Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Dans l'Ombre du Doyen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1608

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Dans l'Ombre du Doyen   Ven 23 Jan 2015 - 11:01


Dans l'Ombre du Doyen
AVEC : Monsieur Reynolds et votre bon doyen
PRIVÉ / PUBLIC : privé
DATE :Le vendredi 22 janvier


Debout dans son bureau enfumé, Magnus Magouille avait le regard noir. Il tapait du pied sans relâche depuis plusieurs heures, fixant d'un œil mauvais une grande horloge en noyer. La grande aiguille en fer forgé égrenait les secondes, amplifiant à chaque tic la colère et l'impatience du Bon Docteur.  

Brusquement, il tapa du poing sur sa table :

-Bigre ! Elle est en retard !

De fureur, il envoya valser d'un revers de bras plusieurs bouteilles de scotch vides qui jonchaient son bureau. Ça ne pouvait plus durer ! Son plan était pourtant infaillible ! Il avait poussé Myosotis dans les bras de cette outre à vin de Typhus Reynolds afin qu'elle se rende compte de l'évidence : nul n'arrivait à la cheville de Magnus Maximus Magouille ! Mais voilà ! Cela faisait six jours que cette bourrique aux cheveux verts aurait du revenir à ses pieds en rampant ! Et elle était en retard ! Se pouvait-il qu'elle ait succombé pour de bon au charme loufoque de ce joli-cœur aux effluves fermières ? Non, évidemment. Quand on avait goûté à Magnus Magouille, il n'y avait nul retour possible.

Mais il fallait à l'évidence qu'il accélère le processus.

-Il est l'heure d'agir, marmonna-t-il.

Il agrippa un parchemin et une plume, et se mit à gratter, fiévreusement :

« Monsieur Reynolds,

Ma patience a ses limites. Voici six jours que vous avez l'usufruit de ma propriété. Vous savez bien de quoi je parle : je n'ai pas passé autant de temps à dresser Myosotis Grandiflore pour que vous profitiez gratuitement de ses charmes ! Savez-vous combien de cravaches j'ai du user sur sa généreuse croupe avant d'en faire la docile pouliche qu'elle est ? Alors soyons clairs : sa croupe m'appartient. Ses mamelles sont miennes. Et plus que tout, les tréfonds de son intimité sont à jamais marqués de mon sceau.

Donc, je vous convie à une petite discussion père-fils dont vous vous souviendrez longtemps. Je vous attends dans mon bureau. MAINTENANT. Si vous êtes raisonnable, tout devrait bien se passer. Sinon...

Affectueusement vôtre,
Dr Magnus Magouille »

-Une lettre de menaces... comme c'est intéressant... fit une voix rauque et voilée.

Magouille sursauta et se retourna vivement : les mains jointes dans le dos, engoncé dans son vieil imperméable, Thadeus Wright lisait par dessus son épaule, comme si de rien était.

-Mais depuis quand êtes vous là ?! s'étonna le Doyen, les yeux ronds.

L'auror haussa ses épaules courbées :

-Une petite heure tout au plus. Et j'ai déjà rajouté dix bonnes pages à votre dossier.

Il tapota avec complaisance le petit carnet à la couverture rouge qu'il tenait à la main.

Magouille bourra sa pipe avec rage, et l'alluma d'un coup de baguette :

-N'en avez-vous donc jamais assez, Wright ?! La Tique que vous êtes m'a suivi pendant toute la semaine ! J'ai même du vous jeter hors de ma baignoire hier soir !

L'Auror eut un sourire en coin :

-Oui, n'était-ce pas cocasse ? Mais vous avez raison de profiter de votre baignoire tant que vous le pouvez encore : là où vont les criminels de votre espèce, il n'y a pas de salle de bains. Simplement un aguamenti par mois.

C'en fut trop pour le moustachu, qui se leva et toisa de toute sa hauteur le policier trapu.

-SORTEZ DE MON BUREAU ! beugla-t-il.

Cela fit sourire l'inspecteur, qui lança :

-Dommage. Moi qui espérait quelques aveux...

L'auror se dirigea vers la porte, puis, la main sur la poignée, s'arrêta et se retourna à nouveau :

-Mais ne vous inquiétez pas, je reviendrai, chantonna-t-il, avant de sortir pour de bon.

Pendant un long moment, Magouille fixa la porte close avec mépris, en fumant avec nervosité sa pipe. Son regard finit par se poser sur la lettre qu'il venait d'écrire. Il la saisit d'un geste rageur. Il était grand temps d'aller donner ça à son hibou. A cause de ce jean-foutre d'auror, ses jours à la WoW étaient probablement comptés. Et il était hors de question qu'il quitte le navire sans son dû.

le hibou va là !




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1608

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Ven 30 Jan 2015 - 17:12

La place Magnus Maximus Magouille baignait dans une grisaille persistante : des torrents de pluie glacée battaient les pavés luisants, non sans faire chuter quelques étudiants peu alertes, comme autant de fourmis que le Bon Docteur se serait fait un plaisir d'écraser sous son talon.

Ce dernier, les mains dans le dos, contemplait ce spectacle, le regard morne et la Moustache basse. Il était fort las aujourd'hui : las de ces jean-foutres d'étudiants basanés qui s'amassaient autour des panneaux d'affichage des examens depuis le matin même, las des assauts répétés de la Tique qui n'allaient pas tarder leurs fruits, las de la médiocrité de cette université qui ne lui arrivait pas à la cheville.

Le Doyen plissa les yeux.

Si ça n'avait tenu qu'à lui, il aurait expédié Wright ad patres à la seconde même où ce dernier l'avait provoqué pour la première fois. Mais voilà : ce damné insecte était un homme médiatique, aussi connu pour ses hauts faits d'Auror que pour sa réputation d'incorruptible.
Le problème avec les gens de cette sorte, c'est qu'il ne suffisait pas de les tuer pour en être débarrassé : pendant que la Tique prenait un malin plaisir à le houspiller sans relâche, d'autres Aurors attendaient à coup sûr dans l'ombre le moment d'agir. Magouille en aurait mis son chapeau au feu.

Il avait donc appelé sa taupe chez les Aurors avec son miroir, et l'avait trouvé en pleine crise de panique. Ce couard de Felonius Moleman était persuadé que Wright en savait trop sur lui, et refusait désormais toute collaboration. Magouille avait fait alors la seule chose qui lui restait à faire : préparer son départ, dans le plus grand secret.

Ses bagages étaient faits. D'ici peu, il quitterait le pays pour commencer une nouvelle vie, encore une fois. Il se voyait bien en dictateur local d'une tribu vénézuélienne, avec  une troupe d'indigènes se prosternant devant lui et lui offrant de quoi boire et de l'or. Avec un peu de chance, ces ignares ne se rappelleraient pas de lui, ni de cette broutille de génocide de Santa Theresa dont il était soi-disant l'unique responsable alors qu'il avait pourtant prévenu ce métèque de ne pas le regarder dans les yeux, lui et les gens de son espèce. Mais il s'égarait...

Il ne lui manquait qu'une seule chose à retrouver avant son départ : Myosotis. Qu'elle ne veuille pas quitter ses amis et son pays pour lui importait peu : elle viendrait, de gré ou de force.

A cet instant précis, un hibou majestueux déposa sur son haut de forme une enveloppe tâchée.  Magnus s'en saisit et parcourut la lettre, le visage impénétrable.

la suite, ici !




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Lun 2 Fév 2015 - 12:20

Le "trio" apparut soudainement dans un plop, au beau milieu d'un bureau cossu, sans que le ricain de ne cesse de se débattre :

-LACHEZ-MOI TOUT D'SUITE OU J'VOUS CARRE LA TETE DANS LA RONDELLE, TAS DE CONS !!! VOUS M'AVEZ ENTENDU ?!!

-Ne résistez pas Mr Reynolds, fit le gorille une voix basse et monocorde. Vraiment c'est inutile.

-Tout à fait Mr Reynolds, c'est inutile, renchérit l'autre d'une voix identique

Après quelques ruades supplémentaires, Titus cessa sa résistance acharnée, boudeur et furibard.
Aussitôt, voyant qu'il s'était quelque peu calmé, les deux molosses le lâchèrent sans ménagement et il tomba lourdement à terre. Se frottant le bas de son dos endolori, Titus se releva péniblement en grimaçant de douleur, alors que les jumeaux en costard faisaient demi-tour et sortaient d'un pas raide.

-'Foirés... grogna le ricain en se tenant enfin debout. Qu'est-ce que- Oh bordel ! VOUS ?!

-Bonjour Typhus.

Le Gamma reconnut immédiatement la silhouette qui se tenait devant lui. Même de dos, il lui était impossible de ne pas reconnaitre ce grand coyote de Magnus Magouille. Ce dernier était ostensiblement tourné vers les fenêtres de son bureau, les mains croisées dans le dos, "admirant" la vue sur la Place.

Le vacarme de la pluie battant les vitres emplissait les lieux, et pourtant la voix du charlatan chapeauté se faisait clairement entendre.

-Belle journée, n'est-ce pas ?

-Ok, cette fois j'en ai ras-le-bol, grinça le cowboy en esquissant un geste vers sa baguette.

Il cligna des yeux : dans la main droite du Doyen, la baguette de ce dernier était apparue comme par magie et émit une brève lueur. Titus baissa les yeux vers son holster : sa baguette courbe venait de valdinguer à l'autre bout de la pièce avant même qu'il n'ait pu la dégainer. Penaud, il regarda sa main vide et soupira, blasé :

-Evidemment...

Il leva la tête vers le Docteur qui lui tournait toujours le dos.

-Vous savez que ça va pas m'arrêter pour autant, non ?

-Hmmm.

-Que si vous voulez la jouer comme ça, j'vais être obligé de vous ravaler la façade de mes propres mains... non ?

-Oui oui.

Titus fronça les sourcils, décontenancé. Il voyait pas trop pourquoi ce foie jaune s'était donné la peine de l'amener jusqu'ici si c'était pour jouer les méchants mystérieux de seconde zone. Mais en même temps il n'était plus à ça près.

-Asseyez-vous, Typhus.

Le yankee regarda avec dégoût le fauteuil qui se trouvait devant le large bureau du Doyen.

-Non merci, Doc, vous voyez, j'sais pas trop quel genre de saloperie vous avez bien pu trafiquer sur votre mobilier. Ni avec qui d'ailleurs.. Alors je suis pas bien chaud.

-Avec qui ? Voyons mon garçon, vous savez très bien avec qui !

Il fit enfin face à Titus,  un large sourire satisfait s'étirant sur son visage :

-Quant aux friponneries en tout genre que j'aurai pu commettre ici, je vous comprend parfaitement, étant donné que c'est vrai ! Mais j'aime garder mon petit mobilier et personne ne s'est plaint jusqu'ici.

-Espèce de-

-Asseyez-vous, fit Magouille sans se départir de son sourire.

-Merde.

Le sourire du Doyen disparut instantanément :

-J'insiste.

Il agita alors sa baguette d'un geste si nonchalant que Titus ne le vit même pas venir : aussitôt le fauteuil qui se trouvait devant lui culbuta par-dessus le cowboy et vint se positionner derrière lui, avant de lui rentrer littéralement dedans, le forçant à s'assoir. Il s'avança brusquement jusque devant le bureau en raclant le sol au passage. Les genoux du ricain se trouvèrent calés sous le bureau, l'empêchant de se relever.

L'air amusé, Magouille s'installa confortablement à son propre fauteuil et fit face au yankee, croisant les mains au dessus de son plan de travail.

-Bien ! Nous pouvons discuter à présent !

Titus lui jeta un regard empli de mépris :

-Si c'est à propos de la lettre que vous avez envoyée, Doc, je pensais m'être fait comprendre. Va falloir que j'emploie un vocabulaire plus percutant encore.

-Tout à fait exact, Typhus ! Vous avez raison, la discussion est au fond inutile !

Il s'avança brusquement sur son bureau, rapprochant son visage de celui du ricain :

-Ne discutons pas alors. Rendez-moi Myosotis.

-Allez crever.

Magouille soupira :

-Ah, je savais bien que nous en arriverions là... Allons mon garçon ! Ne soyez pas complètement stupide ! Pour une fois réglons-ça sans violence ! J'ai assez de plaintes sur le dos, n'allons pas y rajouter le meurtre de sang-froid d'un de mes étudiants !

Il se rassit au fond de son fauteuil en soupirant. Mais qu'est-ce qu'il cherche à faire, exactement ce grand con ? songea Titus.

-Faites preuve de bon sens.. reprit le Doyen. Vous avez quand même du vous en apercevoir, non ?

Titus leva les yeux au ciel avant de demander :

-M'apercevoir.. de quoi ?

-Que vous n'êtes définitivement pas faits l'un pour l'autre, voyons.

Cette fois-ci, Titus voulut ruer dans son fauteuil, tentant désespérément de se lever, en rage :

-J'EN AI RAS LE STETSON DE VOS CONNERIES, DOC !!! VOUS ALLEZ NOUS LACHER LA-

Le yankee s'arrêta un instant, comme hésitant. Magouille venait de toucher un point sensible. Et il le savait, tant le sourire du Doyen fut triomphal :

-Vous voyez ? Vous savez que j'ai raison ! Alors arrêtez les frais maintenant, Typhus ! C'est un bon conseil !

L'orgueil du ricain fut piqué au vif. Il ne pouvait pas se faire aux menaces physiques, et les refusait en bloc, par principe. Il ne voyait tout simplement pas pourquoi il aurait du avoir peur de qui que ce soit, ni se faire dicter sa conduite par la menace.

-Ah ouais, grinça-t-il, ses yeux réduits à deux fentes, braqués sur le Doyen. Sinon quoi ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1608

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Ven 6 Fév 2015 - 21:55

A l'instar de ce damné Typhus, le Bon Docteur plissa méchamment les yeux, en cherchant lui aussi à intimider son adversaire. S'ensuivit un âpre duel de regard qui aurait pu s'éterniser encore longtemps, si, au bout de cinq minutes, Magouille n'avait pas eu l'impérieuse envie de se gratter le nez. Ce qu'il fit, en hochant la tête d'un air entendu :

-Sinon, mon garçon, je me verrais obligé d'être excessivement désagréable avec vous.

Le Gamma leva les yeux au plafond, dans un geste des plus insolents.

-Franchement doc, y'a pas à dire, c'est vach'tement impressionnant. J'en ferais presque dans mon froc, persifla-t-il.

Le chapeauté fut tenté de plisser à nouveau les yeux, mais renonça bien vite. Ce jean-foutre l'agaçait au plus haut point. A commencer par sa façon de baragouiner dans cet accent immonde, indéfinissable, mais certainement pas britannique. Ceci dit, heureusement qu'il avait ce répugnant accent pour le différencier des gentlemen bien anglais !

Quoiqu'à la réflexion, un gentleman anglais tel que lui-même n'aurait pas eu le cheveu filasse et gras, le teint rougi par l'alcool, une sévère pilosité faciale et des goûts vestimentaires plus que douteux. Et tout cela, bien sûr, était sans mentionner la vulgarité sans limite qui caractérisait les propos désordonnés du garçon-vacher.

Autant de défauts qui ne donnaient qu'une envie au Doyen : faire ravaler son insolence à ce faquin !

-Riez, monsieur Reynolds, riez ! siffla-t-il, glacial. Si cet espèce de scélérat de Thadeus Wright ne me guettait pas sans cesse, il y a longtemps que vous vous seriez noyé dans la flaque de votre propre sang. Car votre réponse ne m'inspire qu'une seule chose : présenter votre carotide à Sally.

Le moustachu ouvrit d'une main ferme l'un des tiroirs de son bureau, et posa vivement devant lui un imposant et antique couteau de boucher. Sur la lame effilée, on pouvait apercevoir ici et là des traces brunies de sang séché.

Le regard nullement impressionné que Titus octroya à l'arme énerva passablement Magouille, qui serra imperceptiblement la mâchoire. Il joignit ses mains avec lenteur, et articula :

-Mais, nous sommes entre personnes civilisées. Aussi, je suis sûr que nous pouvons régler cela en douceur.

Il se leva, se dirigea vers son buffet, et servit deux verres pleins à ras bord de bourbon. Il en fourra un d'autorité dans la main crispée du jeune homme, puis but le sien cul sec. Enfin, il s'essuya la moustache d'un revers de manche, et baissa le regard vers son invité :

-Donnez-moi Myosotis, ordonna-t-il.

-Allez chier, rétorqua du tac au tac le cowboy.

Le regard du Doyen se perdit dans le vide, et il poussa un long soupir feint. Il posa théâtralement sa main sur son torse, et déclama d'une voix tremblante :

-Vous savez, Typhus, il y a un jour dans la vie d'un homme où... Bigre ! J'ai bien failli oublier l'essentiel !

Il agita sa baguette en direction d'un gramophone d'un autre temps, qui se mit aussitôt en branle. Une vieille mélodie qui se voulait émouvante s'en éleva, et le Bon Docteur reprit sa mine faussement affligée, la main sur le cœur :

-Vous savez, Typhus, il y a un jour dans la vie d'un homme où l'envie de s'établir et de commencer une nouvelle lignée survient. Ce moment est venu pour moi, car, et vous serez surpris de l'apprendre : mes jeunes années sont derrière moi ! Je ne suis plus trentenaire !

L'annonce n'eut pas l'effet escompté, et Titus émit un petit rire sardonique. Mais Magouille était trop imbu de lui-même pour s'en rendre compte. Il se lissa le bout de sa moustache, pensif.

-Laissez-moi vous expliquer, mon garçon : j'ai expérimenté ce qu'il est tenu d'appeler une épiphanie.

-Une épiphanie ? répéta Titus, incrédule.

-Tout à fait : une épiphanie... J'étais assis dans ce même fauteuil que vous occupez, le soir du bal de Noël, et j'ai eu une révélation. Votre juteuse petite-amie, quant à elle, était juste là, à califourchon sur mon..

Le Gamma serra si fort son poing que son verre s'éclata dans sa paume :

-SI VOUS FINISSEZ CETTE PHRASE J'PEUX VOUS ASSURER QU'Y A PAS QUE MOI QUI VAIS FINIR DANS UNE MARE DE SANG ! hurla-t-il, rouge de rage, en tentant en vain de se redresser.

Le Dr Magouille leva les yeux au ciel :

-Diable, cessez donc votre fausse pudeur ! Depuis le temps que vous la fréquentez, vous devez avoir remarqué à quel point elle est délurée ! lança-t-il tranquillement. Ou en étais-je ? Ah oui, mon épiphanie : j'ai décidé que cette délicieuse enfant aux cheveux verts allait devenir ma légitime attitrée, ainsi la mère de mes enfants, qu'elle le veuille ou non. Même s'il me paraît évident qu'elle le souhaite ardemment.

Alors que Reynolds fulminait et serrait dans son poing ensanglanté les restes de son verre, le moustachu chapeauté se frotta le menton, pensif, le regard perdu.

-Voyez-vous, Typhus, on ne rencontre une personne comme Myosotis qu'une seule fois dans sa vie ! Deux mamelles généreuses ! Une souplesse qui n'a rien à envier aux professionnelles de l'amour ! Un amour-propre inexistant ! Une propension presque surnaturelle à justifier tous mes défauts ! Ainsi qu'une malveillance et un manque de scrupule sous-jacents qui ne demandent qu'à ce que je les aide à éclore ! Et imaginez un peu toutes les possibilités de gain qui s'ouvriront à moi une fois que j'aurais fait main-basse sur sa maîtrise des arts occultes !

Très sûr de lui, il se tourna vers le Gamma, la Moustache glorieuse, le torse bombé, un sourire malveillant aux lèvres.

-A présent, vous êtes convaincu, j'en suis sûr : elle est à moi. Donc vous allez quitter Myosotis sur le champs, et de telle manière qu'elle reviendra en rampant aux pieds de son véritable maître.




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Dim 15 Fév 2015 - 18:50

Titus sentit quelque chose pousser à l'intérieur de lui. A l'intérieur et à l'extérieur... Il posa une main tremblante sur le bureau de Magouille et ses ongles s'y enfoncèrent. Comme dans du beurre. Le cowboy sentait à présent de grosses gouttes de sueur qui coulaient le long de son visage.

-Je comprend, Typhus. C'est une question de moyens financiers, n'est-ce pas ?

-Heuh ?

-N'en dites pas plus. Vous n'osez pas le dire, mais je l'ai bien vu ! Je sais dans quel genre de taudis insipide vous vivez, jeune homme ! Vous êtes pauvre ! Pauvre comme Job ! Mais vous savez, vous n'avez pas nécessairement à le rester !

-De quoi ?!

Magouille se pencha vers lui, comme s'il était sur le point de révéler un secret :

-Avoir à gérer les fonds étudiants et les frais d'inscription donne accès à quelques... sommes de gallions plus que conséquentes, mon garçon. Que diriez-vous si je vous donnais une rondelette part de cet argent, et en échange vous pourriez...

-Je pourrais... quoi ?

-Et bien vous pourriez... laisser Myosotis me revenir.

De la lave en fusion se déversa dans les veines du Gamma à ces mots, alors qu'un torrent de haine le frappait de plein fouet. Comment ce grand salopard pouvait oser ??!

Le regard du Doyen se baissa sur la main du ricain et son sourire malveillant s'effaça. Titus regarda sa main à son tour. C'était une patte de loup, velue et griffue, qui creusait à présent de profonds sillons dans le bois laqué. Le sorcier yankee leva de nouveau son regard sur cette caricature de despote chapeautée et un grondement commença à monter dans sa gorge.

Il se sentait capable de beaucoup de choses. D'actes violents en fait, et de beaucoup de rage. C'était un fait il ne pouvait jamais la contenir, et bien qu'il s'estimait moralement juste, qu'il suivait une certaine éthique, parfois ben... il finissait par taper. Il en avait éclaté des tronches, à coups de bouteille à coups de tête, et il en avait pratiqué de la magie de duel. En théorie et en pratique. Toutefois, il y avait des choses qu'il ne s'abaisserait jamais à faire, comme torturer un type comme l'autre cinglé de pakistanais, ou tenter de tuer quelqu'un.

Mais là à cet instant précis, face à la plus grande ordure malfaisante qu'il avait jamais rencontrée, il commençait à remettre en cause ces limites. Ouais, songea-t-il, je crois bien que je pourrais fumer ce type...

Le grondement s'intensifia et Magouille eut un mouvement de recul. Bien lui en prit car Titus se redressa brusquement, sentant des poils rêches lui pousser sur le visage et sa mâchoire s'allonger brusquement.

Titus utilise son Pouvoir d'Animagus

Le Doyen s'affala sur son fauteuil alors qu'une grande paire de mâchoires claquait furieusement à trente centimètres de sa moustache. Il sortit un mouchoir crasseux de la poche de son veston à carreaux et s'épongea le front :

-Je prend donc ça comme un non...

Titus laissa échapper un nouveau grondement furieux, avant de secouer la tête et reprendre son apparence normale. Il planta alors son regard dans celui de Magouille comme une paire de dagues :

-VOUS ÊTES PAS LE MAITRE, ICI !!! DE PERSONNE !!! NI DE MOI NI DE MYO, DE PERSONNE !!! DE QUE DALLE !!! VOUS ÊTES LE MAITRE DE VOT'CUL POINT BARRE !!!

Une colère noire sembla s'insinuer chez le Charlatan en haut-de-forme, mais le yankee ne lui laissa pas le temps d'en placer une :

-J'en ai fait le serment déjà avant, j'vais le refaire maintenant ! Je vais vous crever, Doc. Un jour, cette année ou dans dix, vingt ans, je vais vous faire la peau.

-Très intéressant, mon garçon, fit Magouille, ses yeux réduits à deux fentes. Peut-être dans ce cas serais-je plus prudent en vous éradiquant tout de suite.

-P'têt' bien, ouais.

Les deux sorciers se fixèrent un long moment, comme dans l'attente de quelque chose. Du moindre mouvement, en fait du premier prétexte pour s'entre-déchirer. Titus lança un coup d'œil furtif derrière lui. Sa baguette était toujours au fond du bureau près de la porte d'entrée après que le Doyen l'eut désarmé. Il avait toujours su qu'il finirait par se mettre sur la gueule avec cette baltringue : ils étaient juste faits pour se démolir un jour. Et le fait qu'alors que ce jour semblait arrivé, le cowboy se retrouve désarmé n'était pas très rassurant. Mais le cowboy n'allait pas laisser faire pour autant.

-Sans doute devrions-nous régler nos comptes ici et maintenant, reprit Magouille. Une bonne fois pour toutes.

Titus à ces mots se redressa et fit craquer ses cervicales.

-J'allais le proposer. Ya qu'une seule façon de régler ça, Doc.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1608

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Mer 18 Fév 2015 - 20:25

-PAPIER ! CAILLOU ! CISEAUX !

Les deux adversaires brandirent leurs mains avec fébrilité. Aussitôt, le Doyen pesta. Comment diable ce satané yankee savait-il qu'il allait faire caillou pour la troisième fois consécutive ? C'était à croire qu'il était légilimens !

En face de lui, Reynolds exultait.

-Vous vous rappelez des termes de notre accord, doc ? Si vous perdez, vous quittez le pays. SEUL.

Magouille plissa les yeux :

-Ne vous réjouissez pas trop vite, Typhus. Il nous reste encore dix manches. Et si d'aventure je gagnais, je quitterai le pays en compagnie de votre bonne amie, persifla-t-il.

Et, si au bout de ces dix manches, cette outre à vin devinait qu'il comptait faire caillou jusqu'au bout, le bon docteur se verrait obligé d'employer des moyens plus... funestes.

Un doute saisit le doyen, et ce dernier considéra la pièce avec suspicion : il devait tout de même rester sur ses gardes. La Tique l'épiait peut-être en ce moment même...

Magouille se racla la gorge :

-AH ! QU'IL EST BON DE RÉGLER SES DIFFÉRENTS AVEC SON FILS CACHÉ, ET CE, SANS AUCUNE VIOLENCE ! clama-t-il, d'une voix fausse et hypocrite.

-Ouais, essayez pas de perdre du temps, doc ! C'est l'heure de la quatrième manche !

Les deux ennemis se concentrèrent, comme si leur vie en dépendait. Puis, ils s'écrièrent en choeur :

-PAPIER ! CAILLOU ! CISEAUX !

Magouille brandit fièrement son poing fermé... et pesta à nouveau, sous le regard blasé du Gamma.

-Ce jeu est pipé ! se plaignit-il.

Titus soupira :

-On peut pas piper le papier - caillou - ciseaux.

-Ah oui ! C'est ce que vous aimeriez me faire croire ! s'emporta le chapeauté, furibond. J'ignore comment vous y êtes parvenu, mais je ne me laisserai pas berner une fois de plus ! J'exige que l'on change de méthode !

L'étudiant considéra le moustachu avec lassitude :

-Je vous ferai remarquer que c'était votre choix, le papier - caillou - cis...

-J'EXIGE QUE L'ON CHANGE DE METHODE ! s'époumona le doyen, en frappant un poing sur sa table.

Titus enfouit aussitôt ses mains dans son visage, et grommela un monceau d'injures incompréhensible.
Finalement, il se redressa, et serra les mâchoires :

-OKAY, SI VOUS VOULEZ QU'ON S'LA DONNE, ON VA SE LA DONNER !

-Inutile d'en venir là, mon fils, décréta le Doyen, pris d'une illumination soudaine.

Il esquissa un sourire mauvais, et agita sa baguette. Aussitôt, une colonne de bouteilles de spiritueux s'alignèrent devant les yeux surpris de son adversaire.

-J'ai ouïe dire que vous étiez pas mal porté sur la boisson. Et moi-même je ne me défends pas mal dans le domaine. Alors je vous propose un jeu. Un verre chacun, cul sec. Le dernier à rester debout est déclaré vainqueur.

Il lissa sa moustache avec malveillance. Voilà un jeu qu'il n'était pas prêt de perdre. Et si jamais il s'avérait que Typhus parvenait à prendre la tête de la compétition, l'alcoolémie aidant, Magouille aurait les moyens de renverser la situation à son avantage.

-Alors, mon garçon, qu'en pensez-vous ?

Pendant quelques secondes, Typhus sembla lutter contre ses vieux démons. Il hésitait, tout en lorgnant avec convoitise sur certaines bouteilles réputées de bourbon de plus de vingt ans d'âge.

Finalement, il céda :

-Ca marche. Chuis votre homme.

Il s'assit, et saisit un des verres vides qui étaient apparus sur le bureau.
Le sourire chafouin du Doyen s'étira davantage :

-Fort bien, fort bien, décréta-t-il en se rasseyant dans son grand fauteuil.

Il se servit une bonne rasade de whisky, et la but d'un trait.


BEUVERIE PERE-FILS !

Le Bon Docteur Magouille et Typhus ont chacun 30 points de sobriété.
A chaque verre englouti, chacun lance une carte chance, et soustrait le résultat à ses points de sobriété !

Le premier arrivé à zero a perdu, et tombe dans un coma éthylique !

Que le meilleur alcoolique gagne !

Le Doyen a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
1




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Jeu 19 Fév 2015 - 23:46

Magouille reposa bruyamment son verre sur le bureau en s'exclamant, bouffi de satisfaction :

-Aha !! Ça fait du bien par où ça passe !

Il se pencha aussitôt en avant, son visage à l'expression narquoise à dix centimètres de Titus :

-Et nous ne parlons là que d’échauffement, mon fils !! Alors vous êtes prêt à renoncer, ou non ?

Le cowboy se redressa aussitôt en plaquant ses mains sur le plan de travail :

-Vous vous foutez d'moi ? On démarre à peine !

-Il est encore temps de déclarer forfait, Typhus !

Pour toute réponse, le Gamma saisit la bouteille, la leva au-dessus de son verre, et commença à s'en servir une bonne rasade :

-Vous savez, Doc, vous faites le fiérot avec vos manières d’alcoolo chevronné... Vous vous dites que tout se passera bien et que la victoire vous est acquise...

Il finit de remplir son godet, à ras-bord :

-Mais j'en connais personnellement dans mon bled natal qui vous aurait torché sur place dans le premier saloon venu.

Magouille le regarda, circonspect, alors que Titus levait bien haut son verre, un sourire narquois aux lèvres :

-Alors croyez-moi sur parole quand je vous dis que j'ai appris auprès des meilleurs !

Bon, songea-t-il à cet instant, c'est peut-être pas mon plus grand titre de gloire qu'd'être un poivrot de classe internationale... Mais si ça peut me permettre d'envoyer cette ordure offshore pour une période indéterminée SANS Myo, alors pour une fois ça m'aura été utile.

Sur ces réflexions, le yankee engloutit cul-sec sa dose de alcool fort en grimaçant.

MAGNUS MAGOUILLE      29 points

TITUS REYNOLDS    30 points

Titus Reynolds a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
6



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1608

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Sam 21 Fév 2015 - 16:04

Le moustachu chapeauté suivit le petit laïus du yankee, en hochant la tête d'un air entendu.

-C'est impressionnant, admit le moustachu, en soupirant.

Titus essuya sa bouche d'un revers de bras.

-De quoi ? Ma façon de picoler ?

-Non. Votre insondable ignorance, persifla Magouille avec mépris.

Il fit venir à lui une bouteille de son bourbon favori, un Wild Augurey Rare Breed ensorcelé en fût pendant des décennies, et qui lui avait coûté à lui seul plusieurs mois de détournement de frais de scolarité.
Il fit couler le liquide ambré dans son verre avec amusement, et ajouta :

-Dans l'orphelinat où j'ai été élevé, on versait de l'alcool frelaté dans les biberons des nourrissons pour les faire taire.

Il fit tourner quelque seconde le contenu de son verre, tout en le considérant avec gourmandise.

-Autant dire que Myosotis est d'ors et déjà mienne.

Le regard de mépris de son adversaire se noircit encore davantage, si cela était possible... et Magouille haussa les épaules. Ce jeune freluquet avait du cran, c'était un fait. Mais il était aussi trop impétueux, et surtout trop stupide, pour réaliser qu'il avait perdu à la seconde même où il s'était assis pour débuter la compétition.

Le doyen but son verre d'un trait, et le reposa vivement sur le bureau, un sourire goguenard aux lèvres. La victoire lui tendait ses bras chauds et accueillants. Ce n'était plus qu'une question de temps... et d'éventuels coups bas.


MAGNUS MAGOUILLE    29 points

TITUS REYNOLDS    24 points
Le Doyen a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
3




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Dim 22 Fév 2015 - 21:33

Titus observa ce fumier de Doyen s'enfiler le verre derrière la cravate. Son teint rougit l'espace de quelques secondes, puis il sourit béatement et sans même tanguer sur place, il poussa, d'un geste qu'il voulait élégant, la bouteille de bourbon en face du cowboy :

-A votre tour, Mr Reynolds ! Et surtout, veuillez arrêter de faire cette tête !

-Quelle tête ?

-Celle que vous faites en ce moment !

-Et quelle tête je fais en ce moment ? fit Titus, agacé.

-On dirait que vous ingurgitez une potion de purin, mon jeune ami ! Que vous perdiez ou bien que vous... perdiez, profitez-en ! Ça n'est pas demain la veille que vous pourrez apprécier d'aussi bonnes bouteilles !

Le yankee jeta un regard envieux vers le bourbon à la robe aussi alléchante. Il s'humecta la lèvre du bout de la langue, son vieux penchant reprenant peu à peu le dessus. N'y tenant plus, il se servi une bonne rasade de l'alcool magique et leva son godet bien haut :

- A votre départ imminent, Doc ! C'est plus qu'une question de temps, et c'est pas dommage !

Titus se vida le verre dans le gosier :

MAGNUS MAGOUILLE     26 points

TITUS REYNOLDS     24 points

Titus Reynolds a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
5



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1608

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Mar 24 Fév 2015 - 20:46

Reynolds grimaça exagérément en reposant son verre, et le Doyen se lissa la moustache d'un air plus que ravi. Comme il s'y était attendu, ce paltoquet avait l'air de tenir beaucoup moins la distance que le vieux briscard aguerri que lui était.
Magouille bomba le torse, avec une auto-satisfaction agaçante qu'il ne chercha même pas à dissimuler.

-Alors mon garçon, admettez-le, c'est bien meilleur que la piquette bon marché avec laquelle vous vous gargarisez d'ordinaire ! fit-il, un rictus moqueur aux lèvres.

Il se saisit de la bouteille, et fébrilement, en versa généreusement dans le récipient devant lui.

-A mon tour de lever mon verre ! Et je le lève... mmh, disons...

Il réfléchit une seconde, puis, avec un sourire mauvais, décréta :

-Aux femmes ! On ne peut pas vivre avec, mais on ne peut pas vivre sans, n'est-ce pas, Typhus ? Quoique, dans votre cas, il va vite falloir vous habituer à vivre sans...

Et le moustachu goguenard avala d'un coup le bourbon, fier de lui.



MAGNUS MAGOUILLE    26 points

TITUS REYNOLDS    19 points
Le Doyen a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
5




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Mar 24 Fév 2015 - 21:28

Cette fois-ci, le Gamma faillit devoir se raccrocher aux accoudoirs de sa chaise. Le décor autour de lui, cet espèce de bureau écœurant de luxe affiché, commençait sérieusement à tourner. Le bruit lancinant de la pluie battante contre les grandes vitres de la pièce n'arrangeait rien.

Titus observa la grande baltringue qui se tenait devant lui faire le mariole avec son verre repli à ras-bord, puis le vider d'un trait. Et tanguer à son tour. De manière à peine visible, c'est sûr. Mais quand même, cet espèce de salopard donnait un petit signe de faiblesse !

-Vous-vous z'êtes en train d'cal-caler, Doc ! l'apostropha Titus, goguenard.

-Pas du tout, Typhus ! fit Magouille en s'empourprant. Je ne fais que chauffer le moteur !

-V'croyez toujours que vo-vous allez me m-mettre une raclée ?

-Farpaitement mon garçon !

Sur ces bonnes paroles, le yankee se resservit une rasade de bourbon et leva le coude :

MAGNUS MAGOUILLE       21 points

TITUS REYNOLDS       19 points

Titus Reynolds a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
2



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1608

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Mer 25 Fév 2015 - 14:07

Malgré ses provocations, le docteur Magouille commençait à avoir chaud, sous son haut-de-forme. Il sentait ses rouflaquettes s'échauffer. Et sa tête tournoyait quelque peu. Bigre, était-ce possible que l'alcool commence à faire effet sur sa personne ? C'eut été étonnant, au vu de l'entraînement qu'il avait : ce n'était guère sa première bouteille de spiritueux de la journée, loin s'en fallait ! Il fallait dire qu'il avait de nombreuses pensées qui ne lui seyaient guère, et il n'avait pas trouvé d'autre moyen pour s'en débarrasser que de les noyer sous un flot d'alcool incessant. Et il était excessivement doué pour le faire. Ce qui faisait de lui quelqu'un d'exceptionnel, à tout point de vue.

Il plissa les yeux sur son adversaire, non sans loucher un peu. Le Gamma était rougeaud et tanguant. Mais... lui même commençait à se sentir rougeaud et tanguant. Alors, peut-être devait-il admettre que ce fieffé Typhus était... non, non, pas meilleur que lui, c'était tout bonnement impossible qu'un  faquin pareil parvienne à la cheville de son talent naturel et de Moustache... mais peut-être, peut-être bien, que le bougre n'était pas loin de l'égaler !

Magouille leva un sourcil, et se lissa le bout de sa moustache, en pleine réflexion. Il fallait qu'il fasse quelque chose. Il n'allait pas prendre le risque de perdre aussi facilement une jeune femme d'à peine vingt ans, prête à le laisser faire ce qu'il souhaitait de sa personne ! Et gratuitement, qui plus est !

Aussi, il feignit d'être étonné, et désigna quelque chose derrière Reynolds.

-Bigre ! Regardez donc ça, mon garçon !

L'étudiant, dont l'alcoolémie était sérieusement montée, tourna machinalement la tête. Le doyen en profita pour tirer sa baguette et la pointer sur la bouteille de Wild Augurey :

-Vocatus Bibero ! murmura-t-il.

Le regard un peu rougi de Titus glissa à nouveau sur l'escroc chapeauté :

-Y'avait qu... quoi à voir ?

-Absolument rien.

-Ah.

Magouille esquissa un sourire en coin narquois, puis poussa la bouteille de bourbon vers le Gamma :

-Vous savez quoi, Typhus ? Je me sens d'humeur magnanime : aussi je vous laisse cette bouteille d'une valeur inestimable ! Je saurais me contenter de ce whisky-ci : il ne vaut que deux mille gallions ! Une pécadille !

Il se saisit d'une autre bouteille étincelante, et s'en versa à ras bord dans son verre, qu'il but d'un trait.

LE BON DOCTEUR MAGOUILLE A ENSORCELÉ LA BOUTEILLE DE TITUS POUR QUE SON DEGRÉ D'ALCOOL SOIT MULTIPLIE PAR DEUX : TITUS DOIT DÉSORMAIS TIRER DEUX CARTES CHANCES PAR TOUR !!!

MAGNUS MAGOUILLE       21 points

TITUS REYNOLDS       17 points

Le Doyen a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
6




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Sam 28 Fév 2015 - 16:39

Le regard du cowboy se perdait dans la contemplation du liquide doré qui stagnait au fond de son verre. Puis il jeta un œil sur l'étiquette animée par magie de la bouteille que venait de lui céder gracieusement le Doyen : Le Leprechaun chapeauté et tout de vert vêtu qui vantait les mérites de la boisson bondissait dans les airs en faisant mille cabrioles, agitant sa propre boutanche dans tous les sens, le teint aviné.

-Woo.. fit Titus en appréciant le spectacle, tout en rigolant tout seul.

Un horrible bruit de bois craquant le fit sursauter et aussitôt relever la tête : Magouille venait de s'affaler malgré lui dans son opulent fauteuil, le visage résolument plus rouge qu'avant. Titus se marra de plus belle :

-Aaaahaha Doc !! Alors on finit par caler quand même ?! On t-t-tient pas son litre ?

-Sû-sûrement pas jeune homme ! tonna Magouille en se relevant tant bien que mal. Je vais mieux !!!

D'un geste théâtral, le yankee se saisit alors de son godet. Magouille, malgré l'abus de boisson lui jeta alors une œillade roublarde et cruelle, qui ne dura qu'un instant. Keskim'fait encore çuila ? songea le ricain aviné.

Il haussa les épaules et s'enfila son verre.. avant de manquer de dégobiller :

-LA VACHE !! C'EST RAIDE !

MAGNUS MAGOUILLE          15 points

TITUS REYNOLDS           17 points

Titus Reynolds a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
4

Titus Reynolds a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
1



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1608

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Dim 1 Mar 2015 - 12:43

Bigre ! Magouille avait beau savoir qu'il n'avait ensorcelé que la bouteille de Reynolds, il eut un bref doute après avoir avalé son propre verre. C'était... fort. Très fort. Délicieusement fort. Voir même... un peu trop fort ?
Mais, aussi grisé soit-il, il avait tout de même l'immense satisfaction de voir que l'étudiant en face de lui était davantage enivré encore !

Certes, pour le remarquer, il devait étrécir ses yeux à l'extrême afin de stabiliser sa vue et ne plus voir trois Typhus, mais un seul, un peu trouble qui plus est... mais la satisfaction était tout de même là !

En se pinçant le bout de sa Moustache, le doyen ricana :

-A... alors, mon g... garçon, on est prêt à... à.... euh...

-À quoi ? demanda Titus, les yeux vitreux.

-À... bigre, ce... c'est quoi le m-mot déjà... déglutit le chapeauté, en louchant sur son propre verre. Diable, oui ! À ab... abandonner ?

-À quoi ? répéta le cowboy, bouche bée.

-J...je vois ! On joue les b...braves ! s'exclama l'escroc, un peu vivement. Eh b-bien soit ! Il ne... ne sera pas dit que M...Magnus Maximus Mag...Magouille ne... ne... ne... oh, et peu importe.

Magouille se servit un nouveau verre, et se jeta le contenu dans la bouche avec précipitation.

-À q-quoi ? fit encore une fois Reynolds, un peu perdu.


MAGNUS MAGOUILLE          15 points

TITUS REYNOLDS            12 points

Le Doyen a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
2




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Dim 1 Mar 2015 - 15:52

Alors que le Doyen reposait maladroitement son verre, et s'empressait aussitôt d'aligner de nouvelles bouteilles pour la suite des réjouissances, Titus put voir distinctement le Leprechaun sur l'étiquette de sa propre gnôle bondir hors de son cadre.

Bouche bée, il le vit multiplier les acrobaties dans la grande pièce, rebondissant contre les murs en poussant un petit rire aigrelet exaspérant. Tellement exaspérant que le cowboy pinté finit par tendre sa main vers son holster, avant de se rendre compte au bout d'une bonne minute  que sa baguette ne s'y trouvait pas. Bon dieu cette saleté irlandaise me rappelle l'autre pignouf d'ectoplasme de Poudlard... Comment qu'y s'appelle déjà ? Peem's ? Rah, chaisplus...

-Mon-mon garçon fit Magouille en interrompant le cours de ses pensées, je s-sais bien que vous ne t-t-enez pas à subir votre défaite aussi tôt, mais n'essa-essayer pas de tempro.. trempo..

-Temp-poriser ? fit Titus en venant à son secours.

-C'est cela !!! N'esayer pas de temproriser ! C'est à votre tour !

-Ouah, c'est bon.. grommela le Gamma en se servant son énième shot de la journée. Ya pas l'feu, merde...

Il manqua de se verser le liquide sur la joue, mais refit une tentative et se l'enfila dans le gosier maladroitement :

MAGNUS MAGOUILLE           13 points

TITUS REYNOLDS              12 points

Titus Reynolds a effectué 2 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
3 , 2



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1608

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Mar 3 Mar 2015 - 17:20

Le chapeau du Doyen glissa une fois de plus sur son nez, et pour la vingtième fois, le sorcier moustachu le redressa machinalement, d'une voix rendue tremblante par l'alcool. Mais, malgré son manque de stabilité et l'équilibre précaire de son haut-de-forme favori, il ne put s'empêcher de se sentir incroyablement fier de lui.

Les tentatives de tempro... de trempo... de perte de temps de Reynolds étaient pathétiques. Pathétiques ! Mais ça ne voulait dire qu'une seule chose : cet imbécile savait qu'il avait perdu ! Comment aurait-il pu en être autrement ?

Magouille se mit à sourire sous sa moustache, en fixant avec bonne humeur son verre.
Puis, il fut secoué par un bref gloussement, qui s'intensifia rapidement en rire diabolique. Puis, l'escroc moustachu bascula sa tête en arrière, et partit d'un ricanement mauvais et grandiloquent, digne des plus mauvais méchants de dessins animés moldus.

-J'vous a...attends, hein, d...doc ! déglutit Reynolds, les yeux mi-clos.

Le Doyen se redressa et baissa son regard injecté de sang sur le Gamma, semblant se rappeler qu'il n'était pas seul.

-Que, quoi ? Ah, oui, c'est vrai...

Il se saisit de son verre, non sans difficulté, et engloutit son whisky, non sans asperger sa moustache au passage.

MAGNUS MAGOUILLE             13 points

TITUS REYNOLDS                7 points

Le Doyen a effectué 1 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
2




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Jeu 5 Mar 2015 - 19:26

Bon là, c'était carrément trop. Trop de lumière, trop de bruit à cause de cette foutue pluie battante, trop de nausée, trop de gnôle, trop de tout. Le yankee pouvait presque sentir la bile lui remonter le long du tuyau, mais il se retint en serrant les dents. Il allait quand même pas se laisser rabaisser par ce gibier de potence, ce candidat idéal pour une séance de lynchage, merde !

Titus abattit ses mains sur le bureau du Doyen, certes plus pour s'empêcher de s'écrouler comme une grosse loque que par défi, mais quand même. Il voulait en découdre avec ce vieux fumier, et sentait que l'issue de leur petite bataille arrivait à vitesse grand v.

-Q-q-q-.. quand v-vous s'rez pa-parti, D-Doc, j'vous e-enverrai une cart-carte postale mold-due tous les jours, j-j-juste pour v-vous faire ch-ch..

-Oui, oui... fit le Bon Docteur en baillant exagérément. C'est q-quand vous voulez mon garçon.

-M-m-me dites p-pas c'que j'dois f-f-faire ! grogna Titus en saisissant sa bouteille, perdant l'équilibre au passage et tombant sur le derche à côté de sa chaise.

Cette fois, il porta la boutanche à ses lèvres et but à même le goulot.

MAGNUS MAGOUILLE                 11 points

TITUS REYNOLDS                   7 points

Titus Reynolds a effectué 2 lancé(s) d'un (CARTE CHANCE.) :
4 , 3



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1608

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Ven 6 Mar 2015 - 20:35

Sous le regard intéressé de Magouille, Titus baissa sa bouteille, en esquissant un sourire victorieux. Il resta figé ainsi pendant quelques secondes, comme terriblement crispé... puis bascula en arrière et s'étala sur le plancher, les yeux révulsé, les lèvres toujours étirées dans un rictus niais.

Le Bon Docteur se rapprocha de lui d'un pas rendu hésitant par l'alcool. Il donna au yankee quelques coups du bout de sa chaussure, puis, devant le manque de réaction du malheureux Gamma, émit un petit rire satisfait qui fit tressauter sa moustache.

Puis, cahin-caha, il s'avança vers la porte d'entrée de son bureau, et l'ouvrit avec fracas, d'un mouvement de baguette un peu hasardeux.
Aussitôt, les deux hommes de main musculeux qui attendaient derrière se mirent au garde à vous.

-Raccompagnez-moi ça chez lui, grimaça-t-il, en désignant d'un mouvement de menton Reynolds. Ou j...jetez-le moi dans le premier caniveau venu. Cela m'importe peu, m...mais virez-moi ça de mon tapis !

-Oui, M'sieur, fit l'un des mastodontes.

Le Doyen reprit :

-Et amenez-moi d...donc Myosotis Grandiflore. J'ai beaucoup à faire avec elle, insinua-t-il, tout en se lissant la moustache avec concupiscence.

-Oui, M'sieur.

-Et d...dites bien à cette écervelée qu... que je ne souffrirai aucun retard ! siffla-t-il sèchement, l'oeil noir.

-Bien, M'sieur.

L'un des deux gardes agita sa baguette devant Titus, faisant léviter son corps. Puis, tout ce cortège sortit de la pièce, sous le regard désormais ininteressé de l'escroc chapeauté.

Titus est ramené à Mysteria Lane




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Sam 7 Mar 2015 - 20:28

Myo vient d'ici !

- Tu es en retard, articula une voix grave et éméchée.

Myosotis, que l'on venait de pousser sans ménagement dans le bureau du Doyen, leva ses yeux vers la grande silhouette chapeautée qui lui faisait face, étonnée. Magouille était en colère. Et complètement, totalement, archi-saoul. Enfin, encore plus que d'habitude, ce qui n'était pas peu dire. Un pan de sa chemise débraillée pendouillait lamentablement hors de son ignoble pantalon à carreaux, et son haut-de-forme glissait petit à petit sur son front. Son œil droit était plus ouvert que le gauche, ce qui n'aurait pas été si perturbant s'il n'avait pas été vrillé d'un épouvantable tic nerveux.

La Gamma jeta une œillade au bureau jonché de bouteilles vides, et tordit la bouche.

- Qu'est-ce que tu racontes ? dit-elle. Tes sbires viennent juste de m'amener ici ! D'ailleurs à ce propos, je suis vraiment pas fan de transplanage, alors la prochaine fois, si tu pouvais leur dire de...

- Cesse ton babillage ! rétorqua vertement le doyen, en avançant vers elle d'un pas instable. Il faut que nous y allions sans plus tarder !

La jeune femme prit une longue inspiration. La journée avait été longue, très longue. Mais visiblement, elle n'était pas au bout de ses peines. Encore une fois, elle se retrouvait face à Magnus. Alors qu'elle avait tout fait pour l'éviter. Elle baissait même les yeux devant les affiches vantant la fameuse Potion Miracle, et rougissait en passant non loin de la statue place MMM !
Et il n'y avait qu'une raison à ça. Une raison qu'elle connaissait depuis bien longtemps, même si elle refusait de l'admettre.

Elle n'avait pas vraiment envie d'y faire face maintenant. Elle n'était pas sûre d'être prête pour une confrontation avec lui. Mais avait-elle vraiment le choix ?

Quoiqu'il en soit, il ne fallait pas qu'elle trahisse ses émotions. Aussi, elle prit le visage le plus neutre possible, et lança d'un ton détaché :

- Y aller ? Ou ça ?

- Au Vénézuela, pardi !

Myo cligna, franchement surprise :

- Heu... et pourquoi faire, exactement ?

Le moustachu la toisa, avec condescendance :

- Faire tomber la junte militaire en place, prendre le pouvoir, devenir une divinité aux yeux des moldus locaux, ce genre de broutilles... N'embrouille pas ton esprit féminin avec ces détails, contente toi de m'obéir.

Myo passa sur l'insulte misogyne, et soupira :

- Je n'ai pas l'intention d'aller où que ce soit avec toi.

Magouille plissa dangereusement les yeux, et Myo poursuivit d'une voix douce, mais ferme :

- T'es totalement bourré, Magnus. Alors assieds-toi, et je vais te préparer un philtre de requinqu...

L'escroc prit avec brutalité son ex-maîtresse par le poignet, et la poussa sans aucune douceur contre le mur. La tête de la malheureuse se cogna. Elle voulut protester, mais Magouille plaqua fermement sa main à quelques centimètres de son visage, la piégeant face à lui.
Il plongea ses yeux glacials et injectés de sang dans les siens :

- Tu vas me suivre gentiment, parce que tu es ma propriété, persifla-t-il, d'une voix que l'alcool ne rendait pas moins menaçante.

- Je ne me rappelle pas avoir signé une telle clause contractuelle, rétorqua la dryade, sans se démonter.

- Inutile ! Je t'ai gagné à Typhus Reynolds, déglutit-il, un sourire goguenard naissant sous sa moustache.

Myo ouvrit des yeux ronds : que voulait-il dire par là ? Qu'avait-il bien pu faire à Titus ?! Mais le docteur ne lui laissa pas le temps de poser la moindre question. Son sourire disparaissant aussi vite qu'il était apparu, il resserra sa poigne sur l'avant-bras de la Gamma, la faisant grimacer de douleur.

- Tu as été une très vilaine fille, Myosotis, et tu mériterais un juste châtiment pour avoir osé batifoler avec ce joli-cœur de Reynolds, lui susurra-t-il à l'oreille. Mais, je me sens d'humeur magnanime, aussi je consens à te pardonner... si tu te montres docile.

Myosotis ferma les yeux, tandis que son cœur s'emballait malgré elle. Magnus était bien trop proche d'elle. Elle pouvait sentir son souffle chargé d'alcool dans son cou. Elle frissonna.

- Tu es taré... laissa-t-elle échapper.

Elle tenta de se dégager de la poigne de Magouille, mais ce dernier la plaqua à nouveau contre le mur, avec force. Maintenant une main ferme sur l'épaule de la jeune femme, il la toisa de toute sa hauteur.

- Tu m'appartiens corps et âme, et tu le sais, siffla-t-il, une lueur menaçante dans le regard.

- Non, protesta la jeune femme.

- Tu es amoureuse de moi !

- N... non.

Une seconde d'hésitation. Une seule seconde, mais qui suffit à rendre impatient l'escroc aviné :

- Admets que tu m'aimes ! s'énerva-t-il.

La française détourna le regard, remuée comme jamais. Mais Magouille ne comptait pas la laisser en paix. Broyant littéralement le poignet de la malheureuse sorcière, les sourcils froncés sous ses yeux coléreux injectés de sang, il hurla :

- ADMETS-LE !

Myo se mordit la lèvre inférieure. Elle eut une soudaine et violente envie de se jeter dans ses bras, et de l'éteindre, encore et encore, de l'étouffer sous ses bras, sous ses baisers, sous le trop plein d'amour qu'elle retenait depuis bien trop longtemps. Jusqu'à ce moment précis, elle n'avait jamais eu conscience qu'un sentiment d'une telle puissance dormait en elle. Ça la choqua presque. Il avait raison, sur toute la ligne. Et encore, il ne devait sans doute pas réaliser à quel point il avait raison. A quel point elle le désirait. A quel point il lui avait manqué. A quel point elle avait besoin qu'il ait besoin d'elle. Mais c'était trop. C'était juste trop. Elle n'arriverait jamais à gérer ça. Pas avec quelqu'un comme lui. C'était irréaliste.

Magnus n'était pas quelqu'un pour elle. Pour la simple et bonne raison que Magnus n'était fait pour personne. Il était trop bousillé pour être autre chose qu'un indicible connard égoïste, et elle ne voulait pas être celle qui se casserait les dents à essayer de réparer les dégâts de toute une vie. Elle aurait voulu l'être pourtant, elle aurait voulu l'être plus que tout au monde, mais elle ne le serait pas. Elle n'était pas assez forte pour ça. Elle n'était pas forte du tout. Elle était lâche.

Des larmes brûlantes brouillèrent sa vue, et elle prit sur elle pour les retenir.
Magouille dut prendre son trouble pour un encouragement, puisqu'il se pencha vers elle, lèvres en cul de poule. Mais la semi-dryade ne se laissa pas faire :

- NON ! FOUS-MOI LA PAIX !

Elle repoussa de toutes ses forces le sorcier chapeauté, et lui administra une monumentale gifle.
L'escroc fit un pas en arrière et trébucha, plus sous l'effet de l'ébriété que par la force du coup. Mais Myo sentit qu'elle tenait là sa chance : elle se faufila vers la sortie à toute vitesse, et courut au dehors, sans regarder en arrière.


Myosotis fuit vers Mysteria Lane !






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1608

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: Dans l'Ombre du Doyen   Ven 13 Mar 2015 - 14:59

Haletant et chancelant, Magnus Magouille considéra la porte qui venait de claquer, le regard hébété. Il ouvrit la bouche, mais fut bien implacable d'émettre le moindre son. Comment une conversation pareille, si bienveillante, avait-elle pu tourner court ? Magnus avait pourtant veillé à être le plus persuasif possible. Il avait longuement mûri cette conversation, réfléchi au moindre mot ! Certes, l'alcool lui en avait fait oublier les trois-quarts, mais le fond, le fond du message était resté limpide : l'amour était plus fort que tout !

Comment sa pouliche avait-elle pu refuser une opportunité pareille ? Après tout, qu'y avait-il de plus exaltant pour une femelle que de vivre hors-la-loi dans un pays du tiers-monde ? C'était à n'y rien comprendre ! Pourtant il était sûr de son coup, il était certain qu'elle l'aimait... Mais elle avait refusé ! Elle avait refusé !

D'un geste rageur, le bon Docteur agrippa sa baguette et pulvérisa une chaise qui s'enflamma et tomba en cendres en quelques misérables secondes. Puis il pointa son arme sur un guéridon, qui subit le même sort.

Le moustachu poussa un cri de frustration, et, d'un revers de bras, envoya un maléfice sur la baie vitrée. Cette dernière explosa en une multitude de débris scintillants. Aussitôt, un vent froid s'engouffra, soufflant la flamme de toutes les bougies de la pièce, plongeant les lieux dans la pénombre. Et le son de la pluie battante résonna de plus belle.

Magouille finit par émettre un grognement mécontent et jeta sa baguette au sol. Rien de tout cela ne parvenait à l'apaiser. Sa colère était toujours là et s'amplifiait à chaque seconde. Il lui fallait quelque chose pour faire passer sa rage. Quelque chose de plus... tranchant.

Un objet métallique étincela à la lueur de la lune, au milieu des cadavres de bouteille sur son bureau. Le Doyen s'en empara : il s'agissait d'un gigantesque couteau de boucher à la lame particulièrement affutée.

-Alors monsieur Magouille, on a une peine de cœur ? fit une voix rocailleuse derrière lui. C'est étrange : je n'aurais jamais cru que vous en aviez un.

Magouille redressa la tête, en reconnaissant la voix de ce damné Thadeus Wright. Mais il ne prit pas la peine de se retourner. Ni de lui répondre.
Nullement désarçonné par le silence de sa proie, l'auror reprit :

-Mais parlons sérieusement. Si je ne m'abuse, la jeune fille qui vient de partir est Myosotis Violette Iris Rose Grandiflore. Un dossier intéressant : elle a un grand potentiel de nuisance. Je l'observe depuis plusieurs mois. Comme vous savez, nous autres, les aurors, aimons bien garder un œil sur les étudiants qui s'inscrivent en Sciences Occultes. Mais Myosotis a très rapidement attiré mon attention. Grâce à vous, d'ailleurs. Merci, Monsieur Magouille ! Sans vos déviances sexuelles, je serais sans doute passé à côté d'elle !

La main de Magouille se crispa sur la machette.
La Tique, à qui il tournait le dos, poursuivit son monologue sans le remarquer :

-Il y a néanmoins certaines lacunes dans son dossier que j'aimerais éclaircir. Avec votre coopération, évidemment.

L'Auror ouvrit son petit calepin rouge, et, d'un geste soigneux, sortit de son imper une plume d'augurey méticuleusement limée.

-Savez-vous qu'il est totalement irresponsable mais aussi illégal pour un doyen d'entretenir une liaison avec une étudiante ?

Il attendit un moment, un petit sourire au coin des lèvres.

-Pas de commentaires ? Je vous comprend : qu'est-ce qu'un petit délit comme celui-ci dans la longue liste de vos crimes ! Bon, passons donc à la seconde question : depuis quand votre maîtresse verse-t-elle dans la narco-botanique appliquée à l'occulte ?

Thadeus Wright leva les yeux, puis son sourire s'étira devant la colère palpable de son interlocuteur :

-Pas de réponses ? Vous ne voulez pas coopérer ? Cela ne pourrait pourtant que vous être bénéfique, lors de votre procès.

Il haussa les épaules :

-C'est comme vous voulez. Troisième question, donc : depuis quand...

Thadeus Wright hoqueta, estomaqué. Tremblant de tous ses membres, il leva des yeux surpris, et croisa le regard haineux du Doyen. Avant de baisser la tête, et de considérer, impuissant, la tâche de sang qui imbibait lentement sa chemise, et qui s'agrandissait inexorablement autour d'un gigantesque poignard.

L'auror tomba sur le dos, blême.

Le visage fermé, Magouille fit quelques pas vers lui, et s'accroupit lentement à ses côtés. Sans manifester la moindre émotion, il posa la main sur le manche du couteau.
Dans un geste qui appelait de la compassion, Wright tendit des doigts ensanglantés vers son meurtrier :

-P... pitié...

Magouille esquissa un léger sourire... et, avec un plaisir non dissimulé, enfonça davantage la lame de la machette et la tordit dans les entrailles de sa victime, qui s'époumona de douleur.
Les yeux de l'auror se figèrent brusquement, et se voilèrent.

La porte du bureau s'ouvrit brutalement, et deux aurors, qui devaient à l'évidence attendre leur moment derrière la porte, entrèrent dans le bureau, baguette à la main. Apercevant leur chef au sol, ils eurent un mouvement de surprise : l'un d'eux se précipita sur le corps de Wright, tandis que l'autre tint le moustachu en joue :

-Magnus Magouille, vous êtes en état d'arrestation. Tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous !

Le doyen se releva, les mains levées, et soupira, las. Ce n'était pas la première fois qu'on l'arrêtait... mais quelque chose lui disait que c'était sûrement la dernière.




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Dans l'Ombre du Doyen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Place Magnus Maximus Magouille :: Administration-