Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Ce jour à marquer d'une croix (Suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Kakyo Hideyoshi

Messages : 201

Double Compte : Manon Léandre
Situation Amoureuse : En couple avec Kim <3

Sorts Connus : Contusionus Encontusiono,
Protego,
Jambencoton,
Cave Inimicum,
Calmos Pacificatum,
Periculo Pugno,
Incarcerem / Lashlabask,
Furunculus,
Mucus ad Nauséam,
Crache-Limaces,
Subcingulus,
Purée de pois

Inventaire : Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi,

MessageSujet: Ce jour à marquer d'une croix (Suite)   Ven 24 Juin 2016 - 14:03

Kim et Kakyo viennent de

Kakyo regarda sa petite amie, elle était si sûre d’elle, pourtant, ça faisait déjà deux semaines que Myo et Titus étaient « mort », Saussurus le bras droit du doyen avait annoncé la nouvelle le 15/02, ils s’étaient entre-tués… le jeune homme trouvait cette situation quelque peu exagérée, mais il ne connaissait pas suffisamment Myo et Titus et encore moins leur relation. En y repensant, il se souvenait de la chevelure verte de la dryade quand il avait vu Kim pour la première fois… Et Titus, c’était le gardien de l’équipe des gammas et celui qui s’était pris le vautour radioactif, enfin d’après ce qu’il avait compris. Il savait aussi que c’était les meilleurs amis de Kim… A l’époque. Inutile de dire que leurs disparitions tombaient très mal pour leur couple.

- Kakyo… Tu veux bien m’aider à les retrouver?

- Bien sûr.

Répondit-il sans vraiment réfléchir. Il croisa le visage étonné de la métisse qui avait gardé quelques couleurs rosées. Il posa sa main sur ses cheveux, un léger sourire aux lèvres.

- Tu ne me dis pas que je suis folle ? … Je veux dire après tout Saussurus a dit…

- c’était juste des paroles non ?

Coupa le japonais en prenant sa main, il plongea ses yeux dans ceux noisettes de la métisse et lança sérieusement :

- Ecoutes, je ne pense pas que chercher tes meilleurs amis déclarés mort soit de la folie… Après tout, il n’y a pas eu de corps, et on a très peu d’information à part qu’il s’agissait d’une querelle. Après s’ils sont bien morts…

L’expression de Kim, devient à ce moment-là, indéchiffrable comme si elle réfutait cette possibilité. Se mordant la lèvre, le Japonais décida de changer de sujet.

- Quoi qu’il en soit Kim, j’ai vraiment envie de t’accompagner dans tes recherches, je veux être là… En cas de besoin.

Il souriait, mais au fond de lui quelque chose le dérangeait, il avait peur que Kim s’accroche à cet espoir. Et si effectivement, ils étaient morts, Kim arriverait-elle à faire face ?

- Alors on va où ?

Demanda-t-il une nouvelle fois.

- Pour tout te dire je n’y ai pas vraiment réfléchit.

- Je pense savoir ou commencer l’enquête…

Dit-il en tendant sa main.


La musique résonnait dans les oreilles du couple, mais Kakyo n’en avait cure, accoudé au bar avec Kimberlie, il regardait avec envie les verres que venait de déposer Mac Cormack. Le bar était déjà blindé pour un début d’après-midi, mais connaissant le pub depuis deux moi déjà. Il s’était habitué à y voir de l’animation à chacune de ses visites. A sa gauche un groupe de PAF buvait leurs verres en parlant de quidditch, Kakyo les salua d’un geste, et se tourna vers Kim en trinquant avec elle.

- A nous deux.

Fit il avant de boire une bonne gorgée de son verre. Quand il regarda à nouveau Kim, celle-ci n’avait pas touché à son verre.

- Kakyo, tu sais qu’on est là pour enquêter non ?

- Oui bien sûr.

- Alors pourquoi, on se retrouve au PUB du Scrout et Niffleur pour boire un verre ?

- parce que les boissons de ce Pub ont une renommée universitaire.
Fit-il un sourire au coin en voyant la métisse serrer les poings de colères.

- Kakyo, tu…

- Non tu as raison, on a aussi deux bonnes raisons de se trouver ici : déjà, le Pub est l’endroit le plus prisé de l’université, l’alcool fait que les étudiants parle de tout et de rien ici, Cormack et surement aux courants de tout ce qui se passe de bizarre dans cette université. Et enfin, Titus et Myo sont surement des habitués peut être qu’une fois de plus Mac Cormack a retenu quelque chose.

- Et le verre que tu viens de me commander ?

Le Japonais fit un clin d’œil

- ça serait dommage de contrarier notre probable seul témoin de cette affaire. Alors bois ton verre.

La métisse se laissa convaincre dans un sourire et Kakyo appela finalement le barman.

- Hey Mc Cormack tu pourrais nous renseigner.

Kim fouilla dans sa poche et sortit la photo qu’il tendit au barman :

- Tu te souviens d’eux.

- Po’Sur que j’me souviens d’eux c’est’l’fameux Titus, et nouvelle miss d’ce doyennn. J’ai appris l’mort, chest une trist’nouvelle, ch’était d’bon clients.

- Vous voulez dire que vous ne les avez vraiment pas revu depuis la saint Valentin ? Demanda Kim en essayant de ne rien laissé paraitre.

- L’mort ne viennent p’boire un coup, dommages.

Kakyo sentit son cœur se serrer, son idée n’était peut-être pas si bonne, il demanda quand même :

- La dernière fois que vous les avez vus, rien ne vous a choqué ?

- La miss Magouile, che n’la voyait plus beaucoup… mais j’vu Titus le ch’treize, il chte pas mol et il a parler d’un gars chapauté, avec une moustache… d’un chconnad d’hindoue… chez il à finir por dire qu’chan chouchis ne poseroï lui plus de problème ch’tai réglé.

- Merci Mc Cormack, lui répondit-il toujours avec le même sourire
Plus sérieusement il se tourna vers sa petite amie et ajouta.

-Alors entre le Chapeauté, le connard d’hindoue, et chan chouchis... lequel pourrais en savoir le plus d’après toi ?




Mes RPs du Moment !



Night of the Cheerleadead , avec Adhita Lonkar

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kimberlie J. McCormick

Une rencontre à la Newyorkaise, avec Malicia McGuire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2o32379


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Ce jour à marquer d'une croix (Suite)   Lun 29 Aoû 2016 - 19:08

Kimberlie pinça son menton, réfléchie. Le connard d'hindou... En sachant comment avait réagi son parrain à ses fiançailles avec Om Kapoor, Kim n'hésita pas longtemps à définir le fameux connard de cette histoire.

- Ne cherchons pas du côté de l'hindou. Ce n'est pas un bonne piste.
- Ah ouais ?
- Il parlait de Om Kapoor. Titus ne l'aime pas beaucoup. Mais laissons tomber. Om n'a rien à voir là-dedans. J'vois pas comment.

Pour ce qui est des deux autres, la métisse dut y mettre un peu plus du sien... Chan Chouchis ?

- Ah ! finit-elle par lâcher après quelques secondes de réflexion. C'est San Sou Si ! pas Chan Chouchis, Sans Sou Si ! Il tient la petite épicerie du coin ! Ouais... mais on ne peut pas dire que je connaisse le lien que pouvaiT avoir Titus avec ce vieux chinois...

Replongée dans ses réflexions, elle se laissa tout de même tentée par le verre de bière qu'elle tenait à la main, comme dans un réflexe de Gamma. Le Chapeauté ? Qui pourrait être définit ainsi à la fac ? Quel gugusse pourrait mettre un tel chapeau qu'il...

Soudain, Kim blêmit. Kakyo le remarqua aussitôt, pas habitué à voir sa petite amie aussi blanche malgré son teint de noisette. Après tout, on ne pouvait pas dire qu'il connaissait tous les secrets de la jeune McCormick, plutôt réservée avec ses peurs et ses angoisses. Parce qu'elle avait peur, ça ne faisait aucun doute. Elle transpirait soudain la peur comme elle ne l'avait jamais transpiré face à Kakyo.

- On va voir San Sou Si !
- Mais Kim... Tu ne viens pas de dire... ?
- Je sais ce que j'ai dit, mais c'est justement pour ça qu'on doit aller vérifier ça !
- Tu es sûre que tu vas bien ?

Essayant de faire passer sa tronche de dix pieds de long, elle vida d'une traite sa choppe, prenant donc un certain temps pour répondre au japonais :

- Très bien ! Allons-y !

Le pauvre Kakyo ne put finir son verre que la métisse le tirait déjà dehors. Arrivés dehors, Kim n'arrivait pas à calmer son cœur battant à tout rompre. Kim avait longtemps eu peur de beaucoup de choses. Elle avait longtemps eu peur de sa féminité. Elle avait longtemps eu peur d'avoir des sentiments. Elle avait longtemps eu peur de souffrir ainsi que de finir seule à cause de toutes ces autres peurs. Elle avait peur de beaucoup d'autres choses, mais si un épouvantard se retrouvait devant elle savait qu'elle forme il prendrait...

La Chapeauté... ça ne pouvait qu'être le Docteur Magnus Maximus Magouille, le potentiel épouvantard de la métisse.

Elle déglutit, tirant toujours son petit ami par la main, ne se rendant compte de sa force :

- Dis, si tu veux arracher ma main, continue comme ça. Pas que je n'aime pas ce côté fougueux, mais je serais triste de perde ma main droite, si tu vois ce que je veux dire... souriait-il, essayant de détendre l'atmosphère.
- Euh...

Kim s'arrêta et lâcha la main de Kakyo, visiblement peinée :

- Excuse-moi... Je ne voulais pas... C'est juste que...
- Dis, Kimberlie. Quelque chose ne va pas ? Tu m'inquiètes, tu sais.
- Non... Je...
- Tu sais qui est le Chapeauté en question n'est-ce pas ?
- Il n'y a qu'un seul mec à chapeau qui pourrait mettre Titus dans cet état-là... et il n'est pas que chapeauté, il est aussi horriblement moustachu...
- Tu parles du Doyen c'est ça ?

Kim ne put répondre, comme on n'osait donner le nom du célèbre Mage Noir dont on ne prononçait pas le nom il n'y avait pas si longtemps que ça... Elle se contenta de hocher la tête frénétiquement.

En guise de réponse, Kakyo ne put s'empêcher de sourire, ni même de rire, même s'il essayait de se retenir :

- Tu ne vas pas me dire qu'il te fous la froisse ?! Et moi qui croyais que la grande Kimberlie McCormick n'avait peur de rien !
- Eh bien... tu ne trompais ! s'énerva-t-elle presque.
- Eh... Je rigolais hein... Tu as vraiment peur de lui ? Franchement... je ne l'aurais jamais cru.
- Tu ne... Tu ne sais pas de quoi il est capable... C'est un monstre sans pitié et... Qu'importe ! Allons voir San Sou Si, ok ?!
- Kim... Tu sais que si cette piste ne donne rien, on sera bien obligé de creuser cette piste.
- Oui... autant s'assurer qu'il n'y a rien du côté de l'épicier. D'accord ?

Elle le suppliait presque du regard. Pour la première fois depuis le début de leur relation, Kim semblait enclin à accepter d'être protégée par son petit-ami. Elle qui semblait si indépendante, très loin de la Princesse en détresse que Kakyo voudrait plus voir en elle. A cet instant, c'était belle et bien un éclat de fragilité qui luisait dans le regard noisette de la métisse.

- Je te suis, Princesse. caressa-t-il avait douceur la joue de sa petite-amie.

Elle s'autorisa un sourire comblé et des rougeurs aux joues avant de reprendre les reines de sa personnalité. Elle saisit de nouveau la main de Kakyo, quoique moins brutale, prenant l'initiative de le diriger vers la petite boutique des Champs Z'Allons-Y.


Déterminée, Kim tendait la photo d'elle en compagnie de ses deux meilleurs amis sous les yeux du vieux asiatique, si près de son visage que ça serait un miracle qu'il reconnaisse les visages.

Kim adorait cette photo. C'était devenu presque rare qu'elle ait eu droit à une journée où elle était en compagnie de ses deux amis, et cela en même temps. Bien sûr avant qu'ils soient présumés morts... Elle aimait le sourire de Myosotis alors qu'elle serrait ses deux amis contre elle, presque joue contre joue.

- Si le perroquet ne formule aucun mot, jamais il ne sera parler. répondit le vieux homme de son accent typé.
- Euh... pardon ? osa demandé Kakyo, pas encore habitué aux habitudes langagières de l'épicier.
- J'te demande si tu les as vu !
- Est-ce que le panda se souvient de toutes les tiges de bambou ?
- J'ai pas l'temps pour tes énigmes à la mord-moi-l'balais mon vieux ! perdit-elle vite patience. Je sais que Titus Reynolds a eu une affaire à régler avec toi ! J'veux savoir ce que c'était, tout de suite !
- Tel la pie trop avare, Monsieur Reynolds dut rendre la pareille.
- Keuwa ?!
- Je crois que Titus devait de l'argent à Monsieur. traduisit Kakyo, choppant vite le coup de main.
- Ah ! pointa-t-elle son doigt sur San Sou Si, accusatrice. Voilà le fin mot de l'histoire ! Titus a simulé sa mort à cause de toi et de sa dette à la noix !
- Euh... Kim... Je ne suis pas sûr que...

Sauf que c'était trop tard, Kim saisissait déjà la col du vieux chinois le secouant dans tous les sens :

- DIS MOI OU EST MON AMI, VIEUX FOU !
- KIM ! se scandalisa Kakyo qui eut un mal fou à faire lâcher prise à sa petite-amie.

Il la tira un peu plus loin dans le boui-boui et la prit entre quatre yeux :

- Laisse-moi parler, OK ?
- Quoi ?! J'allais le faire parler !
- Écoute, d'accord, Titus devait de l'argent à c'mec, mais pourquoi Myosotis simulerait sa mort elle-aussi ? Ça n'a pas de sens. Demandons lui gentiment quand il a vu ton Parrain la dernière fois.

Les lèvres pincées, Kim le laissa faire à sa manière. Elle le suivit d'un pas morne, les bras croisés devant elle, boudeuse. De son côté, Kakyo afficha son sourire charmeur ce qui fit lever les yeux à la métisse, pourtant habitué à jouer les mecs bien sur tous rapports.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Kakyo Hideyoshi

Messages : 201

Double Compte : Manon Léandre
Situation Amoureuse : En couple avec Kim <3

Sorts Connus : Contusionus Encontusiono,
Protego,
Jambencoton,
Cave Inimicum,
Calmos Pacificatum,
Periculo Pugno,
Incarcerem / Lashlabask,
Furunculus,
Mucus ad Nauséam,
Crache-Limaces,
Subcingulus,
Purée de pois

Inventaire : Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi,

MessageSujet: Re: Ce jour à marquer d'une croix (Suite)   Lun 5 Sep 2016 - 19:35

Le jeune homme regarda l’épicier tandis qu’un léger sourire naissait sur ses lèvres, il posa ses deux mains sur le comptoir et plongea ses yeux sombre dans les siens tout aussi sombre.

- Ok… vielle homme, quand as-tu vu Titus Reynolds pour la dernière fois ?

Le regard vif de l’homme dévia de quelque centimètre, Kakyo se retourna pour suivre son regard mais il ne voyait que Kim et son jolie visage légèrement bougon ah moins que San Sou Si ne faisait que fixer l’étal derrière lui rempli de victuailles, fioles bizarres et de quelques gâteaux.

- Pour l'homme sage, la connaissance est aussi importante que l’or…

Le Japonais se tourna vers l’épicier son front barré pas quelque plis, c’est là qu’il vit les yeux perçant de l’épicier et un léger sourire sur son visage ridé :

- …Mais un rossignol ne peut pas chanter si on l’affame.

- Alors ? demanda Kim, il t’a dit où était Titus ?

- Ce gars est pire qu’un vieux singe. Marmonna Kakyo en se dirigeant vers l’étal.

   

Non loin de l’épicerie Kim et Kakyo s’appuyaient contre le mur d’une bâtisse, en silence. La métisse semblait perdu dans ses sombres pensés, son visage était soucieux et sa peau plus pale que d’habitude… Il savait qu’elle pensait au risque de suivre la piste du chapeauté… et Kakyo ne la comprenait pas… peut-être était-ce parce que le doyen n’avait jamais daigné le rencontrer. Et dans un sens, il était bien contente d'être traité comme n'importe lequel de ses étudiants.

Mais la peur Kakyo la connaissait bien, elle s'insinuait en lui et le temps n'arrangeait rien. Il savait qu'il fuyait sa plus grande peur, sa propre famille. Le jeune homme secoua la tête il détestait penser à ça, ça ne lui correspondait pas. Il leva les yeux vers sa petite amie, et su à ce moment qu'il ne pourrait jamais la forcer à affronter le doyen.

Il baissa les yeux sur son sac de course qu’il venait d’acheter chez Sansouci et sortie des chocogrenouilles.

- Tiens un peu de chocolat te fera surement reprendre des couleurs.

Il tenta un sourire convainquant et sortit un carton contenant un calendrier roulé comme un parchemin, on pouvait y voir de jolis pandas se baigner dans une eau limpide, …   Kakyo déroula son calendrier offert par San Sou Si, et posa le doigt sur une date entouré par l’épicier.

- Le 1er février, commença-t-il, l’épicier ne l’a plus jamais vu après qu’il ait payé sa dette, et Myosotis… Comment a-t-il dit ça ?... Il a parlé d’une reine je crois…

- La reine, n’est plus le simple moineau qu’on nourrit à l’aide de graines… c’est n’importe quoi Kakyo. On n’a rien appris, sur la disparition de Titus et Myo…

Le Japonais secoua la tête :

- On a appris quelque chose en fait… la piste de San Sou Si est à écarter.

Un long silence accueillit la déclaration du jeune homme. Au bout de quelques minutes Kim dit d’une voix blanche.

- Je vois….

Cette déclaration serra le cœur du jeune homme.

- Attend Kim… ce n’est pas l’unique solution.

- Qu’est-ce que tu dis Kakyo on a écarté toutes les autres piste… Si ce n’est pas Om et l’épicier…C’est forcément…

- ça ne sert à rien d’y aller si tu es dans cet état.

Coupa Kakyo en cherchant le regard de la métisse, elle avait peur c’était évident, et si le doyen avait un rapport avec cette double disparition, il ne le dira pas à deux étudiants sans raisons.
Kim inspira profondément croisa le regard du jeune homme et murmura :

- Je ne peux pas les abandonner Kakyo…

- Je sais…

Le Japonais ne résista pas plus longtemps, il accueillit Kim dans ses bras, et caressa doucement les cheveux crépus de la métisse… Il voulait la rassurer.
La solution lui apparut à ce moment-là, c'était comme s'il n'avait pas vu le chemin qui se dressait devant lui, ils étaient loin d’avoir tout creusé en fait.

- On se fixe trop sur les dires de McCormac… Un témoin c’est loin d’être suffisant, et je doute que le doyen nous viennent en aide tu ne crois pas ? Tu ne penses pas qu’on fasse fausse route ?

- Que veux-tu dire ? demanda Kim

Kakyo reprit, content d'avoir capté l'attention de la métisse

- On est tous les deux en filière sport… Mais Myosotis et Titus n’y sont pas…

- Non bien sûr, fit Kim, Titus est en Magizoologie et Myo en Sciences occultes.

- c’est donc là qu’on doit chercher, peux être trouverons nous d’autres pistes auprès des autres étudiants.

- Tu veux aller questionner les étudiants de ses filières? Il vont nous prendre pour des cinglés.

Pour toutes réponses Kakyo s'écarta d'elle, tandis que son sourire s'agrandit.

- Tant qu'on ne termine pas dans l'enclos d'un maygar à pointes ça devrait le faire. Allez mange ton chocogrenouille avant qu'il ne s'en aille.

Il fouilla à nouveau dans son sac et reprit :

- Myo et Titus sont tes meilleurs amis mais il y a une facette que tu ne connaît pas deux, tu ne sais pas comment ils sont en cours, peut-être ont-il des amis ou de ennemies dans leurs filières respectives, des personnes qui était là pendant le bal de saint Valentin ils ont peut être remarqué quelques chose de bizarre.

- Quelque chose de bizarre? reprit Kim en haussant un sourcil interrogateur

- Des gestes, des paroles, des colères, n'importe quoi, quelque chose qui nous conduira droit vers tes amis.

*Enfin j'espère que ce n'ai pas des corps qu'on va trouver* pensa Kakyo, alors que son sourire tirait vers la grimace.

c'est alors qu'il sentit enfin ce qu'il cherchait, il sortit un biscuit de la chance et le leva au niveau de ses yeux.

- Voyons ce que la chance nous réserve.

il ouvrit le biscuit et le message tomba dans sa main, les lettres se mélangèrent, formèrent une phrase et le papier partit en miette, Kakyo eut juste le temps de mémoriser le message.

- "L'eau ne reste pas sur les montagnes, ni la vengeance dans un grand coeur." j'ai l'impression d'entendre ce vieux singe de San Sou Si.

Fit-il en riant, son regard s'attarda sur le visage de Kim, il comptait bien la faire rire. malgré tout le sérieux de cette enquête, et tout les sombres sentiments qui devaient se bousculer dans le corps de sa petite amie... il profiterait de chaque instant pour lui montrer que la vie était belle qu'elle soit avec ou sans ses amis.

- Tu en veux un toi aussi?




Mes RPs du Moment !



Night of the Cheerleadead , avec Adhita Lonkar

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kimberlie J. McCormick

Une rencontre à la Newyorkaise, avec Malicia McGuire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2o32379
 

Ce jour à marquer d'une croix (Suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Midnight Crescent :: Pub "Le Scroutt & le Niffleur"-