Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 ♪ Potion School Musical ! ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Le Narrateur

Messages : 503

MessageSujet: ♪ Potion School Musical ! ♫   Mer 1 Aoû 2012 - 22:22

Une pluie légère recouvrait la WoW University, alors que l'après-midi touchait paresseusement à sa fin. Et, contrairement aux habitudes du temps anglais, ce n'était pas de l'eau sale qui tombait du ciel, mais des milliers de petites paillettes colorées et scintillantes, qui collaient à la peau des étudiants.

Et il n'était pas rare de voir un ou deux malheureux tournoyer subitement, ou bien se lancer dans un numéro de claquettes sous une musique entraînante, avant de repartir suivre son bonhomme de chemin.
Bonhomme de chemin qui, en l'occurence, menait tout droit au terrain de quidditch du bâtiment de Sports & Loisirs Sorciers. Car d'ici peu allait commencer le cours qui chaque semaine rebutait tous les étudiants de toutes filières et de tous cycles : le cours obligatoire de Potion Magouille du doyen.

Devant le bâtiment de Sport, s'amassait de plus en plus de monde.

Et, à côté de l'entrée du terrain, se tenait une femme rousse trop maquillée, qui s'abritait sous un énorme parapluie jaune estampillé « Gazette du Sorcier ».

Devant elle, un vieux technicien grassouillet, clope au bec, agitait sa baguette en tapotant sur une picturine vierge, pour enregistrer le reportage.

-Ici Tricia Beaubabille qui vous parle depuis la WoW University, où un sortilège bien étrange s'est abattu, lança la rouquine d'une voix professionnelle. En effet, depuis plus de deux heures selon divers témoins, une pluie de confettis de toutes les couleurs se déverse sur la fac, et ensorcelle ceux qui la touche. Les victimes connaissent des phases où elles ne peuvent s'empêcher de chanter et danser. Attaque terroriste ? Sortilège farceur ? Énième coup de pub du tristement célèbre Docteur Magnus Magouille ? Qui pourra nous dire de quoi il en retourne ?

Puis la reporter envoya valser son parapluie, et tourna sur elle-même comme une ballerine.
Son assistant, quant à lui, leva les bras au ciel et entonna un vibrant air d'opéra à la gloire des enregistreurs de picturines sous-payés.

Quelques étudiants blasés leur jetèrent un regard morne, avant d'aller s'installer dans les gradins du terrain de Quidditch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Mer 1 Aoû 2012 - 23:29

Myosotis sortit du Grand Potiron, tout sourire.

Elle s'était mise sur son 31 : elle portait sa plus belle tunique sur son jean le plus avantageux, et un bandeau fleuri cachait la majeure partie de sa chevelure verte. Elle se sentait parfaitement bien.

Une longue pause au sein de son cucurbitacée préféré, et de nombreuses cigarettes teintées d'Herbe Magique de l'Oncle Bob avait finies de la détendre totalement. L'horrible club de chorale et son horrible professeur était complètement sorti de sa tête.

Il fallait dire qu'en bonne monomaniaque, une seule et unique chose occupait ses pensées : le cours de Potions Miracle du séduisant docteur Magouille ! Comme il lui tardait ! D'autant plus qu'elle avait un plan...

Elle commença à gambader sous l'avalanche de paillettes, que, perdue dans ses pensées amoureuses, elle ne remarqua même pas.

Une musique douce monta de nulle part, et Myo hocha la tête en rythme, sans s'en rendre compte.

Bonsoir !
(sur l'air de Bonjour Belle ! de la Belle et la Bête)



Myo
Je voyage sur un petit nuage,
En ce jour débute mon idylle.
Oui ce soir, j'ai enfin du courage
Je suis toute fébrile !

Quelques étudiants
Bonsoir !
Bonsoir !
Bonsoir ! Bonsoir ! Bonsoir !

Myo
Les étudiants en cette fin d'après-midi
Me jettent des regards ébahis
Oui, on est tous invités
A venir se cultiver
Au cours de ce grand génie !

Titus
Oh, bonsoir Myo !
Myo
Bonsoir Titus !
Titus
Où est-ce que tu vas ?
Myo
Voir le docteur Magouille.
Son cours de Potion Miracle est dans dans dix minutes, et tu sais j'ai tellement hâte d'y aller !
Titus
Rhaa, c'est obligatoire ... Venez, les Gamma et qu'ça saute !

(Titus et les autres Gamma suivirent Myo)

Les Gamma
Les cheveux verts et ce p'tit air amoureux
De l'espoir toujours dans les yeux
Elle parle son propre langage
Elle est toujours dans les nuages.

(Myo se cogna contre un poteau alors qu'elle regardait une affiche du doyen)

C'est vrai qu'elle est bien étrange, notre amie Myo !

D'autres Étudiants
Bonsoir !
Bonsoir !
Salut Grandiflore !
Bonsoir !
Bonsoir !
T'as pas une feuille ?
Un gallion le gramme ?!
Tu veux nous ruiner ?

Myo, en jetant à la foule derrière elle de l'herbe magique
Aujourd'hui tout mon stock est gratuit !

(Myo entra dans la supérette tenue par le sorcier chinois, Mr San Sou Si, qui était sur son chemin)

San Sou Si
Ah, Myo !
Myo
Bonsoir ! Je viens acheter le livre dont je vous avais parlé !
San Sou Si
Le nouveau livre de Magouille ?
Myo
Oui ! Je veux le faire dédicacer ! Vous ne l'avez toujours pas ?
San Sou Si
Depuis hier ? Non, hélas !
Myo
Ça ne fait rien, je prendrai .. celui-là !
San Sou Si
Celui-là ? Mais tu l'as déjà acheté deux fois !
Myo
C'est mon préféré !
J'aime tous les livres de mon doyen bien-aimé !
Plein de magie et de potions ensorcelées !
San Sou Si
Et bien, si tu l'aimes tellement, je t'en fait cadeau !
Myo
Mais monsieur ...
San Sou Si
J'insiste !
Myo
Oh! Merci, merci infiniment !

(Myo sortit de la boutique, et se dirigea vers le terrain de Quidditch, suivie par ses amis. D'autres étudiants se joignirent au fur et à mesure au cortège.)

Les Étudiants
Les cheveux verts avec des rêves plein les yeux,
Elle n'est jamais caractérielle.
Elle ne cherche pas les embrouilles
Elle ne parle que de Magouille
Quelle gentille fille, cette Mademoiselle Myo !

Myo, qui regarde le livre en marchant
C'est le plus beau des Doyens
Et sa belle moustache m'enchante, tu vois !
(Elle montra une photo du livre à Titus, qui grimaça.)
C'est vraiment le prince charmant
Mais il n'apprendra mes sentiments que ce soir !

Une étudiante
Paraît que son amour
Est dû à un sort
Car sa folie est sans pareille !

Un étudiant
Mais c'est tout de même étrange
Autour d'elle, tous ces échanges
C'est vrai que ça n'a pas l'air légal

Les Étudiants
Non, ça n'a pas l'air bien légal
Cette fille n'est vraiment pas banale
C'est Myo !

(Myo s'installa au premier rang des gradins du stade, et força Titus et ses autres amis Gamma à s'asseoir à côté d'elle.
Sur l'estrade, le professeur Saussurs admirait le Docteur Magouille, qui était à deux doigts de monter sur scène.)

Saussurus
Ouah ! Quel monde il y a, Magouille !
T' es le plus grand doyen du monde !
Magouille
Le meilleur !
Saussurus
Même Dumbledore ne pourrait rien faire contre toi !
Aucune fille non plus d'ailleurs !
Magouille
Aucune, Saussurus, et j'ai jeté mon dévolu sur cette délicieuse enfant.
Saussurus
Laquelle, laquelle tu veux ?
Magouille
Toutes évidemment ! Toutes les jeunes filles bonnes à marier !
Saussurus
Euh, mais ...
Magouille
Toutes celles de l'université !
Saussurus
Sans doute mais ...
Magouille
Toutes celles qui sont assez belles et qui ont la chance d'être choisies par moi !
Saussurus
Oui, bien sûr ! Mais comment est-ce tu ... ?

(Magouille s'approcha de trois étudiantes blondes de la fraternité Zeta Delta Nu, assises devant l'estrade.)

Magouille
A l'instant même où j'vous ai vue, mes mignonnes
J'ai su que vous étiez les bonnes
Vous êtes les seules, ici-bas,
Que je trouve digne de moi.
Voulez-vous que je vous montre mon gros trombone ?

Les trois Zeta
Il est affreux, il est à frémir,
Monsieur Magouille, quel polisson!
Mon cœur s'emballe, je crois qu'j'vais vomir
Y a qu'lui pour vous donner d'horribles frissons.
(Dans un brouhaha, tous les étudiants s'installent petit à petit dans les gradins.)
Les Étudiants, dans le bruit des conversations
Bonsoir ! Ça va ?
Ce cours me défrise...
N'importe quoi ...
Quelle escroquerie !
Doyen...Crétin ...
... malsain et pervers !
Myo
Aujourd'hui l'destin me sourit !

Magouille
Je sens que je ne dormirai pas seul cette nuit !

Les Étudiants
Les cheveux verts, perdue dans son univers,
Il a du lui pousser des ailes !
Elle est fantasque et bizarre.
C'est pas une fille sans histoire !

C'est vrai qu'elle est originale
Oui, elle est très originale
Cette fille n'est vraiment pas banale
C'est Myo !


Tous les étudiants qui dansaient autour de Myosotis s'éparpillèrent et allèrent s'asseoir au loin.
La jeune fille aux cheveux verts soupira d'aise, un gros sourire béat aux lèvres. Elle en ne quittait pas des yeux le Dr Magouille sur l'estrade, qui remettait de l'ordre dans ses fiches tout en jetant des regards lubriques aux jolies filles de l'assistance.

Titus, à côté de Myo, fronça les sourcils.

-Hey, vous avez pas remarqué quelque chose de... bizarre ? grogna-t-il en regardant tout autour de lui, comme s'il était traqué.

A ses côtés, Jean-François souffla un peu de fumée de sa cigarette roulée :

-Ouaaais ! Myo, t'as du charger à fond ta dernière création, parce que j'entends comme de la musique et je vois des trucs chelous. C'est trop coooooool....

Myo ne prit même pas la peine de regarder ses amis :

-J'ai rien remarqué, fit-elle en regardant fixement le doyen de son cœur, avant de soupirer à nouveau.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1709

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Jeu 2 Aoû 2012 - 11:53

La mine renfrognée, les yeux cernés par un cruel manque de sommeil, Titus n'en revenait pas de voir son amie d'humeur aussi joviale après la nuit horrible qu'elle avait passé. Mais dès que ce grand couillon de Doyen fit son numéro sur l'estrade en lançant son haut-de-forme en l'air, Myo se leva en applaudissant frénétiquement, au bord de l'hystérie, rappelant au ricain la raison de ce changement, et au passage le fait qu'il allait devoir se farcir deux p**** d'heures de cours prodiguées par ce charlatan à moustaches. Déjà, ces mains avaient commencé à trembler.
La tête de Shakulu venant s'effondrer sur son épaule n'arrangea rien. Son œil droit fut parcouru d'un tic.

-Tout va bien, man ? lui demanda Screwface de sa voix de baryton.

-Oui... Pour l'instant en tout cas.

Exaspérée, Myo se tourna vivement vers lui :

-Ah non ! Tu vas pas faire ta mauvaise tête comme d'habitude ! Pas ce soir en tout cas ! Ne me gâche pas ce moment, tu seras gentil !

-Je suis pas gentil.

Depuis son siège à l'arrière, Jean-François vint coller sa tête graisseuse tout contre celle de Titus qui fut parcouru d'un nouveau tremblement de rage et de dégoût mêlés.

-Hey Titus ! T'as pas de raison de t'en faire ! Grâce à ce sort méga-puissant on est tous stones aujourd'hui ! GAMMA POWAAAAA !!!

-Ah ouais, ce fameux sortilège à la mord-moi-le nœud... Je l'avais oublié celui-là. Au moins, les pluies de paillettes ont cessé, c'est déjà ça...

Une pluie de paillettes s'abattit sur le cowboy qui se figea sur place, les mains sur ses accoudoirs... qui s'arrachèrent de la chaise au moment où le sorcier se leva en hurlant de rage. Shakulu, sans se réveiller, fut projeté à l'autre bout de la rangée, J-F et Myo se renversèrent en arrière et tous les étudiants se tournèrent brusquement dans sa direction, mortifiés.
L'un d'eux se tourna vers les Gamma Phie Orties qui entouraient Titus et se risqua à demander :

-M-mais qu'est-ce qu'il a ?

Se regardant entre eux, les Gamma haussèrent leurs épaules avachies et se mirent à chanter :



Ça l'énerve
(Sur Ça m'énerve d'Helmut Fritz)

Titus :
Tous ces alphas qui se prennent pour des boss

Les Gammas :
Ça l'éneeeerve !

Titus :
Ça m'énerve...

Les Gammas :
Ça l'éneeeerve !
Ça l'éneeeerve !

Titus :
Qu'est-ce que ça m'énerve !


Les Gammas :
Ça l'éneeeerve !

Titus :
J'entre au Scroutt boire un verre
Mais l'ambiance dégénère
Les Alpha m'foutent la pression
J'en prends un j'lui mets un gnon
Ça m'énerve, oui ça m'énerve
J'ai une recherche à faire
Sur les pustules de Clabbert
J'veux le bouquin de Georges Porlock
Mais y'a la rupture de stock


Les Gammas :
Ça l'éneeeeerve
Titus :
Tous ces gros PAF qui se prennent pour des boss

Les Gammas :
Ça l'éneeeeerve
Titus :
A se foutre de moi planqués dans leurs blockhaus

Les Gammas :
Ça l'éneeeeerve
Titus :
Tous ces touristes moldus sur la voie de 9 3/4

Les Gammas :
Ça l'éneeeeerve
Titus :
Le premier qui m'accoste je lui fait bouffer un cognard
Damn it!
Ça m'énerve, oui, ça m'énerve

Titus :
D'vant le cours de Magouille
Y'a déjà une foule d'andouilles
Moi j'arrive sur Grand Dada
On me dit tu rentres pas
Mais ça m'énerve
Avant qu'ça sonne
Lily Collins me harponne
Me dit : « j'peux t'interroger ? »
Non, je t' ai pas sonnée !
Elle m'énerve, mon Dieu qu'elle m'énerve !!!

Un jour quand je lancerai ma grande carrière
Quand j'aurai traqué tout un Bestiaire
Je m'ferai une cabane dans le désert
Et si quelqu'un vient me chercher, ah, ça sera la guerre !


Les Gammas :
Ça l'éneeeeerve
Titus :
Tous ces gros PAF qui se prennent pour des boss

Les Gammas :
Ça l'éneeeeerve
Titus :
A se foutre de moi planqués dans leurs blockhaus

Les Gammas :
Ça l'éneeeeerve
Titus :
Ce doyen qui se prétend sorcier

Les Gammas :
Ça l'éneeeeerve
Titus :
Alors qu'on sait qu'il a pas eu sa première année

Ça m'énerve tous ces gens qui s'arrêtent pas de chanter !
Tout ça à cause d'un sort !
Mais bon...
Faut dire qu'il est fort...


Les Gammas :
Ça l'éneeeeerve
Titus :
Toutes les rues du campus recouvertes de paillettes !

Les Gammas :
Ça l'éneeeeerve
Titus :
Ces gens qui dansent alors qu'il faudrait qu'on s'inquiète !

Les Gammas :
Ça l'éneeeeerve
Titus :
Tous ces Pi Alpha Fi qui se moquent beaucoup trop de ma musique

Les Gammas :
Ça l'éneeeeerve
Titus :
S'ils continuent il va falloir que l'on s'explique !

Parce que ça m'énerve.

La respiration saccadée, les tempes palpitantes, Titus se rendit soudain compte que tous les yeux étaient braqués sur lui. Se rasseyant lourdement, il sortit une cigarette de son manteau qu'il alluma avec sa baguette. Il se tourna vers les Gammas :

-Si l'un d'entre vous reparle de ce qui vient d'se passer, je lâche une manticore en chaleur dans son plumard. C'est bien compris ?

Tous hochèrent la tête.

-Bien, maintenant regardons le cours de l'autre abruti et tirons-nous vite fait, j'en ai déjà ma claque !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Jeu 2 Aoû 2012 - 23:36

La pluie de paillettes venait tout juste de cesser, et les étudiants avaient recommencé à râler face à cette nouvelle manifestation du sortilège. Tous sauf un, qui lui, souriait de manière béate, les yeux perdus dans le vague. Se tournant vers lui, un binoclard des Pi Omicron Pi lui demanda, intrigué :

-Ben, Om ? Qu'est-ce que t'as à sourire ?

-Vois-tu Alester, mon ami meilleur d'entre tous, je suis en ce jour le plus heureux des jeunes sorciers non-diplomés.

-Hein ? Heureux ??

-C'est tout à fait ça.

-Mais... tu te rend compte où on a atterri ? On est bloqués pour toute la soirée au cours débile de Magouille !

-Oui j'en suis conscient.

-Mais alors...

-Nous sommes bloqués ici, à un cours totalement inutile, donc sans avoir à fournir le moindre effort cérébral.

-Et... ça, ça te rend heureux.

Om Rajesh Kapoor se tourna alors vers son camarade de fraternité :

-Heureux ? Je n'ai pas l'impression que tu comprennes, mon merveilleux et luxuriant copain : JE SUIS AU NIRVANA !!!

Après avoir hurlé sa dernière phrase et s'être attiré tous les regards, Om se leva prestement. Des lumières disco jaillirent dans le stade, éclairant l'indien de mille feux et se dernier se mit à chanter en dansant frénétiquement :



Jour de repos
(Sur Dard E Disco du film Om Shanti Om)

Om :
Je sais pas c'qui m'arrive aujourd'hui
Pour une fois les grands dieux m'ont béni
Décidément j'ai la chance inouïe
De devoir suivre ce cours plein d'ennui !!!

Je sais pas c'qui m'arrive aujourd'hui
Au r'voir précis d'Médicomagie
Bonjour jolies anglaises qui sourient
Je peux enfin oublier mes soucis
Et pour une fois Om s'détendra
Et on l'entendra chanter de tout là-haut :

Aujourd'hui c'est mon
jour de repos
jour de repos
jour de repos,
Aujourd'hui c'est mon
jour de repos
jour de repos
jour de repos !
Aujourd'hui c'est mon
jour de repos
jour de repos
jour de repos,
Aujourd'hui c'est mon
jour de repos
jour de repos, jour de repos !!!

Les Zeta (voyant passer Om) :
Mais c'est qui cet Hindie
Qui nous raconte sa vie
Il est chez Magouille et il sourit ?!

Mais vraiment qu'est-ce qu'il dit
Avec cet accent zarbi
On ne comprend rien à ce qu'il crie

Om :
(prend à parti un PAF)
Oooh, oui mon ami
Aujourd'hui je suis comme toi
La tête vide, prêt à siroter un soda !

(s'agrippant soudain à un autre PAF)
Ooooh, et toi aussi
Soit pas timide viens dans mes bras,
J'suis enfin libre, faut absolument qu'on fête ça !

Qu'tu sois Alpha, ou un Insuffisant bêta
Ce soir j'men fous, je vous trouve tous très sympas !
(attrape au vol une Zeta punkette)
Et toi pars pas comme ça, reste-là !
Viens danser avec moi, quelques pas !
Très glorieux Doyen, j'te remercie,
Tu m'as offert un beau cadeau !

Aujourd'hui c'est mon
jour de repos
jour de repos
jour de repos
Aujourd'hui c'est mon
jour de repos
jour de repos, jour de repos !!!

Filles Pi Omicron Pi :
Jour de repos, pas b'soin d's'lever tôt !
Jour de repos, pas b'soin d's'lever tôt !
Jour de repos, pas b'soin d's'lever tôt !
Jour de repos, pas b'soin d's'le... ver tôt !

Om :
Hourra hourraaa ! J'vais tout raconter à Dolly,
Ce soir chez mooooaa, quand ch'rai installé dans mon lit !

Oooooohooohoooo !!
Hourra hourraaaaa, ma tension ne cause plus d'souci,
Hourra hourraaaa, j'ai mon cerveau qui refroidit !
Quelque soit c'queeee, me réserve le lendemain,
Ce soir je meeeee, suis jamais senti aussi bien !

Pas de livre sous les bras, pour une fois !
J'ai pu manger trois repas, j'y crois pas !
Doyen vénéré, je te suis dévoué,
Tu es devenu le plus grand des héros !

Aujourd'hui c'est mon
jour de repos
jour de repos
jour de repos,
Aujourd'hui c'est mon
jour de repos
jour de repos, jour de repos !


Je sais pas c'qui m'arrive aujourd'hui
Pour une fois les grands dieux m'ont béni
Décidément j'ai la chance inouï
De devoir suivre ce cours plein d'ennui !!!
Et pour une fois Om s'détendra
Et on l'entendra chanter de tout là-haut :

Aujourd'hui c'est mon
jour de repos
jour de repos
jour de repos,
Aujourd'hui c'est mon
jour de repos
jour de repos
jour de repos !

WOOOOOSH
Se retrouvant soudain cerné par les flammes, Om regarda autour de lui, en panique, et aperçut les PAF qu'il avait pris à parti dans sa chanson, la baguette encore fumante... suivi d'un grand nombre de leurs copains et d'une foule de Zeta Delta Nu.

-Une tête d'ampoule !!! Foutons-le à poil !!!

Le jeune hindie ouvrit de grands yeux et déglutit.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 937

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Lun 6 Aoû 2012 - 2:55

Griselda s'était installée au beau milieu des gradins de Quidditch.

Elle n'aimait pas ce cours, parce qu'il n'y avait aucun fait scientifique : le doyen se contentait d’exhorter les étudiants à acheter sa Potion Magouille, et récitait une liste de soi-disant vertus tirées de nulle part. Et quand on était une Pi Omicron Pi, c'était presque une insulte à l'intelligence, ah ah, oh oui un jour, elle trouverait le moyen de stopper tout ça. Avec un couteau trempé dans l'arsenic si possible.

Elle étouffa un ricanement, en étendant ses jambes devant elle.

Comme d'habitude, personne n'avait osé s'asseoir à ses côtés. Ni devant elle. Ni derrière elle, d'ailleurs. Que ce soit en cours ou au sein de sa propre fraternité, personne ne l'approchait jamais. Elle se demandait vaguement pourquoi, en caressant le chiffon sale posé sur ses genoux qu'elle prenait pour son Lethifold apprivoisé.

Mais ce n'était pas grave, elle avait déjà eu assez de compagnie tout à l'heure, à l'animalerie. Il fallait dire que duel entre Lily et elle avait duré longtemps. Les deux jeunes filles avaient continué à se jeter des sorts pendant presque deux heures, mais elles s'étaient avérées aussi douées l'une que l'autre, et du coup aucune des deux n'était parvenue à toucher son adversaire.

Du dégât, par contre, il y en avait eu : la magie avait fusé partout, et la boutique d'animaux avait perdu sa porte, quelques niffleurs et certain nombre d'autres marchandises de valeur.
La pauvre vendeuse était devenue hystérique et leur avait hurlé dessus avant d'éclater en sanglots en s'arrachant les cheveux. Et les étudiantes ne s'étaient carapatées que lorsqu'un agent de magipolice avait montré le bout de son képi.

-Mais c'était très marrant, n'est-ce pas Lethi-lethi ? gloussa Gri en faisant un bisou au torchon souillé. Même si cette Lily m'a trahie...

Les yeux de l'Irlandaise s'assombrirent, tandis qu'en contrebas, un malheureux Pi Omicron Pi indien entonnait une chanson exotique rythmée. Un vent où voletait des paillettes scintillantes s'abattit sur la jeune fille, et une musique venue de nulle part l'entoura.

Folle
(sur l'air de "La Chatte de Mr Clock", par Les Elles)



Assise au tout milieu des gens
Un vide m'éloigne de la foule
Je leur fais peur, je le sais, eheheheh !
Mon Lethifold nonchalamment
Sur mes genoux, roulé en boule
Sur une Insu s'amuse à grogner
Pour l'effrayer, eheheheh !

Oh, ils disent que je suis folle (x4)
Parce que j'ai un Lethifold
Oui, ils disent que je suis folle (x4)
Parce que j'ai un Lethifold

La solitude ça me connaît
J'ai passé tant de temps enfermée
Entre des murs si molletonnés, héhéhé !
Coincée dans ma p'tite camisole
J'avais du temps pour réfléchir.
Réfléchir ça me rendait folle !
Donc j'ai pensé, eheheh :

Peut-être bien que je suis folle (x4)
J'entends des voix dans ma tête
Peut-être bien que je suis folle (x4)
Je parle aux voix dans ma tête

Pourquoi ils m'avaient enfermé ?
A cause d'une élève de Poudlard !
Elle disait que j'étais biza-a-a-a-arre !
Je la faisait rire, quelle abrutie
Mon sort lui a enlevé la vie
Mon sort lui a enlevé la vie
Et moi j'ai ri, hihihi

Oh, ils disent que je suis folle (x4)
Mais il faut pas m'énerver
Oui, ils disent que je suis folle (x4)
Faut vraiment pas me chercher !

Mais le passé c'est le passé
Maintenant, c'est l'université !
Je ne suis plus du tout cinglée, eheheheh !
Et aujourd'hui je suis vernie
J'ai déjà trouvé des amies
Malicia, Lulu et Lily
Oh, oui, Lily, hihihi

Beaucoup de bruit pour rien (x4)
Lily n'est pas mon amie
Oh!
Beaucoup de bruit pour rien (x4)
Lily n'est pas mon amie

Je pensais que Lily m'aimait
Qu'elle était ma meilleure amie !
Mais aujourd'hui elle m'a trahie, hihihi !
Elle s'est vraiment jouée de moi
Mais à moi on ne la fait pas
Maintenant je n'crois que mon Lethi
Je n'crois que lui, hihihi

Oh, ils disent que je suis folle (x4)
Il faut qu'j'me venge de Lily
Oui, ils disent que je suis folle (x4)
Je vais me venger de Lily...

Je n'aime que mon Lethifold
Je n'aime que mon Lethifold

...Et je vais me venger de Lily...

Sa chanson se termina à peu près au même moment que celle de son collègue hindou, dont elle n'avait rien entendue, prise par son propre enchantement.
Mais le malheureux ne semblait pas avoir fait que des heureux autour de lui, puisque une horde en colère de PAF et autres Zeta semblait prête à se ruer sur lui.

Non mais oh ! Pour qui ils se prenaient pour attaquer un Pi Omicron Pi ?! Certes Griselda ne parlait pas beaucoup aux autres têtes d'ampoule, mais c'était pas une raison ! Ils faisaient tous partie d'une même fratrie, portant les mêmes couleurs et les mêmes idéaux !... et surtout, ils avaient un bar à cocktail à tomber par terre, dans le salon de la fraternité.
Pour cette raison qui lui sembla amplement suffisante, elle sauta l'espace qui la séparait du jeune étudiant en Médicomage, et atterrit entre lui et la foule en colère. Elle tira sa baguette :

-PAS TOUCHE ! J'AI UN LETHIFOLD ET JE N’HÉSITERAI PAS À M'EN SERVIR !

Une des féministes renifla avec dédain :

-Mais oui bien sûr tu as un Lethif.... Aaaargh !

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que le chiffon sale de l'Irlandaise aux yeux de braise lui sauta au visage.

-OUI C'EST CA ! ATTAQUE LETHIFOLD ! Ahahahahaaha !

Elle stoppa son rire d'un coup net, et se tourna vers Om. Elle le fixa de ses yeux anormalement fixes et dérangeants :

-Toi ! L'indien ! Tu remplaces désormais Lily : tu es mon meilleur ami maintenâââânt ! chantonna-t-elle sans se rendre compte que les Pi Alpha Fi et les Zeta Delta Nu continuaient d'avancer vers eux d'un air menaçant.



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3517

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Mer 8 Aoû 2012 - 14:08

Lucrécya et Malicia s'installèrent sur deux places côtes à côtes, dans une des tribunes du terrain de Quidditch. Ce n'était que la deuxième fois que Lulu y venait, et elle aurait du être impressionnée par la taille et la splendeur de l'architecture : le terrain de Poudlard, à côté, avait l'air d'un bac à sable pour enfants. Mais Lulu était trop consternée pour être impressionnable. Tout comme Mali, d'ailleurs.

Les amies avaient passées deux heures à chercher à quoi était du ce sortilège pailleté, dans la bibliothèque privée d'Excellence Sorcière. Sans rien trouver de probant, évidemment.

Lulu soupira à ce souvenir...

...La bibliothèque d'Excellence, était, comme à l'image de tout le reste du bâtiment, une excuse pour en mettre plein la vue aux riches fils à papa qui suivaient cette filière. Les murs en cristal transparent scintillaient tant qu'il n'y avait nul besoin de bougies ou de sortilège pour éclairer les lieux. Mais ça picotait surtout les yeux de Lucrécya, qui grommela :

-Qu'est-ce qu'on vient faire ici déjà ? J'avais envie d'une petite sieste, moi !

Elle se vautra sur une chaise cristalline et laissa tomber sa tête sur une table plus cristalline encore, en maugréant.

-Voyons Lustucru ! fit Malicia d'une voix suraiguë, en scrutant une étagère en cristal pleine de livres à la reliure en cuir. Il faut qu'on trouve la cause du maléfice qui m'a faite chanter comme ça ! Tu te rappelles de la fois où c'est arrivé à Poudlard ?

La petite brune hocha mollement la tête :

-Tu crois que c'est encore un démon chanteur ?

-Je sais pas. Les paillettes qui tombent du ciel, c'est nouveau. Et à ma connaissance, personne n'est encore tombé dans le coma après avoir trop chanté. Alors c'est peut-être quelque chose d'autre.... quelque chose d'horrible ! Mais y'a forcément des indices là-dedans !

La métisse laissa tomber une pile d'épais bouquins devant Lulu.

-On doit vraiment lire tout ça ? geignit cette dernière en grimaçant. Tu sais , si j'ai choisi la filière Sports, c'est justement pour ne plus avoir à faire ce genre de trucs !

-Tu n'as pas envie de savoir ce qui se trame ? Parce que si on attends que le docteur Magouille se bouge pour stopper ce maléfice, on chantera encore l'année prochaine !

-Certes...

Lucrécya prit le premier livre de la pile et l'ouvrit en soupirant son mécontentement. Malicia s'assit en face d'elle, prit un volume à son tour et s'y plongea.

Au bout d'un moment, un Pi Omicron pi boutonneux, pourvu d'une paire de lunettes à triple foyer et d'un affreux appareil dentaire, entra dans la pièce et stoppa net. Il pointa Lucrécya du doigt :

-Hey ! T'es qui toi ? Si t'es pas une étudiante en Excellence Sorcière, t'as rien à faire là !

Lulu se leva et fronça les sourcils :

-Attends... tu ne sais pas qui je suis ?!

-Non ! répliqua l'étudiant outré.

-Vraiment ?! Tu ne sais pas QUI je suis, MOI ?!

-Je viens de te le dire : non !

-Parfait.

Lucrécya abattit Séraphine sur le crâne du malheureux, qui s'étala à terre, inconscient.

-Mais pourquoi t'as fait ça ? s'exclama Malicia, abasourdie.

-Ben, il me connaît pas, comme ça il pourra pas me dénoncer !

-Ah.

Les deux se replongèrent dans leur recherche.

De longues heures avaient passé, et le duo d'enquêtrices en herbe n'avait rien trouvé du tout. Les rares sorts musicaux qui existaient consistaient surtout à bien s'éclaircir la gorge et à se faire entendre loin, voire à chanter un poil plus juste... mais rien d'aussi énorme que ce qui avait atteint l'université. Il y avait bien une potion qui pouvait donner l'inspiration d'écrire une chanson à quiconque en buvait, mais il n'y avait aucun rapport avec une éventuelle pluie de paillettes colorées.

Pluie qui continuait encore et encore, comme pouvaient s'en apercevoir les deux étudiantes en regardant au travers des murs en cristal du bâtiment d'Excellence Sorcière.

-On trouvera jamais ! gémit Malicia en refermant le bouquin qu'elle tenait, un gros volume intitulé « Les Sortilèges d'Amusement et leur Application pendant les Soirées et Autres Festivités Publiques », par Mr Bou Tentrin. Et toi, tu as trouvé quelque chose ?

Mali se pencha vers le livre que lisait Lulu, et écarquilla les yeux.

-Mais Lustucru ? Qu'est-ce que tu lis ?!

-Euh...

L'ex-Gryffondor se leva et prit le l'ouvrage des mains de son amie. Entre les pages qu'elle faisait semblant de lire, Lucrécya avait glissé un magazine, aux photos bondissantes.

-L'Almanach du Dada Ailé ?! Mais c'est une revue sur les courses d'hippogriffes ! Quel rapport avec notre problème ?

-Eh bien... on ne sait jamais ? lança Lulu, à tout hasard.

Malicia fronça les sourcils :

-Attends... D'abord tu voles du matériel pour s'occuper des hippogriffes, et maintenant ça ! Qu'est-ce que ça cache à la fin ?

-C'est...pour mes cours ? lança Lucrécya d'une voix presque mais pas tout à fait convaincue.

Son amie sembla pensive :

-Djidane fait Sport lui aussi, et il ne m'a jamais parlé de ça...

La métisse releva la tête, les yeux ronds :

-Ne me dis pas que tu veux devenir jockey, et porter leur accoutrement ridicule avec leur culotte longue, et leurs bottes bizarres !

Un silence gênant s'installa entre les deux amies, et Mali se rendit alors compte que ce que Lulu portait comme vêtement ressemblait à s'y méprendre à une culotte longue sous des bottes d'écuyer à éperons.
Elle tenta de faire une blague pour détendre l'atmosphère :

-Remarque... t'as déjà la taille pour !

Elle jeta une œillade moqueuse à la tête de Lulu, située vingt bons centimètres en dessous de la sienne, et pouffa de rire.

-C'est bon, on y va, on va être en retard au cours de Magouille ! grogna Lucrécya, vexée comme un pou.

Elle enjamba le corps inconscient du pauvre Pi Omicron Pi et quitta la bibliothèque avec mauvaise humeur, suivie par le rire étouffé de Malicia.

Et voilà qu'à présent elle était au milieu du public, dans les gradins du terrain de Quidditch, en train d'essayer de faire abstraction des chansons de ses camarades un peu partout autour d'elle. Chacun d'entre eux semblaient vivre le premier rôle de leur propre comédie musicale, et le résultat était un peu cacophonique.

Lulu soupira, en regardant avec désintérêt Griselda O'Neil et une autre tête d'ampoule se faire malmener par des étudiants en colère.

-Qu'ils sont ridicules à chanter comme ça, badina-t-elle. Moi j'ai trop de classe pour me laisser avoir par un sortilège pareil !

Avant que son amie ne puisse répliquer quoique ce soit, elle sauta rageusement les deux pieds sur son siège et commença à agiter ses longs cheveux noirs à la façon d'un chanteur de métal pendant un solo de guitare.

Oh non !
sur l'air de Bad Reputation de Joan Jett



Je suis la meilleure sorcière de ma génération !
Tu peux vérifier, c'est sans comparaison !
Ce sort peut tenter de me faire chanter
Mais crois-moi c'est pas gagné !
Car chuis pas le genre à me faire imposer une chanson !

Oh non !
(Les étudiants du rang de derrière :
Non non non non non non)
Pas moi !
(moi moi moi moi moi moi)

Je suis le meilleur batteur de toute la nation !
Il faut dire que frapper c'est ma grande passion !
C'est une pure vraie rage qui bout au fond d'moi
Ça disparaîtra pas comme ça !
Aucun sort n'arrivera à m'imposer une chanson !

Oh non !
(Non non non non non non)
Pas moi !
(Moi moi moi moi moi moi) (x2)

Je fais ce que je veux, j'ai pas besoin de permission
Je fais des rêves pleins de haine et de destruction
Je sais que dans mon dos on m'traite de dragonne !
Mais j'changerai pour personne !
Et chuis pas le genre à me faire imposer une chanson !

Oh non !
(Non non non non non non)
Pas moi !
(moi moi moi moi moi moi) (x2)

Je me fiche bien de l'état de ma réputation
Tant pis, on m'aime pas, j'ai pas b'soin d'adulation !
Les gens peuvent dire ce qu'ils veulent sur moi
Car je ne changerai pas !
Et je me laisserai pas imposer la moindre chanson !

Oh non !
(Non non non non non non)
Pas moi !
(moi moi moi moi moi moi) (x2)

Je suis la meilleure sorcière de ma génération !
Tu peux vérifier, c'est sans comparaison !
Ce sort peut tenter de me faire chanter
Mais crois-moi c'est pas gagné !
Car chuis pas le genre à me faire imposer une chanson !

Oh non !!!
(Non non non non non non)
Pas moi !!!
(moi moi moi moi moi moi)

-Tu disais ? se moqua Mali.

-Laisse tomber, grommela Lucrécya en se rasseyant.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3431

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Mer 8 Aoû 2012 - 14:14

Détournant la tête, Lucrécya reporta son attention sur Griselda et le malheureux étudiant indien qui regardaient avec affolement la foule leur jeter milles et un sorts.

-Décidément, Griseldu n'en rate pas une aujourd'hui, hein Mali ? lança-t-elle.

-Mmh... lui répondit Malicia d'un air absent.

L'ex-serpentard se retourna vers son amie peu bavarde. Cette dernière épluchait un épais recueil marronnasse, aux pages cornées et à l'odeur peu engageante, et sur la couverture duquel on pouvait lire le titre "Démon, démon, petit patapon". C'était l'un des vingts livres qu'elle avait emprunté à la Bibliothèque. La métisse semblait bien décidée à ne pas se laisser une seconde de répit :

-Crénom d'un balai, Mali, s'écria Lulu, tu vas pas résoudre le mystère à toi toute seule et surtout, pas ce soir ! On est dimanche, laisse tomber ce truc et repose-toi !

Malicia leva la tête et se frotta les yeux, éblouie par les lumières du stade :

-Me reposer ? Alors que l'Université cours à sa perte ?! T'es dingue ?

-Mais on était d'accord ! Ce sort ne ressemble clairement pas à celui du démon chanteur qu'on a affronté à Poudlard ! Quand bien même quelqu'un aurait voulu invoquer cet affreux démon-chat, le médaillon qui est nécessaire a été brisé ! Et, regarde autour de toi, tout le monde semble en bonne santé, y'a pas d'urgence !

-On dit ça, et après... grommela Malicia.

Lucrécya leva les yeux aux ciel. Elle savait pertinemment pour quelle raison Mali s'était replongée dans ses livres :

-Et tu n'as pas décidé de te plonger là-dedans simplement à cause du mariage de l'autre blondinette ?

Malicia rougit :

-Non mais ça va pas ? s'exclama-t-elle en regardant autour d'elle avec l'air traqué.

Elle croisa le regard du Club de la Mode et reprit de plus belle :

-Je me moque de lui ! Il fait ce qu'il veut ! Moi j'ai des choses plus intéressantes à faire !

Elle referma "Démon, Démon, Petit Patapon" et tira de son sac, cinq épais volumes violets :

-Il y aura peut-être une piste dans "La Danse de StGuy à Travers les Âges"... marmonna-t-elle.

-Pfff... fit Lulu pour toute réponse.

Brusquement les deux amies sursautèrent : Griselda et Om venaient d'apparaître devant elles.

-Aah ! Mais qu'est-ce que tu fais là, O'neil ?! s'énerva Lulu. Ouste, du balai !

Ne faisant guerre attention aux moulinets de bras de cette dernière, Griselda prit place à côté d'elle :

-Oh salut Rincevent Rincevent Rincevent, merci de m'avoir gardé ma place ! clama-t-elle avant de forcer le malheureux Om à s'asseoir. T'avais-je présenté mon nouveau meilleur ami, Om ? Il est irlandais lui aussi !

-Hein ? Mais par Krishna, je ne suis... s'exclama Om.

Griselda lui jeta son "lethifold" à la figure et ce dernier tomba à la renverse en se débattant contre la liquette malpropre.

-Irlandais, oui ! répéta l'irlandaise avec conviction.

Lucrécya et Malicia jetèrent un regard intrigué à l'Indien qui s'était rassis, les habits tout souillés de suie.

-Beau pays, l'Irlande, hein Mali ? fit la première en poussant du coude son amie.

-Oui, Lulu, et si varié avec ça...

Griselda quant à elle avait saisit un des ouvrages de Malicia.

-Oh la Danse de StGuy, je connais bien ça !

-Je n'en doute pas... fit Malicia.

-Tu révises alors que c'est ton jour de repos, Malicia ? demanda Om avec déférence.

-Non, elle essaye d'oublier son ex. cracha Lulu, blasée.

Malicia rougit de plus belle :

-Je t'ai déjà dit que c'était du passé, Lulu ! Ce que fait Drago n'a plus aucun intérêt pour moi !

Une paillette tomba sur son nez, et elle se leva aussitôt, comme transportée par un élan lyrique :

Mages et Mages et Magie
(Sur "Touch a Touch a touch me" du Rocky Horror Picture Show)




Malicia :
Je n'ai plus dans la vie
Que l'ennui
J'ai perdu celui que j'adore

Griselda :
Elle a appris pour le ?
Lucrécya :
Uh huh

Malicia :
Fini de s'apitoyer
Je n'vais faire qu'étudier
Au moins je me rendrai utile
J'oublierai...
Je vais me pencher alors
Sur ce sort
On est p'têtre en danger de mort !

Griselda et Lucrécya :
Mort, mort, mort...

Malicia :
Alors entrez dans la danse
Il faut qu'on forme une alliance
Ensemble on s'ra plus fort
Contre la malveillance

Mages et Mages et Mages et Magie
Qu'arrive-t-il aujourd'hui ?
Tu nous mènes à la folie
et au désespoir !

Qui veux nous faire du tort
Pendant qu'on dors ?
Qui a voulu nous jeter un sort ?

Griselda et Lucrécya :
Sort, sort, sort...

Malicia :
C'est p'têtre un démon chanteur...
Un lutin de malheur...

Lucrécya (alarmée) :
Oh !

Malicia :
Un troll nécromancien...

Griselda (horrifiée) :
Oooh !

Malicia :
Un mangemort assassin !

Mages et Mages et Mages et Magie
Qu'arrive-t-il aujourd'hui ?
Tu nous mènes à la folie
et au désespoir !

Lucrécya :
Mages et Mages et Mages et Magie

Griselda :
Qui donc s'en est servi ?

Lucrécya :
Qui veux nous gâcher la vie ?

Griselda :
C'est un vrai cauchemar !

Malicia :
Oh,
Mages et Mages et Mages et Magie
Magouille est dans le coup lui aussi ?
Réfléchissons, tous unis :
Qui nous veux du mal ?

Les étudiants :
On nous veux du mal ?
Qui nous veux du mal ?
Qui nous... veux du mal ?
Qui nous veux du mal ?!
On nous veux du mal !
On nous veux du mal !!!
Qui nous veux du mal ???

Malicia :
Qui nous veux du mal ? Oooh !

Malicia se rassit, rouge de honte :

-Bref ! Il faut absolumentque l'on trouve ce qui nous fait chanter comme ça, et vite ! s'exclama-t-elle en ouvrant un nouveau livre.

Griselda se leva à son tour, et de sa plus belle voix, brailla :

-♫ Ouiiiiiii, je suis Griselda, j'aime les lethifooooolds et ça se voit !!! ♫

-♫ Horreur, Malheur ! ♫ s'époumona Om.

-Ah non ! Pas ça ! s'écria Lucrécya, les yeux horrifiés.

Lors du dernier sortilège chantant qu'elle avait vécu, Griselda n'avait cessé de beugler cette rengaine et Lucrécya s'était promis de ne plus jamais avoir à écouter cet air insipide. Aussi saisit-elle un des livres de Malicia :

-T'as raison, Mali ! Au boulot !





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Ven 10 Aoû 2012 - 18:47

Le chaos de l'animalerie n'avait fait qu’aggraver la mauvaise humeur de Lily. Grâce à cette folle d'irlandaise, elle se voyait interdite d'entrée dans la seule animalerie des environs et avait une amende à payer pour scandale dans la voie publique et dégâts matériels. Ses mères allaient être ravies de l'apprendre... Grr, elle avait envie de la faire disparaître! Cette Griselda ne perdait rien pour attendre et Lily n'allait pas se priver de quelques petites investigations pour mieux connaître l'adversaire. Patience et planification, les deux ingrédients principaux pour une bonne vengeance. Et elle connaissait le meilleur en la matière. Son "cher" père. Oh oui, elle allait voir de toute les couleurs cette tarée.

Assise sur le gradin, Lily ne put s'empêcher d'avoir une mine satisfaite et un étudiant assis à côté d'elle s'écarta, légèrement inquiet. Elle reprit rapidement son expression polaire et énervée qu'elle avait arborée toute la journée et essaya de ne pas faire attention au discours du doyen. Le cours (enfin, si on pouvait appellé ça un cours) du doyen était en tout et pour tout une énorme publicité de sa "splendide" potion. Qu'elle allait devoir supporter durant toute sa scolarité dans cette fac. Pff...elle en avait déjà des maux de tête. Bon, il fallait dire qu'elle avait un mal de crâne insupportable depuis le moment où elle avait entrouvert les yeux ce matin chez les Zeta. Vive les gueules de bois...

Un truc scintillant vola dans sa direction et elle se baissa instinctivement. Tout chose brillante n'était pas la bienvenue aujourd'hui. Ce qu'elle identifia comme une paillette dorée se posa sur l'étudiante assisse derrière elle et regarda médusée comme celle-ci chanta ses malheurs sur un air de... Edith Piaf?

D'accord, ce n'était pas normal ce qu'elle venait de voir. Pas normal du tout. C'était quoi cette paillette? Arg, et ce mal de crâne qui ne lui laissait pas une minute de répit pour penser plus de dix secondes.

Perdue dans ses réflexions, elle ne vit pas une deuxième paillette se diriger sur son épaule. Touchée par celle-ci, Lily se leva, poussée par un ressort invisible et une musique venue de nulle part se fit entendre:

Regardez ailleurs
(sur "Gives you Hell" de All American Rejects)



Lily:

Depuis toute petite,
je mène ma vie comme il me plaît,
et je ne compte pas m'arrêter.

Et pourtant on me regarde et on me critique,
comme si si je faisais un Avada.

Si je ne vous plaît pas,
je vous dis: "Regardez ailleurs!"

Des étudiants autour d'elle:
Regardez ailleurs!

Lily:
Je ne voulais que passer,
et cette folle m'a provoqué en duel!
Je n'avais rien demandé!

Si je ne te plaît pas,
tu n'as qu'à transplaner.
Ou je vais t'ensorceler!

Et à vrai dire parfois je me sens seule.

Et à vrai dire parfois je préfère!

Si je ne vous plaît pas,
je vous dis: "Regardez ailleurs!"

Des étudiants autour d'elle:
Regardez ailleurs!

Lily:
Si je vous agace,
je vous dis: "Prenez un autre cap!"

Etudiants et Lily:
Prenez un autre cap!

Lily:
Je trouverais un moyen de me venger,
et alors pas mal de gens vont s'inquiéter!

Etudiants:
Vont s'inquiéter!

Lily:
On me voit comme une fille de riche,
Gâtée, agaçante et fouineuse.
Vous me jugez mais vous n'osez me le dire.

Prenez vos regards hypocrites et vos coups bas.
Parce que j'en ai ma claque, j'en ai ma claque!!

(elle commence à faire de pirouettes tandis que des étudiants font un couloir et chantent)

Choeur d'étudiants:
Si je ne vous plaît pas,
je vous dis: "Regardez ailleurs!"

Regardez ailleurs!

Si je vous agace,
je vous dis: "Prenez un autre cap!"

Prenez un autre cap!

Je trouverais un moyen de me venger, (me venger)
et alors pas mal de gens vont s'inquiéter!

Vont s'inquiéter!

Alors, pour une fois, fichez moi la paix!
Fichez moi la paix!


Lily et les étudiants (ils sont en ligne, les uns à côté des autres, et descendent les gradins jusqu'au terrain):

Si je ne vous plaît pas,
je vous dis: "Regardez ailleurs!"

Regardez ailleurs!

Si je vous agace,
je vous dis: "Prenez un autre cap!"

Prenez un autre cap!

Cette chanson, j'espère que vous l'écoutez!
Ce qu'on veut, c'est qu'on nous accepte,
Sans règles, sans préjugés!

Et si ça ne vous vas pas,
regardez ailleurs!

Lily:
Regardez ailleurs!

Rouge comme une tomate, elle regarda autour d'elle une bonne partie des étudiants la dévisager, bouche bées. Le doyen continuait son discours comme si de rien était et un autre numéro musical débuta un peu plus loin.

Une fois l'attention focalisé sur quelqu'un d'autre, Lily s'éclipsa discrètement derrière un gradin. La honte, la honte, la honte, la honte! Elle n'avait jamais, JAMAIS, chanté en public. Mêmes ses mères ne l'avaient jamais entendue. Elle était trop timide sur cet aspect là et n'avait même pas osé s'inscrire à la chorale de la fac. Et maintenant elle se donnait en spectacle! Devant tout le monde!

Une fois sa respiration régularisé et sa blancheur retrouvée, elle sortit de sa cachette. Elle remarqua Malicia et Lucrécya plus loin, écartées de la foule. Son instinct lui dit qu'il y avait scrout sous roche et se dirigea vers elles. D'ailleurs, elle avait envie de les remercier pour leur "aide" lors du duel contre Griselda. Elle y tenait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 937

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Lun 13 Aoû 2012 - 17:25

La chanson de Lily s'interrompit, et tous les étudiants qui l'avaient accompagné dans son délire musical s'éparpillèrent et retournèrent à leurs places.

Tout le monde semblait terriblement gêné et hébété par le sortilège... tout le monde sauf le Docteur Magouille, qui sur l'estrade continuait inlassablement à faire la liste des bienfaits de sa Potion Miracle, et Griselda, qui se leva de son siège et applaudit à tout rompre.

-Bravo ! Bravo ! Une autre ! Une autre ! lança-t-elle, exaltée.

-Rha, la ferme, grogna Lucrécya à côté d'elle. Et tu peux nous dire pourquoi tu t'es assise ici ? Retourne là d'où tu viens !

-Ah oui ? En Irlande ? demanda Gri en regardant sa voisine de siège d'un air intéressé.

-Mais non, je voulais dire... Rhaa tu m'énèrves,je te parle plus, grogna Lulu de sa voix éraillée, avant de faire semblant de se replonger dans le gros bouquin qu'elle avait posé sur ses genoux.

L'Irlandaise se rassit, et enveloppa sa serviette sale autour du cou tel une écharpe.

-Mmh, très intéressant. Dis-m'en plus !

Lulu soupira bruyamment, mais ne daigna même pas lui répondre.

La garçonne haussa les épaules, et tenta de suivre le cours du doyen.

Mais très vite, elle s'ennuya. Le docteur Magouille, en bas sur son estrade, continuait à faire son show en jetant à la foule du premier rang le contenu d'une bouteille de son élixir soi-disant miracle. Il y eut des bruits de brûlures et des cris, mais hormis cela, personne ne suivait vraiment le cours.

-Je m'ennuie je m'ennuie je m'ennuie je m'ennuie je m'ennuie.

Griselda bailla, et s'agita sur sa place :

-Je m'ennuie je m'ennuie je m'ennuie je m'ennuie je m'ennuie !

Elle fixa ses deux voisines de siège, la petite brune à la mine renfrognée, et à la grande métisse aux cheveux torsadés qui lui servait de meilleure amie, dans l'espoir qu'elles lèvent les yeux de leurs livres et la divertissent un peu.

-Vous savez, on fait de la légilimancie en Art de la Psyché ! lança-t-elle pour faire la conversation. Pour l'instant j'y arrive pas vraiment, mais ce n'est qu'une question de temps !

Les deux l'ignorèrent superbement.

-Enfin, j'arrive un peu à en faire en fait, vous voulez que je vous montre ? insista Griselda.

Personne ne lui répondit, mais elle enchaîna :

-Par exemple, j'arrive à lire plutôt facilement dans la tête du docteur Magouille...

Elle fixa le doyen en contrebas, et plissa les yeux sous l'effort :

-Alors là il se dit que la jeune hippie à la chevelure colorée qui arrête pas de le fixer au premier rang est plutôt bien roulée, et qu'il aimerait bien lui... RHOOO !

Griselda, outrée, posa ses mains sur ce qu'elle croyait être les oreilles de son torchon sale.

-Bon, c'est plutôt cochon, nom d'un Lethifold, alors je préfère éviter ! gloussa-t-elle. Le problème c'est que j'y arrive qu'avec lui pour l'instant. Peut-être parce que les voix qui vivent dans ma tête ont peur de la concurrence. Par contre je sais qu'un jour à force de travail je parviendrai à tuer n'importe qui rien qu'avec la force de mon esprit ahah !

Lulu et Malicia s'échangèrent un regard peu rassuré.

De l'autre côté, le pauvre Om tenta une énième fois de se lever pour retrouver sa place initiale à côté de son ami Alester, mais la folle au Lethifold le retint en tirant sur sa manche et le força à se rasseoir.

C'est le moment où Lily, qui venait de remonter tous les gradins, se posta devant Malicia et Lucrécya :

-Les filles, j'ai quelque chose à vous dire à propos de tout à l'heure, lança-t-elle d'un air déterminé.

Elle tourna légèrement la tête, et écarquilla les yeux à la vue de l'Irlandaise.

-Toi !

Griselda sentit son sang se glacer :

-TOI !

Les deux se fusillèrent des yeux, tandis que Mali et Lulu s'échangeaient discrètement un regard inquiet.



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1709

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Mer 15 Aoû 2012 - 15:50

*BOM BOM BOM*
Titus en était venu à se taper la tête contre le bois du gradin devant lui : entre ces chansons à la noix qui n'en finissaient pas, et le "cours" interminable de l'autre repris de justice au foie jaune, il avait l'impression d'être en enfer... Pire, en cours d'Histoire de la Magie !

-Ah, quel bonheur pour un vieux doyen comme moi de contempler vos souriantes petites bouilles d'étudiants ! clamait le bienheureux Docteur Magouille. Hahaha !Quelle joie ! Pour vous récompenser de votre assiduité, une nouvelle démonstration s'impose ! Miss Krapull, l'alambic je vous prie !

Les souriantes bouilles d'étudiants en question ne devaient exister que dans l'esprit dérangé du Doyen, car dans le stade, la colère et l'indignation régnaient alors que Magouille poursuivait ses fausses expériences :

-On vous a assez vu, fichez-nous la paix !!! criaient les uns.

-Y en a marre de vos remèdes à l'urine de botruc !!! hurlaient les autres.

-Repartez d'où vous venez, Doc ! En taule !!! vociféra un Pi Alpha Fi à bout de nerfs.

De certains gradins, des projectiles avaient commencé à fuser en direction du Doyen, certains couverts de piques acérées.
Toutefois, Magouille n'en avait cure : un gigantesque bouclier magique confectionné par les bons soins de la Fier Castel le protégeait, tel une rockstar à un mauvais concert et chaque missile improvisé disparaissait en flammes au contact du sortilège. Aussi, le Bon Docteur continuait son speech, imperturbable et souriant à la seule personne heureuse d'être là : Myo.

Alors qu'il songeait aux différents moyens à sa disposition qui lui permettraient de s'enfuir au plus vite, le cowboy observait, amorphe, des scènes d’ordinaire bizarres mais qui étaient devenues on ne peut plus banales : touchés par le sortilège mystérieux, des étudiants se dressaient sur la pointe des pieds en tournant sur eux-mêmes avant de produire un numéro de claquettes ahurissant. En les voyant se démener ainsi, le ricain décida que ça ne pouvait plus durer...

-J'ai en ras le bol de ces numéros d'opérette ! se lamenta-t-il. Y 'a plus moyen de réfléchir calmement dans ces conditions !

-T'as déjà été calme une fois dans ta vie, man ? lui demanda Shakulu qu'un projectile perdu avait réveillé.

-Justement, je caresse l'espoir que ça m'arrive un jour ! SCREWFACE !!!

-Pas la peine de hurler, beanie... Je suis juste à ta droite.

-M'en fous, sors ton attirail de magie expérimentale s'te plait !

Le gigantesque rasta haussa un sourcil interrogateur.

-Mon kit de prélèvement, tu veux dire ? Tu veux en faire quoi ?

-J'aimerai que tu récupère une de ces bon dieu de paillettes pour analyse.

Alors que le Gamma sortait des gants et une tenaille démesurée pour saisir une paillette, Jean-François avança sa face boutonneuse :

-Le but de tout ça étant... ?

-Je voudrais me confectionner une robe de bal qui aille avec mes éperons.

-Sans déc ?? C'est pas un peu-OUCH !!!

Lui assenant une claque derrière la tête, Titus se mit à pester :

-Crétin !!! Je veux étudier des indices pour découvrir d'où vient le sort qui nous fait chanter et danser comme des french cancans au rabais !!!

-Mais... je croyais que c'était l'herbe de Myo qui...

-Crois-moi sur parole, c'est pas l'herbe de Myo, dit le cowboy en se tournant vers son amie, même toi t'aurais pas pu...

Le jeune fille chlorophyllée avait disparu de son siège.

Chiotte... songea Titus, pris d'un mauvais pressentiment.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Jeu 16 Aoû 2012 - 19:57

Myosotis, toute à son bonheur, avait faussé compagnie à ses amis enfumés, sans même prendre le temps de les avertir. Prise d'un élan lyrique spontanée, submergée par une bouffée d'amour, elle s'était sentie obligée de se jeter sur l'estrade pour crier ses sentiments au Docteur Magouille... sauf qu'elle avait oublié un détail : la scène était entourée d'un sortilège de protection.

Aussi, elle atterrit face la première sur une façade invisible, bras ouvert et visage collé contre la façade, et entama sa lente descente vers le sol avec le bruit caractéristique de l'objet qui glisse le long d'une vitre.

Elle se releva et se frotta son front endolori.

-Eh ben, heureusement que les gens ne prennent pas feu, grommela-t-elle en regardant une tomate pourrie exploser en flammes en touchant le bouclier magique.

Les Gamma, trop distraits par la mauvaise humeur de Titus, ne semblaient rien avoir aperçu... mais ils étaient les seuls. Nombreux étaient les étudiants qui ricanaient en la pointant du doigt.

Mais la hippie n'en avait cure. La seule chose qui l'intéressait était de trouver un passage vers son doyen adoré.

Elle embrassa du regard toute la scène... et poussa une exclamation de joie. Il y avait une minuscule ouverture sous la structure en bois ! Sans même y réfléchir, elle s'y engouffra non sans difficulté, comme un chartier retrouvant après quelques années d'engraissage un terrier devenu trop petit pour lui.

Eh ben, va falloir penser à un régime
, songea-t-elle, tandis qu'elle luttait pour faire passer une partie de son anatomie un peu trop charnue.

Après être parvenue à extirper ses fesses du tout petit trou, elle se retrouva enfin sous l'estrade du terrain de Quidditch. Elle ne se laissa pas démoraliser par la saleté, l'obscurité, les innombrables créatures arachnéennes et l'enchevêtrement des structures de bois qui la bloquait de toutes parts. Non, elle était tellement heureuse qu'elle ne semblait même pas se rendre compte des obstacles. Elle se mit à ramper dans les passages exigus, ses cheveux irradiant de vert qui traînaient dans la poussière, un sourire niais aux lèvres.

Rien n'aurait pu l'arrêter. C'était un moment parfait pour le plan qu'elle avait élaboré, depuis si longtemps déjà ! Elle s'était toujours cru trop timide pour y parvenir, mais aujourd'hui, quelque chose de surnaturel flottait dans l'air...

Un petit air mélodieux l'entoura, et la jeune française soupira d'aise.

Rêve d'Amour


Oh...
Je rêve de cet instant
Depuis si longtemps....

Confesser mon amour au doyen
Pour qu'à son tour il m'avoue le sien
On sera les plus heureux des sorciers !

Je vais lui demander qu'il m'embrasse
Car aujourd'hui j'ai tellement d'audace !
Tous deux très vite on va se marier
Et vivre pour toujours
Ce rêve d'amour !

Myosotis aperçut une trappe, et l'ouvrit tant bien que mal.
Elle se retrouva nez à nez avec Hippolytain Saussurus, le professeur de Langues, qui se penchait vers elle.
C'était un homme d'un certain âge, à la barbe blanche et aux cheveux emmêlés, qui portait constamment un chapeau pointu bleu couvert de paillettes bon marché. Sur son épaule, était juché un vieux perroquet aux plumes colorés, qui ne le quittait jamais.

Pour ce qu'en savait Myo, Saussurus était un homme gentil, mais un peu original.
Il suivait le docteur Magouille dans tous ses déplacements, et la Gamma s'était même dit en rigolant qu'il devait nourrir envers le doyen les mêmes sentiments qu'elle.

-Jeune fille, mais que diable faites-vous ici ? fit-il de sa voix croassante, aiguë et grotesque, en l'aidant à sortir de dessous l'estrade.

-Mais oui, que faites-vous ici ? répéta son perroquet d'une voix étrangement similaire à celle de son maître.

Myo s'épousseta les vêtements, enleva quelques toiles d'araignées de sa chevelure, et regarda autour d'elle.

Elle était au fond de la scène, à quelques mètres seulement du bon docteur Magouille. Ce dernier faisait milles expériences sur son alambic avec son assistante personnelle, la très blonde et très froide miss Krapull. Mais le public ne semblait pas apprécier, et huait de plus belle.

La jeune fille soupira de bonheur, et se tourna vers le professeur de Langues :

-Je suis désolée, Monsieur Saussurus, mais je dois absolument dire quelque chose au doyen !

Son cœur bondissant dans sa poitrine, elle se précipita vers le milieu de la scène, et hurla :

-Docteur Magouille !

Le doyen se retourna, et dans la foulée, Myo ajouta, pleine de ferveur, l’œil humide, les bras ouverts :

-Docteur Magouille ! Je vous aime !

Un silence de plomb se fit d'un coup dans le stade tout entier.

Les yeux de Miss Krapull s'élargirent, et elle laissa tomber à terre le cageot de Potions Magouille qu'elle tenait dans les mains. Les bouteilles se brisèrent à terre, et leur liquide commença à attaquer le sol de l'estrade, tel de l'acide.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1604

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Jeu 16 Aoû 2012 - 21:27

Le docteur Magouille esquissa un sourire en coin, et commença à lisser sa moustache, en fixant Myosotis d'un air grivois.

-Eh bien ma chère enfant, je suis vraiment....

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase, car une horde de professeurs en colère profita de ce moment précis pour monter sur scène. Il y avait presque toute l'équipe : Arthur Beauregard, le Général Schneider, Miss Cybel Idamia… même Igniacius Nullos suivait le mouvement, la bouche bée, les yeux écarquillés.
Tout ce petit groupe scandait en rythme un slogan des plus éloquents :

-PAS CONTENTS ! PAS CONTENTS ! PAS CONTENTS ! PAS CONTENTS !

Une clameur étonnée s'éleva du public.

Le doyen soupira, et se tourna vers ses collègues :

-Si c'est à propos de vos derniers chèques de salaire, j'ignorais qu'ils étaient sans provisions, et je vous jure que je n'ai pas oublié intentionnellement de les signer !

Mama Ogg, la sorcière sauvage qui enseignait les Sciences Occultes, fronça les sourcils :

-Mais non, Mawgnus, nous sommes venus à cause du sowtilège ! Vous devez faiw quelque chose !

-Le sortilège ? demanda Magnus d'un air on ne peut plus désintéressé, en lorgnant du coin de l’œil la petite Myo qui lui souriait.

-Le sortilège musical, précisa Omer Sheraf, le spécialiste du Sport Sorcier.

-Vous savez bien, ce maléfice qui nous force de temps à autre à chanter ce que l'on pense, trancha Acerbus Sancoeur.

Le doyen haussa les épaules :

-Ah ça... Bah, pour l'instant ça ne fait rien de mal, c'est plutôt distrayant. Revenez plus tard, je vous prie, je suis en plein cours.

-C'est bien pouw ça que nous sommes venus ici à cette heuwe, Mawgnus ! s'énerva Madame Ogg, avec son accent caractéristique du Bayou. Nous ne savons pas si c'est wéellement sans danger, c'est twop bizawe ! Nous sommes venus avewtiw' vos pauvw étudiants de wentwer chez eux et d'y wester pouw le moment, tant que nous n'auwons pas plus de pwécisions sur cet howible sowt !

Magnus Magouille cligna des yeux. Il se tourna vers sa secrétaire blonde, qui était restée figée depuis la déclaration de Myosotis.

-Je n'ai pas compris un traître mot. Et vous, miss Krapull ?

Mama Ogg fusilla le doyen du regard. Son amie Miss Curatelle, prof de Médicomagie à la voix douce et aux manières plus douces encore, prit la suite :

-Les sortilèges de cet amplitude ne sont jamais innocents, Magnus. Cela peut empirer d'un instant à l'autre, vous le savez comme nous ! Comme les étudiants sont tous réunis pour votre cours, nous avons pensé qu'il était bon que vous les mettiez en garde, c'est votre rôle ! Qui sait quel malheur va encore s'abattre sur notre université ?

-Ca pouwait être du vaudou, un twès méchant sowcier ! lâcha Ogg.

-Ou un être démoniaque qui se nourrit de nos rêves et de nos espérances ! renchérit Curatelle d'une voix blanche.

-Ou un doyen twès incompétent qui ne fait wien pour son univewsité, insinua la prof de vaudou.

Le professeur Saussurus, qui était resté en retrait jusque là, s'avança et pointa d'un doigt inquisiteur la foule d'enseignants en colère, en particulièrement Démentiella Ogg et Eniripsa Curatelle qui étaient à leur tête.

-Ça suffit ! J'en ai assez entendu ! Vous n'êtes que des annonciatrices de malheur !

Et avant que quiconque puisse renchérir, une musique entraînante s'éleva.

Vive Magouille
(sur l'air de La chanson de Gaston, de la Belle & la Bête)


Saussurus
Pourquoi vous inquiétez-vous donc comme ça ?
Vous jouez les rabats-joies !
Du courage, de l'espoir pourtant il y en a :
Le doyen nous sortira d'là !
De toute la fac, c'est lui le Gourou
C'est pour ça que c'est lui qui commande
Personne ne résiste à son charme fou
Et c'est pas difficile à comprendre ...

Le plus beau, c'est Magouille,
Le plus finaud, c'est Magouille,
Et personne ne danse le tango comme Magouille !
Un doyen qui ne manque pas de flair
D'éloquence ni même de vaillance
Demandez à cette fille aux cheveux verts
Elle vous dira tout de suite sincèrement ce qu'elle en pense !

Myo hocha la tête avec vigueur

Les Étudiants
Le plus chaud, c'est Magouille,
Notre héros, c'est Magouille !

Saussurus
Et personne comme lui ne nous sort des embrouilles !

Magouille
Et devant moi, toutes les filles s'agenouillent !

Les Etudiants
Ah, quel champion ce Magouille !
Hip-Hip Hourra, Hourra Hip-Hip !

Saussurus
Il attire les brunettes
Les rousses, les blondinettes !

Les Etudiants
Il est magique, Magouille
Si magnifique, Magouille.

Schneider
Et personne ne dérouille les fripouilles comme Magouille !

Myo et Miss Krapull
C'est assurément le doyen de ma vie !

Magouille
Tout le monde se jette à mes pieds !

Saussurus
Son grand chapeau est vraiment très joli !

Magouille
C'est vrai ! Et ma moustache fait ma grande fierté !

Les Etudiants
Le plus classe, c'est Magouille,
L'as des as, c'est Magouille.

Saussurus
Les plus Grands doivent leur vie à la Potion Magouille !

Magouille
Je suis vraiment très doué pour faire de la tambouille!

Les Etudiants
Ça c'est bien notre Magouille !

Magouille
Quand j'étais petit, je rêvais de richesse,
D'aventures et de célébrité
Maintenant qu' je suis grand, j'ai des tas de maîtresses
Et mon coffre est prêt à déborder !

Les Etudiants
Personne drague comme Magouille,
Personne blague comme Magouille.

Saussurus
Et personne n'a le style ni le bon goût de Magouille.

Magouille
Et grâce à ma potion, j'en ai plein les fouilles !

Les Étudiants
C'est toi le champion ... Magouille !

Le docteur Magouille, grisé par la chanson, leva ses bras en signe de victoire devant la foule d'étudiants qui venaient bien malgré eux de chanter ses louanges.

Mama Ogg se pinça l'arrête du nez :

-Qu'est-ce qui faut pas entendw comme bêtises...

-C'est la preuve qu'on doit agir ! pesta Aldaberta Fenstein, la professeur de Magie Expérimentale. Je ne supporterai pas ses niaiseries mélodiques une minute de plus !

-Et puis ça peut virer mal ! insista Curatelle, de la peur dans les yeux. Vous avez vu ces étudiants qui détestent le doyen être pris dans cette chanson ? Digne d'un Impero sur toute une foule !

Ses collègues hochèrent la tête, sombres.

Maître Sancoeur, professeur de Sciences So, se tourna vers le public et s'éclaircit la gorge :

-Votre cours de Potion Miracle est écourté. Rentrez chez vous, évitez de sortir, mais ne vous inquiétez pas, vos professeurs enquêtent sur ce mystérieux sortilège.

Cette annonce fut accueillie par des clameurs de joie et des applaudissements des étudiants heureux d'être ENFIN libérés de cet horrible cours.

-Vous êtes d'accord, n'est-ce pas Magnus ?

Sancoeur se tourna vers Magouille, mais ce dernier s'était déjà carapaté en compagnie de Myosotis.




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1709

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Ven 17 Aoû 2012 - 18:32

Alors que le stade commençait à se vider de son "public" d'étudiants soulagés de pouvoir retourner à leurs pénates, deux personnages se faufilaient à travers les ruelles du campus à la recherche d'un endroit tranquille.

-Oh Docteur ! Je-j''arrive pas à croire que je me retrouve en votre compagnie ce soir ! bredouillait Myo, incapable de croire à son bonheur.

-Hé hé hé, j'ai du mal à y croire aussi... fit Magouille en lissant sa moustache, avec dans les yeux une lueur lubrique qui lui était familière.

-Je... je pensais vraiment pas que vous me regarderiez un jour... J'ai l'impression de rêveeEEEEER !!!!

Avant qu'elle n'ait pu finir sa phrase, Myosotis se vit soulevée dans les airs en position assise par une masse invisible, avant de rester en suspension à 1 mètre du sol, abasourdie, sous le regard ébahi du Doyen qui en reculant précipitamment, en avait perdu son haut-de-forme.

-Bien joué mon vieux ! fit une silhouette en manteau long qui émergea de derrière un chêne, à leurs droite.

Myo se tourna vers l'individu qu'elle reconnut immédiatement.

-Titus ?? Mais qu'es-ce que tu...

-OUBLIETTE !!!

Une intense lumière illumina la scène l'espace de deux secondes, et le cowboy, rengainant sa baguette fumante, s'avança vers son amie dont le regard était devenu hagard. Elle se trouvait en faite assise sur la selle du sombral du ricain qu'elle avait enjambé sans le voir, instant précis où l'animal magique s'était redressé brusquement à la demande de son maitre.

Ce dernier prit les poignets de Myo et les attacha prestement aux rênes de la monture, et au moment où la jeune fille sembla retrouver ses esprits, il donna une grande claque sur la croupe du sombral :

-Allez, Grand Dada ! Ramènes-la au Potiron !

Myo n'eut pas le temps de comprendre ce qui se passait, car l'animal partit au triple galop avant de s'envoler, emmenant avec lui sa cavalière qui hurlait de terreur. Lorsque les deux ne furent plus qu'un point noir dans le ciel, Magouille s'avança promptement vers le jeune sorcier.

-Mr Reynolds ! Que signifie ce...

Titus lui lança alors un regard noir :

-Rentrez chez vous, Doc. Vous avez l'air fatigué. Et à l'avenir évitez ce genre de plan, ou bien mon silence quant à vos frasques passées risque de prendre une fin abrupte, si vous voyez ce que je veux dire.

-Heuu... Bien sûr, bien sûr mon garçon. Héhé ! Allons, vous n'alliez quand même vous imaginer que j'allais tenter quoi que ce soit avec cette jeune...

-Une respectable sommité comme vous ? fit le cowboy en lui lançant un regard méprisant. Jamais je n'irai penser ça. Mais vous savez ce qu'on dit : on est jamais trop prudent. Bonne nuit Doc.

Crachant par terre, Titus fit demi-tour et s'éloigna dans la nuit.

DIRECTION :arrow: LES FRATERNITÉS



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Dim 19 Aoû 2012 - 15:42

Hors-jeu : ce message est long, mais je n'étais pas devant mon clavier avant hier et n'ai donc pas pu suivre au jour le jour toute l'évolution de ce cours. De plus, pour mon premier RP sur la WoW, je voulais qu'on situe bien mon personnage.


Curie sortait de son cours d’Arts Bibliothécaires Rustiques, Unitaires, Techniques et Indéfinis en ressassant son arrivée dans les locaux d’Insuffisance Sorcière. Ignacius Nullos lui avait vaguement délégué un bout miteux de la cabane en guise de chambre. La porte grinçait, les murs étaient aussi fins que du mauvais parchemin et seule une quantité astronomique de Sorcier Collant parvenait à maintenir fermée l’unique fenêtre de la petite pièce. La jeune sorcière était aux anges, ce décor lui rappelait sa bonne vieille mansarde du Chaudron Baveur. Elle se sentait à l’aise ici, dans un lieu où les notions de bienséance n’avaient jamais existé et où flottait une odeur de rance qui lui était familière. Certes, les quelques attardés qu’elle avait croisé méritaient un bon détartrage dentaire et quelques cours de syntaxe, mais dans l’ensemble, elle y trouvait son bonheur.

Curie avait déployé ses maigres biens personnels dans cet espace poussiéreux et malfamé. Une affiche rongée aux mites d’un concert des Bizarr’sisters au pub du Chou mordeur de Chine (Allée des Embrumes), quelques fioles vides subtilisées dans les cachots de Poudlard et un exemplaire de « Seigneur ou saigneur, un essai sur la brutalité des hippogriffes » constituaient l’entier contenu de la malle -en cuir de gnome faite main- étiquetée « Campbell ». La nouvelle élève d’Insu avait corné les pages de son livre avec soin, avait accroché son affiche au mur à l’aide d’un maléfice de Glue (non perpétuelle) et avait rangé ses fioles dans ce qui avait dû être un jour une commode. Le lit n’était qu’un amas de vieux torchons jetés sur un sommier moisi qui, avec le temps, s’était incrusté dans le pan de mur contre lequel il reposait. Légèrement dégoûtée, Curie l’avait arraché tant bien que mal et l’avait jeté dans le couloir qui bordait sa chambre, accompagné des torchons infestés de doxys dans lesquels elle était censée dormir. Ce couloir était jonché d’objets divers, et la sorcière n’avait eu aucun remord à laisser choir son cadre de lit sur cet amas de crasse.

Elle allait pouvoir se consacrer corps et âme à ses véritables passions sans qu’un prêcheur des bonnes manières ne vienne lui titiller les nerfs. Et tandis qu’elle devisait ainsi, une autre pensée, bien plus sombre, traversa son esprit : le fiasco de son cours d’Arts Bibliothécaires. Elle s’attendait au pire, mais ce qu’elle avait vu dépassait tout ce qu’elle avait pu imaginer auparavant.. C’est bien simple : le cours devait durer deux heures trente, et Igna’, aurait voulu, selon toute vraisemblance, passer tout ce temps à ce curer le nez. Curie lui avait laissé le bénéfice du doute durant une bonne demi-heure. Mais une fois ce laps de temps écoulé, elle n’avait pu empêcher sa langue de se délier.

* Flash-back *

« Excuse-moi Ignacius, mais est-ce que tu comptes aborder les Arts Bibliothécaires Rustiques, Unitaires, Techniques et Indéfinis un de ces jours ? »

Le dirigeant de la filière Insuffisance Sorcière lui avait accordé un regard vide et dépourvu d’émotion avant de grommeler : « Comme s’tu pouvais faire mieux, ‘spèce de gnome mal luné.. » !

Il ne se doutait pas qu’il venait de proférer les mots magiques. Elle lui avait rétorqué, armée de mon sourire le plus carnassier : « Mais ce serait avec plaisir que je prendrai ta place le temps d’un cours, gros sac à bièraubeurre » ! L’approche la plus sûre paraissait être la familiarité, voire la vulgarité. Si cet incompétent acceptait sa proposition, il lui offrirait un présent inestimable: l’honneur de disserter durant deux heures sur les Arts Bibliothécaires, arts qu’elle tenait en grande estime. M.Nullos eut un rire gras et quelques mastodontes dont l’âge environnait les 30 ans se joignirent à lui. Le professeur employa une mélasse verbale vaguement anglaise pour lui dire qu’elle pouvait toujours tenter de prendre sa place mais qu’elle échouerait lamentablement. Il ajouta : « Jamais personne n’a réussi à s’curer le nez aussi bien qu’moi, alors tu peux toujours ramer ». Curie ignora royalement les propos de son professeur. D’une démarche nonchalante, elle s’avança donc vers le bureau délabré d’Ignacius. Ce dernier se leva, fit quelques pas et reprit ses fouilles nasales dans un coin de la salle de cours. La Campbell inspira un grand coup et fit sortir trois ouvrages de sa vieille sacoche.

« Avant de commencer la partie pratique de ce cours, j’aimerai que nous abordions la définition de la matière que nous allons étudier : les Arts Bibliothécaires Rustiques, Unitaires, Techniques et Indéfinis. J’imagine que vous avez tous compris que les Arts « Bibliothécaires » concernaient l’apprentissage des fonctions d’un bibliothécaire (il s’agit d’une personne qui dirige une bibliothèque ou qui y travaille). Cette matière abordera exclusivement la littérature sorcière, sachez-le. Et si vous n’avez toujours pas compris -à cause d’un mental déficient ou autre-, il s’agit d’une matière où nous étudierons les LIVRES ! Comment classifier les livres, comment les ranger, comment subvenir aux besoins des livres et à ceux des emprunteurs, comment protéger les livres (de l’âge, des mauvais traitements, des intempéries..) à l‘aide de sorts, comment conseiller certains ouvrages, et évidemment, nous verrons également l’aspect historique et l’aspect technique du métier de bibliothécaire. Dans chaque art différent, nous apprendrons : où se procurer les livres qui correspondent à nos besoins, la Classification du Ministère de la Magie concernant la puissance devant être appliquée par le biais d’un sortilège à tel ou tel ouvrage pour le protéger [communément appelée la Classification des sorts libraires],

Tout d’abord, l’art Rustique ; il s’agit de s’occuper des ouvrages de base, que nous qualifierons de traditionnels et qui concernent les fondements du monde de la Magie. Les manuels scolaires entrent notamment dans cette catégorie, car ils s’agit d’écrits simples qui relatent des conventions et des connaissances magiques. Par exemple, prenez ce « Manuel du cours moyen de métamorphose », souvent employé par les professeurs de Métamorphose pour leurs troisièmes années à Poudlard. Vous y trouverez, comme indiqué dans le sommaire, une Introduction au cours moyen de métamorphose, suivie d’une chronologie de la Métamorphose à travers les âges, accompagnée elle-même d’un chapitre sur les théories de la métamorphose transsubstantielle. Il ne s’agit pas d’un livre rédigé par un auteur de façon subjective mais d’un recueil de savoirs sur la Métamorphose. Comme autre exemple, vous pouvez prendre le Syllabaire Lunerousse. Voici ce que l’on appelle communément les Arts Bibliothécaires Rustiques.

Ensuite, l’art Unitaire. Nous verrons ici des textes qui montrent une unité de pensée ou d'action. La plupart du temps, il s’agira d’ouvrages concernant des mouvements ou institutions magiques, telles que les révoltes gobelines, l’ordre des Mangemorts ou le Ministère de la Magie. Plus simplement, cela englobe également l’étude des ouvrages sur les diverses espèces qui arpentent le Monde Magique et qui possèdent un mode de vie différent du nôtre. L’exemple le plus récurrent est le livre « Frères de sang : ma vie chez les vampires » par Eldred Worpel, que nous aurons la chance d’étudier plus tard dans l’année. Les communautés telles que celles des centaures, des gobelins ou des êtres de l’eau seront étudiées par le biais d’ouvrages du genre unitaire.

Le troisième art, loin d’être insignifiant : l’art Technique. Tout écrit ayant trait au fonctionnement ou à l'aspect pratique de quelque chose entre dans cette catégorie. On y verra le système monétaire sorcier, la fabrication des balais, le déroulement de procès au Magenmagot, ou tout bêtement, un mode d’emploi pour faire fonctionner une fusée Fuseboum. Nous étudierons le métier de bibliothécaire, son aspect historique, ses fonctions, ses méthodes.. Et évidemment, nous verrons le plus important : comment ranger les livres, comment les protéger, comment rédiger un inventaire, comment faire une synthèse du livre pour répondre aux besoins de l’emprunteur..

Et pour finir, le côté Indéfini. Comme son nom l’indique, cela concerne les ouvrages « dont les limites sont indéterminées ». On peut y classer la très estimée « Étude sur la possibilité d'inverser les effets réels et métaphysiques de la mort naturelle, concernant en particulier la réintégration de l'essence et de la matière » sur la possibilité de réunir le corps et l'âme après la mort, par Bertrand de Pensées-Profondes, ou encore « Livre invisible de l'invisibilité ». Ces ouvrages sont rares et appartiennent au genre inexpliqué de la magie. Les Arts Bibliothécaires Indéfinis impliquent également les ouvrages de Magie Noire. Par exemple, tous les textes qui figurent dans la Réserve de Poudlard appartiennent au genre Indéfini et demandent une connaissance aigue de la magie noire et de son impact sur les livres. »


Jusqu’ici, personne n’avait interrompu Curie. Cette dernière avait même l’impression que personne n’avait vraiment prêté l’oreille à ses explications. Elle se demandait pourquoi le doyen avait accepté de tels mollusques dans son université, et se promettait de lui en toucher un mot dès qu’elle en aurait l’occasion. Seule entre un tableau barbouillé de paragraphes sur les Arts Bibliothécaires, un professeur incompétent et une assemblée d’élèves assoupis ou occupés à manger leurs plumes, elle rangea sèchement ses livres dans son sac, et en quelques enjambées, elle quitta la salle de cours sans l’autorisation d’Ignacius. Après tout, plus d’une dizaine d’élèves n’étaient pas présents durant le cours. Une élève de plus ou de moins ne feraient pas la différence. Elle bouscula quelques bigorneaux graisseux sur son passage, elle ne s’excusa pas et claqua la porte de la Cabane d’Insuffisance Sorcière.

*Fin du flash-back*


Et à présent, elle se dirigeait vers le bâtiment de Sports & Loisirs Sorciers avec nonchalance. Curie, dubitative, avait vérifié à trois reprises sur son emploi du temps que ce dimanche soir était véritablement dédiée aux cours de Potion Miracle du Dr. Magouille. Il s’avérait qu’elle devait effectivement rejoindre le terrain de Quidditch, car tous les élèves convergeaient dans cette direction. Elle allait vivre son premier cours hors de la Cabane en ruines d’Insuffisance Sorcière et déplorait qu’il s’agisse d’un enseignement de Magouille.

Depuis deux heures bien tassées, une abominable pluie de paillettes et de confettis s’abattait ponctuellement sur l’Université, et si Curie avait d’abord essayé de les éviter, elle s’était rapidement lassée de cet interminable cache-cache. Bizarrement, il pleuvait moins chez les Insu, et elle n’avait donc pas prêté grande attention à ce phénomène jusqu’ici. Le doyen faisait régulièrement de petits communiqués, transmis par un sortilège de Sonorus dans toute l‘université, où il expliquait que le moindre contact avec ces paillettes provoquait des sessions de danse et de chant incontrôlables, et qu’on ignorait tout de la provenance de ces confettis. Les élèves n’avaient pas eu le droit aux détails et s’étaient contentés d’exécuter quelques pas de danse et de raconter leurs vies d’une banalité effarante sur des airs dépassés. Elle en avait croisé quelques uns sur le chemin du Terrain de Quidditch, mais elle n’avait pas encore été touchée. C’était un soulagement pour Curie, qui ne savait que hurler des slogans anti-ministère et quelques airs vaguement Bizarr’sisteriens.

Apparemment, elle n’était pas en avance, et elle pressa le pas. Le docteur Magouille faisait déjà l’éloge de sa Potion Miraculeuse et elle capta de loin quelques mots du genre « mirifique, subliminale, incroyable.. ». Un sourire furtif se posa sur ses lèvres, au souvenir de ses parents cloués au lit par quelques gouttes de cette horrible mixture le soir de Noël. Les quelques gouttes en question représentaient l’unique cadeau que Curie daignait offrir à ses géniteurs lors des fêtes. Cette heureuse pensée fut interrompue par un éclair roux ; une touffe de cheveux enduits de savon au pipaillon boucha son champ de vision. Elle aurait reconnu cette odeur entre mille : Tricia Beaubabille, reporter pour la Gazette du Sorcier. Toutes deux s’étaient connues lors de la sixième année de Curie, lorsque la jeune fille furetait encore clandestinement dans les locaux du célèbre journal, à la recherche d’un peu d’encre et de reconnaissance magique. Depuis ce temps-là, la Campbell avait fait ses preuves et disposait toujours de quelques colonnes dans la Gazette lorsqu’elle le demandait. Ses articles, étiquetés « hippogriffe insulté » (il s’agit d’une catégorie coup de gueule entre « copulation de scroutt à pétard » et « flamme de dragon »), agissaient comme du poil à gratter sur toute la communauté sorcière. Elle n’avait jamais oublié Tricia, qui était toujours là lorsqu’elle était en panne d’inspiration ou qu’elle hésitait entre un article sur la dernière grève des gobelins et un résumé du dernier procès de la société Butterbear au Magenmagot.

Curie l’observa de plus près : Tricia achevait quelques pas de ballerine, accompagnée par un technicien pouilleux, plongé corps et âme dans un fougueux air d’opéra. Comme à son habitude, elle était beaucoup trop maquillée ; Curie lui avait souvent rappelé qu’elle aurait pu être jolie sans ces couches dégoulinantes de cosmétiques magiques. Mais apparemment, aucune tempête ne pouvait empêcher Mrs.Beaubabille de sortir couverte de poudres aux vertus esthétiques plus que douteuses.. Curie se doutait bien que Tricia était là pour une seule et bonne raison. Le sortilège qui s’abattait sur la WoW rameutait naturellement tous les reporters en quête d’informations insolites. Peut-être en savait-elle plus sur ces étranges confettis ? Elle s’approcha de la journaliste, parée de son plus beau sourire. Le visage de Tricia s’illumina à la vue de traits familiers ;

« Tiens donc, mais qui voilà ? »

Les deux femmes engagèrent la conversation, échangèrent quelques banalités et se donnèrent les dernières nouvelles du monde magique. Soudain, la bouche crispée, Tricia fit un reproche à Curie :

« Depuis combien de temps tu ne viens plus à la Gazette ? On aurait bien besoin d’un peu de piment ces derniers temps, et ta verve est désormais légendaire dans nos locaux.. J’ai vu que tu avais rédigé un papier pour le Chicaneur ?

-Tu ne dois pas m’en vouloir Tricia, mais le Chicaneur m’a proposé un projet qui m’allait comme un gant, un fabuleux dossier de terrain sur la dernière grève des gobelins à Gringotts ! Et la dernière proposition de la Gazette concernait la migration d’un Augurey : rien de bien palpitant. »

Résignée, la reporter aborda un autre sujet ;

« D’ailleurs, as-tu été acceptée au Vivet déchaîné de la WoW ?

-Tricia.. J’appartiens à la filière Insuffisance Sorcière et le seul club auquel j’ai accès est le club de Bilboquet. Avec ma fraternité, les Omega, je n’ai pas le droit d’avoir d’autres activités. Evidemment, tu te doutes que ça m’aurait bien plu de participer au journal de ma propre université, mais entre mes convictions et mon boulot, j’ai fait un choix. Néanmoins, j’ai quelques idées derrière la tête pour passer outre toutes les restrictions faites à ma filière.. Il y a trop d’oreilles indiscrètes ici mais je t’en ferai part quand nous serons seules. Tricia ? J’ai une question. Sais-tu quelque chose d’intéressant sur l’étrange enchantement qui s’abat actuellement sur l’Université ?

-Oh, pas plus que toi, j‘imagine. C‘est arrivé après la réunion de la chorale, les confettis semblent sortir de nulle part et sont de toute évidence le fruit d‘un sortilège. Je me souviens d‘un cours à Poudlard, où nous avions abordé le sort de Tarentallegra, qui forçait sa victime à danser de façon incontrôlable. Les danses étaient effectuées en fonction des préférences musicales de la personne touchée. C’était en première année de DCFM , je me souviens, la prof était une vieille chouette. Sinon, tout à l‘heure, nous avons enregistré quelques images dans l‘Université, et dans la Bibliothèque d‘Excellence Sorcière, deux filles, Lucréya Flint et Malicia McGuire, menaient des recherches actives sur l‘enchantement qui touche la WoW. Tu sais que j‘ai quelques notions de Legilmencie, et j‘ai capté une bribe des pensées de McGuire : « Il y avait bien une potion qui pouvait donner l'inspiration d'écrire une chanson à quiconque en buvait, mais il n'y avait aucun rapport avec une éventuelle pluie de paillettes colorées. » Je me suis retenue de rire. Elle ne savait vraisemblablement pas que combiner certaines potions entre elles ou avec des enchantements était possible. Bref, je dois y retourner, un hibou urgent.. tu sais ce que c’est.. Si tu veux, il y a aussi le magnéto que je viens d’enregistrer, là-bas. Tu trouveras aussi deux ou trois coupures de Sorcière Hebdo, ils se sentent très concernés par l’affaire. A bientôt Curie ! »

Curie remercia sa compagne et toutes deux se quittèrent sur un clin d’œil. L’insu était fière d’elle, elle avait réussi à interroger sa consœur avant que cette dernière ne soit forcée de reprendre l’antenne. Elle connaissait les habitudes journalistiques des reporters de la Gazette, et tenir une conversation de plus de 4 minutes avec Tricia en pleine journée relevait du miracle.

L’Insuffisante s’approcha du magnéto et en retira une bobine encore grésillante. Elle savait s’y prendre avec ce type d’engins mais préférait qu’un expert s’en charge, histoire d’éviter une catastrophe apocalyptique.. Elle héla le technicien grassouillet qui dansait un peu plus tôt avec Tricia. Il était encore éberlué par ses propres prouesses vocales, et Curie dû s’y reprendre à plusieurs fois avant d’attirer son attention. Lorsqu’il daigna lui accorder un regard, elle lui parla distinctement, d’une voix très claire : « Excusez-moi de vous déranger, mais je suis une amie de Tricia, et j’aimerai écouter la bande son que vous venez d’enregistrer à l’instant concernant le sortilège qui s‘abat actuellement sur l‘université. Pourriez-vous m’indiquer la procédure à suivre afin de faire fonctionner ce magnétophone ? » L’enregistreur de picturines grommela un « oui » inaudible, et, avec de gros doigts boudinés, colorés par la magicotine des cigarettes sorcières, il manipula la machine. La voix très professionnelle de Tricia s’éleva : « Ici Tricia Beaubabille qui vous parle depuis la WoW University, où un sortilège bien étrange s'est abattu, lança la rouquine d'une voix professionnelle. En effet, depuis plus de deux heures selon divers témoins, une pluie de confettis de toutes les couleurs se déverse sur la fac, et ensorcelle ceux qui la touche. Les victimes connaissent des phases où elles ne peuvent s'empêcher de chanter et danser. Attaque terroriste ? Sortilège farceur ? Énième coup de pub du tristement célèbre Docteur Magnus Magouille ? Qui pourra nous dire de quoi il en retourne ?».

Curie soupira, elle n’avait pas appris grand-chose de nouveau. La journaliste avait néanmoins soulevé une hypothèse qu’elle n’avait pas pris en compte jusqu’à présent : il était plus que probable que tout ceci soit le fruit « d’un énième coup de pub du tristement célèbre Docteur Magouille ». Elle se promit d’y réfléchir plus longuement et elle éteignit le magnéto, prenant le soin de s’emparer des quelques coupures de journaux que Tricia Beaubabille avait mis à sa disposition.

Elle commençait à être sérieusement en retard et cette pluie de confettis l‘agaçait. Ils se prenaient dans ses cheveux en bataille et venaient lui chatouiller les narines, si bien qu’elle éternuait sans arrêt ! Elle pensa à Beth et Vivianne, ses deux colocataires du Chaudron Baveur, qui se seraient sûrement follement amusées de la situation. Curie entra -enfin- sur le Terrain de Quidditch et fit son possible pour trouver une place dans les gradins bondés. On sentait bien que les élèves, qu’elle que soit leur filière, n’étaient pas ravis d’être là. Curie Campbell, grande révolutionnaire, se demanda vaguement pourquoi les élèves ne boycottaient pas ce cours et s’obstinaient à suivre les règles établies, avant de se souvenir qu’elle était entourée de mastodontes, et qu’elle-même jouait le jeu seulement pour prouver que les Insu n’étaient pas tous de grosses loches sans neurones..

Il y avait tant de monde sur les bancs qu’elle doutait de trouver une place. Elle en vint même à se dire qu’elle pourrait s’installer en-dessous des gradins, dans la fosse, comme dans les matchs de Quidditch où elle ne payait jamais sa place. Mais avant de se résoudre à adopter cette stratégie, elle vit un pan de gradin complètement vide, prêt à accueillir son arrière-train osseux. C’était étrange qu’une telle portion de places soit libre. A vrai dire, c’était même louche. Curie ne tarda pas à voir un attroupement de PAF et de Zeta à la mine furieuse, prêts à dévorer tout cru un indien penaud et une petite aux yeux exorbités, au large sourire, qui elle, ne semblait pas se rendre compte de sa situation peu enviable.

Curie se posa sur le premier banc qui se présenta à elle, et à partir de là, les évènements s’enchaînèrent très rapidement, tous les étudiants scandèrent leurs pensées tour à tour, certains avec plus de musicalité que d‘autres. Un Gamma, visiblement sous la contrainte d’un cow-boy à la mine renfrognée, extirpa d’on ne sait où des gants et une tenaille pour saisir délicatement une des paillettes magiques qui prenaient d’assaut l’attroupement estudiantin. Curie vit qu’il s’agissait d’un kit de prélèvement de la filière Magie Expérimentale et se fit la réflexion que Flint et McGuire n’étaient pas les seules à enquêter sur l’enchantement musical.

Une fille aux cheveux verts qu’elle avait vu le matin même venait de faire une fougueuse déclaration au doyen. Les dits cheveux de la fille paraissaient plus longs, et Curie se demanda s’ils ne subissaient pas un peu trop de sortilèges.. une coloration uniforme, des mèches mouvantes, et maintenant, des extensions ? Fallait-il que l’Oméga explique à la Gamma les effets néfastes des produits capillaires sorciers ? Curie se promit de lui en toucher un mot dès que possible.

Puis elle se concentra de nouveau sur la scène qui se déroulait sous ses pupilles intéressées. Une horde de professeurs en colère montèrent sur scène (Ignacius suivait le mouvement sans comprendre ce qu’il faisait là, et Curie eut une pensée amusée pour ce professeur gras et mesquin, qui défendait bon gré mal gré l’intérêt d’élèves dont il se fichait royalement) et fustigèrent Magouille pour son inaction devant l‘enchantement qui gagnait la WoW. L’Insu admira la rogne de Mama Ogg, qui ne lâchait pas le morceau face à la mauvaise foi du doyen. Elle nota la connivence entre Saussurus et Magouille, la verve avec laquelle le professeur de Langues et Dialectes Magiques défendait le charlatan à moustaches. Et lorsque Magouille prononça « Si c'est à propos de vos derniers chèques de salaire, j'ignorais qu'ils étaient sans provisions, et je vous jure que je n'ai pas oublié intentionnellement de les signer ! », Curie Campbell, pria pour que Tricia ait eu la bonne idée d’enregistrer ce passage du cours. Cette phrase pourrait rapidement valoir son pesant d’or dans les réseaux journalistiques du monde magique.

A un moment, le stade entier fut soulevé dans une ode en l'honneur de Magouille. Tous les étudiants se joignirent au chant mièvre et stupide. Même elle, Curie Campbell, révolutionnaire de première classe, marmonna entre ses dents que Magouille était un être divin. Une fille brune, à quelques mètres d'elle, hurla son mécontentement à l'égard du docteur. La clameur se calma et, hébétée, Curie rougit en pensant qu'elle avait eu de bons mots à l'égard d'un charlatant qu'elle tenait en grand mépris.

Quand Sancoeur annonça d’une voix sèche que le cours de Potion Miracle était écourté et qu’il fallait que les élèves regagnent leurs demeures respectives, Curie fut déçue, et ne se joignit pas aux clameurs des autres étudiants. Elle trouvait que cette confrontation entre les professeurs et le doyen était fascinante, et aurait donné cher pour pouvoir y assister jusqu’au bout ; elle se plaisait à évaluer le niveau de robustesse dont faisait preuve divers professeurs. Elle détourna son regard de l’estrade et pensa qu’elle aurait bien aimé tenir une discussion sensée avec une personne de plus de 30 de QI. Depuis son arrivée à la WoW University, tous ses interlocuteurs étaient en tout et pour tout des Insuffisants. Il était temps que ça change. Elle ramassa son sac et se décida à flâner dans la WoW, jusqu'à ce qu'elle rencontre quelqu'un..

~> Direction quelque part où il y a quelqu'un à rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Lun 20 Aoû 2012 - 23:26

[Flashback]
Connie se réveilla d’un sommeil sans rêve dans un des lits de l’infirmerie mais personne, pas un chat…
Elle se sentait parfaitement reposée quoiqu’un peu groggy, mais bizarrement les infirmières habituelles avaient du oublier de lui prodiguer les sorts d’hygiène élémentaire.
En effet, son haleine était loin de sentir la jeune fille en fleur qu’elle était, ses magnifiques cheveux roux étaient devenus châtains de gras et lui tombaient tels des fils le long du dos et ses habits déchirés (les mêmes qu’il y a deux semaines quand elle est tombée subitement dans un lourd sommeil) lui donnaient l’apparence globale d’une punkette sous acide.
Elle arpentait les couloirs déserts à la recherche de n’importe qui pouvant lui indiquer ce que signifiait ce bombabousier, quand elle finit par croiser un étudiant qui lui indiqua le terrain de Quidditch pour aller au cours de potion magique du doyen Magouille et repartit non sans lui jeter dans les yeux une poignée de paillettes récupérées ça et là.
Elle constata aussi que sa gorge était sèche mais lui conférait une voix des plus rauques qui complétait à merveille sa panoplie de poupée déglinguée… C’est alors qu’elle se prit soudainement à chanter :


Tout le monde est sur l’terrain d’quidditch (sur l’air de My medecine des Pretty reckless)



Tout le monde est sur l’terrain d’quidditch
Tout le monde est sur l’terrain d’quidditch

Après deux s’maines passées dans cette infirmerie
Je me sens super bien il faut que j’bouge d’ici
Nan mais qu’est-ce qu’il me prend de chanter comme cela
Il me faut vraiment quelqu’un pour m’expliquer ça !

Tout le monde est sur l’terrain d’quidditch
Je n’sais pas c’qu’il me prend
Tout le monde est sur l’terrain d’quidditch
Sous quel sort suis-je maint’nant
Tout le monde est sur l’terrain d’quidditch
Tout l’monde attend l’cours de potions
Tout le monde est sur l’terrain d’quidditch
En rang…d’oignons

Après deux s’maines passées dans cette infirmerie
J’ai super faim et soif, faut qu’je passe aux cuisines
C’est super cool et sexy de chanter comm’ça
Mais va falloir penser à hydrater tout ça

Tout le monde est sur l’terrain d’quidditch
Je n’sais pas c’qu’il me prend
Tout le monde est sur l’terrain d’quidditch
Sous quel sort suis-je maint’nant
Tout le monde est sur l’terrain d’quidditch
Tout l’monde attend l’cours de potions
Tout le monde est sur l’terrain d’quidditch
En rang…d’oignons

J’espère qu’ bientôt ce sortilège de lui-même s’arrêt’ra
Car partie comme je suis je n’aurais très bientôt plus d’voix
Ho mais que vois-je sur la table c’est une Bièraubeurre attendez
*glou glou glou… haaaa*

Après deux s’maines passées dans cette infirmerie
Je me sens super bien il faut que j’bouge d’ici
Maintenant que j’suis désaltérée je vais en cours
De potion magique même si le prof a l’air lourd

Tout le monde est sur l’terrain d’quidditch
Je n’sais pas c’qu’il me prend
Tout le monde est sur l’terrain d’quidditch
Sous quel sort suis-je maint’nant
Tout le monde est sur l’terrain d’quidditch
Tout l’monde attend l’cours de potions
Tout le monde est sur l’terrain d’quidditch
En rang…d’oignons

C’est sur cet intermède musical chanté que Connie arriva au lieu susmentionné. Elle n’eut aucun mal à passer inaperçue dans le brouhaha général et repéra Lucrécya, qui au final était une des seules personnes qu’elle connaissait puisqu’ qu’elle avait manqué bien malgré elle les deux premières semaines de cours, donc n’avait pu s’intégrer davantage… :

-« Lucrécya, il va falloir que tu m’explique un truc là. Je me réveille après avoir passé je ne sais combien de temps à dormir, y’a personne à l’infirmerie et je me retrouve à chanter comme dans une mauvaise comédie musicale sur le chemin! Rassure-moi, je ne suis pas la seule ?! »
Revenir en haut Aller en bas


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3517

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Mar 21 Aoû 2012 - 3:11

Lucrécya avait redouté qu'un énième duel s'engage entre Griselda et Lily, lorsque les deux s'étaient enfin retrouvé face à face. Elle était lasse, et n'avait aucune envie de revivre un autre épuisant crêpage de chignons avec la folle irlandaise, à lui expliquer que son Lethifold n'était pas un Lethifold, et à lui cogner la tête contre les murs.

Heureusement, elle fut sauvée par le gong... ou plutôt, par une jeune fille hystérique à la chevelure chlorophyllée, qui, sur scène, hurla son amour à Docteur Magouille.

-Beurk beurk beurk, mais elle est pas bien ! grimaça Lulu en jetant un œil sur l'estrade.

Mais au moins cet intermède avait distrait la Zeta Lily, qui avait sorti d'on ne sait où un énorme appareil photo, et qui prenait des photos de la jeune fille et du doyen sous toutes les coutures.

Lucrécya se tourna vers Malicia histoire de se moquer de la fille verte, mais avant qu'elle ne puisse faire le moindre commentaire, elle se retrouva à chanter en chœur avec tout le stade une ode à Magouille.

De longues, trop longues minutes passèrent, puis Lucrécya, Malicia, Lily, Griselda, Om et tous les autres étudiants autour d'eux hurlèrent, en levant les mains vers le ciel :

-C'est toi le champion ... Magouille ! ♫

Il y eut un moment d'hébétude... Griselda applaudit, bienheureuse, mais Lulu quant à elle bondit sur ses pieds, outrée :

-RHAAA CA SUFFIT ! JE SUIS SURE QUE C'EST CE CRÉTIN DE DOYEN QUI A JETÉ UN SORT POUR QU'ON LUI CHANTE SES LOUANGES !

-Calme-toi, Lustucru ! tenta Mali d'une voix douce.

-JE SUIS CALME ! JE SUIS TRÈS CALME ! ET POURQUOI JE NE SERAI PAS CALME ?! PARCE QUE NOTRE DOYEN EST UN ABRUTI FINI DOUBLÉ D'UN ARNAQUEUR DU DIMANCHE PRÊT A TOUT POUR QU'ON LUI CHANTE QUELQUE CHOSE DE GENTIL  ET SI J'ARRIVE A LE PROUVER JE TE JURE IL VA LE REGRETTER, OH OUI, JE VAIS LUI FAIRE BOUFFER SON HAUT-DE-FORME ET... oui ?

Lulu se tourna vers la personne qui venait de lui tapoter sur l'épaule. C'était Connie, la jeune sorcière rousse fan de ragots qu'elle avait rencontré le jour de la rentrée... sauf qu'elle était... comment dire ? Un peu débraillée, sale, et ne sentait pas la rose.

-Lucrécya, il va falloir que tu m’explique un truc là, lâcha-t-elle, les yeux hagards. Je me réveille après avoir passé je ne sais combien de temps à dormir, y’a personne à l’infirmerie et je me retrouve à chanter comme dans une mauvaise comédie musicale sur le chemin! Rassure-moi, je ne suis pas la seule ?!

-Oh non, loin de là, grogna la petite brune avec mauvaise humeur. Ça fait des heures que ces maudites paillettes tombent sur la fac, et depuis, tout le monde pousse la chansonnette !

Connie sembla songeuse.

-Et... c'est du à quoi, exactement ? demanda-t-elle.

Un flash crépita, et l'aveugla momentanément.

-Ça, on ne le sait pas encore, lança Lily, son appareil encore fumant à la main.

-Mais on travaille dessus ! Conclut Malicia en montrant à la rouquine la pile de bouquins poussiéreux qu'elle tenait dans ses bras.

-D'ailleurs, on devrait bouger d'ici, proposa Lucrécya, en regardant tous les étudiants quitter peu à peu le stade. On pourrait essayer d'enquêter tous ensemble, non ? Enquêter à plusieurs, c'est mieux que de chanter tout seul dans son coin...

Lily leva un sourcil.

-Oui, pourquoi pas...  admit-elle de mauvaise grâce.

Malicia hocha la tête :

-Ok, retournons à la bibliothèque d'Excellence !

-Ah non, pas la biblio ! Je pense qu'on travaillera mieux au Scroutt & au Niffleur !

-Le.. le bar ?! s'exclama la métisse

-Oui ! C'est parfait !

Mali cligna des yeux, ne retrouvant rien à répliquer à ça tant elle était stupéfaite.

-On peut venir, moi et mon Lethifold ? tenta Griselda d'une toute petite voix

-NAN ! firent les autres en chœur.

Suivie par Lily et Malicia, Lulu prit d'autorité le bras de Connie, et la traîna vers le pub,

-Au fait, t'as mangé un véracrasse avarié ? T'as une haleine d'hipponeygriffe !


:arrow: Lily, Om, Lulu et Mali vont le pub !





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Jeu 23 Aoû 2012 - 22:30

Marcus apparut au plein milieu des gradins du stade de Quidditch. Kyle, à ses côtés, avait l'air un peu verdâtre.

-Le transplanage ça me vraiment réussit pas...

-Mouais, mouais... lança Flint en regardant tout autour de lui, pour voir s'il apercevait les autres Pi Alpha Fi. L'important c'est qu'on soit arrivé à l'heure pour le cours de Potions du chapelier fou !...

Il fronça les sourcils en se rendant compte que les auditeurs du cours quittaient tous les lieux en pressant, comme des rats quittant un navire en flamme. Marcus alpagua un Pi Omicron Pi au passage, et lui demanda, en pointant

-HEY TOI POURQUOI TOUT LE MONDE SE BARRE COMME ÇA ?

-Ben... le... le cours est fini en avance à cause du sort ! couina la pauvre victime en tremblant.

Marcus le secoua :

-QUEL SORT ?!

-Ben les... les paillettes qui... qui... AAAAAH !

Le malheureux étudiant s'extirpa de l'étreinte de Marcus et s'enfuit en courant.

Le PAF se gratta la tête : il était resté si longtemps chez Malefoy à remplir des minuscules dragées dans des pochettes plus minuscules encore qu'il avait à l'évidence loupé quelque chose. Sûrement un rapport avec ses confettis agaçantes qui se déversaient d'on ne sait où du ciel.

-Bon, mon gaillard, il nous reste plus qu'une chose à faire, fit-il en se tournant vers Kyle.

-Ah oui ? Quoi ? Demanda Nigths.

-Retourner au QG de notre fraternité !

Et sans demander son avis à Kyle, Marcus lui agrippa le bras et transplana.


:arrow: direction :les fraternités !



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 937

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Jeu 23 Aoû 2012 - 23:25

Griselda regarda les filles s'éloigner, avec une pointe de jalousie.

-Je m'en contrefiche ! Partez ! J'ai pas besoin de vous de toutes façons ! s'écria-t-elle en se rasseyant sur son siège. J'ai mon tout nouveau meilleur ami Om qui va rester avec moi ! N'est-ce pas mon meilleur ami pour la vie ?

L'Irlandaise aux yeux de braise tourna la tête vers la place à côté d'elle... et déchanta : l'indien avait disparu. Et elle avait beau fouiller des yeux la foule qui se pressait vers les sorties, nulle trace de son camarade Pi Omicron Pi...

-Le pauvre, il a du se perdre...

Bon, ce n'était pas bien grave. Elle le retrouverait plus tard. Et puis elle avait l'habitude d'être seule. Et elle avait toujours Lethifold le Lethifold avec elle, et si elle s'ennuyait vraiment, elle écouterait les marmonnements incessants des voix dans sa tête !

Elle attendit donc, à sa place, en attendant de voir si le spectacle allait continuer.
Mais la seule chanson qu'elle entendit fut une ineptie sans nom, un étudiant se plaignant d'avoir mal aux pieds, sur un air insipide et trop sucré. Elle ne l'applaudit même pas, et lui jeta un Silencio dans la foulée.

-Oh, Lethifold, je crois que le spectacle est terminé, soupira-t-elle avant de faire un bisou à son torchon souillé.

Elle se leva et décida de s'en aller. Il fallait dire qu'il n'y avait plus rien à attendre ici : elle était l'une des dernières à quitter les lieux.

Mais pas tout à fait la dernière : une grande fille osseuse aux cheveux en bataille, debout au milieu des gradins, paraissait en pleine réflexion. Mue par une envie impulsive, Griselda décida de la rencontrer. Elle s'approcha à pas de fléreur, puis bondit en hurlant :

-HOUGA BOUGA !

La fille la regarda sans sourciller.

-Oui ? lâcha-t-elle dans un soupir.

Ce qui ne freina pas la folle aux Lethifolds :

-Je suis Griselda, Griselda O'Neil ! Mais on m'appelle Gri, ou Grigri ! Ou Grigrigri si tu veux. Mais trop de Gri tue le Gri. Enfin, c'est ce que je pense.

-Et alors ?

-Et alors je suis une Irlandaise aux yeux de braise !

-...et ?

-Et j'aime les Lethifolds !

-Les Lethifolds ? Les suaires vivants ? Ces créatures classées XXXXX par le Ministère qui ressemblent à des ombres noires de quelques millimètres qui étouffent leur proie, la digèrent, tout ça sans laisser de trace ?

Griselda leva des yeux brillants, plein d'étoiles, vers la grande étudiante.

-OUI EXACTEMENT ! exulta-t-elle, bienheureuse.

Elle se jeta sur la fille et la serra entre ses petits bras.

-Comment tu t'appelles, toi ?



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Ven 24 Aoû 2012 - 17:07

Curie avait décidé d’attendre consciencieusement que le Terrain de Quidditch se vide pour pouvoir sortir en toute tranquillité. Elle s’était abritée sous une avancée de gradins et était à peu près hors d’atteinte de cette infâme pluie de confettis. Perdue dans ses pensées, elle se demandait avec crainte quand elle serait à son tour victime de l’enchantement musical.

L’herbe du terrain ondulait sereinement sous la fraîche brise de Septembre.. quand dans son dos, un rugissement lui creva les tympans. Avec une expression neutre, elle se retourna pour découvrir la petite aux yeux exorbités qu’elle avait vu en arrivant. Sauf que tout à l’heure, elle était entourée de fraternités prêtes à se jeter sans ménagement sur elle, et était accompagnée par un indien timide, qui visiblement, lui avait faussé compagnie. La fille semblait attendre quelque chose.

« Oui ? » demanda Curie en soupirant.

« Je suis Griselda, Griselda O'Neil ! Mais on m'appelle Gri, ou Grigri ! Ou Grigrigri si tu veux. Mais trop de Gri tue le Gri. Enfin, c'est ce que je pense. »

Curie se demanda si elle avait vraiment envie de lier connaissance avec une demoiselle qui pensait qu’une syllabe dans un surnom était une syllabe de trop. L’écossaise aimait bien réfléchir aux petits détails qui composaient la vie, et était ravie de voir que d’autres en faisaient autant, mais se demandait si cette façon de tout déballer à une inconnue dès la première phrase était saine. Dans le doute, elle garda un ton sceptique : « Et alors ? »

« Et alors je suis une Irlandaise aux yeux de braise ! »

Irlandaise ? Intéressant. L’accent de Griselda était assez faible, et il fallait tendre l‘oreille pour le discerner. L’Ecosse et l’Irlande n’avaient jamais eu de problèmes relationnels, Curie pouvait donc espérer qu’aucun ressentiment national ne viendrait troubler la discussion. Quant aux yeux de « brââââise » de la dite Irlandaise, la seule réaction de Curie fut de se dire qu’au moins, c’était quelqu’un qui n’avait pas mille et un complexes ridicules. Néanmoins, l’Irlandaise semblait vouloir continuer à débité incongruité sur incongruité, et Curie n’était pas encore assurée du terrain sur lequel elle s’engageait. Elle posa un énième « ...et ? ».

« Et j'aime les Lethifolds ! »

Curie réagit instantanément : « Les Lethifolds ? Les suaires vivants ? Ces créatures classées XXXXX par le Ministère qui ressemblent à des ombres noires de quelques millimètres qui étouffent leur proie, la digèrent, tout ça sans laisser de trace ? »

Griselda hurla joyeusement : « OUI EXACTEMENT ! » et sauta littéralement autour du cou de Curie, enlaçant la grande dégingandé de ses bras aussi frêles qu‘une branche de Pipaillon. S’en était fini de ses soupçons. Griselda O’Neil avait un grain quelque part. Pourtant, Curie ne se sentait pas particulièrement mal à l’aise, et la spontanéité de « Grigrigri » avait quelque chose d’attachant. L’Irlandaise lança, toujours accrochée au corps de l’Ecossaise « Comment tu t’appelles, toi ? »

C’est avec assurance que Curie, consciente de s’aventurer sur un sentier périlleux, décida d’entrer dans son jeu : « Moi c’est Curie Campbell, Ecossaise aux yeux de glaise, et j’aime les Bandimons. Ils ont moins de classe que les Lethifolds mais ils peuvent détruire une maison rien qu’avec leurs sécrétions.. Et maintenant, si tu pouvais me faire l’honneur de te détacher de mes côtes, ça me ferait plaisir.. »

Griselda se laissa glisser au sol et manqua de s’abîmer la face contre les gradins en chêne. Curie la rattrapa au dernier moment et soupira de nouveau. C’était elle qui mesurait 1m79, qui avait des membres démesurément longs, et c’étaient les petits bouts de sorcière comme cette O’Neil qui arrivaient à commettre de telles maladresses. Griselda, souriant à pleines dents, pépiait presque sur place. Curie enchaîna, soucieuse d’en apprendre plus sur cette étrange personne qui se tenait en face d’elle :

« Que fais-tu encore sur ce terrain ? Le cours ne s’est-il pas achevé depuis dix bonnes minutes ?

-Oh mais c’est tellement drôle de regarder les autres danser et chanter à tour de bras ! Moi et mon Lethifold on adore ! Et puis, Lulu, Malicia, cette peste de Lily et Om, mon meilleur ami pour la vie, ils sont partis au Scroutt & Niffleur pour élucider cette affaire de confettis..

« Ton.. Lethifold ? Bon.. peu importe. Quand tu dis Lulu et Malicia.. Il s’agit de bien de Lucréya Flint et Malicia McGuire ? *Griselda hocha vigoureusement la tête*. Et Om, c’est l’indien qui était avec toi ?

-Il est Irlandais, et c’est mon meilleur ami pour la vie !

-Irland.. d’accord. Et cette peste de Lily ?

-Elle m’a dit que mon Lethifold n’existait pas et je vais me venger d’elle !

-Bon, Griselda, je propose qu’on aille ailleurs, on va finir par se mettre à chanter si on continue à rester sous cette fichue pluie. Je t’invite.. tiens, au Scroutt & Niffleur ! Tu en profiteras pour me présenter.. ton.. Lethifold. Et on fera plus ample connaissance. Qu’en dis-tu ? »

Gri allait répondre quand une paillette vint titiller les naseaux de Curie. Instantanément, celle-ci entendit un air venu de nulle part et elle comprit que c’était à son tour de chanter. Heureusement, le hasard s’était débrouillé pour que seule Griselda entende cette chanson..




Je suis Insu, vous êtes issus,
D'un milieu d'opportuns.
Vous êtes serviles, et importuns,
D'un milieu d'opportuns.
Vous, ma verve et ma rogne,
Vous serez mes belles incorruptibles.

J'ai tellement besoin de cris,
De révolte, de vos voix aguerries.

Ô étendards, la bourgeoisie,
Se mettra à genoux.
Et ces maudits, fils à papa,
Se mettront à genoux,
Vous, ma verve et ma rogne,
Vous serez mes belles incorruptibles.

J'ai tellement besoin de cris,
De révolte, de vos voix aguerries (x2).

Je rêve d'une WoW, incoercible,
De quitter cette Insuffisance.
Je veux des droits, sans médisance,
Et une fac sans intolérances.
Vous, ma verve et ma rogne,
Vous serez mes belles incorruptibles.
Moi j'veux tout révolutionner !

J'ai tellement besoin de cris,
De révolte, de vos voix aguerries.
J'ai tellement besoin de cris,
et je vous dis, de ma voix aguerrie :

Adieu, milieu d'opportuns !

Curie, essoufflée, craignait un peu le regard de Griselda. Même si elle avait de toute évidence quelques problèmes mentaux conséquents, elle savait tout de même que Curie était une Insu, qu'elle détestait la bourgeoisie, qu'elle voulait éradiquer ce milieu de fils à papa pourris gâtés, qu'elle était une rebelle et qu'elle aimait ouvrir sa grande bouche. Qui sait, peut-être que Gri était une de ces aristocrates tant méprisées par Curie ? Ou qu'elle haïssait les Insuffisants, comme la plupart des fraternités ? Elle leva les yeux vers l'Irlandaise, passablement étonnée, et attendit que cette dernière prononce un mot.
Revenir en haut Aller en bas


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 937

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Lun 27 Aoû 2012 - 0:40

L'appréhension pouvait se lire sur le visage de Curie... mais contre toute attente, Griselda se mit à applaudir à tout rompre.

-Bravo ! Bravo ! Excellent numéro ! lança-t-elle joyeusement. Beaucoup mieux que l'autre avec ses pieds endoloris. BRAVO !

La grande gigue d'Insuffisance leva un sourcil étonné, devant la fofolle irlandaise qui sautillait devant elle, un chiffon d'une propreté on ne peut plus douteuse dans les bras.
Il fallait dire que Griselda n'avait pas beaucoup d'à priori sur les gens, en général. Quand on était une sorcière considérée par complètement zinzin par ses camarades, quand on sortait de la section psychiatrique de Ste Mangouste, quand on était conspué même par ses camarades ringards de Pi Omicron Pi, et quand on se choisissait une créature classée XXXXX comme animal de compagnie, il ne valait mieux pas commencer les préjugés.

-Alors comme ça t'es une insuffisante ? lança-t-elle au bout d'un moment, d'un ton on ne peut plus badin.

Curie n'eut pas le temps de répondre que Gri renchérit :

-Moi, mon père est comptable. Dans une petite entreprise moldue.

Le rapport n'était pas évident, mais l'insu rebelle comprit vite qu'il fallait s'en contenter.

-C'est.... bien. Il est moldu ou cracmol ?

La Pi Omicron fronça les sourcils sous la surprise :

-Ni l'un ni l'autre, pourquoi ?

Le silence qui suivit était des plus éloquents, mais Griselda ne se rendit compte de rien. Elle était plutôt contente, en fait. La sociabilité n'était pas son fort. C'était le docteur Froud qui allait être fier d'elle en apprenant qu'elle avait rencontré tant de monde en une seule journée ! Et la moitié au moins ne sortait pas de son esprit... enfin elle croyait ?

Pour en être sur, elle se pencha vers son interlocutrice et commença à lui pincer le bras.

-Mais qu'est-ce que tu fais ?! s'offusqua tout de même la grande Curie.

Griselda leva vers elle un visage au sourire angélique :

-Non, rien. Dis, je ne suis pas folle folle folle : tu n'avais pas parlé d'aller au pub ?



L'amour à l'Irlandaise,
C'est que je t'aime, je t'aime, je t'aime ! JE T'AIME ! cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ♪ Potion School Musical ! ♫   Mar 28 Aoû 2012 - 15:45

Curie, complètement interloquée, se rappela la proposition qu'elle avait faite à Griselda. Essayant d'oublier la vive rougeur que l'Irlandaise avait provoqué sur l'avant-bras de l'Insu en la pinçant -sans raison apparente-, elle esquissa un sourire légèrement crispé.

« Tu as raison, il est grand temps que tu m’en dises plus sur ton.. Lethifold. J'espère que tu aimes la bièraubeurre, celle du Scroutt & Niffleur est plutôt réputée ! Et puis, peut-être qu’on verra ton meilleur ami, qui sait ? »

Griselda, acquiesça, guillerette, et attrapa sans ménagement le poignet de Curie en la traînant dans la direction du pub. Prudente, l'Insu suivit le mouvement pour ne pas se faire arracher le bras. Il fallait qu'elle pense dorénavant à prendre garde à la vivacité de l'Irlandaise.

:arrow: Direction Le Pub de l'Avenue des Champs Z'allons-Y
Revenir en haut Aller en bas
 

♪ Potion School Musical ! ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Quidditchsway :: Stade Swiffer 3000 ©-