Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Ce matin, un lapin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1717

Situation Amoureuse : En couple.

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Ce matin, un lapin...   Jeu 24 Juil 2014 - 21:25


Ce matin, un lapin...
AVEC : Darius, Marcus, Kimberlie
PRIVÉ / PUBLIC : Privé
DATE :6 janvier




Deux insuffisants faisaient une course le long de l'impasse du Bizut Pourfendu, essayant de ne pas se prendre leurs écharpes en pleine figure. Le temps ne s'était guère amélioré depuis le nouvel an et un vent glacé et furieux soufflait depuis des jours. Il pleuvait légèrement ce jour-là. Ce qui ne décourageait en aucun cas les deux sportifs du dimanche qui couraient avec entrain, non sans rigoler comme des bossus pour des raisons que seul un Omega pouvait comprendre.

Ils remarquèrent un obstacle sur la route et firent signe à deux étudiants de se décaler afin d'éviter une bousculade. Au moment de se croiser, les deux intrus pointèrent leurs baguettes sur une flaque devant eux et les deux coureurs glissèrent dessus et, l'un après l'autre, partirent s'encastrer dans un chêne centenaire.

Plutôt satisfaits de leur tour pendable, les deux bourreaux topèrent :

-Ah ! Un bon vieux traquenard à l'ancienne, comme à Serpentard ! Ça fait du bien mon gaillard ! s'exclama Marcus avec un rire tonitruant.

Darius, lui, croisa les bras :

-En effet, c'est tout à fait revigorant, Flynn.

-On devrait faire ça plus souvent.

-Que veux-tu, nous avons mûri. Nous devons laisser ces amusements à d'autres...

L'alpha eut un sourire mesquin :

-...ou pas.

Les deux se retournèrent comme un seul homme et assaillirent de sortilèges les deux sportifs qui venaient à peine de retrouver leurs esprits, avant de les regarder s'enfuir avec contentement.

-Ah ce bon vieux subcingulus ! s'amusa Marcus. C'est un bien beau sort tout de même. Et ça me fait un échauffement avant d'aller chez ma fraternité.

Il fit mine de placer un uppercut dans l'air.

-Grand bien te fasse, Flynn. J'aimerai être aussi heureux de retrouver la mienne.

Le regard de Darius s'assombrit : il n'avait pas posé les pieds chez les Alphas depuis la dernière guerre des fraternités, qu'il avait malencontreusement provoquée. Il ne se sentait pas chez lui là-bas. Ce qui était un comble, car après tout sa famille était à l'origine de cette fraternité d'aristocrates. La faute à Archiwald de Winchester, ce grand parvenu poudré et emperruqué qui leur servait de chef.

-Allons, ça te fera du bien de voir du monde ! T'as passé toute la semaine à la bibliothèque ! fit remarquer son ami.

-Et je ne m'en plains pas. rétorqua l'Alpha.

-Depuis quand t'es devenu une tête d'ampoule ? ricana Marcus.

-Depuis que j'ai décidé de laver le déshonneur qui est le mien en devenant premier de ma promotion.

Le PAF le regarda avec des yeux stupéfaits et éclata de rire :

-Alors là, c'est la meilleure !

-Pourquoi ? Qu'y-a-t-il de mal à vouloir briller ? se défendit Darius.

-Mais tu sais bien que t'as aucune chance, mon gaillard ! T'as Miss Bouftout dans ta promo, elle va te coiffer au poteau en deux secondes ! A l'heure qu'il est, elle a probablement déménagé à la bibli et elle a du se coller aux chaises !

-Absolument pas. le coupa Darius. Je ne l'ai pas vue une seule fois de la semaine, figure-toi.

Marcus haussa les épaules :

-En tout cas, si t'aime pas ton clan, pourquoi t'y vas ?

-Parce que je n'ai pas le choix.

L'alpha tira de la poche de sa cape un parchemin froissé :

-J'ai reçu cette lettre qui stipule clairement que, si je ne me rends pas à la chasse au trésor annuelle de ma fraternité, Archiwald de Winchester rendra ma vie infernale.

-Une chasse au trésor ? C'est pour les gamins ! s'étonna le PAF.

-Je ne te le fais pas dire. Mais Winchester a le bras long. Et je ne compte pas perdre à nouveau la face devant lui.

-Tu comptes faire quoi ?

Un mince sourire se dessina sur le visage de Darius :

-Me plier à sa volonté. Et transplaner dès que j'en aurai l'occasion pour retourner à mes révisions.

Marcus secoua la tête :

-Tu peux pas transplaner au pub pour t'enfiler des bières, comme tout le monde ?

-Non. lâcha le blondinet avant de se retourner vers son ami. Mais cessons de parler des Alphas. Que deviennent les PAF en ce moment ? Toujours en train de siroter des boissons vitaminées pour dragon et de vérifier que le tour de leurs biceps mesure bien le double de celui de leurs cerveaux ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Ce matin, un lapin...   Sam 26 Juil 2014 - 20:23

Marcus bâilla, ce qui dévoila ses grands chicots.

Presque une semaine était passée depuis la soirée du Nouvel An au pub, et il allait BEAUCOUP mieux : sa vue ne se troublait plus qu'en présence de couleurs vives, et il n'avait des vertiges que toutes les quinze minutes à présent. Et il avait retrouvé enfin le sens de l'odorat. Et l'autre bonne nouvelle, c'était que son urine était beaucoup moins verte et fluo, depuis ce matin. Bref : pour quelqu'un qui avait bu un produit manufacturé Magouille six jours plus tôt, autant dire qu'il pétait la forme !

Il plaqua sa main sur son œil gauche, qui ne cessait de tiquer sans qu'il ne puisse l'en empêcher, et baissa le regard sur son pote :

-Bah, j'pense qu'on va encore se foutre sur la gueule, pour changer.

Darius leva un sourcil :

-Se... foutre sur... quoi ?

-Bah se maraver la race.

-Comment ?

-Se colleter, bordel !

-De quoi ?

-Se bouffer le pif !

-Plaît-il ?

-Se ferrailler, goumer, se castagner, pardi !

Lestrange considéra son ami avec dépit :

-Se... battre ? suggéra-t-il, peu sûr de lui.

Marcus acquiesça vivement :

-Ouais, c'est ce que j'ai dit !

-Mais pourquoi diable faites-vous ça ?

-Parce que c'est marrant ! Mais on fait ça tous les jours, alors j'préfererai ramasser des œufs en chocolat en forêt comme toi et les gaillards de ta frat.

L'Alpha Alpha Alpha secoua la tête, amusé :

-Mais voyons Flynn, il ne s'agit pas d'une vulgaire chasse aux œufs en chocol...

Il se tut, et considéra les choses quelques secondes, en fronçant les sourcils.

-Mmh... peut-être que si, finalement ?

Il se frotta le menton, pensif.

-Ouais, tu me rapporteras des sucreries, hein ! Moi j'retourne voir mes gonzesses de Pi Alpha Fi pour leur foutre la trempe de leur vie ! Allez, à plus mon gaillard !

Marcus donna une grande claque dans le dos de son ami, qui trébucha et s'étala de tout son long sur un parterre de feuilles verglacées. Il sifflota en marchant à grandes enjambées vers le blockhaus qui lui servait de quartier général, sous le regard assassin du blond qui se relevait en pestant.



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1717

Situation Amoureuse : En couple.

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Ce matin, un lapin...   Mar 29 Juil 2014 - 0:02

Darius époussetait son pardessus trempé, non sans jeter des regards peu amènes à la silhouette de son soit-disant meilleur ami qui s'éloignait. Flynn ne mesurait ni sa force ni l'étendue de son incivilité. Pour cela au moins, il n'était pas mécontent d'aller dans sa fraternité : là-bas au moins, les gens avaient des manières.

L'alpha franchit le portail qui le séparait du grand domaine de son clan et remonta le chemin, mains dans les poches de son pardessus. Il passa la porte de l'entrée et fut aussitôt accueilli par une alarme sonore.

Il leva les yeux au ciel alors que deux sbires de Winchester transplanaient devant lui et lui lançaient une oeillade qu'il ne connaissait que trop : celle qui signifiait qu'il n'était plus digne des Alphas Alphas Alphas depuis longtemps.

-Encore toi ?

-Oui, encore moi. soupira Darius.

-Toujours désargenté ?

-A mon grand malheur.

Les deux sorciers s'écartèrent pour le laisser passer, non sans dépit. La présence d'un héritier désargenté dans le saint des saints était une source d'exaspération continue. Mais il était le descendant des créateurs de la fraternité. Et une fois que cette dernière choisissait un membre, elle ne s'en séparait plus.

Darius monta les marches qui le menaient au grand salon et passa les portes d'un pas traînant, à la recherche d'une place dans un coin de la salle. En son centre, Archiwald présidait, assis sur un magnificent trône :

-Mes nobles comparses, bientôt débutera la grande chasse annuelle que nous attendons tous ! Nous sommes heureux de vous voir si nombreux à vouloir y participer !

Darius eut un sourire ironique : bien évidemment que tous étaient venus, ils n'avaient pas le choix. Cela dit, il n'apercevait Lucrécya nulle part. Archiwald poursuivit son discours :

-Nous désirons que chacun d'entre vous se dirige dès à présent dans le domaine forestier local afin d'y chasser moults et moults surprises que votre bien aimé Roy y a déposé pour votre bon plaisir !

Le chef eut un sourire mauvais en apercevant Darius :

-Lestrange ! Viens donc plus près...

Le blondinet se figea et soupira. Seigneur, ne pouvait-il donc pas entrer dans cette pièce sans être importuné ? Il se retourna et s'avança vers son chef :

-Oui ? demanda-t-il de sa voix désintéressée de tout.

-Allons Lestrange, un peu d'allant que diable ! N'es-tu pas en joie ?

Darius le considéra avec dépit :

-Suis-je obligé de répondre ?

-Bien évidemment ! Ne dit-on pas que la plèbe demande du pain et des jeux ? Tu as déjà tout ton saoûl de pain rassis dans le troquet qui t'emploie et ton suzerain te donne de quoi t'amuser follement toute la journée, n'est-ce pas ce que tout roturier de ta condition désire ? clama Archiwald avec un rire aussi féminin que mesquin.

Il jeta un regard à son assemblée et donna un coup de canne à un de ses suivants qui éclata d'un rire faux. Tous l'imitèrent. Excepté Darius. Auquel le chef jeta un coup d'oeil furibond.

-Il suffit ! s'écria-t-il soudain.

Il pointa le blondinet du doigt :

-La peste soit de ton mauvais esprit, Lestrange ! Si je dis que tu dois te divertir à cette chasse que je donne, tu te divertiras !

Il eut un sourire mauvais :

-Pour ma part, je ne bouderais pas mon plaisir. Emmenez-le !

Deux alphas entourèrent Darius qui soupira alors que le reste de ses confrères transplanait autour de lui. Instantanément, ils atterrirent au beau milieu d'une forêt et le flanquèrent par terre dans une flaque boueuse. Le blondinet pesta :

-Vous allez me le... siffla-t-il en se relevant.

Il stoppa : il était seul. Un brin d'inquiétude passa dans ses yeux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Ce matin, un lapin...   Jeu 31 Juil 2014 - 13:48

Toujours sa batte sur son épaule, Kimberlie pinça les lèvres. Il ne semblait pas y avoir âme qui vive dans l'antre des lopettes de compète ! Ça ne lui faisait pas particulièrement plaisir. Même si en vérité, elle avait autre chose à foutre que d'aller casser la gueule à tous ceux qui l'empêcheraient de récupérer ses affaires, pourtant, elle s'était faite une joie d'offrir un nouveau ravalement de façade au Duc de la Lopett'attitude, Architruc. Même si elle avait déjà définitivement venger son frangin, elle n'était toujours pas satisfaite à 100%. Pour le punir, elle aurait aimé le frapper au visage jusqu'à ce qu'il dise à Andrew qu'à côté de lui c'était un moins que rien et qu'il était définitivement désolé.

Elle avait beau se plaindre au possible d'Andrew le roi des Tête d'ampoule, elle ne supportait pas le moindre mot de trop à son égard ou bien la moindre attaque de quelque manière se soit à son encontre. Elle était un peu comme la grande sœur protectrice de la famille alors que celle-ci était définitivement la petite sœur impulsive et immature. Mais bordel, elle se serait pas obligée de le protéger tout le temps s'il avait une paire de... Bref. Ce n'était pas franchement le débat du jour. Là, ce dont elle avait envie, c'était de récupérer ses affaires, s'en aller et attendre que Myosotis ou Naëll aient une bonne idée pour pousser à la réouverture de la fraternité.

Elle s'avança donc, grondant sur la pluie qui avait de nouveau commencé à tomber. La poisse ! Kimberlie avait l'impression que c'était fait exprès ! Il faisait un froid d'hiver à en crever et le jour où sa fraternité fermait, ça se mêlait à des gouttes de pluie qui glaçaient le sang. Bouh... Ça n'aidait en rien à calmer la mine ronchon de la métisse.

Elle tambourina sans vergogne la porte d'entrée ; pas de réponse. Il y avait personne dans ce château ridicule ? Elle voulut réitéré, mais à peine voulut-elle frapper son poing contre la porte que celle-ci s'ouvrit dans un grincement sinistre. Elle n'en était pas plus touchée pour autant. Elle ne croyait pas aux signes et surtout, elle n'avait sûrement pas peur de quoique ce soit dans ce lieu. Les AAA ne lui foutait nullement les jetons. Il n'y avait aucune raison de la faire flipper. Elle prenait ses affaires et elle se barrait. Point barre. Elle rattacha sa batte à sa ceinture et entra sans hésitations.

- Alerte ! Gueuse pénétrant dans les lieux ! Alerte ! Alerte ! Haut problème de style, intelligence plus que moyenne et sang de moldu dans les veines !! Alerte ! Alerte ! tinta une alarme à la voix la moins masculine du monde ( mise à part le rire l'Architruc qui était hors catégorie ! )

Kimberlie eut la terrible envie de tout péter pour ça s'arrête ! Cette saleté de détecteur magique était insupportable ! Elle ferma la porte derrière elle et fut soulagée de ne plus l'entendre. Elle resta sur ses garde un instant, mais à croire qu'elle avait raison ; il n'y avait personne ici. On n'entendait plus que la pluie frappant contre les fenêtres.

- Bon... Je trouve mon sac de sport et je retrouve Myo chez les Zeta. annonça-t-elle à voix haute en prenant sa baguette, mais quand même plus détendue.

Celle-ci s'alluma d'un "Lumos" sans même prendre la peine de prononcer la formule. Soudain, sous la lumière, Kimberlie vit un homme pointer sa baguette sur elle, menaçant.

- Petrificus totalus !

Il était rapide, mais il ne savait pas à qui il avait à faire. Enfin si... justement. Kimberlie était connue pour frapper fort de sa batte, mais étonnement, personne ne retenait le fait que la sorcière était aussi douée en sortilège ! Elle n'en connaissait pas beaucoup, mais ceux qu'elle utilisait étaient d'une rare puissance pour une sorcière de son niveau. Ce fut donc naturellement qu'elle se protégea d'un protego vivement prononcé.

- Incarcerem ! lâcha-t-elle à la suite, ce qui saucissonna le AAA.

Celui-ci en perdit l'équilibre, emmêler dans les cordage. Kimberlie s'approcha de lui pour aller lui écraser le visage de son épaisse chaussure.

- Haha ! Il est où ton président que je le remercie comme il se doit de cet accueil ?
- Tu le verras bien assez tôt ! osa répondre l'aristocrate malgré la semelle de la chaussure qui lui écrasait la joue.

La métisse n'eut le temps de réfléchir à ce qu'il voulait dire par là :

- Petrificus Totalus !

D'un seul coup, le corps entier de Kimberlie se crispa.
Lorsqu'on voit quelqu'un subir ce sort, on se demande toujours ce que ça fait de se retrouver pétrifier sur place et d'en tomber à la renverse. A Poudlard, l'ex-Gryffondor s'était souvent demander la même chose lorsqu'elle utilisait ce sort contre un Serpentard qui lui avait chercher les noises par exemple. Aujourd'hui, elle le regrettait.
Se faire pétrifier, c'était comme avoir une crampe à tous les muscles de ton corps, sans la moindre exception pour ensuite sentir sa respiration coupée en tombant raide sur le dos. Et c'était sans compter le choc que le crâne subit au contact du sol. Mais le pire pour Kimberlie, ce n'était pas la douleur.

Consciente, elle vit une ombre s'avancer derrière elle. Le AAA n'était pas seul. Un autre de ses camarades était resté avec lui. Kimberlie aurait dû s'en douter... encore une fois elle blâmait son manque de jugeote. L'ombre se transforma en silhouette, puis elle finit par distinguer totalement le jeune homme. Elle ne prit pas la peine d'essayer de le décrire ; ils se ressemblaient tous ces péteux au cul bordé de gallions. Ce qui l'interpela c'était bien que celui-ci se saisit de sa batte.
Il la toisa un instant avec un sourire satisfait, quand soudain, il donna de l'élan à son geste.

Voilà ce qui était le pire pour Kimberlie ; voir un de cet enfoiré utiliser sa propre batte de Quidditch pour lui maraver sa tronche sans qu'elle ne puisse rien faire pour se défendre ou même se venger. Malgré que chacun des muscles de son visage étaient étirés, le AAA pouvait deviner l'expression de défit dans le regard de la Gamma. Ce qui ne l'empêcha pas de lui assiéger un coup bien placé au front qui la fit perdre conscience.


*



Lorsqu'elle reprit conscience, Kimberlie pouvait bouger ; ce qui était déjà pas mal. Il n'empêche qu'elle avait un mal fou au crâne. Elle amena sa main à son visage, celle-ci s'en retrouva couverte de sang. Elle grogna en dégageant du mieux qu'elle pouvait son œil noyer de son propre sang. En ouvrant cet œil, elle se demanda un instant pourquoi elle s'était retrouvée dans une forêt. Les arbres montaient tellement hauts dans le ciel, mais seuls les sapins avaient garder leurs épaisseurs. L'hiver avait couvert les arbres nus de neige, mais la pluie semblait ternir la beauté blanche des lieux.

Kim se releva. Elle était mouillée... est-ce que ça faisait longtemps qu'elle était allongée là à subir la pluie ? Elle passa sa main dans ses cheveux ; il semblerait que non. L'humidité n'avait pas encore passé la forêt de boucles qui lui servait de chevelure. Elle tâtonna ensuite sa ceinture ; sa batte n'y était pas. Elle fronça les sourcils en réponse à cette découverte. La métisse n'était jamais vraiment à l'aise lorsqu'elle n'avait pas sa batte de Quidditch près d'elle. C'était un peu comme sa carapace, un répulsif en cas de besoin.
Heureusement, elle avait sa baguette. Elle la leva et prononça :

- Accio Batte de Quidditch Frap'tou.

Elle attendit, mais rien ne se passa. Il y avait deux explications à ça ; soit elle était bloquée par un maléfice très puissant, soit elle était détruite et réduite en cendre... La seconde explication était la plus plausible, mais pas celle qui rassura le plus Kimberlie. Elle serra sa baguette d'avantage. C'était le cadeau de son père avant les évènements... C'était fait, ils l'avaient mis en rogne ! Elle commença à avancer vivement et avec détermination. Elle allait casser la gueule à tous ces salauds, un par un jusqu'à offrir une nouvelle raclée à Architruc !
Soudain, elle se stoppa. Elle se calma en regardant autour d'elle.... Où est-ce qu'elle était au juste ? Elle ne pouvait rien faire tant qu'elle ne se barrerait pas d'ici. Transplaner ? Non, elle devait comprendre d'abord ce qui en détournait. Idiot ? Plus que sûr. Mais elle était surtout rancunière.

- Ok... mais j'fais comment ? demanda-t-elle à elle-même.

Oui, elle était tenace, mais est-ce qu'elle était assez intelligente pour l'être ? C'était réellement une bonne question. Parce qu'elle avait beau se creuser la tête, à part marcher, elle n'avait pas grand chose à faire. Marcher jusqu'au moment où il se passerait un truc.
Donc, elle marcha. Scrutant les environs, elle marcha droit devant elle. Mais si ça durait éternellement ? Devait-elle y renoncer et rejoindre Myosotis ? Elle était sur le point de le faire quand soudain, elle entendit un craquement derrière elle. Elle se retourna, sa baguette bien en main. Il y avait quelqu'un, elle en était persuadée. Pourtant, le silence était maître des lieux. Enfin... plus pour longtemps.

Un bruit sourd s'éleva dans les airs comme le tintement d'une trompette de chasse. Kimberlie avait un véritable mauvais pressentiment. Et il y avait de quoi ! Car l'instant d'après, les sorts fusaient dans sa direction. Elle en dévia un de sa baguette, un second, mais ils étaient trop nombreux. Kimberlie était courageuse, mais là c'était perdu d'avance. Il lui fallait fuir. La métisse n'avait jamais été très douée en transplanage alors son premier réflexe fut celui de courir, courir le plus vite possible.

Dos aux sorts, elle ne put éviter un experliarmus à première vu qui lui frappa l'omoplate. Elle se fit propulsée pour ensuite s'écraser sur le sol, mais dans sa lancée, elle se releva et continua à courir. Elle courait tellement vite que en un rien de temps, les bruits des sorts et les cris de guerre se faisaient de moins en moins audibles. Elle ne ralentit pas pour autant. Dans sa tête, les questionnements fusaient, mais tout se bousculait. Son hyperactivité la rendait nerveuse et il lui était très difficile de réfléchir clairement.
Elle s’aventura à regarder derrière elle. Les lumières avaient disparu. Elle les avait semé ? Mais lorsqu'elle regarda de nouveau droit devant elle...

- AAAaaaAAah ! s'écria-t-elle en fonçant sur quelqu'un sans pouvoir ralentir.

Tombant sur lui, ils tombèrent dans la neige fondue quelque peu sonnés. La joue dans la boue, elle se plaignait de la douleur de sa blessure au crâne et à l'épaule. Elle se demanda un instant ce qui venait de se passer. Tout s'était passé trop vite pour elle. Ce qu'on pouvait dire, c'était que ça l'avait calmer. Enfin... jusqu'au moment où elle ouvrit le yeux et tomba nez à nez avec le blond allongé sur le dos se plaignant encore d'avantage qu'elle. Elle écarquilla les yeux et se précipita pour se relever, sa baguette en joue.

Nerveuse à souhait, elle regarda celui-ci se relever en bougonnant, prête à lancer un sort au moindre geste brusque :

- Bon sang d'bonsoir, McCormick, qu'est-ce que tu fiches ici au juste ?! Tu es complètement dingue, tu as failli me... Oh oh ! Attends deux secondes ! se coupa-t-il en la voyant le menacer de sa baguette. Détends toi, ok ?
- Restes où tu es ! Tu bouges, tu le regretteras Lestrange !!
- Écoutes moi... Je ne sais pas ce qu'il y a, mais je peux te dire...
- La ferme !! Toi et tes p'tits copains proute-pourte vous voulez jouer avec moi, mais j'me laisserais pas faire ! Votre chasse à la McCormick va se retourner contre vous et je vais commencer par toi avec grand plaisir !!
- Mais qu'est-ce que tu racontes au juste ? Je ne comprend pas un mot de ton charabia.
- Arrêtes de jouer ton numéro de politicien véreux comme ton père ! Ça ne marche pas avec moi ! Donnes moi une bonne raison de ne pas commencer le génocide des Alpha par toi, sale fouine ! Parce que ça me démange mais tu ne sais pas à quel point !

Kimberlie était sur les nerfs. Il se donnait des airs, mais il ne pouvait être que dans le coup ! Ce n'était qu'un sale type, faire de Kimberlie un gibier devait le faire autant rire qu'Architruc !
Pourtant, la batteuse ne faisait pas la fière. Elle avait terriblement mal à l'épaule et sa blessure au crâne ne cessait de saigner. Ce n'était pas bon signe. En tous cas, ça la faisait transpirer à grosses gouttes.
Mais face au AAA, elle restait forte et digne. Le moment n'était pas arrivé où elle se montrerait faible devant cet ex-Serpentard.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1717

Situation Amoureuse : En couple.

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Ce matin, un lapin...   Lun 4 Aoû 2014 - 9:05

Darius avait marché un long moment, se frayant un chemin parmi les colonnes d’arbres humides, et évitant toutes sortes d’accrocs propres à ce milieu. Il faisait froid à pierre fendre. Il n’était pourtant pas du genre frileux et appréciait même tout particulièrement l’hiver : la saison convenait parfaitement à son humeur et au flegme qui était le sien. De nature, il n’avait rien d’un être solaire et le calme désolé de la saison allait de pair avec la lente pulsation du sang dans ses veines.

Quand il s’était retrouvé au milieu de cette forêt, seul alors même qu’il pensait passer la journée entouré de ses confrères au sang bleu, il n’avait pu s’empêcher de trouver cela… étrange. Les lieux n’engageaient pas, pour un rassemblement festif. La cime des arbres était pratiquement invisible, le sol boueux constellé de flaques et d’épines. La faune était inexistante. Si Darius avait dû organiser une chasse au trésor, il n’aurait certainement pas choisi ce lieu de perdition. Cela dit, ce choix ne l’étonnait pas venant d’Archiwald de Winchester : l’homme était clairement dépourvu de tout sens commun.

Aussi il n’avait pas cédé à l’inquiétude et avait même arpenté quelques mètres de forêt en se demandant bien quelle sorte de trésor il devait chercher. N’ayant reçu aucune instruction, et ne voyant rien qui puisse lui donner un début de piste, il s’était très vite résolu à quitter les lieux, selon le plan qu’il avait échafaudé. Il avait bien mieux à faire que de perdre son temps ici.

Ce n’est que lorsqu’il ne parvint pas à transplaner que Darius commença à trouver la situation préoccupante. Il avait regardé autour de lui, sourcils froncés. Pourquoi était-il seul ? Pourquoi ne pouvait-il pas partir ?

Il s’était figé.

Pourquoi n’y avait-il rien à chasser ? Un doute avait pris possession de ses pensées. Un doute furtif qui lui murmurait que s’il n’était pas le chasseur, il était…

A cette pensée, sa main avait aussitôt glissé vers sa baguette et son regard s’était fait plus alerte. Il n’était pas sûr de ce qu’il pensait. Mais n’ayant pas confirmation du contraire, il valait mieux être prudent.

A ce moment, un cri fusa dans les airs et quelques secondes plus tard, une masse s’était abattue sur lui. Cette masse, c’était Kimberlie McCormick. Et elle était de plus méchante humeur que lui.

-Je sais pas ce que toi et tes potes vous avez comploté, mais ça ne va pas se passer comme ça ! s’écria la gamma, ses yeux lançant des éclairs. Si vous pensez que…

-McCormick.

-Que vous allez réussir à m’avoir aussi facilement, vous vous fourrez la baguette dans l’œil ! Vous voulez la guerre vous allez l’avoir ! Ah ça joue les durs en balançant des sorts sur les gens, en les pétrifiant pour les amener dans une forêt ! Vous pensez que je vais me laisser faire ?!

Darius se pinça l’arête du nez, yeux fermés :

-McCormick…

-Non vous m’aurez pas comme ça ! J’suis une batteuse, moi ! Pas une…

-McCormick ! intima l’alpha.

-QUOI ?!

-Calmos Pacificatum.

Kimberlie, brusquement apaisée, sourit bêtement et Darius apprécia le calme ambiant :

-Ah. Soupira-t-il d’aise. C’est nettement mieux comme cela.

Il croisa les bras avec satisfaction :

-Bien. Où en étions-nous ?

-Je…

Kimberlie se mit à ricaner sans raison.

-Si j’ai bien compris ton verbiage surexcité, tu m’en veux car j’aurai fomenté avec mes confrères un vaste complot visant à ta perte. C’est bien cela ?

-Oui… laissa échapper la batteuse, les yeux mi-clos.

-Tu penses donc que je n’ai d’autre occupation dans mes journées que d’amener des jeunes femmes dans les bois pour les tuer ?

-Oui…

-J’essaierai de ne pas trouver cela vexant. Fit le blondinet, en se regardant les ongles d’un air détaché. Je suis cependant obligé de rétablir la vérité : je n’ai rien à voir dans cette histoire et je serai bien tenté de te laisser évoluer dans ces bois juste pour le plaisir de compter combien de secondes il faudra à mes confrères pour t’exterminer. Qu’en penses-tu ? 10 secondes ? 20 ?

L’étudiante en sport ricana de plus belle, comme si elle était ivre de bonheur.

-Cela dit, mes confrères sont tous à la solde d’Archiwald de Winchester. La coupa Darius. Je devine donc, et cela confirme ce que je pensais, que la chasse au trésor ne te vise pas uniquement toi, mais également ma personne puisque je suis moi-même seul dans ces lieux inhospitaliers et qu’il m’est impossible de transplaner hors d’ici.

-Oui….

-Je te propose donc ceci : tu surveilles mes arrières et je surveillerais les tiens jusqu’à ce que nous sortions indemnes de ce guépier. En temps normal, j’aurai préféré évoluer seul, mais ton affolement est évident, et de plus, la galanterie la plus élémentaire me pousse à te prêter main-forte et cela même si tu ne ressembles que de très loin à une personne de sexe féminin.

-Oui…

-Ceci étant dit, je vais profiter du fait que le sortilège que je t’ai lancé s’estompe pour te donner un petit conseil…

Darius se pencha vers McCormick et lui fit un petit sourire :

-Je crois qu’ils nous ont retrouvés. Cours.

Sur ce, il saisit la métisse par la manche et l’entraîna derrière lui droit dans la forêt sous une pluie de sortilèges menaçants.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Ce matin, un lapin...   Ven 8 Aoû 2014 - 10:54

- Je... crois... qu'on les... a ... semé... annonça Lestrange tout essoufflé.

Derrière lui, Kimberlie s'était remise du Calmos Pacificatum, pourtant, elle était beaucoup plus calme que toute à l'heure. A présent, elle était pratiquement sûr que le AAA lui avait dit la vérité. Il n'y avait aucune raison qu'un gars comme Darius Lestrange se laisse tirer dessus des dizaines de sorts par ses congénères juste pour piéger la métisse. Ça serait... pas le genre de l'ex-Serpentard dont le courage n'était pas le point fort. Malgré ça, sans un mot, elle s'approcha de lui pour lui assiégé un coup de poing dans l'estomac qui le fit tomber par terre.

- Non mais ça ne va pas ?!! s'écria-t-il à genoux dans la boue, plié de douleur.
- Ça c'est pour le Calmos. Maintenant, considère que je suis d'accord avec l'idée d'une entraide. regarda-t-elle autour d'elle, sur ses gardes.
- Tu as de gros problèmes psychologiques. arriva-t-il à se remettre du choc sur ses deux jambes, quoique toujours plié en deux.

Kimberlie serrait son épaule droite endolorie. Avoir frapper Lestrange n'avait en rien aider à son rétablissement. Les sourcils froncées, elle se dit que ce n'était pas bon du tout. La situation en elle-même n'était pas bonne du tout ! Elle n'avait plus de batte et était blessée. Elle avait des sortilèges puissants à son actifs, mais n'était pas assez rapide pour se prendre tous les AAA à elle toute seule ; elle ne sentait pas de compter sur Lestrange pour les combat à venir.

- Il nous faut transplaner. affirma-t-elle.
- Me crois-tu aussi idiot que toi, ma parole ? J'ai déjà essayé. C'est impossible. Nous sommes coincés ici... au milieu de nulle part.
- Il n'y a donc qu'un moyen de savoir où est-ce qu'on est.
- Éclaire-moi de ta lanterne, McCormick. demanda-t-il, plutôt septique.
- On va en choper un et le faire parler. frappa-t-elle son poing contre le creux de son autre main. Et on aura pas besoin de Calmos Pacificatum.
- Très bon, plan. Je l'avoue... lâcha-t-il sarcastique. Et comment diable veux-tu faire cette prouesse au juste, petite génie ? Nous sommes deux sorciers contre une fraternité soudée toute entière.
- On va se montrer plus intelligents qu'eux !
- Hum hum... bien sûr. répondit-il, pas certain du tout.


*

- Est-ce que tu ne te payerais pas un peu ma tête, McCormick ?
- Quoi ?! Il est très bien mon plan ! prit-elle la mouche.
- Hm... laisses moi faire un résumé de ta proposition, d'accord ? Tout d'abord, tu souhaiterais que l'on attende la nuit tombée.
- Et ben quoi ?! Logique non ?!

Le visage de Kimberlie rougissait de colère et de gêne d'être traitée ainsi d'idiote finie. C'était bien ce qui l'énervait le plus chez l'ex-Serpentard ; sa faculté à ne pas la ménager à chaque fois qu'elle disait quelque chose de terriblement bête.

- Oui, logique, si nous avions pas à attendre la fin de la matinée et l'après-midi entière avant de passer à l'action.
- Ah... laissa-t-elle échapper en baissant les yeux.
- Nous serons déjà pétrifiés depuis belle lurette d'ici là.
- Oui c'est bon j'ai compris ! On passe à l'action maintenant !
- Laisse-moi finir... Ensuite, tu proposes d'aller retrouver leur camp dans le cas hypothétique qu'ils en aient posé un, alors même que leur but est de nous chasser comme de vulgaire animaux. Ce qui est déjà particulièrement idiot, même de ta part, McCormick.

Kimberlie pinça ses lèvres, mécontente.

- Au cas où tu sois dans le vrai... où trouver ce camp ?! Nous ne savons même pas où nous sommes !
- C'est bien pour ça que je voulais qu'on en kidnappe un pour lui faire cracher le morceau, sale fouine !
- La peste ! Pourquoi diable faut-il toujours que ce soit avec des incapables que je me retrouve dans le pétrin ! Quand ce n'est pas Lucrécya Flynn c'est McCormick. Un comble !
- Qu'est-ce que tu as dit là ?
- Je dis que toi et Flynn vous êtes la même engeance ! Pas une pour rattraper l'autre ! Vous êtes les mêmes idiotes, au lieu de vous chamailler sans arrêt vous devriez vous lier; qui sait, peut-être que deux idiotes ensemble ça s'annule !

Ce fut à ce moment là qu'il sembla regretter de n'avoir pas tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de dire quoique ce soit. Il venait de croiser le regard haineux de l'ex-Gryffondor. Il l'avait mis dans une telle rage qu'on croirait fois danser des flammes rouges dans ses yeux.
C'était une chose de traiter Kimberlie d'idiote à tout bout de champ, mais la comparer à Rincevent, c'en était trop.
Elle le choppa par le col et fut prête à lui en foutre une, quand tous deux entendirent en même temps leurs assaillants.

- PROTEGO ! lancèrent-ils en même temps.

Les sorts des AAA vint percuter de plein fouet leur barrière magique, mais très vite, Kimberlie lâcha son sort, son épaule trop fragile pour le tenir.

- Qu'est-ce que tu fiches ?!

Mais en la voyant si blême, il se ravisa de l'engueuler. Kim attrapa sa baguette de sa main gauche :

- DEFODIO ! lança-t-elle sur le sol devant les « chasseurs ».

Le sol se déroba sous leurs pieds permettant aux deux « gibiers » de fuir de nouveau. Ils pouvaient entendre le cris de colère particulièrement féminin de Archiwald de Winchester.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1717

Situation Amoureuse : En couple.

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Ce matin, un lapin...   Ven 8 Aoû 2014 - 21:15

Darius évita un sort d'un mouvement leste et poursuivit sa course dans la forêt humide qui s'étendait sous ses pieds. A côté de lui, Kimberlie essayait elle aussi d'éviter les assauts répétés d'Archiwald et de sa clique. Un nouveau sort fusa et le blondinet le dévia, sourcils froncés. Il passait une journée effroyable.

Passe encore qu'il ait dû s'enfuir devant ses confrères et qu'ils aient décidé de faire de sa tête un trophée de chasse. Cela n'avait rien d'étonnant. Non, le vrai problème, c'était McCormick. Non contente de brailler injures sur injures, la bougresse sous stéroïdes était de loin la pire compagnie qui soit dans ce genre de situation. Il avait essayé de refroidir ses ardeurs, et s'était pris un coup dans l'estomac. Il l'avait sauvée de sortilèges effroyables mais cela ne l'avait pas empêchée de l'insulter copieusement. Même Rincevent ne se comportait pas aussi mal dans une guerre et avait quelques notions de fair play. Et pour couronner le tout, la gamma (jamais au grand jamais sa partenaire d'infortune ne pourrait prétendre au titre d'alpha) se faisait blesser sans cesse.

Un véritable cauchemar, cette drôlesse.

Darius se cacha derrière un arbre et tira Kimberlie vers lui. Un éclair la rasa de près. Mais encore une fois, la métisse le fusilla du regard comme s'il en était l'auteur :

-Lâche-moi, gros naze ! s'écria-t-elle alors qu'il jetait un coup d'oeil en arrière, tentant de deviner où diable pouvaient s'être postés Winchester et ses hommes.

-Ton defodio les as un peu ralentis... mais je pense que tu les as définitivement mis en colère. répartit Darius.

-Ça leur apprendra ! s'écria sa camarade.

Un éclair percuta l'arbre derrière lequel ils se cachaient et y mis le feu.

-Il est grand temps de partir ! cria le blondinet.

Ils se remirent à courir, hors d'haleine.

-La forêt devient plus dense là-bas, nous pourrons nous y cacher ! suggéra le blondinet.

-Me cacher ?! Mais ça va pas, j'suis pas une dégonflée moi ! s'énerva McCormick.

Elle poussa un cri : un éclair venait de toucher son épaule. Ni une ni deux, Darius l'agrippa et ils glissèrent derrière un bosquet... qui cachait une pente immense. Kimberlie et lui ouvrirent des yeux horrifiés.

-LESTRANGE JE TE HAIS !!! hurla la métisse.

Ils dévalèrent la pente à la course, mais finirent par trébucher et roulèrent jusqu'en bas du dénivelé non sans se heurter à tout ce qui se mettait sur leur chemin. Finalement, couverts d'éraflures et de bleus, ils atterrirent sur le sol froid.

Darius releva la tête :

-Je suis encore vivant ! s'exclama-t-il, étonné. Je vais parfaitement...

Kim lui tomba dessus et il percuta les pierres sous son visage. Cette dernière roula de côté et se mit à gesticuler :

-Tu fais chier Lestrange ! Toi et tes idées de merde !

Le blondinet releva la tête, dépité :

-Comment étais-je censé savoir qu'il y avait un précipice ? siffla-t-il.

Il regarda autour de lui : les lieux étaient calmes et ils étaient entourés d'arbres et de branchage. Un endroit que Winchester ne trouverait pas facilement.

Il porta la main à son front et remarqua que ses cheveux blonds étaient tâchés de sang. Il soupira : pour parachever cette journée mémorable, quoi de tel qu'une bonne balafre sanguinolente ? Il se releva et déchira un bout de sa chemise en silence pour s'en faire un pansement de fortune. Puis il fit quelques episkey sur sa personne et finit par s'asseoir sur une pierre.

-Nous devrions nous reposer avant le prochain assaut. fit-il.

-Tu rigoles ? Faut qu'on les attaque ! Tout de suite ! fit Kimberlie.

Elle boita vers lui et le pointa de sa baguette :

-Debout, Lestrange !

Darius lui jeta une oeillade froide.

-Et depuis quand dois-je t'obéir ?

-Si on leur fonce dessus ils seront pris par surprise ! Comme on est deux, jamais ils penseront qu'on a les couilles de faire ça !

-Et pour cause, c'est parfaitement suicidaire. siffla le blondinet.

-Et tu veux faire quoi ?! On reste cachés ici et après ?! On va pas faire notre vie ici !

-Et pourquoi pas McCormick? la coupa Darius. C'est un lieu idéal pour bâtir une nouvelle civilisation.

Sous l'oeil étonné de la métisse, il fit un geste de la main, sourcils froncés :

-Va chercher quelques branchages et de la mousse et nous bâtirons un campement ici même. Au début nous nous ferons probablement violer par des ours chaque soir, mais avec le temps nous n'y ferons plus attention. Non, la partie la plus désagréable en plus de devoir se nourrir de ronces et de ne pas bénéficier de l'eau courante, est tout autre crois-moi : un jour où l'autre, je serai forcé de m'accoupler avec toi pour faire perdurer ma lignée.

Il secoua la tête :

-Rassure-toi, je n'en tirerai aucun plaisir.

-HEIN ?! MAIS T'ES PAS BIEN DANS TA TETE ?! s'écria Kimberlie, rouge de colère.

-C'ETAIT DE L'IRONIE MCCORMICK ! cria Darius, en la fusillant du regard. BIEN ÉVIDEMMENT, NOUS N'ALLONS PAS RESTER LA !

Il prit une forte inspiration, yeux fermés et repris son flegme habituel. Il croisa les bras :

-Je suggère simplement que nous reprenions des forces quelques instants et que nous élaborions un meilleur plan que la chose bancale et dépourvue de tout sens commun que tu proposais tout à l'heure.

Il saisit un bout de bois et fixa le sol quelques instants, absorbé par ses pensées. Finalement, il se mit à dessiner :

-Il est bien sûr hors de question d'aller à leur poursuite ou de trouver leur camp. Mais nous pouvons les attirer dans la cuvette dans laquelle nous sommes et les attaquer depuis les hauteurs. Là, là et là. Cela nous donnerait l'avantage. Mais pour bien faire, nous ne pouvons agir seuls. Nous avons besoin d'une réelle force de frappe.

Il releva le regard vers McCormick :

-Nous avons besoin d'un PAF.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: Ce matin, un lapin...   Lun 11 Aoû 2014 - 20:08

-T'as bien fait de m'appeler, mon gaillard, fit une voix bourrue.

Kimberlie, cheveux en bataille, croisa les bras, revêche. Elle fixa avec suspicion Marcus, qui avait fièrement posé ses poings sur ses hanches et bombait le torse devant elle et Lestrange.

-Comment on peut savoir si on peut lui faire confiance ? persifla la métisse, agitée comme jamais. Il nous a retrouvé bien trop vite !

Marcus jeta une vague œillade sur la jeune femme :

-C'est pask'on s'entraîne dans cette forêt pendant mes cours, patate !

-Genre on va te croire sur parole ! rétorqua vertement Kim.

Elle se tourna vers Darius, et fronça les sourcils :

-Si ça se trouve il est de mèche avec de Winchester !

-Moi ? De mèche avec cette fiotte ? s'étonna Marcus.

Lestrange et Marcus s'échangèrent un regard... et partirent d'un rire étrangement similaire.

-Je vois pas ce qu'il y a de drôle ! ragea Kimberlie. Tout le monde sait que les Alpha Alpha Alpha et les Pi Alpha Fi ont conclu des alliances !

-Ouais, c'est ça, c'est ça, fit Marcus en lui tournant le dos.

-J'espère ne pas t'avoir dérangé pendant une de vos... réunions de fraternité, Flynn, lâcha Darius.

Le PAF haussa les épaules :

-Nah, t'inquiète, on f'sait rien d'important, personne n'a vu que je m'étais taillé. On a un tout nouveau membre, alors les gars étaient tous bien occupés à... l'intégrer.

Il se mit à ricaner grassement à ce souvenir. L'Alpha, lui, parut surpris :

-Un nouveau membre ? A cette période de l'année ?

-C'est vraiment le moment de tailler la bavette ?! s'insurgea Kim. On est poursuivi, là ! Faudrait p't'être y penser, non ?

Marcus ignora la Gamma énervée :

-Ouais, un nouveau ! Un Gamma tout mou, une loque avec des cheveux blonds tout dégeu ! Si tu voyais sa tronche ! Il a rien d'un PAF ! Du coup, les potes lui ont fait sa fête, forcément.

-SYLVIUS ?! hurla soudain la batteuse, faisant s'envoler au passage une nuée d'oiseaux sauvages.

Les deux autres se tournèrent vers elle comme un seul homme, les yeux ronds.

-Ouaiiis, je crois bien qu'il s'appelle comme ça, le gaillard, affirma Marcus. En tout cas on s'est bien marrés avec lui. Mais tu devrais pas brailler comme ça, McCormick, on est poursuivi, là ! Faudrait p't'être y penser, non ?

Kim serra avec rage sa baguette, et la pointa sur Flynn, fébrilement :

-QU'EST-CE QUE T'AS FAIT À SYLVIUS, SALOPERIE DE PAF ?!

Marcus leva les mains, dans un signe d'apaisement :

-Woh-oh ma p'tite dame, va falloir te calmer si tu veux que je vous sorte de là !

-JE T'AI RIEN DEMANDÉ !!!

Darius soupira, s'avança d'un pas lent vers la Gamma, et baissa en soupirant le bras qui tenait la baguette. Puis, le blondinet se tourna vers Marcus, et demanda d'un ton presque badin :

-Flynn. Je t'ai déjà énoncé les faits par miroir interposé, aussi, je serai bref : as-tu un plan ?

L'étudiant en Défense esquissa un sourire mauvais :

-Évidemment. J'ai toujours deux ou trois plans d'avance pour toutes situations périlleuses.

Darius sourit à son tour :

-Je n'en attendais pas moins de toi, Flynn.

Furieuse comme jamais, Kimberlie ragea en silence, et croisa les bras, non sans faire taper fébrilement son pied sur le sol. Cela n'eut pas l'air de déranger Marcus. Ce dernier, consciencieusement, sortit des innombrables poches de son épaisse cape à piques des feuillets et des feuillets recouverts d'une écriture malhabile et serrée. Il les posa par terre et les éparpilla devant lui.

-Voyons voir... fit-il, en les parcourant en vitesse, penché au dessus des papiers. Que faire si on est coincé au bord d'une falaise... avec un yéti... dans une cave humide... en compagnie d'une irlandaise à la santé mentale fragile... au resto alors qu'on a oublié ses gallions... tout nu dans un désert... AHAH CA Y EST ! J'ai exactement ce qu'il nous faut !

Il se redressa :

-Alors, c'est très simple. La plupart de ces lopettes se cache derrière les fourrés là-bas. Alors nous, ON FONCE DANS LE TAS !!! AAAAH !!!

Marcus, sa baguette à la main, se rua vers l'endroit qu'il avait désigné, non sans hurler à outrance.
Darius hocha la tête en souriant :

-D'accord !

Il allait s'avancer lorsque Kim le retint par la manche, outrée :

-Mais c'est ce que j'ai proposé tout à l'heure et t'as dit que c'était idiot !

-Certes... mais vois-tu, lui, c'est un spécialiste ! expliqua l'Alpha, un sourire au coin des lèvres.

Et le blondinet s'élança à la suite de son ami, confiant. Kimberlie poussa un grognement exaspéré, puis les suivit.

*****

Quelques minutes plus tard...

-UN SPÉCIALISTE, HEIN ?!

Kimberlie, le visage noir de suie, tapota sur l'énorme masse de cheveux au sommet de son crâne, histoire d'éteindre le petit feu qui s'y était déclenché. Son visage n'était que rage et haine.

Darius boita vers elle, tout en remettant de l'ordre dans ses vêtements déchirés et fumants.

-Je te dois des excuses, McCormick. Je suis tout comme toi victime de cet ''expert'' autoproclamé...

Il jeta un regard noir à Marcus.

Ce dernier, penaud, n'avait pas la moindre égratignure, contrairement à ses camarades. Et pour cause : son pouvoir de bouclier le protégeait des attaques extérieures. Il lança un sourire forcé aux deux autres... mais ne reçut que du mépris en retour. Il se gratta la nuque, gêné :

-Ben je comprends pas, d'habitude mes plans sont tous infaillibles !

Il ressortit le papier couvert d'écritures, et le relut :

-Et c'est clairement écrit que là, il faut aller le plus vite possibles vers les lignes ennemies, les dépasser et viser le.... OUPS !

-Oups ?! répéta Darius, suspicieux, en faisant un pas menaçant vers son meilleur pote. Comment ça, oups ?

-Héhé... rigola le PAF, gêné. Mes gaillards, vous allez rire...

-Ca m'étonnerait, persifla Kim, en le fusillant du regard, tout en s'avançant à son tour vers Marcus.

-Héhé... fit ce dernier, en reculant lentement. En fait le plan, c'était pas un plan de sauvetage en milieu forestier, mais... un plan de stratégie de Quidditch ! Dingue, non ? Et puis l'important c'est qu'on ait réussi à s'enfuir ? Non ?

Un silence éloquent lui répondit.



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Ce matin, un lapin...   Lun 18 Aoû 2014 - 22:20

Kimberlie avait toujours eu le talent pour se montrer flippante. D'habitude, n'importe quel idiot redouterait le gourou de la métisse. Mais voilà, face à elle, ce n'était pas n'importe quel idiot.

Faisant des moulinets de ses bras brandissant les poings, elle ne cessait de grogner son exaspération face à un PAF qui se contentait de tendre le bras contre le front de la sorcière en colère. Celui-ci ne semblait pas gêné par la Gamma qui pourtant était drôlement bruyante, comme si elle voulait compenser son impuissance.

- Espèce d'idiot congénital ! Laisses moi t'en foutre une avant que je meure ici ! Laisses moi t'en foutre une si t'es un homme !
- Dis, Lestrange. J'veux bien vous aider moi, mais à croire que je suis à court de plan B là. dit Marcus ignorant totalement Kimberlie.
- Fais la taire, Flynn ! Je n'arrive pas à me concentrer ! s'exclama Darius serrant ses tempes dans les mains.

Sans la moindre hésitation, le PAF assiégea un coup de poing au sommet du crâne de la batteuse qui en tomba le cul parterre. Toute penaude, elle se frotta la tête et alla bouder dans un coin.
Si Kimberlie détestait bien une chose, c'était bien la force des Pi Alpha Fi. A chaque fois qu'elle eut des histoires avec la fraternité de gros muscles, ça s'était toujours terminé au dispensaire avec de gros bobos... Elle était forte elle aussi ! Et pourtant, devant Marcus Flynn, elle n'arrivait même pas à lui donner ce ne serait qu'une pichenette alors qu'il ne cherchait à peine à se défendre de la sportive.

Adossée à un arbre, la mine renfrognée, elle observait des "camarades" d'un œil irrité. Entre celui qui la traitait d'idiote et l'autre qui mettait à néant tous ses entrainements, elle n'était définitivement pas bien tombée. Si seulement, elle était tombée dans cette mouise avec Titus ou n'importe quel pote de la fraternité... Ils auraient élaboré un plan sans cris et ni insultes, et Kimberlie se serait sentie plus à l'aise. Là, elle avait juste l'air d'un bébé qui boude avec un énorme sentiment d'infériorité. Elle frotta son épaule en se disant qu'au moins, son œil lui ne se noyait plus dans son sang. C'était déjà ça de prix ! Même si, elle sentait le traitement magique haute dose pour soigner sa blessure.

- Je pense que nous avons plus le choix.
- A quoi tu penses ? Demanda Flynn, qui semblait plus amusé que les deux "gibiers" de la situation actuelle.
- Winchester est comme n'importe quel Alpha Alpha Alpha ; il est fier. Si on lui lance un défi, il ne refusera pas.
- Genre un duel ?

Le deux garçons se retournèrent vers la sorcière.

- Oui, "genre un duel". lâcha Lestrange dédaigneux.
- J'aime bien l'idée ! J'm'y colle ? demanda Marcus, enthousiaste.
- Non. Pour avoir plus de chance qu'il accepte, il faut quelqu'un qui déteste personnellement.

Kimberlie observa l'ex-Serpentard et remarqua cette lueur dans son regard. Pensait-il se battre en duel contre Architruc pour les sortir de là ? Kimberlie ne put s'empêcher de sourire. Elle détestait Lestrange à un point que s'en était presque du dégout, pourtant le savoir plus courageux qu'elle ne l'aurait imaginer l'aida à calmer cette haine.

- Je pensais à McCormick ! la pointa-t-elle du doigt, comme empresser de désigner n'importe qui d'autre que lui.

Kimberlie tiqua, bouche bée. Elle venait de voir son jugement la trahir avec une telle violence que son dégout pour le Sang-Pur s'accentua d'un seul coup.

- T'es vraiment une lopette Lestrange !!
- Qu'est-ce qu'il y a ? Tu as peur de Archiwald de Winchester ? demanda-t-il histoire de titiller l'égo de l'ex-Gryffondor.
- Pfff ! Il ne me fout pas du tout les j'tons ! Si toi tu es une lopette, lui c'est le roi !
- Pourquoi McCormick très précisément ? Si elle a peur, moi j'le fais avec plaisir !
- J'ai pas peur d'le faire j'vous dis ! insista-t-elle.
- Winchester la déteste et dotant plus depuis qu'elle lui a assiégé un coup de crâne au milieu de son visage d'aristocrate. C'est pour ça que nous sommes coincés dans cette situation plutôt gênante.
- Ok, ok. J'le fais ! Mais j'veux juste dire que si tu es avec moi dans ce bordel c'est bien qu'il te déteste autant que moi ! J'sais pas pourquoi, mais j'pourrais en mettre ma main à couper !

Elle se redressa et attrapa sa baguette, mais à peine leva-t-elle son bras qu'elle laissa échapper un petit cris de douleur tout en allant crisper son épaule de sa main gauche.

- Ne fais pas ta mijaurée, McCormick !
- Lestrange. J'crois qu'elle est vraiment blessée, je ne sais pas si elle gagnerait un duel de cette façon, même si c'est face à votre Président. Laisses moi l'prendre au duel !
- Non !

Darius prit son visage dans ses mains et commença à faire les cents pas. Il semblait réellement regretter d'avoir émis un tel plan. Kimberlie, quant à elle, pestait dotant plus sur son épaule. Elle aurait pu le battre en duel facilement en temps normal !
Malgré sa colère, elle ne pouvait s'empêcher de se demander une chose :

- Lestrange. Un duel dans les règles ; ok, mais pourquoi ? Si on le bat les autres vont sûrement nous sauter dessus.
- Pas si on donne des conditions. Enfin... si et seulement si on le bat. Dans le cas contraire, les deux autres devront trouver ce qui bloque le transplanage.

Il semblait plus calme en exposant son plan, comme si ça lui permettait d'oublier qu'il avait une peur bleu de jouer les héros.

- Ou me sauver au cas où ça se passe pas. finit-il par ajouter.
- Bon. Qu'est-ce qu'on attend ? demanda Marcus avec un sourire aux lèvres.
- Vu que tu es protégé par ton don de défense, il faut que tu partes en avant. On te suivra de loin. Dès qu'on trouve Winchester, tu lui évoques le défi et joue bien avec son égo. Il devrait marcher dans notre sens.
- Et si ça ne marche pas ? demanda Kimberlie.
- On a plus qu'à espérer le contraire.

Et ils prirent la route, le moment de vérité approchait.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1717

Situation Amoureuse : En couple.

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Ce matin, un lapin...   Ven 22 Aoû 2014 - 0:38

Une minuscule clairière se dressait au sein de la forêt insondable de l'université. L'endroit, constellé de souches d'arbres morts depuis des lustres, n'avait rien de particulièrement agréable, mais Darius ne s'attendait pas à ce que quoi que ce soit dans cette journée ridicule le soit. La pluie tombait à présent à verse sur les épaules de tous ceux qui s'étaient retrouvés dans la trouée : une trentaine d'Alpha à la mine impénétrable d'un côté, un PAF bien trop heureux d'être là, une Gamma blessée tout juste bonne à marcher et lui-même de l'autre. Et tous n'avaient qu'une envie : en finir une bonne fois pour toutes.

Darius n'avait absolument aucune envie de perdre son temps à affronter Archiwald de Winchester, quand bien même la perspective de ridiculiser cette Reine de Pique insipide était réjouissante. Cela faisait des mois qu'il en rêvait. Il avait toujours apprécié les duels, auquel il avait été préparé depuis sa plus tendre enfance par son effroyable géniteur et se serait fait un plaisir de lâcher un nid de vipères à la poursuite de son chef ou quoique ce soit d'autre d'épouvantablement douloureux. Il aurait cependant préféré ne pas avoir à le faire en dernier recours. Car c'était bien de cela qu'il s'agissait : ils étaient bel et bien acculés, et ils n'avaient pas le droit à l'erreur. Or c'était une réelle prise de risque que de se lancer dans un duel, quel qu'il soit. Aussi de prime abord avait-il, en bon joueur d'échecs, préféré sacrifier un pion : Kimberlie McCormick, avec sa tendance à foncer dans le tas et son endurance, aurait été parfaite pour détourner l'attention des alphas suffisamment longtemps pour que Marcus et lui trouvent une solution de repli. Mais elle était blessée. Faisait-elle donc tout son possible pour être aussi agaçante qu'inutile ?

Le regard dépité, le blondinet s'avança dans la clairière, droit vers Archiwald qui finissait de parlementer avec son ami. Ce dernier tourna le dos à son chef et passa à côté de lui, non sans lui faire un petit hochement de tête grave. Il partit rejoindre McCormick qui se tenait en retrait et tentait, comme on lui avait conseillé, de ne pas injurier les Alphas. Conseil que bien sûr elle ne parvenait pas à suivre :

-ESPÈCE DE LÂCHES ! SI J’ÉTAIS PAS BLESSÉE, J'VOUS AURAIS DÉMOLI VOS SALES FACES DE...

Marcus lui jeta discrètement un sort et elle s'adoucit brusquement :

-♪ Maman les p'tits cognards qui volent dans l'air ont-ils des ailes... ♫ chantonna-t-elle, avec un sourire idiot.

Archiwald quant à lui s'était tourné vers Darius :

-Lestrange ! Comme on se retrouve... Dis-moi, apprécies-tu cette chasse au trésor ?

Il émit un rire aigrelet suivi d'un petit cri surpris : un éclair venait de fuser prés de lui.

-Non. finit par répondre froidement Darius.

Le chef des alphas jeta un coup d'œil peu rassuré à ses congénères mais reprit bien vite sa contenance :

-Impatient de jouter contre son suzerain, n'est-il pas ?

Un deuxième éclair rasa son crâne. Darius eut un sourire aussi bref qu'ironique :

-Très.

-Et bien je ne te ferai pas plus attendre ! répliqua Winchester, sur un ton menaçant.

Les deux se firent face alors que les autres personnes présentes s'écartaient prudemment du centre de la clairière humide. Ils se saluèrent selon le protocole imposé et tendirent leurs baguettes...

Darius battit son adversaire de vitesse :

-Subcingulus !

Mais à sa grande surprise, son chef transplana dans un grand cri hystérique :

-Occupez-vous d'eux !

Aussitôt deux silhouettes alpha apparurent non loin de lui et le visèrent. Il plongea en avant et tenta d'éviter les sortilèges. Mais il ne parvint à en détourner qu'un seul et dû subir le second. Darius se releva malgré tout et se lança contre ses assaillants. De l'autre côté de la clairière, Marcus et Kimberlie avaient également leurs démêlés avec d'autres alphas. Winchester s'était mis en retrait, entouré de certains membres de sa cour et goutait ce moment avec une intense délectation.

La bataille s'intensifia, les sorts fusants de tous côtés, et les cris également. Darius finit, non sans mal, par aveugler son premier ennemi au moyen d'un épais nuage de fumée qui entraîna l'homme droit dans un arbre, et enflamma les cheveux de l'autre. Il repris sa respiration en jetant des coups d'œil autour de lui. Egal à lui-même, Marcus donnait du fil à retordre à quatre de ses confrères, non sans exulter. Kimberlie, encore un peu assommée par le sort qu'on lui avait asséné pour qu'elle retrouve son calme, semblait en difficulté. Mais le PAF balança un homme sur son assaillant et jeta la gamma sur son épaule avant de poursuivre ses combats.

Vaincre un alpha était chose plus aisée que prévu. Si la plupart étaient de bons duellistes, beaucoup avaient le combat en horreur et un grand nombre avait transplané à la première vue d'un nez qui se brise. Bientôt la cour de Winchester avait fui, laissant son chef derrière elle. Ce dernier invectivait ses hommes, ruant, pestant sans relâche. Il finit par se lancer lui aussi dans la bagarre, ce qui redonna du courage aux autres membres de la fraternité.

Darius savait malheureusement que le combat ne durerait plus longtemps : bien qu'affaiblis, les Alphas étaient encore très nombreux et il était de plus en plus difficile de suivre le rythme. L'étau se resserrait aussi sûrement que rapidement. Un des sbires d'Archiwald fendit la foule pour se précipiter sur lui et il se préparait à le recevoir comme il se devait quand Winchester l'interrompit d'un signe impérieux de la main et se décida enfin à lui faire face.

Les sorts se remirent à fuser entre eux, aucun ne lâchant prise ne serait-ce qu'une minute. Darius était surpris : Winchester était bien plus doué qu'il ne l'avait prévu. Mais l'occasion était trop belle et il ne pouvait pas la manquer. Il redoubla de vivacité dans les maléfices qu'il lançait, guettant Marcus et Kimberlie, essayant de se rapprocher d'eux afin de ne pas se retrouver trop isolé. Archiwald s'acharnait contre lui, hors d'haleine. Il était clair qu'il voulait le voir disparaître.

Brusquement, alors que le chef des alphas, ayant perdu tout sang-froid, s'apprêtait à lancer une salve meurtrière, Darius se laissa tomber en arrière et hurla :

-Flynn !

Marcus se tourna vers lui et compris immédiatement où il voulait en venir.

-CHAUVE-FURIE ! s'écria Winchester.

Des dizaines de chauve-souris jaillirent de sa baguette droit sur Darius... mais rebondirent sur une barrière invisible et le frappèrent de plein fouet. Les Alphas stoppèrent comme un seul homme et regardèrent leur chef aux prises avec le sort qui rebondissait contre les parois d'un bouclier qui l'entourait. Le maléfice cessa. Et, à leur grande horreur, Winchester tomba tête la première contre le sol.

Un silence lourd de sens s'abattit sur les lieux. Finalement quelqu'un sonna la retraite et l'intégralité de la confrérie s'évapora dans les airs en panique, laissant le chef des alphas visage dans la boue.

Darius considéra ce dernier avec soulagement. Un cri de joie fusa derrière lui :

-ON LES AS EUS !

Flynn accourut à côté de lui :

-AH CA POUR UNE VICTOIRE ! C'EST UNE SACRE VICTOIRE ! HEIN, Lestrange ?

Il donna une tape à Darius qui venait à peine de se relever et qui manqua de tomber à nouveau par terre.

-C'est une belle victoire... confirma néanmoins le blondinet en grimaçant.

Il entreprit de soigner ses blessures.

-Heureusement que j'ai eu l'idée d'utiliser mon bouclier ! lança le PAF.

-Je te l'accorde, après la série de plans ineptes que tu nous as proposés celui là n'était finalement pas si mauvais...

-HEY ! QU'EST-CE QUE JE FOUS LA ?! LAISSE-MOI DESCENDRE !!!

Kimberlie se débattit et retrouva la terre ferme, visiblement mécontente :

-UN CALMOS ! hurla-t-elle. UN CALMOS JUSTE AVANT UN COMBAT !!! C'EST QUOI VOTRE PROBLÈME ?!

Elle donna un coup de poing dans l'épaule de Marcus qui se frotta l'arrière de la tête :

-Ben quoi ? Au moins tu la fermais un peu...

-Je confirme. renchérit Darius, en se massant les tempes.

Un gémissement de douleur leur fit tourner la tête : Archiwald de Winchester venait de reprendre ses esprits. Il se rendit bien vite compte qu'il avait été déserté et braqua sa baguette sur eux :

-Restez où vous êtes ! N'approchez pas !

Il se mit à regarder de tous côtés en hurlant :

-Un sujet loyal ! Mon royaume pour un sujet loyal ! Lucrécya ! Où diable est-elle quand on en a besoin ?!

-Pourquoi il déblatère sur ma femme l'autre ? s'étonna Marcus.

Darius soupira :

-Dieu sait pourquoi, ce pauvre Winchester convoite Rincevent depuis des mois.

-Ah ouais ?! Et comment ça se fait que tu saches ça et pas moi ?! s'énerva son ami.

Le blondinet croisa les bras :

-Et bien, peut-être aurait-tu dû m'écouter quand je t'en ai averti en octobre dernier, fit-il de sa voix traînante, ou quand j'étais scandalisé que tu laisses Winchester écrire des lettres enamourées à ta femme, lui offrir un balai, quantités de babioles hors de prix, ainsi que cette causeuse rococo du plus mauvais goût sur lequel tu bois ton café tous les matins...

Le regard du PAF s'assombrit :

-Ton chef et moi, on doit causer...

Il fit craquer ses phalanges et se précipita à la poursuite du chef des alphas qui se mit à courir en direction des bois. Quelques minutes plus tard, d'horribles cris jaillirent des arbres non loin. Kimberlie s'approcha de Darius qui écoutait cette douce mélopée avec un plaisir certain :

-Ton pote-là, il est pas bien dans sa tête. lança-t-elle.

-C'est un ancien serpentard. Tu ne peux pas comprendre. répondit tranquillement l'Alpha.

Il inspecta sa veste à la recherche de cigarettes.

-En tout cas, j'suis plutôt contente que ça soit fini. reprit la Gamma.

-Moi de même. Je vais pouvoir rentrer chez moi et tu vas pouvoir aller au dispensaire.

-Je peux pas, il me reste quelque chose à régler. répondit son interlocutrice.

Darius tourna la tête vers elle et elle reprit :

-Ma fraternité... Quelqu'un l'a fermée et je dois savoir qui et pourquoi.

-Ah.

Devant le visage impassible de son interlocuteur, elle poursuivit :

-Si j'arrive à savoir pourquoi les Gammas ont été sabordés, je pourrais trouver une solution pour rouvrir la fraternité.

-Oh. lâcha Darius en s'allumant une cigarette.

Elle hésita :

-Je pourrai le faire seule, mais un peu de renfort serait pas de refus. Ça vous dirait à Marcus et toi de...

-Non.

McCormick leva un regard étonné vers l'Alpha :

-Non ? répéta-t-elle.

-Non. fit Darius. Si tu veux mon avis, la fin des gammas est une réelle bénédiction pour cette université. Je n'ai jamais vraiment compris l'intérêt de regrouper tous les dégénérés que vous êtes dans le même endroit : une tentative désespérée de contenir les sans-abris, les toxicomanes et les sorciers sans talent de cette faculté sans doute ?

Il attendit quelques secondes avant d'ajouter, pensif :

-Cela expliquerait au moins pourquoi vous êtes aussi nombreux...

Alors que la métisse le considérait, écœurée par ses propos, il poursuivit avec nonchalance :

-Désolé mais, je ne vois aucun intérêt à ressusciter d'entre les morts ta confrérie.

Kimberlie lui envoya une oeillade mauvaise :

-Connard. lâcha-t-elle.

Sur ce, elle transplana, le laissant seul dans la clairière. Darius haussa les épaules et souffla sa fumée de cigarette, assez content d'être enfin seul. Il mit les mains dans les poches de son manteau et entreprit de marcher un peu. Maintenant qu'il n'y avait plus de danger, une balade dans une forêt paisible était exactement ce dont il avait besoin.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: Ce matin, un lapin...   Lun 25 Aoû 2014 - 0:37

 :arrow:  Kimberlie a transplané ici.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ce matin, un lapin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Place Magnus Maximus Magouille :: Fraternité AAA-