Image Image ImageAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 
Partagez | 
 

 ♥ Cinquante nuances de rose ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1753

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Dim 7 Fév 2016 - 10:25

-Mais… mais… Pourquoi elle est partie comme ça ?

Le départ précipité de Rincevent semblait avoir porté le coup de trop à Malicia. La jolie métisse cherchait du regard son amie, en proie à la confusion. Cependant, Darius n’y prêtait pas attention. Il avait ses propres problèmes.

-T’as vu comment elle m’a parlé ? Elle avait l’air tellement mal. Et en colère ! Tu crois qu’elle est en colère contre…

De toutes les fêtes qui avaient été organisées au sein de cette faculté miséreuse, celle-ci décrochait sans aucun doute la palme du mauvais goût et du ridicule. Il aurait dû se douter, étant donné sa haine pour ces festivités gluantes, qu’il n’aurait pas dû espérer quoi que ce soit de ce bal, et encore moins, une aide providentielle pour ses problèmes de couple. Visiblement, Malicia avait bien trop à faire avec les problèmes des AUTRES couples.

-Et si j’allais la chercher ? Peut-être que…

A la vue de la scène tragico-comique qui s’était déroulée devant lui, l’Alpha avait soupiré. Non, il ne pouvait pas dire qu’il ne ressentait pas un peu de tristesse, voire de préoccupation pour ces pauvres Flynn et Rincevent. Ce qu’il leur arrivait était bien évidemment fâcheux. Mais pour être tout à fait honnête, il ne voyait pas ce qu’il pouvait faire pour eux, si tant est qu’il soit attendu de lui qu’il se mêle de leurs affaires. Or Darius avait bien assez à faire avec les siennes, lesquelles concernaient deux exécrables pintades prénommées Naïa et Ava. Un affront avait été fait à sa virilité ainsi qu’à sa fidélité et son honneur exigeait réparation : ces deux-là devaient souffrir. Il en était ainsi. Il ne faisait pas les règles.

-Ou alors, peut-être que je ne devrais pas ? Peut-être qu’elle a besoin d’être un peu seule et de…

Cependant, Darius hésitait quant à la marche à suivre. Couvrir la première de pustules et d'ognons purulents et noyer l’autre dans une mare de serpents ? Combiner un véritasérum et un sonorus afin de leur faire hurler leurs pires secrets ? Les assommer, les ligoter et les livrer nues dans le bureau de ce cher Docteur Magouille comme esclaves consentantes ? Ou alors rester simple, et les éviscérer d’un coup de baguette au-dessus de la rivière, en guise d’amuse-gueules au Kelpy ? Tant d’options, et si peu de t…

-Tu m’écoutes ?

L’Alpha se tourna vers sa chère et tendre :

-Plaît-il ? Oui, excellente idée.

La Zêta Delta Nu écarquilla les yeux :

-Tu crois ???

Darius marqua une brève hésitation :

-Je ne crois pas, j’en suis sûr ? Finit-il par dire, incertain.

-Donc si je fais un philtre d’amour pour que Lulu et Minus soient ensemble pour toujours, ça te choque pas ?

L’Alpha considéra le plan avec incrédulité :

-J’avais dit « excellente idée » ? Je voulais bien évidemment dire : « monumentale erreur ». corrigea-t-il.

-En fait, tu m’écoutais pas ! s’offusqua la métisse.

La meilleure défense étant l’attaque, Darius haussa légèrement le ton, dans l’espoir vain de ne pas déclencher l’hystérie de son interlocutrice :

-Comment peux-tu dire une chose pareille ? J’ai toujours apporté la plus grande importance à ce que tu dit.

Il porta la main à sa baguette et sonda discrètement la foule, dans l’espoir de retrouver ses futures victimes :

-Cela ne te dérange pas si je…

-Où est-ce que tu vas comme ça ? fit la voix flûtée de sa petite-amie, sur un ton sentencieux.

L’Alpha remit son arme dans sa poche :

-Nulle part.

L’inquisition se poursuivit malgré tout :

-Pourquoi tu prenais ta baguette ?

Une goutte de sueur perla sur le front de l’étudiant :

-Pour… te… prouver mon amour ? hasarda-t-il.

-TU ME PRENDS POUR UNE COURGE ?! TU ALLAIS ME PLANTER LA ?! LE JOUR DE LA ST VALENTIN ?!!

-Bien sûr que non.

Darius tourna de nouveau la tête vers la cohorte de danseurs :

-Es-tu sûre que tu ne veux pas m’attendre ? demanda-t-il sur un ton badin.

Son regard s’assombrit :

-Je n’en ai pas pour longtemps.

-Oh mon dieu ! Tu veux te venger de Naïa et Ava en les éviscérant au-dessus du kelpy ?!

L’Alpha dévisagea sa chère et tendre, désarçonné :

-Mais comment sais-tu cela ?!

Le doigt de Malicia se braqua contre son torse :

-Depuis qu’on les as entendues parler contre toi, t’as pas dit un mot et maintenant tu les cherches dans la foule ! Tu veux les éviscérer au-dessus du kelpy !

Darius détourna le visage avec dédain :

-Femme de peu de foi. Je ne suis pas aussi prévisible.

Il croisa les bras, le regard noir :

-Pour tout te dire, j’avais prévu pire...

-TU VEUX LES LIVRER TOUTES NUES AU DOYEN ?!

Darius écarquilla les yeux, les sourcils froncés par la stupeur :

-Mais comment… ?!

-JE TE CONNAIS !

Malicia plissa les yeux avec suspicion :

-Et d’abord, pourquoi ça te tient autant à cœur de te venger ?

Elle écarquilla les yeux, sous le coup d’une révélation :

-Oh mon dieu ! C’est tes exs, c’est ça ?!

-Absolument pas. Rétorqua l’Alpha, avec une mauvaise foi manifeste. Je n’ai couché ni avec l’une ni avec l’autre.

C’est, du moins, ce qu’il espérait. Il se souvenait être brièvement sorti avec Naïa de Neveha lors d’un accrochage avec Malicia l’an dernier. Il se serait fait une joie de dévergonder cet italienne comme il se doit. Mais il n’en avait pas eu l’occasion. Quant à Gold, l’idée ne lui avait même pas effleuré l’esprit. Cela dit, avec une certaine quantité d’alcool dans le sang…

-Oh mon dieu ! T’es vraiment en train d’essayer de te rappeler si tu l’as fait avec elles ou pas ?!

-Depuis quand prends-tu des cours de légilimancie ?! persiffla Darius.

-J’y crois pas ! piaillait d’énervement sa chère et tendre. En fait t’as pas changé ! T’es même encore pire ! Pourquoi je suis ressortie avec toi ?! Pourquoi je m’inflige ça ?! Pourquoi je…

L’Alpha soupira :

-J’ai besoin d’un verre. Décréta-t-il.

Un lutin pourvut aussitôt à ses besoins et il saisit le verre qu’il lui tendait avec un dépit non feint. Malicia, elle, levait les mains en signe d’exaspération :

-Ça suffit ! J’ai d’autres choses à faire de plus intéressantes que de passer ma soirée avec un gros pervers qui s’est envoyé toute ma sororité et la moitié des autres !

Elle tourna les talons :

-Tu fais ce que tu veux, moi, je vais réconcilier Minus et… MAIS QU’EST-CE QUE TU FAIS ?!


Darius venait d’enlacer le dos de la métisse rouge de colère et enfonçait le nez dans sa chevelure dorée :

-Oh mon petit vivet doré, ma chocogrenouille jolie, mon ange parfumé…

La malheureuse tenta de s’extirper de son emprise. En fin de compte, elle se tourna vers lui et sursauta : l’Alpha souriait de toutes ses dents.

-MAIS QU’EST-CE QUI T’ARRIVE ?! T’ES BOURRE ?! s’énerva-t-elle.

Le regard aussi fou que fixe, Darius acquiesça :

-Oui ! Je suis ivre ! Ivre d’amour ! Ivre de joie ! Car je t’aime ! Je suis fou de toi ! Je mourrais pour toi ! Oh et puis fichtre, embrasse-moi !

Darius tendit les bras et les lèvres, les yeux fermés. Mais il ne se passa rien. Il ouvrit donc les yeux, pour tomber sur le visage renfrogné de sa métisse :

-Faut que j’y aille. Lâcha cette dernière.

L’Alpha écarquilla les yeux de détresse :

-NON ! NE ME QUITTE PAS ! JE T’AIME TELLEMENT !

Il se jeta aux pieds de sa chère et tendre et, entourant l’un d’eux de ses bras, se mit à dévorer sa cheville de baisers, en fermant les yeux avec ravissement :

-Je t’aime le Lundi, je t’aime le Mardi, je t’aime le Mercredi…

La Zeta baissa les yeux et soupira d’un air las, avant de reprendre sa marche comme elle le pouvait, l’Alpha accroché comme un boulet à sa cheville :

-Et le samedi matin, et le samedi après-midi, à 14 heures, à 15 heures, à16 heures et demi, à 16 heures trois-quart…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3446

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Lun 8 Fév 2016 - 18:44


Dé de l'Amûûûûûûûr !






Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE

avatar
Marcus Flynn

Messages : 536

Situation Amoureuse : tout va bien ! Ma femme va revenir, que j'vous dis !

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Defodio,
Episkey,
Inflammarae,
Pointe au Nord,
Protego,
Repulso,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Hominum Revelio,
Cave Inimicum


Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Philtre de Requinquance (x2)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7)
Lait de Poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x5)
Tequila Magouilita (x2),
Onguent d'amnésie du Dr Oubbly,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi

MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Mar 9 Fév 2016 - 21:51

Marcus gémissait, le dos plaqué contre le sol froid et rose de la place MMM. Des étudiants endimanchés passèrent à côté de lui sans lui accorder le moindre regard. Mais le pauvre PAF ne s'en rendit même pas compte. La main crispée sur sa bouche ensanglantée, il ne pouvait penser qu'à une seule chose : Luluchou l'avait frappé. Luluchou. L'Avait. Frappé. LULUCHOU L'AVAIT FRAPPE !

Ouaip, elle l'avait frappé. Avec Séraphine. Avec la foutue batte qu'il lui avait offert lors de leur foutu premier rencard à Poudlard. Pour le coup, il n'arrivait pas à déterminer ce qui était le plus douloureux : sa tronche, ou l'horrible désarroi dans lequel la jeune femme l'avait laissé, en le laissant saigner sur le sol pendant qu'elle s'éloignait au bras de la plus grande tête à claques de l'univers. Il tenta de se redresser... et grimaça : non, c'était sa tronche en sang, le plus douloureux, finalement. Ouaip ouaip ouaip. Définitivement sa tronche.

Il se releva lentement, et la douleur lancinante sur sa gueule accompagna ses mouvements. Fallait dire que Lulu frappait vite, et bien. C'était pour ça qu'elle lui plaisait, d'ailleurs. Elle était toujours vive. Toujours prête à partir au quart de tour. Il aimait son impulsivité, il aimait ses crises de colère, et il aimait son caractère de cochon. Des fois, c'était flippant, des fois c'était douloureux, mais il aimait tout ça chez elle. Parce qu'il la connaissait plus que personne : il voyait ce qu'il y avait, derrière.
Enfin... c'était ce qu'il pensait, avant. Parce que visiblement, là, il la captait plus. Ou alors il l'avait jamais vraiment pigé.

Mais au fond, quel gaillard pouvait se vanter de piger les gonzesses ?!

Alors qu'il venait de se remettre, avec précaution, droit sur ses jambes, quelque chose le frappa en plein estomac, et le fit retomber lourdement sur le coccyx.

-Aie, grommela-t-il.

-Ben alors m'sieur Castor, pourquoi tu t'es enfui aussi vite ? fit la voix horripilante de l'irlandaise qui venait de le ceinturer.

Marcus baissa les yeux, et considéra en grimaçant la POP qui le fixait avec de gros yeux brillants.

-Fous-moi la paix, O'Neil ! intima-t-il.

Ce qu'elle n'écouta évidemment pas :

-Roh mais tu saignes ! Episkey !

Le sort de la POP fit disparaître la douleur vive du gaillard... mais ça n'allégea pas une seconde ce qu'il ressentait. Bordel, il aurait pu écrire des poèmes tellement il était triste... mais avec le sang de cet espèce d'enfoiré de Londubat en guise d'encre, tellement il était en rogne. Tiens, c'était pas une si mauvaise idée que ça. Il se la rangea dans un coin de sa tête, repoussa vivement la maigrichonne aux yeux exorbités d'un coup de pied bien placé, et se releva à nouveau.

Mais aussitôt, la jeune femme se recolla à lui en roucoulant :

-Et alors ? T'as parlé avec Rincevent-Rincevent-Rincevent ? susurra-t-elle.

-Veux pas en parler, maugréa Marcus.

-Ca s'est bien passé ou bien ?

-Veux pas en parler.

-Et elle a demandé le divorce ou pas du coup ?

Le sang du PAF ne fit qu'un tour :

-BORDEL O'NEIL C'PAS TES OGNONS ! VEUT PAS EN PARLER ! ET SURTOUT PAS AVEC TOI !

Griselda releva la tête, et fit mine d'être vexée, en fronçant exagérément les sourcils :

-Roh, m'sieur Castor, il va falloir que tu sois un peu plus sympa hein ! Je sais que t'es stressé en ce moment mais il va falloir que tu fasses des efforts si tu veux que ça marche entre nous.

Une veine se mit à dangereusement palpiter sur le front de Flynn :

-J'VEUX PAS QU'CA MARCHE ENTRE NOUS ! Y'A PAS DE NOUS QUI TIENNE ! LACHE-MOI LES BALLS O'NEIL !

Griselda plongea ses yeux de grenouille dans ceux de Marcus... puis elle éclata de rire :

-Non, on me la fait pas à moi ! Ta bouche prétend « lâche-moi les balls », mais clairement, tes yeux disent « aimons-nous pour la vie ! ». Même pas besoin de legilimancie pour comprendre ça !

Marcus roula ses yeux dans ses orbites, dépité. Et dire que cette tarée voulait devenir psychémage... Vu comment elle était douée pour comprendre les gens, il plaignait d'avance ses éventuels futurs clients.

-Nan, ma bouche et mes yeux te disent la même chose : CASSE-TOI !

L'irlandaise secoua la tête, d'un air désolé :

-Roh mon pauvre, tu vas pas bien, t'es en plein déni et c'est pas beau à voir. Heureusement j'ai exactement ce qu'il te faut pour surmonter ça.

-C'EST PAS DU DENI JE VEUX JUSTE QUE TU ME FOUTES LA P... Grrrlh...

Marcus mit sa main sur sa gorge, et déglutit, avalant le le liquide que la fofolle venait de lui jeter sans son accord dans le gosier.

-Grrhhrrhlll... mais qu'esse qu'c'est qu'ça ?! fit-il en toussant à moitié.

-Tu voulais de la bière, expliqua O'Neil en haussant les épaules. C'est pas la peine de me remercier.

-MAIS J'AI AUCUNE INTENTION DE TE REMERCIER, ESPÈCE DE TARÉE ! J'VAIS PLUTÔT TE VIRER DE LÀ À COUP DE PIED DANS LE DERCHE ET TU VAS TE CASSER DE MA VIE UNE FOIS POUR TOUTES ET ON DEVRAIT ALLER CHEZ MOI DE SUITE FAIRE L'AMOUR TOUTE LA NUIT COMME DES BÊTES !

-Ok, d'accord, allons-y, mon Castor Musclé ! répondit Griselda, tout sourire, en frottant sa tête contre l'épaule du PAF.

Marcus ouvrit des yeux horrifiés. Pourquoi il avait dit ça ?! C'était sorti tout seul, et pourtant, Dieu savait qu'il avait aucune envie se farcir cette nana-là. Bon, en ce moment, il avait envie de se farcir aucune autre gonzesse à part Luluchou, mais SURTOUT PAS O'NEIL !

Il n'était peut-être pas trop tard pour renverser la vapeur, l'air de rien.

-Euuuuuh... allons-y où ? lança-t-il d'une voix hypocrite, une goutte de sueur sur le front.

Griselda pouffa de rire :

-Ben, faire l'amour toute la nuit comme des bêtes, voyons !

Un frisson de dégoût parcourut l'échine de Flynn.

-Raaah O'Neil, t''es vraiment une obsédée !

Gri cligna des yeux, étonnée :

-Mais c'est toi qui...

-PAS DU TOUT J'AI RIEN DIT, RIEN DU TOUT ! paniqua le Pi Alpha Fi, avec une mauvaise foi à peine dissimulée. ET PUIS D'AILLEURS T'AS AUCUNE PREUVE !

La maigrichonne se gratta la tête... puis exorbita encore davantage ses yeux :

-Roh, mais oui, je comprend, t'as peur que Lulululu soit jalouse si on fait l'amour comme des bêtes dans votre lit ! Mais t'inquiète pas, vu comment elle roule des pelles à son cavalier, je pense qu'elle le sera pas du tout !

-QUOI ?!

Marcus sentit son sang se glacer. Il tourna la tête dans tous les sens, autour de lui... jusqu'à les voir. Assis dans un coin, à une table romantique en forme de cœur. Londubat. Et Luluchou. Les lèvres soudées dans un langoureux baiser qui n'en finissait pas.

Et d'un coup, le PAF sentit toutes ses forces l'abandonner. Il resta là, l'impression d'être totalement vidé, les bras ballants.



On va poutrer du zombie !!!


Mes RPs du Moment !



Les aventuriers de la mémoire perdue, avec Malicia "Bouftout" McGuire et Doc Magouille

Bro of the dead, avec Drago Malefoy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Mer 10 Fév 2016 - 10:14

Si elle était dans son été normal, Manon aurait déjà quitté le bal, mais malheureusement les deux coups qu’elle prit au visage suffisaient à lui faire perdre ses repères. Elle en oubliait même la main que son cavalier avait plaquée sur ses fesses.

Pour le moment alors que la tête lui tournait, elle maudissait l’image de Neville qui voletait autour d’elle comme les petits angelots, dans les picturine comique pour enfants.

Om lui proposa un verre, mais Manon refusa tout de suite, la tête lui tournait déjà suffisamment pour qu’elle rajoute une couche en buvant de l’alcool.

- Aide-moi à me relever plutôt.

Om hésita un peu, puis accepta finalement de l’aider à se relever, elle attendit alors de retrouver son équilibre et tenta de mettre ses idées en place. Le mieux à faire était d’en parler avec Neville, mais c’était ni le lieu ni l’endroit pour le faire. Et puis, elle n’avait pas envie de penser à l’aboutissement de sa quête, d’ailleurs pourquoi une fois de plus pensait-elle à cette journée, il fallait qu’elle oublie, il ne s’était rien passé, rien du tout. C’est pour ça qu’il fallait qu’elle parle à Neville, tout de suite… Elle voulait oublier… Son sourire s’agrandit sans qu’elle ne le sache vraiment pourquoi.

- Mon amie, peux-tu m’en dire plus ? Je ne comprends pas l’origine de ton mal et si je dois te soigner.
- Neville…

Répondit-elle simplement

- Neville ? Notre ami POP ? Il ne frapperait jamais quelqu’un c’est plutôt l’inverse d’ailleurs.

- Justement…

Elle n’ajouta rien, Om avait bien autre chose à faire qu’à écouter ses problèmes, elle entendit la dispute de Lucrecya et Marcus et se doutait qu’elle le trouvera là-bas, elle se faufila parmi les couples à la recherche de son ami.

- Mais attend Manon, mon chère al… Enfin ma chère. Pourquoi pars-tu ?

- Il faut que je le retrouve…

- Neville ? Tu es sûr de ne pas vouloir danser plutôt ?

- Om, tu sais, ce n’est vraiment pas le…

- Où alors s’attarder sur le buffet, ces choco-grenouilles roses m’ont l’air succulentes

Coupa Om espérant ainsi ralentir sa cavalière, mais malheureusement celle-ci avait quelque chose en tête, parler avec Neville du sort qui les liait pour pouvoir enfin oublier. Pourtant, l’hindoue insista comme si perdre sa cavalière devenait un problème gigantesque.

- On peut aussi discuter de tout et de rien, boire un verre… Ce que tu veux en fait…

Manon s’était arrêtée pour le plus grand bonheur de son cavalier, mais pas seulement. Devant elle assit sur une table Lucrecya et Neville discutait comme si c’était normal, la jeune sorcière brune se demandait si elle était en train de rêver. Comme pour lui prouver le contraire, la batteuse approcha son visage de Neville et l’embrassa. Sans qu’elle comprenne pourquoi, la sorcière sentie quelque chose, presser son cœur, l’empêchant de respirer. Ça ne devait rien lui faire, Neville était son meilleur ami, il peut sortir avec qui il veut que ce soit avec Lucrecya ou une autre. Alors pourquoi ressentait-elle toutes ces émotions quand elle voyait son sourire ravi aux lèvres.

* C’n’est pas vrai, pensa-t-elle, les picturines de Griselda m’on complétement retourner le cerveau, je n’ai pas envie de penser à ça maintenant, l’amour complique vraiment tout il faut que je me retrouve, il faut vraiment que j’oublie, il faut que…*

- Ma chère Manon… ?

- Désolé Om, ça ne sert à rien de lui en parler maintenant, et puis avec tous ces coups je ne me sens vraiment pas bien. Allons-nous asseoir ailleurs. Tu veux bien ?

***


Assise sur la chaise, Manon avait les yeux perdue dans le vide, troublée ça ne lui ressemblait pas d’être comme ça, elle avait toujours su ce qu’elle voulait pour son avenir, et elle avait l’impression que toute son assurance partait en miette depuis ce jour. Il fallait qu’elles se ressaisissent et qu’elle tienne ses propres décisions quel qu’en soit le prix. Om revenait vers elle avec deux choco-grenouilles et deux cocktails roses en grimaçant.

- il n’y a que ça comme boisson.

Dit-il comme pour s’excuser, une lueur étrange brûlait dans le regard de l’hindoue, mais Manon était à des lieux de savoir ce qu’il préparait pour le moment, c’était un ami, pourquoi devait-elle douter de lui.

- ça ira, répondit-elle en prenant son verre.

- Dans ce cas trinquons…. Trinquons à…

Fit-il d’un ton enjoué avant de lever son verre un sourire mauvais aux lèvres.

- à la réussite !

Ce slogan fit rire la sorcière brune, finalement, il se ressemblait sur ce point elle ajouta donc inconsciente de ce qu’il tramait :

- à la réussite !

Et elle but une gorgée en grimaçant, elle avait connu mieux comme cocktail, mais bon, c’était à la hauteur du thème : Paris la ville de l’amour… Un beau rêve pensa-t-elle alors que la magie opérait en elle. Elle s’attaqua au chocogrenouille quand Om lança la conversation :

- Tu as l’air d’allée mieux, c’est rassurant.

- ça devrait aller maintenant.

Répondit-elle en frissonnant, elle n’y croyait pas vraiment en embrassant Neville, Luu attirait les foudres de Marcus sur le POP, rien que d’y penser, elle voulait fuir. Son regards s’attarda alors sur les mains d’Om et elle eut à ce moment-là, la sensation de la sentir encore sur ses fesses… c’était dérangeant mais surtout troublant.

Om lui parlait, mais Manon n’écoutait pas, il n’y avait que ses mains en faites. Sans un mot elle les lui prit et dit d’une voix tendre qu’elle ne connaissait pas :

- tes mains… j’aimerais tellement les sentir à nouveau sur mon corps.

Un grand silence accueillit sa réflexion même elle mit un temps avant de comprendre que c’était son corps qui venait de parler. Elle devient rouge écarlate, Om lui se trouvait soudain pétrifié, il trouva néanmoins le courage de répondre :

- Ma, ma…. Tu… Bien… ?

- Oui, oui je vais bien et j’irais encore mieux dans tes bras…

Que venait-elle encore de dire, elle posa ses mains sur sa bouche, s’empêchant de parler tandis qu’un nouveau silence s’installait entre eux. Om hésita puis il se leva pour se diriger vers elle. Désespérée, elle libéra sa bouche pour dire :

- NON !

Elle réussit à stopper momentanément la phrase qui manquait de sortir en mettant la choco-grenouille dans sa bouche et regardait autour d’elle certain la regardait, leurs regard osés la mettait en colère, mais ce n’était pas l’urgence, elle repéra les toilettes et espérait que ces jambes la porterait jusque-là.

- Ma chérie ?!... Je ne comprends pas ce que tu veux et …

- Il n’y a rien à comprendre, écoute Ce cocktail est vraiment corsé, j’ai… J’ai chaud, je dis n’importe quoi, peut-être qu’en m’embrassant…Euhhhh Non !!!

Bon sang ça ne lui ressemblait pas qu’est-ce que c’était le cocktail ? Un sort ? Une potion d’amour ? Ou alors c’était elle ? Allons, elle allait passer de l’eau sur son visage et tout irait pour le mieux. Elle leva ses yeux turquoise vers Om et son regard la troubla une fois de plus, pourvut qu’il ne la prenne pas au sérieux.

- Om je…. Allons aux toilettes, *kof kof* Tout les deux.

Non, elle disait n’importe quoi une fois de plus, les rouages de son cerveau se mettait en place pour créer une potion qui là ferait disparaitre littéralement sous terre…. C’était le mieux pour elle.



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Mer 10 Fév 2016 - 18:56


Dé de l'Amûûûûûûûr !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 171
avatar
Kimberlie J. McCormick

Messages : 1791

Double Compte : Neville Londubat
Situation Amoureuse : En couple avec Kakyo Hideyoshi. Etonnant hein !

Sorts Connus :
Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Incarcerem / Lashlabask,
Revigor,
Spero Patronum,
Confringo,
Periculo Pugno,
Contusionus Encontusiono,
Protego,
Subcingulus,
Locomotor Barda,
Pointe au Nord,
Inflamarae,
Folloreille,
Rictussempra,
Tarentallegra,
Jambencoton,
Purée de Pois,
Assurdiato,
Recurevite

Inventaire : Essence de Dictame (x2)
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x3),
Grimoire de la Luxure,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Ven 12 Fév 2016 - 13:29

Devant un curé sorti de nulle-part, Kimberlie était aux anges. Elle allait se marier avec le bon cette fois, elle en était persuadée !

Pourquoi n'avait-elle pas pensé à Saturnin au lieu de s'entêter à essayer de se marier avec ce pauvre Om Kapoor, qu'elle avait d'ailleurs "friendzoné" au possible ?! Il était sûrement le garçon le plus gentil et le plus altruiste qu'elle connaisse ! De plus, il aimait tant l'Amour qu'il était impossible qu'il résiste à sa demande ! ( ou ordre ? ) Bref... Dans sa robe de fond de placard et ses baskets de sport, elle se sentait plus femme et plus heureuse que dans la magnifique robe blanche meringuée qu'elle portait quelques jours plus tôt.

Serrant le bras de son cavalier et fiancé avec ardeur ( ce qui se traduisait par des grimaces intempestives de la part de son futur mari ), elle fixait le vieillard sénile avec un regard de vivet doré-fris.

- Alors... détaillait-il un livre avec des tonnes d'articles sans comprendre ce qu'il y avait dedans.
- Prrrrrressons, mon Pèèèèèèrrrrrrrre ! le pressa Grandamour, comme seule véritable témoin du double mariage qui avait lieu.

Ah oui... parce qu'il y avait aussi Ava Gold qui était exactement dans le même état que notre héroïne. Celle-ci sautillait sur place à l'idée de se marier avec Kakyo, celui-ci tirant son col de chemise, visiblement inquiet.

- Mais je ne suis pas votre père voyons, je n'ai jamais eu de femme ! lâcha le vieil homme courbé et tremblotant.

D'un coup, l'organisatrice du Bal attrapa le pauvre malheureux et le tira à l'écart. Sauf qu'elle parlait si fort que les deux couples entendaient tout.

- Écoutez ! C'était le deal ! Vous prenez l'argent et ensuite vous communier des mariages comme les moldus ! Je ne vous ai pas sorti de la rue pour que vous fassiez comme si rien n'avait été conclu !
- Qu'est-ce que je dois faire déjà ? demanda-t-il, sans mauvais foi.
- Je vous ai mis des notes là-dedans ! chercha-t-elle la page de la Bible moldue où elle avait disposé un morceau de parchemin. Lisez et puis c'est tout !
- Bien ma p'tit dame...

Elle le tira de nouveau vers les deux couples, mais mise à part Kakyo et Saturnin qui se lancèrent un regard circonspect, les deux autres étaient tellement enjouées qu'elles ne calèrent rien à ce qui venait de se passer.

- Mes... Mesdames et Messieurs... Nous... nous sommes... réunis en... ce jour béni pour... commença le vieux qui plissait les yeux sur les notes de Grandamour.
- Je crois qu'il me faut quelque chose à boire... de corsé... laissa échapper Kakyo, blanc comme un linge.
- Qu'en... ce... ce jour l'Amour soit célébré... et que... continuait le clochard reconverti.
- Chuuuut ! laissa échappé Kim, irrité qu'il gâche le plus beau jour de sa vie.
- Dis Kim. C'est Saturnin le gusse que tu disais aimer la dernière fois ? demanda Kakyo, plus sérieux que jamais.

La question de son camarade de filière était claire et très facile à répondre. Pourtant quelque chose en Kimberlie la fit douter. Une partie d'elle voulait lui répondre qu'elle s'était réveillée et qu'elle s'était rendue compte qu'elle avait toujours aimé son frère de fraternité, sauf qu'elle se souvenait très bien de cette conversation... C'était quelques jours avant de d'accepter le mariage avec Om. Elle ne parlait pas de Saturnin à ce moment elle, ni même de Om... Pourtant Saturnin était l'Amour de sa vie ! Elle fronça les sourcils, ce qui était plus elle-même que le sourire béa qu'elle affichait depuis toute à l'heure.

- Oh, par Merlin, pourquoi me l'as-tu pas dit plus tôt, Kim ? s'immiça Saturnin, visiblement flatté.
- Tais-toi deux secondes, veux-tu ! claqua Kakyo, en lui lançant un regard noir, avant de reposer son attentions sur la métisse. S'il te plait répond-moi.
- Eros, dieu.... dieu.... dieu de... l'Amour ! Oui... de l'Amour ! Bénis ce couple... - le vieux leva son regard sur les quatre étudiants et se permit une petite improvisation - ces couples...
- Ce n'est pas le moment de parler de ça !
- C'est carrément le moment de parler de ça ! Tu vas te marier bordel !

Kimberlie était visiblement mal à l'aise, prise de confusion de part deux pensées qui s'entrechoquaient, qui se battaient en elle, deux pensées complètement contradictoires. Ce fut à elle de devenir blanc comme un linge, mais comme son caractère la dictait, elle se braqua face à sa faiblesse :

- Ça ne te regarde pas ! J'étais très heureuse avec cette idée avant que tu te mettes à me saouler !
- Bien sûr que ça me regarde ! Parce que.... Parce que... !

Kimberlie plissa des yeux en notant la gêne visible dans le regard du japonais. Elle aurait juré qu'il avait rougi, durant un instant... Étonnement, le voir comme ça commença à rendre la lucidité à l'étudiante en sport. Elle aurait sûrement passé outre le sort qui se jouait d'elle, mais un élément perturbateur vint gâcher cela :

- MAIS JE RÊVE ! hurla la Zeta-Girl qui serrait encore le bras de Kakyo. TU AS DÉJÀ TON FUTUR MARI, NE TOUCHE PAS AU MIEN !
- Keuwa ?! laissa échapper Kimberlie, en haussant un sourcil. T'es dingue !? J'ai déjà un futur mari parfait !
- Haha... merci Kim. ne put s'empêcher de dire, Saturnin, de nouveau flatté.
- Tu faisais quoi alors avec Kakyo il y a quelques secondes ?! TU L'ENVOUTAIS SALE GARCE !
- J'T'EMMERDE MOI ! la pointa-t-elle du doigt.
- Voyons mes demoiselles ! Vous avez interrompu la cérémonie... essaya de calmer le jeu, Grandamour.

Sauf que c'était trop tard ! Griffes dehors, Ava Gold avait sauté sur Kimberlie et s'en suivit une bagarre. Les ongles manucurés de la Zeta se plantèrent dans la peau de la Gamma qui répliquait avec ses puissants poings. Ça dura ainsi jusqu'à ce que leur lutte vint bousculer un serveur et que le contenu de tous les verres leur tombèrent sur la tronche, en avalant au passage, par mégarde.

Tout de suite, tout devint clair. Tous les doutes de Kim disparurent en oubliant sa lubie pour son frère Gamma. Puis la panique monta en se rendant compte de ce qu'elle était à deux doigts de faire :

- NOM D'UN BALAIS VOLANT ! QU'EST-CE QUE J’ÉTAIS ENTRAIN DE FAIRE ?!
- Qu'est-ce que j'étais entrain de faire MOI ! Bordel jamais de la vie j'veux me marier avec cet homme qui a essayé de me tuer en me jetant d'un immeuble !! s'énerva Ava à côté d'elle, qui arborait un coquard violacé.
- Vous alliez vous marier mes chérrrrries ! On devrrrait peut-être reprendre la cérémonie maintenant ! tenta Grandamour, soucieuse que ses plans fonctionnent.
- Me marier ? C'EST MORT ! J'AI DONNE ! QUELLE CONNERIE LE MARIAGE !
- Haha ! J'te retrouve, Kim ! s'approcha Kakyo en lui tendant la main pour l'aider à se relever. Attends... comment ça tu as déjà donné ?!

Sauf que ni elle répondit, ni elle lui prit la main, se relevant bien toute seule.

- Tu... Kakyo avait raison ? Tu étais ensorcelée ? demanda Saturnin.
- Ensorcelée ? J'sais pas. dit-elle en haussant les épaules. Mais... - elle posa une main sur son épaule - ... dans tous les cas, je suis désolée. J'ai... je n'aurai jamais dû te menacer pour ça ou même te demander ça... j'sais pas ce qui m'a pris. Merci pour tout ce que tu fais pour moi, mais... tu es mon frère de fraternité, rien de plus, rien de moins.
- Si c'est ton coeur qui te guide, suis-le ainsi jusqu'à l'éternité !
- Pfff, c'est tellement niai !
- Pour une fois, j'suis d'accord avec toi, Hideyoshi. renchérit Ava.

De son côté, Kimberlie fut soulagée de le voir réagir comme ça. Elle ne voulait pas être mal à l'aise avec lui en plus d'Om... Elle sourit à Saturnin qui lui répondit par un sourire tout aussitôt, tout naturellement.

- Sauf que tu as été ensorcelée, Kim. C'est sûr et certain. Et une seule peut stopper ça !

Il se retourna vers Grandamour, sauf qu'elle n'était plus là, comme envolée. Seul le vieillard était encore là, ne sachant quoi faire de ses notes maintenant qu'on l'avait coupé.

- Bordel ! Tu crois que c'est à cause d'elle que je fais d'la merde depuis le début de c'Bal ?! s'énerva Kimberlie.

Quand soudain, elle sentit quelque chose l'envelopper de son ombre et peu à peu des gros doigts se poser sur ses épaules carrées :

- Tu as l'air tendue, mon rondoudou... laisse-moi te...

Le contact avec le gros bonhomme chauve fit faire à un cœur un bond vertigineux. Conduite par ses réflexes de joueuses de Quidditch, elle saisit aussitôt le bras du Creepy Guy et dans une prise de judo improvisée le fit valdinguer par dessus elle. Lorsqu'il fut face contre terre, elle appuya sa joues contre le sol de sa basket :

Les trois étudiants la fixèrent, abasourdis, ce qui lui permit d'ajouter :

- Bon, quelqu'un à une idée de comment elle s'y prend la vieille folle pour nous faire chier ? demanda-t-elle, plus sérieuse que jamais.




« CRÈVE ! CRÈVE ENFOIRÉ DE ZOMBIE ! »
 


Mes RPs du Moment !



A peine arrivé..., avec George Weasley

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kakyo Hideyoshi

Le dernier espoir d'une désespérée, avec Lucrécya Flint-Rincevent

Night of the Cheerleadead ☠️ , avec Adhita Lonkar et Kakyo Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Naïa de Neveha

Messages : 189

Sorts Connus : Confundo

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita,
Potion Tue-loup,
Essence de dictame (x5),
Philtre de Requinquance (x5)
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Ven 12 Fév 2016 - 17:08


Dé de l'Amûûûûûûûr !





Le trio enfin réuni, comme au bon vieux temps...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 219
avatar
Myosotis Grandiflore

Messages : 2144

Situation Amoureuse : Célibataire. Ex-chérie de Magnus Magouille, mais ne s'en rappelle pas.

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Contusionus Encontusiono,
Diffindo,
Episkey,
Failamalle,
Furonculus,
Impervius,
Incarcerem / Lashlabask,
Incendio,
Inflamarae,
Jambencoton,
Nauseis,
Orchideus,
Oubliettes,
Pointe au Nord,
Portus
Protego,
Repello Moldum,
Spero Patronum,
Repulso,
Rictusempra,
Lumps / Nox
Duro,
Amplificatum,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Amortentia,
Philtre de Requinquance,
Potion Contraceptive (x3)
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouilita (x2),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Scrutoscope
Poupée Vaudou
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Sam 13 Fév 2016 - 11:44


Son verre rose à la main, l’œil écarquillé, Myosotis fixa durant quelques la scène devant elle, interdite. Mais, passée la surprise première de voir un volatile au cou dégarni, de deux mètres d'envergure, se frotter amoureusement contre son pote, elle ne put s'empêcher d'éclater de rire aux éclats, le plus sincèrement du monde.
Ce qui ne sembla guère au goût du cowboy, qui, tout en tentant de repousser autant qu'il le pouvait l'oiseau géant, gigotait dans tous les sens pour tenter de se libérer.

- ARGH ! Parce que ça te fait marrer en plus ?!

La dryade tenta de calmer son hilarité, en se mordillant la lèvre inférieure. Mais cela n'eut que peu d'effets.

- Oui, carrément, admit-elle, amusée. Mais si tu voyais ta tronche !

- BEN TU SAIS C'QU'ELLE TE DIT MA TRON-... RHA BARRE-TOI SALETE DE PIAF DEGENERE !

La dryade s'accroupit devant le spectacle qui avait déjà rameuté une petite troupe de badauds curieux, et considéra les choses, tout en se frottant le menton d'un air docte. Puis elle hocha la tête comme un expert :

-Mmmh... Maintenant que je regarde mieux, je dirais...

Elle se tut quelques secondes pour maintenir le suspense, puis conclut :

- ...que t'es dans la merde, mon Tity !

Titus donna un violent coup de poing dans le gigantesque bec vert de la bête, qui poussa un cri indigné strident. Puis il se tourna vers sa cavalière :

- MERCI DE TON AIDE J'AVAIS PAS REMARQUÉ ! ARF !

L'oiseau venait de basculer à nouveau sa grosse tête contre le pauvre Gamma, et, l’œil avide, tentait de lui picorer les joues. Titus tendit ses bras, et tenta de maintenir son adversaire plumé au plus loin, de toutes ses forces.

Myo, quant à elle, badina, tout en passant une mèche de cheveux derrière son oreille :

- Tu sais, j'ai pas l'impression qu'il te veilles du mal.

- AH OUAIS, SANS DEC', C'EST FLAGRANT !

- Non mais chuis sérieuse, insista la sorcière. Je dirais même qu'il t'aime bien !

- TU CROIS ?! BEN CA ME FAIT UNE BELLE JAMBE, LA, DE SUITE !!!

Myosotis, toujours accroupie, croisa ses bras et les posa doucement sur ses genoux. Elle regarda un moment la scène de catch improbable devant elle, et esquissa un sourire malicieux alors qu'une poignée de plumes aussi vertes que ses cheveux s'envolaient dans une bordée de jurons et de criaillements rauques.

-Ah ben quand même ! insista-t-elle. C'est mieux d'être aux prises avec un excès d'affection qu'avec de l'agressivité pure, non ?

L'américain venait d’attraper, avec la force du désespoir, le bec du vautour mutant, et tentait de le maintenir fermé tant bien que mal. Tandis que le rapace secouait sa tête comme un beau diable, le Gamma tourna son visage vers la dryade, essoufflé et outré :

- GENIAL ! MOI QUI PENSAIS ME FAIRE BOULOTTER PAR UN PIAF MUTANT, EN FAIT, J'VAIS JUSTE ME FAIRE VIOLER PAR LUI ! C'EST LE PLUS BEAU JOUR DE MA CHIENNE DE VIE ! ET MAINTENANT, AIDE-MOI, BORDEL !

Myosotis se releva dans un bruissement de tissu. Elle épousseta son beau jupon blanc, remit machinalement de l'ordre dans sa chevelure... puis haussa brièvement les épaules.

- Mmh... non.

- QUOI ?!

- J'ai pas entendu le mot le plus magique de la langue des sorciers ! chantonna-t-elle de sa voix douce.

- PUTAIN, MYO !

- Non, c'est pas ça.

- DECONNE PAS !!!

- Essaye encore.

Dans un grommellement agacé, couvert par les cris gutturaux étouffés de la chose ailé, Titus bredouilla quelque chose que la française perçut comme ''...s't'plé...''. Elle tordit la bouche :

- J'ai rien entendu...

- S'IL-TE-PLAIT ! VOILA T'ES CONTENTE ?!

- Moui. Mais laisse-moi juste un instant : j'ai les mains prises par mon verre. Je vais quand même pas le jeter ! Tu connais l'adage Gamma : l'alcool, c'est sacré !

- T'ES SERIEU...AAAAARGH !

Une nouvelle nuée de plumes s'envola, tandis que la face furibonde cowboy disparaissait à nouveau sous la masse du volatile. Myosotis haussa les épaules, et but d'un trait son cocktail rose et pétillant. Elle soupira d'aise, et jeta sans ménagement le verre vide sur le sol :

- Ah ! Quelle charmante douceur, aux accents d'ambroisie !
Digne que je m'étourdisse dans ses bras, alanguie !
Ce désir qui est mien, d'une chaleur envoûtante,
D'une ivresse somptueuse, aux teintes amarantes !

- ARGH ! A L'AIDE !

Myosotis arqua son fin sourcil vert, étonnée. A vrai dire, tellement étonnée qu'elle n'en entendait presque plus les suppliques étouffées de son meilleur ami. Elle avait parlé d'une manière très étrange, non ? D'ordinaire, avant de se lancer dans le lyrisme, il lui fallait plus de verres que ça. Beaucoup plus. Et, lorsque cela arrivait, même avec l'euphorie de l'alcool, ça sonnait nettement moins bien à ses oreilles.
Elle murmura, pour elle-même :

- Cette voix pourtant mienne me semble d'une étrangeté...
D'où lui viennent ces élans dont elle s'est harnachée ?

- SALOPERIE DE PIAF DE SA RACE DE...

La jeune femme baissa les yeux vers le combat :

- Entends-tu donc, Titus, comme ma voix ainsi change?
Comme ma parole se pare de vers, de rimes étranges ?
Ces façons et ses charmes ne sont en rien les miens ;
Donne-moi ton avis : est-ce la faute de ce vin ?
Est-ce le sort poétique d'un sorcier facétieux ?
Ou bien le charme mutin d'un lutin malicieux ?

N'entendant qu'un vague borborygme comme réponse, la dryade tira sa baguette et la pointa sur le vautour :

- Au salut de mon ami, je me ferai donc bourreau !
Bête de mauvais augure, goûte à mon... Repulso !

Le vautour radioactif fut brutalement propulsé au loin, dans un ''EEEEEECK !'' désapprobateur. La dryade se pencha vers l'américain, et pouffa de rire. Il fallait dire que le jeune homme tenait davantage de l'épouvantail qu'autre chose : il était débraillé comme jamais, sa chemise était déchirée en plusieurs endroits, et ça, c'était sans parler des  plumes dans ses cheveux, ou des traces de bec rouges sur son front. Les yeux plissés de colère, il finit par prendre la main que lui tendait sa cavalière, et s'en aida pour se relever.

- Ça t'amuse, hein ? siffla-t-il, vexé.

- Bien qu'il ne soit guère aisé de l'admettre, ô Ami,
Malgré l'orage grondant que dans tes yeux je lis,
Je sens poindre en mon sein, à m'en frapper la cuisse,
Une folle hilarité qui...

Elle écarquilla soudain son œil et tendit à nouveau sa baguette :

- ...Petrificus Totalis !

L'oiseau, qui tentait à nouveau de se ruer sur sa proie favorite, se figea et tomba lourdement à terre, pétrifié. Ses yeux rougeoyants se braquèrent néanmoins sur Titus, qui le fusilla du regard.

- Eh ben, il est hargneux le salopiot ! cracha-t-il.

Myo hocha la tête :

- N'aie nulle crainte en ces yeux, en cette rage mortelle
Qui nous frappe en nos âmes comme une sanglante grêle
Vaine est son amertume ; stérile ire ennemie !
L'adversaire est vaincu ; comme il gît, déconfit !

Titus, qui époussetait ses cheveux pour en chasser les derniers restes de plumes, leva un sourcil inquisiteur :

- Depuis quand tu donnes dans la poésie, toi ?

La dryade se mordilla la lèvre inférieur, et leva ses bras, dans un geste d'impuissance.

- Ma voix se lève en moi, orgueil démesuré :
Elle s'exprime par ces rimes étranges et animées !
Poussée par un démon amoureux des beaux vers,
Ma volonté y glisse : je n'en suis plus la mère.
Ah ! Si jamais ses humeurs en mon sein persistaient
D'une tendre poétesse rêveuse je me ferais,
Sans un seul regret, adieu pauvre campus triste :
D'étudiante je ferais une bien divine artiste !

Le yankee renifla, suspicieux :

- Mouuuais, si tu le dis... Bon après toutes ses émotions, j'ai besoin d'écluser un godet, pas toi ?

- Ô joie inespérée, volupté de l'ivresse !
Je rêve à ses baisers pareils à des caresses !
La langueur qui s'adonne à...

Titus posa vivement sa main sur la bouche de son amie, l'empêchant de déclamer davantage ses vers :

- ...je vais prendre ça pour un oui, fit-il.

Myosotis hocha la tête. Elle offrit à son amis un sourire chaleureux, et les deux retournèrent avec empressement au bar.






Mes RPs du Moment !


Dream a little dream of me, avec Augustus Kane

Rock This Party !, avec plein de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ovdMPc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Occultes
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 182
avatar
Malicia McGuire

Messages : 3446

Double Compte : Aucun !
Situation Amoureuse : Chaotique !

Filière : Sciences Occultes

Sorts Connus : Aguamenti,
Assurdiato,
Batrasempra,
Calmos Pacificatum,
Confundo,
Defodio,
Episkey,
Failamalle,
Ferula,
Gemino,
Impervius,
Incarcerem/Lashlabask,
Oubliettes,
Periculo Pugno
Portus,
Protego,
Protéiforme,
Tarentallegra,
Purée de pois,
Furunculus,
Mucus ad nauseam,
Duro,
Amplificatum,
Revigoré,
Elasticus

Inventaire : Chocolats Cépamoi (x5)
Essence de dictame (x5),
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Philtre de Requinquance (x5),
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Potion Tue-loup,
Rapeltout,
Tequila Magouillita,
Potion contraceptive
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Dim 14 Fév 2016 - 17:48

C'était vraiment une soirée pourrite. Et bizarre. Mais surtout pourrite !

Y'avait qu'à voir l'état de la situation : Lulu lui parlait pas parce qu'elle lui avait pas parlé, alors qu'elle avait envie de lui parler, Darius lui parlait alors qu'elle voulait parler à Lulu et parce qu'elle lui avait pas non plus parlé, alors qu'elle avait aussi envie de lui parler. Et Minus, lui, elle lui avait pas encore parlé, mais ça allait venir ! Si seulement il pouvait lui parler et lui expliquer pourquoi Lulu voulait plus. Lui parler. Bref. Une soirée pourrite, quoi.

Et Bizarre aussi. Depuis qu'elle avait mis les pieds ici, il se passait des trucs pas nets. Les gens se demandaient en mariage toutes les cinq minutes, se bécotaient, puis se hurlaient dessus. Y'avait ceux qui déclamaient des poèmes, ceux qui tâtaient les torses des autres en gloussant, ceux qui galochaient des gens avant de devenir tous rouges.

Il y avait Darius aussi. Ca faisait bien dix minutes que son petit copain rampait à ses pieds en l'appelant par des noms tellement sucrés que s'ils avaient été des gâteaux, elle aurait frisé le coma diabétique.

Elle était pas en reste non plus. Elle savait pas pourquoi elle avait proposé des trucs aussi chauds bouillants à son copain. Ca lui ressemblait pas ! Et ça l'avait tellement étonnée qu'elle avait préféré tout nier. Et elle s'était sentie encore plus bête. Parce que, quelque part, elle aurait eu rien contre. Si seulement ça avait été le bon moment !

Mali savait. Oui, elle savait. Qu'elle fuyait son copain. Qu'elle le fuyait parce qu'elle aimait pas être près de lui. Enfin, si. Elle aimait beaucoup trop ça. C'était ça le problème.

Y'avait qu'à voir ce qui se passait maintenant. Elle essayait de trouver Minus. Et Darius, qui serrait toujours sa jambe comme si c'était le dernier sac de gallions sur la planète, en profitait pour lui embrasser le creux du genou. Ca la rendait toute... bizarre. Et ça lui donnait des idées encore plus... bizarres. Il fallait qu'elle sauve le couple de Lulu et Minus, nom d'un scroutt ! Pas qu'elle se laisse embrasser le creux du... Ah, elle pouvait même plus se concentrer ! Saleté d'hormones !!!

-Darius ! Tu veux bien arrêter deux secondes ?! s'écria-t-elle, la voix partant dans les aigus, en tapant du talon.

Le blondinet leva les yeux :

-Mais je t'aime le dimanche à 21h37... geignit-il.

Mali grimaça : Darius était pas du tout, mais alors du tout le genre à dire ce genre de trucs. Peut-être qu'elle l'avait laissé seul un peu trop longtemps ? Peut-être qu'il avait dû passer le temps en regardant toutes sa collection de picturines romantiques ? Y'avait des gens qui étaient devenus sacrément chelous après avoir vu dix fois "Mépris et Présomptions"... Ou alors, son copain essayait vraiment de faire des efforts pour qu'ils arrêtent de se disputer tout le temps ? Dans ce cas, il fallait au moins qu'elle prenne sur elle.

-Je sais. admit-elle. Ca fait dix fois que tu le dis. Cette minute.

Elle se reprit pour pas le vexer :

-Et c'est très très gentil, vraiment, hein. Seulement... Faut qu'on trouve Minus.

-Je ne veux pas voir Flynn ! Je veux te voir toi ! Mon hyppogriffon des bermudes, ma salamandre de Bali, ma... Oh, et puis fichtre : je t'aime à 21h38, 21h39...

Darius se remit à bécoter ses jambes. Et Mali le regarda faire, une moue inquiète aux lèvres. Ouais. Définitivement le choc d'avoir vu "Mépris et Présomptions". Ou "4 Baptêmes et 1 Bar Mitzvah". Ca servait à rien d'insister.

La métisse aux cheveux dorés se décida à reprendre son chemin à travers la foule, en traînant son petit copain comme elle pouvait. Finalement, elle aperçut Marcus. Qui avait pas l'air en forme. C'était peut-être à cause de Griselda. Qui n'arrêtait pas de lui peloter les fesses comme si de rien n'était.

Elle se rapprocha :

-Hey... commença-t-elle, mal à l'aise. Salut Minus, salut Gri...

L'irlandaise lui fit un grand sourire. Mais n'arrêta pas de pincer les fesses du Capitaine de l'équipe PAF.

-Hey salut Malilili ! Alors comment ça va ?

Elle remarqua Darius. Qui se traînait toujours à ses pieds :

-Ben pourquoi il est comme ça, mon p'tit gominé ?

Elle fit un gros clin d'œil à Mali :

-Ha je sais ça y est, je comprends ! Vous l'avez enfin fait ! C'est ça ?

Mali rougit comme une tomate :

-Hein, mais non on a...

Elle se reprit et essaya d'avoir l'air cool. Essaya :

-Enfin... Ouais, on l'a fait, genre toute la nuit et depuis, c'est plus ou moins devenu mon esclave sexuel, tu vois.

Gri lui topa la main :

-Et comment que je vois ! C'est hyper ouvert de sa part d'avoir voulu changer de rôle, parce que quand on l'a fait, c'était moi l'esclave et il m'a fessée jusqu'à...

Mali se boucha les oreilles :

-Ok ! Dégueu ! Dégueu ! Lalalalalala !

Elle se tourna vers Marcus :

-On peut parler tous les trois ?

-Oui bien sûr ! lança Gri.

-Non pas toi, répondit la métisse sur un ton d'excuse. Juste... Darius, Minus et moi...

Elle baissa les yeux vers son ex-ex et grimaça :

-Enfin... Minus et moi.

-Pas de problème, j'suis pas jalouse ! Je lirai dans les pensées de M'sieur Castor après ! s'esclaffa l'irlandaise en haussant les épaules. Et puis, il faut que je pense au prochaines unes du Magyar ! Faut bien que quelqu'un révèle au monde que t'as un esclave sexuel, hein !

Mali serra les poings et plissa les yeux... mais finit par se détourner de la POP. Elle fit un petit sourire penaud à Marcus. Il avait pas l'air bien du tout, avec sa bouche grande ouverte, ses yeux horrifiés et... son absence de mouvement. Elle ne l'avait jamais vu comme ça, le pauvre.

-Hey Minus... fit-elle en lui posant une main sur l'épaule.

Le capitaine ne répondit rien.

-Ca va aller ?

-...

-Je voulais te dire que j'ai appris pour Lulu et toi, et je suis vraiment désolée.

-...

-Si t'as besoin d'en parler, je suis là, hein. Hésite pas.

-...

Mali baissa la tête :

-Je sais que j'ai pas beaucoup été là pour vous deux ces temps-ci, mais ça veut pas dire que vous êtes pas mes meilleurs amis et que je ferai pas n'importe quoi pour que vous soyez heureux.

-...

-Ca a pas de sens, tout ça. Vous êtes faits l'un pour l'autre, tout le monde le sait. Hein Darius ?

-Et à 22h43, et à 22h44... fit la voix traînante et enamourée de son mec.

Mali rougit :

-Ouais, enfin ce que Darius essaye de dire, à sa façon chelou, c'est qu'il faut garder espoir. Lulu va se rendre compte qu'elle a fait une bêtise et elle va revenir. Promis.

-...

-Enfin je suppose que c'est Lulu qui est partie et pas l'inverse, vu la tête que tu tires...

-...

-Bon, j'suis contente qu'on ai pu parler. fit-elle d'une voix gênée. J'espère que ça t'as autant fait du bien qu'à moi. Je te laisse tranquille avec ta valentine, hein ? Amuse-toi bien...

-T'inquiète, on a prévu de faire l'amour comme des bêtes toute la nuit ! lança Griselda.

Elle se pencha vers elle et lui dit sur un ton de confidence, la main à côté de la bouche :

-J'ai aspergé ma p'tit culotte de phéromones de Dariusn !

Les yeux de la zeta s'arrondirent :

-Ok.... chuchota-t-elle sur le même ton. Je vais me lancer un oubliettes maintenant, pour plus jamais penser à ça.

Elle s'en alla, son horloge parlante de petit copain toujours attachée à elle. Et revint timidement sur ses pas. Pour fermer la bouche de Flynn. Qui émit un petit grincement. Puis, elle partit se prendre un verre au bar.

C'était l'enfer. Lulu ne lui parlait plus. Marcus ne lui parlait plus. Darius... se prenait pour une toquante. Minus et Lulu n'existait plus. Et elle ne savait pas du tout ce qu'elle allait pouvoir faire pour réparer tout ça. Ni ce qu'elle fichait ici.

-C'est sûr. Cette soirée peut vraiment pas être plus pourrite. couina-t-elle, les yeux désespérés.

Elle but une gorgée de son cocktail. Dans un "pouf !", un gros nain ailé apparut à côté de sa tête :

-♪ Oooooooh myyyyyyy loveeeeee, ♫ myyyyyyy darliiiing.... commença-t-il à chanter à son oreille en en faisant mille fois trop. ♪ I've huuuuungered for yoooooour... touch. ♫

Malicia commença à pleurnicher nerveusement.






Mes RPs du Moment !


Broken Mirror, avec Lucrécya Rincevent

Days before you came, avec Darius Lestrange

Ceci n'est pas un bizutage, avec Isaac O'Callaghan

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2p2RvWE

avatar
George Weasley

Messages : 269

Situation Amoureuse : Célibataire

Sorts Connus : Volatilors,
Multicorfors

MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Dim 14 Fév 2016 - 20:56


Dé de l'Amûûûûûûûr !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière ::
Description ::
Bons Points : Bons Points ::
avatar
Le Doyen

Messages : 1608

Situation Amoureuse : Inconnue.

Sorts Connus : TOUS ! Vous voulez plus de sorts ?
Visitez ma boutique !

Inventaire :
PLEIN !
Vous voulez plus de potions ?
Vous voulez plus d'objets ?
Visitez ma boutique !
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Lun 15 Fév 2016 - 11:37

Après avoir échangé leurs salives et leurs microbes respectifs durant un interminable baiser, Lucrécya Flint et Neville Londubat se décollèrent enfin. L'ex-Gryffondor dévorait la planche à pain des yeux, un sourire à la fois surpris, niais, et ravi aux lèvres.

Sourire qui se figea lorsqu'une baguette se pointa sur sa tempe.

-Les réjouissances sont terminées, fripouille de bas étage, persifla une voix rageuse à l'oreille du malheureux.

Les deux étudiants tournèrent lentement la tête vers leur agresseur moustachu et chapeauté. Lulu bredouilla, étonnée et un brin effrayée :

-M'sieur le Doyen ?!

Mais le Dr Magouille, car c'était bien lui, ne lui accorda pas un regard, et garda sa baguette braquée tout contre la tête de Neville :

-N'AVEZ-VOUS PAS HONTE, GREDIN, DE VOLER LES POULICHES DES AUTR... bigre, mais vous n'êtes pas Typhus Reynolds ?

Neville, figé comme jamais, secoua lentement la tête :

-N... non... !

L'escroc plissa les yeux, de frustration. Pourtant, de dos et de loin, il aurait mis son haut-de-forme au feu qu'il s'agissait bien de ce fieffé Reynolds, en train d'humecter allègrement les amygdales de sa jeune épouse à grand renfort de langue et de bave.
Enfin, peu importait : ce n'était qu'une question de temps avant qu'il ne retrouve ce misérable yankee, afin de lui faire passer l'envie de s'approprier ce qui appartenait à Magnus Maximus Magouille !

-Avez-vous vu ce sacripant ? fit-il d'une voix pressante. Il est aisément reconnaissable : l'œil bilieux, la moustache mal taillée, une forte odeur de fumier, et une fâcheuse tendance à faire la cour A MA PROPRIÉTÉ !

-Euh non... balbutia Neville, les yeux ronds comme des soucoupes.

-LA PESTE ! hurla le bon Docteur.

Il renversa la table des deux étudiants d'un coup de pied rageur, et s'éloigna en pestant, sous le regard circonspect du couple.

Dents serrés, il bouscula violemment quelques étudiants sur son chemin, et mit à terre des dizaines d'ignobles lutins ailés à l'aide de maléfices bien placés. Puis, il balaya les lieux d'un regard noir, à la recherche de son némésis. Il grogna. Dieu qu'il haïssait cette ambiance ! Du rose en veux-tu en voilà, de la musique sirupeuse dégoulinante de bons sentiments, et du bonheur partout où il posait les yeux !
Comment osaient-ils ? Comment osaient-ils afficher leur félicité aussi ouvertement, quand lui-même se consumait d'une rage terrible?! Comment osaient ces gourgandines gloussantes aux faces rougeaudes, qui minaudaient pour se faire désirer ? Comment osaient ces jeunes freluquets endimanchés, aux chemises auréolées de sueur, qui tentaient d'extorquer maladroitement un baiser du bout des lèvres ou une vague palpation du fessier ?! Le Doyen n'avait qu'une envie : les faire souffrir, tous autant qu'ils étaient !

Soudain, le sang de l'escroc ne fit qu'un tour : devant lui, au milieu de la foule caquetante, dans une scène des plus pathétiques, un jeune homme se traînait aux pieds d'une demoiselle. Littéralement : il lui enserrait la jambe, et se laissait traîner sur le sol, sans manifester la moindre dignité. Ça ne pouvait être que Typhus Reynolds ! Il tentait sans vergogne de retenir la femme du Bon Docteur, tout en lui susurrant d’écœurants mots d'amour de sa voix traînante :

-Je t'aime à 23h14 ! A 23h15 ! Et plus encore à 23h16 !

Grimaçant à la fois de rage, et de dégoût devant tant de niaiseries, le moustachu se rapprocha à grandes enjambées vers le rampant enamouré. Agrippant l'étudiant par le col, il le releva d'un geste brusque, et pointa sa baguette contre sa jugulaire :

-Bigre ! Cessez de vous humilier de la sorte ! persifla-t-il, méprisant. Ma pouliche mérite mieux qu'un joli-cœur désargenté tel que vous !

L'agressé cligna les yeux et fronça le nez, l'air importuné :

-Plaît-il ?

Magouille fut prit d'un doute. Ce visage-là lui était familier, mais ce n'était guère celui de Typhus. Le yankee n'avait pas les yeux si bleus, ni le cheveux si blond et propre. Cependant, le moustachu ne pouvait exclure un déguisement habile de la part de ce galant sournois !
Aussi, il resserra sa poigne sur le col du malheureux, et gronda :

-Ne jouez pas les ignares, paltoquet ! Vous savez très b...

Le Doyen se tut soudain, et tourna les yeux vers la jeune femme bouche bée que le paltoquet en question poursuivait plus tôt de ses ardeurs. Il ne s'agissait tellement pas de Myosotis que Magnus eut un haut-le-cœur, à la seule idée d'avoir pu confondre cette chose brunâtre avec sa régulière. Il se tourna à nouveau vers sa victime blonde, et le considéra avec dépit :

-Je reviens sur mes paroles : qui que vous soyez, même vous méritez mieux qu'une immonde noiraude, mon garçon !

Il le lâcha tout aussi brutalement qu'il l'avait empoigné, l'enjamba sans même un regard, et poursuivit son chemin de vengeance à travers le bal.




Le paiement des frais d'inscription n'est pas obligatoire mais fortement recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Mar 16 Fév 2016 - 16:53


Dé de l'Amûûûûûûûr !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 949

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Mer 17 Fév 2016 - 19:39


Dé de l'Amûûûûûûûr !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1753

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Jeu 18 Fév 2016 - 20:58


Dé de l'Amûûûûûûûr !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 147
avatar
Ava Gold

Messages : 2716

Double Compte : Patricia Shellstrop
Sorts Connus : Amplificatum / Repulso,
Calmos Pacificatum,
Recurvite,
Bombarda,
Inflammarae,
Incendio,
Flambio

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Potion Tue-loup,
Essence de dictame (x5),
Philtre de Requinquance (x5)
Amulette anti-flammes
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Dim 21 Fév 2016 - 20:45


Dé de l'Amûûûûûûûr !






Mes RPs du Moment !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ86cg


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 147
avatar
Ava Gold

Messages : 2716

Double Compte : Patricia Shellstrop
Sorts Connus : Amplificatum / Repulso,
Calmos Pacificatum,
Recurvite,
Bombarda,
Inflammarae,
Incendio,
Flambio

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Potion Tue-loup,
Essence de dictame (x5),
Philtre de Requinquance (x5)
Amulette anti-flammes
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Lun 22 Fév 2016 - 20:59

Ava était en train d'épousseter sa tenue. Elle souffrait beaucoup cette robe depuis le début de la journée. Etait elle maudite car il s'agissait de son butin japonais ? Non quand même pas! Une aussi belle création ne pouvait pas être maudite voyons ! Elle remit ses cheveux en place d'un revers de la main. Cette garce de Kimberlie l'avait totalement décoiffée ! Jamais foutue de se mêler de ses ognons celle la ! La jeune française eut une petite moue boudeuse. Bon. Certes. Elle l'avait empêchée de commettre la plus grosse erreur de sa vie ! Mais tout de même ! Elle ne perdait rien pour attendre !


- Je suis sûr que c'est Cupidon le responsable ! s'exclama alors le japonais.


Ava se retourna alors vers eux, haussant un sourcil. Elle avait du omettre d'écouter une partie de la conversation. Et pourquoi ce creepy guy se retrouvait sous la chaussure de Kim ? Pas que ca la dérangeait mais... Oh puis non. Ca ne la dérangeait vraiment pas. Il l'avait cherchée après tout.


- Moi j'te dis que c'est la vieille !
- Cupidon !
- La vieille !
- Cupidon !
- La vieille !


Tandis que Kakyo et Kimberlie s'égosillaient l'un contre l'autre, la jeune sorcière soupira. Il n'y avait donc aucune façon d'être au calme ici ? Ils étaient franchement intenables. Et insupportables.


- C'est la vieille j'te dis !
- Ah ouais alors elle s'y prend comment ?
- Euh ben... ZETA GIRL !


Ava se retourna vers les deux jeunes gens, perplexe. Aussi perplexe que le pauvre Saturnin qui assistait à la scène sans un mot.


- Quoi ? Qu'est ce que j'ai encore fait ? Tu veux un ravalement de façade McCormick ?
- Un rava.. ? Roooh tu m'les brises avec ça !
- T'en aurais bien besoin ! Je plains ton pauvre cavalier !
- Tu m'cherches c'est ça ?!
- Absolument pas.


Et c'était bien vrai. Kimberlie avait vraiment besoin d'un ravalement de façade. Elle faisait presque peur à voir. C'était désespérant de voir à quel point elle ne prenait pas soin d'elle. Si ça continuait ainsi, elle finirait vieille fille. Seule. Sans même un chat pour lui tenir compagnie. La brune aux cheveux lisses ne faisait qu'énoncer une vérité.


- Raaaaaaah ! Tu m'soules !
- Tu m'en vois ravie écoute. Sur ceux, pendant que vous élaborez des théories folles sur cette soirée, j'ai plus important à faire.


Et elle s'éloigna en claquant des talons. Depuis que tout ce cocktail s'était renversé sur elle, Ava n'avait qu'une seule idée. Une obsession. Le trouver. Lui. Celui qui hantait ses rêves. Celui qu'elle fuyait plus que tout. Celui qui avait fait de sa vie un enfer. Ses talons claquaient sur le pavé tandis qu'elle l'attrapait par le col pour écraser fougueusement ses lèvres sur les siennes. Elle se stoppa brusquement, à quelques millimètres de son visage avant de s'écarter, étonnée.


- Mais t'es qui toi ?! C'est pas toi que je cherchais !
- Andrew McCormick... dit le jeune homme d'une petite voix.


A voir son visage, il en avait déjà bavé plus d'une fois ce soir. Et ca ne devait pas être juste un baiser forcé. Ses yeux reflétaient l'enfer qu'il vivait lors de ce bal de Saint Valentin. Mais ça, Ava s'en moquait bien. Il s'était mis sur son chemin alors qu'elle le cherchait lui, et pas un autre. Pas un McCormick... UN QUOI ?! Encore un McCormick ?! Mais ils se reproduisent à quelle vitesse ? Une seule ce n'était pas suffisant ?!


- Rooooh ! Mais c'est une blague ! Vous allez jamais vous arrêter tout les deux !


En râlant, elle repartit à grandes enjambées, perchées sur ses talons branlants. Si ils résistaient à la soirée, ca serait un véritable miracle.  Elle poursuivait donc sa recherche. Elle devait le voir. Lui. Et pas un autre. Elle parcourait la foule d'amoureux des yeux, le cherchant. Il ne devait pas être bien loin bon sang ! Où se cachait-il à jouer les vierges effarouchées ? Elle n'arrêterait pas tant qu'elle ne l'aurait pas trouvé.

Se faufilant entre des groupes de jeunes filles en chaleur, c'est là qu'elle l’aperçut. Lui. Et personne d'autre. Il avançait d'un pas déterminé. Il devait sans doute être à la recherche de quelqu'un. De sa cavalière ? D'une connaissance ? D'un cocktail ? Qui sait ! Mais elle ne devait pas le laisser faire un pas de plus. Elle enleva ses talons pour les prendre à la main et partit en courant se mettre sur sa trajectoire.

Fermant les yeux, elle colla ses jolies lèvres délicatement maquillées d'un rouge vif sur les siennes, attrapant le col de ce que l'on pouvait qualifier de chemise pour laisser durer ce baiser passionné le plus longtemps possible. Cela ne semblait pas le déranger plus que ça mais au bout de quelques secondes, un chatouillement se fit ressentir sur la lèvre supérieure de la jeune femme. Plus qu'un chatouillement, un picotement. Elle le repoussa alors de la main, se détachant de ses lèvres.


- Mais cette moustache est franchement dégueulasse ! Beurk beurk beurk !


Et d'un geste de dégoût, la sorcière s'essuya la bouche, encore baveuse de cette étreinte insoupçonnée par le Doyen. Cela dépassait tout ses cauchemars. Jamais elle n'aurait imaginé - et encore moins voulu- s'imposer une telle horreur. Son nez fin était plissé dans une expression prononcée de dégoût et d'horreur. Oui, c'était les mots nécessaires pour qualifier cette expérience.







Mes RPs du Moment !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ86cg


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 67
avatar
Om Rajesh Kapoor

Messages : 802

Situation Amoureuse : C'est... compliqué...

Sorts Connus : Portus,
Episkey,
Protego,
Anapneo,
Ferula,
Rictusempra,
Purée de Pois,
Inflammarae,
Subcingulus,
Sonorus / Sourdinam,
Stupefix / Enervatum,
Expelliarmus

Inventaire : Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x4),
Potion Contraceptive,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x2),
Tequila Magouillita,
Philtre de Requinquance,
Scrutoscope,
Horloge des Familles
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Lun 22 Fév 2016 - 22:02

L’hindou suivit de très bonne grâce la jeune POP aux grands yeux dans les premières toilettes publiques qui se trouvaient sur leur passage. Manon Léandre ouvrit la porte à la volée et Om lui emboîta le pas immédiatement.

-Ecoute, je… en fait… c’est pas ce que je voulais faire, je veux pas que tu te fasses d’idées…

-N’EN DIS PAS PLUS ! s’exclama Om en lui plaquant la main sur la bouche. Tes propositions dévergondées et grivoises sont fort tentantes. Mais j’ai infiniment MIEUX à te proposer !

-Très bien… Tu ?

Om rapprocha d’un coup son visage de la jeune femme, le regard étrangement fixe, sans lui laisser le temps de terminer sa phrase :

-J’ai des nuisibles à éliminer, fit-il d’une voix à moitié étouffée par la rancœur. Et tu tombes à point nommé.

Il regarda sur le côté :

-Je pensais au commencement me servir de ton innocente présence comme alibi avant de me débarrasser de ta personne d’une manière ou d’une autre, mais tes savantes connaissances en potions et tes airs passablement ingénus m’offrent une myriade d’autres possibilités. Tu vas m’aider.

Om avait prononcé la dernière phrase en pointant la POP du doigt :

-Suis-moi céans.

-Je ne sais pas si je…


Sans lui laisser le temps de parler, Om la tira hors des toilettes et se mit en quête de ses malheureuses proies.

Bien, bien… Suite du plan. Je voulais profiter de cette célébration païenne de l’amour pour faire payer à mes chères anciennes fiancées le prix de leur trahison. Oui, car elles m’ont trahies ! Comme cette fête trahit tous les soupirants en quête de romances impossibles qui subodorent qu’ils trouveront l’âme soeur. Mais tout ce qu’ils trouveront, c’est une amère déception… ET UN POIGNARD DANS LE DOS PLANTE PAR MES SOINS !

Il est vrai que ma tentative d’écraser Marcus Flynn sous une avalanche de parpaings afin de ravir cette démente irlandaise de Griselda O’Neil plus tôt dans la soirée s’est soldée par un échec. Je ne suis même pas sûr qu’ils l’aient remarqué… Qu’à cela ne tienne ! Comme disent vulgairement ces anglais : je l’aurais plus tard. Voyons plutôt qui le destin a placé sous mon regard…


A peine avait-il imaginé ces derniers mots que la chevelure d’un blond presque blanc caractéristique de son ancien mentor apparut dans son champ de vision.

-Je vais partir maintenant… commença Manon. Parce que, comment dire, tu es flippant. Je…

-Personne ne s’en va. Observe plutôt ma glorieuse vengeance et tu seras vite délivrée. Ma verve saura faire ployer sous le remords ces misérables larves…

Om attrapa une coupette et l’ingurgita complétement pour se donner du courage. D’un revers de manche, il essuya sa bouche avant de se lancer d’un pas décidé vers ses ennemis.
Il tapota d’un geste théâtral l’épaule de Darius Lestrange, qui se retourna et leva immédiatement les yeux au ciel :

-Va-t-en… grinça ce dernier.

-Allons mon bon ami, entre nous, pas de ça !
Nous sommes après tout entre hôtes de bon aloi !
Pourquoi nous chamailler comme des chiffonniers ?
Je venais m’enquérir de ta bonne santé !
Qui donc est l’élue que l’on mène à l’abattoir ?
Je gage que ce n’est pas la même qu’hier soir !

-Va tu te…

-Om ?

L’hindou feignit la surprise en apercevant son ancienne petite-amie :

-Malicia, par exemple, ma douce amie !
Quelle immense félicité de te voir ici !
Comment ? Toi avec ce libertin notoire ?
Tu ne connais sans doute pas la moitié de son histoire !

-Pour… Pourquoi tu parles en rimes ? demanda la métisse aux cheveux dorés.

-Que voilà une intrigante observation !
A bien y regarder, je dois admettre que tu as raison.
Ce doit être la peine de savoir ton sort entre ces mains
Les larmes que tu verses sont-elles dues à ce gredin ?
Mais puisque des ténèbres je jaillis à présent
Je m’en vais t’éclairer sur ses antécédents !

Alors que l’Alpha Alpha Alpha serrait les dents, prêt à se servir de sa baguette, Manon tenta d’entraîner l’hindou au loin.

-On voudrait pas vous déranger, on va y aller, nous…

-Non ! Malicia doit savoir avec qui elle fraye !
Il est de mon devoir de lui dire la vérité !
Sais-tu que Darius fut jadis mon locataire ?
Sa chambre était bien loin d’être un monastère :
Le culte des délices y menait son office !
Et tu as devant toi l’Empereur même du vice !
Pendant des heures des gémissements se faisaient entendre
Si bien qu’à la longue j’avais envie de me pendre !
Il faut des reins solides pour faire ce métier
Et peu de cœur pour donner autant de coups de fouet !
A ce sport, j’en témoigne, Darius était en bonne position
Mais en tant que missionnaire, c’était pour lui une satisfaction !
Que veux-tu, ma douce, les débauchés ont la vie dure
A peine l’une part que démarre une autre aventure…
Et aujourd’hui, malheur, c’est toi qu’il a choisie
N’oublie pas qu’en ce jour, je t’aurais avertie…

Om Rajesh Kapoor se tourna vers Darius Lestrange, l’air jovial :

-Ne m’en veux pas, mon ami, de lui avoir tout raconté
Après tout, de l’amour, le ciment est l’honnêteté !
Mais en ce cas, hélas, ses fondations soient friables :
De demeurer fidèle, tu es, je pense, incapable.
Pour quelqu’un comme toi, la rédemption fait sourire
Puisqu’à mes yeux, tu es un incurable satyre.

L’étudiant en médicomagie saisit alors une coupette sur un plateau flottant et le tendit à Darius avec un sourire tout en dents :

-Un cocktail ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2onevBw


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 61
avatar
Neville Londubat

Messages : 210

Situation Amoureuse : Célibataire.

Sorts Connus : Protego,
Repulso,
Purée de Pois,
Aguamenti,
Diffindo

Inventaire : Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Mar 23 Fév 2016 - 14:31


Dé de l'Amûûûûûûûr !





« Des morts vivants... ? FUYONS ! »


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux !, avec Manon Léandre, Ava Gold et Adhita Lonkar

Zombiemarket ! ☠️  , avec Radagast Whitecastle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 61
avatar
Neville Londubat

Messages : 210

Situation Amoureuse : Célibataire.

Sorts Connus : Protego,
Repulso,
Purée de Pois,
Aguamenti,
Diffindo

Inventaire : Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Mar 23 Fév 2016 - 15:51

- Putain il est totalement taré c'Doyen ! laissa échapper Lucrécya après que le Docteur Magouille fusse loin d'eux, toujours en regardant la table complètement renversée à côté d'elle.

A deux pas, Neville était hébété. Pour plusieurs raisons en vérité. Il y avait la menace du Doyen bien sûr, qui avait de quoi choqué plus d'un ! Mais c'était surtout le souvenir de ce baiser qui le rendait toute chose ! Le regard niai posé sur Lucrécya, il n'arrivait pas à dire quoique ce soit d'intelligible. Définitivement, ses sentiments pour elle qu'il avait tout fait pour enfuir étaient remontés à la surface et avaient même immergé de l'eau jusqu'aux cieux.

Après ça, c'était définitif, il ne pourrait plus jamais l'oublier. Cette soirée n'était pas parfaite, mais c'était sûrement la plus belle qu'il n'avait jamais vécu. Il acceptait avec une étrange joie de se prendre des dizaines de coup de boules si c'était pour avoir un baiser d'elle.

- Arrête de me regarder comme ça, attardé ! finit-elle par dire, les joues encore rouge.

Neville laissa échappé un gémissement de plaisir en entendant sa voix, même si c'était pour l'insulter. Il pourrait abandonné son prénom pour "Attardé" si c'était ce qu'elle voulait. Il deviendrait un autre pour elle, un moins que rien...

- Écoute Melville.
- Je...

Il allait la reprendre, mais si elle voulait l'appeler ainsi, grand bien lui fasse ! Il l'acceptait.

- Peut-être que je suis tarée, mais je crois que j'ai besoin... de réfléchir sur moi quelque temps... enfin, je crois...

Le sourire idiot du POP disparut. Lucrécya semblait vraiment peinée, malgré son air assuré. Il s'approcha d'elle. Il voulut déposer sa main sur son épaule, protecteur, sauf qu'il en fut incapable, encore intimidé par elle. A peine l'avait-il tendu qu'il se ravisa donc, plongeant sa main dans sa poche de pantalon.

- Lucrécya... Je ne sais pas non plus ce qui t'a poussé à faire tout ça, à changer d'avis sur moi, ou ce qui... enfin...
- Va me chercher à boire. le coupa-t-elle.
- Euh je... Oui, d'accord. Attend moi, je reviens vi-vite...

A contre cœur, il s'éloigna d'elle à la recherche d'un serveur qui pourrait lui éviter de retourner au buffet. Durant cette quête, son cœur battait si fort et si vite qu'il en sentait des gouttes de sueur glisser le long de ses tempes et de son front. Est-ce que c'était le moment de tout lui dire, de lui avouer ses sentiments. Non... pas comme il avait fait toute à l'heure. Ce n'était pas du tout son genre. Il se demandait encore pourquoi il avait hurlé comme une manDariusre... Non, il voulait faire ça à sa manière ; sans rien exagérer, sans la mettre mal à l'aise devant les autre invités du Bal.

Après tout, c'était plus compliqué d'un amour d'enfant. Ils n'étaient plus des enfants. Il n'en était plus un. Il était très loin de penser qu'elle était l'amour de sa vie ou même qu'il l'aimait d'un amour sans bornes. Il était fou d'elle de tout ce qu'elle était, mais était-ce de l'amour avec un grand A ? Il commençait à se dire que l'Amour venait avec le temps. Non, il rêvait de tomber amoureux d'elle, mais pour cela il fallait qu'elle lui fasse confiance. Il fallait qu'il lui prouve qu'elle serait plus heureuse avec lui qu'avec Flynn.

Plongé dans ses réflexions, il renversa un des serveurs en couche culotte et aux ailles en plastique ensorcelées. S'en suivit d'une magnifique et maladroite chorégraphie pour ne pas tomber le cul parterre et pour aider le serveur à ne pas renverser verres de cocktails rosâtres. Heureusement pour Neville, ce fut un succès. Il finit par lui prendre un verre en s'excusant une énième fois d'un sourire et d'un rire gêné.

Se sentant fébrile de mettre à exécution ses pensées maintenant que sa quête était accompli, il attrapa au dernier moment un autre verre qu'il voulut avaler d'une traite. Sauf qu'il n'avait jamais été un très bon buveur. Il en toussa la moitié, surpris par le taux d'alcool dans les verres. Il s'essuya d'un revers de sa manche avant de prendre le chemin inverse et rejoindre sa cavalière.

Celle-ci l'attendait quelques mètres de là où il l'avait laissé. Elle avait retrouvé une table non renversée où elle ne cessait de piocher dans le bol à bonbons roses en son centre. Neville se figea avant de la rejoindre. Sa respiration se faisait de plus en plus forte et le coup de chaud dont il était de nouveau victime n'aidait en rien à le faire se sentir mieux. Il lia cela à son stress, mais finit par s'avancer vers elle pour déposer le verre en ballon devant elle, sur la table, dans un sourire.

Celle-ci ne fit même pas attention à lui. C'était comme si le verre était arrivé devant elle par magie, mais Neville ne s'en formalisa pas. Il lui laissait toujours tout passer, c'était un fait. Il la fixa ainsi, où seuls les bruits des autres invités et la musique meublaient :


Il finit par s'asseoir à côté d'elle, se sentant ridicule ainsi ( comme s'il pouvait ne pas être ridicule... ).

- Dis. Si je parle, est-ce que tu acceptes de m'écouter sans me couper ? lui demanda-t-il, avec un élan de courage.
- Tu me saoules de me demander mon avis tout le temps... sois un homme bordel. lâcha-t-elle, préférant jouer avec le rebord de son verre du bout de son doigt que de le regarder.
- D'accord... Alors... Je voulais te dire quelque chose qui me tient vraiment à coeur... Surtout avec ce qui vient de se... de se passer.

Lucrécya grimaça lorsqu'il lui rappela le baiser. Il essaya d'oublier ça...

- Mais aussi avec ce que je t'ai dit toute à l'heure.. sur le fait que... que je t'aimais et tout ça...

Il était devenu plus rouge de son ancienne écharpe Gryffondor. Sauf qu'il ne pouvait plus s'arrêter. C'était le moment de tout déballer !

- Je ne sais pas ce qui m'a pris... c'était peut-être à cause de Marcus Flynn et tout ça... enfin, bref... Tout ça pour dire que ce n'est pas de l'Amour aveugle que je ressens pour toi... C'est... je t'aime beaucoup... tu me plais beaucoup... et tout ça tout ça... enfin...

Il se sentait étouffé par ses propres dires. Il dut reprendre sa respiration pour continuer :

- Ce que je veux dire, c'est qu'a.... qu'avec moi... tu ne seras jamais malheureuse... Je te le promet... Je ne suis pas Flynn... Je ne suis pas un PAF... je... mais je sais écouter. Je serais être là pour toi. Je suis quelqu'un de bien.

Soudain quelque chose en lui changea. Il ne sut comment et pourquoi, mais d'un coup, il ne rougissait plus. D'un coup, il ne se sentait plus aussi bloqué par sa timidité naturelle. Il avait l'impression que tout filerait droit, comme une évidence. Dorénavant, il savait quoi dire et comme le dire :

- Je suis intelligent et doué dans beaucoup de domaine ! Tu serais épanouie, parce que... parce que... parce que je suis le meilleur voilà !

Tout de suite, Lucrécya fut interpelée par le changement de ton de son cavalier. Elle haussa un sourcil en l'entendant dire ça, ce qui n'était pas le genre du garçon qui était à ses pieds depuis des années déjà.

- Mais oui ! Je suis vraiment un homme génial ! Un bon parti ! N'importe qu'elle fille avec moi serait la plus heureuse du monde !

D'un coup, il se leva, faisant tomber la chaise où il était assis en arrière.

- Pourquoi me suis-je si longtemps dénigré !?! TOUT EST CLAIR MAINTENANT !

Il se mit à genoux devant quelqu'un d'imaginaire et continua :

- Tu es la personne la plus intéressante et la plus belle qui soit au monde ! Il ne faut plus que tu l'oublies !

Il se leva précipitamment et se plaça à l'endroit où devait se trouver la personne soi-disant imaginaire devait se trouver plutôt :

- Oh... tu es sûr... ?

Il se remit à genoux :

- Bien sûr ! Tu es l'homme le plus courageux et le plus fort qu'il n'ait jamais existé ! Tu es loyal et d'une bonté d'âme sans limites ! Je ne trouverai jamais personne de mieux que toi sur cette planète ! Je m'en rend compte maintenant ! JE T'AIME MOI !

Il se mit debout :

- Moi aussi je t'aime, moi !

Il se stoppa dans son délire et se tourna vers Lucrécya, qui avait les yeux écarquillés, ne sachant si elle rêvait ou non... :

- En fait, je n'ai plus besoin de toi. Ciao.

Puis il s'éloigna, à la recherche un miroir afin d'admirer sa merveilleuse personne, plantant la sorcière, seule, sous le regard de plein d'autre convives qui venait s'assister à la scène la plus honteuse de l'Histoire de la St Valentin.




« Des morts vivants... ? FUYONS ! »


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux !, avec Manon Léandre, Ava Gold et Adhita Lonkar

Zombiemarket ! ☠️  , avec Radagast Whitecastle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sciences Sociales Sorcières
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 102
avatar
Darius Lestrange

Messages : 1753

Situation Amoureuse : En couple.

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum
Chauve-furie,
Citrouilletafors,
Duro,
Inflammarae,
Protego,
Spero Patronum,
Rubeum Nasum,
Repulso,
Tarentallegra,
Periculo Pugno,
Purée de Pois,
Subcingulus,
Episkey,
Serpensortia,
Nauseis,
Impervius,
Légilimancie,
Desillusio,
Dissendium,
Oubliettes

Inventaire : Essence de dictame (x2),
Chocolat Cépamoi,
Potion Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Pommade Pommadante Grégoire,
Lait de poule Miracle du Bon Docteur Magouille (x7),
Potion Contraceptive,
Tequila Magouillita (x6),
Horloge des Familles,
Glace à l'ennemi.
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Mar 23 Fév 2016 - 23:03


-Ah ! Non! A moi ! Pitié ! Sauvez-moi !
Je vous supplie du fond du cœur : détachez-moi !
Maudit sois-tu mon sinistre bourreau,
Pour tes actes insensés, tu mérites l'échafaud !
Et mille fois damnée sois-tu, Malicia !
Dieu m'en soit témoin, vous ne vous en tirerez pas comme ça !

La tête changée en citrouille, suspendu par le fond de son caleçon au plus haut de la Tour Eiffel factice, Kapoor tanguait dangereusement. Son sous-vêtement émit un craquement de fort mauvais augure. Aussitôt, l'étudiant en Médicomagie se remit à pousser de petits cris stridents, à la manière d'un goret qu'on égorge, terrifié par la perspective de rejoindre le fond de la fontaine, où sifflaient et se tortillaient une assemblée grouillante de vipères, qui claquaient des mâchoires à chaque mouvement du Pi Omicron Pi.

En contrebas, non loin de la foule indifférente à ce spectacle pathétique car bien trop occupée par ses intrigues amoureuses, Darius contemplait son œuvre, la baguette à la main. L'Alpha reprenait lentement son souffle, les mâchoires serrées et l'œil rivé sur le cancrelat.

-Ce... c'est pas un petit peu... trop ? fit la voix flûtée de sa chère et tendre.

Darius haleta quelques secondes, les cheveux en bataille.

-Non. finit-il par affirmer d'une voix rauque.

Il secoua sa baguette d'un coup sec, et un éclair fusa droit sur le Pi Omicron Pi qui poussa des "Oyoyoyo" de douleur en s'agita frénétiquement.

-Ça aurait peut-être été mieux de le livrer tout nu à Magouille, finalement... poursuivit la métisse, pensive. Ou peut-être de le jeter au Kelpy ? C'est bien, ça, le Kelpy ! Ça aurait été plus sympa.

Visiblement mal à l'aise, elle se tourna vers Manon Léandre qui considérait la scène avec stupeur :

-Non, Manon ? Ça aurait pas été plus sympa ?

Cette dernière déglutit lentement :

-Je... si. Si. Ca aurait été plus sympa, oui...

-Oh mais je SUIS "sympa", articula l'Alpha sans quitter des yeux sa proie. Je n'ai pas fait la moitié de ce que ce cloporte méritait.

Il se tourna un instant vers la foule, les yeux réduits à deux fentes :

-Ce n'est pas ma faute s'il y a autant de témoins...

Sa remarque laissa ses interlocutrices perplexes.

-Yeeeey ! fit Malicia mal à l'aise. Qui veut un cocktail ?

Elle regarda le fond de son verre avec un sourire crispé :

-Qu'est-ce qu'on s'amuse, hein ?

-Puis-je descendre maintenant ? couina l'hindou.

-Mais bien sûr. siffla Darius en braquant à nouveau son regard bleu acier sur sa victime, viens donc : je t'attends...

Om hésita un instant avant de reprendre ses lamentations :

-Qui ? Qui me délivrera de ce funeste supplice ?
Par pitié, arrêtez, je demande l'armistice !
Et...

-Quand diable va-t-il cesser de rimer ?! ragea Darius, prêt à lever à nouveau sa baguette.

-Je crois que je vais le sortir de là... annonça soudain Manon Léandre d'une voix incertaine.

Alors que la Pi Omicron Pi sortait sa propre baguette de sa poche, Darius sentit le bras de sa chère et tendre le tirer loin de la scène. L'Alpha Alpha Alpha saisit le verre que cette dernière lui tendait et en but une gorgée :

-Je suis désolé, lâcha-t-il.

-C'est pas grave, le rassura la métisse avec douceur.

-Il l'avait mérité.

-Je sais.

-Je voulais seulement passer une soirée tranquille en ta compagnie.

Sa chère et tendre ne répondit pas immédiatement, le visage caché derrière un rideau de cheveux dorés. En fin de compte, elle soupira :

-Moi aussi...

La Zeta serra son bras et le couple fit quelques pas en silence parmi les invités. Darius sortit enfin de sa réserve :

-Tu n'aurais jamais dû entendre des horreurs pareilles.

La jolie métisse ne répondit pas.

-Je ne suis pas un pervers. insista l'Alpha, excédé.

Malicia leva les yeux vers lui, compatissante :

-Je sais bien, Darius, fit-elle. C'est évident que... Mais qu'est-ce que tu fais ?!

L'Alpha baissa les yeux vers la poitrine de sa petite-amie et fut stupéfait d'y trouver ses propres mains.

-Et bien, ma foi, se surprit-il à répondre avec un manque de vergogne manifeste. J'apprécie les rondeurs fermes et délicates de tes...

-Termine pas cette phrase.

-Fort bien.

Malicia avait pris un teint pivoine du meilleur effet :

-Et enlève tes mains.

-D'accord.

Un silence étrange s'imposa, durant lequel les deux étudiants se fixèrent avec intensité.

-Y'a trop de monde ici. glissa la Zeta, le souffle court.

-Oui. acquiesça l'Alpha, soudain incapable d'ajouter quoi que ce soit d'autre.

A nouveau, le silence retomba entre eux. N'y tenant plus, Darius fit un pas vers elle. Mais, la métisse, elle, recula :

-Non. souffla-t-elle, brusquement paniquée. Y'a... y'a vraiment trop de monde ici. Je peux pas rester ici. Y'a trop de monde, je...

Elle quitta précipitamment la place bondée. La première surprise passée, Darius se lança à sa suite :

-Attends !

***

Darius et Mali vont ICI !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2nZ6IXc


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Mar 23 Fév 2016 - 23:23


Dé de l'Amûûûûûûûr !




allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magie Expérimentale
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 13
avatar
Manon Léandre

Messages : 1882

Double Compte : Kakyo Hideyoshi
Situation Amoureuse : pas le temps

Sorts Connus : Periculo pugno,
Furunculus,
Nauséis,
Confundo,
Gemino,
Episkey,
Repulso,
Protego,
Oubliettes,
Confringo,
Calmos Pacificatum,
Locomotor,
Patronus,
Incarcerem / Lashlabask,
Multicofors,
Sonorus,
Revigor

Inventaire : Véritasérum,
Essence de dictame,
Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita (x3),
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Potion de Requinquance (x2)
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Ven 26 Fév 2016 - 9:38


Manon leva sa baguette en direction d’Om et hésita. Elle n’était pas idiote et savait très bien qu’en libérant Om, il recommencerait à s’attaquer à toute ses personnes qui l’avait fait souffrir. Griselda en faisait surement partit, après tout elle avait failli le forcer à se marier il y a un mois, il y avait-il d’autre personne sur sa liste? Et est-ce que ça pouvait justifier ces réactions violentes ? Non il n’y avait aucune utilité à le laisser pendue à la tour Eiffel sauf si elle voulait fuir bien sûr.

Mais malgré toutes ses menaces il restait un frère de fraternité elle allait essayer de l’aider au moins une fois :

- Om je vais t’aider, mais il faut vraiment que tu abandonnes ta haine. Laisse Malicia et Darius tranquille et allons…

Manon se saisit rapidement d’une flute de cocktail et s’empressa de la boire pour bloquer cette phrase honteuse qu’elle s’apprêtait à dire

- Ma haine, ma chérie, jamais ne disparaitra
Ce soir, mon cœur réduit en miette se vengera

Seulement Manon écouta à peine la nouvelle phrase théâtrale de son amis POP Son regard chercha autour d’elle quelque chose de bien précis, un cadeau digne de ce nom pour son cavalier. Elle murmura un accio et découvrir un boite coloré rendu humide par les nuits froide de février à l’intérieure la boite était encore pleine de chocolats, certain fondu, d’autre à moitié mangé par les souris sûrement, d’autre encore moisit terminaient l’assortiment qu’elle voulait lui offrir. Son sourire s’agrandit mystérieusement et elle tendit sa baguette en direction de son cavalier pour le décrocher de son perchoir parisien :

- cette affront digne du vil serpent nommé Darius
Ne fait qu’attiser cette force qui le détruira.

Une fois au sol la jeune sorcière redonna à la tête d’Om son air normal. Ce dernier sur de lui s’avança d’un geste théâtrale tout sourire :

- Toi qui vois à présent ma détermination
Offre-moi ton aide, et donne-moi tes potions.

- Bien sûr !

Répondit-elle tout sourire tandis qu’une douce chaleur se répondit dans tout son corps.

- Mais accepte avant tout mon cadeau Om, ce sont des chocolats.

Manon lui tendit la boite de chocolat et sautilla d’impatience pour que son ami ouvre la boite, elle put donc voir le visage du POP pâlir devant son cadeau mais n’en avait cure, il devait maintenant les manger il ne devait plus en rester aucun.

- Fait moi plaisir Om , mange les.

- c’est trop d’honneur ce présent me va droit au cœur.
Mais je dois avant tout m’occuper de ces traitres
Qui peu à peu s’enfoncent au sein même de l’erreur…Et Gloups.

La sorcière venait de faire taire son ami poète en lui donnant un chocolat à manger. Manon savait que quelque chose la contrôlait, mais elle ne pouvait rien faire pour empêcher ça. C’était comme la fois où elle disait n’importe quoi son regard se perdit sur son verre vide qui renvoyait un éclat rosé. Combien de chance pour que ce soit la boisson ?

Om tenta de profiter de sa réflexion pour se débarrasser de la boite, mais elle envoya un éclair à son cavalier qui hurla sa colère et sa peur.

- Mange tous les chocolats Om, tu ne feras rien d’autre tant que tu n’auras pas fini cette boite.

La peur, elle la ressentait au plus profond elle-même et contre toute attente, elle n’avait plus peur de son frère de fraternité à présent, seulement qu’il ne termine pas ses chocolats. La menace ne suffirait peut-être pas et elle voulait en terminer. Elle sortit de son sac une fiole et la montra à son frère de fraternité.

- Si tu termines tes chocolats tout de suite, je te laisserai cette fiole, il s’agit d’une potion d’invisibilité, très difficile à réaliser.

Au fond elle-même, Manon hurlait, elle ne devait pas lui laisser cette potion, mais elle devait tout faire pour qu’il mange ces chocolats, il n’y avait pas d’échecs possible.

- Ma chère amie…

- Cesse tes rimes et mange les Om, si tu ne le fais pas, je détruis la potion, et je te les ferais avaler à l’aide de Wingardium Leviosa.

Son regard fixait la réaction d’Om, il semblait si pale, peut-être qu’avec un peu de chance il s’évanouira, après les avoir avalé.



allez une blessure ou deux c'est rien non, quand Lucrécya à besoin de vous?


Mes RPs du Moment !



A trois c'est mieux, avec Neville Londubat, Adhita Lonkar et Ava Gold

Blood Diner, avec Enola Powell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2ov7BdT


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Sports Sorciers
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 100
avatar
Kakyo Hideyoshi

Messages : 201

Double Compte : Manon Léandre
Situation Amoureuse : En couple avec Kim <3

Sorts Connus : Contusionus Encontusiono,
Protego,
Jambencoton,
Cave Inimicum,
Calmos Pacificatum,
Periculo Pugno,
Incarcerem / Lashlabask,
Furunculus,
Mucus ad Nauséam,
Crache-Limaces,
Subcingulus,
Purée de pois

Inventaire : Potion Miracle du bon Docteur Magouille,
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille,
Scrutoscope,
Glace à l'ennemi,

MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Ven 26 Fév 2016 - 9:45


Dé de l'Amûûûûûûûr !





Mes RPs du Moment !



Night of the Cheerleadead , avec Adhita Lonkar

Ce jour à marquer d'une croix, avec Kimberlie J. McCormick

Une rencontre à la Newyorkaise, avec Malicia McGuire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2o32379


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Médicomagie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 229
avatar
Griselda O'Neil

Messages : 949

Situation Amoureuse : Je suis célibataire, mais pas jalouse ! ♥

Filière : Médicomagie

Sorts Connus : Aguamenti,
Desillusio,
Confringo,
Incarcerem,
Lashlabask,
Spero Patronum,
Calmos Pacificatum,
Rubeum Nasus,
Repulso,
Orchideus,
Subcingulus

Inventaire : Chocolat Cépamoi (x2)
Amortentia (x1)
Potion Contraceptive
Potion Miracle du bon Docteur Magouille (x3),
Tequila Magouillita,
Lait de poule du bon Docteur Magouille (x2)
MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Sam 27 Fév 2016 - 16:32

-Hého je te parle !

Gri passa sa main devant les yeux de Marcus, mais en vain : ces dernier, désespérément vides, ne réagirent pas. Les pupilles semblaient fixer un point invisible, au-delà. Au-delà de quoi, telle était la question à laquelle elle n'avait pas la réponse.

L'Irlandaise réfléchit à toute vitesse. Le Pi Alpha Fi était catatonique depuis de trop longues minutes, et il n'écoutait même pas les sous-entendus scabreux et autres propositions indécentes dont elle l'abreuvait. Non, c'était même plus drôle. Il s’était laissé tombé sur le sol, cul en arrière, et assis là comme un vieux clodo mendiant, il contemplait le sol, bouche bée. Manquait plus que la bave et elle aurait tout gagné.

Et ça, ça exaspérait Gri. Dejà qu'il n'était que son deuxième choix, cet empiaffé ne faisait aucun effort pour passer un bon moment, et pire : pour lui faire passer un bon moment, à elle. Autant dire qu'il perdait des points sur la Griseliste, là.

Elle posa ses poings sur ses hanches, menaçante.

-Bon, que tu déprimes ça passe encore, ronchonna-t-elle, mais que tu m'écoutes pas, c'est pas permis, oh non !

Devant l'éternelle absence de réaction de son cavalier, elle se pencha lentement vers lui... Et le gifla de toutes ses forces.
Soudain électrisé, Marcus releva une tête outrée, à la joue rougie par la trace des doigts de la jeune femme.

-NAH MAIS CA VA PAS ?! Hurla-t-il.
-Ca fait partie de la thérapie pour que t'aille mieux ! Badina Griselda en souriant.
-J'T'AI RIEN DEMANDÉ !
-Et je t'aide quand même. Quel altruisme, quelle grandeur d'âme j'ai, c'est dingue !

L'étudiant en Aurorologie, tout en frottant sa joue, maugréa :

-Ouais ben maintenant, fous moi la paix. Chus triste si je veux d'abord.

La garçonne l'ignora :

-Parce que j ai déjà essayé de te remonter le moral avec ce que j'ai appris en cours, mais visiblement c'est pas assez. J'hésite à tester une Potion Miracle du Bon Docteur : il paraît que ça guérit de tout ! La bêtise, la dépression, et même les ognons aux pieds ! Ça peut être une bonne idée, non ?

Marcus ne lui répondit pas : à nouveau plongé dans le mutisme, il s'était remit à contempler le sol avec la plus grande attention.
Gri soupira. Elle prit, au vol, un verre que tenait un gros chérubin joufflu, et le but d'une traite, histoire de se donner de l'inspiration. Puis elle se pencha vers le PAF... et lui flanqua une baffe monumentale.

-AAAH PUTAIN !!! ARRETE CA !!! CA FAIT MAL !
-Ah enfin, tu réagis ! J'voulais juste que tu me répondes !
-SI JE TE REPONDS PAS C'EST P'T'ETRE PARCE QUE J'AI PAS ENVIE DE REPONDRE A TES CONNERIES ESPECE DE TAREE DE DUBLIN !
-Oui mais moi j'ai quelque chose à te dire.
-M'EN F...
-J'AI QUELQUE CHOSE A TE DIRE ! Criailla la jeune femme, les yeux écarquillés, d'une voix surexcitée.

Marcus eut l'air décontenancé.

-Ouais ? Euh, eh ben j'm'en fous quand même.

Gri tira sa baguette et se la pointa sur elle-même :

-SONORUS !

Un effet larsen vrilla dans les tympans du PAF, qui grimaça.
Griselda, elle, leva ses bras au ciel et les agita, histoire de rameuter du public :

-LES GENS ! VENEZ ! VENEZ ECOUTER CE QUE J'AI A DIRE A MON CAVALIER D'AMOUR CHERI !

Quelques curieux s'arrêtèrent devant la scène, dont une vieille mamie toute de rose vêtue. Mais Marcus avait l'air incroyablement gêné :

-Euh... O'Neil, qu'est-ce que tu fous...
-M'sieur Castor ! Criailla-t-elle.
-Non mais c'est gênant, là..
-Je sais que t'arrives pas à te sortir Rincevent de la tête, mais elle en vaut pas la peine ! Oublie-la, mon Castorounet ! Il faut oublier, tout peut s'oublier ! Qui s'enfuit déjà, oublier le temps des malentendus et le temps perdu à savoir comment, oublier ces heures qui tuaient parfois à coups de pourquoi le cœur du bonheur !

Griselda avait hurlé tout ça, les bras ouverts vers le PAF. La mamie rose écrasa une larme au coin des yeux, les lèvres tremblantes d'émotion... mais à l'évidence, le romantisme de la chose avait totalement échappé à Marcus, qui leva un sourcil et grogna un peu gracieux :

-Heing ???

Mais cela n'empêcha pas l'Irlandaise à crier encore plus fort, sans vraiment pouvoir s'en empêcher :

-Moi je t'offrirai des perles de pluie venues de pays où il ne pleut pas !
-C'est... euh... gentil, mais...
-Je creuserai la terre jusqu'après ma mort pour couvrir ton corps d'or et de lumière !!
-Euh, ouuaiiis ?
-Je ferai un domaine où l'amour sera roi ! Où l'amour sera loi ! Où tu seras reine !

Marcus leva un sourcil :

-Comment ça, je serais reine ?

Gri pouffa de rire :

-Oh, je vois, on est cisgenre et on y tient ! Bon tu pourras être le roi si tu veux. Enfin, de temps en temps au moins.

C'en fut trop pour Marcus, qui grommela :

-Bordel, O'Neil, je capte que d'alle à tout ce que tu dis, t'es au courant ?
-C'est pas compliqué pourtant ! S'insurga la maigrichonne. Je te demande juste si tu veux bien qu'on soit amoureux pour la vie et au delà et qu'on ait ensemble une maison et deux enfants et demi et tout et tout.

Elle élargit son sourire (résolument flippant) et plongea ses yeux dans ceux de Marcus en se fabriquant un regard qu'elle pensait langoureux (mais qui ne l'était pas).

-Alors, t'en dis quoi ?
-Que... quoi de quoi ? Déglutit le PAF, mal à l'aise.
-Ben de notre projet d'amoureux pour la vie, gros bêta !

Marcus s'était statufié. Il cligna finalement des yeux à outrance, se frotta la nuque... puis tendit le doigt :

-Oh putaaaain O'Neil regarde derrière toi ! Un canard mutant reptilien de la planète Alpha !

-OU CA OU CA ?! Glapit la jeune femme en se retournant vivement.

Devant l'absence de canard (mutant ou pas), elle finit par se retourner, et vit son cavalier s'enfuir au loin, les bras en l'air, hurlant comme une fillette. La POP haussa les épaules, et se tourna vers les badauds qu'elle avait harangué plus tôt :

-Il va revenir... fit-elle en hochant la tête, un petit sourire au coin des lèvres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


DOSSIER ETUDIANT
Filière : Filière :: Magizoologie
Description ::
Bons Points : Bons Points :: 33
avatar
Titus Reynolds

Messages : 1731

Situation Amoureuse : Sais pas. Pas le temps je suppose.

Filière : Magizoologie

Sorts Connus : Calmos Pacificatum,
Contusionus Encontusiono,
Duro,
Hominum Revelio,
Incarcerem,
Lashlabask,
Meteorribilis / Meteorribilis Recanto
Spero Patronum,
Subcingulus,
Repulso,
Failamalle,
Sectumsempra,
Hypnose Animale,
Animagus

Inventaire : Glace à l'Ennemi,
Potion Miracle du Bon Dr Magouille (x6),
Lait de Poule Miracle du Bon Dr Magouille (x3),
Tequila Magouillita (x3),
Manuel du Bon Petit Vétérimage

MessageSujet: Re: ♥ Cinquante nuances de rose ♥   Dim 28 Fév 2016 - 13:30


Bon dieu ça faisait un bon de temps que le ricain ne s’était accoudé à un zinc pour s’en jeter un… sans être pressé de s’en jeter un justement. Ils s’étaient assis, Myo et lui sur les mêmes tabourets que personne n’avait jugé bon de leur piquer, et devant chacun d’eux se dressait un verre à cocktail rempli d’un liquide rose tagada immonde, avec la petite ombrelle qui allait bien et tout le saint bataclan. Et depuis presque une demi-heure, ils discutaient et se poilaient comme au bon vieux temps. Ca mes salauds, ça ne pouvait pas rendre le cowboy plus heureux. Plus de Doc, plus de WoW, plus de frangins Gammas défoncés qui les accostent toutes les trois secondes pour taxer une cigarette spéciale. Nope, rien que lui et sa meilleure pote. Du coup, il était pas vraiment pressé de gâcher ce genre de moment en commençant à se torcher, comme à son habitude.

-N’empêche c’est louche, moi je dis ça, je dis rien… lança Myo entre deux éclats de rire.

-Ya rien de louche, asséna Titus avec un air faussement bougon. Il m’en veut personnellement, c’est tout.

-Ah mais, j’ai jamais dit le contraire ! Mais peut-être pas dans le sens que tu crois…

-Ce genre de saloperie devrait pas exister, même chez les sorciers… se renfrogna le yankee.

-Ouais, ouais…fit Myo l’œil rieur.

-De toute façons c’est bien simple, si jamais je le recroise, j’le désintègre.

Sa pote Gamma hocha la tête vigoureusement, les yeux écarquillés :

-Et tu devrais ! J’ai jamais dit le contraire, moi ! Seulement… en auras-tu le cœur ? Maintenant que vous êtes… intimes ?

-J’VAIS LUI FAIRE CONNAITRE L’INTIMITE DE MA BON DIEU DE BAGUETTE, TU VERRAS !!! s’énerva enfin Titus. J’VAIS L’ERADIQUER POUR DE BON !!! RESPIRATION, ZERO !! FINI !!!

-Ouais, ouais… Tu sais- oh putain c’est pas lui, là-bas ?!! fit remarquer la sorcière à son ami, l’air soudain inquiète.

-OU CA ?! OU CA ?!! s’inquiéta le cowboy en fouillant les cieux du regard.

Rien, pas la moindre trace de ce bon dieu de Vautour géant déplumé. Après un moment de flottement il se tourna lentement vers la Gamma aux cheveux verts, qui le regardait avec un air narquois en pouffant de rire, faisant lentement tourner le liquide rose de son cocktail d’un lent geste de la main.

-Toi… Oh toi…

-Moi ? fit mine de s’étonner la jeune femme chlorophylle.

-Oui toi !!!

-Ne sois pas si triste ! Je sais qu’il te manque déjà, mais t’en fais pas ! Au prochain match de quidditch, j’suis sûre que tu le reverras !

-TU-oh et puis merde, lâcha le ricain en s’affalant de nouveau sur son tabouret. J’vois bien ce que t’essaies de faire.

-Rectification : je n’essaie pas, j’y réussi haut la main.

Titus la considéra un instant, un semblant de sourire aux lèvres. C’était bien cool de pouvoir à nouveau trainer avec Myosotis après tout ce qu’ils avaient vécu. Dans le fond, ces histoires de couple à la con n’avaient fait que leur pourrir leur existence encore plus. Le cowboy était pas vraiment fait pour les relations romantiques, ça, il pouvait l’attester maintenant que tout était rentré dans l’ordre.

Enfin, pas tout… songea-t-il en jetant un œil à celui de Myo, qui se retrouvait tout seul depuis des semaines. Il n’avait jamais su ce qui avait pu lui arriver. Sur le coup, il s‘était dit qu’il avait du lui arriver un accident en cours de Sciences Occultes : il avait vu des étudiants de dernière année se retrouver vidés de leur essence vitale, ou transformés en poupées gigogne. Mais le yankee s’était étonné de constater qu’elle n’avait rien fait pour le soigner. A Ste Mangouste, ils auraient fait des miracles. C’était… comment ils disaient ? Une « nouvelle » Myo qu’il avait devant lui maintenant, et ça ne le gênait pas plus que ça. Vraiment pas, non.

Il se résolut à boire son cocktail cul-sec, se jurant que quand il commanderait la petite sœur, il opterait pour un jaja plus corsé. Son visage se tordit en une grimace et il jeta le verre à pied au loin.

-Parfaitement dégueulasse… parvint-il à grogner, un sale goût sur le palais.

-Je sais, soupira Myo.

L’expression de la Gamma changea du tout au tout et il se pencha vers son ami avec un air mutin :

-Ca te dirait d’aller chouraver quelques bonnes bouteilles ce rapiat de McCormac ?

Titus la regarda : c’était la meilleure idée qu’ils avaient eu jusque là, et il sentit aussitôt un changement en lui. Radical, le changement. C’était comme si un bon dieu de pasteur évangéliste itinérant l’avait accueilli et ouvert l’esprit sur la vérité de ce monde. Ils s’étaient plantés tout du long, Myo et lui : ils avaient pris les choses par le mauvais bout et vu leurs habitudes bien ancrées chacun de leur côté, ils auraient du sauter une étape direct, histoire que leur relation s’installe direct dans la routine et que les choses soient scellées dès le début ! Mais ouais bon dieu, ils auraient du commencé par là !

-Titus ? Ca va ? Tu comptes déjà les bouteilles de whisky pur feu, ou t’as une attaque ?

Il se leva sans ajouter un mot. Il chopa le premier truc qui passait sous sa main, en prit le contenu et à la stupeur de la Gamma, s’agenouilla devant elle :

-Myo Grandiflore, camarade de biture et de fraternité, ma meilleure pote et l’une des meilleures fournisseuses d’herbe magique du pays, veux-tu être ma squaw ?

-M-m-mais… j-je-

Elle baissa les yeux sur la bague qu’il lui offrait : un onion ring bien frit et dégoulinant d’huile.

-Cette bague, ma grande, est à l’image de notre relation : simple et déjà refroidie ! T’en dis quoi ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bit.ly/2omdpnL
 

♥ Cinquante nuances de rose ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wizardry & Occult Witchcraft University :: RPG :: Place Magnus Maximus Magouille :: Place & Resto U-