Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Raison et Sentiments et Destop Yop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3446

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Raison et Sentiments et Destop Yop   Ven 31 Oct 2014 - 1:17

Allongé dans son lit, Drago venait tout juste de s'endormir quand un grand "Patatras" digne d'un esprit frappeur le fit bondir. Malicia apparut au beau milieu de la chambre, les habits débraillés, les cheveux tout emmêlés et le regard... un peu fou.

Elle le pointa aussitôt du doigt:

-TOI ! s'exclama-t-elle d'une voix complètement avinée.

Le blondinet se redressa brusquement et alluma une lumière :

-Mali ?! Mais que diable fais-tu ici ?!

Il regarda sa montre et parut encore plus perplexe :

-...A deux heures du matin ?

-CE QUE JE FAIS ICI ?! JE VAIS TE LE DIRE CE QUE JE FAIS ICI : J'AI ENFIN TROUVE LA SOLUTION, VOILA CE QU'IL Y A !

Tanguant un peu, voire même un peu beaucoup, la métisse se passa vivement la main dans les cheveux, y mettant encore plus de désordre. Elle ôta ses talons et les bazarda dans la pièce. Oui, elle était pompette. Et pas qu'un peu. Mais elle se sentait pour une fois hyper sûre d'elle : elle avait l'impression de pouvoir faire n'importe quoi ! Gagner un match de Quidditch malgré son mal de l'air et son vertige, et... gagner un match de quidditch malgré son mal de l'air et son vertige. Alors c'était certainement pas Drago qui allait l'intimider. Non mais.

-La... solution ? finit par dire l'alpha, qui n'en revenait toujours pas.

-OUI ! LA SOLUTION !

Ni une ni deux, Mali grimpa sur le lit et toisant l'homme, posa ses mains sur ses hanches et plissa les yeux :

-Tu crois que je te vois pas venir avec tes "pince-mi", tes "pince-moi", tes sérénades a 4 heures du mat et tous tes salamalecs comme quoi "toi et moi on en a pas encore fini " ?!

Son t-shirt glissa un peu sur son épaule et elle le remit en place. Vaguement. Drago leva un sourcil :

-A vrai dire, ce n'était pas calculé pour être particulièrement discret... commença-t-il, plutôt amusé par la scène.

-M'EN FICHE ! clama la métisse. L'IMPORTANT C 'EST QUE J'AI TROUVE COMMENT FAIRE POUR ME DÉBARRASSER DE TOI !

Drago eut un bref sourire de défi :

-Oh vraiment  ?

Mali s'accroupit et plissa les yeux :

-Oui ! Et même que... c'était hyper simple en fait ! Je sais pas pourquoi j'y avait pas pensé avant ! Figures-toi que...

-Malicia, as-tu bu ?

La métisse se figea et le rouge lui monta aux joues.

-Non !

Elle se renfrogna :

-Oui ! ... Peut-être.  Non. L'essentiel, c'est que je sois parfaitement claire dans ma tête.

Drago semblait trouver le spectacle très drôle mais essayait malgré tout de garder une contenance :

-Et donc ?

Mali leva les yeux en l'air pendant quelques secondes et fit un intense effort de réflexion...

-Ah oui ! finit-elle par lancer en accompagnant ses phrases avec ses mains. Donc le principal c'est d'appliquer une logique toute bête. Voilà les faits : t'es pas amoureux de moi, et je suis pas amoureuse de toi donc qu'est-ce qui se passe ici ? Pourquoi c'est pas fini cette histoire ?

Elle tangua encore un peu et finit par renoncer à rester accroupie. A la place , elle se laissa tomber sur le côté en essayant de rester hyper digne. Ce qui était pas simple vu qu'elle avait un peu le tournis quand même.

-Parce que... ton hypothèse de base est erronée ? finit par proposer son ex.

-HIN ! lança la zeta en écarquillant les yeux. Mauvaise réponse !

Elle s'approcha un peu plus de l'alpha et lui posa l'index sur le front :

-T'as montré que t'étais un monstre incapable de sentiments quand tu m'as plaquée pour une coucourge que t'as aussi plaquée pour sortir avec d'autres coucourges que t'as aussi plaquées pour sortir avec d'autres coucourges que t'as plaquées pour sortir avec d'autres coucourges que t'as plaquées pour sortir avec d'autres coucourges que t'as plaquées pour sortir avec d'autres coucourges que t'as plaquées pour sortir avec d'autres coucourges que t'as plaquées ! Tu me suis ?

-Non...

Cette fois-ci, Drago se moquait belle et bien d'elle, et étouffa un rire. Mais bien conscient que la discussion pouvait dégénérer en rien de temps, il cacha son sourire derrière sa main : c'était mignon. C'était très mignon même, pensa Malicia. Mais c'était sûrement le destop-yop qui parlait.

-Pas grave ! Je suis géniale pour deux. s'écria-t-elle en se relevant d'un coup et en se mettant à tourner en rond sur le matelas. Donc on reprend : t'es pas capable d'aimer quelqu'un, et moi, de mon côté, je suis pas amoureuse de toi. Comment je pourrais être amoureuse de toi, après tout ce que tu m'as fait, hein ? C'est pas logique ! Faudrait que je sois complétement maso ! Tu sais combien de jours j'ai passé à écouter en boucle Miley Cirrhose ? Des mois ! Des mois à chanter dans ma chambre : " TU M'A BRISEE COMME UNE BOUUUULE DE CHANTIER ! J'SUIS VRAIMENT GRAVE DESEEEESPEREE ! " Et maintenant dès que j'ai un moment libre ça tourne en boucle dans ma tête ! Rien que ce matin, ça m'a pourri tous mes exams !

Encore une fois Drago eut beaucoup de mal à garder son sérieux :

-J'en suis désolé, crois-le bien... ? commença-t-il.

Mali sauta hors du lit et écarta les bras  :

-BREF ! Tout ça, ça m'amène à ma grande révélation...

Son ex fronça les sourcils :

-Qui est ? demanda-t-il.

La métisse sourit et joignit ses poings. C'était le sourire le plus grand et le plus dingue qu'elle ait jamais fait à quelqu'un :

-LES HORMONES ! s'écria-t-elle d'une voix toute joyeuse, comme si la nouvelle la rassurait énormément.

On pouvait lire le désarroi le plus complet dans les grands yeux bleus de Drago :

-Les... hormones ? bredouilla-t-il.

-OUI ! J'ai cherché ce que j'avais de différent avec les autres nanas que t'as eu et là... Révélation ! T'en as rien à faire des autres mais de moi si parce que...

Son ex la coupa, avec beaucoup de dépit cette fois-ci :

-Parce que je t'...?

-NON ! Parce qu'on a rien fait ensemble ! D'où ma solution !

-... qui est ?

Malicia se planta devant Drago, l'air triomphante :

-FAISONS L'AMOUR !

Un silence ahuri répondit à cet ordre, alors que l'alpha considérait la métisse avec ce qui semblait être à la fois de la surprise, de l'envie, de l'incrédulité, de la joie, de la folie, et tout plein d'autres choses qu'il devait avoir gardé en lui-même depuis très longtemps. Brusquement, le blondinet émit un rire aussi idiot que bizarrement maléfique. Malicia n'eut pas l'air très contente :

-Hey c'est pas une blague ! le gronda-t-elle, avec l'air d'une maîtresse d'école. J'ai dit que je voulais faire des choses avec toi alors hop hop hop ! Enlève ton t-shirt là maintenant tout de suite !

Avant que l'alpha puisse dire quoi que ce soit (mais voulait-il vraiment dire quelque chose à ce moment là ? Mali en doutait beaucoup), la zeta grimpa à califourchon sur lui et entreprit de lui enlever son haut. Très vite, leurs cheveux s'emmêlèrent, et leurs gestes se précipitèrent... mais Drago finit par émettre un gémissement contrarié et la repoussa doucement en arrière.

Il ferma les yeux, comme s'il allait commettre la pire bêtise de sa vie :

-Je n'arrive pas à croire que je vais dire et je vais probablement me haïr le restant de mes jours pour cela mais...

L'alpha ouvrit ses yeux clairs :

-Non. fit-il d'une voix étranglée, comme si ça lui coutait vraiment.

La métisse fit une moue boudeuse en signe de protestation :

-Mais pourquoi ? T'as pas envie ?

Drago semblait désolé, et au bord du suicide :

-L'envie n'a certainement rien à voir là-dedans.  fit-il sur le même ton que s'il avait dit "Je vais aller chercher une corde et me pendre maintenant".

-Mais ! s'indigna la zeta. Allez quoi ! J'suis complètement et totalement consentante !

-Non, Mali : tu es complètement et totalement ivre. expliqua l'alpha en soupirant.

-N'importe quoi ! s'exclama Malicia. J'ai bu qu'un verre !

Elle réfléchit quelques secondes :

-Deux. admit-elle, penaude. Trois. Peut-être dix. Je sais plus. Mais c'est pas ça l'important ! L'important c'est que si on fait l'amour, après tu me jetteras comme une vieille chaussette, et t'auras plus jamais envie de me voir, comme toutes les autres coucourges avant moi. Et moi... Je pourrais passer à autre chose aussi et au moins, je l'aurais fait une fois dans ma vie. J'vais finir vieille fille de toute façon, alors...

Après un temps, elle marmonna, pensive :

-Faut vraiment que je me rachète un ou deux fléreurs...

Elle se tourna vers Drago :

-Alors ?

-Alors quoi ?

-C'est toujours non ?

L'Alpha déglutit : on aurait cru qu'il hurlait à l'intérieur.

-Oui. fini-il par dire.

La métisse sourit, ravie :

-Oui comme "Oui, Mali on va faire des choses toute la nuit et après je disparaîtrais et tu n'entendras plus jamais parler de moi" ?

Drago secoua la tête :

-Non. Oui comme "Non, Malicia, je ne vais pas abuser de toi au beau milieu de la nuit alors que tu as clairement bu plus que de raison".

Malicia plissa les yeux un moment... et se leva.

-Ok... Tant pis, je vais trouver comment m'amuser toute seule.

Elle se remit sur pieds et arpenta la chambre d'un pas tanguant. Derrière elle, Drago se laissa tomber contre son matelas et bascula la tête en arrière. Il se maudissait clairement intérieurement d'avoir laissé passer sa chance. Mali, elle, passa son doigt sur le bureau de son ex et saisit un paquet de feuilles.

-C'est quoi ça ?

Une voix s'échappa du lit :

-Mes notes de cours.

Malicia tourna un petit visage mutin et machiavélique vers son ex qui l'observait de loin :

-Oh. Et je suppose qu'avec les exams, t'en a vachement besoin ?

-A priori, étant donné qu'ils ont fini aujourd'hui même, elles ne me sont plus d'aucune utilité.

-Je parie que je peux quand même t'enquiquiner avec. décréta la métisse en chantonnant. Voyons, voyons... Article 48579 : manger une tarte aux scroutt est puni par décapitation. Pfff...

Elle roula le parchemin en boule et l'envoya aux pieds de Drago, qui s'était levé pour mieux la suivre des yeux. Ce dernier ne bougea pas, à la fois dépité et toujours étonné de la voir chez lui en pleine nuit. Il la regarda mettre sa chambre en désordre sans vraiment savoir quoi dire.

-Article 67300 petit a : il est interdit de construire des châteaux à plus de trois étages dans le métro de Londres. Passionnant. continua-t-elle en jetant les parchemins derrière elle. Article 3547 : aucun sorcier ne pourra entrer dans le magenmagot affublé d’une perruque rousse et d’une casquette à hélices. Mmh.

Une deuxième boule frôla de peu le blondinet.

-Ça t'embête ? fit Mali.

-Absolument pas. Fais donc. répondit Drago en croisant les bras, avec dépit  et amusement, tête baissée vers les feuilles qui commençaient à décorer le sol.

-Article 4664 : il est interdit d’appeler son fléreur Merlin Pinpin III ! poursuivit la métisse. Article 362 alinéa 12 : il est interdit de boire de la bièraubeurre si on possède un bureau en acajou vermoulu et des socquettes en coton.

Malicia se tourna vers son ex et lui envoya un parchemin chiffonné droit dessus. Cette fois-ci, la boule le toucha pile au visage. Ce dernier releva brusquement des yeux plein de défi et la métisse rougit :

-Oups.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1753

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Raison et Sentiments et Destop Yop   Ven 31 Oct 2014 - 19:08

Marcus Flint et sa femme avaient un sommeil  de plomb. Et c'était assurément  une chance car s'ils avaient  entendu ne serait-ce qu'une seconde ce qu'il se passait dans la chambre d'à côté, il se seraient imaginés bien des choses. Drago aurait également adoré laisser libre cours à son imagination ce soir-là. Mais il avait dû déployer des trésors de contrôle pour résister à la tornade rouge qui étaient entrée chez lui en pleine nuit. Et en fin de compte, à défaut d'en faire ce qu'il voulait, il s'était retrouvé à canaliser toutes ses forces dans son combat contre son ex. Un combat épique à coups de boulettes de papier. Un duel homérique qui eut au moins le mérite de le détourner de sa frustration.

La chambre de l'Alpha finit par ressembler à un cimetière de parchemin et ils se laissèrent tomber par terre, dos contre le sommier du lit, à bout de souffle. Ils se jetèrent un regard ahuri en essayant de reprendre leur calme et devant le ridicule de la situation, finirent par se sourire et basculer leurs têtes en arrière. Le silence revint petit à petit dans la chambre. Drago ne comprenait pas trop le sens de ce qu'il venait de se passer. Il rêvait à cet instant d'une bonne douche froide.

-Tu t’ennuies toujours ? finit-il par demander.

Malicia eut un petit rire et secoua ses cheveux rouge vif :

-Non.

-Je l’espère bien. Il n’y a rien de plus revigorant que de tenter d’assommer son prochain à grands coups d’articles juridiques périmés. On devrait en faire un nouveau sport. Ça détrônerait le Quidditch, je n’en ai aucun doute.

La métisse rigola. Ils contemplèrent le désordre autour d’eux, avec une sorte de fierté amusée. Les feuilles jonchaient le plancher, les tables, les étagères. Finalement l’alpha reprit la parole :

-C'est probablement la chose la plus ridicule que l'on ait faite.

La métisse eut l'air de soupeser son affirmation, les yeux ronds :

-Peut-être... Y'a bien la fois où on s'est enfermés une semaine dans ta chambre à Poudlard parce que tu étais persuadé qu'on en voulait à ta vie.

Drago haussa les sourcils :

-Ah oui, c'est vrai.

-Ou la fois où j'ai distribué des tracts à toute l'école pour dire à tout le monde qu'on sortait ensemble parce que tu voulais pas que ça se sache.

L'Alpha se passa la main sur le visage, amusé :

-Oh seigneur, celle-ci était particulièrement risible.

Drago bénissait secrètement la boisson qu'avait bu la métisse d'adoucir considérablement leurs conversations. Jusqu'à ce soir, leurs derniers dialogues n’avaient pas duré plus de cinq minutes. Et de toutes les personnes sur cette planète, Malicia était celle avec qui il aimait le plus parler. Il adorait refaire le monde avec elle, plaisanter et entendre son rire en grelots résonner dans la pièce. Et ses mimiques étonnées, ses grands gestes quand elle s’emportait dans un récit, ou ses sourcils froncés quand il disait des horreurs étaient un vrai régal. Finalement, la métisse sembla renoncer à le battre froid, au moins pour cette journée.

L’alpha s’alluma une cigarette et elle grimaça :

-Comment tu peux fumer ce truc ?

-Je ne sais pas.

-Tu sais pas ?

Drago secoua la tête :

-Non. J’aimerai arrêter, mais ça m’est impossible.

-Pourquoi ?

Le blondinet haussa les épaules. Malicia pencha la tête et le considéra :

-C’est parce que ça te donne un air rebelle et mystérieux, c’est ça ? plaisanta-t-elle.

Drago émit un petit rire silencieux :

-Peut-être… fit-il en regardant devant lui, amusé.

-En tout cas, c’est dégueu.

-On s’y fait à la longue.

-Comment ça ?

Drago tourna doucement la tête :

-Tu veux essayer ?

Malicia le regarda, amusée et intriguée. Elle détourna le regard :

-Naaan… c’est bon.

-J’insiste. J’adore pervertir la jeunesse. C’est ce que les gens rebelles et mystérieux comme moi passent leurs journées à faire. Ne m’enlève pas ce plaisir !

La métisse le considéra à nouveau et il soutint son regard.

-Ok, donne. Fit-elle en rigolant.

Elle prit la cigarette et se redressa, comme si elle allait se lancer dans un grand discours. Elle prit la pose :

-Alors j’ai l’air rebelle et mystérieuse, moi aussi ?

-Non. Ricana l’alpha.

Malicia eut l’air faussement outrée et il rigola de plus belle. Finalement, elle porta la cigarette à ses lèvres… et tomba à la renverse en toussant frénétiquement. Elle finit par émerger quelques secondes plus tard, les cheveux emmêlés. Drago la regardait, menton enfoui dans la main. Elle fit semblant d’être vexée :

-Oh, ça va, hein !

Drago éclata de rire, fait rarissime pour lui. Elle lui donna un petit coup dans l’épaule. Les deux restèrent côte à côte sans rien dire. Ça n’avait rien d’inconfortable. C’était au contraire terriblement plaisant de se savoir à côté l’un de l’autre.

-C'est quand même dégueu ton truc. finit par dire Mali.

-Chacun son domaine. Je maîtrise l'intoxication à la nicotine, et toi les tentatives de viols nocturnes.

Il se reçut un petit coup dans l'épaule et parut satisfait de sa plaisanterie. Mali quant à elle enfouit son visage dans ses mains :

-Bon d'accord, c'est pas la meilleure idée que j'ai eu...

-Pour te débarrasser de moi ? Je ne crois pas.

-Ça a bien marché avec les 898 autres filles.

-18, elles étaient 18. corrigea Drago.

-C'est ce que je dis, maugréa Mali, le regard sombre. 15 018.

L'Alpha émit un petit rire.

-Ça explique toujours pas pourquoi tu voulais pas de moi ce soir. fit la métisse, le regard triste.

-Tu sais très bien pourquoi.

-C'est les cheveux rouges, c'est ça ? Ça te fait trop penser au McGo ?

Le blondinet acquiesça en rigolant et tira sur sa cigarette.

-Drago ?

-Oui ?

Malicia qui s'était allongée de tout son long sur le lit, fit passer son regard sur les parchemins noircis d'écriture au sol :

-Quand tu auras ton diplôme, qu’est-ce que tu vas faire ?

Drago s'allongea à côté d'elle :

-Je ne sais pas. Il faudrait déjà que j’ai de quoi payer le reste de mes études.

Avant que la conversation ne devienne triste, l’alpha ajouta :

-Cela dit, j’ai un excellent plan de secours : monter en grade et prendre la place de ton frère au McGonagald’s.

Malicia sembla apprécier :

-Ezzy ? Ça te prendra au moins un jour entier !

-Deux bonnes heures si il n’est pas dans un état second. Et après, à moi la carrière de rêve.

Malicia rigola :

-C’est une bonne idée !

-Oh, mais j’en suis certain. Cela fera rêver plus d’une fille…

-Oh c’est sûr ! renchérit la métisse.

-Elles se jetteront littéralement à mes pieds.

Malicia rit encore et secoua la tête en le considérant :

-Non… fit-elle doucement, comme pour ne pas le vexer.

Elle reprit, d’un air plus enjoué :

-Bon, raconte-moi ce que tu feras quand tu seras chef du McGo !

-Oh, je ne me refuserai rien ! lança Drago avec un geste de la main. J’aurai des esclaves moldus, un trône avec mes initiales gravées sur du marbre, et comble du luxe, une boisson gratuite par jour !

Malicia éclata de rire et la discussion se poursuivit joyeusement, sur tous les sujets possibles et imaginables. Sans qu’ils ne sachent pourquoi, les disputes semblaient lointaines, et les dernier mois également. Finalement, alors que le soleil se levait peu à peu, les deux s'endormirent. L'alpha ne comprenait pas pourquoi ni comment cette conversation avait eu lieu alors que ce matin-même, elle semblait totalement impossible. Mais il se fichait bien d’en connaître les raisons. Car enfin, que faisait-elle là, si elle le détestait tant que ça ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc
 

Raison et Sentiments et Destop Yop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Avalon Estate :: Mysteria Lane-