Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 Rock this Party !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3510

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Rock this Party !!!   Lun 28 Nov 2016 - 22:14


Rock this party !!!
AVEC : Aidan MacFusty, Ava Gold, Lucrécya Rincevent
PRIVÉ / PUBLIC : Public ! Viendez tous nous rejoindre !
DATE : Samedi 29 Mai



-Lucrécyâââ ? Qu'en penses-tu ?

Lulu, qui somnolait depuis plus de dix minutes, sursauta. Elle considéra l'assemblée, autour de la table ovale à laquelle elle était installée. Une bonne douzaine de visages souriants et figés la fixait, dans l'expectative.

-Euh... késkekoi ? bredouilla-t-elle.

-Nous voulions savouâââr si tu étais d'accôôôrd, articula l'aristocrate rouquine à ses côtés.

C'était une jolie nana, mais tellement fardée et aux cheveux tellement tirés qu'on aurait pas su dire si elle avait vingt ans ou quatre-vingt. Et sa tendance à rajouter des circonflexes à chacun de ses mots gonflait sévère la petite batteuse. Roh oui, elle lui aurait bien foutu sa batte Séraphine dans la trogne...

Mais d'un autre côté, elle était intriguée de savoir ce que les Alpha Alpha Alpha lui voulaient, et pourquoi ils l'avaient convoqué au luxueux QG de leur fraternité. Elle n'y allait jamais, d'habitude. Sauf quand elle avait bu trop de Wizz Cola et qu'il n'y avait pas de toilettes plus proches.

Bizarrement, ces glandus avaient l'air plus détendus qu'à l'accoutumée. C'était sans doute la fin de l'année universitaire et le prochain début des vacances qui leur montaient à la tête. Certains avaient même poussé le vice jusqu'à dénouer légèrement leurs cravates, et à ouvrir un bouton supplémentaire sur leurs cols de chemise. Les jeunes femmes avaient même osé des rubans colorés dans leurs chignons. De vrais frapadingos, ces AAA, y'avait pas à dire.

-Alôôôôrs ? insista la rousse.

-Mmmh... fit mine de réfléchir Lulu.

Réfléchir, à quoi bordel ? Elle n'avait rien écouté. Une fois de plus. Ici comme en cours, elle décrochait dès qu'elle s'emmerdait, et elle s'emmerdait vite. Bref, elle avait aucune idée de quoi ça s'agissait. Ni de pourquoi ils la fixaient tous comme s'ils attendaient une parole divine. Une seule chose était sûre : ils avaient l'air drôlement content de la voir, ici. Et ça, c'était DROLEMENT chelou.

Les lèvres de la rouquine se mirent à trembler, et ses yeux se mirent à briller :

-Pitié, dis oui, Lucrécyâââ ! OUI !

-... oui ? répéta Lucrécya, déconcertée.

Et aussitôt une clameur de joie passa dans l'assemblée. Un énorme classeur s'abattit devant le nez de l'étudiante en Sports :

-Voilà la liste des invités ! fit un jeune étudiant aux cheveux parfaitement gominés.

Un deuxième, puis un troisième classeur suivirent :

-Et les adresses des traiteurs !

-Ainsi que des idées de décoration du meilleur goût !

Lulu fronça les sourcils, et grogna :

-Invités ? Traiteurs ?!

-Pour le vernissage de ce soir, évidemment ! lança une blonde platine, avant de partir du rire caractéristique des gens riches.

-Le gala de charité, pardi ! Le levers de fond pour fêter la fin des examens !

-Pour les pauvres ! renchérit un énième fils à papa brushingué.

La brunette grimaça :

-Ah ben oui, bien sûr, le vermifutage de la fin des exams... le gaga... pour les pauvres... dit-elle sans rien y comprendre.

-Tout à fâââit !

-Tout cela doit être prêt pour 19h, dans la salle de bal de notre fraternité.

-N'oublie pas ! lança quelqu'un. Lady MacBest et Madame de Pompamour sont en froid, songes-y pour ton plan de table !

-Je ne saurai que trop te conseiller de choisir des hors d’œuvres plus chics qu'à notre dernier gala : les fruits de mer manquaient cruellement de fantaisie, un vrai désastre !

-Euh... okay ? répondit Lulu.

Elle n'avait aucune idée de ce qu'on lui demandait, mais avait l'impression qu'en acquiesçant à tout, on lui foutrait plus vite la paix. Et, de fait, elle avait raison.

-Ah, quelle excellente idée d'avoir choisi Lucrécya pour organiser notre soirée de fin d'année ! lança un des AAA, amorçant le départ. Elle a la fraîcheur et la fantaisie qui nous font cruellement défaut !

-Pour sûr, cela nous changera de nos soirées mondaines habituelles !

-Ââââllez, laissons notre âââmie œuvrer, elle a tant à faire âââvant ce soir !

Et, dans un bruissement de robes satinées et d’échos de talonnettes, les AAA sortirent de la pièce, bienheureux.

Restée seule, Lucrécya cligna les yeux, la bouche bée. Les phrases sans sens de ses camarades tournaient dans sa tête, encore et encore, sans qu'elle y capte que d'alle.

-Mais dans quoi j'me suis foutue ? articula-t-elle finalement, les bras chargés de classeurs de couleurs...


-GOLDIE ! T'ES OU !

Lucrécya enfonça d'un coup de batte bien placé la porte d'entrée de la maisonnette des Zeta Delta Nu, et s'y engouffra sans demander son reste.

Elle n'avait pas tout compris de ce qui venait de se passer, mais une chose était sûre : on lui avait demandé d'organiser une soirée mondaine. La toute dernière avant les vacances d'été, visiblement. Bah, elle savait pas c'que ça voulait dire, mondaine... mais soirée, ça voulait dire fiesta, ou son blaze c'était pas Lucrécya Rincevent !

Et comme disait le bon vieux dicton de la WoW : qui disait fiesta disait Zêta ! Aussi, elle prit une énième inspiration, et beugla de sa voix éraillée :

-GOLDIE ! BOUGE TON FION J'AI BESOIN DE TOI !

-Je suis là Rincevent, mais pas besoin de gueuler comme une poissonnière moldue ! grommela une voix légèrement agacée, depuis une pièce adjacente.

D'un nouveau coup de pied, Lulu défonça la porte qui la séparait de sa colocataire.

Cette dernière était installée en tailleur dans un immense fauteuil vert en velours. Elle était en pleine lecture. Elle ne releva même pas la tête en entendant la porte s'effondrer sur le parquet, et se contenta de pousser un long soupir exaspéré.

Lucrécya se planta devant elle, les poings sur les hanches :

-Tu m'as pas entendu ? Bouge ton fion, tu dois m'aider !

-Arrête de fracasser toutes les portes de ma fraternité, Rincevent, rouspéta Ava, sans relever les yeux de son livre. C'est la cinquième fois cette semaine.

-Nan, comment veux-tu que j'entre, sinon ?

-Je ne veux pas que tu entres, rétorqua l'expérimentaliste. C'est ma fraternité. Va dans la tienne.

-Justement, j'en viens ! s'exclama la lilliputienne. Et tu devineras jamais ce que... ce que... euh...

Elle se tut d'un coup : elle venait de remarquer qu'elles n'étaient pas seules. A l'autre bout du salon, se tenait un grand jeune homme qu'elle connaissait.

Aidan.

AIDAN MACFUSTY.

AIDAN «STATUE DE DIEU GREC» MACFUSTY, BORDEL !!!

D'un coup, elle fut ramenée en arrière, à Poudlard, lorsqu'elle croisait Aidan dans les couloirs, des étoiles plein les yeux. Elle se mit à ricaner bêtement sans savoir pourquoi, et, machinalement, elle se mit à entourer autour de son doigt une mèche de ses longs cheveux noirs. Il ne regardait pas vers elle, comme d'habitude, et ne semblait pas avoir remarqué sa présence. Comme d'habitude. Mais ça n'empêcha pas la brunette de lancer :

-Saaaalut Dan, lança-t-elle d'une voix mièvre qui ne lui ressemblait guère.

Le ton niais de la batteuse fit relever la tête de sa coloc :

-Rincevent ? fit cette dernière, un sourire narquois aux lèvres.

-Quoi !

-Tu baves.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB

avatar
Aidan MacFusty

Messages : 16

Situation Amoureuse : Célibataire

MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Mar 29 Nov 2016 - 15:12

Aidan s'était réveillé tôt - ou alors il n'avait pas du tout dormi, sa perspective sur la réalité et sur le temps avait totalement changée depuis qu'il s'était initié à la très fameuse poudre de Mandragore tout droit venue de chez les Gamma. Sa matinée passa comme dans un brouillard : il eut une petite conversation avec sa mère par Miroir à Double Sens durant laquelle il se contenta d'hocher la tête pendant précisément 57 minutes et 31 secondes, puis il bu trois cafés d'une traite pour se remettre d'aplomb, et décida de sortir Corail (sa petite dragonne miniaturisée amenée à l'université plus ou moins illégalement) et d'en profiter pour se rendre au fameux QG des Zêta.

Dans la maisonnette rose l'ambiance était à peu près la même que d'habitude :  c'était explosif. Il croisa quelques filles qui le saluèrent ou lui gueulèrent dessus ("Par le string de Merlin, bouge ! T'es tellement grand que j'croyais qu't'étais un mur !"), entendit des conversations qu'il aurait préféré ne jamais (JAMAIS) entendre - bref, la routine. Il finit par s'étaler de tout son long sur un canapé dans le salon de la Fraternité.

- Tient, MacFusty. Toujours aussi sombrement habillé. T'as vraiment un problème avec le noir, mon grand.

Le Zêta leva légèrement la tête et se rendit compte qu'Ava était déjà là, assise à sur un canapé vert à l'autre bout de la pièce, et qu'elle commençait déjà ses petites remarques sur "le manque de couleurs" dans sa garde-robe.

- Alors non, très chère, tu constateras que quand on y prête bien attention, mon t-shirt est en fait gris très foncé.
- Gris tellement foncé qu'à ce stade là, ça s'appelle du noir.
- On a pas le même point de vue, toi et moi.

Un léger sourire en coin collé aux lèvres, il s'assit correctement sur son canapé et gratta distraitement les écailles dorsales de Corail, qui s'était posée sur son genou. Il demanda à la jeune femme, qui lisait un bouquin :

- T'as quelque chose de prévu aujourd'hui?
- Mh, pas grand-chose, répondit-elle distraitement. Ça s'annonce plutôt calme comme journée...


Et à ce moment précis, quelqu'un défonça la porte d'entrée de la Fraternité. Aidan haussa un sourcil à l'intention de la Zêta. Calme, hein ? Comme si le calme pouvait exister entre les murs de ce QG.
Une brune débarqua brutalement dans le salon, une batte à la main, un air de furie sur le visage et elle hurla le nom d'Ava, qui ne broncha pas, toujours le nez dans son bouquin. Le Zêta décida de ne pas se mêler de leurs affaires et de les laisser hurler entre elles.

Mais Aidan se sentit obligé de lever la tête quand l'inconnu le salua d'une voix un peu bizarre et l'appela "Dan" - ça déclencha un peu la panique dans l'esprit du jeune homme : zut alors, comment se faisait-il qu'elle connaissait son prénom ? Avaient-ils déjà discuté ? Si c'était bien le cas il devait être sacrément bourré pour ne pas s'en souvenir. Il finit par lâcher franchement :

- Euh, j'crois pas qu'on s'connait ? Rincevent, c'est bien ça ?
- Ouiiii hihihi, mais tu peu m'appeler Lucrécya tu sais, gloussa-t-elle.

Aidan haussa un sourcil dubitatif en direction d'Ava, qui se contenta de lever les yeux au ciel en réponse avant de demander :

- Bon, Rincevent, tu voulais quoi en venant ici ?
- Ah ouais c'est vrai, tu dois m'aider ! J'ai pas tout compris mais les autres AAA m'ont donné une soirée à organiser, quelque chose comme ça. Sauf que je sais pas comment faire, moi !

Oh, songea Aidan, un sourire intéressé aux lèvres. Les Zêtas étaient toujours les premiers partants pour s'ambiancer, alors Rincevent avait totalement toqué- enfin, enfoncé la bonne porte. Il se leva fluidement et s'approcha des deux filles avant de s’asseoir à côté d'Ava : s'ils allaient organiser une soirée, il voulait définitivement en être.

Après, une fête chez les AAA ? Étrange, ce n'était habituellement pas leur genre. Bah, il n'allait pas commencer à poser de questions. Le jeune homme se tourna vers la brune, qui sembla brûler tant elle rougissait, pour lui demander :

- Du coup, c'te soirée, c'est quand ?
- Ah, euh, hihi, c'est ce soir à 19h.

Le MacFusty siffla. Eh ben ils sont pressés de se bourrer la gueule, les AAA ! Une soirée à organiser en moins d'une journée...

- C'est quelle genre de soirée, exactement ? Demanda Ava.
- Bah j'sais pas, c'est une soirée quoi, la fiesta, l'éclate, comme d'hab !
- Allez, on peut bien lui filer un coup de main ? supplia presque Aidan.
- Bon, ok, lâcha la Gold. En moins d'une journée c'est faisable pour nous !

Un sourire vainqueur fit son apparition sur le visage du jeune MacFusty. Il sentait déjà qu'il allait s'éclater aujourd'hui...



~ I'm not drunk enough to talk to you ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 147
avatar
Ava Gold

Messages : 2716

Double Compte : Patricia Shellstrop
Sorts Connus : Amplificatum / Repulso,
Calmos Pacificatum,
Recurvite,
Bombarda,
Inflammarae,
Incendio,
Flambio

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Potion Tue-loup,
Essence de dictame (x5),
Philtre de Requinquance (x5)
Amulette anti-flammes
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Mar 29 Nov 2016 - 19:21

N'ayant pas envie de rester seule chez elle aujourd'hui, Ava s'était dirigée vers le bâtiment qui abritait sa fraternité. A force de monter les escaliers encore et encore, elle avait réussi à trouver un petit coin calme, où elle pourrait avancer sa lecture assidue du dernier manuel de potions qu'elle avait trouvé chez Fleury & Bott.
Elle ne resta cependant que peu longtemps seule, le premier homme Zêta, Aidan, la rejoint vite dans cette salle paisible. Ils se taquinèrent un peu, ce qui fit légèrement sourire la jeune sorcière, avant de retourner à sa lecture.

Étrangement, elle qui avait toujours eu un gros problème dans ses relations avec les hommes, n'avait aucun problème avec Aidan. A cause de son franc parler ou du fait qu'il soit presque aussi féministe qu'elle ? Sans doute un mélange des deux. Mais il pouvait se vanter d'être le premier à avoir trouvé grâce à ses yeux. Ce qui n'était pas négligeable. Par contre, son style vestimentaire était intégralement à refaire ! Si elle voulait bien accepter de lui laisser son éternel blouson en cuir, tout le reste était vraiment désespérant. Déprimant. Sombre. Aidan et les 150 nuances de noir.

Toute à ses pensées, elle ne sursauta même pas quand Lucrécya explosa la porte de la pièce. C'était devenu une réelle habitude. Et du coup, elle en était blasée. La où Rincevent passe, les portes trépassent. Au grand désespoir des Zêta qui voyaient leur QG saccagé bien plus souvent que nécessaire. Si tant est qu'il y avait une quantité acceptable de destruction de QG par jour.

D'une oreille distraite, elle écouta sa colocataire raconter ses déboires tout en rougissant et minaudant comme une jeune fille devant le beau jeune homme qu'était Aidan. Et la situation visuelle était bien plus amusante que ses histoires.


- Allez on peut lui filer un coup de main non ?


Ava soupira en fermant son livre et se relevant. C'était pas aujourd'hui qu'elle le finirait. Pourtant il était franchement passionnant !


- Bon ok. En moins d'une journée c'est faisable pour nous.
- TU DECHIRES GOLDIE !
- Je ne comprends toujours pas comment cela peut t'étonner à chaque fois.


Elle repoussa ses cheveux en arrière, d'un geste gracile, un petit sourire de fierté sur son visage, avant de redevenir sérieuse.


- Et à part le fait que ça soit à 19h t'as d'autres infos ?
- Ben ouais ! Ca s'fait chez nous !
- Certes certes. Mais tu as un thème ? Un plan de salle ? Des choses du genre ?
- Ben euh... Mondaine. Un truc du genre. J'ai pas tout écouté.
- Oh bordel. Pincez moi, je rêve.


Elle se tapa le front de la paume de sa main droite tandis que le jeune homme ne se gêna pas pour lui pinça le gras du biceps.


- MacFusty !
- Quoi ?! C'est toi qui a demandé !
- C'est une expression bon sang... Non mais à quoi il pensaient tes potes AAA ?
- Quoi ? Tu m'fais pas confiance c'est ça Goldie ? rugit la petite batteuse, la main sur le manche de Séraphine.
- Non mais franchement. Te demandez à toi. TOI LUCRECYA RINCEVENT ! D'organiser une soirée mondaine. Ils veulent que ça soit un fiasco ?


Elle soupira une fois de plus en passant sa main dans ses cheveux. C'était totalement suicidaire venant d'eux. Quel AAA était moins apte que Lucrécya à organiser une soirée ? Mondaine qui plus est !  
Après quelques secondes de réflexion, elle fit une grimace. Oui bon. La liste était longue tout compte fait... Ils avaient pour la plupart les sous pour payer les gens capables d'organiser des soirées. Mais de là à le faire eux-même... Il y avait un fossé !


- Bon ! Tu as une capacité de salle de combien ? Combien de personnes sont invitées ?  Tu as des tables de combien de personnes ? Quelles sont les affinités ? Les goûts musicaux ? Les goûts alimentaires ? Pour le cocktail, je veux bien en préparer un de ma spécialité !
- Wowowowowow ! Du calme Goldie !
- Ne. M'appelle. Pas. Comme. Ca !


Ava pointa un doigt menaçant sous le nez d'Aidan, haut perchée sur ses talons. Il y avait suffisamment de Lucrécya qui l'affabulait de ce sobriquet ridicule ! Il eut une moue amusée. Sans doute avait-il trouvé un autre surnom plus adapté.


- Dans tous les cas, je connais assez ta réputation pour savoir qu'il est hors de question qu'on te confie la préparation du cocktail. Tout va encore exploser sinon.
- Je n'ai rien fait exploser depuis le dispensaire ! Et c'était même pas ma faute d'abord !
- WHOUHOU LES GARS !


La petite AAA secoua les bras devant les deux asperges qui la dépassaient de loin. Ils baissèrent simultanément la tête.


- Vous êtes bien gentils à vous raconter vos vies mais ça attendra ! La c'est de moi qu'on parle !
- Dont on parle
- De quoi ?!
- Non rien...


Depuis le temps qu'elles se connaissaient, la fashionista ne comprenait pas pourquoi elle s'acharnait encore à essayer de corriger la grammaire de sa consœur de Beauxbâtons.


- Donc ? Tu as besoin de nous pour quoi concrètement ?





Mes RPs du Moment !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ86cg


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3510

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Dim 4 Déc 2016 - 14:12

-Donc ? Tu as besoin de nous pour quoi concrètement ? lança Ava.

Lucrécya croisa les bras, et lança un regard dégoulinant de dédain à la fashionista. D'habitude, elles étaient plutôt potes ; mais aujourd'hui, y'avait quelque chose qui coinçait. Et Lulu savait EXACTEMENT quoi : Goldie était jolie, elle était grande ET cette bitch osait porter des talons en sa présence ! Alors qu'elles étaient toutes les deux en compagnie d'Aidan MacFusty ! Et en plus elle avait l'audace être dans la même fraternité que cet éphèbe ! Non mais à quel jeu elle jouait ?!

Et pour ne rien arranger, voilà qu'elle posait des questions aussi stupides qu'agaçantes !

-Non mais Goldie ! cracha Lulu. T'es teubé ou quoi ? J'arrête pas te le dire : j'veux qu'tu m'organisationne la soirée, là ! La soirée ! Des Alpha !

Ava poussa un long soupir blasé, mais pas franchement étonné. Comme si elle commençait à s'habituer au caractère pas finaud de sa colocataire.

-Ça, j'avais compris, Rincevent !

-Alors pourquoi tu me prends le chou ? croassa sèchement la petite batteuse de sa voix éraillée.

-Je crois qu'elle demandait juste quel genre de soirée les Alpha Alpha Alpha voulaient, s'interposa Aidan, d'un ton vaseux.

Instantanément, la brunette se fendit d'un large sourire des plus stupides. Elle se remit à enrouler une mèche autour de son index, et elle susurra d'une voix bien trop sirupeuse pour être honnête :

-Oooh, Dan-chou, tu es tellement intelligent, toi...

Mais la Zêta-Girl avait l'air agacée :

-Ouais, bon, ça ne répond pas à ma quest...

-Goldie, la coupa Lulu sans même lui accorder un regard. Va... faire tes trucs plus loin. Tiens, soit mignonne et concocte-nous une soirée toute seule ! Pendant ce temps, moi et Dan on... va s'occuper d'autres détails.

Elle ponctua sa phrase d'un regard langoureux, en se mordant la lèvre d'un geste qu'elle pensait sexy. Mais qui ne l'était pas, vu la tronche que tirait le gars en face d'elle.

-Euuuh... quels détails ? s'enquit-il.

-Je pensais que je pourrais te montrer la robe que je compte mettre ce soir ! roucoula-t-elle, en clignant abusivement ses yeux. Elle est genre très courte, et très très décolleté. Ça t’intéresse ?

Aidan considéra l'absence de seins de la lilliputienne.

-Franchement ? Non.

-Ah. Oh.

Tandis que la batteuse se grattait la tête en se demandant comment son plan de drague pourtant infaillible avait pu foirer, le garçon-Zêta se tourna vers sa camarade de fraternité.

-Tu sais ce qui serait cool ? De l'alcool. Beaucoup d'alcool. Qui n'explose pas, cela va sans dire.

L'expérimentaliste s'offusqua une fois de plus :

-Pour la millième fois, je n'ai rien fait exploser depuis des mois !... enfin... presque rien !

-Non mais laisse tomber, Danichou, elle peux pas comprendre, la Goldie, elle est pas comme nous, minauda Lucrécya, en interférant entre les deux géants (ou du moins géants de son point de vue). Elle est pas cool comme les Serpentards qu'on est !

Aidan arqua un sourcil interrogatif, en jetant un bref coup d’œil à la petite brune :

-Ah ? T'étais à Serpentard, toi ? s'étonna-t-il.

Lucrécya accusa le coup, et ses lèvres tremblotèrent un peu :

-Ben... ouais ! On se croisait quasi tous les jours dans la salle commune !

Le jeune homme sembla réfléchir quelques instants... puis haussa les épaules, comme si tout ça n'avait pas d'importance.

-M'en rappelle pas.

Et il se tourna à nouveau vers sa comparse Zêta pour discuter de la soirée.

Lucrécya plissa les yeux, et gronda, énervée. Bon, MacFusty se rappelait pas d'elle... ou plutôt faisait A L'EVIDENCE semblant de ne pas se rappeler d'elle parce qu'elle était avec Marcus à l'époque, et qu'il devait croire qu'elle était toujours avec lui. Il suffisait qu'elle fasse passer dans la conversation, avec la subtilité dont elle savait toujours faire preuve, qu'elle était on ne peut plus célibataire !

Mais ce n'était pas ça qui l'énervait... C'ETAIT GOLDIE ! QUI JOUAIT LES TEUPUS AVEC SES TALONS, SES YEUX DE BICHE ET SON AIR DE... DE... DE MEUF, LA ! ELLE ESSAYAIT DE LUI PIQUER AIDAN, C'ETAIT EVIDENT !

Maintenant que Lulu avait cerné son amie-mais-maintenant-rivale-amoureuse, elle la laisserait pas faire, oh que non !

-EH OH, RINCEVENT ! JE TE PARLE !

Lulu sursauta, et réalisa que le visage de sa coloc était penché au dessus d'elle. L'AAA était tellement perdue dans ses pensées qu'elle ne s'était même pas rendue compte qu'elle lui parlait depuis de longues minutes déjà.

-Quoi ?!

-La soirée ? Quel thème ? insista une fois de plus Ava.

Lulu fronça les sourcils :

-Je m'en contrefous ! Fous-moi des décorations avec des rennes, de la fausse neige, des Papas Noël avec leurs boules et des cantiques qui font « falala lala lala lala » en boucle, j'en ai rien à péter ! Tant qu'il y a de quoi becqueter et de l'alcool...

-Oh, oui de l'alcool ! s'enthousiasma Aidan, les yeux brillants.

Lucrécya lui lança un sourire stupide :

-Ooooh dingue, on aime les mêmes choses ! C'est comme si nos âmes faisaient une communion spirituelle !

Un long silence pesant s'abattit sur cette phrase. Ava finit par le briser :

-Bon franchement, Rincevent, tu me donnes pas très envie de t'aider, là. Tu vas pas me dire que les Alpha t'ont chargé de faire une soirée sans te donner d'indications ni de consignes !

Lucrécya réfléchit à toute vitesse.

Les AAA avaient fait toute une réunion... mais elle n'avait pas écouté. Ils lui avaient filé des cahiers et des classeurs remplis d'informations... mais elle les avait jeté dans la première poubelle qu'elle avait croisé.

-Noooon...  fit-elle d'une voix fausse. Rien du tout. Mais je suis sûre que Aidan a plein d'idées, il est siiii malin, huhuhu...

Sous le regard suspicieux d'Ava, elle leva une tête niaise vers le jeune homme, qui comatait debout, les yeux mi-clos, la bouche entrouverte.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB

avatar
Aidan MacFusty

Messages : 16

Situation Amoureuse : Célibataire

MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Ven 9 Déc 2016 - 21:06

-... Mais je suis sûre que Aidan a plein d'idées, il est siiii malin, huhuhu...

Aidan sortit brutalement de ses pensées quand il entendit Lucrécya s'adresser à lui (encore). Honnêtement, le jeune homme n'arrivait pas à croire que la jeune femme soit une ancienne Serpentard. C'était tout de même pas possible, Dan était certain de connaitre tout le monde à Poudlard - oui, tout le monde, avec un physique comme le sien, on devient vite populaire. Et pis aussi, lors de soirées,une fois totalement défoncé, il arrive que l'on se mette à avoir des discussions hyper profondes et sentimentales avec de totals inconnus, et ça, ça crée des liens, croyez-le. Enfin bref, il était sûr de ne jamais avoir vu ou entendu parler de la Rincevent, mais visiblement elle le connaissait (évidemment qu'elle le connaissait, tout le monde connait les MacFusty à Poudlard, pfeu).

En tout cas ils avaient une jolie petite fête à préparer, là, maintenant, tout de suite, et Aidan voulait que ça pète le feu - pas littéralement, évidemment, on se passera volontier des explosions aléatoires des cocktails de Ava, merci bien. Mais y avait un léger soucis : la fête, c'est en fait une soirée mondaine, et lors de ce genre d'événement en général y a pas vraiment moyen de s'marrer. Y a même pas de vrai alcool, en plus - chut, le champagne c'est pas assez fort pour compter comme étant de l'alcool.

- Bon, lâcha le jeune homme. C'est une soirée mondaine, chez les AAA, et le seul truc qu'ils font c'est des soirées pourraves avec des invités vieux et riches bien barbants. Crois-moi, j'me suis incrusté lors d'un de leur "vernissâââge" c'était bien nul.

- Quoiiii ? Tu es déjà venu chez nous ? Bordel mais j'étais où à ce moment-là ?

Un silence suivit la déclaration enragée de Lucrécya.

-... Mais qu'est-ce que t'es aller faire chez les AAA- non, ne répond pas, je ne veux pas vraiment savoir, soupira Ava en se massant les tempes.

Aidan se contenta de lui lancer un sourire de crapule ainsi qu'un clin d'oeil moqueur, ce qui lui valu un regard faussement méprisant et une tape un peu violente sur la cuisse qui lui fit s'exclamer "Aïeuuuh !" De son côté, Lucrécya tirait une tronche pas possible en regardant la Zêta, chose qu'Aidan ne comprenait pas vraiment d'ailleurs : elles étaient bien amies, n'est-ce pas ? Alors pourquoi faisait-elle une tête pareille ? Il finit par laisser tomber : okay, il était féministe (des années de vie entouré d'une énorme majorité de femmes, ça vous ouvre les yeux sur bien des choses) mais ça ne voulait pas dire qu'il les comprenait toujours pour autant. Et s'il y a bien une chose qu'il ne comprenait pas, c'était les embrouilles de meufs.

- Dans ce cas, il faut partir sur quelque chose de classe, dit Ava. Vu que Rincevent n'a pas la moindre idée de ce qu'il faut qu'elle fasse, on va faire un truc simple, ça évitera les catastrophes...

- Naaan nan nan attend deux minutes : justement, vu que d'habitude c'est pourri on peut faire en sorte que cette fois-ci ça le soit moins... Rincevent, t'es bien d'accord, d'habitude c'est vraiment nul ?

-... Hihihi, Daninouchet, bien sûr que tu as raison ! Il s'est rien passé depuis la fois où j'ai défoncé la pyramide de verre en cristal~ !

- Tu vois ? Il s'passe jamais rien ! C'est le moment où jamais ! fit Dan, triomphant.

Ava eut l'air pensive, chose que Aidan ne comprenait pas : franchement, ils avaient la chance de foutre le bordel chez les AAA ! Elle ne devrait même pas avoir à y réfléchir, c'était une occasion en or massif incrusté de diamants agrémenté d'une fontaine de rubis et de 20kg de caviar ! (Bon, okay. Peut-être, peut-être que son coté Serpentard et fauteur de trouble ressortait un peu, mais chuuut.)

La demoiselle avait probablement besoin d'être un peu mieux convaincue, chose que Dan comprenait parfaitement - même si Ava n'était généralement pas la dernière à se jeter tête baissée dans les plans foireux, elle faisait tout de même preuve d'un minimum de bon sens. Elle sentait les catastrophes arriver... Il suffirait juste de la distraire. Avec un sourire en coin loin d'être honnête, il décida qu'en fin de compte ils pourraient trouver un compromis par rapport à cette fameuse histoire de cocktails.

- Allez, si t'accepte qu'on transforme c'te soirée barbante en une fête suffisamment animée... Promis j'dirais rien si tu fais boire tes cocktails expérimentaux chelous aux invités.



~ I'm not drunk enough to talk to you ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 147
avatar
Ava Gold

Messages : 2716

Double Compte : Patricia Shellstrop
Sorts Connus : Amplificatum / Repulso,
Calmos Pacificatum,
Recurvite,
Bombarda,
Inflammarae,
Incendio,
Flambio

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Potion Tue-loup,
Essence de dictame (x5),
Philtre de Requinquance (x5)
Amulette anti-flammes
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Ven 23 Déc 2016 - 23:08

Ava hésita pendant de très longues minutes, pesant le pour et le contre. Bien entendu elle voulait expérimenter. Mais ruiner une fête pouvait avoir de grandes répercussions... Et ça faisait tellement longtemps qu'elle ne s'était pas vraiment amusée. Oui mais les AAA sauraient se venger. Enfin du moins elle le pensait.
Ce n'était pas un choix facile à faire, mais genre vraiment pas. Un peu comme le cœur VS la raison. L'envie VS la rationalité. Ouaip. Ce n'était pas franchement évident.


- Bon alors Ava ?
- T'accouches Goldie ! On a une soirée à organiser !


L'expérimentaliste réflechit encore quelques minutes, avant de prendre sa décision. Décision qu'elle regretterait sûrement le lendemain, elle était prête à le parier.


- Bon. Mais à une seule condition.
- T'es relou Goldie.


Ava se tourna vers leur compagnon masculin, qui haussa un sourcil, l'air blasé.


- En contrepartie, tu viens avec moi un jour pour une séance de relooking. Et ce n'est même pas négociable.
- Quoi ?!
- Allez Daaaaaaaaaaan !
- Même pas en rêve !
- Fais le pour moiiiiiii


Lucrecya se pencha vers lui, dans un geste qu'elle devait penser sensuel, et se mit à battre des cils, de manière fort peu gracile, sous le regard blasé des Zêtas.
Ava adressa un sourire moqueur au jeune homme. Il n'allait pas pouvoir se débarrasser de la petite brunette si facilement. Et elle trouvait ça drôle. Même si, objectivement, elle ne voyait pas ce qu'elle trouvait à Aidan. C'était un gars sympa, certes. Mais voilà. Il n'avait pas ce petit quelque chose en plus. Enfin bref.
Il finit par accepter dans un soupir de désespoir. Les séances relookings d'Ava étaient au moins aussi connues chez les Zêtas que son talent pour les explosions dans toute la WOW.


- Merci Daaaaaaan ! s'exclama Lucrécya, de sa voix trainante de crécelle.
- Bon. Au boulot les kikis !


Ava attrapa un bout de papier, une plume et d'un geste preste commença à dresser la liste des choses à faire avant la fin de la journée.


- Décorer la salle. Trouver le matériel pour en avoir suffisamment d'identiques pour tous les invités. Trouver le traiteur. Le lieu, c'est fait. Trouver la musique. Trouver l'ambiance adéquate. Dresser la liste des invités et envoyer les invitations. Tu t'en charges Rincevent ?
- De quoâââââ ?
- Des invités !
- Roh... Ouais... J'pensais que tu ferais tout moi...
- Et puis quoi encore !


Ava leva les yeux au ciel, comme si c'était l'ânerie du siècle. Et ça n'en était pas loin. C'était une tâche simple. En théorie, sa consœur Beauxbâtons devrait être capable de la réaliser sans trop de problèmes... Normalement.
En plaçant une quantité d'espoir assez importante dans la confiance qu'elle devait lui accorder pour dresser une simple liste et envoyer deux bouts de papier, Ava se libérait d'une charge pour pouvoir travailler sur les autres sujets en compagnie d'Aidan. Ce qu'il ne fallait pas faire pour avoir le droit de faire ses cocktails maison !





Mes RPs du Moment !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ86cg


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3510

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Lun 26 Déc 2016 - 20:05

Lucrécya grommela dans la barbe qu'elle n'avait pas. Elle marchait à vive allure, entre l'Impasse des Bizuts Pourfendus et les Champs Z'Allons-Y, dans les allées du campus, plutôt fréquentées en ce samedi de mars. Elle ne savait pas comment Goldie s'y était prise, mais cette espèce de faux-jeton Zêta avait réussi à lui embobrouilliné le cerveau, et du coup, l'Alpha avait accepté, de mauvaise grâce, de s'occuper des invitations.

Mais quelle connerie ! QUELLE CONNERIE !

Bon, Ava lui avait confectionné, en deux temps trois mouvements, un modèle d'invitation standard, une sorte de petite affiche colorée dans des tons mauves, qui appelait l'invité éventuel, en lettres dorées, à venir s'amuser chez les AAA. Avec adresse, heure, et tout le tintouin. Un truc plutôt classe, si on considérait que l'expérimentaliste avait pris moins de quinze secondes pour le fabriquer. Tout ce que Lucrécya avait à faire, c'était de dupliquer cette affichette, et de l'envoyer aux gens sur sa liste d'invités.

Et c'est là que ça coinçait.

Lucrécya sortit de sa poche une feuille toute froissée, qu'elle lissa avant de la lire, à voix haute :

-Liste des invités à la soirée des Alpha Alpha Alpha : les Alpha Alpha Alpha, et Mali.

Elle se gratta le crâne. Quelque chose clochait dans cette liste qu'elle avait pourtant faite elle-même, elle le savait ; mais elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Sans doute c'était que les AAA étaient invités ; mais ils payaient pour la soirée, l'alcool et tout le tintouin, sans compter que c'était chez eux, alors ça aurait été coton de pas les inviter, nan ?

Et Mali... bah évidemment qu'Mali était invitée, c'était sa bestah ! Mais... ben... maintenant que Lulu y pensait, ça faisait un peu bidon qu'elle soit la seule, nan ?

La petite brune poussa un soupir qui ressemblait fort à un grommellement, et partit s'asseoir sur le premier banc de pierre venu.

-Les AAA...  répéta-t-elle. Mali... Et... euh... Ah ben oui chuis bête !

La batteuse sortit une plume de la poche de sa veste, et rajouta deux noms sur sa liste : Goldie, et ♥Danichou MacFusty♥ !!!

Sauf qu'à la réflexion, c'était couillon d'envoyer une invit' à des gens qui étaient DEJA au courant. Et encore plus couillon de l'envoyer à celle qui avait fait le design l'affiche.

Elle pesta à nouveau, et plissa les yeux.

Comment qu'on faisait pour inviter des gens à une sauterie ?

La logique lui soufflait que d'abord, on invitait ses propres amis.

Lucrécya regarda le nom de Malicia, sur son bout de parchemin froissé. Et celui, rajouté à la va-vite, de Goldie.

-Ben ça c'est fait.

Et ensuite.... ensuite...

… ben c'est ça qui péchait. Lulu avait jamais organisé de fêtes de sa vie. Elle, elle était le genre à débarquer avec ses gros sabots dans les soirées, avec ou sans invitation, à boire plus que de raison, et à finir par danser en sous-vêtements sur les tables. Ça, elle savait faire ! Mais à part ça...

Lucrécya resta de longues, très longues, TROP longues minutes à réfléchir, les bras croisés, l’œil noir. Et chaque seconde qui passait ne faisait qu'empirer son humeur.

Elle commençait à croire que Goldie avait fait exprès de lui filer une tâche insurmontable, pour lui faire perdre du temps. Mais pourquoi aurait-elle fait ça ? A moins que... à moins que !

Lucrécya écarquilla les yeux, et se leva en un bond rageur :

-ROH LA TEUPU ! ELLE VEUT RESTER SEULE AVEC DANICHOU POUR ME LE DRAGOUILLER !!! criailla-t-elle de sa voix éraillée, les poings serrés.

Un étudiant qui passait par là lui jeta un regard surpris, avant de s'éloigner d'elle au plus vite.

La batteuse naine, elle, fulminait. Comment c'était gros comme un hippogriffe que cette expérimentaliste fardée avait fait exprès de l'envoyer loin !  Pendant qu'elle et le beau-gosse des Serpentards restaient en tête à tête pour décorer la salle de bal des Alpha Alpha Alpha ! Histoire de pouvoir se frotter à lui comme une Zêta en chaleur, toussa toussa !

Mais Lulu n'était pas dupe, oooh, que non ! Et elle allait la surprendre en fonçant droit là-bas ! Avec coups de batte dans la tronche si sa pote Beauxbâtonienne tentait quoique ce soit avec MacFusty !!!

Mmh... sauf qu'avant, fallait que Lucrécya se débarrasse de ces foutues invitations.

Elle tira la petite affichette de sa poche, et  la fixa quelques instants, en fronçant les sourcils, comme en pleine réflexion.

-Oh, et puis merde, grommela-t-elle.

De sa main libre, elle dégaina sa baguette, et la pointa sur le prospectus :

-Gemino Maximo !

Une centaine de copies de la feuille jaillirent devant la jeune femme, qui les jeta au loin d'un Repulso.

Les copies plurent doucement sur le trottoir devant elle, comme de gros confettis. Un Gamma malodorant, qui passait par là en titubant, ramassa le papelard. Il le lut avec difficulté, de son regard injecté de sang.

-Roooh une soirée ? finit-il par dire, vaseux. J'peux v'nir aussi ?

-Pourquoi tu pourrais pas ? renifla la brunette.

-J'peux ramener mes potes ?

-T'es sourdingue ou quoi ? J'ai dit, pourquoi tu pourrais pas ?

-Même ceux qui vivent sous le pont du parc de Mysteria Lane ???

Lulu haussa les épaules :

-Bah ouais, qu'esse ça peut m'foutre ?

-Roooh...

Le hippie à l'hygiène douteuse s'éloigna au plus vite, en gloussant de plaisir.

Lucrécya, elle, croisa les bras : il fallait qu'elle trouve un moyen de distribuer ça à tout le monde, le plus vite possible....

-Crénom d'un balai, mais c'est bien sûr ! Accio Typhon !

Elle agita sa baguette ; et il ne fallut que quelques instants pour que son balai, un modèle récent, recouvert d'autocollants de groupe de métal, la rejoigne. Elle l'enfourcha, et s'envola avec grâce dans les airs, prenant de la hauteur sur l'université. Et, à grand renfort de Gemino Maximo, elle déversa à profusion ses invitations sur tous le campus, de la place Magnus Maximus Magouille jusqu'au fin fond de Mysteria Lane.

Une fois qu'elle en eut assez, elle fusa droit sur le QG de sa fraternité, les dents serrées. Ouais, Goldie était sa pote ; mais elle lui faisait que d'alle confiance sur ce coup-là. Lulu était certaine que la Zêta profitait de son absence pour tenter de harponner son confrère. MAIS CA SE PASSERAIT PAS COMME CA, FOI DE RINCEVENT !
Elle sauta littéralement à terre, fonça à l'intérieur du penthouse en bousculant au passage un innocent elfe de maison, et défonça la porte de la salle de bal à coup de bottes :

-BATS LES PATTES, GOLDIE ! JE SAIS C'QUE TU MANIGANCES AVEC DANICHOU ESPECE DE SALE MORUE ! rugit-elle.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1708

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Sam 4 Mar 2017 - 12:33

Le cowboy sur le retour s'effondra contre un arbre en lâchant une quinte de toux  sèche qui le plia en deux.

-Oh putain de bordel... Bon dieu.. mais... j'pensais à quoi au juste ..

Il se tourna en direction du Potiron Gamma Phie Ortie,son point de départ de course à pied. Il était à moins d'une centaine de mètres. Titus essuya d'un revers de manche la sueur qui perlait à grosses gouttes sur ses tempes, puis fut pris d'une nouvelle quinte. Un nouveau truc à ajouter à la longue liste de trucs qu'il détestait faire dans la vie : du jogging.

Depuis qu'il était sorti in extremis de cette putain d'enquête improvisée pas plus tard que la veille, il avait comme qui dirait eu une épiphanie : sa vie était merdique. Son hygiène de vie suivait à peu près le même concept, et s'il voulait mettre ses nouveaux projets en branle, il en était malheureusement venu à la conclusion qu'il allait devoir ralentir, voir carrément arrêter la geôle et la  clope. Et se mettre à faire de l'exercice, par dessus-le marché sinon ça allait pas servir à grand-chose. Y a quelques années de ça, il se serait pas posé la question, vu que rien ne semblait l'atteindre vraiment. Mais maintenant, malgré ses 21 piges, il se sentait déjà vieux et ça commençait à le faire bisquer. Du coup, il s'y était mis, à l'exercice, et ça avait eu l'air d'une sacrée bonne idée sur le moment.

Bon dieu songea-t-il en regardant le tissu de son survêtement, je déteste cette matière merdique, ça te colle à la peau quand t'es en sudation !! Comment ces trous de balle de sports magique font leur vie avec cette saloperie sur le dos ?! Autant subir le goudron et les plumes, c'est pareil !

Alors qu'il tentait de reprendre courage et poursuivre sa course déjà mal engagée, un morceau de papier glace emporté par le vent se colla sur sa figure.

-C'est quoi encore ce papelard ?! s'énerva-t-il en arrachant rageusement le flyer de son visage rendu collant par la transpiration.

Il le lut en remuant les lèvres silencieusement. Il marqua une pause, sa course du matin déjà quasi-oubliée. Il avait devant ses yeux quelque chose de bien plus intéressant pour quelqu'un comme lui qui appréciait les énigmes en tout genre : un dilemme.

D'un côté, il pouvait finir sa course comme un grand, puis bosser son essai sur la territorialité des dragons d'Europe Centrale, et puis commencer à coucher sur parchemin son projet perso de grande ampleur et réfléchir à des candidats potentiels qui allaient devoir l'aider à mettre tout ça en place.

Yep, songea-t-il un instant. J'pourrais faire ça. Ou bien j'pourrais le remettre à demain et aller me coller une dernière murge bien violente en guise d'adieu à mon ancien mode de vie, tout ça, et puis...

Il releva la tête une lueur gourmande, dans les yeux :

-... et puis merde ! Fais soif d'un coup !

Et il siffla son sombral qui paissait tranquillement dans le pré jouxtant sa fraternité et qui accourut aussitôt. Ni une ni deux, il sauta sur son dos sans même songer à se changer et l'éperonna. La créature ailée s'envola en direction du Penthouse des Alphas.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3510

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Lun 6 Mar 2017 - 9:46

Lucrécya avait foncé aussi vite qu'elle l'avait pu dans la salle dédiée à la fête Alpha Alpha Alpha. Et chaque seconde qui passait venait gonfler sa colère brûlante envers Ava.

Si elle avait été honnête avec elle-même, Lulu aurait sans doute reconnu que oui, Aidan était son crush, mais qu'au fond, justement, c'était qu'un crush, et elle s'en tamponnait de, genre, sa personnalité ou du reste. Que c'était l'idée que sa coloc l'ait avant lui qui l'énervait plus que de ne pas être celle qui sortirait avec ce gars. Bref, que c'était juste une nouvelle et énième histoire de rivalité à la con avec Goldie, et qu'au fond, ce pauvre gus Zêta n'avait pas grand chose avoir avec tout ça.

Mais la batteuse avait bien trop les glandes pour être honnête avec qui que ce soit, elle-même y compris. Aussi, elle défonça la porte de la salle de bal à coup de bottes 

-BATS LES PATTES, GOLDIE ! JE SAIS C'QUE TU MANIGANCES AVEC DANICHOU ESPECE DE SALE MORUE !

La porte fracassée retomba lourdement sur le carrelage marbré, à quelques mètres des pieds de Lucrécya.
Mais à la grande surprise de celle-ci, Goldie et Aidan ne faisaient rien de répréhensible derrière.

D'ailleurs, Aidan ne faisait rien du tout.

Puisqu'il n'était même plus là.

-Euh... ? fit la brunette, les yeux ronds comme des soucoupes.

L'expérimentaliste qui servait de colocataire à Lucrécya était là, elle. Elle se tourna vivement vers la brunette lilliputienne, et mit ses mains sur ses hanches, les sourcils froncés.

-QUOI ?!

-Ben vous êtes pas en train de vous peloter comme des sagouins en rut ?!

-Qu'est-ce que tu racontes encore, Rincevent ???

Lulu resta figée quelques instants, la bouche entrouverte... ce qui ne lui donnait pas un air plus intelligent.

-Bah qu'où qu'il est Danichou ? finit-elle par baragouiner de son éternelle voix éraillée. Tu l'as épuisé, hein ! Qu'esse que tu lui as fait de dégueu, d'abord, espèce d'obsédée ???

Les sourcils d'Ava se froncèrent :

-Hein ? Qu'est-ce que t'insinues ?!

-T'sais trèèèès bien c'que je veux dire !

-J'ai rien fait du tout avec MacFusty !

-C'est c'qu'on dit ! accusa Lulu d'un doigt menaçant.Tu veux me le piquer depuis le début, AVOUE !

-MAIS J'EN AI RIEN À FAIRE DE CE MEC, ARRÊTE À LA FIN !

La phrase et le ton colérique fit se figer la batteuse, qui cligna des yeux à outrance.

-...Ah bon ?

-C'est pas DU TOUT mon genre ! Je sais pas ce que tu lui trouves, mais c'est qu'une loque feignasse !

-Ah bon !

-Dès qu'on a commencé à décorer la salle, il a commencé à rouspéter parce que c'était trop d'efforts pour lui, et il a préféré aller faire une sieste en attendant la fête !

-Ah bon...

-Après une semaine d'exams, alors que j'avais juste envie de me reposer, j'ai du bosser toute seule pour faire la déco, aller chercher des petits fours, les bouteilles d'alcool, et de quoi faire des cocktails !!!

-Ah ! Bon...

-ET TOI TU ME REMERCIES AVEC TES SALES ALLUSIONS A LA MORDS-MOI LA BAGUETTE !

-Ah. Bon.

Lulu se gratta la tête, en pleine réflexion. Bon, pour le coup, sa colère était bien retombée... mais celle de Goldie était bien visible dans les yeux de cette dernière. Mouais. Le mieux aurait été de s'excuser, mais c'était pas le genre de la petite AAA. Du coup, elle préféra tout nier en bloc :

-J'vois pas de quelles nallusions tu parles, Goldie.

Ce n'eut pas l'air de calmer la jolie Zêta aux cheveux châtains :

-Tu te fiches de moi ?!!

-Je crois que tu te fais des picturines dans ta tête ma pauvre, insista Lulu avec une mauvaise foi manifeste. Et maintenant, si ça te dérange pas, j'vais goûter les trucs à bouffer. Y'a intérêt à avoir du salé.

Sous le regard noir de sa coloc, elle se dirigea vers une des grandes tables dressées, et plongea sa main dans un saladier de chips de citrouille, qu'elle enfourna directement dans sa bouche.
En ce faisant, elle regarda tout autour d'elle, en hochant la tête d'un air entendu.

Mouais, y'avait pas à dire, Goldie avait du goût. Tout était ben classe : y'avait des ballons de baudruche, des tentures, des... trucs qui flottaient ici, et des machins qui pendouillaient, là ; et tout était aux couleurs azur de sa fraternité. Plutôt stylé.

Un gars en haillons, qui n'était clairement pas un Alpha Alpha Alpha, entra en clopinant dans la salle. Il s'approcha de la table à victuailles en bavant et en baragouinant : il dégageait une odeur sauvage qui fit froncer de dégoût le nez de Lucrécya.

-HEY ! Mais tu fais quoi ici ? s'énerva Ava, en suivant le malheureux. C'est pour les invités, ça !

-Pourquoi tu t'énerves, Goldie ? lâcha Lulu en bâillant à moitié. C'est un invité !

La Zêta leva un sourcil, et toisa sa coloc, interdite :

-T'as invité des clodos à une fête Alpha ?

-Naaan, patate, j'ai pas invité des clodos ! J'ai invité TOUT LE MONDE !

La Zêta resta coite quelques secondes... puis leva un sourcil.

-Tu as invité...

-...tout le monde, répéta Lulu. Toute la fac. J'veux dire, si les Alphas veulent faire la fête, c'quand même plus fun de pas rester entre péteux précieux, nah ?

Ava regarda sa pote avec des yeux ronds, interdite. Puis, elle se tourna, et considéra une horde de Gammas aux yeux injectés de sang, qui venait d'entrer bruyamment dans la salle de bal d'un pas incertain, le tout dans un nuage de fumée parfum ganja.

-Finalement on va peut-être plus s'amuser que je ne le pensais, susurra-t-elle, un sourire moqueur aux lèvres. Il me tarde de voir les Alpha arriver à leur propre party...

Lucrécya hocha la tête, sans comprendre exactement l'allusion de l'étudiante de Magie Expérimentale. Elle préféra fourrer sa bouche une nouvelle fois de chips à la citrouille.

Et, tout en mâchonnant avec une classe toute particulière, elle réalisa qu'il manquait quand même quelque chose à cette fête. Elle tira sa baguette, et l'agita devant elle.

Une chanson poussée à plein volume, particulièrement pas adaptée au style des Alpha Alpha Alpha, retentit alors :






Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 36
avatar
Adhita Lonkar

Messages : 169

Sorts Connus : Multicorfors
Furunculus
Mucus ad Nauséam
Crache-Limaces
Subcingulus
Accio

Inventaire : Vide pour le moment !
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Jeu 30 Mar 2017 - 13:44

19h30, Adhita émergeait tout juste. Chez elle les siestes prenaient du temps, particulièrement lorsqu’il s’agissait de rattraper les nuits sans sommeil passées à bûcher les examens du lendemain, faute de s’y être prise à l’avance comme une élève raisonnable. Les soirées qui s’enchaînaient dans le QG des Zêtas y étaient aussi peut-être pour quelque chose. Toute flemmarde qu’elle était, l’Indienne n’avait pourtant jamais su dire non à une fête.
D’ailleurs, à son grand désespoir, aujourd’hui était une journée banalisée, aucune fête, rien, mais comme il était déjà l’heure de dîner, elle n’aurait pas à s’emmerder trop longtemps avant de pouvoir retrouver son lit et de comater de nouveau pendant une bonne douzaine d’heures. Pire qu’une marmotte en hibernation ou un ronflex en train de digérer son repas, lorsqu’Adhi se trouvait en vacances, elle passait plus de temps à ronfler sur son lit entre les fêtes qu’autre chose.
Mais Merlin lui voulait manifestement du mal puisqu’il avait fait en sorte qu’elle se réveille et qu’elle quitte son oreiller baveux.
Faisant glisser un chandail vert caca d’oie sur ses épaules et enfilant ses splendides pantoufles multicolores, la Zêta traîna des pieds jusqu’à la cuisine des Zêtas dans un accoutrement qui aurait eu raison du cœur d’Ava si elle avait eu l’occasion de la voir ainsi.
Mais Adhita n’eut l’honneur de croiser personne et elle et sa tête mal réveillée purent remplir un bol de lait et de céréales, son dîner attitré depuis quelques jours maintenant.

Une fois, son frugal repas terminé, l’expérimentaliste décida de partir à la recherche de ses frères et sœurs, sans même daigner se changer.

— EH OH ! Y’a quelqu’un ? YOUHOUUUUU. Ava ? QUELQU’UN ?

S’entendit répéter la Zêta inlassablement jusqu’à ce qu’un garçon qu’elle n’avait jamais vu avant ne pointe sa tête par l’embrasure d’une porte.

— Ben t’es pas à la fête ?

Adhita arqua un sourcil, intéressée, alors que le Zêta la dévisageait, manifestement décontenancé par son accoutrement.

— Pas au courant.
— J’vois ça. Y’a une fête au palace des AAA, y paraît que c’est complètement level up par rapport aux soirées de péteux qu’ils organisent d’habitude. ZE PLACE TOU BI tu vois !
— Mouais. C’est où déjà t’as dit ?
— QG des AAA. Mais change-toi avant, tu ne voudrais pas qu’on te prenne pour une Gamma quand même ?

L’Indienne se dit que ça ne la dérangerait pas tellement alors que le jeune sorcier – dont elle ne connaissait toujours pas l’identité – partait dans un fou-rire incontrôlable, apparemment très satisfait de sa blague.
Traînant des pieds, dans l’autre sens cette fois, Adhita s’éclipsa jusqu’au grenier-dressing des Zêtas sans même saluer le Zêta toujours hilare.

[20h30]

Après avoir sélectionné des habits qui lui semblaient adaptés à cette soirée mais avoir sans doute commis une bonne centaine de fautes de goûts, Adhita s’était rendue jusqu’au penthouse et entrait maintenant dans la grande salle de réception. L’endroit était encore plus chic que ce qu’elle pouvait imaginer. Elle avait beau avoir des parents riches, elle n’avait jamais eu la classe nécessaire pour qu’on ne daigne l’inviter dans cet endroit. Aujourd’hui était venu le temps de prendre sa revanche … et de boire jusqu’à en vomir sur les premiers mocassins à glands venus.
La soirée était déjà bien démarrée et l’entrée de la Zêta était passée inaperçue. Enfin jusqu’à ce qu’elle pousse un cri strident.

LULUUUUUUU !

L’Indienne agitait maintenant furieusement son bras et fixant, un large sourire aux lèvres, une petite brune qui se déhanchait furieusement sur le dance-floor. Sans prévenir, elle se rua jusqu’à cette dernière lui envoyant une grande tape sur l’épaule.

— Ça roule Lulu ? C’est Adhibou !
— S’cuse ? Tu gênes.
— M-mais. Adhita. Lonkar ? COMMENT TU PEUX FAIRE SEMBLANT DE M’OUBLIER À CHAQUE FOIS ? ON PASSE TOUTES NOS SOIREES ENSEMBLE PAR KRISHNA. ON EST COPIIIIIINES.

Ladite Lulu repoussa plutôt violemment Adhita qui commençait à l’agripper, comme si ça lui paraissait le moyen le plus sûr de convaincre la batteuse.
Mais l’AAA n’était manifestement pas encore assez alcoolisée et ne montrait absolument aucun intérêt pour cette Indienne un peu trop enthousiaste pour elle. Frustrée, Adhita ne renonça cependant pas et ramena un verre à Lucrécya en même temps qu’elle en prenait un pour elle-même. Elle ne savait pas trop comment fonctionnait ce truc, mais Rincevent semblait toujours bien l’apprécier quand elles faisaient la fête alors il s’agissait probablement simplement de lui laisser un peu de temps … et quoi de mieux que d’avaler des litres d’alcool pour passer le temps ?
Sûre d’elle, la Zêta tendit un des cocktails expérimentaux d’Ava vers sa supposée amie tout en avalant goulûment des gâteaux apéritifs aux goûts tous plus étranges les uns que les autres, elle aurait pu jurer en voir un bouger tout à l’heure.



Mes RPs du Moment !


The perks of being a Zêta, avec Ava Gold
Rock this party !!!, avec TOUT LE MONDE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ppdl6h


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3510

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Dim 2 Avr 2017 - 13:32

Lucrécya regardait sa fête d'un air morose. La magnifique salle de bal du penthouse Alpha Alpha Alpha était pleine à craquer, de gens qui pour l'immense majorité étaient là pour la toute première fois. Une musique assourdissante, bien différente des airs classiques rébarbatifs qu'entendaient d'ordinaire les murs ornés de dorure, pulsait joyeusement sous la horde des frénétiques fêtards.

Toutes les fraternités étaient là, entremêlées : les Zêtas hurlaient leur joie, distribuaient des cocktails colorés et incitaient les plus timides à les rejoindre sur le dancefloor ; les Gammas enfumaient les lieux de leurs cigarettes arrangées, tout en se pressant autour du buffet, plongeant leurs doigts à la propreté douteuse dans les saladiers de crackers. Les PAF roulaient des mécaniques et montraient leur adresse sur la piste de danse, tout en levant de temps à autre leurs bières au plafond. Même les Pi Omicron Pi étaient de la partie,  improvisant ici et là un concours bon-enfant de danse du robot entre têtes d'ampoule.

Lulu aurait du être contente : c'était sa fête à elle, officiellement ; et c'était une véritable réussite. En  plus, elle avait assorti ses sous-vêtements (parce qu'on savait jamais, hein !), elle portait sa plus belle robe de teupu (la bleue supra classe qui lui avait coûté la peau du fion), et elle avait mis des escarpins à talons si vertigineux qu'elle paraissait presque faire une taille normale.

Mais quelque chose la gênait, au fond, ce soir. Peut-être parce que c'était indubitablement une fête Zêta, faite par des Zêtas, qui portait le sceau des Zêtas... et que Lucrécya n'était pas une Zêta. Ou peut-être parce que les AAA qui lui avaient demandé d'organiser tout ça restaient dans un coin, l'air outré, et la fixaient méchamment depuis déjà plus d'une heure.

La petite batteuse haussa les épaules, et s'enfonça dans la foule, ce qu'elle faisait à merveille grâce à sa taille. Elle scruta les visages : elle ne reconnaissait personne. Enfin, personne qu'elle ne voulait voir, en tout cas. Elle avait voulu inviter Malicia, mais celle-ci n'était pas à la fac à l'heure actuelle, et toute à sa jalousie envers Gold, la brunette avait totalement zappé de lui envoyer un hibou. Aidan semblait avoir disparu de la surface du globe. Goldie devait bouder dans un coin, ou bien éviter volontairement Lulu : ça n'aurait pas été la première fois. Et Lestrange, s'il était ici, était introuvable.

Bref, sans ses potes, Lulu se sentait un poil seule au milieu de tout ce beau monde. Elle n'arrivait même pas à s'éclater, comme elle le faisait d'habitude, même dans les soirées les plus nazes.

-ROH MAIS MERDE A LA FIN ! rugit-elle soudain, faisant sursauter un POP qui passait par là. C'EST MA SOIREE, C'EST MOI QUI DOIT ETRE LE CENTRE D'INTERET !

Et, poussant violemment tout le monde, elle se rua au centre de la piste de danse sous le regard surpris de tous, et commença à sauter, à gesticuler et à se déhancher n'importe comment, comme si ses vêtements étaient en feu.

Les autres fêtards la fixèrent bizarrement quelques secondes, puis se remirent finalement à danser autour d'elle, comme si de rien était. Et, durant des dizaines et des dizaines de minutes, Lulu put déverser son trop plein d'énergie et de rage dans son déhanché ridicule, sans que personne ne l'en empêche.

Jusqu'à ce que...

-LULUUUUUUU !

Quelque chose la frappa dans le dos, la faisant dangereusement vaciller sur ses hauts talons.

-Ça roule Lulu ? C’est Adhibou !

La batteuse jeta une œillade méprisante à la meuf qui l'invectivait.
L'inconnue avait une jolie couleur de peau dorée... et franchement, c'était la seule chose de joli chez elle. Elle avait des yeux de dingue, assortis à un sourire bien trop large pour être honnête. Le tout fourré dans une tenue criarde, bien trop colorée, que même les années 80 auraient renié.

Lucrécya renifla. Comment qu'elle connaissait son p'tit nom, celle-là ???

Sans doute la rançon de la gloire. Mais c'était pas une raison pour se laisser emmerder par tous les péquenots qui passaient.

-S’cuse ? Tu gênes.

-M-mais. Adhita. Lonkar ? COMMENT TU PEUX FAIRE SEMBLANT DE M’OUBLIER À CHAQUE FOIS ? ON PASSE TOUTES NOS SOIREES ENSEMBLE PAR KRISHNA. ON EST COPIIIIIINES.

L'inconnue n'avait pas que des yeux de dingue : elle l'était complètement ! La voilà qui secouait Lucrécya d'avant en arrière, comme un prunier dont on voulait les fruits. La brunette repoussa violemment la pauvre tarée en grognant méchamment, puis lui tourna le dos, pour se remettre à danser de plus belle. Non, mais c'était quoi ça ?! Elle allait lui foutre la paix, nah ??? Sinon elle allait finir par lui foutre un bon coup de batte en pleine poire : comme à son habitude, Séraphine pendouillait à la hanche de l'Alpha, qui se fichait bien que l'arme couverte de sang séché jure avec sa belle robe.

Et, alors que Lucrécya commençait à se croire débarrasser de l'intruse dingo, une main à la peau dorée se tendit devant elle.

Avec un verre à cocktail dedans.

Plein d'un liquide bleu phosphorescent, qui luisait étrangement dans la pénombre.

Lucrécya fronça le nez :

-C'quoi ça ?

-Un cocktail ! Ne crois pas que j'essaye de t'acheter pour qu'on soit copines, parce qu'on est déjà copines, comme j'ai essayé de te l'expliquer tout à l'heure, mais... mais... bon, ok, j'essaye un peu de t'acheter pour qu'on soit copines, mais c'est pas si grave parce qu'on l'est déjà ! Copines, je veux dire ! Tu me suis ?

-Nah. Tu cherches à m'empoisonner ?!

-Non, pas du tout ! s'exclama (un peu trop) gaiement l'indienne. C'est un cocktail de Zêta !

-Comment que j'peux en être sûre... ?

-Ben... parce que je les ai pris de là bas ? Sur la table ? Où y'a plein de cocktails fluo ? Et qu'il y a écrit « cocktails de Zêta, servez-vous » ?

Lulu ne daigna pas regarder ladite table. Mais elle remarqua le cocktail dans les mains d'Adhi, qui brillait d'un orange pétant.

-Mmmh... File-moi ton verre à toi !

-Ah, ouais, si tu veux.

La Zêta tendit de bon cœur le sien, mais la batteuse plissa les yeux avec suspicion :

-Attends voir... Qui me dit que c'est pas un piège ? Genre t'avais prévu que j'allais vouloir changer de verre, tout ça ?

-Pourquoi je ferai ça ?

-Chais pas, admit Lulu. Mais dans le doute... JE PRENDS LES DEUX !

Et, ni une ni deux, la batteuse pencha la tête en arrière, et vida d'un seul geste les deux cocktails dans son gosier.

Elle s'essuya les lèvres d'un revers de bras :

-Aaaah ! C'bien bon tout ça ! Ça fait du bien par là où ça... oh.

Les pupilles de la jeune femme se dilatèrent en une fraction de seconde, et son air revêche habituel se mua en un sourire béat, et un peu vaseux.

-Wouaaah ! lâcha-t-elle, en déglutissant. Chuis compèt'ment pétééééééée !

Elle partit dans un gloussement stupide. Puis, elle leva la tête... et son sourire s'élargit encore davantage.

-OH PAR LE SLIP SALE DE MERLIN ! ADHIBOU T'ES LA D'PUIS QUAND ?!

Elle sauta au cou de la Zêta, ce qui lui demanda bien des efforts, malgré les centimètres de ses escarpins.

-Hello, Lulu ! s'exclama une Adhita ravie. Ça gaze, tout ça ? Parce que ça fait vingt minutes que je t'explique qu'on est copines ! Tu te souviens ?

-EVIDEMMENT QU'ON EST KEUPINE MON ADHIBOUUU ! hurla Lulu. T'ES MA MEILLEURE KEUPINE DE LA VIE !!!...pas autant que Mali, non plus, mais t'es pas mal quand même !

Puis elle lâcha l'indienne, puis se pencha vers elle, et articula sur un ton confidentiel :

-Fais gaffe, Adhibou, d'puis tout à l'heure, y'a genre une meuf chelouuue top ringarde, avec des yeux de dingue, qui me suit partout !

L'indienne regarda par dessus son épaule :

-Ah bon ??? Ou ça ???

-Elle a du fuir d'vant mon charisme, décréta Lucrécya, en oscillant légèrement. Dis, j'ai une idée pour enflammer un peu cette soirée.... ça te dit de m'aider ?

-Quand tu dis enflammer, tu veux dire, métaphoriquement ? Avec nos styles trop swag et tout ?

Lucrécya esquissa un sourire inquiétant, et leva sa baguette, au bout de laquelle brûlait une belle flamme vive :

-Non...





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 26
avatar
Augustus Kane

Messages : 51

Double Compte : Lucrécya Rincevent
Situation Amoureuse : Célibataire

Filière : Sciences Sociales Sorcières

Sorts Connus : Reparo
Repulso
Accio
Aguamenti

Inventaire : Potion Miracle du Bon Dr Magouille,
Manuel du bon petit vétérimage
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Lun 3 Avr 2017 - 19:31

Augustus soupira. Ça tenait aussi bien du soupir, que du grognement, ceci dit. Il fixa une nouvelle fois le feuillet qu'il avait ramassé plus tôt, par terre, sur les trottoirs défraîchis du coin ''craignos'' de Mysteria Lane. Un papier dans les tons mauves, de bonne facture, sur lequel scintillait en lettres dorées une jolie police d'écriture, conviant qui le voulait bien à une soirée promise comme étant magistrale.

Le Pi Alpha Fi à la peau noire leva les yeux. Il considéra la belle devanture du manoir Alpha Alpha Alpha, avec en fond sonore les basses de la musique punchy qui se jouait à l'intérieur. Une putain de belle baraque, toute en colonnes, et tout le tintouin, devant laquelle des étudiants de tous horizons discutaient tranquillement. Sans frontière de fraternités, d'origines ou de comptes en banque. Le symbole aurait pu être beau. On aurait pu croire qu'il s'agissait là de la réconciliation ultime, du grand rapprochement de tous les groupes de la WoW, de l'effacement des classes sociales devant l'amusement final (d'avant les grandes vacances).

Mais le jeune homme n'était pas dupe, oh non. Loin de là.

Cela faisait de longues minutes qu'il se tenait là, et il n'était pas encore entré, malgré l'invitation. Invitation venue du ciel, que ces nantis d'Alpha Alpha Alpha avaient jeté à la figure de la plèbe. Invitation qu'Augustus (et tous les autres non-Alpha Alpha Alpha du coin) avaient du ramasser, penché par terre, comme l'ultime petite humiliation que leur accordait ces fils à papa qui se dressaient au dessus d'eux. Qui se pensaient tellement mieux qu'eux.

Et c'était bien pour ça que le PAF n'était pas encore entré : IL BOUILLAIT LITTÉRALEMENT DE RAGE ! Pour qui ils se prenaient, ces culs propres, à regarder les prolos de haut ?! A leur jeter à même la fange des invitations pour une soirée soi-disant tellement plus spéciale que celles auxquelles ils étaient habitués ? A regarder les pauvres la ramasser avidement, en se courbant l'échine devant leurs ''maîtres'', en raclant la boue de leurs doigts jugés indignes ? C'était quoi, ça ? Leur B.A. de gosses de riches de l'année ? Une façon détournée de se foutre de la gueule des fils et filles d'ouvriers ?! Ou ils souhaitaient juste, une fois de plus, étaler aux yeux de tous leur bonne fortune, en se faisant passer au passage pour les bienfaiteurs de la fin d'année universitaire ?!

Gustus détestait ça. Il détestait cette mentalité, et détestait se retrouver du mauvais côté du manche. Il ne se pensait pas du genre à détester les riches parce qu'ils étaient riches... mais la manœuvre de ce soir avait tout le condescendant et le haïssable que les clichés envers cette caste le laissaient supposer. En bref, il ne pouvait pas laisser passer ça !

Sauf qu'il n'avait pas de plan. Il était juste en colère. Mais d'une colère juste, s'il vous plaît. Les yeux étrécis, il fixait méchamment la grande maison, en serrant les dents, les poings, la mâchoire, les fesses, tout ce qu'il pouvait.

Quelles étaient ses options ? Il était trop tard pour préparer une contre-soirée anarchiste, ou pour trouver des comparses pour faire un blocage ou un sitting devant l'entrée. Trop tard également pour les banderoles incisives et les slogans bien sentis, afin d'envoyer ces salauds et leur fausse générosité se faire voir ailleurs.

En désespoir de cause, il s'approcha de deux étudiantes, une asiatique et une blonde ébouriffée, en pleine conversation, assises sur les marches de marbre de l'entrée. Au vu de leurs vêtements modestes et sans fioriture, il ne devait pas s'agir d'Alpha ; aussi, elles seraient bien plus aptes à le comprendre et à le suivre ! Il leur lança d'un ton véhément :

-Non, mais vous avez vu ça, camarades ?! Vous avez vu ça ???

Les deux stoppèrent leur discussion, et se tournèrent vers le nouveau venu, avec surprise.

-Vu quoi ? fit l'une d'elle, les yeux ronds.

-La façon dont ces Alpha Alpha Alpha traitent la classe laborieuse ! tempêta Gustus, en levant le poing. C'est scandaleux ! Abominable ! Que dis-je ! IGNOMINIEUX !

Il n'imaginait pas que les deux jeunes femmes allaient lever le poing de concert et abonder dans son sens à la seconde ; mais il espérait quand même quelque chose.... d'autre.

Pas qu'elles le fixent d'un air benêt, la bouche béante, en faisant :

-Heing ? De quoi ?

-Les Alpha Alpha Alpha ! insista Gustus. Les invitations jetés par terre ! Pour la soirée !

Les deux filles se détendirent d'un coup.

-Ah ouais elle est cool la soirée, lança l'asiatique.

-On est sorties prendre l'air mais y'a plein de trucs sympas là dedans, renchérit l'autre.

-Des petits fours !

-Des cocktails gratuits !

-Des petits fours !

-De la bonne musique !

-Et des petits fours !

-Et y'a plein de monde !

-Gratuits, les petits fours ! C'est pas trop cool ?

Le PAF regarda un moment les deux filles piailler, avec le sourcil relevé. Finalement, il s'insurgea !

-Mais non, ce n'est pas cool ! Ce n'est que la preuve que les AAA méprisent la basse masse qu'ils pensent que nous sommes ! Ils se rient de nous ! Ils sont persuadés qu'ils leur suffit d'organiser une soirée pour nous soumettre à leur bon vouloir ! Pour qu'on oublie le mépris quotidien, et le traitement de faveur injuste et écoeurant qu'ils ont chaque jour ! Panem et circenses ! Du pain et des jeux ! Au fond, c'est toujours de ça qu'il s'agit ! La bonne vieille oppression masquée par l'opium du peuple ! Vous n'êtes tout de même pas dupes ?!

Un bref silence suivit la tirade. La plus blonde des deux le brisa :

-Euuuh... je suis pas sûre de te suivre, mec.

-Je sais qu'ils ont des petits fours mais je suis pas sûre pour le pain, renchérit l'autre. Ceci dit, il doit y avoir des petits fours AVEC du pain... Mais oui, c'est même certain !

Gustus fronça les sourcils : cette conversation ne le rendait pas de meilleure humeur.

-Les AAA ont préparé cette soirée pour passer pour les bienfaiteurs qu'ils ne sont pas, tout en se gargarisant de leur haute position ! Et en se gaussant de vous voir tomber dans un panneau si ridicule !

-Moi je suis Zêta, et on m'a dit que c'était des gens de ma fraternité qui avaient tout préparé, rétorqua la blonde.

-QUOI ?! rugit Gustus. Mais c'est encore pire !

-Pourquoi ? demanda la jeune femme d'origine asiatique, qui avait visiblement du mal à suivre la révolte du PAF. Les Zêtas sont les meilleurs pour organiser les soirées. Tout le monde le sait.

-Mais... mais ! C'est pire parce que les AAA se foutent de nous, ET ILS NE SE SALISSENT LES MAINS AVEC LA PREPARATION ! NON ! ILS SONT BIEN TROP AU DESSUS DE CA ! C'EST SCANDALEUX !

Les deux étudiantes s'échangèrent un regard apeuré.

-Si t'aimes pas les soirées, t'es pas obligé de venir, hein, articula la blonde.

Gustus cligna des yeux, surpris :

-Quoi ?! Mais non ! C'est les Alpha Alpha Alpha et leur attitude de rois de l'université que je n'aime pas ! Et vous ne devriez pas l'aimer non plus ! Posez-vous les bonnes questions, mesdemoiselles ! Qu'ont-ils fait pour vous ?!

-Ben... ils ont payé pour cette soirée, déjà ? fit l'une.

-Avec des petits fours gratuits ? tenta l'autre.

Augustus se pinça l'arrête du nez, en soupirant bruyamment. Il avait l'habitude d'être incompris, mais là, cette histoire, c'était tellement gros... comment elles ne pouvaient pas voir le problème ???

-En fait, t'aimes pas les petits fours, c'est ça ?

-Ca n'a aucun rapport avec les... commença Augustus.

Mais il n'eut pas le temps de terminer sa phrase, car l'asiatique le coupa :

-Non, mais moi je suis une Gamma Phi Orties, fit-elle. Et y'a un vieil adage dans ma fraternité qui dit : « On refuse pas quand c'est gratuit. » Et là, c'est des petits fours gratuits.

-Avec des cocktails gratuits, renchérit la Zêta blonde. Avec ET sans alcool !

-Oh oui ! Avec des cocktails gratuits ! s'enflamma la Gamma, tout sourire. Ca, ça passe bien avec les petits fours gratuits !

Gustus leva les bras au ciel :

-Mais, et que faites-vous de l'intention de soumission des...

-On ne refuse pas quand c'est gratuit, répéta la jeune femme, tranchante.

Avant de tirer sur la manche de son amie, et de se dépêcher de rentrer dans le penthouse, non sans regarder derrière elle histoire de lancer des regards suspicieux au jeune noir.

Ce dernier les regarda s'éloigner, les yeux ronds. Il finit par baisser ses bras, et marmonna pour lui même :

-Je devrais peut-être revoir mon approche...

Il tourna la tête et scruta les alentours, à la recherche d'une nouvelle victime future recrue à convaincre.




Mes RPs du Moment !



Dream a Little Dream of Me, avec Myosotis Grandiflore

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nAopRz


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 36
avatar
Adhita Lonkar

Messages : 169

Sorts Connus : Multicorfors
Furunculus
Mucus ad Nauséam
Crache-Limaces
Subcingulus
Accio

Inventaire : Vide pour le moment !
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Lun 10 Avr 2017 - 19:02

Malmenée par celle qu’elle considérait son amie, Adhita demeurait complètement perdue. Pourquoi Lucrécya devait toujours jouer la comédie à chaque fois ? Comment pouvait-elle passer de la plus froide des pimbêches à la plus chaleureuse de amies en l’espace de cinq secondes ? Était-ce un genre de blague pour elle ? Parce qu’Adhita aurait aimé rire aussi, vraiment, mais elle n’avait aucune idée de ce que signifiait tout ça. Quelqu’un d’autre aurait probablement fait le lien entre l’état d’alcoolisation de la batteuse AAA et son attitude avec la Zêta. Mais pas Adhita. Elle n’était pas stupide, loin de là, elle restait simplement un peu interdite devant certains comportements humains. Elle blâmait parfois son ascendance indienne, ce qui restait stupide puisqu’elle avait grandi et étudié en Angleterre, mais la mauvaise foi ne s’embête pas trop de ce genre de détails.

Alors quand finalement Lucrécya daigna la reconnaître, Adhita exulta. Enfin la soirée pourrait commencer. Il fallait dire que lorsqu’on les réunissait, il valait mieux se tenir à distance, leur duo pouvait s’avérer imprévisible, surtout quand elles étaient un peu trop alcoolisées. D’ailleurs … Adhita se saisit d’un cocktail Zêta, toute aventurière qu’elle était, et l’engloutit d’un coup. L’annonce des plans de Lucrécya l’avait largement faite vaciller et elle avait pensé qu’un peu de courage liquide ne lui ferait pas de mal.
L’idée restait en revanche peu brillante, Adhita n’ayant pas anticipé la dose d’alcool ou d’elle-ne-savait-trop-quoi contenue dans ce petit verre.

La petite flammèche brûlait toujours au bout de la baguette de Lucrécya qui n’avait pas bougé d’un poil, attendant peut-être une réaction plus explicite de la part de l’Indienne. Dans un élan de panique, cette dernière souffla rapidement dessus, ce qui n’eut bien entendu aucun effet. Elle empoigna alors la batteuse de son bras libre, la déstabilisant ainsi involontairement, causant par la même occasion la fin du sort.
Arrivée dans un coin un peu moins facilement remarquable que disons … le centre de la piste, elle lança un regard toujours plus paniqué à son amie.

— Mais euh … hein ? QUOI ? C-Comment ? Pourquoi ? QUOI ?
— Pfffr. Va falloir rembobiner là Adhibou parc’que … chui pas bourrée hein ! mais euh … ben j’ai rien pigé quoi.
— P-Pourquoi tu veux mettre le feu à cet endroit ? Il est plein de gens. Si encore ça avait été qu’des AAA, j’aurais pu comprendre mais. On pourrait brûler aussi je crois.

Avouant par la même occasion que l’incident volontaire de bâtiments inoccupés ne la dérangeait pas tant que ça, l’expérimentaliste tenait à souligné son incompréhension devant le plan (si on pouvait le qualifier de tel) de la batteuse.

— C’est DANGEREUX.
— t-t-t-t mais noooon. C’est pas dangereux, c’est AU-DA-CIEUX. C’est pas pareil. J’suis plus trop sûre d’la définition mais c’est bien non … audacieux ? Fin les greluches le disent tout le temps donc c’est qu’ça doit être bien.
— Pourquoi tu veux mourir ?

La batteuse partit dans un grand rire plus que sonore qui aurait probablement attiré l’attention de tout le monde si la musique n’était pas blastée à fond, rendant presque sourd ceux qui étaient sur la piste de danse.

— N’importe quoi l’autre eh ! J’veux pas mourir moi. On s’fait juste chieeeer. J’fais ça pour eux moi, pour mettre un peu d’ambiance dans ce trou.

L’ambiance paraissait plus que raisonnable à Adhita, les gens dansaient, buvaient, mangeaient, discutaient, même les Pi Omicron Pi parvenaient à s’amuser … à leur manière. La fête semblait plutôt réussie, sauf pour les quelques AAA qui faisaient encore de la résistance dans le fond de la pièce. Mais là encore, ce n’était pas certain que brûler l’endroit soit réellement le type de divertissement qu’ils attendaient.
Mais le temps qu’Adhita ne tergiverse, Lucrécya avait dû se convaincre que l’idée était bonne puisque sa baguette portait de nouveau une petite flamme.
Le jugement un peu altéré par l’alcool, Adhita accéléra sa réflexion et conclut finalement qu’un compromis était peut-être la meilleure idée … ça ne l’était pas.

— Euh … ATTENDS. Oui. Attends, Lulu. J’ai une idée. Et si … si je te laissais mettre le feu à un truc ? Genre pour faire joli ? Par exemple un cocktail, c’est tellement plein de trucs bizarres que ça va forcément bien brûler, non ? Donc on fait ça … dehors pour plus de sécurité ? – Lucrécya fronça les sourcils, manifestement pas d’accord avec cette proposition – Euh … dedans alors ? – Le visage de son interlocutrice se dérida et Adhita sentait qu’elle allait dans le bon sens – Ok alors mais il faut faire attention, on le fait pas au milieu des gens. Prends ton cocktail et revient là.

Elle aurait peut-être dû l’accompagner. À la place elle resta où elle était, observant la scène de loin. Lucrécya se rendit au bar comme convenu, récupéra un cocktail mais au lieu de revenir, commença à l’enflammer sur place. Lorsqu’Adhita vit la flamme s’approcher du liquide bleu, elle espéra de toute ses forces qu’il ne prendrait pas feu. Évidemment, elle paya son erreur de jugement, le cocktail s’enflamma, un peu trop bien même, la projection de la flamme engloba les cheveux d’une rousse qui se trouvait juste devant Lucrécya. Cette dernière, paniquant complètement, hurlant et pleurant à cause de la douleur causée par la chaleur intense trébucha et termina la tête sur une tenture qui s’était effondrée, cette dernière pris feu … feu qui se répandit bien vite sur les autres tentures et toutes les breloques qui pendouillaient au plafond. Les attaches se désagrégeant, plusieurs petits objets enflammés se mirent soudainement à tomber du plafond, menaçant d’emporter avec eux quiconque se trouverait dans les parages. Heureusement tout le monde put y échapper. Même la rousse de tout à l’heure, enfin Adhita l’espérait parce qu’elle ne parvenait pas à la retrouver dans la masse. Une partie des gens commença à paniquer, à crier et à pousser pour sortir alors que la majorité, trop alcoolisée ou stoned pour comprendre que la situation était dangereuse – ou même pour la voir tout court – continuaient à danser sans se soucier des hurlements de leurs camarades.
C’est dans cette ambiance parfaitement surréaliste, entre fête et fin du monde que des élèves plus dégourdis que les autres s’armèrent de leurs baguettes et éteignirent le tout de quelques aguamenti bien placés.

Tout était allé très vite, si bien qu’une bonne partie de l’effectif étudiant était encore en train de danser et de s’amuser comme si la soirée était banale. Certains avaient même applaudi le spectacle, pensant sûrement que tout était prévu. Après tout, une telle fête chez les AAA était pire qu’improbable alors pourquoi ne pas pousser encore et inclure un incendie presque criminel dans la case des petites surprises cool qui mettent l’ambiance ?

L’apathie des fêtards sidérait Adhita qui, pourtant, n’avait pas réussi à bouger ne serait-ce qu’un seul doigt de pied depuis le début du tour. Les AAA dubitatifs avaient fui les premiers et n’étaient probablement pas prêts de revenir ici mais la fête reprenait presque son cours normal et Adhita semblait être l’une des seules choquée par ça.

Quant à Lucrécya, eh bien elle non plus n’avait pas bougé, la flammèche brûlait toujours au bout de sa baguette alors qu’il était impossible de dire si elle avait complètement dessoûlé sous le choc et ne parvenait pas à apprécier l’étendue des dégâts ou si elle était simplement contente d’elle-même et souhaitait contempler son œuvre jusqu’à la fin.



Mes RPs du Moment !


The perks of being a Zêta, avec Ava Gold
Rock this party !!!, avec TOUT LE MONDE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ppdl6h


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Lun 10 Avr 2017 - 20:27

Ça faisait une éternité que Myosotis ne s'était pas incrustée dans la moindre fête.

C'était un comble, pour une Gamma Phi Orties ! Presque un déshonneur pour sa fraternité ! Et c'était aussi on ne peut plus ironique, quand on savait que la jeune femme aux cheveux verts passait plusieurs soirs par semaine à servir des cocktails explosifs et autres pintes débordantes à tous les fêtards de la fac.

C'en était assez !

Elle avait réussi haut la main ses examens de fin d'année. Elle avait travaillé dur, au pub d'abord, et chez elle ensuite, à se refaire une belle collection de ganja maison, parfaitement ensorcelée. Elle n'avait pas mis les pieds au Grand Potiron ni vu ses potes de fraternité depuis des siècles. Bref : il était grand temps qu'elle s'amuse un peu !

Aussi, dès qu'elle avait reçu le prospectus pour la fête des Alpha Alpha Alpha, elle n'avait pas hésité une seule seconde ! Elle s'était glissée dans sa plus jolie robe, elle avait enfilé de belles bottes qui la faisaient paraître encore plus grande qu'elle n'était déjà, et elle s'était ruée vers le QG des Gammas. Histoire de proposer à ses potes enfumés qu'ils y aillent tous ensemble, comme à la belle époque !

Mais, arrivée au Potiron, elle ne trouva que trois malheureux étudiants, aux yeux injectés de sang, avachis sur les canapés végétaux, perdus dans un épais nuage de fumée au parfum caractéristique des herbes qu'elle vendait..

Elle poussa un long soupir devant l'affligeant spectacle. Puis elle lança finalement, d'un ton joyeux un poil forcé :

- Hello ! Ça va les gars ?

Les trois loques relevèrent difficilement la tête vers la dryade, les paupières à moitié closes.

- 'lut Myo, déglutit Shakulu.

- S'lut, fit JF.

- Ca f'sait longtemps, sister, lança Screwface de sa voix de stentor.

Myosotis sourit à ses amis :

- C'est vrai ! Trop longtemps !

- Ouais, moi j'croyais que t'étais partie au Pérou, renchérit l'un d'eux.

- Au Pérou ? s'étonna Myo.

- Ouais, pour devenir éleveuse de lichèvres.

- Moi j'ai entendu dire que t'avais épousé le Doyen et que tu t'étais entretuée avec Titus, fit un autre.

La fille-chlorophylle secoua la tête, dépitée.

- N'iiiimporte quoi. Vous savez, vous devriez faire une pause, des fois, entre deux joints. Histoire de respirer de l'air frais, tout ça...

Les trois Gammas la regardèrent, outrés, comme si elle était cinglée. Aussi, Myo balaya l'idée d'un geste nerveux de la main.

-Oubliez ça, les gars. Bon, vous venez à la fête des Alpha Alpha Alpha ?

- La fête où tous les autres sont allé, là ? déglutit Shakulu en bâillant.

- Oui, acquiesça la dryade. Tout le monde est invité ! Même nous ! Dingue, non ?

Screw haussa les épaules :

- Ouais. Mais non. On est en pleine expérience sociologique, là.

Myosotis fronça les sourcils, et considéra ses potes, en croisant les bras.

- C'est à dire ? Vous fumez de la ganja et vous restez avachis là à rien faire ?

- Ouais, admit Screwface.

- C'est exact'ment ça, dit Shak.

- En plus j'ai besoin de me ressourcer avant mes exams.

Myosotis fit rouler son œil dans son orbite.

- JF... Les exams sont DEJA finis.

- Oh ? Oh. Merde.

Le malheureux Jean-François se mit à fixer le vide devant ses yeux globuleux.
Myosotis s'assit à côté de lui, sur le canapé. Et, sans le moindre scrupule, elle lui prit sa cigarette roulée des mains, et tira dessus.

- Sinon, vous ne savez pas où est Titus, par hasard ? demanda-t-elle, en soufflant la fumée entre ses lèvres.

- Je crois qu'il est parti au Pérou...

- Il est devenu éleveur de lichèvre !

- Vous vous êtes entretués parce que tu t'es mariée avec le Doyen.

- Sinon, si vous savez pas, vous pouvez aussi dire « je sais pas », soupira Myo.

- Je sais pas, firent les trois en chœur.

La dryade tira sur sa clope :

- Et Kim ?

- Ah, ça je sais ! Elle sort avec un PAF !

- Avec un PAF ? s'étonna Myo.

- Ou alors elle est partie au Pérou pour élever des lichèvres, un truc comme ça.

Myosotis secoua la tête, à la fois amusée et consternée. Elle se releva :

- Bon, moi je vais aller m'amuser chez les AAA. Si vous changez d'avis, vous savez où me trouver !

De vagues mouvements mollassons du bras dirent au revoir à la sorcière aux cheveux verts, qui sortit aussi vite qu'elle était entrée.

Le trajet entre le cucurbitacée géant et l'impressionnant manoir cossu se fit sans la moindre encombre. Même si elle n'avait pas réussi à se faire accompagner, Myosotis était plutôt heureuse, à ce moment précis. Il faisait drôlement bon pour un soir de mai, et un vent chaud soufflait agréablement sur ses bras nus. Elle avait pas de quoi se plaindre. L'année universitaire qui s'achevait avait été difficile : elle s'était faite des ennemis acharnés, elle avait perdu tout un pan de sa mémoire, et elle avait fini avec un œil en moins et des cicatrices en plus, sans trop savoir comment… mais sa vie s'arrangeait petit à petit. Sans compter que les vacances étaient toutes proches, et que l'alcool gratuit lui tendait les bras !

Et si, dans sa carrière de Gamma, elle avait réussi à squatter toutes sortes de fêtes, de garden partys, de barbecue ou de troisièmes mi-temps, c'était la toute première fois qu'elle allait se murger dans une maison aussi huppée ! La classe !

Elle monta deux à deux les marches de marbre de l'entrée du penthouse... et sentit quelqu'un la tirer de côté, avec empressement.

- Me dis pas que tu vas à cette fête, toi aussi ?!

Myo cligna : face à elle, Augustus, son voisin américain, la fixait avec de grands yeux noirs accusateurs.

- Hey ! Salut Gustus ! Ca va bien ? lança-t-elle.

- Comment ça pourrait aller ?! Tu te rends compte de l'arrogance de l'attitude des Alpha Alpha Alpha ?!

- Je... heu... quoi ?

-Cette soirée et l'infâme façon dont ils ont invité la classe populaire sont la preuve que les AAA méprisent ceux qui ne naviguent pas dans les mêmes hautes sphères qu'eux ! Et céder à leur invitation c'est admettre que...

Sans vraiment l'écouter, Myo laissa le Pi Alpha Fi monologuer un petit moment, avec patience. Elle aimait bien Gustus. Ils étaient devenus vraiment potes, depuis leur petite aventure onirique bizarre ; mais surtout, Augustus était quelqu'un de chouette. Quelqu'un avec qui elle adorait regarder des picturines et partager une bière, après une longue journée. Quelqu'un avec qui elle pouvait parler de tout, de ses problèmes comme des derniers ragots à la mode.

Mais hélas, c'était aussi quelqu'un avec beaucoup, BEAUCOUP de convictions. BEAUCOUP TROP. Et si, il y a quelques semaines encore, elle écoutait sans rechigner les théories conspirationnistes et les grandiloquentes envies de lutte des classes de son ami, la dryade osait de plus en plus y mettre le holà.

-Je suis Gamma, tu sais, finit-elle par dire.

Le sorcier noir arqua son sourcil :

- Oui, et alors ?

- Et alors si tu essayes d'empêcher un Gamma d'aller à une fête gratuite, c'est que t'as vraiment rien compris ! se moqua-t-elle.

Sur ce, elle planta le malheureux là, en pouffant de rire. En suivant le mouvement des très nombreux étudiants présents, elle poussa la porte de la salle de bal bondée ; aussitôt, une boule de feu éclata au dessus du bar, jetant aux alentours des gerbes crépitantes, sous des applaudissements impressionnés.

Le sourire de Myosotis s'élargit : y'avait même des spectacles pyrotechniques de prévus ! C'était la GRANDE classe, chez les Alpha, y'avait pas à dire !

Sur ce, elle se mit à danser, bienheureuse.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1741

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Mar 11 Avr 2017 - 22:52


A la seconde où Darius avait déposé la plume sur le dernier parchemin de ses examens, l’impitoyable  vacuité de son existence l’avait frappé de plein fouet : il ne savait pas ce qu’il allait faire des mois de vacances qui lui étaient allouées. Il n’aimait pas l’oisiveté, il n’aimait pas le soleil, et ce dernier ne l’affectionnait pas particulièrement non plus. Ses perspectives de trouver un stage s’étaient envolées à la seconde où ses recruteurs avaient entendu parler de son emploi chronophage mais pourtant essentiel au McGonagald’s. En somme, il allait passer son été à engraisser la population locale et à noyer son ennui dans la boisson, pourvue qu’elle soit servie dans des coins frais et sombres. Pourquoi refuser alors d’aller à une fête de fin d’année donnée par ses confrères détestés ? Il soupira en secouant la tête. Encore une soirée à voir une bande d’abrutis infects danser sur des airs qui n’étaient pas à son goût. La différence notable qui le consola un peu, était qu’avec sa fraternité au moins, l’alcool était de qualité.

Adossé à un mur, sous une multitude de lanternes aux couleurs de sa fraternité, la chemise nonchalamment ouverte et les jambes étendues à même l’herbe fraîche, l’Alpha porta une bouteille de vin à ses lèvres et but à même le goulot, les yeux mi-clos. Le vague sentiment d’ivresse qui prenait peu à peu possession de lui était tout ce qu’il pouvait attendre de la soirée. Une cohorte d’étudiantes envahit son espace vital. Leurs rires stridents lui vrillèrent les tympans. Il tourna lentement la tête vers elles, et ses yeux sinistres les fixèrent intensément. Elles ne demandèrent pas leur reste et s’en allèrent aussitôt.

-T’as raison, c’tait des boudins. fit la voix de Titus Reynolds à côté de lui.

Darius ne répondit guère et voulut boire une nouvelle gorgée de sa bouteille. Mais son ami lui prit des mains sans aucun ménagement et la vida d’une traite.

-Je suppose que ta longue expérience en matière de femmes te permet de juger de ce qui est ou non un "boudin". finit par avancer Darius.

-Parce que toi, ouais, peut-être ?

L’Alpha lui lança un regard aussi torve que désabusé et ce dernier secoua la tête :

-Ouais, mettons que j’ai rien dit.

Après quelques secondes de silence, le Gamma s’énerva à nouveau :

-Et merde ! On est à une fête quand même ! On pourrait s’amuser ! T’es aussi chiant qu’un de ces connards de Sciences So !

-Je suis un connard de Sciences So. lâcha l’Alpha laconique.

-Ouais mais jusqu’à ce soir, j’pensais que t’étais pas pareil. répliqua le garçon fermier avec verve. Et là, si, en fait.

Darius n’en avait rien à faire :

-llumine-moi, Reynolds, quelle est ta conception de l’amusement ?

-J’sais pas… On pourrait boire plus de bières ! Ou demander aux squaws là-bas de danser avec nous !

-Avec toi. le corrigea Darius, le regard toujours fixé droit devant lui.

-Ouais, voilà… par exemple !

Le cowboy, qui lorgnait ostensiblement une Pi Omicron Pi, jaugea ses chances de réussite avant de se reprendre :

-Ou on peut rester à picoler entre bros. grommela-t-il de mauvaise grâce en ouvrant une autre bouteille.

L’Alpha leva un sourcil narquois :

-J’ai dû mal entendre à cause de ton épouvantable accent texan, serait-ce le doux son de la peur qui transparait dans ta voix ?

-Déjà deux choses. Et d’une, j’suis pas texan, tu seras gentil d’éviter de m’insulter. Et de deux, c’est pas une tête d’ampoule qui va me faire peur.

Reynolds hésita :

-Ouais ok, je vais aller me chercher du courage liquide.

Le Gamma Phi Orties bondit sur ses jambes et pour la première fois, Darius se tira de sa torpeur :

-Où vas-tu ? demanda-t-il précipitamment, pâle d’inquiétude.

-Je te l’ai dit : chercher de la gnôle.

-Mais tu vas revenir ? insista l’Alpha.

-Ben oui, j’viens de te le dire…

-Tu ne comptes tout de même pas me laiss…

-Mais tu vas me lâcher les noyaux, oui ! pesta Reynolds. C’est pas parce que ta gonzesse t’a lâché qu’il faut que tu fasses une fixette là-dessus !

-Je ne fais pas une « fixette », je…

-Oh, merde. Voilà : mer-de !

Le Gamma s’en alla, le laissant seul avec une bouteille vide. Darius soupira. Reynolds avait raison : depuis que Malicia était partie, il était devenu quelque peu anxieux. Le temps lui semblait terriblement long. Un doute, aussi imperceptible fût il, avait commencé à le ronger : que se passerait-il si elle ne revenait pas ?

-C’est pas croyable, camarade ! Toi aussi tu participes à cette mascarade ?!  

Darius leva la tête vers l’étudiant noir qui s’était planté devant lui :

-Kane. finit-il par dire de sa voix traînante. Tu m’as l’air remis de ton séjour aussi bref qu’intense au McGonagald’s…

Darius se rappelait avoir croisé le chemin de ce Pi Alpha Fi quelques semaines plus tôt sur son lieu de travail. Il en avait été désigné tuteur, à son grand dam. L’Alpha n’avait pas la fibre professorale, et il n’avait certainement aucun atome crochu avec la philosophie désastreusement optimiste du McGonagald’s. Cependant, il était l’un des rares employés réellement assidus, la faute à ses caisses perpétuellement vides, et le temps avait fait de lui un expert ès Malbouffe, Hygiène Douteuse et Je-M’en-Foutisme-Au-Travail. Il avait donc été tout désigné pour former le nouveau venu. Ce qu’il n’avait pas fait : à peine Augustus Kane avait-il posé les pieds dans les cuisines du bouge que ce dernier avait noté l’absence de syndicat pour les employés, syndicat qu’il s’était appliqué à revendiquer pendant les douze minutes et quarante-six secondes qu’avait duré son contrat avant qu’il ne soit viré sans ménagement. L’histoire avait cependant donné aux deux étudiants l’occasion de parler lutte des classes, sujet sur lequel Darius avait un avis hétéroclite mais néanmoins tranché : pour lui les pauvres étaient des fainéants qui méritaient les conditions inhumaines dans lesquelles ils vivaient. Cependant sa situation actuelle l’avait poussé à modérer ce jugement hâtif qui lui avait été imposé par son éducation austère et aristocratique.

-Remis, c’est un bien grand mot ! s’exclama Kane. J’ai pas baissé les armes sur ce sujet, d’ailleurs ! Un emploi non syndiqué, de nos jours, on est quoi, des bêtes ?

-Oui. Mais certains d’entre nous ont une conscience. Du moins, c’est ce qu’on raconte. dit Darius avec sa nonchalance habituelle.

-Et comment, mec ! Et comment ! s’exclama le Pi Alpha Fi, qui sembla détecter de l’ironie dans ses propos. Mais raconte-moi plutôt ce que tu fais là ?

Darius s’avachit un peu plus et leva en l’air sa bouteille vide :

-Je vole l’alcool des riches pour le donner aux pauvres… ironisa-t-il.

La réplique sembla faire mouche :

-Tu veux dire… commença l’afro-américain. Que tu t’es infiltré chez les classes dirigeantes pour mieux les désavouer de l’intérieur et faire parler la voix du peuple ?

-Exactement. Tu as tout comp…

-Mais t’es un génie, mec, un vrai visionnaire ! Un bienfaiteur des masses opprimées !

Visiblement enthousiasmé par ce « plan », Kane s’assit aux côtés de Darius. L’Alpha se tourna lentement vers lui, un sourire sardonique aux lèvres :

-C’est ce qu’on me dit souvent…

Sans se soucier de l'étrange odeur de brûlé qui émanait de la fraternité, il fit voler à lui deux bouteilles et en tendit une au Pi Alpha Fi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3510

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Jeu 13 Avr 2017 - 20:13

Comme hypnotisée, Lucrécya fixait les flammes s'étendre sur le bar, et lécher dangereusement le plafond. Elle n'entendait pas les cris de peur des uns ou les hurlements de douleur des autres. Elle ne faisait plus attention à la musique assourdissante qui bourdonnait à ses oreilles. Elle ne voyait que la danse crépitante du feu qu'elle avait provoqué ; c'était... MAGNIFIQUE !

La batteuse Alpha soupira, sereine : comme d'habitude, elle se ressourçait dans le chaos. C'était bizarre, mais il n'y avait que ça pour la calmer. Elle trouvait qu'il y avait quelque chose de rafraîchissant dans la destruction.

-Qu'est-ce que tu dis ? lança un étudiant, qui dansait à côté d'elle.

Lulu réalisa qu'elle venait de parler à voix haute, mais cela ne la perturba pas outre mesure. Et, alors que le feu, en fond, s'amenuisait sous les aguamentis collectifs, la petite brune répéta :

-J'ai dit : y'a quequ'chose de rafraîchissant dans la destruction !

Ce qui fit rire son interlocuteur imprévu :

-Ah, je n'aurais pas pu dire mieux moi-même !

Il lança un bref sourire à la lilliputienne, et reprit :

-T'es une marrante, toi.

-Ouaip, je sais, rétorqua Lucrécya.

-Tu veux danser, miss ?

-Mouais, plus tard p't'être. J'ai soif, là !

-Ok, attends-moi là.

Le jeune homme s’éclipsa quelques instants. Il revint avec deux verres bariolés, qui diffusaient chacun une volute géométrique scintillante. Il en tendit un à la jeune femme, et lui lança un clin d'oeil au passage :

-Madame est servie !

Lulu s'empara de la boisson que lui tendait le gars, et la but d'un trait. Puis, elle attrapa celle que son nouvel ami était sur le point de goûter, se l'accapara et le vida en une micro-seconde.

-Hey, fais gaffe avec ça ! lança le gars.

Lulu cligna des yeux à outrance, et grimaça, sous le goût fort d'alcool.

-Heinggg ?

-Vas-y mollo ! J'ai entendu des Zêtas parler de ces cocktails : ils ont été ensorcelés pour être sur-alcoolisé ! Il faut les déguster, pas les boire cul sec !

-J'fais c'que j'veux, grommela l'ex-Serpentard.

Ceci dit, le gars avait probablement raison : Lulu sentait sa tête chauffer comme un tison jeté dans un brasier, et son esprit s'embrumer à grande vitesse...
… mais ce n'était pas si désagréable, au fond. Juste, toute... pensée... lui semblait... de plus en plus... ouah, diiiiffiiiiciiiile...

Mais qu'importe la pensée, tant qu'on avait la sensation !

Le jeune homme fronça les sourcils, devant les yeux verts désormais injectés de sang de la brunette qui tanguait devant lui.

-Ca va, quand même ? s'enquit-il.

Lucrécya hoqueta, et réprima un gloussement idiot :

-Rooooh, c'pas ma première cuite, t'en fais donc pas, Adhibou ! 

-Adhibou ? s'étonna son interlocuteur. Euh, non, moi c'est Charles ! Je suis en troisième année de Scien...

-Queuha ?! T'es pas mon Adhi ?! le coupa Lulu.

Elle se mit sur la pointe des pieds, juchée sur ses talons vertigineux, et scruta le gars de son regard alcoolisé, un œil bien plus ouvert que l'autre. C'était dur de se concentrer, mais la personne en face d'elle avait des cheveux châtains bouclés, et quelques tâches de rousseurs sur son visage pâle. Qu'où qu'elle était, la peau dorée d'Adhi ???

-T'ES PAS MON ADHI ?! répéta l'étudiante avinée.

-N... non...

-QU'OU QU'ELLE EST ALORS ?!

-Je ne sais pas, désolé.

Les lèvres de Lucrécya tremblèrent, et d'un coup, elle se sentit incroyablement seule, au sein de cette fête. Mali était plus là, elle ne reconnaissait personne au milieu de cette foule oppressante, et elle venait de perdre l'une des dernières potes qui lui restait à la WoW... Bordel, il fallait qu'elle la retrouve ! ELLE ADORAIT CETTE FILLE ! ELLE LUI MANQUAIT TELLEMENT !!!

D'ailleurs, pourquoi fallait toujours qu'elle apparaisse uniquement quand Lulu était bourrée ? A croire qu'elle n'existait que lors des soirées ! Ceci dit, c'était plus marrant comme ça : ça leur avait permis de faire des coups de génie ensemble ! Comme la fois où elles avaient jeté un sort de sommeil au jardinier Willie Gazon histoire de lui raser le crâne ! Ou qu'elles avaient lâché un bébé troll dans le QG des Pi Omicron Pi ! Ou quand elles avaient lancé des doxys dans la réserve du McGonagall's, pour pouvoir se servir de la machine à glaces à volonté pendant la panique des équipiers ! Ou la fois où...

-Tu veux que je t'aide à retrouver ton amie ? proposa le dénommé Charles.

Lulu sortit de ses rêveries, et grogna quelque chose d'incompréhensible, et de totalement vaseux. Ce qui ne découragea pas le gaillard :

-Je ne la connais pas mais je serai ravi de... AAAAAH !

Une lourde batte recouverte de sang séchée venait de s'abattre sur la face du malheureux, qui tomba la tête la première sur la piste de danse. Sans lui accorder un regard, Lucrécya l'enjamba, sa Séraphine à la main. Puis, elle leva le bras, et fit mouliner sa batte devant elle, frappant au hasard les pauvres danseurs, afin de se frayer un chemin dans la foule.

-ADHIBOUUU ! hurla-t-elle, sans se soucier des cris et autres protestations de ses éventuelles victimes. ADHIBOUUUU ! OU ES-TU-HU-HU !

-Euh... Lulu, je suis juste là, en fait !

Lucrécya se figea : devant elle, à quelques centimètres seulement, se tenait l'objet de ses recherches.

-A... Adhi ??? Je t'ai enfin retrouvée ???

-Ben, en fait, je suis jamais partie, expliqua la Zêta. j'étais juste à côté de toi pendant tout ce temps... mais bizarrement, tu ne m'écoutais pas, même quand j'arrêtais pas de te dire « eh oh ! » , « je suis là ! », « EH OH ! » quand tu parlais avec ce mec...

Mais Lucrécya ne l'écoutait pas vraiment. Elle se sentait soudain incroyablement en joie, et -ce qui était lié – incroyablement ivre. Bienheureuse et soulagée de ne plus être seule, sans réaliser qu'elle ne l'avait jamais vraiment été, elle bondit en avant sur ses talons, et se jeta au cou de son amie.

Puis, mue par une impulsion très alcoolisée, elle plaqua ses mains sur les joues de l'indienne, ferma les yeux et l'embrassa goulûment, à pleine bouche.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 36
avatar
Adhita Lonkar

Messages : 169

Sorts Connus : Multicorfors
Furunculus
Mucus ad Nauséam
Crache-Limaces
Subcingulus
Accio

Inventaire : Vide pour le moment !
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Dim 30 Avr 2017 - 23:15

L’ambiance était devenue complètement surnaturelle, mais Adhita ne se doutait pas à quel point celle-ci tournerait u grand n’importe quoi. Pourtant, après un incendie criminel et des fêtards qui continuent de danser malgré tout sans penser un instant que le tout puisse être dangereux, on aurait pu penser avoir tout vu. C’était en tout cas le point de vue d’Adhita qui, même avec sa tendance très certaine à l’autodestruction, avait bien envie que les péripéties cessent de s’enchaîner et qu’ils puissent tous simplement danser, boire et rire comme dans une fête normale.
Mais c’était sans compter sur l’imprévisible Lucrécya Rincevent.

— Ben, en fait, je suis jamais partie, expliqua la Zêta. j'étais juste à côté de toi pendant tout ce temps... mais bizarrement, tu ne m'écoutais pas, même quand j'arrêtais pas de te dire « eh oh ! », « je suis là ! », « EH OH ! » quand tu parlais avec ce mec...

Comme réponse, l’indienne reçut un baiser agressif et baveux, plus que surprenant. Choquée, Adhita resta simplement droite, absolument tendue à se demander si elle imaginait la scène ou si ça et tout le reste était bien réel. Peut-être était-elle encore en train de ronfler sur un canapé dans le QG des Zêtas. Oui, ça lui paraissait plus probable.
Lucrécya décida finalement qu’elle en avait fini avec ses démonstrations d’affection et l’Indienne ne bougeait toujours pas.

— Aïe !

Finalement elle avait bougé, elle avait même décidé de se frapper elle-même pour voir si tout ça était bien réel. Au vu de la douleur qui envahissait sa mâchoire, elle dû conclure que cette soirée n’était pas un produit de son imagination. Par le string d’Helga …

— Merci ?

S’entendit-elle répondre à une Lucrécya qui ne comprenait pas trop ce qu’elle faisait.
Puis sans un mot, elle attrapa un verre de jus, qu’elle espérait, sans alcool. Elle ne savait même pas elle-même si elle était outrée ou complètement emballée par ce baiser. À défaut d’avoir une réponse claire, elle se contenterait d’aller avec « choquée » (mais pas déçue …). Peut-être que si elle recommençait à danser comme si de rien n’était, Lulu oublierait tout ça et recommencerait juste à s’amuser comme au début. Une partie d’elle aurait presque eu envie de se jeter sur la batteuse à son tour mais elle la réprima et commença à se déhancher de nouveau sur la piste. Très vite, elle parvint à se mettre dans l’ambiance, elle commença à balancer ses bras dans tous les sens et percuta même une jeune-femme aux cheveux verts par mégarde.

— Ah crotte. Désolée.

S’excusa-t-elle avant de partir dans un rire parfaitement alcoolisée. La sorcière lui disait mais elle ne parvenait pas à la replacer, pourtant on oubliait pas facilement une fille aux cheveux aussi vifs.
Elle l’avait vue entrer tout à l’heure et danser comme si tout était parfaitement normal alors que le plafond était complètement en flammes, il fallait qu’elle lui demande pourquoi.

— Pourquoi tu ne t’es pas enfuie en voyant les flammes ?

Adhita non plus n’avait pas pris ses jambes à son coup, et pourtant elle n’avait pas l’excuse de l’ignorance. Elle était simplement trop paralysée pour faire quoi que ce soit, ça n’avait manifestement pas l’air d’être le cas de la jeune sorcière. Peut-être que si des personnes compétentes étaient employées pour garder les étudiants en sécurité et évacuer ce genre d’endroits dangereux, les danseurs auraient pu réaliser que ce n’était pas seulement un spectacle pyrotechnique particulièrement réussi.
Elle voulut d’abord lui demander si elle avait mangé un peu de trop de space cakes aux effets magicalement augmentés puis préféra se raviser, ça lui paraissait plutôt peu sympathique comme remarque.

— Je m’appelle Adhita. Tu t’amuses bien ?

Quitte à rester à cette fête, autant en profiter pour rencontrer des nouvelles personnes. Alors que la nouvelle venue déclinait son identité, l’Indienne secoua ses bras en direction de Lucrécya qui revenait du bar.

— LULU ! Regarde j’ai trouvé euh … truc. Elle est sympa. Tu viens danser ?

La plus normale normalitude. Seraient-ce des gouttes de sueurs sur ton front Adhita ? Probablement juste la chaleur des projecteurs.
En attendant que la batteuse ne se décide, Adhita décida de se mêler un peu plus à l’ambiance générale et de se mettre à sauter dans tous les sens. On lui avait souvent dit qu’elle dansait comme une personne qui a les fesses en feu. C’était vrai. Elle était loin des belles danseuses indiennes de Bollywood qui ravissaient les spectateurs de leurs mouvements gracieux et envoûtants. Elle était beaucoup plus proche de l’Anglaise moyenne à vrai dire. Le seul lien qu’elle avait avec son pays natal était l’Hindi qu’elle savait encore parler – malgré ses longues années d’études à l’étranger et le fait qu’elle parlait principalement anglais avec ses parents, même lorsqu’ils habitaient encore en Inde.

Mais fesses en feu ou non, personne ne pourrait l’empêcher de les remuer sur le dance floor.



Mes RPs du Moment !


The perks of being a Zêta, avec Ava Gold
Rock this party !!!, avec TOUT LE MONDE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ppdl6h


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Dim 7 Mai 2017 - 9:50

- Pourquoi tu ne t’es pas enfuie en voyant les flammes ?

Myosotis posa un regard stupéfait sur la jeune femme qui venait de la percuter de plein fouet en pleine danse, et qui en avait profité pour sortir cette question venue de nulle part.
La dryade la scruta : elle était sans doute d'origine indienne. Et si on devait en croire sa démarche peu assurée, son visage grimaçant et sa voix oscillante incertaine, elle avait aussi légèrement trop bu. Sans doute sans même s'en rendre compte.

La Gamma réprima un sourire narquois : tout le monde n'était pas taillé du même bois. Cette pauvre malheureuse tenait bien moins l'alcool qu'elle ! Ou que n'importe lequel de ses camarades de fraternité ! Elle en tira une fierté bien légitime.

- Pourquoi je me serai enfuie devant trois flammèches ? affirma-t-elle. Surtout que c'était prévu par le show, je crois bien.

Soit sa réponse n''intéressait pas l'inconnue, soit cette dernière était un peu trop pompette pour se concentrer sur une véritable conversation. Sans doute y avait-il un peu des deux, dans la vérité. Quoiqu'il en soit, l'indienne pouffa de rire sans raison, avant de proclamer :

- Je m’appelle Adhita.

- Moi c'est Myosotis. Enchantée.

- Tu t’amuses bien ?

- Ma foi, oui, lança la française aux cheveux verts, en rigolant. J'ai rarement été déçue d'une fête Zêta, alors une fête Zêta chez les Alpha Alpha Alpha, c'est encore mieux ! Mais... on peut toujours s'amuser plus.

Une idée saugrenue, un poil mesquine, venait de surgir dans son esprit. Et une ombre mauvaise assombrit l'oeil unique de la jeune femme. Adhita ne sembla absolument pas s'en rendre compte. Ce qui étira le sourire en coin de la dryade :

- Je sais d'ailleurs comment on pourrait s'amuser encore plus, dit-elle d'une voix bien trop douce pour être honnête. Ça te dirait de tester des produits vraiment cools ? Crois-moi, tu ne le regretteras pas.

Après tout, comme à son habitude, ses poches étaient emplies d'herbes magiques, de pilules colorées et autres dragées surprises aux effets détournés, qui ne demandaient qu'à être vendues à des fêtards crédules, ou trop alcoolisés pour faire preuve de jugeote.

Mais, à nouveau, la sorcière à la peau basanée n'écoutait pas vraiment la dealeuse. Elle se redressa d'un coup, et, à grands renforts de moulinets de bras, se mit à crier d'une voix à mi-chemin entre l'hystérie et la panique :

- LULU ! Regarde j’ai trouvé euh … truc. Elle est sympa. Tu viens danser ?

- A qui tu parles ? s'enquit la dryade, en essayant de scruter dans la foule l'interlocuteur de l'indienne.

Un peu de compagnie ? Ça ne dérangeait pas Myo. Car après tout, s'il y en avait plus des comme Adhita, elle ne parviendrait que plus facilement à écouler son stock de drogues ensorcelées ; et plus l'indienne et son amie seraient alcoolisées, plus les prix de Myosotis augmenteraient, comme par magie...

Mais la française ne vit rien ni personne, et n'eut aucune réponse. Adhita ne l'écoutait déjà plus. Cette fille avait visiblement un trouble de l'attention, que n'amélioraient pas les cocktails qu'elle avait ingurgités. En une fraction de seconde, elle s'était remise à... à... danser ? Si c'était bien ce que la malheureuse faisait, en sautant à pieds joints et en tournoyant sur elle-même, tout en écartant bien trop les bras. Comme si ça ne lui avait pas suffi, de percuter une première fois la jeune femme aux cheveux verts. Myo s'en amusa : l'inconnue n'était vraiment pas douée... mais elle semblait assumer à fond son non-talent. C'en devenait presque une prestation artistique.

Cette fille était plutôt rigolote, en fin de compte. Et pour le moment, Myo n'avait rien de mieux à faire qu'à tenter de la ferrer, et de la faire basculer du côté Gamma de la force. En prenant une petite commission au passage, évidemment.

Aussi, le sourire aux lèvres, elle se mit à danser avec – enfin, pour être honnête, plutôt devant – une Adhita déchaînée, qui sautait dans tous les sens comme un boursouflet en feu.

- QU'EST-CE QUE TU FOUS AVEC MON ADHIBOU, ESPÈCE DE TEUPU VÉGÉTALE ?!

La voix qui venait de tonner, hélas, sonnait comme très familière aux oreilles de la dryade, qui ouvrit aussitôt son œil unique.

Pour voir qu'elle était pointée, au niveau du nombril à peu près, par une baguette sombre tenue par une main tremblante d'ivresse.

Celle de cette imbécile de batteuse naine de Lucrécya Rincevent.

- Rincevent, grogna la dryade entre ses dents, l'oeil noir.

Sans se démonter, elle dégaina sa propre baguette, et mit en joue la maigrichonne vulgaire qui la fusillait du regard.

Myosotis n'avait pas peur du tout. Elle était même au contraire incroyablement sereine et sûre d'elle, ce qui la surprit elle-même. Comme si ce n'était qu'un détail sans importance; comme si elle avait déjà vécu bien pire que Rincevent, par le passé.

Il fallait dire que Rincevent et elle s'étaient déjà affrontées, plusieurs mois auparavant, dans un violent duel de magie dans lesquelles elles étaient sorties toutes les deux en sang. Mais Myo avait gagné. En trichant, ok, et bien comme il faut ; mais elle avait gagné, et c'était le résultat qui comptait.

Et encore ! A l'époque, les sorcières étaient toutes les deux en pleine possession de leurs moyens. Alors que là... Myosotis ne savait pas combien de verres Rincevent avait ingurgité, mais elle n'avait pas un teint très frais. Elle ne tenait qu'à peine debout, et vacillait sur ses ridicules talons trop hauts.
Oh, oui, la dryade avait l'avantage, et elle le savait.

Mais avec une salope assoiffée de sang comme Rincevent, il fallait tout de même rester prudente...

- POLOLOLOLOLO ! GNANANA ! PALALA BLIBLIBLIBLI ! BLUBLUBLUBL... gné ?

Adhita, qui se secouait dans tous les sens en hurlant en yaourt les paroles d'une chanson qu'elle ne connaissait visiblement pas, s'arrêta d'un coup. Elle cligna des yeux, puis les frotta, comme si elle ne faisait pas confiance à ce qu'elle était en train de voir.

Elle regarda Lucrécya, puis Myosotis. Puis les baguettes, que ces deux-là pointaient l'une sur l'autre, sans faillir. Puis Lucrécya, et encore une fois Myosotis. Et les baguettes. Et, à nouveau, Lucrécya. Myo. Baguettes.

Au quatrième balayage de la scène, elle déglutit :

- Bah, les amies, qu'est-ce que vous faites ?






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 17
avatar
Isaac O'Callaghan

Messages : 131

Filière : Magie Expérimentale

Inventaire : Philtre de Requinquance
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Mer 10 Mai 2017 - 21:48

En émergeant, un grognement s’échappa lentement de son gosier. Elle se redressa sur son lit, et fixa quelques secondes le mur en face d’elle : le mur vide lui rappela à quel point il était grand temps de défaire ses cartons entassés depuis quelques semaines déjà. Seul son bureau commençait à ressembler à un bureau. L’heure, il fallait jeter un coup d’œil à l’heure : 21h. Et merde. Sa sieste avait duré bien trop longtemps. La jeune femme se leva, et se regarda un instant dans le miroir. Le teint pâle et les poches sous les yeux indiquaient des heures de sommeil manquantes – tandis que son œil au beurre noir indiquait encore sa folle soirée de la veille. Bien entendu, elle avait encore trop bu la veille. Il fallait absolument se réveiller d’une manière ou d’une autre, histoire de sortir un peu ce soir. Manque de bol : son compte en banque était bien vide. Isaac pestiféra.

- Shit.

En fouillant dans ses cartons, l’Irlandaise trouve une bouteille de rhum mais le liquide restant représentait une bien trop maigre proportion pour subvenir à son envie d’alcool. Son corps tomba lentement sur la chaise de bureau, tandis que la jeune femme soupira. Soudain, un bruit attira son attention : quelque chose avait tapé contre les carreaux de sa fenêtre.

- Qu’est-ce que c’est que ça encore ?

Isaac s’approcha, ouvrit la fenêtre et parcouru brièvement le papier : une soirée était organisée chez les AAA et c’était ce soir. Une putain d’aubaine !  Dans un élan de joie, elle couru prendre sa douche, chantonnant alors sous les bulles de savon quelques chansons paillardes. En sortant, elle manqua de se ramasser la tronche contre le sol à cause du sol mouillé. Elle se regarda à nouveau devant le miroir afin d’évaluer les dégâts de la nuit blanche et de la bagarre de la veille. Bah ! Au moins personne ne viendrait lui chercher des noises.

A force de se contempler dans le miroir, elle en oublia presque l’heure et s’en rendit compte 20 minutes après. Et bien sûr elle n’était pas prête. Mais pas prête du tout. La Gamma tenta tant bien que mal de trouver une tenue un tantinet adéquat pour l’occasion puis une ampoule sembla s’allumer aussi de son cerveau. Elle avait encore quelques vêtements au fond d’un carton qui traînait depuis trop longtemps et dans lequel Ralf avait l’habitude d’aller dormir. De là, l’irlandaise tira un vieux jean noir totalement déchiqueté et un tee-shirt de Magallica totalement troué et élargi par le temps : la tenue n’était pas du tout adapté mais finalement, elle s’en fichait. Elle irait boire tranquillement héhéhéhé. Isaac enfila sa paire de baskets très à la mode commençant par C et finissant par –onverse, passa sa main dans ses cheveux afin de les mettre un peu en place, glissa sa baguette dans la poche arrière de son jean, et avala une gorgée de rhum. Elle était fin prête.

Elle arriva à la fête et glissa sa tête dans l’encadrement de la porte. Tout le monde était occupé, personne ne la remarquerait. Isaac se faufila le long des murs tandis que son nez aguiché et son gosier sec la menèrent directement là où se trouvaient les boissons. Sa main attrapa furtivement un verre d’alcool à peine entamé qui trainait là, puis elle le siffla d’un trait. Aaaaah ce que c’était revigorant !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3510

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Jeu 11 Mai 2017 - 17:19

La musique était assourdissante. Son rythme martelait sur les tempes de Lucrécya, qui déglutit, la bouche sèche. La situation semblait tellement floue... à moins que ce soit ses yeux, le problème, dans cette floutitude ? Et pourquoi tout paraissait si sombre dans cette salle de bal ? Et pourquoi qu'il faisait si chaud, soudain ? Et pourquoi que la masse mouvante des danseurs autour d'elle continuait inlassablement de se remuer, sans réaliser le drame qui se déroulait ici ? Et la pire de toutes les interrogations qui soit pour la batteuse lilliputienne : crénom d'un balai, mais qu'est-ce qu'elle avait bien pu foutre du verre alcoolisé qu'elle venait de chercher au bar ?!

Tant de questions sans réponse... mais Lucrécya, dans cette brume qu'était son cerveau, avait néanmoins une certitude : bordel, elle commençait à avoir une crampe au bras, à force de tenir sa baguette tendue vers la Grandipouffe.

Mais elle n'allait pas baisser son arme pour autant. Même si elle se sentait naze, et pas super stable sur ses talons vertigineux. Nan ! Elle allait pas laisser cette asperge verte s'en tirer ! Plutôt crever ! Paske cette fille était une plaie ! La pire qui soit ! Un furoncle purulent sur la tronche déjà pas nette de l'humanité ! Elle était si mignonne, si fragile, avec ses yeux de biche, ses doudounes bonnet D et sa crinière verte toute douce, que tout le monde l'aimait d'office. Et ça, c'était dégueulasse. Parce qu'elle était ni mignonne ni fragile. Elle était sournoise et maléfique. Et elle avait des bonnet D, la teupu.

Elle avait fait du mal à Mali, et pas qu'un peu en plus. Elle avait fait du mal à Lulu, en se faisant passer pour sa pote, ce qui était à la fois lâche, et minable. Elle avait même fait du mal à Reynolds, qui était un gars plutôt chouétos qui méritait mieux quand même. En fait, Grandiflore n'avait fait du bien qu'à elle-même. Et à Magouille, évidemment.

Une vision d'horreur flotta un moment dans l'esprit embué d'alcool de Lucrécya, qui grimaça de dégoût pour la chasser.

-Bah, les amies, qu'est-ce que vous faites ?

La voix d'Adibou vint comme réveiller Lulu de sa transe. Cette dernière serra davantage sur sa baguette, jusqu'à en blanchir ses phalanges.

-Ben, ça se voit, je... commença-t-elle.

Avant de stopper. Et de plisser les yeux, sous le coup d'une réflexion rendue bien trop difficile par les relents d'alcool. Elle connaissait la réponse à la question d'Adhita, pour l'avoir pleinement intériorisée quelques instant plus tôt. Mais là, prise de court, elle ne put que balbutier lamentablement :

-Ben... Je... euh.... RHA PAR LE SLIP SALE DE MERLIN, TU SAIS BIEN !

La grande teupu aux gros lolos, face à elle, gardait un calme olympien, qui contrastait avec la rage qui montait en Lulu. Elle se permit même le plus agaçant des petits sourires, avant de lancer d'une voix toute douce et niaiseuse :

-Non, personne ne comprend pourquoi tu m'en veux, moi la première. Parce que tu n'as aucune raison valable. Alors fous-moi la paix, Rincevent !

Lulu ouvrit des yeux ronds. Comment osait-elle la ramener, cette pétasse chlorophyllée ! En face de SON Adhi, en plus !

-OH SI J'EN AI DES RAISONS ! déglutit-elle, outrée.

-Ah oui ? Lesquelles ?

-Je... je...

Les lèvres tremblantes, Lucrécya se mit à réaliser à quelle point elle n'arrivait pas à exprimer ses pensées. Sobre, elle était une bien piètre oratrice; bourrée, elle s'exprimait aussi bien qu'un cul-de-jatte courrait le marathon.

D'un coup, elle se sentit lasse, mais lasse... Avec Mali, elle n'avait jamais besoin de s'expliquer : à force de la fréquenter, la métisse la comprenait du premier coup chaque borborygme grognant qui lui sortait du gosier. C'était hélas bien la seule... Bordel, Mali lui manquait tellement ! Pourquoi qu'elle avait du partir !
Et Marcus aussi ! Pourquoi ce crétin n'avait pas compris qu'elle l'aimait toujours ?!
Et même cette idiote de McCormick, qu'elle avait pas revue depuis que celle-ci l'avait aidé à rester à la fac, lui manquait. C'était dire à quel point la lilliputienne se sentait seule ! Seule, et si perdue dans cette fête trop bruyante et trop bondée, pourtant (presque) organisée par elle, au sein d'une fraternité à laquelle elle était censée appartenir. Mais à laquelle elle ne parvenait pas à adhérer. Restant, une fois de plus, seule.

Elle releva les yeux : Myosotis la fixait de son oeil suffisant et trop fardé. Adhita, elle, attendait visiblement une réponse, à une question que Lucrécya avait oublié en cours de route.

-JE... JE SAIS PAAAS ! criailla-t-elle, acculée.

Et sous le regard effaré de Myo, et celui surpris d'Adhi, Lucrécya fondit en grosses larmes de gamine, en reniflant et en couinant :

-MA VIE C'EST D'LA MEEEERDEUH !





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1708

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Jeu 11 Mai 2017 - 21:53

A quelques mètres de là, quelques instants auparavant, un type qui décidément n'avait jamais été à sa place dans une université anglaise était accoudé sur le zinc du bar.

Non, il avait jamais été à sa place ici parce que les cowboy, ça existe pas vraiment en Angleterre. Même carrément pas d'ailleurs. Et en tant que cowboy, les fêtes auxquelles il était habitué ne ressemblaient pas à ça. De celles qu'il avait connues, il en distinguait deux types : les kermesses campagnardes avec concert de banjo et concours de plus gros mangeur de tartes, et les noubas dans les vieux saloons poussiéreux où on servait du whisky frelaté, et où il ne pouvait généralement pas s'écouler une minute sans que les balles et les sortilèges ne finissent pas fuser.

Bon certes, côté ambiance, les anglais savaient y faire : avec les cris, les bris de verre et les incendies non volontaires, la fiesta de ce soir commençait à se rapprocher un peu de ce qu'il connaissait. Mais il s'était jamais entièrement fait à la culture de ce foutu pays. Au fil des années, le seul truc qui avait rendu l'endroit attachant, c'était les potes. Et c'était peut-être ça qui couillait en ce moment : entre l'autre baltringue de Marcus qui s'était tiré dieu sait où du jour au lendemain, et ce couillon de Darius qui d'habitude envoyait bouler les gens, mais avait décidé depuis que sa rombière s'était tirée de devenir un gros angoissé de la séparation, le tableau était pas tip top :

-... Putain il fait chier ce mec ! J'suis pas sa nounou ! Et en plus, il pourrait se choper une autre gonzesse ! Avec toutes celles qu'il a pécho avant, ça devrait pas être compliqué pour lui ! Mais non, il préfère me baver sur les rouleaux en se plaignant de sa blonde avec son regard de fléreur qu'a l'cul sur des braises. Enfin, faut qu'j'ramène à boire !

-Les bouteilles sont juste devant toi. Ca fait trente minutes que tu te plains que tu dois partir et que tu restes là à me tenir la jambe, dit la barmaid Zeta en lui jetant un regard blasé.

-Ah bon ? Tant que ça ? Pas remarqué... Qu'est-ce que j'disais ? Ah ouais : ce mec, c'est une plaie, j'te raconte pas...

-Mais c'est pas ton pote ?

-Si... C'est même le seul pote qui me reste. Mais c'est pas la question, arrête de m'embrouiller. Où j'en étais ? Ah ouais : faut qu'je lui trouve une nana, comme ça, il arrêtera de me saouler et il pourra me dégoter une nana... Non ! Oublie que j'ai dit ça !

Le cowboy vida son godet d'un trait avant de le reposer avec un bruit sec en secouant la tête.

Il claqua des doigts au-dessus du verre vide en pointant son index :

-La petite soeur, et au trot, steuplé.

-MA VIE C'EST D'LA MEEEERDEUH !

-Roh ça va, la mienne aussi, mais j'emmerde pas tout le monde avec ! pesta le Gamma avant de stopper. Ben...

Il s'était tourné directement vers la chouineuse à une dizaine de mètres de lui, qui l'avait interrompu dans ses plaintes justifiées et quelque chose de vaguement familier l'avait stoppé.

-J'la connais celle-là...

Plissant les yeux, intrigué, il marcha dans sa direction et ses pupilles s'écarquillèrent :

-FLYNN ! Qu'est ce qui t'arrives ?

-MA VIE C'EST D'LA MEEEERDEUH !

-Ouais, ça j't'avais entendu la première fois ! Mais non la vie c'est pas d'la merde...

Il attrapa une bière au vol et la descendit cul sec avant de se rendre compte de son erreur et d'en prendre une autre pour la donner à Lucrécya :

-Regarde, t'es à une fête, l'alcool sorcier coule à flot, les exams sont finis et y'a tous tes potes, y'a moi et y'a...

Il se tourna vers Adhita :

-Toi ? Peut-être ? Et...

Il se tourna vers la troisième personne et resta sous le choc :

-Et puis, y'a... Oh bon dieu.

-Salut Titus, lui répondit Myo.

Quelque part à l'intérieur de lui, quelque chose se siphonna immédiatement. Et quelque chose lui monta à la tête. Une bouffée d'émotion ? Il savait pas trop quoi... De la tristesse ? Il savait pas ce que c'était, ça lui faisait mal et ça le mettait en joie à la fois. Il aurait voulu foutre le doigt sur ce qui lui provoquait ce truc en voyant sa vieille amie. Un truc qui s'était passé, peut-être... Mais tout était si flou...

-Salut Myo. finit-il par articuler.

Parce que là, vraiment, pour la première fois depuis un bail, il était sans voix.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3510

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Dim 4 Juin 2017 - 20:57

Lucrécya renifla bruyamment, dans un raclement peu féminin. Elle ravala les larmes de crocodile qui brûlaient ses yeux verts. Sa tête surchauffait sous le coup de l'alcool, et des sanglots. Ses tempes lui paraissaient comme enserrées dans des étaux. Elle voyait flou, elle frissonnait, et niveau nausée, c'était pas top top non plus.

Et malgré tout ça, la petite batteuse se sentait mieux ! Mais genre, vraiment, vraiment mieux !

Elle avala cul sec la bière délicieusement fraîche que Titus Reynolds venait de lui filer entre les pattes, et éructa sans la moindre gêne.

Ouah, elle savait pas pourquoi ou comment le ricain avait fait... mais il l'avait fait ! Elle se sentait mieux ! Et putain, il avait raison ! Elle n'était pas aussi seule qu'elle le pensait ! Elle avait des potes ! Et si elle avait des potes... c'était forcément parce qu'elle était géniale ! MAIS OUI ! Elle était Lucrécya Rincevent, et irradiait de charisme ! Comment avait-elle pu douter d'elle-même ?!

L'AAA était on ne peut plus reconnaissante au cowboy alcoolique de lui avoir rappelé cet état de fait, si logique et évident qu'il était. Dans un élan de gratitude pur et intense, elle ouvrit la bouche, et lança :

-M'rci R'nolds.

Dans le brouhaha ambiant, le grognement quasi-inaudible passa inaperçu, mais qu'importe. La liliputienne croisa les bras, et releva la tête vers le Gamma :

-Dis, vu qu't'es pas trop naze, ça t'dit d'venir boire avec moi et Adhibou ?

Mais au lieu de la réponse enthousiaste escomptée, Lulu n'eut droit qu'à un long silence lourd de sens.

Toujours avinée, elle leva une tête oscillante vers le gars fatalement plus grand qu'elle, et fronça ses sourcils :

-Hé ho, Reynolds ?! Tu m'entends ?! croassa-t-elle de sa voix éraillée.

Mais ce dernier s'était immobilisé, les yeux ronds, fixant avec intensité quelque chose devant lui. Il semblait être bloqué. Ou avoir buggé. Ou peut-être que quelqu'un lui avait foutu un coup de Stupéfix, l'air de rien ?
Circonspecte, Lulu suivit son regard... et tomba sur Grandipouffe et sa tignasse verte.

La teupu s'était totalement désintéressée de Lucrécya et de leur querelle. Il fallait dire qu'elle était bien trop occupée à minauder comme jamais devant le cowboy, avec ses gros lolos et son air insupportable de Sainte Nitouche.

Sans savoir vraiment pourquoi, cela énerva encore davantage la batteuse, qui s'offusqua :

-Ah ok ! J'vois le genre ! Viens Adhibou, on y va !

-Ah bon ? fit cette dernière, que la situation tendue d'il y a quelques minutes n'avait pas mise bien à l'aise.

-Ouais ! On a b'soin de personne pour la picole ! C'est toi et moi contre le reste du monde !

-Ah bon...

Lulu agrippa le poignet de l'indienne, et la tira en avant sans lui demander son avis. Et, tout en traversant la foule, elle maugréait à voix haute :

-Ah j'te jure ! tempêtait la petite brunette. Les mecs c'bien tous les mêmes ! Ça vous promet d'être votre pote pour la vie et tout, mais foutez-leur une paire de gros nénés devant et y'a pu personne !

Elle secoua la tête, et s'arrêta, au beau milieu de la piste de danse.

-T'sais de quoi on a besoin, Adhibou ?

-D'une paire de gros nénés ? suggéra la Zêta à la peau dorée.

L'index levé, Lucrécya, qui s'apprêtait à répondre, se figea. Elle écarquilla les yeux, sous le coup d'une révélation :

-ROH ! Crénom d'un balai, mais oui ! s'enthousiasma-t-elle. J'allais dire, d'alcool, mais la paire de gros nénés c'est mieux ! Rooooh ! Dis-moi dis-moi ! Tu connais un sort qui peut nous en donner une ?!

-Ah non, pas du tout, admit joyeusement Adhi. Mais peut-être qu'avec un peu de coton et beaucoup d'imagination...

Les épaules de l'Alpha s'affaissèrent :

-J'préfère encore l'alcool, maugréa-t-elle.

Apercevant un verre à cocktail rose pimpant ensorcelé qui flottait dans les airs non loin, elle tendit le bras avec avidité... mais au moment où sa main toucha le récipient, elle entra en contact avec cinq autres doigts inconnus qui avaient visiblement eu la même idée qu'elle.

-C'EST MON VERRE ! crièrent en chœur les deux, sans lâcher le cocktail.

Avant de cligner des yeux en rythme, et de s'exclamer d'une même voix :

-Lulu c'est toi ?

-Zazac c'est toi ?





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 17
avatar
Isaac O'Callaghan

Messages : 131

Filière : Magie Expérimentale

Inventaire : Philtre de Requinquance
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Ven 9 Juin 2017 - 15:04

Ça alors ! Lulu était là, en train d’essayer de prendre elle-aussi son cocktail. Instinctivement, elle lâcha le godet et se jeta sur la jeune femme, la serrant dans ses bras en sautillant.

- LULU !! TU M’AVAIS MANQUÉ !!

- ZAZAAAAC TOI AUSSI TU M’AVAIS MANQUÉ !!

Isaac attrapa le verre et le tendit à Lulu qui l’attrapa et le siffla. L’irlandaise était soudainement devenue radieuse, revoir sur super coupine la rendait toute heureuse.

- C’est blindé de pètes-culs ici mais au moins, l’alcool coule à foison !

- Ouaip, j’sais, c’est moi qu’ai fait tout ça héhé – s’exclama la batteuse.

- Sérieux ??!

- OUAI ! Bon… j’voulais pas hein au départ, mais ils m’ont forcé la main.

L’irlandaise tourna sur elle-même et elle regarda tout autour d’elle. C’était marrant, parce que ce lieu offrait une impression de sérénité, on s’y sentait bien. Les guirlandes électriques de la terrasse offraient un lieu sympathique où prendre un verre tranquillement. De loin elle vu Titus et tenta de lui faire un grand signe de la main. Loupé, il avait l’air concentré sur une fille aux cheveux verts. Isaac la reconnu, c’était sa collègue du pub. Elle voulu lui faire signe aussi mais elle était tout autant ailleurs que l’américain.

- Ben… qu’est-ce qu’ils ont ces deux là ? – demanda la junkie

- Les gros nibards ça attire toujours. -  fustigea Lulu en jetant un regard noir à la jeune femme aux cheveux verts.

- Euh il s’est passé quelque chose ?

Intérieurement, Isaac senti que la question n’était sans doute pas la meilleure. L’irlandaise ne connaissait que Myosotis par le biais de son travail et elles n’avaient jamais vraiment discuté ensemble, si ce n’est pour le passage de commandes ou pour l’achat de plantes douteuses. Isaac ne connaissait pas assez bien les élèves pour juger et quand bien même – hormis cette bolosse insupportable de Malicia qu’elle avait bien entendu retrouvé à la WoW – elle n’était pas du genre à juger.

- C’est une tepue. C’tout.

- Ooooook. – fit Isaac en regardant ses pieds

Elle tourna vers son regard vers la jeune femme accompagnant Lulu, elle ne la connaissait pas.

- Nom d’une mandragore ! Je ne me suis pas présentée. Isaac O’Callaghan, deuxième du nom derrière mon frangin. En troisième année de magie expérimentale.

La jeune fille à la peau dorée fut comme sortie d’un moment d’égarement, sans doute un peu surprise par les deux femmes qui ne semblaient rien avoir en commun.

- AH ! Euh, Adhita Lonkar ! Je suis en première année de magie expérimentale aussi !

- Eh mais… c’est vrai que ton visage me dit quelque chose… OUAI ÇA Y EST JE SAIS ! Je t’ai déjà croisée dans les couloirs avec les cours de l’autre dégénéré de Vertefeuille ! – s’exclama l’Irlandaise.

- Ah ouai, c’est vrai ça !

Isaac lui attrapa la main sans demander et la secoua vigoureusement en souriant de toutes ses dents, un peu jaunies par le tabac à répétitions.

- Enchantée !



Mes RPs du Moment !





Au fond du verre., avec Titus Reynolds
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 262
avatar
Lucrécya Rincevent

Messages : 3510

Double Compte : Augustus Kane
Situation Amoureuse : cachez vos mecs, les morues : chuis à nouveau célib !

Filière : Aurorologie

Sorts Connus :
Accio,
Aguamenti,
Amplificatum/Reducto,
Animagus,
Calmos Pacificatum,
Confringo,
Contusionus Encontusiono,
Cucurcelerum
Defodio,
Episkey,
Folloreille,
Gemino
Incarcerem,
Inflammarae,
Lashlabask,
Locomotor,
Multicofors,
Nauséis,
Periculo Pugno,
Repulso,
Revigor,
Rictusempra,
Sonorus,
Spero Patronum,
Subcingulus

Inventaire :
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Horloge des Familles,
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de Poule du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita (x4)
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Sam 24 Juin 2017 - 19:08

Lucrécya regardait avec des yeux mi-clos ses deux potesses Zazak et Adhibou faire gentiment connaissance, en se lançant dans ce qui devait être la plus longue et vive poignée de mains de l'histoire de l'humanité. La brunette avait l'impression désagréable (et totalement infondée) qu'elle était en train de désaouler. Elle attrapa donc un des verres ensorcelés pour flotter dans les airs, et l'avala goulûment, avant de s'essuyer d'un revers de bras.

Un frisson délicieux la parcourut aussitôt. Et pendant une fraction de seconde, un instant de rien du tout, elle se sentit parfaitement bien. Exit ses problèmes, exit ses peurs d'abandon et sa colère perpétuelle !

La musique populaire et joyeuse, qui venait de s'enchaîner, résonnait joliment autour d'elle; cela fit pousser une clameur de joie à un groupe de Zêtas non loin. Lucrécya esquissa un sourire benêt. Les gens étaient heureux autour d'elle ; il faisait bon, l'alcool coulait à flots, et le salon bourgeois dans lequel les danseurs piétinaient étaient de toute beauté. Ouaip, elle se sentait apaisée. C'était assez rare pour elle, qui d'ordinaire ne connaissait que les affres de la colère. C'était peut-être ça, au fond, le bonheur...

Quelqu'un tapota son épaule. La batteuse avinée se retourna en pivotant sur ses talons hauts, et afficha même un gros sourire empreint d'une béatitude alcoolisée.

-Ouaiiis ?

Quelques étudiants se tenaient devant elle. Elle ne connaissait pas leur nom, mais leur tronche, ouais, définitivement ouais : c'était des Alpha Alpha Alpha. Un ou deux parmi la bande étaient même dans l'équipe de quidditch avec elle. Dingue comme elle n'avait jamais retenu leur blaze, quand même. Maintenant que l'alcool Zêta lui chauffait les tempes et la poitrine, elle se disait que c'était drôlement dommage quand même, qu'elle faisait partie de cette frat' au même titre que les autres depuis près d'un an, et qu'il était temps qu'elle parle à d'autres AAA, hormis Darius. Y'en avait peut-être des coolos, qui sait ?

Aussi elle élargit son sourire, et lâcha :

-Salut les potooos ! Ca gaze ? Z'avez vu ma fiesta ? Diiiingue, nan ?

-Hum, oui, justement, c'est pour ça qu'on voulait te voâââr ! articula une aristocrate aux cheveux roux.

Lucrécya cligna des yeux, devant la rouquine engoncée dans sa robe de taffetas meringuée. Elle la remettait, elle : même bourrée, elle ne pouvait pas oublier cet inimitable accent de gonzesse fortunée ! C'était celle qui l'avait plus ou moins forcé à organiser toute cette soirée.

-Cette petite sauterie est véritâââblement un succès, continua l'Alpha, en fronçant son petit nez.

Les autres derrière elle hochèrent la tête.

-C'est drolement coolos, je sais, renchérit Lulu en bombant son maigre torse. Au début j'étais pas emballée par cette connerie, mais là c'est juste coolos de chez coolos. Je dirais même plus que coolos : top chouétos ! J'veux dire : y'a des gus de toutes les frat' ! Et tout le monde est content !

-Certes. Mais, dis-moi, te remémores-tu donc du câhier des charges de la soirée ? Du vernissâââge ? De lâ collecte de fonds pour nécéssiteux ?

La lilliputienne pompette plissa les yeux, sans comprendre.

-Quoi ? Verni...hein ? Cahier des... quoi ?

La rouquine pinça les lèvres d'un air sévère.

-Voilâââ. C'était donc bien ce qui nous semblait.

Elle tendit un document à Lulu, qui le prit machinalement en mains.

-Keskecé ? déglutit l'ex-Serpentard.

-Ôôôh, trois fois rien. Une petite facture. Les frais inhérents à la câââsse que nous avons pu observer, ceux pour la câââsse sur laquelle nous spéculons avant la fin de la pârty, ainsi que les frais de ménâââge, évidemment.

Malgré son état d'ébriété manifeste, Lucrécya manqua de s'étrangler :

-Quoi ? Vous voulez me faire payer ?! Alors que je suis fauchée ?!

-Evidemment. Ce n'est pas la pârty que nous voulions, ce n'est que justice.

-Mais c'est dégueulasse ! s'insurgea la petite brunette. Vous allez faire raquer un membre de votre propre frat ?!

-Âââh, mais voilâââ qui n'est plus un problème, Lucrécyâ ! Câr tu n'es officiellement plus une Alpha, à compter de maintenant ! Tu es renvoyée !

Et, sans ajouter un mot de plus, l'aristocrate rousse fit volte-face, suivi des quelques autres Alpha qui l'accompagnaient. En laissant, une fois n'est pas coutume, Lucrécya pantoise.





Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Malicia McGuire

Welcome to Motel Alabama, avec Isaac O'Callaghan

Like a broomstick in the wind, avec Enola Powell et tous ceux qui le veulent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2HBEB


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: Rock this Party !!!   Jeu 6 Juil 2017 - 19:25

Le temps semblait s'être arrêté. Comme distendu. Et Myosotis fixait Titus de son seul œil valide depuis bien trop longtemps à son sens. Elle ne réalisa qu'à peine que cette cruche de Rincevent s'était éloignée en pestant, en compagnie de son étrange amie à la peau dorée. Ce n'était pas une grande perte pour la dryade, de toutes façons.

Elle cligna, lentement. Elle ne s'attendait pas à voir le cowboy, ici, maintenant. Enfin, si, sa présence à la soirée était une possibilité qu'elle avait espérée, mais... elle ne s'y attendait pas. Pas comme ça. Pas aussi vite, aussi frontalement. Elle n'avait pas eu le temps de s'y préparer. Elle se sentait prise au dépourvu.

Et totalement stupide.

C'était... étrange. A chaque fois qu'elle croisait l'américain, elle se sentait submergée par une bouffée d'émotions. Un mélange de mélancolie, de tristesse et de plaisir coupable. Oh, il ne la laissait pas indifférente, elle en était pleinement consciente. Mais elle savait aussi, depuis le temps, que ça ne les mènerait jamais nulle part. Que ce n'était rien de bien grave, rien de plus qu'une amourette sans avenir qui finirait par s'estomper d'elle-même.

La française releva, presque timidement, son œil vers son camarade Gamma :

- Salut, Titus.

Elle se rendit compte qu'elle était soulagée de le voir en pleine forme. VRAIMENT soulagée. Son cœur était allégé d'un poids. Comme si elle avait douté de sa santé, jusque là. Elle avait eu peur, oui... De quelque chose qui s'était passé, quelque chose de grave... mais elle ne se souvenait pas quoi.

Ce n'était pas la première fois, ceci dit, qu'un souvenir lui échappait, en lui laissant une impression amère.

Peu importait : Titus allait bien, et les craintes de Myo étaient visiblement infondées.

- Tu as l'air... commença-t-elle d'une voix toute douce.

Elle considéra le jogging suant que portait le Gamma, et arqua son sourcil.

- L'air... Heu... d'aller bien ! conclut-elle, un brin maladroite.

Le sourire que lui rendit Titus semblait sincère. Quoiqu'un peu triste, peut-être.

- Ouais, ça va. Et toi ?

- Oui.

La sorcière à la chevelure verte se mordit la lèvre inférieure. Et se morigéna intérieurement. C'était tout ce qu'elle avait à dire ? Pathétique. Comme si la présence du cowboy l'empêchait de réfléchir correctement. Ou plutôt, comme si. .. Comme si elle n'arrivait pas à être totalement elle-même, avec lui.

Un voile indicible de tristesse passa dans l'oeil unique de la jeune femme. C'était justement ça, le fond du problème. Elle n'arrivait pas à être elle-même. Elle aurait voulu pourtant, oh, elle aurait même donné beaucoup pour être à ce point à l'aise avec Titus. Parce que c'était Titus, et qu'il était génial. Parce qu'elle l'adorait. Et qu'elle tenait à lui.

Mais voilà : depuis un certain temps, quelque chose s' était brisé entre eux.

Autrefois, ils buvaient ensemble, fumaient ensemble, et vivaient ensemble des aventures farfelues et autres chasses aux monstres dangereuses, qu'elle adorait autant qu'elle redoutait.

C'était fini, à présent.

Où était passée leur complicité d'antan ? Depuis quand ne parvenaient-ils plus à communiquer ? Et pourquoi ?!

Quel gâchis. Quel immense gâchis.

Mais Myosotis pouvait, à défaut de retrouver leur complicité passée, garder des relations simples et agréables avec lui. Il était hors de question qu'elle fasse un trait sur leur amitié, même si elle n'aurait plus jamais le lustre d'antan. Ne serait-ce que par égard pour les deux meilleurs potes (voire plus) qu'ils avaient été. Par égard pour tout ce qu'ils avaient vécu ensemble.

Elle coupa le bref silence qui s'était installé entre eux, en lançant :

- J'ai l'impression qu'on s'est pas vu, depuis... ouah...

- Depuis un siècle, au moins, ouais, trancha Titus.

- Tu veux un verre ? proposa-t-elle. Entre potes Gamma ? Comme au bon vieux temps ?

En esquissant un sourire franc et joyeux. Parce qu'elle était heureuse de revoir Titus, et que rien d'autre ne comptait, finalement.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc
 

Rock this Party !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Avenue des Champs Z'Allons-Y :: Fraternité ZΔN-