Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Ceci n'est pas un bizutage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3439

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Ceci n'est pas un bizutage.    Jeu 20 Juil 2017 - 22:42


Ceci n'est pas un bizutage.Isaac & Mali©YOU_COMPLETE_MESS

-Mais...euh... c'est des couteaux ?

-Ouais.

-Tout autour de la colonne ?

-Ouais.

-Ca fait un tout petit peu psychopathe, non ? Tu serais pas un peu fan d’Hannibal Sphincter ?

-Ouais.

C’est bien ce qu’elle pensait.

-C’est haut, ton truc quand même. reprit-elle.

-Ouais.

Mali sentait le ciment du piédestal sous ses pieds. C’était froid, grumeleux, mais pas si désagréable que ça. Si elle fermait les yeux, elle aurait pu se croire au bord d’une mer d’hiver.

Mais en même temps, pourquoi aurait-elle fermé les yeux ? Le WoWish Museum était l’un des plus jolis endroits de la WoW ! Le sol lustré, les jolies bougies qui montaient et descendaient lentement, les murs pleins de tableaux mystérieux. Elle aimait les tableaux. Elle avait toujours eu l’impression qu’il y avait tout un monde au delà de leurs cadres. Si seulement elle avait pu le visiter.

Rien qu’à imaginer cette possibilité, Mali sourit.

-Du coup, si je comprends bien, je peux plus descendre ? demanda-t-elle.

-Non. lui répondit la voix, nasillarde.

-Même pas pour aller aux toilettes ?

-Non.

Arg. Ça, c’était un souci.

-Je peux y aller maintenant avant le début du bizutage du coup ? fit-elle en pointant le bout du couloir. Parce que j'ai bu toute une théière de thé avant de venir et...

-Non. répondit la voix. L’Art n'attends pas. Et l'Art veut que t'enlèves tes fringues.

Les yeux de la métisse s’ouvrirent tout grands.

-Quoi ?

Pour la première fois depuis le début de la conversation, Mali baissa le regard. Rodolphe était toujours là, avec son pantalon noir, son haut noir qui boudinait son bedon et son béret noir. Ah, et son air de petit péteux.

Mali aimait pas beaucoup ce mot. Mais ça définissait bien son parrain de fraternité. Quand elle aurait terminé son bizutage, et qu’elle aurait gagné sa place de Lambda Omega Lambda, elle lui dirait. Qu’il était péteux. Il s’en foutrait, probablement. C’est ce que font les gens péteux.

-L'Art a beaucoup insisté là-dessus.

Pas dupe pour un sou, la métisse se mit à étudier la verrière colorée au-dessus de sa tête. Rouge, jaune, vert, rose, vert, jaune, bleu. Pas très logique tout ça. Pas logique, mais beau.

-Bon. Si c'est "L'Art" qui le demande.

-Il le demande. Et il veut aussi que tu me passes ta baguette.

Bleu, jaune, rose, vert, jaune.

-J'sais pas pourquoi, Rodolphe, mais j'étais sûre que t'allais me dire que l'Art t'avais dit ça... chantonna Malicia, aussi amusée qu'absorbée.  

Elle balança sa baguette et la regarda tomber sur la robe qu'elle venait d'enlever. Mon dieu, dans quoi elle s'était embarquée encore ? Non pas qu’être en sous-vêtements assortis en haut d’un présentoir la dérange. Ca ne la paniquait plus du tout, ce genre de situation. Elle avait rien que les autres n'aient pas, alors...

Un t-shirt atterrit sur sa tête et elle le regarda en penchant la tête sur le côté : c'était un t-shirt XXXL jaune pétard sur lequel une vieille mamie daltonienne avait essayé de broder un colvert au point de croix. Une vieille mamie… ou Rodolphe.

-« Coin coin », lut-elle, pas très convaincue.

Elle l'enfila en levant les yeux au ciel :

-C'est quoi le message caché ? demanda-t-elle en essayant de passer sa tête dans le col un peu étroit.

-Tu es un canard. lui répondit la voix de Rodolphe.

-Oui, mais le sens artistique de ta création ? insista gentiment la métisse.

-Tu es un canard. répéta son parrain de fraternité, en reniflant.

-Ok.

Elle renifla le T-shirt et grimaça. Avant de laisser retomber les bras le long de son corps et de sourire :

-Coin coin. Je suis un canard.

-C'est puissant, hein ? résonna la voix de son bizuteur.

Waw. Soit ce gars était complètement stone, soit c'était un génie du mal. Elle avait un peu peur de la réponse. Sans doute parce qu'il n'y en avait aucune de bonne.

-Ouaip. Super intense... confirma-t-elle. Du coup je dois rester là combien de temps pour que tu valides mon bizutage ? Une heure ? Deux heures ? Dix-huit ?

-Jusqu'à ce que l'Art soit content.

-Ok, mais il sera content quand, l'Art ? Parce que j'ai lu que les performances artistiques pouvaient durer des mois et j'ai une petite vessie alors...

Rodolphe s'écarta du piédestal et partit s'allonger sur un des bancs du musée. Cinq secondes plus tard, il se mis à ronfler. Très fort. Trop fort. Mali se nota de conseiller à Rodolphe un petit séjour à Ste Mangouste. Ses sinus devaient être mal en point. Mais bon, c’est ce qui arrive quand on sniffe autre chose que... de la farine.

Mali soupira. Elle se doutait bien que les Lambda Omega Lambda étaient un peu perchés, mais là... ça dépassait tout ce qu'elle avait imaginé. Ou alors ils étaient juste débiles.

Heureusement, il n’y avait personne dans le musée. Pas un fléreur pour voir sa performance artistique canardesque. Tant mieux. Oh oui, tant mieux. C’était qu’un mauvais moment à passer.

Mali prit une grande inspiration et sentit le calme l'envahir doucement.

Ouais, rien qu'un petit moment de rien du tout à passer.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 17
avatar
Isaac O'Callaghan

Messages : 132

Filière : Magie Expérimentale

Inventaire : Philtre de Requinquance
MessageSujet: Re: Ceci n'est pas un bizutage.    Sam 22 Juil 2017 - 14:25

Elle fut soufflée, sur le cul comme elle disait parfois. Elle en venait même à se surprendre. L’œuvre était superbe. Majestueuse. Elle tomba presque de tout son poids sur le banc installé à l’occasion de l’arrivée de la peinture française. L’Annonciation de Nicolas Poussin était ce genre d’œuvre que l’on ne voyait qu’une fois dans sa vie de sorcier. Peinture d’un artiste moldu adulé et grandement cité du XVIIe siècle, elle avait atterri au WoWish Museum pour une courte durée grâce à un contrat passé avec un grand musée londonien. Et c’était assez rare pour le notifier dans toute la presse sorcière.

Pour en revenir au contexte qui avait amené Isaac à tomber des nues face à l’œuvre, il fallait revenir deux jours plus tôt, lorsque la Gamma s’était faite chopper par Aphroditus Dada dans les chiottes en train de se faire un rail de quelques matières peu recommandables. Le type velu s’était installé dans les toilettes des filles pour admirer l’un de ces WC en émail crado pour la prochaine de ses œuvres d’art et était tombé sur Isaac en train de se préparer pour son expérience nasale, elle qui avait l’habitude de venir se réfugier ici puisqu’il n’y avait jamais personne. Enfin, pas ce jour-ci à priori… Deux options s’étaient présentées à elle : soit Dada la balançait au nouveau doyen et l’irlandaise rentrait fissa au bled, soit elle allait voir l’exposition temporaire sur Poussin et pondait un exposé qui devrait ressembler à un cours… Autrement dit, soit elle se faisait virer, soit elle préparait le prochain cours du taré taché de partout. Bien entendu, le choix fut vite fait, et c’est ainsi que l’irlandaise se retrouva le cul posé en face d’un tableau plus petit qu’elle.

L’œuvre face à elle l’émouvait. Qui plus est, elle sortait totalement des codes iconographiques qui étaient utilisés pour la représentation d’une Annonciation. Où étaient donc passés la maison de Marie, son jardin luxuriant censé rappeler l’Eden, où était ce mur séparant l’ange et la Vierge, mur qui devait symboliser la nature divine de l’ange puisque Marie ne devait entendre que sa voix ? Et où était donc cette Marie, surprise d’entendre une voix ? À la place, l’artiste avait décidé de représenter une scène simple, comme un piédestal habillé essentiellement d’un drapé en fond et des deux personnages, scène alimentée par la splendide extase de Marie face à l’Ange lui transmettant le message divin. De manière tout aussi simple, l’artiste avait pondu une œuvre originale, unique et magnifiquement réalisée. Isaac en eu le souffle coupé, et c’était bien la première fois qu’une œuvre lui faisait autant d’effet, autre que celui de la rigolade face à quelques navets d’art contemporain qui se vendait des millions de £ sur le marché de l’art.

Au bout de 20 minutes, elle se leva, décidant enfin à passer à une autre œuvre à contre-cœur. Elle jeta un coup d’œil aux autres œuvres de Poussin et elle éprouva la même sensation face à chacune de ses autres chefs-d’œuvre. Peut-être pas aussi forte que pour l’Annonciation, mais elle était tout aussi significative. Surtout, comment ne pas être en totale admiration face à son travail ? Isaac soupira et ramassa ses affaires qu’elle avait négligemment posées au sol, tout en se dirigeant vers la sortie lorsqu’un détail bizarre attira son attention. Une à la peau mâte était en train de poser, nue, face à un type roupillant. L’irlandaise plissa les yeux, et reconnu immédiatement Malicia McGuire qui était une fâcheuse position. La junkie vit un sourire diabolique se dessiner sur son propre visage, comme si une ombre venait de se poser juste sur sa face.

- Tiens tiens tiens… Comme c’est intéressant….

Elle se dirigea alors vers la Lambda d’un bon pas et s’arrêta à son niveau.

- Alors, on aime prendre le grand air à poil ? Je ne te savais pas comme ça McGuire.. ! Je suis sûre que tes anciens potes serpentard seraient ravis de l’apprendre !

L’irlandaise ricana de sa voix cassée par le tabac tout en dégainant de quoi immortaliser l’instant plus que précieux.



Mes RPs du Moment !





Au fond du verre., avec Titus Reynolds
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3439

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Ceci n'est pas un bizutage.    Jeu 27 Juil 2017 - 21:54

-Oh non.

Elle n'en revenait pas. Elle en avait fait, des choses ridicules dans sa vie. Mais poser en t-shirt canard XXL et culotte en haut d'un piédestal pour un artisteux sans talent, ça dépassait tout ce qu'elle avait pu faire avant. Alors poser en t-shirt canard XXL et culotte devant un artisteux sans talent ET Isaac O'Callaghan, c'était... un putain de cauchemar.

Elle avait jamais été une grande fan d'Izaac...

...Bon ok, elle la détestait. Dieu sait qu'elle était pas le genre à détester son prochain. Mais Isaac...

A Poudlard, Isaac était tout ce qu'elle aurait voulu être. Mince, brune, intelligente, rebelle. Ok, elle était aussi droguée que mince, bourrée que cool, vulgaire qu'intelligente, et prétentieuse que rebelle.

Ca aurait pu la rendre sympa.
Mais non. Parce qu'Isaac était une pimbêche. Oui, voilà, une grosse pimbêche droguée !

...qui avait décidé qu'elle était tout sauf cool.
...et qui avait décidé de lui dire.
Tous les jours. Tous les putains de jours de l'année !

Alors oui, quand Isaac était partie de Poudlard, Mali avait sorti le champagne. Bon ok, c'était du mousseux. Bon ok, c'était du jus de pomme. De citrouille. Mais bon, elle avait 14 ans, elle allait pas boire quand même !

... En fait, elle aurait dû. Ca aurait valu le coup. Si seulement elle avait pas été aussi coincée à l'époque. Malicia soupira. Quand elle se rappelait de ce qu'elle était il y a cinq ans, elle avait l'impression de parler de quelqu'un d'autre. Elle avait tellement peu à voir avec cette fille, maintenant... C'est pour ça qu'il était hors de question qu'elle laisse Isaac l'atteindre.

Un "clic" d'appareil photo la sortit de ses pensées et elle se força à ne pas réagir.

-Salut Isaac.

Un deuxième clic monta jusqu'à ses oreilles. Puis un troisième. Elle respira profondément.

-Je savais pas que t'aimais les musées.

-J'savais pas que t'aimais poser à poil !

Mali sourit et leva fièrement la tête. Elle savait bien qu'elle n'avait pas de quoi être fière, mais c'était ça où perdre la face face à la pimbêche :

-Je ne "pose pas à poil", je fais une performance artistique !

-Je savais pas que t'avais viré snob !

-Je ne suis pas snob... je suis une artiste. Je suis là pour... Pour faire réagir le monde, pour faire passer un message.

-Quel message ?

-Un truc hyper profond que tu ne peux pas comprendre. répondit Mali en gardant son zen.

Elle résista à son envie de se gratter. Il était en quoi ce t-shirt ? EN sac à patates ?

Isaac essayait de lire les inscriptions brodées sur sa poitrine.

-Coin coin. C'est ça ton message ?

La gamma se mit à ricaner. Mali essaya d'ignorer ce rire qu'elle avait beaucoup trop entendu à Poudlard.

-Ce n'est pas de l'anglais, c'est du sanskrit. mentit-elle.

-Ah ouais ?

-Mais complètement. Ca veut dire "L'âme est le seul oiseau qui soutienne sa c..."

Isaac leva les yeux au ciel et fit un bruit grossier avec sa bouche.

Mali se retint de serrer les poings. Il fallait qu'elle trouve un moyen de faire fuir cette pimbêche. Il le fallait. Sa santé mentale était en jeu.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 17
avatar
Isaac O'Callaghan

Messages : 132

Filière : Magie Expérimentale

Inventaire : Philtre de Requinquance
MessageSujet: Re: Ceci n'est pas un bizutage.    Sam 19 Aoû 2017 - 22:24

Isaac n’avais jamais aimé McGuire. C’était pas faute d’avoir essayé de relativiser les choses… Mais non. Impossible. Quand elle la voyait, elle avait envie de l’enfermer dans les toilettes des mecs pour lui sortir le balai du fion. Voilà.

Elle regarda autour d’elle et vit un type bedonnant dormir sur l’un des bancs du musée. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre qu’il s’agissait de son parrain de frat’. Elle s’approcha et lui claqua la main sur le bide, ce qui eu pour effet de le réveiller brutalement. Celui-ci émergea en bégayant quelque chose d’incompréhensible avant de regarder la junkie avec de gros yeux.

- Eh mon gros, t’as p’tite nouvelle bouge pas mal quand même. Et j’comprends pas trop c’t’histoire de sanskrit.

- Mhh.. grml… quoi ?

- T’as de la chocogrenouille dans les oreilles ou quoi ?

Il secoua la tête et tenta de reprendre ses esprits. Il regarda Malicia et grommela.

- J’t’avais dit d’pas bouger ! L’Art va pas kiffer.

- Vilaaaaaine McGuire - ricana Isaac.

Mais ce fut sans compter le regard mauvais que jeta le type à la voix nasillarde à l’irlandaise.

- Et toi t’es qui avec ta tronche de punk foirée ? - grogna le Lambda

- Tu vois O’Callaghan, Rodolphe n’aime pas trop que l’on dérange ses séances de méditation artistique - ajouta la fraîchement Lambda.

Isaac leva un sourcil et plissa les yeux. Le ton qu’employa le type envers elle ne lui plaisait pas, mais alors pas du tout. Nan mais il se prenait pour qui ?

- Alors la punk foirée va te coller son poing dans la gueule. Et après tu auras l’honneur de me connaître.

Elle s’approcha alors de lui, voulant lui attraper le col mais en voyant l’un des agents de sécurité s’approcher, elle se résigna, ce qui lui la mit en rogne. Une patate dans la tronche lui aurait bien calmé les nerfs à celui-là.

- Ben alors Isaac… On dirait que tu n’es pas super à l’aise ici. - ricana Malicia qui prenait plaisir à voir l’irlandaise s’énerver.

Cette dernière pesta puis se calma en pensant à quelques théories foireuses des cours d’art de Poudlard.

- Tu sais mon gras, si tu veux faire de l’art correctement, il faut un bon cadre. Tu vois, faire de l’art dans un musée, c’est cliché. Genre, le truc le plus naze à faire. En fait je dirais même que pour que la performance soit un succès, il faudrait qu’elle soit réalisée dans un endroit où il y a du monde. Sur le campus de la WoW par exemple. Là au moins, tu aurais du succès. - proposa Isaac sans une touche de naïveté exagérée.

Le type frotta son menton et se mit à réfléchir, comme si la gamma n’avait peut-être pas si tort que cela. Pendant ce temps, Malicia pesta.

- C’est pas faux ce que tu dis là. L’Art à besoin d’un plus grand public pour être vu, l’Art à besoin d’être vu !

Isaac ricana, son visage se teintant de méchanceté en regardant la jeune femme sur son piédestal.



Mes RPs du Moment !





Au fond du verre., avec Titus Reynolds
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3439

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: Ceci n'est pas un bizutage.    Mer 6 Sep 2017 - 21:57

Tout allait bien.

Tout allait même très bien. Pourquoi est-ce qu'elle n'irait pas bien ?

Parce qu'elle était en haut d'une tour ? Bof, pas de quoi lui faire peur. Son vertige, c'était de l'histoire ancienne. Parce qu'elle portait le pire t-shirt du monde ? Bof, c'était de la gnognote, comparé à ce qu'elle avait pu porter plus jeune. Parce qu'elle était plantée au beau milieu de Pick-A-Silly Circus, en haut d'une tour, en culotte et t-shirt devant la moitié de l'université et que tout le monde, absolument tout le monde la regardait ?

Malicia, qui regardait depuis dix bonnes minutes les nuages gris passer au-dessus de sa tête mobilisait tout ce qu'elle avait de patience pour ne pas prêter attention à ce qui se passait à quelques mètres en-dessous d'elle. Et à sa vessie, qui commençait à s'impatienter aussi.

-Un carré est un cercle, un cercle est un carré.... se répétait-elle. Concentration, Malicia, concentration tu peux le faire, tu peux le faire....

-Tu vas craquer, McGuire ! fit la voix sournoise d'Isaac.

-La ferme. grinça la métisse. Je me concentre.

-Pourquoi faire ? Pour pas perdre la face devant tout le monde ? C'est trop tard !

L'irlandaise dégaina à nouveau son appareil photo, pris quelques clichés de plus. Elle regarda le résultat et fit la moue :

-Faudrait qu'tu te détendes un peu, t'as l'air tout coincée là-dessus, ricana-t-elle.

-J'suis pas coincée. Je pose pour la postérité.

-Baaaah... geignit Isaac qui regardait toujours les photos.

Mali leva les yeux au ciel :

-Oh ça va, oui j'ai bu trois litres de thé avant de venir, admit-elle, mais je suis une grande fille, je vais tenir.

Son ennemie manqua de s'étouffer de rire :

-C'pas vrai ?

Elle la pointa du doigt :

-T'as pas le droit de descendre même pour aller aux gogues ?

-On dit pas gogues, on dit "petit coin". rumina Malicia. C'est plus mignon.

-C'est plus prout-prout ouais ! s'esclaffa Isaac.

-On dit pas prout-prout non plus ! manqua de s'énerver la métisse. Tu peux partir, maintenant ?

Isaac bailla et s'étira :

-J'voudrais bien, mais j'ai beaucoup trop à faire avec...

Elle eut un sourire mesquin :

-Cette canette de Wizz Cola.

Elle sortit une paille de son sac, la planta dans la boisson et se mit à boire très bruyamment.

Malicia se mit à gigoter imperceptiblement.

-Un carré est un... cercle, un carré est un... un...

-T'as oublié ton mantra, McGodiche ? ricana Isaac, en continuant à boire le moins discrètement possible.

-Non. Je...

-Tu devrais renoncer tout de suite et descendre ! Tout le monde sait que t'as aucune volonté !

-Et foirer mon bizutage ?! Tu rigoles ?

Malicia prit une grande inspiration pour se donner du courage. Elle allait quand même pas faire ce plaisir à cette... cette droguée ! Plutôt mourir.

Comme sa vessie.

-Ca me fait toujours plus de volonté que toi, O'callaconne.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE
 

Ceci n'est pas un bizutage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Pick-A-Silly Circus :: WoWish Museum-