Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Nos voeux les plus sincères...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3431

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Nos voeux les plus sincères...   Sam 17 Jan 2015 - 23:12


Nos vœux les plus sincères...
AVEC : Drago, Lucrécya, Myosotis et Malicia
PRIVÉ / PUBLIC : Privé
DATE : 22 Janvier


Il pleuvait des cordes ce jour-là. De grosses gouttes en dessous d'un ciel tout gris, qui faisaient des flaques partout dans les Champs Z'Allons-Y. Il faisait froid, en plus. Froid comme une fin de mois de janvier. Un temps à écharpes et à mitaines. Un temps à nez tout rouges, qui donnait envie que d'une chose : un bon gros plaid et un thé au miel bien chaud. Mais pourtant, Mali était là, au milieu des Champs, sous les grosses gouttes toutes grises dans son pull rouge trop grand, et elle souriait.  Elle pouvait pas s'en empêcher :  aujourd'hui, elle avait dix-sept ans !

Dix sept ans, c'était presque dix-huit, presque vingt même, elle était plus du tout une fille mais un petit bout de femme, un vrai ! Dix sept ans... c'était le bout du monde  et ça la faisait se sentir tellement bien dans ses baskets ! Alors oui, être majeure, c'était beaucoup de responsabilités... mais elle s'en foutait ! Elle pouvait transplaner comme elle le voulait, elle pouvait boire en public si elle le voulait, utiliser la magie où elle voulait ! Et  en y regardant bien, sa vie était pas si ratée que ce qu'elle croyait. Elle avait des amis supers, un petit copain incroyable et... un Optimal à ses exams !

Malicia serra bien fort les copies qu'elle était partie chercher, et son sourire brilla encore plus. Elle avait réussi ! Elle avait réussi à comprendre quelque chose au droit et à la finance ! Elle savait pas comment elle avait fait, mais c'était juste trop génial ! Elle allait se faire un de ces gâteaux pour fêter ça !

La métisse entra dans le McGo, et partit se poser à une des tables. Elle soupira d'aise et sortit une plume, et un parchemin sur lequel elle nota :


  • Chercher déco pour la fête de ce soir.

  • Acheter ingrédients pour le gâteau.

  • Acheter alcool. Plein d'alcool.

  • Trouver une super robe.

  • Acheter encore plus d'alcool.

  • Acheter strings en dentelle pour fêter majorité.

  • Acheter culottes en coton au cas où strings feraient de grosses fesses.

  • Peut-être pas acheter strings en dentelle finalement.
  • Jeter cacher pyjamas en pilou.


Ouais, maintenant que ses cours étaient finis pour la journée, elle avait du pain sur la planche. Mais heureusement, Lustucru allait la rejoindre pour l'aider. D'ailleurs, elle n'allait sûrement plus tarder à...

-Salut...

Malicia releva la tête... et sursauta :

-Drago ?! Mais qu'est-ce que tu fais là ?!

Son petit copain venait juste de s'asseoir en face d'elle et la fixait de ses grands yeux bleus acier, un petit sourire en coin aux lèvres :

-Je te retourne la question.

Il se pencha vers la liste qu'elle avait écrite et commença à la lire à l'envers :

-Gâteau, alcool, dentelle...

Il leva un sourcil :

-Voilà qui est très intéress...

La métisse rougit et chiffonna la feuille avant qu'il puisse lire la suite :

-Tu... Tu m'avais dit que t'étais occupé après les cours ! bafouilla-t-elle.

Drago eut l'air intrigué par sa réaction :

-Oui, occupé à travailler...  ici.

Mali regarda autour d'elle et grimaça. La tuile. Pourquoi elle avait dit à Lulu de la retrouver là ?!

-Faut que tu t'en ailles ! lança-t-elle.

L'alpha fronça les sourcils :

-Que je m'en aille  ? répéta-t-il.  

-Oui ! Tu sais bien qu'on peut pas nous voir ensemble.

La zeta jeta un nouveau coup d'œil derrière elle, toute nerveuse. Drago croisa les bras :

-Je ne vois vraiment pas pourquoi nous devrions continuer à nous cacher. soupira-t-il, agacé. Tu as encore des doutes ? Cela ne se passe pas assez bien à ton goût ?

Malicia rougit. Ça se passait bien. Super bien. Super giga bien. Un peu trop bien en fait : en une semaine, elle était devenue encore plus accro à son ex-ex qu'elle ne l'était l'année d'avant. Elle avait littéralement envie de se greffer à ses vêtements et de ronronner à chaque fois qu'elle le voyait. Et quand il était pas là, elle... et ben, elle rêvait de se greffer à ses vêtements et de ronronner aussi. Ohmondieu. Il allait juste tellement lui broyer le cœur en petits morceaux dès qu'il le pourrait. Dès qu'il le pourrait. C'est pour ça que personne ne devait savoir.

Elle rigola nerveusement :

-Si ! Si si ! C'est super !

L'alpha hocha la tête :

-Je sais. fit-il, les yeux ravis, en posant sa main sur la sienne. C'est pour cela qu'il me tarde ce soir.

Mali ouvrit des yeux inquiets :

-Ce... ce soir ?

-Oui, ce soir. Ta majorité. Ton anniversaire.

Drago se pencha vers elle :

-J'ai réfléchi à ce que nous pourrions faire toute la semaine. Et je pense avoir trouvé le restaurant parfait.

Mali déglutit :

-Le... Le restaurant ?

-Bien évidemment, le restaurant. Nous nous devons de fêter tes dix-sept ans comme il se doit. Aussi, dès que j'en ai fini avec mon travail, je prends mon balai, je viens te chercher et nous allons aller...

La métisse grimaça, paniquée et morte de honte :

-Ça... Ça va pas être possible ! fit-elle d'une voix qui partait dans les ultra-sons.

Drago stoppa :

-Pardon ?  finit-il par dire.

Mali baissa la tête, en se mettant à bafouiller et à rougir des pieds à la tête :

-Ce soir... ça va pas être possible. J'ai déjà prévu quelque chose... désolée...

-Et tu as prévu... ?

-Une fête. J'ai prévu une fête. Ce soir. Chez moi.

Etrangement, son copain soupira, soulagé :

-Ce n'est que ça ? Et bien, tant pis, nous irons au restaurant une prochaine fois.  A quelle heure dois-je venir ?

Malicia devint encore plus rouge. Si c'était possible.

-Ben... c'est un peu le souci, Dragonouchet... tu... tu... enfin...t' es pas... invité.

Elle releva les yeux et croisa le regard furibard de son alpha de copain :

-QUOI ?! rugit ce dernier.

Malicia grimaça, et se tassa.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1741

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Nos voeux les plus sincères...   Dim 18 Jan 2015 - 17:37

Drago n’appréciait guère les contrariétés et sous ses dehors flegmatiques,  il restait ce qu’il avait toujours été : quelqu’un qui avait toujours eu ce qu’il voulait, et qui ne tolérait pas qu'on lui refuse quoi que ce soit. Ces derniers mois passés dans l’université insalubre qu’était la WoW lui avaient pourtant appris ce qu’était la frustration. Il avait dû se battre pour s’extirper des ambitions néfastes de sa propre famille, trouver un emploi de fortune, regagner son honneur ainsi que les faveurs de celle qu’il aimait, cette dernière bataille lui ayant tout particulièrement coûté. Aussi avait-il longuement savouré la semaine qu’il avait passée. Semaine qui s’était révélée à la hauteur de ses attentes, nonobstant un léger détail : Malicia semblait avoir honte de lui.

Après avoir passé une bonne partie de la nuit du dimanche chez la Zêta Delta Nu et s’être endormi chez elle, Drago s’était fait réveiller par le toquement insistant de Rincevent contre la porte d’entrée. Aussitôt, sa chère et tendre avait bondit sur ses pieds, et l’avait traîné hors de son lit pour le jeter par une des fenêtres de derrière, vêtu de son simple caleçon. Il l’avait revue le jour même en cours, et la métisse l’avait ignoré durant des heures avant de le tirer sans prévenir dans une des salles de cours vides d’où ils étaient ressortis, le sourire hagard, décoiffés et dépenaillés.

Le mardi, ils avaient marché ensemble sur le chemin de traverse, mais avaient croisé Kimberlie McCormick : Malicia avait aussitôt lâché sa main, l’avait giflé en le menaçant de se plaindre aux aurors s’il continuait à la harceler, et était partie en rigolant avec la batteuse, l’abandonnant au milieu du chemin. Il ne l’avait pas revue de la journée. Cependant, elle avait réapparu le soir même, confuse, et ils avaient repris leurs affaires là où ils les avaient laissées, avant de dîner avec les Flint, s’ignorant superbement au-dessus de la table, et se faisant outrageusement du pied en dessous.

Le mercredi, comme il était d’astreinte tout le jour, ils s’étaient envoyé un nombre colossal de messages par hibou, et elle l’avait rejoint en fin de service pour l’aider à ranger le McGonagald's désert. Ils avaient longuement discuté, avant de trouver de nouvelles utilités à la machine à glace locale. Cependant l’arrivée impromptue d’Ezzechiel McGuire avait coupé court à leurs expérimentations et Malicia avait transplané à sa grande surprise, le laissant seul dans une position plus que fâcheuse en face de son chef.

Le jeudi, elle était venue voir Rincevent, et ne lui avait pas adressé la parole, alors qu’il lisait non loin. Elle avait comme si de rien n’était annoncé à sa meilleure amie son projet d'aller regarder une obscure picturine tchécoslovaque, qui durait plus de six heures, et que nul n’avait jamais pris la peine de sous-titrer. Rincevent avait bien évidemment freiné des quatre fers. En conséquence de quoi, ils avaient passé l’intégralité de l’après-midi à ne PAS regarder ladite œuvre dans une salle obscure du théâtre à picturines. Après quoi, la métisse avait de nouveau disparu quand deux de ses consœurs l’avaient invitée à une soirée spéciale « célibataires ».  

Malgré ces divers incidents, cette première semaine ensemble s’était avérée un franc succès, et Drago ne doutait pas que les réserves de sa petite-amie le concernant finiraient pas s’estomper. Il avait pour cela prévu une soirée grandiose. Ce genre d’attentions allait probablement faire fondre les dernières réticences de la jeune femme comme neige au soleil, il n’y avait aucun doute là-dessus. Peut-être même apprécierait-elle tellement cette soirée qu’elle accepterait enfin qu’il lui fasse subir les pires outrages, chose qu’il avait espérée faire toute cette semaine, en vain.

Il aurait dû se douter que ce ne serait pas si simple.

La porte des toilettes du McGonagald’s s’ouvrit brusquement et Drago surgit, tirant Malicia par le bras. Le regard haineux de l’Alpha se braqua sur un pauvre hère qui se lavait les mains. Il tira sa baguette et lui lança un éclair, qui fit un trou noir dans le mur :

-Fiche le camp. Articula-t-il froidement.

Le malheureux s’en alla sans demander son reste. Aussitôt Drago se retourna vers sa petite-amie qui ne semblait pas très à l’aise et la fusilla du regard :

-C’est une plaisanterie ?!

-Je suis désolée… je savais que ça allait te mettre en colère…commença la métisse avec un malaise évident. C’est pour ça que…

-En colère ?! EN COLÈRE ?! s’écria l’Alpha avant de se désigner. JE SUIS TON PETIT-AMI !

La Zêta se tourna vers la porte avec appréhension :

-Shhh ! fit-elle d’une petite voix hésitante. On va t’entendre…

Elle se tourna à nouveau vers lui et préféra se taire : les yeux de Drago étaient en train de s’emplir de rage :

-Comment oses-tu me traiter de la sorte ? siffla-t-il.

-C’est que… c’est pas très grave, c’est qu’un anniversaire ! se défendit la métisse avec un sourire qui se voulait encourageant. Faut pas que tu le prennes comme ça…

-C’est ta majorité ! Je suis jeté comme un malpropre hors de la soirée d’anniversaire… de ma petite-amie ?! enragea-t-il.

-Ah oui, d’ailleurs, à ce sujet…

Malicia se mit à regarder ses pieds, non sans gêne :

-Tu dis tout le temps qu’on est petit-amis, mais… peut-être qu’on s’est un peu… emballés ? Je veux dire… si on regarde bien, on est beaucoup plus amis qu’amants non ? Des sortes de… d’amis avec bénéfices ?

-JE TE DEMANDE PARDON ?! manqua de s’étrangler Drago.

-Oui, pour l’instant, c’est pas encore très sérieux. Poursuivit la Zêta, en essayant vainement de paraître calme et souriante. Qui nous dit qu’on sera encore ensemble dans une semaine ? Tu pourrais très bien, je sais pas, tomber amoureux de quelqu’un d’autre et… amis avec bénéfices, ça te suffit vraiment pas ?

Un long silence atterré suivit cette réplique.

-Fort bien. Lâcha-t-il.

Il porta la main à sa chemise et se mit à la déboutonner. Aussitôt Malicia écarquilla les yeux avec panique :

-MAIS QU’EST-CE QUE TU FAIS ?!

-J’enlève mes vêtements. Répartit-il sur un ton cinglant.

-MAIS POURQUOI ?!

-Nous sommes amis avec bénéfices. Siffla Drago. Il me semble que nous avons bien assez exploré la section « amitié ». Passons aux bénéfices.

Comme il l’avait prévu, la Zêta ne sut plus où se mettre :

-MAIS JE PARLAIS PAS DE CES BÉNÉFICES-LA !

Drago remit sa chemise en place, satisfait d’avoir pu montrer à sa chère et tendre à quel point elle devait se méfier de ses paroles. Cette dernière, rouge pivoine, écarquillait les yeux et serrait les poings :

-De toutes façons, je suis encore mineure ! décréta-t-elle sur un ton grondeur.

-Nous sommes le jour de ton anniversaire. Rétorqua-t-il.

-Je suis née à 20h ! Jusque là, je suis encore mineure et toi…

Elle le pointa d’un doigt menaçant :

-T’ES QU’UN AFFREUX PÉDOPHILE !

Ce fut la phrase de trop :

-J’AI UN AN ET QUELQUES MOIS DE PLUS QUE TOI ! s’énerva Drago.

Sa petite-amie haussa également d’un ton :

-JUSTEMENT ! T’ES PLUS MÛR ! TU DEVRAIS COMPRENDRE QU’ON SOIT JUSTE AMIS !

-NOUS NE SOMMES PAS AMIS ET JE VIENDRAI CE SOIR A TON ANNIVERSAIRE !

-CA ME FERAI MAL ! T’ES PAS INVITE !

-MALICIA, SI TU NE M’INVITES PAS A TA FÊTE D’ANNIVERSAIRE, JE DÉVERSERAI LES FLAMMES DE L’ENFER SUR TA MAISON ! hurla Drago, enragé. TU M’ENTENDS ?! JE N’AURAI DE CESSE QUE TOI ET TA MAISON VOUS BRULIEZ ET VOUS CALCINIEZ JUSQU’À CE QU’IL NE RESTE PLUS UNE SEULE ET UNIQUE PARCELLE DE TON VISAGE ET DE TON ÂME !

A bout de souffle, les deux se regardèrent avec incrédulité.

-On se boit un soda et on s’embrasse jusqu’à ce que Lulu arrive ? finit par proposer Malicia.

Les traits de Drago s’adoucirent soudainement :

-Oui. finit-il par dire.

Ils firent quelques pas vers la porte. Malicia l’ouvrit, et la referma :

-Lulu, elle est là ! Elle m'a vue et elle arrive ! Vite ! Cache-toi !

Drago croisa les bras, méprisant :

-Il est hors de question que je me dissimule où que ce soit !

-Mais…

-Malicia, si tu quittes cette pièce sans m’avoir invité, je…

D’un geste brusque, sa chère et tendre le poussa sans ménagement dans une cabine, pleine de balais et de détergents et ouvrit la porte :

-Lustucru ! Ça va ? T’es arrivée vite, dis donc ! l’entendit-il dire.

-Ça va. Qu’est-ce que tu fichais dans les toilettes pour homme ?

-Hein ? Mais rien du tout !

La Zêta partit d’un grand éclat de rire refermant la porte derrière elle. Drago se releva avec lenteur, et jeta un regard mauvais en direction de la sortie. La clandestinité et maintenant cela. Si Malicia pensait qu’il allait se laisser faire, c’était mal le connaître.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3517

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Nos voeux les plus sincères...   Lun 19 Jan 2015 - 22:09

Ruisselante de pluie, le regard assombri, le cheveu collé au front, Lucrécya entra dans le fast food avec mauvaise humeur, en donnant un coup de pied fracassant dans la double porte d'entrée. Elle grogna, et le boursouflet qui se tenait au creux de son cou fit de même, dans une tentative plutôt réussie d'imitation de sa maîtresse.

La journée était loin d'être finie, mais pourtant, le peu que l'Alpha avait vécu s'était avéré exécrable. Et il n'y avait qu'une seule, qu'une unique raison à ça. Une raison avec une coupe de cheveux abominaffreuse et qui savait pas se fringuer, une raison qui avait le nom le plus énervant au monde : MCCORMICK !

Lulu croisa les bras, perdue dans ses pensées, et une flaque d'eau se forma à ses pieds. Cette sous-batteuse sans talent n'aurait jamais du réussir à avoir ne serait-ce que la moyenne aux exams... et voilà que cette saloperie avait eu plus qu'elle ! PLUS QUE N'IMPORTE QUI DANS LEUR CLASSE ! C'était trop trop trop injuste ! Et le fait que Lucrécya fasse partie des trois premiers alors qu'elle n'avait ni révisé ni fait preuve d'assiduité en cours ne l'avait même pas consolé. En fait, elle aurait presque préféré avoir un F, si McComique avait eu un T en retour. Et le pire, c'est qu'elle n'avait pas pu se défouler sur sa rivale de toujours, pas même un p'tit coup de sa batte Séraphine en douce : parce que cette ex-Gryffondor se la pétait tellement maintenant qu'elle était major de sa classe qu'elle ne daignait même plus aller en cours ! Pff, si Lulu l'avait su, elle serait restée au lit plutôt que d'aller enfourcher Saleté-de-Bourrique pour faire d'innombrables tours de terrain de quidditch, à un mètre du sol, sous une pluie battante et glaciale...

Allez, il était temps de passer à la préparation de la fête d'annif de Mali. Ça allait être l'éclate ! Elles allaient acheter des fringues hors de prix qui montraient ce qu'il fallait montrer et cachaient ce qu'il fallait cacher (mais en le mettant en valeur), faire des gâteaux avec des taux de sucre exorbitants noyés sous une montagne de chantilly, et finir par s'humecter le gosier en compagnie de gugus ben classe triés sur le volet. De quoi passer la meilleure soirée du monde, et oublier l'autre tâche ébouriffée !

Tout en scrutant les clients de son regard peu amène, la petite brune fit quelques pas entre les tables, laissant des petites flaques aqueuses dans son sillon. D'un coup de baguette, elle fit venir à elle un grand gobelet de soda depuis le plateau d'un étudiant, et le but d'une traite, en faisant un boucan de tous les diables avec la paille.

-Hey ! C'était mon Wizz Cola ! se plaignit le client.

Agacée, Lulu leva les yeux au plafond, puis asséna un violent coup de Séraphine sur le crâne du malheureux, qui s'effondra la face la première dans ses frites. Aussitôt, l'AAA se désintéressa du gars, et traîna ses pieds à l'autre bout de la salle, à la recherche de la métisse.

-Lustucru ! Ça va ? T’es arrivée vite, dis donc ! entendit-elle, au moment où elle se tâtait pour piquer un sundae-citrouille sur le plateau bien garni d'un POP.

Elle tourna la tête, et vit débouler vers elle une Malicia étrangement nerveuse, qui affichait un sourire un peu crispé.

-Ça va, lui répondit la batteuse. Qu’est-ce que tu fichais dans les toilettes pour homme ?

-Hein ? Mais rien du tout ! On va s'asseoir ?

-Mouais.

Les deux amies s'affalèrent sur les premières banquettes libres qu'elles trouvèrent, et aussitôt, la brunette lança un sourire plein de sous-entendus :

-Alôôôôrs ?

Mali cligna des yeux :

-Alors quoi ? fit-elle, d'une voix encore plus aiguë qu'à son habitude.

-Tu sais bien... insinua l'Alpha.

-Que... quoi ? bafouilla son interlocutrice, dont les joues venaient de virer au rouge.

-Ben ça fait quoi d'être enfin majeur, patate !

La Zeta sembla se détendre d'un coup :

-Aaaah ! Ça ! C'est juste génial ! Tu te rends compte ?! J'ai enfin le droit de vote !

Le front de Lucrécya se plissa :

-Le droit de... quoi ?! Rah, on s'en tamponne le coquillard de ça ! J'te parlais de ta fiesta ! Ca va être de la beubon ! DE LA BEUBON ! Enrobée de chantilly !

La métisse aux cheveux dorés hocha vivement la tête, un sourire béat aux lèvres.

-Ouiiii ! D'ailleurs, j'ai fait la version définitive de ma liste d'invités ! Faut pas que j'oublie de leur envoyer à tous un hibou !

-Tu me la montres ?

Mali lui tendit un feuillet, tout sourire :

-J'ai bien réfléchi, et j'ai limité les invités au strict minimum ! J'ai plus envie d'un repas sympa entre amis qu'une grosse fête qui dégénère !

-Ouais, t'as raison, faut juste les meilleurs ! Voyons qui t'as choisi... moi, ouais, évidemment, en numéro un, et c'est bien normal... Marcus, pourquoi pas...Kimberlie Mc... KIMBERLIE MCCORMICK ?!!

Des yeux verts furibonds surmontèrent la feuille et fusillèrent Mali du regard. La jeune métisse se recroquevilla :

-Ben, on était potes à Poudlard, et je m'étais dit que...

-TU TE FOUS DE MOI ?!

-Mais elle m'avait invité à son anniversaire l'an dernier, et c'est normal de lui rendre la par...

-C'EST NIET ! Je raye !

Sortant une plume de sa poche, Lucrécya ratura avec rage le bout de parchemin. Le tout sous le regard penaud de son amie :

-Bon... je suppose qu'une personne de moins, c'est pas très grav...

-Et Amalia Jones... C'EST NIET ! Pansy Parkinson, c'est NIET ! Et qui a besoin d'un taré comme Ezzechiel ? NIET !

-Mais c'est mon frère !

-Et Griselda O'Neil.. non mais t'es sérieuse ? C'est une Pi Omicron ! Et elle est cinglée ! NIET NIET NIET !

-Mais elle nous aide vachement pour le Magyar Déchaîné, et puis...

-NIET !

Comme prise dans son élan, l'Alpha rayait fiévreusement chacun des noms de la liste, un sourire sadique au coin des lèvres. Mali fronça les sourcils :

-Mais Lustucru, il va plus me rester personne si tu désinvites tout le monde comme ça !

-Mais si, regarde ! Là, t'as la crème de la crème ! Le gratin de la fac !

Malicia jeta une œillade peu convaincue à la liste expurgée que venait de lui rendre sa meilleure amie.

-Ben... il reste que toi et Capitaine Minus ! se plaignit la toute jeune majeure.

-Ouais, t'as raison, invite pas Marcus, il le mérite pas ! rétorqua Lulu. Ça nous laissera plus de gâteaux à nous, les invités qui comptent vraiment !

Malicia secoua la tête, amusée.

-Et qu'est-ce que tu dirais si je gardais ma liste initiale, mais sans Kimberlie ? proposa-t-elle en bonne diplomate.

Lucrécya poussa un long râle :

-Raaaaaaaaaaaaaaaah... ok.

La métisse se leva, et tapa dans ses mains, enthousiaste :

-Allez viens, on a plein de trucs à acheter ! Et j'ai prévu un budget illimité !

Le sourire de Lulu se ralluma aussitôt :

-Toi, tu sais comment me parler...

Lulu & Mali vont lààààà !





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Nos voeux les plus sincères...   Jeu 22 Jan 2015 - 7:19

Myo vient de Mysteria Lane !


- Tu comptes te cacher encore longtemps ?

Myosotis considéra sa poupée, qui, debout sur la table, croisait ses petits bras et fixait sa maîtresse d'un air résolu.

- Je me cache pas, rétorqua-t-elle.

- Ah ouais, qu'est-ce que tu fous là alors ? insista Bibi de sa voix criarde.

- Ça se voit pas ? Je mange un...

Myo baissa les yeux vers son gobelet à sundae, et réalisa qu'elle le touillait, et retouillait, et retouillait depuis si longtemps sans y goûter que le dessert était devenu un magma liquide de lait poisseux et de sirop coloré industriel vaguement arômatisé à la mélasse.

- Ah merde ! laissa-t-elle échapper.

Mais Bibi n'allait pas la laisser changer de sujet si facilement :

- Tu te caches de Titus !

La Gamma poussa un profond soupir :

- Ouais peut-être ! Et alors ?

- C'est pathétique, ma grande ! souffla son amie de chiffons. Tu comptes passer tout ton aprem ici ? Alors que tu bosses même pas aujourd'hui ?

Myo se mordit la lèvre inférieure :

- Après tout c'est ce que j'ai dit à Titus, alors en restant ici, au moins, je lui mens pas, techniquement...

- Ouais, c'est ça, si ça te suffit pour déculpabiliser... grinça la poupée. Après tout, c'est ton mec, hein, c'est toi qui voit...

La dryade leva un sourcil :

- Et toi, ça te tuerait d'être plus sympa avec lui ?

La poupée de chiffon tapa du pied sur la table :

- C'est lui qu'a commencé d'abord !

Myosotis soupira, une fois de plus.

- Tu sais quoi ? Oublie ça. Aujourd'hui j'ai juste besoin de décompresser un peu. De me défouler, quoi.

Bibi pouffa de rire :

- Tu veux aller au club de duels ? proposa-t-elle, en se marrant à moitié.

La française lui lança un regard torve : tout le monde dans ce club de tarés devait se souvenir de sa prestation de la semaine dernière, contre l'autre mégère enragée de Rincevent. Et même si c'est la mégère en question qui l'avait attaqué de prime abord, cette bande de cons avait pris unanimement le parti de la naine sociopathe lorsque Myo avait finalement gagné, sous prétexte qu'utiliser le vaudou équivalait à tricher.

- Très drôle, grimaça-t-elle.

Bibi haussa les épaules :

- Ok, ok... mais blague à part, je sais exactement ce dont t'as besoin.

Myo posa un œil interrogatif sur son amie :

- Mmh ?

- Ouais, un truc dont tu crèves d'envie, et en plus ça te défoulerait à mort.

- Quoi donc ?

- Une bonne partie de jambes en l'air avec Magouille, pardi !

Le teint de la fille-chlorophylle vira à l'écarlate :

- Non mais ça va pas ?!

Les yeux en boutons de la poupée clignèrent :

- Bah quoi ? C'est pas vrai ?

- Bibi, j'ai jamais frappé de poupée, mais y'a un début à tout et j'hésiterai pas à...

Soudain, Myo se tut et se figea : deux personnes venaient de s'asseoir à la table derrière la sienne. Et les deux voix insupportables et vulgaires qui s'en élevèrent ne laissèrent aucun doute à la semi-dryade : le croassement de corbeau éraillée sortait du gosier de Lucrétina Rincevent ! Et le gloussement hystérique et suraiguë digne d'une pré-ado ? C'était signé Malipute McPouffiasse !

Un bref coup d’œil confirma ses craintes : ses deux pires ennemies à la WoW s' étaient installées tranquillement derrière elle, en parlant fort, sans se soucier de déranger les gens alentours. Et, par bonheur, elles ne l'avaient pas remarqué, elle : sans doute parce que la fille-chlorophylle avait camouflé sa longue chevelure verte sous son chapeau, histoire de se tenir chaud.

- Qu'est-ce que t'as ? demanda Bibi.

La Gamma fit signe à sa poupée de ne plus faire de bruit, et tendit l'oreille.

- Aaaah ! Ça ! C'est juste génial ! Tu te rends compte ?! J'ai enfin le droit de vote ! braillait la Zêta hystérique, non sans en faire des tonnes.

- Le droit de... quoi ?! Rah, on s'en tamponne le coquillard de ça ! J'te parlais de ta fiesta ! Ca va être de la beubon ! DE LA BEUBON ! Enrobée de chantilly ! s'époumona Rincevent de sa voix rocailleuse à la limite du supportable, comme si elle était seule dans le restaurant.

Le tout en gesticulant, et en aspergeant le monde autour d'elle (ainsi que le cou dénudé de Myo) de gouttelettes de pluie glaciales. Myo se renfrogna : cette fille ne connaissait pas un sortilège aussi simple que l'impervius ou quoi ?
- Ouiiii ! répondit la gamine à la peau caramel. D'ailleurs, j'ai fait la version définitive de ma liste d'invités ! Faut pas que j'oublie de leur envoyer à tous un hibou !

- Tu me la montres ?

- J'ai bien réfléchi, et j'ai limité les invités au strict minimum ! J'ai plus envie d'un repas sympa entre amis qu'une grosse fête qui dégénère 

Un sourire mauvais naquit sur les lèvres de la Gamma. Une idée particulièrement mesquine venait de germer dans son esprit. Roh, mais... non. Ce n'était pas son genre. Pas du tout, même. Elle, elle était gentille. Elle n'allait tout de même pas s'abaisser à... Oh... Ceci dit... si quelqu'un méritait que Myosotis montre son côté sombre, c'était bien cette hypocrite de Malipute. Si on y réfléchissait bien, tout ce qui foirait en ce moment dans la vie de la dryade était de sa faute ! Si cette journaleuse du dimanche n'avait pas révélé en public sa liaison avec Magouille, Titus ne l'aurait jamais appris, et leur relation actuelle ne s'en porterait que mieux !

Lucrécya et Malicia se levèrent et quittèrent le McGo en bavassant, sans que la française n'écoute vraiment le reste de leur conversation. Mais c'était décidé : la sorcière aux cheveux verts allait faire une surprise à McGuire pour son anniversaire ! Une grosse, grosse surprise...

- Oh, je vois le diable sur ton visage... jubila Bibi, devant le sourire maléfique de sa maîtresse.

Myo acquiesça :

- Dis, ma Bibi... Ça te dirait qu'on se venge un peu de Malipute ?

- Roooh oui ! s'enthousiasma son interlocutrice, en applaudissant de ses microscopiques mains.

- En plus, ça nous occupera !

- Et ça nous défoulera !

- Et ça sera drôle !

- Et elle le mérite !

La poupée fut parcourut d'un rire machiavélique particulièrement aigu :

- Tu parles de plus en plus comme une adepte du Vaudou, et j'adore ça ! Allez, dis-moi ton plan, ma grande !

Myosotis hocha la tête. Elle se pencha vers son amie, et commença à chuchoter.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1741

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Nos voeux les plus sincères...   Dim 25 Jan 2015 - 23:17

Depuis vingt minutes déjà, Drago se tenait au beau milieu du fast-food bondé et astiquait d’un geste lent mais sûr une table microscopique qui ne méritait pas autant d’assiduité. L’intensité macabre qui luisait dans ses yeux fixes ainsi que les muscles de sa mâchoire serrée en disaient long sur son humeur, laquelle n’avait pas été aussi malmenée depuis longtemps.

-Excusez-moi, lança un client ventripotent sur un ton suffisant qui venait d’apparaître à côté de lui. J’aimerai m’asseoir.

-Non. Rétorqua froidement l’Alpha.

-Mais…

Avec une force qui fit sursauter son interlocuteur, Drago frappa du poing sur la table. Puis, il pivota lentement la tête, et braqua son regard sans âme sur l’importun :

-J’ai dit : non. Articula-t-il.

L’étudiant le considéra quelques secondes, interloqué. En fin de compte, il tourna les talons et disparut sans dire mot. La tête de l’Alpha reprit sa position initiale et sa main se crispa sur le chiffon qu’il tenait alors qu’il reprenait le fil de ses pensées. Aussitôt son poing tambourina lentement contre la surface lustrée. Alors comme cela, Malicia ne voulait pas de lui à son anniversaire. C’était inadmissible, honteux.  Jamais un Malefoy n’avait été traité de la sorte. Jamais. Comment pouvait-elle ne serait-ce que lui refuser quoi que ce soit ? A lui ?!

-Dites donc, ça fait trente minutes que vous êtes planté ici comme un piquet. Il serait peut-être temps de laisser la place, non ?

L’imbécile obèse qui l’avait dérangé plus tôt revenait à la charge. En conséquence de quoi, l’Alpha se tourna à nouveau vers lui, desserra lentement les mâchoires et émit un inquiétant sifflement de crotale. Un long filet de sueur froide caracola aussitôt le long de la joue de l’élément perturbateur, qui émit un faible :

-Ok.

Il tourna immédiatement les talons et disparut sans demander son reste. Drago se remit au travail, en proie à un sentiment de fureur grandissant. Il était certain que Malicia avait autant apprécié que lui cette semaine. Pourquoi diable agissait-elle de la sorte ? N’avait-il pas été un petit-ami plus que convenable ? Ne méritait-il pas amplement d’être reconnu comme tel ? Et quelle meilleure occasion que cette fête ?  Il n’y avait pas d’autre solution : il devait y être présent. Ne restait qu’à trouver un moyen d’y parvenir.

La voix d’Ezzechiel McGuire le tira de ses pensées et il émit un brusque :

-Quoi ?

-Ce client m’a appelé, man… fit le rastafari aux yeux globuleux. Paraît que tu ne veux pas qu’il s’assoit ici ?

-Non.

-Pas cool man…

Ezzechiel fit demi-tour, à la grande surprise du client bedonnant qui se tenait à ses côtés :

-C’est tout ? Vous le laissez faire ?! Vous n’haussez même pas le ton ? Vous êtes le manager, non ? vous devriez le virer !

-J’peux pas man ! répondit le chef du McGonagald’s. Ça serait de l’autorité !  Et l’autorité, ça empêche le boum boum badaboum bada bada…

Sur ces belles paroles, il se mit à tambouriner sur la table comme s’il s’agissait d’un vulgaire djembé, en riant comme un damné. Le client mécontent s’en fut en hurlant des jurons à son encontre. Drago, lui leva les yeux au ciel, et laissa cet affligeant spectacle derrière lui, toujours aspiré par ses réflexions.  S’il voulait accéder à la fête de sa petite-amie, il devait le faire en toute discrétion, et en toute impunité. Cela nécessitait un complice, ou tout du moins, un élément aisément manipulable sur lequel rejeter le blâme. A cet instant précis, l’attention de l’Alpha fut à nouveau détournée : quelqu’un venait de prononcer le prénom de sa chère et tendre et discutait d’anniversaire.  L’Alpha se retourna et un sourire mauvais se dessina sur ses lèvres :

-Myosotis Grandiflore… susurra-t-il avec cruauté.

Voilà qui arrangeait considérablement ses affaires : Grandiflore semblait en grande discussion avec sa poupée vaudou. Il s’agissait assurément de la personne idéale pour ce qu’il avait en tête. Drago n’appréciait pas particulièrement cette fille. Ses rares interactions avec elle lui avaient laissé l’image d’une personne niaise à la naïveté confondante.  Pourtant, et il n’aimait pas l’admettre, il devait à cette toxicomane aux cheveux verts sa situation amoureuse actuelle : si cette dernière ne lui avait pas rendu ses souvenirs quelques mois plus tôt, il n’aurait jamais contrecarré les projets de mariage que fomentaient ses parents avec les Fiercastels, et il n’aurait jamais cherché à retrouver Malicia. De plus, la hippie s’était révélée utile lorsqu’il s’était retrouvé dans une dimension parallèle démoniaque.  Il se rappelait également l’avoir souvent vue en compagnie de la métisse aux cheveux dorés en début d’année, avant que les deux femmes ne s’affrontent dans un duel grotesque dont il ne connaissait ni les tenants ni les aboutissants.  Malicia ne parlait jamais de Myo et ne l’avait pas évoquée une seule fois durant la dernière semaine. Il se souvenait vaguement l’avoir entendue regretter amèrement d’avoir gâché sa vie.  Autant d’éléments que Drago allait pouvoir employer aujourd’hui pour convaincre cette légumineuse malléable de lui prêter main forte.  Car après tout, si elle parlait avec autant d’excitation de la fête de sa petite-amie, c’est qu’elle s’y intéressait aussi.

D’un pas assuré, Drago rejoignit la jeune femme et sa poupée, et s’invita à sa table :

-Grandiflore. J’ai cru entendre que tu parlais de l’anniversaire de Malicia McGuire. Fit-il, un sourire torve aux lèvres. Est-ce que je me trompe ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Nos voeux les plus sincères...   Mar 27 Jan 2015 - 21:17

Myosotis considéra avec des yeux intrigués Drago, qui venait de s'asseoir en face d'elle. Ce dernier semblait.. louche. Oui, bon, il semblait toujours plus ou moins louche, avec cheveux trop blonds pour être honnêtes, et ses yeux gris sournois, qui lui donnait constamment l'air de juger son prochain. Mais là, c'était louchissime : d'ordinaire, et alors qu'ils travaillaient ensemble, il fuyait la semi-dryade comme la peste, ne répondant pas à ses bonjours, et préférant la regarder de loin avec une moue de dégoût.

Bref : la fille-chlorophylle ne croyait pas une seule seconde au sourire hypocrite que le blondinet lui lançait à présent. Bibi non plus n'était pas dupe : elle lança un regard en boutons à sa maîtresse, que seule cette dernière était en mesure de décrypter.

Mais il y avait là quelque chose qui pourrait sans doute lui servir. Myo ne mettait pas encore tout à fait le doigt dessus, mais elle était quasiment sûre que si elle jouait bien ses cartes, Drago pourrait lui être fort utile. Aussi fit-elle mine de cligner des cils de manière supposément naïve, en lançant de la manière la plus douce qu'il lui était possible :

- Oh, tu aimerais aller à la fête de Malicia ?

- Exactement... admit Malefoy de sa voix traînante. Et c'est également ton cas, n'est-ce pas ?

De sa méfiance, Myo ne laissa rien transparaître. Elle ignorait quelles étaient les intentions exactes de ce mec, mais une chose était sûre, il fallait être subtile. Ne pas paraître trop belliqueuse envers l'hystérique aux cheveux dorés, dont ce frimeur était à l'évidence épris.

- Oui, lâcha-t-elle, presque dans un murmure. J'aurais aimé y aller et avoir l'occasion de lui offrir un présent... histoire que l'on se réconcilie enfin.

Elle soupira, et baissa ses yeux, faisant une moue attristée.

- Mais... elle ne me laissera sans doute pas entrer, de toutes façons, lâcha-t-elle.

Elle releva les yeux, et regarda Drago droit dans les yeux :

- Et toi ? Pourquoi veux-tu y aller ?

Les sourcils de l'Alpha se froncèrent subrepticement. Visiblement, il contenait en lui une certaine colère, et Myosotis aurait mis sa baguette au feu que c'était ce qui l'avait motivé à venir à elle. Se penchant vers l'étudiante aux cheveux verts, il annonça, sur un ton de conspirateur :

- J'ai mes raisons. Et quelque chose me dit que nous ne seront pas trop de deux pour parvenir à nos fins...

Myosotis plissa ses yeux. La raison pour laquelle Malefoy souhaitait aller à cette soirée lui importait peu. Même si elle s'en doutait un peu : il fallait être aveugle pour ne pas voir le lien d'affection maladif qu'entretenait envers cette gamine hystérique son cher collègue. Ou pour comprendre que le sourire béat et idiot que ce dernier avait arboré chaque jour de la semaine, même lorsqu'il nettoyait les tables les plus sales de la salle du McGo, n'était en rien une preuve de motivation envers son travail.

Et s'il tenait à garder cette amourette secrète, s'il s'agissait bien de ça, et bien, grand bien lui fasse ! Myo n'en avait rien à faire de lui et de ses affaires de cœur. Par contre ce qu'elle réalisait, avec le ton qu'il employait et en lisant derrière ses yeux hautains, c'est qu'il la prenait pour une idiote. Oui : indéniablement, Malefoy prenait Myo pour plus conne qu'elle n'était. Et elle ne comptait pas le démentir... tant que ça pouvait lui être utile.

- Parvenir à nos fins ? s'étonna-t-elle alors, bêtement.

Drago considéra son interlocutrice avec un petit sourire condescendant :

- Oui, car je te le dis, Grandiflore : nous parviendrons à nous infiltrer à cette soirée, foi de Malefoy !

Myo esquissa une moue boudeuse :

- Mais comment ? J'ai entendu Malicia dire clairement qu'elle ne voulait qu'un repas entre amis proches ! Si au moins elle avait prévu une grosse fête comme on les aime chez les Gammas, là on serait passé inaperçus au milieu de la foule, et j'aurais pu l'approcher pour essayer de nous rabibocher sans que Rincevent ne dégaine sa batte. Mais là... C'est foutu d'avance, Drago !

L'Alpha Alpha Alpha esquissa un sourire en coin :

- Et bien, s'il nous faut une grosse fête surpeuplée, nous ferons en sorte qu'il y ait une grosse fête surpeuplée, voilà tout !

Myo dut s'empêcher de sourire, lorsque Drago prononça avec exactitude ce qu'elle voulait lui faire dire. Il avait du avoir la même idée qu'elle dès le début, mais pour le bon déroulement des événements, il était plus que nécessaire que ce prétentieux imbu de sa personne se croit être l'unique tête pensante de ce plan machiavélique.

Ainsi, alors même que Myosotis pensait avoir à agir seule, voilà qu'un bouc émissaire tout désigné venait de lui tomber tout cuit dans le bec. C'était inespéré. Inespéré, et jouissif. Elle camoufla son sourire mauvais et satisfait en admiration faussement béate :

- C'est vraiment une super idée Drago ! Mais... comment faire ?

La française se mordit la lèvre, d"une manière qui aurait pu paraître ingénue aux yeux de n'importe quel spectateur. Sauf qu'en fait, elle s'empêchait simplement de rire. Parce qu'elle jubilait intérieurement : qui aurait cru que se laisser aller à la mesquinerie pouvait être aussi marrant ?

Tant que c'était contre quelqu'un qui le méritait, évidemment !






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1741

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Nos voeux les plus sincères...   Dim 1 Fév 2015 - 17:48

Même s’il n’en laissait rien paraître, Drago se félicitait intérieurement : faire abonder Myosotis Grandiflore dans son sens s’était révélé aussi aisé que de voler une sucette à un bébé. Cela était d'ailleurs peut-être trop aisé, mais la colère de l’Alpha était telle qu’il ne prêta que peu d’attention à ce détail. Sans doute l’envie de la Gamma de se joindre aux convives de la soirée était-elle trop forte.

La fête d’anniversaire de Malicia allait donc compter bien plus d’invités que prévu. Mais s’il jouait habilement ses pions, non seulement, il ne serait pas inquiété pour le moins du monde, mais sa chère et tendre le remercierait comme il se doit d’avoir fait renaître l’amitié moribonde qu’elle portait à Grandiflore. Il serait en somme un bienfaiteur, et cela, même s’il n’approuvait pas vraiment cette amitié-là.

En bonne ex-gryffondor, sa petite-amie avait le cœur sur la main. Ce qui lui avait valu de bien piètres choix de fréquentations. Il n'y avait, pour s’en rendre compte, qu'à lister ses amies actuelles : cette rombière sans manières de Rincevent, ce cas psychiatrique d’O’Neil, cette coquette écervelée de Jones, et cette godiche sans panache de Parkinson. Hormis Rincevent, Drago n’approuvait aucune d’elles et pour cause, il ne les connaissait que trop, pour avoir fauté avec chacune d’elles. Détail qui n’aurait, en y réfléchissant bien, pas manqué d’induire quelques situations inconfortables s’il avait été invité au dîner de ce soir. Mais qui n’avait plus aucune raison d’être, maintenant que cette soirée intime s’était transformée en gala. Ne restait qu’à mettre le doigt dans l’engrenage…

-Comment faire ? répéta l’Alpha sur un ton badin. Voyons Grandiflore, je suis certain que même toi, tu peux deviner où je veux en venir.

Les yeux de la Gamma se mirent à fixer le plafond et elle porta un index songeur à ses lèvres, dans un intense effort de réflexion. Quelques longues secondes défilèrent et Drago leva les yeux au ciel. Seigneur, était-il simplement possible d’être à ce point affligé de bêtise ?

-Si on veut que la fête soit surpeuplée… commença la jeune femme aux cheveux verts. Il faut qu’il y ait des gens.

-Je n’aurai pas pu faire meilleure déduction. Railla l’Alpha.

-Et si on veut qu’il y ait des gens… reprit son interlocutrice. Il faut qu’on les invite ?

Drago considérait la jeune femme avec consternation. Comment Grandiflore parvenait-elle à lacer ses chaussures avec un processus mental aussi lent ? Et comment diable avait-elle fait pour entrer à l’université ? Ses yeux glacés se posèrent sur la poupée vaudou de cette dernière, qui tentait vainement d’étouffer un ricanement moqueur. L’espace d’un instant, Drago fut pris d'un doute : était-il possible que cette créature se moque de lui ? Il jeta un coup d'œil à Myosotis qui réfléchissait toujours. Non. Des deux sorciers assis à cette table, il n'était certainement pas le plus à plaindre.

-... et si on veut les inviter...  reprit Myo.

Le raisonnement était tellement lent et niaiseux que Drago la coupa :

- Nous allons écrire, Grandiflore ! fit-il d'une voix exaspérée. Ecrire ! Nous allons rédiger une invitation, la dupliquer en 500 exemplaires et user de la magie pour que toutes les personnes de cette université la reçoivent !

La Gamma cligna des yeux trois fois.

-J'aurais jamais trouvé ça aussi vite, merci... finit-elle par dire.

Drago se passa la main sur le visage.

-Je ne le sais que trop... soupira-t-il.

-Donc on va écrire une lettre ! s'enthousiasma Grandiflore.

Elle saisit un parchemin et une plume dans son sac, et les posa sur la table. Mais son entrain fut de courte durée, car après quelques secondes d'hésitation la Gamma se mit à suçoter le bout de sa plume, et finit par lâcher un long et exaspérant :

-Eeeeuuuuuuuuh...

-DONNE-MOI ÇA !

Drago agrippa la plume et se mit à griffonner une invitation formelle.

-On dirait que tu as fait ça toute ta vie ! s'exclama la jeune femme aux cheveux verts, sans faire attention à sa poupée vaudou qui se tenait les côtes et émettait un rire aussi pincé que malveillant.

-Merci, rétorqua sèchement l'Alpha.

-Tu as vraiment l'air déterminé à aller à cette fête d'anniversaire, poursuivit la Gamma en traçant du bout du doigt des arabesques sur la vitre embuée.

Drago préféra se concentrer sur la rédaction de sa note plutôt que sur le babillage creux de son interlocutrice demeurée :

-Oui.

-Vraiment très déterminé... insista cette dernière.

-Oui.  

Son laconisme ne sembla pas décourager la Gamma, qui poursuivit :

-Ça n'est vraiment pas banal d'être déterminé à ce point. On pourrait presque croire que...  

-Malicia McGuire est ma petite amie. trancha l'Alpha.

Il releva la tête et plaqua d'un geste résolu le parchemin qu'il venait de remplir sous les yeux d'une Grandiflore étonnée.  La lettre indiquait : "Vous êtes tous conviés aux 17 ans de Malicia McGuire (adresse ci-joint). Pour cette occasion unique, l'intégralité de l'université est conviée à cette fête où l'alcool coulera à flots ! Venez nombreux, et emmenez vos amis avec vous. Tous vos amis. A bientôt, pour cette soirée de majorité exceptionnelle !"

-Je pense que cette lettre devrait amplement suffire à convier un maximum de personnes ce soir. décréta-t-il, le regard impassible.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Nos voeux les plus sincères...   Lun 2 Fév 2015 - 8:18

- Malicia est ta petite-amie ?!

Myosotis avait donc vu juste : la gamine pimbêche et le frimeur de service sortaient donc bel et bien ensemble ! Cette révélation était inespérée, et donna une toute nouvelle optique à sa vengeance. C'était parfait. La cerise sur le gâteau...

Mais pour ne pas éveiller les soupçons de son interlocuteur, la Gamma avait tenté de mettre toute la conviction dont elle était capable dans sa réplique. Et au vu du léger hochement de tête affligé que fit Drago pour lui répondre,  elle y était parvenue. Finalement, les cours de théâtre obligatoires qu'on lui avait fait suivre à Beauxbâtons n'avaient pas été qu'une perte de temps...

Aussi, toujours de sa voix la plus douce, elle demanda en écarquillant ses yeux d'une surprise simulée :

- Mais... mais du coup, pourquoi elle veut pas que tu viennes à son anniversaire ? Je ne comprend pas !

- Et bien il semblerait qu'elle préférerait que notre idylle demeure secrète, pesta le blondinet, les yeux rivés sur la table.

La française tordit la bouche. Le ton tranchant de son collègue avait, sans crier gare, ravivé en elle un ancien et vague sentiment de culpabilité. Parce que c'était le même vieux débat qu'elle avait eu, souvent, avec Magnus, à l'époque ou elle le fréquentait. Lui ne comprenait pas son besoin de clandestinité. Elle s'agaçait de son manque de discrétion,  et de ses imprudences. Et la picturine qu'avait osé diffuser cette salope de Malipute lui avait donné raison à elle !

Enfin... Tout ça n'avait plus d'importance désormais. Puisqu'elle était avec Titus.

- Tu veux dire... qu'elle a honte de toi ? reprit-elle alors, niaise comme jamais, tout en insistant innocemment sur le mot "honte".

Drago ne répondit rien, mais les traits fermés de son visage en disait long. Myo pinça les lèvres, et son regard se durcit :

- Eh bien, tu sais quoi ? Je trouve ça dégueulasse ! Quand on aime quelqu'un, on a envie de passer le plus de temps possible avec !

Bordel, elle avait beau sorti ça pour ébranler au maximum Drago, mais à peine eut-elle prononcé cette phrase qu'elle se sentit piteuse. Honteuse, même. A cause de la façon dont elle ne cessait de fuir Titus. Parce, malgré ses sentiments pour le cowboy, elle ne pouvait s'empêcher de s'esquiver, à chaque fois qu'il tentait de proposer un truc à deux. Ou à chaque fois qu'elle pensait qu'il pourrait le faire. Ou à chaque fois que... eh bien... qu'il était là, quoi.

Mais il fallait la comprendre : ce n'était absolument pas parce qu'elle ne l'aimait pas ! C'était même le contraire ! Elle tenait à Titus, et c'était parce qu'elle tenait à lui qu'elle ne voulait pas tout gâcher ! Et elle avait cette impression terrible que plus elle passait de temps en sa compagnie, plus elle accumulait les gaffes et les erreurs. Comme si la seule présence de son mec lui rappelait à quel point elle était inadaptée pour les relations amoureuses normales.

Elle soupira, et, ignorant la mélancolie qui serrait son cœur, elle considéra Drago avec tristesse. Au moins, le trouble qu'elle ressentait pouvait passer pour de l'empathie,  aux yeux d'un prétentieux nombriliste tel que lui.

-Tu sais, la façon dont elle te traite... c'est vraiment pas normal !

- A qui le dis-tu, grommela l'Alpha, qui ne semblait pas décolérer.

- Et tu sais quoi ? Maintenant j'ai encore plus envie de t'aider à rejoindre cette fête ! J'en fais une affaire personnelle !

Lançant un sourire éclatant à son collègue, elle prit en mains le mot qu'il avait écrit plus tôt  :

- Laisse-moi m'occuper de ça, et je te garantie que dans moins d'une heure on se retrouve chez Malicia, pour une soirée démente ! Toi tu pourras rester avec ta chérie, moi j'arriverai à lui parler pour qu'on redevienne amies, et tu verras, chuis sûre qu'elle préferera même notre fiesta au repas qu'elle voulait faire !

Drago haussa les épaules. Comme pour dire qu'il se fichait des préférences de sa copine. Ou pour signifier qu'il se fichait bien de ce que pouvait penser la fille-chlorophylle. Quoiqu'il en soit, il opina du chef, se leva :

- Mmh. Fais donc ça.

Et il quitta la table sans prononcer un mot de plus.

- Et surtout dis pas merci, hein ! grommela Bibi avec dédain, en regardant le blondinet s'éloigner.

Elle se tourna presque aussitôt vers sa maîtresse, et lança de sa voix aigrelette :

- Aloôôôrs ? Tu comptes faire quoi ?

- Voyons, pour qui me prends-tu ? lança la dryade, un sourire au coin des lèvres. Je vais faire exactement ce que je lui ai promis... Je vais dupliquer et distribuer ce prospectus !

Elle agita sa baguette devant le papier, et le texte changea subtilement, tout en gardant l'écriture de l'Alpha Alpha Alpha. La poupée se pencha, et lut. Puis elle fut secouée d'un rire méchant :

- Tu es maléfique ma grande... Je suis si fière de toi !

- Merci !

Myo sourit méchamment, et baissa à nouveau les yeux vers la lettre.

"Vous êtes tous conviés aux 17 ans de Malicia McGuire (adresse ci-joint). Pour cette occasion unique, Malicia a décidé d'être très très très gentille, et de se dévoiler comme jamais ! ♥ L'intégralité des mâles de l'université est donc conviée à cette fête, où les plaisirs charnels seront mis à l'honneur, et ou l'alcool coulera à flots ! Venez nombreux, les garçons, et emmenez vos amis avec vous. Tous vos amis ! Car Malicia est gourmande, et avec elle, il y en aura pour tout le monde ! A bientôt, pour cette soirée coquine exceptionnelle..."


Drago et Myo se retrouvent plus tard, à la fête de Malicia !






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc
 

Nos voeux les plus sincères...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Avenue des Champs Z'Allons-Y :: Restaurants-