joyeusement, en s'amusant, et avec combativité.

Article 4 - Obligation imposée aux participants à BR
Tous les participants à BR ont pour obligation de se battre loyalement.
Aucun d'entre eux ne doit refuser le jeu ou tenter de l'entraver.

Article 5 - Mesures judiciaires spéciales pour les participants à BR
Les participants à BR sont exempts de toute punition judiciaire et sont autorisés à commettre des meurtres sur les autres participants, à provoquer des incendies et à se servir d'armes de toute nature, y compris les matières médicamenteuses. Cependant il leur est interdit de se révolter contre le professeur superviseur et contre les membres du comité, d'entraver leurs actions ou de se venger contre eux. Ceux qui commettent de tels actes seront sévèrement punis.

Article 6 - Gagnant de BR
BR se conclue par la victoire d'un seul et unique gagnant. Aucune dérogation à cette règle n'est possible.

Article 7 - Vie du gagnant de BR
La vie du gagnant de BR sera entièrement subventionnée par l'Etat. Il aura le statut de citoyen modèle et sera un exemple à suivre pour former une nation saine de corps et d'esprit. Toute la population participera donc au financement de la vie du gagnant.

Article 8 - Professeur-superviseur de BR
Les responsables administratifs de BR sont placés sous l'autorité du professeur superviseur. Celui-ci est choisi au sein du Comité de promotion de la loi BR, sur recommandation de ses membres. Il est habilité à transgresser toutes les lois dans le but de faire progresser efficacement le jeu. Cependant, l'Etat et le Comité ne sont pas responsables de sa survie.

Article 9 - Indemnité aux familles des perdants
Les familles des perdants recevront une indemnité de compensation. Cette mesure est soumise à une règlementation spécifique.

Article 10 - Dispositions complémentaires au règlement de BR
Afin d'assurer le bon déroulement de BR, certaines dispositions complémentaires pourront être décrétées en cas de nécessité.

Résumé rapide du RPG



La classe 3ème B en route pour leurs voyage scolaire ne s'attendait certainement pas ça.
cette classe à eu le plaisir de s'entretuer dans la joie et la bonne humeur : trahison, meurtre, suicide, vengeance...
au bout de deux jours, il ne restait plus qu'une seule personne de vivant officiellement Shino Taki.
Cependant, Lors du jeu Shino enleva les colliers (bombe à retardement) et sauva ainsi Sado Nara, Endoh Takumi, et Yoake Akiyo...

Ils étaient 37...Ils ne sont plus que 4



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Quand le coté battle royal souhaite refaire surface...   Mar 16 Déc 2014 - 22:48

16h la fin du jeu



Endoh regarda enfin Yoake et Sado, mais le corps de Mégumi, c'était figé devant ces yeux cela faisait combien de temps qu'ils étaient là, les coups de feu au loin c'était arrêté.

Soudain, l'hymne du Japon retentit sur toute l'ile et la voix joyeuse de leur professeur de science se fit entendre :

- Coucou mes petits choux, je suis fier de vous grâce a vos corps, cette ile à eu sa dose d'Hémoglobine. Et oui, nous avons un gagnant, mais avant d'en annoncer son nom, commençons par les morts de cette dernière partit de la journée. »

Les trois élèves se regardèrent silencieusement... Tous morts, il ne restait plus qu'eux... Sur toute cette classe. Sado et Yoake étaient livides tout comme lui devait l'être.

- Tout d'abords nous avons pu voir la mort de Noriko Nakagawa morte suite à ces blessures on peut dire qu'elle a été l'élément déclencheur de ces dernières heures après tout la vengeance il n'y a que ça de vrai..., Ensuite ce fut au tour de la fameuse Mégumi Eto difficile de survivre avec un cutter dans le cœur non ?»

Endoh serra les points et laissa à nouveau ces larmes couler.

- Et là le grand moment de battle royal 5 morts en à peine 30 minutes on voit que vous avez bien compris le fonctionnement de ce jeu : tout comme Shuya Nahanara la mort de sa belle la rendu comment dire...hargneux. Il tua Mitsuko Soma puis s'amusa un peu avec Kiriyama Kazuo avant de le tuer lui aussi » Elle ria légèrement comme dans un vrai jeu « et pourtant... »

Endoh lui était révolté comment pouvait t'on a ce point se moquer de ses élèves morts à cause de la folie des adultes. Shuya faisait partie de ses meilleurs amis tout comme Noriko, Miku et Mégumi. La voix sadique annonça enfin la fin :

- ahh, c'est bien dommage plutôt que de terminer son œuvre en tuant Kageru Iroshira, il le laissa vivre. Kageru en profita pour tuer Shuya, mais la puissance de l'arme l'a fait s'embrocher dans une branche » Elle soupira « Voici donc le match nul le pire de l'histoire. Mais bon nous avons un gagnant.. Shino Taki »

Sa voix se fit plus joyeuse :

- Cher Volontaire, tu es autorisé à retourner à la salle de classe, c'était Sakuko Hojô...»

Le silence radio leur fit mal. Endoh tenta de reprendre contenance, il se leva lentement ses jambes tremblaient.

Yoake parla la première :

- Allons y !!

- J'espère que vous avez prévu de tuer cette salope d'Hojô

Endoh s'étonna à peine d'entendre sa voix déformée par la haine, Yoake répondit :

- Nous pensons tous la même chose Endoh mais nous sommes tous blessées trouvons plutôt un moyen de fuir de cette ile avant qu'il ne découvre qu'on est vivant...

Sado enchaina :

- Yoake... je rêve ou tu es enfin guérit.  

Il se tourna vers Endoh

- désolé mec mais je ne supporte toujours pas ton coté héros, si tu es énervé, c'est pareil, nous réglerons nos comptes une fois sortit de cet enfer. Tu en penses quoi ?»

Endoh fatigué des reproche de Sado s'approcha de lui et l'attrapa par le col son dos lui faisait souffrir mais les sentiments partagés qu'il ressentait pour l'homme en fasse de lui agissait comme un anti-douleur. Il leva son poing tandis que sado cherchait à se dégager.

- cette fois je ne suis pas d'humeur à écouter tes sarcasmes Sado...

Et il le frappa du moins il essaya, car Yoake lui avait fait perdre l'équilibre. La jeune fille cria :

- Ça suffit !!

Les larmes se remirent à couler le long de son joli visage

- Regardez-vous, on est en vie, on a survécu à ce cauchemar et tout que vous trouvez à faire, c'est de vous battre, vous n'en avez pas eu assez ?

Sa voix se mit à trembler :

- Je ne veux plus perdre quelqu'un

Endoh se calma du mieux qu'il pu et hocha la tête, Sado fit de même et annonça :

- Trouvons leur bateau, c'est notre seul billet de retour possible.

- Va pour le bateau.

Endoh prit ses armes et son sac et tout comme ses coéquipiers et ils s'enfoncèrent dans la forêt



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Quand le coté battle royal souhaite refaire surface...   Mar 16 Déc 2014 - 22:51

16h30 : le destin du Gagnant



Shino avait bien entendu le message d'Hojo et sourit. Il allait pouvoir montrer à son père qu'il était un homme, qu'il avait bien compris la leçon.

Il se leva, récupéra ses affaires et marcha en direction de la salle d'instruction sans jeter un œil au transistor qu'il venait d'enterrer.

Il jeta un œil au large et pensa aux deux personnes qu'il avait sauvées, vont-ils s'en sortir ? Il le fallait. Ce système devait être détruit et Shino était fière d'avoir mis quelques bâtons dans les roues du gouvernement

*dans quelques heures, je serais sorti de cet enfer, et tout cela ne serait qu'un cauchemar*  Pensa-t-il.

Cependant plus il s'approchait du bâtiment sombre, moins il voyait son avenir, mais avait-il seulement le choix? Il entra dans le bâtiment et fut mis à joue par un militaire celui-ci le désarma et le fouilla.

Le jeune homme se laissa faire non sans un petit sourire. Il se sentait faible sans son arme et quand le militaire le présenta devant Sakujo Hojo, la professeur de science, Shino avait l'impression d'être entré directement dans la gueule du loup. Il dit néanmoins :

« Salut Hojo ça va ? Tu me sers un café ? »

Le professeur de science secoua négativement la tête :

« Tu auras tout le temps de boire un café une fois à Tokyo, assieds-toi, nous allons discuter »

Le jeune homme obéit, mais resta méfiant le sourire de l'enseignante voulait tout dire, elle avait des doutes.

« Shino Taki, c'est ça, ton père va être fier de toi, c'est lui qui t'a inscrit non ?

Le volontaire hocha la tête, mais n'ajoute rien, mais cela n'empêcha pas la prof de continuer :

« On peut dire que tu m'as surpris. Je m'attendais à voir Kiriyama ou Mitsuko, mais toi tu ne faisais pas partie de mes pronostics. »

Shino fit son plus beau sourire :

« C'était mon but, je comptais gagner en trompant le plus de monde possible. Je suis plutôt content de voir que mon jeu d'acteur a porté ces fruits .»

La dénommée Hojo jeta un coup d'œil a son dossier :

« Effectivement, peux de personne aurait joué ce jeu...je reste néanmoins déçue de cette édition »

Elle soupira devant le mutisme de Shino et continua :

« Enfin bon, je suis là pour t'expliquer la suite des évènements ; nous allons te ramener à Tokyo avec nous sur le bateau, à ton arrivé plusieurs journalistes te poseront des questions... Je veux que tu restes succinct, je ne veux aucun nom, aucun lieu, arme dans tes déclarations. Tu te verras ensuite offrir un appartement et obtiendras une prime pour avoir gagné ce jeu ! »

Sa façon de s'arrêter sur le mot « jeu » donnais la nausée au jeune homme mais il ne laissa rien paraitre il répondit:

« Je vois, j'ai un doute sur mes libertés de gagnant, mais j'imagine que je n'ai pas le choix de faire autrement... »

Hojo lui fit un grand sourire :

« La liberté n'existe pas Shino de même ça ne tiendrait qu'a moi, tu giserais déjà à mes pieds dans ton propre sang ... »

Elle tendit le dossier qu'elle tenait dans ces mains au jeune homme qui était devenu légèrement pale.

« Signe-moi ça, avant que je ne change d'avis »

Shino ne voulant pas rester plus longtemps au près d'elle lu en diagonale le document qui le désignait comme vainqueur et qui précisait ces nouveaux droits et obligations.

Hojo fit un signe au militaire qui s'approcha et dit alors :

« Ce militaire te conduira jusqu'au bateau.. »

Le jeune voyant que tout était dit se leva mais le contact froid du collier lui rappela quelque chose. Il demanda :

« Et ce collier, vous me l'enlever quand ?

-pas avant que tu soit arrivé à Tokyo...d'ailleurs les militaires et moi-même peuvent encore faire exploser ton collier à tous moment donc soit bien sage mon chou »

Avec un sourire sadique, elle renvoya le vainqueur qui ne se fit pas prier pour suivre le militaire.

Une fois l'élève partit, elle soupira d'aise et récupérer calmement ses affaires quand le sergent Akiyo entra alors dans la pièce suivit de deux militaires :

« Sergent Akiyo aux rapport » dit ce dernier tendu

« Je t'écoute » fit-elle toujours souriante « j’espère que tu as de bonnes nouvelles ».

« -Non madame, les corps de Endoh Takumi, de Sado Nara et de ... Yoake Akiyo n'ont pas été retrouvé... »

Il eut beaucoup de mal à prononcer le nom de sa sœur et enchaina rapidement pour qu'elle ne remarque pas son gène

« De plus celui de Saeko Komatsu a était retrouver auprès de Mégumi Eto, nous avons par contre bien retrouvée les colliers de ces quatre personnes aux endroits indiquées. »

« Impossible!!! » cria-t-elle

Elle regarda le document qu'avait signé Shino et réussit à ne pas le déchirer. Ce volontaire s'était foutu d'elle, et même si elle ne pouvait plus rien faire à partir du moment où il avait gagné ce jeu, elle se promis de ne pas le laisser vivre et d'en parler aux autorités dés son arrivée à Tokyo.

« Demandez à vos hommes de ratisser l'île et allons au bateau.. Je ne laisserais pas une seule de ces trois personnes quitter cette île »

Elle le regarda et ajouta :

« Sergent Akiyo, Yoake est votre sœur non ? »

Kato blêmit, mais dit malgré tout :

« Oui madame ! »

« Il valait mieux pour elle de mourir sur cette ile..."

Elle lui fit un sourire sadique tandis que le pauvre militaire tenta de garder son masque impartial de militaire, et se dirigea vers la sortie :

« Allons-y »



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Quand le coté battle royal souhaite refaire surface...   Mar 16 Déc 2014 - 22:54

16h30 : J'ai un plan ! ... Ah non.


Sado soupira en regardant le GPS voilà qu'il avait pris la tête de ce petit groupe de survivant, il essayait de ne pas trop penser aux faits qu'ils étaient les derniers en vie. Et pourtant le manque qu'ils ressentait correspondait bien aux personnes de sa classe, le visage de Reika dansait un moment devant ces yeux. Le jeune homme secoua vivement la tête, il ne devait pas penser à ça maintenant. Il se tourna un moment vers Yoake, et Endoh : l'air maussade, il avançait le regard vide.

* Des zombies! * pensa-t-il

Il reprit la route en chantonnant comme à son habitude devant le regard ahuri d'Endoh :

« Salsa du démon... Salsa du démon »

Yoake, elle se mit à sourire et tant mieux si elle souriait cela voulait que tout n'était pas perdu.

* N'est ce pas Takeshi*

Il se tut soudain et s'appuya contre un arbre, il regarda un moment ces deux camarades leur demandant le silence.

* Vous êtes arrivée à destination, merci d'avoir choisit la compagnie Sachio*

Il jeta un œil de l'autre côté de l'arbre le bateau ne semblait pas si loin de plus cinq annexes peuvent les aider. Endoh passa sa tête à côté et dit :

« Il est seul ! »

Sado hocha la tête

« Oui, on pourrait utiliser les annexes pour rejoindre le bateau ...»

« Mais on sera visible du bateau et tuer à vu »

Soupira Yoake , Endoh répondit

« Tu as raison, il nous faut une diversion »

Sado regarda les annexes et dit enfin

« On peut se servir des annexes, il nous en faut qu'une...c'est ça on peut les faire exploser ça créerait une diversion. Regardez »

Il sortit la carte qu'ils avaient reçue au début de ce massacre et marmonna.

« Là, la plage, là le bateau, ... »

Sado expliquait son idée en essayant d'être convainquant, seulement lui-même avait un doute, ils jouaient leurs vies sur ce plan il dit donc devant l'air motivée d'Endoh et Yoake :

« Seulement ça ne va pas marcher, ce n'est pas normal si vous êtes aussi motivée pour cette idée, c'est que c'est une idée stupide... »

Le jeune homme avait suffisamment côtoyé Endoh et Yoake pour savoir qu'être de leurs côtés étaient mauvais signe. Il réfléchit un instant tout en se demandant s'il n'était pas devenu lui-même cinglé et ajouta devant leurs air ahurie :

« C'est ça, c'est un plan digne d'un film d'action... ça ne peut pas réussir il y a trop d'incertitude. »

Son amie répondit :

« Sado, cette idée et la seule et l'unique, on n'a pas mieux et on ne va pas rester sur cette île, a présent, ils doivent savoir que nos corps manquent à l'appel »

« Yoake, a raison Sado, je ne vois pas de meilleures idées que la tienne, on va y arriver »

Il posa la main sur l'épaule de Sado mais celui-ci se dégagea :

« Vous ne comprenez pas, c'est mission impossible, de plus il faut se débarrasser du militaire, et il ne faut pas qu'il donne l'a... »

Yoake mis son index pour le faire taire, croisa un moment le regard d'Endoh pour se faire comprendre et récupéra le SMITH de Sado et sans qu'il ait le tant dire quelque chose l'arma tout en s'approchant du militaire elle visa son cœur.

« Yoake... ne fait pas ça »

Mais la jeune fille ne l'écouta pas et tira. Le militaire s'écroula sous les yeux des trois jeunes gens. Sado voulait dire quelque chose, mais aucun son ne sortit de sa bouche. Yoake lui rendit le smith le visage inexpressif si ce n'est le tic sur le coin de ses lèvres. Elle dit :

« Il venait de faire son rapport nous avons au moins 10 minutes pour monter dans le bateau, peut être que mon frère va me rendre un service finalement avec tout ce qu'il m'a dit sur son boulot on devrait pouvoir s'en sortir»

Sado regarda Endoh qui n'avait pas bougé apparemment aussi troublé que lui. Il finit par reprendre son souffle et dit :

« Yoake, c'était un meurtre

- Il fallait le faire, et si quelqu'un devait le faire autant que ça soit moi. »

Une unique larme coula le long de son visage, mais elle tourna vivement la tête vers le bateau

« Je m'occupe des annexes »

Endoh la regarda partir et dit à Sado :

« Elle s'est sacrifiée pour nous Sado, elle ne voulait pas qu'on ait à le tuer

- C'est idiot, on devra forcément tuer plusieurs militaires avant de s'en sortir »

Ce dernier passa sa main dans ses cheveux, Yoake était finalement toujours aussi stupide.

*Il faut que je la sorte de là, avant que ce soit irrémédiable. *

« Bon occupons-nous de ma fameuse idée » dit-il dans un léger sourire.

« À vos ordres chefs !!! » plaisanta Endoh devant le regard étonné de Sado.

« Franchement, mon vieux le seul chef que j'ai vu à l'œuvre durant ces trois jours, c'est toi, alors, évite de m'appeler comme ça à l'avenir »

Laissant un Endoh totalement perplexe il partit aider Yoake, dans peu de temps ils verront si son plan allait les sauver ou les tuer, une chance sur deux... Avec ce taux de réussite si faible comment Endoh pouvait-il l'appeler chef, alors qu'il doutait lui-même de son propre plan.



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Quand le coté battle royal souhaite refaire surface...   Dim 21 Déc 2014 - 18:10

16h35 : Quand le plan tombe à l'eau


Endoh fit un léger sourire à Yoake et Sado avant de diriger son annexe vers la direction opposée, il tirait derrière lui deux embarcations. Le plan de Sado était leur seule chance de monter dans le bateau, ils allaient jouer les suicidaires, mourir une deuxième fois pour mieux revenir dans le bateau...

*La vie n'allait pas s'arrêter là * se promit-il

Son embarcation continua sa course vers la mort, mais Endoh était calme une main posée sur la barre du moteur et l'autre sur son arme, il regarda les militaires s'agiter au loin.

Le jeune homme en compta 10, l'un hurlait des ordres tandis que les autres courraient sur le pont, ils s'étaient fait remarquer.

Il sentit l'adrénaline monter en lui et ne pu s'empêcher de sourire

Il vit le bras levé du sergent et eu juste le temps de dire :

« Pour mes amis »

Il tira sur le bout, larguant une annexe juste sous le nez des militaires et fit demie tour aussi sec.

L'ordre fut donné les militaires tirèrent, mais Endoh était déjà hors de porter, il fit un signe à ces camarades et les salua avant de se retourner pour voir le spectacle.

Yoake visa le moteur de l'annexe et tira une rafale, l'armée essaya de répondre, mais quelque secondes plus tard le moteur de l'annexe explosa libérant au passage une fumée noire sombre et acre.

Le sourire d'Endoh s'agrandit

« En plein dans le mille »

Sado et Yoake au loin protégeaient leurs visages avec un chiffon humide et larguaient une seconde embarcation plus près encore que la première et la firent exploser libérant à nouveau la fumée. Endoh s'équipa aussi du chiffon et emmena son annexe si près du bateau qu'il entendit les voix des militaires :

« Ne les laissez pas s'échapper.

-Ils sont hors de porter, on ne peut rien faire

- Vous rigolez tirer sur celui devant vous bon sang

- la fumée nous en empêche »

Le jeune homme ne resta pas, il évita les tirs des militaires maladroits, et lâcha sa dernière annexe, il croisa une nouvelle fois le regard de Yoake et vit son sourire, le plan fou de Sado était efficace. Endoh retourna se cacher derrière l'écran de fumée, tandis que Yoake fit exploser la troisième annexe plus que deux.

Il entendit soudain hurler :

« La fille tuez là, nous ferons ensuite qu'une bouchée des deux autres, l'annexe est à votre droite »

« Merde ! »

Endoh réagit au quart de tour et accéléra.

Les militaires dirigèrent leurs armes à droites

*Yoake... *

Des larmes de colères coulèrent le long de ces joues, mais elles laissaient vite places à un masque de haine sans plus réfléchir, il jaillit de l'autre côté du bateau et tira, son arme était certes moins puissante que celle de Yoake, mais en s'approchant ainsi, il réussit à blesser un militaire, puis deux, puis trois.

« Tirez sur celui-là aussi, ne les laissez pas s'échapper »

Tout alla très vite une explosion à droite attira sont attention mais une vive douleur à son épaule ne lui laissa pas le temps de hurler sa rage, il bascula et tomba dans l'eau, les poumons en feu il chercha à remonter à la surface mais se retrouva projeté quelque mètre plus loin, il s'accrocha désespérément à une planche tandis qu'il perdait connaissance.

Un rire, ce rire c'était celui de Mégumi, il tenta d'ouvrir ses yeux de la voir, mais ces dernier refusèrent de s'ouvrir :

« - Mé..gu...mi.. !

- Endoh,... Sado et Yoake comptent sur toi ne les laisse pas te tuer. »

Le jeune homme laissa tomber des larmes de frustration, mais la sensation de caresses sur son visage le calma aussitôt.

« -Mégu.. !

-Je souhaite que tu vives Endoh, je t'aime »

Les yeux du jeune homme s'ouvrirent enfin, seulement le visage et le rire de mégumi était déjà loin, était-ce un rêve ? Une quinte de toux termina de réveiller Endoh. Il tenta de bouger mais ça blessures à l'épaule le fit renoncer, il tenta de se repérer mais il ne voyait que de la fumée, il flottait toujours sur sa planche de survie mais pour combien de temps encore... S'il ne s'était pas concentré sur des voix lointaines surement aurait-il encore perdu connaissance :

« - Il est vivant j'en suis sûr.

-Yoake ce n'est pas superman... Personne ne peut survivre à ce type d'explosion. Et le pire, c'est que c'est ma faute.

-Arrete Sado...

-On ne sait rien Yoake si ça se trouve son corps à coulé à pic

-Arrète, je te dis, aide moi plutôt... »

Soulager d'entendre la voix de ces compagnons, Endoh serra les dents et leva son bras valide

« I..CI !! »

« -Bon sang je ne voit rien avec cette fumé.

-La quelque chose bouge, dépêche toi Sado »

Le jeune Takumi frappa plusieurs fois sa planche pour qu'ils puissent l'entendre, mais déjà l'embarcation de ses camarades passait déjà devant lui. Endoh sentis le regard de Sado lui :

« Tu es dans un sale état mon gars »

Endoh leva la tête pour répondre à Sado et perdit l'équilibre, il commença à paniquer, mais son ami le maintient hors de l'eau

« Yoake, aide moi, il faut qu'on le remonte hors de l'eau. »

La jeune fille tremblante tendit les bras et saisis Endoh qui grimaça de douleurs. À eux trois, ils réussirent à le remonter dans l'annexe.

« Bon allez docteur Sado va encore montrer ces talents de soigneur, enlève ton t-shirt nous n'avons pas beaucoup de temps »

Le jeune homme retira t-shirt et regarda son épaule qui saignait. Il laissa Sado s'approcher de lui avec son matériel, puis tourna son regard vers Yoake se souvenant qu'elle avait été la cible des militaires, on pouvait lire la peur sur son visage, mais pas seulement... Il tenta un sourire mais sado retira la balle à ce moment-là :

« Aouch, je suis content que tu n'es rien Yoake »

Se fut la phrase de trop pour la jeune fille de nouvelles larmes coulèrent le long de ces joues.

« Idiot, tu n'es qu'un idiot, j'ai failli croire que nous étions plus que deux.. »

Il lui fit un nouveau sourire et répondit

« On survivra tous les trois, je ne laisserais aucun de nous trois mourir »

Yoake s'apprêtait à répondre, mais Sado qui avait suivi l'échange dit en soupirant :

« Bon, ce n'est pas que votre petit dialogue digne des plus grandes scènes de film m'ennuie, mais il serait temps de partir à l'assaut du bateau »

Il démarra le bateau et fila dans la fumé pour disparaitre et ne laisser aucune chances au militaire



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Quand le coté battle royal souhaite refaire surface...   Lun 5 Jan 2015 - 22:32

17h00 Passer inaperçu ?

Yoake jeta un œil devant elle est bascula sur le pont l'arme à la main, elle entendit l'annexe derrière elle et se tourna vers Sado

«  J'ai bloqué le système de sécurité et le module d'arrêt du moteur » murmura-t-il « avec un peu de chance ils penseront qu'on est encore sur l'annexe »

La jeune fille n'eut pas le temps de répondre que déjà l'annexe explosa sous leurs yeux, et le viva des militaires sur le pont la fit sourire tout en la dégoutant :

« Profitons-en pour nous cacher, ils vont surement reprendre des rondes pour s'assurer de leurs victoires »

Endoh passa lui aussi sur le pont et aida Sado avant de murmurer :

« Décidemment, ils nous enterrent trop vite !»

Yoake hocha la tête et ils se dirigèrent à l'intérieur du bateau, par chance la plupart des militaires étaient rassemblés sur le pont, et ils ne croisèrent personne dans les couloirs. Ils descendirent un escalier en ferraille et Sado ouvrit la première porte sur la droite. Ils y trouvèrent des étagères et plusieurs cartons quelques couvertures et des produits de nettoyages. Endoh referma la porte derrière eux :

« Je n'aime pas cet endroit, il n'y a pas de possibilité de fuite, l'ouverture est trop petite. »

Yoake jeta un œil à l'unique hublot de la pièce elle aussi se sentait prise au piège, elle entendit Sado répondre avec son cynisme habituel.

« Tu ne pensais quand même pas qu'il y avait une pièce réservée aux passagers clandestins, c'est à nous de bien nous cacher, et pour ça l'endroit est idéale »

En effet la pièce était sombre et avec quelques cartons et couvertures bien positionné ils pouvaisent facilement se fondre dans le décord.

« Et puis j'ai toujours aimé jouer à cache... »

Mais le bruit des moteurs, l'arrêta et le bateau démarra Yoake porta à nouveau son regard sur l'île qui rétrécissait à vue d'œil. La jeune fille, la main sérrée autour de la gourmette qu'elle avait offerte à Takeshi, profita d'avoir le visage tourné vers l'exterieur pour pleurer silencieusement. Décidemment elle avait beau essayer, elle ne pouvait pas devenir si insensible que Sado, ces deux jours passés sur cette ile l'avait détruite, si Endoh et Sado n'était plus là que serait elle devenu... Elle tourna son visage vers se dernier le visage inexpressif, il la fixait, il était plus près qu'elle ne le pensait et posa une main sur son épaule, elle tenta de sécher ces larmes et dit :

« Je crois que tu avais raison en me demandant si tout une tripotés d'amis était née avec moi... En quittant cette île, j'ai l'impression qu'on vient de m'arracher la partit la plus importante de moi, mes amis ne sont plus que des cadavres alors dit moi ce qu'il reste de moi ? »

Sado soupira et tapota la tête de la jeune fille pour la réconforter, mais sa réponse disait tout le contraire.

« Etrange, il ne te manque rien, tu as deux jambes, deux bras comme tout le monde, une tête, on a tous perdu quelque chose d'important là-bas, mais nos idées sont claires, c'est ça le plus important »

Endoh se leva et jeta un regard sombre à Sado :

« Sado, tu pou... »

Mais les pas d'un militaire stoppa net la réplique du jeune homme, ils se cachèrent tout le trois tandis qu'il pénétra dans la pièce un talkie-walkie d'une main et son arme de l'autre. Il laissa tomber un sac à dos a ces pieds, il avança de quelque pas et stoppa juste devant l'étagère ou se trouvait Yoake. Il porta l'appareil à son visage et dit :

« Ici le Sergent Akiyo, le niveau-1 est sécurisé occupez-vous du niveau-2 et de la salle des machines. Terminé !»

Le sang de la jeune fille ne fit qu'un tour elle revit Kato la repousser au tout début du jeu sur cette ile où elle avait vu Takeshi mourir elle contourna l'étagère et leva son arme, ce dernier la regarda et son sourire s'élargit l'air heureux il murmura :

« Yoake, Enfin, j'ai eu si peur, fermer cette porte vous autres »

Sado ferma la porte et un cliquetis se fit entendre, mais la jeune fille ne baissa pas son arme, elle voyait enfin se frère qu'elle aimait et haïssait tant à la fois, c'était lui le responsable de tout ça et il était à porter de tir elle avait juste à presser sur la détente... Elle entendit à peine Sado parler à moins que ce soit Endoh

« Lâche ton arme, et ce Talkie-Walkie, et lève les mains!

- Je ne veux pas votre mort, dit il en s'exécutant, vous avez sauvé Yoake, alors que c'était mon devoir de grand frêre de la sortir de là, je veux me racheter. »

Les mots de son frère résonnèrent en Yoake mais cette dernière restait froide et insensible, pour sur qu'il n'avait rien fait il l'avait repoussé quand elle avait demandée de l'aide, et n'avait rien fait quand elle avait perdu un à un ces ami et il était là en face d'elle à vouloir l'aider c'était trop facile :

Elle murmura :

« Et Takeshi ! »

Son frère la regarda, la jeune fille cru voir de l'incompréhension dans ce regard, elle fit un pas puis un autre, le visage froid elle continua :

« Et Mégumi, Noriko, Reika, Shuya...Veux-tu que je cite tout ceux que tu n'as pu sauver ? Tous ceux que tu as envoyés directement en enfer! »

Endoh se plaça entre lui et son arme :

« Laisse-moi le tuer, Endoh.

-ça suffit Yoake, le tuer ne les ramènera pas »

Des larmes de colère coulèrent le long de son visage, elle fixait néanmoins sont frère et tenta de repousser son ami.

« Yoake, je t'en pris laisse moi t'aider »

La jeune fille en larme tenta de se dégager, prête à en découdre avec tout le monde si cela lui permettait de tuer son frêre heureusement la voix de Sado la ramena à la réalité :

« Je m'occupe de lui Yoko... Si ce qu'il dit est vraiment un mensonge, je le tuerais alors baisse ton arme! »

Yoake se calma en voyant Sado maintenir son arme contre Kato, la main tremblante de la jeune fille contenant l'Uzi retomba le long de son corps.

Elle fixa sado de ses yeux sombre cherchant à comprendre sa motivation, se dernier poussa un soupir de soulagement :

« On t'écoute je ne sais pas pourquoi tu nous as couvert sur ce coup mais fait vite.

- Je veux juste une chose que Yoake survive à ce cauchemar, mais elle n'y arrivera pas seule, dans le sac derrière moi il y a tout ce dont vous avez besoin pour débarquer vivant de ce bateau ...»

Il fixa le visage de Yoake cherchant surement au fond elle la sœur qu'il avait perdu, mais son expression ne changeait pas froide et meurtrière, elle serrait toujours son arme le canon était pointé sur le sol. Il continua donc :

«  Suivez les instructions que j'ai laissé et il ne devrait pas y avoir de problème. »

La jeune fille regarda son frère se retourner et se sentit une nouvelle fois impuissante. Endoh la maintenait fermement, Kato jeta un regard à Sado puis à son arme imperturbable.

« Actuellement me tuer donnerait l'alerte, laisser moi repartir, nous nous reverrons et à ce moment là si ma mort est toujours d'actualité... Pourquoi pas.»

Sado ne répondit pas, mais baissa son arme, Kato hocha sa tête reprit son arme, et son appareil de communication, il jeta un œil à sa sœur et reprit son masque impassible de militaire avant de refermer la porte derrière lui.

Yoake se dégagea violemment des bras d'Endoh et se replaça la tête contre le hublot tandis que les deux garçons fouillaient le sac laissé par son frêre :

« Des uniformes, des bandages, du matériel de soin, de l'argent, des passes, et ses instructions, ton frère à tout prévu ! »

Fit Endoh en envoyant une tenue de militaire qui retomba au pied de son amie tandis que Sado lisait les instructions silencieusement.

« On va passer pour des militaires en service, c'est une bonne idée, si tout va bien nous débarquerons à 18h et aurons quartier libre le temps de se fondre dans la foule, juste un point me dérange en fait.»

Il se leva et chercha le regard de Yoake.

« Tu vas devenir l'assistante de ton frère jusqu'au débarquement, Yoake je ne veux pas que tu le tue maintenant.

- Pourquoi pas... C'est un meurtrier !!

- On ne survivra pas, si ton frère ne nous aide pas jusqu'au bout, il te la dit, tu auras l'occasion de le tuer la prochaine fois, alors profite de ces instants avec lui »

La jeune fille lui lança un regard froid, elle se sentait trahit, elle ne voulait pas discuter avec son frère, elle voulait le tuer. La haine qu'elle avait ressentit quelques instants plus tôt était toujours présente. Elle dit néanmoins :

« Je vais le faire, si ça peut garantir, votre sur...enfin notre survie. »

Sado tapota gentiment sur la tête de sa camarade et finit par dire soulagé :

« Merci ! »



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Quand le coté battle royal souhaite refaire surface...   Lun 12 Oct 2015 - 9:23

HJ : voici la suite avec un "petit" retard

17h30 : De l’autre côté du miroir

Sado était sur le pont avec Endoh, leur mission, surveiller le pont pour prévenir le sergent Akiyo de possible attaque. Mais qui pouvait-il les attaquer ? Les cadavres entassés surement dans la soute du bateau, ou alors  Shino Taiki le volontaire, on sait jamais il peut toujours péter un câble après le jeu… En tout cas, s'ils attendaient une attaque de leurs parts, il pouvait toujours attendre.
Il jeta un œil à Endoh devant lui, ce dernier semblait se fondre dans ce rôle de militaire même si pour un connaisseur l’épaule et le dos de ce dernier était beaucoup trop raide pour ne pas être blessé.
Heureusement, il ne s’en plaignait pas, et en restant derrière lui Sado pouvait cacher cette faiblesse.
Son coéquipier ralentit soudain l’allure laissant Sado le rattraper et lança tout bas :

- J’espère que Yoake va bien.

- Je pense que si elle avait tué son frère, on le saurait déjà.

En effet depuis leur prise de poste, le silence s’était installé. Et à part le bruit des vagues, rien ne faisait penser qu’ils étaient sur un bateau militaire.

- Tu fais vraiment confiance en lui ?

-Elle est plus en sûreté que nous deux, et si son frère voulait notre mort ça ferait un moment qu’on aurait rejoint nos camarades aux fonds de la cale, tu ne le penses pas ?

Il gratta l’arrière de son oreille et ajouta.

-si tout va bien ce soir, on est à Tokyo.

Il laissa à nouveau Endoh passer devant, ne sachant pas quoi dire d’autre. De combien était leurs chances de survie à présent 5, 10, 15, 20 ? Sado détesté avoir mis son destin dans les mains de quelqu’un et encore moins celui de Yoake et d’Endoh.
Bon sang si tout se passait bien à 18h pétante, il serait libre.

*Reika, je survivrais…*

Ce qu’il vit coupa net ses pensées, il baissa sa casquette sur ses yeux et passa cette fois devant Endoh tout en faisant son salut militaire, Endoh l’imita, mais la colère de ce dernier pouvait être ressentit par toutes personnes proches de lui.
Devant les deux camarades de l’ancienne classe des 3éme B se tenait leur ancienne prof de science Sakuko Hojo.
La tension était palpable, mais Hojo trop préoccupé lança immédiatement :

- Vous deux avec moi !

S’attendant à être suivi, elle avança directement vers son objectif Sado croisa le regard d’Endoh se dernier hocha la tête, leurs couvertures avant tout non ?
Ils suivirent donc leur professeure jusqu’au dernier étage du bateau.

Cette dernière fit un signe au militaire qui ouvrit la porte, laissant entrer l’enseignante et les deux militaires déguisés, la voix qu’il entendit alors le surprit quelque seconde :

- Tiens Hojo, je ne pensais ne plus jamais te revoir, peux-tu me dire quand est-ce qu’on débarque ? … Apparemment non…

En effet Sado venait de la voir sortir une petite télécommande qu’il connaissait si bien. L’air commençait à lui manquer, mais il ne laissa rien paraitre, il attendit cherchant par la même occasion à se cacher derrière l’enseignante. La voix sadique de son professeur de science retentit dans toute la pièce, glaçant le sang des personnes présentes.

- Que ce soit bien clair, tu as beau avoir gagné ses jeux, tu n’es pas intouchable.

Elle montra de sa main libre la télécommande et entra un numéro, elle fit mine d’appuyer sur le bouton rouge, et sourit devant la peur qu’on lisait dans les yeux de Shino.
- Boum !
Sado la vit tendre la télécommande à Endoh et croisa un instant son regards mais il ne laissa rien paraitre, imitant le masque classique du militaire. Elle détourna finalement les yeux et ordonna :

- Au moindre mouvement violent de sa part, vous appuyez sur la télécommande.

C'est à ce moment que Sado la vit sourire, ce sourire n'avait plus rien d'humain, c'était le sourire d'un prédateur qui tenais à présent sa proie. Elle sortit des gants cloutés de sa poche et dit en les enfilant:

- Ah nous deux, je pense qu'il est tant qu'on est une petite conversation.

- J'ai gagné le jeu, je ne vois pas ce que tu veux me dire…

Le professeur sortit trois photos de sa poche, et le jeune survivant baissa automatiquement la casquette sur ses yeux. Elle les lança à la figure du gagnant et énonça d'une voix froide :

- Endoh Takumi, Sado Naara, Yoake Akiyo…

- Sado et Yoake… Je vois, ce sont les deux étudiants crédules que j'ai tués non ? Mais pourquoi me parler d'un gars que je ne connais pas.

Sado serra les dents, il avait envie de fuir, de quitter ce bateau au plus vite, mais d'une autre sens, il ne voulait pas voir Shino, il lui devait la vie. Que pouvait-il faire à présent que la colère d'Hojo se lisait dans ses yeux sombres elle leva alors son poings et le frappa d'un revers de main :

- Ne fais pas l'idiot, ils sont en vie et tu le sais, car c'est toi…

Voyant que ce n'était pas suffisant elle re frappa une seconde fois pour avoir le plaisir de le voir s'étaler à ces pieds :

- C'est toi qui les as aidés. Dis-moi comment… Comment tu as fait ça ?

Le visage de Shino crispé par la douleur ne répondit pas toute suite, Sado se disait qu'il devait mesurer ses chances de survie, impuissant face à une furie telle que leur professeur. C'est alors que leurs regards se croisèrent, le jeune homme aurait voulu baisser les yeux, ignorer que devant lui se tenait son sauveur mais il ne pouvait pas faire ça, il ne pouvait pas l'aider sans se dévoiler. Le gagnant devait penser ça aussi, car il baissa les yeux face au professeur de science tandis qu'un mince sourire s'étira sur ses lèvres.

- Je les ai aidés, c'est vrai, après tout en les tuant, ils n’auront pas à survivre au massacre de toute leur classe.

- Ne me mens pas !!! Il n'y avait pas de corps, juste les colliers !!!

Elle renvoyant un coup de pied dans le ventre cherchant plus à le faire taire qu'à obtenir des réponses. Mais Shino ne répondit pas, il ne lui devait rien. Après tout, il avait gagné le jeu. Il ne devait même plus avoir peur de mourir, car il se releva faisant face à la folie elle-même. Sado pût voir alors deux belles entailles sur le visage sanglant de son sauveur. Son cœur se sera encore plus, il ne pouvait rien faire, rien faire pour lui rendre la pareille, il n'était pas fait pour se battre, il voulait juste se trouver une place à présent n’importe où en sécurité, mais surtout, il ne voulait pas mourir, ne pas gâcher sa nouvelle chance. La voix de Shino le sortit alors de ses pensées, elle était tremblante, il avait sûrement peur et pourtant :

- j'ai tiré pourtant et j'ai vu leurs sangs couler, j'ai gagné cette édition de Battle Royale, je ne te dois rien de plus.

- Tu te trompes, j'aurais ma réponse, tu ramperas vers moi avant notre arrivée au port.

Et elle se remit à le frapper, parfois avec ses poings parfois avec ses pieds Sado, croisa alors le regard d'Endoh, ce dernier se dirigea vers la porte de sortie d'un air déterminé. Il allait partir chercher de l'aide surement, mais ne comprenait-il pas qu'il risquait leurs vies à tous les trois en faisant ça, il fallait conserver leurs couvertures. Sado saisit alors son poignet tentant ainsi de transmettre son désaccord, mais Endoh se dégagea d'un coup sec, il lui laissa même la télécommande comme si elle lui brûlait ses doigts. Il fut tenté un moment de le rejoindre afin de fuir cette vision d'horreur, mais ses jambes refusèrent de bouger, il ne voulait pas perdre sa seule chance de survie, si seulement Endoh s'en était tenu au plan.
Combien de temps cela dura 1 minute,10 à moins que ce ne soit 5, Sado en avait perdu le fil, raide comme un piquet, il n'avait pas levé le petit doigt pour l'aider, même s'il bouillonnait intérieurement, même s'il s'était vu plus d'une fois tuer son professeur de science, sous sa casquette son regard exprimait la fatalité même de sa condition, il vivrait pour Reika qu'importent les sacrifices, comme il l'avait dit à Yoake, il était prêt à tout pour ça.
Shino ne criait plus, il semblait même complétement sonné, et ne cherchait même plus à répondre au pic de d'Hojo. Cette dernière omnibulé par sa victime n'avait même pas remarqué l'absence d'Endoh et le jeune homme s'était bien gardé de le signaler.
A présent combien de temps ? 20 minutes surement...Mais que faisait Endoh, c'était insupportable d’attendre de savoir s'ils étaient découverts ou non, à moins que ce ne soit l'odeur du sang qui en était insupportable…

La porte s'ouvrit a volé, et le cœur du jeune homme manquait un battement les dés étaient jetés.

- Professeur Hojo, vous allez à l'encontre de ses droits, si vous continuez, je devrais vous arrêter

Le professeur se retourna et Sado pu voir avec Dégout le sang de sa proie sur son visage :

- Je n'ai fait que gagner du temps, ce garçon est coupable de toute façon.

- Les survivants sont morts, et leurs cadavres doivent nourrir les poissons pour la mémoire de ma sœur…, je vous demanderais de ne plus prendre ce genre d'initiative tant que ce bateau est sous mon commandement.

Le professeur ne répondit pas, mais son regard pouvait foudroyer n'importe qui. Sans ajouter un mot, ignorant même le respect qu'elle lui devait, elle passa devant le sergent Akiyo et s'éloigna. Ce dernier se tourna vers deux gardes.

- Vous deux emmener le vainqueur à l'infirmerie et faites en sorte de le remettre sur pied, tant qu'à vous…

Le sergent tourna son visage impassible vers Endoh, et lui

- Retournez à vos postes !

Quelle chance, ils étaient encore là sous  couverture, il ne devrait plus leur rester longtemps à tenir, mais quelle chance, il avait eu, plus jamais il ne mettrait sa vie en péril de cette façon.

- Sado,...

- Ne joue plus avec ma vie de cette façon.

- Je n'allais pas le laisser se faire buter, je ne pouvais pas tuer cette folle mais au moins j'ai pu sauver un innocent.

- Ta pu sauver une personne au risque de perdre la nôtre à tous les trois, tu as des sérieux problèmes en math mon gars.

Ignorant la possible réponse d'Endoh, Sado le dépassa et regarda l'horloge du coin de l'oeil. Encore quelques minutes.

Je serais bientôt libre ! Je fuirais ensuite ce pays de merde, et je le ferais pour toi Reika, je vais vivre, pensa-t-il en reprenant son poste.



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT
 

Quand le coté battle royal souhaite refaire surface...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: Flood ! :: Création :: Fan-fictions-