Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 La fête des amoureux...ce n'est pas pour moi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: La fête des amoureux...ce n'est pas pour moi!   Dim 3 Jan 2016 - 11:02

La fête des amoureux...

ce n'est pas pour moi!

AVEC : Manon et Griselda
PRIVÉ / PUBLIC : Public
DATE : 14 février



C’était le début de l’après midi et Manon avait passé toute la matinée à bosser sur ses expérimentations. Si tout allait bien, elle prendrait aux moins deux ans d’avance sur ses cours de potions avec ça. Elle aurait bien continué si son ventre n’avait pas crié famine et que son frigo ne lui aurait pas montré son vide intérieur.

Satisfaite néanmoins de son travail elle se permit un sourire, avant de se diriger vers la salle de bain. C’est là qu’elle vit le désastre ses yeux était cernés une fois de plus elle avait très mal dormit, elle faisait des cauchemars sans queue ni tête depuis… depuis quelque jours. Elle sortit finalement une crème de sa conception et l’appliqua sur ces yeux pour cacher les cernes et se maquilla d’un coup de baguette. Les joie de la magie, vraiment.

Elle sourit alors à son reflet, un sourire qui voulait dire, tu ne m’auras pas. Elle prit alors un livre de cours d’une main qu’elle pourrait étudier à la bibliothèque et s’empara d’un sac poubelle qu’elle lâcha d’un coup en criant de surprise.

Une vive douleur au bras, la sorcière brune releva la manche de son pull pour voir une éraflure, des gouttes de sang coulèrent le long de son bras.

- Neville… , fit elle en grimaçant.

Depuis leurs retour, ils avait du se blesser une bonne dizaine de fois déjà est ce qu’il savait au moins que leurs vies étaient toujours lié... bien que ce soit son meilleurs ami, elle n’avait jamais réussit à lui reparler de cette journée de peur qu’il lui demande à nouveau comment ça allait… D’ailleurs pourquoi y pensait-elle ? Il ne fallait pas y penser, il fallait oublier, ainsi elle souffrirait moins et il n’y aurait plus de cauchemar.

Elle sortit sa baguette et soigna son bras en rabaissant son pull elle se promit d’en parler à Neville afin de trouver un moyen de couper ce lien…ainsi tout irait mieux.

Confiante elle se mit à sourire comme elle avait apprit à le faire, elle saisit son sac poubelle et sortit en direction des poubelles de l’avenue mysteria lane. C’est là qu’elle vit le rose sur le sol, sur les lampadaire des cœurs flottaient tandis que des sortes de papillons aux ailes en forme de tract ventait les mérites du bal de la saint valentin.

La saint Valentin, Manon n’y trouvait aucun intérêt, trouver sa moitier ? à quoi ça lui servirait elle avait bien d’autre chose à faire, réussir ses études par exemple devenir célèbre créer des potions et d’autre produits, mais franchement un homme dans ces pattes ? Non merci.

C’est pour ça que comme chaque année, le 14 février elle traînait son sac poubelle de quelques paquets de chocolat et d’une montagne de poème, bon il n’y en avait pas tant que ça certain venait de POP qu’elle côtoyait, d’autre de Paf dont-elle avait un jour teint les cheveux en rose, l’un appartenait à Radagast qui l’avait limite invité (menacé) pour qu’elle ne sorte pas avec Neville ah et il devait en avoir cinq ou six de Kakyo.

Ensuite, comme chaque année elle retournerait s’enfermer, pour étudier au calme de la bibliothèque ou de chez elle.

Arrivée devant la poubelle, elle souleva son sac… percée. Ses yeux turquoise fixèrent le sol avec horreur, quelque paquet trônait, mais ce fut en regardant derrière elle qu’elle découvrit l’horreur de la situation elle avait joué au petit poucet avec, tout le monde savait d’où il venait à présent, rouge de confusion elle entreprit de tous les ramasser quand…



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie (Psychémage)
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 934

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: La fête des amoureux...ce n'est pas pour moi!   Lun 4 Jan 2016 - 9:08

Manon ouvrit des yeux ronds : Griselda O'Neil venait de ramasser par terre une boîte de chocolats en forme de coeur, et s'appliquait à en manger  gouluement le contenu.
La sorcière aux yeux turquoises grimaça :

-Griselda ! Ces chocolats étaient dans ma poubelle !
-Oui et alors ? Fit l'irlandaise, la bouche barbouillée de cacao.
-Euh... non rien.

L'expérimentaliste continua à ramasser le sillon des lettres d'amour qu'elle avait semé, et à les fourrer dans son sac poubelle rafistolé par magie.
La garçonne, quant à elle, finit de vider entièrement la boîte-coeur. Elle jeta un coup d'oeil à l'intérieur... et sursauta :

-Nom d'un farfadet sans trèfle !

En trois grandes enjambées, elle rejoignit sa camarade POP qui continuait son nettoyage, en criant :

-Non-Non ! Non-Non !! Non-Non !!!
-Qu'y-a-t-il ?
-Le coeur avec les douceurs sucrées dedans !
-Oui ?
-Eh ben tu devineras jamais !
-Quoi donc ?
-Eh ben en fait... ils t'étaient destinés !!!

La révélation fracassante de la maigrichonne n'eut pas l'effet escompté sur Manon. Cette dernière se contenta d'un sourire gêné, et d'un haussement d'épaule :

-Oui, je sais.
-Mais non tu ne comprends pas : ça t'était destiné à toi ! Y'a un poème au fond  : le poème le plus émouvant que j'ai jamais lu de ma vie !

Elle tendit la boîte-coeur à Manon, qui put lire, derrière les tâches de chocolat fondu :

« Les roses sont rouges,
les bleuets sont bleus,
ces chocolats sont à la praline :
Manon, veux-tu être ma Valentine ? »

-Griselda, soupira Manon, je suis au courant. C'est pour ça que c'était au fond de ma poubelle.

L'Irlandaise baissa les yeux sur le sac que sa camarade tenait à la main.

-Tu veux dire que c'est que des lettres de demandes pour la St Valentin ?
-Exactement.
-Oh, et comme tu as déjà un Valentin tu les as toutes jetées parce que t'en avais pas besoin !
-Non, pas du t...

Mais Griselda l'interrompit :

-Moi aussi grâce à mon charme légendaire j'ai reçu des milliers de demandes que j'ai du refuser, brisant par là même les coeurs de mes innombrables admirateurs et admiratrices ! S'exclama-t-elle. Sauf que... maintenant que j'y pense, c'était pas des milliers de lettres, mais une seule. Et c'était pas une demande de la St Valentin mais une lettre de moi-même.
-Tu t'envoies des hiboux à toi-même ?
-Ben oui, sinon, comment je saurais ce qui se passe à Hazardvard ?
-Hein ?! Fit Manon, de plus en plus larguée.

Gri hocha la tête :

-Mais oui ! Ça date de l'époque où j'étais deux ! Je n'arrivais pas à m'entendre avec moi-même alors je me suis envoyée à Hazardvard pour doubler mes chances de réussites aux exams ! Et donc faut bien que je prenne de mes nouvelles de temps en temps non ?

Manon tordit la bouche :

-Si tu le dis...

Elle se pencha, et ramassa les dernières cartes postales qu'elle avait reçues, pensant la conversation terminée. Mais c'était sans compter sur Gri, qui bondit devant elle, tout sourire :

-Et alors, tu vas avec qui au bal de ce soir ? Moi j'y vais avec Marcus, il est pas encore au courant mais maintenant qu'il est célibataire j'peux pas laisser passer ça !

Manon soupira :

-J'y vais pas.
-Oh ? Mais je sais pas si t'es au courant mais en fait ce soir... c'est la Saint Valentin !

Non-Non considéra les trottoirs roses de Mysteria Lane, bordant la route rose. Et les fanions roses entre les lampadaires roses. Et les petits nuages roses, ensorcelés afin qu'ils pleuvent des prospectus roses sur les passants.

-Difficile de ne pas être au courant, grimaça-t-elle.

Elle voulut poursuivre son chemin, mais Griselda l'accompagna, en insistant :

-Mais la Saint Valentin... c'est la fête de l'Amour !
-Ca ne m'interesse pas, avoua la jolie sorcière aux yeux bleus.

Ce que la garçonne eut du mal à concevoir :

-Ca t'interesse pas quoi ? La Saint Valentin, ou l'Amour ?
-Les deux.

Le visage de Gri se mua en une grimace desespérée :

-MAIS POURQUOI ??? jappa-t-elle, bouche bée.



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: La fête des amoureux...ce n'est pas pour moi!   Mer 6 Jan 2016 - 9:05



Pourquoi ? C’était une question qui laissa Manon sans voix… elle avait une bonne raison pourtant, une très bonne raison même.

- Par… Parce-que…

Commença-t-elle sans pouvoir terminer sa réponse.

- Mais…mais tu ne peux pas faire ça.

Clama Griselda choquée, elle agrippa le bras de Manon faisant une nouvelle fois tomber le sac poubelle. Pour toute réponse Manon haussa les épaules saisit son sac poubelle et le mit enfin dans la poubelle.

- Je ne vois pas ce qui m’en empêche.

Pour elle ça lui semblait normal, elle avait le droit de se concentrer sur ses études de voir si elle allait réussir dans l’expérimentation et prendre le temps après d’avoir quelqu’un auprès d’elle, mais pour le moment elle doutait sérieusement de se mettre en couple à un moment de sa vie.

- Mais t’es toute mimi Nonon.

En regardant Griselda insistée ainsi, la sorcière brune sentit son cœur se serrer, mais que pouvait-elle y faire ? Et surtout pourquoi la POP s’en rendait malade ? Manon choisit alors d’être plus douce :

- Ecoute Gri… Je n’ai aucune envie de sortir avec quelqu’un et encore moins aller avec lui au bal de la saint Valentin. C’est mon choix et…

- Mais pourquoi…


Répéta-t-elle une nouvelle fois devant une Manon désemparée. Elle n’avait jamais eu à justifier son choix jusque-là et avait toujours réussit à éviter le sujet, comment allait-elle faire à présent qu’elle était face au mur.

Bah rien ne l’obligeait à garder la vérité pour elle, autant la dire tout de suite et peut être qu’avec un peu de chance Griselda passerait son chemin.

- Très bien je vais te dire pourquoi… c’est tout simplement parce-que…

- NE DIT RIEN !

Coupa son amie tout sourire. Manon elle, la regarda sans comprendre quand finalement elle ajouta :

- Je crois que j’ai trouvé la solution.

- La solution ? Mais il n’y a pas de problème… pourquoi tu cherches une solution ?

Griselda ne répondit pas et agrippa le bras de Manon avant de la ramener chez elle.

- Tu ne vas pas en revenir Nonon, tu as de la chance que je sois passez te voir avant d’aller chez Marcus.

Elle s’arrêta alors devant l’expérience que Manon venait de terminer et sortit sa baguette et fit tomber l’ensemble d’un accio en haussant les épaules :

- Ils nous faut de la place…  

- Gris tu viens de détruire m’on expérience, ça m’a pris une semaine pour tout mettre en place. T’imagine le temps que ça va me prendre de tout recommencer… ?

- Une semaine, deux jours et 10h exactement si tu rajoute le renouvellement de matérielle.

Dit Griselda en riant avant d’ouvrir le frigo…, malheureusement à part un paquet de jambon il ne restait rien…, Dépitée elle ouvrit le congélateur et marmonna :

- Même pas une glace.

Manon qui venait de ramassé les débris de verre la regarda sans comprendre :

- Attends tu essayes de me dire, que tu viens de détruire mon expérience uniquement pour manger chez moi. Et puis c’est quoi cette histoire de solution ?

Griselda recommençait à l’énerver, elle avait complétement raté son expérience à cause d’elle, en plus elle avait passez plusieurs nuits d’insomnie sur le projet. Comment allait-elle faire à présent pour rattraper le temps perdu ?

- Il n’y a même pas de la glace à la fraise…

Geignit à nouveau Griselda. Manon s’approcha et dit en lui lançant un regard sombre :

- Griselda, ce n’est vraiment pas le moment, je comptais vraiment bosser mes cours aujourd’hui et…

- Tu trompes, il n’y a pas de meilleure moment que la journée d’aujourd’hui pour faire ce qu’on à faire. Oui c’est vraiment le meilleur moment.

Le sourire mystérieux de Griselda interpella tout de suite Manon qui lança en colère :

- Ecoutes si tu fais tout ça pour que j’aille au bal, tu ferais mieux d’oublier, j’ai pris ma décision et…

- Mais non Nonon ça j’ai bien compris, ce qu’il te faut c’est une soirée entre fille !!!

- Une soirée entre fille ?

Lança Manon étonnée, quand Griselda s’était-elle imaginé qu’elle avait besoin de ça ? Elle en lâcherait presque son sort de lévitation contenant les fioles cassées. Griselda s’approcha alors d’elle tout excité :

- C’est ça… enfin ça sera plutôt un après-midi, car ce soir, je vais au bal avec monsieur Castor… et puis il manque beaucoup de douceurs, et de boisson et surtout de la glace à la fraise… Mais on va s’amuser comme des folles Nonon… Enfin façon de parler bien sûr je ne suis plus folle depuis longtemps maintenant, tout ça grâce à Marcus…

- Griselda ?

- C’est le destin c’est sûr, il ne résistera pas à mon charmes d’irlandaise… à présent.

- Griselda !

- Ah oui les douceurs.

Elle saisit alors son miroir à double sens et s’éloigna laissant Manon extrêmement vide, comme si toute la fatigue accumulé lui tombait dessus… enfin ça ne devrait pas durer…ce soir Griselda la laisserait enfin seule.



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie (Psychémage)
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 934

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: La fête des amoureux...ce n'est pas pour moi!   Dim 10 Jan 2016 - 19:46

Cela faisait des heures que Griselda s'était installée chez Manon, au grand dam de cette dernière. Un énorme pot de crème glacée Beurk&Jerry's (parfum bieraubeurre – canelle) sur les genoux, elle remuait sur le canapé, lançant ses jambes d'avant en arrière comme une gamine hyperactive. Ses yeux étaient fixés sur la scène qui se déroulaient devant elle : dans un petit décor en mode réalité augmenté en 3d, des hologrammes de mauvais acteurs se mouvaient et déclamaient (mal) leurs textes :

-Nooon, Brenda, il faut que tu me crois ! Lança un bellâtre bronzé aux UV et au brushing châtain impeccable. Je te dis...

Il fit une pause dramatique, qui laissait (pas très) subtilement entrevoir les poils de son torse et ses chaînes en or de mauvais goût, qui dépassait de sa chemise ouverte.

-...la vérité !

La dénommée Brenda se retourna d'un mouvement saccadée. Elle avait sur le crane une choucroute blonde tellement laquée qu'elle aurait pu lui servir de bouclier. Elle trottina sur ses talons, et esquissa une moue boudeuse de ses lèvres visiblement trop gonflées par la magie :

-Non, Steven, c'est impossible, Steven, comment pourrais-je te faire confiance, Steven, alors que tu m'as trahi ? Oui, Steven, tu m'as trahi...

Elle pointa un doigt accusateur sur l'homme :

-...avec ma soeur jumelle Renda !

L'acteur brushingué se mit une main sur le coeur, outré :

-Keuuuumment ???
-Ouiii Steven ! Je vous ai vu ensemble grâce à des oreilles à rallonge, Steven !


Manon soupira bruyamment :

-Comment elle a pu ''voir'' avec des oreilles à rallonge ?! C'est totalement idiot !
-Shhhht ! Souffla Gri, avant de se fourrer une énième louchée de glace dans la bouche.

Le dénommé Steven se rapprocha de la blonde, bouche en cul de poule :

-Mais non, Brenda, ce n'était pas moi, mais...

Il prit une nouvelle pause dramatique, la main sous le menton, avant d'annoncer :

-...mon frère jumeau caché, Philip !
-Oh, Steven, je savais que tu ne m'avais pas trahi Steven, je t'aime, Steven !
-Je t'aimeuh Brenda ! Notre amour est pur comme une licorne !


Les deux acteurs s'empoignèrent, et firent semblant de se bécoter, alors qu'un générique de fin défilait devant eux.
Griselda agita sa baguette, et la scène disparut. La POP se tourna vers sa camarade aux yeux turquoises, assise à côté d'elle.

-Alors ? S'enquit-elle.
-Alors c'est très mauvais ! Lâcha Manon, abasourdie.
-Tu trouves ? S'étonna Grigri, un poil déçue.
-Oui ! Les acteurs, le scenario, les twists de l'intrigue... tout est affreusement mauvais dans cette picturine ! J'arrive pas à croire qu'on ait vu la saison 1 entière !
-Je voulais que tu apprennes des choses sur l'Amour... avoua l'irlandaise, penaude.

Et c'était la pure vérité : Griselda aimait beaucoup Manon. Elle avait donc tout naturellement envie de l'aider. Et pour elle, l'aider égalait lui faire comprendre par tous les moyens que l'Amour c'était cool. Elle savait même quelle serait l'étape suivante...
...Sauf qu'apparemment, c'était pas gagné.

Manon leva un sourcil :

-En regardant une mauvaise picturine ?
-Cette série s'appelle Amour, Gloire & Sorciers ! Y'a le mot Amour dedans !... mais j'avoue qu'elle était moins didactique que je l'aurais cru.
-Il faut dire que ça ne peut pas me correspondre : je n'ai pas de soeur jumelle cachée, ironisa l'expérimentaliste.

Les deux POP éclatèrent de rire, et Griselda farfouilla dans le sac à ses pieds :

-Voyons voyons... tu veux faire quoi maintenant ? Regarder la saison 2 ? On apprend que la soeur de Brenda est en fait... sa mère cachée !

Manon ouvrit des yeux horrifiés :

-Par pitié, non !
-Sinon j'ai aussi loué des picturines de comédies romantiques pour te montrer que l'Amour c'est top ! J'ai : Coup de foudre à Godric's Hollow, Nuits Blanches à Pré-Au-Lard, Quatre mariages et un mage noir, et... l'Attaque du Cognard de Cinq Pieds !
-L'Attaque du Cognard de Cinq Pieds ? C'est pas une comédie romantique, ça !
-Si, si tu aimes les cognards, insinua la maigrichonne en faisant danser ses sourcils.

Manon soupira, puis réprima un baillement :

-Ecoute, Griselda, c'était... euh... intéressant, mais il se fait tard, et je dois refaire mon expérience, alors...

La garçonne leva un regard désespérée vers sa pote. Ses lèvres tremblèrent, et ses grands yeux s'humidifièrent :

-M...mais t'avais dit qu'on ferait un aprem fifille ?
-Techniquement, c'est toi qui a dit que...
-M... mais notre aprem en... entre filles... insista Gri d'une voix larmoyante et très aiguë.

Manon se fit hésitante, devant la moue chagrinée de sa camarade. Et finalement, elle céda :

-Bon, je suppose que je peux encore t'accorder quelques minutes... fit-elle. Mais on regarde pas de picturine !

La garçonne bondit, bienheureuse :

-Ouiiiii ! Tu veux faire quoi ? Manger des glaces en parlant des garçons ?

Elle désigna la table où se trouvait plus tôt l'expérience de Manon, et qui était désormais recouverte de pots de Beurk&Jerry's en train de fondre.

-Tu n'as rien a me proposer de moins sucré ?
-Ah mais oui ! On a qu'à se faire un cosplay !
-Un cosplay ?
-Oui ! Déguisons-nous en Brenda, la reporter-aventurière et femme d'affaire dans les cosmétiques magique de Amour, Gloire et Sorciers !
-Je sais pas si...
-MAIS SI !

D'autorité, l'Irlandaise poussa sa pote jusqu'a sa chambre, et la planta devant le miroir qui se trouvait là.

-Pour ressembler à Brenda, déjà, il nous faut le maquillage adéquat !
-Je ne veux pas ressembler à...
-Mais siiiii ça va être drôle ! Regarde !

Gri agita sa baguette :

-Fucatio !

Un nuage poudré explosa devant le visage des deux filles. Manon toussa en agitant sa main devant son visage. Puis elle fronça les sourcils en voyant leurs reflets dans la glace : leurs yeux étaient à présent charbonneux et cerclés de noir, leurs cils allongés et plus noirs que jamais. Leurs lèvres brillaient d'un rouge rubis, et leurs joues étaient rosies par un blush pailleté.

-C'est pas un peu trop ? Fit l'experimentaliste, en fronçant le nez.
-Pour la vraie vie, peut-être... mais carrément pas pour un cosplay ! S'exclama l'irlandaise. Va pour la choucroute maintenant !

Elle tendit sa baguette sur son amie, mais celle-ci lui fit dévier la main :

-Non, pas les cheveux ! Un maquillage ça s'enlève en deux coups de récurevite, mais j'ai pas envie de passer la soirée à me brosser les cheveux pour arranger les dégâts de ton sort.
-Mmh, c'est ton droit, admit Griselda. Mais dans ce cas, il va falloir forcer sur les fringues !

Et, sans prendre la peine de demander l'autorisation, elle se rua sur la commode de Manon, ouvrit le premier tiroir, et balança son contenu au dessus de son épaule.

-Griselda !!! s'offusqua la POP aux yeux bleus. MES AFFAIRES ! ARRETE CA TOUT DE SUITE !
-Attends, je sens que je vais trouver quelque chose d'intéressant... aaaaah, voilà !

Elle tira du meuble une jolie robe rouge aux manches noires, et la tendit à Manon. Cette dernière rougit légèrement, troublée :

-C'est la robe que je portais le jour où j'avais fait cette potion de confiance en soi qui a mal tournée...
-Peut-être, mais c'est la seule de tes fringues qui fait ''Brenda'' ! En plus je suis sûre qu'elle te va comme un gant.
-C'est un assez mauvais souvenir, tu sais...

Griselda haussa les épaules :

-Moi je sais juste que si t'avais jamais fait cette potion, j'aurais pas ingurgité l'antidote que tu avais prévu, je n'aurais pas eu des effets timidisants horribles, du coup Marcus m'aurait jamais emmené à Ste Mangouste, et je n'aurais jamais été guérie de ma schizophrénie galopante, fit-elle d'une voix douce. Donc en fait, grâce à ta potion, ma vie a changé. En méga-top de la mort.

Elle sourit à Manon, et agita sa robe :

-Et même si c'est pas un super souvenir pour toi, tu sais ce qu'on dit : quand on tombe d'hippogriffe, il faut remonter dessus ! Bref, mets-la !
-Chuis pas sûre...
-Alleeeeez, juste pour moi !
-Mais...
-J'veux voir c'que ça donne !
-Tu m'as déjà vu avec.
-Alleeez, me rappelle plus ! Montre moi ! S'teupléééé !

Devant les yeux remplis d'espoir, d'étoiles et de paillettes de Gri, la jolie sorcière ne put que capituler :

-Bon, ok. Juste pour toi, alors.

Elle enfila vite fait la robe, glissa dans les bottines assorties que lui avait déniché Gri, et se tint devant sa comparse :

-Et voilà.
-Wouaaaah... s'émerveilla l'Irlandaise. T'es trop beeelle...
-Ouais, et maintenant, je l'enlève.

Griselda écarquilla les yeux :

-NON ! Surtout pas !
-Et pourquoi ?
-Euh...

Ne trouvant pas de réponse, elle changea de tactique, et se posa la main sur son ventre :

-Ouh la, j'ai trop mangé de glace je crois... Tu sais ce qu'il me faut ?
-Un lavage d'estomac ? suggéra Manon.
-Nan, une balade digestive ! Et tu viens avec moi !!!

Et toujours sans lui demander son avis, Griselda prit son amie par le poignet, et la fit sortir à grandes enjambées de sa maison, avec autorité.



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: La fête des amoureux...ce n'est pas pour moi!   Jeu 14 Jan 2016 - 14:26

Manon baissa les yeux sur le pavé rose, ses bras serrés contre elle. Comment s’était-elle retrouvée dans cette situation ? Bon d’accord, elles s’étaient bien amusées avec la POP, malgré la série télé ennuyante à mourir, la séance costplay forcée et les pots de crèmes glacés enfilés. Elle voyait aussi que Griselda faisait beaucoup d’effort pour tenter de la faire changer d’avis sur les joies de l’amour. Mais la sorcière brune ne voulait pas changer d’avis, sa décision était ancrée en elle, l’empêchant de voir ce que pouvait lui apporter une vie de couple.

Pourtant, Griselda ne semblait pas se défaire de son sourire, elle gardait une main sur celle de Manon comme si elle avait peur de quelque chose et se mit à fredonner :

- Amour, gloire et sorcier
C'est comme la liberté
On doit en hériter
Sinon, faut les gagner…

- Gri… S’il te plaît, je n’ai aucune envie d’avoir cette chanson stupide dans la tête.

Elle posa sa main libre sur son visage trop maquillé et ferma les yeux.

- Oh, tu as raison Nonon, il faut absolument changer de chanson.

- Mais on n’est pas obligée de chanter une chanson.

Geignit Manon en regardant autour d’elle.

- Si ça va être drôle tu vas voir, alors il on peut chanter l’amour sur un balai… Tu connais cette chanson ? Elle est super sensuelle… il y a aussi les chansons de Romano et Ginette, qui parle d’amour, et je crois même qu’il s’auto Avada Kedavra à la fin, romantique non ?

- Mais ça n’a rien de romantique, de s’autodétruire Gri

Griselda s’arrêta alors et se tourna vers Manon, les yeux larmoyant.

- C’est trop triste Nonon, il faut vraiment que je t’aide, mais je ne vais pas te laisser tomber ne t’inquiète pas, je suis ton ainé en matière d’Amour et je sais exactement ce qu’il te faut : Cette chanson :



Une chanson d’amour une de plus, et bizarrement, Manon ne se retrouvait pas dans les paroles de cette chanson, l’amour n’est pas éternel loin de là sinon sa famille n’aurait jamais vécu ça… Ses pensées noires furent vite coupées par Griselda, qui la poussa à chanter avec elle sur le dernier couplet, mais cette dernière gardait le silence ignorant totalement les paroles illogiques de la chanson :

- C'est toi que je voulais
C'est toi qu'il me fallait
Toi que j'aim'rai toujours
Ça sert à ça, l'amour.

Griselda semblait s’amuser comme une folle sur cette chanson et Manon en profita pour regarder autour d’elle. Elle croisa le regard d’un couple qui fixait son accoutrement et rougit violemment en cachant ce qu’elle pouvait cacher : vivement qu’elle rentre :

- On y est !

Hurla Griselda fière d’elle, en entrainant Manon vers une maison qu’elle reconnut vaguement.

- Euh Gri, tu ne penses pas voir quelqu’un, tu as vu comment je suis habillée.

Dit-elle en remontant la robe pour cacher son décolleté.

- Mais tu es parfaite Nonon, il ne va pas en revenir.

Manon n’eut pas le temps de répondre qu’une Griselda amusée enclencha la sonnette, la porte s’ouvrit alors sur leur frère de fraternité tout sourire :

- Bonjour mes am…

Ça devait être à ce moment-là que son regard s’attarda sur Manon, peut-être était-ce sa jolie robe rouge qui la mettait en valeur ou alors ses yeux et ses lèvres trop maquillées, mais Om en perdit la voix. Manon, elle était rouge comme une tomate et elle n’était pas au bout de ses surprises, Griselda annonça finalement dans un grand sourire :

- Super, j’adore, vous ferez un super couple pour le bal.

Manon en eu le souffle coupé, son cerveau embrumé, la laissa sans voix et sans réaction, son regard se retourna vers Om qui semblait lui buter sur ses mots

- Griselda ma chère amie… tu veux que j’aille au bal avec…

- Nononnnn ! Ouiiiii Ominouchet, je t’ai trouvé une superbe Valentine pour le bal.

Manon passa son regard d’un ami POP à l’autre sans réussir à organiser ses pensées, Griselda avait tout manigancé et joué de sa faiblesse pour la maquiller, l’habiller et lui trouver un cavalier. Son regard s’assombrit quand elle leva les yeux sur son amie, elle dit :

- Griselda, tu te souviens de ce que j’ai dit

- Mais Nonon tu ne peux pas laisser Om y aller seul.

- Mais tu as pensé à moi ? Je t’ai dit que je ne voulais pas y aller. La saint valentin, c’est pour les amoureux, et moi, je ne suis pas amoureuse et je n’ai aucune envie de l’être.

- C’est faux, Nonon, je suis sûr que tu pourrais tomber amoureuse si tu arrêtais un peu de fuir.

- Mais Gri, je t’assure que je suis très bien co…

- Juste un soir, coupa-t-elle, tu vas au bal avec Om, et je ne t’embête plus avec ça.

Manon hésitait, elle n’avait aucune envie d’aller au bal, mais en même temps si elle passait cette soirée avec Om… Gri serait obligé de la laisser tranquille :

- Si je vais au bal, je ne veux plus rien entendre sur l’importance de l’amour, les petits copains, les séries B, les chansons d’amours… Je crois que j’ai eu ma dose là.

Griselda acquiesça et Manon prit une grande inspiration avant de se tourner vers Om

- Om… tu veux bien allez au bal avec moi ?

Ces mots étaient sorties avec difficultés, peut-être à cause de la peur. Mais Om était gentil, la soirée devrait bien se passer… Non?



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 66
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 789

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: La fête des amoureux...ce n'est pas pour moi!   Mar 19 Jan 2016 - 22:03

Le visage de l’hindou fut parcouru d’une série d’imperceptibles tressaillements. Posée sur le chambranle de la porte, hors de vue des deux sorcières, sa main gauche trembla légèrement. Il baissa un temps la tête, comme pris de timidité, puis finit par bredouiller :

-Et bien… euh… je…. Je... c’est-à-dire que je…. Je…. Oui ?

A ces mots, Griselda se rapprocha d’un coup du visage de l’hindou en faisant danser ses sourcils :

-Oui quoi ?

Om Rajesh Kapoor déglutit :

-Oui, c’est avec grande joie que j’accepte d’être ton humble valentin ?

Si la chose était possible, le teint de Manon rosit encore plus :

-Ah…. Et bien je….

-Ben voilà ! Une bonne chose de faite ! la coupa Griselda. Merci qui ?

-Merci… Gri ?

L’hindou s’éclaircit la voix :

-Laissez-moi le temps d’enfiler quelque toilette adéquate, mes amies.

-Bah, on peut pas rentrer ? insista l’irlandaise.

Om fronça les sourcils :

-Je n’en ai que pour un instant !

Et sans attendre une éventuelle réplique, il referma la porte et avança d’un pas preste jusqu’à sa chambre. Il s’assura que la porte était close et, une fois certain de ne pas être entendu, il éclata d’un rire sardonique en levant les mains en l’air :

-Ha ha ha ! Ha ha ! Ha haaaa ! Enfin ! La pièce manquante de mon plan !

Si Om avait pu paraître de prime abord timide et stupéfait de la demande de sa camarade de fraternité, en réalité il avait eu du mal à cacher sa joie malsaine, tant cette offre s’était avérée inespérée comme ultime rouage du plan qu’il échafaudait depuis longtemps. Il se lança dans un long monologue enfiévré :

-Depuis qu’ils ont fait l’annonce de la tenue de ce bal de St Valentin, j’avais enfin pu découvrir l’occasion rêvée de me venger de ces trois viles bougresses ! Mais las, las ! Comment aurais-je pu y entrer sans ma propre cavalière ? Ce n’aura pas été une mince affaire ! Ça n’est pas faute d’avoir harcelé chacune de mes camarades de fraternité pour qu’elles m’accompagnent !

Om serra les mâchoires, l’œil fou et leva un poing tremblant vers le ciel :

-Mais non ! En dehors d’une salve de refus tous plus humiliants les uns que les autres, aucune d’entre elles n’a voulu se joindre avec moi ! L’une d’elles a même essayé de me pétrifier ! Suis-je donc si repoussant ??? SALOPES !!!

Fermant les yeux, Om inspira deux fois longuement, et sembla retrouver un peu de calme. Il finit par s’avancer vers son armoire branlante, couverte de chaînes et de cadenas, sur laquelle avait été tracée furieusement à l’aide d’une baguette chauffée à blanc : « NE PAS OUVRIR AVANT LA ST VALENTIN ! ». D’une main qui ne tremblait plus, il saisit sa courte baguette et l’agita : dans un tintamarre de cliquetis rouillés, les chaînes se déroulèrent toutes seules de l’armoire, les cadenas se déverrouillant avec de gros bruits sourds. Les portes s’ouvrirent à la volée et les yeux de l’étudiant en médicomagie se mirent à luire :

-Oui… Parfait… Excellent… Tout est là pour faire de ce bal une soirée qu’on n’oubliera pas de sitôt.

Secoué par un autre rire malfaisant, l’hindou attrapa un petit sac sans fond qu’il remplit avec le contenu de sa cache. Il le réduisit d’un coup de baguette et le rangea dans sa poche intérieure. Puis le pas léger, il revint à l’entrée de son appartement et ouvrit la porte :

-Me revoici ! Mes amies ! Je suis fin prêt !

-Avec qui tu parlais ? demanda Manon d’une voix intriguée.

-CE NE SONT PAS TES OIGN… Je veux dire, à personne très chère ! bredouilla Om.

Griselda le regarda avec un sourcil arqué :

-Ben tu t’es pas changé Ominouchet !

-Ah oui.

Om se figea quelques instants comme une statue, son sourire faux crispé sur son visage :

-… c’est juste.

Et sans se départir de sa posture, il tâtonna de sa main droite sur le porte-manteau de son entrée et saisit un chapeau melon acheté au rabais dans une boutique pour touriste londonienne :

- Je suis enfin fin prêt ! Nous partons ?

-Okay ! Je vous retrouve là-bas mes mignons ! Je vais chercher MON valentin ! lança Griselda.

Om saisit le bras de la pauvre Manon et se mit à arpenter l’avenue en direction de la place Magouille, en ricanant.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: La fête des amoureux...ce n'est pas pour moi!   Mer 20 Jan 2016 - 13:07

Manon et Om partent là-bas



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie (Psychémage)
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 934

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: La fête des amoureux...ce n'est pas pour moi!   Mer 20 Jan 2016 - 14:22

Griselda court chez Marcus !



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La fête des amoureux...ce n'est pas pour moi!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Avalon Estate :: Mysteria Lane-