Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Volte-Face

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Volte-Face   Mer 20 Avr 2016 - 22:12


Volte-Face
AVEC : Om Rajesh Kapoor et Kakyo Hideyoshi
PUBLIC
DATE : 16 Mars


« Troisième picturine… Un cubitus…

Quatrième picturine…

…un cubitus… fracturé…


Cinquième… »

Un des étudiants en Médicomagie s’effondra endormi sur son pupitre, alors que sa voisine de droite s’affaissait elle-même de plus en plus, un mince filet de bave aux commissures des lèvres, la pupille de plus en plus vitreuse. Tout autour d’eux des ronflements plus ou moins discrets se faisaient entendre, dans un ample amphithéâtre à l’architecture biscornue et aux gradins défiant la gravité, alors que la lumière vive du jour se faisait plus tamisée, au travers des épais rideaux. La voix grave et plus soporifique qu’’une potion Ronflor poursuivait son interminable discours, alors que sur l’antique toile de projection, des images tremblotantes d’os humains passaient inlassablement.

Depuis que l’estimée Professeur Curatelle avait disparu sans laisser de traces, les cours de Médicomagie étaient désormais assurés par le Bon Docteur Magnus Magouille, qui en tant que Doyen de l’Université et supposé Médicomage de renom, s’en était arrogé le droit. C’est ce qu’il était du moins sensé faire, mais depuis sa prise de fonction, le Docteur Magouille n’était venu qu’une fois au sein du Bâtiment, au début du second semestre pour leur annoncer la « bonne » nouvelle.
Puis il avait déclaré qu’il n’avait pas que ça à faire que d’enseigner à des jean-foutre de leur acabit qu’il avait des affaires urgentes à régler et était sorti en trombe en laissant derrière lui d’un coup de baguette un vieux gramophone. L’objet en question passait en boucle un seul disque sur lequel une étiquette jaunie indiquait « Cours de médecine moldue par le Docteur Gérard Mentor, 1956 ». Aujourd’hui, ils en étaient tous là, à écouter soliloquer l’obscur médecin de sa voix anesthésiante, tandis que les minutes les séparant de la salutaire fin du cours n’en finissaient plus de se rallonger. Tous étaient au bord de l’épuisement cérébral, menaçant de devenir léthargiques pour le restant de leurs existences. Pas Om Rajesh Kapoor.

Les mains croisées sous son menton, l’hindou semblait être le seul à être attentif au monologue monocorde, son regard perçant fixé droit devant lui. D’aucun aurait pu croire que son attention était entièrement fixée sur son cours. Il n’en était rien réalité, car le sorcier Pi Omicron Pi cogitait à de tout autres plans. Sans prêter attention à son entourage, il se mit à marmonner une litanie ancienne et indéchiffrable sur un ton inhabituellement guttural. Puis il sortit de son sac sans fond un vieux parchemin couvert d’inscriptions sanskrites qu’il relut attentivement comme s’il s’eut agi d’un mémoire universitaire à corriger.

La cloche ensorcelée de la faculté résonna dans toute la salle, les libérant de leur tourment. Le flot des étudiants en Médicomagie s’achemina en dehors de l’immense Bâtiment de cours, épuisés par l’interminable séance.

-J’en peux plus, gémit une étudiante en balançant son sac de cours sur son épaule. J’y retourne pas après la pause !

-Comme tout le monde, je crois, soupira un de ses camarades. Il fait beau, et je vois même pas pourquoi on resterait assister au même cours d’anatomie qu’on a entendu cent cinquante fois alors qu’on était sensés avoir Botanique Avancée aujourd’hui.

-Bien vrai ! Fit une autre voix derrière eux.

Fendant la foule d’étudiants en train de palabrer, Om se dirigea immédiatement vers le croisement de l’Allée des Savoirs et de la route menant au stade. Il avait un plan très simple, et il y avait suffisamment pensé durant ce dernier mois pour garder l’esprit clair et libre de doutes. Il n’avait plus de temps pour la réflexion, ce qu’il allait mettre en place ne serait pas défait de sitôt. Arrivé à l’embranchement de routes pavées, il se posa sur un banc non loin et attendit. Pas longtemps cependant, car celui dont il attendait la venue, arrivait en courant à petites foulées mesurées pour se rendre à son cours de sports magiques. Nonchalamment, Om fit s’envoler d’un coup de baguette le parchemin quelques minutes plus tôt, qui comme sous l’effet d’un coup de vent, vint se poser sur le chemin qu’allait bientôt emprunter celui qu’il guettait.

Kakyo Hideyoshi arriva bientôt à la hauteur de l’hindou, poursuivant son jogging en vue d’arriver au Stade, et il risqua un coup d’œil sur le côté de la route, comme mu par une soudaine intuition. Il aperçut l’hindou qui lui adressa un petit sourire faussement amical. Et il posa le pied sur le parchemin, comme on marcherait sur un détritus quelconque. Om pointa sa baguette vers le bas et le temps sembla s’arrêter, l’espace de quelques secondes. Des instants durant lesquels le monde extérieur se figea momentanément, et où le japonais vit avec effroi, là où il avait posé le pied, un immense sigle kharmique scintillant d’un rouge sang qui s’élargit brusquement.

Avant de l’aspirer sans laisser de trace. Le décor reprit ses couleurs, les badauds leurs activités, et personne ne sembla s’apercevoir que Kakyo Hideyoshi avait soudainement disparu. Tranquillement, Om se leva à son tour et transplana avant que quiconque ne soupçonne quoi que ce soit.

***

L’hindou apparut exactement là où il l’avait prévu. Il avait passé un mois à préparer la salle de cours condamnée du Bâtiment de Médicomagie, s’assurant que personne ne vienne les déranger au moment fatidique. S’asseyant à un vieux pupitre, il attendit. Très vite, un nouveau signe kharmique lumineux apparut et Kakyo apparut à son tour, tombant au sol. Sans perdre une seconde, Om se leva :

-Stupéfix.

Le japonais venait à peine de se relever, qu’il fut frappé par le sortilège de plein fouet et s’effondra. L’hindou le surplomba de toute sa hauteur se retroussa les manches et sourit :

-Au travail.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Kakyo Hideyoshi

Messages : 201

Double Compte : Manon Léandre
Situation Amoureuse : En couple avec Kim <3

Sorts Connus : Contusionus Encontusiono,
Protego,
Jambencoton,
Cave Inimicum,
Calmos Pacificatum,
Periculo Pugno,
Incarcerem / Lashlabask,
Furunculus,
Mucus ad Nauséam,
Crache-Limaces,
Subcingulus,
Purée de pois

Inventaire : Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi,

MessageSujet: Re: Volte-Face   Jeu 21 Avr 2016 - 13:41

Quand Kakyo ouvrit les yeux, il mit plusieurs minutes à comprendre ce qui lui arrivait… Le sol frais couvert de poussières sur lequel il était allongé l’inquiétait de plus en plus. Il chercha à se lever, mais ses membres ne lui répondaient plus, son estomac lui s’apprêtait à lui renvoyer son déjeuner en moins de deux et sa vue se brouillait à nouveau.

*Bon là ça devient inquiétant…*, pensa-t-il

Sur le point de céder à la panique Kakyo chercha sa respiration, il pensa à la sensation qu’il ressentait sur son balai avant un match, et avec un gros effort d’imagination, il réussi à se détendre. Sa vue encore floue s’améliora et il put voir…. Pas grand-chose en fait, il faisait sombre, seule une lumière vacillante lui montrait le pupitre contre lequel il était couché.

*S’il s’agit d’une salle de classe, je vais bien finir par tomber sur un élève*

Pensa-t-il pour se rassurer, car il n’était pas dupe, les salles des classes n’étaient jamais aussi sombres. Soudain, ce fut comme un choc, il venait de se souvenir de son enlèvement : le visage d’Om lui revenait son sourire pourvut de tic qui donnait envie de le frapper et puis ce sort : Stupefix… Stupefix… Il s’était fait avoir, et bien comme il faut.

- Ce crétin ne perd rien pour attendre, il va mourir.

Même s’il était seul, ces mots avaient quelque chose de rassurant, il chercha une nouvelle fois à se lever et constata enfin que ces membres étaient entravés par des bandages… Kakyo maudissait Om, mais maintenant, il savait quoi faire, en s’aidant de ces mains, il réussit avec beaucoup de patience à détacher le bandage qui entravait ses chevilles. Il se mit debout et s’approcha de la seule table éclairée…

Il vit avec horreur, les différentes fioles de potions ainsi que des parchemins aux inscriptions bizarres et un arrière-goût amer remonta aussitôt dans sa bouche…

- Je sens que je vais me le faire, je vais vraiment me le faire et une fois que j’en aurais terminé avec lui, je lui ferais boire un caisson entier de potion miracle du bon docteur magouille. Il m’en dira des nouvelles.

La colère monta en lui, et il jeta son dévolu sur un flacon vide qu’il brisa dans un cri. Ignorant la douleur, il coupa les bandages qui entravaient ses poignets, il saisit avec rage la lampe et fit le tour de la pièce.
Il s’agissait donc bien d’une salle de classe, avec ses pupitres, son vieux tableau couvert d’inscriptions que Kakyo ne chercha même pas à comprendre… Mais en son centre, il vit une photo de lui barré d’une croix, comme s’il n’était plus un problème.

- Tu m’enterres trop vite, je vais sort…

C’est là qu’il comprit d’où lui venait cette impression d’être enfermé. Il n’y avait pas de fenêtre… Et il n’y avait pas de porte non plus… Om devait savoir qu’il ne savait pas transplaner, et il avait surement récupéré sa baguette. Dans un dernière effort, le japonais se jeta sur le mur le plus proche qui évidemment ne céda pas. Etourdi, il se laissa tomber contre le mur et pensa à Kim.

Il sortait avec elle depuis cette soirée de saint valentin, et faisait tout pour la voir sourire et lui faire plaisir… Il l’aimait, il aimait chaque facette de sa personnalité… Elle ne lâchait rien elle, même quand elle avait appris que ces deux meilleurs amis Myo et Titus s’étaient entretués, elle avait immédiatement réfuté l’information.

- Omoplate…

Elle n’avait jamais cessé de chercher la vérité, elle ne trouvait aucun indice, mais elle continuait, elle n’abandonnait pas… Et n’abandonnera jamais.

- Cubitus….

Kakyo avait essayé de lui faire accepter la terrible vérité. Inquiet, il voyait que cette situation pouvait la détruire. Et ça, il le refusait tout simplement.

- Radius…

Pourtant, au fonds de lui,  il admirait son obstination, c’était quelque chose qu’il n’avait pas. A sa place Kim aurait déjà défoncé le mur quitte à se déboîter une épaule ; et ça ne l’aurait pas empêchée de s’occuper Om ensuite. Et Kakyo, lui, avait déjà abandonné et subissait sans se plaindre le cours de médicomagie dans la pièce d’à côté. Ça ne lui ressemblait pas… Il définissait les règles

- Je devrais au moins essayer de transplaner, il avait dit quoi déjà « le chiffre » à ce propos.

*Fermer les yeux…
Et Penser en détail à l’endroit où je veux aller…
Je l’ai jamais vu mais ça doit être un amphithéatre… Et puis il y a la voix de ce professeur ça devrait suffire.*


C’est ainsi que Kakyo transplana pour la première fois.


   

Il avait réussi. Bon, il avait mal partout, il avait embarqué le matériel antique de projection avec lui, il avait déchiré l’écran en s’agrippant pour ne pas tomber et se briser la nuque, mais au moins, n’était-il plus enfermé dans cette pièce sombre sans fenêtres ni porte.

Le son de l’appareil buttait, sur le mot « radius » mais qu’importe, il avait transplané et il était encore vivant. Il faisait à présent face aux étudiants avachis sur leurs bureaux, ils le regardaient de leurs yeux équarquillés et ensomeillés, tandis que d’autres poursuivait leurs sieste, de futur médicomage… La relève est prête. C’est peut-être comme ça qu’on fait des cinglés du même type qu’Om… Om !!!

Le regard sombre et hautain, Kakyo remonta l’amphithéâtre, sa dégaine de PAF, ne semblait pas les impressionner, mais qu’importe, autant les ignorer. Bien décidé à prodiguer des menaces de Mort, le japonais sortit un miroir à double sens de sa poche et tenta de ce souvenir du nom du POP quand il aperçut son reflet :

- PUTAIN DE MERDE ! Hurla-t-il devant tout le monde en lâchant le mirroir.

Un silence accueillit sa déclaration, même l’appareil avait cessé de fonctionner, le visage blème de Kakyo fit le tour de son audience. Tous le dévisageaient à présent. Sans un mot, il se baissa, récupéra son miroir qu’il glissa d’une main tremblante dans sa poche et se mit à courir en direction des toilettes les plus proches qui heureusement était vide.
Claquant la porte, il se dirigea vers le miroir et recula presque qu’immédiatement, comme si son reflet lui faisait peur, il cligna plusieurs fois des yeux

- Impossible, Impossible, Impo…

Mais il devait se rendre à l’évidence.

- Impossible, Impossible, Impossible, Impossible...

Ses yeux trop grands pour être les siens, tout comme cette bouche d’ailleurs, cette coupe au bol de tête d’ampoule, ce pantalon à carreau, accompagné d’un pull horrible qui commençait à le gratter, Il leva ses mains et son reflet fit de même… Se reflet qui était à présent le sien :

Il était devenu Om Rajesh Kapoor….

Sans un mot Kakyo (ou Om) rentra dans les toilettes les plus proches et referma la porte




Mes RPs du Moment !



Night of the Cheerleadead , avec Adhita Lonkar

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kimberlie J. McCormick

Une rencontre à la Newyorkaise, avec Malicia McGuire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2o32379


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Volte-Face   Lun 2 Mai 2016 - 21:44

Un nouveau monde s’ouvrait au Pi Omicron Pi timoré et névrosé. Lorsqu’ Om Rajesh Kapoor avait subi les assauts mentaux de l’abominable mangemort enfermé dans son journal, cela avait été terrible, terrifiant. Mais quand l’hindou avait répété l’opération, après un mois de recherches et de travail intensif sur le malheureux Pi Alpha Fi, son sentiment n’avait plus été le même. A présent que son piège s’était refermé avec un franc succès, il contemplait son nouveau corps d’emprunt avec une délectation non-feinte.

Ce visage… cette musculature travaillée, cette stature droite et alerte… Assurément tous les avantages dont chaque membre de ma fraternité du sexe masculin a toujours rêvé sans toutefois avoir travaillé pour les avoir…
Mais surtout, ce sentiment d’impunité… ha… Haha… HAHAHAHAHAHAHA !!!! TOUS MES PECHES QUI VONT A PRESENT SE RETOURNER CONTRE CETTE PETITE PEDALE DE KAKYO HIDEYOSHI !!!
…enfin devrais-je dire… contre Om Rajesh Kapoor… L’AUTRE OM RAJESH KAPOOR !!!!


Le Pi Omicron Pi, ou plutôt le Pi Alpha Fi transformé, sautillait d’allégresse le long de l’Allée des Savoirs Interdits, se dirigeant à pas légers vers le cœur de l’Université fort d’une nouvelle identité. Le champ des possibilités s’ouvrait largement devant lui, et des idées de méfaits tous plus dégradants et immondes les uns que les autres fusaient dans son esprit exultant. En réalisant tout ce qu’il pouvait désormais faire, Faux-Kakyo sauta sur place en claquant des talons. Il s’aperçut bien vite des regards curieux qui s’étaient tournés vers lui, et il réagit immédiatement en s’avançant vers les curieux de façon menaçante :

-QUE REGARDEZ-VOUS COMME CA, TAS DE CONS INVERTEBRES ??? VOULEZ-VOUS QUE JE VOUS… VOUS… QUE JE M’OCCUPE DE VOS CAS ?!!

La foule regarda le japonais avec un mélange d’inquiétude et de circonspection, avant de tourner les talons et de retourner à leurs affaires. Le sorcier sourit, satisfait par le résultat de son éclat de voix et poursuivit sa route, non sans en profiter pour balancer son pied dans le tibia d’un étudiant à lunettes qui eut le malheur de croiser son chemin. Alors que le malheureux lâchait sa pile de parchemins et s’écroulait en gémissant de douleur, le fautif éclata d’un rire hystérique et démoniaque, avant de sortir une baguette d’ébène de sa veste de sport. Il l’observa longuement, en prenant une pose exagérément songeuse.

-Testons l’efficacité de notre nouvel outil de travail…

Puis il eut un sourire sadique et abaissa son bras armé sur la pile de documents de cours de sa victime :

-Inflamare !!

Les précieux parchemins prirent feu sous le regard horrifié de l’étudiant à lunettes qui se mit à pleurer à chaudes larmes. Alors que Faux-Kakyo éclatait d’un nouveau rire strident, un jeune sorcier s’approcha de lui, l’air outré :

-Tu es qui, toi ? Une de ces ordures de PAF ?? Y en a marre de vos coups tordus ! Vous pouvez pas nous…

Cessant immédiatement de rire, le japonais se tourna vers son interlocuteur, avec une lueur inquiétante dans les yeux :

-Serais-tu jaloux, misérable larve ?

-Misé… de quoi ??

-Stupéfix !!!

Le malheureux sorcier ne vit pas le coup venir et s’envola sous la puissance du maléfice lancé à bout portant. Sans attendre la réaction des badauds, le tortionnaire en herbe se tourna vers eux de manière théâtrale :

-JE SUIS O… KAK… KAKYO HIDEYOSHI, TAS DE BLATTES !!! CRAIGNEZ MON COURROUX CRUEL ET TOTALEMENT GRATUIT !!! MON REGNE DE TERREUR COMMENCE AUJOURD’HUI !!!

A peine eut-il fini sa tirade, qu’il n’attendit pas plus longtemps avant de s’enfuir à toutes jambes en direction du quartier résidentiel, à une vitesse de sprint qu’il n’aurait jamais cru atteindre de sa vie.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Kakyo Hideyoshi

Messages : 201

Double Compte : Manon Léandre
Situation Amoureuse : En couple avec Kim <3

Sorts Connus : Contusionus Encontusiono,
Protego,
Jambencoton,
Cave Inimicum,
Calmos Pacificatum,
Periculo Pugno,
Incarcerem / Lashlabask,
Furunculus,
Mucus ad Nauséam,
Crache-Limaces,
Subcingulus,
Purée de pois

Inventaire : Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi,

MessageSujet: Re: Volte-Face   Mer 4 Mai 2016 - 9:34

Après quelques minutes Kakyo se trouvait toujours dans les toilettes, il n’arrivait pas à accepter la vérité : Om ne pouvait pas faire ça : récupérer son corps de Japonais comme si de rien n’était, alors que lui occupait à présent un corps de POP sans aucune force brut. Il devait se rendre à l’évidence ce n’était pas un cauchemar, se pincer la peau et multiplier les bleus ne servait à rien. A présent, il devait réfléchir à une solution. Hélas, le japonais avait toujours compté uniquement sur son corps et son style, il avait choisi le Quidditch pour réussir, pour les femmes, il utilisait son physique. Et pour ses amis, il avait réussi à mettre en avant sa force et ses dons en tant que Gardien de Quidditch, autant dire que l’intelligence, la logique et la recherche de solution ne sont pas ses points forts. A présents, il se sentait vide, en une journée ce POP digne de lui servir de carpette lui avait pris la vie qu’il avait construit à la WOW, ses potes, sa place de gardien de quidditch, et Kim… Résistant au dégoût que lui inspirait son nouveau visage, Kakyo sortit son miroir à double sens et énonça distinctement le nom entier de la métisse. Mais il n’y eut aucune réponse, il fallait se rendre à l’évidence, il n’était plus Kakyo, et Kim avait surement mieux à faire qu’à répondre à cette tête d’ampoule. Il n’avait donc plus le choix, un faible sourire s’étira sur ses lèvres, ça ne lui ressemblait pas de se laisser aller comme ça. Il restait Kakyo non ?

Il se leva, inspira à fond, releva le col de sa chemise à carreaux et sortit. Devant le miroir, il passa une main humide dans les cheveux sombre de l’hindou, à présent, il ressemblait un peu plus à un PAF, enfin les muscles en moins.

Dans les couloirs du bâtiment universitaire, Kakyo avançait d’un pas décidé quand une discussion l’interpella.

- …Les Paf se croient vraiment tout permis…

Maugréa une fille à la fenêtre, sa copine regarda, elle aussi à la fenêtre, tandis que le rose montait à ses joues :

-Ohhh, c’est le nouveau gardien des PAF non ? Il doit surement avoir une bonne raison, il est si gentil…hey.

Kakyo dans le corps  d’Om venait de pousser brutalement la fille pour s’approcher de la fenêtre, mais au moins pu il voir ce qui se passait en contrebas, son corps venait de stupéfixier un étudiant.
Sans chercher à s’excuser, il se retourna et se mit à courir dans les couloirs, la sortie n’était pas loin, son corps et Om à sa portée. Il lui suffisait de sortir du bâtiment passer cette bande de l’autre côté de la porte et il tomberait forcément sur lui.

Malheureusement, Kakyo avait oublié quelque chose d’important, un pied se tendit sur sa route et Kakyo s’étala de tout son long sur le sol de l’allée des savoirs interdits.

- Tiens donc, la pêche été bonne à ce que je vois.

Kakyo se retourna et se sentit plaqué contre le mur. Son agresseur, le retenait de son bras musclé pour qu’il ne puisse pas s’échapper, à ses côté deux de ses potes riaient de la blague du premier.

- Kapoor, tu as surement quelques Gallions à me donner… Car tu vois, les quelques mornilles d’hier, ce n’était pas suffisant...

Kapoor? Kakyo ne connaissait pas ses types, mais il déduisit rapidement qu'il s'agissait de gars qui aimait l'hindou uniquement pour sa tête à claques. Contre tout attente un sourire s'étira sur le visage du POP. Kakyo, n’avait pas peur, il avait juste perdu son corps pas son mental d’acier. Il croisa le regard brun de son interlocuteur et hésita à lui demander de l’aide, mais très vite, il renonça, il avait suffisamment honte comme ça inutile de mettre quelqu'un sur le coup. Un sourire s’affichait à présent sur le visage de l’hindou, c’était peut justement l’occasion de se défouler comme au bon vieux temps.

- j’ai les poches vides, les gars, vous êtes très mal tombé tous les trois, mais on peut régler ça à coups-de-poing si vous voulez.

Alex le regarda un moment sans comprendre et éclata de rire accompagné de ses deux acolytes. Il resserra son étreinte :

- Tu es suicidaire Om Kapoor, pour la dernière fois donne-moi tes galions et peut être que je te laisserais partir sans trop de dégâts.

- alors laisse-moi fouiller mes poches !

Lança automatiquement Kakyo dans un nouveau sourire, méfiant, le gars relâcha son étreinte.

- …File ton fric, avant que je ne perde patience.

Kakyo dans le corps d’Om éclata de rire, il évita le poing du premier gars et se dirigea vers le plus faible de la bande pour l’achever en un coup. Son poing parti en direction de ventre… Et il hurla de douleur. La main d’Om peu habituée à donner des coups venait de partir en miette.

- Bon sang, mon pote tu as mangé quoi ce matin?

- Ne m’appelle pas comme ça misérable ver je vais t’écraser.

Kakyo commença enfin à comprendre ce qu’un POP vivait au quotidien, se retrouver là incapable de se défendre, avait quelque chose d’horrible, il aimait se battre, montrer qu’il était un des plus fort en duel, ou juste en combat… On lui avait bien tout pris. Au travers de la douleur de ses poings il entendit le premier gars annoncer alors qu’on le maîtrisait :

- rappelons-lui ce qu’il coûte de se moquer de nous les gars.




Mes RPs du Moment !



Night of the Cheerleadead , avec Adhita Lonkar

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kimberlie J. McCormick

Une rencontre à la Newyorkaise, avec Malicia McGuire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2o32379


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Volte-Face   Mer 25 Mai 2016 - 18:20

-Non, non ! NAOON ! PAS LE CALECON !!

-Tu peux geindre autant que tu veux, Gamma ! Il est de rigueur que tu sois dûment châtié pour ta seule présence sur mon chemin ! HA HA HAAA !!

L’individu de type japonais, exultant, leva sa baguette et le malheureux étudiant aux vêtements dépareillés poussa un hurlement de douleur, soulevé à plus d’un mètre du sol par les coutures de son sous-vêtement. Son agresseur s’esclaffa en sautillant sur place, maintenant douloureusement sa victime dans les airs jusqu’à ce que le caleçon à carreaux craque, laissant son propriétaire s’écrouler dans un bruit sourd.

A mesure qu’il déambulait dans la faculté, « Faux-Kakyo » prenait la pleine mesure des possibilités qui s’offraient à lui. La première chose qu’il avait bien entendu voulu faire, avait été d’appeler le miroir magique de Kimberlie. Mais las, cette dernière n’avait pas répondu à ses appels et l’imposteur s’était résigné, du mois pour le moment, à passer à autre chose. Et jamais il n'aurait cru qu'il fut à ce point jouissif de martyriser ses propres congénères ! Il importait peu finalement qu'il fasse la démonstration d'immenses pouvoirs. La réputation de bagarreur du japonais faisait quasiment tout le travail.

Il sortit allègrement de la ruelle dans laquelle il s'était engouffré avec sa victime et poursuivit sa route vers son prochain objectif.

La honte devrait me monter au front pour avoir ainsi rossé ce camarade universitaire...
...
Enfin, qu'importe !! Je n'en suis qu'à l'échauffement ! Cet infortuné étudiant Gamma est tombé pour la bonne cause ! POUR QUE TOUS PUISSENT TEMOIGNER QUE KAKYO HIDEYOSHI EST UNE BRUTE SADIQUE DOUBLEE D'UN MECREANT! HAHAHA !!!


Tout à ses pensées, le sorcier déchainé et hilare parcourut le quartier des fraternités en courant comme un dératé, hurlant à qui mieux-mieux et terrorisant les sorciers sur son passage. Il fit halte devant une immense bâtisse bétonnée aux couleurs grises passées, et d'un pas guilleret remonta l'allée bordée de fils barbelés avant de frapper à la porte blindée qui faisait office d'entrée.
Elle ne tarda pas à s'ouvrir et une armoire à glace patibulaire apparut dans l'encadrement :

-Quoi ?? Qu'est-ce que tu... Oh Kakyo, c'est toi, je...

-Laisse-moi entrer, lamentable crétin !  fit "Faux-Kakyo" en bousculant non sans mal le colosse, pénétrant dans la fraternité Pi Alpha Fi.

Il débarqua au milieu du salon privé des sorciers sportifs en train de plaisanter autour d'une quelconque boisson sorcière alcoolisée. L'un d'entre eux se leva avec un sourire en le voyant :

-Hey Kakyo ! Tu devais pas passer si tôt que ça mon p...

-Subcingulus, fit l'imposteur en pointant sa baguette sur son "hôte".

Aussitôt le malheureux PAF s'écroula en gémissant, les mains crispées sur ses parties, alors que les autres étudiants se levaient. Sans leur laisser le temps d'approcher, Om se mit à crier :

-VOUS N'ETES QU'UNE BANDE DE DEMEURES ET JE VOUS MEPRISE ! SACHEZ EGALEMENT QUE JE NE VOUS AI REJOINT QUE PARCE QUE CETTE FRATERNITE EST REMPLIE DE JOUEURS DE QUIDDITCH DE SECONDE ZONE, ET QUE J'ADOOOOOOOOOORE VOUS HUMILIER !!!!!!

Laissant les PAFs médusés, le sorcier éclata de rire et s'enfuit du Bunker de la fraternité à toutes jambes. Une fois le bâtiment loin derrière lui, il fit une pause et sortit son miroir à double-sens. Il appela de nouveau :

-Kimberlie McCormick !

Cette fois, la batteuse de la fraternité Gamma répondit à son appel et son visage métissé apparut dans le reflet :

-Kakyo ? Ecoute, je veux pas te vexer, mais je suis occupée par un truc, là et...

-Ca ne peut attendre, Kim ! J'ai une confidence à te faire !

-Je, hein ?

-Oui, je dois t'avouer que le fait de sortir avec toi m'avait ouvert les yeux quant à ma vraie personnalité : sache que je SUIS GAY ! Tout est fini entre nous !

Et sans laisser le temps à la Gamma de répliquer, il mit fin à la communication avant de s'esclaffer comme un goret.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Kakyo Hideyoshi

Messages : 201

Double Compte : Manon Léandre
Situation Amoureuse : En couple avec Kim <3

Sorts Connus : Contusionus Encontusiono,
Protego,
Jambencoton,
Cave Inimicum,
Calmos Pacificatum,
Periculo Pugno,
Incarcerem / Lashlabask,
Furunculus,
Mucus ad Nauséam,
Crache-Limaces,
Subcingulus,
Purée de pois

Inventaire : Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi,

MessageSujet: Re: Volte-Face   Jeu 26 Mai 2016 - 21:59

En fait, la WOW vu d’en haut ce n’était pas si mal, la fontaine ressemblait enfin à quelque chose, la maison des clubs avait une forme d’arbre touffu et au loin s’étendait, l’avenue du bizut pourfendue et Mysterya Lane.

Accroché au mur par le soin de ses agresseurs Kakyo sentait peu à peu le tissu de son pantalon se déchirer. Il savait qu’il allait tomber et s’apprêtait déjà à supporter la douleur de la chute, il espérait juste qu’il ne se casserait rien de plus que la main.

Au moins, pouvait-il réfléchir calmement à une solution, il ne pouvait pas récupérer son corps dans cet état. Il n’avait même pas de baguette pour lancer des sorts, et même s’il réussissait à l’assommer, il faudrait ensuite trouver quelqu’un pour faire un contre sort et quelle tête d’ampoule suffisamment désespéré ferait confiance à Om Kapoor..

* Mais bien sûr, pensa-t-il dans un sourire, je suis Om Kapoor.*

Sur cette pensée, le pantalon se déchira, Kakyo tomba, son cri aigu couvrit celui des oiseaux. Soudain, son corps s’arrêta pile à quelque centimètre du sol puis retomba en douceur sur l’herbe.

- Tu as eu chaud, Om…. Je vais m’occuper de toi.

Cette voix lui disait vaguement quelque chose, sans savoir quoi, il se retourna en criant pour voir le visage de son interlocuteur, mais la douleur lancinante de son poignet rendait sa vision floue. Après quelque seconde il put enfin détailler le visage de son sauveur. Ses traits fins, ses sourcils bien dessinés, ses vêtements classent tout le contraire de sa sœur en fait…

- Andrew…

Le frère de Kim hocha la tête et déboucha de l’essence de dictame qu’il versa sur le corps d’Om. Kakyo serra les dents ne sachant que dire d’autre. Il n’avait pas revu Andrew depuis qu’il sortait avec la métisse, mais il avait appris en discutant avec sa petite amie que son frère était gentil et responsable, il pourrait surement l’aider. Rassuré, il s’apprêta à raconter ses malheureuses aventures quand :

- C’est Kakyo qui t’a fait ça ?

- NON ! Commença-t-il un peu trop brusquement surprit de la répartit du président des POP. Il précisa néanmoins. Kakyo ne ferait jamais ça.

- Ne te fous pas de moi.

Le regard d’Andrew se fit plus sombre, il ressemblait au regard qu’il avait quand il s’était occupé d’Angus lors de la leçon de courage de Neville. Ce jour-là Kim était en danger immédiat et le POP n’avait pas hésité une seconde à s’attaquer au chef de la fraternité des PAF. Mais maintenant, il ne s’agissait plus d’Angus, mais de lui alors en quoi ressemblait-il au tas de muscle sans cervelle qui lui servait de chef. Il avait toujours tout fait pour Kim, il voulait la voir sourire et serait prêt à tout pour la protéger, même faire barrage de son corps s’il le fallait. Le silence pesant s’éternisait entre eux et Kakyo remarqua à cet instant qu’Andrew devait le détester… sa mâchoire était contracté, une ride appuyée sur son front marquait sa contrariété, sans s’en rendre compte le président avait lâché la fiole de contenant l’essence de dictame sur le sol.

Avec ses faibles poings serrés comme le sont ceux d’un enfant le président des POP semblait proche de l’autodestruction et tout ça à cause de son prénom.

- Evidement que c’est lui, cracha-t-il d’un ton sombre, il doit te détester maintenant qu’il sort avec ma sœur.

C’était à ne plus rien comprendre, lui détester Om, bon certes à présent c’était le cas, mais avant, il s’agissait juste d’un POP plus collant que les autres. Andrew cachait qu’elle que chose qu’Om devrait savoir, il se releva maintenait son poignet blessé contre lui et tenta de parler comme le ferait l’hindoue peut être changerait-il d’avis.

- Euh Andrew mon ami, je ne comprends pas de quoi tu veux parler, c’est juste trois inconnus qui m’ont frappé, Kakyo ne faisait pas partie du lot je te l’assure.

- Je ne comprends pas pourquoi tu le protèges, après tout ce qu’il t’a fait, il frappe des gens au hasard, Om. Il lance des sortilèges sur le premier venu. Alors quelqu’un qui a failli se marier avec Kim avant lui, il doit forcément le haïr

Kakyo prit la vérité de plein fouet, c’était comme si toutes ses certitudes volaient en éclat, il savait que Kim avait failli se marier, mais il était loin d’imaginer que s’était avec son ex colocataire, ce même colocataire qui se vantait de ces deux uniques conquêtes. Ça expliquait tout, il tentait surement de toucher Kim à travers lui. Le Japonais déglutit incapable d’ajouter le moindre mot.

- ça te choque ?

Au ton de sa voix, kakyo comprit qu’Andrew essayait de maîtriser sa colère, il reprit comme s’il voyait en Om un allié en puissance contre le copain de sa soeur :

- Moi aussi en fait, j’ai déjà beaucoup de mal à accepter que Kim sorte avec ce coureur de jupons, alors savoir qu’il s’attaque à présent à n’importe qui comme le plus idiot des PAF. Je ne vais pas attendre qu’il brise le cœur de ma sœur. Je… Je….

Kakyo regarda le corps maigrelet d’Andrew… qu’espérait-il lui faire avec ça. Il n’avait aucune chance de le battre autant laissé faire sa sœur.

- Tu n’as aucune chance.

- Om, je te remercie vraiment de m’encourager comme tu le fait.

Lança Andrew déçu du manque de motivation de son ami, mais Kakyo dans le corps de l’hindoue avait été franc. Om était complétement cinglé qui sait ce qu’il pourrait faire à celui qui s’oppose à lui. Peut-être pouvait empêcher le frère de Kim de courir à sa perte.

Soudain se fut comme une évidence, il sut tout de suite quoi faire. Choisissant ses mots avec soin, il lança :

- Il faut que je te dise, mon ami… Kakyo, c’est bien lui mon agresseur.

- Je le savais, fulmina Andrew, Je vais lancer toute la fraternité des POP sur ses traces… Et ensuite, je…

- Attend, répondit précipitamment l’imposteur, Kakyo n’est pas lui-même, c’est pour ça que je ne voulais pas te parler de lui, il doit être possédé par quelque chose, et il vaut mieux éviter d’utiliser la force brut contre lui. Ecoutes, il faut à tout prix que je trouve l’expérimentaliste black au dentier, tu sais ou le trouver ?

Le japonais commençait à avoir peur pour son corps, il devait calmer la colère d’Andrew s’il souhaitait récupérer un jour son corps en un seul morceau. Devant lui, Andrew fronça les sourcils, peut-être avait-il réussit à le calmer

- l’expérimentaliste black au dent…. As-tu veux parler de Jasper…

- Oui c’est lui je ne m’en souvenais plus c’est…

- La tête ? Kakyo a vraiment dû te frapper très fort pour que t’oublie le nom de ton meilleur ami…

- Mon meilleur ami ? répondit Kakyo en grimaçant, oui ça doit être ça… la tête….Où se trouve-t-il ?

- à la fraternité, le concours de potion a été annulé car quelqu’un a détruit l’étage du bâtiment, il se tut un instant quand il comprit à son tour ou Om voulait en venir. Tu veux qu’il te trouve une potion pour arrêter Kakyo ? Bonne idée Om, je t’accompagne.

Fit-il décidé.

- Non, je vais y aller seul…. C’est mieux.

Kakyo ne voulait pas qu’Andrew découvre qui il était… Jasper pouvait être facilement manipulable, mais le frère se Kim se retournerais facilement contre lui s’il savait. Il regarda autour de lui cherchant une idée quand il vit son miroir à double sens brisé au pied du bâtiment.

- Ecoute mon ami, il faut que tu m’aide, Kim ne doit pas être au courant et ce monstre va surement profiter d’elle.

Un mince sourire s’étira sur les lèvres d’Om quand il vit Andrew fulminer.

- Court la prévenir, dis-lui que Kakyo n’est pas lui-même et qu’il faut qu’elle fasse très attention à elle.

- Mais… et Kakyo…

- Kim ne me fait plus confiance depuis ce mariage raté, toi seul peux la convaincre d’éviter Kakyo. Dis-lui aussi que je l’aime…. Enfin que Kakyo l’aime….Euh non en fait ne dit pas ça ? Je peux compter sur toi…. Mon ami ?

- Bien sûr je ne vais pas la laisser dans les bras de ce coureur de jupon doublé d’un monstre. J’y vais de ce pas.

- Merci, moi je vais m’occuper de Kakyo.

La douleur dans ce poignet lui rappela pourtant qu’il n’avait aucune chance, mais ce n’était rien à côté de la douleur qu’il ressentait en lui. Om, allait mourir, il allait vraiment mourir.

- Hey Om ?

Kakyo tourna la tête et vit Andrew qui le regardait d’un air déterminé :

- Je voulais te dire, je crois que tu aurais fait un beau-frère et un mari formidable pour Kim. Essayons d’arranger les choses entre vous la prochaine fois.

Une nouvelle douleur, déchira son corps mais Kakyo n’était plus à ça prêt, Om payerait pour ça aussi. Sans un mot pour ne pas trahir sa rancœur le japonais dans le corps de l’hindoue partie en direction des fraternités.




Mes RPs du Moment !



Night of the Cheerleadead , avec Adhita Lonkar

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kimberlie J. McCormick

Une rencontre à la Newyorkaise, avec Malicia McGuire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2o32379


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Volte-Face   Sam 18 Juin 2016 - 12:06

Le vent fouettait le visage rieur du japonais alors que le paysage de la WoW défilait sous lui, et qu’il s’escrimait à tenir sa banderole ensorcelée, accrochée tant bien que mal à son balai. Il passait telle une fusée au-dessus de la foule des étudiants de la Place Magnus Magouille, hurlant et vitupérant, la baguette brandie d’où jaillissaient des étincelles. A mesure qu’il paradait ainsi, la foule levait peu à peu la tête vers le fanfaron, et à la lecture des mots inscrits sur sa bannière se mettaient à hurler des insanités à son encontre, tout en tentant de lui jeter sortilèges, objets contondants, et tous les détritus qui leur tombaient sous la main.

Devant la faiblesse des projectiles due à l’altitude à laquelle il se trouvait, le sorcier asiatique rit de plus belle et ralentit sa vitesse de vol pour narguer ses assaillants. La banderole sur laquelle quelques instants plus tôt on pouvait encore lire « JE SUIS KAKYO HIDEYOSHI ET JE SUIS POUR LE RETOUR DE VOLDEMORT !!! », retomba dans le vide, et « Faux-Kakyo » appliqua sa baguette contre son larynx :

-Sonorus !

Puis il se pencha en avant en s’adressant à tout le monde :

-ALORS, BANDE DE GROS CONS ? ELLE VOUS PLAIT MA BANNIERE ?

Un concert de protestations outrées et d’insultes accueillit cette question et l’imposteur mit ostentatoirement la main à côté de son oreille, faisant mine de ne pas avoir entendu :

-COMMENT CELA ?! VOUS TROUVEZ QUE CELA MANQUE D’ILLUSTRATIONS ?? N’AYEZ CRAINTE JE VAIS Y REMEDIER DANS TOUT DE SUITE !!

D’un geste il envoya une rafale de vent sur la banderole qui se tendit de nouveau, et le sorcier japonais fit une série de gestes complexes sur le tissu qui se couvrit de couleurs vert-criard. Lorsqu’il se pencha à nouveau vers ses interlocuteurs privilégiés, ces derniers eurent un moment de flottement, avant de vociférer de plus belle. Dessus, en plus de l’ignoble déclaration qu’il avait déjà inscrite, on pouvait voir un obscène dessin de la marque de Vous-Savez-Qui qui tirait sa langue serpentine de façon plus qu’équivoque…
« Kakyo » rit aux éclats quelques instants, avant de brutalement se raviser et de tirer sa longue baguette de sa ceinture :

-Bon assez ri. DEGUERPISSEZ PAUVRES FOUS !!!!

Et, joignant le geste à la parole, il s’appliqua à faire pleuvoir  une bordée de maléfices sur la foule en colère qui hurla de plus belle avant de se disperser.
L’imposteur souffla ostensiblement sur la fumée qui émanait de la baguette avant de se la prendre dans la figure et de tousser bruyamment. Puis il rangea maladroitement l’instrument de magie à sa place initiale et considéra un moment sa situation.

Aaaaaah, voilà… nous avons bien œuvré aujourd’hui. Je crois qu’en cet instant, la quasi-totalité de la population estudiantine a pour seul objectif d’occire Kakyo Hideyoshi.
PARFAIT ! Il ne me reste plus qu’une seule, UNE SEULE personne à aller tourmenter, et je pourrai réintégrer mon corps.

Ha… haha… HA HA ! HA HAHAHHAHA !!!


-Sourdinam.

Le sorcier donna un coup d’accélération à son balai au rabais, qu’il avait chipé dans les vestiaires du Stade de Quidditch et fonça vers le siège de la Fraternité Pi Omicron Pi. Arrivé à destination, il se posa sans même prendre la peine d’arrêter son balai qui alla s’écraser dans les buissons non-loin. D’un geste théâtral, il fit s’ouvrir les portes du Rubik’sCub géant et pénétra dans le saint des saints des PoP. Il traversa la plupart des salons de ses camarades avant de débarquer en trombe dans la grande salle d’étude que Manon affectionnait le plus. Pour l’heure, seul son ami Jasper s’y trouvait, devant le parchemin animé présentant le croquis d’un alambic de taille impressionnante. Le titre indiquait « Prototype V4 1046B ». Faux-Kakyo ne s'y attarda pas et marcha droit sur le PoP concentré :

-Jasper mon am… je veux dire, Salut crétin. Je passais dans le coin et je me disais que j’irais bien causer à Manon. Elle serait pas dans le coin, des fois ?

L’intéressé ne daigna pas lever les yeux sur le japonais et répliqua :

-Pas le temps… Ch’ais un nouveau prochet chur les bras. Repache plus tard.

Le sorcier nippon déglutit.

Jasper mon ami, j’en suis marri d’avance. Mais il n’y a qu’une seule façon dont Kakyo aurait réagi face à une telle attitude. Et ça ne va pas te plaire…

D’une main dont il essaya de réprimer les tremblements, l’imposteur tira sa baguette et s’apprêta à la pointer sur le PI Omicron Pi, lorsque la porte de la salle s’ouvrit à la volée. Om Rajesh Kapoor entra, la mine furieuse et déterminée. L'imposteur fit volte-face et se retrouva nez-à-nez avec son propre corps possédé par un autre.

C’est une chose étrange que de se contempler pour la première fois de cette façon. Je devrais éprouver plus de fierté et avoir plus d’assurance, visiblement, cela me sied bien !
…Je n’avais pas prévu qu’il arrive si tôt, mais nous allons y remédier. Om Rajesh Kapoor, tu vas devoir jouer serré.


Faux-Kakyo s’avança, un mince sourire sadique aux lèvres :

-Je vois que les nouvelles vont vite… Tu as déjà appris pour Kim, Kapoor ? Tu viens la venger et récupérer mes restes ? Laisse tomber, elle ne voudra jamais de toi, t’es un minable !

-Jasper, fit l’hindou en se tournant vers lui. Aide-moi, mon ami ! Il est venu s’en prendre directement à nous !

Avant que ce dernier ne fasse un geste, le sorcier nippon réagit. Il réagit même plus vite qu’il ne l’avait fait de sa courte existence, et stupéfixa en un éclair le sorcier Omicron. Puis il fit de nouveau face à son adversaire.

-Et maintenant, pauvre crétin, jubila l’imposteur avec une lueur démente dans le regard, sans baguette que vas-tu faire ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Kakyo Hideyoshi

Messages : 201

Double Compte : Manon Léandre
Situation Amoureuse : En couple avec Kim <3

Sorts Connus : Contusionus Encontusiono,
Protego,
Jambencoton,
Cave Inimicum,
Calmos Pacificatum,
Periculo Pugno,
Incarcerem / Lashlabask,
Furunculus,
Mucus ad Nauséam,
Crache-Limaces,
Subcingulus,
Purée de pois

Inventaire : Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi,

MessageSujet: Re: Volte-Face   Mer 22 Juin 2016 - 14:00

Kakyo et Om vont




Mes RPs du Moment !



Night of the Cheerleadead , avec Adhita Lonkar

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kimberlie J. McCormick

Une rencontre à la Newyorkaise, avec Malicia McGuire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2o32379
 

Volte-Face

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Hippocrate's Bay :: Amphi de Médicomagie-