Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Love was made for me and... you ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Love was made for me and... you ?   Lun 3 Nov 2014 - 11:12


Love was made for

me and... you ?

AVEC : Myosotis, Titus, Lucrécya
PRIVÉ / PUBLIC : Privé !
DATE :Samedi 16 Janvier


- TU M'AS APPELÉ COMMENT LA ?!

Une nuée d'augureys, effrayés par le cri, s'envolèrent d'un même mouvement du toit de la bicoque où vivait le sorcier cowboy que l'on appelait Titus Reynolds.

Et pour l'heure, ce dernier avait l'air furax. Vraiment furax. Une veine dangereusement grosse palpitait sur son front, ses mâchoires étaient si crispées qu'il aurait fallu un pied-de-biche pour les desserrer, et son teint avait pris une teinte pourpre qui ne présageait rien de bon.

Myosotis, qui n'en menait pas large, se mordit la lèvre inférieure.

- Heuuuu... J'ai dit... Titus ? lança-t-elle, un sourire factice aux lèvres.

- FOUS TOI DE MOI !

Les épaules de la Gamma s'affaissèrent, et elle se morigéna intérieurement, tout en suivant des yeux  son petit ami. Ce dernier s'était levé vivement du lit, et s'acharnait à se rhabiller en lui tournant le dos, en mettant dans ses gestes plus de rage que nécessaire.

- Je suis désolée...

Myo n'eut aucune réponse. Elle poussa un soupir. Mais quelle cruche ! Elle sortait officiellement avec celui qu'elle avait tant voulu, celui qu'elle n'aurait jamais cru avoir.. et il fallait qu'elle se trompe de prénom à un moment des plus... disons... inopportuns.
A cette pensée, la semi-dryade ne put s'empêcher de sourire, et se retint même au dernier moment de pouffer. Non mais sérieux, c'était plutôt cocasse : un jour, ils se marreraient probablement en s'en souvenant.

Quoique, à mieux voir la tronche d'enterrement de son petit-ami, la fille-chlorophylle commençait à avoir des doutes sur cette hilarité future.

Elle se redressa, et tira les draps à elle.

- Oh, c'est bon, je suis désolée, lança-t-elle, en faisant une moue boudeuse.

- Grrmpff...

- Ça arrive les lapsus ! Y'a pas mort d'homme !

- Grumphff.

- En plus... ça rime, tout ça...

- GRMPFF !!!

- Et je te promets que jamais plus je t'appelerai Magn...

- JE T'INTERDIS DE PRONONCER LE NOM DE CETTE ENFLURE !!! ragea Titus, avant de sortir de sa chambre en claquant la porte.

Myo soupira, et leva les yeux au plafond :

- C'est bon... Pas la peine de gueuler.... grommela-t-elle.

Bordel, il en faisait des histoires, tout ça pour ça... Et puis c'était pas vraiment sa faute, si on y réfléchissait bien ! C'était juste une question d'habitude. Elle avait couché des centaines de fois avec Mag... avec Celui Dont Elle N'avait Pas le Droit de Prononcer le Nom. Alors qu'avec Titus, c'était nouveau, et...
...elle soupira, et secoua la tête, dépitée par ses propres réflexions. Au moins, elle avait gardé cet argument pour elle, c'était déjà ça.

Elle se leva à son tour, et enfila à la va vite les fringues qu'elle avait balancé au pied du lit, plus tôt. Puis elle rejoignit Titus.

Ce dernier s'était affalé sur une chaise, en face de la table la plus miteuse que Myo n'avait jamais vue, et qui était recouverte de canettes vides.
Le cowboy buvait à longs traits une grande canette de bière, tout en fixant le vide devant lui, sans cligner des yeux.

Myo s'assit en face, et tordit la bouche. Elle resta quelques longues secondes sans savoir quoi dire, puis, en désespoir de cause, elle lança :

- Ça... ça va ?

- Au poil, rétorqua Titus d'un ton cinglant, qui sous-entendait le contraire.

Il s'ouvrit une autre bière, et Myo se mordit à nouveau la lèvre.

Titus avait l'air de lui en vouloir, mais ça lui passerait, elle le savait.

Par contre, ce qui la turlupinait, c'était qu'elle n'était pas vraiment à l'aise. Ouais, c'était exactement ça : elle se sentait assez mal à l'aise, et ce n'était pas uniquement à cause du lapsus qu'elle avait fait plus tôt.

C'était plutôt qu'elle ne savait pas comment elle était censée agir dans cette situation nouvelle. Elle était la petite amie de Titus. Elle était la petite amie de Titus, bordel ! Elle n'avait jamais été la petite amie de personne, avant ! Et avant toute cette sordide histoire avec le Doyen, Titus avait toujours été son pote ! Son meilleur pote ! Celui qui l'avait vu vomir à tant de soirées Gamma, celui a qui elle racontait en premier ses blagues foireuses, celui avec lequel elle regardait de mauvaises picturines de kung-fu mal doublées toute la nuit, les cheveux gras, dans un pyjama informe pas sexy du tout, tout en mangeant des cochonneries…Et ça, elle savait faire.
Mais c'était pas ça, être un couple !

Et là, maintenant qu'elle était là, chez lui, et qu'elle savait qu'ils étaient ensemble, avec ou sans prise de bec... bah... c'était bizarre. Génial, à bien des égards... mais bizarre. Génialement bizarre. Bizarrement génial. Mais incontestablement plus bizarre que génial, quand même.

Et le plus bizarre, c'était peut-être à quel point elle était gênée, là, en face de lui, alors qu'elle n'avait jamais eu le moindre problème de ce genre en partageant l'intimité de Magnus. Est-ce que c'était parce qu'elle avait des sentiments pour Titus et pas pour le Doyen ? Oui, ça devait être ça. C'était probablement ça. Elle ne voyait pas d'autres explications, en tout cas.

Elle releva la tête, et scruta le visage fermé du cowboy, qui baissait à présent les yeux et semblait trouver la canette qu'il tenait en main incroyablement intéressante.

- Tu dis rien ? tenta-t-elle, pitoyablement.

- Merde, rétorqua le yankee.

- Rien de plus constructif ?

- Merde !

- Ok.

Elle ferma les yeux, et prit une inspiration.

- Écoute, Titus. Je suis désolée d'avoir dit ce que j'ai dit, mais faut qu'on dépasse ça, c'est rien du tout ! Et puis, aujourd'hui y'a pas cours, et je travaille pas, alors on pourrait en profiter au lieu de se faire la gueule ! Et puis, tu...

Sa voix se fit plus tremblante :

- ...tu m'as tellement manqué, ces derniers mois...

Le Gamma releva les yeux vers la sorcière aux cheveux verts, et la scruta quelques secondes. Il finit par soupirer.

- Ouais. Toi aussi, admit-il, de mauvaise grâce.

Myo sourit, soulagée de voir le cowboy enfin réagir.

- Ça serait con de tout gâcher comme ça ! insista-t-elle. Alors autant profiter ensemble de notre journée de libre !

- Ok, pourquoi pas.

Il but une gorgée de son breuvage, puis releva les yeux :

- Tu veux faire quoi ? demanda-t-il.

Le sourire de Myosotis se figea lorsqu'elle se rendit compte qu'elle n'en avait pas la moindre idée.

- Heu...

Après un silence un peu gêné, la semi-dryade esquissa un sourire malicieux :

- Tu sais faire le sortilège Incarcerem ?

- Bah... ouais, répondit l'américain, qui avait l'air de se demander où elle voulait en venir.

- Parce qu'avec un Incarcerem et une cravache, je peux te montrer des trucs très marrants, pouffa-t-elle, avec aux lèvres un sourire libidineux qui insinuait beaucoup.

Titus la considéra avec effroi, les yeux écarquillés :

- T'es sérieuse, là ?!

- Non mais c'est énorme, j'ai déjà fait ça souvent avec...

Réalisant soudain ce qu'elle disait, la semi-dryade stoppa en pleine phrase, et s'éclaircit la gorge.

- Heu, je voulais dire j'ai jamais fait ça. Jamais.

Le silence qui suivit fut plus pesant que jamais. Heureusement, le yankee le brisa en soupirant :

- Sinon on peut aller se promener.

- Ouais ! s'exclama la française avec un peu trop d'enthousiasme, sautant sur l'occasion. On va aller se promener !

- Ouais, faisons ça.

- Ouais.

Myosotis se leva et attrapa son épais manteau, aussi rouge que ses joues l'étaient, tout en prenant soin de ne pas croiser le regard de son petit-ami.
Avec un peu de chance, une petite balade les mettrait plus à l'aise...






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Love was made for me and... you ?   Mer 5 Nov 2014 - 19:47

Alors que le givre s'installait progressivement dans les branches des arbres bordant Mysteria Lane, l'air hivernal sembla se rafraichir peu à peu, ce samedi matin. Titus qui tenait la main de sa copine Gamma sans trop savoir qu'en faire, se demandait si tout ça n'allait pas de pair avec l'ambiance depuis leur lever. Leur dernière conversation avait jeté un froid, sans mauvais jeu de mot.
La soirée de la veille n'avait déjà pas été de tout repos, mais il s'était bêtement imaginé que tout irait mieux au réveil. Ca n'était pas comme ça qu'il avait imaginé le début de leur relation, quand il se l'était imaginée du moins... Il savait pas trop, quelque chose de plus... Bah il savait pas, merde ! Un truc normal, quoi !

C'était quoi un truc normal d'ailleurs ? Une chouette relation avec une chouette nana et de chouettes moments ? De toutes façons ses propre standards étaient plutôt vagues. C'est ce qui arrivait quand on était pas habitués à sortir avec quelqu'un. Les copines de Titus se comptaient sur les doigts de la main : y avait bien Petit-Ruisseau d'Eau Claire le jour de ses quinze printemps, et ça avait duré... au moins toute la fête du crotale dansant au solstice d'été ! Et y avait l'autre là... machine... Et...

Bref, si Titus était pas le genre de mec avec lequel les nanas rechignaient à sortir, c'était surtout pas le genre avec qui elles voulaient rester. Et maintenant qu'il avait trouvé une nana avec qui il avait envisagé de rester, ça aurait du cent fois mieux se passer !

Mais le fait est qu'il était en pétard. C'était certes une habitude chez lui, mais de si bon matin alors qu'il sortait enfin avec la fille qu'il aimait, ça n'aurait logiquement pas du se produire, merde ! Il aurait du au moins se sentir emballé ! Non.

Il était... content, sans plus. Et il l'avait encore mauvaise, vingt minutes après que Myo ait osé l'appelé comme... Pour le coup, il le sentait moyennement.

Et comme à son accoutumée, il n'arrivait pas à décolérer et tirait une tronche de six pieds de long.

-Tout va bien ? T'es bizarre !

-De quoi ?! grogna-t-il plus fort qu'il ne l'aurait souhaité.

Myo eut un petit mouvement de recul.

-Je te demandais si ça allait ? T'as l'air encore plus tendu que toute à l'heure...

-Hein ? Je- boah c'est rien, laisse tomber.

Il n'hésitait jamais à mettre les pieds dans le plat, c'était un fait. C'était sa spécialité, et sa malédiction. Mais là, il se sentait... tendu. Ouais, c'est ça, tendu. Il repensa sans y prendre garde, à l'incident de la matinée, et sa colère remonta aussi sec.

-AAAAAAAIEUUUUUUH !!! gémit la Gamma en tentant de se dégager. TITUS, TU M’ÉCRASES LA MAIN !!!

Sortant de sa rêverie enragée, le cowboy se rendit compte qu'il broyait effectivement les phalanges de sa petite amie qui se tordait de douleur.

-Oh merde !

Il la relâcha aussitôt et la jeune fille chlorophylle massa ses doigts endoloris :

-Mais qu'est-ce que t'as ?!

Il souffla bruyamment, shootant dans un caillou.

-RIEN J'T'AI DIT ! TOUT VA BIEN !! POURQUOI CA IRAIT PAS ?! MA RÉGULIÈRE ME CONFOND AVEC SON VIEUX EX PERVERS !!! TOUT VA POUR LE MIEUX !!

-MAIS JE T'AI DIT QUE J’ÉTAIS DÉSOLÉE !! ET EN PLUS T'AS ACCEPTE MES EXCUSES !!! SI C'EST POUR ME POURRIR MAINTENANT, C’ÉTAIT PAS LA PEINE !!!

-Tu-

-ET QUAND ON FAIT MAL, ON S'EXCUSE ESPÈCE DE BRUTE !!!

-Ouais, excuse-moi...

Il se frotta l'arrière du crâne, gêné.

-T'as raison, c'est pas fair-play. Affaire classée on en parle plus, promis.

Honteux il détourna le regard. Ses yeux s'attardèrent sur les sorciers du campus qui vaquaient à leurs occupations du weekend : il vit quelques couples assis sur des bancs, visiblement heureux. J'devrais peut-être faire pareil... se dit le ricain. Il avait jamais vraiment été en couple, jusque là, alors du coup il savait pas trop.

Et être en couple avec sa meilleure pote par-dessus le marché ? Alors que la Gamma, apaisée marchait à ses côtés, il hasarda une main hésitante et entoura ses épaules. Elle sembla ne pas réagir, aussi il avança les lèvres... et lui embrassa le front. Bon, se dit-il c'est un peu minable. Zen, c'est que le début de journée...

-Et sinon... c'était... cool, la fête hier... Non ?

Myo ne tourna pas la tête vers lui et répondit d'une voix monocorde :

-Ouais, c'était pas mal.

-C'est ça ! fit-il d'une voix excessivement emballée. J'ai bien aimé le moment où... où...

Elle tourna la tête vers lui :

-...où on a changé de sexe et failli crever d'un virus magique ?

-Ouais, on a failli crever ! Ah t'es trop drôle !!

Il émit un rire hésitant et accompagna sa remarque d'une tape sur l'épaule. Il vit à leurs cotés un couple d'étudiants hilares les frôler en passant sur l'Allée, se dévorant du regard, la main du gars enserrant la taille de sa copine. Titus tenta la même chose vers Myo, mais celle-ci se remit à marcher au même moment et il se retrouva avec sa main tendue dans le vide. Il ferma le poing en se mordant les lèvres, au comble de la gêne.

Ouaip, songea-t-il, c'est pas encore gagné.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Love was made for me and... you ?   Dim 9 Nov 2014 - 23:07

Myo commençait à se sentir irritée, ce qui n'était pas dans ses habitudes. Titus ne faisait pas le moindre effort, sérieux ! La jeune femme se renfrogna légèrement, et accéléra son pas, ne remarquant même pas la main que le cowboy tendait désespérément vers elle. Elle s'enfonça dans la doublure de son manteau et souffla de dépit, ce qui fit apparaître un peu de condensation devant sa bouche. Il faisait particulièrement froid en cette journée de janvier : autant dire que le temps n'était pas à la promenade. Une promenade d'hiver. Pfff, quelle idée saugrenue !... mais qu'auraient-ils pu faire d'autre ? La gêne était palpable entre eux. Et ce n'était pas la température du parc qui allait réchauffer l'ambiance.

Ce qui peinait vraiment Myosotis, parce qu'elle tenait à Titus. Bordel, évidemment qu'elle tenait à lui, et encore, c'était un euphémisme ! Et elle aurait du être aux anges, elle aurait du flotter sur un nuage rose, avec des papillons dans le ventre, juste à l'idée de pouvoir marcher à ses côtés !

Mais non. Elle était juste mal à l'aise. Et honteuse. Et irritée.

En silence, ils passèrent devant un grand panneau d'affichage, placé sur le côté d'un petit kiosque à musique abandonné, enserré par des lianes mouvantes et serpentines de filets du diable sauvages.
Myo le regarda distraitement, et ses yeux s'attardèrent sur une grande réclame, aux couleurs un peu passées, qui exhortait à l'achat de la fameuse potion du Doyen. Une photographie de ce dernier brandissait un flacon douteux, et lançait des sourires hypocrites à un éventuel public.

La dryade poussa un profond soupir. Ces derniers temps, à chaque fois qu'elle croisait un des innombrables portraits de Magnus disséminés dans la fac, où dès qu'elle voyait quelqu'un boire cette saloperie de Potion Miracle, elle se sentait... bizarrement mélancolique. De même, quand elle allait au Resto U, elle détournait les yeux de la gigantesque statue, place MMM, pour ne pas être troublée.
Car si elle en avait voulu au moustachu, principalement à cause de ce qu'elle avait vécu dans cette putain de dimension parallèle... eh bien, maintenant, quelque part, il lui manquait. Non, c'était pas exactement ça. C'était plutôt de la nostalgie, pour la période la plus étrange et la plus exaltée de sa vie. Et à présent qu'elle était avec Titus, c'était encore pire.
Non pas qu'elle était amoureuse de Magouille, non, non, non ! Mais c'était là, de suite, qu'elle réalisait que sa relation avec l'escroc chapeauté, bien que chelou, avait été... comment dire ? Facile. Ouais, facile. Myo ne s'était jamais pris la tête avec lui, jamais pour de vrai en tout cas. Elle allait le voir quand elle voulait le voir. Elle n'avait jamais eu besoin de réfléchir à ce qu'elle allait lui dire. Il fallait dire qu'il parlait assez pour deux, ceci dit... mais ce n'était pas forcément une mauvaise chose.

C'était mieux que les longs silences gênés, en tout cas.

Myo se mordit la lèvre inférieure. Comment faire pour avoir autant d'aisance avec Titus qu'elle en avait eu avec Magnus ? Parce que c'est ce qu'elle voulait ! La même chose qu'avec Magnus. Mais en mieux. Ça serait forcément mieux avec Titus.
Parce que c'était Titus.

Une voix courroucée la sortit d'un coup de ses rêveries :

- Si je te dérange, tu me le dis, hein !

- Mmh ?

Myo tourna la tête, et réalisa que son petit-ami la fixait. Ou plus précisément, la fixait en train de fixer l'effigie de son ex-amant, devant laquelle elle s'était arrêtée sans même s'en rendre compte.

Elle se sentit rougir :

- Oh, pardon, je... j'étais perdue dans mes pensées, et...

Le regard perçant du cowboy glissa sur l'affiche, puis il sortit une cigarette de la poche intérieure de son long manteau. Il l'alluma en grognant, nerveux.

- J'te disais : d'habitude je vais au club de duel le samedi.

La fille-chlorophylle hocha la tête :

- Ah ouais ?

- Ouais. Ils organisent un tournoi, dans ce club.

- Ouais ?

- Et j'y vais... histoire de m'entraîner. Pour ce tournoi, tout ça.

- Ouais, répéta une Myo peu convaincue qui se demandait où allait mener cette conversation.

- Et puis ça me calme, insinua le yankee, insistant sur ce dernier mot.

La Gamma arqua un sourcil.

- Ouais. Et alors... ?

- Et alors, j'me disais qu'on pourrait y aller.

Les yeux de la semi-dryade s'écarquillèrent :

- Y aller.

- Ouaip.

- Au Club de Duels.

- Ouaip.

- Maintenant.

- Ouaip.

- T'es sérieux, là ?! siffla-t-elle, sèchement.

La Gamma croisa les bras et fit une moue boudeuse. Son petit-ami la considéra en soufflant la fumée de sa clope, puis demanda :

- Bah ouais, pourquoi ?

- Pourquoi ?! s'offusqua la sorcière. Je dois vraiment t'expliquer pourquoi j'ai pas envie d'aller dans un foutu club pour notre toute première sortie ensemble ?

- Parce que se peler les noix à tourner en rond dans ce parc comme des couillons, c'est mieux peut-être ?! maugréa le yankee, qui commençait à s'agiter.

- Evidemment qu'c'est mieux ! rétorqua Myosotis, en haussant la voix.

- J'vois pas en quoi ! lui répartit le sorcier américain, sur le même ton.

L'irritation que ressentait plus tôt la jeune femme tourna à la franche colère ; aussi elle s'emporta :

- EN GROS TU PRÉFÈRES JETER DES MALÉFICES À DES CONNARDS QUE TU CONNAIS MÊME PAS PLUTÔT QU'ÊTRE ICI ?!

Titus jeta une oeillade mauvaise à la publicité pour la publicité de la Potion Miracle du Bon Docteur Magouille, et son regard s'obscurcit.

- ELLE EST PAS EVIDENTE, LA REPONSE ?! s'emporta-t-il.

- JE TE FERAI REMARQUER QUE LA PROMENADE DANS LE PARC C'ETAIT TON IDEE, A LA BASE !

- ET MAINTENANT J'AI UNE AUTRE FOUTUE IDEE ! PUTAIN, MYO, POURQUOI TU LE PRENDS COMME CA ?!

- PARCE QUE J'AVAIS ENVIE DE PASSER DU TEMPS JUSTE AVEC TOI, ESPECE D'IDIOT !!! cria la semi-dryade, vexée.

Le cowboy cligna des yeux.

- Oh, fit-il finalement.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Love was made for me and... you ?   Ven 14 Nov 2014 - 22:52

Le doigt levé prêt à rétorquer, Titus eut un moment d'absence. Là, sur le coup elle avait mis dans le mille. C'était donc à ce genre de truc que ressemblait un rencard. Myo s'était dit qu'ils passeraient la journée ensemble, loin de leurs préoccupations et loisirs habituels.

Ouais, mais bon, une question le taraudait quand même : qu'est-ce qu'ils allaient bien pouvoir foutre toute l'aprèm ? Le ricain avait une sainte horreur de l'ennui, de l'inactivité totale. Quand ça lui tombait sur le coin du tarin, c'était pas joli, il en était réduit très vite à picoler plus que de raison. Pour le coup, leur rendez-vous allait se résumer à... se tenir la main ? Se promener ?

Oh bordel de chiottes.

Non, il était quand même pas demeuré à ce point-là. Il n'avait pas rompu tout lien avec l'humanité au point d'oublier ce qu'on faisait à un rencard ! Il se frotta l'arrière du crâne, pour ce qui lui sembla être la centième fois depuis le réveil.

-Ouais. J'me doute que j'ai l'air d'un con avec mes idées.

-Un peu, oui !  siffla Myo en croisant les bras, vexée comme un pou.

Le cowboy lui lança un regard surpris et amusé :

-C'est plutôt rare que je te voies aussi en pétard. D'habitude, c'est mon truc à moi.
Myo releva le menton, par défi :

-Faut dire que là, tu mets le paquet pour me mettre en colère.

Sans prévenir, Titus la prit par la taille. Il avait attendu ce genre de moment depuis longtemps maintenant et essaya du mieux qu'il put de ne pas penser aux pattes libidineuses de Magouille qui étaient déjà passées par là. Tentant de chasser ces pensées noires de son esprit, il s'accorda un sourire en coin :

-Ça m'déplait pas trop de t'entendre gueuler un peu plus !

-Ah ouais ? fit-elle en se détendant un peu.

-Oui !

Il se pencha sur elle pour l'embrasser. Mais ce fut plus fort que lui. Il s'y était pris trop lentement et avant que ses lèvres ne rencontrent les siennes il ne put s'empêcher d'y repenser : cette tronche d'enflure internationale, cette moustache ridicule, cet œil pervers et ses manières de repris de justice. Titus grinça des dents et eut un brusque mouvement de recul incontrôlable.

-Quoi ? Quoi ? paniqua la Gamma, surprise et peinée. Qu'est-ce qui y a ?! J'ai fait quelque chose ?

-Je- TU- Non.. Ça va c'est rien. Que dalle.

Il se frotta les paupières et risqua un œil vers sa copine, honteux : elle était là, penaude, à le regarder avec ses grands yeux désespérés, à se demander sûrement ce qu'elle pouvait bien faire pour le mettre à l'aise. Et là, s'agitant sous son menton, une.. un- Mini-Magouille ???

Les yeux de Titus s'agrandirent.

Il se tenait là, une version lilliputienne du Doyen qui rigolait, se tenant juché sur l'épaule de la jeune fille une main posée contre son cou :

"Et oui, Mr Reynolds ! le narguait-il de sa voix dopée à l'hélium. Vous pouvez embrasser ces lèvres de rubis autant que vous voudrez, ma propre bouche sensuelle les aura boulottées avant vous ! Bien plus souvent que vous ne pourrez jamais l'imaginer !! Ha, ha ha !!"

-Titus, t'es vraiment sûr que ça va ? Tu commences à me foutre les jetons !

-Bordel de- manqua de s’exclamer le cowboy. Humpf !

Il tourna le dos à la sorcière aux cheveux verts, tentant de retrouver son calme. Mais une petite voix avait commencé à s’insinuer dans sa tête : « Jamais tu ne la verras de la même façon, maintenant ! Je suis déjà passé par là ! » Myosotis se rapprocha de lui et posa ses mains sur ses épaules :

-Hey, tu peux me parler, tu sais ?

Le ricain se tourna vers elle, respirant à fond.

-Désolé.

Il la prit dans ses bras, se concentrant sur sa respiration, faisant un bien piètre effort pour faire redescendre sa tension. Et alors qu’il avait son menton posé contre l’épaule de s copine, il le revit.

Cette version de Magouille à l’échelle 1/10ème qui le provoquait juste sous son nez :

« Oui, mon cher Typhus ! N’est-elle pas adorable quand elle s’inquiète comme ça ? Un amour… Au fait savez-vous combien de fois Moustache a chatouillé la peau sur laquelle votre mâchoire mal rasée repose, mmh ?

-BORDEL DE MERDE !!! jura-t-il en reculant brusquement.

-MAIS QUOI ?! s’exclama Myo en plein désarroi. C’EST QUOI LE PROBLÈME, TITUS ?!!

Sans qu’elle ne réagisse, le Magouille minipouce sauta de son cou et vint se loger dans son décolleté, bienheureux :

« Et je ne vous parle même pas de ce qui a pu se passer dans cette région, mon garçon ! poursuivit-il impitoyable de sa voix de nabot. Si les soutien-gorge pouvaient parler, Ohooo !! Je suis un très vilain garçon !! »

Il se pencha vers le ricain, une lueur lubrique dans les yeux :

« Aurez-vous le courage de passer au second rang ? Je vous assure qu’à votre place, j’hésiterais… »

-BON DIEU D’ENFOIRÉ DE SALOPARD DE RACLURE DE CHIOTTES !!!!!

-KYAAAAAAA !!!! se mit à hurler Myo hystérique. ARRÊTE CA !!! QU’EST-CE QUI TE PREND !!!!

Se sentant à bout de nerfs, Titus marcha maladroitement jusqu’à un banc, et s’y laissa tomber. Ses mains s’étaient mises à trembler.

Myo vint s’assoir à ses côtés :

-Faut arrêter, là. T’es complètement barge ou quoi ? Tu vas finir par me dire ce qui t’arrive ?
Titus serra les poings :

-J’ai soif…

-Hein ?

-Ouais… J’en ai marre de cet endroit, c’est chiant comme la mort. On va faire un tour au pub  et s’en jeter un p’tit ?

La Gamma se figea :

-Au pub ?

-Ouais.

-A cette heure-ci ?

-J’AI SOIF, MERDE !!!


Tous deux se remirent à se disputer violemment, sans s’apercevoir qu’à quelques mètres d’eux, les badauds stoppaient momentanément pour les observer, les yeux écarquillés, avant de reprendre leur route en pressant le pas.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3534

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Love was made for me and... you ?   Sam 15 Nov 2014 - 14:50

-RHAAAAAA ! PRENDS CA SALOPERIE !!!

La tête d'un gros chérubin joufflu, au sourire figé, vola littéralement, et s'éclata sur le sol. En reniflant son mécontentement, Lucrécya sauta au bas de ce qui restait de la statue, et rattacha sa batte Séraphine à sa ceinture. Depuis qu'elle était sortie de chez elle, plus tôt, elle avait éclaté toutes les statues qu'elle avait croisé. Abattu des arbres qui n'avaient rien demandé. Cassé des fontaines onéreuses. Foutu par terre des clôtures résidentielles. Fissuré des murs, et fracassé des portails. Elle avait laissé un véritable sillon de destruction derrière elle, pire que le pire des ouragans magiques.

Et pourtant, elle n'était toujours pas calmée.

Elle poussa un hurlement sauvage, et les rares oiseaux hivernaux qui traînaient là s'enfuirent à tire d'ailes. Une licorne étrangement fluorescente, qui paissait non loin, lui jeta un regard dédaigneux avant de disparaître dans un fourré en un bond gracieux.

Lucrécya cracha par terre. Dieu, qu'elle était furieuse ! C'était pas possible ! Enfin, si, c'était possible... mais à ce point ! Et aussi longtemps ! Tout ça à cause de cette putain de foutue soirée de ces putains de foutues Zeta ! Oh, ça avait bien commencé pourtant, la veille au soir. Lulu avait été... parfaite. Ou plutôt, parfait ! Elle s'était sentie... bien ! Enfin elle-même !... ou lui-même ! Malade comme un niffleur, ok, mais si bien dans sa peau ! Mais comme d'habitude, dès que sa vie présentait un semblant d'amélioration, tout finissait toujours par s'évanouir dans le néant. Et il ne restait plus rien, à part une montagne de regrets, et de la rage à l'état brut.

Et il lui fallait un coupable ! Qu'on lui désigne un coupable, et qu'importe qu'il soit innocent ! Parce qu'elle avait besoin de fracasser des crânes, de faire mal à des gus, physiquement, mentalement, elle voulait voir des gens souffrir ! Parce que y'avait pas de raison qu'elle soit toujours la seule à se sentir mal, eh ouais !!!

Des éclats de voix en colère se firent entendre, et la batteuse se tourna vivement. Elle s'approcha de ses victimes potentielles, se baissant derrière des fourrés couvert de givre... et pouffa d'un rire mauvais.

C'était Reynolds, et Myosopute Grandipouffe, la plus grande traîtresse que la WoW n'ait jamais connue (et accessoirement, la pire ennemie de sa meilleure amie), qui se meuglaient mutuellement dessus, en faisant fi des regards surpris et apeurés des passants. Dans cet esbroufe, il était vaguement question d'aller au pub, d'alcoolisme, de comportement de dingue et de rendez-vous foiré.

Lucrécya esquissa un sourire en coin. Elle ne comprenait pas tout, mais elle savait quelque chose : selon ce que lui avait raconté Malicia, Myosopute, cette plante geignarde et niaise, était complètement toquée. Elle cachait bien son jeu, sous ses aspects de sainte-nitouche, cette garce ! Lulu préférait mille fois quelqu'un comme O'Neil. Parce qu'avec O'Neil, on savait à quoi s'attendre, à savoir du grand n'importe quoi assumé. Alors que cette teupu aux cheveux verts faisait tout pour passer pour une gentille petite innocente qu'elle n'était pas.
Et Lucrécya n'allait pas laisser passer sa chance de l'emmerder : en un bond, elle rejoignit les deux beuglantes humaines.

-SI TU VEUX VRAIMENT ALLER PICOLER A CETTE HEURE-CI, EH BEN VAS-Y !!! MAIS CA SERA SANS MOI !!! lâcha Myo, visiblement excédée.

-En même temps, faut bien picoler pour te supporter, Grandipouffe, fit une voix éraillée.

Les deux Gammas se tournèrent, et baissèrent la tête vers la nouvelle venue.

-CASSE-TOI FLINT ! siffla sèchement le yankee. C'EST UNE CONVERSATION PRIVÉE !

Lucrécya élargit son sourire factice :

-J'vois pas comment elle pourrait être privée alors qu'on doit vous esgourder jusqu'à l'Impasse du Bizut, chantonna-t-elle. Mais dis-moi, Reynolds, qu'est-ce que tu fous avec la catin du Doyen ?

La chlorofille fronça ses sourcils verts :

-Comment tu m'as appelé ?!

-C'est pas à toi que je cause, Grandipouffe, lâcha la brunette sans se démonter.

Alors que la sorcière verte ouvrait une bouche outrée, le ricain renifla, plus bougon que jamais.

-Ca s'voit pas, bordel ?! cracha-t-il, enragé. On fait une foutue balade en amoureux, alors lâche-nous les noix !!!

Lucrécya plissa les yeux, intéressée. Monstroplante avait donc troqué le vicelard Docteur Moustache contre le Cowboy Crasseux, et en un temps record ! Mais quelle teupu ! Et en plus, y'avait déjà de l'eau dans le gaz entre eux ! Faudra pas que Lulu oublie de raconter ça à Mali ce soir, lors de leur débriefing de ragots quotidien.

-En amoureux ? Mais pourtant, je vois pas Gougouille... insinua-t-elle, en faisant mine de regarder tout autour.

Myosotis serra ses petits poings :

-FOUS-NOUS LA PAIX, RINCEVENT !

-Oh, crénom d'un balai, j'ai fait une gaffe ? fit-elle, en pouffant de rire. En même temps, c'pas ma faute, vous avez pas l'air du tout d'amoureux. Faut pas être crispés, comme ça ! Et puis vous avez pas l'air à l'aise.

Piqué au vif, le cowboy assombrit son regard :

-En quoi ça te regarde ?!

Lucrécya prit son air le plus innocent, ce qui n'augurait rien de bon.

-Moi je dis ça, je dis rien, hein. Je trouvais juste ça bizarre que Miss Teint-de-Brocoli fasse la pudique, alors qu'au bal de Noël ça semblait pas la déranger de rouler des pelles en public à Gougouille.

La dryade perdit d'un coup toutes ses couleurs, et son chéri yankee tourna vers elle des yeux exorbités.

-N... non, m... mais Titus... bafouilla la malheureuse, sous le large sourire sadique de l'AAA. C'est parce que tu... tu venais à peine de me dire que tu voulais plus me voir... Et je... j'étais boulever...

-On s'en fout, Grandipouffe ! la coupa Lulu, en faisant mine de bâiller.

Les deux pseudo-amoureux se jetèrent des regards plus gênés que furieux, et la batteuse lilliputienne se sentit satisfaite. C'était pas encore ça, mais c'était un bon début.

Elle ne l'aurait jamais, jamais, JAMAIS avoué à voix haute, mais elle aimait bien Titus Reynolds, malgré son côté crasseux. Il avait des accès de fureur et une soif d'aventures perpétuelle qu'elle comprenait que trop. Et si on devait en croire Marcus, c'était un gars bien. Bon, c'est sûr, ça voulait pas dire grand-chose puisque pour Marcus, tout le monde était un gars bien : si on l'écoutait, Malefoy était un gars bien, Willie Gazon était un gars bien, et, plus que quiconque, Malicia était un gars bien. Mais pour Reynolds, bah, il y avait du vrai. Après tout, il avait réussi à guérir Saleté-de-Bourrique et tout et tout... Bref, il méritait mieux que cette biatch aux cheveux verdâtres. Elle, c'était pas un gars bien... enfin, une fille... enfin... quelqu'un de bien, quoi. Donc si Lulu parvenait à les faire rompre, ça serait une putain de bonne action, en fin de compte. Et puis, par dessus tout, ça serait poilant.

L'AAA tira sur la manche du cowboy et le força à lui faire face :

-Franchement, Reynolds... Qu'est-ce que tu fous avec cette chloropute ? T'es pas le perdreau de l'année, mais tu mérites quand même mieux que ça !

-Je t'entends ! siffla Myo, derrière.

-C'était pas fait pour être discret, rétorqua Lulu sans jeter un œil à la dryade.

La mâchoire de Titus se crispa encore davantage.

-Flint, je sors avec qui je veux et je me fous de ton avis.

Lulu se cura l'oreille avec le petit doigt, et lança d'un air dégagé :

-Oh, moi si je dis ça c'est pour toi, hein ! Tu te rendras compte un jour que cette gonzesse est mauvaise jusqu'aux trognon, et ce jour là, ça sera trop tard pour v'nir chouiner.

-Mais sinon, fais comme si j'étais pas là, Rincevent, hein ! insista la dryade.

-J'essaye, j'essaye, rétorqua l'Alpha sans se retourner.

Elle poussa finalement un long soupir :

-Bon, c'est pas tout ça, mais j'm'emmerde ! J'maraverai bien quelques nullos du club de duels ! Tu viens avec moi Reynolds ? J'vais te montrer de quoi chus capable ! Tu me dois bien ça, après le subcingulus que tu m'as envoyé dans les roustons hier soir !

Myosotis lança un regard noir à la petite batteuse :

-On a pas que ça à fout...

-Ouais, ok, pourquoi pas ! lança Titus, contre toute attente, sans faire attention à sa copine. J'ai besoin de me défouler !

Sa petite amie ouvrit de grands yeux offusqués et furieux. Lulu s'en délecta, en esquissant un sourire mauvais.

direction le club de Duel, dans l'Allée des Savoirs Interdits !





Mes RPs du Moment !


Les Nouvelles Exploratrices, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Love was made for me and... you ?   Dim 7 Déc 2014 - 14:33

Myo et Titus viennent de .

Un peu plus tard :

Le minuscule "salon" du cowboy n'était éclairé que par la lumière blafarde émanant des fenêtres poussiéreuses, et une unique bougie épaisse et flottante ajoutait un petit éclairage d'appoint appréciable. L'ambiance semblait néanmoins beaucoup plus chaleureuse désormais, tandis que le ricain et sa petite amie s'étaient installés à sa petite table en bois épais, profitant du mieux qu'ils pouvaient, tant qu'ils le pouvaient, de leur samedi après-midi.

L'ambiance limite lugubre imposée d'ordinaire par la misère ménagère des appartements du yankee, jonchés de bouteilles vides ou de cendriers pleins à ras-bord de cendres, était nettement détendue cette fois-ci. Et Titus, tendu comme un nerf d'éruptif, ne s'en sentait que mieux. Il avait passé un coup de balai et de baguette express avant de concocter une spécialité de chez lui à base de steak, de sauce, de riz, de sauce, d'haricots, et... de steak.

Ça semblait lourd au premier abord, mais c'était ce qu'il pouvait faire de mieux, et il s'était donné du mal sur ce coup. De toutes façons, ni l'un ni l'autre ne tenait particulièrement à se retrouver au milieu d'un restau bondé, en plein brouhaha. Un peu de tranquillité ne leur ferait pas de mal. Ils n'avaient envie de rien d'autre.

Titus posa une assiette en bois remplie et fumante devant Myo, assise droite sur sa chaise, de même qu'un grand verre de saloon rempli de vin chaud. Puis il s'installa en face et leva son propre godet sans un mot, avant de l'engloutir cul-sec. Myo gouta au sien et rompit le silence :

-Je.. trouve qu'on est mieux, ici. C'était une bonne idée, Titus.

Elle sourit nerveusement, encore mal à l'aise et ne sachant visiblement pas trop quoi penser de l'attitude de son copain. Le fait est que lui-même ne savait pas trop bien quoi penser de tout ça. Mais il ne voulait pas se laisser monter la tête et décida de faire contre mauvaise fortune bon.. voilà, quoi.

-C'est pas vraiment un coup de génie, asséna-t-il d'une voix un peu trop monocorde à son gout. Je peux juste pas blairer d'autres gus, maintenant. Ici, ça reste tolérable.

-Ha.. fit Myo, désemparée.

Voyant ça, il se passa une main sur la figure. Quel couillon, mais quel couillon ! C'était pas ce qu'il voulait dire ! Maintenant elle allait penser quoi ?! Qu'ils étaient là en désespoir de cause ? Il était content, même sacrément content de se retrouver là, avec elle, après la journée pourrie qu'ils avaient du subir ! C'était ça, le fond de sa pensée, merde ! Il lui prit la main, se sentant un peu con :

-Oublie ça, je suis vraiment jouasse d'être enfin tranquille avec toi. C'est juste.. c'était pas facile aujourd'hui.

-Oui, ça on peut le dire, répondit-elle, plus détendue.

-Écoute, fit brusquement le cowboy, mettant les pieds dans le plat, je sais pas si je me ferais un jour à ton histoire avec..

Un rictus de colère traversa son visage comme un spasme, à cette mention. Myo se raidit aussitôt, se préparant à l'orage. Elle portait encore les stigmates de son duel violent avec Flint.

-Bref. Je sais pas si je pourrais. Mais je t'assure que je vais faire de mon mieux.

La sorcière aux cheveux verts s'autorisa un sourire. Elle gouta du bout de sa fourchette, à l'assiettée préparée par le cowboy. Après un moment de silence, elle en reprit aussitôt comme affamée :

-Ch'est vachement bon fton truc !! s'exclama-t-elle la bouche pleine.

-Merci ! Je vais te dire, poursuivit-il, je peux peut-être accepter tout et n'importe quoi, tant que j'suis assuré que t'as pas couvert l'autre connard et ses saloperies d'entourloupes.

Myo toussa, et manqua de s'étouffer. Le ricain se précipita, chopant un grand verre d'eau d'un accio.

-Ça va Myo ?

-Keuf.. ouais.. ça va !

-Faut que tu fasses gaffe ! On t'as pas appris à mâcher c'que t'as dans le bec ?!

-Je- laisse tomber, ça va ! fit-elle d'une voix faussement enjouée.

Elle s'essuya la bouche de sa serviette à carreaux, et se leva brusquement.

-Écoute c'était super bon, et c'est gentil de t'être donné du mal. Mais là..

-Faut que t-y ailles ?

Myo se mordit la lèvre inférieure :

-Oui, c'est ça ! J'ai une tonne de boulot que j'aimerais avancer avant demain !

Titus ne dis rien. Il était las de cette journée, et à vrai dire il valait peut-être mieux terminer maintenant sur une note positive avant que tout ne se casse la gueule à nouveau. Ils repartiraient du bon pied le lendemain ! Ouais, ils allaient faire ça.

Voyant que le ricain ne disait rien, la Gamma l'embrassa et prit ses affaires avant de sortir. Titus resta là sur sa chaise quelques instants, le regard lointain. Puis d'un coup de baguette il éteignit la grosse bougie et demeura seul dans la pénombre.

Demain, tout irait mieux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL
 

Love was made for me and... you ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Avalon Estate :: Mysteria Lane-